Partagez | 
 

 Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]

Aller en bas 
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Dim 18 Mar 2018 - 20:41

"Voyons le client a insisté pour que je dessine un Scooby-Doo en pâte d'amande, allez on se motive !" Déclara Serena tout en se pinçant les joues. Il était déjà 22h30 et elle était debout depuis 05h00 du matin. Pourquoi donc ? Pour pouvoir aider de son mieux son amie Théa tout simplement. La gérante de la "Rose Rouge" avait accepté à la demande de la grande soeur d'Elena de l'accueillir chez elle et même de lui offrir un petit travail à mi-temps au sein de la boutique de fleur. Faut dire que la blondinette avait cumulé les ennuis depuis son arrivée sur l'île, SDF, une relation de couple chaotique, SDF, un petit ami violent et alcoolique qui s'était mis rapidement à la battre. A partir de cet instant tout était devenu très difficile à vivre, Elena et Théa s'en sont mêlées, il y a eu des disputes, des mots et Serena avait terminé par abdiquer, en pleurs et se retrouver chez son amie. Enfin "amie" était un bien grand mot, l'américaine voyait bien qu'il y avait quelque chose, que la chasserresse était froide depuis ces événements. Serena voulait donc se rattraper et avait donc pris deux petits boulots en plus pour aider Théa. La jeune femme avait fini par avouer à l'ancienne sans-abri qu'elle travaillait la nuit comme chasseuse de prime en plus de la boutique pour payer les frais d’hôpital de son jeune frère dans le coma et par conséquent Serena voulait l'aider de son mieux. Elle commençait donc à 06h00 du matin pour livrer des journaux dans toute la ville puis servait des patisseries dans un boutique du coin jusqu'à 14h00, l'heure où elle prenait son service dans la boutique de fleur. Aucune pause déjeuner, rien mais c'était le prix à payer pour rendre service à son amie à qui elle avait fait du mal. Et après la fermeture de la boutique, elle réalisait quelques pâtisseries qu'elle vendait au sein de la boutique qui l'employait et elle touchait une petite participation.

23h30, le cadeau progressait bien, très bien même peut-être qu'avec un peu de chance Serena pourrait se mettre au lit d'ici une petite heure... enfin non deux petites heures, il restait toute la vaisselle à faire et c'était sans compter sur le ménage dont elle devait s'acquitter. Un miaulement tira la jeune femme de ses pensées c'était Ruby le petit familier de sa colocataire. Un jolie petit chat au pelage noir et qui avait la particularité de parler et de communiquer par la pensée avec sa maîtresse. Serena l'adorait et la petite chatte le lui rendait bien seulement le familier ne parlait que très rarement avec la blondinette qui se sentait régulièrement seule puisque Théa arpentait les rues à la recherche de criminel et que sa sœur filait le parfait amour avec son petit copain. Décidément Elena avait tout pour elle, au contraire de sa cadette.... Serena flatta la petite chatte de son amie, elle était toute humide. "Tu es toute mouillée, où est-ce que tu t'es fourré encore." La jeune femme arbora une petite moue avant de se diriger vers la salle de bain pour y prendre une serviette et y envelopper le félin. "Là c'est mieux non ? Allez je vais te donner à manger, avec un peu de chance ta maîtresse ne rentrera pas très tard." Elle déposa un baiser sur le cou de la petite bête pour la redéposer au sol et lui servir quelques croquettes. Un simple regard avait suffit à ce que les deux se comprennent et Serena ajouta : "Théa n'aime pas que je te laisse la crème des gâteaux, faudra te contenter des croquettes ma belle." La blonde lui tira la langue avant de commencer à nettoyer ses ustensiles de cuisine.

24h00 ou 00h00... La cuisine était débarrassée, la chatte avait mangé, il ne restait plus à Serena que ranger la vaisselle et faire les poussières. Demain soit elle passerait l'aspirateur et ferait quelques lessives pour la Rouge. Baillant de façon bruyante, l'apprentie pâtissière se dirigea vers la salle de bain afin de prendre une douche rapide histoire de se réveiller un peu et d'être capable de tenir jusqu'à ce que ses objectifs soient accomplis. 00h20, elle sortait de la douche avec un peignoir de bain et une serviette enroulée autour de ses cheveux et commença à nettoyer les bibelots présents dans l'appartement sous le regard attentif de Ruby. "Tu sais que tu pourrais me parler des fois, toi aussi tu m'en veux ?" L'ancienne sans-abri faisait directement référence aux derniers événements et à sa conduite sans pour autant que le familier ne lui réponde. Serena poussa un profond soupir tandis qu'elle ressentait un léger pincement au cœur. Même si aujourd'hui elle avait une situation à peu près stable elle avait l'impression de tout rater. Elena, même si elle était toujours si gentille avec elle, devait la prendre pour une raté et Théa... difficile de la jauger. Cette fille, son amie était un mystère et pourtant il était déjà arrivé à l'américaine de la voir comme un peu plus qu'une amie. Etait-ce raisonnable ? Elle ne le savait pas réellement.

01h00, des bruits dans la montée d'escaliers signifièrent à Serena que Théa était de retour, enfin ! La Tsukuyomi se faisait une joie de revoir la chasseresse jusqu'au moment où elle aperçut du coin de l'oeil qu'elle avait oublié de ranger la vaisselle ! La cruche ! "Merde, merde, merde..." Serena se rappelait parfaitement quel était le châtiment si d'aventure elle oubliait le moindre truc avec son ex... Les coups tout simplement, tout était prétexte à se faire rouer de coups et le petit bout de femme avait gardé cette habitude de vouloir que tout soit nickel alors que Théa ne lui en tiendrait pas rigueur. Se précipitant sur le plan de travail afin de saisir les assiettes qu'elle devait ranger dans le meuble Serena en fit tomber une qui se brisa en plusieurs morceaux sur le sol de l'appartement. Et là elle eut l'impression qu'on lui enfonçait un poignard en plein cœur et tandis que certaines images lui revenaient à l'esprit les larmes coulaient déjà le long de ses joues rosies. Pourtant elle savait très bien que son amie ne porterait pas la main sur elle, qu'elle n'était pas de ce genre là mais la peur était en train de l'éteindre, de l'enlacer pour finir par l'étouffer. Essayant de rassembler les morceaux de porcelaine elle n'avait même pas fait attention qu'elle s'était coupée ! Et d'un coté encore heureux sinon elle aurait paniqué de peur de tacher le parquet blanc de la cuisine. Sans savoir si son amie était rentrée ou non, Serena commençait déjà se confondre en excuse au milieu de ses sanglots.

"Pardon... je suis désolé j'ai encore gaffé... comme d'habitude." Sniff "Pardon Théa je n'ai pas fait expres, je ne recommencerai pas...." Sniff Sniff

La fatigue, le stress, la peur, les traumatismes... tellement de choses qui ont provoqué chez Serena une perte totale de contrôle. Comment allait réagir la chasseresse ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Lun 19 Mar 2018 - 21:08

La fin de l'été n'était pas loin, Théa le ressentait sous cette brise légère et pourtant frisquette. Le temps et les saisons défilaient, immanquablement, et pourtant la chasseresse poursuivait son oeuvre, cherchant à atteindre un but qu'elle voyait s'éloigner de jour en jour. Retrouver le criminel qu'elle recherchait depuis tant d'années commençait à devenir une chimère pour la belle auburn. Un manque d'assiduïté ? Ou quelques distractions qui détournaient la jeune femme de son objectif principal.

On ne pouvait nier qu'il s'en était passé des choses, autour de la chasseuse de prime. Elle qui ne voulait plus s'attacher, qui ne voulait plus que l'on s'attache à elle, avait fini par créer de solides liens avec une petite blondinette insouciante. Insouciante, oui, elle l'avait trop été. Et dans le fond, Théa s'en voulait. Car cette petite blonde était devenue trop importante pour elle. Car cette petite blonde, elle n'avait pas su la protéger correctement, comme elle n'avait pu protéger son cadet. La vie de la Tsukuyomi semblait être une longue lignée d'erreurs. A croire que cette malédiction dont elle se croyait touchée était bien réelle malgré le fait que Serena tendait à la convaincre du contraire.

La belle aux prunelles d'argent était là, perchée sur un arbre du parc. Depuis plusieurs jours, elle n'avait traquée aucune proie, se contentant simplement d'observer dans l'ombre, un peu tout et rien, comme si elle avait perdu cette rage de vaincre qui l'animait depuis le dernier drame familial. Peut-être cherchait-elle tout simplement à éviter le regard d'azur de la douce jeune femme qu'elle avait recueuillie à la demande avisée de sa fameuse demi-soeur.

Serena. La rouge la regardait d'une toute autre manière depuis plusieurs mois déjà, une manière dont elle n'avait pas réellement conscience. Il n'y avait qu'elle qui lui aspirait confiance. Il n'y avait qu'elle pour teinter ses joues de rose, qu'elle pour illuminer ses pupilles de métal habituellement si vides d'expression, si froides. Mais malgré tout, la chasseresse avait commis une ultime erreur, celle de la secouer un peu trop fort lorsque la blonde perdait pied.

Apprendre que sa petite protégée se faisait violenter chaque jour sous son nez par les mains d'une ordure l'avait mise hors d'elle. Elle n'avait rien préssentie. Et lorsqu'elle l'eut appris, lorsqu'elle vit son amie défendre corps et âme celui qui l'avait pourtant rabaissée plus bas que terre, elle n'avait pu le supporter. Cette scène était déjà lointaine temporellement, mais pourtant bien trop présente dans les pensées de la froide jeune femme, la forçant à prendre de la distance avec sa nouvelle colocataire. L'auburn ne voulait plus la blesser, comme elle avait pu le faire. Elena la lui avait confiée, après tout.

Il n'avait pas fallu bien longtemps à la native de retrouver l'enfoiré qui avait abusé de la gentillesse et de la naïveté de la blondinette. Elle l'avait retrouvée et lui avait l'intention de lui mettre une belle dérouillée. Théa n'avait pas peur des hommes, bien au contaire. Mais un autre s'était mis en travers de son chemin, essuyant quelques coups bien sentis de la brunette enragée. Un dénommée Abel, chef de gang de ce qu'elle avait compris. L'histoire ne s'était pas achevée comme le Chaperon Rouge aurait voulu, mais le motard lui avait promis de punir comme il se devrait l'ex petit ami de la victime. Elle avait pu déceler dans ses yeux qu'il prenait la chose au sérieux. Elle avait donc finalement décidée de lui faire confiance, malgré son entêtement.

00h45. Après un soupir, la jeune femme se réceptionna sur un saut parfaitement maitrisé. Aussi agile que son cher familier. Et toujours dans ses pensées, elle reprit le chemin de sa boutique pour rejoindre son appartement. Les poches sous ses yeux ne trompaient pas, Théa avait bien du mal à trouver le sommeil ces derniers temps. A peine eut-elle passée la porte qu'un bruit fracassant la fit sursauter. Elle se précipita vers la cuisine, découvrant une scène plutôt accablante. Cette petite voix enrouée de sanglots lui perça le coeur, mais ce fut le sang qui s'écoulait de la main de la douce qui alarma la chasseresse.

"Arrête, tu vas de te faire mal, idiote !"

Des mots forts, une nouvelle fois. A croire que la brunette ne savait pas réagir autrement. Il lui fallait se rattraper si elle ne voulait pas que son amie se braque de nouveau. Alors, repoussant les débris de verre par un nuage de ténèbres, elle s'agenouilla devant la petite blonde, l'enlaçant le plus tendrement possible tout en la berçant pour la calmer.

"C'est pas grave, Serena. Ce n'est que de la vaisselle. T'es pas censée dormir à cette heure-ci ?"

Elle était trop peu douée dans de telles situations. Alors, dans un ultime essai, elle prit le visage de Serena entre ses mains pour essuyer ses larmes de son pouce, lui offrant un sourire un peu pincé.

"Tu vois ? Je ne suis pas fâchée ! Maintenant, on va aller soigner ta main, d'accord ?"

Sans réellement réfléchir, elle détacha sa cape pour venir enrouler un pan autour de la main de son amie afin de contenir les quelques gouttes de sang qui y perlaient. Elle était bien plus importante, qu'un simple bout de tissu, aussi précieux soit-il.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Sam 24 Mar 2018 - 14:17

La panique étreignait Serena qui ne savait plus comment réagir. L'américaine sanglotait, se confondait toujours plus en excuse, voulant absolument échapper à la colère de Théa. Seulement la première réaction de la chasseresse n'eut pour seul effet que de tétaniser la blondinette qui était complètement perdue. Une idiote, elle n'était donc qu'une idiote. Ce n'était pas faux, toute sa vie le montrait facilement mais l'entendre faisait toujours un choc. C'était donc ce que pensait Théa d'elle ? Curieusement, Serena arrêta de pleurer baissant simplement la tête afin de masquer son regard ne fixant que l'assiette éclatée, éclatée comme sa vie. "Pardon de n'être qu'une idiote. Je loupe toujours tout. Pardon." Elle venait de répéter ces quelques mots comme l'aurait fait un automate avant de venir voir la fleuriste l'enlacer. Même si ce geste semblait signifier beaucoup sur le fond, l'apprentie pâtissière n'allait pas s'y méprendre. La Rouge ne faisait ça que pour éviter une nouvelle fuite sinon elle aurait des comptes à rendre à Elena. Théa poursuivit en lui demandant pourquoi elle n'était pas encore couchée à cette heure-ci, comme si elle ne le savait pas, l'ancienne sans-abri était certaine que son familier lui faisait un rapport détaillé de ses activités.

"Je travaille c'est tout. Une commande de patisserie pour demain et j'ai fait le ménage pour t'aider. Je t'ai préparé un repas, il est dans le micro-onde si tu veux." Répondait-elle à la question de son amie avant de voir cette dernière lui proposer des soins et envelopper sa cape autour de sa blessure. Sa précieuse cape ? Mais à quoi jouait-elle ?!?! Serena se relevait donc rapidement, se dégageant de Théa pour enlever la précieuse cape de son amie de sa plaie et courir en direction des placards de la cuisine. "Faut la nettoyer !" Cria-t-elle une nouvelle fois sous l'emprise de la panique avant de sortir une bouteille de vinaigre blanc, un nettoyant efficace contre les taches de sang. Sans attendre, elle en versa un peu sur l'étoffe puis ajouta de l'eau et... victoire ! Elle avait réussi à la nettoyer. Soupirant de soulagement, elle s'appuya quelques secondes sur le plan de travail de la cuisine pour se retourner vers Théa. "Ta cape est précieuse pour toi non ? Ne l’abîme pas pour moi." Elle continua d'une plus petite voix "Je n'en vaux pas la peine, je ne suis qu'une idiote."

Allongeant le bras tout en évitant de croiser le regard de son amie et colocataire, la blondinette gaffeuse alluma le micro-onde et se dirigea vers la salle de bain. "Je vais mettre ta cape à laver tout de suite. Bon appétit." Une fois dans la salle de bain, elle referma la porte sans toutefois la verrouiller et s'appuya contre elle. De nouvelles larmes coulaient le long de ses joues avant qu'elle ne les essuie. Ouvrant le hublot de la machine à laver, elle retira la serviette de ses cheveux ainsi que son peignoir qu'elle fourra dans la machine et lança le programme. Désormais nue, elle se passa de l'eau sur le visage, appréhendant le retour dans la pièce principale mais surtout le fait de recroiser Théa.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Dim 25 Mar 2018 - 14:26

La belle auburn n'avait guère eu la réaction appropriée en premier lieu. Le pire était qu'elle en avait eu conscience un dixième de secondes après. Mais le mal était fait. Le tact ne faisait pas réellement partie de ses qualités, bien qu'elle en comptait de nombreuses. Si la rouge pensait qu'une simple étreinte et une voix plus douce suffirait à atténuer l'angoisse de son amie, elle ne s'était jamais autant fourvoyée. Sa question était inutile, Théa savait que la blonde travaillait d'arrache-pied dans le but de l'aider depuis qu'elle avait appris l'état de son cadet. Ca aussi ? Etait-ce une erreur de le lui avoir avouer ?

Serena prenait soin de la chasseresse, à sa manière, en bonne petite fée du logis. Mais si celle-ci l'avait recueillie, ceci était bien loin pour qu'elle serve de bonne à tout faire. Au-delà du fait que l'aînée de l'américaine le lui avait demandé, la native voulait elle aussi prendre soin d'elle. Parce qu'elle avait été touchée par ce qui lui était arrivée récemment. Parce qu'elle aurait pu, elle aussi, se retrouver sur un lit d'hôpital, comme Ethan, si personne n'avait réagi. Mais surtout, parce que la belle aux iris d'argent avait développé des sentiments inavouées pour la demoiselle qu'elle hébergeait. Si elle avait lutté contre cela ? Oui. Mais le mal était fait, désormais, et le cacher devenait de plus en plus difficile pour elle, même si elle ne savait pas réellement mettre de mots sur ce qu'elle pouvait ressentir.

De l'inquiétude. Cette envie de rester près d'elle. Cette peur de la voir s'échapper. Ce pincement au coeur lorsqu'elle avait appris la récente relation avec cet homme qui s'était avéré être beaucoup trop dangereux pour elle. C'était pourtant évident, pour certaines personnes, mais bien loin de l'être pour Théa. Après tout, ces dernières années s'étaient simplement résumée à la chasse et ses entrainements quotidiens, à sa boutique et aux visites aux soins intensifs.  

Jamais la rouge n'aurait cru avoir un tel réflexe, celui de tâcher sa précieuse cape pour compresser la petite plaie de la blondinette. Elle était brute, un peu rustre, mais son désir de prendre soin d'elle commençait à prendre le dessus sur tout le reste. Mais c'était bien trop implicite pour que Serena ne sente guère comme un simple poids pour son amie. Et sans qu'elle ne puisse répliquer, la blessée s'échappait de son étreinte, soucieuse de nettoyer l'étoffe carmine tâchée de sang désormais.

"Sere ..."

Trop tard, là voilà qui s'afférait déjà avec ses différents produits miracles contre les tâches tenaces. Lentement, la brune se redressa tout en observant la scène. Non ce n'était pas son amie l'idiote, mais bien elle. Elle qui ne savait pas comment gérer cette détresse qui étreignait le coeur de la pâtissière. Aussi quand elle s'adressa à elle, Théa baissa les yeux, confuse.

"Je suis désolée Serena ..."


Mais lorsque ses pupilles métalliques vinrent chercher le regard de son interlocutrice, elle n'eut que pour seule réponse un regard fuyant et le bruit du micro-ondes qui réchauffait son plat. Un claquement de porte et la belle à la crinière auburn soupira tout en se rapprochant de l'électroménager qu'elle éteint avant que la minuterie ne s'achève. Un doux contact et un petit miaulement lui signala la présence de Rubis.

"Je sais ... J'ai encore merdé ..."
"Vas-y ..."
"J'suis pas sûre que ..."
"Vas-y !"

Haussant un sourcil, la brune soutint le regard écarlate de l'animal. Depuis quand devenait-elle si autoritaire avec elle ? Après quelques minutes, la chasseresse se décida enfin à suivre les conseils de son familier, bien plus attentive aux émotions humaines que sa maitresse. Elle traversa la pièce, posant ses doigts sur la poignet de la porte de salle de bain. Hésitant un instant, elle l'ouvrit pour découvrir avec surprise sa petite colocataire en tenue d'Eve. Ses joues se teintant irrémédiablement de rose, elle détailla le dos de celle-ci, dévoilant quelques stigmates des coups qu'elle avait pu recevoir ces dernières semaines.

Silencieusement, Théa s'approcha d'elle, se laissant porter par ses propres membres qui vinrent s'enrouler autour de la douce taille de la jolie blonde. Il était bien rare que la rouge fasse preuve d'autant de douceur, et pourtant, elle en était dotée, parfois. Son front vint reposer sur l'épaule de son amie alors qu'elle resserrait un peu plus son étreinte.

"Pardon. T'es pas idiote. C'est plutôt moi dans l'histoire en fait ... Tu me pardonnes, Serena ?"

Elle soupira, restant tout de même tout contre sa peau qu'elle trouvait agréable, incroyablement douce. Son odeur l'apaisait, une douce odeur sucrée qui lui allait si bien. Tous ces détails, la native les avait remarqué au fil des semaines.

"Je sais pas quoi faire pour que tu ailles mieux. Je suis nulle pour réconforter. Je règle souvent mes problèmes par la force, c'est tout ce que j'ai trouvé pour affronter la situation depuis qu'Ethan est ... Enfin ... Excuse-moi encore."

Elle marqua une pause tout en la relâchant, attrapant son propre peignoir sur le porte manteau derrière la porte pour le poser sur les épaules de son amie. Elle aurait pu y penser avant, n'est-ce pas ?

"Mets ça sur ton dos, tu vas attraper froid. Et puis ..."

Elle détourna le regard, posant sa main à son propre visage pour en constater la soudaine chaleur. Non, elle ne pouvait pas lui révéler que sa "tenue" la troublait. Reprenant contenance, elle s'approcha de l'armoire à pharmacie pour attraper de l'antiseptique et une compresse qu'elle imbiba avant de saisir le plus doucement possible la main de la douce jeune femme.

"Tu en fais trop. Tu es épuisée, et ne me dis pas le contraire, je sais très bien reconnaitre quelqu'un de surmené. J'aimerais que tu ralentisses, Serena. Parce que je me fais du souci pour toi et que ce n'est pas à toi d'assumer toutes les tâches ménagères. Et je veux que tu gardes ton argent, pour te faire plaisir, comme jamais tu n'as pu le faire. Je suis sûre que ta soeur serait heureuse de sortir avec toi de temps en temps. Les frais d'hôpitaux d'Ethan ... C'est mon fardeau. C'est à cause de moi qu'il est dans cet état."

Tout en déballant son sac, la chasseresse finit par coller un pansement sur la petite plaie désormais bien désinfectée.

"Tu n'as pas besoin d'avoir peur si tu casses quelque chose, ce ne sont que des objets. Les objets, ça se remplace. Pas les gens qu'on aime ..." Les gens qu'on aime, hein ? "L'autre enfoiré ... Il t'a fait du mal et donc ... je supporterai pas que tu sois encore malheureuse  à cause de moi. Je suis pas comme lui."

Son visage restait sérieux, mais cette pointe de rouge lui apportait un petit air naïf et ingénu. Serena savait-elle ? Qu'elle était la seule à découvrir cette expression chez la chasseresse au coeur de glace ?





Dernière édition par Thea E. Reed le Mar 27 Mar 2018 - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Lun 26 Mar 2018 - 23:24

Honteuse, elle l'était oui. A croire que tout ce que Serena avait pu faire se terminait en eau de boudin. La blondinette se sentait perpétuellement en faute et n'arrivait même plus à se regarder dans une glace. Cette glace est similaire à une glace déformante renvoyant l'image d'une personne indigne d'amour, d'estime d'autrui, enfin selon Serena. Pourtant, l'américaine avait rapidement mis son amie Théa sur un piédestal, estimant qu'elle souhaiterait être comme elle. Forte, indépendante et sure d'elle. Seulement voir cette entité adorée la rejeter en la traitant d'idiote avait infligé un coup tel un poignard en plein cœur. Elle avait déçu son modèle. Évitant de contempler son reflet dans le miroir elle songeait à reprendre la fuite une nouvelle fois, mais pour aller où ? Il n'y avait plus d'endroit où se cacher sur cette foutue île, plus d'endroit que l'ancienne sans-abrie n'avait pas expérimenté en fait. "Hiiii" Un petit cri venait sortir de la bouche de Serena, surprise par le geste de sa colocataire. Théa venait de l'enlacer, tendrement et malgré la surprise la jeune femme ne trouvait pas cela déplaisant. "Tu sens bon..." Murmura-t-elle, répondant simplement aux excuses de la Chasseresse. Puis lorsque son amie enchaîna avec de nouvelles explications Serena répondit : "C'est pour ça que je veux aider pour Ethan. Je... je fais enfin quelque chose de bien tu comprends et je...." Elle se stoppa, sentant l'étreinte de la Rouge cesser et tenta, en vain, de la rattraper. Malgré sa nudité elle aurait voulu que ce moment dure encore quelques instants.

Serena ferma alors les yeux se tordant le cou pour humer l'odeur de Théa à travers le peignoir. Elle adorait que l'on fasse un peu attention à sa personne et le petit geste de son amie venait la marquer, tout comme ses paroles. Se servir de son argent pour elle même ? Non elle n'avait pas encore gagner ce droit et puis comme elle l'avait dit un peu plus tôt cela comptait tellement pour elle de contribuer aux soins d'Ethan. La native du Minnesota se retourna vers Théa, ignorant totalement qu'elle n'avait pas noué le peignoir autour de sa taille. "S'il te plait laisse moi t'aider. Je te l'ai dit non ? Je sers enfin à quelque chose et puis le ménage, les tâches ménagères c'est pour te remercier. J'ai été infecte avec toi. Je ne mérite pas d'avoir quelqu'un comme toi à mes cotés, qui prend soin de moi comme tu le fais." Elle souriait, les yeux embués de larmes, touchée par ses propres paroles avant de prendre les mains de Théa dans les siennes... enfin non, sans qu'elle ne s'en aperçoive sa colocataire avait déjà soigné sa blessure et apposé un pansement afin d'arrêter les saignements. Étonnée, Serena regardait sa main avant de relever la tête pour fixer Théa. Elle venait de tiquer sur les dernières paroles de la Rouge. "Les gens que tu aimes ?" Demanda-t-elle naïvement avant de voir ses joues se teinter une énième fois de rouge.

Elle laissa tomber le peignoir, à croire que c'était devenu un passe-temps pour elle de rester entièrement nue dans l'appartement et recula de quelques pas. Tournant le dos elle tourna un maximum la tête pour continuer de regarder Théa. "Tu vois les marques sur mon dos ? Des coups de ceinture, je ne sais même pas si certaines ne resteront pas à vie. Pourtant je suis persuadée d'avoir mérité chacune d'elles. Pas parce que je n'avais pas fait une quelconque tâche ménagère mais parce que je me suis mal conduite avec toi et ma sœur. Je pense sincèrement que je les ai toutes mérité." Elle marqua une pause avant de reprendre. "Je t'aime aussi Théa mais je vais te décevoir, je vais te faire mal. Tu mérites tellement mieux que moi que ce soit en tant qu'amie ou... amante." L'américaine s'approcha de la native de l'île, présentant sa main blessée contre sa joue aussi rosie. Venant coller son front contre le sien Serena continuait de caresser la joue de Théa avec un sourire sincère avant de coller ses lèvres aux siennes. Un baiser langoureux, qui semble durer des heures... jamais Serena n'avait connu pareil délice. Les lèvres de son amie avaient un adorable gout sucré et tandis que les langues se liaient et se déliaient la blondinette s'empourprait encore plus encore. Stoppant cette douce caresse, elle enlaça Théa aussi fort que possible malgré la fatigue pour finalement se reculer de nouveau, ramassant le peignoir pour s'y emmitoufler.

"Je vais te blesser si on continue. Je... je vais voir pour trouver une solution afin que tu ne sois plus obligée de me supporter. Elena pourrait peut-être m'héberger quelques temps." Elle posa une main sur la poignet de porte. "Dors bien Théa." Souffla-t-elle avant de disparaître derrière la porte. Se servant de sa magie des ombres, la Tsukuyomi ramassa les derniers débris de vaisselles avant de s'installer dans le canapé qui lui servait de lit depuis plusieurs semaines. Perturbée, attristée même, elle tacha d'essayer de s'endormir le plus rapidement possible cacha son visage dans les couvertures. Demain allait être une grosse journée. Pourquoi l'avait-elle embrassé ? Le regrettait-elle ? Non absolument pas, au contraire....
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Mar 27 Mar 2018 - 11:30

Théa se figea. Sous l'impulsion du moment, elle ne s'était pas réellement rendue compte qu'elle parlait désormais à coeur ouvert. Le fait que la blonde répète ses précédentes paroles avait été comme un électrochoc, teintant le visage de la belle auburn d'un rouge bien plus prononcé. Elle l'avait dit, oui, sans en avoir conscience. Il avait suffi d'un moment d'inattention pour que son coeur parle pour elle. Alors c'était ça ? Ce qu'elle ressentait pour son amie ? C'était donc ça, aimer quelqu'un ? L'ombre d'un instant, Serena parut choquée et la chasseresse s'attendait à se prendre une gifle ou une remarque bien sentie. Après tout, elle n'était guère douée pour tout ça. Elle n'avait jamais rien expérimenté de tel.

Contre toute attente, son interlocutrice laissa tomber le peignoir au sol, s'exposant de nouveau en tenue d'Eve devant la native qui détourna le regard par timidité. C'était étrange, cette pudeur dont elle n'avait encore jamais fait preuve jusqu'à maintenant. Comme si assumer ses propres sentiments lui faisait porter un regard différent sur la jolie blonde.  Ses iris d'argent furent captées par le mouvement de sa colocataire qui lui tournait le dos. Encore ces cicatrices, ces anciennes plaies pourtant encore trop récentes à son goût. Elle n'aimait pas cette vue.

La chasseresse reprit son sérieux, serrant le poing à l'entente des explications de son amie. C'était la première qu'elle lui donnait les détails. Des coups de ceinture. Ah, Théa espérait que ce monstre en prendrait aussi pour son grade de la main de son chef. Si seulement, elle avait pu le corriger d'elle-même, elle se sentirait bien mieux.

"Dis pas ça ... Personne ne mérite ça."


Les mots étaient sortis tout seul de la bouche de la rouge, car elle le pensait, tout simplement. Elle était indignée d'entendre Serena parler ainsi. La déclaration la laissa sans voix alors que ses joues prirent une violente teinte carmine, regardant sa colocataire d'un air plus qu'abasourdi. Elle ne pouvait pas l'aimer, elle la maudite, elle la sans tact. Et pourtant ... "A-mante ?" Oui elle avait parfaitement compris. Ce n'était donc pas une déclaration amicale, mais bien plus que cela. Des sentiments réciproques, partagés. La native ne savait guère depuis quand, ni comment. Il semblerait que tout ceci arrivait comme ça sans prévenir.

Tandis que celle qui était vraisemblablement devenue l'élue de son coeur, celui-ci se mit à battre anormalement, à tout rompre, à en être douloureux. La gorge sèche, les joues en feu, ses membres ne répondaient plus. Ses prunelles à l'accoutumée si froide étaient désormais emplies d'une naïveté et d'une gêne sans précédent. Il semblerait que la brunette soit plus douée pour mettre un homme au tapis plutôt que de faire face à une chose si simple mais pourtant jusque là inconnue. Théa observait la jolie blonde en silence, son front apposé au sien, sa peau devenant un peu plus brûlante au contact de cette petite main si douce.

Son amie lui vola alors un baiser, son premier baiser. Oh, elle n'était pas comme ces jeunes filles en fleur qui y accordaient de l'importance, loin de là. Mais pourtant, ce geste eut pour mérite de la troubler. C'était doux ... Agréable ... Et timidement, la rouge glissa une main sur la nuque de sa belle à la crinière dorée, prenant garde à ne pas la blesser. Découvrant l'inconnu, elle se laissa guider par sa partenaire, rougissant de plus en plus lorsqu'elle sentit une intrusion entre ses lèvres. Elle tremblait, comme jamais. D'excitation ? De peur ? Elle ne pouvait pas mettre un sentiment sur cette sensation.

Ce fut Serena qui mit fin à ce ballet langoureux, laissant une chasseresse déboussolée alors qu'elle se laissait enlacer sans broncher, comme une simple poupée de chiffon. L'étreinte était si forte, que la belle auburn finit par relever les bras, voulant à son tour l'enlacer. Mais ce fut bien trop tard, puisque la douce lui échappa sans crier gare, prononçant des mots totalement incompréhensible pour la brune.

"Qu-quoi ?"

Elle voulait des explications, mais ne put les avoir, son "amie ?" prenant la fuite. Appuyant son dos contre la vasque, la jeune femme baissa les yeux, faisant face à une énigme totalement irrésolvable. Avait-elle fait quelque chose de mal ? Embrassait-elle si mal que ça ? Secouant la tête, elle porta une main à sa poitrine. Son coeur continuait à tambouriner de plus belle à la pensée de ce doux baiser.

"Arrête, espèce d'idiot ..."
murmura-t-elle à l'intention de son organe de vie.

La situation portait à confusion. Si elle-même doutait être à la hauteur d'une relation avec la demoiselle aux pupilles d'azur, il semblerait que celle-ci aussi ait les mêmes craintes. L'amour, c'était compliqué, c'était un simple constat pour la chasseresse. Elle finit par reprendre ses esprits, sortant de la salle de bain pour scruter l'appartement. Une petite boule de couverture dans le canapé lui fit comprendre que Serena se cachait d'elle.

En premier lieu, Théa s'avança vers sa chambre, se disant qu'il était sans doute mieux ainsi que tout ceci s'arrête là. Mais à peine avait-elle posé la main sur la poignée de porte qu'elle se ravisa, faisant volte-face sur un coup de tête. Après tout .. A bas, la malédiction. Les malédictions étaient faites pour être brisées non ? Se plantant devant le canapé, elle retira les couvertures en veillant à ne pas faire mal d'une quelconque façon à la frêle jeune femme. Puis, sans écouter d'éventuelles protestation, elle l'attrapa entre ses bras, comme une princesse pour se diriger vers sa propre chambre. Elle ne lui laissait pas le choix. N'osant pas affronter son regard de peur de piquer un nouveau fard, elle s'adressa tout simplement à elle en regardant droit devant.

"On s'en fiche de savoir qui mérite qui ou non ..."

Poussant la porte de la pièce, elle déposa la blondinette dans son lit, la laissant planter là le temps de se déshabiller à son tour, dos tourné et d'enfiler un pyjama-short gris. Puis une fois ceci fait, elle revint vers sa ... belle ? Ah, elle ne savait plus que penser ... Grimpant sur le lit, elle s'allongea à ses côtés, rabattant la couette sur elles avant d'emprisonner doucement Serena entre ses bras. Elle déposa un baiser sur son front un peu gênée.

"Je ... J'y connais rien en ... amour. Donc, je compte sur toi pour ... m'initier... Et demain, pas de chasse de nuit, promis."


Plutôt maladroit, même comique en soit venant de la chasseresse au coeur de pierre, mais il était sans doute plus sage de se remettre à une personne bien plus expérimentée en la matière. C'était aussi sa manière de lui faire comprendre qu'elle était prête à s'engager pour la première fois de sa vie.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Sam 14 Avr 2018 - 11:49

Pourquoi avait-elle eu une idée aussi sotte ? Serena ne voulait pas du tout mais alors pas du tout quitter ce petit appartement. Cependant... elle risquait de blesser Théa en restant aussi proche d'elle, avec son petit frère, sa boutique à gérer et les chasses nocturnes la "Rouge" n'aurait pas le temps pour gérer une telle relation. L'Américaine soupira avant de s'emmitoufler toujours un peu plus dans le peignoir se disant que le vêtement sentait l'odeur de sa colocataire, une douce odeur de fleur sauvage. Oui Théa était très sauvage pour Serena et ce tendre moment qu'elles avaient partagé pourrait relever presque du miracle. Mais qu'allait être la réaction de la petite fleuriste ? Est-ce qu'elle allait lui reprocher ce rapprochement ou allait-elle éluder la question en ignorant tout simplement ce qu'il venait de se passer ? Un nouveau soupir se faisait entendre à travers le salon émanant bien évidemment toujours de l'ancienne sans-abri quand elle entendit Théa sortir de la salle de bain. Se raidissant comme le ferait un opossum en cas de danger la blondinette jouait les mortes et à entendre les pas de Théa cela devait fonctionner puisqu'elle semblait regagner sa chambre. Ouf se disait-elle avant de repasser sa tête à l'air libre. Serena commençait donc à piquer du nez lorsqu'elle se sentit soudainement attrapée, c'était Théa qui revenait et qui était en train de la soulever telle une princesse.

"Mais... Arrêtes tu vas te faire mal, je suis lourde... hiiiiii" S'exclama-t-elle alors que sa colocataire semblait ignorer toute forme de protestation. Les deux jeunes femmes, sous l'initiative de la jeune fleuriste, se dirigeaient vers la chambre de cette dernière. Mais pourquoi ? Voulait-elle ...... Non Théa n'était pas du genre à abuser de Serena comme ça après cette toute petite déclaration, ce n'était pas son style, mais pourquoi alors ? Serena n'eut d'autre réponse de la part de la chasseresse que l'on s'en fichait de qui méritait ou non.... Les sentiments naissant de l'américaine étaient-ils finalement réciproques ? La jeune femme arrêta donc de protester se laissant donc porter jusqu'au grand lit de Théa qui la déposa dessus. Clignant des yeux, elle regarda la Rouge se déshabiller et n'hésita pas à se rincer l’œil. Théa était très jolie, sans aucun doute la plus jolie de toutes les partenaires qu'avait eu Serena et d'ailleurs elle se permettait même de se mordre la lèvre inférieur dans un léger signe d'excitation. Rapidement Théa la rejoignit, vetue de sa tenue de nuit pour rabattre la couverture et emprisonner la blonde dans ses bras et pour finir elle déposait un baiser sur son front. La tsukuyomie continuait en lui disant qu'elle n'y connaissait rien, qu'elle n'irait pas chasser demain et qu'elle comptait sur Serena pour l'initier.

L'initier ? Serena devenait rapidement toute rouge. Théa serait-elle.... ? Ce serait donc à l'ancienne sans-abri de prendre les devants et lui faire découvrir les plaisirs de la chaire ? Wouah toute cette pression sur ses épaules... surtout qu'elle foirait toujours tout ! Prenant son courage deux mains, Serena se dégagea de l'étreinte de sa petite amie (?) en lui disant simplement "Je suis d'accord." Elle quitta ensuite le lit pour se placer devant, face à Théa, et toujours aussi rouge elle laissa tomber ton peignoir pour se montrer entièrement nue. Puis elle répéta : "Je suis d'accord pour t'initier Théa..." Elle croisa machinalement ses mains bras sur sa poitrine et contourna le lit pour aller aux cotés de sa petite amie et la rejoindre, retira la couverture et se positionnant à genoux, face à elle. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres avant qu'elle ne vienne embrasser Théa de nouveau, un baiser aussi passionné que le premier. Timidement, toujours pendant l'échange, Serena attrapa la main de Théa pour la poser sur l'un de ses seins. Elle allait obéir comme elle l'avait toujours fait en initiant sa partenaire aux plaisirs saphiques. Rompant l'échange, elle murmura alors :

"Je suis à toi, Théa. Tu peux me faire ce que tu désires."

Elle souriait comme jamais, une première depuis des mois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Sam 14 Avr 2018 - 19:29

Qui aurait cru qu'un jour la belle au coeur de pierre se livrerait à ce point à quelqu'un ? Qu'elle expérimenterait l'amour et qui plus est, avec une jeune femme ? Il était rare d'entendre Théa demander conseil, elle qui était aussi fière qu'un coq. L'apaisement qu'elle ressentait en présence de la jolie blonde lui était inédit depuis que son frère était plongé dans un profond coma. Serena était la seule à lui faire ressentir des émotions qu'elle n'avait guère connues jusque-là. La chasseresse tentait au mieux de dissimuler les rougeurs de ses joues qui ne s'estompaient pas, bien au contraire.

Elle posa son regard interrogateur sur elle lorsqu'elle sentit sa belle s'échapper de son étreinte. Avait-elle dit quelque chose de mal ? Sans doute, elle n'était pas très douée en la matière, peut-être qu'elle l'avait vexée ou mise mal à l'aise ? Elle était d'accord ? Mais alos, pourquoi s'extirpait-elle des bras chaleureux de la rouge ? Ses pupilles métalliques ne la lâchaient pas du regard alors que la frêle jeune femme faisait le tour du lit pour se planter devant elle. L'incompréhension se lisait dans les yeux de Théa, pour laisser bien vite place à la stupeur.

Piquant un fard, elle baissa le regard devant la tenue d'Eve de sa petite amie. L'initier ? Mais ... l'initier à quoi ? Il semblerait que les deux jeunes femmes se soient embarquées dans un énorme quiproquo. N'osant la regarder, elle sursauta lorsque la couverture la quitta. Serena se tenait désormais à ses côtés, à genoux. Déglutissant, la belle auburn se sentait comme pétrifiée, ne sachant pas comment réagir. La blonde l'avait déstabilisée une nouvelle fois.

Un long baiser suivit, mais malgré le côté agréable de l'acte, la chasseresse se sentit décontenancée. Se laissant tout de même guidée tel un pantin, ses doigts se refermèrent sur une partie chaude et moelleuse du corps de la demoiselle à la crinière dorée. Sa ... poitrine ? Une fois l'échange rompu, le feu aux joues, elle croisa les prunelles azurées de sa douce. Celle-ci souriait ... D'un sourire radieux, comme jamais. La rouge en fut d'ailleurs saisie, bégayant quelques mots.

"S-Serena ... Tu es ... très belle ..."


Puis se souvenant de l'endoit où était posée sa main, elle la retira pour planquer son visage rougi entre ses mains. Mais au bout de quelques secondes, la fleuriste ôta ses doigts de son visage pour venir enlacer la taille de la douce pâtissière, la faisant ainsi basculer sur le dos. Nichant son nez dans son cou, toujours déstabilisée, elle se mordit la lèvre, cherchant ses mots.

"C'est ... c'est pas à ça que je faisais allusion. Mais ... si tu veux, on peut ..."

La chasseresse sans peur et sans reproche serait-elle angoissée par l'inconnu ? Il semblerait que oui. Mais comment le faire comprendre sans exposer une certaine vulnérabilité et surtout, sans blesser Serena ?

"Mince ... Personne m'a jamais autant déstabilisée. Et puis ... je t'ai jamais vue sourire comme ça. Est-ce que ... tu es heureuse ?"

Ecartant son visage de son cou, Théa exposa ses rougeurs prononcées à sa petite amie. Ainsi, elle verrait qu'elle ne souhaite pas la rejeter, elle verrait l'effet qu'elle avait sur elle, elle verrait que sur ce terrain, la chasseresse se trouvait démunie. Un léger sourire étira les lèvres de la native avant qu'elle ne laisse échapper un léger rire, posant son front contre le menton de la blonde.

"Je sens que je vais être vraiment nulle comme petite amie ..."



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Lun 16 Avr 2018 - 19:45

Si c'était bien ce que Théa voulait, elle s'exécuterait. Serena était prête à s'offrir entièrement à sa nouvelle petite amie, à l'initier comme elle disait. C'était pour cette raison que la blondinette avait posé la main de la Rouge sur sa poitrine pendant ce deuxième baiser. Il y avait quelque chose que l'apprenti-pâtissière n'avait jamais trouvé chez ses anciens partenaires, quelque chose que l'on pourrait presque qualifier de magique, quelque chose d'unique. Leurs langues s’entremêlèrent jouant l'une avec l'autre de manière des plus érotiques avant que Serena ne coupe l'échange. Théa semblait conquise, gênée également mais se permettait tout de même de complimenter sa partenaire ce qui n'était pas pour déplaire à l'Américaine. Elle n'avait eu que trop rarement de tels compliments dans le passé. "Tu... tu trouves que je suis belle ?" Demanda-t-elle naïvement avant de poursuivre "Pourtant mon corps est encore marqué, je ne suis pas si belle que ça." La Chasseresse retira ensuite sa main du sein de la jeune femme pour l'enlacer par la taille et la faire ainsi basculer sur le dos. En plus d'être offerte, Serena se retrouvait complètement à la merci de sa petite amie.

La blondinette passa sa main sur le dos de Théa tandis que cette dernière venait se nicher dans son cou. Elle ne voulait donc pas .... ? Rapidement la Rouge venait la conforter dans cette idée en lui disant qu'elle ne voulait pas parler de ça. La cruche ! Serena avait agi comme une parfaite blonde en prenant sa petite amie aux mots. Cette dernière ne voulait pas parler d'amour dans le sens physique du terme mais comme une généralité. Il est vrai que Théa était souvent directe, brute dans ses propos mais c'était ce qui plaisait à Serena. Avec Théa il n'y aurait pas de tromperie comme par le passé avec son ancienne petite amie, avec Théa il n'y aurait pas de violence morale et physique comme avec cet homme qui ne faisait qu'abuser d'elle. Voyant le désarroi dans le regard de sa partenaire, l'américain ne tarda pas à caresser sa joue de son pouce toujours avec le même sourire. "Rien ne presse tu sais. J'ai cru que c'était ce que tu voulais mais je peux bien attendre quelques jours de plus avant de te violer." Elle se redressa légèrement pour fixer Théa de ses pupilles bleues avant d'éclater de rire, profitant légèrement de la situation.

"Heureuse ? Je ne sais pas pour être honnête. Tout cela est si soudain mais je sais que je suis bien à tes cotés, tu es honnête et franche. Tu es une battante exactement mon contraire." Elle marqua une pause se rapprocha de Théa pour l'embrasser de nouveau mais sans succès du fait de la position, pas grave elle se rattraperait lorsque l'occasion se présenterait. Serena pouvait néanmoins voir les rougeurs sur le visage de Théa, rougeurs qu'elle trouvait mignonne. Répondant à son sourire par un sourire, la native du Minnesota profita de la position pour caresser les cheveux rougeoyant de sa belle. Et enfin, suite aux dernières paroles de la fleuriste, Serena se dégagea de la petite étreinte pour se retrouver aux cotés de Théa. "Tu rigoles j'espère ? Avec toi je me sens en sécurité, écoutée et tu ne me prends pas pour un objet. Les autres... ils auraient déjà abusé de moi mais pas toi. Je sais que tu n'es pas comme ça. C'est ce qu'il m'a toujours plus chez toi. Je t'ai toujours admiré Théa et faire partie est quelque chose d'énorme pour moi, peu importe si tu n'es pas la petite amie parfaite, car moi non plus."

Ne pouvant plus se retenir la blondinette attrapa sa petite amie pour l'embrasser langoureusement bien que cette fois-ci l'échange se faisait plus court. Serena colla ensuite son front à celui de Théa, caressant toujours sa joue. "Je suis sure que tu seras la petite amie idéale." Elle se redressa attrapant la couverture pour se couvrir au niveau de la poitrine. "Ta soirée s'est bien passée ? Tu veux peut-être que je te prépare un bon bain ? Par ma faute on se retrouve bien vite au lit bien qu'il est tard. Tu veux peut-être faire quelque chose ? Discuter ? Je suis toute à toi ! Enfin tu vois le genre...." Serena se mettait à rougir espérant que Théa ne la prenne pas aux mots comme elle avait pu le faire plusieurs minutes auparavant. "Et ça ne t’embête pas si je ne porte pas de pyjama ? J'aime bien être à l'aise pour dormir. Enfin si ça te dérange je peux bien porter quelque chose hein... mince tu vas me trouver bizarre." Le stress, la pression, Serena commençait à parler beaucoup plus que d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Mar 17 Avr 2018 - 21:33

Théa réfléchissait, les mots de la jolie blonde l'avait quelque peu perturbée. Elle était une battante, certes, mais dans le fond, la jeune femme qu'elle avait sous les yeux en était une aussi. Disons que ces derniers temps, il s'était sans doute passé beaucoup trop de choses pour qu'elle puisse tout supporter. Parfois, les évènements accumulés pouvaient nous dépasser. Mais la rouge s'interrompit dans ses songes afin de profiter de ce rire qu'elle déclenchait chez l'élue de son coeur. C'était bien mieux que les larmes qu'elle avait pu voir quelques dizaines de minutes plus tôt. Dans un sens, voir sourire et rire la personne que l'on aimait faisait chaud au coeur.

La chasseresse doutait sérieusement de son rôle de petite amie, elle était sûre qu'elle foirerait quelque chose bien rapidement, elle qui était bien loin d'être douée en matière de sentiments, quels qu'ils soient. Ou peut-être pouvait-elle tout simplement redevenir la Théa qu'elle était autrefois, avant l'accident de son frère ? Pourrait-elle y parvenir aux côtés de Serena qui prenait désormais une place bien plus importante qu'elle n'occupait auparavant ? Cette caresse sur ses mèches carmines, la belle les appréciait jusqu'à même se laisser faire paisiblement paupières closes. Elle ressemblait à Rubis, à cet instant. Il ne lui manquait plus que les ronronnements de bonheur.

D'ailleurs, en parlant du loup, la chatte au pelage de jais s'était installée sur le canapé, comprenant que les deux humaines avaient besoin d'intimité. Pour une fois, elle ne s'était pas laissée allée à sa curiosité. Blottie contre le coussin sur lequel la blonde s'était couchée, l'animal tomba dans les bras de Morphée.

Pendant ce temps, la belle auburn observait sa petite amie avec étonnement. Tous ces compliments, les méritait-elle ? La douce américaine ne semblait pas habituer à "autant d'attention". Poutant, Théa n'était pas la plus à même à lui en donner, elle prenait des gants de ne pas être aussi brute qu'à l'accoutumé. Les joues roses, elle détourna le regard avant de rejoindre le regard d'azur.

"Et bien ... Pour être honnête, moi aussi, je t'admire. Je pense que tu n'es pas si faible que tu le penses ..."

Mais elle ne put terminer sa déclaration, coupée par l'étreinte de la blondinette mais surtout par cette langue intruse qui la fit rougir de plus belle. Elle y répondit tant bien que mal, espérant ne pas être trop maladroite dans ses gestes. D'instinct, sa main se posa sur la nuque de sa belle, profitant de ce contact chaud et langoureux qui faisait sautiller son coeur.

"Petite amie idéale ? Je te donne une semaine avant de changer d'avis."

De bon coeur, la chasseresse se mit à rire. Elle doutait clairement de ses capacités aux relations humaines, et ce n'était sans doute pas près de changer. S'enchaina une multitude de questions sortant de la bouche de la belle à la crinière dorée, tellement, que Théa se sentit vite perdue, ne sachant par laquelle répondre en premier. Elle décela les rougeurs sur les joues de son aimée, haussant les sourcils devant ce débit de paroles anormales. Elle ressentait sa nervosité. Il était de son rôle de la rassurer n'est-ce pas ?

"Serena ..."

Sans réfléchir, la brune attrapa doucement son menton et prit possession de ses lèvres, avec le plus de tendresse dont elle était capable. C'était le seul moyen qu'elle avait trouvé pour la faire taire, pour qu'elle se calme. Et pour la première fois de la soirée, elle se sentait sûre d'elle malgré son teint cramoisi. Rompant ce doux baiser, elle afficha un sourire narquois avant de coller une légère pichenette sur le front de la blonde.

"Hé ! C'est moi l'inexpérimentée, c'est plutôt à moi de paniquer tu crois pas ?"

Posant son front contre le sien, la chasseresse au tempérament de feu semblait reprendre du service alors qu'elle plantait ses pupilles de métal dans les douces iris azurées de la jeune américaine.

"Qu'on soit bien claire ma jolie, tu es ma petite amie et non ma bonne à tout faire. Donc ce soir, tu te détends, tu te reposes, et tu ne fais rien d'autres, OK ? Et cesse donc de t'excuser,, tu n'as rien à te reprocher, agis comme tu l'entends."


Elle avait prononcé ses mots d'un ton plus autoritaire, mais certes plus doux qu'à l'accoutumé, avant d'écarter son visage de la blonde. Chasser le naturel, il repart au galop, n'est-ce pas ce que l'on dit ? Elle s'extirpa des draps et s'entreprit à son tour d'ôter tout ce qu'elle avait sur le dos, se retrouvant également en tenue d'Eve. Le teint rosé, elle revint tout contre sa belle, un peu gênée malgré tout. Pourtant, ses mains glissèrent sur la peau d'albâtre de sa partenaire, se rapprochant d'elle afin de profiter de sa chaleur. L'enlaçant, elle pouvait sentir leurs coeurs battre à l'unisson, la peau chaude de petite amie, si agréable au toucher. Elle posa son menton sur l'épaule de la douce, silencieuse.

"Jamais je n'abuserai de toi, Serena. Je ne serai jamais parfaite, mais je ferai de mon mieux pour ne pas te blesser, c'est promis. Et je n'hésiterai pas à corriger tous ceux qui cherchent à te faire du mal."

Elle déposa un baiser sur son épaule, cachant de nouveau ses rougeurs contre son cou. Ses doigts caressaient doucement les quelques cicatrices qui couvraient le dos de la blonde. Elle ne les rebutait pas, elle détestait plutôt celui qui avait osé lui faire du mal.

"Et si toi, tu me racontais ta journée ? La mienne n'a pas été bien palpitante."



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Mer 18 Avr 2018 - 19:39

Pour paniquer, elle paniquait ! Et d’ailleurs il n’y avait aucun doute là-dessus. C’était tout Serena ça, se mettre à parler beaucoup pour « noyer le poisson » comme on dit. Et puis il était hors de question de passer « au sexe » simplement pour éviter une situation gênante, la petite américaine voulant faire les choses biens, quoi de plus normal après toutes les épreuves qu’elle avait dû endurer ? Sauf que cette fois quelque chose lui disait qu’elle ne devrait plus endurer toutes les épreuves seules. Pour Serena c’était un coup du destin, cette relation naissante avec Théa était prévue depuis très longtemps, plus aucun doute n’était permis. Si l’on regardait de plus près, le duo avait déjà vécu quelques expériences comme celle avec le murmure et le pseudo combat contre le viking drogué, les soins de Théa par la suite où la Chasseresse avait été très difficile à soigner, le dérapage de Serena où elle s’était retrouvée embrigadée dans un gang de motards où l’on abusait d’elle régulièrement. Ce fut ce dernier événement le déclencheur en quelque sorte car après une violente dispute avec Théa la native du Minnesota avait vu débarquer sa grande sœur et cette même Théa pour la sauver. Leur relation semblait froide depuis ce jour jusqu’à aujourd’hui où tout avait basculé.

Ce fut un baiser inattendu, délicieusement agréable qui calma Serena. Pour la première fois, sa petite amie prenait l’initiative et ce n’était pas déplaisant du tout ! C’était ce petit côté autoritaire qu’elle appréciait chez la Rouge et la façon dont elle avait initié ce baiser semblait démontrer que Théa était en train de se reprendre également. Une fois terminé, Théa arborait un petit sourire narquois auquel Serena ne répondait que par des nuances de rouge sur ses joues avant de voir la Rouge lui asséner une petite pichenette. Ses déclarations n’étaient pas illogiques, elle avait amplement raison en disant que c’était à elle de paniquer… Théa s’en était rendue compte donc. Oui vraiment cette relation démarrait sous les meilleurs hospices pour le couple, Serena en était convaincue. Alors qu’elle commençait à reprendre son calme, que les battements de son cœur reprenaient un rythme normal Serena voyait Théa bien décidée à mettre les points sur les « i » concernant leur relation à venir. Théa la voyait donc comme sa petite amie, c’était officielle et elle argumenta aussi que Serena n’était pas sa bonne. Voulant la taquiner, Sere mordilla légèrement le lobe d’oreille de sa compagne pour lui chuchoter « Dommage j’aurai bien essayé un petit costume de soubrette…. » Elle pouffa ensuite de rire avant de reprendre plus sérieusement « Pardon je n’ai pas pu m’empêcher de te taquiner, tu es si jolie quand tu rougis de la sorte. Je vais faire attention mais je n’y peux rien, j’aime prendre soin des personnes autour de moi, si je le fais c’est de bon cœur. »

La suite laissa Serena sans voix. Théa avait quitté le lit pour se dévêtir et ainsi se présenter nue à sa nouvelle petite amie qui ne se gênait pas pour regarder. Elle chuchota même : « J’en suis certaine maintenant… je préfère les femmes. » alors que Théa revenait dans le lit conjugal. L’étreinte qui suivit était d’une douceur qui paradoxalement électrisait presque la blondinette, sentir la peau de sa partenaire contre la sienne, il n’y avait pas de meilleure sensation au monde. Serena était comme dans un rêve et se laissait volontiers cajoler par Théa. Elle aurait bien taquiné sa nouvelle petite-amie d’ailleurs avec une phrase du style « Tiens on dort toute nue maintenant ? » Ou encore « On copie sur mon look ? » mais elle préférait s’abstenir ne serait-ce que pour éviter que Théa ne prenne la mouche, elle était d’ailleurs bien plus docile que d’habitude. Théa continuait de parler, de vouloir la réconforter pendant que Serena, elle, regardait le plafond en caressant tendrement le dos de sa compagne. « Moi aussi, je veux te protéger. Je ne veux plus rester en retrait. Je… je suis trop bien avec toi pour me laisser faire. Je veux me battre pour nous deux et notre avenir. Cela fait peut-être cliché de dire ça mais avec toi j’ai l’impression que j’ai enfin gagné le gros lot. » L’ancienne sans-abri était on ne peut plus sincère avec sa partenaire, parlant à cœur ouvert avec elle.

Venait ensuite le moment où Théa lui demandait de lui raconter sa journée argumentant que la sienne n’avait pas été très palpitante. « J’ai bien peur que ma journée n’ait pas été très palpitante non plus, tous ces petits boulots sont éreintants bien que j’adore faire des pâtisseries. Le point positif c’est qu’une dame a demandé expressément à moi alors que je ne suis que vendeuse de lui faire un cadeau spécial. Si j’arrive à me faire une petite réputation je pourrai peut être avoir d’autre commande. Mon patron ne veut pas m’embaucher en qualité de pâtissière car je n’ai pas fait d’étude dans ce domaine, c’est abusé. Mais en attendant je me fais de l’argent. » Suite à ses propres paroles, la blondinette bloqua se rappelant qu’elle avait oublié de faire quelque chose de très important pour elle. Elle se redressa une énième fois pour passer au-dessus de sa compagne et quitter la couche, s’arrêtant devant la porte elle se retourna vers Théa, tout sourire. « J’ai failli oublier, j’ai un petit quelque chose pour toi, j’arrive tout de suite. » Et elle s’éclipsa de la chambre.

A pas de loup, pour ne pas réveiller le familier de Théa, Serena progressait dans l’appartement situé au-dessus de la boutique de fleur pour se diriger vers le petit placard servant de minuscule vestiaire où elle pouvait entreposer ses quelques maigres affaires. Il y avait là son précieux sac-à-dos qu’elle attrapa pour en sortir une enveloppe contenant des liasses de billets de banque. Les résultats de ses multiples travail. Rangeant le sac dans le placard, elle effectuait le chemin inverse pour revenir dans la chambre. Dès que son regard croisa de nouveau celui de sa nouvelle petite amie un sourire se dessina de facto sur son visage, Serena était enfin rayonnante et c’était grâce à ce petit bout de femme qui l’attendait dans le lit. Elle grimpa dans le lit pour se mettre à genoux et faire face à la Rouge avant d’attraper les mains de cette dernière pour y glisser l’enveloppe contenant les billets mais surtout elle ne lâcherait pas ses mains tout de suite. Théa pouvait y voir quelques billets dépasser de l’enveloppe et Serena ne lui laissa pas la moindre seconde pour dire quoi que ce soit.

« Avant que tu ne te mettes en colère, laisses moi t’expliquer s’il te plait. » Elle inspira profondément avant de continuer « Si j’ai pris tous ces petits boulots depuis que je suis à ta charge c’était avant tout car je voulais te faire un petit cadeau pour te remercier de ta gentillesse. Ça n’a rien à voir sur le fait que nous sommes désormais en couple. » Elle caressait de son pouce la main de Théa, sans doute le stress qui commençait à pointer le bout de son nez. « Puis j’ai réfléchis encore et encore, je sais pour une blonde comme moi c’est un miracle et je me suis dit qu’il valait mieux que je te donne cet argent pas pour toi mais pour Ethan. » Serena grimaça en prononçant le nom d’Ethan, elle savait le sujet sensible mais d’un côté elle voulait aider la jeune femme à payer les frais pour qu’elle puisse se reposer, déstresser. « Je veux t’aider, vous aider tous les deux. Et si tu ne te sers pas de l’argent tout de suite tu peux le mettre de côté pour qu’il puisse reprendre ses études, pour lui trouver de nouveaux vêtements lors de son réveil. S’il te plait Théa, ça compterait beaucoup pour moi si tu prenais cet argent. » Elle tentait une nouvelle fois de se justifier. « Je ne veux pas prendre ta place de grande sœur, je veux juste t’aider et puis… si tu chasses moins tu seras plus souvent à la maison avec moi non ? Allez s’il te plait ! »

Ne lâchant toujours pas les mains de Théa, Serena ne comptait pas céder sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Mer 18 Avr 2018 - 19:46

Serena semblait être devenue une toute autre personne, comme si la déclaration de leurs sentiments réciproques inhibait toute retenue. Elle était si bavarde, si taquine, qu’elle en faisait rougir la chasseresse au regard de glace. La rouge avait ressenti ce besoin de la serrer contre elle, peau contre peau. En fait, elle aussi, elle se sentait bien. Elle aussi, elle se sentait heureuse, apaisée. Enfin, la native semblait retrouver la joie et ce qu’on appelle la paix intérieure. Elle avait peur que tout ceci ne soit qu’une douce illusion avant un nouveau drame. Mais cette fois-ci, la belle ne laisserait quiconque lui prendre ce qui comptait pour elle. Personne ne toucherait à sa petite amie. Même si elle avait balayé d’un revers de main son idée de malédiction, l’inquiétude quant à ce fait ne la quittait guère. Théa avait toujours cette sensation que la vie ne donnait pas sans en faire payer un certain prix.

Les paroles de la Tsukuyomi touchèrent la belle auburn en plein cœur. Elle avait souvent être la protectrice, et non la protégée, pouvait-elle se permettre d’endosser ce rôle, parfois ? Elle le ressentait dans cette étreinte, Serena était si frêle, tellement, qu’avec sa propre corpulence plus musclée, elle redoutait de la briser. Son bout de nez se promenait distraitement sur son coup alors qu’elle écoutait sa petite pipelette lui racontait sa journée. La native sourit, si par le passé elle avait pu lui reprocher son tempérament de bavarde, en réalité, elle semblait plutôt aimer ce côté de sa personnalité. Les deux jeunes femmes semblaient comme être le jour et la nuit, mais pourtant, elles s’aimaient, tout simplement. Ne dis-t-on pas que les opposés s’attirent ? Enfin, on dit également que qui se ressemble s’assemble, tout ceci ne devait pas avoir de réelles significations.

La blondinette travaillait trop, mais Théa n’eut guère le temps de lui proposer de ralentir que celle-ci s’échappait de la chambre, prétextant avoir quelque chose pour elle. Les yeux ronds, elle la suivit du regard, détaillant ses courbes dénudées que la lueur de la lune passant à travers les rideaux mettaient en valeur. De nouvelles rougeurs s’emparèrent des joues de l’auburn avant qu’elle ne se mette sur le dos, passant ses mains sur son visage en se demandant si tout ceci était bien réel. Un léger bruit attira son attention alors qu’elle croisait de nouveau le regard de l’élue de son cœur. Elle illuminait la pièce tant elle était rayonnante. Roulant sur le côté, retenant sa tête en appuyant son coude sur l’oreille, elle observait avec une certaine méfiance à la demoiselle à la crinière dorée avant de finalement se redresser en position assise, gardant un drap contre sa poitrine.

« Qu’est-ce que tu mijotes ? »

Mais ses mains furent bien vite prisonnières des siennes, découvrant une partie du buste de la chasseresse. Il faudrait qu’elle s’y habitue, bien qu’elle n’était pas particulièrement pudique. Ses prunelles d’argent sondèrent l’enveloppe qu’elle tenait désormais en main, mais Serena ne la relâchait pas, même sous la mine contrariée que la fleuriste arborait. Elle se tut malgré tout, lui laissant le bénéfice du doute, chose qu’elle n’aurait certainement pas fait si elles n’étaient pas désormais liées de la sorte.

« Je t’écoute. »

Ce qu’elle fit, jusqu’au bout, l’expression de son visage changeant immédiatement à l’évocation d’Ethan. Il était son point faible, Serena ne le savait que trop bien. Son cher petit frère. Elle baissa la tête, rabattant ses genoux contre sa poitrine, mais ne cherchant pas à extirper ses doigts de ceux de sa petite amie. Entendre parler de la situation était et resterait un sujet douloureux. Elle resta silencieuse, même si elle décelait mieux que personne le stress dans la voix fluette de la jeune femme. Avec un mélange de douceur et de fermeté afin de libérer ses mains, elle hésita un instant, en pleine réflexion, avant de poser l’enveloppe sur la table de chevet. Jetant un regard indéfinissable à la jolie blonde, elle s’approcha lentement d’elle, l’enlaçant doucement en caressant son dos.

« Merci, Serena. Je ne manquerai pas de lui faire part de ce que tu as fait pour lui. »

La gardant tout contre elle, elle joua un instant avec les mèches dorées de sa belle, chatouillant distraitement sa nuque, réfléchissant, encore et toujours. Une idée lui vint alors qu’elle s’écartait d’elle, posant ses paumes sur les épaules de son interlocutrice.

« Tu veux qu’on passe plus de temps toutes les deux ? J’ai une solution pour ça. Voire deux, c’est à toi de voir. Soit tu continues à travailler, mais de manière raisonnable, pour prendre des cours de pâtisserie afin que l’on te reconnaisse officiellement comme pâtissière. Soit on tente un aménagement de la boutique pour y installer un coin pâtisserie que tu gèreras toi-même. Il y a assez d’espace pour ça. Je ne sais pas ce que ça donnera à long terme, mais ça ne coûte rien d’essayer pendant un temps au moins. »


La relâchant, elle croisa ses bras sur sa poitrine, ses yeux se posant sur l’enveloppe trônant sur le chevet.

« Et j’aimerais aussi que tu prennes un peu de cet argent pour toi-même en profiter. Je suis sûre que ta sœur serait heureuse de faire du shopping avec toi. Elle s’inquiète beaucoup, et je pense qu’elle est plus douée que moi pour le lèche-vitrine. Ça te ferait du bien, de passer du temps avec elle. Elle va finir par exploser son forfait à force de m’appeler pour prendre de tes nouvelles. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Dim 22 Avr 2018 - 10:48

L'attente, une situation angoissante pour Serena. Situation encore plus angoissante que celle où elle devait attendre avec sa mère les résultats de "Top Chef" à la télévision américaine par exemple. Elle venait d'aborde un sujet sensible, aurait-elle dû ? Avait-elle ce droit ? Car même si ça partait d'une bonne intention l'américaine empiétait sur le jardin secret de sa petite amie. Le stress montait alors que la jeune fleuriste posait l'enveloppe sur la table de chevet sauf que pour une fois Serena n'était pas capable de traduire le regard de la Rouge. Jamais elle n'avait vu cette expression sur le regard de la jeune femme, vraiment jamais. La blonde s'attendait à tout sauf à cette délicieuse étreinte qu'elle appréciait tout particulièrement. Avait-elle gagné cette petite bataille ? Rien n'est moins sûr, mais un câlin était un câlin n'est-ce pas ? Surtout pour l'ancienne sans-abri qui adorait ce genre de marque d'affection. Et en plus si ça venait de Théa c'était tout bon. La Rouge jouait avec les cheveux de sa compagne qui profitait toujours plus de l'étreinte avant qu'elle ne mette un terme à celui-ci. Serena arborait une petite moue, à la fois boudeuse et taquine, pour montrer à Théa qu'elle en voulait encore. Mais la Tsukyomie qui partagerait désormais sa vie avait une tout autre idée pour le moment.

Serena n'en revenait pas d'une telle proposition et même si elle avait déjà envisagé de reprendre des études dans le domaine de la cuisine et de la pâtisserie, voir que Théa pensait à elle lui réchauffait encore plus le coeur. Personne ne se souciait vraiment des envies de la blondinette mis à part sa petite amie. La jeune femme, toujours nue, ne répondait pas tout de suite se contentant simplement de se "jeter" sur Théa en guise de remerciement. Sans préavis, elle attrapa les lèvres de sa partenaire tandis que leurs deux corps nus se frottaient l'un contre l'autre dans une position particulièrement équivoque. Leurs langues s’entremêlèrent une nouvelle fois alors que cette fois les mains de la blondinette se perdaient sur les courbes parfaites de Théa. Quittant les lèvres, légèrement essoufflée, Serena offrait une énième fois un sourire heureux à sa petite amie. "Merci mais non merci." Déclara-t-elle enfin avant de poursuivre "Cette boutique magnifique, c'est l'héritage de ta famille. Je suis d'accord pour reprendre les cours l'année prochaine mais on ne touche pas à ta boutique, c'est non négociable."

L'apprentie pâtissière se mettait ensuite à caresser la joue de la Chasseresse avant d'attraper les couvertures pour que les deux jeunes femmes soient recouvertes bien qu'au regard de la température régnant dans la pièce cela n'était pas tellement utile. "Tu gardes cet argent et promis avec le prochain je fais les boutiques avec Elena et avec toi ! Ma sœur s'inquiète pour moi, je le sais mais elle est heureuse avec ce Shawn et j'ai envie que l'on fasse plein de chose toutes les deux. Comme un couple !" Oui lors de sa prochaine paie, elle ferait en sorte de passer plus de temps avec sa grande sœur et Socrate mais aussi avec Théa. Et en attendant de reprendre l'école, rien ne l’empêcherait de s’entraîner toute seule à la cuisine, même si l'équipement de l'appartement de la fleuriste était rudimentaire Serena avait de quoi s'exercer.

Se calant parfaitement bien dans l'étreinte de sa douce, Serena glissa un bras sur le ventre et s'installa confortablement. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas été aussi sereine, c'était même bizarre. "Dis tu m'avais dit qu'Ethan aimait bien dessiner non ? Que dirais-tu de lui trouver un équipement au top pour son réveil ? Enfin c'est toi qui décide après tout." Tournant la tête, Serena embrassait tendrement la poitrine de Théa, la blonde était de plus en câline, la fatigue sans doute. "Puis tu ne voudrais pas faire les boutiques avec Ele et moi ? Entres filles ça pourrait être sympa tu ne crois pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Mar 24 Avr 2018 - 19:35

Ces baisers, elle commençait à y prendre goût. A tel point qu'elle était prête à tout faire pour en mériter encore et encore. C'était tout de même étrange pour elle de recevoir tant de tendresse, tant d'amour. Les fins doigts de sa belle parcouraient ses formes, la faisant frissonner au passage. On ne l'avait encore jamais touchée de la sorte. Depuis quand chavirait-elle face au sourire de la blonde ? Bien plus longtemps qu'elle ne le pensait. Serena refusait son offre quant au partage de la boutique de la rose rouge mais approuvait cette idée de cours de cuisine. C'était un bon début venant d'une demoiselle aussi têtue que l'était la jeune américaine.

"On a tout le temps de faire pleins de choses. Et même si ta soeur est heureuse avec son copain, tu dois quand même la rassurer sur ton état."


La jolie blonde se lova contre elle. Un véritable chat d'appartement. Elle lui faisait d'ailleurs penser à Rubis à cet instant, douce et amicale. Comme si cela devenait une habitude pour la chasseresse, elle se mit à caresser les cheveux de sa petite amie. Ils étaient doux, agréables au toucher. Elle aimait l'odeur de son shampoing. Théa fut surprise du sujet abordé.

"Tu ... Tu t'en souviens ? Ca me fait vraiment plaisir, Serena. Je suis sûre qu'il serait très content. Je lui offrais souvent du matériel pour son anniversaire. J'ai d'ailleurs gardé toutes ses oeuvres, je te les montrerai à l'occasion."

Le changement était tout de même époustouflant. La belle auburn s'ouvrait à sa petite amie, sans complexe, sans tabou. Un frisson parcourut son échine lorsque les lippes de la jolie blonde se posèrent non loin de sa poitrine. Une nouvelle fois, elle trouvait ceci agréable. Etre tout contre elle, sentir son odeur, sa chaleurs, profiter de sa douceur. Et elle qui était la plupart du temps une grosse brute sans tact, comment allait-elle s'en sortir ?

"Un jour, peut-être ... Mais pour la première fois, j'aimerais que tu restes seule avec elle. Je suppose que tu en profiteras pour parler de ... l'évolution de notre relation ?"

Oui elle n'était pas dupe. Théa connaissait sa bien aimée, elle l'avait déjà entendu parler de ses ex lorsqu'elle était avec eux. Dans le fond, la rouge était fière de savoir que désormais, c'était d'elle qu'elle parlerait en ces termes. Elle hésita un instant, les joues rouges alors que ses doigts glissait doucement le long du bras de sa belle pour sauter lentement sur sa hanche et remonter jusqu'à sa poitrine. Elle se stoppa juste en-dessous de celle-ci.

"Serena ... Pourquoi tu ... m'aimes ? Je n'ai pas toujours été tendre avec toi pourtant ..."



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Mer 25 Avr 2018 - 18:38

A l'écouter, Théa semblait accorder une importance toute particulière à ce que Serena revoit sa sœur pour faire les boutiques. Alors soit ! Dès que la native du Minnesota se sentirait prête elle recontacterait sa sœur, ce qui devrait se faire dans pas très longtemps au regard de la tournure des événements. Tout allait pour le mieux donc pourquoi attendre des mois ? Dès le prochain salaire elle organiserait une journée shopping et elle ferait de son mieux pour ramener des cadeaux pour tout le monde ! "D'accord, je vais l'appeler demain pour lui donner des nouvelles. Mais je suis sure qu'elle m'en veut, je n'ai pas été très coopérante avec vous deux lors de cette histoire." Elle faisait bien évidemment référence à son pseudo petit-ami, un motard de gang qui se servait uniquement d'elle comme femme de ménage, punching ball et objet sexuel. L'apprentie pâtissière avait mis énormément de temps à s'en remettre et n'avait presque plus vu sa grande sœur depuis ce temps. En plus son aînée vivait le parfait amour avec son petit ami alors à quoi bon l’embêter ?

Parfaitement "lovée" contre sa petite amie, Serena avait abordé une nouvelle fois le sujet Ethan car elle voulait aussi lui faire plaisir avec son salaire et s'était naturellement rappelée à quel point le jeune garçon était passionné par l'art. "Bien sûr que je me souviens ! Dès que ça touche à toi ça m'interresse et même si nous n'étions pas ensemble ! J'ai hâte que tu me montres les talents de ton petit frère, je suis certaine qu'il est doué. J'ai remarqué une petite boutique, ils ont l'air d'avoir de l'équipement de qualité, il faudra y jeter un oeil." Oui elle connaissait une boutique et pour cause c'était là que son ancien "copain" l'emmenait car il devait chercher certains pigments de peinture pour son boss comme il disait. Cela remontait de douloureux souvenirs à la surface et déjà Théa ré-insistait sur le fait que les deux sœurs devaient sortir entre elle. "D'accord, d'accord. Je ferais comme tu veux mais pour l'instant profitons l'une de l'autre s'il te plait. Je me sens si bien dans tes bras." Finissait-elle par répondre avant que Théa ne lui pose une question pour le moins étonnante, démontrant son manque de confiance au sujet de leur future relation. Mais qui pourrait le lui reprocher ? Alors Serena tenta de lui répondre et de la réconforter de son mieux.

"Pourquoi je t'aime ?" Disait-elle en écho pour commencer à répondre à sa nouvelle petite-amie. "Peut-être parce que toi tu es là pour moi ? Peut-être parce que tu sais prendre soins de moi et que tu t'inquiètes pour moi ? Peut-être que je me sens bien avec toi, être moi même sans me prendre trop la tête. Je me sens en sécurité et aimé avec toi. Pour rien au monde je changerai de petite amie." Finissait-elle par dire dans les grandes lignes. Pourquoi chercher des explications alors que tout allait bien ? Cela ne servait à rien et l'américaine ne le savait que trop bien. Mais par contre, elle comptait bien profiter de la question de Théa pour la lui retourner et oui pourquoi pas ? "Et toi ? Pourquoi moi et pas une autre ? Je suis certaine que tu pourrais en faire tomber plus d'un ou d'une." Si les deux jeunes femmes se lançaient dans un jeu de question/réponse Serena se prêterait au jeu, adorant particulièrement cet exercice.

La blondinette attrapait ensuite la main de sa douce qui jouait juste en dessous de sa poitrine pour l'embrasser avant de se redresser et de faire rouler Théa sur le ventre sans explication. Ni une, ni deux Serena enchaîna en se mettant à califourchon sur ses fesses pour entamer un petit massage dont elle avait le secret. La Chasseresse s'ouvrait de plus en plus et Sere avait conscience que cela devait lui être particulièrement difficile donc elle comptait bien œuvrer pour l'aider. Ses mains parcoururent plusieurs fois le cou de Théa pour glisser le long de sa colonne vertébrale et sa chute de reins avant de remonter et de répéter le même schéma, appuyant un peu plus fort chaque fois histoire de dénouer les muscles de la belle auburn. "Allez c'est à toi de répondre, fais attention j'ai les moyens de te faire parler...." Argumentait-elle tout en se penchant sur sa victime, sa poitrine reposant sur le dos nu de Théa alors qu'elle embrassait langoureusement sa nuque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Jeu 26 Avr 2018 - 21:38

La question s'était posée d'elle-même. A croire que la rouge ne pensait pas mériter de tels sentiments de la part de la douce américaine. Elle ne pensait rien mériter de personne à vrai dire. Comment une personne qui semblait aussi sûre d'elle pouvait avoir une si mauvaise estime d'elle-même ? Elle plantait ses pupilles de métal dans les iris azurés de sa petite amie qui énumérait les faits. Mais bien sûr, l'interrogation lui fut retournée. Elle n'avait pas réellement à réfléchir, tout lui viendrait naturellement.

"En faire tomber une ou deux ? Je pense que personne n'est aussi imprudente que toi pour m'approcher !"

Bien sûr, la rouge plaisantait et son sourire perdura lorsque sa belle embrassa sa main. Mais elle fut prise au dépourvue lorsqu'elle l'incita à rouler sur le ventre. L'air interrogateur, elle se laissa pourtant faire. Ses joues s'enflammèrent en sentant le corps de sa moitié directement sur sa croupe. Celle-ci lui réservait une attention toute particulière, un massage que Thea trouva bien vite divin. Des doigts de fée, il n'en pouvait être autrement. Fermant les yeux, la rouge se prit au jeu, soupirant d'aise alors qu'elle sentait ses muscles se détendre sous le passage des petites mains de Serena.

Elle réitéra sa question, mais la belle auburn avait-elle le courage d'ouvrir la bouche pour autre chose que soupirer de bonheur ? Un doux contact contre son dos lui signifia que sa belle se rapprochait-elle. Et sans pouvoir le retenir, la chasseresse poussa un petit gémissement de plaisir mêlé à la surprise en sentant la langue de sa petite amie sur sa nuque.

"Je ... Je n'ai tout simplement jamais rien ressenti de tel pour personne. Aaah ..."

Elle se mordit la lèvre, elle était tout de même incroyablement sensible ce soir. Son coeur s'accélérait alors que sa peau surchauffait sous le corps de la demoiselle à la chevelure dorée.

"En fait ... Depuis que j'ai vue réagir, face aux Murmures, j'ai senti quelque chose de spécial en toi. Tu es courageuse, bien plus que tu ne le penses. Tu m'as aidée à surmonter cette épreuve. Et toi aussi, tu t'es occupée de moi. Et quand ... J'ai su que tu avais quelqu'un, je me suis sentie mal, déçue ... Tu m'as toujours soutenue, soignée lorsque j'allais sans trop poser de question. Et puis, tu m'as comprise, au sujet d'Ethan. J'ai l'impression que ça ne s'explique pas."

Se retournant, elle fit basculer Serena sur le côté, la mine amusée, avant de prendre la dominance, s'appuyant à l'aide de l'un de ses bras pour ne pas écraser sa petite amie. Elle la contemplait, d'un regard apaisé. Câlant un genou entre les cuisses de celle-ci, elle caressa sa joue de sa main libre, devenant un peu plus sérieuse, mais néanmoins tendre.

"Je sais pas ce que j'aurais fait si ... tu n'étais pas revenue ... Je suis contente que tu te sois réfugiée ici."

Ses doigts glissèrent lentement sur ses lèvres avant qu'elle ne lui vole délicatement. Elle l'embrassait, langoureusement. Elle prenait bien vite le pli. En fait, elle n'était pas si gauche que cela. Ses lippes glissèrent dans son cou alors qu'elle marquait sa peau, la mordillait, murmurant quelques mots.

"Finalement ... j'suis pas si nulle que ça."

Et Théa poursuivait, mordillant, embrassant, caressant. Elle y prenait goût à cette peau douce et savoureuse.

"Non, je veux personne d'autre que toi."



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Sam 28 Avr 2018 - 4:53

Serena n'était pas forcément d'accord avec sa belle auburn mais elle garda tout signe de protestation sous silence. Contester une telle chose dans un tel moment n'était que pure folie. Pourquoi tout gâcher ? L'américaine savait très bien que Théa ne se portait que peu d'estime et bien qu'elle comptait la faire changer d'avis, s'engager sur ce terrain à ce moment là n'aurait pas été très intelligent. Les soupirs de satisfaction de sa partenaire sous ses caresses incitèrent Serena à continuer, appuyant un peu plus fort pour la satisfaire pleinement mais elle n'en oubliait pas moins que Théa n'avait toujours pas répondu à sa question. La blondinette devait sortir le grand jeu et si.... Oui elle allait tester la résistance de sa petite amie à son jeu de charme et si jamais elle ne résistait pas... inutile de vous faire un dessin. Des baisers sur sa nuque eurent le mérite de faire réagir la native qui poussa un petit gémissement tellement mignon qui faisait sourire Serena. L'ancienne sans-abri sentait même que sa compagne devenait anormalement "chaude" plus les caresses se faisaient appuyées et Théa prenait enfin la parole.

L'épisode contre le Murmure et ce Viking avait été le déclencheur ? Il est vrai que Serena avait terminé par prendre les choses en main devant la tournure des choses mais quand même. Puis après le fait de soigner son amie était tout à fait normal même s'il est vrai qu'elle avait sacrifié ses précieuses barrettes pour payer le nécessaire aux premiers soins. Mais cet acte, elle ne le regrettait absolument pas, bien au contraire surtout si cela avait contribué à faire pencher la balance en sa faveur. "Je dois t'avouer aussi que depuis le Murmure tu me troublais de jour en jour mais je ne savais pas comment faire. Je me sentais aimée et toi tu ne semblais pas vouloir de ma compagnie alors que j'étais si heureuse de prendre soin de toi." Disait-elle comme pour se libérer d'un poids. Se confier ainsi faisait un bien fou à la jeune femme qui garderait cette précieuse date dans un coin de sa tête.

Théa, en ayant sans doute assez de sa position de soumise, inversa les rôles ne laissant à Serena qu'aucun autre choix que de se laisser faire. La Chasseresse était très forte et habile ce qui lui donnait un avantage certain lors de ces petites joutes intimes. Serena poussa à son tour un petit gémissement de plaisir lorsque le genou de sa partenaire venait se caler contre son intimité. "Hey mais tu n'as pas le droit, c'était à moi de jouer avec toi !" S'exclama la nouvelle dominée avant de voir ses lèvres se faire attraper par celles de Théa. Les lèvres de la Chasseresse glissèrent alors sur le cou découvert de la blonde qui goutait à chaque instant. Voir Théa prendre ce genre d'initiative n'était pas pour lui déplaire et rapidement l'envie d'aller plus loin augmenter dans un coin de sa tête.

"Moi aussi je ne veux que toi Théa." lacha Serena entre deux gémissements, la jeune femme manquait de défaillir à chacune des caresses de sa partenaire avant qu'un éclair de malice ne vienne apparaître dans son regard. "Dans un combat tous les moyens sont bons pour gagner n'est-ce pas ?" Et sans que la fleuriste de le voit venir, la main de l'apprentie pâtissière venait flatter sa féminité. Les joues rouges, Serena observait la moindre des réactions de Théa pour s'arrêter le cas échéant mais rapidement les caresses se faisaent plus insistantes allant même jusqu'à titiller le petit bouton de la rouge.

"Alors ma belle, tu crois toujours me dominer ?" Argumenta Serena, un léger regard de défi au visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Dim 29 Avr 2018 - 16:30

Thea eut un sourire. Elle l'avait troublée, elle aussi, et ceci lui faisait amplement plaisir. La rouge, éternelle dominatrice, ne put s'empêcher de prendre le dessus sur sa petite amie, la chérissant comme elle le pouvait. Elle espérait ne pas être trop maladroite avec elle. Elle opta donc pour de simples baisers et caresses. Un gémissement parvint à ses oreilles alors qu'elle rougissait, un peu surprise. Qu'avait-elle fait de si spécial ? Peu importe, elle était tout de même craquante, la jolie Serena.

La chasseresse poursuivit, espérant que sa belle lui ferait de nouveau écouter sa jolie voix. C'était tout ce qu'elle cherchait à cet instant précis. Ses petites protestations la faisaient sourire un peu plus alors qu'elle croquait, aspirait la peau d'albâtre. Mais lorsqu'elle releva la tête pour faire face à sa douce, elle reconnut cet éclair de malice dans son regard. Qu'avait-elle en tête.

"Un ... combat ?"

Abasourdie, la rouge ne semblait pas saisir la subtilité avant qu'elle ne pousse un couinement de surprise en ressentant l'intrusion de l'une des mains de l'américaine. Malgré le fait que la native ne voulait pas perdre la face, son visage s'empourpra encore une fois. Et aux dires de sa partenaire, Thea attrapa ses lèvres, par vengeance. Non, plutôt par envie pour être exacte. Se laissant retomber sur le côté, allongée face à sa moitié, elle se mordit la lèvre pour réprimer un nouveau gémissement.

"Perverse ..."


Mais pourtant, elle engagea de nouveaux les hostilités par un baiser envieux et langoureux, glissant ses doigts dans les cheveux de sa douce avant de se séparer d'elle et de mordiller le creux de son épaule. Sa main glissait sur sa hanche, descendant jusqu'à son bas ventre, sans pour autant oser l'imiter. Des soupirs d'aise s'échappaient malgré elle de sa gorge. Elle en perdait son assurance, une nouvelle fois. Ce fut timidement qu'elle vint flatter l'intimité de la jeune femme.

"C'est ça... que tu aimes ?"


Les joues en feu, la belle auburn l'observait avec envie et sérieux.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Dim 29 Avr 2018 - 17:07

Et oui Serena transposait bel et bien cette petite séance intime en un petit combat tout mignon. Ce serait à celle qui abdiquerait en premier ! Car si Théa était d'un naturel dominant Serena ne comptait pas passer tout le temps de leur relation "en dessous", elle aussi avait le droit de s'amuser avec le corps de sa Chasseresse. C'était donc dans cette logique qu'une de ses mains s'était glissée furtivement vers l'intimité de sa partenaire car la connaissant cela suffirait à coup sûr à la déstabiliser. Un sourire sadique venait de nouveau se dessiner sur le visage presque enfantin de l'américaine lorsqu'elle entendit le couinement si mignon de Théa. "Alors ma belle tu couines ? C'est mignon !" Mais la jeune femme n'était plus en capacité de dire quoi que ce soit vu que la fleuriste venait de nouveau prendre possession de ses lippes avec ardeur. Il n'y avait pas à dire, malgré son inexpérience Théa savait y faire !

Eeeeeet bingo ! La chasseresse venait se coucher sur le coté sous l'impulsion magique des doigts de Serena. Une première victoire pour l'apprentie pâtissière qui ne manquerait certainement pas de le faire remarquer à sa petite amie le moment venu. Du Serena en somme ! Théa gémissait encore une nouvelle fois avant qu'elle ne glisse un mot doux à l'attention de sa partenaire qui répliqua du tac au tac : "Et je suis sure que tu aimes ce qu'elle te fait la perverse." En disant cela, Serena se basait sur son expérience personnelle et sur bien évidemment les rougeurs parant le visage de sa future amante. Peut-être qu'effectivement elle était une perverse mais une perverse amoureuse !

Pourtant Théa attrapait de nouveau les lèvres de Serena avant qu'elle ne vienne lui mordiller l'épaule, ce à quoi Serena répondit à son tour par un petit gémissement de plaisir. Vraiment la chasseresse cachait bien son jeu, maîtrisant parfaitement cet art pervers. Cependant Serena ne comptait pas abandonner et ses caresses se faisaient nettement plus appliqués n'hésitant plus à jouer avec la féminité de sa petite amie qui semblait être de plus en plus excitée ! Théa répliquait de la même manière et bien qu'hésitante elle se débrouillait plutôt bien.

Serena profita ensuite de l'hésitation de sa compagne pour reprendre l'avantage et se position sur Théa. Déposant un baiser furtif sur ses lèvres, elle lui répondit : "Ne te stresse pas. Ça viendra naturellement." Elle ponctua sa phrase par un nouveau baiser furtif pour basculer sur le coté, adressant un petit clin d’œil à Théa. "Que dis-tu que pour ce soir nous fassions les choses ensemble et non pas pour battre l'autre ?" Elle souriait attrapant les lèvres de Théa avant de prendre la main de la rouge pour l'amener contre sa féminité et ensuite elle entreprenait de la caresser à son tour. Se donnant du plaisir mutuellement, Serena gémissait de plus en plus, ses jambes commençant également à trembler sous l'impulsion de ce moment magique, rien qu'à elle deux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Lun 30 Avr 2018 - 9:27

Comme rarement dans ce sens, ce fut la petite blonde qui rassura la chasseresse. Ne pas se stresser, rester naturelle. Voilà les conseils de sa douce. C'était sans doute la première fois qu'elle voyait la rouge dans un tel état d'hésitation. Comme quoi, tout peut arriver ! Thea acquiesça tout en s'accrochant à ce doux regard d'azur, accueuillant ces fines lippes pour un baiser bien trop court. La belle américaine avait pris la dominance sur la native, un court instant, avant de basculer de nouveau sur le côté. Calme, la brune l'observa un léger sourire avant de profiter d'un nouveau baiser encore une fois trop court. C'était frustrant, beaucoup trop.

"D'accord ..."

Les joues roses, elle se laissa guider, sa main rejoignant l'intimité déjà humide de sa belle. Elle rougit une nouvelle fois, commençant à la caresser avec douceur avant de recevoir le même traitement tout en répondant au baiser de la blonde. Thea gémissait, synchrone à sa petite amie, alors que leurs langues se mêlaient inlassablement, alors que la température de la pièce se faisait de plus en plus étouffante. Leurs corps tout aussi fébriles se collaient l'un contre l'autre.

La chasseresse se découvrait une fougue amoureuse jusqu'à maintenant enfouie alors qu'elle possédait les lèvres de la jolie pâtissière, profitant de ce goût sucré. Ses doigts s'activaient avant de timidement entrer en elle alors qu'elle la sentait haletante, tremblante. Dans le même état, la rouge tendait à croire qu'elles prenaient toutes les deux autant de plaisir. Elle trouvait sa petite amie, "chaude et confortable", alors que sa seconde main caressait sa joue, sa nuque puis ses épaules.

"Je .. t'aime ... Sere ..."

Essoufflée, la belle auburn reprenait ses lèvres, l'embrassant à pleine bouche alors que sa peau frissonnait, que son corps tremblait de plus en plus. Elle n'échangerait ce moment avec sa belle pour rien au monde. C'était si bon, de se sentir aimée. En une soirée, Serena lui avait fait découvrir les plaisirs de l'amour et de la chair, et ce, tout en douceur. C'était plus facile qu'elle le pensait. Poursuivant ses caresses, elle finit par se pencher un peu pour attraper l'extrémité du sein de la jolie blonde, le suçotant avec ardeur et envie.

Elle était à elle, rien qu'à elle et plus personne ne poserait la main sur elle pour quelques raison que ce soit. Elle la protégerait, la chérirait, comme elle le mérite, cette jolie pâtissière.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Jeu 30 Aoû 2018 - 18:39

Serena avait proposé à Théa d'arrêter ce petit "combat" pour se concentrer sur un plaisir mutuel. Pas question de voir l'une ou l'autre prendre l'ascendant surtout pour cette première dans leur couple. La Rouge allait devoir faire un effort car la blonde voulait que ce moment reste gravé dans leurs mémoires. Doucement, Serena attrapait la main de sa partenaire pour l'amener contre son intimité tandis qu'elle caressait déjà Théa. Elle ferma les yeux lorsque son intimité fut investie par quelques doigts de sa Rouge. Un véritable délice jamais l'américaine n'avait ressenti un tel plaisir, à croire que ses ancien(ne)s partenaires n'y connaissaient rien du tout. De fins gémissements sortaient de sa bouche avant qu'elle n'ouvre de nouveau les yeux devant la déclaration de Théa.

"M-moi aussi Théa." Répondit-elle les larmes aux yeux. Ce moment était si beau, si émouvant que Serena ne pouvait ressentir autre chose. Ses jambes continuaient de trembloter la jouissance étant proche. Pourtant ce n'était que des balbutiements d'une relation sexuelle mais l'atmosphère était tellement chargée en émotion que Serena se sentait transportée.

Ses lippes furent attrapées par sa partenaire pour un nouveau baiser mémorable, chaque parcelles de son corps étaient à Théa à cet instant. Tellement que la jeune femme n'arrivait même plus à s'occuper de sa partenaire, elle était prise au dépourvue entièrement entre les mains de sa nouvelle petite amie. Elle bascula machinalement sur le dos quand l'extrémité de ses seins fut attrapée par la chasseresse. Se cambrant, Serena ne se cachait plus criant son plaisir.

"Oh... putain c'est bon !" Cria-t-elle avant d'être secouée de spasmes pour un orgasme de folie ! En quelques minutes Théa avait réussi à faire ce que d'autres n'avaient jamais réussi à faire ! Essoufflée, Serena tentait de reprendre ses esprits alors que toute la pièce tournait autour d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Ven 31 Aoû 2018 - 18:17

C'était presque comme dans un rêve. Un de ces rêves dégoulinant d'amour et de guimauve que Théa n'avait pourtant jamais fait. Elle se sentait bien, apaisée, au contact de la jolie pâtissière. Elle ne pouvait s'empêcher de voler ses lèvres, goûter sa peau si sucrée qu'elle en devenait enivrante. Elle se laissait guider par ses propres envies, aussi surprenantes soient-elles, mais il semblerait que la belle blonde était plus que réceptive à ses caresses. Les éclats de voix de la douce fit rougir la chasseresse. Etait-elle réellement capable de la rendre si fébrile, si heureuse ? Oui, apparemment.

Sa langue jouait de l'extrémité de son sein tout en poursuivant le contact de ses doigts sur l'intimité ruisselante de sa partenaire. Jusqu'à ce qu'elle ressente ces spasmes sous son toucher, jusqu'à ce que la voix de sa belle se fit plus aiguë, plus haletante. Un demi-sourire aux lèvres, elle l'accompagnait dans sa jouissance, plutôt fière de sa propre performance pour une première fois. Relâchant sa poitrine, elle glissa un baiser sur son cou, l'amenant tendrement à se laisser aller contre elle, profitant de l'odeur de sa crinière des blés, savourant sa douceur.

"Ca va ?" Lui murmura-t-elle doucement à l'oreille alors qu'elle l'aidait à se débarrasser des mèches rebelles lui cachant son visage.

Toute cette douceur était bien loin de ressembler à la belle auburn, mais pour elle, elle était prête à faire cet effort. Cette bouille adorable l'attendrissait. Ne pouvant résister, elle posa ses lippes sur ses joues brûlantes tout en flattant lentement les côtes de la douce. Mais pourtant, au vu du manque de réaction de sa petite amie, elle finit par s'écarter légèrement.

"Je... J'ai fait quelque chose qui fallait pas ?"

Oui, réellement, elle s'inquiétait, ignorant réellement qu'un paroxysme de plaisir pouvait absorber temporairement toute énergie.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 149

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Sam 1 Sep 2018 - 12:53

Théa lui demandait si elle allait bien sauf que la blonde n'était pour le moment pas en mesure de lui répondre. Cet orgasme avait été foudroyant et l'ancienne sans abri n'en revenait toujours pas. Telle une poupée inerte, désarticulée elle s'était laissée emmener contre sa Rouge pour se lover dans ses bras. Non définitivement elle n'avait jamais connu une sensation pareille durant ces derniers mois. Pour une première c'était étonnant de voir avec quelle facilité Théa s'était occupée d'elle. Un nouveau baiser et quelques caresses plus tard et la fleuriste semblait vraiment s'inquiéter pour sa partenaire qui souriait toujours béatement.

"Oui... oui je vais bien. C'est juste... que wouah !" Elle refermait les yeux l'espace d'un instant pour inspirer profondément avant de les rouvrir. "Tu m'avais caché ça, j'ai pris un pied mémorable. Tu m'as fait décoller comme personne avant toi !"

La blondinette avait été sincère et spontanée dans sa réponse à sa nouvelle petite amie en espéant que cette dernière ne prenne pas mal ces quelques compliments. D'ailleurs elle n'avait plus la force de faire quoi que ce soit et Serena continua de se nicher dans les bras de Théa, refusant de s'écarter ou de la lâcher.

"Je peux dormir avec toi cette nuit ? S'il te plait."

Enfin même en cas de refus de la part de la fleuriste serena n'allait certainement pas la lâcher, hors de question. Elle voulait profiter de ce moment encore longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   Sam 1 Sep 2018 - 13:35

Thea s'inquiétait en voyant le manque de réaction de sa petite amie. Elle se demandait réellement si elle n'avait pas fait quelque chose de mal. Mais bien vite, la jolie blonde démentit ses pensées en lui expliquant ce qu'il en était de son état. A l'entente des compliments, la rouge piqua un fard monstrueux, loin de s'attendre à de tels éloges. Elle bredouilla quelques paroles incompréhensibles, signe qu'elle était en réelle crise de timidité en ce moment même. La rouge ne pouvait pas non plus refuser la demande de sa belle.

"Bien sûr, un grand lit, c'est fait pour ça, non ? Et puis ... Je ... j'ai pas envie de te lâcher."


Déposant un baiser sur le haut du crâne de sa douce, elle reprit la caresse de ses cheveux avant d'attraper la couverture pour mieux les couvrir. Il ne faudrait pas que la jeune américaine n'attrape froid. La belle auburn se sentait bien, ainsi positionnée, resserant un peu plus son étreinte alors qu'elle nichait son nez dans la crinière dorée de sa partenaire.

"Bonne nuit Serena."

Il ne lui fallait guère longtemps pour s'endormir tout contre elle, profitant d'un sommeil profond qu'aucun mauvais ne viendrait perturber.



Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ est-il envisageable ? [PV Théa]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Centre-Ville :: Boutique " La rose rouge "-
Sauter vers:  
Top-Sites