Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les deux faces de la justice [PV Thea]Auteur
MessageSujet: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Mar 28 Fév 2017 - 15:08

« Putain ça m’avait manqué…. »

Oliver n’avait pas pu s’en empêcher. C’était plus fort que lui d’ailleurs cela était vite devenu vital pour lui de s’en procurer. Les douleurs étaient de plus en plus fréquentes alors qu’il commençait à s’y associer une forte sudation avec en prime des insomnies de plus en plus récurrentes. Il devenait plus facilement irritable aussi et c’était sans parler de ses angoisses au sujet d’Henka qui revenaient régulièrement à la charge. Le mélomane avait alors opté pour un nouveau type d’antalgique, un type qui ne devait rien au hasard, bien plus puissant et transcendant que des médicaments à prendre par voie orale. C’était donc en partie pour cela qu’il s’était aventuré une fois encore dans les ruelles les plus sombres d’Hizumu pas très loin de chez lui. De plus le jeune homme s’était longuement renseigné sur le sujet afin de ne pas se faire découvrir par Lilith, en effet se piquer au bras n’était pas une bonne idée, trop visible surtout pour quelqu’un se baladant essentiellement à bras nus. Oli avait donc opté pour la main, entre les doigts profitant de son tatouage qui dissimulerait pour un temps les piqures. Il venait donc de s’injecter une nouvelle dose d’antidouleur après avoir volé le matériel nécessaire à des junkies de la ruelle.

Assis contre le mur, à même le sol, l’étudiant attendait que le poison qu’il venait de s’injecter fasse effet avant de reprendre ses recherches. Oui il n’était pas là uniquement pour se droguer mais également pour se procurer le matériel nécessaire aux prochaines injections. Il s’était assuré que Lilith dorme d’un profond sommeil avant de s’éclipser car avec le dernier épisode et le fameux « accident de voiture » elle veillait au grain et ne laisserait pas tranquille le jeune homme. Il devait être 02h00 ou 03h00 du matin quand l’américain put enfin se lever de nouveau. Tel un zombie, Oliver déambulait dans la petite ruelle, ses pieds heurtant des bouteilles vides sans même qu’il ne prenne la peine de les éviter. Le tintement de ce contact s’élevait donc dans la nuit, d’ailleurs c’était le seul bruit jusqu’au moment où Oli entendit quelqu’un tousser. C’était une quinte de toux atroce qui à coup sûr devait faire souffrir son émetteur mais il n’en avait rien à faire espérant simplement qu’il s’agissait d’un vulgaire junkie pour qu’il puisse lui prendre son matériel et pourquoi pas quelques doses. Un regard à droite, puis à gauche et le Rajin tomba sur un vieillard qui semblait dormir entre deux poubelles sous quelques cartons tachés par l’humidité. Un abri de fortune en somme !

« Mais qu’est-ce qu’on a là ? » Déclara-t-il alors qu’un fin sourire carnassier ornait son visage. La main tremblante alors qu’une fine particule de magie électrique dansait tout autour il frappa violemment dans la poubelle afin d’effrayer le sans-abri. Mais à son étonnement le sans domicile fixe ne prit pas la fuite préférant se recroqueviller d’avantage… au grand dam d’Oliver qui commençait déjà à perdre patience.

« Tu vas sortir de là oui ?!?! »

Il agrémenta alors sa demande d’un nouveau coup de poing là encore sur la poubelle dont le bruit ressemblait à un énorme coup de tonnerre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 303

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Mer 1 Mar 2017 - 16:45

Sévir dans les ruelles mal famées d'Ikazuchi ne semblait pas suffire, Thea ne retrouverait certainement pas celui qu'elle cherche dans le pâté de maisons alentours. La chasseresse devait viser plus large et certains malfrats commençait à connaitre la réputation de la jeune rouge, surtout depuis qu'elle avait rétamé ce pseudo-violeur qui s'en était pris à une pauvre petite blonde. Oui, elle devait élargir son champ d'action pour être sûre de ne rien louper et peut-être récolter quelques informations à propos de l'homme à la toile d'araignée.

En cette soirée plutôt fraiche, ce fut à contre-coeur que la Tsukuyomi avait quitté la chambre de son petit frère. Elle aurait aimé rester plus longtemps afin de lui tenir la main, d'être présente pour lui, même s'il ne s'éveillait guère. Mais comme chaque soir, la belle avait d'autres projets. Elle avait besoin d'argent et pour ce faire, la chasseresse devait mettre quelques canailles derrière les barreaux. Son programme de la nuit n'était autre qu'une patrouille dans les ruelles sombres d'Hizumu, mais il ne se passait rien de transcendant.

Après quelques heures à déambuler aux alentours, son capuchon rouge rabattu sur sa tête pour dissimuler ses traits fins et ses prunelles d'argent, la fatigue commença à l'emporter. Elle se stoppa un instant, secouant un peu la tête afin de reprendre ses esprits, baillant d'ennui. Un coup d'oeil vers sa montre premier prix - inutile de s'encombrer de choses trop précieuses - la douce constata alors l'heure tardive. Déjà plus de deux heures du matin. Il était temps pour elle de rentrer afin de dormir un minimum avant de remettre sa casquette de fleuriste apathique dès le matin.

Thea avait gardé son scooter non loin, mais fut saisit un bruit de tonnerre qui la fit sursauter. Non, pas un bruit de tonnerre, plutôt un coup dans une pièce de métal quelconque. Une seconde fois, le remue-ménage eut lieu, non loin du lieu où la jeune femme se trouvait. Elle se hâta jusqu'à l'origine du bruit afin d'apercevoir dans la pénombre un jeune homme à la tignasse plutôt claire. Mais dans le fin rayon lunaire, la chasseresse aperçut un simple détail qui lui souleva le coeur. Un graphisme noir sur la main de celui qui semblait être sur le point d'agresser un sans-abri recroquevillé dans ce qui devait être sa "maison".

Avec vivacité et discrétion, la rouge s'élança, fauchant par surprise les jambes du malfrat. Une fois celui-ci, à terre, elle se posta au-dessus de lui, s'agenouillant pour le forcer à montrer sa main tatouée. Ce fut avec une grande déception qu'elle constata qu'il ne s'agissait guère de celui qu'elle cherchait. Mais tout de même, il ne semblait guère net non plus. Le maintenant au sol en faisant pression sur lui de tout son poids, maintenant ses poignets de chaque côté de son visage, Thea le scruta un instant. Ce garçon ne semblait clairement pas dans son état normal, mais pourtant il n'avait pas réellement la tête du criminel type. Son regard argenté plongé dans l'océan trouble des pupilles dilatées de son interlocuteur, la chasseresse ne put s'empêcher de soupirer tout en le relâchant avant de se redresser.

"Encore un fils à papa qui a envie de se prendre un trip juste pour le fun ! Espèce d'imbécile ..." Il ne valait guère la peine que Thea ne s'attarde plus longtemps, mais dans un élan de bonté, elle se dirigea vers le sans-abri tétanisé tout en ôtant son capuchon rouge. "Ca va aller maintenant ..." Sans demander, son reste, le vieil homme se releva, tremblant, avant de déguerpir au premier coin de rue. Méfiante, elle se tourna tout de même vers l'agresseur au cas où il tenterait de se venger d'elle. La drogue pouvait rendre n'importe qui violent et idiot et il semblait que c'était le cas du jeune blondinet.


Rubis (Familier):
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Sexualité : Non définie
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Ven 3 Mar 2017 - 13:23

« Hey pas mal comme trip ! » L’américain était sur le dos complétement abasourdi et impressionné par l’efficacité ravageuse de l’attaque de la jeune femme. Oui il s’était fait étaler au sol par une jeune femme en quelques secondes grâce à un habile fauchage. Par contre la suite ne lui plaisait pas vraiment car à cause d’elle sa victime était en fuite et c’était sans faire référence à ses propos ! Un fils à papa rien que ça… et c’était le petit chaperon rouge qui disait ça en plus ! Le sourire aux lèvres Oliver mit quelques secondes à pouvoir se lever reprenant son souffle par la même occasion. Puis une fois debout, l’étudiant n’hésita pas….

D’un revers de la main, un seul et la foudre s’abattait aux cotés de la jeune femme qui semblait vouloir déguerpir. Peut-être qu’elle était très forte sur le plan physique mais Oliver, lui, ne se débrouillait pas trop mal sur le plan de la magie. Il y eut quatre impacts sur le sol encore fumant, un devant la jeune femme, un autre derrière elle ainsi que deux autres de chaque côté. C’était la une manière peu académique d’empêcher l’inconnue de quitter les environs encore fallait-il qu’elle veuille prendre la poudre d’escampette.

« Si tu es le petit chaperon rouge je suis le grand méchant loup ! » Cria-t-il à pleins poumons ignorant totalement si d’autres personnes dans les alentours pouvaient l’entendre. Ses doigts crépitants étaient prêts à décharger de nouvelles salves de foudre si jamais ce petit chaperon rouge devenait trop dangereux. Contre toute attente Oliver pouffa de rire se laissant retomber sur les fesses.

« Non mais franchement, on dirait une scène merdique d’un film d’action. Tu sais que tu viens de laisser partir un voleur, drogué et j’en passe ? C’est mon boulot de gérer tout ce merdier, qu’est-ce que tu viens faire là ? » Oui clairement il mentait sur ses intentions mais Oli n’était pas réellement le méchant dans l’histoire il voulait simplement avoir sa dose, pouvoir se sustenter et ce tout en délivrant des alcooliques et autres sans-abri de cette merde qu’est la drogue ! Oui il était un héros en quelque sorte, une bonne âme se sacrifiant pour le bien de la communauté. Subtil non ?

« Bon autant jouer franc jeu non ? Je m’appelle Oliver et je recherche des informations sur une malfrat dénommée Henka. Elle m’a pourri la vie, s’en est pris à une personne très chère et je veux lui faire payer. »

L’américain se releva alors se faisant plus sérieux qu’il y a quelques secondes, les effets de la drogue commençaient sans doute déjà à se dissiper. « Tu fais quoi dans une ruelle comme celle-ci ? Je ne doute pas que tu sais te défendre mais fais attention quand même. Les pervers ce n’est pas ce qui manque malheureusement. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 303

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Dim 5 Mar 2017 - 12:19

Le délinquant était de nouveau debout, même si la belle doutait qu'il y voyait bien clair dans son trip. Elle n'avait pas hésité à le provoquer, à le juger, avant de s'occuper de celui qu'il avait agressé. La chasseresse n'avait pas peur de lui, elle avait eu affaire à bien plus fort que lui, enfin c'était ce qu'elle pensait. Car lorsqu'un éclair assez puissant s'abattit devant elle, elle sursauta une fois, presque imperceptiblement, son regard d'argent se fixant que le bitume fumant. Sa magie était puissante, mais la douce ne laisserait rien paraitre. Simplement, Thea fixa d'un regard froid son interlocuteur, une mèche auburn barrant une partie de son visage dissimulé par son capuchon rouge. Dans un air de défi, elle croisa simplement les bras, comme si elle se fichait de ce qu'il pouvait bien lui faire.

Le blondinet réitéra l'action trois fois, presque pour faire comprendre à la rouge qu'elle était piégée et qu'elle ne pouvait fuir. Mais elle n'avait pas bronché et aucune peur ne se lisait dans ses pupilles de métal. Elle haussa un sourcil désinvolte à la réflexion de son "agresseur" avant d'ôter sa capuche lui ayant vallu cette comparaison au petit chaperon rouge. Et d'un ton sec, sûre d'elle, elle répliqua.

"Tu sais, je pense que vu ton état, je devrais plutôt m'inquiéter pour moi-même si tu décidais de viser la poubelle derrière moi ..."
Elle le gratifiant d'un sourire satisfait. "Désolée mon grand, mais le grand méchant loup ne m'a jamais effrayé et ce n'est pas maintenant que ça va commencer ..."

Thea ne se formalisait pas des extrémités crépitantes des doigts du jeune blond, le regardant se laisser tomber au sol en pouffant de rire. La chasseresse ne répondit pas à sa question et se garda de rire à son aveu qui était pour elle la plus grande blague qu'elle n'ait jamais entendue. Elle se contenta d'une nouvelle joute verbale.

"Okey ... Tu devrais arrêter de lire trop de BD, ça devient grave là ..."

Mais enfin, le "fils à papa" semblait avoir un petit élan de lucidité, finissant par l'informer de son nom et de ses intentions. Un point commun. Ainsi, lui aussi s'était engagé dans une vendetta ? Ils étaient bien loin de se ressembler, mais ils semblaient tous deux poursuivre le même but. Une dénommée Henka ... La belle n'en avait pas vraiment entendue parler pour être honnête. Mais le fait de l'entendre prêcher son envie de vouloir protéger quelqu'un donna à la jeune femme l'envie d'en savoir plus au sujet du "délinquant", si elle pouvait l'appeler ainsi. A l'avertissement d'Oliver, elle le sonda de son regard s'étant radouci, laissant échapper un petit rire teinté d'ironie.

"Les pervers ... Oui je vois ce que tu veux dire, Oliver. Mais ne t'inquiètes pas pour moi, je sais me défendre." Puis la demoiselle reprit rapidement son sérieux. Non, elle ne lâcherait aucune information à son sujet, en tout cas pas pour l'instant. "Il semblerait que nous ayons un point commun sur nos intentions, mais je ne suis pas certaine que tu puisses m'être utile ... Et puis, rien ne me prouve que tu me dis la vérité, tu as quand même agressé quelqu'un sous mes yeux." Thea s'avança vers lui, lui montrant qu'elle ne ressentait aucune crainte, se plongeant dans cet océan trouble. "Enfin, tu n'as pas l'air d'être une mauvaise graine, on dirait plutôt que ta vendetta t'a emportée là où tu n'aurais pas dû aller. Un conseil, si je peux me permettre ... Les substances que tu prends ... Oublies-les, elles ne seront qu'une entrave à ton but."

Une chose était sûre, à travers ses mots durs, le blond devait comprendre que son interlocutrice cherchait simplement à l'aider.


Rubis (Familier):
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Sexualité : Non définie
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Dim 5 Mar 2017 - 16:16

"La poubelle hein ? D'accord." Il n'y eut aucun geste de la part de l'américain, rien du tout et pourtant un éclair d'une intensité encore jamais vue percuta avec force et fracas la poubelle que la jeune femme avait indiquée. La poubelle se teinta même d'une nuance rouge/orangée tellement elle avait chauffé sous le coup de l'attaque du blondinet qui s'était entrainé dur pour arriver à ce résultat. "Si j'ai bien appris une chose c'est qu'il ne faut jamais sous estimer ton adversaire, peu importe s'il s'agit d'un homme, femme ou enfant. Sur cette île chacun de ses habitants maitrisent un type de magie c'est évident. Le hic c'est qu'on ne connaît pas le niveau de maitrise des individus." Le mélomane avait croisé les bras sûr de son coup, il n'y avait aucune animosité à ses paroles, simplement il voulait mettre en garde la jeune femme. "Je ne prétends pas t'apprendre quoi que ce soit et ce n'est peut-être pas dans ta nature mais imagine si j'étais quelqu'un de mal attentionné... tu serais morte. Tu m'as laissé l'occasion de me relever et tu aurais pu le payer très cher." Sur ces derniers mots Oliver se faisait plus dur, se risquant même à une petite leçon de moral. Mais si personne ne prévenait le petit chaperon rouge elle risquerait de se faire dévorer par le grand méchant loup non ?

Oliver s'était par la suite laissé tomber au sol riant aux éclats, fier de sa petite boutade concernant les mauvais films mais la jeune femme ne semblait pas du même avis arguant qu'il lisait trop de BD. "Peut-être mais ce n'est pas moi qui me balade avec une cape à la Superman très chère !" Et bim un nouveau point pour l'Américano-Finlandais qui prenait l'avantage à la marque !!! La conversation prenait ensuite une tournure qui ne plaisait pas vraiment à Oliver : la drogue. Il ne laissa rien paraître et tacha de répondre de son mieux.

"Oh mais ce sont des substances parfaitement légales, elles m'aident à gérer la douleur rien de plus, rien de moins.... j'ai même une ordonnance de la part du médecin !" Oui une ordonnance périmée depuis plusieurs mois mais ça l'américain ne le précisa pas au petit chaperon rouge qui d'ailleurs ne s'était toujours pas présentée. Cependant ses yeux se mirent à briller quand la damoiselle parla d'être utile. Oliver se tenait alors le menton réfléchissant. "Un duo de justicier... hum j'aime l'idée." Glissa-t-il tout bas n'étant pas certain que la jeune femme ne puisse l'entendre puis il poursuivit plus fort : "Je veux bien qu'au niveau du physique tu me surpasses d'ailleurs je ne serais pas contre quelques petites leçons mais sur le plan de la magie tu es loin derrière. Je ne dis pas ça pour te vexer mais vu comment tu m'as envoyé rapidement au sol tu aurais certainement réagi quand la foudre est tombée tout autour de toi. CQFD ma chère Watson !"

Arborant un sourire de vainqueur, Oliver s'approchait du petit chaperon rouge tournant autour d'elle. "Par contre si je décide de t'aider... rassure moi mais je ne vais pas devoir me déguiser comme toi au moins ?" Le Rajin se stoppa finalement toujours aussi souriant, c'en était même étonnant au vu de sa petite crise vis-à-vis du sans-abri. "Toujours pas décidé à me dire comment tu t'appelles ni ce que tu fais ici ? Tu dois vouloir aider ton prochain non ? Et moi je suis ton prochain donc tout va bien ! " Il marqua une pause l'air goguenard. " Je t'ai tout dit sur moi. S'il t'en faut plus va falloir te livrer à ton tour Mademoiselle."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 303

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Lun 6 Mar 2017 - 12:35

Les bras croisés, la rouge ne bougea guère, même pas pour constater les dégâts qu'avait subis cette pauvre benne qui n'avait rien demandé. La petite pique de la chasseresse avait fait sensation, touchant à l'orgueil du blondinet. Les paroles qui suivirent lui firent lever les yeux au ciel. Elle n'avait aucune leçon à recevoir d'un mec qui ne trouvait rien de mieux à faire qu'à se piquer et effrayer les sans-abris du coin. D'un don tout aussi dur que celui de son interlocuteur, elle lui répondit sans réellement prendre de gant.

"Au lieu d'user ta salive en prétendant ne pas avoir à me donner de leçon, ne dis rien. Je me fiche royalement de ce que tu penses. Je me suis juste dit que tu ne représentais aucun danger vu ta tête de premier de la classe ... Que je meurs ou survive, ce n'est pas ton affaire de toute manière."

Où était donc passer la jeune femme d'autrefois, celle qui ne pensait qu'au bien de son petit frère ? Celle dont la douceur et la gentillesse n'avaient aucun égal ? Elle était bien loin désormais, bien enfouie sous cette haine qui envahissait son coeur. La vendetta, il n'y avait plus rien d'autre qui comptait. Mais même si Thea se refusait de voir l'angoisse de la mort qui l'habitait comme chez tout être humain, elle était bien présente. Car si elle-même n'était plus, plus personne ne pourrait s'assurer qu'Ethan reçoive tous les soins nécessaires à un potentiel réveil. Et s'il se réveillait seul, orphelin, sans elle ?

Mais tout ceci était bien caché, bien dissimulé derrière ce masque de froideur qu'elle présentait à quiconque. Rares étaient ceux qui l'avaient vue sourire récemment. Et la Tsukuyomi se renfrogna un peu plus lorsque la dénommé Oliver mentionna sa cape rouge. Un sujet sensible pour elle. Le fusillant du regard, la rouge répliqua aussitôt.

"Ne parles de choses que tu ne peux pas comprendre ..."

Et pourtant ... C'était ce qu'elle-même faisait, on ne pouvait pas lui en retirer ...

Certainement prenait-elle un peu trop ses grands airs, devenue beaucoup trop confiance au fil de ces nuits de chasse, mais la belle à la chevelure auburn crut bon de donner un conseil au blondinet qui n'avait dans le fond pas l'air si mauvais que cela. A la réponse de celui-ci, elle laissa échapper un sourire narquois. "Sous prescription hein ? C'est ce qu'ils disent tous ..." Sous-entendus, les drogués parsemant le monde. Si sa remarque ne plaisait guère au Rajin, Thea s'en fichait pleinement, elle n'était guère du genre à peser ses mots. Mais bien vite, son expression montra son exaspération lorsqu'Oliver mentionna les yeux brillants un "duo de justiciers" ainsi que lorsqu'il démontra que sa magie était supérieure à celle de la chasseresse. Pour le coup, c'était bien vu, mais la rouge ne laissa rien paraitre. Elle fit l'impasse sur la réponse, le blondinet poursuivit donc son "délire" pour finalement lui rappeler qu'elle ne s'était pas présentée.

Exaspérée, la belle s'approcha un peu plus de lui, plantant ses pupilles métalliques dans ses iris d'azur.

"Ecoutes ... Primo je ne me prétends pas être une justicière, je ne veux pas aider mon prochain, j'agis selon mon propre intérêt. Secundo, je n'ai pas l'intention de m'encombrer de qui que ce soit ... Tu ne serais qu'un boulet pour moi." Se reculant de quelques pas, elle se stoppa avant de soupirer profondément, se disant que peut-être le loustique avait pu entendre parler de l'araignée. "Thea. Et ce sera la seule chose que tu sauras à mon sujet Monsieur-je-sais-tout. Tu veux quoi en échange de potentielles informations ? De l'argent ? En tout cas, n'essaies même pas de négocier une quelconque drogue avec moi sinon je t'en colle une ..."


Rubis (Familier):
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Sexualité : Non définie
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Lun 6 Mar 2017 - 13:36

Il n'y avait rien de méchant dans les propos d'Oliver, ni même dans ses actes. Il voulait simplement démontrer à la jeune femme qu'il était dangereux de jouer aux justiciers seule dans des rues aussi malfamées que celle-ci. Car bien que privilégié Hizumu par ses végétations envahissantes était un lieu idéal pour se cacher et commercer certaines substances illicites. Le jeune homme ne se préoccupa pas des réflexions de son interlocutrice sachant pertinemment qu'il avait tapé dans le mille sauf pour la cape où il préféra jouer l'apaisement. "Oui juger sur les apparences c'est petit, excuse moi." Oli avait horreur de ça et pourtant c'est ce qu'il faisait, pas très malin pour quelqu'un ayant subi pas mal de brimades durant son enfance. La conversation s'était ensuite orientée vers sa dépendance à la drogue où il avait argumenté sans pour autant convaincre le petit chaperon rouge qu'il avait une ordonnance. "J'avoue l'ordonnance est dépassée depuis quelque temps déjà...." Le natif de Seattle n'ajouta rien d'autre préférant laisser la jeune femme se présenter sans pour autant en dévoiler d'avantage à son sujet. Il était visiblement sur ses gardes signe qu'elle n'était pas à prendre à la légère.

"Théa... très jolie comme prénom, tes parents ont très bien choisi." Oliver releva le regard en direction de la jeune femme. "Ecoute, je sais que mes méthodes et ma façon de vivre peuvent rebuter mais je ne suis pas un méchant... enfin pas encore. J'ai conscience d'être sur la mauvaise pente je sais." Il se força alors à sourire comme pour se convaincre de ses propres paroles. "Mon addiction je ne la contrôle, elle me contrôle me permet de ne plus avoir mal et si je traque une certaine personne c'est uniquement pour défendre la personne que j'aime le plus. Tu ne me connais pas je l'admets mais ne me juge pas là-dessus s'il te plait. Demande moi ce que tu veux je te répondrais le plus sincère possible et je ne demanderais rien en échange." Une fois de plus l'américain préférait jouer la sincérité plutôt que de mentir et ce qui était assez surprenant c'était qu'il préférait tout avouer à une vulgaire inconnue plutôt qu'à sa moitié ou sa meilleure amie. Le blondinet tendait alors sa main vers Théa.

"Que dis-tu d'aller prendre un verre quelque part ? Voire même un petit repas. Je t'invite et c'est de l'argent honnêtement gagné promis. Ou dans n'importe quel endroit de ton choix si tu préfères mais rester ici dans une ruelle aussi sombre ça peut foutre les miquettes non ?"

La balle était dans le camp de Théa désormais. Si jamais elle coupait court à la conversation et à leur échange il ne perdait rien au change finalement, juste du temps.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 303

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Lun 6 Mar 2017 - 17:14

Des excuses de la part du blondinet, la chasseresse était loin de s'attendre à cela. Rien que ceci démontrait que le jeune homme n'était pas un vulgaire délinquant des rues. Si cela pouvait paraitre idiot, Thea n'aimait guère que l'on se moque de sa chère cape rouge. Un souvenir de sa mère qu'elle portait au quotidien, attachée par cette broche de rose argentée si finement détaillée. A cela, la belle resta silencieuse tout comme lorsqu'Oliver confirma les dires de celle-ci quant au coup classique de l'ordonnance.

Paraissant des plus antipathiques avec le jeune homme, la Tsukuyomi finit tout de même par se présenter, ne lui indiquant pour le moment que son prénom tout en lui faisant savoir qu'il ne saurait rien de plus à son sujet. Elle ne pouvait cracher sur de potentielles informations et ne tarda guère de lancer la négociation, terminant par des paroles rudes. Même s'il pouvait lui servir tout ce qu'elle voulait savoir sur un plateau d'argent, la douce n'agrémenterait pas le poison coulant déjà dans les veines du Rajin. S'il voulait de l'argent, soit, mais elle voulait méconnaitre ce qu'il en ferait par la suite. Après tout, c'était son problème et la rouge avait d'autres chats à fouetter.

Enfin, elle tentait de se convaincre elle-même, mais au fond d'elle, Thea savait que si elle venait à retrouver le blondinet inerte dans une ruelle suite à une overdose, elle s'en voudrait réellement. Mais en rien, la belle à la chevelure vermeille ne l'avouerait. Elle continuerait à le "conseiller" par des piques s'il le fallait. Le pseudo-délinquant la complimentait sur son prénom et à l'évocation de ses parents, elle baissa un instant le regard, lâchant un léger "Merci ...".

La chasseuse de prime releva bien vite ses prunelles métalliques vers le visage de son interlocuteur, lui qui commençait à se dévoiler à elle. Il avoua son addiction, en expliquant les raisons. Pouvait-elle réellement lui jeter la pierre ? Elle qui était obsédée par le fait de récolter assez d'argent pour les soins de son frère ainsi que par la traque de son agresseur ? Y penser était douloureux. Penser à cette nuit où la belle avait été impuissante face à la scène qui s'était déroulée sous ses yeux. Voir son cadet se faire violenter sans qu'elle ne puisse rien faire pour le défendre avait été certainement encore plus traumatisant que cette main répugnante qui était remontée quelques instants le long de sa cuisse.

C'était sa faute. Sa malédiction. A un tel point que la rouge aurait préféré subir ... Que son frère ne cherche pas à l'aider. Même si elle-même aurait dû sûrement la plus difficile des épreuves pour une femme, sans doute aurait-elle encore son cher petit frère à ses côtés ? Des pensées obscures, mais Thea ne pouvait s'empêcher de les avoir en tête. Elle vivait dans le passé, profitant du présent pour tenter de changer son futur. Passer à autre chose n'était pas une option pour elle, jamais elle ne pourrait s'offrir une vie normale en sachant qu'une pourriture telle que cet homme arborant cette toile sur la main courrait les rues. Et encore ... Qu'en savait-elle exactement ? Peut-être avait-il était victime de sa propre violente ? Peut-être avait-il déjà été rattrapé par la justice ? Peu importait. Elle le découvrirait d'elle-même.

La main tendue d'Oliver la fit revenir à la réalité. Son regard d'argent sonda le sien tandis que le jeune homme lui faisait une proposition dont elle ne s'attendait guère. Puis, distraitement, ses prunelles scrutèrent la ruelle déserte et calme, simplement perturbée par l'écho de leur mots. "On s'y habitue ... A quoi bon se voiler la face en se cachant derrière ses rideaux dès la nuit tombée ?" Thea ne savait réellement pourquoi elle avait prononcé ses mots, mais son attention se reporta sur le blondinet. Sans même lui répondre, elle lui accorda un signe de tête pour le sommer de la suivre. Une fois sortie de la ruelle, elle consulta sa montre avant de s'adresser à lui. "Je n'aime pas avoir des dettes ..." Autrement dit, un refus de la part de la belle qui s'empressa d'embrayer sur un autre sujet plus intéressant que de la futile bouffe.

"Est-ce que tu as déjà entendu parler ou même aperçu un homme cagoulé avec un tatouage de toile d'araignée sur la main ? Il est réputé pour agressions diverses et ... viols ..."


Bien que dévoilant un ton neutre, sa gorge se serra à l'évocation de cet homme qui avait gâché une grande partie de sa vie.


Rubis (Familier):
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Sexualité : Non définie
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Lun 6 Mar 2017 - 22:08

Curieusement Oliver ne voulait pas réellement s'attarder dans la ruelle sombre ne sachant pas vraiment pourquoi. Une envie soudaine ? Une sorte de nouveau trip de drogué ? Allez savoir ! De ce fait le jeune homme avait proposé à Théa d'aller prendre un verre ou même de partager un léger repas en tout bien tout honneur bien sûr mais visiblement la jeune femme aux allures de super-héroine n'était pas d'accord. Elle argumentait qu'on s'y habituait à la longue et qu'il ne servait à rien de se cacher derrière des rideaux une fois la nuit tombée... quelle curieuse personne ! "Euh ce n'est pas méchant mais tu n'es pas une fille normale toi. Je voulais juste être gentil pour une fois." Il haussa les épaules ne comprenant toujours pas avant de passer à autre chose. Enfin avant de voir Théa passer à autre chose puisque la justicière de l'ombre ajouta qu'elle n'aimait pas avoir de dette. "Mais tu es encore plus banane qu'Elena toi ! J'ai bien précisé que JE T'INVITAIS... où est-ce que tu vois un papier avec écris dessus "promesse de dette" ? Autant moi je devrais arreter la drogue mais toi tu devrais te sortir le balai que tu as dans le cul !" Le Rajin laissa passer une puis deux secondes avant de reprendre rougissant comme une pivoine "Excuse moi sans doute les effets de tu sais quoi...." La situation pouvait peut-être s'avérer comique dans un sens mais pas sûr que Thea le prenne comme ça.

Ensuite le natif de Seattle prit quelques secondes afin de réfléchir à la description que venait de lui faire la jeune femme au sujet d'un type qu'elle recherchait. Il ne fallait pas être sorti de l'université d'Oxford pour deviner qu'elle avait dû se faire aggresser par ce type voir même pire violée.... Oli déglutissait alors suite à cette pensée. "Alors des types cagoulés j'en ai croisé pas mal mais de mémoire aucun ne portait un tatouage semblable à celui que tu décris. Mais...." Il marqua une pause cherchant s'il devait ou non dire ce qu'il venait de penser. "Ma petite amie est tatoueuse. Elle exerce ici depuis pas très longtemps mais je peux lui demander si elle a fait un tatouage de ce genre ou si un de ses clients en possède un." Il releva la tête en direction de Thea finalement fier de son idée. C'était bete mais peut-être que sa divine femme aurait quelques contacts ou informations pour Thea cela valait toujours le coup d'essayer. "Je peux te donner ses coordonnées si tu veux... enfin à condition que tu ne lui parles pas de mon petit problème si tu vois ce que je veux dire."

Il ne connaissait pas réellement Théa mais à première vue c'était une personne qui possèdait un sacré caractère et le franc parler qui allait avec alors si jamais elle comptait le balancer à Lilith elle lui dirait sans hésiter c'était presque certain.

"Après si jamais je croise ton type je te préviens immédiatement ou tu veux que je le grille sur place ? Tu as d'autres informations sur lui ? Un quartier de prédilection ? Son pouvoir magique ? "


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 303

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Mar 7 Mar 2017 - 22:08

Une fille normale ... Elle ne l'était pas non, en tout cas, elle ne l'était plus pour être plus exact. Comment pourrait-elle encore l'être après les drames ayant rythmé sa vie ? Après avoir vu tomber ses proches sous ses yeux. Sa famille, son bonheur. Le seul qui lui restait était son cadet dont la vie ne tenait plus qu'à des machines vrombissantes. A la simple invitation d'Oliver, elle lui répondit le plus simplement du monde, laissant comprendre comment la belle fonctionnait la plupart du temps. Mentionnant une certaine Elena qui devait faire partie de son entourage, elle écouta la suite, croisant les bras d'un air nonchalant. A la fin de sa phrase, elle haussa un sourcil, le défiant de ses pupilles métalliques. Mais rapidement, la gêne prit le dessus sur les traits du blondinet, s'excusant tout en mettant ses mots sous le compte de la drogue. Un peu théâtralement, la rouge soupira profondément.

Faisant l'impasse sur une nouvelle réplique cinglante, Thea préféra entrer dans le vif du sujet, à savoir, demander des informations au mélomane. Alors que l'ancienne victime tentait d'arborer un air des plus décontracté suite à cette mention, ce fut le blondinet qui sembla être le plus perturbé dans l'histoire. Et la déception s'empara bien vite de cette lueur d'espoir présente dans les iris d'argent, les détournant pour dissimuler cette flagrante expression. Mais il y eu un 'mais'. Alors la chasseresse croisa de nouveau les pupilles d'océan, espérant qu'il pourrait tout de même lui trouver une piste à explorer. Le drogué avait donc une petite amie tatoueuse. En effet, l'information n'était pas négligeable. Elle commenta simplement ses dires, un peu distraite.

"La toile d'araignée date d'il y a au moins quatre ans ... Même plus que ça certainement, l'encre n'était pas de première fraicheur ... Mais il ne faut éliminer aucune piste." Oliver lui proposa de lui communiquer les coordonnées de la jeune femme avant de lui demander un service plutôt étrange. Bien sûr. Cette andouille cachait son addiction à sa petite amie. Peu glorieux. Elle laissa échapper un rire sans joie. "Petit problème ... Parce que toi t'appelles ça un petit problème ?" Fronçant les sourcils, elle se permit une nouvelle remarque bien sentie. "Si tu veux mon avis je préfère vivre avec 'un balai dans le cul' comme tu dis, qu'avec une seringue dans le bras !" Elle soupira. "Enfin, je suppose que je n'ai pas à te ... juger ... même si ça devient vraiment difficile de ne pas le faire."

La tsukuyomi ne pouvait s'en empêcher. Bien qu'elle ne connaissait pas les détails de la vie du jeune blond, elle ne pouvait s'empêcher de constater qu'il n'était qu'un idiot. Un idiot qui ne se rendait pas compte de ce qu'il possédait. Il avait quelqu'un lui. Il avait quelqu'un ... Un regard froid lui fut adresser.

"Si tu croises ce type, tu ne fais rien d'autre que de me prévenir. Il est pour moi. Juste pour moi ..." Elle soutint son regard avant de poursuivre. "Ok pour l'invitation, on sera plus tranquille qu'en plein milieu d'une rue ... Tu connais un endroit ?" Et Thea suivit le blondinet, silencieusement. Ce ne fut qu'une fois attablée qu'elle répondit à ses interrogations au sujet de sa proie. "C'est un descendant de Saruta-Hiko. Il maitrise plutôt bien son pouvoir. Je ne l'ai vu qu'une seule fois. Dans une ruelle d'Ikazuchi. J'ai rien d'autre ... C'est comme si il avait disparu de la carte ou qu'il n'avait tout simplement pas exister. J'ai tout essayé ..."



Rubis (Familier):
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Sexualité : Non définie
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Ven 21 Avr 2017 - 13:28

Spontanément alors que pourtant le premier contact n’avait pas été des plus cordiales Oliver avait proposé son aide à la jeune justicière. L’étudiant en histoire était comme ça, gentil bien et serviable bien qu’en ce moment l’allure qu’il se donnait n’aidait pas à orienter les avis dans ce sens. Si l’homme était tatoué peut-être que sa moitié aurait des informations à ce sujet, bien sûr il était plus qu’improbable qu’elle l’ait tatoué mais peut-être l’avait-elle croisé ou tatoué à un autre endroit. Un léger frisson parcourut alors son épiderme rien qu’en pensant que dans son travail sa douce pouvait être amené à côtoyer des types de ce genre. Peut-être devrait-il lui en toucher deux mots ? Après tout Lilith n’avait pas besoin de travailler puisqu’Oliver via son paternel était plein aux as. Il rigola lorsque Théa sortait sa petite « pique ».

« Un partout la balle au centre. » Il sourit. « Je sais que la drogue ce n’est pas bien, c’est mauvais et blabla bla mais je sais ce que je fais tout comme tu sais ce que tu fais en trainant les ruelles sombres à la recherche d’un mec pas fréquentable non ? » Oliver faisait alors quelques pas semblant réfléchir. « Hum une seringue dans le bras ou un balai à un endroit peu convenable…. Non tu peux me juger si tu le souhaites. De toute façon c’est ce que les gens sont plus à même de faire plutôt que d’agir. »

Oli écouta ensuite attentivement la Tsukuyomi qui continuait de lui parler malgré son regard froid. Nul doute qu’elle le jugeait mais le blondinet n’en avait strictement rien à faire. Cette Théa, même si elle avait le niveau en combat rapproché ne pouvait rien faire contre une magie bien maitrisée et solide comme la sienne. Enfin la rouge accepta l’invitation et Oliver se tourna rapidement lui faisant signe de le suivre.

« Un chawarma ça te dit ? C’est trop bon tu verras ! Il y a un établissement qui ne paye pas de mine là-bas mais c’est excellent jte jure ! » Voilà que le Rajin repartait dans ses délires de drogués alors que les deux jeunes gens sortaient de la ruelle pour se diriger vers le petit restaurant au néon rouge. Ouvert 24/24 il était écrit. Sûr qu’il fallait au moins ça pour attirer des clients sinon il y a longtemps que le restaurant aurait fermé.

Une fois à table, le mélomane écoutait attentivement la jeune femme malgré qu’il n’en avait pas l’air, l’imbécile jouant avec une serviette en papier sans la regarder. Encore un de ces foutus manipulateurs de plantes et de caillasses pffff. Il releva alors la tête vers Théa.

« Je ne connais que des femmes Saruta. Une qui passe son temps à fricoter avec un glaçon pas marrant et une autre qui se prend pour Poison-Ivy avec une armure de végétaux mais qui n’a pas les couilles d’achever le travail. »

Pour la dernière personne, il faisait bien évidemment référence à la combattante qu’il avait affronté et qui l’avait battu à plate couture. Quant à la première personne mentionnée pas besoin de faire un dessin.

« Et… comment dire ça avec du tact… avec le temps tes souvenirs ne pourraient pas avoir changé ? Tu sais parfois on est sûr d’une chose alors que c’est faux. »

Subitement il se releva regardant en direction du comptoir avant de crier.

« Et Bernard !! Amènes tes morceaux de moutons on a la dalle là ! »

Puis il se rasseyait comme si de rien n’était regardant la jeune femme dans les yeux, attendant qu’elle lui réponde.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 303

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Dim 23 Avr 2017 - 10:18

Si la rouge était aussi belle qu'une rose, cette fleur qu'elle affectionnait particulièrement, elle était également aussi piquante que toutes les épines réunies sur une tige. La comparaison lui sied parfaitement bien. Aussi, Thea n'avait pas hésité à réprimander le blondinet qui semblait loin d'être honnête avec la femme qu'il aimait. Comment pouvait-on ainsi mentir à ses proches ? Comment pouvait-on les évincer, et certainement les faire souffrir par la même occasion. La belle auburn avait toujours eu cette répartie, certainement un gène que son père lui avait transmis. Les petites joutes de la demoiselle avaient beaucoup amusé son paternel à l'époque. Il en était fier, sachant que sa chère fille ne ne laisserait jamais marcher sur les pieds avec un tel tempérament. S'il la voyait maintenant ... En serait-il fier, ou lui rappelerait-il quelle douce jeune femme elle était autrefois ?

Et comme son cher père défunt, Oliver se mit à rire également à cette pique qui lui était destinée. Elle écouta ses mots, le regard sévère, comme à l'accoutumée, mais pourtant, elle finit par lui répondre le plus sincèrement du monde.

"Je ne peux qu'être d'accord avec toi sur ce coup là. Mais je me fiche bien de ce que les gens pensent de moi pour ma part."

Et après un avertissement de la part de la chasseresse, celle-ci finit par accepter l'invitation du jeune drogué afin d'obtenir peut-être quelques informations intéressantes. A la proposition du blond, elle hocha la tête. Elle n'avait aucune idée de ce que pouvait bien être un "shawama" mais elle ne tarderait pas à le découvrir. Manger était sa dernière préoccupation et ce, continuellement. Elle avait dû sauter un repas ou même deux aujourd'hui.

Comme il l'avait mentionné, l'établissement ne donnait pas réellement envie d'y manger, mais la Tsukuyomi s'y engouffra tout de même pour s'installer à une table. Elle déballa les quelques informations qu'elle avait à propos de "l'araignée", omettant bien entendu les circonstances de sa rencontre avec lui ainsi que la raison de son désir de vengeance. Thea écouta sa réponse haussant un sourcil en l'entendant d'ailleurs. Elle n'était pas là pour le consoler sur ses peines de coeur où elle ne savait quoi.

"Intéressant ..."

Purement ironique, bien entendu. Elle n'avait pas réellement besoin d'un résumé sur ses connaissances descendant de Saruta. Un seul d'entre eux intéressait la demoiselle au capuchon rouge. Les mots qui suivirent ne plurent guère à la chasseresse qui fronça les sourcils. Mais alors qu'elle préparait une nouvelle réplique cinglante, elle fut couper par Oliver qui appelait à plein poumon le cuisinier (si l'on pouvait l'appeler ainsi). Ses iris d'argent sondaient son interlocuteur alors qu'elle profitait de ce moment pour calmer ses ardeurs.

"Si tu savais ce qu'il a fait, tu ne dirais certainement pas ça alors réfléchis avant de parler, je pense que c'est un bon conseil pour les gars dans ton genre. Je sais ce que je dis Monsieur le Justicier des rues. Je me souviens parfaitement de ce tatouage, si bien que je pourrais le reproduire. Je me souviens de chacun de ses mots, de son timbre de voix. Je me souviens de chacune de ses actions. Alors, ne mets pas en doute mes propos."

Le blond l'avait piquée au vif, et cette fois, elle n'avait pu le dissimuler aussi bien qu'à l'accoutumé. Ses joues avaient pris une teinte rosée, loin d'être une marque de timidité, juste une conséquence à sa colère alors que son poing s'était serré et que son coeur s'était emballé. Ce qui la mettait dans cet état ? Ses souvenirs. Se replonger dans son passé était une rude épreuve pour la rouge. Sans ajouter un détail à ce qu'elle avait pu endurer, elle ajouta quelques mots.

"Ose me dire que tu oublierais ce que cette Henka t'a fait enduré ? Ose me dire aussi que ce qu'elle a pu faire à la personne qui t'est chère ne t'a pas marqué au fer rouge ?"

Des mots lourds de sens. Elle savait qu'il la comprendrait.

"Allez, vas-y, à toi. Racontes-moi."


Rubis (Familier):
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Sexualité : Non définie
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Lun 1 Mai 2017 - 11:09

"Doucement doucement le petit chaperon rouge. On va y aller mollo avec les déclarations hein." Il marqua une pause prenant cette fois un air plus grave. "Tu as raison cette Henka m'a marqué au fer rouge. Il te suffit juste de me regarder sombrer pour s'en rendre compte...." Oliver serra les poings. "Mais depuis je m'entraine jour après jour, autant sur le plan physique que magique et je commence à avoir un bon niveau mais je suis certain de ne pas avoir le niveau pour la défier une nouvelle fois. J'ai encore un peu de bon sens, ce qui te manque sans vouloir te vexer."

Ce fut à ce moment là que le cuisiner nommé Bernard arriva avec les plats dans chaque bras. Oliver sortait alors de quoi le payer sans laisser le temps à Théa d'en débattre. C'était normal pour lui de payer, c'était lui qui avait entrainé la jeune femme dans cet établissement à l'hygiène douteuse après tout. Remerciant le cuisinier, le blondinet attendait patiemment qu'il s'éloigne pour reprendre.

"Ce que je veux dire et arrêtes moi si je me trompe mais penses-tu être assez forte pour foncer dessus tête baissée ? Il n'y a pas que le plan physique ou magique qui entre en compte mais avec de tels traumatismes le plus important est la part psychologique." D'un geste il invita Théa à se servir prenant simplement une fritte pour croquer dedans. "J'ai expérimenté et foncer la tête la première m'a valu deux cotes brisés et ce jolie petit nez que tu vois là en moins. Non je te jure si ma mère était encore de ce monde elle ne me reconnaitrait pas ! Mon coté Finlandais vient d'en prendre un coup." Il attrapa une nouvelle fritte qu'il décapita sans l'ombre d'une hésitation avant de soupirer.

"Très bien je vais te raconter mon histoire mais attention c'est surtout pour toi que je le fais. Ne te détruis pas comme je le fais. C'était durant la période de Noel, je voulais me déclarer à ma petite amie mais j'ai décidé de sortir le grand jeu, super cadeau, journée shopping et restaurant. Sauf que je n'avais pas prévu que cette Henka prenne tout le restau en otage. J'aurai du amener Lilith ici au moins pas de risque !" Cette fois le jeune homme mordait dans son kebab, mastiquant et avalant avant de reprendre. "La suite tu la connais plus ou moins. Je me suis battu pour la protéger avec le succès que tu connais. bref tout ça pour te dire de faire très attention Théa. Parfois certaines situations nous dépassent tout simplement."

Mais oui dans le fond Théa avait raison, Oliver ne pouvait rien oublier de cette journée, pas le moindre détail alors si effectivement le petit chaperon rouge ici présente avait subi le même traumatisme elle ne pouvait pas faire d'erreur. Attrapant son soda il déclara : "Tu as raison, il est impossible d'oublier mais saches que je ne mettais rien en doute, j'essayais juste de comprendre."

Il fouilla alors dans ses poches pour en ressortir une petite carte où il inscrivait une série de chiffres.

"Mon numéro de téléphone. Tu ne me connais pas. Je ne te connais pas mais si tu as besoin d'un coup de main...." Le mélomane se stoppa là, pas besoin d'en dire plus pour qu'elle le comprenne.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 303

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   Mer 3 Mai 2017 - 11:47

Oliver avait sans doute décelé cette part d’agressivité dans son timbre de voix, mais elle n’y pouvait rien. Elle ne pouvait le laisser dire de telles idioties. Comme si elle pouvait oublier celui qui l’avait touchée contre son gré, celui qui avait battu son cher petit frère sous ses yeux. Comment pourrait-elle occulter sa propre impuissance face à ce nouveau drame qui avait achevé sa propre existence ? Elle ne lui répondit pas, préférant le fixer de ses pupilles d’argent alors que ses traits s’apaisaient légèrement, que ses muscles se détendaient. Elle avait voulu lui faire comprendre ce qu’elle pouvait ressentir en cet instant, en comparant ses souvenirs aux siens.

La chasseresse avait tapé dans le mille. Il ne pouvait en être autrement. Elle l’écouta patiemment mais fronça les sourcils lorsqu’il se permit une remarque sur son manque de bon sens. Elle ouvrit la bouche pour répliquer mais dut se raviser en voyant le ‘cuisiner’ leur apporter leurs ‘plats’. La rouge se mordit la langue pour éviter de faire une gaffe devant n’importe qui. Il fallait qu’elle se calme, il fallait qu’elle conserve son sang-froid. Le blondinet poursuivit ses explications, lui proposant de se servir mais la belle auburn n’avait pas faim. Malgré son hochement de tête affirmatif, elle ne toucherait sans doute même pas à son assiette.

« Je ne fonce pas tête baissée. Je suis un entrainement quotidien moi aussi … »

C’était tout ce qu’elle avait à lui répondre, il ne servait à rien de s’embarquer dans de longs discours, il semblait s’être fait son opinion d’elle tout seul. Enfin, il vint à l’essentiel, racontant ce fait traumatique qui était encore relativement récent pour lui. Il n’avait donc ruminé sa colère que depuis quelques semaines contrairement au Chaperon rouge qui portait ce fardeau depuis des années. Oh elle se fichait bien de la partie sur la déclaration à sa petite amie, Thea était loin d’être une romantique et passerait sans doute sa vie seule, l’important était la confrontation avec cette fameuse Henka.

La Tsukuyomi le décelait dans ses pupilles d’océan. Il s’en voulait, à s’en mordre les doigts. Il s’était senti faible, impuissant. Tout comme elle. Ils se ressemblaient plus qu’ils ne le pensaient au final. Enfin, le blond reconnut la vérité des paroles de la rouge avant de lui communiquer son numéro de téléphone qu’elle prit sans un mot. Par politesse plus que par envie, elle porta une frite à ses lèvres, la mangeant sans réelle conviction avant de prendre la parole à son tour.

« Ok … Tu sembles avoir été honnête, je suppose que c’est à mon tour de te révéler mes motivations. Je vais juste te demander une chose. Tout ce que je te dirais ici, restera ici c’est clair ? Autrement dit, si on te pose des questions sur moi, tu la boucles. Tes étincelles me font pas peur … »

Ce n’était peut-être pas la meilleure manière de lui demander de garder son secret, mais Thea semblait avoir oublié la courtoisie au cours de ces derniers mois de chasse. Tant pis, elle se fichait qu’il se mette en colère, cela lui était complètement égal.

« L’araignée … Alors … J’étais dans une ruelle avec mon petit frère, il n’était encore qu’un adolescent qui aimait se laisser entrainer dans des affaires foireuses parfois. Et là … Nous sommes tombés sur cet homme. Son intention première était de … me violer. Et si mon petit frère n’était pas intervenu, je n’aurais rien pu empêcher. Et à vrai dire, j’aurais préféré … » Baissant le regard, elle déglutit avant de reprendre. « J’étais faible à cet époque, je n’avais pas pour habitude d’user de ma magie. Alors, pendant que j’étais sagement accroché au mur à cause de ses putains de ronces, je l’ai regardé tabassé mon petit frère sous mes yeux. Les flics sont arrivés trop tard. »

Elle se tut, n’ayant pas réellement la force de continuer.


Rubis (Familier):
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Sexualité : Non définie
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Les deux faces de la justice [PV Thea]   







Contenu sponsorisé


 

Les deux faces de la justice [PV Thea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Préval contre Préval : deux faces pour un visage
» [Sur le toit] Les deux visages de la Justice
» JBA et JCD DEUX DESTINS ETROITEMENT LIES JUSTICE ET OU IMPUNITE !!!!
» [FB Entrainement technique rang D. Iblis] Deux faces d'un même piéce...
» Halt, un personnage mystérieux à 2 faces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hizumu : Sloping World :: Rues & Ruelles-
TOP