Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hope Knight [FINISH]Auteur
MessageSujet: Hope Knight [FINISH]   Ven 14 Aoû 2015 - 17:49

HOPE KNIGHT (♀)

25/09/93 en Australie • australienne • lesbienne • sans emploi • kagutsuchi • Lightning Farron de Final Fantasy XIII


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
"Ne pas se fier aux apparences", voila une expression qui me va bien je pense, du moins, c'est ce que j'entends souvent. On me croit si souvent fragile au première abord, vous allez découvrir qu'il n'en est rien. Il n'est pas toujours évident de décrire son propre caractère car nous n'avons jamais la même vision de notre nous intérieur que les gens qui nous entourent et nous côtoient chaque jour.

Pour commencer, outre le fait que je ne souris que très rarement (vous serez chanceux si vous me surprenez à sourire), je parle aussi très peu. Je ne m'exprime que lorsque ça en vaut la peine, je ne parle donc pas pour ne rien dire et souvent, mes paroles sont sarcastiques, cassantes et directes. On aime, ou on aime pas On peut donc dire que je suis franche. Je manque malheureusement un peu de tact parfois et je peux blesser les gens autour de moi sans vraiment en prendre conscience sur le moment.

Sous ce côté taciturne et quelque peu bourru, se cache pourtant une grande bonté d'âme, je me sais très altruiste et je n'hésites pas à aider les personnes dans le besoin sans rien demander en retour. Et c'est grâce à ma force de caractère que je le fais. Mais je ne vous montrerai jamais que je suis heureuse d'avoir pu vous porter secours.

Je suis d'une nature solitaire et j'aime ma tranquillité. Naturellement réservée, comme vous avez pu le constater, je n'irai pas trop vers vous juste pour discuter, faisant souvent de moi, une personne peu sociable de prime abord. Je n'aime pas parler de moi et surtout pas de mon passé, alors si vous essayez de percer le mystère, bon courage, car tout ce que vous gagneriez c'est que je puisse me fermer comme une huître si vous insisteriez trop.

Enfin, je suis du genre bagarreuse et ce depuis très longtemps, la vie dans la rue sans doute. Je fonce parfois tête baissée, je ne suis donc pas toujours très réfléchie. Cela s'explique par le fait que je sois impulsive, d'une nature emportée alors mieux vaut ne pas trop me chercher, ma patience a des limites et je ne connais qu'une façon de me débarrasser des gens qui me taquineraient un peu trop ... Le soucis, c'est que mon pouvoir se manifeste justement dans ses moments là, où la colère monte. J'ai donc beaucoup de mal, même encore maintenant, à le contrôler, je cherche un moyen de le canaliser.

Je ne me connais pas vraiment de peur et ceux qui me connaissent bien vous le diront, je suis courageuse et j'ai une grande force morale. Le courage bien sûr à plusieurs facette, là, je parle du courage dans ce que j’entreprends, le travail, les épreuves dans ma vie, etc. Je ne me laisse jamais aller à mon sort, je me relève coûte que coûte. Pourquoi ? Parce que j'estime qu'il y a toujours plus malheureux que soit, c'est ce que je me dis dans les moments difficiles, même si ma colère ou ma haine sont palpables lors de ces instants. Mais ma plus grande peur, et oui, j'en ai quand même une, je ne suis pas toute puissante non plus, et que peu de personnes connaissent est sans nul doute celle de perdre un être cher à mon cœur, voila pourquoi j'évite de trop m'attacher à mes nouvelles rencontres.

J'ai une imagination débordante, voilà pourquoi j'aime écrire. La lecture est pour moi, une façon de m'évader quelques temps de ce monde qui ne nous épargne pas toujours. Le sport me permet quand à lui de me défouler un maximum, histoire surtout d'apaiser la colère et de canaliser ma nature impulsive.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Je n'utilise aucun objet pour manifester son pouvoir, en réalité, c'est ma colère uniquement qui le permet. Il est donc difficile pour moi de le contrôler, je n'ai pas encore trouvé le moyen de le canaliser. Étant donné que j'ai dû mal à contrôler ce pouvoir, je l'expose malgré moi. Ça n'arrive cependant pas tout le temps, heureusement.
• Affinité : Vous m'auriez posé cette question quelques années auparavant, je vous aurais dit non, que je le haïssait. Mais depuis qu'il m'a sauvé la vie un jour, ce n'est plus le cas. J'ai donc appris à l'aimer, mais j'aimerais pouvoir trouver un moyen rapidement pour le canaliser.


DESCRIPTION PHYSIQUE
Puisqu'il faut en passer par là ... je vais tacher de me décrire un minimum, tout en restant objective.

Je vais paraître grande aux yeux de certaines personnes du haut de mes 1m76, mais il ne faut pas oublier que je suis anglaise d'origine. Je suis très mince, peut-être un peu trop d'ailleurs, je ne dois pas peser plus de 58 kg. Beaucoup de gens que je croise d'ailleurs s'imagine que je suis fragile, il arrive qu'on me le dise. Mais il ne faut pas trop s'y fier. Les autres sont souvent surpris lorsque je porte des charges lourdes. Je fais de la musculation régulièrement et je pratique le football en semi-pro. Je suis donc suffisamment musclée, sans ressembler à une culturiste non plus. En outre, mes jambes sont particulièrement longues et fines. Si je le voulais, je pourrai porter des robes longues, qui d'après certains m'iraient bien, mais sachez que ce n'est pas mon truc, les robes, les jupes et tout ça. J'aime être à l'aise dans mes vêtements, qu'ils soient décontractés et simples. Je passe donc souvent pour un garçon manqué, pas seulement au niveau vestimentaire mais aussi par mes gestes, mon comportement, ma stature.

Quoi dire d'autre ... Ah oui ! Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué au première abord, j'ai les cheveux roses, oui roses pâles pour être précise. Vous ne rêvez pas. Enfin, ce n'est pas ma véritable couleur de cheveux. Je suis blonde d'origine, mais une teinture ratée est si vite arrivée. J'ai fini par me faire à cette couleur assez originale et il paraîtrait qu'elle me va bien, du coup je l'ai adopter définitivement. Ils sont également coiffés singulièrement. Un côté un peu plus long et plus épais que l'autre. Une mèche vient voiler quelques peu mon regard, me donnant parfois un air rebelle d'après les dires. Mais mes cheveux sont très fins, presque comme de la soie lorsqu'on y passe les doigts au travers. C'est un peu agaçant cette nature de cheveux, car je ne peux pas les coiffer comme je l'entend ... J'ai des yeux de chat à ce qu'on dit, enfin, c'est une expression. simplement ils sont allongés et mes iris sont de couleur bleus-gris, difficile à décrire réellement. Mes yeux changent de couleur parfois, la luminosité sûrement. Une rumeur dit que c'est aussi dû à mon humeur, mais j'y crois moins, ce sera donc à vous d'en juger. Ils prennent aussi une couleur vermeille lorsque mon pouvoir se manifeste. Par contre, on lit en moi comme dans un livre ouvert avec mon regard. Le plus souvent, je le rend froid et distant, un peu sévère, car je n'accorde pas ma confiance rapidement et que j'annonce dès le départ la couleur. Je souris très rarement aussi. Il faut dire que les épreuves ne m'ont pas épargné, comme d'autres, mais moi, je ne peux pas faire semblant et c'est aussi une façon de me protéger. Beaucoup vous dirons sans doute que je suis une belle jeune femme, on me le dit régulièrement, personnellement, je ne peux en juger par moi-même alors je vous en laisse le loisir.

Je pense avoir fini ... ah aussi, je ne maquille qu'occasionnellement, autant dire jamais. Je n'aime pas ça, passer des heures dans ma salle de bain, même chez les autres femmes, ça enlève la beauté naturelle et ça abîme affreusement la peau du visage. Combien de femmes d'à peine 35 ans ont-elles des rides à cause des effets désastreux de ces produits. Ah et j'ai omis de préciser que j'ai un teins plutôt blanc mais mes joues sont souvent rosis par l'effort, rarement par les situations gênantes et oui, je ne rougis pas facilement et je cache bien ma gène. J'ai également un tatouage sur l'épaule droite, un symbole tribal.


RACONTE NOUS SON HISTOIRE
"Une nuit de septembre, au cours de l'année 1993, une petite fille australienne naquit dans une petite ville. Ses parents étaient deux personnes issues de familles modestes. Ces deux jeunes gens vivaient sobrement, ils étaient très généreux. La famille Knight s'était établie dans un vieux ranch que son père rénovait lentement. Une bâtisse très ancienne qui nécessitait beaucoup d'entretiens et de travaux divers. Le père de Hope, William, était donc "cowboy" ou du moins, élevait-il des chevaux et des moutons. Sa mère, Kate, était une artiste peintre.
La petite blondinette grandit simplement et ne manquant de rien. Fille unique, elle développa une certaine solitude où elle passait son temps à lire tout ce qui passait dans ses mains. Intelligente et vive, elle aimait jouer à des jeux de stratégies, monter à cheval mais elle aimait aussi beaucoup le sport et particulièrement le football."

STOP !! Cette histoire là est la mienne, enfin, le début. C'est assez commun, une enfance heureuse et normale pour moi. Mais à l'âge de 9 ans, un drame survînt dans ma vie. Des événements dont je n'aime pas trop parler d'habitude. Mes deux parents moururent dans un violent accident de voiture, je fût la seule survivante ... Par la suite, je comprendrais pourquoi j'avais survécu. Mais chaque chose en son temps ...

Après quelques jours dans le coma, je réalisais l'ampleur de la perte. Je me retrouvait seule, sans parents pour continuer de veiller sur moi, sans plus d'amour, sans repère. N'ayant pas d'autres parents proches qui auraient pu prendre soin de ma petite personne, je fus rapidement envoyée en foyer, puis je passais de maison en maison, ne trouvant pas de famille d'adoption qui puisse m'apprécier. L'une se servant de moi pour avoir des sous supplémentaires, l'autre me trouvant trop solitaire et renfermée, une autre me trouvant trop âgée ... Mais le pire, c'était ces étranges événements qui survenaient lorsque je m'énervais. Je ne montrais pas ma colère, la gardant pour moi, mais malheureusement, un phénomène se déclenchait à chaque fois. Dès que je regardais un objet, quel qu’il soit, il prenait feu. Je ne comprenais pas d'où ça venait, mais ma famille d’accueil prenait souvent peur. Normal, me direz-vous.

Du coup, à l'âge de 15 ans, lassée, je finis par m'enfuir du foyer où je me trouvais, à Sydney et commençais alors une vie dans les rues, arrêtant du même coup mes maigres études. J'avais bien essayé les premiers temps de trouver un travail pour gagner ma vie honnêtement, mais sans expérience, sans diplôme ... rien y faisait. Je finis par me mettre à voler pour survivre. J'intégrais rapidement un petit groupe de jeunes fuyards, une petite bande. Il est vrai que je suis très solitaire, mais pour survivre dans la rue, mieux vaut ne pas être seule. J'étais connue pour être la bagarreuse. Je n'avais pas peur de vivre dans la rue, de déambuler tard dans la nuit, seule, je savais me battre et le prouvais. Je n'avais alors plus rien de la petite princesse du passé. Il semblait lointain ce passé ...

C'est enfin deux ans plus tard, pour ma majorité, que ma vie bascula de nouveau. Après avoir vécu trois ans dans les rues, plus rien ne faisait de moi quelqu'un de recommandable, ni de présentable d'ailleurs. Un soir, alors que je m'étais éloignée de mon groupe, une bande de jeunes hommes, légèrement ébréchés m'avaient abordé. Leur but ? C'est assez évident, une jeune fille seule dans une ruelle sombre, tard la nuit, un viol facile et parfait, surtout emporté par les effluves de l'alcool. Mais voilà, c'était sans compté sur cette "malédiction" (c'est ainsi que je l'appelais avant cet événement) qui se manifesta, mettant le feu aux vêtements de deux d'entre eux. Aucun ne mourra, heureusement, mais quelques jours plus tard, les flics me retrouvèrent et je fus mise en taule peu de temps après. J'écopais donc de près d'un an de prison, mais je m'en foutais. J'étais nourrie et logée gratos, mon "don" m'avait sauvé. A partir de cet instant, je ne le détestais plus, il m'avait sauvé la vie, ce feu en moi.

A ma sortie de taule, je décidais de prendre un grand tournant dans ma vie. Passionnée par le foot, j'intégrais d'abord un club, une équipe féminine. Dans le même temps, et après de longues semaines de recherche, je trouvais un boulot de serveuse. Ce n'était pas ce qui me plaisait le plus, mais au moins, j'avais de l'argent, gagné honnêtement. Très vite, je devenais joueuse semi-pro. Et à 20 ans, je connue ma première histoire d'amour, avec ... une fille de mon club. Mais voilà, comme toujours, les choses ne sont pas aussi simples. Je ne pouvais rien faire contre ça. Les parents de ma compagne ne toléraient pas son orientation sexuelle, elle avait trop peur de les affronter. Je lui en voulue pendant un moment. Impuissante, je détestais ça ... Je dû renoncer à cet idylle qui n'aura duré qu'un temps mais qui avait brisé mon cœur à jamais. J'érigeais alors un bouclier autour de ce dernier, plus jamais je ne m'attacherais à personne, j'avais trop souffert, toutes les personnes que j'aimais finissaient par mourir ou disparaître ... Je me renfermais un peu plus et dans les semaines qui suivaient,non seulement je m'enfermais dans un mutisme, mais je venais moins au travail, moins à mon club de foot. J'étais sur le point de tout perdre pour une histoire d'amour. Je déprimais, je dois bien l'avouer. Le cœur est trop faible ...

Une nouvelle épreuve m'attendais, bénéfique ou mauvaise, je ne le sais pas encore en réalité. Une nuit, je m’assoupis devant un vieux film à la télé, j'avais passé la journée enfermée dans mon studio, je n'avais même pas répondu à mes appels téléphoniques, dont le répondeur plus tard, m'apprendrait que j'étais virée, normal, me direz-vous. Et voilà qu'au petit matin, je me retrouvais dans la rue. Comment ? Pourquoi ? Avais-je été expulser de mon "chez-moi" sans m'en rendre compte ? Non, impossible, car je ne reconnaissais pas ce lieu. Je compris bien vite que je n'étais plus en Australie, mais belle et bien, AILLEURS ?! Mais où ? Bon ok, là il y avait un sérieux problème, mais bon, quoi, je voulais rentrer dans mon pays. C'était quoi encore que cette épreuve que la vie semblait se borner à m'imposer ? Je commençais d'abord par aborder les gens, essayant de comprendre où je me trouvais, comment j'avais attiré en ce lieu, pourquoi et surtout, j'espérais un jour que je pourrais rentrer chez moi.

J'étais alors loin de me douter que je n'étais pas au bout de mes surprises ...


DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Juju ou Kindly
• J'ai : 100 ans
• J'ai connu le forum grâce à : Sakura
• Je pense que le forum est : pas mal, surtout le nouveau design *w*
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : Kurai est passé ici ! ♪
• J'aimerai ajouter que : //



(c) Himitsu no Kii - Awashima


Dernière édition par Hope Knight le Dim 16 Aoû 2015 - 19:27, édité 10 fois






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Hope Knight [FINISH]   Ven 14 Aoû 2015 - 21:18

Bienvenue \o/
N'hésites pas à demander au staff si tu as besoin de quoi que se soit :B
Bon courage !


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2141

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Hope Knight [FINISH]   Sam 15 Aoû 2015 - 19:15

Honte sur moi, je n'étais même pas passé !
Bref, welcome, bon courage pour la fiche, etc x)




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1400

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Hope Knight [FINISH]   Dim 16 Aoû 2015 - 18:08

Coucou et bienvenue o/

Nous sommes là pour toi, si t'as besoin, alors n'hésites pas à quémander notre aide ~


La sorcière de glace

Elina's theme


Infos supp':
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/08/2014
Occupation : Kami
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 1241

Carte de Jeu
Familiers: Fenrir
Deuxième magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur

▲ Kami ▼


MessageSujet: Re: Hope Knight [FINISH]   Dim 16 Aoû 2015 - 18:44

Merci à tous les trois pour votre accueil et j'en profite pour dire que j'ai fini ma fiche, si il y a quelque chose quine va pas, je corrigerai ^^






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Hope Knight [FINISH]   Dim 16 Aoû 2015 - 19:32

Validée o//
On oublie pas de recenser son avatar, de demander un logement et d'en profiter à fond \o/


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2141

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Hope Knight [FINISH]   







Contenu sponsorisé


 

Hope Knight [FINISH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hors-RPG :: Archives :: Dossiers Archivés-
TOP