Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)Auteur
MessageSujet: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Ven 24 Fév 2017 - 14:47

Affronter ses peurs. C’était exactement ce qu’Elena avait fait en répondant à l’appel de ce médecin, en acceptant de venir pour son ami. Car depuis le décès de sa chère mère, la douce n’avait encore jamais remis les pieds dans un centre hospitalier. Elle l’évitait au maximum, mais pour Oliver, elle avait affronté ses propres angoisses. Il ne le savait pas, car la belle à la crinière d’onyx n’avait encore jamais parlé réellement de cette phobie apparue si tardivement dans sa vie. La perte d’un être cher pouvait donner naissance à quelques traumatismes parfois, et c’était le cas de la jeune new-yorkaise. N’osant pas refuser l’invitation du mélomane, la brune avait fini par commander son repas également, se convaincant que l’appétit viendrait en mangeant.

Elle était on ne peut plus contrarier par ces évènements et par les révélations de son ami. Elena avait l’impression d’être entre deux feux. Elle se devait d’être là pour le Rajin, de le soutenir, mais d’un autre côté, l’encourager ne ferait que l’exposer un peu plus au danger. En plus de cela, elle pensait à sa petite amie qui n’appréciait pas tellement le temps que les deux jeunes gens pouvaient passer ensemble. La belle américaine n’osait pas s’imposer à elle, ne serait-ce que pour qu’elle comprenne qu’elle n’avait rien à craindre d’elle. Mais que penserait-elle si elle savait que la meilleure amie de son aimé le soutenait dans une telle entreprise de vengeance ? Mais que pouvait-elle faire d’autre ? La trahison n’était guère dans sa nature, mais un dilemme se présenter à la jeune femme. Choisir entre perdre son ami ou s’assurer qu’il ne lui arrive rien de grave.

Le trajet vers l’appartement se fit dans un silence assez pesant, la Saruta montrant de nombreux signes de stress qu’elle ne pouvait dissimuler. Et si le blondinet y faisait attention, il s’en rendrait bien compte. Une fois revenus à la cité scolaire de Kousha, la belle se dirigea automatiquement vers le lotissement birdy, là où elle vivait depuis plusieurs mois déjà. Un petit appartement modeste mais néanmoins accueillant et confortable. Une fois entrée, Elena se hâta de récupérer le livre abandonné sur le canapé, le rangeant dans une petite bibliothèque basse beaucoup trop pleine. Puis elle récupéra son mug contenant maintenant son chocolat refroidi pour le déposer dans l’évier de sa petite cuisine équipée.

Une fois revenue dans la pièce principale, elle brisa enfin le silence dans lequel elle s’était enfermée, tentant d’omettre au mieux le tremblement de sa douce voix de cristal. Son regard d’océan se posa sur son ami.

« Tu veux bien tout me dire maintenant ? »






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Sam 25 Fév 2017 - 20:59

Il y a des signes qui ne trompent pas et Elena en était le parfait exemple. Oliver commençait à bien la connaitre après tout. Mais jamais il n'aurait pensé que la Saruta se mettrait dans un état pareil. S'il avait demandé que la jeune femme soit contactée en lieu et place de Lilith c'était parce qu'il avait une confiance aveugle en elle mais.... Mais Elena était en train de perdre pied, c'était flagrant et une pizza ainsi que des confisseries n'arrangeraient rien. Oli était devant un sacré dilemme. Soit il racontait tout à son amie ou alors il devait la mettre à l'écart. Ce fut dans cette optique, les pensées obnubilées par ce choix qu'il aurait à faire, qu'Oliver Hiroven suivait Elena, les pizzas en main en direction de son petit appartement d'étudiant. Les dernières semaines avaient passé à une vitesse affolante, effrayante même. L'étudiant avait conscience qu'il avait changé, qu'il n'était plus exactement le même mais il avait également gagné en puissance, en force magique aussi.

Malgré les douleurs de ses cotes toujours plus présentes que jamais alors que les médecins juraient qu'elles étaient bien cicatrisées qu'il avait commencé à se sculter un nouveau corps. Même s'il semblait toujours aussi frêle le natif de Seattle était beaucoup plus athletique suivant un programme drastique semblable à son équipe de football américain favorite : Les Seahawks de Seattle. Il courait tous les matins sans exception quittant le lit de sa belle aux aurores pour une heure de course rythmée par sa musique puis après il enchainait sur des exercices de musculation avant de prendre une bonne douche et de réveiller sa douce Lilith le petit déjeuner au lit.

C'était pour elle et personne d'autre qu'il s'auto-infligeait tout cela. Pour pouvoir être en mesure de la protéger, il n'y avait plus que cette finalité qui comptait. Le Rajin était certain de ce choix de vie, des sacrifices qu'il devrait faire pour atteindre son objectif mais comme dirait une célèbre auteure : Le coeur à ses raisons que la raison ignore ! Oliver releva la tête, ils étaient enfin arrivés à l'appartement. Il devait prendre une décision et rapidement. Ils étaient désormais dans la pièce principale du studio d'Ele et cette dernière venait de mettre de nouveau les pieds dans le plat sans avoir entamé sa pizza. Oli soupira, il avait une faim de loup et pourtant il était loin, très loin de pouvoir satisfaire sa faim.

"Très bien mais avant je te le redemande.... Es-tu à 200 % avec moi ? C'est notre amitié qui est en jeu Elena. Pour protéger Lilith et mes proches je ne renoncerai pas, je n'abandonnerai pas. Je suis prêt à tous les sacrifices."

Après ce sous-entendu lourd de sens, Oliver attrapa une chaise, s'asseyant alors qu'il posait ses coudes sur la table croisant ses doigts les plaçant ainsi devant son visage.

"Je ne suis plus le même, je sais mais tu comptes beaucoup pour moi Ele."




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Dim 26 Fév 2017 - 16:59

La soirée serait certainement bien loin de celles qu'elle avait l'habitude de passer de temps en temps avec son ami. Le sérieux de la situation rendait Elena relativement nerveuse, elle ne parvenait guère à penser à autre chose ou à faire comme si de rien était. La belle américaine voulait maintenant connaitre l'histoire en entier, pas seulement quelques bribes. Elle devait comprendre l'état d'esprit d'Oliver pour tenter au mieux de le raisonner. Etait-elle simplement faite pour cela ? Pas vraiment, mais la new-yorkaise ne pouvait baisser les bras. La détermination n'était pas rare chez la Saruta, surtout pour aider les gens qui lui étaient proches.

La belle à la crinière d'ébène baissa les yeux suite aux propos du mélomane. Ainsi, elle risquait leur amitié ? Il était prêt à la remettre en cause si la douce décidait de ne pas le soutenir dans ses entreprises. L'air triste, elle l'observa s'asseoir avant d'elle même prendre place sur une chaise face à lui. Son regard d'océan le sondait, ne décelant que de la sincérité. La jeune femme soupira, laissant le silence peser quelques instants.

"Je suppose ... que je n'ai pas le choix n'est-ce pas ? Mais te rends-tu compte de la chance que tu as Oliver ? Tu as quelqu'un dans ta vie, qui semble-t-il t'aime autant que toi tu en es épris. Et tu voudrais tout gâcher pour une histoire de vengeance ?" Elena finit par détourner le regard, déglutissant difficilement. "Oui, tu as changé en effet ... Mais est-ce que je peux réellement t'en vouloir ?"

Résignée, l'étudiante en lettres attrapant le carton de sa pizza avant de l'ouvrir. Le met lui semblait moins savoureux qu'il ne l'était à l'accoutumé, mais peut-être que le repas parviendrait à détendre l'atmosphère. Mais l'appétit ne lui revenait guère, le poids des paroles d'Oliver étant beaucoup trop lourd pour la demoiselle sensible qu'elle était. Il comptait pour elle, certainement plus que n'importe qui à l'heure actuelle. Son ami. Son seul véritable ami. Ses prunelles d'un bleu éclatant vinrent retrouver celles du jeune homme alors que ses fines phalanges vinrent s'entrelacer aux siennes.

"D'accord, tu peux me faire confiance. Racontes-moi tout, je t'aiderais s'il le faut ..."







Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Dim 26 Fév 2017 - 18:26

Oliver avait préféré jouer cartes sur table avec Elena, jugeant au vu de leur amitié qu'il était préférable d'être honnête. Il s'agissait là en quelque sorte d'un ultimatum voire même d'une mise en garde. Plus Oliver avançait et plus il avait l'impression que le jour où il retrouverait Henka était proche, très proche. Et par conséquent le mélomane ne voulait pas avoir Lilith dans les jambes au risque qu'elle se blesse ou qu'elle le gene dans sa quête de vengeance. Après tout n'était-ce pas pour elle qu'il faisait tout ça ? Maintenant Oli attendait patiemment la réponse de son amie. Abandonnerait-elle leur amitié ou tenterait elle le pari fou de l'aider et de le couvrir ? Dans tous les cas le blondinet respecterait le choix de la brunette mais elle devait comprendre... qu'importe sa réponse cela aurait des conséquences sur pas mal de choses.

Vint enfin le temps où, après un léger silence pesant, Elena lui répondait enfin. Sa réponse bien qu'honnête ne satisfaisait pas totalement le Rajin qui haussa un sourcil à l'écoute de ses propos. Elle n'avait pas le choix ? Bien sûr que si ! Jamais il ne mettrait sa meilleure amie dans le pétrin juste pour ses motivations personnelles ! Non après réflexion Oliver n'était pas satisfait du tout.

"Doucement quand ai-je dit que tu n'avais pas le choix ? Justement le choix je te l'offre Elena. Ce choix tu es la seule personne de mon entourage à l'avoir, personne n'est au courant, absolument personne." Il marqua une pause ouvrant à son tour la boite renfermant sa précieuse pizza mais à l'image d'Elena il n'en avait plus vraiment envie. La Saruta lui avait en quelque sorte coupé l'envie. Mais pourquoi avait-elle eu la bonne idée de sortir une phrase pareille ?

".... .... Tu connais les grandes lignes, celles que je t'ai raconté tout à l'heure. Je traque la personne qui s'en est prise à nous. Pour l'instant je n'ai que très peu d'informations mais j'ai encore un joker, un atout que je ne voulais pas utiliser toute de suite voulant faire mes propres découvertes mais maintenant je n'ai plus le choix."

Le natif de Seattle avait bien entendu insisté sur le mot choix, faisant comprendre implicement à Elena qu'il n'avait que très peu gouté. Quant à son atout, il consistait à cette Nelly et ses fameux amis qui auraient rencontré quelqu'un de ressemblant à Henka. Il ajouta néanmoins : "Attention, je ne te demande pas de m'aider, je refuse que tu sois en danger par ma faute, je te demande juste de me comprendre." L'américano-finlandais serra légèrement les doigts de la baby-sitter lui faisant encore comprendre qu'elle comptait beaucoup.

Oliver ne pouvait en parler à personne alors une oreille attentive de la part de son amie serait la bienvenue. "Tu aurais un couteau ? Ou une roulette pour découper les pizzas ?" Il était temps de passer au repas, ils verraient la suite après. De toute façon vu l'heure tardive il n'y avait rien qui pressait.




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Lun 27 Fév 2017 - 12:28

Le choix. Bien que son ami le lui laissait, Elena jugeait qu’elle ne l’avait pas vraiment. Comment pourrait-on choisir de mettre fin à une telle amitié alors qu’il pouvait en être autrement. La belle n’était guère du genre à reculer au premier obstacle survenu et elle avait déjà fait l’expérience douloureuse de perdre une amie, elle ne voulait plus la vivre. La Saruta se prit le temps de réfléchir tout de même, prétextant d’ouvrir la boite de carton qui trônait devant elle. Le manque d’appétit était flagrant. S’il s’était agi de sucre, sans doute aurait-elle noyé son angoisse dedans. Sa décision serait sans doute ferme et définitive et sa réponse serait sans doute surprenante. Elle l’aiderait. Elle qui était la plupart du temps bouffée par sa timidité, aiderait le blondinet à se venger s’il le fallait. L’américaine voulait le débarrasser des démons hantant son esprit, et le seul moyen à l’heure actuelle semblait de le soutenir dans sa quête. Peut-être changerait-il d’avis en cours de route ? Peut-être finirait-il devenir plus raisonnable ? Mais la jeune brune ne flancherait pas elle non plus.

Il était plus que temps pour elle de donner un sens à sa vie, beaucoup trop ennuyeuse pour l’instant. La seule animation dans son quotidien restait la garde des enfants et la présence de son meilleur ami. Sans lui, Elena serait seule, beaucoup plus qu’elle ne le ressent déjà. Mais Oliver ne satisfaisait pas la curiosité de l’étudiante en lettres. Elle ne voulait guère les « grandes lignes », elle voulait chaque détail. Mais elle ne l’interrompit pas, attendant qu’il termine. Il semblait avoir quelques cartes dans sa manche qu’il n’avait pas encore utilisées. Quand bien même, la Saruta décela une certaine inquiétude dans le regard du mélomane, une inquiète la visant elle. Profitant de cette main serrée dans la sienne, la petite fleur bleue lui offrit un sourire, sincère cette fois.

« Ne t’inquiètes pas pour moi, je suis plus forte qu’il n’y parait … »

Et c’était bien vrai. Elle qui semblait si fragile, avait tout de même surmonter la pire épreuve qu’elle aurait pu imaginer. Le décès de sa mère. Elena était si jeune, à peine majeure, qu’elle avait déjà dû s’occuper de nombreuses façons de sa génitrice. De la paperasse, des soins, des responsabilités. Sans doute avait-il grandie trop vite ? La new-yorkaise cachait profondément cette forte derrière son masque d’hésitations et de rougissements. Et de plus, son pouvoir s’était développé, plus qu’elle n’aurait jamais pu l’imaginer. Peut-être que ses compétences seraient utiles à son ami ?

A la demande de l’américano-finlandais, la douce se leva pour fouiller dans ses tiroirs à la recherche de couverts, en tendant à Oliver. Ensuite, elle disposa diverses boissons sur la table ainsi que deux verres avant de se réinstaller. « Fais comme chez toi Oli, comme d’habitude. » Lentement, elle se mit à découper sa pizza, sans grande conviction pourtant, mais le gâchis n’était pas dans sa nature alors, elle mangerait. Prenant une première part, elle la mangea doucement, réfléchissant à la suite.

« Tu m’as donné les grandes lignes, mais je voudrais les détails s’il te plait. Que sais-tu exactement de cette personne, les journalistes sont restés très flous à son propos. Ils ont simplement parlé du fait qu’elle détenait une sacrée force et que personne ne pouvait rivaliser … Et quel est donc ton moyen d’avoir de nouvelles informations ? »






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Lun 27 Fév 2017 - 15:26

« Plus de détails hum…. Elle est imbue de sa personne, sure de sa force. Physiquement elle est très forte, elle serait capable de rivaliser avec des hommes surentrainés. » Il marqua une pause avant de reprendre de façon plus grave. « Ce qui m’inquiète c’est qu’elle est capable d’absorber la magie. Enfin ce n’est qu’une hypothèse mais elle a résisté à la magie du feu de Lilith ainsi qu’à ma foudre. » Oliver mordait alors une part de sa pizza à pleines dents avant de reprendre : « Le pire c’est qu’apparemment elle n’est pas la seule de son « espèce » et elle serait loin d’être la plus forte. Pour espérer la vaincre je mise sur une parfaite condition physique, d’ailleurs je suis un programme trouvé sur le net pour parfaire ma condition physique et j’ai commencé les sports de combat. » Elena était la première à l’apprendre. Bien sûr Lilith avait déjà pu voir le jeune blondinet courir et faire ses exercices de musculation tous les matins mais elle n’était, a priori, pas au courant en ce qui concernait les sports de combats. « Si un jour dans notre entreprise nous viendrons à la croiser, je veux que tu quittes l’endroit sur le champ. La magie n’est pas efficace et tu ne tiendras pas longtemps face à un monstre pareil. » Il ne voulait pas accabler son amie loin de là mais Oli voulait avant tout la préserver, qu’elle sache dans quoi elle mettait les pieds.

L’étudiant attrapa ensuite une bouteille et en versa une partie du contenu dans son verre avant de reposer la bouteille. Hors de question de boire des cochonneries, la pizza étant déjà une très grosse entorse à son nouveau régime alimentaire. A l’instar des bodybulders et autres athlètes ses repas ne consistaient plus qu’en de la viande blanche et des compléments en poudre. Elena le questionna ensuite logiquement sur l’atout qu’il avait dans sa main.

« Une fille a tenté de nous aider lors de la prise d’otage. Apparemment deux de ses amis ont déjà affronté la partenaire de celle qui nous a pris en otage sans trop de casse. Je pense qu’ils auraient des informations et peut-être même un moyen de les combattre. » Il but une gorgée d’eau. « Ils sont étudiants à la Fac, une salle sans numéro je crois. Je compte m’y rendre dès que possible. »

L’américain se leva ensuite tout en s’essuyant la bouche. « Excuse moi je reviens. » Oliver se dirigea alors vers les toilettes et une fois qu’il avait fermé la porte à double tour il s’empressa de fouiller dans ses poches à la recherche des morphiniques qu’il avait subtilisé à l’hôpital. « Merde ! » C’était plus fort que lui, il avait volé des produits uniquement injectables par intraveineuse. Quel con ! Maintenant il n’avait plus qu’à se dégotter le matériel adéquat à savoir une aiguille et une seringue. Oli ressortit alors contrarié de la salle de bain pour regagner sa place initiale.

« Tu as d’autres questions ? »




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mar 28 Fév 2017 - 15:32

Les informations fusèrent de la bouche du jeune blond, une promesse d’un adversaire relativement robuste d’après ce qu’elle comprenait. Tout ceci était … effrayant. Beaucoup trop pour la petite fleur bleue, mais elle s’était promis de l’aider et ne reculerait pas. Force surhumaine, absorption de la magie et le specimen qu’avait affronté Oliver ne se prétendait pas être le plus fort de tous. Le mélomane avait quitté sa petite vie tranquille pour un entrainement intensif dans le seul but d’être à la hauteur de la preneuse d’otages. Il avait de toute évidence la rage de vaincre dont tous sportifs avaient besoin. Un avertissement et la Saruta resta quelque peu interdite, réfléchissant à vitesse grand V, tentant de se servir au mieux de son esprit vif.

« Mais … peut-être que ma magie pourrait fonctionner ? Je veux dire … Ta magie de foudre et celle du feu de Lilith sont « inconsistantes », mes plantes et mes pierres sont solides, peut-être qu’elle ne pourrait pas les dissiper ? »

Un peu rosissante face à son idée farfelue, ses pupilles d’océan vinrent se perdre sur son verre vide. Bien qu’elle n’ait peut-être pas utilisé les termes appropriés, elle avait tout de même de l’idée, mais restait à savoir si ses propos étaient vrais ou non. L’américano-finlandais enchaina ensuite sur le fait qu’une jeune femme avait tenté de les aider durant la prise d’otages, celle-ci dévoilant le fait que deux de ses amis avaient pu rivaliser avec l’une de ces personnes surhumaines. La belle à la crinière d’ébène se remit à se triturer les doigts, envahie par l’angoisse, mais rapidement, elle cessa cette petite torture pour saisir une part de pizza, histoire de s’occuper les mains et dissimuler son stress presque palpable.

« Ok … Je viendrais avec toi, on ne sait jamais, ils sont peut-être louches eux aussi … Et puis, deux cerveaux valent mieux qu’un, tu ne penses pas ? »

La new yorkaise savait bien qu’elle n’était pas le modèle de la protectrice, mais sa présence pourrait tout de même aider l’étudiant en histoire, au moins pour le soutenir. Son ami finit par se lever, s’excusant de la laisser ainsi en plan quelques instants. La Saruta en profita pour expirer longuement, mastiquant lentement sa part de pizza tout en s’adonnant à ses pensées. L’histoire était des plus sérieuses, cela n’avait rien à voir avec ses occasionnelles lectures fantastiques. L’étudiante en lettres sursauta légèrement lorsque le jeune blond revint s’asseoir. Fronçant les sourcils, elle ne mit guère longtemps à déceler une pointe de contrariété sur les traits du mélomane.

« Ca va ? Tu te sens mal ? »
Inquiète, elle reposa sa part de pizza, arborant une petite moue sévère. « Une fois que tu as fini de manger, tu iras te reposer ! Je dormirais sur le canapé et tu prendras mon lit, tu y seras mieux ! »






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mar 28 Fév 2017 - 16:25

Elena comptait donc vraiment l’aider dans son entreprise. Très bien c’était une bonne chose en un sens si jamais il viendrait à trop s’emporter elle serait là pour le raisonner et le calmer. « D’accord, demain donc ? » Oliver arborait alors un fin sourire plein de sous-entendu. Vu que sa meilleure amie allait le soutenir il n’allait pas hésiter une seconde à en profiter. « Je pense qu’ils doivent être… particuliers oui. Je ne suis pas un expert mais pour avoir tenu contre ce type de personne il faut être très fort et peut-être même un peu barge. » Souriant de nouveau le mélomane savait qu’il allait devoir faire de gros sacrifices liant tout cela à une petite dose de folie pour pouvoir être lui aussi au niveau d’Henka.

Oliver s’éclipsa ensuite le manque se faisant déjà subir mais il fut surpris de constater qu’il avait volé les mauvais produits. Après un râle de mécontentement il fut rapidement de retour à table. Mais visiblement Elena avait perçu que quelque chose n’allait pas forcément et elle s’empressa de le questionner. La baby-sitter était comme ça, toujours à s’inquiéter pour autrui.

« Non je vais bien ne t’en fait pas. Mon corps est un peu douloureux, d’ailleurs tu n’auras pas des antidouleurs ou de l’aspirine ? J’ai l’impression d’avoir un casque sur la tête et ça ne me fera pas de mal. »

Oui c’était une demande un peu détournée mais l’étudiant prendrait tout ce qui serait à sa portée. D’ailleurs il avait oublié de fouiller un peu dans l’armoire à pharmacie de son amie… chose qu’il rattraperait une fois la jolie brune endormie.

« Non ne t’embête pas, hors de question que je prenne ton lit. Le canapé me convient bien. Tu as oublié ? Je suis un warrior après tout ! » Oliver lui fit alors un clin d’œil avant de prendre une nouvelle part de pizza qu’il dévora avec entrain histoire de donner le change. Puis une fois cela fait il posa une nouvelle question à son amie. « Sinon quoi de nouveau pour toi depuis notre dernière rencontre ? Pas de prince charmant à l’horizon ? » Cette fois Oli ne cherchait pas à changer de sujet ou autre, il avait toujours été très intéressé par la vie de son amie. Les deux jeunes gens étaient parfois très fusionnels au grand désarroi de Lilith.

« Hey ne fronce pas les sourcils comme ça tu vas finir toute ridée ma vieille ! » Disait-il tout en lui tirant la langue avant de continuer à manger de la pizza.




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mar 28 Fév 2017 - 21:01

Le "rendez-vous" était convenu, le lendemain, ils se rendraient ensemble dans cette salle sans numéro de l'université qu'ils fréquentaient tous deux. La belle ne pouvait guère s'empêcher d'appréhender le moment, divaguant à ses pensées durant l'absence d'Oliver. Et dès son retour, immédiatement, Elena perçut la contrariété de son ami, elle qui était toujours aussi empathique avec ses proches. L'inquiétude se lut sur son visage, alors qu'elle était même à deux doigts de venir poser sa main sur le front du convalescent. Elle n'aimait pas voir les gens de son entourage mal en point, sûrement une séquelle du souvenir des derniers mois de sa chère mère ? Le blondinet semblait souffrir des maux infligés par l'affrontement avec cette fameuse "wonderwoman" et réclama quelques antalgiques à la jolie brune.

"Oui, je dois avoir ça ... Attends un peu, je reviens."

Ne s'imaginant guère la situation du mélomane, l'étudiante en lettres se dirigea docilement vers la salle de bain, fouillant dans un tiroir pour en sortir une boite semi-pleine d'anti-douleurs. Revenant vers l'américano-finlandais, elle la lui tendit.

"Tiens, mais attention c'est un toutes les six heures, n'en abuses pas si tu veux être prêt pour la rencontre de demain."

Une fois ceci fait, la Saruta reprit sa place pour poursuivre son repas tout en proposant à Oliver de lui laisser son lit pour la nuit, proposition plutôt tournée en ordre plus précisément. La réponse du garçon la fit pouffer de rire. Cela lui faisait beaucoup de bien, elle qui était relativement bon public d'ailleurs. L'interrogation de son ami la fit changer de couleur, passant d'un teint rosi à rouge cramoisi. Une moue embarrassée, fronçant un peu les sourcils, elle n'eut pas le temps de répondre qu'il enchaina sur une taquinerie. Baissant les yeux, elle afficha une mine d'enfant contrariée.

"Ne te moques pas de moi comme ça ..." Puis, timidement, son regard d'océan vint trouver le sien, tentant au mieux de dissimuler sa gêne mais également, l'étreinte qui serrait son coeur. "Non ... Aucun ... Et je suppose que ce n'est pas prêt d'arriver. Qui voudrait d'une fille qui passe son temps à rougir et à bégayer et dont le principal loisir est de dévorer des romans à l'eau de rose ?" Un léger sourire et elle leva la tête. "C'est pas grave, tant que j'ai mon ami avec moi, tout va bien !"

Même si la présence d'Oliver avait tendance à ravir la belle, elle ne pouvait s'empêcher de jalouser quelque peu la situation de celui-ci, lui qui avait trouvé celle qui lui convenait.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mer 1 Mar 2017 - 9:55

Il venait d’avoir une brillante idée en demandant à son amie si elle avait de quoi le soulager. Si elle savait ! Jamais elle ne lui pardonnerait mais c’était désormais plus fort que lui. Les douleurs étaient trop fortes et le moindre calmant était bon à prendre. Fort heureusement Elena avait de quoi le contenter pour le moment et Oliver ne se pria pas pour en prendre plusieurs pour « en avoir un peu en avance » avait-il dit. De toute façon l’américain ne connaissait que trop bien son amie et elle ne lui refuserait pas quelques médicaments, elle était bien trop gentille pour lui refuser quoi que ce soit. C’était en un sens ce qui la rendait attachante et aussi pourquoi ils étaient tous les deux devenus de très très bons amis.

« Merci Ele c’est cool de ta part et promis un toutes les six heures. » Joignant le geste à la parole, il posa une main sur son cœur un peu comme les témoins appelés à la barre d’un tribunal. Par contre l’euphorie retomba rapidement car Elena semblait des plus contrariée suite à la petite question indiscrète d’Oliver concernant sa vie amoureuse. Sans attendre d’avantage Oliver quitta sa précieuse pizza pour se lever et venir enlacer sa meilleure amie tout en déposant un tendre baiser sur son front.

« Tu n’as pas le droit de penser ça tu sais… » Disait-il calmement. « Tu es quelqu’un de très bien et je suis certain que tu vas rencontrer quelqu’un de tout aussi bien qui aime les mêmes choses que toi. Et puis tu sais parfois il vaut mieux être seul que mal accompagné. » Oliver semblait réfléchir quelques instants avant de reprendre. « Imagine toi avec un géologue… la misère il y aurait des cailloux partout, de la poussière à faire etc… Non les bouquins à l’eau de rose c’est mieux non ? Bon après fais attention à ce que tu lis car avec la folie du cinquante nuances de je ne sais plus trop quoi je ne veux pas te voir arriver en tenu de cuir et un fouet à la main ! » Le natif de Seattle explosa alors de rire relâchant Elena de son étreinte soudaine avant de replacer une mèche de ses cheveux derrière son oreille.

Le Rajin redevint alors plus sérieux : « Tu sais que je serais toujours là non ? J’ai merdé récemment de l’admets mais je ne te demande que du temps. Une fois que tout sera réglé tout redeviendra comme avant promis. »




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mer 1 Mar 2017 - 20:14

La question du mélomane avait pour le moins perturbée la belle américaine. Un prince charmant ? Non, aucun en vue. Malheureusement ? Elena ne savait pas réellement si c'était une mauvaise chose, peut-être serait-elle déçue si elle s'engageait dans une relation qui n'avait rien à voir avec ses idéaux du couple ? De toute façon, la question ne se posait même pas car la douce n'avait pas assez confiance en elle pour trouver une personne qui pourrait lui convenir. Et pour elle, elle était bien loin de l'idée de plaire à quelqu'un, chose qu'elle ne se priva pas de faire savoir à son ami. Mais déjà, un sourire se peignait sur son visage à l'attention d'Oliver, car lui était à ses côtés en tant que confident et c'était déjà beaucoup pour la jolie brune.

Son regard d'océan vint se poser sur ses propres mains qu'elle s'était remise à torturer face à la situation. Ce fut avec surprise qu'elle ressentit l'étreinte réconfortante de l'américano-finlandais. Alors, la Saruta ne se priva guère de le lui rendre, cela lui faisait le plus grand bien d'être soutenue ainsi par le blondinet. Rien d'ambiguë dans ce geste, juste une amitié sincère et partagée. Blottie tout contre lui, elle écouta ses paroles, le regard un peu éteint.

"J'espère que tu dis vrai ..."


Les joues quelque peu rosies par le contact, l'étudiante en lettres pouffa de rire à l'entente des paroles du jeune blond, avant de s'empourprer un peu plus à l'évocation d'une tenue peu conventionnelle. Mais malgré tout, elle ne put s'empêcher de rire de bon coeur avec le mélomane qui replaça gentiment une de ses mèches corbeaux derrière son oreille. Ses prunelles azurées trouvèrent les siennes, une lueur de reconnaissance logée dans celles-ci.

"Promis ? C'est que ... Tout ce que tu décides d'entreprendre m'effraie un peu. Mais je te fais confiance, tu es mon ami et un ami ne ment jamais n'est-ce pas ?"

Un peu hésitante, elle finit par déposer un baiser sur la joue d'Oliver, un simple remerciement pour lui avoir remonter le moral, un geste qui lui prouvait à quel point il comptait pour elle mais également montrant qu'elle était plus à l'aise avec lui qu'avec n'importe qui sur cette île. Puis elle se reporta sur sa pizza.

"On devrait finir de manger pour se reposer ensuite, il faut voir les idées claires pour demain !"







Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mer 1 Mar 2017 - 22:16

"Promis !" Oliver se faisait alors beaucoup plus enjoué pour répondre à sa meilleure amie même si il n'était pas réellement certain de tenir cette promesse qui avait été faite plus pour la réconforter qu'autre chose. A dire vrai le jeune homme ne savait même pas s'il arriverait à ressortir vivant d'un éventuel affrontement avec Henka. Il fallait le reconnaitre la preneuse d'otage n'était pas normale, beaucoup plus forte et elle pouvait aspirer la magie. "Tu n'as pas à avoir peur Ele, je te protégerais même si..." L'étudiant en histoire se stoppa conscient qu'il allait trop loin dans ses propos et qu'il risquait d'effrayer à nouveau sa chère amie. Un petit silence s'instaura donc entre les deux jeunes gens, silence où l'esprit d'Oliver fidèle à ses habitudes se perdait quelque peu.

Elena déposa alors un baiser sur la joue d'Oliver ce qui le fit rougir à son tour. Le blondinet eut néanmoins une pensée pour sa chère et tendre qui, si elle aurait été présente devant la scène, n'aurait pas hésité une seule seconde à cramer la pauvre Elena sur place ! C'est qu'elle était possessive avec ses peluches la tatoueuse et Oliver n'échappait pas à la règle. La Saruta propose donc ensuite au Rajin de terminer leur repas et de ne pas tarder à se coucher histoire d'avoir les idées claires pour leur mission du lendemain. Le Rajin faisait alors un signe de tête affirmatif avant de se diriger de nouveau à sa place. Son précieux et délicieux repas enfin engloutit, il se servit un nouveau verre d'eau avant de reporter son attention sur Elena.

"Dis moi Ele... ton pouvoir tu le maitrises bien ?" Il marqua une pause. "Je veux dire tu es là depuis plus longtemps que moi tu devrais être plus puissante également ? Tu peux me faire une démonstration rapide ?"

C'était une question essentielle pour leur future entreprise à tous les deux. Plus Elena serait forte et maitrisait son pouvoir ancien et plus ils auraient de chance de s'en sortir sans trop de dommage.




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Dim 5 Mar 2017 - 10:57

Oui elle avait peur. Peur que son ami ne se mette réellement en danger. S'il venait à lui arriver quelque chose, la douce ne s'en remettrait certainement pas et elle ne pouvait que penser à Lilith également à cet instant. Pour cela, pour être certaine qu'il ne lui arrive rien, Elena devait veiller sur lui. La Saruta n'était certainement pas la mieux placée pour le protéger, mais sa présence pourrait peut-être l'empêcher de tremper dans des histoires trop dangereuses, trop difficiles à gérer. Une promesse sortit de la bouche d'Oliver, stoppant sa phrase avant la faim. S'il ne voulait pas l'effrayer, il avait pourtant fait tout le contraire, accroissant l'inquiétude qui prenait déjà la belle américaine à l'estomac. Pourtant, elle décida de ne pas poursuivre dans ce sujet. Cela ne servirait qu'à braquer le mélomane.

Sans doute un geste que l'étudiante en lettres se permettait rarement, celle-ci déposa un baiser sur la joue de son confident, sans aucune arrière pensée bien entendu. Simplement une preuve du fait qu'il comptait pour elle et qu'elle dépassait sa timidité maladive avec lui. Rares étaient ceux connaissant autant de choses sur la jeune femme, même si le blondinet ne pouvait se vanter de connaitre tout ce que pouvait cacher ce petit bout de femme. Elle lui avait caché jusque là ses souffrances passées pour ne pas être prise en pitié. Mais peut-être qu'un jour, le sujet s'y prêterait. Mais parler de sa mère était encore trop difficile malgré les nombreuses années passées depuis que la maladie l'avait emportée.

Les deux amis se remirent à leur repas qui en devenait de plus en plus froid. Celui-ci fut savouré dans le plus grand des silences, laissant Elena à ses pensées durant ce laps de temps. Elle avait ainsi mangé toute sa pizza malgré les protestations de son estomac. Peut-être le regretterait-elle un peu plus tard. Le blondinet se servant un verre d'eau, la belle avança le sien afin qu'il le lui remplisse également. Elle porta le récipient à ses lèvres, savourant les bienfaits de l'eau fraiche coulant dans sa trachée. La question d'Oliver la laissa quelque peu interdite, ne s'y attendant pas réellement. Son verre fini, elle le reposa avant de le fixer un instant puis, elle sourit, tout simplement.

La jeune brune aimait sa magie et les différentes formes qu'elle pouvait lui donner. Alors, elle réfléchit quelques instants à comment le lui montrer. Posant sa main à plat sur la table, insufflant un peu de sa magie jusqu'à l'extrémité de ses doigts, quelques pétales bleues et roses naquirent. Des petites fleurs d'hortensia que la douce affectionnait particulièrement. Son don était un émerveillement pour elle, mais elle avait conscience qu'il pouvait également faire du mal si elle le souhaitait. Alors, un sourire envers le blond et elle fit disparaitre la petite flore avant de reprendre son sérieux.

"Ma magie s'est beaucoup développée depuis mon arrivée oui. Et j'ai appris à la maitriser. S'il te plait, gardes tes mains sous la table et ne tentes rien de dangereux."

Sans doute l'étudiant en histoire arborerait un regard interrogateur, et la Saruta ne tarda guère à y répondre lorsqu'une plante prit forme dans le verre vide posée face à elle. Loin d'être aussi sublime que l'hortensia, la plante ferme était munie de dents relativement pointues. Lorsqu'Elena passa ses doigts au-dessus d'elle, celle-ci suivit le mouvement. Oliver se douterait certainement de ce qu'il en était, mais la demoiselle prit la peine de le lui expliquer.

"C'est une plante carnivore dionée." La gueule de celle-ci s'ouvrit, faisant voir les teintes rosées de sa "bouche". "Elle ne m'attaquera pas. Elle sait qu'elle n'en a pas le droit. Normalement, elle ne te ferait aucun mal si je n'en ai pas la volonté, mais je préfère éviter de prendre tout risque. Je n'ai pas encore totalement confiance en moi pour en faire l'expérience et je préfère me blesser moi plutôt que toi." Mais la petite plante referma docilement la bouche sous le regard d'océan de sa créatrice, connue pourtant pour reclaquer rapidement sa mâchoire sur sa proie. . Puis, par sécurité, elle s'évanouit comme elle était apparue. Sereine, la new-yorkaise planta ses iris d'azur dans celles de son interlocuteur.

"La flore nous réserve tant de surprises, elle est mystérieuse et variée, il y a tant de choses à connaitre à son sujet. Depuis quelques mois, j'étudie la botanique sur mon temps libre et je me rends compte que ... la magie est ce que l'on en fait. Elle peut être aussi douce que dangereuse." Elle marqua une pause, avant de reprendre la parole pour faire comprendre au jeune blond à quel point son don avait pris de l'ampleur. "Cette plante ... Je pourrais l'élever à taille humaine si je le souhaitais ..." Tout était dit, le mélomane comprendrait que ce n'était guère son souhait, mais pour le protéger ... peut-être s'adonnerait-elle à ce type de pratique ? La simple pensée à cette éventualité forma une nouvelle boule dans sa gorge, espérant que son confident ne se mettrait pas dans une situation qui exigerait une offensive de la part d'Elena envers celui qui s'en prendrait à son meilleur ami.

Mais la Saruta avait la conviction que sa magie était bien plus développée qu'elle ne le pensait, simple intuition qui ne s'était pas encore vérifiée.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Dim 5 Mar 2017 - 17:40

Même s'il avait des doutes concernant son efficacité sur Henka, Oliver devait parfaire également ses connaissances sur la magie. Ayant eu trop peur de celle-ci depuis son arrivée sur l'île le mélomane s'en était servi le moins possible jusqu'à ce fameux jour où il dû se battre pour Lilith. Désormais plus en confiance il voulait progresser dans tous les domaines pour balayer Henka le jour où il recroiserait sa route. Aussi le natif de Seattle savait qu'Elena était très très forte dans ce domaine et qu'elle pourrait sans doute lui apprendre pas mal de chose. Bien qu'elle était une Saruta et lui un Rajin peut-être qu'il pourrait copier certaines des techniques de la jeune femme enfin sur la forme bien entendu. Il était bien incapable de faire pousser le moindre végétal et pour lui son pouvoir de foudre ne consistait qu'à détruire. Il avait trouvé en faisant quelques recherches sur le sujet de petites astuces avec les appareils électro-ménagers mais rien d'aussi classe que de donner la vie à des plantes ou de leur offrir la vie éternelle grâce à un peu de magie.

A la demande de sa meilleure amie, Oliver plaça ses mains sous la table se demandant bien ce qu'elle préparait pour qu'ils doivent prendre autant de précaution. Une plante carnivore dionée... "Mais oui c'est comme dans Mario !" Effectivement la ressemblance était frappante mais vu qu'il n'était pas certain que la jeune femme connaissance la référence il crut bon d'ajouter : "C'est dans un jeu vidéo.... Tu peux continuer pardon." Elena continua donc argumentant un peu plus sur sa création. Une plante carnivore lui obéissant au doigt et à l'oeil c'était vraiment une arme idéale en fait. Mais techniquement elle avait une faiblesse : Le Feu des Kagutsuchi ! Une fois qu'Elena avait réellement terminé non sans ajouter qu'elle pourrait la créer à taille humaine Oliver prena la parole.

"J'imagine que les principes élémentaires sont de mises c'est ça ? Je veux dire tes plantes sont supposées être faibles au feu ? Et tu en as crée une mais tu peux en créer plusieurs ? Et toutes à taille humaine ? Si j'avais eu ce pouvoir face à la modifiée peut-être que j'aurais pu maitriser cette folle." Il stoppa réfléchissant. "Si tu étais une Rajin, comment te servirais-tu de ton pouvoir ? Je bloque et mon imagination me fait défaut. Je ne pense qu'à griller mes adversaires et comme tu peux le voir ce n'est pas top." Oliver leva sa main blessée comme pour justifier ses dires.

"La personne que j'ai affronté, elle maitrisait les plantes comme toi mais elle, elle s'en est servie pour se constituer une armure gigantesque s'enfermant à l'intérieur. Il baissa la tête. "Je n'avais aucun moyen pour l'atteindre, j'ai bien réussi à l'aveugler temporairement mais je ne sais pas du tout ce que je peux faire de mon pouvoir." Tout comme contre Henka, Oliver avait été effroyablement faible face à la folle aux plantes et les attaques physiques n'avaient strictement servi à rien. En un sens ce n'était pas très équitable pour Oliver d'avoir ce pouvoir, il était certain qu'en qualité de Saruta il aurait eu pas mal de moyen pour se battre car comme l'avait expliqué Elena la flore était variée comptant d'inombrables espèces différentes.




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Lun 6 Mar 2017 - 11:57

Pour elle, sa magie était un don et Elena ne se privait pas de s'en servir afin de tester jusqu'où son pouvoir pouvait aller. Minéraux, végétaux, la Saruta pouvait leur donner toute forme, jusqu'à même créer des formes animales éphémères. Son don lui correspondait plutôt bien, elle qui se passionnait de la signification des divers minéraux et qui adorait fleurir son appartement. La new-yorkaise s'adonna à quelques démonstrations, commençant par montrer la douceur et la pureté de la magie de terre, avant de donner un petit aperçu de sa dangerosité si elle le souhaitait. La belle à la crinière d'onyx papillonna des paupières, un peu interdite à la remarque de son ami.

"Euh ... Je connais Mario, je ne suis pas inculte à ce point ..." lui répondit-elle, amusée, avant d'ajouter une petite information de son passé. "Il m'arrivait d'y jouer avec maman quand j'étais petite ..." Un bon souvenir ...

Disons que contrairement à son ami, elle n'avait pas réellement fait le rapprochement. Elle lui offrit quelques informations sur le fonctionnement de son flux magique, lui expliquant qu'elle pouvait l'exploiter bien plus loin que ce qu'elle venait de faire. Les questions fusèrent de la part d'Oliver et la brune attendit qu'il se stoppe pour le lui répondre. Le sujet était bien sérieux contrairement à leurs discussions habituelles qui tournaient beaucoup autour de la tatoueuse vivant avec le blondinet, il fallait le reconnaitre.

"Pour les principes élémentaires, je suppose que oui, mais je ne me suis jamais vraiment frottée à une magie de feu, même à personne d'ailleurs ..."
L'américaine le fixa un instant, peu sûre d'avoir fait le bon choix en lui divulguant l'étendue de son pouvoir, mais il était trop tard maintenant. "Oui ... Je peux en créer plusieurs, je ne sais pas jusqu'où je peux réellement aller, mais oui il m'est arrivé d'élever un mur de ronces de deux bons mètres de haut donc je pense que je peux le faire pour n'importe quel plant."

L'étudiant en histoire poursuivit ses explications, attendant quelques idées provenant de l'imagination de la douce avant de mentionner la personne qui l'avait blessé la veille. Une armure de plante, Elena n'y aurait pas réellement pensé. Elle ne voyait pas ce côté combattif que pouvait avoir son don. Elle réfléchit un instant avant de répondre sincèrement.

"Je ne pense pas être réellement la personne qu'il te faut pour discuter du côté offensif de ta magie. C'est assez difficile d'imaginer faire quelque chose avec un élément ... immatériel. Peut-être faudrait-il se plonger dans quelques histoires fantastiques pour avoir quelques idées ? Je suppose que créer des animaux de foudre ne te sera pas vraiment utile. Mais tu peux ... créer des armes par exemple ..."

La jeune femme détestait parler de ce sujet, elle ne voulait guère qu'Oliver ne s'embarque dans ces histoires d'affrontement, mais elle le lui avait promis, elle le soutiendrait quoiqu'il arrive.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Lun 6 Mar 2017 - 13:56

Malgré les calmants et tout ce qui pouvait bien trotter dans la tête d'Oliver ce dernier percuta immédiatement quand son amie évoqua sa mère. La brune n'avait jamais abordé ce sujet alors qu'au contraire elle connaissait tout d'Oliver et de son paternel plein aux as mais absent. Le jeune homme allait rebondir sur le sujet mais il préféra tout d'abord laisser parler sa meilleure amie afin qu'elle réponde déjà à ses dernières questions. La Saruta était une experte dans son domaine de magie et il espérait qu'elle aurait quelques idées lui permettant d'améliorer sa maitrise de la foudre. "Des armes et des animaux ? Hum oui ça peut se faire je pense. J'avais pensé suite à mon dernier combat créer une sorte d'armure fait d'électricité, un peu comme un champ de force personnel." Oui la folle aux végétaux lui avait permis de penser une nouvelle technique de combat mais pour l'instant il était encore loin de l'avoir essayé et ce n'était pas avec Elena qu'il allait pouvoir se battre. Peut-être devrait-il refaire un petit tour dans les rues sombres de la ville ? Oui dès demain après leur visite dans cette salle sans numéro, il prétextera de devoir rentrer voir Lilith et il fera un détour, juste un petit. Ce fut à ce moment qu'Oliver constata que son vice ne commençait plus à avoir de limite.

Pour éviter de trop changer du tout au tout, l'américain embraya rapidement sur la mère d'Elena. "Dis moi Ele, tu as parlé tout à l'heure de ta mère. Tu n'en parles pour ainsi dire jamais...." Autrement dit pourquoi ? Mais ça l'américain était trop bien élevé pour mettre ainsi les pieds dans le plat surtout avec sa meilleure amie. Oliver était quelqu'un de curieux par nature et il n'était jamais contre en apprendre d'avantage concernant sa précieuse amie. Il était même sans doute un peu trop intrusif voire même possessif avec elle mais en dehors de la belle blonde qui patageait sa vie Elena était sa première véritable amie et elle comptait énormément pour lui.




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Lun 6 Mar 2017 - 18:21

Même si Elena ne pensait être la personne la plus appropriée pour conseiller son ami quant à l'utilisation de son pouvoir, elle tenta tout de même de lui fournir quelques réponses, quelques bribes d'idées. Peut-être pourrait-il en tirer quelque chose. Parfois, il suffit simplement d'une petite étincelle pour faire jaillir une flamme après tout. Ce fut peu convaincue que la belle à la crinière d'ébène exprima son avis sur les pouvoirs du Rajin, si différents des siens. Il était difficile de ne pas comparer la foudre à la destruction et c'était pour cette raison qu'Oliver semblait avoir du mal avec  son don. A son tour, il évoqua une potentielle technique défensive qui fit sourire la jeune femme.

"Oui, c'est plutôt un bon début ! Tu vois ? Tu es capable de trouver par toi-même !"


Un simple encouragement pour pousser le blondinet à continuer dans cette voie, un soutien sans faille qu'était sa meilleure amie. Leur repas était maintenant terminé et la Saruta mourrait d'envie d'entamer ce pot de glace à la vanille avec éclats de cookies qu'elle avait commandé avec sa pizza. Toujours une petite place pour ce type de douceur sucrée, gourmande comme elle était. Mais alors qu'elle se levait tout en fouillant son petit congélateur afin de retrouver son trésor de glace, elle se stoppa net à l'écoute de la question de son confident.

Une soudaine douleur dans la poitrine. L'étudiante en lettres avait pourtant eu assez d'émotions pour la soirée, en tout cas, c'était ce qu'elle pensait. Pourquoi avait-il fallu qu'elle mentionne sa chère mère dans le fil de la conversation ? Malgré le fait que son palpitant se serrait à cette pensée et que sa gorge s'asséchait, elle ne pouvait lui en vouloir. Elle n'en avait jamais parlé. Pourquoi ? Peut-être parce que même après toutes ces années, elle ne se sentait pas prête. Toujours pas. Le serait-elle réellement un jour.

Silencieuse, elle observa son petit pot de glace, relativement bienvenu à cet instant, avant d'attraper une cuillère et de venir s'installer sur sa chaise. La belle américaine était troublée et son temps de réponse commençait à être relativement long. Otant le couvercle du pot, elle tira sur l'opercule, plantant sa cuillère dans le bloc vanillé avant d'en porter une bouchée à sa bouche. Alors que le frais et le sucre envahissaient sa bouche, ses pupilles d'océan se posèrent sur le blondinet tandis qu'elle cherchait ses mots. Ainsi, elle embraya d'une voix quelque peu tremblante.

"Il y a cinq ans alors que je vivais encore à New-York, ma mère est tombée gravement malade. J'ai fait tout ce que je pouvais pour m'occuper d'elle tout en travaillant dur afin de lui payer ses soins mais ils ne pouvaient rien faire face au stade de son cancer."
Déglutissant difficilement, les pupilles embuées de larmes, elle sourit malgré tout avant d'afficher une mine plus triste. Inutile de chercher à duper son ami quant à son état d'esprit après une telle annonce. "Ca fait cinq ans mais ... Je n'arrive toujours pas à réaliser ... C'est plutôt étrange n'est ce pas ?" Si dur pour elle, la belle n'était toujours pas parvenue à faire son deuil. Même si la douleur s'atténuait avec le temps, le simple fait d'en parler semblait rouvrir ses plaies à vif. Mais avant que son ami ne se sente coupable, elle chercha à le rassurer. "Et surtout, ne t'excuses pas d'avoir aborder le sujet, tu ne pouvais pas savoir."

Et la douce se réfugia de nouveau dans son pot de glace, comme elle le faisait à chaque élan de tristesse et de nostalgie.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Lun 6 Mar 2017 - 21:46

Un bon début certes mais ce n'était pas suffisant ! Si Henka arrivait effectivement à absorber la magie il était plus que probable qu'une armure semi-invisible faite d'électricité ne fonctionne que très modérément voire pas du tout. Définitivement le Rajin devait trouver un moyen d'élever son pouvoir magique à un autre niveau et ce d'autant plus qu'il avait toujours dans sa tête l'idée de la surcharge magique. Si on partait du principe qu'Henka était une ampoule ou n'importe quel autre catalyseur d'énergie elle avait donc forcément une limite et c'était sur ça que comptait jouer le jeune homme. Quoi de mieux qu'une preneuse d'otage grillée à point ? Rien du tout ! "Dis-moi pendant la prise d'otage j'avais eu l'idée de la faire "surcharger" vu qu'elle absorbe la magie. Je partais du principe qu'en physique aucun réceptacle n'était infini et qu'elle devait forcément avoir une limite. Qu'en penses-tu ?" Et au pire des cas si jamais il n'était pas assez puissant peut-être qu'en ayant des alliés du même niveau surcharger Henka serait réalisable. Mais cela n'éviterait pas le problème des autres modifiés car même dans l'hypothèse où Henka était battue les autres seraient sans doute enclin à la venger et si Oli et ses potentiels alliés étaient à sec niveau magie ce serait compliqué....

Par la suite le jeune homme n'avait pu s'empêcher de demander quelques précisions au sujet de sa mère car curieusement Elena n'en parlait jamais et l'américain avait su rebondir sur l'unique fois où elle l'avait mentionné. Le silence s'était installé et Oliver commençait à flipper légèrement ayant peur d'avoir réussi cette fois à braquer la belle Saruta. Puis enfin elle commençait à lui compter son histoire, à elle ainsi que sa défunte mère d'une voix tremblante. S'il avait su jamais il n'aurait osé en parler. D'un bond il se leva de nouveau pour venir enlacer la jeune femme. "Allez viens là pour le câlin spécial Oli ! 100 % naturel et sans OGM !" Il ne s'excuserait pas puisqu'elle le lui avait interdit mais elle n'avait rien dit pour ce qui était du câlin et du réconfort.

"Il y a des choses qui ne devraient jamais être vécues... par personne." Oli s'en voulait d'autant plus que lui avait vécu une vie relativement calme alors certes sa mère était disparue voire morte depuis sa naissance d'après les dires de son père mais il ne l'avait pas connu et avait quasiment été élevé par des gouvernantes. Il n'avait jamais vécu de situation gravissime comme sa meilleure amie et quand bien même jamais il n'aurait eu à travailler du fait de l'aisance financière de son père.

"Dis-moi ma belle que dirais-tu si nous filions dans ton lit pour discuter ? On y serait mieux et promis comme d'habitude dès que tu t'endors je file récupérer ma très chère place dans le canapé ! Imagine si Lilith venait à débarquer ici dans la nuit et qu'elle me trouve en caleçon dans ton lit ? Tout l'immeuble serait en flamme !"

Le Rajin explosa de rire espérant que sa petite blagounette remonte le moral d'Elena.




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mar 7 Mar 2017 - 11:39

Oliver lui avait tout de même posé une colle en la questionnant quant à d’éventuelles idées d’utilisation de la magie de foudre. Concernant le romantisme ou la gourmandise, son imagination était sans limite, mais pour ce qui était de combat, il fallait repasser. Tant bien que mal, Elena avait mentionné quelques bribes d’idées, permettant peut-être à son ami de les explorer plus en profondeur. Il émit l’éventualité d’une sorte d’armure statique pour se protéger, et la belle à la crinière d’ébène l’encouragea à poursuivre dans ce sens. Il émit l’hypothèse de la surcharge magique, demandant l’avis de la douce américaine qui se permit un instant de réflexion.

« Hmm … Je ne suis pas une experte, mais ça se tient. C’est un peu comme si on surchargeait un appareil d’électricité, il finirait par imploser. C’est une théorie logique, mais à voir si la logique est la même concernant cette Henka. Mais sois prudent avec ça, user une grande quantité de magie en un court laps de temps pourrait te faire beaucoup de mal. »
Elle-même ressentait un certain épuisement lorsque son don se manifestait un peu trop, une sensation qui l’envahissait bien plus depuis la croissance de ses pouvoirs. « Enfin, c’est ce que je ressens en tout cas, peut-être que je ne suis tout simplement pas assez solide pour supporter un excès de magie. »

Alors que la Saruta se dirigeait avec entrain vers le lieu où était stocké son pot de glace, la question de son confident la contraria au plus haut point. Bien qu’elle ne lui en voulait pas, parler de sa mère était encore un sujet très sensible. Ce fut la gorge serrée et les pupilles humidifiées que la jeune étudiante confia ce traumatisme du passé au mélomane. Si elle lui avait demandé de ne pas s’excuser d’avoir abordé le sujet, le blondinet ne manqua pas de venir enlacer la petite fleur bleue afin de la consoler. Elle profita une nouvelle fois de l’étreinte réconfortante. Son ami était adorable et elle l’appréciait pour l’attention particulière qu’il lui portait. C’était de quelqu’un comme lui dont elle avait besoin dans sa quête de repères.

Sa petite vanne eut pour mérite de faire sourire la new-yorkaise. Il savait y faire avec elle, il avait toujours les bons mots et la demoiselle se demandait ce qu’elle pourrait bien faire sans lui. Son meilleur ami, elle l’adorait. Leur relation s’était rapidement développée passant de parfaits inconnus à confidents. Mais si la douce ne pouvait nier l’harmonie des traits de l’américano-finlandais, elle ne s’était jamais attendue à plus de sa part, le considérant plus comme le frère qu’elle n’avait jamais eu. Pourtant la proposition de celui-ci la fit rosir, celle de gagner son lit ensemble. Mais elle acquiesça tout en riant à la mention de la tatoueuse siégeant dans le cœur d’Oliver.

« Ce serait dommage pour ma caution tout ça … » plaisanta-t-elle d’une petite voix. « D’accord, on y va. Laisses-moi juste une minute pour enfiler mon pyjama ! »

Se redressant, la jolie brune se tourna un instant vers son ami avant de le prendre de nouveau dans ses bras. « Merci Oli … » Puis, un peu rose, elle se détacha de lui pour se rendre derrière son paravent qui servait à séparer sa « chambre » du salon. Elle fouilla sa commande afin de dénicher un pyjama convenable, en choisissant un parsemé de petites fleurs. Mignon et confortable, tout ce que la douce aimait. Elle l’enfila, lançant ses vêtements de jour dans son petit panier de linge prévu à cet effet avant de passer la tête vers le salon.

« C’est bon tu peux venir ! » La Saruta s’installa dans son lit, se serrant pour laisser de la place à son ami. Hésitante, elle afficha une petite moue gênée lorsqu’Oliver l’eut rejointe. Si la belle était bien loin des arrière-pensées, elle ressentait tout de même un certain poids de culpabilité. « Hmm … Lilith va vraiment finir par me détester … Tu devrais peut-être la rappeler non ? Tu es sûr de ne pas vouloir rentrer chez toi pour la nuit ? »

Loin d'elle l'idée de s'immiscer dans les histoires de couple du blondinet, mais Elena ne voulait guère être une source de querelles pour les deux amoureux.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mar 7 Mar 2017 - 16:30

Le blondinet avait terminé par cracher le morceau demandant l’avis de sa meilleure amie quant à une surcharge potentielle de la dénommée Henka. Elena étant beaucoup plus avisée que lui, Oliver espérait qu’elle puisse l’aider à trouver des solutions. Pour la Saruta cela paraissait logique mais elle avait aussi quelques doutes, des craintes. Comme Oli l’avait déjà pensé pour pouvoir surcharger la preneuse d’otage il lui faudrait une énorme quantité de magie et ça serait très certainement éprouvant sur le plan physique. « Pourquoi crois-tu que je m’entraine comme un beau diable ? Je dois améliorer mon niveau magique et mon physique. Principalement c’était dans cette hypothèse mais également pour tenir le choc, elle est très forte autant sur le plan magique que physique. » Le Rajin fronça les sourcils quand Elena embraya sur le fait que c’était sans doute à cause de sa faiblesse qu’elle émettait cette hypothèse. « Mais arrête de te dévaloriser de la sorte banane ! C’est pareil pour moi tu sais. J’ai l’impression que l’énergie magique que je produis sort directement de mon corps. » Par moment il avait même l’impression de transférer son énergie vitale lorsque par exemple il se servait de sa foudre sur un appareil électronique ou électroménager sans pour autant expliquer ce phénomène. « Pour ça que je compte devenir encore plus fort ! » Fièrement le jeune homme s’était redressé comme pour appuyer ses dires.

Malheureusement et ce à cause d’Oliver la conversation se portait alors sur la maman d’Elena. Le sujet était particulièrement sensible pour la belle alors que l’américain ne s’en doutait pas le moins du monde. Il ne lui fallut donc pas longtemps pour se lever et courir réconforter sa meilleure amie. Bien qu’il n’ait pas le droit de lui faire des excuses sous peine de voir une plante carnivore lui bouffer le nez il avait parfaitement le droit de la réconforter et de la prendre dans ses bras. Pour détendre l’atmosphère il se permettait même une blague sur la jalousie de sa dulcinée tout en proposant à Elena de rejoindre le lit afin d’être confortablement installé. Sa petite blague eut l’effet escompté et la jeune femme accepta la proposition de continuer leur petite discussion bien confortablement installé sur le matelas comme ils en avaient l’habitude. Elena demanda néanmoins quelques instants le temps pour elle d’enfiler un pyjama.

« Toujours aussi pudique… » Ricana-t-il pour taquiner encore une fois son amie. C’était ce qu’il aimait chez elle, son naturel, sa pureté presque naïve, des qualités qui faisaient son charme. Elle venait alors de le prendre dans ses bras le remerciant une nouvelle fois pour sa présence. « Mais c’est moi qui te remercie ma belle. » Il n’attendit pas longtemps avant qu’Elena lui donne l’autorisation de passer le paravent pour rejoindre sa chambre. Une fois cela fait il se planta devant elle avec le sourire. « Bon par contre une fois que tu auras trouvé un petit ami il faudra revoir ta garde-robe pour des trucs un peu plus sexy Ele. Si tu veux je pourrais demander à Lilith qu’elle te conseille ou t’accompagne. Et puis ça me ferait plaisir de vous voir passer du temps ensemble. » Sans attendre d’avantage le Rajin entra dans le lit restant bien en dehors des couvertures écoutant Elena lui poser des questions sur Lilith.

« Bof tu sais au moins elle aura une raison de faire la tête. Puis je lui ai laissé un message et c’est elle qui ne rappelle pas. Cette fille je l’ai dans la peau mais c’est pour elle que je fais tout ça et j’espère qu’elle le comprendra un jour. »

Oliver s’étira alors comme un chat pour finalement retirer son tee-shirt et ses chaussures afin d’être plus confortable, dévoilant ainsi l’étendu des dégâts parsemant son corps de jeune adulte.

« Ca ne te dérange pas ? C’est plus pratique pour moi d’être torse nu. » Avait-il dit en se retournant vers sa tendre et chère amie.




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mer 8 Mar 2017 - 13:23

Le blondinet ne semblait pas apprécier le fait que son amie se sous-estime. Plusieurs fois déjà, il l’avait réprimandée pour cela, mais c’était dans la nature de la belle américaine. Elena n’avait jamais vraiment eu confiance en elle, se dépréciant la plupart du temps. Bien qu’effrayée par les évènements, elle admirait l’ambition d’Oliver, serait-elle capable d’en faire preuve un jour ? Mais rien que l’évocation de sa mère, la brune s’était quelque peu renfrognée, se laissant emportée par cette même tristesse qui l’étreignait à chaque fois qu’elle y songeait. Mais heureusement, le mélomane était là, son réconfort et ce fut plutôt rapidement qu’elle retrouva le sourire. La Saruta ne pouvait nier que sa petite amie était plus que chanceuse de l’avoir à ses côtés et elle espérait un jour elle-même pouvoir trouver quelqu’un de bien à son tour.

L’étudiante en lettres accepta la proposition du jeune blond, se disant que s’installer dans son lit serait bien plus confortable suite à une journée si éprouvante. Et elle l’avait été encore plus pour le blessé. Dans la logique des choses, la brune émit le souhait de quitter quelques instants le jeune homme avant de se changer et enfiler sa tenue de nuit. La remarque de celui-ci la fit rosir, bien qu’elle avait conscience qu’il ne faisait que la taquiner. Mais tout de même, loin d’elle l’idée de se déshabiller devant une tierce personne, surtout lorsqu’il s’agissait d’un homme, ami ou non. Une petite étreinte, un remerciement et la douce s’éclipsa. Appelant son ami à la rejoindre, la petite fleur bleue vêtue de son pyjama d’hiver bien confortable se blottit contre son oreiller. Le regard du mélomane la gêna quelque peu, mais bien moins que la constatation qui suivit. A la perspective de se dégoter des tenues de nuit plus ‘affriolantes’, ses joues se parèrent de nouveau de couleurs, avant d’afficher une petite moue boudeuse.

« Tu n’aimes pas mon pyjama ? Il est confortable pourtant … Et pour ce qui est du reste … On verra … »


Sous-entendu si elle parvenait un jour à trouver chaussure à son pied comme on dit. Comme elle le lui avait fait savoir, elle était plutôt pessimiste sur ce plan. Mais le fait de parler de la tatoueuse serra un peu le cœur d’Elena qui se demandait s’il était bien correct d’héberger Oliver pour la nuit alors que sa bien-aimée était seule chez elle. Elle ne manqua donc pas de faire une remarque à ce sujet. Elle ne répondit pas tout de suite, réfléchissant alors que l’étudiant en histoire se délaissait de son T-Shirt. Détournant le regard, la Saruta baissa la tête pour que ses mèches corbeaux viennent cacher son visage qui n’avait toujours pas repris sa teinte pâle habituelle. Enfin habituelle … Autant dire que la jeune timide avait plus souvent le teint rose que blanc …

« Non, pas de problème … »

Ses pupilles de topaze vinrent se planter dans celles de son ami, revenant au sujet principal. « C’est vrai, tu sembles beaucoup l’aimer mais … Tu ne penses pas qu’elle comprendrait mieux si tu lui expliquais tout ? Ca ne te … dérange pas de lui mentir sur tes intentions ? » Elle marqua une pause, espérant que son ami ne se vexerait pas, tentant une ultime et dernière fois de le raisonner. « Si j’avais un petit ami, j’aimerais qu’il soit toujours honnête avec moi … »






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Lun 13 Mar 2017 - 17:38

S'il y avait bien une chose sur cette terre qu'Oliver détestait c'était qu'on lui fasse la morale et c'était justement ce qu'était en train de faire Elena. Elle était censée être sa meilleure amie, sa confidente, celle sur qui il pouvait se reposer et au lieu de ça elle agissait comme un prêtre demandant à un pecheur de se confesser. On pouvait même dire que c'était ce trait de caractère qu'Oli détestait le plus chez sa meilleure amie. Elena avait toujours l'air parfaite menant une vie parfaite... limite l'américain l'enviait même par moment mais il se refusera toujours à l'avouer. D'ailleurs lorsque la brune évoquait le fait que SI elle, elle avait un petit ami elle aimerait qu'il soit toujours honnete Oli avait failli répliquer qu'elle n'en avait pas et qu'avec une telle attitude cela ne risquerait jamais d'arriver. Mais curieusement et sans doute était-ce le fait d'une grande amitié envers elle le mélomane garda ces quelques mots pour lui, les pensant fortement mais ne les prononçant pas. Elena était une gentille fille, un peu trop même mais elle ne méritait pas une pique pareille.

"Peut-être Ele, peut-être.... Mais sans vouloir te vexer tu n'as pas vécu ce que j'ai vécu. Je suis persuadé du bien fondé de mes actes alors à l'avenir ne remet plus mes choix en question s'il te plait."

L'étudiant avait été sec mais néanmoins souriant avec son amie voulant la préserver sachant pertinement qu'elle était très fleur bleue et qu'il avait dû lui falloir une bonne dose de courage pour oser lui dire tout cela. Mais quand bien même Oliver ne pouvait pas tout lui passer sinon ce serait à l'avenir la porte ouverte à pas mal d'autre chose.

"Faut croire que l'ami que je suis n'est pas forcément honnête. Allez va ne te tracasse pas avec ça et endors toi."

Oliver s'était alors redressé embrassant le front de son amie avant de quitter le lit ramassant au passage son tee-shirt.

"Dors bien et sois en forme pour demain ma belle !" Disait-il levant la main sans se retourner comme pour faire un aurevoir. Le jeune homme replaça ensuite le paravent histoire de laisser un peu d'intimité à la Saruta et après un nouveau calmant ingéré se coucha dans le fauteuil le coeur lourd. Il n'aimait pas se comporter de la sorte avec Elena mais sa petite leçon de moral lui avait fait très mal.




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Lun 13 Mar 2017 - 21:48

La douce était certainement beaucoup trop droite, trop honnête, ne s'accordant jamais aucun mensonge. Et à cet instant, le poids de la culpabilité pesait lourd sur son petit coeur si fragile, surtout envers la petite amie de son confident. Loin d'elle l'idée de le juger, elle voulait simplement lui exposer son point de vue en temps que femme, bien qu'elle n'avait encore jamais vécu ce type d'expérience. La vie de couple était une situation méconnue de la Saruta. Elle avait beaucoup de mal à croire qu'Oliver puisse délibérément mentir à sa bien aimée. Il en était pourtant totalement mordu, et ce depuis des mois, et maintenant qu'il connaissait les sentiments de la blonde pour lui, il ne manquait pourtant pas de lui raconter des histoires.

Si l'américano-finlandais lui répondit avec le sourire, son ton fut néanmoins tranchant, n'accordant pas le loisir à Elena de contester. Si elle espérait ne pas le vexer, la belle à la chevelure d'ébène s'était bien trompée. Les relations humaines étaient complexes. Et parfois, même si l'on y mettait tout le tact nécessaire, certaines choses ne pouvaient être ignorées. Il était bien rare que la jolie brune n'expose le fond de sa pensée, souvent trop réservée pour le faire, mais pour elle, peu importe le degré de relation, celle-ci reposait sur l'honnêteté.

Les pupilles d'azur de la jeune femme vinrent se poser sur ses propres mains qui s'amusaient à tirer sur une couture défaite de sa couette. A cet instant, elle n'était qu'une enfant penaude, regrettant ses paroles. L'amitié était compliquée, qu'en était-il de l'amour alors ? Peut-être n'était-elle pas faite pour cela finalement ? Peut-être devrait-elle rester seule à se cacher derrière ses mèches d'onyx et les diverses oeuvres qu'elle dévorait ? Si le mélomane lui demanda de ne pas s'en faire, agrémentant ses mots d'un baiser sur le front, la belle américaine n'était pas tout à fait idiote, elle avait bien compris qu'il se dérobait à elle.

Un dernier regard fut lancé au blondinet qui la saluait avant de s'éclipser. Elle était restée silencieuse, ne répondant guère aux répliques de son ami. Elle en avait déjà trop dit et ne savait comme réagir à cela. Elena ne voulait pas que son confident s'éloigne d'elle, il était un repère pour elle. Ses iris d'océan restèrent longuement fixés sur le paravent, se questionnant sur la meilleure façon de procéder. Elle avait deux solutions : s'endormir en espérant qu'Oliver ait tout oublié à l'aube ou ... s'excuser. Après tout, l'étudiante s'était quelque peu mêlée de ce qui ne la regardait pas.

Alors, avec cet air de gamine honteuse, elle s'échappa de ses draps, gardant son oreiller dans ses bras pour venir rejoindre le jeune blond, pieds nus. Silencieuse, elle se permit de s'asseoir à ses côtés, se mordant la lèvre tout en se recroquevillant contre son oreiller à plumes. Et enfin, elle ouvrit la bouche.

"Pardon ... Je ... Je ne voulais pas te blesser et je ne voulais pas non plus me mêler de ce qui ne me regarde pas. C'est juste que ... vous vous êtes enfin trouvés tous les deux et je n'aimerais pas que tu ais des problèmes dans ton couple. Je m'en sens responsable d'une certaine manière. Enfin ... pardon."

N'osant pas croiser le regard de son ami, elle attendit patiemment une réponse.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mer 15 Mar 2017 - 11:19

Oliver aurait pu être plus dur dans ses propos, plus tranchant aussi mais son amitié pour sa meilleure amie avait pris le dessus réfrénant ainsi ses émotions. C'était tout Elena, bonne moralisatrice mais ne pensant jamais à mal. C'était pour lui et son couple qu'il s'inquiétait et elle avait sans doute trouvé la mauvaise formulation. Le mélomane l'avait alors gentiment remis en place sans pour autant être méchant et avait décidé de se reposer dans son fidèle canapé. Canapé qu'il ne connaissait que trop bien après toutes ces nuits passées ensembles. L'américain n'avait cependant pas oublié de se servir une nouvelle fois en anti-douleur prenant soin de ne pas être vu par la Saruta.

Ce fut lorsqu'il s'apprétait à fermer les yeux qu'Elena décida de faire son apparition faisant une petite moue comme pourrait le faire une enfant fraichement disputée s'asseyant sur le canapé à ses cotés. Le tout tenant un canapé comme on tiendrait une peluche ou un doudou. La baby-sitter présenta alors ses excuses tout en prenant soin de ne pas croiser le regard de son ami. C'était dingue toutes ces similitudes entre eux, le Rajin aussi lorsqu'il était en faute prenait soin de ne pas croiser le regard de ses proches. Volontairement le blondinet se retournait vers son amie cherchant à croiser son regard puis à la suite d'un profond soupir il prit la parole.

"Bon après ce que je t'ai fait vivre ce soir je suppose qu'on est quitte.... Allez viens là." Tendrement il attira son amie contre lui de façon à ce que le visage de la brunette puisse se poser sur son torse.

"Je sais que ce n'était pas méchant de ta part mais c'est très difficile pour moi. Je ne te demande pas de comprendre, juste de me soutenir comme une amie, ma seule amie."

Le jeune homme déposa alors un baiser sur la chevelure ébène de la jeune femme et referma les yeux près à s'endormir.




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 352

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   Mer 15 Mar 2017 - 19:43

Elena ne voulait se coucher fâchée avec son ami. Enfin, pour être plus précis, elle ne souhaitait pas qu'il lui en veuille. Avait-elle était trop loin en lui exposant son point de vue quant à ces mensonges qu'il tissait pour sa bien aimée ? Dans le fond, cette histoire ne la regardait pas vraiment. Il ne lui fallut pas longtemps pour s'extirper de son lit, son oreiller dans les bras, et rejoindre son meilleur ami sur le canapé. Penaude, elle lui présenta des excuses, n'osant pas poser le regard sur son confident.

Un léger sourire vint illuminer son visage aux mots du mélomane, la belle se laissant volontiers attirer à lui. Rosissante par rapport à la tenue de son ami, elle se permit tout de même de l'enlacer, lâchant ainsi son oreiller. Elle avait bien conscience d'avoir blessé le jeune blond, mais comme il le mentionnait, la douce était bien loin de l'avoir fait méchamment. Elle finit enfin par lever les yeux vers son ami, se redressant.

"D'accord, je te soutiendrais et j'essaierais de moins m'inquiéter à l'avenir ..."

Voyant que l'étudiant en histoire tombait de sommeil, elle lui sourit et vint déposer un baiser sur sa joue, heureuse qu'ils se soient réconciliés, bien que l'on ne pouvait qualifier tout ceci comme une dispute. Elle lui tendit son oreiller, un sourire enfantin sur le visage.

"Tiens, ce sera plus confortable pour toi !"

Elle finit par se redresser afin de laisser toute la place au jeune blond. Rester à ses côtés serait beaucoup trop inconvenant. Rassurée, elle fixa un instant son ami.

"Bonne nuit Oli."

Et la douce vint rejoindre ses draps, essayant d'occulter ce qui les attendait le lendemain.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)   







Contenu sponsorisé


 

Just have to move the bats out of your head ... (PV Oliver)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Just have to move the bats out of your head ϟ Onisim
» Ici on fait des débats
» MOVE SON NAN MIZIK LA
» ☆ MOVE YOUR BODY.
» 04. Let's move like Jagger ! Uh... Who ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La cité scolaire de Kousha :: Centre-Ville :: Lotissement "Birdy" :: Appartement d'Elena Heart-
TOP