Partagez | 
 

 [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]

Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 25/01/2015
Messages : 112


Voir le profil de l'utilisateur
Être Divin
MessageSujet: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Sam 6 Oct 2018 - 17:24

Un véritable puits d'énergie était en train de se concentrer dans les profondeurs de la Terre. Profondeurs qui se situaient exactement en dessous du Temple Maudit. Il y eut tout d'abord de légers tremblements, presque imperceptibles puis les secousses se firent plus intenses, plus violentes. Vous pouviez entendre le sol craquer, se disloquer avant qu'un autre bruit plus terrible encore ne fasse entendre. La fin du Monde ? Ca se pourrait surtout avec toute cette puissance magique que vous pouvez ressentir. Mais bon le hic dans toute cette histoire c'était que personne ne vous croirait. En effet au niveau des villes rien, aucune secousse, aucune information allant en ce sens. 

En tout cas le temple était encore bien sur ses fondations ou du moins il en avait l'air. Au niveau de l'entrée Nord du Temple Maudit aucun bruit, aucune lumière mis à part les quelques rayons lumineux venant de l'extérieur. Pour ce qui était de l'entrée Sud, d'étranges bruits se faisaient entendre et au loin, dans les profondeurs il était possible de voir des points lumineux... des torches ? Possible en tout cas ces fameux points semblaient se déplacer mais grâce à qui ? A quoi ? Il est à noter qu'à ce niveau une forte odeur de sang vous titille les narines.... Au niveau de l'entrée Est, rien de particulier si ce n'est que comme pour les autres entrées une énorme faille vous permettant de descendre dans les profondeurs. Et pour finir au niveau de l'entrée Ouest... une faille et un bruit d'eau qui coule, une rivière ? 

Il n'est pas trop tard pour reculer jeunes aventuriers en herbe, enfin si vous tenez à la vie bien évidemment. 


PNJ Sadique a écrit:
Indication : 

Pour vous il y aura deux lancers d'1D6. 
Pour le premier s'il s'agit d'un chiffre paire vous empruntez la même entrée. S'il s'agit d'un chiffre impaire donc vous êtes séparés et vivrez cette aventure loin l'un de l'autre.


Pour le deuxième il déterminera votre entrée. 
Si 1/2 : Entrée Nord
Si 3/4 : Entrée Sud
Si 5 : Entrée Est
Si 6 : Entrée Ouest


Comme je suis impartial (et beau gosse) et ce uniquement si grâce au premier lancer vous êtes séparés, Shu aura la priorité et Toru prendra automatiquement l'entrée opposée. Je m'explique si suite au lancer le dé indique l'entrée Nord c'est pour Shu et Toru aura l'entrée Sud. 


Vous l'aurez donc compris Shu poste en premier, puis Toru. Dans votre post merci d'expliquer pourquoi vous vous trouviez non loin du Temple x) Vous pouvez décrire ce que vous voyez, sentez ou attendez mais pas plus. On ne sait pas sur quoi vous pourriez tomber après tout :P

Cette mission est la plus extrême des missions sadiques. Vous êtes libres à tout moment de reculer et de dire que vous quittez le temple. Cependant la mission sera déclarée "perdue" pour celui qui nous quitte.


Je suis tout le monde, et je ne suis personne.

Mais quand je passe, tous le remarque ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 25/01/2015
Messages : 112


Voir le profil de l'utilisateur
Être Divin
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Sam 6 Oct 2018 - 17:25

C'est l'heure du du du duuuuu dé !


Je suis tout le monde, et je ne suis personne.

Mais quand je passe, tous le remarque ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 343

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Sam 6 Oct 2018 - 17:25

Le membre 'PNJ' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 6 faces' : 5

--------------------------------

#2 'Dé 6 faces' : 5


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 21/05/2016
Occupation : Sans emploi
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 322

Carte de Jeu
Double Compte: Giovanni Cacciaguerra
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
9 ★ - Change
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Lun 8 Oct 2018 - 12:13


C’était lors d’une de mes sorties pour en apprendre plus sur l’île et ce que je suis que je m’étais rendu à Hizumu. En deux ans que j’étais ici je ne m’étais jamais vraiment attardé dans cette ville de science. Et ce n’est que récemment que j’ai entendu parler du temple maudit qui trône en haut d’une colline. En règle général je ne suis pas pieux pour un sou. Mais puisque la croyance locale est que nous sommes tous des descendants de dieux japonais, il devait forcément y avoir des indices quelconques dans un temple. Et puis je ne risquais pas grand chose ici, la ville est globalement déserte et je ne crois pas à ses histoires de malédiction.

J’avais apporté avec moi le gri gri obtenu après l’épisode du retour d’Halsey. On ne sait jamais, il trouvera peut être une utilité ici… J’avais vite ressenti une activité sismique un peu louche en arrivant à Hizumu. Je ressens souvent des ondes qui sont des échos de secousses un peu partout sur le globe, mais là c’était différent. Ce n’était pas simplement un écho d’un tremblement de terre quelque part ailleurs. Là il s’agissait clairement de la première vague, elle n’avait pas encore ricoché ni traversé d’étendu d’eau. Ca m’a paru étrange, l’île des descendants semble se déplacer un peu partout sur la planète, donc elle ne peut pas être relié à la croûte terrestre, donc la secousse émane forcément du sol d’Awashima. Et ça, c’est une grande première depuis que je suis ici. Ca n’annonce rien de bon… Mais je vais quand même remonter l’origine des secousses.

Après une ascension en sondant les ondes et en essayant d’en déterminer l’origine je me retrouve face au temple. Et durant ma petite randonnée j’avais remarqué plusieurs détails étranges, d’abord l’intensité des secousses qui augmentait et ensuite un phénomène plus étrange, je savais que je me rapprochais de l’épicentre, mais plus j’en approchais, plus j’avais du mal à localiser avec précision le fameux point d’origine de tout cela. Et je décelais aussi une énergie étrange. Les interférences dans mon sonars me rappelaient de bien mauvais moments… Espérons que les modifiés n’aient pas réussis à se frayer un chemin jusqu’ici.

Quand la plus grande secousse eut lieu, le sol s’ouvrit et une grande faille apparue. La tentation fut trop forte et je pénétrait dans les profondeurs de la terre. Après tout j’y étais comme chez moi, et c’est dans ce genre d’environnements que ma magie pouvait se sublimer. Je n’étais équipé que du téléphone sommaire que j’avais acheté au cas où Miya ait besoin de moi. Heureusement il était équipé d’une lampe torche qui me serait forte utile si je ne peux pas compter sur mon sonar. J’avais bien fait de m'entraîner à m’en passer. L’Argentine m’avait au moins permis de me rendre compte que j’en étais trop dépendant. En revanche j'avais toujours mon armure rocheuse sous ma chemise et je faisais léviter quelques roches autour de moi pour parer à toute éventualité, la prudence ne pouvait pas me faire de mal.

L’expédition improvisée pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 235

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Lun 8 Oct 2018 - 14:24

Toru s'était rendu à Hizumu ayant entendu parler d'un temple dans les environs, bien qu'il n'était pas réellement croyant aller y déposer une offrande ainsi qu'une prière ne serait pas du luxe ! Après tout, vu ses résultats scolaire pouvoir espérer changer de filière, il fallait presque un miracle divin pour tout ça se réalise, pourtant les rumeurs sur le temple n'allait pas en la rassurant d'après ce qu'il avait pu entendre le lieu serait maudit. Le garçon fut à même de ce demander si Hizumu ne réunissait pas tout les lieux hanté ou maudit de l'île car, après la bibliothèque hanté voici maintenant un temple shintoïste maudit, cette île n'était pas réellement comme toutes les autres et une pointe d’effroi le traversa alors qu'il s'aventure à l'ascension des marches du temple.

Durant sa langue ascension qui d'une part la fatigua de plus en plus, il ne s'attendait pas réellement à devoir gravir autant de marches pour y accéder, l'île était fidèle par rapport à son pays natale sur le terme d'ascension pour se rendre à un temple,par moment il se retourna pour voir la ville qu'il commençait à voir peu à peu de façon panoramique ce qui grava sur son visage un sourire satisfait, la vue était belle un endroit sûrement parfait pour un rendez vous lorsque le crépuscule montre le bout de son nez, l'endroit serait à coup sûre un lieu magique et romantique. Soudain, un bruit le ramena à la réalité, non loin dans un arbre un groupe d'oiseaux venaient de s'envoler de façon précipité,bien que le garçon n'était pas un spécialiste dans le domaine savoir que ceux-ci venait de fuir en groupe n'était pas des plus rassurant! Pourtant, sûrement comme pour ce donner du courage il reprit sa route en se répétant intérieurement qu'il avait sans doute fait trop bruit jusqu’à les effrayer. Une fois arrivé la haut,la seconde surprise vint le prendre d'une façon surprenante, le sol trembla avec force à tel point que celui-ci du se retenir à une barre ne voulant pas tomber dans les escaliers qu'il venait à peine de gravir précédemment.

Un tremblement de terre semblait frapper l'île pour la première fois,l'orphelin n'avait rien entendu par rapport à ça, étant donné que l'île se déplaçait sans cesse ,e devait elle pas être hors d'atteinte des plaques sismiques ?Pourtant une chose troubla ses pensées, la ville derrière lui semblait calme, aucune crise de panique, aucun véhicule de pompier et aucun incident suite à ces violentes secousses, était il le seul à ressentir ça? Était-ce encore un coup de son esprit, une sorte d'évolution après des voix dans sa tête voici maintenant des hallucinations de secousse puissante? Toru aurait sans doute pu y croire jusqu'au moment où il ressenti vers le temple une grande puissance magique qui lui glaça le sang quelques instants,non ce n'était ni un rêve, ni même un tremblement de terre mais, tout cela ressemblait bien plus à une fin du monde où le garçon semblait être à l'épicentre.

Le garçon s'approcha du temple n'ayant pas réellement d'autre alternative,il ne pouvait pas décemment repartir comme si de rien n'était, il n'était pas devenu plus fort pour fuir comme un lâche quand l'île semblait pour une fois l'appeler à l'aide surtout que celle-ci avait changé sa triste vie en paradis miraculeux. S'approchant pas à pas, celui-ci remarqua une chose étrange qui n'aurait pas du être à être normalement à cette endroit, en effet, face à lui se trouvait une immense faille sûrement causé par les tremblements mais, ce qui l'étonna fut les bruits qu'il pouvait y entendre ..un bruit d'eau, une rivière sous un temple ? Voila quelque chose de curieux et d'absolument anormal. Après un long soupire afin, de ce donner du courage et se préparant psychologiquement à tomber sur de mauvaise surprise très rapidement , il se prépara à s’engouffrer dans la faille face à lui s'entourant légèrement d'électricité afin de pouvoir s'éclairer tout en se protégeant.


«Je le sens assez mal...»



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 25/01/2015
Messages : 112


Voir le profil de l'utilisateur
Être Divin
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Mar 9 Oct 2018 - 19:08

Entrée Est :

Une simple descente, aucun piège, aucun monstre. A croire qu'il ne s'agissait là que d'une crevasse ne menant nul part. Toutefois après de longues minutes de descente, ton portable s'éteignait subitement, sans aucune raison. Il était dit, d'après certains scientifiques, qu'il existait des champs électromagnétiques empêchant les appareils électroniques de fonctionner... peut être que.... Quoi qu'il en soit tu ne restas pas longtemps dans l'obscurité puisqu'au loin tu voyais un point lumineux. Puis un deuxième apparut, un troisième et ainsi de suite jusqu'à ce que tout autour de toi ne soit éclairé. Une galerie avec d'étranges fresques sur les murs. Au premier regard, tu pourrais croire qu'il s'agissait de peintures datant de la préhistoire ou un truc dans le même genre sauf que les traits étaient beaucoup plus fins, plus... réfléchis. 

En regardant autour de toi tu pourrais constater que tu n'étais pas seul. Il y avait des hommes, trois au total qui t'épiaient depuis plusieurs renfoncements. La galerie étant creusée de manière naturelle dans la roche, elle offrait une multitude de cachettes possibles. Peut-être même que tu aurais pu finir embroché ? Le premier homme situé sur ta gauche se dégagea de sa cachette pour te faire face. La peau foncée, des cheveux hirsutes et qu'un minuscule pagne en guise de vêtements. A noter qu'il tenait fermement une sorte de lance préhistorique. Si on devait les comparer physiquement à un peuple il serait évident que ces personnes présentaient les mêmes similitudes que certaines tribus d'Amérique du Sud. 

L'indigène qui se tenait en face de toi pencha la tête sur le coté remarquant les roches que tu faisais léviter autour de toi. Puis il se figea pointant de sa lance la fresque murale... où un homme faisant léviter des pierres était représenté devant trois autres hommes. Une prophétie ? 

"Tù Dios ? Dios ?" S'exclama-t-il enfin tout en secouant sa lance un peu brutalement. Parallèlement ses deux comparses s'étaient placés derrière lui. Il y avait donc trois personnes devant toi, essayant de communiquer et par conséquent te barrant le chemin vers ton exploration souterraine. 


Entrée Ouest :

S'éclairer à l'aide d'électricité ? Quelle curieuse idée ! D'autant plus qu'au bruit environnant il y avait un point d'eau non loin d'ici. Heureusement pas de quoi servir de conducteur. Plus tu avançais dans ce dédale et plus tu avais l'impressionnant que l'obscurité disparaissait. A la sortie de ta galerie tu arrivais finalement dans une immense grotte parfaitement éclairée. De la lumière naturelle ? Non simplement l'eau d'une rivière qui se reflétait et des roches luminescentes donnant une atmosphère presque paradisiaque. La végétation était bien présente également, de même que des papillons qui dansaient tout autour de toi. Juste devant toi un quai avec une barque enfin le tout était d'une architecture très rudimentaire et ne semblait pas avoir servi depuis des lustres....

Des pleurs, ceux d'une femme se faisaient entendre grâce à l'écho. Si tu faisais attention tu pouvais voir que la rivière s'écoulait sur une vingtaine de mètres avant de se diviser en deux entourant une parcelle de terre. Cette petite parcelle de terre ressemblait presque à une île et si ta curiosité te poussait plus loin dans ton exploration tu pouvais apercevoir une forme, toute immaculée. Une femme dans le plus simple appareil, en tenue d'Eve. La demoiselle était recroquevillée sur elle même, ses cheveux couleur ébène t’empêchant de voir son visage. 

Si tu te décidais à aller voir, tu allais devoir prendre cette pirogue, enfin cette embarcation qui y ressemblait. Aurais-tu assez de cran ? Ou alors te contenterais-tu de passer aux abords de cette mini-île sans t'y arrêter ?


Je suis tout le monde, et je ne suis personne.

Mais quand je passe, tous le remarque ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 21/05/2016
Occupation : Sans emploi
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 322

Carte de Jeu
Double Compte: Giovanni Cacciaguerra
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
9 ★ - Change
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Mer 10 Oct 2018 - 8:56





Ma descente se passa sans encombre, à croire que je devenais plus paranoïaque que prudent… Enfin, le téléphone finit par me lâcher et me laisser dans la pénombre. Quelle foutue camelot. Je le rangeais dans ma poche et décidais de me fier aux petites lueurs que je voyais au loin. Je faisais tout de même attention où je posais mes pieds pour éviter toute mauvaise chute. Il valait mieux que je trouve quelque chose d’utile, cette petite escapade n’avait pour l’instant aucun intérêt.

Je finis par déboucher sur une galerie plutôt bien éclairée. Sur les murs il semblait y avoir des peintures rupestres. Dommage que je ne puisse pas prendre de photos, ça m’aurait arrangé de pouvoir plancher là-dessus sans avoir à être sur mes gardes. En parlant de gardes, j’avais aperçu, l’air de rien, plusieurs ombres dans un recoin. Je concentrais toute mon attention sur cet endroit, mon sonar avait beau être défectueux, j’arrivais encore à percevoir de petites zones si je me focalisais sur celles-ci. Cette analyse m’apprit la présence de trois êtres humains. Il semblait m’observer calmement. Au moindre signe d’agitation je les enterrais vifs.

L’un d’eux se leva et vint vers moi. En entrant dans la lumière, je pus l’observer brièvement. Il ressemblait à ses illustrations de tribus d’Amérique du Sud, ceux qui ont été décimés par les espagnols et les portugais. J'espérais surtout qu’il parle une langue que je comprends, enfin, je le lui souhaitais, sinon il allait mourir. Je n’avais pas envie de me prendre la tête avec trois guignols en pagnes. Il sembla interloqué par les roches qui flottaient autour de moi. Il pointa sa lance sur un passage de la fresque où l’on voyait un descendant faire face à trois indigènes. Du moins c’est ce que cela devait représenter.

Il s’agita, et je n’étais pas loin de le tuer quand il ouvrit enfin la bouche pour… parler en espagnol… Je savais pas que cette langue était aussi utilisée moi. Surtout sur une île à priori créée pour des dieux japonais… Me triturant un peu la cervelle je finis par deviner qu’il me parle de dieux. Enfin qu’il me dit que je suis un dieu. Ce qui n’est pas totalement faux. Peut-être que je peux profiter d’eux au passage. Je leur réponds donc en français, pas la peine de faire semblant de savoir parler espagnol de toute façon.

“Ouais ouais, moi, ‘dios’, toi, péquenaud."

Durant cet échange digne d'un Shakespeare, je m'étais montré du doigt en disant "dios" et je l'avais désigné à l'évocation de "péquenaud". De toute façon ils parlaient pas la langue donc je ne risquais pas de le vexer.

"Vous connaissez pas Hernan Cortès vous, si ? J’espère pas, ça me compliquerait la tâche. Bon, attendez un peu là.”

Je reportais mon attention sur la fresque, essayant de comprendre ce qu’il s’y passait. Mais n’étant pas historien et les dessins manquant de légende, je me trouvais bien incapable de comprendre quoi que ce soit. Soyons prudent, même si l’histoire tends à prouver que ce sont les occidentaux qui tuent les indigènes et ces derniers qui se défendent comme ils peuvent. Je finis par reporter mon attention sur les trois mecs à moitié à poil.

“Bon, amenez-moi à votre boss, le roi, le chef, j’sais pas comment on dit dans votre langue… ‘Rey’ ? Je crois que c’est ça ouais. Il est où votre ‘Rey’ ?”

Il valait mieux pour eux qu’ils comprennent, sinon ils étaient déjà morts. Avec les pierres qui lévitent autour de moi je n’aurais aucun mal à les transpercer. Sans armure d’aucune sorte les roches lancées à pleine vitesse passeront à travers leur pitoyable corps comme dans du beurre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 235

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Mer 10 Oct 2018 - 18:22

Le garçon s'aventurait donc dans la faille devant lui inconscient et naïf comme il l'était. Devant lui la cavité offrait un meilleur tonalité sur les résonances de ce bruit d'eau  au fur et à mesure de sa descente,jusqu'au moment où l'obscurité disparaissait peu à peu ce qui était curieux de retrouvé un semblant de luminosité dans une espèce de grotte ! Après quelques instants pour s'accommodé à ce qu'il se trouvait devant lui , le jeune homme compris rapidement que la lumière de cette endroit n'était pas naturelle et que sa descente n'avait pas abouté à un extérieur mais belle et bien à une sorte de cavité souterraine où une rivière semblait y avoir fait son nid, d'ailleurs c'était sans doute grâce à elle que la pièce était éclairé comme presque en plein jour. L'eau réfléchissait la lumière émise par les roches luminescentes donnant un aspect presque féerique à l'endroit lé végétation était complètement intacte tandis que des jolies papillon tournaient  autour de lui comme faisant une danse de bienvenue l’accueillant dans son coin de paradis ! L'endroit le fascina tellement qu'il ne remarqua pas tout de suite les pleurs en bruit de fond qui tapissait la salle depuis quelques minutes maintenant.

«...Qu'est ce que?»

Les pleurs semblait venir de plus loin, en s'approchant le garçon remarqua que la rivière semblait lui barré la route,le seul moyen pour lui de continuer son chemin était de prendre l'espèce de pirogue qui se trouvait devant lui. Voulant observer le chemin qu'il devant entreprendre, il ne tarda pas à remarquer un endroit où la rivière semblait se séparer créant de cela une sorte de petite îlot où il pu apercevoir une sorte de femme de dos possédant de long cheveux noir de jais.Les pleurs semblaient d'ailleurs venir de cette jeune fille,une personne saine d'esprit se serait sans doute demandé comment celle-ci avait pu se retrouver ainsi bloquer en pleine milieu de la rivière ? Comment la pirogue avait pu revenir à sa sorte de ''place initiale" et surtout..Comment était elle entrer ici avant lui et avait pu se bloquer aussi vite ? Sachant que Toru était entrer peu de temps après l'espèce de tremblement de terre et/ou magique.Pourtant, non aucune question ne se bousculait dans sa tête,le garçon trouvait la situation parfaitement normal et se mettait déjà en quête d'aller secourir la jeune femme ne voulant pas la laisser seule et triste dans cette étrange cavité.

D'un geste le garçon embarqua dans son véhicule de fortune espérant que le courant ne soit pas trop fort pour que ses petits bras puissent mener à bien sa mission de ramer jusqu'à la fille emplis de tristesse.Tandis , qu'il ramait avec difficultés, il se demanda seulement la question  à mi-parcours après avoir  ignorer l'autre chemin jugé moins 'dangereux'', pourquoi pleurait elle ? Il est vrai que ce retrouver bloqué n'était pas drôle mais, cela ne devait faire que quelques secondes voir moins de cinq minutes qu'elle pouvait être bloquer, c'était un peu trop rapide pour directement ce mettre dans tout ces états. L'allure pâle et les cheveux noirs lui rappelèrent des vieilles creepypasta japonaise qui avaient inspirés beaucoup de films d'horreur après, un rire jaune sans doute pour ce rassurer, il se répéta que non tout cela n'existait pas dans la vrai-vie et que tout cela ne servait qu'à alimenter une peur entre adolescent. A mesure qu'il se rapprochait, la silhouette de la jeune femme lui rappelait étrangement quelqu'un sans réellement à mettre le doigt dessus, après tout il était assez difficile de la regarder d'aussi loin mais, aussi elle semblait nue?Comment avait elle pu perdre ses vêtements et se retrouver nue en un temps aussi cours ? Pour une fois, une part du garçon sembla briller d'une intelligence se demandant si c'était réellement normal, malheureusement la naïveté du garçon pencha pour le secours et les questions pour plus tard, surtout que maintenant il en était sûr! Il la connaissait et l'avait même rencontrer dans les tours jumelles en pleine journée orageuse. Une fois l'îlot atteinte,il s'extirpa du véhicule s'approcha de la jeune femme et vint l'enlacer doucement par derrière comme pour la réchauffer et la couvrir en même temps.

«Lyra..? Ne t'inquiète pas je suis la !»

La naïveté et la gentillesse pouvaient être à la fois des qualités mais,surtout d'énorme défauts surtout dans ce genre de situation où une personne avec un peu de bon sens aurait d'abord tenter une communication avec la personne bloquée avant de s'y aventurer sans peur et sans reproche, sans doute que cela finirait par lui servir de leçon...



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 25/01/2015
Messages : 112


Voir le profil de l'utilisateur
Être Divin
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Sam 13 Oct 2018 - 5:28

Entrée Est

« Dios ! Dios ! » S’exclamèrent les deux autres indigènes tandis que tu répétais ce mot. Ils étaient persuadés que tu étais leur divinité ! Toutefois le premier, celui qui semblait diriger le trio, ne semblait pas de cet avis. Si tu étais Dieu, pourquoi ne parlais-tu pas leur langue ? Il ne semblait pas convaincu et assez rapidement il agita sa lance tout en parlant ce dialecte que tu ne connaissais pas. Il te tournait le dos, semblant motivé ses compagnons lorsqu’une des lianes pendantes au plafond descendait juste dernière lui…. Visiblement c’était un de ses compagnons et subitement la liane s’enroula autour de son cou pour le soulever de terre tandis que le troisième indigène venait enfoncer sa lance dans son ventre. Il ne faisait pas bon de contester la divinité que tu étais. Cela pourrait-être éventuellement plaisant tu ne crois pas ? 

Quoi qu’il en soit la liane céda rapidement faisant tomber le corps sans vie à même le sol. Les deux rescapés se prosternèrent devant toi, ayant sans aucun doute peur de ta toute puissance ! Après quelques secondes ils se redressèrent te faisant signe de les suivre. Toutefois ils n’oublièrent pas d’attraper le corps sans vie de leur ami en l’attrapant chacun par une cheville et le traînèrent sur toute la galerie. 

Vous arrivèrent rapidement dans une immense cavité surplombant ce qui ressemblait à un petit village. Étonnement il y faisait clair comme en plein jour, il y a avait des potagers, des cultures, des huttes servant sans doute de logis, des feux de camps à divers endroits. Une petite communauté s’ouvrit alors à toi ! Puis tes deux comparses jetèrent le cadavre qui roula jusqu’au campement récoltant l’attention de tout ce petit monde. 

« Zah !!! Papaouté Dios ! Papaouté Dios por todos ! » Les deux indigènes te présentaient au reste de la tribu et il ne fallait pas sortir d’une prestigieuse université pour le deviner. Les autres, ceux du campement levèrent les mains acclamant le dieu que tu étais. Ils descendirent rapidement grâce à un petit chemin sur le côté en te faisant signe de faire de même. Une fois en bas, le peuple indigène dansait, chantait un étrange dialecte tout en commençant à se dessiner sur tout le corps avec de la peinture artisanale fabriquée à base de plante enfin c’était ce que tu pouvais en déduire en regardant le contenu des divers pots. 

L’ambiance était donc à la fête et tes deux accompagnateurs te désignèrent trois huttes un peu à l’écart du village. La première, celle sur la gauche, était banale mais semblait plus grande que les autres et tu pouvais y voir une magnifique créature seins nues y entrer tout en te lançant un regard langoureux. La deuxième, celle du centre était décorée avec ce qui ressemblait à des crânes humains et un homme plus vieux que les autres et coiffé d’une tête de cerf semblait d’attendre. Et pour la troisième, plusieurs femmes là encore seins nues t’attendaient à l’entrée, des pots similaires à ceux qui contenaient la peinture dans les mains.


PNJ Sadique a écrit:
Indication : 
Tu es libre ou non de choisir une hutte selon tes envies. 


Entrée Ouest

L’ambiance est si malsaine, ce calme déchiré par le simple ruissellement de l’eau et ces pleurs faisant échos autour de toi, mais pourtant tu t’y aventures, sans te poser trop de question. Un petit chaperon rouge se jetant gracieusement dans la gueule du loup aux crocs acérés. Mais tu ne sais pas à quoi t’attendre. La frêle demoiselle à la crinière d’ébène, au visage et à mains dissimulés par ses mèches poursuit ses sanglots enfantins. Tu n’es plus qu’à quelques mètres d’elle, tu penses la reconnaitre. L’odeur de la chair fraîche dilate ses narines alors qu’elle ne cesse nullement sa comédie. Elle laisse la proie s’approcher d’elle-même. Elle sent tes bras enlacer sa taille squelettique. Elle ne comprend pas ce que tu dis, ce qu’est ce « Lyra » mais elle sait qui tu es, toi. Son déjeuner.

Les pleurs cessent presque simultanément à cette étreinte. Tu n’es pas en mesure de voir ce sourire carnassier arquer ses lippes. Elle a déjà piégé nombre d’idiots, mais toi, tu es certainement le roi de la naïveté. Un instant de flottement et des immenses serres fusent vers toi. Elle hurle d’un cri assourdissant mêlé de grognements alors que ses griffes acérées lacèrent l’air sans relâche, cherchant à déchirer ta chair. Son visage est bien loin d’être humain. Plutôt démoniaque. L’odeur métallique du sang inonde l’air, tandis que le sol se macule bien vite de taches sombres. D’ailleurs, sur cet îlot, tu peux désormais voir tous ces ossements bien empilés. Si tu y regardes un peu plus en détails, tu pourrais déceler des marques de dents sur ceux-ci, mais tu as d’autres chats à fouetter actuellement. 

La furie ne te lâche pas, continuant son assaut alors qu’elle tente de planter ses crocs dans ta chair. Une véritable tempête de serres s’abat sur toi. Dans quel état vas-tu te retrouver. Vas-tu seulement d’en sortir vivant ?


PNJ Sadique a écrit:
Indication : 

Suite au 1D6 voici les dégâts que tu subis :
Si 1/2 : Griffures et morsures légères (Tes vêtements ont fort heureusement amorti les attaques, tes vêtements sont très abimés par endroit)
Si 3/4 : Griffures et morsures moyennes
Si 5/6 : Griffures et morsures lourdes (Ton sang coule et tu risques de faire une hémorragie si tu ne trouves pas une solution).

Tu as donc le choix entre l’affronter tout en sachant qu’elle te semble supérieure ou prendre la fuite. Si tu optes pour la seconde option tu as le choix de retourner sur le quai où tu as pris l’embarcation ou de suivre la rivière. A noter qu’il est tout à fait possible que ta nouvelle amie te poursuive….


Je suis tout le monde, et je ne suis personne.

Mais quand je passe, tous le remarque ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 343

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Sam 13 Oct 2018 - 5:28

Le membre 'PNJ' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' : 5


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 21/05/2016
Occupation : Sans emploi
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 322

Carte de Jeu
Double Compte: Giovanni Cacciaguerra
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
9 ★ - Change
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Lun 15 Oct 2018 - 9:06


Eh merde. Voilà qu’il y en a un qui s’excite. Je ne comprends pas ce qu’il braille mais je suppose qu’il ne me croit pas… J’aurais peut-être dû apprendre l’espagnol avec un peu plus d’assiduité. M’enfin, il fait l’erreur de me tourner le dos pour tenter de discuter avec ses collègues, grave erreur. Il va comprendre ce qu’il en coûte de contrarier un dieu. Je comptais me métamorphoser en golem quand il fut soulevé du sol par une liane animée. Évidemment, sur cette île même les indigènes planqués sous terre sont des descendants alors. L’histoire de ce foutu caillou flottant dans l’océan doit vraiment être bordélique.

Quoi qu’il en soit, un coup de lance plus tard le sceptique gît lamentablement au sol, baignant dans son propre sang. Je devrais peut-être faire une démonstration de force une fois devant leur chef, ça me permettrait d’assurer ma position. Mais valait-il mieux passer pour un squelette lugubre ou pour une entité entièrement composée de roche ? Pour impressionner avec l’ampleur de mes pouvoirs la première solution était de loin la meilleure. Mais peut-être valait-il mieux conserver cela en dernier recours ?

Bref, pendant que je réfléchissais en observant encore un peu les fresques murales, les deux pieux s’étaient prosternés, puis relevés et me faisaient signe de les suivre. Ce que je fis, voulant en savoir plus sur ce peuple troglodyte oublié de tous. Le voyage ne dura pas longtemps derrière les deux hommes qui trimballaient le cadavre de l’hérétique. En sortant d’un tunnel nous sommes arrivés à l’entrée d’une sorte de grand hall. En contrebas se trouvait le fameux village avec tout ce qu’il faut pour qu’une communauté survive. Même de la lumière, alors que nous devions être quelques dizaines de mètres sous la surface. De plus en plus étrange.

Il jetèrent le cadavre et me présentèrent à leurs petits amis. En descendant et en parcourant le village avec les deux compères, je me rendis compte que je venais d’arriver peu avant une célébration. Les chants, les danses et les peintures corporelles franchissant la barrière de la langue. Je fus alors amené face à trois huttes distinctes. L’une d’elle pour que je m’adonne visiblement aux plaisirs de la chair, la seconde avec soit leur chef, soit un chaman, soit les deux, et la troisième pour me faire grimer aux couleurs de leur fête ridicule.

Je choisis bien évidemment d’entrer dans la hutte centrale. La décoration de crânes humains était sordide mais cela avait le mérite de donner le ton. Je ne comptais pas rester très longtemps, les festivités ne m’intéressaient guère. Tout ce que je voulais c’était en apprendre plus sur l’île et son histoire. J’espérais vraiment qu’ils avaient des bouquins ou des parchemins, ne comprenant pas un broc de ce qu’ils racontaient, j’allais avoir du mal avec la tradition orale.

Bref, j’entrais dans la hutte centrale, suivi du chef présumé de cette bande. J’étais malgré tout sur mes gardes, je ne comprenais pas ce qu’ils disaient et je ne connaissais pas leurs intentions. Aussi, je me tenais prêt à raser le village dans un maelstrom de roches sans pitié. Rappelez-vous, je n’ai que faire des vies des autres humains.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 235

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   Mar 16 Oct 2018 - 18:56

Le garçon était entrain d'étreindre la jeune fille qu'il pensait reconnaître sous les traits de Lyra, la jeune fille qu'il avait rencontré précédemment , la couleur de cheveux correspondait bel et bien  à sa chevelure noir de jais pourtant, la sensation froide qu'il ressenti au simple contact ainsi que la couleur de peau très pâle de la jeune fille ne semblait pas réellement coller avec ces souvenirs. A y voir plus clair, que ferait elle dans un endroit comme celui-la et surtout nue comme un vers?Les sanglots s’arrêtèrent soudainement, sa présence avait réussis à l'apaiser? Non, un sentiment de malaise commença à l'envahir de plus en plus, rien de tout ça n'était normal et il s'en rendait compte bien trop tard. L'orphelin tenta un geste de recul en vain, il était bien trop proche et bien trop confus pour pouvoir exécuter parfaitement un recul alors qu'il était encore à moitié à genoux derrière elle. Soudain, la fille eut un geste étrange comme tentant de se retourner tout en se jetant sur lui abattant d'immense serres sur le garçon, à cause de la surprise il bascula en arrière et fit le visage horriblement déformés de la ''chose" qui se trouvait maintenant face à lui. Tandis que son visage s'empara de terreur en voyant une chose qui était plus proche d'un monstre que d'un humain, son visage se crispa soudainement sous la douleur qu'il venait de ressentir , ses serre venaient d'entrer dans son ventre lui infligeant des perforations douloureuses et sanguinolentes tandis que, sa bouche recrachés du sang à la mesure où son corps tremblait face à cette situation désespérée.

La peur prenait le dessus, jamais Toru n'aurait pu s'imaginer tomber face à ce genre de monstre. La bouche dé démon-femme vient le mordre au niveau du cou tandis qu'il laisse échapper un cri de douleur résonnant dans la cavité sentant une odeur métallique inonde l'air venant remonter jusqu'à ses narines, une odeur de sang..SON sang! Le jeune homme reprit conscience laissant la peur derrière pour espérer survivre, s'il continuait à se laisser faire, la morte l'emporterait très rapidement au vu des blessures qu'il venait de ce voir infligés aussi bêtement. Ses bras faibles attrapèrent avec difficulté à ce qui semblaient être les avant-bras de ce monstre en serrant les dents , il lança une décharge électrique de son corps jusqu'à ses mais avant de finalement envoyé cette électricité sur le corps de la chose en espérant lui infliger ainsi de dégâts pour pouvoir la faire lâcher prise.

«Dégage, dégage, dégage !»

Son regard chercha un moyen de s'enfuir, le courant de l'eau serait problématique surtout avec les blessures ouvertes ne l'aideraient aucunement à tenir après, tout l'eau appelle le sang tenter de nager reviendrait à vouloir ce vider de son sang sous les yeux de ce monstre.Il y avait aussi le choix de la barque mais, nul doute que cette chose ne laisserait aucunement son repas s'enfuir en l'observant simplement s'enfuir tranquillement en le laissant  pagayer malgré son manque de force et de sang.Cherchant une solution son regard se figea sur la scène lugubre face à lui, des ossements recouvrés l'ensemble de l’îlot, il ne l'avait sans doute pas remarqué plus tôt par son désir de sauvetage mais, rien qu'en apercevant les cadavres ainsi que les traces de morsures les ornant tout cela l'aurait peut être sans doute alarmé, tout en lui faisant comprendre qu'il n'était pas le premier repas à tenter de la sauver mais il espérait être le dernier à être pris au piège aussi bêtement.

la peur fit place rapidement à la colère, d'avoir été aussi stupide, d'avoir tenter de sauver une chose inhumaine et la colère d'avoir était autant blesser après avoir promis à sa petite amie de ne jamais se mettre en danger , ni même de risquer sa vie sans gain au final. Actuellement , l'orphelin était dans une situation délicate même s'il réussissait à la terrasser, pourrait il réussir à sortir du temple pour ensuite chercher de l'aide?Où devrait il continuer son chemin espérant y trouver une aide adéquate? Le risque de tomber sur d'autre de ces horreurs était grand mais, il n'avait plus le choix sauf s'il espérait s'enfuir jusqu'à se vider de son sang et ainsi mourir comme un animal à l'abattoir.Les yeux du garçon se plissèrent tandis que son pouvoir augmenta au fur et à mesure que sa colère s'intensifiait, il tenta tout pour la faire reculer lui donner l'opportunité de se reculer afin d'attraper un morceau d'os suffisant brisé et pointu qui pourrait lui servir d'arme pour achever cette immonde créature. Une fois l'os attrapé , il se recula ou plutôt il rampa  difficilement jusqu' à l'embarcation tentant de s'y glisser légèrement avant de reprendre un peu de hauteur et de distance pour pouvoir s'attaquer à cette chose , laissant dans son sillage d'immense traînés de sang, sentant son sang afflué de son abdomen où se trouvait à présent deux entailles béantes.



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[-18] Vivre ou mourir ? A vous de choisir [PV Shu and Toru]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [B] Vivre pour mourir
» Vivre et mourir, en ce jour [PV Atlas]
» Etre ou ne pas être, vivre ou mourir; une nouvelle eleves aux yeux rouge et au poils noir.
» Vivre et mourir en ce jour
» Combat GS: Vivre ou mourir (Kenshiro VS Olrik)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hizumu : Sloping World :: Temple maudit « Horra »-
Sauter vers:  
Top-Sites