Partagez | 
 

 Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Sam 8 Sep 2018 - 21:27

Tu es là, encore et toujours, dans l'ombre du motard. Abel. Celui que tu considères comme un traître, celui que tu as abandonné il y a quelques mois. Tu as pris la décision de partir, et pourtant, son absence te ronge. Tu ne sais pas pourquoi, tu ne parviens pas à le déterminer. Peut-être que Castiel avait raison. Mais tu ne l'admets pas. Toujours pas. Tu l'as aperçu plusieurs fois, accompagné de cette rouge. Ca ne te plait pas et pourtant, tu restes dans l'ombre. Toujours. Peut-être as-tu conscience de tes propres erreurs ? Tu serres les dents alors que l'irlandais tourne au coin de la rue. Tu baisses les yeux. Il est temps pour toi de rentrer. Castiel risque de s'inquiéter. Il est le seul qu'il te reste.

Tu restes pourtant immobile quelques instants. Ton esprit te torture, car il t'arrive d'oublier ton traitement, celui que tu prends grâce à cet être appartenant désormais à ton passé. Votre "histoire" s'est terminée seule, au fil du temps, sans que tu ne puisses y mettre un terme ou la sauver. Tu es bien trop fière pour cela. Tu ne pardonnes pas facilement ce que tu considères comme une faute. Il t'a abandonnée, plusieurs soirs sans pouvoir te donner de réelles explications. Tu lui en veux, tellement. Ca te fait mal, rien qu'à y penser, ton coeur se serre, tu manques d'air.

Tu te contrôles du mieux que tu le peux. Tu cherches à évincer cette voix qui cherche parfois à te dominer de nouveau. Tu ne peux plus la laisser gagner, tu ne veux plus faire de mal à ton petit frère. Tu le lui as promis. Alors, pour passer ta frustration, pour oublier tes plaies intérieures, il t'arrive parfois de chasser, comme avant, bien que tu prends de moins en moins de plaisir à faire souffrir autrui.

Tu soupires, sortant de tes songes. Tu ne dois pas rester là, tu ne voudrais pas qu'il te voit si l'envie lui prend de faire demi-tour pour venir à la rescousse d'une demoiselle en détresse. Tsss. Tu fais volte face, sans te formaliser du monde qui t'entoure. Il n'y a que toi et ton esprit. Toi et ... Tu te heurtes à quelque chose et tombe sur les fesses. Ca t'agace terriblement et tes pupilles d'améthyste se lèvent vers l'objet de ton agacement. Une personne, tu ne cherches même pas à la détailler. Tu grognes, te fichant de ce qu'elle pourrait penser.

"Tu peux pas faire attention où tu mets les pieds !"


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 33


Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Sam 8 Sep 2018 - 22:54

Cette ambiance malsaine, toute ces vapeurs d'alcool... c'était horrible. De même que ce breuvage amère que tu testais pour la première fois. Tu n'avais pas lésiné sur les moyens et avais pris la plus chère des bouteilles de whisky mais pour quel résultat ? Un truc dégueulasse à ingérer. Tranquillement installée dans un coin du bar tu n'attendais qu'une chose : Qu'un de ces êtres immondes et répugnants nommés "Homme" ne daignent d'aborder. Malheureusement ce soir tu faisais choux blanc au contraire de la veille où tu avais pu passer à tabac un Kagutsuchi sachant seulement allumer une clope avec sa magie. 

Tu quittais ta place pour enfiler ton blouson de cuir rouge qui allait parfaitement avec ton débardeur blanc et ton mini short en jean pour attraper la fameuse bouteille hors de prix. Passant devant le comptoir tu lançais la bouteille au propriétaire "C'est dégueulasse ton truc." Avant de sortir de l'établissement tu lançais un regard mauvais sur tous ces alcooliques et en particulier sur ce type à la veste de motard qui semblait comme un poisson dans l'eau à cumuler les verres. Le pire c'est qu'il n'avait pas bougé de son téléphone portable cet abruti et en plus il avait de l'allure avec son bras en écharpe. 

"Tsss." Et tu quittais l'établissement pour finir dehors. L'air était plutôt frais offrant ainsi un premier avant goût de l'hiver à venir. Regardant à droite puis à gauche tu ne voyais aucun "mâle" seul qui pourrait goûter à tes poings aussi tu décidais te tourner dans une ruelle pour rentrer chez toi, au manoir familial des Hohen. 

Marchant, perdue dans tes pensées tu n'avais pas remarqué la personne qui venait de te heurter et de tomber sur les fesses. Une fille... pas de chance ce n'était donc pas ce soir que tu allais pouvoir passer ta frustration. Tu n'avais plus qu'à rentrer définitivement chez toi, Nynyx t'attendait de toute façon. Finir la nuit avec des nouilles instantanées et ton familier devant quelques DVD n'était pas une mauvaise chose en soit. Posant tes yeux à même le sol bien que c'était encore trop haut pour le rang de cette femme tu lui répondais :

"Je n'y peux rien si t'es tellement insignifiante que je ne t'ai pas vu." Tu la détaillais de haut en bas, un sourire narquois sur le visage. Oui vraiment cette fille n'avait rien pour elle. Aucun gout vestimentaire, aucune aura, rien. Totalement insignifiante comme tu le lui avais fait remarquer justement. Toujours avec le même air sur ton faciès tu reprenais : "Allez dégages !"

Tu continuais alors ton chemin.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Dim 9 Sep 2018 - 8:25

Un air arrogant, tout autant que ses paroles. Tu lèves un regard noir vers la demoiselle à la crinière dorée. Ah, si elle n'était pas une femme, sans doute aurais-tu ... Mais peu importe, tu peux très bien lui donner une leçon tout de même. Tu n'es pas de celle à te laisser impressionner par une pimbêche de ce genre. Tes lippes s'arquent, un sourire narquois s'y dessinent alors que tu bouges délicatement les doigts. Là, plus loin devant, une plaque de verglas se matérialise. Impact dans trois, deux, un ...

L'air satisfait, tu te redresses fièrement, ricanant. La chute a été majestueuse, surtout au vu de l'égo surdimensionné de la blonde, celle-ci a dû tomber bien plus haut que la scène le laisse croire. Voilà ce qui arrive, quand on s'en prend à toi. Mais quelque chose te dit que perdre la face devant toi ne plairait guère à ton interlocutrice. Comme si ton acte n'était pas suffisant, ton rire se fait plus audible alors que te colles dos à l'un des murs sans lâcher la demoiselle des yeux.

"Les choses insignifiantes sont parfois les plus dangereuses, petit chat ~"


Ah, celle-ci, elle ne l'a pas volée, n'est-ce pas ? Ca t'amuse. Elle va te distraire, tu le sens. Ca fait si longtemps ... On ne se moque pas de toi sans en subir les conséquences. Tu croises les bras, l'air aussi arrogant que le sien. Tu n'es pas mal non plus dans le genre, à te croire supérieure aux autres, mais pourtant, celle-ci a la palme, et de loin.

"Alors ça fait quoi de se rétaler au sol en perdant en même temps toute sa dignité ?"


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 33


Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Dim 9 Sep 2018 - 12:12

Cette chose sur ton chemin avait osé, elle avait osé te faire tourner en ridicule avec cette couche de glace. Il n'avait suffit que de quelques millimètres pour te faire chuter de façon grotesque, toi la seule et unique héritière de la famille Hohen ! Pour qui se prenait-elle ? Cette larve grotesque ! Ton fessier te faisait un mal de chien en plus, signe qu'un bel hématome serait apparu d'ici le lendemain matin. Et puis c'était quoi ce surnom là, petit chat.... Te redressant avec fureur tu lançais un regard noir à cette fille qui jouait avec sa magie simplement pour te faire chuter. Qui était-elle ? Pourquoi toi ? C'est elle qui t'est rentrée dedans de plus. 

"Fermes là !"

Tu t'avançais avec conviction vers cette bimbèche. Il était épaisse comme ton petit doigt ça ne serait certainement pas très difficile de lui donner une bonne leçon. Tu n'étais pas n'importe qui et elle allait le savoir à ses dépends ! Avec force tu l'attrapais par la gorge pour la maintenir fermement. Elle allait regretter le jour de sa naissance, elle allait regretter cette fameuse soirée, de t'avoir prise pour une personne ordinaire. Tu n'es pas ordinaire, tu es Mordred Hohen !

"Tu vas passer un sale quart d'heure la mocheté ! Je vais te refaire le portrait...." 

Un sourire narquois sur le visage, tu levais ta main libre pour en faire jaillir des étincelles rouges dans le seul et unique but d'effrayer cette folle. Oui elle devait être folle pour te narguer de cette façon. Un bon choc électrique sur la tête comme à l'ancienne et tout sera réglé et tu pourras rentrer chez toi, comme prévu.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Dim 9 Sep 2018 - 15:57

Ton sourire s'élargit devant le regard noir de la blonde. Ca t'amuse beaucoup, énormément. Tu ne bronches pas lorsqu'elle s'approche de toi, avec son air arrogant et dangereux. Elle ne t'effraie pas, au contraire, tu ris un peu plus, même lorsqu'elle t'attrape à la gorge. Tu l'observes de tes pupilles pétillantes alors qu'elle lève l'une de ses mains pour faire apparaitre quelques étincelles rouges. Tu ricanes en tentant de reprendre ton souffle.

"C'est pas tes petites joutes à la noix qui vont me faire peur. Un conseil ... Lâche-moi ~"

Tu lèves ta propre main, attrapant le poignet de ton assaillante qui te maintient à la gorge. Déjà, ta magie opère, refroidissant sa peau, son sang, ses muscles, jusqu'à ce qu'elle ressente un engourdissement. Dans le même temps, la glace la cloue au sol, remontant jusqu'à ses genoux. Tu parviens à t'expirter de ton étreinte avec une facilité déconcertante. Poussant un soupir, tout en secouant la tête, tu recules d'un pas.

"Je t'avais prévenue, petit chat. Tu ne sais pas à qui tu te frottes. Dommage, si tu avais été un homme, je t'aurais déjà eviscérée. Qu'est-ce que je vais faire de toi ?"

Tu croises les bras, l'observant de la tête aux pieds pendant un instant, avec ton sourire narquois. Tu recules encore de quelques pas pour t'appuyer dos au mur sans la quitter du regard, tel un félin lorgnant sur sa proie.

"Ca va ? Tu n'as pas trop froid, petit chat ? ~"


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 33


Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Mer 12 Sep 2018 - 15:32

La lâcher ? Certainement pas. Si elle continuait avec ce regard suffisant ton poing bourré d’électricité rouge allait s’enfoncer dans cette petite gueule d’amour, elle n’allait rien comprendre. Tu n’étais pas facile à impressionner de par ton passif. Ta foudre se faisait encore plus rouge, se teintant presque de la manière que le sang. Toutefois une étrange sensation commençait à se faire ressentir au niveau de ton avant-bras. Cette vipère n’allait pas se laisser tabasser comme ça. Baissant la tête suite à cette même sensation au niveau de tes membres inférieurs tu remarquais qu’une couche de glace était en train de t’immobiliser. Trop tard pour réagir et déjà la brune s’était dégagée de ton étreinte. 

« Fermes là ! Par derrière hein, même pas capable de te battre. Sale garce, je vais t’éclater la tronche sur le sol et plus personne ne te reconnaitra quand j’en aurai terminé ! »

La mâchoire crispée, tu faisais de ton mieux pour te contenir et ne pas exploser. Rien qu’à voir ce sourire sur son visage tu avais envie de l’exploser sur place, de la carboniser à l’aide de ta magie familiale. Ce sourire narquois… ce que tu ressentais vis-à-vis de lui était indescriptible. Et puis sa façon de s’appuyer sur ce mur à te regarder comme si tu étais la proie…. Tu t’agitais bougeant les jambes malgré les entraves pour entendre quelques craquements et une légère douleur que le froid devait atténuer. La blessure devait être beaucoup plus importante si tu tenais en compte ce facteur sauf que tu n’en avais rien à faire que tu continuais de t’agiter. 

« Le froid sera le dernier de mes soucis quand j’en aurai terminé avec toi. Tu vas regretter de m’avoir croisé espèce de vipère ! »

Tu n’étais plus capable de réfléchir la rage prenant le dessus. Et encore malgré ce que tu venais de dire tu avais encore quelques noms d’oiseaux bien sentis en stock que tu n’allais pas hésiter à lui balancer en pleine face à défaut de ton poing. Si seulement il n’y avait pas cette glace…. De rage tu lançais quelques étincelles électriques sur cette inconnue, sans succès.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Jeu 13 Sep 2018 - 19:20

Tu as trouvé ta petite distraction de la soirée, quelque chose qui te permet d'oublier un peu tes récents petits tracas. Un jouet, une chose. Mais es-tu réellement encore dans cette optique ? Tu l'observes, lui rendant cette arrogance qu'elle t'envoie si bien au visage. Et de manière inédite, tu te poses des questions. Qu'est-ce qui l'a rendue ainsi ? Si masculine, si vulgaire, si aggressive ? Car oui, désormais, tu sais que le passé nous forge, nous pousse à devenir telle personne et pas une autre. Tes assaillants t'ont rendue ainsi : cruelle, inhumaine, jusqu'à ce que quelqu'un d'autre ne change ta vision des choses.

"Quel langage jeune fille... Tu n'es pourtant pas en position de force ~"

Tu lui réponds avant de pouffer de rire. Tu la sous-estimes clairement. Comment pourrait-il en être autrement alors que tu la domines grâce à ton pouvoir ? Elle se démène comme un animal pris au piège. C'est si délectable, si excitant. Tu passes ta langue lentement sur ta lippe inférieure. Tu entends les sinistres craquements qui te paraissent pourtant si doux à l'ouïe. Tu fermes les yeux, arborant un sourire paisible, léger avant d'ouvrir soudainement les paupières.

"Tais-toi, veux-tu, j'aime entendre le doux chant de tes os qui se fracturent."


Ses tentatives offensives te laissent perplexes. Tu suis du regard ces petites étincelles écarlates insignifiantes. Tu prends un faux air choqué, afin d'attiser un peu plus sa rage.

"Oh quelle horreur ! Comment vais-je bien pouvoir m'en sortir face à une furie de ta trempe !"


Cette voix agaçante, exagérée avant que tes lèvres ne s'ourlent d'un sourire moqueur, narquois. Tu éclates de rire alors que la glace vient désormais emprisonner les cuisses découvertes de la demoiselle, enfin, si on peut l'appeler ainsi. Grâce à ton pouvoir de glace, tu parviens à immobiliser ces bras avant de t'approcher d'elle. Tu l'observes de cet air étrange, presque bestial.

"C'est là que le prédateur immobilise sa proie pour la dévorer ~"

Tu lèves un doigt, l'air joueur, sans quitter les pupilles d'émeraude. Et lentement, si lentement, l'extrémité de cette phalange intruse se pose sur sa gorge avant de glisser plus bas, suivant le trajet de sa trachée, son œsophage, puis sa cage thoracique. La douce caresse de ton ongle atteint enfin la naissance de sa poitrine. Tu l'aimes bien, ce nouveau jouet.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 33


Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Sam 15 Sep 2018 - 21:45

Lui faire ravaler ses paroles, lui éclater sa petite gueule de poupée... voilà ce que tu voulais lui faire. Et même si pour se faire tu devais te briser les jambes. Ce n'était pas une minuscule couche de glace qui allait t'empêcher d'agir. Furieuse tu essayais de l'atteindre avec quelques étincelles, étincelles qui ne faisaient qu'attiser son coté joueur selon toute vraisemblance. Elle se moquait de toi ! Elle te riait à la tronche toi l'héritière des Hohen, la dernière de ta lignée pure ! 

D'un geste, la brune emprisonnait tes bras pour t'immobiliser encore plus. C'était si frustrant de ne pas pouvoir bouger. Tu tentais de te débattre comme une véritable tigresse sauf que tu avais plus l'air d'un petit chat.

"Je vais t'éclater, te torturer, te casser les membres un à un. Libères moi que je te tue !" 

Croyais-tu vraiment qu'elle te libérerait ? C'était impensable, impensable pour toute personne ayant l'instinct de conservation. Sauf qu'elle ne comptait pas te libérer mais faire tout autre chose....

Tu écarquilles les yeux te tordant le cou pour échapper à ce doigt sur ta peau. Que faisait-elle ? Tu le savais en réalité. Elle allait faire comme lui, elle allait profiter de ton corps et te faire pleurer. Tu-tu avais pensé que tout cela aurait pris fin avec sa mort et voilà que tout allait recommencer. N'y avait-il donc pas de justice ? Ou était tout ton aplomb Mordred ? Disparu, évaporé au fur et à mesure que son index descendait le long de tes courbes. Paniquée, les yeux embués de larmes tu te serais écroulée si la glace ne te retenait pas. Puis quelques mots étouffés sortirent de ta gorge. 

"S-s'il te plait ne fait pas ça. Je veux pas. Je ne veux plus." 

Ta voix s'étouffa dans un sanglot. Voilà que ton comportement particulier te jouait une nouvelle fois un mauvais tour. Et dire qu'Onyx n'était même pas dans les parages pour te filer un coup de main.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Dim 16 Sep 2018 - 8:39

Tout ceci a l'air bien sadique, bien douloureux. La torture, le bris des os, tu connais, tu en as fait les frais, pour ensuite user de ces techniques pour te venger du monde entier. Ou plutôt des hommes en généralité. Secrètement, tu admires cet entrain qu'elle met à vouloir se libérer de son entrave. Mais tu ne la laisseras pas s'échapper comme ça, surtout suite à ses menaces de mort. Mais te voilà emprunte aux doutes. Arrogante, suffisante, mais pas meurtrière. Non cette fille aussi provocante soit-elle n'a certainement jamais ôter la vie de ses propres mains. Une grande gueule, tout simplement. Vous ne jouez pas dans la même cour. Elle est plutôt fascinante dans le fond.

Ses réactions t'amusent au plus haut point. Tu veux en savoir plus, encore plus. Alors, tu décides de taper dans un autre registre. Sa peau est douce, comme la tienne, malgré l'agressivité de cette demoiselle. Ton doigt glisse mais pourtant tu sens qu'elle tente de se dérober. Pourquoi ? Tu ne fais pourtant rien de méchant. C'est ce que tu faisais, à l'époque, pour jouer avec Castiel. Tu clignes des yeux avant de lever tes iris d'améthyste vers les siennes.

Tu es saisie par cette expression qu'elle arbore. Tu ne l'imaginais pas être capable de faire une telle tête. Tu ôtes ton doigt et laisse retomber ton bras contre ton corps. Tu restes un instant bouche bée devant cette lueur de terreur, devant ces pupilles d'émeraude voilées par des larmes incontrôlables. Et cette voix. Cette voix tremblante, suppliante. Ca te brise le coeur. Ca te rappelle des souvenirs.

Tu recules d'un pas, clos tes paupières en secouant la tête pour exorciser ces souvenirs qui te reviennent soudainement comme un boomerang. Puis, tu lèves l'entrave et rapidement, tu l'accompagnes dans sa chute afin que son corps ne heurte pas durement le sol de béton. Désormais, tu es là, un genou à terre, à la soutenir. Tu déglutis quelque peu, avant de te reprendre.

"Toi aussi ... Ils ont abusé de toi ?"


Le ton que tu prends est très différent de celui que tu as pu employer jusque-là. Il est plus doux, plus sérieux. Il n'y a plus aucune once d'amusement dans tes yeux. Plutôt de la compassion. Jamais tu n'as rencontré quelqu'un ayant vécu ce que vous avez subi toi et ton petit frère. Elle n'a rien dit mais pourtant, tu es sûre de toi. Ce regard, cette angoisse, cette réaction ... Ca te rappelle cette cave, ces viols à répétition. Ca te semble pourtant si loin mais pourtant si présent. Jamais, tu ne pourras oublier.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 33


Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Mar 18 Sep 2018 - 18:58

Elle était belle l’héritière de la famille Hohen ! Ton assurance, ta fougue vengeresse étaient déjà bien loin. Tu venais de tomber sur beaucoup plus forte que toi et tout allait recommencer. Toi qui pensais que SA mort te délivrerait il avait fallu que ta chance te joue des tours. Ta magie bien que particulière de par sa couleur n’était pas au niveau, sa glace étant nettement plus forte. Aveuglée par les sports de combat tu avais négligé l’aspect magique et en payais le prix. Elle va abuser de ton corps, de prendre pour son objet, son jouet. 

Malgré la situation qui pourrait pousser la plupart des Hommes à se surpasser pour survivre, toi, tu semblais défaillir. Tu semblais accepter la situation, résignée tu détournais le regard attendant qu’elle en termine avec toi. Une chose était néanmoins certaine tu ne fermeras pas les yeux, pas cette fois. 

Sans réellement t’en rendre compte tu te dirigeais vers le sol dégoûtant de cette ruelle. L’inconnue venait de te libérer de tes entraves et t’accompagnait, un genou au sol. Elle s’adressa ensuite à toi de la pire des manières, semblant compatir à ta situation. La fixant une nouvelle fois tu de demandais pour qui elle se prenait à la fin ? Elle s’amusait à te torturer pour finalement se la jouer comme une Sainte ? A sa phrase tu comprenais qu’elle aussi avait été victime d’abus, qu’elle avait enduré très certainement la même chose que toi….

« Je-je ne vois pas de quoi tu parles. » Tu détournes une nouvelle fois ton regard émeraude ajoutant : « J’ai pris peur c’est tout. Vas-y moques toi si tu veux, j’m’en moque. »

Ton visage prenait alors une autre teinte, partiellement déformé par la douleur que tu ressentais au niveau de tes membres inférieurs. La glace n’étant plus là, tu en payais le prix. Sauf que tu n’avais pas le temps de t’attarder sur ces quelques détails que tu jugeais insignifiant car des ricanements de « mâle » bien atteint par l’alcool commençaient à se faire entendre. A en juger par les bruits, ils devaient être tout un petit groupe….


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Sam 22 Sep 2018 - 8:14

Ce simple regard apeuré, embué de larmes t'a suffit à baisser ta garde. Tu la libères de manière presque instantanée alors que tu comprends ce que cette blonde arrogante a subi. Son tempérament est peut-être un mécanisme de défense, comme toi. Oui, toi aussi tu joues un rôle. Au début, c'était juste pour te faire oublier, mais tu t'es enlisée dans celui-ci au fil du temps. Mais cette fois, ton interlocutrice a réussi à atteindre ton petit coeur que tu dis volontiers de pierre. Tu compatis, sincèrement. Encore une chose qu'Abel t'a apprise : la compassion, l'intérêt pour autrui. Comme si son seul but ait été de te réhabiliter à l'humanité. Tu chasses ses pensées, car son souvenir te fait mal. Oui, même si tu ne l'admets, tu souffres, tu regrettes.

Tu es désormais aux côtés de la blonde, lui parlant comme tu le ferais à une amie. Tu soutiens son regard d'émeraude alors que les souvenirs traumatisants te reviennent en mémoire. Elle nie. Est-elle dans le déni pur et simple ? Ou ne veut-elle juste pas discuter d'une telle chose avec celle qui vient de prendre plaisir à la torturer ? Tu sembles être une autre personne désormais. La vraie Tihana, peut-être ? Une petite poupée docile et empathique envers quelques individus.

"J'me moquerai pas. J'peux pas me moquer puisque je réagissais de la même manière à une époque. Ca se combat, tu sais ... C'est possible de se relever après ça ..."

Oui, c'est ce qu'on - pour ne pas citer de nouveau ce nom - t'a appris. Mais tu fronces les sourcils en décelant sa douleur. Elle n'est pas morale, mais physique. Et tu entends ces rires, rauques qui s'approchent de vous. Tu détounes tes iris d'améthyste pour en déceler la provenance avant de poser ta main sur son genou. Tu insuffles un peu de ta magie pour soulager la douleur. Tu l'as fait tant de fois ces derniers mois ...

"Allez, on se tire, dépêche-toi."


Sans attendre de réponse, tu attrapes son bras, la soulevant de ton mieux. Tu passes son bras autour de tes épaules afin de te hâter, disparaissant vers une autre ruelle sombre et déserte. Tu aurais pu la laisser là, en proie à ces porcs imbibés d'alcool, mais tu n'as pas pu t'y résoudre. Tu as changé Tihana, sans l'ombre d'un doute.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 33


Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Dim 23 Sep 2018 - 10:56

Une bande d'alcoolique, des porcs en manque d'amour qui ne pensaient qu'à leurs attributs virils. Voilà qui tu allais avoir en face de toi. A tous les coups ils allaient bien en profiter. Une demoiselle avec des courbes si jolies comme toi. Dans ton état il te serait impossible de te défendre convenablement et encore moins de prendre la fuite. Tu avais cette dérangeante impression de n'être qu'un morceau de viande au milieu de loups affamés. Tout cela à cause de cette inconnue et de ton arrogance.... Et si tu avais passé plus de temps à fortifier ta magie qu'à apprendre de nouveau style de combat tu ne serais pas dans cette position délicate. 

Tu fermais les yeux attendant que les prédateurs viennent te dévorer, certaine que la brune qui t'avait mis dans cet état était en train de se moquer de toi. Tu avais l'air fine dans cette position, toi qui l'avais traité d'être insignifiant. A croire qu'une fourmi pouvait être sacrément coriace ! Tu entendais le groupe qui s'approchait de plus en plus, tes membres se mettaient à trembler quand soudainement tu te retrouvais soulever, presque projeter par quelque chose. Ce quelque chose n'était autre que la brune qui faisait en sorte de t'aider à te relever, te soutenant même avec force. 

Elle avait déclaré plus tôt que ce n'était pas son genre de se moquer, qu'elle avait connu la même douleur que toi et qu'il était possible de la combattre ? Mais qui était-elle à la fin ? Pourquoi se prenait-elle pour une sainte ? A cause d'elle tu avais presque eu les jambes brisées et là elle se prenait pour ta sauveuse ? Te donnant des conseils ? Tu serrais les dents à deux doigts de lui balancer ton poing dans la figure. Seulement tu devais te retenir, tu devais refréner tes envies de meurtre pour ne pas qu'elle te laisse à la merci de ces hommes alcoolisés. 

Une fois dans une autre ruelle, à l'abri d'une éventuelle bande d'ivrogne, tu poussais violemment la brune pour te dégager de son étreinte manquant de trébucher par la même occasion. Tu ne devais ton salut qu'à un conteneur à ordure placé à bordure du mur. 

"Mais putain t'es qui à la fin ?" Tu lui adressais ton plus mauvais regard tandis que tes membres tremblaient encore. Les émotions sans doute. Tu n'attendais d'ailleurs pas de réponse de sa part que déjà tu la pointais du doigt. 


"Touches moi encore et je te démolis !" 


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Lun 24 Sep 2018 - 19:29

Qu'est-ce qui t'a poussée à l'aider ? Tu aurais pu la laisser là, dans cette ruelle, à la merci de mâles imbibés d'alcool. Tu aurais pu briser chacun de ses os, un par un, les réduire en poussière jusqu'à ce qu'elle te supplit d'arrêter. Tu aurais pu lui arracher ce sourire arrogant des lèvres pour ne laisser qu'une expression de terreur sur ce visage si assuré. Et encore, tu n'aurais même pas eu besoin d'avoir recours à la violence, tu serais parvenue à ce résultat rien qu'en la touchant, juste comme ça. Ca aurait été si facile. Mais tu ne peux t'y résoudre. A la place, tu laisses ton âme prendre le dessus. Pourtant, de ce que tu as vu de son comportement. Elle le mérite.

Elle te repousse violemment, maintenant que vous vous êtes éloignées d'eux. Tu reprends ton équilibre assez facilement et l'observe avec calme. Tes pupilles d'améthyste sont inexpressive, ça en aurait pu être effrayant. Elle te demande qui tu es. Qu'importe ? Est-ce vraiment important ? Es-tu réellement quelqu'un. Mais tu ne lui réponds pas. Tu écoutes ses menaces en l'air. Tu l'observes un instant, quelques secondes, muette. Cette fois, tu ne te moques pas. Tu ne bronches pas, tu ne fais que cligner paisiblement des yeux.

"T'as bien vu que tu pouvais rien contre moi ? Ce serait bête de te briser l'autre genou, non ? Et crois-moi, je peux faire pire, bien pire. Tellement que malgré ton arrogance, tu perdrais vite les pédales. Tellement que t'en ferais des cauchemars. Mais je ne te ferai rien, c'est pas mon genre de m'en prendre à des pauvres biches sans défense comme toi."

Tu n'a toujours pas bougée de ta position. Libre à elle de t'attaquer. Tu l'emprisonnerais ou l'esquiverais. Tu es plutôt douée à ce jeu-là. Ce n'est pas une provocation, juste une constatation. Mais tu sais bien que les pauvres biches maltraitées et sans défense peuvent bien vite devenir de redoutables tigresses. Tu en es la preuve vivante.

"Tihana. Juste, Tihana. Et si tu veux savoir, t'étais pas si loin de la vérité tout à l'heure. Je ne suis personne de bien important. Et vous ? Votre ... Majesté ?"

Cette fois, tu n'as pu t'empêcher, tu arbores un sourire narquois.. Tu es certaine qu'elle mordra à l'hameçon. Mais il n'y a pas de raison que tu sois trop douce avec elle. Non ça, désormais, n'est réservé qu'à Castiel. Mais ton sourire s'efface bien vite.

"Il est encore de ce monde ... ton bourreau ?"


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 33


Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Ven 28 Sep 2018 - 20:07

C'était à croire que cette inconnue était encore plus arrogante que toi ! Cette folle semblait sûre de ses forces, de sa magie et semblait s'imaginer qu'elle serait capable de t'immobiliser une nouvelle fois. Enfin techniquement elle avait raison.... La barbe tu bouillonnais et étais proche de la rupture. Quelle casse couille celle là ! Que pouvais-tu lui répondre pour ne pas perdre la face ? Ou alors fallait-il que tu tentes de lui en coller une histoire qu'elle se calme pour une fois ?

"Vas-y fais moi perdre les pédales si tu veux ! J'en ai rien à foutre morue." Finissais-tu par dire tout en croisant les bras. Boudeuse c'était là la seule façon que tu avais d'admettre ta défaite sans risquer ta peau. Tu étais peut être orgueilleuse, fière à en mourir mais pas idiote. Elle s'appelait donc Tihana ? Mouais c'était bien le prénom d'une folle dingue ça ! 

"Ouais enfin c'était une façon de parler, jm'en tape de ton nom." Répondis-tu en haussant les épaules et détournant le regard. Toutefois tu ne pouvais t'empécher de te présenter à ton tour "Mordred... Hohen". Tu parlais comme si la demoiselle au pouvoir de glace connaissait ta famille ce qui devait sans doute être le cas au regard de la réputation familiale. Et oui tu étais peut être bien une princesse. Bien qu'honnetement le nom de ta famille commençait à être de moins en moins connu. La faute sans doute à l'accident de voiture de tes parents et de ton frère. 

Ton sourire nerveux s'efface, ton visage se décompose à l'écoute des derniers propos de Tihana. Pourquoi fallait-il qu'elle parle de LUI ? Tu en avais terminé avec et pourtant. Il semblait toujours. C'était comme cette chambre de cette immense manoir où tu ne voulais plus y mettre les pieds, elle était toujours là. Tu avais vu son cercueil lors des obsèques, tu avais vu ces quelques personnes le pleurer, cet affreux pervers et pourtant tu n'avais pas poussé cette porte de le voir derrière... comme avant. 

"Non... cancer." Ta voix était presque éteinte, le nœud au fond de ta gorge faisant son office. Cette Tihana avait réussi à te calmer physiquement et mentalement. Si tu étais dans un ring tu serais au sol, KO. Évitant son regard tu regardais le sol crasseux. "Pourquoi ça t'intéresse ?"


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Sam 29 Sep 2018 - 12:41

Elle te donne son prénom, semble insister à te révéler son nom. Lorsqu'elle le prononce, tu clignes des yeux. Hohen. Et alors, il a quoi de si exceptionnelle ce nom ? C'est juste, un nom. Comme toi tu peux t'appeler Green, même si tu l'as inventé de toute pièce, ton identité. Tu as juste conservé le prénom que tes géniteurs t'ont donné lorsque cette douce femme, qui te coiffait délicatement les cheveux, t'a mise au monde. C'est la seule chose dont tu te souviens de ton enfance, avant cette période sombre dans cette cave humide et miteuse. Juste un prénom et le souvenir que tu adorais clore tes paupières alors que celle que tu penses être ta mère s'occupait de ta soigneuse crinière d'ébène. D'ailleurs, tu en fais encore de même sur cette poupée offerte par Abel. Ca te calme, t'apaise, te fait réfléchir.

Mais tu abordes un tout autre sujet qui semble bien sûr déplaire à la dénommée, Mordred. Mordred ... C'est quoi ce prénom d'ailleurs ? Une fille peut vraiment s'appeler comme ça ? Enfin, peu importe. Tu soutiens ce regard soudainement apeuré. C'est fascinant à quel point cette blonde arrogante peut devenir aussi craintive en un seul mot. Tu ne parviens pas à conserver le contact visuel, ces perles d'émeraude te fuient. Tu apprends alors que la maladie à emporter ce salopard. Tu serres les dents, une mort bien trop douce pour une telle ordure.

"Parce que ... J'aurais pensé que tu l'aurais tué. Il méritait de souffrir plus que ça."


Tu la scrutes du regard. Tu comprends que malgré son agressivité envers toi, cette fille n'a jamais fait couler le sang jusqu'à ce que mort s'ensuive. Tu baisses les yeux sur ta main droite que tu regardes comme si c'était la première fois, puis tu te lances distraitement dans tes explications.

"J'ai tué l'un des miens ... Un coup de poignard en plein coeur. Ca m'a libérée d'un poids quand je l'ai fait. Il le méritait. Je n'ai pas pu avoir les autres, mais il fallait que je protège Castiel. Ils auraient pu l'avoir si je les avais attendus pour les tuer."

Tu lèves de nouveau les yeux vers elle, affirmant quelque chose de plutôt inhabituel mais tu es sûre de toi.

"Toi ... Tu n'as jamais tué qui que ce soit."


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 33


Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Sam 29 Sep 2018 - 20:23

Bizarre, folle, psychopathe, curieuse, emmerdeuse... tu ne manquais pas de qualificatifs pour parler de cette Tihana. Votre conversation ou plutôt cet interrogatoire qu'elle t'imposait te mettait plutôt mal à l'aise. Parler de cet homme, ce bourreau qui n'était autre que ton grand-père ne te plaisait guère. Rien qu'à repenser à ce qu'il te faisait subir autrefois suffisait à te déstabiliser et à te mettre dans tous tes états. Et puis qui était-elle pour te dire qu'il méritait de souffrir plus que ça ? Que savait-elle réellement sur ce que tu avais enduré ? Rien absolument rien ! Elle n'avait pas été à ta place et ne le serait jamais ! Avoir ce parent si proche de toi, faire des courbettes devant de tiers personnes pour finalement te martyriser une fois la nuit tombée... Tihana ne pouvait pas savoir ! Tu aurais préféré que ce soit des inconnus plutôt que lui, ton seul parent, le dernier. 

"C'est pas à toi de juger si il méritait de souffrir ou non." Tu étais nettement plus sèche, moins sarcastique cherchant à lui faire comprendre que tu ne souhaitais pas t'attarder sur le sujet. Et tu ne sais pas pourquoi mais elle raconte son histoire, le fait qu'elle a tué un de ses bourreaux, agresseurs. Tu roules des yeux avant de tourner la tête pour regarder au dessus de toi. Non non tu étais bien dans une ruelle et non dans une église, la brune n'avait pas besoin de se confesser. 

"J'ai une gueule de bonne sœur ? Je m'en tape de ce que t'as fait. Si ça t'a fait du bien tant mieux pour toi mais honnêtement je m'en contrefiche royalement." Toutefois ce prénom qu'elle venait de mentionner, ce Castiel t'intriguait. Elle avait subi un traitement spécial par des Hommes pour en sauver un et le cotoyer ? Pas de doute elle était folle ! "C'est qui ce Castiel ? Un Homme ? Tu vis avec lui ? Tu devrais le tuer lui aussi, un homme reste un homme. Je suis sûre que c'est un sale pervers, un vicieux comme les autres !" Tu avais débité tout cela comme pour te venger alors que tu ne connaissais pas ce Castiel... peut-être était-ce un familier ou une bestiole du genre. 

"Et d'ailleurs ça fait quoi que j'ai jamais tué quelqu'un ? Je compte pas rentrer dans ton gang de psychopathes félés du bocal !" Tu lui tournes le dos cette fois marmonnant des choses totalement incompréhensibles. Si Tihana faisait attention elle pourrait voir que tu avais les joues légèrement rouges.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Mar 2 Oct 2018 - 19:54

Tu l’écoutes dans le silence. Cette fille semble être d’un lunatisme exceptionnel, pire que toi. Toi, au moins, tu as une excuse, tu es folle. Mais cette blonde, elle, semble parfaitement saine d’esprit. Enfin peut-être simplement en apparence. Toi aussi, tu sais feindre la normalité parfois. Tu clignes des yeux, presque indifférente à ses paroles qui auraient pu blesser n’importe qui. Toi, tu t’en fiches, après tout, tu cherches simplement à l’aider puisque son passé semble la peser. D’ailleurs, tu commences à te demande ce qui te passe par la tête. Saint Abel déteint sur toi, sans l’ombre d’un doute. Tu finis tout de même par sourire narquoisement.

« Non, ta tenue me fait bien plus penser à une fille de joie qu’à une bonne sœur. »

Oui, tu viens bien te dire ce que tu as dit. Si elle s’énerve ? Et bien tant pis, tu lui briseras l’autre genou, ou peut-être que tu te joueras un peu plus d’elle, tel un chat sadique s’amusant avec sa petite proie sans défense. Après tout, elle te cherche, elle semble avoir besoin d’être remise à sa place. Tantôt tu veux l’aider, tantôt tu veux l’éviscérer, c’est plutôt excitant à vrai dire.

Mais ton visage se renfrogne lorsqu’elle mentionne Castiel. Elle ne sait rien de lui. Elle ne connaît pas cette importance qu’il a pour toi. Elle ne sait pas combien de coups il a pu prendre à ta place, combien il en a reçu de toi sans broncher lors de tes crises de folie. Il t’a énormément donné, dans cette cave, de sa nourriture à la couverture qu’il recevait en récompense lorsqu’il était obéissant. Il est le seul qu’il te reste, celui qui ne t’abandonne jamais. Tu serres les dents alors que tes pupilles d’améthyste sont dissimulées par tes mèches d’ébène.

Vas-y, fais lui payer cet affront, fais lui voir ~

L’occasion est trop bonne pour moi, pour intervenir, pour reprendre le contrôle. Ca faisait longtemps, si longtemps ! Laisse-moi faire, laisse-toi aller. Là dans cette ruelle, tu peux lui faire endurer tout ce que tu souhaites, lui rabattre son caquet de petite peste arrogante. Tu ne veux pas lui insuffler la peur ? Tu serres les poings. Ca y est, la colère t’envahit, elle t’aveugle presque. Tu relèves tes iris violines sur elle, inondé de rage.

« C’est pas un pervers ! Tu le connais pas, sans lui je serais pas là, alors ferme-là ! »

Tu agis vite, si vite ! Tu as tellement l’habitude de te jeter sur tes proies, de te tapir dans l’ombre. La blonde se retrouve propulsée plutôt violemment contre le mur alors que la furie s'avance vers elle, bloquant sa gorge avec son avant-bras.

"Retire ce que t'as dit.
"


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 33


Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Mer 3 Oct 2018 - 18:37

Tu n’as rien vu venir, toi la combattante pourtant si bien entraînée. Cette folle s’est jetée sur toi sans aucune retenue et tu venais de heurter le mur avec force, un nouveau craquement se faisait entendre au niveau de ton épaule. Tu grimaçais sous la douleur tandis que ta respiration se retrouva bien vite coupée. Parler de ce Castiel comme tu l’avais fait n’était pas la meilleure chose à faire. Mais que veux-tu tu étais comme ça, tous les Hommes étaient à mettre dans le même sac selon toi ! Cet Homme n’était qu’un sale pervers tu en étais convaincue ! La pression sur ta gorge était forte cependant tu gardais ton visage narquois. 

« Oh on dirait que j’appuie sur quelque chose là…. » 

Ton genou blessé se lève pour venir heurter l’abdomen de Tihana de plein fouet ! Tu grimaces également sous la douleur mais au moins tu peux de nouveau respirer. Le hic était qu’elle allait certainement répliquer et cette fois tu n’allais pas t’en sortir avec un genou ou une épaule en vrac. La brune allait taper fort, très fort certainement. Profitant de l’effet de surprise tu passes dans son dos pour l’attraper et l’attirer au sol. En une fraction de seconde tu arrives à l’immobiliser à l’aide d’une clef de bras, tes jambes autour de son cou. 

« Vas-y essaies de me transformer en glaçon tu resteras bloquée avec moi. » Tu serres un peu plus pour lui montrer que tu ne rigolais pas. Cette folle dingue n’allait pas pouvoir répliquer ou alors elle avait une force herculéenne. Sure de ton coup ton sourire narquois ne quittait pas tes lippes. L’arroseur arrosé Tihana ne pouvait plus rien faire et personne ne viendrait l’aider. 

« Tu as ton opinion j’ai le mien grognasse. TOUS les hommes sont des pervers, des êtres dégoûtants et ton Castiel fait partis de la même catégorie pour moi ! » Tu serrais encore un peu plus ta prise prêtes à lui casser le bras. « On fait moins la maligne, dire que j’ai failli te faire confiance, je vais te briser le br… » 

Tu t’effondras….


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 122

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Mer 3 Oct 2018 - 18:41

Tu souriais à ta grande sœur qui sans doute ne comprenait pas la raison de ta présence ici. Tu avais bien vu que quelque chose n’allait pas depuis son retour à la maison et tu avais décidé de la suivre, appareil photo à la main et oui on ne sait jamais. La nuit avec les néons des bars tu pourrais peut être trouver LE cliché qui t’aiderait à faire décoller ta carrière. Tu lui tendais la main pour l’aider à se relever tout en faisant attention à ne pas claquer ton précieux appareil. 

« T’es pas en colère ? Je m’inquiétais alors je-j’ai voulu prendre soin de ma sœur. » Tu te stoppais continuant à poser quelques questions « Tu peux me dire si ça va pas, tu as promis qu’on était une famille maintenant. C’est à cause d’Abel ? »

Une fois Tihana sur ses deux jambes tu époussetais tes vêtements afin que ta précieuse tenue de photographe ne soit pas abîmée. Tu posais tes pupilles sur la blonde allongée sur le sol, tentant de te justifier. 

« J’ai peut-être des photos de Kaede en maillot de bain mais je ne suis pas un pervers. » Tu relevais la tête vers Tihana « C’est professionnel j’te jure ! » Tu esquissais un sourire, ton ainée comprenant parfaitement que tu plaisantais et que ce genre de remarque surtout de la part d’inconnu ne te faisait plus rien du tout. Prenant un air plus sérieux tu relançais la brune : « Il est en train de tout casser dans le bar. Il se bat. » Tu te mords la lèvre estimant que tu devais lui dire : « Il n’est pas bien pour toi. » Cette fois Tihana pouvait déceler à quel point ton sentiment était réfléchi et bel et bien celui d’un adulte. Tu faisais de gros efforts pour paraître plus sociable de surcroît. 

Bougeant le bras inerte de la blonde qui était en train d’agresser ta sœur un peu plus tôt tu déclarais : « On ne peut pas la laisser ici Tihana. C’est normal qu’elle pense ça de moi tu sais. Tu as du le penser aussi non ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Mer 3 Oct 2018 - 18:49

Oui, elle avait appuyé sur quelque chose, une corde sensible qui n’est autre que ton petit frère. Mordred avait eu les mots de trop. Mais toi, c’est sur sa gorge que tu appuies et tu ne sembles pas vouloir lâcher prise. Étouffe-là, fais lui payer, n’hésite pas. Il n’y a plus aucune once de malice, de fourberie sur tes traits, simplement de la rage et de la haine non dissimulées. Mais tu n’es qu’une idiote, puisque dans ton excès de colère, tu n’as pas réfléchi. Cette fois, ta glace ne l’entrave pas et tu en prends conscience lorsqu’une douleur intense t’irradie l’abdomen. Le souffle coupé, tu lâches prise, toussotant en reculant de quelques pas.

« S-sale … garce … »

Mais elle ne te laisse pas le répit dont tu as besoin. Ah, il arrive parfois que la petite souris se retourne contre le chat. Ca n’arrive pas que dans les dessins animés pour enfants, apparemment. En un tour de main, elle est immobilisée. Il semblerait que ses capacités physiques dépassent de loin son maigre pouvoir. Tu te débats, ivre de rage, mais l’étreinte se resserre, te faisant pousser un gémissement de douleur malgré le fait que tu ne serres des dents pour l’éviter. Tu suffoques un peu, n’arrives à reprendre ton souffle. Ton cerveau s’active à toute vitesse et tu ne vois qu’une solution. Ne pas l’immobiliser, mais la blesser grâce à ton pouvoir, gravement s’il le faut.

« La … Ferme ! »

Tu ne supportes pas entendre ces mots à propos de Castiel. Tu préférerais qu’on te crève les tympans plutôt que de les ouïr. Elle te faisait confiance ? Tu as bien du mal à y croire. Tu fermes les yeux alors que ton bras entier devient de plus en plus douloureux, que ton souffle devient de plus en plus saccadé. Puis la pression fut soudainement plus lâche, sa phrase se brisant simultanément. Tu entends un bruit sourd alors que tu happes désormais l’air et que tu retrouves l’usage de ton bras, certes endolori. Mais pourquoi, tu t’attends au pire ? Tu ouvres les yeux et les écarquilles, surprise de ce protagoniste qui t’a sortie d’affaire.

« Ca-Castiel ? »

Il sourit, semble fier de lui. Encore sous le choc, tu ne dis pas un mot, attrapant sa main de ton bras sain pour te redresser. Il explique la raison de sa présence ici. Dire qu’un temps, les rôles étaient inversés, c’était toi qui le suivait n’importe où, tapie dans l’ombre pour le surveiller. Et cette fois … Tu secoues la tête, toujours perturbée. Il t’a suffi de voir le sourire de ton frère pour calmer tes pulsions sanguinaires.

« N-non… Merci. »

Bien sûr que tu n’es pas fâchée, tu n’es plus tout à fait la même désormais. Et sans lui, qui sait ce que tu aurais fait. C’était toi ou elle. Mais tu baisses les yeux lorsqu’il mentionne ce prénom qui te fait tant de mal, qui te serre une nouvelle fois le cœur. Idiot de cœur. Tes yeux se posent sur cette peste qui a osé insulter ton cadet. Tu te fais violence pour ne pas te venger illico presto. Mais le jeune blanc prend la parole, te faisant relever le regard vers lui. Il a changé, il a mûri. Tu souris légèrement, tu sais à quel point la photographie le passionne.

Mais son expression change, se fait plus sérieuse alors que tu ne sais pas à quoi t’attendre. Il le mentionne de nouveau. Tu baisses encore une fois les yeux, déglutissant. Pourquoi il se comporte ainsi, désormais ? A cause de cette femme avec qui elle l’avait aperçu plusieurs fois ? Qu’il avait déjà ramenée chez lui ? Non, il n’est pas bien pour toi, Castiel a raison. Tu acquiesces, telle une enfant déçue alors que tu déglutis à nouveau. Ca te fait encore mal, là, dans ta poitrine alors que tu te sens étrange. Comme si tu étouffais réellement. Une larme perle au coin de tes yeux, tu l’essuies. Il se rapproche de Mordred, toujours inconsciente. Tu ne lui jettes même pas un regard à cette garce décolorée. Tu décides même d’ignorer la suggestion de ton cadet, sachant parfaitement qu’il avait trop bon fond pour la laisser à la merci d’un passant trop éméché.

« J’ai jamais pensé ça de toi. Tu n’as jamais été comme les autres à mes yeux. Alors, ne le pense pas, toi non plus. Tu ne m’as jamais fait de mal, même lorsqu’ils te le demandaient. » Tu détournes le regard, comme s’il pouvait travers la pierre, pour se poser sur l’endroit où était Abel. « Lui aussi, je le croyais différent. » Tu t’approches de ton petit frère et l’enlace doucement, pour te blottir contre lui. « Castiel ? Pourquoi … Pourquoi, ça fait si mal ? »

Cette fois, tes larmes coulent bel et bien, sans doute la première fois depuis que tu as quitté l’appartement du motard. Tu n’as plus personne, à part celui que tu étreins, celui à qui tu te confies en sachant parfaitement que jamais il ne te trahira.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 122

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Mer 3 Oct 2018 - 18:54

La voir ainsi ne te plait pas. Habituellement c’était toi le petit garçon perdu et elle qui venait prendre soin de toi et là, voir les rôles inversés… ça te faisait bizarre. Bien qu’elle essaie de te convaincre tu sais très bien qu’elle t’a déjà lié à eux, vos bourreaux, mais ce n’est pas grave tu avais dépassé ce stade et c’était en grande partie grâce à ta psychologue. Oui tu voyais bel et bien une psychologue mais plus qu’une professionnelle de santé tu la voyais comme une amie à qui tu pouvais parler et cela te faisait un bien fou. Puis tout va vite, Tihana se réfugie dans tes bras, t’avoue ses peines et pleure dans tes bras. Bien que ton regard soit impassible à cet instant tu ne peux refréner tes envies de meurtre au sujet de ce motard et pourtant….

« Je… je pense qu’il est différent grande sœur. C’est juste que vos chemins se sont séparés. » Tu embrasses sa chevelure d’ébène tendrement avant de reprendre : « Il t’a aidé non ? Puis si tu veux le récupérer rien ne t’empêche d’aller le voir. »

Bien que tu ais une furieuse envie d’éclater la tête de cet homme, toi le non violent tu encourages ta sœur à reprendre contact avec lui si jamais elle le voulait. Ne pas vivre avec des regrets c’était ce que tu pensais depuis quelques temps, là aussi un enseignement de ta chère psychologue. Aussi peu importe la décision de ta sœur tu irais voir cet Abel pour lui dire ta façon de penser… aucun regret. Séchant une larme de ta sœur tu reculais. « Ca ne me dérange pas de te protéger tu sais mais c’est bizarre. » Tu souriais avant d’attraper la blonde qui était toujours inconsciente sur le sol. 

« Faut espérer que personne ne nous voit sinon on est bon pour un signalement à la police…. » Là encore souriant tu faisais le nécessaire pour que Tihana soit à l’aise. Aussi tu décidais d’aborder quelques sujets anodins que tu n’avais pas encore eu l’occasion de lui faire part. « Sinon je me suis trompé, Sharko est une dame et Velvet un homme et… j’ai eu des œufs il y a quelques jours. Je les ai mis sous couveuse. » Gémissant tu plaçais avec la plus grande difficulté la victime de ta sœur sur tes épaules et commençais à avancer. « Courant de semaine je dois aller voir le cardiologue, ça te tente de venir avec moi ? Comme avant ? Et pour ce soir pendant que Mademoiselle dort on ne se commanderait pas une pizza ? J’en mange parfois pour faire comme les tortues ninjas ! » 

Ton sourire se faisait encore plus grand, conscient de la bêtise de tes propos. Bien que tu avais beaucoup mûri ces derniers temps tu étais aussi de garder un coté enfantin ! Ayant un peu de mal à supporter le poids de cette inconnue tu te tournais vers Tihana : « Tu veux bien prendre mon appareil photo, je ne veux pas l’abimer, c’est un cadeau de ma grande sœur. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Mer 3 Oct 2018 - 20:14

Tu ne sais pas pourquoi, ni comment, mais il semblerait que tu sois entrain de pleurer. Toi, pleurer. Pour un homme, qui plus est. Un homme que tu as toi-même quitté. Tu es réellement une idiote. Tu es la responsable, tu t’en rends compte ? Ce mal être, tu ne le dois qu’à toi-même et tu le sais. Mais pourtant, n’est-ce pas lui qui t’a laissée en plan de nombreux soirs ? Tu as besoin d’attention. Ou plutôt tu avais besoin d’être le centre de son attention en particulier. Castiel aussi, le pense différent ? Alors, tu ne t’es pas trompée ? Oui, il t’a aidée, beaucoup même. Parfois, tu le regrettes, mais pourtant, c’est bien Abel qui t’a fait prendre conscience de ton tempérament. Grâce à lui, tu es désormais une véritable grande sœur et non un bourreau de substitution pour le jeune blanc.

« Je … C’est moi qui suis partie. Il ne voudra plus de moi. »

Véritablement, tu t’es enfuie, le terme est plus exact. Tu l'as laissé en plan, il ne te doit rien. Il a tourné la page, de toute évidence. Le jeune blanc cueille tes larmes. Oui, la situation peut paraître bizarre, mais Castiel devient un homme, quelqu'un de responsable alors que toi tu t'apitoies sur ton sort. Tu l'observes attraper la blonde alors que tu hausses un sourcil. Toi, tu l'aurais traînée négligemment sur le sol en l'attrapant par une jambe. Elle ne mérite pas mieux. Mais tu sais bien que ce n'est pas faisable, pas assez discret. Ton frère est bien plus humain que toi, n'est-ce pas ?

"Elle mérite même pas que tu l'aides au vu de ce qu'elle a dit sur toi."
grommelles-tu dans tes dents.

Mais ton interlocuteur change de sujet, évoquant ces précieuses petites tortues que tu avais adoptées avec lui en animalerie. Tu as l'impression que cela fait des lustres que c'est arrivé. Tu l'écoutes, lui souriant. Tu aimes parler de choses légères, ça te fait penser à autre chose.

"Des oeufs ? Combien ? Il va falloir qu'on agrandisse leur habitat pour loger cette petite meute !"
Tu marques une pause, en réfléchissant. "Combien de temps ça met à éclore un oeuf de tortue ?"

Tu fronces un peu les sourcils en décelant ce gémissement. Elle doit être lourde cette petite garce, tu espères que Castiel ne va pas se blesser à cause d'elle. Tu lèves ton bras gauche en vue de l'aider avant de grimacer et te raviser. Elle t'a fait plus de mal que tu le pensais. Tu poses ton autre main sur les zones endolories pour y insuffler un peu de froid alors que le jeune blanc poursuit la conversation. Il semble plus épanoui que jamais alors, tu lui souris de nouveau en retour.

"D'accord, je t'accompagnerai. Je suis fière de savoir que tu prends ta santé en main, tu sais. Et d'accord pour une pizza ! Celle avec des ananas dessus, j'ai découvert ça avec Ab..."

Un pincement au coeur. Tu t'interromps, déglutissant en baissant de nouveau le regard. Relevant tes prunelles d'améthyste, tu attrapes avec précaution l'appareil photo. Tu continues ton chemin en sa compagnie.

"Ça se passe bien, tes séances photos avec la petite énervée aux cheveux roses ?"



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 122

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Ven 5 Oct 2018 - 19:16

Tu n’avais pas eu le temps de lui répondre concernant la période d’incubation des œufs que déjà ta chère sœur embrayait concernant ta petite blague sur les tortues ninjas. Tihana semblait contente de tes efforts alimentaires te proposant même de prendre une pizza avec des ananas dessus avant de bloquer car il s’agissait d’un repas qu’elle partageait habituellement avec le Saint Abel. C’était très curieux cette sensation bizarre qui émanait de tout ton être concernant cet individu, tu arrivais même à ressentir d’étrange picotement au niveau de ton visage et dans le bas du dos…. Par la suite Tihana cherche à changer rapidement de sujet parlant de Kaede en la nommant la « petite énervée aux cheveux roses ». Tu intervenais rapidement tâchant de mettre les choses au clair. 

« Promets-moi de jamais parler de sa taille Tiha. Je crois que Kaede complexe un peu. Visiblement elle ne peut pas devenir mannequin professionnelle à cause de ça. » Tu te mords la lèvre inférieure avant d’ajouter : « Pourtant je te jure que pour moi elle mériterait de devenir pro, elle a un petit quelque chose dans le regard capable de…. » Tu te stoppais n’étant pas capable de mettre un mot sur ce que tu ressentais. Tu aurais bien placé ce même mot que la dernière fois à savoir que tu la trouvais envoutante mais Tihana pourrait mal l’interpréter surtout vis-à-vis de sa déception avec Abel. 

Continuant ton chemin à travers la ruelle puis une autre ruelle tu décidais de répondre aux autres interrogations de ta sœur histoire de noyer le poisson comme on dit. Si jamais Tihana se mettait à te parler de ton modèle photo tu allais vite voir tes joues se teinter de rose et les questions allaient fuser. Car oui tu appréciais énormément ton amie car tu trouvais sa compagnie rafraîchissante et agréable et peut être même que cette compagnie influait sur ton palpitant malade. 

« Alors j’ai beaucoup de mal à trouver des réponses cohérentes sur internet et même dans les livres ce n’est pas clair. Faut dire que Velvet et Sharko sont des espèces rares et que c’est difficile de les trouver. Une espèce classique c’est 70 à 90 jours alors une exotique comme les deux…. » Ta sœur avait fait fort pour te les trouver faut dire et tu lui en serais éternellement reconnaissant. Elles t’avaient permis de te sociabiliser via les animaux et même avec les humains comme avec Eiko par exemple. « D’ailleurs comme tu abordes le sujet… on a un grand jardin à la maison… tu crois que l’on pourrait envisager de faire construire une véranda pour y installer une sorte de serre ? Ce serait beaucoup mieux qu’un terrarium et je pense que Nate pourrait m’aider et même séparer les mâles des femelles enfin si tu es d’accord pour toutes les garder. »

Oui le vétérinaire t’avait déjà été d’une aide non négligeable par le passé et tu étais certains qu’il le serait dans le futur. Il fallait simplement espérer que Tihana accepte et puisse également financer une extension au sein de votre maison. Il s’agissait d’un petit défaut chez toi que tu essayais un maximum de corriger car vivre au crochet de l’argent d’autrui n’était qu’une solution de facilité en fin de compte qui ne te permettrait pas de continuer à grandir. 

« Sinon pour la pizza on peut peut-être oublier l’ananas pour en trouver une rien qu’à nous ? Genre poulet épicé ou quatre fromages les tortues ninjas sont fans du fromage aussi, sans à cause de leur maître tu sais le rat ? » 

Plutôt que de reprendre la pizza d’un autre peut être que Tihana accepterait que vous ayez votre petit rituel ensemble ? Rien n’empêche de changer, d’évoluer, un peu comme toi en ce moment. C’est si grisant de te voir changer ainsi Castiel, pourquoi gagnes-tu en maturité alors qu’il serait si plaisant de te voir encore comme un petit être torturé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Dim 7 Oct 2018 - 8:48

Tu parais étonnée de l'entendre de demander si sérieusement de ne pas exposer ce qui semble être le principal complexe de la Rose. Est-il ainsi attentionné envers tout le monde, ou juste avec cette fille ? Un peu contrariée, tu baisses les yeux, marmonnant que tu tenteras d'y penser, à l'avenir. Les mots qui suivent te surprennent alors que tu tentes de capter son regard. Mais il semble fuyant, à cet instant. Quelque dans le regard capable de quoi ? Tu ne le sauras sans doute jamais, puisqu'il se tait sans finir cette phrase qui pèse déjà sur ton coeur qui te serre. Alors, après Abel, ton petit frère va finir par se détourner de toi pour aller vers une autre ?

Tu as envie de le forcer à poursuivre, mais étrangement, tu n'en as pas la force. Tu tentes de te faire une raison. Il arrive à un moment où les petits oisillons grandissent et prennent leur envol une fois adulte pour s'échapper du nid. C'était ce qui allait se passer pour Castiel. Mais cet oiseau, aussi grand soit-il, tu souhaiterais continuer de le couver un peu. Sans doute le temps que toi-même, tu sois capable de reprendre les airs. Oui, en ce moment, tu as l'impression d'être aigle incapable de battre des ailes. Comme si quelqu'un les avaient brisées.

Il change de sujet, te prouvant ainsi que la fameuse Kaede était un sujet délicat pour lui. Tu déglutis, te renfrognant un peu en l'écoutant. Non pas que ses paroles ne t'intéressent pas. Non, tu t'inquiètes. Tu jalouses cette fille qui va certainement finir par te le voler. Tu continues d'avancer à ses côtés, répondant tout de même à sa requête.

"Bien sûr. De toute manière, la maison est bien trop grande pour nous deux, je pense qu'on peut aussi accueillir une famille de tortues. On va pas les abandonner ces petites bêtes."

Pour cela, tu es sincère. Tu détestes l'abandon, le fait d'arracher des bébés à leurs parents. Sans doute un traumatisme que tu gardes et garderas toujours au fond de toi. Tu n'en as jamais parlé à personne d'ailleurs. C'est peut-être pour cette raison que le poids sur ton coeur te semble si lourd depuis que tu as quitté Abel.

"On se renseignera demain, pour cette véranda, ça ne devrait pas être un problème."

Castiel revient vers votre repas alors tu lèves les yeux, lui adressant un léger sourire en acquiesçant. Il a toujours ce côté enfantin que tu lui connais, et tu espères qu'il le gardera toujours.

"D'accord, un rituel à nous. Le poulet épicé, c'est tentant." Puis tu tiltes. "Comment un rat peut être le maître des tortues ? C'est bizarre, je croyais que les rats étaient nuisibles pour elles ?"

Oui, tu es sérieuse. Oui, toi aussi, tu gardes cette petite part d'innocence enfantine en toi. La question fait débat, même si elle est tout de même sans importance. Les dessins animés sont parfois dénués de sens. Ils ne servent qu'à amuser le bon public. Tu reprends des esprits.

"Elle te plait la petite ... enfin, la fille aux cheveux roses ?"


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 122

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   Dim 7 Oct 2018 - 9:24

Tout se goupillait bien et Tihana ne semblait contre offrir à votre demeure une petite extension. Seulement tu comptais bien rembourser la jeune femme et montrer que tu étais responsable. C'était important pour toi, pour tes changements que tu entreprenais dans ta vie. Te mordant la lèvre tu cherchais le bon moment pour le lui demander et tu décidais de te lancer. Ta grande sœur n'était plus comme avant, elle est plus "docile" et à ton écoute. "Par contre Tihana... tu serais d'accord que je te rembourse petit à petit la véranda ? C'est-c'est important pour moi. Je veux prouver que je suis capable de me comporter comme un adulte moi aussi tu sais." Tu souriais encore sans te démonter cette fois. Nous l'avons déjà dit Castiel mais tu as changé... quelle tristesse ! C'était si agréable de te torturer. Mais quelque chose nous dit que nous reviendrons très bientôt te tourmenter, ce genre de changement ne dure jamais bien longtemps avec toi de toute façon. 

La conversation s'orienta ensuite une nouvelle fois sur les pizzas et ce petit rituel que tu voulais instaurer entre toi et ta sœur dans le seul et unique but de lui faire oublier cet Abel. Si l'intention était louable tu espérais vraiment que la brune passe à autre chose car la voir aussi perturbée TE perturbait également. Tu étais si heureux de la revoir habiter chez vous, se comporter comme une grande sœur et partager des moments aussi précieux comme, bizarrement, cette conversation. D'ailleurs Tihana t'arracha un petit rire devant sa réflexion totalement logique concernant le maître des tortues ninjas. Il était vrai que le rat était l'ennemi naturel des tortues enfin dans la vie réelle, là il ne s'agissait que de films, de comics ou encore de bandes dessinées. 

"Je vois que tu n'as pas oublié mes explosés sur les tortues." Tu te stoppais alors pour te retourner vers elle. "Tihana... je suis vraiment content que tu sois revenue à la maison. Je t'aime beaucoup grande soeur." Tu te retournais à nouveau pour reprendre ta marche histoire de ne pas tomber dans un moment gênant enfin c'était sans compter Tihana qui n'hésita pas à te questionner de nouveau sur Kaede. Rougissant tu prenais soin de marcher devant ta sœur afin qu'elle ne décèle pas ton trouble. Que pouvais-tu répondre à sa question ? Tu savais la demoiselle aux cheveux roses sincères sauf qu'un monstre comme toi ne pourrait jamais prétendre à être avec une fille comme elle. 

"Je ne vais pas te mentir... Oui." Tu te mordais encore une fois la lèvre. "Ne sois pas en colère mais j'ai l'impression que je ne suis pas le genre de personne qui peut prétendre à avoir quelqu'un. Kaede est si jolie alors que moi... je suis moi. Je sais d'avance que je vais me prendre un rateau monumental enfin c'est le terme que les jeunes emploient. C'est un peu comme la belle et la bête. Kaede est la belle et moi.... Et en plus c'est un film donc ça n'arrivera jamais."
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don’t get too close, it's dark inside [PV Mordred]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» it's dark inside.
» maxim romanov { « monster don’t sleep under your bed, they sleep inside your head. »
» Clara ☩ it’s dark inside... it’s where my demons hide...
» It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh
» Dark Heresy ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Autres lieux-
Sauter vers:  
Top-Sites