Partagez | 
 

 Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]

Aller en bas 
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 356

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya Kisaragi
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
7 ★ - Partner
En ligne
MessageSujet: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Lun 12 Fév 2018 - 22:51

« Work, work, work. »

Fujin, unissons-nous!

Une énième journée de travail au café étudiant. Rien de bien excitant. C'était vers la fin de l'après-midi, approximativement 16h. Il ne lui restait pas beaucoup de temps avant de terminer le travail et heureusement: le café était totalement vide et le temps commençait à lui paraître vachement long. Elle était simplement assise sur le tabouret derrière le comptoir, sa console portable à la main, très concentrée dans son jeu. Il fallait qu'elle batte ce boss le plus vite possible avant de mourir, c'était crucial. Une flèche dans l'oeil, K.O. pour quelques secondes, vite, sors l'épée et frappe-le jusqu'à ce qu'il se relève, mais attention, il va attaquer direct, recule vite. Alors qu'elle allait enfin porter le coup final de ce long combat, la porte du café s'ouvrit et fit place à un client, la clochette retentissant bruyamment. Enfin, "bruyamment", non, mais assez pour la déconcentrer et qu'elle envoie valser sa console dans un sursaut. Panique! Si elle touchait le plancher, c'était foutu, terminé, et elle n'avait vraiment pas l'argent pour s'en payer une nouvelle avec son salaire de crève-faim et son loyer (même modique) à payer... Ses réflexes s'enclenchèrent et d'un coup de la main, son pouvoir rattrapa le précieux objet et le fit doucement léviter jusqu'à sa propriétaire qui le récupéra dans un soupire de soulagement. Bon, elle s'était fait tuée par le boss, mais au moins, elle pourrait recommencer.

Éteignant la console, elle se leva de son siège, restant derrière le comptoir pour accueillir le client.

« Bonjour. Qu'est-ce que je peux vous servir? »

Elle ne pensait pas l'avoir déjà vu avant, un autre nouveau? Il y en avait pas mal depuis quelques temps, il lui semblait. Miya était du genre très observatrice. À défaut d'aller vers les gens, elle les analysait et les observait, sans être trop insistante non plus, mais assez pour son cerveau enregistre les têtes qu'elle croisait, surtout à son boulot. Elle avait une très bonne mémoire et ça l'aidait dans pas mal de choses, comme éviter des gens qu'elle considérait comme dangereux ou nuisibles. Il fallait savoir se protéger un minimum sur Awashima, la gameuse s'en était bien rendue compte. Heureusement, elle n'avait pas encore fait de rencontres vraiment... hm... atroces, hormis cet imbécile de soldat, mais elle ne l'avait jamais revu. Elle ne s'en sortait pas si mal tout de même.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 27/01/2018
Occupation : Étudiant en linguistique
Sexualité : Bisexuel / Panromantique
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Mbuyi Kimaro
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Mar 13 Fév 2018 - 1:20

Dling ! « Oh, joli timbre ! », s’exclame le musicien dans ma tête. La porte vitrée s'ouvre sur un café étudiant à l'ambiance chaleureuse égayée par les petits tableaux abstraits de couleurs vives accrochés aux murs, et renforcée par les nombreuses boiseries qui s'accordent avec les briques ocres et le papier peint d'un simple beige. L'ensemble est sobre, mais ne manque pas de goût. Je sens que ce café va vite devenir un second foyer pour moi. Surtout le temps d'en trouver un premier… Étonnamment, il est presque vide. Il est pourtant 16h, normalement pas une heure de pointe pour les étudiants mais pas plus une heure creuse pour autant…

Alors que j'entre et que la cloche tinte, une jeune femme assise derrière le comptoir sursaute et envoie sa console voler dans les airs. Dans un instant de panique, elle fait un mouvement vers l'avant. Trop tard. Mais alors que la console va s'écraser par terre, elle ralentit, et même, se suspend en l'air avant de remonter en flottant doucement vers sa propriétaire.
« Oh, bien joué ! », je m'exclame avec surprise.
C'est donc une… Fujin, c'est ça ? Décidément, j'ai du mal à me faire à la magie. Si on m'avait dit ça il y a deux semaines, nul doute que je n'y aurais pas cru… D'ailleurs, je n'ai toujours aucune idée de quels sont mes propres pouvoirs. Je suppose qu'ils ne se sont toujours pas éveillés. Ou sinon je dois être complètement miro…

La barmaid se tourne vers moi et je peux fixer ses traits dans mon esprit. Cheveux bruns pâles, tirant sur le rose, tombant au-dessus des épaules. Yeux à peu près de la même couleur. Couleur naturelle ou non ? Depuis mon arrivée ici, je croise beaucoup de gens avec des pigmentations bizarres ; c’est probablement lié à la magie. D’ailleurs, avec mes cheveux violacés et mes yeux qui hésitent entre le bleu et le vert, je serais mal placé pour faire des commentaires… Plutôt petite, environ un mètre soixante, avec de belles courbes. Elle a une veste blanche avec des oreilles de chat (meow!). Pour résumer, elle est mignonne et elle a du goût. D’ailleurs, pendant un instant, l’image de Cecilie se superpose à celle de la barmaid, j’ai un pincement au cœur et mon regard s’assombrit. Quatre ans qu’elle m’a plaquée et elle revient toujours me hanter à chaque fois que je rencontre quelqu’un qui lui ressemble…

Et puis le temps reprend son cours.
« Bonjour. Qu'est-ce que je peux vous servir? »
« Bonjour ! », je dis avec un sourire doux.
Tout en répondant, je me dirige vers le comptoir, m’installe d’un mouvement leste sur un tabouret de bar près de la jeune femme et pose mon sac sur celui d’à côté. Puisque le café est vide, autant en profiter pour discuter avec l’unique personne présente dans la pièce, moi excepté.
« Hmm… Vous avez quoi comme bières ? », je reprends.




Niels papote en #5511cc.
Mon autre personnage : Mbuyi Kimaro


Dernière édition par Niels Jensen le Ven 8 Juin 2018 - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 356

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya Kisaragi
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
7 ★ - Partner
En ligne
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Ven 16 Fév 2018 - 23:50

« Work, work, work. »

Fujin, unissons-nous!

Un court instant. L'espace d'une furtive seconde, elle eut l'impression de lire de la tristesse dans les yeux de l'étudiant. Mais le moment fut si court qu'elle eut l'impression de l'avoir simplement imaginé, rêvé. Avait-elle réellement vu ce qu'elle croyait avoir vu? C'était difficile à dire en réalité... Mais, quand même, elle se demanda ce qui pouvait l'attrister. Était-il nouveau sur l'île, avait-il été déraciné comme tellement de gens sur Awashima? Possible... Il y avait autant d'histoires que de personnes et, bien souvent, elles étaient assez tristes. Être kidnappé comme ça sans la possibilité de dire au revoir était déchirant, crève-cœur. Tout votre monde s'en trouvait bouleversé, comme le sien, comme ceux de milliers d'autres, sans doute.

Tentant de ne pas montrer son léger trouble, elle se contenta de sourire en le regardant s'asseoir au comptoir. Elle rangea sa console dans son sac avant de reporter son attention sur lui.

« Hmm… Vous avez quoi comme bières ? »

Fronçant les sourcils, elle le regarda, incertaine. Euh, des bières? Dans un café? Bizarre celui-là. D'où est-ce qu'il venait pour ne pas savoir faire la différence entre un café et un bar? Elle fit la moue avant d'annoncer, contrite:

« Nous n'offrons pas de bières, je suis désolée. Que du café, chocolat chaud et thés, ainsi que des viennoiseries. »

Malgré elle, elle l'observa un peu, essayant de déchiffrer ses origines. Mais encore une fois, elle n'avait aucune idée. Son accent lui était étranger. Ses traits ne sortaient pas de l'ordinaire, m'enfin, dans le sens qu'ils n'étaient pas reconnaissables, facilement liés à une origine. Des yeux bleus, perçants, des cheveux noirs tirants sur le bleu-violet... Il était grand, élancé, mais tout de même pas maigre, on sentait une certaine musculature sous ses vêtements. À côté, elle avait l'air bien frêle, malgré ses formes bien dessinées. Mais sa petite taille et son poids plume se devinaient aisément.

« Vous voulez autre chose, peut-être? Ou bien simplement discuter, c'est comme vous voulez... Comme vous pouvez le voir, il n'y a pas foule aujourd'hui et j'avoue que je m'ennuie un peu... »


Pas foule, c'était un euphémisme... Le café était carrément vide, hormis elle et lui. Déprimant et assez rare, par ailleurs. D'habitude, il y avait toujours deux-trois personnes en train d'étudier...


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~


Dernière édition par Miya Hisakawa le Lun 19 Fév 2018 - 3:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 27/01/2018
Occupation : Étudiant en linguistique
Sexualité : Bisexuel / Panromantique
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Mbuyi Kimaro
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Sam 17 Fév 2018 - 15:11

Elle fronce les sourcils brièvement. Je n’ai dit rien dit de bizarre, si ?
« Nous n'offrons pas de bières, je suis désolée. Que du café, chocolat chaud et thés, ainsi que des viennoiseries. »
Ah. Zut. Bon. Euh… Je prends quoi du coup ?
« Vous voulez autre chose, peut-être? Ou bien simplement discuter, c'est comme vous voulez... Comme vous pouvez le voir, il n'y a pas foule aujourd'hui et j'avoue que je m'ennuie un peu... »
« Un chocolat chaud, alors. Et un pain au raisins. », je réponds.
« Discuter, c’est très bien aussi. », je reprends après une légère pause.
Après une semaine de formalités administratives, c’était la première journée de cours de Niels à Awahsima. Le programme n’était pas exactement le même qu’à Aarhus, et tous les cours étaient en anglais, évidemment. Pas que ça le dérange tellement, à vrai dire. Par contre, s’asseoir dans un amphi sans Line et Hans lui avait conféré une terrible sensation de vide, et leur absence, ainsi que celle de Nicolai et d’Erik, avait été d’autant plus pesante pour le Danois. Malgré son tempérament sociable, il n’avait pas encore réussi à se mêler aux autres étudiants du fait de sa sensibilité affective à fleur de peau, et il se sentait terriblement seul.
Bien sûr, il n’avait donné aucune nouvelle à ses amis et à ses parents, malgré les sms et les appels manqués à répétition. Il était tout simplement incapable de trouver quoi leur dire, et il avait fini par arrêter de regarder son portable, parce que c’était trop douloureux. Depuis une semaine, il avait eu de multiples occasions de constater qu’aussi surprenant que cela puisse être, cette histoire de pouvoirs surnaturels était bel et bien vraie.
D’un autre côté, il n’avait toujours aucune idée de la nature des siens, et il se demandait si ses ravisseurs ne s’étaient pas trompés sur son compte, tout en s’interrogeant si ce serait ou non une bonne nouvelle… Après tout, maintenant qu’il était ici et qu’il savait que l’île existait, il ne pourrait probablement plus partir, même s’il se révélait dépourvu de tout pouvoir, et dans ce contexte il serait toujours mieux qu’il en ait, même s’il n’avait aucune idée de ce qu’il en ferait.

« Ça fait longtemps que tu es ici ? », je demande à la barmaid avec un sourire fatigué, alors que les doutes et les interrogations recommencent à se bousculer dans ma tête.

Spoiler:
 




Niels papote en #5511cc.
Mon autre personnage : Mbuyi Kimaro
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 356

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya Kisaragi
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
7 ★ - Partner
En ligne
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Sam 10 Mar 2018 - 19:18

« Work, work, work. »

Fujin, unissons-nous!
Visiblement, là d'où il venait, les cafés servaient de l'alcool. Miya se demandait de plus en plus d'où il pouvait bien venir... Un pays européen? Ils étaient bien reconnus pour leur production d'alcool...

« Un chocolat chaud, alors. Et un pain aux raisins. »

Elle lui sourit en réponse, lançant la machine pour le chocolat avant de lui servir une tranche bien épaisse de pain aux raisins et de le déposer devant lui, attendant que sa boisson soit prête. Un petit silence suit ses paroles, simplement ponctué du bruit de la machine à café, avant qu'il ne dise qu'il voulait bien discuter.

Le regard fatigué de l'inconnu lui rappelait beaucoup de gens sur l'île, malheureusement. Souvent de ceux qui venaient d'arriver et ne savaient pas trop quoi faire maintenant. Toute une vie complètement chamboulée, ce n'était jamais simple à vivre. Elle-même n'était pas encore certaine. Tellement de choses restaient en suspend...

« Ça fait longtemps que tu es ici ? »

D'un côté, elle avait l'impression que ça faisait des siècles et de l'autre que c'était encore très récent. Deux ans. Deux ans déjà. Que s'était-il passé lors de ces deux dernières années? Tellement peu de choses au fond... Oui, elle avait développé ses pouvoirs, plus qu'elle ne l'aurait cru en si peu de temps. Mais hormis ça, elle était toujours incroyablement seule. C'était assez triste...

Elle soupira doucement avant de répondre.

« Ça fait un peu plus de deux ans... Déjà. »

La machine à café arrêta alors de faire du bruit et elle fit mousser le lait pour l'ajouter au mélange, donnant un chocolat chaud onctueux à la limite de la décadence. Miam. Ça donnait envie.

Elle déposa la tasse devant lui, lui donnant le prix en coliz* avant de se rasseoir sur son tabouret pour être plus confortable.

« Et toi? Je ne t'ai jamais vu dans le coin. Tu es arrivé récemment? »

*
HRP:
 


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 27/01/2018
Occupation : Étudiant en linguistique
Sexualité : Bisexuel / Panromantique
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Mbuyi Kimaro
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Sam 10 Mar 2018 - 21:06

La barmaid me sert une tranche de pain aux raisins. Je reste un instant décontenancé par la forme spiralée du pain, qui est tout à fait étrangère au Danemark et dont je me demande comment elle est produite, mais je suis immédiatement séduit par l’odeur qu’il dégage, qui est terriblement appétissante.

« Ça fait un peu plus de deux ans... Déjà. »

« Oh, tu as eu le temps de t’habituer, alors... »

Inutile d’être dans ma tête pour comprendre que ce n’est pas mon cas. Ça se voit sur mon visage, ça s’entend dans ma voix. Et puis de toute manière, quelle est la probabilité pour un étudiant d’attendre plusieurs années avant de soudainement mettre les pieds dans un café étudiant de son université ? Tout seul, en plus. Bref, question rhétorique.

Et puis elle me tend la tasse de chocolat chaud. Brûlant et nébuleux. À l’odeur sucrée et savoureuse. J’inspire profondément, emplissant mes poumons de ce fumet. Elle me donne le prix. En coliz. Ah oui, c’est vrai, les coliz. Ça non plus, je n’y suis toujours pas habitué. Je fais un bref calcul pour déterminer l’équivalent en couronnes et me rassurer en constatant que le prix est tout à fait raisonnable.

« Et toi? Je ne t'ai jamais vu dans le coin. Tu es arrivé récemment? »

Je relève mon nez de la tasse et répond sans hésiter :

« Dix jours. Je veux dire, aujourd’hui c’est le dixième. Et c’était mon premier jour de cours… »

Je soupire. Je repense aux amphis, aux rangées d’étudiants inconnus autour de moi, à l’absence de Line et de Hans, au timbre nasillard et fatiguant de M. Álvarez, le professeur qui va désormais m'enseigner la phonétique à la place de Mme Hansen ; à mon repas en solitaire au resto U ce midi… Je grignote un morceau de pain aux raisins, mais quoique il soit très bon, je n’ai qu’à moitié faim et je suis bien incapable de dévorer la tranche en quelques bouchées comme je le fais d’ordinaire.




Niels papote en #5511cc.
Mon autre personnage : Mbuyi Kimaro


Dernière édition par Niels Jensen le Dim 27 Mai 2018 - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 356

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya Kisaragi
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
7 ★ - Partner
En ligne
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Lun 26 Mar 2018 - 23:36

« Work, work, work. »

Fujin, unissons-nous!
Il avait cet air qu'elle connaissait bien des gens qui venaient de débarquer, un peu perdus, ne sachant pas trop trop quoi faire, essayant de comprendre ce qui leur arrive sans réellement y parvenir... Elle connaissait bien ça... Parfois, elle avait le sentiment de le ressentir encore, même après deux ans. Elle était restée presque au même point que lorsqu'elle était arrivée et c'était tellement décourageant...

Seulement dix jours qu'il était là... Pas étonnant qu'il se sente aussi abattu. Miya lui fit un léger sourire, compatissante.

« Je vois... Ce n'est jamais très facile les premiers jours, surtout quand on se retrouve seuls... »

De ce côté-là, elle avait eu une chance folle d'être tombée directement sur Hiiag à son arrivée. Elle n'osait imaginer ce qui ce serait passé si elle avait été laissée à elle-même sur la plage ce soir-là alors qu'elle vivait trop de deuils pour pouvoir tous les énumérer. Celui de sa mère, encore vif dans son esprit, elle ne l'oublierait jamais. Avait-elle réellement pu faire la paix avec ce qui lui était arrivé? Elle n'en était pas certaine, mais deux ans plus tard. Et chaque année, à la date anniversaire de sa mort, elle s'enfermait, manquait les cours et restait dans le noir de son studio à pleurer. Elle doutait d'un jour parvenir à classer ce douloureux dossier...

Alors qu'elle s'était perdue dans ses souvenirs, ses yeux s'étaient légèrement humidifiés et elle secoua la tête, pour lui cacher son trouble. Peut-être un brin trop tard...

« Si tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, n'hésite pas alors... Je suis toujours ici, de toute façon. J'ai eu la chance d'avoir de l'aide à mon arrivée, si je peux rendre la pareille, cela me ferait très plaisir. »

Et elle sourit de nouveau, plus franchement, enterrant définitivement son malaise.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 27/01/2018
Occupation : Étudiant en linguistique
Sexualité : Bisexuel / Panromantique
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Mbuyi Kimaro
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Mar 27 Mar 2018 - 16:40

« Je vois... Ce n'est jamais très facile les premiers jours, surtout quand on se retrouve seuls... »

Mmm. J’acquiesce, et prends une bouchée de pain au raisins, mais en fait, je n’ai pas vraiment faim, et même s’il est tout à fait savoureux, cela ne suffit pas à me donner de l’appétit. Le chocolat, lui, a plus de succès. Il est corsé, et bien dosé en sucre – heureusement, car il n’en faut pas tant que ça pour qu’un chocolat devienne écœurant. Et puis, il est chaud. Délicieusement chaud. Je sens comme une ligne se dessiner le long de mon corps, suivant le passage du liquide le long de mon œsophage, jusque dans mon estomac.

La barmaid s’interrompt un instant, et il me semble apercevoir une larme qui perle au coin de son œil avant qu’elle ne secoue la tête, comme pour évacuer des pensées négatives. Je ne l’interroge pas – ce ne sont pas mes affaires, et je comprend qu’elle n’ait pas envie d’en parler avec quelqu’un qu’elle connaît à peine. De toute manière, je ne suis pas moi-même pas en forme, et je vois difficilement comment je pourrais la consoler.

« Si tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, n'hésite pas alors... Je suis toujours ici, de toute façon. J'ai eu la chance d'avoir de l'aide à mon arrivée, si je peux rendre la pareille, cela me ferait très plaisir. »

« Je suppose que j’ai surtout besoin de temps pour m’habituer », je soupire.

Un ange passe. Le chocolat exhale sa vapeur parfumée et mon regard se perd dans ses tourbillons lactés. Au bout d’un moment, je finis par relever les yeux et rétablir le contact avec la barmaid qui me fait face.

« Barmaid, c’est un petit boulot, pas vrai ? Tu es étudiante à côté, non ? Tu fais quoi ? », je lui demande dans une piètre tentative de briser le silence malaisant qui s’est installé.




Niels papote en #5511cc.
Mon autre personnage : Mbuyi Kimaro
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 356

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya Kisaragi
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
7 ★ - Partner
En ligne
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Dim 1 Avr 2018 - 4:34

« Work, work, work. »

Fujin, unissons-nous!
De temps, hum? Le temps, disait-on, arrangeait tout. Mouais. Deux ans avaient passé et rien ne semblait résolu pour elle. Elle pleurait encore la perte de sa mère et de toute sa vie d'avant. Elle n'avait pas réussi à réellement se relever de ces épreuves. Elle survivait simplement, voletant de-ci de-là, sans vraiment trop savoir où s'orienter, quoi faire. D'un côté, ses études, elle savait ce qu'elle voulait. Ça avait toujours été clair, depuis qu'elle était toute petite, que c'était ce qu'elle voulait faire de sa vie. Le changement d'environnement ne changeait rien à cela. Mais tout le reste? Sa vie ne devait pas tourner exclusivement autour de son travail. Des amis? Le seul qu'elle avait réellement eu s'était volatilisé dans la nature. Et c'était atroce à vivre, cette solitude. Mais également, rencontrer des gens, se lier à eux, c'était aussi dangereux. Dangereux de souffrir, d'être déçue et encore une fois abandonnée. C'était tellement compliqué...

Le silence plana un instant, pas étrange ni gênant. Juste. Un petit moment de réflexion tranquille entre eux. Lorsque le jeune homme reprit la parole, il changea de sujet. Pas une mauvaise idée.

« Barmaid, c’est un petit boulot, pas vrai ? Tu es étudiante à côté, non ? Tu fais quoi ? »

Ses études. Un sujet qu'elle aimait aborder parce que c'était sa seule raison de vivre pour l'instant. C'est avec plaisir qu'elle répondit, un petit sourire aux lèvres.

« Oui en effet, je suis étudiante. J'étudie en conception de jeux vidéos. Programmation, scénario, gameplay, tout ça... Oh, au fait, je m'appelle Miya. »

Avant de continuer cette conversation, il lui semblait important de se présenter quand même. Ce serait bizarre de discuter comme ça sans savoir le prénom de la personne à laquelle elle s'adressait.

« Et toi alors, tu fais quoi comme études ici? »


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 27/01/2018
Occupation : Étudiant en linguistique
Sexualité : Bisexuel / Panromantique
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Mbuyi Kimaro
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Dim 1 Avr 2018 - 20:30

La barmaid me répond avec un sourire et une voix enthousiaste. Elle a des étoiles dans les yeux : clairement, ses études sont une passion, comme pour moi.

« Oui en effet, je suis étudiante. J'étudie en conception de jeux vidéos. Programmation, scénario, gameplay, tout ça... Oh, au fait, je m'appelle Miya.
Miya ? C’est joli comme prénom. Moi, c’est Niels, je réponds avec un sourire.
Et toi alors, tu fais quoi comme études ici? »

Réponse logique. Ça ne me dérange pas, au contraire. Moi aussi j’adore mes études, et même si peu de gens comprennent en quoi consiste le domaine que j’ai choisi et qu’on me prend souvent pour un alien, j’aime bien en parler. Surtout avec d’autres jeunes – ils ont souvent moins de préjugés, en tout cas ceux avec lesquels j’ai l’occasion de parler.

« Je fais de la linguistique. Je n’ai pas encore vraiment décidé, mais je pense me spécialiser dans la phonologie – l’étude de l’utilisation des différents sons dans les langues. Ça n'a pas vraiment d'applications concrètes mais c’est super intéressant ! »

Je m’interromps dans un petit rire, puis reprends avec l’explication de ce rire impromptu.

« Le moins qu’on puisse dire, c’est que la plupart des gens ne considèrent pas ça comme un “métier d’avenir”. J’suis un parasite sociétal, quoi. Un peu comme les artistes. D’ailleurs, je fais beaucoup de musique aussi. Définitivement un parasite, je conclus avec un sourire ostensiblement ironique.
Toi c’est déjà mieux, même si y a plein de vieux ronchons qui râlent que les jeux vidéos ça gangrène notre société, au moins tu fais des études pour un métier dont pleins de jeunes rêvent sans oser s’y lancer. »

Je m’arrête et bois une gorgée de chocolat chaud, avant de reprendre sur un ton enflammé.

« Mais bon, you only live once, comme on dit. J'ai envie de faire un métier qui me plaît, pas de passer ma vie enfermé dans un bureau à faire de la paperasse ou je ne sais quoi. Et puis franchement, entre les patrons des grosses entreprises qui s’en mettent pleins les fouilles ; les politiciens qui s’en foutent de leur pays et qui veulent juste faire carrière ; et les traders qui gagnent de l’argent sans avoir d’utilité réelle, je trouve que niveau parasitisme on a inventé bien pire que les arts et les sciences humaines. »

Je pousse un soupir de frustration et d’exaspération.

« Enfin bref, je m’égare, et puis mes diatribes antisystème t’ennuient probablement, désolé. »




Niels papote en #5511cc.
Mon autre personnage : Mbuyi Kimaro


Dernière édition par Niels Jensen le Ven 10 Aoû 2018 - 23:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 356

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya Kisaragi
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
7 ★ - Partner
En ligne
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Lun 2 Avr 2018 - 3:48

« Work, work, work. »

Fujin, unissons-nous!
À l'idée de discuter de ses études, Niels (puisque c'était le nom qu'il lui avait donné) semblait tout aussi enthousiaste qu'elle. Linguistique? Wah. Un domaine assez peu connu en effet. Qui pouvait être intéressant, elle supposait, lorsqu'on y portait attention.

« La linguistique hum? Tu pourrais faire de la recherche, je suppose? Sur les langues? »

Franchement, elle ne connaissait pas grand chose dans ce domaine. Elle parlait deux langues, l'anglais et le japonais. La linguistique était utile pour justement apprendre à parler ces langues. C'était une question de savoir comment placer sa langue, sa bouche, pour produire les sons propres à chaque langue. Mais hormis ça et la recherche pure et dure, elle ne savait pas trop non plus ce qu'il pourrait faire de ses études. Enfin, même lui, qui s'y connaissait, ne semblait pas le savoir!

« Le moins qu’on puisse dire, c’est que la plupart des gens ne considèrent pas ça comme un "métier d’avenir". J’suis un parasite sociétal, quoi. Un peu comme les artistes. D’ailleurs, je fais beaucoup de musique aussi. Définitivement un parasite. »

De la musique. Elle aimait bien, même si, en vrai, elle n'y connaissait rien non plus. Son domaine, c'était beaucoup plus la technologie. L'art, souvent, la laissait perplexe: bien qu'elle puisse apprécier la musique, le reste était pour elle assez obscur en réalité. Enfin, sauf ce qui pouvait avoir une application concrète sur son futur métier de conceptrice de jeux vidéos, comme le design des personnages, des paysages, etc. Mais la peinture au sens classique, la sculpture... Vraiment pas sa tasse de thé.

« Oui, c'est vrai... Mes études sont plus concrètes on va dire que les tiennes. Après, je ne me suis jamais vue faire autre chose que ça de ma vie. Pour moi, c'était une évidence. »

Du plus loin qu'elle se souvenait, Miya n'avait jamais voulu faire autre chose que de travailler dans le domaine des jeux vidéos. Au départ, elle ne savait pas trop exactement vers quel métier spécifique se tourner. Le design, ça c'était clairement un non. Elle n'avait pas l'âme d'une artiste au sens propre. Par contre, imaginer les différents gameplays, trouver un concept global et travailler autour, coder... Ça c'était plus son truc. Très vite, elle s'était orientée vers le côté plus pratique des choses. Tout en faisant aller son imagination.

À sa tirade sur les parasites, elle se contenta de sourire simplement.

« L'art n'est pas inutile. Il apporte quelque chose aux gens depuis des milliers d'années. Si on continue de le faire, c'est que c'est utile. Je n'ai pas une grande âme artistique, mais je sais le reconnaître. »


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 27/01/2018
Occupation : Étudiant en linguistique
Sexualité : Bisexuel / Panromantique
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Mbuyi Kimaro
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Ven 13 Avr 2018 - 14:14

« La linguistique hum? Tu pourrais faire de la recherche, je suppose? Sur les langues? »

En théorie, la gameuse marquait un point… En pratique, pas vraiment. D’une part, l’idée de faire de la recherche trottait déjà dans la tête de Niels depuis un moment ; d’autre part elle ne résolvait pas vraiment la question.

« Oui, bien sûr, on peut faire de la recherche. Mais il n’y a pas beaucoup de postes. En sémantique et en syntaxe il y a plus d’offre, parce que ça a des liens avec les langages de programmation et que ça intéresse les informaticiens, mais ce n’est pas ce qui me plaît le plus…»

[...]

« Oui, c'est vrai... Mes études sont plus concrètes on va dire que les tiennes. Après, je ne me suis jamais vue faire autre chose que ça de ma vie. Pour moi, c'était une évidence. »

Tu en as de la chance ! Moi, j’ai pas mal tâtonné. Même maintenant, j’ai trouvé un domaine d’études qui me plaît mais je ne sais pas trop ce que je ferai après. Et puis, j’ai un peu choisi ça au hasard, parce que j’étais fort en langues et que la musique ce n’était pas “raisonnable”. Des fois je me demande si je n’aurais pas du envoyer chier la raison et aller faire de la musique sans me poser de question.

Tant pis. La linguistique c’est chouette aussi, et puis si je ne fais pas de la recherche peut-être que je pourrai me trouver un boulot à temps partiel qui me laisse le temps de faire de la musique en temps que pro. D’ailleurs, je n’ai pas fait de recherches poussées, mais quand on y pense, rendre l’île viable sur le plan social et économique, ça ne doit pas être une mince affaire. Je me demande comment les gens qui sont à la tête de ça font pour que ça marche, mais il ne doit pas y avoir beaucoup de postes de recherche… Est-ce qu’on peut magouiller pour obtenir des postes dans des laboratoires à l’étranger ? Ils ont forcément des agents “infiltrés” sur les continents pour se ravitailler en tout ce que l’île ne produit pas. Sans doute aussi pour maintenir de bonnes relations avec les gouvernements. Après tout, cacher l’existence d’une île au grand public ne doit déjà pas être une mince affaire, alors les gouvernements, avec leurs services secrets et tout le bazar… Il y a forcément des gens au courant. Et les dirigeants d’Awashima ne doivent pas avoir envie de s’attirer les foudres d’un pays ou d’un autre. Imagine, si les États-Unis nous prenaient en grippe, avec tout l’attirail militaire qu’ils ont à disposition… Je ne donnerais pas cher de notre peau. Mais bref je m’égare. Est-ce qu’il y a des Awashimiens (c’est comme ça qu’on dit?) à l’étranger, hormis des maîtres-espions en relations avec les services secrets et des négociants chargés de ravitailler l’île en secret ?

Je finis par relever les yeux de mon chocolat aux volutes nacrées. Miya me regarde avec une tête bizarre, et je me souviens qu’elle a fait un commentaire sur l’art.

« L'art n'est pas inutile. Il apporte quelque chose aux gens depuis des milliers d'années. Si on continue de le faire, c'est que c'est utile. Je n'ai pas une grande âme artistique, mais je sais le reconnaître. »

Je la fais poireauter depuis combien de temps ? 5 secondes ? Une minute ? Aucune idée. Heureusement que je pense vite, je n’ai pas dû la faire attendre très longtemps. J’espère. Si ça continue comme ça elle va finir par me prendre pour quelqu’un de vraiment bizarre.

« Bien sûr que l’art n’est pas inutile. Tu n’as pas pris ce que j’ai dit au premier degré, hein ? C’est juste que la plupart des gens “normaux” ne le comprennent pas. J’ai l’impression que beaucoup de gens accordent beaucoup trop d’importance au “sérieux” et à la réussite sociale et en oublient le reste. C’est sans doute pour eux que c’est le plus triste, d’ailleurs. Non ? »

Est-ce que je suis bizarre ? Peut-être. Sans doute. Enfin, ça dépend de ce qu’on désigne par bizarre, je suppose. Bon, faudra que je vérifie, mais je peux sans doute mettre une croix sur l’idée de faire de la recherche après. C’est peut-être pas une mauvaise chose, à vrai dire. En faisant de la recherche, je n’aurais sans doute plus le temps de faire de la musique sérieusement. Pas sûr que je tiendrais le choc de ne pas pouvoir faire de musique sérieusement pendant plusieurs années de suite. Le truc moins cool, c’est que je vois difficilement comment je pourrais continuer à faire de la phonologie si je ne fais pas de la recherche. Ou prof. Remarque, les cours à la fac, c’est surtout donné par des enseignants-chercheurs. Donc…




Niels papote en #5511cc.
Mon autre personnage : Mbuyi Kimaro
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 356

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya Kisaragi
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
7 ★ - Partner
En ligne
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Lun 23 Avr 2018 - 22:55

« Work, work, work. »

Fujin, unissons-nous!
Il s'était longuement perdu dans ses pensées et la jeune gameuse respecta avec joie son silence. De toute façon, elle qui était parfois si lente, c'était en général elle qui faisait attendre les autres. Elle parlait lentement, cherchait ses mots longtemps, laissait des blancs parfois gênants dans les conversations sans trop se rendre compte. Elle pouvait bien le laisser songer un peu.

Il finit par redescendre sur Terre, elle le vit dans ses yeux, et elle lui sourit simplement.

« Bien sûr que l’art n’est pas inutile. Tu n’as pas pris ce que j’ai dit au premier degré, hein ? C’est juste que la plupart des gens “normaux” ne le comprennent pas. J’ai l’impression que beaucoup de gens accordent beaucoup trop d’importance au “sérieux” et à la réussite sociale et en oublient le reste. C’est sans doute pour eux que c’est le plus triste, d’ailleurs. Non ? »

Miya secoua la tête vivement avant de répondre.

« Non, bien sûr. Je disais juste que je ne fais pas partie de celles qui pensent l'art inutile. Il apaise l'âme, suscite des émotions, réveille des choses enfouies en nous. C'est dommage que tellement de gens soient si fermés d'esprit qu'ils ne le voient pas. »

Miya avait été élevée dans un milieu serein où la musique retentissait souvent. Ses parents, bien qu'assez intellectuels, savaient reconnaître l'art à sa juste valeur. La gameuse avait de très nets souvenirs d'eux en train de danser dans le salon de leur maison... De si beaux souvenirs...

Mince, elle devait arrêter d'y songer sinon elle allait se mettre à pleurer. Ce serait idiot, Niels ne comprendrait certainement pas ce qui lui arrivait et ce n'était pas son genre de se laisser aller devant des inconnus. Sauf à son arrivée sur l'île. Mais c'était bien différent... Aujourd'hui, elle avait un peu plus le contrôle sur sa vie, contrairement à l'époque. Elle planta à nouveau son regard pâle dans celui du garçon.

« C'est en effet triste... Vivre sa vie simplement en terme de performance, ce n'est pas vivre selon moi. Il faut savoir ne rien faire aussi, s'amuser, se reposer. Profiter de la vie. »

Elle disait ça... Mais profitait-elle réellement de la vie, elle, en ce moment? Pas vraiment... Elle bossait, allait à l'école, et le reste du temps, quoi? Ses jeux vidéos enfermée dans son petit studio d'étudiante? Elle vivait dans un 5 mètre carrés et elle n'était même pas fichue de passer plus de temps à l'extérieur. M'enfin... Toute seule, l'extérieur lui faisait peur. Il fallait l'avouer...

Préférant ne pas s’appesantir sur des sujets lourds, elle continua plutôt sur la musique, qui semblait le passionner.

« Tu disais que tu faisais de la musique. Tu joues de quel instrument? À moins que tu ne chantes simplement? »


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 27/01/2018
Occupation : Étudiant en linguistique
Sexualité : Bisexuel / Panromantique
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Mbuyi Kimaro
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Ven 8 Juin 2018 - 19:12

« C'est en effet triste... Vivre sa vie simplement en terme de performance, ce n'est pas vivre selon moi. Il faut savoir ne rien faire aussi, s'amuser, se reposer. Profiter de la vie.
Mmm. Tout à fait d’accord. Même si c’est pas toujours facile… »

J’esquisse un sourire las. Ce n’est pas en suivant le mythe de la croissante perpétuelle que la société va s’orienter vers cette philosophie… Et pourtant, ça ferait du bien à tout le monde si on n’était pas perpétuellement incité à bouger, toujours bouger, sans relâche, toujours être actif, productif, constructif, bref « utile à la société ». Surtout à celle de consommation qui n’en a rien à faire de savoir si les gens vont bien, du moment qu’ils consomment !

« Il y a des hauts et des bas… Je suppose que c’est normal pour tout le monde. Que c’est lié à la société dans laquelle on vit… »

Je soupire, et achève ce qui reste de mon chocolat chaud, tandis que Miya change de sujet de manière bienvenue.

« Du sax. », dis-je en réponse à sa question.
« J’ai eu un coup de cœur dessus quand j’avais sept ans. Je n’ai jamais regretté depuis. Le sax c’est… C’est toute ma vie, avec les langues et la linguistique. »




Niels papote en #5511cc.
Mon autre personnage : Mbuyi Kimaro
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 356

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya Kisaragi
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
7 ★ - Partner
En ligne
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Mar 24 Juil 2018 - 17:16

« Work, work, work. »

Fujin, unissons-nous!
Son sourire las démontrait aisément ce qu'il pouvait penser du monde dans lequel ils vivaient. Enfin... Était-ce la même chose sur l'île? Probablement, vu que les gens qui la composaient venaient ultimement des continents... Et d'ailleurs... Elle ne s'était jamais réellement posé la question, mais qui dirigeait l'île? Hormis cette A. mystérieuse, qui gérait l'île réellement? C'était une question à creuser...

Elle sortit de ses réflexions alors que le musicien répondait à sa question.

« Du sax. J’ai eu un coup de cœur dessus quand j’avais sept ans. Je n’ai jamais regretté depuis. Le sax c’est… C’est toute ma vie, avec les langues et la linguistique. »

La gameuse hocha doucement la tête. Le saxophone.. C'était joli, comme instrument, même si elle ne s'y connaissait pas plus que ça. Pour elle, l'art était quelque peu obscur. Elle savait apprécier la musique, mais sans trop savoir ce qui l'attirait dans telle ou telle chanson. Elle n'avait pas l'esprit d'analyse pour ça. Elle l'avait pour les sentiments des gens aussi bien que pour la programmation, bien sûr. Mais ça... Ça restait très mystérieux dans son esprit.

« Je vois... C'est bien d'avoir une passion dans la vie et de pouvoir la pratiquer. Je comprends ce que tu ressens, c'est la même chose pour moi avec les jeux vidéos. Ils m'ont tenus compagnie dans les pires moments. Je suppose que c'est pareil pour toi et ta musique... »

Miya avait été une petite fille bien solitaire, très réservée, même renfermée. Elle ne s'ouvrait qu'à ses parents, et même. Elle pouvait passer bien du temps dans sa chambre, seule, sans parler à quiconque. Les gens l'effrayait. Elle se sentait différente, sans savoir pourquoi, et était souvent la cible de moqueries. Elle était lente, amorphe, dormait beaucoup. Bref, elle était bizarre aux yeux de ses camarades. Elle préférait donc passer du temps sur ses consoles, elle avait la paix.

Les jeux vidéos avaient été autant sa bouée de sauvetage que son ancre qui la tirait vers le fond. Ça lui avait permis de s'évader un peu de sa vie... Mais également, cela l'avait éloignée de la réalité, des gens avec qui elle aurait pu se lier. Un moyen simple pour éviter tout contact avec les autres... Jusqu'à ce que son meilleur ami parvienne à percer ses lourdes défenses. Petit à petit, il avait réussi à toucher son âme du bout du doigt alors qu'elle la gardait jalousement d'ordinaire. Réussirait-elle à nouveau à s'ouvrir aux gens, réellement? Seul le temps le dirait...

Réfléchissant à ce qu'il lui avait dit, une question lui vint.

« Tu ne voulais pas en faire ta carrière, de la musique? »

Il avait parlé de la société qui dégradait les arts... S'était-il tourné vers autre chose à cause de ça? Ses parents, peut-être, ne prenaient pas au sérieux sa passion ou son talent pour la musique? Quelqu'un l'avait-il découragé pour trouver quelque chose de plus... "valable"? M'enfin, il avait aussi spécifié que la linguistique n'avait pas énormément d'applications concrètes non plus. Mais peut-être que cela faisait-il "plus sérieux" pour certains...

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 27/01/2018
Occupation : Étudiant en linguistique
Sexualité : Bisexuel / Panromantique
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Mbuyi Kimaro
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   Mar 14 Aoû 2018 - 18:33

« Je vois... C'est bien d'avoir une passion dans la vie et de pouvoir la pratiquer. Je comprends ce que tu ressens, c'est la même chose pour moi avec les jeux vidéos. Ils m'ont tenus compagnie dans les pires moments. Je suppose que c'est pareil pour toi et ta musique... »

Flash. Je revois Cecilie, après qu’elle ait appris que j’étais bi, m’accuser de ne pas l’aimer elle, mais de préférer Nicolai, et de la tromper avec lui. Puis me dire qu’elle me quittait. Je revis le coup de poignard que j’ai ressenti à cet instant. Je suffoque, presque. Je ne comprends pas. Je balbutie quelques mots maladroits. J’attrape sa main alors qu’elle se détourne de moi. Elle la dégage sèchement et me dit que j’aurais dû mieux réfléchir à ce qu’elle représentait pour moi si je voulais qu’on reste ensemble. Qu’il est hors de question qu’elle se contente d’être un plan cul et un refuge pour quand Nicolai n’est pas là. Et elle s’en va sans me lancer un dernier regard. Comme si je n’existais plus. Mais je t’aime, Cecilie, je n’ai jamais aimé qui que ce soit d’autre que toi. Je t’aime ! Cecilie ! Ne me laisse pas comme ça, je t’en supplie ! Cecilie…

Je me revois, dans ma chambre. Vautré sur mon lit. J’écoute de la musique en boucle. Que des morceaux tristes ou sombres. Je ne suis pas passé dire à mes parents que je suis rentré. Je ne veux pas qu’ils me voient dans cet état. Je pleure dans mon oreiller sans discontinuer. Je hurle, mais aucun son ne sort de ma gorge.

À un moment, Mark toque à la porte. Il a entendu la musique. Comme je ne réponds pas, il s’inquiète et il passe la tête à travers la porte qu’il a entrebâillée. Il n’a pas de mal à comprendre que quelque chose ne va pas. Alors il vient s’asseoir à côté de moi et je pleure dans ses bras. Longtemps. Sans retenue. Je n’ai pas la force de me retenir pour le rassurer. Je pleure, encore et encore. La musique est encore là. Elle me soutient autant que les bras de mon père.

Ça dure comme ça pendant des heures. Allen nous a rejoint. Ça ne change rien. Ça ne suffit pas. Rien ne parvient à m’apaiser avant que l’épuisement ne finisse par l’emporter et que je ne m’endorme dans leurs bras.

Je dors mal. Le lendemain, quand je me réveille, Allen est là, malgré l’heure pour le moins matinale. Une tasse de chocolat chaud et du pain au raisin juste chaud comme il faut m’attendent sur la table. Et surtout, il a mis de la musique. Je mange difficilement. Malgré l'odeur appétissante et même si je n’ai pas mangé depuis la veille au midi et que j’ai terriblement faim, j’ai la gorge nouée et je n’ai pas d’appétit.

À côté de moi, mon père lit dans le canapé. Il attend que j’aie fini de manger pour m’interroger. Il se doutait de la réponse, évidemment. J’acquiesce silencieusement et il me prend dans ses bras alors que je me remets à pleurer. Je n’ai toujours pas prononcé un mot depuis que je suis rentré à la maison.

Il me faut une semaine entière avant de finir par arrêter de pleurer la moitié du temps. Pendant ce temps, la maison ne se fait jamais silencieuse tant que je ne dors pas. La musique m’accompagne dans mon deuil, mes parents l’ont bien compris.

—————


Retour au présent. Mon regard s’est assombri et je suis resté en arrêt pendant un moment, sans doute. La musique m’a accompagné pendant mes pires moments ? Oui, c’est le moins qu’on puisse dire…

Puis — peut-être parce que je ne réponds pas — Miya reprend la parole.
« Tu ne voulais pas en faire ta carrière, de la musique? »

Aouch ! Décidément, elle a le don pour taper là où ça fait mal. Je marque un temps d’arrêt. J’encaisse le choc. Le sujet m’a déjà bien travaillé, et pourtant ça fait très mal, de se l’entendre dire par une autre.

« Je… Je n’ai jamais eu le cran, finis-je par lâcher. J’en ai toujours rêvé, tu sais. Depuis que je suis tout gosse. Faire des tournées à l’international. Sortir des disques. Écrire mes propres morceaux. Rencontrer les grands du milieu. Jouer avec eux, peut-être. Obtenir leur reconnaissance. Être connu de pleins de gens, je m’en fous. Mais pouvoir parler d’égal à égal avec, je sais pas, Michael League par exemple, ça, ça serait quelque chose. Et jouer avec lui… Ou avec Youn Sun Nah… Ou une légende comme Daniel Humair…
J’en ai rêvé, de tout ça. J’en ai rêvé. Mais je n’ai jamais osé. J’aimais les langues, alors j’ai décidé de faire de la linguistique. C’était moins risqué, moins précaire, et puis ça faisait “sérieux”. Je me suis rangé, en bref. Et maintenant, c’est trop tard. Je suis coincé ici. Peut-être que je peux faire carrière dans la musique, ici. Il ne doit pas y avoir beaucoup de concurrence. Mais quid des rencontres de musiciens exceptionnels ? Si jamais je devenais le meilleur musicien de l’île, que personne ne m’arrivait à la cheville, avec qui je discuterais ? Avec qui je partagerais ma passion ? Avec qui je travaillerais pour ne pas stagner ?
 »

Le désespoir peut sans doute se lire sur mon visage. Quel sens, oh, quel sens donner à ma vie, coincé ici sur cette île ?




Niels papote en #5511cc.
Mon autre personnage : Mbuyi Kimaro
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fujin, unissons-nous! [PV Niels Jensen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La cité scolaire de Kousha :: Université Tetteiteki-
Sauter vers:  
Top-Sites