Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kurai S. Ikazuchi. Auteur
MessageSujet: Kurai S. Ikazuchi.    Mar 26 Aoû 2014 - 10:40

KURAI SPARK IKAZUCHI (♂)

05/07/94 à Washington • améciano-japonais • Jessexuel /PAN/• 2e année en études d'informatique. Mi-temps dans une librairie • rajin • Kisaragi Shintaro de KAGEROU PROJECT


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
S’il est facile de décrire physiquement Kurai, il est loin d’en être de même pour la description de son caractère. Si bien qu’il est ardu de savoir par où débuter…

Au premier abord, Kurai peut sembler assez distant. Et c’est vrai. Il a tendance à s’isoler des gens en mettant son casque sur ses oreilles, même s’il n’écoute pas forcément de musique. Mais cette volonté de s’isoler tient surtout dans son traumatisme. Il aimerait pouvoir ne plus jamais se lier, pour éviter que d’autres souffrent à cause de lui.

Néanmoins, il sait aussi qu’il a besoin des autres. C’est pourquoi il lui arrive de s’ouvrir. Dans ce genre de cas, il s’avère être plutôt sociable, bien qu’il lui arrive parfois de regarder dans le vide, comme s’il se perdait dans ses souvenirs.

Attention par contre à ne pas se fier à la première impression que vous pourrez avoir. Parce que… Figurez-vous que, rongé par le remord et la culpabilité d’avoir été à l’origine de la mort de son frère et de son amie, il a souvent des hallucinations de ces deux personnes. Il peut donc parfaitement discuter avec eux, bien qu’ils ne soient que des représentations de son esprit… Enfin, est-ce toujours le cas ? Mais, finalement, ces dialogues peuvent être assimilés au fait de parler tout seul pour réfléchir. Ce n’est pas pour autant qu’il est… fou ?

Un autre trait de caractère notable chez lui est sa curiosité. Il est attiré par la découverte. Même si cela lui vaut parfois des ennuis, il estime que c’est acceptable tant qu’il est le seul à qui ces ennuis arrivent.

Vous l’aurez compris, Kurai est le genre de mec qui se sacrifierait pour ses rares amis, et qui le ferait de bon cœur, en plus de ça.

Mais Kurai n’est pas que sens du sacrifice. Il est aussi traumatisme et peur. Traumatisé par la mort de son frère et d’Akane, il a pris peur de son pouvoir. A tel point que le seul moyen pour lui de l’utiliser est de recourir à un placebo qu’il croit agir comme un catalyseur : son smartphone. C’est aussi pourquoi ce téléphone ne le quitte que très rarement (en dehors du fait qu’il soit légèrement geek, bien sûr, qui entraîne ses capacités plutôt impressionnantes à propos des ordinateurs et l’informatique). Bien sûr, il cherche à surmonter ce traumatisme, mais doute fortement d’y arriver un jour…


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie :  Traumatisé par son pouvoir, Kurai pourrait parfaitement l'utiliser sans aide, mais il en est incapable. Pour contourner ce problème, il utilise son smartphone et ses écouteurs comme un catalyseur. Il arrive comme ça à se persuader que le pouvoir ne vient pas vraiment de lui, mais juste de son téléphone. Il s'avérera incapable de vraiment utiliser sa magie tant qu'il n'aura pas surmonté son traumatisme. En attendant, s'il perd son téléphone et ses écouteurs, il ne sera plus capable de grand-chose, tandis qu'il pourra encore utiliser sa magie s'il ne perd qu'un des deux objets.
Apeuré par ce pouvoir, il a des difficultés à le contrôler, et, parfois, il se déclenche sans qu'il le veuille.
• Affinité : Une chose est sûre, Kurai ne porte pas son ouvoir dans son cœur. Pire, il en a peur et n'a réussi à en contrôler une partie qu'en utilisant un placebo. Traumatisé, il espère malgré tout pouvoir le contrôler un jour et, qui sait, peut-être pourra-t-il l'apprécier à ce moment- là ?


DESCRIPTION PHYSIQUE
Comment décrire Kurai ? Ma foi, c’est une excellente question… Hé bien, commençons donc par le commencement. Comme vous avez sans aucun doute pu le constater, Kurai est un homme. Un homme qui, comme vous l’avez constaté, ne semble pas très athlétique : bien qu’il soit relativement grand, il semble surtout maigre. Enfin, bien entendu,  il n’est pas squelettique. Non, il est même bien formé. Cependant, il est très facile, au premier regard, de le croire trop mince pour son bien.

Vous pouvez également constater que ses cheveux sont noirs, et généralement ébouriffés. Il faut dire aussi que le jeune homme n’aime guère utiliser un peigne. Ses yeux ? Ah ! D’ordinaire, ils sont d’une belle couleur verte profonde. Cependant, par moment, ses yeux virent sans transition aucune au rouge sang. Son regard devient alors plutôt effrayant, quand il est combiné à son visage fin, mais aux traits souvent assez durs, vous ne trouvez pas ? Heureusement, il lui arrive de sourire. Dans ce cas, son visage perd alors toute sa dureté.

Parlons maintenant un peu de son style vestimentaire. Le jeune homme aime à porter des jeans de couleur pâle, des baskets et des T-shirts, et ce, par tous les temps. A cela s’ajoute souvent un sweat rouge à capuche, qui lui sert aussi de veste. Notons aussi qu’il a presque en permanence un casque noir autour du cou, casque relié au smartphone qu’il a très souvent en main. Il le porte si souvent que cet accessoire est finalement devenu une partie non négligeable de son style vestimentaire. Dingue, non ?

Il est cependant une chose que vous ne pouvez voir, c’est la cicatrice qu’il a sur le torse et qui date de l’accident de voiture qu’il a eu lorsqu’il était plus jeune. La cicatrice est mince et peu remarquable…


RACONTE NOUS SON HISTOIRE



Dis, Kurai, tu crois à la magie ?

La ferme… Tu n’es pas réelle.

C’est méchant, ça !

Tu devrais répondre à sa question, grand-frère, tu sais…

Fermez-la, vous deux !


C’est une histoire somme tout ordinaire, l’histoire d’un voyage. Un voyage d’affaire plus précisément. Un entrepreneur japonais qui arrive en Amérique. Il y rencontre une jeune femme, réceptionniste dans l’hôtel où il loge. Ils font connaissance. Et… Il s’avère qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre. Histoire classique, n’est-ce pas ?

A peine un an plus tard naquit Kurai, un enfant tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Il fut bientôt suivi par son petit frère, Blake. Oui, les parents avaient volontairement donné des noms de teintes sombres aux deux frères. Sans doute cela les amusait-il. Mais la raison importe peu, puisque les enfants eux-mêmes, bien qu’ils s’en amusaient parfois, s’en moquaient. Ils étaient heureux, c’était tout ce qui comptait.   (0 : 28)

Ce bonheur dura douze années. Puis la mère des deux frères mourut, bêtement. C’était un vendredi tout bête, elle était allée chercher ses fils au collège. Ils rentraient en voiture, lorsque la voiture arriva en face. Il ne faisait pas nuit, il ne pleuvait même pas. Mais le conducteur ne regardait pas le volant, parce que sa fille à l’arrière ne se sentait pas bien. Il n’eut que quelques secondes d’inattention. Mais quelques secondes sont toujours suffisantes pour tout changer. Et ce fut encore le cas ici. La voiture qui abritait Kurai, son frère et sa mère fut percutée de plein fouet.

Lumières blanches, tristesse, peur, angoisse. Perfusion, goutte-à-goutte, opération, urgence. Souffrance. A l’intérieur et à l’extérieur. Voix. Retour à la réalité. Cruelle. Absence. Tristesse. Colère. Tristesse. Abandon. Solitude. Désespoir. Tristesse… Guérison ?..

L’enterrement se déroula en comité restreint. Peu de temps après, le père et les deux enfants déménagèrent, minés par le chagrin. Bien évidemment, Kurai changea de collège, au milieu de l’année scolaire. Il fut évidemment la cible de quelques rumeurs qui ne tardèrent pas à se répandre, puisqu’il n’était pas causant, enfermé dans sa tristesse. Les autres élèves s’interrogeaient sur ce nouvel élève si distant. (1 : 07)

Un jour, cependant, l’un de ces fameux chuchotis changea sa vie. En effet, il entendit deux filles discuter de lui. Habitué, il n’y prêta guère attention, mais il tendit l’oreille lorsqu’il comprit qu’elles discutaient de l’accident. Elles mentionnaient aussi une fille, Akane, qui serait au moins aussi distante que lui, parce qu’elle se sentirait responsable d’un accident de voiture. Les filles se demandaient s’il y avait un lien.

Le jeune homme décida de mettre les choses au clair en partant à la recherche de ladite Akane. Avec l’indication des deux filles, il la trouva sur le toit de l’établissement. Après quelques discussions, quelques bagarres, des larmes, de la rancœur et des cris, ils finirent par devenir des amis. Après tout, même si elle se sentait responsable, ce n’était pas de sa faute. Ce ne pouvait pas l’être. Tout simplement. (1 : 28)

Cet épisode marqua un tournant majeur dans la vie du jeune Kurai. Il devint dès lors plus sociable, tandis que lui et son frère traînaient de plus en plus avec Akane. Pour n’importe quel observateur extérieur, il était facile de deviner que ce qui se tissait entre le jeune homme et la jeune fille dépassait de jour en jour la simple amitié. Mais eux ne le voyaient pas vraiment. Sans doute passaient-ils trop de temps ensemble, à tel point qu’ils en devenaient aveugles à l’évidence même… Vraiment ? (1 : 46)

Le sort semblait cependant vouloir s’acharner sur Kurai. Un soir, alors que, comme d’habitude, les trois jeunes gens se préparaient à rentrer, il découvrit ses pouvoirs, et de la façon la plus douloureuse qui soit. Il n’arriva jamais à expliquer précisément ce qu’il s’était produit, car tout était trop flou. Mais la foudre qu’il produisit tua son frère sur le coup, tandis qu’Akane fut emmené à l’hôpital… Où elle mourut, à peine quelques minutes après son arrivée.

Cela faisait un an. Un an qu’il avait tué son frère et la fille qu’il aimait. Il osait enfin se l’avouer, maintenant que c’était fini. Un an à vivre dans la culpabilité, à supporter la fausse compassion de ses camarades de classe, qui n’hésitaient pas à médire de lui dès qu’il avait le dos tourné. Un an à vivre avec ces remords, mais surtout, avec ces visions qu’il avait parfois, de son frère et d’Akane, comme cette fois-là où l’image de la jeune fille lui avait expliqué qu’il pouvait utiliser son téléphone pour utiliser sa magie. Un an à savoir qu’il devenait fou. Mais peu importait. Aujourd’hui, tout cela allait se terminer. (2 : 08)



Le vent soufflait sur le pont. Tant mieux. Il n’aurait pas d’efforts à faire. Tout serait si simple…

Kurai, tu crois vraiment que ça va changer quelque chose ?

La ferme !

Tu peux encore vivre, tu sais ?


Vivre ? Avec ce poids ? Non, c’était impossible pour lui. Il secoua la tête. L’hallucination, il savait que c’en était une, s’approcha du vide avant de se retourner en lui adressant un sourire.

Alors, tu vas sauter ? Sans même chercher à lutter ?

Lutter contre quoi ?

Il existe un endroit au monde où tu seras accepté. Où tu pourras t’accepter toi-même. Et ce n’est pas dans la rivière.


Les larmes coulaient le long de sa joue. Il n’y croyait pas, évidemment.

Vraiment ? Où ?

C’est une île… Fais tes bagages et tes adieux, tu partiras ce soir !


C’est étrange, parfois, comme on est prêt à croire n’importe quoi, pas vrai ? Même quand on est sur le point de mourir, on est toujours prêt à avoir de l’espoir.




Et finalement, tu n’as pas répondu à ma question, Kurai !

C’est vrai, grand-frère !

Fermez-la, vous deux ! Laissez-moi en paix !

Est-ce que tu crois en la magie ?

Dis-nous, grand-frère !

Pfff… Vous êtes insupportable… Je croyais que la réponse était évidente, non ? Au vu de l’endroit où on est…



DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Adrien
• J'ai : 20 ans
• J'ai connu le forum grâce à : Facebook
• Je pense que le forum est : très prometteur et très intéressant... Et aussi un coup de cœur pour ma part !
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : #Jessy valide !
• J'aimerai ajouter que : //



(c) Himitsu no Kii - Awashima


Dernière édition par Kurai S. Ikazuchi le Mer 27 Aoû 2014 - 23:48, édité 6 fois
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1328

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

3 ♚ - Magie Divine Féroce


MessageSujet: Re: Kurai S. Ikazuchi.    Mar 26 Aoû 2014 - 11:40

Eh bien officiellement bienvenue sur le forum,

Rien de bien nouveau sur ta fiche, tu nous avais déjà tout dit sur la chatbox, bref bonne continuation, tu vas être le deuxième boy de valider sur le forum. Enfin une fois que tu auras fini ta présentation, bien entendu.

Bon amusement en notre compagnie.






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kurai S. Ikazuchi.    Mar 26 Aoû 2014 - 13:13

Encore bienvenue \o/
Bon courage pour terminer ta présentation :D
N'hésite pas à me solliciter si tu en as besoin.

Jess.


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2029

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Kurai S. Ikazuchi.    Mer 27 Aoû 2014 - 23:49

Merci vous deux ! ^^

Normalement, d'ici un ou deux jours maximum, la préz' devrait être faite, donc il y a de fortes chances que je sois en effet le deuxième boy validé, Emily ^^


________________

EDIT : La fiche est maintenant finie ! \o/




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1328

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

3 ♚ - Magie Divine Féroce


MessageSujet: Re: Kurai S. Ikazuchi.    Jeu 28 Aoû 2014 - 15:35

Je te valide !
Bon RP ♪

Jess.


avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 282

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com

Esprit de l'île


MessageSujet: Re: Kurai S. Ikazuchi.    







Contenu sponsorisé


 

Kurai S. Ikazuchi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Ikazuchi no Fusanochin
» (n°19) C'est pas qu'on pue, mais bon... [pv Ikazuchi no Fusanochin]
» LES NAINS ! ( Jeu con )
» Le voyage intérieur. (PV Kurai et Jeska)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
TOP