Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]Auteur
MessageSujet: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Sam 18 Fév 2017 - 0:22

En ce début de week-end, je me baladais dans la cité scolaire de Kousha, sans but précis, laissant mes pieds me guider où il leur plairait. Après un mois de vacances de Noël, la reprise n'avait pas été très facile. J'avais toujours du mal à me remettre dans l'ambiance scolaire après une telle pause, même si les cours me plaisaient. Maintenant que j'avais récupéré le rythme du lycée, je m'autorisais un week-end de pause, et ce week-end commençait dès cette fin d'après-midi du vendredi. Le temps était idéal pour une balade : de l'air frais, mais il ne faisait pas trop froid pour autant, pas de nuages menaçants à l'horizon, un léger vent vivifiant... Cela faisait vraiment du bien de sortir un peu et de respirer de bonnes goulées de grand air. Une réflexion que je me faisais à chacune de mes sorties. Il était temps que je m'en rappelle une bonne fois pour toutes, cela pourrait sans doute m'inciter à pointer le nez hors de chez moi plus souvent.

J'enfilai mes gants. Sans que le froid ne soit désagréable, je préférais ne pas risquer de finir avec les doigts tout engourdis. Une fois au chaud dans ces protections de laine, je repris mon chemin. Un peu de musique dans les oreilles, Chupee de Cocoon, de l'acoustique pour changer un peu des claviers, guitares électriques, et autres instruments qui, s'ils produisaient de merveilleux sons, finissaient néanmoins à la longue par fatiguer les oreilles. Et dans cette journée placée sous le signe de la détente, il était hors de question de s'épuiser quoi que ce soit !

Hello, hello, I take you on a trip

Subitement, j'eus envie de déguster un bon chocolat bien chaud durant cet après-midi d'hiver. Ayant désormais un objectif, je cessai d'errer au hasard et me mis en quête d'un café. Enfin, façon de parler. Mes pas n'étaient guère plus réfléchis qu'auparavant, je commençais seulement à prêter vaguement attention aux enseignes que je croisais. Je reconnais que j'étais tout de même plus concentré sur ma musique que sur le décor environnant, malgré mon envie de me réchauffer. Après tout, j'avais du temps, il était bien inutile de se presser.

Hello, hello, hello, hello...
Hello, hello, hello, hello...
Hello, hello, hello, hello...
Hello, hello, hello, hello...


Choc.

Concentré que j'étais sur ma chanson et sur le côté de la rue, j'avais cessé de regarder devant moi, et ce qui devait inévitablement finir par se produire était arrivé, j'avais percuté quelqu'un. Plus que de peur que de mal, je n'étais blessé nulle part, mais n'ayant rien vu venir, moi et mon innocente victime étions tout de même tombés à la renverse. Me relevant en vitesse, je tendis la main à ce jeune homme que j'avais bousculé pour l'aider à se relever. Passant une main dans mes cheveux d'un air gêné, je demandai :

Désolé, c'est ma faute, je ne regardais pas devant moi... Tu ne t'es pas fait mal j'espère ?
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 262

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Sam 18 Fév 2017 - 14:35

Il ne s'était rien passé de réellement intéressant au cabinet aujourd'hui et d'un côté, même si la journée avait été longue pour Nate, il la préférait ainsi. Car l'ennui signifiait qu'aucun animal ou familier n'avait été en danger. De ce fait, son patron avait fini par l'autoriser à côté le travail plus tôt et le jeune irlandais s'était donc décidé à rejoindre la bibliothèque de l'université afin de s'avancer un peu dans une dissertation. Enfin c'était plutôt son intention première, puisque distrait, il se vit se diriger vers le Centre Ville. Il manquait clairement de caféine et savait qu'il n'arriverait pas à grand chose dans cet état.

Contrairement à beaucoup de descendants, l'Amaterasu était beaucoup moins touché par le froid, mais de manière conventionnelle, il avait tout de même revêtu un manteau de ville par dessus sa chemise, mais avait fait l'impasse sur les accessoires d'hiver que quatre-vingt pourcents de la population arborait encore par ce mois de février. Comme tout bon descendant de lumière, l'européen préférait tout de même lorsque le printemps pointait le bout de son nez. Et la saison n'allait d'ailleurs plus trop tarder.

Alors qu'il déambulait dans le centre-ville, une petite sonnerie se répercuta dans sa poche, signe qu'il avait reçu un message. Se stoppant un instant en plein milieu du trajet sans trop se préoccuper de ce qu'il se passait autour de lui, l'étudiant glissa sa main dans l'ouverture de son manteau pour en sortir son téléphone portable. Le groupe d'étudiants qu'il devait retrouver dans l'heure qui suivait avait finalement annulé la session de travail. Le jeune vétérinaire soupira de dépit, s'il avait su, il ne se serait pas déplacé jusqu'à Kousha, il serait resté à l'appartement ou aurait profité de l'après-midi pour prendre quelques clichés en forêt ou dans le parc. Il passa ses mains dans sa chevelure de jais, ennuyé avant de reprendre la route tout en pianotant sur son téléphone.

Mais sans qu'il n'ait le temps de l'éviter, un jeune garçon le percuta de plein fouet. Chacun d'eux se retrouvèrent assis au sol, alors que l'écran tactile de l'irlandais tombait face contre terre. Bien entendu, il fallait toujours que tout objet que ce soit se fracasse du mauvais côté, le maladroit qu'il était ne le savait que trop bien. Tout d'abord, il ramassa l'appareil constatant avec un sourire qu'il n'avait subi aucun dommage. Serait-ce finalement son jour de chance ?

Son regard d'ambre se posa sur le petit trouble-fête, qui lui tendit la main pour l'aider à se relever. L'étudiant la saisit sans hésitation, dépoussiérant son manteau une fois debout. Devant les excuses de son interlocuteur, il ne fit qu'hocher négativement de la tête, agrémentant d'un geste de la main ses paroles.

"Ne t'excuses pas voyons, je ne regardais pas non plus où j'allais ... Je vais bien ! Et toi rien de cassé ?" Il examina le garçon qui semblait d'abord plus jeune que lui avant de lever son téléphone intact d'un air triomphal. "Même mon téléphone a résisté, il faut croire que j'ai de la chance aujourd'hui !" Cette manie de parler de tout et n'importe quoi avait tendance à ennuyer certaines personnes, mais Nate, si naturel, ne s'en formalisait pas réellement. Réfléchir avant de parler, cela ne lui arrivait que très rarement à moins que la situation requiert un maximum de tact. Souriant, il tendit la main pour serrer celle de l'inconnu.

"Je m'appelle Nate et toi ?"





avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 169

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Dim 19 Fév 2017 - 21:04

Ma malheureuse victime avait accepté ma main tendue sans se faire prier, et après m'avoir rassuré sur son état, avait dépoussiéré négligemment son manteau et avait vérifié à son tour que j'allais bien. Sitôt que j'eus calmé son inquiétude, il exhiba tout content son téléphone portable, dont l'écran était resté intact, bien qu'il soit tombé directement contre terre. Voilà qui m'arrangeait, j'aurais été bien embêté si je le lui avais cassé, par dessus le marché. Heureusement, il n'avait pas l'air de trop m'en vouloir de l'avoir renversé.

"Haha ! C'est chouette de tomber sur un optimiste pour une fois. Je pense que la plupart des gens se seraient plutôt considérés malchanceux d'être tombés sur un maladroit comme moi !"

Sans plus s'éterniser sur le sujet, le jeune homme se présenta et me tendit la main en souriant. Chic ! Voilà bien une personne spontanée qui n'avait pas l'air de trop se prendre la tête. Je sentais qu'on allait bien s'entendre. Lui rendant son sourire, je lui serrai fermement la main en me présentant à mon tour :

"Content de te rencontrer, Nate ! Moi c'est Jérémy."

Je rangeai mes écouteurs qui ne me servaient plus à grand chose : d'abord c'était assez impoli de continuer à écouter ma musique en discutant avec quelqu'un, et de toute manière le choc m'avait fait perdre le fil de la chanson. Dans le même temps, je cherchai un moyen de prolonger la conversation. Cela faisait un petit moment que je n'étais pas tombé sur une personne aussi sympathique. Je connaissais peu de gens qui se seraient aussi peu formalisés d'une telle bousculade. Ce serait quand même bête de le laisser filer comme ça...

"J'allais justement m'asseoir boire un truc. C'est pas grand chose, mais si tu as du temps devant toi, je peux peut être te payer quelque chose pour me faire pardonner. Ça te dit ?"

Voilà. Au pire, il n'avait pas le temps, et je n'allais pas non plus le retenir de force. Autrement, je réglais ma "dette" et cela nous donnait l'occasion de faire plus ample connaissance.
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 262

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Lun 20 Fév 2017 - 12:51

Nate n’était guère du genre à se fâcher pour si peu, après tout, les maladresses étaient son quotidien lui qui pouvait être gauche par moments. Son interlocuteur semblait jeune, beaucoup plus que lui, il lui donnait à peine la majorité. Mais ce que retenait surtout le jeune brun dans cette histoire était cette chance d’avoir récupéré son téléphone portable indemne. Il lui en fallait bien peu pour être heureux, lui qui n’était pas du genre à se morfondre pour une simple bousculade, même si celle-ci avait entrainé sa chute. Pourquoi abandonnerait-il son éternel optimisme pour un tel évènement, si insignifiant ? Le jeune irlandais accueillit la réponse du jeune blond avec un sourire.

« Ce serait dommage de se fâcher pour si peu, il y a des choses bien plus graves dans la vie si tu veux mon avis ! »


Posé et poli comme à son habitude, l’Amaterasu finit par se présenter car sa famille lui avait inculqué les bonnes manières et même s’il était maintenant sans doute à des milliers de kilomètres d’eux, il n’en oubliait pas ses valeurs. Son interlocuteur se présenta à son tour, élargissant le sourire du vétérinaire.

« Enchanté moi aussi, Jérémy. »

Profitant que celui-ci range ses écouteurs, l’étudiant en fit de même avec son téléphone survivant. La stupeur marqua ses traits l’ombre d’un instant que le jeune homme lui proposa d’aller boire quelque chose pour se faire pardonner. Décidément, il était tombé sur quelqu’un de bien, si rare de nos jours ! Il acquiesça d’un bref signe agrémenté de son éternel sourire d’optimiste.

« Ça marche, c’était de toute façon ce que j’avais prévu de faire. Mon groupe de travail de l’université vient d’annuler la séance dont j’ai tout mon temps. Et puisque je suis là, autant en profiter ! Je connais un endroit où ils servent du bon café suis-moi. »


Les mains dans les poches, l’européen reprit sa route, regardant cette fois devant lui pour éviter une nouvelle bousculade, car il se sentait aussi fautif dans l’histoire dans un sens. Son regard d’ambre se posa sur le jeune homme, restant un instant silencieux avant de le questionner.

« Ca fait longtemps que tu es arrivé sur cet île ? »
Puis une pause alors qu'il passa une main dans sa tignasse de jais. « Pardonnes-moi mon naturel curieux, je suis plutôt incorrigible là-dessus ... »






avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 169

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Lun 20 Fév 2017 - 21:30

Apparemment, Nate n'était vraiment pas du genre à s'agacer pour une bousculade. Nous étions sur la même longueur d'onde. Et mieux, il avait également le temps pour aller boire quelque chose. Voilà qui était parfait ! Une bonne occasion de faire connaissance. J'avais beau être arrivé sur l'île depuis déjà un bon moment, j'avais consacré mes premiers instants sur Awashima à m'installer correctement et à me trouver des repères. Très occupé pendant cette période, je n'avais pas vu grand monde, et le temps que je prenne mes marques, j'avais aussi pris l'habitude de ne pas sortir énormément (chose que je regrettais à chacune de mes sorties). Oh, j'avais tout de même rencontré des gens, mais cela ne faisait pas grand monde. Et le jeune homme était justement quelqu'un avec qui j'aimerais bien garder contact.

Comble du bonheur, Nate connaissait l'adresse d'un bon café. Une bonne tête, un bon caractère, et en plus il avait des infos utiles ! J'étais décidément bien tombé (c'était le cas de le dire...). Nous nous mîmes donc en route, lui guidant, moi suivant. Au bout d'un moment, il posa son regard sur moi. Maintenant que j'y faisais attention, ses yeux avaient une couleur peu commune, mais cependant très jolie : un beau brun-doré. Il me demanda alors si j'étais sur Awashima depuis longtemps, avant de s'excuser de sa curiosité. Je le rassurai aussitôt :

"Haha, ne t'inquiète donc pas pour ça ! Si je me mettais à critiquer la curiosité des autres, ce serait vraiment l'hôpital qui se fout de la charité. Je suis pas mal curieux moi aussi." Décidément, un point commun de plus ! "Pour répondre à ta question, ça commence à faire un petit moment que je suis ici, pas loin d'un an je pense. Mais pour autant, je suis à peine moins paumé qu'à mon arrivée." Petit rire. "Grosso modo, j'étais tellement occupé au départ à apprendre à me débrouiller que je suis pas mal resté chez moi, et à force avec l'habitude, je suis sorti de temps en temps, mais toujours dans les mêmes coins, ce qui fait que je suis encore obligé de chercher où se trouvent les cafés quand je veux aller boire un truc."

"Et toi, tu es là depuis longtemps ? Tu viens d'où ? T'as des passe-temps ?" Bim. Trois questions d'un coup, j'étais en forme. Du calme, Jérémy, il ne fallait pas non plus le faire fuir. Tout de même, je ne m'inquiétais que moyennement. Nate n'avais vraiment pas l'air de s'embarrasser pour ça.
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 262

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Jeu 23 Fév 2017 - 21:05

Les mains dans les poches, donnant un côté un peu nonchalant au jeune homme correct qu'il était, Nate avançait toujours avec cette même mine réjouie qu'à l'accoutumé. L'idée de combler son besoin de caféine pour la journée le mettait de bonne humeur, même si l'irlandais avait chuté lamentablement quelques minutes auparavant. Pas de quoi s'en formaliser puisqu'il n'y avait eu aucune conséquence à cela.

Son regard d'ambre reflétant une lueur de curiosité, l'Amaterasu finit par questionner le jeune blond, comme il le faisait à chaque nouvelle rencontre. En bon poli qu'il était, il s'excusa aussitôt de son intrusion. Mais Jérémy n'en semblait pas offensé le moins du monde, il semblait être le genre de type à ne pas se prendre la tête non plus. Les deux jeunes hommes semblaient faits pour s'entendre et malgré le jeune âge apparent du blondinet, l'européen n'était pas contre se faire de nouveaux amis pour sa nouvelle vie. Mis à part quelques personnes de l'université, il ne connaissait en réalité pas grand monde.

Ainsi, Jérémy était lui aussi arrivé depuis un an mais ne se sentait pas moins perdu qu'à son arrivée. Le vétérinaire se demandait si, comme lui-même, il avait laissé beaucoup de personnes derrière lui. Certainement, comme beaucoup de descendants. L'écoutant, Nate leva ses pupilles dorés vers le pâle soleil d'hiver avant de reporter son attention sur son interlocuteur lorsqu'il lui rendit la question tout en le mitraillant d'autres interrogations. L'irlandais rit légèrement avant de lui répondre.

"Tout comme toi, je suis arrivé il y a un peu près un an de cela. Je le vis plutôt bien, je me sens bien ici, la plupart des personnes que je rencontre sont plutôt sympathiques. Je viens d'Irlande. Je t'avoue que le pays me manque un peu parfois, enfin surtout ma famille ... Mais je n'ai pas changé de voie pour autant je continue à pratiquer mes passions. Pour répondre à ta question, oui j'ai plusieurs passe-temps, je pratique régulièrement du sport et je suis un photographe amateur, j'ai toujours adoré ça. Mais ma plus grande passion reste les animaux, j'aime les aider et j'en ai d'ailleurs fait ma vocation."

Le jeune brun se stoppa soudainement devant un café.

"C'est là ! Leur café est mortel, je ne sais pas si tu aimes ça, mais si oui, je te le recommande."


L'Amaterasu poussa la porte vitrée, faisant tinter la clochette indiquant l'arrivée de nouveaux clients. Un sourire radieux aux lèvres, Nate s'avança vers le comptoir, échangeant quelques banalités avec la serveuse avant de commander.

"Un café noisette avec un sucre s'il vous plait et pour mon ami ..."

Ses iris ambrés se posèrent sur Jérémy, attendant son intervention, avant de régler la note, conscient que le blondinet devait vivre de ses bourses d'études contrairement à lui même qui avait un travail.




avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 169

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Ven 24 Fév 2017 - 14:17

En route vers un café, nous avions entamé une discussion. Après avoir répondu aux questions de Nate, qui était apparemment aussi curieux que moi, je l'avais interrogé à mon tour. Il eut un petit rire, sans doute face à mon enthousiasme peut être un brin prononcé, mais je pouvais difficilement m'empêcher de poser des questions, curieux que j'étais, surtout à quelqu'un de si sympathique.

Nate était donc arrivé sur Awashima à peu près en même temps que moi, il y a donc un an de cela. Venu d'Irlande, il s'était plutôt bien habitué à sa nouvelle vie, même si ses proches lui manquaient, ce qui était somme toute plutôt normal. Moi même, j'aurais bien aimé revoir certaines personnes auxquelles je tiens. Au sujet de ses passions, l'Irlandais était un amateur de photographie, sportif, et adorer les animaux, au point qu'il en parlait comme de sa "vocation". Un vétérinaire, donc ?

"Aaaah, pour le sport, je ne peux qu'approuver, ça fait du bien de se défouler un peu. Tu as un sport de prédilection ? Moi, c'est plutôt le tennis, d'ailleurs il faudrait que je songe à m'y remettre..." Ayant presque l'air de m'excuser, j'enchaînai : "Par contre, la photographie, j'ai bien peur de ne pas m'y connaître du tout, haha.. Je pense pouvoir apprécier une belle photo, mais je serais bien incapable de juger correctement la qualité d'une photo ou d'en prendre une de manière réfléchie."

Nate s'arrêta alors soudainement en face d'un café. Nous étions arrivés. Il me recommandait de prendre un café, si j'aimais ça. À dire vrai, j'étais plutôt amateur de chocolat chaud. Mon dernier essai de café remontait à quelques années, mais il ne m'avait pas laissé un excellent souvenir. Nate avait cependant l'air de trouver que cela valait vraiment le coup.. Vint alors le moment de passer commande. Nate s'offrit un café noisette et m'interrogea du regard. Hésitant un instant, je décidai finalement de suivre les conseils de Nate. Après tout, depuis le temps que je n'avais pas goûté de café, je ne perdais rien à essayer.

"Je prendrais la même chose s'il vous plaît."

La serveuse repartie, un court silence s'installa. Une question me trottait dans la tête, mais malgré le temps que j'avais passé ici, je ne savais toujours pas si cela se faisait de la poser, ou si elle était considérée comme un peu trop personnelle. Finalement, je me lançai. Nate n'avait pas l'air du genre à s'agacer pour si peu.

"Dis moi : ton pouvoir à toi, il fait quoi ?"

Je ne pouvais pas m'empêcher de poser la question. Fan du Seigneur des Anneaux, d'Harry Potter, d'Eragon, et autres, j'adorais la magie.
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 262

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Mar 28 Fév 2017 - 19:39

Les deux compères s'étaient bien trouvés, tous deux sur la même longueur d'ondes à profiter de la vie qu'on leur offrait sans se lamenter. Ils en venaient déjà à discuter de leurs loisirs alors que quelques minutes auparavant, un choc percutant avait eu lieu entre eux. Et ce fut toujours avec ce sourire éternel que Nate avoua sa passion pour le sport, la photographie ainsi que les animaux. Un incorrigible optimiste à la joie de vivre souvent communicative. C'était ce qui plaisait chez l'irlandais la plupart du temps. Jérémy ne put qu'approuver ses dires, se faisant gratifier d'un nouveau sourire teinté de bonne humeur de la part du jeune brun.

"Je suis plutôt footing et musculation mais le tennis, c'est plutôt pas mal. Si ça te manque on pourrait aller taper quelques balles un de ces jours !"
C'était tout naturellement qu'il lui avait proposé cela, ne se formalisant guère du court laps de temps qu'il avait passé avec le jeune blond. Et lorsque celui-ci enchaina sur la photographie, l'européen fut comme captivé. "Oh tu sais, ce n'est pas si compliqué que ça, il m'arrive de devoir faire plusieurs essais avant d'arriver à ce que je veux. Et disons que j'ai de l'entrainement depuis le temps."

Enfin, les deux jeunes gens se retrouvèrent devant le fameux café et Nate ne mit pas longtemps à pousser la porte pour y entrer et rejoindre le comptoir non sans avoir fait les éloges de leurs boissons auprès de Jérémy avant. La serveuse semblait quelque peu charmé par son client maintenant habitué, mais égal à lui-même, l'irlandais ne s'en rendait bien entendu absolument pas compte. Son café commandé, il invita son nouvel ami à en faire de même, souriant en constatant qu'il suivait ses conseils. Une fois les consommations payés, la jeune femme s'entreprit à préparer les deux gobelets.

Le jeune blond semblait lui également des plus curieux, questionnant l'étudiant sur son pouvoir. Un sourire, et Nate se reporta tout d'abord vers la commerçante qui lui présentait le plateau où étaient posées leurs boissons. Sans réponse, remerciant la demoiselle, il se dirigea vers une table, posant les cafés avant de s'installer sur l'une des deux chaises. Une fois face au jeune homme, il se décida de répondre à son interrogation.

"Le pouvoir de la lumière ..." Il leva sa main, paume vers le haut pour faire apparaître une petite luciole de lumière qui virevoltait au-dessus de son épiderme. Son regard d'ambre s'émerveillait encore de son don, s'égayant comme un enfant. "Ca m'épatera toujours de pouvoir faire ça et j'ai l'impression que cette île nous permet de développer notre magie. Et ici, nous ne sommes pas obligés de nous cacher. Il n'y aucune discrimination, nous sommes tous les mêmes." Ses prunelles dorées se reportèrent sur le blondinet alors que ses doigts se refermèrent sur la petite sphère lumineuse qui s'évanouit entre ses phalanges.

"Et toi, quel est ton pouvoir ?"





avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 169

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Mar 28 Fév 2017 - 20:54

Très gentiment, Nate avait payé les deux consommations. Même si j'avais faiblement protesté par politesse, je devais dire que cela m'arrangeait. Oh, bien sûr, j'étais loin d'être fauché, mais mes économies restaient tout de même relativement modestes, et c'était toujours cela de gagné. Nate m'avait également proposé d'aller un jour faire quelques échanges de tennis. Et bien, pour une belle rencontre, c'était décidément une belle rencontre !

Nous prîmes nos deux boissons avant de chercher une table où nous asseoir. Ma question était restée en suspens, mais j'aurais juré avoir vu Nate sourire en l'entendant, je pensais donc pouvoir espérer une réponse. Effectivement, une fois installés, il me déclara avoir été doté du pouvoir de manipuler la lumière. La lumière ? Waow. C'est que ça sonnait plutôt classe... Joignant le geste à la parole, il tendit la paume de sa main vers le haut, et une petite sphère de lumière apparut dans les airs. Se perdant un instant dans sa contemplation, il sembla comme jouer avec, la faisant danser. Visiblement, il adorait sa magie autant que j'aimais la mienne. Il pensait d'ailleurs que cette île nous permettait de mieux la maîtriser. Tiens ? C'était une idée intéressante. Je ne pouvais qu'effectivement constater que même si j'avais découvert mes pouvoirs avant d'arriver ici, ce n'était que sur Awashima que j'avais réellement commencé à pouvoir les utiliser de manière efficace. Finalement, Nate referma sa main, faisant disparaître le boule de lumière, avant de m'interroger sur mon propre pouvoir.

Je tentai de m'en empêcher, parce que je savais que ça pouvait surprendre, mais je ne parvins pas à retenir un sourire d'une largesse incroyable. Qu'est ce que je pouvais adorer ma magie ! Est ce que j'avais abordé le sujet en espérant qu'il me retourne la question pour avoir une bonne excuse pour en faire usage ? Hum... pas impossible. Avec mon sourire d'imbécile heureux désormais collé à mon visage pour plusieurs minutes, je ne répondis pas tout de suite, me contentant avec espièglerie de faire tomber négligemment quelques flocons dans les cheveux de Nate.

"Devine !"

Cessant de faire tomber la neige, j'ouvris à mon tour la main pour sculpter un cristal de glace, mais à échelle visible.

"Eh oui, mon truc à moi, c'est l'élément aquatique. Je peux contrôler l'eau, la glace, la neige, même si j'ai une préférence pour les deux derniers. D'ailleurs, tant que j'y pense, je n'ai jamais essayé de contrôler la vapeur d'eau... Bon, ça m'étonnerait que ça fonctionne, mais il faudra quand même que je tente le coup.

Je pris une gorgée de mon café. Un peu amer. Moins doux qu'un chocolat chaud en tout cas. Mais je n'allais tout de même pas gâcher une boisson chaude en plein février, surtout alors que Nate me l'avait gentiment offerte. Je portai à nouveau la tasse à mes lèvres. Tiens, c'était moins désagréable. Question d'habitude, peut être ?

"Merci pour le café ! C'est pas ce que j'ai l'habitude de boire mais... c'est plutôt bon quand on s'y habitue !"
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 262

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Mar 28 Fév 2017 - 21:30

La fierté et l'émerveillement se mêlait dans le regard d'ambre de l'irlandais. Sa magie, il l'avait toujours aimée, quelque peu triste de devoir la dissimuler sur le continent. Heureusement, ses parents étaient tous deux des descendants et le laisser user de son don quand il voulait au sein de leur demeure. Bien sûr, Nate se garda de mentionner que sa lumière lui avait été utile lorsque, petit, il avait cet effroi du noir comme beaucoup d'enfants. La petite démonstration terminé, l'européen était impatient de connaitre le pouvoir du jeun blond. Curiosité pour curiosité.

Le sourire aux lèvres de son nouvel ami présageait cette même satisfaction quant à sa propre magie. Il fallait dire que détenir un tel don était une bénédiction pour beaucoup. Jusqu'à lors, le jeune brun n'avait pas encore rencontré de personne le percevant comme une malédiction, mais il se doutait que cela devait certainement exister parmi tous les descendants qu'abritaient l'île et le continent. Perdu dans sa réflexion, le vétérinaire levant les yeux lorsqu'il sentit quelques légères particules se poser sur sa tignasse de jais. Instinctivement, il passa ses phalanges dans sa chevelure d'ébène, ressentant quelques molécules gelées.

Il sourit, comprenant que Jérémy lui faisait la démonstration de sa propre magie, alors qu'il leva son visage vers les petits flocons virevoltant au-dessus de lui. De son ton rieur, il émit un simple commentaire. "Classe !" Puis se reportant sur son ami, il écouta ses dires, tout en passant son doigts sur le cristal glacé. "Ce que je peux en effet reprocher à mon don c'est qu'il n'a qu'une seule forme, contrairement au tien. Je suppose que si je peux maitriser la lumière qui n'a pas de consistance, tu peux également contrôler la vapeur, il suffit d'un peu d'entrainement."

A son tour, le bel irlandais attrapa le manche de son mug pour le porter à ses lèvres, savourant les bienfaits de sa boisson chaude et sucrée. Son compère faisant de même, celui-ci lui avoua qu'il n'était pas habitué à ce type de boisson. Souriant, buvant une autre gorgée, il lui répondit.

"Oh, on devient vite accro à ce truc tu sais ! J'aime bien venir ici, l'ambiance est sympa et leur café est bon. Il m'arrive aussi de prendre quelques viennoiseries qui valent le coup." Pianotant un peu sur la surface de porcelaine de sa tasse, il réfléchit. "Alors Jérémy, tu étudies quoi sinon ? Enfin, tu m'as l'air jeune, donc je suppose que tu vas encore en cours, mais je peux me tromper ..."





avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 169

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Mar 28 Fév 2017 - 22:38

On sentait que mon interlocuteur aimait sa magie, tout comme moi. En même temps, il y avait de quoi. C'était tellement magnifique de pouvoir manipuler des choses aussi jolies à sa guise ! Bien sûr, je supposais que certaines personnes ne devaient pas apprécier leur pouvoir, mais à moins d'avoir une excellente raison pour cela, il me semblait bien plus naturel de l'aimer et d'en profiter.

Entamant ma petite "démonstration", je me retins de rire lorsque je vis Nate passer sa main dans ses cheveux puis afficher un air interloqué pendant une seconde avant de comprendre de quoi il retournait. En tout cas, il appréciait visiblement ce dont j'étais capable, ce qui ne fit qu'élargir mon sourire pourtant déjà bien étiré. Il m'exposa alors son hypothèse selon laquelle la vapeur d'eau devrait ne pas me poser de problème puisque lui même manipulait une chose inconsistante. Effectivement, cela se tenait. Idée à creuser, donc.

Nous retournâmes à nos breuvages respectifs, pour en profiter avant qu'ils ne refroidissent. Me rassurant sur le caractère addictif du café (mais était-ce vraiment rassurant, finalement ?), Nate me recommanda une fois de plus ce café, qui servait à l'entendre des viennoiseries de qualité. Un bon point. Décidément, il allait falloir que je me retienne de ne pas revenir trop souvent, ou je risquais de vider mon portefeuille pour remplir mon estomac !

Nate fit une pause, comme réfléchissant à sa prochaine phrase, tout en tapotant sa tasse du bout des doigts. Tiens, un tic ? Le genre de détail inutile que j'aimais bien retenir. J'en avais sans doute aussi, même si forcément, je ne m'en rendais pas compte. Jouant alors les Sherlock Holmes, mon nouvel ami me fit part de ses déductions : je semblais jeune, j'allais donc encore en cours. Et si j'allais en cours, j'étudiais quelque chose, mais quoi donc ? C'est ici que Holmes commençait son appel à témoin, en l'occurrence moi.

"Haha, bien vu ! J'ai 17 ans, donc oui je vais encore à l'école, et de toute manière, je ne compte pas arrêter les études tout de suite. Je suis en Terminale, il me semble que le nom du niveau correspondant ici est... voyons... oui ça doit être le 15ème grade ? Bref, sauf gros choc scolaire, j'entre à l'université l'année prochaine. Je suis en section scientifique, et même si je déteste peu de choses, j'aimerais me spécialiser dans les maths !" Une petite lueur surgit dans mes yeux, comme toujours lorsque l'on parlait d'un sujet me tenant à cœur. Les maths étaient tellement.... magiques, presque autant que la magie elle même.

"Et toi, qu'est-ce que tu fais ?"
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 262

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Mer 1 Mar 2017 - 21:24

Quoi de mieux que de pouvoir discuter librement de magie ? De pouvoir démontrer la beauté d'un tel don en plein milieu d'un café plutôt bien fréquenté sans attirer des regards curieux ou effrayés ? C'était l'une des raisons pour lesquelles Nate aimait vivre sur cette île, bien que celle-ci l'ait arraché à sa famille. Nombreuses fois, l'irlandais s'était questionné quant au pourquoi ? Tous les descendants n'étaient pas embarqués sur Awashima, la preuve, ses parents vivaient toujours en Europe à l'heure actuelle. Et le jeune brun avait du prétexter un déplacement pour ne pas parler de l'île secrète. Mentir n'était habituellement pas dans sa nature, mais il y avait été forcé cette fois.

La conversation bifurqua quelque peu sur leur boisson chaude, sujet assez vite épuisé, mais le vétérinaire était parvenu à faire un peu de publicité au café concernant leurs fines viennoiseries. L'Amaterasu ne tarda guère à enchainer sur une nouvelle question pour Jérémy, lui faisant part de ses déductions quant à son jeune âge et l'interrogeant ainsi sur ses études. A l'entente de l'âge de celui-ci, Nate eut cette impression de prendre un "coup de vieux", mais il ne le laissa pas paraitre. Le jeune homme se liait d'amitié avec un lycéen, pourquoi pas, il semblait plutôt mature ce garçon ! La question lui revint, comme il s'y attendait.

"Je connais peu de gens qui se vantent d'aimer les maths, c'est plutôt peu commun !"

Il rit un peu avant de répondre à son tour.

"A vrai dire, j'avais terminé mes études en Irlande déjà. Je suis actuellement à mi-temps dans un cabinet vétérinaire, mais j'ai décidé de me mettre à niveau et de prendre quelques cours à la fac. Je pense que tu as sûrement entendu parlé des familiers non ? J'ai préféré en apprendre plus sur eux pour pouvoir mieux m'occuper d'eux, les soigner et les comprendre. J'aimerais avoir ce feeling avec eux comme je peux l'avoir avec tout animal normal. Ils sont variés et fascinants. Enfin voilà, je pense continuer un petit peu les cours, nous aurons peut-être l'occasion de se croiser à l'université l'an prochain !"

A l'entente de ses mots, on ne pouvait que déceler la passion qu'éprouvait Nate pour son métier. Et le jeune brun pourrait conter de nombreuses anecdotes bien que sa carrière ne soit pas si étendue que cela pour le moment.




avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 169

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Mer 1 Mar 2017 - 23:13

Apparemment, les amateurs de mathématiques n'étaient pas chose courante à en croire Nate. Ou du moins, peu avaient le courage de le reconnaître haut et fort. Possible. C'est vrai qu'il fallait sans doute être un peu cinglé pour apprécier un univers aussi étrange. Mais c'était tout de même tellement amusant !

Reprenant la conversation, je demandai à Nate quelle était son occupation. Le jeune homme avait déjà fini ses études en Irlande, mais il avait décidé de revenir à la fac, même si cela ne l'empêchait pas de travailler dans un cabinet vétérinaire. Chose intéressante, il s'occupait des familiers. Je n'en avais pas encore croisé beaucoup et ne connaissait donc pas énormément de choses sur eux, mais j'avais déjà cru comprendre qu'il s'agissait d'animaux... magiques. Je me demandais ce que cela pouvait impliquer pour un vétérinaire par rapport à un animal normal. En tout cas, on voyait que Nate appréciait ce qu'il faisait. Son visage s'était éclairé, il aimait probablement son métier autant que moi les maths.

"Oui, les familiers j'en ai entendu parler, même si je n'en pas vu beaucoup. Ça doit être chouette d'avoir un animal magique..."

Je repris une gorgée de café. Le breuvage était de plus en plus agréable. Et un petit silence de s'installer de nouveau, mais pas question de le laisser faire, foi de Jérémy ! Cette conversation ma foi fort sympathique se devait de continuer pour faire de l'Irlandais un véritable ami. Et quoi de mieux pour faire connaissance que de poser des questions pour mieux connaître son interlocuteur (ce que nous avions déjà commencé) ? D'ordinaire, j'aimais bien m'amuser à poser des questions un peu originales aux gens, mais aucune ne me venait à l'esprit dans l'instant. Je me rabattis donc sur quelques questions plus classiques en attendant d'avoir une idée plus intéressante.

"Bon, on a parlé sports, mais est-ce que tu aimes aussi écouter de la musique, ou jouer à des jeux ? Et question films, qu'est-ce que tu regardes ?"
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 262

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Dim 5 Mar 2017 - 9:10

Comme on le pressentait, lorsqu'il s'agissait de sa passion primaire, Nate devenait un véritable moulin à paroles. C'est qu'il aimait les animaux depuis son plus jeune âge, eux qui ne connaissait ni le mensonge, ni la cupidité comme certains êtres humains. L'irlandais avait été des plus émerveillés à son arrivée sur l'île, plus particulièrement le jour où il avait découvert l'existence de ce que l'on appelait les familiers. Tantôt pouvant passer pour des animaux normaux ou au contraire ressembler à des créatures mystiques, l'européen n'avait pu que se pencher un peu plus sur leur cas en reprenant les études nécessaires pour en apprendre un peu plus.

Les familiers avaient chacun leurs caractéristiques, comparables à des enfants. Ils pouvaient adorables comme apathiques ou même capricieux. Au contraire des animaux domestiques, certains d'entre eux savaient jouer la comédie, mais aussi user d'une magie incroyable, parfois plus puissante que la sienne propre. Le beau brun avait quelques anecdotes à raconter à ce sujet. Aussi était-il un peu déçu d'entendre Jérémy changer de sujet aussi rapidement. Enfin, tout le monde ne s'intéressait pas aux petites aventures d'un vétérinaire, il ne pouvait lui en vouloir.

L'étudiant reprit une gorgée de son breuvage, constatant qu'il s'agirait également de la dernière. Dommage que les gobelets n'étaient pas plus grand. Le jeune blond le questionnait et même pouvait-on dire qu'il enchainait les interragations, ce qui amusa une nouvelle fois Nate. La curiosité était un vilain défaut mais pourtant, ils en semblaient tous les deux atteints. Il réfléchit un instant avant de lui répondre.

"Oui, la musique, j'aime beaucoup ça. Ca détend ! J'en écoute surtout lors de mes séances de sport et j'écoute un peu de tout en fait. Concernant les jeux vidéos, je dois t'avouer que je ne me suis jamais senti attiré par ce genre de loisirs. Etant plus jeune, je préférais explorer les alentours armé de mon appareil photo afin de prendre le plus de clichés possibles ! Pour les films, j'aime surtout les films d'action en fait, je suis de l'un de ceux qui ont dévoré les comics de super héros durant l'adolescence !"

Il laissa échapper un rire, il n'était pas si différent que les autres hommes finalement, certains loisirs se rejoignaient malgré tout. De nouveau, il tapota son mug du bout des ongles sans réellement se rendre compte de ce toc qu'il avait.

"Je te retourne bien évidemment tes questions !"


Un clin d'oeil taquin et le jeune brune attendit la réponse de son interlocuteur.




avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 169

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Dim 5 Mar 2017 - 11:45

J'avais hésité à pousser Nate à m'en dire plus sur son métier. Dire que des animaux magiques ne m'intéressaient pas aurait été un grossier mensonge. Mais je n'étais pas sûr de savoir s'il était plus du genre à pouvoir parler des heures de sa passion comme moi des maths, ou s'il préférait penser à autre chose lorsqu'il n'était pas au travail. J'avais donc changé de sujet. Après tout, nous aurions bien d'autres conversations pour parler de tout ce que nous aimions ! J'arrivais à la fin de mon café. Dommage, c'était vraiment bon passée la première gorgée amère. Je ne m'attardai cependant pas sur ce point, et continuai à en apprendre plus sur Nate.

Un bon point supplémentaire pour lui : il était amateur de musique. Pas de genre de prédilection, apparemment. Et chose qui m'étonna d'abord, il en écoutait en faisant du sport. Le concept me perturba un peu, avant que je ne me rappelle qu'il était amateur de footing. Évidemment, les écouteurs gênaient moins lors de cette activité que pendant un match de tennis. Pas grand fan des jeux vidéo, en revanche, puisqu'il passait son temps dehors avec son appareil photo. Bah, personne n'était parfait, et puis, cela ne voulait pas dire qu'il n'appréciait pas d'autres jeux, comme les jeux de cartes par exemple. Enfin, question films, il était un grand fan de films d'action, apparemment plus porté sur la sous-catégorie comics/super-héros.

Puis vint la phrase tant redoutée par les poseurs de question en série comme moi, la phrase qui nous rappelle pourquoi poser trop de questions d'un coup peut être à double tranchant, le fameux : "Et toi ?". Agrémenté d'un petit clin d’œil taquin en prime. Je souris. C'était à mon tour de m'y coller.

"J'adore la musique également ! J'en écoute très souvent, et un peu partout. Dès que je ne sais pas quoi faire en fait : dans le bus, dans mon lit avant de dormir... Après, je dirais pas que ça détend, enfin plutôt ça dépend des musiques. Certaines me détendent, d'autres me bercent, d'autres encore me donnent un pêche d'enfer ! Et pour ce qui est des jeux vidéo, je dois dire que je suis un grand fan, plus particulièrement des RPG en fait. J'adore me plonger dans un univers pour découvrir tous ses secrets, apprendre à connaître tous les personnages, leur histoire, leurs problèmes, les aider, ... C'est juste géant ! Mais de manière générale, j'aime à peu près tous les jeux : jeux vidéo, jeux de rôle papier, jeux de société, jeux de cartes... J'adore m'amuser !" J'avais le sentiment de m'être un peu emballé dans cette tirade enflammée. J'aimais les jeux encore plus que les maths, ce qui n'était pas peu dire. Ralentissant un peu le rythme, je terminai : "Autrement, question films, même s'il m'arrive de regarder de tout, je suis plus porté sur heroïc fantasy, science-fiction, et animation japonaise. Mais ça ne m'empêche pas d'apprécier les policiers, les comédies, et les films d'action/aventure ! Au passage, question super-héros, mon préféré est Spiderman, mais après je n'en connais pas beaucoup..."
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 262

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Sam 11 Mar 2017 - 11:41

Les deux jeunes hommes profitaient de leur temps libre pour faire connaissance. Les questions fusaient entre eux, dévoilant pas mal de points communs. Si la différence d'âge était assez significative, cela ne semblait pas poser trop de souci. Ils avaient parlé magie, loisirs, travail et maintenant, le sujet bifurquait sur les goûts en matière de films, musique et jeux vidéos. Nate n'était guère bien difficile de son côté, il aimait un peu de tout mais avouant sans honte être l'un de ceux lisant les comics de super héros étant plus jeune. Par contre, concernant les jeux vidéos, l'irlandais avait quelque peu fait l'impasse dessus, préférant le grand air, ses chers animaux ainsi que ses clichés.

Bien sûr, la question fut retournée au jeune blond. C'était le jeu n'est-ce pas ? Jérémy semblait être un grand amoureux de la musique, ne manquant pas une occasion de se munir de ses écouteurs. Peut-être un moyen de se sentir moins seul ? Le jeune brun ne l'interrompit pas, le laissant poursuivre alors que son interlocuteur abordait le sujet des jeux vidéos. La curiosité du garçon semblait bien au-delà de la vie réelle, s'intéressant aux personnages fictifs ainsi qu'aux univers divers et variés qu'offraient les développeurs de jeux. L'enthousiasme du jeune adulte amusa quelque peu l'européen.

Au niveau des films, le lycéen semblait également se contenter de tout. Si Nate n'était pas difficile, il le semblait encore moi. Ouvert à tout, cela devait être facile pour lui aussi de se faire des amis. Riant quelque peu, le jeune brun eut une idée pour le moins inutile mais peut-être sympathique, tout dépendait du point de vue.

"Je suis prêt à faire ta culture super héros si tu veux ! Je n'ai pas réellement de préférence pour ma part, ils ont tous chacun leur truc à eux. "

Son regard d'ambre pétillait à un tel point qu'on aurait dit un gosse dans un corps d'adulte. Cela lui arrivait de temps à autres, des petites crises d'enfantillages pas bien méchantes. Mais parler de comics lui rappelait beaucoup ce temps de l'adolescence. Contrairement à beaucoup d'adolescents, l'irlandais n'avait guère était une plaie durant cette période. Il avait toujours été gentil, adorable, peut-être un peu trop, ce qui lui avait valu des mauvais tours. Mais un petit détail avait quelque peu attiré son attention.

"Je ne suis pas très à la page en animations japonaises, tu en as peut-être quelques uns à me conseiller ?"




avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 169

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Sam 11 Mar 2017 - 17:56

J'étais décidément vraiment bien tombé. Nate avait la conversation facile, et cela m'allait parfaitement : je n'avais pas à craindre de me laisser emporter dans mon enthousiasme, cela ne le dérangerait pas. D'ailleurs je sortais justement d'une envolée quasi-lyrique au sujet de la merveille de me plonger dans des univers fictifs. Hum. Je m'emballais un peu. Je fus un peu plus sobre sur les films. D'un autre côté j'aimais à peu près tous les genres, suivant mon humeur, il m'était donc difficile d'expliciter un aspect général qui me plaisait. Nate me proposa alors de me "faire ma culture de super-héros". Tiens donc ?

"Haha ! Ce sera avec plaisir, il est temps que je me remette à niveau sur ce point. J'ai beau connaître de nombreux noms, j'ai peur de n'avoir manqué de nombreux classiques."

Nate avait l'air de beaucoup aimer les comics, un peu comme moi et mes univers fantastiques. On sentait dans sa voix qu'il était passionné, et de toute manière pour proposer de me donner des "cours", il fallait bien que le sujet lui plaise. Il me demanda en retour si je pouvais le conseiller en matière d'animation japonaise. Hohoho, le pauvre... Il risquait de repartir avec une montagne de recommandations !

"Bien sûr ! Bon déjà, dans l'animation japonaise, tu peux distinguer les films et les séries, suivant le format que tu préfères. Je ne regarde pas énormément de séries, tout simplement parce que cela demande plus de temps, mais je peux quand même t'en proposer quelques unes si ça t'intéresse. Pour ce qui est des films... je vais plutôt te conseiller deux réalisateurs, parce que tous leurs films sont géniaux : Hayao Miyazaki et Mamoru Hosoda. C'est bien simple, j'ai beau essayer, je ne parviens jamais à déterminer lequel je préfère ! Si l'un te plaît, il y a de grandes chances pour que l'autre te plaise également. Pour les films en particulier, tout dépend du genre : si tu cherches un truc mignon, Mon Voisin Totoro ou Kiki la petite sorcière seront très bien. Si tu veux de l'aventure, je peux te conseiller Le Garçon et La Bête ou bien Le Château dans le ciel. Bon, je m'arrête là autrement tu oublieras tous les noms, mais la liste est loin d'être exhaustive !"

Oups... Je m'étais une fois de plus un brin emballé. Boarf, c'était pour la bonne cause, il fallait absolument que Nate découvre ces films ! J'avais envie de les voir à nouveau rien que d'en parler.
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 262

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Lun 27 Mar 2017 - 9:39

Deux imbéciles heureux. Clairement. Mais il était si rare de rencontrer des personnes sans prise de tête comme Nate et Jérémy. Il avait fallu que l’un et l’autre se percute pour tout simplement parler de tout et de rien. Cela changeait des personnes n’ayant à la bouche que le fait de quitter cette île. Ce n’était pas si terrible d’être ici après tout. Le ton était léger, le moment étant à la détente et Nate proposa même au jeune blond de l’initier à l’univers Marvel. Au moins, l’irlandais n’avait pas l’air d’un adolescent idiot aux yeux d Suijin, bien au contraire, il semblait ravi. Le sujet déporta vite sur les mangas et animations japonaises. L’européen ne s’était pas réellement informé des sorties de ces dernières années.

L’enthousiasme se lisait sur le visage du lycéen, ce qui fit sourire le vétérinaire qui écoutait avec attention ses recommandations. Il semblait bien s’y connaitre, c’était certain. Et lorsqu’il évoqua quelques classiques, notamment ceux de la catégorie « mignonne », le regard d’ambre s’abaissa sur sa tasse. Il les avait vus ces films, les connaissait bien même, car son ex-petite amie en était très friande. Et bien entendu, il ne se privait pas de les visionner avec elle, bien blotti contre elle dans son canapé. S’il ne se formalisa guère du léger pincement qu’il eut au cœur à cet instant, il se contenta de jouer de nouveau avec sa tasse. Il faudrait penser à soigner ce petit toc. Ses iris dorés se reposaient ensuite sur son interlocuteur pour lui répondre en riant un peu.

« Ca va, je ne suis pas si perdu que ça, j’ai vu quelques classiques il y a quelques années. J’ai beaucoup aimé ‘Princesse Mononoke’, c’est incontournable. Pour le reste … »

Il sortit son téléphone portable de sa poche et ouvrit une application de bloc notes afin d’y rentrer les noms des réalisateurs pour ne pas les oublier.

« Voilà c’est noté ! Merci pour les infos en tout cas. » Le jeune brun réfléchit quelques instants avant de reprendre la parole. « Au fait, tu ne m’as pas dit d’où tu venais en fait ! On parle, on parle, et finalement, on en oublie certains points basiques. »

Pourquoi ce changement de sujet tout à coup ? Le blondinet lui aurait-il rappelé des souvenirs profondément enfoui ?




avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 169

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Mar 28 Mar 2017 - 22:29

Comme à mon habitude, j'avais inévitablement fini par me laisser emporter par mon enthousiasme lorsqu'il s'agissait de transmettre mes passions. Mais j'avais cessé de m'inquiéter à ce sujet. Nate avait déjà montré qu'il n'était pas du genre à se prendre la tête pour ces menus détails. C'était vraiment rafraîchissant de tomber sur une personne aussi détendue. Le monde serait probablement bien meilleurs si les gens n'étaient pas aussi coincés. N'était-ce pas merveilleux de pouvoir se faire des amis facilement ?

Pendant mes explications, Nate s'était perdu un instant dans la contemplation de sa tasse vide. Bah, un petit moment d'absence pouvait arriver à tout le monde. D'autant que cela ne l'empêchait pas de suivre la conservation, puisqu'il prit son téléphone pour noter mes recommandations rapidement.

Finalement, il me fit remarquer qu'emporté par notre conversation, j'en avais oublié de lui dire d'où je venais, en bon étourdi que j'étais :

"Haha, c'est vrai qu'on en vient à oublier les questions les plus classiques ! J'arrive tout droit de France, pas si loin de ton Irlande natale. On est presque voisins finalement !"

Je ris. Effectivement, à bien y réfléchir, il y avait ici des gens du monde entier, et l'Europe était loin d'être le continent le plus peuplé. C'était plutôt amusant de tomber sur une personne aussi "proche". Presque un compatriote, en somme. Regardant machinalement ma montre, je retins un bond.

"Flûte, j'avais pas vu l'heure ! Il va pas falloir que je tarde si je veux un peu de temps pour relire mes cours."

Alors que je commencer à enfiler mon manteau, je proposai :

"Ça te dirait qu'on échange nos numéros ? On pourra se refaire ça un de ces quatre si on a du temps libre !"
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 262

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   Mer 29 Mar 2017 - 20:07

Il était vrai que Jérémy ne lui avait pas révélé d'où il venait alors l'irlandais n'hésita guère à poser de nouveau la question. En effet, les deux amis venaient de pays relativement proche, le jeune blond étant de nationalité française. L'évocation de la France lui faisait penser qu'il aimait beaucoup la cuisine locale, mais il s'abstint de l'annoncer. Mais la rencontre n'était pas loin de prendre fin puisque le garçon consulta sa montre, le temps semblait avoir filé, ils discutaient depuis un certain moment déjà et leur café était terminé.

"Oh je suis désolé, je ne voulais pas te retarder !"

Suivant le mouvement, Nate se leva à son tour afin d'enfiler son manteau également. Lui aussi avait des choses à faire, il passerait certainement à l'université histoire de travailler un peu à la bibliothèque. Il écouta son ami et lui sourit en acquiesçant.

"Bien sûr !"

Il sortit son téléphone de sa poche afin de créer un nouveau contact et les deux jeunes gens échangèrent leurs numéros afin de rester en contact. Il serait bien dommage de se perdre de vue alors qu'ils s'entendaient si bien. Une fois ceci fait, il offrit un nouveau sourire au jeune homme.

"Et voilà ! De toute façon, on a un match de tennis à disputer, ta culture de super héros à travailler et ma culture en animations japonaises !"


Un clin d'oeil et le jeune vétérinaire serra la main de son ami avant de quitter le café. Il était plutôt heureux de cette journée au final. Son téléphone ne s'était pas explosé au sol, il avait siroté un bon café et s'était fait un nouvel ami.




avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 169

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]   







Contenu sponsorisé


 

Deux imbéciles heureux [Nate et Jérémy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (terminé)
» Une ******* dans le potage [Quête pour imbéciles, Lou et moi]
» Louve B. Kaffman -- Méfie-toi toujours des imbéciles, ils sont plus dangereux que les loups.
» Assouvir le monde. Quoique non, y a trop d'imbéciles - Feat Night Fury.
» A SUPPRIMER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La cité scolaire de Kousha :: Centre-Ville-
TOP