FORUM FERMÉ DEPUIS LE 23/08/2019
-56%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
35.27 € 79.90 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -33%
DYSON V7 MOTORHEAD ORIGIN Aspirateur balai sans fil
Voir le deal
229.99 €

Partagez
 

 [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]

Aller en bas 
Miya Hisakawa


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 559

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Miya Hisakawa
8 ★ - Thief
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty
MessageSujet: [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]   [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] EmptyJeu 22 Aoû 2019 - 19:51

« You're in my blood, you're in my veins, you're in my head. »

Bang bang, my baby...


Le temps avait fini par passer, lentement et sûrement. Presque deux ans à présent qu'elle et Shultz vivaient le parfait amour. Malgré les activités... dangereuses, disons, de son amoureux, tout allait bien. Miya terminait bientôt ses études en jeux vidéos, elle pourrait intégrer une boîte après avoir fait son stage, déjà assuré par ailleurs.

Elle sortait justement de son dernier cours de la journée pour rejoindre Shultz pas trop loin de son boulot. Enfin, pas trop loin, mais quand même à bonne distance, c'était dangereux et la dernière chose que le beau Saruta voulait, c'était bien la mettre en danger. Et lorsqu'il lui disait de ne pas s'approcher de trop près, elle obéissait. Il savait bien mieux qu'elle le niveau de danger, après tout, et lui faisait entièrement confiance.

Ils s'étaient longuement entrainés ensemble au cours des deux dernières années et Shu connaissait donc l'étendue de sa force. S'il jugeait qu'elle n'arriverait pas à se sortir seule d'une situation, elle le croyait les yeux fermés.

Bref, tout ça pour dire qu'elle marchait dans les rues d'Amishawa, se rapprochant du lieu approximatif (il ne le lui avait pas non plus révélé exactement, au cas où quelqu'un viendrait lui soutirer des informations. La jeune femme avait acquiescé, comprenant parfaitement). Elle restait sur ses gardes, utilisant ses pouvoirs renforcés pour détecter le moindre mouvement d'air trop près d'elle. Plusieurs pouvaient penser que les Fujin étaient faibles avec leur pouvoir tellement... flou, inconsistant, comparé au feu ou à l'eau. Mais l'air était partout, ou presque. Il était facile donc de le manipuler et de détecter le moindre danger approchant.

Justement, parlant de... En deux secondes, deux hommes se jetèrent sur elle (ou du moins tentèrent, elle les esquiva plus ou moins), le second s'accrochant à son poignet qu'il serra avec force. Elle essaya de le repousser avec un poing d'air, mais le premier n'eut besoin que d'une seconde pour matérialiser un truc sombre... un pouvoir d'ombre? qui la bâillonna et la projeta dans une ruelle, le dos contre le mur.

Merde, merde, merde... Le deuxième, un blond à l'air fourbe, s'approcha d'elle comme un fauve tournant autour de sa proie, allumant dans sa main un petit feu pour voir son visage. Elle tenta de se dérober, s'agitant dans tous les sens, mais impossible de se libérer, même en laissant échapper toute sa force magique. Ils devaient être bien plus forts qu'elle... Son visage apeuré apparu devant ses deux agresseurs :

« Jolie souris terrorisée... Elle est mignonne celle-là, pas vrai, Gaku? »

Le soit disant Gaku, le manipulateur de ténèbres, lâcha, en la regardant de haut en bas d'un oeil pervers:

« Magnifique poitrine, ouais... Elle doit être vraiment bonne. »

Sans qu'elle puisse se défendre, Gaku empoigna un de ses seins avec violence et déchira son corsage, la dénudant devant les deux compères qui sifflèrent d'admiration. Elle laissa échapper un hurlement étouffé, ses yeux se remplissant de larmes. Sérieusement, c'est comme ça qu'elle allait finir? Violée dans une ruelle à quelques pas de son amoureux, par deux crétins qui voulaient s'amuser avec elle? Par deux voyous de bas étage alors que son copain avait la mafia aux trousses? C'était... impensable.

Ils la tâtèrent de partout en riant grassement et elle ferma les yeux de toutes ses forces pour ne plus les voir. Elle avait envie de vomir. Bordel, non, non, pas ça, ça ne pouvait pas arriver, elle s'était tellement entraînée avec Shultz, elle ne pouvait pas finir comme ça....

« Aller, vas-y Kan, je passerai après toi. Comme c'est toi qui a trouvé cette beauté... »

Elle avait envie de hurler de toutes ses forces, elle avait l'impression de le faire, mais aucun son ne sortait de sa gorge. Elle était à bout de souffle, les yeux écarquillés sous la terreur pure alors que le blond laissait sa flamme flotter au dessus d'eux, passant sa main désormais libre sous sa jupe pour caresser sa cuisse.

« Aller, je suis sûr que j'arrive à te faire jouir, jolie souris... »

D'un coup, elle sentit une chose glaciale s'emparer de ses jambes qui s'ouvrirent directement. Le manipulateur d'ombres... Elle frissonna violemment, un haut-le-cœur la secouant en même temps, alors que les doigts de Kan s'approchaient dangereusement de son entre-jambe. Il avait déjà le pantalon et le caleçon sur les genoux, avançant son membre bandé vers elle...

Une panique sans nom, comme elle n'en avait jamais connue, s'empara d'elle et dévasta absolument tout dans son esprit. Plus rien n'existait d'autre que cette peur primale, bestiale, violente, destructrice, cette tornade qui ravagea son cerveau.

De l'extérieur, ses yeux s'étaient carrément révulsés et elle convulsait. Les deux agresseurs reculèrent direct.

« Oh putain, elle va...? »

Il n'eut même pas le temps de terminer sa phrase, peu importe ce qu'il voulait dire, il n'aurait jamais plus l'occasion de terminer sa pensée. Miya venait d'activer, tout à fait par accident, sa forme divine pour la première fois. D'un coup, le vent se leva et des ailes lui poussèrent le dos, l'enveloppant entièrement... jusqu'à la libérer dans un ballet de plumes.

Ses cheveux étaient désormais bien plus longs et avaient prit une teinte rose bien visible. Sa tenue déchirée? Du passé. Elle était vêtue d'une longue robe rouge et rose, encadrée de longues ailes qui la soulevaient de terre, la rendant bien plus grande que ses adversaires. Elle les toisa d'un regard froid, sans expression. C'est d'un ton presque indifférent qu'elle annonça simplement, comme on parle d'une averse prochaine:

« Vous allez mourir, messieurs. »

Aussitôt dit... Elle leva simplement la main, presque nonchalante, fit un geste de dédain qui propulsa du vent... brisant net leurs cous, aussi simplement. Miya (ou la chose qu'elle était devenue, c'était très flou..) soupira en regardant les deux cadavres, penchant la tête sur le côté, comme elle avait l'habitude de le faire.

« La vie est si fragile, c'en est presque décevant... »

Une drôle de sensation, comme un raté de son coeur, la fit quelque peu fléchir. Elle se laissa retomber sur le sol et s'appuya au mur d'un main, l'autre étant posée sur son coeur. Et d'un coup, elle se sentit vraiment mal, extrêmement fatiguée... Elle avait perdu connaissance, ses ailes la protégeant en l'enveloppant avant qu'elle ne heurte le sol. Sa forme divine retourna dans les méandres d'où elle venait et il ne resta qu'elle, Miya, à moitié nue dans une ruelle sombre, inconsciente, à côté de deux cadavres aux cous tordus.

Elle venait de faire ses premières victimes...

 

 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] 93546720161005MiyaUserbar
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] OrfyThème de Miya[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] 6xwf

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
Shultz A. Loran


Masculin Date d'inscription : 21/05/2016
Occupation : Dératiseur ~
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 384

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Shultz A. Loran
9 ★ - Change
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty
MessageSujet: Re: [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]   [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] EmptyVen 23 Aoû 2019 - 7:32


Ces deu dernières années je m’étais forgé une réputation de deratiseur. Le milieu de la nuit m’employait pour exterminer les rats qui jouaient aux lions et j’étais plutôt doué. Ce soir encore le boulot avait été rapidement terminé, seul le chef du gang risible avait pu résisté et n’était pas mort sur le coup. Il ne m’avait infligé aucune blessure mais il avait au moins eu le mérite d’essayer.

J’attendais au lieu de rendez-vous où Miya devait me rejoindre. Étant donné que le job avait été plus simple que prévu j’étais en avance et patientait tranquillement en jouant avec deux pierres que je faisais léviter au dessus de ma main. Les minutes passaient et je remarquais que ma belle mettait plus de temps que prévu pour venir jusqu’ici. Avait-elle dû faire un détour ? Peut-être que son cours avait traîné en longueur ? Par acquis de conscience je m’assis en tailleur et me concentra sur mon sonar, en agrandissant ainsi la portée.

Je sentis ainsi tout de suite deux types tomber au sol, inertes. Ils furent bien vite suivi par un autre corps qui sembla tomber du ciel. Je préférais ne pas prendre de risque et me ruait à l’emplacement de cet étrange événement, à quelques blocs à peine de là. Lorsque j’arrivais, mon sang ne fit qu’un tour. Je me précipitais vers la jeune femme à moitié nue qui n’était autre que Miya. La couvrant avec mon imperméable après avoir vérifié son pouls, je fis disparaître les deux cadavres dans une grande crevasse afin que personne ne retrouve leur trace. Et dans l’éventualité où ils seraient tout de même retrouvés, je broyais leurs pitoyables restes contre les roches, savourant intérieurement la sensation de sentir chaque craquement d’os de cartilage sous la pression des parois rocheuses. Ils furent bien vite réduit en une fine couche de fluides, de chairs et d’os broyés.

Retournant auprès de ma douce étudiante après avoir repris mes esprit, je la prenais dans mes bras et me fit m’envoler en faisant léviter l’armure de roches que je garde toujours sur moi. M’arrêtant sur le toit d’un immeuble, je m’assis sur une conduite de ventilation et serra la jeune femme dans mes bras, la cajolant en attendant qu’elle reprenne ses esprits.

Les deux résidus de fausse couche que j’avais enfouis à jamais avait eu la nuque brisée. Au cours de nos séances d'entraînement j’avais pu observer la nature du pouvoir de Miya. Elle arrivait à changer la densité de l’air lui permettant de rendre ce dernier presque aussi tangible que de la pierre. Je ne savais pas encore comment elle avait fait et pourquoi elle était tombé presque aussitôt après les avoir tués. Avait-elle était attaqué en même temps ? Pour l’instant tout ce que je voulais c’était de la voir ouvrir les yeux et pouvoir la serrer dans mes bras pour la rassurer. En revanche, je savais déjà que demain, en allant chercher ma paye chez “papa”, je demanderai un maximum d’informations sur ces deux types, et si jamais ils bossaient aux ordres du moindre petit dealer de la ville, un bain de sang sans précédent allait éclater sur l’île…

“Réveilles-toi Miya, s’il te plait, j’ai besoin de savoir que tu vas bien…”
Revenir en haut Aller en bas
Miya Hisakawa


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 559

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Miya Hisakawa
8 ★ - Thief
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty
MessageSujet: Re: [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]   [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] EmptyJeu 29 Aoû 2019 - 19:43

« You're in my blood, you're in my veins, you're in my head. »

Bang bang, my baby...


L'étudiante ne se rendit pas compte que Shultz l'avait retrouvée et transportée en sécurité. Ce n'est qu'une fois arrivée sur le toit qu'elle commença vaguement à reprendre connaissance, grommelant des paroles incompréhensibles au début. La première chose dont elle eu conscience, c'était la chaleur qui l'entourait, cette chaleur qu'elle connaissait par coeur à présent. C'est cette sensation qui la poussa plus vivement vers l'éveil. C'était son amoureux, c'était Shultz, il était là, elle était dans ses bras...

« Shu... »

Elle enfouit son visage contre son torse, tentant de reprendre le contrôle de tous ses sens. Que s'était-il passé pour qu'elle perde connaissance? Elle dû fouiller plusieurs longues minutes dans sa mémoire pour reconstituer les événements de la soirée.

Et c'est alors que... Elle se souvint. Directement, elle croisa les bras sur sa poitrine, protégée à présent par l'imperméable de Shultz. À nouveau, ses yeux se remplirent de larmes. Elle les leva vers son amoureux, prise de sanglots, en expliquant:

« Je... ces... types, ils ont... ils ont... »

Elle ferma les yeux, laissant les larmes glisser sur ses joues tout en se recroquevillant davantage sur elle-même. Elle mit un moment avant de pouvoir continuer son explication, la gorge serrée.

« Ils ont essayé de... m'agresser... »

Elle avait vraiment eu de la chance, une chance terrible, qu'ils n'aient pas pu aller jusqu'au bout... D'ailleurs, qu'est-ce qui les avait arrêté, au final? Fronçant les sourcils, elle se creusa les méninges...

Et ne put retenir un hoquet d'horreur avant de crier:

« Je les ai tués! Je... Comment... Je ne sais pas comment c'est arrivé Shultz, je... J'ai perdu le contrôle... »

Elle se jeta à son cou, le serrant très fort contre elle, cachant son visage larmoyant dans son cou. La soirée avait été des plus perturbantes pour la petite étudiante et elle avait besoin plus que tout de son amoureux en cet instant. Comme toujours, il était là, presque par magie. Elle sanglota à chaudes larmes dans ses bras, totalement bouleversée. Non seulement elle avait failli... mais en plus, elle les avait tués... C'était impossible, elle n'était pas... une... non, elle ne pouvait même pas prononcer le mot dans sa tête, c'était impensable. Elle avait toujours été la douceur incarnée, comment ça avait pu arriver...


 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] 93546720161005MiyaUserbar
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] OrfyThème de Miya[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] 6xwf

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
Shultz A. Loran


Masculin Date d'inscription : 21/05/2016
Occupation : Dératiseur ~
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 384

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Shultz A. Loran
9 ★ - Change
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty
MessageSujet: Re: [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]   [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] EmptyVen 30 Aoû 2019 - 12:57


Miya fini par ouvrir les yeux, elle semblait vaseuse, à moitié absente. Elle sembla essayer de parler mais tout ce que je pu comprendre c’était mon prénom. Elle se blottit contre moi, certainement pour tenter de retrouver ses esprits, et je la serrais encore plus fort contre moi, comme pour la protéger du monde extérieur. Je ne pouvais pas voir son visage dans cette position mais je savais qu’elle essayait de se souvenir, je la connaissais trop bien pour imaginer qu’elle ne voudrait pas savoir ce qu’il s’était passé.

Puis, elle sembla se recroqueviller sur elle-même, dissimulant sa poitrine derrière ses bras. Elle se mit à sangloter et leva ses yeux larmoyants vers moi. Les paroles qu’elle tentait d’extirper de sa gorge nouée faisaient grandir en moi une colère sourde, comme celle que j’avais ressenti la première fois que je m’étais transformé. Elle arriva à aller jusqu’au bout, comme je l’avais deviné les deux hommes avaient tenté de s’en prendre à elle, d’où son état de panique et sa tenue. Ils avaient eu bien de la chance d’être déjà mort quand je suis arrivé, d’autant plus que leur mort avait été rapide et probablement indolore.

Elle se souvint les avoir tués elle, mais l’ayant entrainée moi-même, je ne comprenais pas comment elle était parvenue à leur briser la nuque ainsi. Son pouvoir n’était pas suffisamment précis à l’heure actuelle pour appliquer ce genre de pression à deux endroits distinct en même temps. Et à quoi était dû son évanouissement ? Au choc psychologique ? Peu probable, si c’était le cas elle ne se serait pas souvenue d’elle même après si peu de temps. Mais je finis par comprendre lorsqu’elle me dit qu’elle avait perdu le contrôle. Suite à son entraînement et au traumatisme qu’elle venait de subir, elle avait dû s’éveiller à la forme divine. Je ne voyais que cette explication.

Maintenant, je devais lui expliquer ce qu’il s’était passé et la préparer. La maîtrise de cette forme est complexe et la plupart du temps la personnalité change lorsqu’on revêt cette apparence.

“Je pense savoir ce qu’il t’est arrivé. Si ça peut te rassurer tu n’étais pas toi-même et je peux t’apprendre à maîtriser ce phénomène.”

Je ne voulais pas la forcer alors je la serrais contre moi, tentant de la réconforter et attendant qu’elle se calme. Je ne voulais pas risquer de la traumatiser davantage en lui révélant tout ce que je savais sur cette état. Et je savais aussi que j’allais devoir lui montrer la mienne pour lui expliquer pleinement et peut-être aussi la maîtriser si elle perdait encore le contrôle. Bien qu’en y réfléchissant un peu il valait peut-être mieux aller dans un endroit tranquille pour cet entraînement. Si elle se lançait dans une folie meurtrière en pleine ville, les kamis risquaient de nous tomber dessus.

“Reprends ton calme, tu n’as rien fait de mal. Une fois que ça ira mieux je t’expliquerai tout ce qu’il y a à savoir. Tout va bien se passer, je te le promets.”

Je tentais de la réconforter autant que possible, la laissant pleurer et extérioriser sa détresse avant de devoir parler de la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Miya Hisakawa


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 559

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Miya Hisakawa
8 ★ - Thief
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty
MessageSujet: Re: [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]   [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] EmptyLun 2 Sep 2019 - 0:12

« You're in my blood, you're in my veins, you're in my head. »

Bang bang, my baby...


Elle avait une réelle chance d'avoir Shultz à ses côtés et elle se félicitait chaque jour d'avoir choisi d'être avec lui (et de l'avoir convaincu, également, de rester). Ça se confirmait à nouveau alors qu'elle était en panique par ce qu'elle venait de faire et que lui, au contraire, était très calme et semblait parfaitement savoir ce qui lui arrivait.

« Je pense savoir ce qu’il t’est arrivé. Si ça peut te rassurer tu n’étais pas toi-même et je peux t’apprendre à maîtriser ce phénomène. »

Elle plongea son regard humide dans le sien, y cherchant le réconfort dont elle avait réellement besoin en cet instant. Comme en réponse à ses pensées, il la serra davantage contre lui, lui laissant le temps de digérer vaguement ce qui s'était passé. Elle n'était pas elle-même..? Qu'est-ce que ça voulait dire? Enfin, pour avoir tué quelqu'un, il fallait forcément qu'elle ne soit pas elle-même, mais Miya avait l'impression que ça voulait dire bien plus que ça. On était sur Awashima, après tout. Rien ici n'était... « normal ». Enfin, ça l'était presque devenu, à force, depuis le temps qu'elle était sur l'île. Mais surtout, le Saruta avait parlé d'apprentissage...

« Reprends ton calme, tu n’as rien fait de mal. Une fois que ça ira mieux je t’expliquerai tout ce qu’il y a à savoir. Tout va bien se passer, je te le promets. »

Elle recommença à respirer plus lentement, tentant de calmer les battements effrénés de son pauvre coeur. Elle se laissa cajoler un long moment, profitant des caresses tendres de son amoureux, essayant de rationaliser les événements de la soirée. Lorsqu'elle se sentit plus sereine, elle recula légèrement la tête pour pouvoir regarder Shultz.

« Ce... C'était quoi, Shultz? Encore les pouvoirs qui augmentent? »

À force d'entrainement, elle avait pu se rendre compte qu'elle arrivait à manier différemment ses pouvoirs. Au lieu de créer simplement une bourrasque, elle pouvait modeler l'air à sa guise, contrôler les diverses formes qu'elle créait, lire dans les pensées des gens plus faibles qu'elle... La magie était très complexe. Mais qu'est-ce que c'était que ce nouveau pouvoir? Elle ne se souvenait pas exactement comment ça c'était passé. Simplement qu'elle les avait tué et qu'après elle avait perdu connaissance. Mais le reste était encore très flou dans sa mémoire.

Elle se recroquevilla à nouveau, le regard dans le vague, perdue dans ses pensées.

« Je ne suis pas sûre d'aimer cette nouvelle facette de moi, Shultz... Tu pourras réellement m'aider à... contrôler ce... cette chose? »

Faute de mieux... Elle n'avait aucune idée de comment nommer ce phénomène qu'elle ne comprenait pas encore. Avec un peu de chances, Shultz pourrait l'aider... Il était déjà passé par là, il était plus puissant qu'elle après tout. Elle avait vraiment une chance inouïe de l'avoir à ses côtés. Dieu qu'elle l'aimait, cet homme...


 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] 93546720161005MiyaUserbar
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] OrfyThème de Miya[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] 6xwf

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
Shultz A. Loran


Masculin Date d'inscription : 21/05/2016
Occupation : Dératiseur ~
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 384

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Shultz A. Loran
9 ★ - Change
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty
MessageSujet: Re: [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]   [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] EmptyLun 2 Sep 2019 - 14:58


Il se passa plusieurs minutes avant que Miya ne reprenne son calme. Quand sa respiration se calma et qu’elle semblait s’être apaisée, elle recula la tête pour me regarder. Ses yeux plongés dans les miens, je pouvais sentir sa détresse tandis qu’elle me posait sa question. C’était un bon départ, elle avait compris que c’était lié à son gain en puissance, et pas un phénomène sortit de nul part juste là pour lui compliquer la vie. Je ne répondis pas tout de suite afin de pouvoir réfléchir aux mots que j’allais employer. L’important était de bien lui faire comprendre le mécanisme et les raisons qui se cachent derrière cette transformation.

Elle se recroquevilla et je compris qu’elle allait avoir du mal à accepter ce changement. Elle qui était si douce et gentille, elle était parvenue à briser nette la nuque de deux hommes sans qu’ils ne puissent rien y faire. Même si je n’avais rien vu ni rien ressentit à cet instant, il n’y avait pour ainsi dire aucun signe de lutte sur place et lorsque j’avais étendu mon sonar, je les avais simplement sentis tomber raides morts. Il n’était pas impossible que sa forme divine ait été influencée par la mienne, ou par notre entrainement. Après tout on savait encore peu de choses sur celles-ci et le peu que je savais sur la mienne c’est qu’elle convenait parfaitement pour le génocide et autre meurtre de masse.

Bref, il était temps je pense de la familiariser un peu avec cette nouvelle facette de ses pouvoirs. Avant de lui montrer la mienne, j’allais devoir lui expliquer dans les grandes lignes ce dont il s’agit. Ainsi, je l’embrassais sur le haut du crâne avant de prendre la parole.

“Je pense que tu t’es éveillée à ce qu’ils appellent sur cette île la forme divine. D’après ce que j’ai pu lire dans le peu de livres qui en parlent, il s’agirait d’une manifestation de notre ascendance divine. Je sais pas si c’est réellement ça mais dans les fait c’est une forme qui est à priori unique et propre à chaque descendant. Elle augmente grandement tes pouvoirs et ils peuvent se manifester un peu différemment parfois. Certaines personnes ont une toute autre personnalité quand ils sont sous cette apparence, d’autres pas du tout et certains prennent une apparence complètement différente, d’autre changent très peu. La mienne par exemple est complètement différente et change plus mon humeur que ma personnalité. Je deviens encore plus froid et impitoyable qu’en temps normal, et…. disons que ça va de paire avec l’apparence. Je te préviens c’est plutôt effrayant.”

Sur ces paroles, je me levais en déposant Miya sur la conduite d’aération à ma place. Elle était assise en face de moi et j’hésitais un peu à me transformer devant elle. Je ne voulais pas qu’elle prenne peur, qu’elle me rejette pour cette forme qui pouvait en dire très long sur la personne que je suis. Avant de me changer en sac d’os, je lui offrais un regard rassurant tout en lui rappelant :

“Souviens toi, aussi hideux ou effrayant que je vais pouvoir te paraître, c’est toujours moi qui me trouverai devant toi, tu sais que je ne te ferai jamais le moindre mal, n’est-ce pas ?”

Et sur ce, pour ne pas lui laisser le temps de me contredire, je revêtis mon haillon de faucheur, ma taille de guêpe et ma faux altérée par le temps. Mon visage osseux était bien évidemment totalement inexpressif et je ne savais pas vraiment comme Miya me percevait à ce moment là. J’attendais de voir sa réaction avant de retrouver mon état normal, le temps de la laisser intégrer ce que j’étais réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Miya Hisakawa


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 559

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Miya Hisakawa
8 ★ - Thief
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty
MessageSujet: Re: [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]   [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] EmptyJeu 5 Sep 2019 - 16:54

« You're in my blood, you're in my veins, you're in my head. »

Bang bang, my baby...


Shultz se mit alors donc à lui expliquer un peu ce qu'étaient les formes divines. Ah oui, ils étaient des demi-dieux, ou des descendants de dieux, c'est vrai... D'où la présence de leurs pouvoirs. Donc, quand ils arrivaient à un certain niveau de maîtrise, ils débloquaient leur forme "divine". Différente selon chaque personne. Okay... C'était... étrange. Mais bon, c'était aussi Awashima.

Ça pouvait également modifier la personnalité? Wow okay, ça c'était effrayant. En même temps, pour qu'elle ait décidé comme ça de mettre fin à la vie de deux hommes, aussi pathétiques soient-ils, il fallait en effet un changement drastique dans sa personnalité. Normalement, pour que l'envie de les tuer lui vienne, il aurait fallu qu'ils blessent gravement l'amour de sa vie. Ce qu'ils n'auraient jamais réussi à faire par ailleurs...

Alors qu'elle se laissait aller dans ses pensées, Shultz lui parla de sa propre forme divine. Effrayante hein... Elle devait s'y attendre, après tout, elle connaissait bien son amoureux depuis le temps déjà. Après, de là à savoir à quel point il était effrayant... C'était à voir.

Il se leva finalement, la déposant simplement sur la conduite d'air et elle se pelotonna dans l'imperméable, le refermant pour s'assurer de bien camoufler sa poitrine. Miya sourit doucement pour inciter Shu à lui montrer. Il hésitait, il avait clairement peur de sa réaction... Mais la petite étudiante avait toujours accepté tous les côtés sombres de son chéri avec un grain de sel. Elle l'avait choisi pour ce qu'il était, totalement et entièrement.

« Souviens-toi, aussi hideux ou effrayant que je vais pouvoir te paraître, c’est toujours moi qui me trouverai devant toi, tu sais que je ne te ferai jamais le moindre mal, n’est-ce pas ? »

Elle aurait voulu lui assurer qu'elle avait toujours une confiance absolue en lui, mais il avait déjà commencé à se transformer. Elle retint tout de même son souffle. Elle ne voulait pas avoir une réaction instinctive de recul. Ça le blesserait et c'était bien la dernière chose qu'elle voulait.

Ce qu'elle vit dépassait de loin tout ce qu'elle avait pu imaginer. La Faucheuse, carrément. Okay, c'était en effet plutôt effrayant. Il n'avait plus rien de celui qu'elle connaissait et aimait. Sa mâchoire carrée et fine, ses yeux si doux quand il la regardait... Là, forcément, c'était... inexpressif. Non, pire encore: c'était vide. Elle avait déjà vu son air indifférent, inexpressif, quand elle l'avait rencontré. Mais ça, c'était le néant, le trou noir.

Elle se leva lentement, le fixant du regard, s'avançant doucement vers lui. Elle tendit la main, frôlant ce qui restait de la sienne: 27 os. Seulement ça. Surmontant le malaise que lui inspirait cette vision, elle sourit tendrement:

« Je t'aime, Shultz. »

C'était vrai. Peu importait sa forme divine, après tout. Oui, c'était perturbant, clairement. Mais il était toujours dans le fond celui qu'elle aimait. Il arrivait à contrôler cette forme, semblait-il. Elle pourrait éventuellement faire de même, s'il l'aidait.

Elle espérait qu'avec cette déclaration, elle réussirait à rassurer l'homme qu'il restait au fond. Elle ne voulait pas qu'il ait peur d'être 100% lui-même avec elle. Elle voulait lui prouver qu'elle l'aimait inconditionnellement. Qu'elle resterait à ses côtés aussi longtemps qu'il en aurait envie. Elle n'avait pas l'intention de l'abandonner. Jamais.

 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] 93546720161005MiyaUserbar
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] OrfyThème de Miya[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] 6xwf

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
Shultz A. Loran


Masculin Date d'inscription : 21/05/2016
Occupation : Dératiseur ~
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 384

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Shultz A. Loran
9 ★ - Change
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty
MessageSujet: Re: [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]   [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] EmptyJeu 12 Sep 2019 - 8:41


Miya sembla contenir la surprise que ma transformation avait suscitée. Je la vis observer mon visage, pour constater qu’il n’avait plus rien de vivant. Après tout, quel meilleur visage pour la Mort que celui de tout le monde quand plus rien ne reste. En temps normal j’avais déjà du mal à comprendre les ressentis et les émotions des personnes qui m’entourent, mais sous cette forme, mon esprit est entièrement tourné vers le meurtre et la destruction. Autant dire que l’expression faciale de Miya était assez difficile à expliquer.

Et puis, elle se leva lentement, vint vers moi et pris ma main dans la sienne. Évidemment, je ne pouvais ni sentir la douceur de sa peau ni la fraîcheur de ses mains toujours gelées. Et elle qui aimait tant la chaleur que je dégageais en temps normal devait être bien par le contact dur et froid de mes phalanges à nue. Malgré tout ce que pouvait lui inspirer cette vision, elle continua à me regarder dans les yeux et prit la parole. Cette nouvelle déclaration, ces quatres mots auxquels j’ai fini par m’habituer, me rassurèrent et, tout en retrouvant mon apparence normale, je laissais échapper un soupir de soulagement.

Récupérant le sens du touché, j’enserrais Miya dans une tendre étreinte pour lui transmettre le soulagement que je ressentais. Si elle m’avait rejeté sur ce toit à cet instant, qui sait ce que j’aurais pu devenir, ou redevenir. Une fois de plus, elle était mon phare dans la nuit, celle qui me permet de reprendre goût à la vie. Après quelques secondes, j’embrassais son front et plongeait mes yeux dans les siens.

“Si tu es prête on peut commencer à te faire travailler. En tout cas, je ne permettrai plus que quoi que ce soit ne t’arrive. J’ai été imprudent, je te demande pardon.”

Je réfléchissais déjà à une alternative pour m’assurer de sa sécurité tout en prévoyant l'entraînement que je lui ferai suivre. Je ne connaissais personne d’autre qui s’étais éveillé à la forme divine en dehors de nous deux. Enfin, certaines de mes connaissances et/ou adversaires passés y étaient peut être arrivés depuis le temps mais personne dans mon entourage, donc je ne pouvais compter que sur mon expérience personnelle. De ce que j’ai pu observer, il semble que ce soit lié à un état émotionnel fort, si pour moi cela avait été une haine sans borne, je me demandais quelle émotion avait été prédominante pour Miya lorsque cela est arrivé. Elle allait devoir revivre la scène pour s’imprégner de ce qu’elle a pu ressentir et s’en servir pour contenir et maîtriser cette nouvelle puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Miya Hisakawa


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 559

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Miya Hisakawa
8 ★ - Thief
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty
MessageSujet: Re: [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]   [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] EmptyMer 18 Sep 2019 - 19:04

« You're in my blood, you're in my veins, you're in my head. »

Bang bang, my baby...


Le Saruta soupira directement de soulagement alors qu’elle lui déclarait une fois de plus son amour, tout en reprenant sa forme humaine. Heureuse de retrouver l’homme qu’elle aimait, Miya se blottit tout contre lui, lui rendant son étreinte avec joie. Elle savoura la douceur de ses lèvres sur son front et lui sourit alors qu’il reculait légèrement pour la regarder

« Si tu es prête on peut commencer à te faire travailler. En tout cas, je ne permettrai plus que quoi que ce soit ne t’arrive. J’ai été imprudent, je te demande pardon. »

Rassurante, la Fujin passa sa main fraîche sur la joue de son amoureux, souriant paisiblement. Dans l’ensemble, elle avait eu de la chance dans cette histoire. Il ne lui était rien arrivé de réellement fâcheux, même si ça avait été de justesse. Bien que l’incident l’ait passablement bouleversée, elle s’en sortait plutôt bien.

« Ne t’inquiète pas tant, mon amour. Je suis en un seul morceau, ils n’ont pas eu le temps de me faire le moindre mal, hormis me foutre une bonne frousse. Ce n’est pas de ta faute. »

Qu’aurait-il pu faire de plus que ce qu’il faisait déjà, après tout ? Il était extrêmement présent pour elle, prenait mille précautions afin de la préserver, mais pas seulement : il l’aidait également à se débrouiller seule en la poussant à s’entraîner à sa magie. Awashima était pleine de dangers, c’était connu. Le pouvoir corrompt, après tout.

Miya grimpa sur ses orteils afin de déposer un chaste baiser sur les lèvres de son homme avant de conclure :
« Par contre, je ne dis pas non pour l’entraînement. Je vais en avoir besoin. J’aimerais autant réussir à contrôler le phénomène au minimum pour éviter de laisser une traînée de cadavres derrière moi… »

Pour Shultz, tuer des gens sans scrupule ne représentait aucun cas de conscience, c’était son boulot après tout. Il en était tout autrement de la petite étudiante sensible qu’était Miya. Se défendre oui, tuer à tous vents non.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] 93546720161005MiyaUserbar
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] OrfyThème de Miya[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] 6xwf

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty
MessageSujet: Re: [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]   [-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[-18 Violence] Bang bang, my baby... [PV Shultz]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Rues, Ruelles et Grands Boulevards-
Sauter vers:  
Top-Sites