Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lionel Anderson as Ouma Shu : Chapitre 0Auteur
MessageSujet: Lionel Anderson as Ouma Shu : Chapitre 0   Jeu 7 Jan 2016 - 3:54

Lionel Anderson (♂)

??/??/2000 • Anglais • hétérosexuel • Pizzaiolo • Amaterasu • Ouma Shu


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
Lionel n'est pas forcément quelqu'un de très mauvais. Il faut souvent les mauvais choix et ne peut s'apperçevoir qu'il fait du mal aux gens. Tout ce qui peut avoir d'importance dans ce monde pour lui c'est son but, son unique but : être le plus fort dans la vraie vie et dans dans Street Baston, son jeu vidéo préféré.


Donc vous l'aurez compris, il adore les jeux vidéos et la technologie en particulier car c'est un génie de la robotique. Il adore bricoler, inventer et expliquer pour l'objet qu'il vient de créer est super important dans la vie de tous les jours ! Il est souvent très joviale et rigole tant qu'il le peut. Il est très positif dans la vie à part pour une seule chose qui le fait souffrir à chaque fois : L'échec. Quand il échoue à quelque chose, Lionel broie du noir et veut tout de suite abandonner et c'est d'ailleurs le grand paradoxe de sa vie. Ce jeune homme de vingt ans est le roi pour se donner le moral d'affronter les pires choses mais quand il s'agit de perdre face à quelqu'un ou quelque chose, il se coince totalement et s'enferme dans un mutisme inquiétant pour sa personne.


Avec les filles c'est quelqu'un d'assez... spécial. Quand il s’intéresse à une fille il ne rougit pas, il ne bouge pas un cil et fait comme si elle n'existait tout simplement pas avant de trouver le courage, souvent trop tard, d'aller lui parler. Il est timide à sa façon et préfère le mutisme une fois de plus qu'à la complication de la discussion avec un autre être humain... Pour le reste, il n'y a qu'une seule autre bizarrerie a signaler, c'est celle de manger des pizzas, TOUT LE TEMPS. Il adore ça et en mangera autant qu'il pourra, même jusqu'à l'overdose pour l'amour de ce magnifique plat italien.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : La magie de Lionel se compose en deux temps... Mais les deux ne peuvent servir à la destruction ou appelé par l'entité qui habite Lionel "la punition".


L'entité qui habite notre jeune héros en herbe, s'appelle Ratagadon, le dieu de la punition. A vrai dire, le pouvoir de Lionel réside surtout dans l'épée qui apparaît dans sa main dans une poussière dorée. La puissance de l'épée augmentera quand le combat s'éternisera et surtout si l'utilisateur de l'épée Ratagadon se prend beaucoup de dégâts. Plus Lionel souffrira physiquement, plus Ratagadon sera en colère et prendra même le contrôle du jeune apprentis d'Amaterasu.

Bien entendu, l'épée à son premier niveau n'est qu'une dague qui grandira en épée courte, épée, épée longue, espadon et même plus...! Pour le moment de la dague de Ratagadon ne produit que de la lumière en plus d'être très tranchante. Quand Lionel aura encore plus d'expérience, il pourra frapper une vague de chaleur dans l'air ambiante pour envoyer cette même vague aveugler et brûler la cible...

La seconde partie du pouvoir magique de Lionel réside dans des joyaux dans les paumes de ses mains. Le soleil rechargera le joyaux en magie et quand ceci fait, Lionel visera avec ses mains une cible pour tirer un puissant rayon de chaleur pour transpercer les plus grosses protection et achever un adversaire ou même traverser un obstacle. Le rechargement du rayon prendra par la même occasion trois bonnes heures au départ mais réduira son temps de recharge avec l'expérience accumulé.  



• Affinité : La magie de l'armure d'or qui habite Lionel ne le dérange nullement.


DESCRIPTION PHYSIQUE
Lionel est un garçon dans la moyenne et doit mesurer entre les un mètre soixante-dix et un mètre quatre-vingt. Il a les cheveux court et brun à part une mèche qui s'est volontairement teint en blond platine car ça le plaisait tout simplement. Il a les yeux noisette mais ils deviennent très clair voir rouge vif en mettant son armure d'or. Quand on peut voir son dos, on peut voir une grande cicatrice dans tout son dos qui semble être une marque faites par un katana sur sa peau pâle. Il a toujours un visage souriant et ne rougit absolument jamais.


Il aime porter des vêtements sombre pour se sentir camouflé. Il a toujours donc un trench coat, une jean et des chaussures noires mais il change de tenue quand il est dans son atelier pour une tenue orange et une salopette en jean sale à cause des moteurs qu'il doit entretenir pour son travaille sur l'île. Il a aussi une écharpe rouge pour cacher la partie basse de son visage dans celle-ci à son habitude pour réfléchir correctement.


RACONTE NOUS SON HISTOIRE


Anderson's theme

Famille Anderson, 1952, Londres.


Ma famille est née à cette époque avec mon père qui demanda la main de ma mère... Jason et Maria Anderson avait donc formés le couple parfait pour la famille Anderson et la famille Hyug. Un mariage arrangé de base mais un mariage heureux pour la suite. Ma famille a toujours eu beaucoup de chance dans la vie... Ils étaient beaux, riches, bien portants et très apprécié de notre quartier à Londres, dans le quartier des affaires. Mon père, Jason Anderson était justement le plus grand homme d'affaires de Londres. Ils vendaient des assusances et arnaquait un paquet de client et parfois sous les yeux de mon grand frère, de moi et de ma petite sœur.. On a toujours prit exemple sur lui car il était le moins pire des deux...


Ma mère elle, Maria Hyug Anderson. Elle était Japonaise d'origine mais elle devint totalement Anglaise car elle avait vécue toute son adolescence chez les parents de mon père. Maria était une jeune fille très correcte avant de rencontrer mon père, elle aurait pu avoir le prix de la femme la plus gentille au monde mais le destin et la famille Anderson en a voulu autrement... Maria devint banquière au lieu de poursuivre le destin qu'elle s'était choisie : Infirmière. Ma mère était la plus grande dictatrice à la maison et même si je suis le plus ouvert d'esprit et le plus déjanté entre mon frère et ma sœur, nous avons eu le droit à une éducation japonaise classique... Tout était stricte, manger, dormir, jouer avec les autres enfants et... surtout se faire des amis. Mes parents pensaient que si on se faisaient des amis moins riche et populaire qu'eux, nous resterions au même rang sociale et pour eux, c'était complètement innaceptable...



Famille Anderson, trois sur cinq, 1961, Londres.


L'industrie se développe petit à petit et mon frère voit le jour... Enfin le premier que j'ai eu. Ma mère était très interessée dans la recherche scientifique et... C'est à ce moment que mes parents sont devenus des monstres pour toujours pour moi... L'année juste avant la naissance de mon premier frère, ma mère avait été déclarée « non-fertile » ou en tout cas avec de grandes difficultés a avoir un enfant... Mon père, qui brassait encore plus d'argent qu'avant, investissait avec ma mère dans un projet fou.. Le projet de cloner des humains et avec une formule que personne n'a jamais connu, créer un humain à partir de spermatozoïde et d'une simple poignée d'ADN féminin... ou masculin, tant que cet ADN était différent des spermatozoïde du premier donneur.


D'un certains point de vue, c'était une belle invention du Docteur Elmerch, brillant scientifique Allemand et surtout ancien nazi qui a échappé aux alliés pendant la seconde guere et bien après... Peut être un des rares nazis a mourir paisiblement. Mais d'un autre autre point de vue... Mes parents devenaient des monstres en créant des enfants souvent diformes, souvent atteint psychologiquement... Je n'ai jamais su combien il y en avait mais seul mon frère et moi le savons... On a jamais rien voulu dire car on a toujours eu peur de nos parents... Mais c'est justement ce qui nous a coûté la vie avec mon frère...



Famille Anderson deux sur cinq, 1975, Paris.


Mes parents n'ont eu que des échecs avec les expériences... On a jamais sur avec mon frère ce qu'était devenu les corps de nos anciens frères et sœurs malgré nos recherches quand on étaient enfants. On a jamais essayé de poursuivre l'enquête même en étant plus grand. Toutes nos pistes s'arrêtaient au regard noir et flippant de mon père, nous prenant la main dans le sac... Le plus drôle étaient qu'à chaque fois qu'il nous attrappait pendant nos enquête, c'est qu'il nous donnait peu à peu des réponses... Mais jamais quelque chose de très clair... Au fil des années, mon père devenait de plus en plus faible, de plus en plus dépréssif.. Mais c'est enfin en 1975 que mon veritable frère est né : Benjamin. A la naissance, mes parents eurent l'occasion d'être enfin heureux mais tout aussi horible pour notre éducation. Londres n'était plus la ville la plus populaire du monde et Paris, capitale de la France et de l'élégence était le premier choixde ma mère pour se créer un empire commercial encore plus puissant que sur Londres...


1975 était aussi l'année où mon père s'est fait diagnostiqué un Cancer du poumon... Etant un très gros fumeur, je n'ai pu que comprendre d'où venait ce cancer... Au même moment ma mère s'est détachée de mon père et quelques années plus tard ils ont divorcés, laissant mon père seul, fauché et sans son enfant. Jason Anderson n'était plus et ma mère n'a gardée son nom que pour une seule chose : l'argent... Mon frère était à l'époque très en colère contre notre mère, Ben était très attaché à notre père et le voir dans cet état lui a fait voir rouge... Et quand il a voulu s'enfuir de la maison familiale avant de repartir en Angleterre, des pouvoirs lui son apparu... Des pouvoirs inquiétant dont il n'a jamais voulu me parler... Je ne sais qu'une seule chose sur ce pouvoir, c'est qu'il est très puissant, incroyable et... très meurtrier. Dans « ses moments », mon frère entendait des voix résonner dans sa tête et devenait complètement incontrôlable... Il n'a pas su me dire comment il s'est échappé mais... il s'est rappelé d'une chose très importante : Il a vu deux grands yeux jaunes l'intercepter et l’assommer pour le ramener à la maison...


Le soir même, ma mère faisait faire nos bagages pour Londres et pour me créer moi en particulier.



Famille Anderson deux sur cinq, 1996, Londres.


Mon frère prend la décision de partir de façon adulte... Ma mère devient de plus en plus invivable et il en a marre de se faire battre... Il n'a jamais vraiment parler de la façon dont notre mère le traitait et je n'ai pu qu'imaginer qu'après être venu au monde... Mon frère partait alors à la conquête du monde pour découvrir dans la vraie vie tout ce qu'il avait vu dans les bouquins... C'était un grand fan d'histoire t de géographie grâce au professeur qu'il avait eu dans notre manoir à Paris. A vrai dire, j'ai rencontré Ben que récemment car je ne l'ai jamais vu quand j'étais gosse et j'étais donc seul a m'occuper de moi et... de ma petite sœur.


Ma mère se sentait très seule après le départ de mon frère car malgré toutes les horreurs qu'elle lui avait fait, elle l'aimait mais n'a jamais osé lui dire... Et c'est donc comme ça que mon père est revenu vivre à la maison... Ma mère avait besoin de sa semence pour me créer... Moi. Lionel.



Famille Anderson quatre sur cinq, 2000, Londres.


Matrix. Ca a été mon film préféré dès le début quand mon père me l'a montré... J'étais tout gosse et tout ce qui m’intéressait c'était les combats, les ralentis, les gunfights et tout ça mais j'ai appris par la suite qu'elle belle critique de la société qu'était Matrix. J'ai toujours été fasciné par cette critique qu'avait réalisé les scénaristes, j'ai toujours été fasciné par tout ce qui pouvait exister comme technologie aussi... Enfant j'étais quelqu'un de très, très, très curieux... J'adorais explorer tous les coins et recoins d'un plan de construction pour créer des robots débiles pour faire semblant d'avoir des amis... Je suis né en 2000 et j'en ai bavé... Avec tous le monde, sauf mon père...


Mon père était un enfoiré mais au moins il m'avait élevé avec un minimum de valeurs comme la solidarité, le respect et la bonté. Il était devenu quelqu'un de très différent par rapport à l'époque où il arnaquait les gens... Il s'était converti à la religion chrétienne et avait apparemment trouvé un moyen de rédemption mais il s'en est toujours voulu des atrocités qu'il avait créé avec ma mère... Ils ne s'étaient pas remariés mais ils formaient tout de même une famille... Un an plus tard ma jeune sœur Adeline est arrivée au monde... J'étais son grand frère et c'est moi qui la protégeait contre notre mère car quand mon père avait le dos tourné, elle passait ses nerfs sur nous...


Ma mère a toujours été une détraquée mais on faisait comme si elle nous aimait et malheureusement mon père ne pouvait rien faire de légale pour nous... C'est pour ça qu'un soir il a appelé quelqu'un... Je n'ai jamais su qui c'était...


Famille Anderson quatre sur cinq, 2010, Londres.


Adeline était une enfant merveilleuse. Elle et moi étions vraiment tout le temps collé ensemble et quand on a découvert nos pouvoirs à notre tour et ça, la même année, on l'a caché à notre mère le plus longtemps possible en plus de supporter ses accès de colère sur nous... Un soir où ma mère avait perdue son boulot, elle a frappée si violemment ma sœur qu'elle en est tombée inconsciente et au moment où elle allait me planter avec un couteau, mon père est arrivé et a prit le coup à ma place... J'ai alors regardé le corps de mon père tomber au sol pour se vider de son sang sur moi...


Je ne me souviens que de la profonde douleur à mes dix ans à peine, voir mon père mourir, la tête sur mes genoux... Je ne me souviens que de la profonde colère me submerger et la rage éclater en moi. Je me suis relevé, le regard furieux vers ma mère qui ne faisait que reculer, les joues humides, suppliant le pardon... J'ai cogné alors mon poing contre le mur, y laissant une énormes traces, de la lumière dessinant une lame à ma main. Je continuais d'avancer vers ma mère, le visage éclairée, la voix changée et nettement bestiale prononçant ces mots... « Tu n'as pas le droit au pardon, tu n'as le droit qu'à la punition. »


Quand j'ai repris mes esprits, je me retrouvais dans une chambre inconnue. Les murs blancs, ma sœur dormant en face, en boule, comme traumatisée. J'avais tué ma mère ce soir là. Sauvagement.


Famille Anderson deux sur cinq, 2015, Londres.


Ade et moi étions dans le même collège sous le toit d'une femme retraitée voulant devenir notre famille d'acceuil. Nous sommes restés toutes ces années jusqu'à ce jour précis dans ce foyer. J'avais tué notre mère mais... c'était pour le bien de tous ! Elle était méchante avec ma sœur et je voulais la protéger de tout... Comme mon père l'avait fait avec moi. Adeline ne m'a jamais pardonné ce que j'ai fais et a reniées ses propres pouvoirs et jusqu'à ignorer aussi les miens. Je contrôlais la magie de Ratagadon, le dieu de la punition... Il m'avait rejoint une fois dans un de mes rêves pour se présenter et m'expliquer ce qu'il voulait de moi... Il voulait faire régner la justice et appliquer la punition adéquate aux criminels quand je serais en âge de contrôler complètement mes pouvoirs. Je deviendrais grâce à lui une sorte de justicier...


Je n'en ai jamais tenu compte mais il sait à quoi je pense à chaque secondes et il connait mes intentions avant qu'elles ne me viennent à moi. Je suis bloqué avec lui pour le reste de ma vie celon lui et au fond... ça ne m'a jamais dérangé et je n'ai jamais rien voulu lui cacher. Il m'apportait puissance, justice et contrôle de ma vie... Depuis le meurtre de ma mère, je suis devenu quelqu'un d'autre. Je m'accordais beaucoup de temps à moi et à Ade. Je devenais totalement autonome et grâce à l'héritage de nos parents, on pouvait au moins vivre sur cinq générations... Je me suis trouvé des buts dans la vie comme... être le plus gros mangeur de pizza, le plus grand inventeur de mon siècle et être le meilleur à mon jeu de combat préféré. Adeline elle veut devenir championne de karaté et.. elle est plutôt douée... Nous avions la belle vie mais... L'année suivante tout a basculé.



Famille Anderson un sur cinq, 2016, ???


Un matin je me suis réveillé dans la rue mais... dans une rue différente. Je ne me sentais pas comme d'habitude et comme pas à Londres du tout... J'ai bien essayé de trouvé une sortie... Et ça pendant une semaine au moins mais... me voilà piégé sur ce que je pensais être une île. J'habitais dans un hôtel prêt d'une plage dans une chambre à mon nom. Je ne savais pas qui avait pu payer cette chambre, je savais juste que cette endroit s'appellait Awashima et que j'étais là car Ratagadon avait du attirer l'attention...   Je ne voulais qu'une chose, sortir d'ici et retrouver Adeline... Mais quelque chose me disait que j'allais devoir passer par le chef ici et que j'userais de mes pouvoirs pour me tirer d'ici ! Je devais retrouver Adeline et la protéger à tout prix !


DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Ritsu
• J'ai : 20 ans (cette année ^^)
• J'ai connu le forum grâce à : l'internet /o/
• Je pense que le forum est : Très propre ouob
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : Kurai valide ♪[/hide]
• J'aimerai ajouter que : J'ai beaucoup de mal avec les discussions de cul. J'en bouffe déjà trop sur internet en général et j'aime trouver une sorte de "sanctuaire" dans les forum rpg mais c'est jamais gagné... Mais bon, vala. x)



(c) Himitsu no Kii - Awashima


Dernière édition par Lionel Anderson le Ven 8 Jan 2016 - 2:29, édité 3 fois






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lionel Anderson as Ouma Shu : Chapitre 0   Jeu 7 Jan 2016 - 10:53

Bienvenue ♪
Ton truc d'armure en or ça me fait tellement penser aux chevaliers du zodiac °^° Ca m'a l'air un peu alambiqué mais à voir ce qu'il en est dans ton histoire ~ Attention quand même, à ce niveau ton perso n'est pas encore censé pouvoir matérialiser de forme physique avec sa magie, donc une armure, ça m'a l'air limite. Mais bon, tu verras ça avec Jess et Kuku :'3




▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
avatar


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 576

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ♚ - Magie Divine Féroce


MessageSujet: Re: Lionel Anderson as Ouma Shu : Chapitre 0   Jeu 7 Jan 2016 - 18:38

Tout d'abord, bienvenue à toi ! ^^
Si tu as des questions, n'hésite pas à venir sur la CB ou à envoyer un MP, on y répondra tout de suite ^^
et bon courage pour la suite de ta présentation

Pour le coup de l'armure d'or... Mis à part le fait que mon cerveau me hurle qu'ici, on est pas dans Saint Seiya, je dois t'avouer que je suis assez circonspect. Je ne me prononcerais donc pas sur le sujet tant que tu n'auras pas fini ton histoire, mais je dois avouer que tu as attisé ma curiosité. (Ce qui est pas forcément une bonne chose avec moi... Je suis parfois difficile à convaincre xD)
Donc pour l'instant, j'attends les explications avant de dire quoi que ce soit, donc bon courage ^^

Et en espérant que tu t'amuseras parmi nous ! :D




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1357

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
3 ♚ - Magie Divine Féroce


MessageSujet: Re: Lionel Anderson as Ouma Shu : Chapitre 0   Ven 8 Jan 2016 - 0:38

Voilà, j'ai changé, j'ai plus que l'histoire à faire, je poserais un edit dans ce post pour prévenir que j'ai terminé =)


EDIT : Terminé!






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lionel Anderson as Ouma Shu : Chapitre 0   Ven 8 Jan 2016 - 16:27

Bienvenue :D
Maintenant que cette histoire d'armure est modifiée, je pense pouvoir te valider. C'est un peu hors du commun, j'étais pas réellement convaincue par l'histoire des clones ou quoi ô_o Mais au final c'est des clones sans réellement en être, alors passons ^^
Il reste des traces de l'armures, je pense que tu pourras l'utiliser à partir du niveau de magie hybride ^^

Bon jeu ! N'oublie pas le listing des avatars et de demander un logement :)


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2040

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Lionel Anderson as Ouma Shu : Chapitre 0   







Contenu sponsorisé


 

Lionel Anderson as Ouma Shu : Chapitre 0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Lionel Messi
» Lionel Messi [Barcelone]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hors-RPG :: Archives :: Dossiers Archivés-
TOP