Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Helen BrendanAuteur
MessageSujet: Helen Brendan   Sam 29 Aoû 2015 - 22:31

HELEN BRENDAN (♀)

17/11/1991 à Austin • américaine • indéterminée • informaticienne & massothérapeute • susanoo • Konohana Enishi de Sengoku Aky


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
Le premier mot qui nous vient à l’esprit pour la décrire est spécial. En effet Helen est unique en son genre, et ce pas uniquement physiquement parlant. La jeune femme a un rythme de vie propre à elle, une cadence de vie imperturbable et une tendance à la sédentarité plus que prononcée. Si elle pouvait vivre sa vie sans quitter son appartement, elle le ferait sans hésiter, cependant en raison de certaines obligations et de certains besoins impérieux, cela lui est encore impossible pour le moment.

Sortir trainer en ville, partir en voyage, se rendre à un concert,… Ce genre de chose n’est donc décidément pas pour lui plaire. Pour elle le paradis, c’est de rester chez elle à s’occuper oisivement, tout simplement. S’abrutir devant la télévision, jouer à des jeux vidéo, lire des mangas, manger des cochonneries, ou rester tout simplement sur son canapé à flemmarder. Voilà le genre de chose qui contribue à son petit bonheur quotidien. Comme quoi il ne lui faut pas grand-chose pour être heureuse.

Helen est aussi du genre à se montrer fainéante jusqu’au bout, elle ne fait les choses que sur demande et ne prend jamais d’initiative pour des choses ne la concernant pas directement. Et lorsqu’elle est contrainte à faire quelque chose qu’elle ne souhaite pas, comptez sur elle pour bâcler l’affaire en deux temps trois mouvements avec au final un résultat pour le moins catastrophique. Helen est égoïste, oui, il n’y a pas d’autres mots, elle pense à son petit confort et puis c’est tout. Dès lors lorsqu’elle se montre plus active qu’un ours en hibernation, c’est souvent pour son propre compte et son propre confort. En somme elle ne fait jamais rien pour rien.

Attention, il ne faut pas la croire incapable de s’autogérer, loin de là. Helen sait après tout cuisiner, faire le ménage, traiter son courrier, etc.… Elle a également passé son permis de conduire même si elle ne possède pas encore de voiture. Dès lors ne la sous-estimer pas, sous ses airs de marmotte, Helen est une personne très indépendante, et qui plus est, elle est intelligente. Les deux professions qu’elle exerce parlent d’elles-mêmes. Elle est d’un côté informaticienne, un travail qu’elle a appris de façon autodidacte et a choisi tout simplement parce qu’elle peut le réaliser chez elle en toute tranquillité. Réparer des ordinateurs, créer des programmes, des sites web, récupérer des données perdues, etc.… Il n’y a pratiquement rien qu’elle ne puisse pas faire lorsque cela touche du domaine de l’informatique. Son autre profession est quant à elle celle de massothérapeute, dit comme cela, on se demande en quoi faire des massages nécessites d’être intelligent. Mais avoir le titre de massothérapeute signifie avoir étudié toute l’anatomie humaine, de connaître la localisation des différents nerfs du corps et d’être capable de les décoincer et de soulager les tensions à l’aide de massages appropriés. Dit comme cela vous voyez la profession différemment, n’est-ce pas ? Et si elle a choisi ce travail, c’est de un parce qu’elle y a trouvé un intérêt, et de deux parce qu’elle pouvait également se permettre de l’exercer en tant qu’indépendante à son domicile. Raison pour laquelle une pièce de son appartement est complètement dédiée à l’exercice de sa profession.

Helen est sinon une personne taciturne, si elle vous pète dix mots en une journée vous pouvez vous estimer heureux et croire qu’il neigera demain. Non, je plaisante, ce n’est pas à ce point, mais notre jeune femme reste quand même du genre à ne parler que lorsque cela s’avère strictement nécessaire. Ajouté à sa tendance au mutisme, le fait que notre demoiselle a un visage assez inexpressif, et il est dès lors évident que Helen n’est pas le genre de fille à afficher clairement ses émotions et cela se voit. Il n’y a que lorsqu’elle vit quelque chose d’intense qu’elle ne peut qu’être honnête avec ce qu’elle ressent. Dans tous les autres cas, son expression impassible donne souvent l’impression d’avoir la tête dans les nuages, et d’être à cent milles lieues d’écouter ce que vous lui dites ou de prendre en compte la présente situation. Mais détrompez-vous, sous ses airs complètement à l’ouest, Helen est une personne très attentive et observatrice. Elle constatera en un clin d’œil le moindre petit changement dans son environnement personnel, dès lors un bon conseil veillez à ne pas vous aventurer dans son domaine. Votre passage ne restera pas inaperçu à ses yeux, et les conséquences qui en suivront vous feront regretter votre curiosité déplacée.

En effet Helen est du genre rancunière, elle a une mémoire d’éléphant lorsqu’il s’agit de se souvenir des personnes qui lui ont un jour causé du tort. Une rancune tenace qui fait qu’elle ne renonce jamais à la pire des vengeances qui s’offre à elle. A noter que notre demoiselle est quelqu’un de réfléchi, même en colère, elle conservera calme et sang froid pour vous faire regretter l’audace que vous avez eu à son égard. Et il faut parfois peu de chose pour vous la mettre sur le dos, Helen est en effet très susceptible et elle se vexe pour un rien. Dès lors la fâcher n’est vraiment pas difficile, mais attendez vous en retour à de lourds sévices. Il n’y a vraiment que dans le cadre de son travail où elle sait faire preuve de patience et laisser couler, mais attention à ne pas dépasser les bornes non plus.

Sinon, cela peut peut-être surprendre d’une beauté pareille, mais sachez que Helen n’a aucune expérience en amour. Sa complaisance à rester seule chez elle, et son caractère pour le moins insociable y sont pour beaucoup. Ouais, ce serait mentir de dire qu’elle a une tonne d’amis. Et les personnes de son entourage pouvant être considérées comme telles peuvent se compter sur les doigts d’une main. Il faut dire qu’en général personne ne prend le temps de chercher à la comprendre, et elle de son côté, ne cherche pas à faire un quelconque effort afin d’avoir une vie sociale plus épanouie. En effet, ses principaux contacts avec autrui sont professionnels, vous avez besoin d’une massothérapeute, vous êtes venu la voir, elle a réglé votre problème, vous vous sentez mieux et puis voilà, tout le monde repart de son côté. Et cela marche tout à l’identique lorsqu’il s’agit de vous régler un souci informatique.

Mais le fait qu’elle ne soit pas spécialement sociable ne veut pas dire qu’elle est complètement désintéressée des personnes qui l’entourent. Non, c’est beaucoup plus subtil que cela, Helen est curieuse de nature. Bien qu’elle n’aime pas sortir de chez elle, cela ne l’empêche pas de s’intéresser au monde qui l’entoure par l’intermédiaire de son ordinateur, d’internet et de tout autre moyen dont elle peut disposer à son domicile. C’est qu’elle est en réalité une petite fouineuse qui aime découvrir les petits secrets des gens, sachez cependant que si elle trouve quelque chose de croustillant à votre égard qu’elle ne viendra jamais à vous faire une quelconque sorte de chantage. Pour elle c’est juste un passe-temps du même ordre que s’abrutir devant la télévision ; cependant si vous lui cherchez des poux, elle pourrait revoir sa position sur ce point et user de toutes les armes à sa disposition pour sa petite vengeance personnelle. Dès lors notre camarade n’est vraiment pas à sous-estimer.

Helen est également du genre à se montrer intransigeante avec les autres, pour elle c’est comme çà et pas autrement, et elle n’accepte pas facilement les compromis. Et en quel cas vous aurez l’idée de vous montrer persistant avec elle, il vous faut savoir qu’elle n’hésitera pas un seul instant à avoir recours à la force pour affirmer son opinion et vous forcer à opiner en sa faveur. Sinon chose qui n’a pas encore été dite, Helen est du genre nocturne, autrement dit la journée elle pionce et la nuit elle s’active. Elle s’est réglée comme cela au fil des années et à présent plus rien ne peut plus changer son mode de vie. En gros elle se lève avec le coucher du soleil et se couche avec le lever de ce dernier. Cela explique donc en partie sa vie sociable peu épanouie, mais cela ne l’empêche pas de gérer son activité professionnelle. Elle fait ses thérapies principalement le soir jusqu’à la mi-nuit, et ses patients ne s’en plaignent pas vu qu’ainsi ces derniers peuvent profiter du bien fait de son traitement après une journée de dur labeur. La deuxième partie sa nuit est consacrée à son travail informatique, elle résout les problèmes de ses clients qui viennent ensuite récupérer leur bien au petit matin. Rien de plus simple et d’efficace donc, et tout le monde est content de cette manière.

Il est bon également de vous prévenir que Helen est quelqu’un d’assez brouillon et bordélique dans ce qu’elle fait. Autour d’elle c’est souvent un véritable capharnaüm où seule elle est capable de s’y retrouver. Lorsqu’elle s’accapare un endroit, elle est du genre à étaler ses affaires et à occuper deux, si pas trois, fois plus d’espace. Oui, elle est envahissante, elle le sait bien, et elle s’en fiche. En somme le rangement ce n’est pas trop son truc, l’idéal pour elle c’est d’avoir tout à porter de vue, et dans le meilleur des cas également à porter de main. Il n’y a vraiment que dans son petit salon de massage qu’on peut un certain effort fourni pour l’aménagement et le rangement. Juste le minimum, histoire de ne pas trop surprendre le patient à sa première visite, et faire un tant soi peu plus professionnelle.

Au niveau de ses goûts et ses habitudes, et nous terminerons par cela, Helen aime tout ce qui est amer, à savoir par exemple le café, la bière, certains légumes comme les asperges et les céleris, etc.… Elle préfère nettement la compagnie d’un chat à celle d’un chien. Elle préfère prendre un bain plutôt qu’une douche. Elle préfère envoyer un texto plutôt que de passer un appel. Elle aime mâchouiller quelque chose à longueur de temps, ce que soit un chewing-gum ou un crayon. Elle préfère regarder des animes plutôt que des séries télévisées. Et encore plein d’autres choses que vous aurez peut-être le plaisir de découvrir.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Pas d'objets ou de conditions particulières pour débloquer son pouvoir. Helen doit juste visualiser avec plus ou moins de précisions ce qu'elle veut faire.
• Affinité : neutre


DESCRIPTION PHYSIQUE
Helen est une jeune demoiselle ayant dépassé le cap de la vingtaine et affichant un corps à la maturité plus que séduisante. Notre amie mesure pour ainsi dire un mètre soixante quatre, pour un poids respectable de quarante six kilogrammes. Ce dernier est toutefois susceptible de varier par moment, vu que notre camarade aime se faire plaisir de temps à autre. Helen démontre sinon sans conteste une silhouette svelte, il faut dire que notre camarade sait comment prendre soin d’elle-même. Certes elle s’accorde bien souvent quelques petits extras, mais ces derniers ont bien souvent comme conséquences que de donner quelques rondeurs à son petit ventre. Helen n’est donc pas spécialement musclée, elle se laisse vivre tout simplement.

Helen a quoi qu’on en dise un visage pour le moins impassible. Peu importe l’émotion, qu’elle soit folle de joie ou en colère, elle affichera toujours cette neutralité on ne peut plus déconcertante. Il est dès lors franchement pas évident de savoir à quoi elle pense, et ce n’est que lorsqu’elle se met à agir qu’on peut espérer avoir une idée de ce qui lui passe par la tête. Helen n’est pas non plus du genre à se maquiller, on peut difficilement trouver plus naturelle qu’elle à ce niveau là. Il n’y a vraiment que lorsqu’elle sort pour un évènement important qu’elle consent à faire un effort. Et même dans ces cas-là son maquillage reste léger, discret et naturel, mettant juste son charmant minois en valeur sans une seule autre once d’artifice. En somme cela se résume par un peu de fard à paupière et de mascaras pour souligner la beauté de ses yeux violets (couleur octroyée par le port de lentilles de contact) et accentuer la profondeur de son regard ; un peu de rouge à lèvre naturel pour apporter de l’éclat à ses lèvres ; et un peu de fond de teint pour uniformiser le teint clair de sa peau. Rien de plus et rien de moins, c’est déjà pas mal lorsqu’on connait un tant soit peu notre camarade.

Helen a sinon une chevelure couleur ébène, il s’agit là bien sûr d’une teinture de sa part car on peut remarquer par moment des reflets violacés lorsque cette dernière s’expose au soleil. A noter qu’elle ne porte pas ses cheveux spécialement longs, ces derniers évoluent à la manière d’un dégradé au niveau de sa nuque et de ses épaules, excepté à l’avant de son visage où ils ont été raccourcis afin de ne pas gêner sa vue. Mis à part cela, Helen ne leur accorde aucun autre soin particulier, et les laisse totalement libres. De ce fait, on peut remarquer par moment certaines mèches rebelles formant ici et là quelques épis. Notre amie ne porte sinon aucunes boucles d’oreille, aucuns piercings et n’affiche aucuns tatouages sur la surface de son corps.

Concernant sa tenue vestimentaire, Helen est du genre à toujours sortir bien couverte. On pourrait la croire frileuse mais c’est en fait plutôt de la pudeur. Car à l’exception de sa tête et de ses mains, elle ne dénude jamais une quelconque autre partie de son corps. Des pantalons biens longs, des chemises à longues manches, des pulls à col haut, bref moins on en voit mieux elle se porte. Mais attention elle ne se comporte comme cela qu’en présence d’autres personnes, lorsqu’elle est seule chez elle, il lui arrive de se balader à moitié habillée. Si ce n’est pas de la pudeur çà, alors qu’est-ce que c’est ? Aussi la plupart de ces vêtements sont classiques et ne sont pas de ceux qui mettent spécialement en valeur le corps d’une femme. Mais bien qu’elle ne cherche pas à attirer les regards, son élégance naturelle suffit à cela. Toutefois il y a une zone de son corps qu’elle ne dévoilera jamais à autrui, et il s’agit de son cou, Helen a en effet une horrible cicatrice à ce niveau là et veut que personne ne le sache. Elle la cache donc toujours par l’intermédiaire de collier, d’écharpe ou de bandages.


RACONTE NOUS SON HISTOIRE
Son histoire avait commencé par être simple et sans problèmes, elle le serait sans nul doute restée si certains éléments cachés du passé de sa mère n’avaient pas eu envie de se faire un plaisir de ressurgir dans sa vie. Cette dernière l’avait mise au monde bien jeune, à dix-sept ans si elle en croyait ses dires, et heureusement pour Helen, ses grands-parents avaient su parfaitement encadrer leur fille pour l’aider à l’élever. Notre petite débutait donc sa vie au sein d’une famille monoparentale, l’identité de son père restant un mystère, ce dernier n’avait été rien d’autres qu’une aventure de sa mère s’étant mal terminée. Helen resta longtemps dans l’ignorance de sa branche paternel, sa mère refusant de lui avouer la vérité à son sujet, elle ne pouvait donc que l’imaginer.

Mis à part cela, son enfance se passa sans trop de heurtes, sans qu’aucun évènement ne vienne marquer cette dernière. Vivant dans des conditions modestes, elle était aimée de sa mère, et encore plus de ses grands-parents. Elle ne vivait pas dans l’excès, mais avait tout ce dont elle avait besoin, même si l’essentiel de ses vêtements, ses jouets, ses fournitures scolaires n’étaient qu’au final des trucs d’occasion ayant servi maintes et maintes fois. Habituée à avoir peu, il ne lui fallait pas grand-chose pour être satisfaite. Mais en grandissant et en voyant ses camarades de classe mieux lotis qu’elle, Helen fut prise du désir de quitter cette précarité qu’elle connaissait depuis sa naissance.

Et pour cela la solution était de tout d’abord bien réussir à l’école, Helen avait été durant son enfance une véritable intello. Et avec ses habits de seconde main, ses cheveux tressés, elle avait tout du profil de l’élève qu’on aimait charrier volontiers. Elle était un joyau qu’on n’avait pas encore pris la peine de polir afin de devenir la pierre précieuse qu’elle est aujourd’hui. Heureusement à cet âge-là, notre amie avait déjà son petit caractère, les remarques blessantes ne l’atteignaient pas et les actions déplaisantes étaient sévèrement punies par ses soins. Autrement dit, seuls les ignorants se risquaient à venir empiéter sur le territoire de notre demoiselle.

Les années passant, Helen termina ses humanitaires pour se lancer dans des études pour devenir massothérapeute. L’idée de s’orienter vers cette voie là lui avait été proposée de manière complètement anodine par sa mère alors qu’elle massait cette dernière. Cette perspective d’avenir l’avait séduite, tout comme elle avait su accrocher aux études que nécessitait la profession. Ce fut aussi à partir de ce moment-là que Helen commença à travailler en tant que jobiste dans des endroits divers : supermarché, restauration, gardiennage d’enfant,… Et avec l’argent qu’elle se fit, elle commença à soigner un peu mieux son apparence et à s’acheter quelques signes de richesse. Et à la fin de ses études, elle était devenue une jeune femme qui avait tout pour plaire, si l’on exceptait bien évidemment son caractère qui ne pouvait convenir à tout le monde.

A vingt ans, elle continuait de vivre chez sa mère, s’étant trouvé un travail dans un centre de Spa, elle attendait d’économiser assez d’argent pour voler de ses propres ailes et quitter le nid familiale. Helen se disait qu’en une ou deux années, elle aurait une bonne base pour débuter sa vie seule, mais le destin en décida autrement pour elle en lui permettant de rencontrer pour la première fois son paternel. Un homme qui avait facilement la cinquantaine et qui semblait avoir de l’argent à n’en savoir que faire. Ce dernier avait apparemment eu vent qu’il avait eu une fille d’une de ses aventures de jeunesse, et après avoir pris soin de se renseigner sur cette dernière, et avoir vu en elle un certain potentiel, il avait décidé de renouer le contact.

Helen ne savait rien de cet homme, si ce n’était qu’il avait été une aventure de sa mère qui, lycéenne, s’était crue capable de charmer un homme plein aux as. Ce dernier ne put d’ailleurs pas s’empêcher de laisser échapper quelques remarques moqueuses à ce sujet, avant de réclamer tout simplement la garde de sa fille. Etant donné que Helen était désormais majeure, était-ce bien nécessaire ? Visiblement il désirait l’enlever à cette misère et l’engager dans des projets bien plus gratifiants. Il sut alors négocier un moment en tête à tête avec Helen, le genre de négociation où l’on sentait qu’un refus pouvait être lourd de conséquences ; néanmoins la conversation que Helen eut avec lui fut exemptée de toute tension, agressivité ou menace.

Durant cette dernière Helen fut amenée à se présenter et à lui raconter ce qu’elle avait fait de sa vie jusque là, allant même jusqu’à offrir un massage à son père afin de lui prouver la véracité de ses propos. Ce dernier en retour lui proposa de la sortir de cette misère, et cela en lui offrant un appartement et de l’argent pouvant lui permettre de vivre décemment et d’exercer son métier à son propre compte. Cependant une telle offre n’était pas gratuite, en échange Helen devait accepter de tout abandonner derrière elle et s’assurer d’être toujours à sa disposition pour l’accompagner dans certaines soirées, réunions, où sa présence selon lui pouvait nettement lui faciliter certains entretiens avec d’autres professionnels de son milieu.

Il ne lui avoua explicitement rien de plus, néanmoins il avait su tourner habilement ses mots pour faire comprendre par elle-même à Helen de quel milieu il était. Cette dernière ne savait pas ce qu’il attendait réellement d’elle, son père se gardait bien de trop lui en dire, néanmoins passer du jour au lendemain de la pauvreté à la richesse n’était pas quelque chose que Helen était capable de refuser. Tout se décida alors en une soirée qui s’était résumée en une rencontre et un départ. Et à vingt et un ans, Helen faisait son entrée dans le monde de la pègre. Et aujourd’hui cela fait trois ans qu’elle est du milieu, son père s’était révélé être un puissant lieutenant de la mafia, en charge d’une grande partie des trafiques et du marché noir de la ville : armes, drogues et autres produits illicites, organes,… Son rôle était de s’assurer que le business fonctionnait bien, ce dernier nécessitant parfois des interventions musclées ou d’autres plus subtiles.

Et c’était dans ces dernières que Helen avait son rôle à jouer, sa tâche consistait à mettre leurs clients en de bonnes conditions pour accepter n’importe quel type de contrat. Massages, caresses, jeux de séduction, tout était bon pour arriver à ses fins, et c’était sans remord qu’elle faisait parfois signer leur propre mort à de pauvres types trop crédules. Helen se fichait bien de leur sort, ayant pleinement goûté au luxe de sa nouvelle vie, elle était devenue égoïste et désireuse de conserver cette dernière à n’importe quel prix. Et si pour le moment elle n’avait qu’un rôle minime à jouer au sein de l’organisation, son père avait pour elle de bien plus vastes projets. Ce dernier avait en effet prévu de se rebeller contre son patron, il préparait son coup depuis plusieurs années à présent, et il avait prévu d’offrir sa fille à un autre groupe de mafieux afin de faire alliance avec eux et d’avoir une force nécessaire pour renverser leur leader actuel. Toutefois ce dernier n’eut jamais l’occasion de mettre ses plans à exécution.

D’un côté parce qu’il fut trahi par ses compagnons, et de l’autre car sa fille se fit un jour mystérieusement enlevée. Tout cela se fit sans qu’aucune trace, sans qu’aucun indice ne soit laissé. Cela s’était passé lors d’une nuit d’orage particulièrement violente, Helen se souvenait de s’être énervée suite à une coupure de courant et de s’être endormie sur le canapé en attendant que l’électricité lui revienne. Toutefois à son réveil, elle ne s’était plus retrouvée dans son appartement, mais sur un banc au milieu de nulle part avec plusieurs sacs autour d’elle qui contenaient bon nombre de ses affaires. Fouillant dans ces dernières, Helen finit par trouver une lettre qui lui clarifia quelque peu la situation. En résumé, elle était une descendante, de quoi et de qui ? Elle n’en savait rien, aucun détail ne lui était fourni à ce sujet. Par contre la lettre stipulait le fait qu’elle avait hérité de pouvoirs surnaturels, à cette annonce Helen crut à un canular. Mais la suite de sa lecture lui fit comprendre la gravité de sa situation. Et rapidement son premier réflexe fut de tenter de prendre contact avec son paternel. Mais lorsqu’on décrocha, ce ne fut pas son père qu’elle eut au bout du fil mais son supérieur, le véritable patron de la mafia qui lui annonça que son père n’était plus, qu’il avait été évincé pour avoir comploté dans son dos. L’homme lui expliqua ensuite que le même sort l’attendait et qu’une fois qu’il la retrouverait, qu’il l’enverrait rejoindre son papa adoré. Pétrifiée par cette annonce, Helen raccrocha, il lui fallut plusieurs minutes pour se reprendre et finir à espérer que cette lettre qu’elle avait encore entre les mains n’était pas une plaisanterie. Dans tous les cas, il valait mieux pour elle de se faire oublier, elle allait s’inventer une nouvelle vie et tâcher de tirer un trait sur son passé en espérant de jamais voir ce dernier ressurgir devant elle.


DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Juju
• J'ai : 26 ans
• J'ai connu le forum grâce à : un top-site
• Je pense que le forum est : un chef d'oeuvre
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : Kurai est passé ici ♪
• J'aimerai ajouter que : //



(c) Himitsu no Kii - Awashima






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Helen Brendan   Sam 29 Aoû 2015 - 22:44

(Re ? J'avoue avoir des doutes x) )Bienvenue à toi ^^




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1400

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Helen Brendan   Dim 30 Aoû 2015 - 7:21

Pourquoi ces doutes Kurai ? C'est bien le petit Sasha derrière cette ravissante demoiselle. D'ailleurs si tu savais changer l'adresse mail de ce compte et me mettre la même que Sasha, cela me faciliterait bien la vie pour être prévenu des éventuelles réponses que j'aurais sur le forum ^^






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Helen Brendan   Dim 30 Aoû 2015 - 8:59

Re-bienvenue, cousine de Brooky ♥






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Helen Brendan   Dim 30 Aoû 2015 - 9:24

Bah, on est jamais à l'abri du doute xD

Malheureusement, le coup des adresses mail, c'est réservé aux admins... Désolé ^^"




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1400

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Helen Brendan   Dim 30 Aoû 2015 - 12:57

Coucou et re-bienvenue ~

J'ai changé l'adresse email, donc ce détail est réglé^^ J'en ai profité pour lire ta fiche, et j'ai le regret de t'annoncer qu'elle est validée éè (bon, je suis sure que tu n'y auras pas cru...)

Voilà voilà, tu connais la suite, direction le listing d'avatar et la demande de logement ;3


La sorcière de glace

Elina's theme


Infos supp':
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/08/2014
Occupation : Kami
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 1241

Carte de Jeu
Familiers: Fenrir
Deuxième magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur

▲ Kami ▼


MessageSujet: Re: Helen Brendan   







Contenu sponsorisé


 

Helen Brendan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brendan Laroux
» Brendan Gallagher
» Vidéo : La signature de Brendan Gallagher
» Helen Dostoievski ~ Nikolaï Dostoievski ~ Autumn Dostoievski
» PNJ — les personnages non joués mais importants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hors-RPG :: Archives :: Dossiers Archivés-
TOP