Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shawn Peyton ▬ {END}Auteur
MessageSujet: Shawn Peyton ▬ {END}   Mar 7 Juil 2015 - 12:57



Shawn Peyton (♂)
             


DATE & LIEU DE NAISSANCE :
né(e) le 14/02/1995 à Swansea (UK)

NATIONALITÉ :
anglais

ORIENTATION SEXUELLE :
hétérosexuel

OCCUPATION :
étudiant en histoire & mythologie du Japon

GROUPE :
suijin

PERSONNAGE SUR L'AVATAR :
Noctis Lucis Caelum de FF XV

Caractère
Raisonnable, Romantique, Délicat • Timide, Têtu, Jaloux • a peur des chats et des souris • fait souvent n'importe quoi • aime les hauteurs • n'aime pas les lieux exigus  • Passion : les gros livres • Rêve de retrouver son "Angy"

Douceur, délicatesse, romantisme et calme.
Shawn est loin du garçon des rues qui se bat pour le plaisir –ou même pour la survie-, qui vole ou même qui louche sur les femmes comme on loucherait sur une couronne de diamant en viande saignante et délicieuse. Non, Shawn est loin de ce stéréotype déplacé bien que souvent réaliste. C’est un gentleman de la haute société anglaise, issu d’une famille aisée, ayant reçu une éducation stricte et sévère. Ah, comment ça, ça paraît irréaliste ? C’est vrai que quand on le regarde, on dirait juste un jeune homme bien élevé. Point. Oui, Shawn a renié sa part de richesse lorsqu’il a dû être séparé de sa cousine bien aimée. Cela faisait longtemps qu’il faisait polémique avec son style vestimentaire, alors dire non à cette partie de sa vie n’a pas été facile à accepter pour ses proches qui en étaient plus qu’étonnés. Pourtant, Shawn est loin du garçon rebelle qui fait des histoires. C’est, au contraire, quelqu’un de doux et gentil. Il a toujours été obéissant, jusqu’à l’adolescence. A l’adolescence, il a commencé à se détacher de ses parents et il en devint légèrement plus solitaire et désobéissant. Aujourd’hui encore, on vous le décrira comme une personne discrète, qui disparait et réapparait dans une pièce sans se faire remarquer bien que ses vêtements noirs pourraient porter à croire qu’il est plutôt voyant. Au contraire, c’est une personne discrète, effacée.

Ce n’est pas pour autant qu’il se laisse marcher sur les pieds. Il est gentil, très gentil. Mais pourtant, il n’hésitera pas à dire « non » s’il juge que vous allez trop loin avec vous. A vrai dire, la seule personne à qui il n’a jamais rien refusé n’était autre que sa cousine, Angelic, pour qui il s’était fortement éprit. Autrement, si vous n’êtes pas Angelic, il n’hésitera pas à se montrer froid, distant, presque désagréable s’il juge que vous abusez un peu trop de sa gentillesse. Car Shawn juge qu’il ne faut abuser de rien dans la vie. Oui, c’est vrai : il a adoré abusé du plaisir que lui procuraient le corps sensible et la peau nue et douce d’Angelic. Mais c’est là le seul véritable excès qu’il ait fait au cours de sa vie. Shawn aime les bonnes choses. Il ne se privera pas d’un morceau de chocolat, mais il n’ira pas manger toute la tablette. Il n’a pas envie de s’en dégoûter, non. C’est trop bon pour prendre le risque de se dégoûter bêtement. Oui, on peut dire qu’il sait être raisonnable.

Raisonnable et sérieux. Depuis qu’il a été éloigné de force de son Angy, il s’est trouvé une passion pour le Japon et tout particulièrement pour sa mythologie. Fasciné par cet univers, il peut passer des heures entières le nez plongé dans des bouquins de mythologie. Pourtant, lorsqu’on le voit ainsi, on a du mal à s’imaginer qu’il détestait étudier tout au long de ses années scolaire de lycée et de collège. Sa seule source de motivation était à nouveau cette petite blondinette du nom d’Angelic. Oui, sa vie entière tournait autour de cette fille à la mignonnerie hors du commun. Ses beaux yeux, sa chevelure longue et soyeuse qui sent si bon, sa peau douce… Il adorait tout de cette fille. Il était fou d’elle, de sa façon de penser et surtout de sa façon d’agir. Quand il a quelque chose ou quelqu’un en tête, il devient difficile de lui déloger. Surtout quand il s’agit de mythologie, d’une chose mystérieuse… Ou bien d’une fille.

Car Shawn est un homme, oui. Et bien qu’il ait été déçu d’avoir été forcé de quitter son ange blond, il reste un jeune home séduisant qui sait apprécier les jolies demoiselles. Malgré sa timidité, il n’hésite pas réellement à profiter de leurs charmes sans aucune contrainte de sentiments. Toujours attaché à son premier amour, il lui faudra du temps pour se rendre compte qu’une autre fille pourra être mieux qu’Angelic. Mais en attendant, il ne fait que profiter de ses atouts masculins lorsque l’occasion se présente. Shawn n’ira pas chasser de son propre gré : il y sera traîné par des amis, ou bien ce seront les proies qui viendront à lui. Il n’affectionne pas tant que ça de coucher avec des femmes juste pour le plaisir. Il se laisse juste séduire, ou prouve simplement qu’il sait séduire. Prouver, mais à qui ? A lui-même, sans aucun doute.

Shawn aime rester au calme, perché sur les hauteurs d’une colline ou d’un simple toit. Il adore les hauteurs. A l’inverse, il devient quelque peu anxieux lorsqu’il se retrouve dans des endroits exigus, en sous-sol, dans un placard… Bref, il ne prendra même pas un ascenseur s’il est seul tellement il peut détester ça. Ajoutez à cela qu’il a une sainte horreur des souris et des chats et vous obtenez un Shawn parfaitement inutile et accroché à une branche d’arbre haut perchée dans l’espoir qu’aucune de ces bestioles ne viennent l’embêter. Il reste malgré tout une personne timide, dégageant une aura mystérieuse et qui saura se faire oublier bien avant que vous ne l’ayez remarqué.


Physique
Yeux vert clair • Cheveux noirs • 1m87 • 80Kg • Corps souple et musclé • ses yeux virent au noir ou au rouge en fonction de son niveau de colère

Pour faire très simple : vous voyez le beau gosse de riche, bien habillé, au visage de tomber et à la chevelure du beau ténébreux ? Eh bien, Shawn correspond bien à cette description. En plus, il a des yeux vraiment très beaux, qui font fondre les filles lorsqu’elles les croisent. Son regard, ses yeux doux, font tout son charme. Ajoutez-y sa chevelure décoiffé et sombre ainsi que son air monochrome et mystérieux et vous obtiendrez le parfait jeune homme. Shawn est bien fournie et prend soin de son corps. Il pratique divers sports, et notamment le basket, lui procurant un corps souple et musclé. Oui, on adore le voir torse-nu, à la page ou à la maison. C’est un véritable régal pour les yeux. Ses jambes sont également très musclées. Bien que ce soit un garçon calme, il n’en reste pas loin une personne active et qui aime faire du sport, marcher, faire du vélo, nager, etc… Il adore la natation, et est réellement à l’aise dans l’eau.

Pour compléter son look de beau garçon très attirant et limite bavant, Shawn dispose d’une garde-robe qui a beaucoup fait parler d’elle dans sa famille. Toujours entièrement vêtu de noir, voir même de cuir, il attire le regard où qu’il aille. Sa tenue se compose principalement d’un haut ressemblant à une veste à manche courte avec un grand col remonté sous laquelle il ne met rien, d’un pantalon ajusté d’une ceinture, de chaussures type bottes à lacets qui lui remontent jusqu’à mi mollet. Il est souvent équipé d’une sacoche en cuir qui est positionnée sur son côté gauche, au niveau des hanches. Il porte également souvent des gants en cuir également. Tout accordé, il ressemble plus à un ninja ayant des goûts de luxe qu’à un jeune héritier d’une riche famille. Ce qui n’est pas pour lui déplaire, il doit l’avouer.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Shawn n’a pas de manière particulière d’utiliser son pouvoir. Il peut apparaître par la pensée, par des gestes, bref : quand il le souhaite. Il a une maîtrise plutôt bonne de son pouvoir, ce qui lui permet de le manier comme bon lui semble. Sa spécialité reste la glace : il lui trouve plus d’utilité à l‘état solide qu’à l’état liquide, d’où le choix de manier la glace plutôt que simplement l’eau.
• Affinité : Shawn cohabite facilement avec sa magie. Il ne la déteste pas, mais ce n’est pas le grand amour pour autant. C’est une étrangeté qu’il doit élucider. Il veut trouver son origine, savoir pourquoi il le possède. Il veut percer les secrets de cette magie inexpliquée.

RACONTE NOUS SON HISTOIRE

o Sa mère : Coleen Wentworth (39)
o Son père : Aiden Peyton (41)
o Son frère : Jason Peyton (22)
o Sa tante : Eva Wentworth (41)
o Son oncle : Wyatt Matthews (44)
o Ses cousins : Elliot Matthews (21), Logan Matthews (14), Jeremy Matthews (11)
o Ses cousines : Angelic Matthews (19), Lilly Matthews (17), Abby Matthews (10)
o Les animaux : Cassis (4, Husky) & Blueberry (6, Husky), Mouse (3, Chat)


Issu d’une famille aisée, on pourrait penser que Shawn a eu une enfance grandiose et parfaite. Eloignez ces pensées de vos esprits, car la réalité est toute autre. C’est pourtant vrai que sa jeune enfance avait très bien commencée, mais tout avait rapidement basculé. Shawn était le second et le dernier des Peyton. Le dernier, mais pourtant pas le plus chouchouté. Il était loin derrière son frère Jason, aussi bien dans les études que dans le cœur de leurs parents. Ce milieu était injuste : si le premier faisait ses preuves, les autres étaient oubliés et délaissés. Heureusement, ils n’étaient que deux dans la fratrie. Rapidement, Shawn avait appris à se faire discret. Il étudiait peu, obéissait simplement à ses parents. Il développa rapidement une personnalité timide et renfermé, le rendant presque mystérieux par moment. « Il est jeune ! », qu’on disait. « Il s’ouvrira par l’avenir. », qu’on entendait souvent. Sauf que plus le temps passait, et plus l’attention de ses parents était portée vers Jason. Lui, il était oublié, juste mis à l’écart et seulement bon pour un compliment ou deux lorsqu’il passait un grade en sport ou qu’il passait un grade scolaire.

Et puis, Shawn eut 15 ans. Quinze longues années passées dans l’ombre de son frère. Sans qu’il ne comprenne vraiment pourquoi, sa famille devait quitter la maison familiale. Plus tard, il comprit que c’était à cause d’une dispute entre sa mère, Coleen, et sa grand-mère paternelle, Mamie Peyton. Ils vivaient tous ensemble jusqu’au moment où Mamie Peyton ne supporta plus les caprices d’enfant gâtée de Coleen et qu’ils se retrouvèrent donc dehors. Pourtant, ses parents avaient réponse à tout et c’est de cette manière que toute la famille se retrouvait à venir loger dans le grand manoir des Matthews, en Novembre 2010.

Shawn avait toujours un peu envié la façon de vivre des Matthews. Il avait déjà vu leurs enfants, ses cousins et cousines, lors de réceptions. Et lorsqu’il les voyait, il voyait une famille solide et heureuse. Mais ça, c’était avant qu’il apprenne la vérité sur cette famille. Ou plutôt, LES vérités. Il eut vite fait de comprendre que Wyatt et Eva cachaient de lourdes choses qui leur semblaient pourtant passer au-dessus de la raison. Et la première chose cachée qu’il découvrit, c’était Angelic. Angelic était le 6ème enfant des Matthews. Enfin, dans l’ordre, c’était la seconde. Mais sans qu’il ne sache pourquoi, elle était mise de côté, elle aussi. Ainsi, il ne découvrit son existence que lorsqu’il arriva au manoir lors de leur emménagement. Cette petite blonde attira tout de suite l’attention par son audace le soir, lors du diner, dévoilant à tout le monde qu’elle n’était pas qu’une simple servante de la famille avec pour preuve le livret de famille d’Eva. Shawn se mit à rire doucement, amusé par le comportement audacieux et provocant de la jolie blonde, à peine plus jeune que lui. Il ne la voyait que pour la première fois, mais déjà, il était comme attiré par elle.

Un long mois venait de s’écouler. Un long mois que les Peyton avaient emménagé avec les Matthews dans leur immense manoir. Ils avaient beau être 12 à y loger, chaque enfant et chaque couple avait sa propre chambre. Elles étaient toutes assez grandes, limite trop grandes en réalité. Shawn avait pris ses quartiers sous les toits. Il aimait la hauteur, les étoiles, et le ciel en général. Alors avoir une chambre sous le toit, même si elle était plus petite que celle des autres enfants de la maisonnée, il savait se contenter d’un minimum. Au moins, il ne risquait pas de se perdre dans sa propre chambre. Il ne s’en était aperçu que tard, mais sa chambre était voisine de celle de la jolie Angelic qui lui avait tant plu à son arrivée. Cette fille était discrète et savait parfaitement se faire oublier. Pourtant, Shawn s’était rapidement aperçu que tous les jeunes enfants n’avaient que son prénom à la bouche. Plus qu’une grande sœur, elle était leur maman de substitution et ils savaient parfaitement à qui s’adresser quand ils avaient un problème. Ils oubliaient les « Papa », « Maman », ou même « Elliot ». C’était « Angelic »,juste Angelic, rien qu’Angelic. Dans sa discrétion, la maison tournait autour d’elle et personne ici ne s’en était encore aperçu.

Durant ce même mois de décembre 2010, Shawn avait été invité à diverses soirées avec des amis du lycée. Trop gentil pour dire non, il s’était laissé embarquer dans leurs drôles d’histoires et s’était retrouvé au karaoké, dans un bar avec des filles et soudainement, c’était le trou noir. Un sursaut suivit d’un cri le tira de son assommant sommeil.
« Putain, mais pourquoi tu gueules ? »
« Bordel, mais qu’est-ce que tu fous à moitié à poil dans mon lit ? »
Une réponse assez claire pour faire ouvrir les yeux du jeune homme à toute vitesse. Après quelques secondes d’hésitations, il mit à nouveau quelques secondes à comprendre ce qu’il se passait actuellement. Soudainement, il se mit à rougir comme un jeune enfant. Face à lui se trouvait son adorable et si jolie cousine, assise sur son lit, les yeux rivés sur son visage comme si elle se forçait à ne pas regarder le reste de son corps. Ses joues rosées lui donnaient un charme supplémentaire et il fallut bien de la retenue à Shawn pour qu’il n’en profite pas pour la prendre dans ses bras.
« Qu’est-ce que tu fous là ? »
Angelic avait un air fâché. Elle s’assied sur son lit, attachait ses cheveux et se levait simplement. Elle lui tournait le dos, comme si elle lui en voulait. Par-dessus tout, elle voulait des explications sur sa présence ici. Shawn ne se souvenait pas quand ni comment il était arrivé ici. La seule explication qu’il trouva à lui donnée était qu’il avait trop bu pour s’en souvenir. En soit, ce n’était pas un mensonge. Il ne savait juste pas si c’était totalement la vérité ou juste le fruit de son imagination. A sa grande surprise, elle accepta son excuse, lui pestant après pour qu’il s’en aille et qu’elle puisse s’habiller. Shawn soupira profondément, se dirigeant vers la porte après avoir récupéré son t-shirt dans un coin de la pièce. Alors qu’il saisissait la poignée de la porte, il fut étonnement surprit de la froideur de celle-ci. Et lorsqu’il posa son regard dessus, il fut forcé de constater qu’elle était complètement recouverte d’un bloc de glace. Shawn ouvrit de grands yeux.
« Angelic, pourquoi ta poignée de porte est gelée ? »
« Hein ? Ne raconte pas de conneries, c’est jamais arrivé et ça n’arrivera… ja… mais ? »
Forcée elle aussi de constater la chose, elle ouvrit de grands yeux étonnés. Alors, derrière la porte, Abby venait de frapper avec sa petite main d’enfant.
« Angelic, ai peur… »
« Ah… J’arrive Abby ! »
Alors qu’Angelic se saisit de la poignée, la glace se brisa sous leurs yeux ébahis et la blondinette pu ouvrir la porte sans encombre. Elle prit sa petite sœur dans les bras. Cette dernière serait le seul témoin de la présence de Shawn dans la chambre d’Angelic. Mais à son âge, elle avait seulement cru qu’il avait, lui aussi, fait un cauchemar.

Shawn et Angelic fréquentaient le même lycée. Un lycée de bourges, oui, il fallait l’avoué. Privé et réputé, il offrait aux enfants de familles aisées la possibilité d’acquérir un savoir apparemment meilleur que celui enseigné dans les autres écoles. Il passait beaucoup de temps à l’observer de loin. Il la savait populaire, aussi bien auprès des filles que des garçons. C’était une fille intelligente, même si elle ne semblait pas porter plus d’attention que cela aux études. Le soir, ils rentraient ensemble et le matin, ils arrivaient en même temps, lorsque Shawn se réveillaient à l’heure bien sûr. Le temps passait lentement, et Angelic venait maintenant réveiller Shawn le matin. Ainsi, il arrivait à l’heure à coup sûr. En même temps, il se sentait de bonne humeur lorsqu’il voyait la bouille trop mignonne de la blondinette dès le matin. Parfois, il aurait aimé la serrer contre lui. Mais quelque chose lui interdisait. Leur lien de parenté, peut-être. Et peut-être que c’était ce lien qui faisait que Shawn ne faisait que l’observer de loin, à longueur de journée. Petit à petit, il devenait presque jaloux en voyant les garçons s’approcher d’elle. Pourtant, il n’arrivait pas à comprendre pourquoi il ressentait ce besoin et cette envie de l’avoir sans cesse près de lui.

Mai était arrivé. Un soir, alors que Shawn lisait tranquillement un roman, on vint frapper à la porte. Il leva le nez de son livre pour se retrouver face à Angelic, armée de son oreiller.
« J’ai froid. »
Elle rougissait. Même si on était déjà en mai, les températures restaient fraiches et il n’était pas étonnant qu’elle ait froid ainsi. Shawn rougit à son tour, voyant un de ses fantasmes les plus inavouables se dérouler devant ses yeux. Il faillit tomber de son lit, mais par grande adresse, réussi à se retenir. Alors, il posa son livre et se poussa légèrement, laissant la place à la jeune femme de venir s’installer. Ce qu’elle fit sans plus hésiter. Angelic passa une nuit clairement agréable, blottie contre son cousin qui, trop heureux, ne réussit pas à fermer l’œil de la nuit. A l’aube, il ferma enfin les yeux, pour les ouvrir à peine une heure plus tard. Sans grande surprise mais avec beaucoup de plaisir, la blondinette était complètement blottie contre lui, le serrant dans ses bras comme s’il s’agissait d’une peluche. Avec douceur, Shawn la réveilla. Etrangement, cette situation se produisit plus d’une fois… Voir même un peu trop souvent. Enfin, « trop », n’était qu’une façon comme une autre de voir les choses puisque les deux semblaient apprécier ces moments de retrouvailles secrets.

Plus le temps passait et plus Shawn et Angelic se rapprochaient. Shawn avait jugé que « Angelic, c’est trop long ! » et l’appelait désormais « Angy ». Ce qui ne plaisait pas tant que ça à la demoiselle, ou du moins c’était ce qu’elle laissait paraître. Ils passaient un certain temps ensemble, aux yeux et à la vue de tous, bien que chacun fasse semblant de ne rien voir. Tant que ça ne changeait rien au travail d’Angelic, personne n’en avait rien à faire. En septembre, on fêtait les seize ans d’Elliot. Une grande réception fut organisée, et tout le monde était convié. Tout le monde, c’est-à-dire qu’Angelic devait aussi s’y présenter et dans des vêtements de convenance. Au pied du grand escalier du hall principal, Shawn avait attendu que sa cousine descende les marches pour le rejoindre. Vêtue d’une robe noire bouffante et franchement ravissante, il ne put détacher son regard d’elle durant plusieurs secondes. A nouveau, il se sentait rougir. Et à nouveau, il réalisait l’importance qu’elle avait pour lui. Au cours de la soirée, la sentant mal à l’aise, il la tira dehors. Ils montèrent sous les toits pour observer les étoiles, comme ils le faisaient parfois. Mais cette fois, c’était spécial.
« Angy ? »
« Oui ? »
« Je suis amoureux… »
Angelic avait ouvert de grands yeux dans lesquels on pouvait lire une pointe de tristesse.
« M’en fiche. Et je t’ai déjà dit que ne pas m’appeler comme ça ! »
« Sois pas jalouse… » Il s’approcha de son oreille. « C’est de toi que je le suis. »
Et comme si toute retenue avait disparue, il l’embrassa simplement.

Les choses étranges commencèrent à se multiplier. De plus en plus souvent, les poignées de portes gelaient. Oui, même en été. Phénomène étrange qui se propageait au reste de la maison mais qui ne semblait concerner que Shawn et parfois Angelic. Un jour, on entendit Shwn hurler depuis la douche, puisque celle-ci avait essayé de le tuer en se transformant brutalement en pics de glace. Un autre, alors qu’il avait violemment tapé du poing sur son bureau à l’école en voyant Angelic trainait avec un autre garçon, une fleur de glace était apparue brutalement. Pensant d’abord à une mauvaise blague, Shawn partagea son secret avec Angelic. Il finit par comprendre qu’il était la cause de tout ça. Intrigué, il commença à apprendre à maîtriser ce « don » assez étrange qu’il tenait d’on ne sait où. Il n’était donc pas rare qu’Angelic découvre des roses de glaces fondues sur le pas de sa porte. Car même s’il se débrouillait pour sculpter des formes, elles tenaient réellement peu de temps, parfois seulement quelques secondes. Seules tenaient vraiment les formes simples comme des boules ou des carrés. Il devait évoluer. Il devait trouer d’où venait ce don.

Le temps passait lentement. Shawn et Angelic vivaient une sorte d’histoire cachée. Ils se retrouvaient le soir, pour passer du temps ensemble sans être vus par tout le monde. Il était clair qu’une histoire entre cousin était totalement intolérable. Pourtant, ce matin de Janvier 2012, ils faillirent ne plus pouvoir passer à nouveau du temps ensemble. Lorsqu’ils s’étaient réveillés, ils étaient dans la grande salle. Ils avaient passé la nuit avec Elliot, malade, à regarder des films. Par reflex sans doute, Angelic était venue se blottir dans ses bras. Jeremy débarqua comme une furie, hurlant des mots incompréhensibles. Sa venue eut pour effet de séparer les deux amants dans une crise cardiaque peu méritée. Alors qu’Angelic réconfortait Jeremy, Abby débarqua à son tour en déclarant avec un affolement certain que sa mère voulait frapper son frère, Logan. Angelic accourue, suivit de Shawn. Sans surprise, Logan semblait se retenir de rendre les coups qu’on essayait de lui porter. Sans une hésitation, Angelic se mit en travers, empêchant sa mère d’aller plus loin après avoir prononcé un « Stop. » simple mais visiblement puissant. Eva titubait. Sans doute avait-elle, encore, bu à l’excès. Eva se mit à dire des choses horribles à sa fille, l’appelant par un prénom qui n’était même pas le sien, marmonnant des choses qui n’étaient sans doute même pas arrivées. Shawn n’avait pas tout comprit. La seule chose qu’il savait et dont il était sûr, c’était qu’il devait protéger « sa » Angy. Alors, lorsqu’Eva fut sur le point de frapper Angelic avec une bouteille, Shawn apparue brusquement. Angelic répondit à sa mère, et le verre de vin rouge vient se briser sur le crâne blond de la jeune fille. Elle poussa sa mère, s’emparant d’un verre à son tour pour lui rendre les coups. Mais cette fois, Shawn intervint réellement, repoussant Eva d’un coup de bras agile. Alors qu’elle cherchait à se relever, il l’envoya promener d’un énorme jet de glace qui s’arrêta juste avant son visage, prêt à le transpercer. Ce fut la première et la dernière fois que les yeux clairs de Shawn s’assombrirent à ce point, qu’ils furent aussi menaçant. Il attrapa Angelic par le bras et la tira hors de la pièce. Plusieurs minutes passèrent, et alors qu’elle retrouvait ses esprits, elle se sentait coupable. Shawn, lui, savait qu’elle n’avait rien fait. Mais dans la confusion, son acte était passé totalement inaperçu. Il aida Angelic à soigner sa blessure. Ils s’aperçurent par la même occasion qu’elle avait une entaille profonde qui laisserait sans aucun doute une cicatrice bien marquée.

Encore une fois, le temps passait trop vite. C’était l’anniversaire d’Angelic. En ce 18 Août 2012, Angy venait d’avoir seize ans. Seize années écoulées. Seize longues années qui n’étaient qu’un préquel. Ce soir-là, contre toutes leurs attentes, Shawn et Angelic s’abandonnèrent l’un à l’autre, se montrant un amour réciproque dans des actes d’adultes désirés à plusieurs reprises déjà. Et pour célébrer ce seizième anniversaire ainsi que cette première fois, Shawn offrit à « son » Angy un lapin en peluche qu’elle balade partout, comme une vraie gosse.

Et puis, en Janvier de l’année suivante, tout bascula. Ils avaient, par mégarde et en toute innocence, voulu aider Logan dans ses devoirs. Et, sans vraiment qu’ils ne comprennent par quel concours de circonstance, ils s’étaient, tous les six, retrouvés face à une scène d’adultère flagrant. Aiden, Eva. Aiden et Eva. Le père de Shawn, la mère d’Angelic. Quoi de pire que cette situation. Et puis, Coleen arriva comme si le destin avait voulu jouer avec eux. Et là, c’était fini. Fin de la cohabitation. Coleen préférait encore retourner chez ses beaux-parents que de rester à subir l’adultère de son mari. Elle aurait pu simplement le quitter, mais elle disait que c’était mal vu dans la société dans laquelle ils vivaient. Séparé de son unique amour, Shawn n’arrivait pas à se faire une raison. Eux, ils n’avaient rien fait. Et pourtant, ils étaient séparés de force. Ils retournaient là-bas, chez Papi et Mamie Peyton. Dans la grande maison qui n’est ni un manoir ni une villa. Juste une maison familiale assez grande pour accueillir convenablement six personnes.

Shawn n’eut pas de nouvelles d’Angelic avant un moment. Perturbé par l’absence de sa bien-aimée, il se laissa sombrer, se refermant à nouveau sur lui-même. Personne n’osait plus l’approcher. Il devenait parfois agressif avec son père, insolent avec sa mère. Tout ce qu’il voulait, c’était elle. Elle, et la paix. Mais sans doute que c’était trop demander, car il n’obtint ni l’un, ni l’autre. Un jour, une lettre d’Angelic arriva par la poste. Elle lui annonçait qu’elle devait partir pour ce pensionnat, au Japon. Alors, Shawn lui répondit, plein d’amour et de tendresse.

« Mon Angy,
J’espère que tu te plairas au pensionnat R. Il est loin, vraiment loin de moi. Pourquoi a-t-il fallut qu’on nous sépare de cette manière ? Je suis désolé, désolé que tu ais à subir des erreurs de mon père. Pardonne-moi, pardonne-le. Je te fais une promesse : je viendrais te rejoindre. Je viendrais te rejoindre à l’autre bout du monde dès que l’occasion se présentera. Pour toi.
Mon Angy, ne m’oublie pas. Je t’aime, ne l’oublie pas.
Rien ne nous séparera. Il est trop tard. Nous sommes liés à jamais.
Rappelle-toi de ce ciel étoilé.
Rappelle-toi de ce premier jour, ce jour où tu t’es entièrement donnée à moi.
Rappelle-toi, souviens-toi la manière que nous avions de toujours enfreindre les règles, pour que l’on puisse se réveiller l’un avec l’autre.
Rappelle-toi Angy, rappel toi que je suis le seul à pouvoir t’appeler ainsi.
Rappelle-toi que tu es la seule dans mon cœur.
Rappelle-toi… Rappel toi simplement que notre amour est plus fort que la distance qui nous sépare.
Je t’aime, Angy.

Shawn. »

Et à nouveau, le temps passait à une allure folle. Le temps filait et Shawn n’avait encore pas eu l’occasion de rejoindre Angelic. Pourtant, il avait essayé, plusieurs fois. Mais Coleen savait qu’elle y était. Alors, elle s’opposait à Shawn et ne le laissait pas aller où il le souhaitait. Alors, en attendant de trouver un moyen viable de se rendre au Japon, il s’était plongé dans la littérature. La littérature étrangère, japonaise. Rapidement fasciné par l’univers qu’elle évoquait, il commença à lire, chercher, fouiner, noter… Et devint rapidement passionné par la mythologie de ce pays. Loin de la mythologie grecque ou romaine. Les Dieux avaient des noms inconnus et parfois imprononçables, les histoires sortaient d’un ordinaire terrifiant, les rendant floues et amusantes aux yeux du jeune garçon.

Sans réellement savoir pourquoi, sa correspondance avec Angelic s’était limitée à cette seule lettre envoyée lors de son départ. Il n’avait plus jamais eu de réponse de sa part, bien qu’il en attende toujours une. C’était comme si elle ne souhaitait plus lui parler. Attristé, Shawn n’arrivait pas à croire qu’elle ait pu l’oublier, et cela lui donnait une raison supplémentaire de la rejoindre rapidement. Dans son temps libre, il jouait avec sa magie, se rappelant à quel point elle pouvait être dangereuse dans certaine situation. Sachant qu’il ne pouvait pas tout casser chez lui, il se rendait dans la forêt proche de la maison familiale pour s’y entrainer. Là, il s’entrainait également au tir à l’arc. Ça demandait de la concentration, et c’était la seule chose qu’il appréciait. Cette concentration lui permettait de mieux manier sa magie, mieux la maîtriser et depuis, il n’y eu aucun débordement. Il avait pu garder ça secret, simplement. En plus, il maîtrisa rapidement le tir à l’arc.

Parfois, Shawn sortait avec des amis. Comme avant, il se laissait embarqué par son entourage, buvait, chantait, et se retrouvait dans le lit d’une fille au petit matin. Dans un sens, pourtant, il ne s’en voulait pas. Petit à petit, il se libérait de l’emprise d’Angelic et cette libération le plongeait dans une profonde solitude qu’il n’oubliait que lorsqu’il sortait. Alors, coucher avec une fille ou deux, de temps en temps, quoi de mal ? Après tout, personne ne ressentait rien pour personne, alors il n’y avait pas de mal. C’était ce qu’il pensait. Et puis, son charme de ténébreux mystérieux en attirait plus d’une. Mais comment avouer que cet air triste et mystérieux sur son visage trahissait la solitude qu’il ressentait en permanence.

Ce jour-là, il était encore une fois sorti boire avec des amis. Mais cette fois, il n’avait pas envie de se retrouver avec une inconnue. Aucune envie, si ce n’est celle de voir des amis. Car il n’était pas là pour autre chose. Pas même pour boire. Juste pour eux. Et pourtant, il avait ce pressentiment. Un pressentiment tellement oppressant qu’il en était nerveux. Mais les heures défilaient sans que rien ne se passe et, petit à petit, il se laissait prendre dans l’ambiance. Mais lorsqu’il se réveilla quelques heures plus tard, la surprise fut de taille. Réveillée par un grand bol d’eau sur la tête, il lui fallut un certain temps pour comprendre qu’il n’était pas dans le lit d’une fille, mais sur une plage, en pleine nuit et que c’était la marée haute qui l’avait réveillé. Lorsqu’il eut réalisé ce point, il se leva et fit quelques pas en titubant maladroitement. Il se demanda alors qu’il n’avait pas été drogué. Puis, il trouva ses affaires un peu plus loin. Deux gros sacs de voyage noirs. Alors, il se dit que sa mère avait dut le mettre à la porte. Il ne savait pas pourquoi, mais c’était la seule chose qui lui venait. Il se laissa tomber dans le sable. Il était trempé. Il soupira profondément. Alors, son regard fut attiré par un morceau de papier blanc qui dépassait de son sac. Il s’en saisit, pour découvrir une lettre. Une lettre qu’il lut avec attention. Une lettre qu’il ne comprit pas aux premiers abords. Mais comme pour savoir s’il rêvait ou non, il gela une petite flaque d’eau dans un trou creusé par l’homme. Non, tout cela semblait réel pourtant. Donc maintenant, en plus de devoir expliquer sa disparition soudaine à sa mère, il fallait qu’il se débrouille, seul, sur cette île étrange où, vraisemblablement et par pure logique, tout le monde possédait un don. Il fouilla dans son sac mais ne trouva malheureusement pas son arc, ni ses flèches. Déçu, il s’avança vers les lumières de la ville, pas réellement prêt à affronter ce monde, mais n’ayant pas pour autant le choix. Désormais, il avait plusieurs choses en tête : découvrir d’où vient ce pouvoir, sortir de cette île, et retrouver « son » Angelic.

Shawn est arrivé sur l’île début Juillet 2015. Il s’est trouvé un logement rapidement après quelques nuits passées à l‘hôtel puis, il a réussi à trouver une job en tant que libraire qui lui permettrait de subvenir à ses besoins principaux : se loger, se nourrir et se divertir. Un après-midi un peu trop chaud, alors qu’il se baladait sur la plage, il fit la rencontre de Mai Lin Yanio. Femme d’une trentaine années, elle parvient à se rapprocher d’un Shawn renfermé et solitaire. Grâce à elle, il s’inscrit à Tetteiteki pour poursuivre ses études en histoire. Mais son histoire avec elle ne s’arrête pas là : Mai Lin devient, en quelque sorte, le maître de Shawn. Alors qu’il lui expliquait vouloir trouver un moyen de s’enfuir, Mai Lin lui faisait comprendre qu’il devait maîtriser sa magie pour espérer vaincre les puissances de cette île, seul moyen « logique » de sortir d’ici. Maîtresse de l’air, elle apprend avec patience à Shawn à se servir de ses pouvoirs, au risque de se faire geler un doigt ou deux de temps à autre. En un mois à peine, Shawn réussi à maîtriser la base de son élément, pouvant à présent manier le solide et le liquide, augmentant son pouvoir au point de pouvoir créer des formes à présent. Pourtant, il reste sceptique : il n’a jamais réellement combattu dans sa vie, mais la seule arme qu’il a jamais utilisé, c’était son arc et son arc, il ne l’a plus.

Un matin de pluie, il se rend chez Mai Lin. Accueilli par les domestiques de l’immense demeure au style typiquement asiatique, il s’échappe de la salle principale pour se balader le long des couloirs. Fouineur, il entre au hasard dans une pièce, tombant sur la salle d’armement de la famille Yanio. Alors, il fouine, dans l’espoir de trouver un arc et des flèches. Loin de trouver son bonheur, son regard se pose sur une épée un peu spéciale, perchée sur un mur. Imposante et étonnamment grande, longue… Puissante. Il la saisie ; il la regarde ; elle semble légère malgré son apparence ! Mai Lin arrive. Shawn se fait frapper sur la tête et se mange un sacré savon. Il regarde son maître, son maître le regarde. Elle lui demande où il a trouvé l’épée. Il lui explique. Elle s’assied à ses côtés. Elle lui raconte alors que cette épée est dans cette maison depuis des décennies et que personne ne s’en est jamais servie, si bien qu’on ne sait pas depuis quand elle est ici. Si personne ne l’utilisait, c’est que personne ne pouvait la soulever : chaque membre de la famille Yanio est de l’air ou du soleil. Mais cette épée, c’est l’épée de l’eau. Alors, elle cède « Nirina » à Shawn. Par la suite, elle lui apprend à s’en servir, bien qu’il se montre piètre élève pour cela. Shawn apprend également à la faire disparaître ; l’épée possédant la faculté étrange de se transformer et de se reformer grâce à l’eau.

C’est à ce moment, à la fin du mois d’Août (soit presque deux mois après son arrivée) qu’il se retrouve à nouveau livré à lui-même suite à la disparition mystérieuse de Mai Lin. Personne ne semble de souvenir d’elle, ou du moins, c’est ce qu’ils laissent croire… Un nouveau mystère à éclaircir pour le jeune brun !

DERRIERE L'ECRAN

• On m'appelle : Nileeda
• J'ai : 20 ans
• J'ai connu le forum grâce à : moi :D
• Je pense que le forum est : un petit âne
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : Auto validation !
• J'aimerai ajouter que : Je suis aussi Jess, Hailee et Nelly-Pi !

© Himitsu no Kii



Dernière édition par Shawn Peyton le Mar 7 Juil 2015 - 20:56, édité 2 fois
avatar


Date d'inscription : 07/07/2015
Messages : 92


Voir le profil de l'utilisateur

6 ★ - Divine


MessageSujet: Re: Shawn Peyton ▬ {END}   Mar 7 Juil 2015 - 19:04

Ai-je vraiment besoin de te dire "rebienvenue" ? x)
Bon courage pour ta fiche !




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1389

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

12 ★ - Double C


MessageSujet: Re: Shawn Peyton ▬ {END}   Jeu 16 Juil 2015 - 22:03

J'offre un cookie à ceux qui liront totalement l'histoire :D


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2108

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Shawn Peyton ▬ {END}   Jeu 16 Juil 2015 - 22:18

Je veux mon cookie ! :D




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1389

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

12 ★ - Double C


MessageSujet: Re: Shawn Peyton ▬ {END}   Ven 17 Juil 2015 - 15:18

*envoie un cookie parfumé aux raisins secs*
J'ai eu plein de courage ! :3


Je te tire la langue en #2F4F4F !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2015
Messages : 92


Voir le profil de l'utilisateur

6 ★ - Divine


MessageSujet: Re: Shawn Peyton ▬ {END}   







Contenu sponsorisé


 

Shawn Peyton ▬ {END}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cody Rhode vs Shawn Micheals vs Sin Cara
» SHAWN Alice [Validée]
» MAIN EVENT - Shawn Michaels vs Chris Jericho
» Match 2 : Randy Orton Vs Shawn Micheals
» Shawn Michaels Vs Randy Orton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
TOP