Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]Auteur
MessageSujet: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   Ven 7 Nov 2014 - 19:30

[Un, deux, trois, dance !]
Ce jour là, Wada' c'était levé avec une pêche d'en fer. Une envie folle de se dépense lui démangeait les orteils.
Aujourd'hui, elle allait sortir.
Pour être plus à l'aise, au lieu de revêtir son traditionnel uniforme, elle mit des vêtement plus ample et pratique pour être libre dans ses mouvements, et lâcha ses cheveux.
Elle n'était pas d'humeur à courir dehors... Mais ou aller alors ? La salle de sport ? Elle n'était si motivée que ça. Elle opta pour faire un tour dans la galerie marchande.

_ Je me demande quelle genre de boutique il y a...

C'est là qu'elle la vit. Tant de magnificence, de beauté, de luminosité ! Quoi de plus merveilleux qu'une salle d'arcade !
Wada' n'était jamais allée dans une salle d'arcade auparavant, mais des amis à elle avait déjà testée quelques bornes quand ils étaient allé sur le continent pour diverses occasions.
Elle entra dans la salle de jeu en sautillant presque.
Elle fit le tour des allées, admirant les lumières qui clignotaient, et les écrans colorés accompagnés de musique.
Elle reconnue une borne d'arcade qu'elle connaissait, enfin plutôt dont elle avait entendue parler par ses amis.
Elle introduit un pièce dans la machine et se mit en position.
Ce jeu était en fait un jeu de danse, il fallait bouger les pieds sur les cases en rythme avec la.
Elle choisit dans la liste des chansons, une qu'elle connaissait bien, et prit le niveau moyen.
Le jeu commença après le "Go !", et Wada' commença à bouger en rythme.
Elle était plutôt douée !
Elle se déhanchait rapidement en sautant d'un pied sur l'autre, ne faisant pas attention à ce qui se passa autour d'elle.
C'est ainsi qu'en faisant un faux pas, elle se heurta a un garçon qui passait derrière, et perdit l'équilibre, et d'ailleurs le jeu par la même occasion.
Elle atterrit sur les fesses sans vraiment comprendre ce qu'il lui était arrivée.
Elle prit un peu de temps avant de réaliser qu'elle avait été bousculé, et était revenue dans la vie réelle.
Tout en se relevant, elle dit au garçon en lui tendant la main pour l'aider à se relever.

_ Tu me dois une partie !

Elle sourit au garçon en lui montrant ainsi qu'elle n'était pas fâchée.






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   Dim 9 Nov 2014 - 22:38



Maladresse





Kurai, tu ne devrais pas…

Oh, la ferme ! C’est bon, je te dis !

Tu n’es pas encore pleinement remis ! Le médecin avait bien dit quinze jours de repos complets, non ? Et ça fait à peine dix jours, donc tu es pas remis !

C’est bon, je suis resté dix jours sans aller à la fac ou à la librairie. Je suis même quasiment pas sorti. J’en ai marre de rester enfermé, j’ai besoin de sortir !

Mais ton épaule n’est pas encore remise ! Dois-je te rappeler que tu t’es fait tirer dessus ?

Ne t’inquiète pas, tout vas bien, regarde ! Aïe.


Alors qu’il s’expliquait avec l’illusion d’Akane, il fit bouger son épaule, qui était toujours bandée, et grimaça lorsqu’il sentit la douleur. Alors, triomphante, Akane revint le narguer.

Tu vois que tu es pas encore remis ! Donc, tu devrais rester ici encore quelques temps !

J’ai besoin de prendre l’air ! Et puis de toute façon, je fais ce que je veux !


Alors, il décida d’ignorer les protestations véhémentes d’Akane et celles, plus faibles, de Blake, tandis qu’il enfilait précautionneusement la manche de sa veste, pour ne pas effleurer le bandage. Même si la blessure était globalement refermée, il valait tout de même mieux éviter de la rouvrir en faisant des gestes inconsidérés… Oui, il n’était pas tout à fait irrécupérable !

Une fois sa manche enfilée tant bien que mal, ce qui lui prit tout de même trois bonnes minutes, il quitta son appartement, se dirigeant vers l’arrêt de bus qui se trouvait non loin. Il avait envie de se balader un peu dans Amishawa, mais il préférait tout de même éviter le centre-ville. Disons que ses mésaventures à la banque l’avaient légèrement échaudé…

Il décida donc de se diriger plutôt vers la galerie marchande, où il n’était pas encore vraiment allé. Là bas, normalement, il ne devrait pas avoir de problèmes, pas vrai ? PAS VRAI ? D’autant plus qu’il avait appris qu’il y avait une salle d’arcade là-bas, donc c’était une autre excellente raison pour s’y rendre. Il voulait voir quels jeux il pouvait bien y trouver.

Et c’est ainsi qu’il se retrouva dans la salle d’arcade. Il repéra instantanément un shooting game dans l’art duquel il était passé maître, mais dont il n’avait pas envie de jouer pour l’instant, ce serait peut-être pour une autre fois, ainsi que quelques bornes intéressantes, en plus des classiques comme Street Fighter ou Pac-Man, qui restaient toujours aussi populaire même après tout ce temps. Mais avec sa blessure, il était déconseillé de jouer à ce genre de jeux pour le moment.

Il déambula dans les allées, observant, cherchant un jeu auquel il pourrait jouer, quand son téléphone portable sonna. Il le consulta et constata que le camarade de classe qui lui transmettait les cours lui avait envoyé un message. Il commença donc à lui répondre tout en continuant à marcher, puis, une fois cela fait, il le rangea dans sa poche, continuant son chemin.

Cependant, à ce moment précis, son attention n’était pas encore pleinement retournée sur son environnement. C’est donc ainsi qu’il se fit percuter sans ménagement par une jeune fille qui était en train de se livrer à un jeu de danse. Puisqu’il était en train de marcher, il n’était pas en parfaite position d’équilibre. Et puisqu’elle dansait en faisant de grands gestes, elle non plus. Résultat, les deux se retrouvèrent à terre. Kurai grimaça lorsqu’il sentit son épaule – comme par hasard, c’était la blessée – heurter le sol, et il se prit à espérer que la blessure ne se rouvrirait pas.

La jeune fille fut la première debout et elle tendit la main à Kurai tandis que, souriant, elle lui disait qu’il lui devait une partie. Face à ça, Kurai se contenta de hausser un sourcil et, avant de prendre la main que lui tendait la jeune fille, il passa sa main dans ses habits, dégageant assez d’espace pour vérifier son bandage, le rendant ainsi visible. Il le regarda et ne constata pas l’apparition d’une tâche rouge, puis il le tâta et, vérifiant ainsi qu’il n’était pas humide, poussa un soupir rassuré. Puis il saisit la main que lui tendait la jeune fille pour l’aider à se relever. Alors, seulement, il répondit, calmement, avec un sourire en coin.

-Je ne crois pas, non… Récapitulons, d’accord ? D’abord, TU ne faisais pas attention à ton environnement. Ensuite TU m’as bousculé et nous a fait tombé. Ensuite, par cette chute, ma blessure aurait bien pu se rouvrir. Alors, certes, je peux passer dessus car tu ne pouvais savoir que j’étais blessé, et ma blessure n’a, heureusement, rien. Et enfin, TU veux que je te paye une partie ? Tu ne crois pas que ça devrait plutôt être à toi de m’en offrir une, non ?









Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1402

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   Mer 12 Nov 2014 - 13:06

[L'art et la manière d'angoisser pour rien]
Wada' haussa un sourcil, visiblement surprise par le discours du garçon. Discours qu'elle ne prit pas vraiment bien, pour tout dire. Elle se sentait légèrement agressée, malgrés le calme et le une sensation de gêne. Elle ne voulait pas se retrouver mêlée à une bagarre alors qu'elle était venue sourire en coin du jeune homme.
Ce genre de situation la mettait plus mal à l'aise qu'autre chose, il était en effet plus facile pour elle de râler sur quelqu'un que de se faire râler dessus, les commentaires d'autruis la mettant plutôt dans passée du bon temps, et préfèra ne pas chercher plus loin avant que tout cela parte en cacahuète.

_ Bon, très bien, excuse-moi, je ne pensais pas que tu étais blessée et il est vrai que je ne faisais pas non plus attention....

C'était rare pour elle de répondre à ce genre de propos, et elle ressentait une pointe d'amertume, c'est pourquoi elle ne put s'empecher d'ajouter en chuchotant :

_ N'empêche que je suis pas la seule à pas avoir regardé devant moi...

Elle jeta un coup d'oeil à l'épaule du jeune homme, dont il avait soigneusement prit la peine de vérifier l'état quelques secondes avant, avec anxiété. Un blessé, la belle affaire. Elle se demandait d'ailleurs ce que faisait quelqu'un de blessé donc potentiolement fragile dans ce gere d'endroit, qui demandait généralement d'utiliser beaucoup ses bras.
Elle se demandait quelle attitudee adopter face à l'inconnu qui lui faisait face. Amicale ou gênée ?Dans le moment présent, elle était plu gênée qu'autre chose, et avait presque envie de disparaitre si pied sous terre. Elle suportait en effet très mal les critiques, agressions et propos violent en tout genre, encore plus quand ils venaient d'inconnu. Elle se mit donc à se tortiller nerveusement, tirant sur ses doigts comme pour les arracher, signe d'angoisse subite. Ses joues étaient rouge de honte et elle avait subitement très chaud.
Elle essaya de se rassurer elle même en esquissant un sourire maladroit au jeune homme et en ajoutant :

_ Je veux bien te payer une partie, si tu veux...

Elle n'était pas franchement ravie de s'engager dans quelque chose qui l'empechait de partir en courant por aller se réfugier dans un trou de souris, mais elle préferait ne pas se faire d'ennemi sur l'île, d'autant qu'elle ne savait pas le moins du monde à qui elle avait affaire.






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   Sam 22 Nov 2014 - 18:44



C'est bon je plaisante





Alors que Kurai utilisait plutôt le ton de la taquinerie, la jeune fille sembla le prendre au sérieux, car elle s’excusa, admettant qu’elle ne faisait pas particulièrement attention… Avant d’ajouter, dans sa barbe, qu’elle n’était pas totalement fautive non plus. En entendant cela, Kurai sourit. Elle n’avait pas tort, il était tout aussi en faute qu’elle. Mais pour lui, de simples excuses auraient suffi, ce n’était pas la peine d’en faire tout un plat.

Aussi, quand, gênée et très hésitante, elle lui proposa de lui payer une partie, ce fut plus fort que lui, il éclata de rire. Il n’avait aucunement l’intention de se moquer d’elle, alors que c’était l’impression qu’il donnait. Il prit une grande inspiration pour se calmer rapidement tout en s’excusant.

-Désolé, désolé ! Je n’avais pas l’intention de me moquer de toi ou quoi que ce soit. C’est juste que… tu n’as pas besoin d’être aussi gênée ! Ce n’était qu’une plaisanterie. J’ai pas besoin que tu me payes une partie, ne t’en fait pas. Après tout, aucun de nous n’est vraiment totalement en faute, puisque je ne faisais pas non plus pleinement attention où j’allais. Mais… Toi non plus. Donc, au final, personne ne doit de partie à l’autre, et tout le monde est content, tu ne crois pas ?

Il fit une pause, avant d’ajouter à mi-voix, avec un léger sourire.

-Et puis si c’est une partie du jeu de danse, c’est même pas la peine, je suis nul à ce genre de jeu. Mais alors, vraiment nul ! Mais bon, c’est pas vraiment ma came, ce genre de jeu, de toute façon. Et en plus, c’est un jeu qui demande aussi de bouger les bras, donc c’est vraiment pas pour moi.

Il se tut un instant, observant un peu les alentours, mais il n’y avait rien de vraiment intéressant, dans le coin. Il soupira.

-Après, je veux bien te payer une partie si tu veux. Mais pas sur ce jeu. Comme je t’ai dit, je suis nul… Et je ne paye jamais de partie si je ne joue pas moi-même, question de principe. Je n’aime pas regarder jouer, je trouve ça chiant.

C’était bien Kurai, ça, directement, il s’invitait à une partie, mais bon, en même temps, si c’était lui qui payait, il en avait bien le droit ! Pas vrai ?










Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1402

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   Lun 24 Nov 2014 - 21:12

[Ah la bonne blague]
Wadanohara fut plutôt soulagé que le jeune homme ne l'ai pas vraiment prit mal comme elle l'avait d'abord comprit, et il prolongea même l'idée de faire une partie ensemble.
Alors... Un jeu qui nécessitait pas un grand effort physique et qui ne sollicitait pas trop le bras du jeune homme...
Des jeux que l'on pouvait jouer assit avec un seul bras devait faire l'affaire, d'autant que c'était souvent des jeux auxquels ont pouvait jouer à plusieurs.

_ Mh... Les jeux comme Street Fighter et Mortal Combat ça te va ? Ou ça sollicite trop ton bras ?

C'était généralement le genre de jeux qui plaisaient aux garçons, et qui étaient plutôt agréable à jouer à plusieurs.

_ Je suppose que t'as pas vraiment envie d'aller vers les attrapes-peluches...

Non pas qu'elle n'était pas contre repartir avec une peluche, mais ce n'était pas vraiment un jeu à jouer à plusieurs. Et surtout que ce n'était pas la joie suprême de jouer à ce genre de jeu, à part pour rager quand la peluche qu'on convoite retombe lamentablement parmi les autres peluches et que tu dois tout recommencer.
Tout en réfléchissant, elle quitta sa borne d'arcade et fit quelques pas dans l'allée d'un air pensif. Elle ne connaissait pas beaucoup de bornes d'arcades, étant donné que c'était la première fois dans sa vie qu'elle venait dans une salle de jeu.

_ Mh... Je te laisse choisir, moi j'y connais rien. finit-elle par déclarer.

Et sur ce, elle partit se promener dans les allées d'arcade, prenant le bras de Kurai, assez délicatement pour qu'il n'est pas mal.






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   Ven 26 Déc 2014 - 18:54



Jeu retardé ?





Heureusement, la jeune fille ne sembla pas mal prendre la plaisanterie, puisqu’elle lui proposa de jouer à des jeux comme Street Fighter ou Mortal Kombat, avant de lui demander si cela sollicitait trop son bras.

Hélas pour lui, cela risquait fort d’être le cas, puisque, pour jouer à ces jeux sur borne d’arcade, il faut parfois faire des mouvements assez rapides et secs, donc qui risquaient fort d’être trop douloureux. Hé oui, même Kurai peut craindre d’avoir mal… Alors, il secoua la tête pour indiquer à la jeune fille qu’une partie de ces jeux ne l’intéressait pas vraiment pour le moment.

Puis elle émit une remarque comme quoi elle supposait qu’il n’avait pas vraiment envie d’aller vers les attrape-peluches. Cette remarque le fit sourire, puisqu’elle était totalement véridique. Déjà qu’avec ses deux bras en parfait état, il doutait fortement de réussir, alors en n’utilisant qu’un seul bras, c’était presque une mission impossible. Et, connaissant sa patience légendaire, c’était de toute façon une très mauvaise idée.

Finalement, elle décida de le laisser choisir, déclarant qu’elle n’y connaissait rien. Elle lui prit délicatement le bras et entreprit de se promener avec lui dans la salle d’arcade. Il eut un nouveau rire et reprit la parole d’une voix teintée d’ironie.

-Tu sais, je suis blessé, pas en sucre ! C’est pas parce que je suis un peu affaibli que tu dois me promener comme un infirme fragile, hein ! Enfin, un jeu… J’avoue que là, je sais pas trop. Il y a pas un truc auquel tu as envie de jou…

Il ne put finir sa question, car, à ce moment-là, un tapage commença à s’élever.

-Désolé, je crois qu’on jouera un peu plus tard…

Comme elle lui tenait le bras, il l’entraîna avec elle lorsqu’il bifurqua en direction du tapage, intrigué. Heureusement, ou malheureusement, pour eux, la source de tout ce raffut n’était pas très loin.

-VOUS FOUTEZ PAS DE MOI ! VOUS TRICHEZ, J’EN SUIS CERTAIN ! DONC JE PARTIRAIS PAS D’ICI TANT QUE VOUS M’AUREZ PAS REMBOURSE !

Kurai poussa un soupir en entendant l’homme, qu’il ne voyait pas encore, hurler. Encore un perturbateur. Vraiment, il avait la poisse. C’est donc avec un fatalisme certain qu’il s’avança jusqu’à pouvoir voir ce qu’il se passait.

Il vit un homme somme toute assez banal qui s’énervait contre une des bornes d’arcade. A côté, un panneau indiquait « FABULEUX PRIX SI VICTOIRE ». Le reste n’était pas compliqué à comprendre… Il avait perdu, sans doute plusieurs fois, et accusait la salle de rendre la partie injouable pour ne pas avoir à donner la récompense.

Kurai poussa un nouveau soupir et dégagea doucement son bras de celui de la jeune fille. Il s’avança jusqu’à l’homme et s’éclaircit la gorge avant de prendre la parole.

-Excuse-moi, mais tu pourrais te calmer et être bon joueur ? Tu as perdu, soit, mais c’est pas une raison pour embêter tout le monde. On est ici pour se détendre, pas pour péter un câble !

Il n’était même pas narquois, juste un peu sec. Il n’avait pas forcément envie de se battre, mais il était à la base venu pour se détendre. Mais apparemment, l’autre homme, lui, cherchait la bagarre, vu qu’il sembla foncer sur lui, maintenant. Alors, il eut un autre soupir et porta son bras blessé à son casque, le remontant d’un mouvement de poignet, tandis qu’il claquait des doigts avec son autre main. Alors ses yeux virèrent au rouge. Il serra le poing et fit apparaître un poing américain de foudre dessus.

Alors, il se contenta de faire simple. Puisqu’il ne pouvait pas utiliser son arc, autant finir rapidement le combat au corps-à-corps. Il balança un uppercut renforcé à l’autre, dont la charge maladroite n’avait aucune chance d’aboutir. Et, lorsque l’homme se retrouva au seul, Kurai se retourna tandis que le poing américain disparaissait, ayant rempli sa fonction.

-Je t’avais dit que j’étais venu ici pour me détendre. Tu devrais un peu respecter les autres.

Puis il avança la jeune fille et s’adressa à elle avec un clin d’œil.

-ça te dit qu’on joue sur la borne à récompense ? Ah, mais au fait, on ne s’est pas présentés, je crois ! Je m’appelle Kurai, et toi ?








Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1402

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   Mar 30 Déc 2014 - 13:09

[Ah la bonne blague]
Huh... Que c'était-il passé au juste...?
Wadanohara tenait tranquillement le bras du jeune homme pendant qu'il lui parlait, justement pour lui préciser qu'_il n'était pas en sucre. Mais bon, il l'avait déjà presque réprimandé pour l'avoir bousculé alors qu'il était blessé, elle préférait ne prendre aucun risque de se faire à nouveau crier dessus !
Quand soudainement, le jeune homme lui tira le bras en direction de... d'un bruit ? Cela ressemblait à une bagarre, ou plutôt une personne mécontente en train de râler. Le garçon avait envie de s'en mêler ? Visiblement oui vu le coup de poing qu'il administra fissa au gêneur. Gêneur qui n'avait d'ailleurs, pas vraiment l'air ravi de se retrouver étaler sur le sol comme un asticot.
Après avoir légèrement réprimandé le râleur, le jeune homme revint vers la brunette comme si de rien n'était.
Il lui proposa de jouer sur la borne à récompense, et en profita pour se présenter.
Kurai, un nom parfaitement japonais. Un nippon, comme elle !
Il lui demanda également comment elle s'appelait. Moment qui fâche. Son prénom était en effet suffisamment compliqué pour que même les japonais galère à le prononcer. Même l'écriture était compliqué, ou plutôt la manière de le lire. Son prénom possédait en effet les mêmes kanjis que idaina aoi umi, soit "grande mer bleue".
Il lui fallait généralement répété plusieurs fois son prénom avant que les gens l'assimilent, c'est pourquoi elle conseillait généralement tout de suite de l'appeler par son surnom.

_ Je m'appelle Wadanohara, mais tu peux m'appeler Wada' !

Elle n'eut pas le temps d'en dire plus qu'elle sentit un courant d'air lui soulever la jupe. Le courant d'air devint soudain si violent qu'elle fut obliger de agripper à une borne d'arcade pour ne pas s'envoler.

_ He, vous deux, vous croyez que j'vais vous laisser partir après c'que le gringalet m'a fait ?!

Ohw, il n'avait pas l'air content. Sa provocation en devenait ridicule.
Wada' se dit que cela serait surement utile de sortir son sceptre, et matérialisa sa fidèle ancre dans sa main, ce qui eut pour effet de faire sourire leurs assaillants.
C'est vrai qu'un sceptre-ancre, c'était assez... bizarre.
Elle n'eut pas le temps de faire une barrière de glace pour se protéger que le fou furieux fonçait sur eux en chargeant son point d'énergie venteuse.
Il cherchait la bagarre. Mais il avait beaucoup plus puissant que Wada'. Kurai aura peut être plus de chance ?


Dernière édition par Wadanohara Koniro le Mer 31 Déc 2014 - 12:42, édité 1 fois






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   Mar 30 Déc 2014 - 23:31



Bon, bah... Attends, je le dérouille, et je reviens.





La jeune fille se présenta sous le nom de Wadanohara, mais déclara qu’il pouvait l’appeler Wada. Il comprenait pourquoi elle lui donnait directement le diminutif de son prénom, puisqu’il était assez complexe. Cependant, ce qui le marqua était sans conteste la sonorité du prénom qui venait de lui être dévoilé. La jeune fille était sans aucun doute une nippone, comme lui-même, ou bien sa petite-sœur, Sayuri.

Il n’eut cependant pas l’occasion de se réjouir de rencontrer une compatriote car le râleur qu’il avait étalé semblait s’être relevé, visiblement mécontent, puisqu’il venait de le traiter de gringalet et qu’un vent plutôt violent commençait à se lever dans la salle. Si violent que Wadanohara dut s’accrocher aux bornes pour ne pas s’envoler.

Non mais sérieusement ? Des rafales qui font voler ? Devoir s’accrocher au décor ? On est dans un animé, maintenant, ou quoi ?

Regarde, Kurai ! Je vole, youhou !

La ferme…


Ignorant l’hallucination d’Akane qui flottait en étendant les bras, comme si elle volait, Kurai se tourna un instant vers l’importun et lui jeta un regard noir alors qu’il restait debout, stable, malgré le vent qui menaçait de l’emporter. Il eut un sourire carnassier.

-C’est moi le gringalet ? Tu n’oublierais pas un peu vite que je viens juste de t’étaler en un coup ? Bon, c’est vrai, j’avais un poing américain. Et tu t’es relevé. Mais ça, j’y peux rien, j’ai jamais compris pourquoi vous vouliez toujours vous la jouer surpuissants en vous relevant… Franchement, vous autres, les gêneurs, vous savez pas rester K.O., un peu ? C’est agaçant, à la fin ! Enfin, je suppose que pour une fois, il y a du changement. Un utilisateur du vent… Au moins, ça change du feu, je commençais à en avoir marre…

Sur ce, il se détourna, ignorant la charge furieuse de l’importun. Il eut un sourire en direction de Wada et, avec emphase, fit la révérence. Et, alors qu’il portait son bras blessé à son torse comme pour saluer, celui-ci fit un détour par son casque. Ses pupilles devinrent alors rouges et, avec un sourire sardonique, il continua sa révérence, tendant son autre bras derrière lui dans un geste parfaitement naturel, qui complétait de manière tout à fait normale sa révérence.

-Hajimemashita, Wadanohara-san. C’est étrange, en ce moment, je rencontre pas mal de compatriotes. C’est une surprise. Mais pas désagréable. Toi, dors !

Ces derniers mots s’adressaient bien entendu au gêneur. Ainsi, il était devenu plus sec. Il avait presque une intonation de militaire, ou du genre de type qui est certain d’être obéi. Et, en effet, c’était le cas. Car, au moment où il avait commencé à exécuter sa révérence, il avait fait apparaître de l’électricité dans son bras tendu. Et, avec un timing calculé à la seconde près, il fit apparaître un bouclier de foudre juste derrière lui au moment où l’importun arrivait à sa hauteur.

Résultat, l’impact dut être équivalent, pour le manieur de vent, à celui d’un mur qui venait de se matérialiser. Ce qui était exactement l’effet escompté. Alors, avec un sourire sadique, Kurai se retourna tout en projetant, de son bras, son bouclier, en le modifiant un peu.

Ce qu’il lança sur l’homme allongé au sol s’était transformé en une sorte de filet. L’importun était ainsi piégé sous ce filet. Et, s’il voulait en sortir, il devait faire preuve d’un peu plus de subtilité que lors de ses deux précédentes attaques. Bref, il était quasiment certain d’être tranquille, désormais.

Quasiment sûr que l’affaire était maintenant terminée, il s’avança vers l’homme, toujours emprisonné et eut un nouveau sourire sarcastique.

-Hé bien, on dirait que le gringalet t’a encore étalé en un coup… Tu devrais revoir ta définition du mot. Enfin, j’espère que tu as compris la leçon, maintenant…

Il retourna vers Wadanohara avec un sourire blasé et haussa les épaules avant de désigner l’ancre qu’elle tenait dans ses mains avec un air interrogatif et un petit sourire, tout de même beaucoup plus sympathique que celui qu’il avait adressé à l’importun quelques secondes plus tôt.

-Sympa, l’ancre. C’est avec ça que tu utilises tes pouvoirs ? Je suppose que tu manipules l’eau, c’est ça ? Personnellement, je pense que tu l’auras remarqué, je contrôle la foudre, l’électricité.









Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1402

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   Mer 31 Déc 2014 - 12:41

[Mais attend, c'est compatible !]
Badass mode activate

C'est ce que qu'une petite voix au ton électronique vint chanter dans la tête de Wada' quand les pupilles de Kurai virèrent au rouge et qu'il lui fit une révérence. La qualifiée de compatriote amena une évidence, Kurai était aussi un descendant d'une divinité shintoïste.
Le fait qu'il lui fasse une révérence avait un côté amusant, c'est pourquoi elle lui rendit sa révérence.

_ Yoroshiku onegaishimasu, Kurai-kun !

Elle articula ses mots avec une pointe d'humour dans la voix. Si elle s'amusait ? Bizarrement, oui. Après tout, le gêneur lui avait soulever la jupe. Et elle détestait les pervers, même si ce n'était pas volontaire, alors elle se réjouissait qu'il se prenne une méchante raclée.
L'essence du pouvoir de Kurai s'expliqua quand il fit apparaître un bouclier de foudre que le gêneur mangea méchamment et s'étala lourdement sur le sol. Encore.
Pour le maintenant dans sa position, Kurai lui lança un filet électrique qui le maintenait au sol et qui crépitait au contact du corps du manipulateur de vent.
Ce qui donna une idée à Wadanohara. Ses cours de physique allait enfin montré leurs utilité. Enfin, ce n'était pas sorcier de savoir que le mélange eau+électricité ne faisait pas bon ménage, d'ailleurs plusieurs malheureux en avait fait l'expérience [cf. Claude François].

Tandis que Kurai se tournait vers elle pour lui exposer la réflexion qu'elle manipulait l'eau, Wada' prit son ancre dans les deux mains et la frappa sur le sol, ce qui eut pour effet de faire se matérialiser de l'eau au pied de la jeune fille.
Faisant virevolter son ancre dans sa main droite puis la pointant vers le gêneur, l'eau suivit son cours tel un ruisseau puis vint former un cercle autour du monsieur saucissonné.
Un dernier grand geste de la part de la brunette eut pour effet de remplir le cercle formée précédemment d'eau, comme si c'était un aquarium. Et une fois que l'homme fut complètement submergé, l'électricité contenu dans le filet se mit violemment à s'agiter et à méchamment foudroyer le pauvre type.
L'électricité de Kurai était déjà suffisamment puissante pour infliger de gros dégâts à l'imbécile, mais l'eau produite par la brunette agissait comme un amplificateur.
Malgré que Wada' est sentit une monté en puissance dans ses pouvoirs dernièrement, elle avait encore besoin de beaucoup de gestuelle et de beaucoup d'effort pour manipuler son élément.
Tout en se tournant vers Kurai, elle sourit.

_ En effet, je manipule l'eau. C'est plutôt impressionnant, je n'avais jamais vu de manipulateur de foudre avant toi.






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   Dim 4 Jan 2015 - 14:51



Faire connaissance autour d'une baston ?





Alors que Kurai demandait confirmation quant aux pouvoirs de Wadanohara, celle-ci, plutôt que de simplement répondre par l’affirmative ou la négative, opta plutôt pour lui faire une petite démonstration en frappant son ancre au sol. Un cercle d’eau apparut à ses pieds. Une virevolte de l’ancre après, le gêneur se retrouva emprisonné dans une sorte d’aquarium d’eau.

Comme tout un chacun le sait, l’eau et l’électricité ne font pas vraiment bon ménage. Ainsi, le filet électrique de Kurai réagit plutôt violemment au contact de l’eau de Wadanohara, augmentant sans problème le choc que devait ressentir le gêneur.

Enfin, la jeune manieuse d’eau confirma la supposition de Kurai, comme si sa démonstration ne suffisait pas, avant d’ajouter que c’était la première fois qu’elle voyait un manieur de foudre et que c’était assez impressionnant. Kurai accepta le compliment en hochant la tête, mais haussa ensuite les épaules avec un petit sourire blasé.

-Merci du compliment, mais tous les manieurs de foudre ne sont pas aussi impressionnants. A une époque, je savais juste faire des petites boules d’électricité et pirater un réseau pas trop complexe. Mais… Je me suis entraîné…

Puis, retrouvant son sourire un peu sadique, il désigna du doigt le gêneur, qui crépitait encore sous les assauts conjugués de la foudre et de l’eau.

-Par contre, ça serait dommage de le buter, donc on devrait peut-être arrêter ça, non ? Pas envie d’aller en taule pour lui… En plus, là-bas, certaines personnes voudraient me buter, donc je préfère éviter de me retrouver au milieu d’une concentration de gens qui veulent ma mort.

Sans attendre la réponse de la jeune fille, il porta encore une fois la main à son casque et claqua des doigts, faisant disparaître le filet. Les crépitements se turent, il ne restait plus que de l’eau autour de l’intrus. Kurai soupira et se tourna à nouveau vers Wadanohara.

-Bon, finalement, on la fait cette partie, ou bien on va faire autre chose ?

Il se tut un peu et, finalement, décida de faire un peu plus connaissance avec la jeune fille.

-A part ça, ça fait longtemps que tu es arrivée sur l’île ? Personnellement, ça fait…

Il fit un bref calcul, mais savait qu’il était arrivé vers la fin du mois d’août alors qu’actuellement, ils étaient au début du mois de novembre. Et, à ce moment-là, il constata que seulement deux mois et demi étaient passés, alors qu’il avait l’impression d’être sur cette île depuis au moins une année entière.

-… Deux mois et demi, à peu près, même si j’ai l’impression que ça fait cinq fois plus… Enfin, peu importe. Ça fait deux mois et demi que je suis sur l’île…

…Et cela lui avait finalement été plutôt bénéfique. Il n’avait toujours pas fait la paix avec lui-même, mais au moins avait-il avancé. Et, comparé à son état de dépression dans lequel il s’était trouvé pendant près d’un an, avant d’arriver sur l’île, c’était plus qu’un net progrès, c’était limite une transfiguration. Sans aucun doute, les rencontres qu’il avait faites l’y avaient aidé.

Mais ce n’était pas le moment de jouer de la pseudo-nostalgie ou de se perdre dans ses pensées. C’était une sale manie qu’il avait, tout de même, là, que de toujours perdre le fil de ses pensées n’importe quand… Heureusement, ça ne durait jamais assez longtemps pour que les gens se rendent compte qu’il était ailleurs. Et, cette fois encore, ce qu’on pourrait presque qualifier de micro-absence n’avait même pas duré une seconde. Aussi Wadanohara n’avait-elle pas encore répondu qu’il était déjà revenu à l’instant présent, comme à chaque fois.








Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1402

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]   







Contenu sponsorisé


 

Remote Control ! [Wadanohara/Kurai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» LES NAINS ! ( Jeu con )
» Les logiciels pour BB
» Militaires démobilisés prennent le contrôle de l’ex-QG de l’armée au Cap-Haïtien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hors-RPG :: Archives :: RPs archivés-
TOP