Partagez | 
 

 You and me [PV Théa]

Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: You and me [PV Théa]   Dim 21 Oct 2018 - 17:29

"Putain ! Mais merde Harley ! J'essaie d'être sympa là !" T'exclamais-tu à l'attention de ton familier qui venait de te mordre. Tu n'étais sorti du bar que depuis quelques minutes que déjà ce p'tit con commençait à se défouler sur ta personne. Tu avais simplement voulu le caresser comme n'importe quel maître le ferait avec son familier. Mais non Monsieur Harley était visiblement trop bien pour toi préféra se laisser caresser par la gente féminine... tout comme toi. Pourtant à ce moment là tu aurais bien aimé un peu de réconfort car ce crétin soit disant Irlandais que tu avais rétamé n'avait pas tout à fait tort : tu étais seul. Affreusement seul. Ciara t'avait passé un savon et c'était à cet instant que tu t'étais rappelé de tout concernant cette mystérieuse inconnue avec qui tu avais pris un pied phénoménal durant une nuit. 

C'était donc pour cela que tu n'avais aucune nouvelle de Théa, ta partenaire pour les missions concernant le gang des Spiders. Tu avais commis l'irréparable avec elle et elle avait très certainement dû l'avouer à sa petite amie provoquant un bordel monstre. Heureusement Serena était en sécurité avec Ciara mais Théa ? Comment gérait-elle la chose finalement ? Tu poussais un soupir avant de t'effondrer au sol entre deux bennes à ordure dans cette ruelle. Tes blessures te faisaient un mal de chien désormais. L'adrénaline de ton combat passée, tu subissais le contre coup de tes anciennes blessures et des nouvelles. Bien que plus faible que toi ce trou du cul avait parfaitement su te rendre la monnaie de ta pièce. Faut dire que tu l'avais bien cherché avec le recul. Draguer sa femme comme tu l'avais fait... que ferais-tu si tu voyais quelqu'un draguer Théa, Tihana ou même Serena ? Tu le descendrais manu militari. 

Tu portais machinalement la main sur ta blessure à l'épaule qui n'arrivait pas à cicatriser. A ce rythme tu allais devoir rappeler la petite blonde qui s'était occupée de toi. N’empêche quel bordel avec toutes tes connaissances. Cette fille, cette interne était la belle-sœur de ta tatoueuse qui elle même était amie avec Serena et qui n'était autre que la petite amie de ta partenaire Théa.... Tu avais foutu un sacré bordel ouais.... Tu poussais un nouveau soupir laissant ta tête s'appuyer contre la poubelle tandis que tu fermais les yeux l'espace d'un instant. 

Dans le même temps ton familier avait décidé de parcourir la ruelle à la recherche de je ne sais quoi pour finalement tomber sur une jeune femme aux cheveux rouges. Il poussa un miaulement et à l'aide de sa magie, la tienne en réalité, il éclata dans un "pouf" avant d'atérir sur la tête de la jeune femme cherchant ainsi à lui dire quelque chose. Un nouveau "pouf", puis un autre et il l'emmena vers toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Mer 24 Oct 2018 - 14:51

Rubis l’avait alertée de la fugue de Serena. La rouge avait agi au quart de tour. Sans réfléchir, elle avait demandé à son ami Oliver de la redéposer rapidement à son appartement pour récupérer son téléphone portable au cas où celle-ci aurait tenté de la contacter. Aucune trace de la blonde. Aucun message. Il ne lui restait plus qu’une seule solution. Une seule personne pouvait l’aider. Malgré le silence des derniers jours, elle n’avait pas le choix. Ce fut ainsi que Thea abusa de nouveau de la gentillesse du blondinet. Il n’était plus le même qu’avant et semblait prêt à l’aider dans ses recherches. La voiture s’arrêta non loin d’un bar d’Amishawa. La chasseresse quitta l’habitable avant de lancer un regard empli de gratitude au Rajin.

« Merci Oliver … Je te contacte dès que j’ai retrouvé Serena. Reste pas là, c’est pas un endroit pour mon neveu. »

Son neveu. Oui, il l’avait bien entendu. Claquant la porte, la belle auburn se précipita à l’intérieur du bar. Un véritable brouhaha, quelques exclamations sur un combat passé entre deux irlandais. Il n’y avait pas de doute, Abel était bel et bien passé par là. Elle questionna le propriétaire du bar qui lui indiqua qu’elle avait raté la bagarre de peu. Il n’était pas loin. Sortant en trombe, elle jeta un œil à droite et à gauche, choisissant une ruelle au hasard avant qu’un chat noir ne la stoppe dans son élan.

« Rubis ? »

Un miaulement et le félin explosa en cendres sous les yeux ébahis de la Rouge. Non, ce n’était pas Rubis, en effet. Un poids se fit ressentir sur sa tête alors qu’elle sursautait en comprenant qu’il s’agissait du chat qui explosait de nouveau.

« Qu’est-ce … » Il réapparut devant elle. Soupirant, elle abdiqua. « Tu veux que je te suive, c’est ça ? »

Après tout, elle n’avait aucun indice sur la position d’Abel ou de Serena. Peut-être que cet animal pourrait lui être utile. Elle le suivit docilement jusqu’à quelques bennes à ordures. Et entre celles-ci …

« Abel ! »
L’ombre d’un instant, la native fut soulagée, même heureuse de le revoir, mais elle sembla encore plus déboussolée en le voyant dans un tel état. S’approchant de lui pour s’accroupir, elle reprit d’une voix un peu plus douce qu’à l’accoutumé. « Qu’est-ce qui t’est arrivé ? Me dis pas que c’est une simple bagarre dans un bar qui t’a mis dans un tel état ? »

Mais la Rouge avait malheureusement bien plus urgent à traiter. Le regard suppliant et inquiet, toujours quelque peu rouge et larmoyant, la chasseresse attrapa sa main. Elle bredouilla quelques explications à la hâte, la panique faisant trembler sa voix.

« J’ai besoin de toi. Serena … Elle s’est enfuie. Je sais pas où elle est, ni si elle va bien. Toi … Tu pourrais peut-être… Avec tous tes contacts ! »




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Mer 24 Oct 2018 - 16:03

Tu ouvrais un œil puis le second. Tu voyais flou et souriais à la personne devant toi. Elle t’avait tellement manqué durant ces dernières années, la mère de ton enfant. « April ? » Murmurais-tu avant de manquer de tomber du nez à nouveau. Avant de te redresser soudainement, Harley venant en effet de te croquer le doigt comme à son habitude. « P’tit con… » Tu portais une main à ta tête, blessée, avant de te rendre finalement compte qu’il s’agissait de Théa et non de ton ex-femme décédée. Elle te demandait ce qu’il t’était arrivé provoquant chez toi l’apparition d’un sourire pour le moins ironique. La demoiselle avait couché avec toi, s’était sauvée et finalement elle revenait prendre de tes nouvelles ? Tu ouvrais la bouche prêt à lui répondre avant qu’elle n’enchaine sur Serena. Théa ne venait donc pas pour toi mais par intérêt…. 

Cette information eut pour effet de te porter un nouveau coup en plein cœur, pleinement conscient des sentiments naissants que tu nourrissais pour la fleuriste. Bon sang qu’est-ce que ça pouvait faire mal. Tu repensais une énième fois aux paroles de l’Irlandais dans le bar. Qu’est-ce que tu avais finalement ? Rien, même pas un ami sur qui tu pourrais compter puisque à tous les coups Ciara allait te massacrer lors de votre prochaine rencontre. 

« Mon réseau est efficace alors… Elle est chez Ciara. Tu savais que la seule amie que j’avais était aussi la prof de ta petite amie ? On est dans un sacré merdier choupette. » Tu souriais un peu contre le cours des choses avant d’ajouter : « Ciara est une bonne personne, Serena est en sécurité. Elle habite une résidence presque à coté de ta boutique. Je t’envoie l’adresse par message. »

Ta main se glissait dans la poche de ta veste pour en sortir ton téléphone et lui écrire l’adresse de ton amie. Comme ça elle avait toute les informations qu’elle voulait. Tu avais aussi, bien, conscience de ne pas lui avoir répondu quant à ton état physique néanmoins une part de toi t’assurait qu’elle n’en avait rien à faire en réalité. Rangeant ton téléphone, tu faisais alors un effort surhumain pour te relever t’appuyant de ton mieux sur une des poubelles aux alentours. 

«Arrêtes de pleurer choupette, t’es moins jolie avec les joues rouges. »

Tu posais délicatement une de tes mains sur sa joue rougie lui adressant un sourire des plus sincères avant de la contourner, difficilement au regard de tes blessures. Tu avais tellement envie de la prendre dans tes bras, de la serrer contre toi à cet instant que de la contourner ainsi relevait du miracle pur et simple. Tu savais très bien qu'elle devait être mal, inquiète pour Serena et tu ne voulais pas la fragiliser d'avantage. Tes états d'âmes ne comptaient plus désormais et tu le faisais pour elle. 

"Allez p'tit con on y va." Adressais-tu à ton familier qui te répondait avec un cracha plutôt habituel chez lui. Toutefois Monsieur le familier de cendre semblait plutôt coopérant pour une fois, une première. Tu décidais tout de même de te tourner une dernière fois vers ton amie. 

"Dépeches toi d'aller la retrouver."

Et tu reprenais ta route direction une de tes planques de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Mer 24 Oct 2018 - 19:25

April. La Rouge l'avait clairement entendu malgré que le prénom n'avait été prononcé que d'un murmure. Oui, elle se souvenait alors. C'était pour ça, qu'il l'avait charmée. Qu'il l'avait embrassée et étreinte. A quoi s'attendait-elle réellement ? Malgré tout, elle poursuivit. Ce flot de pensées, d'émotions la rendait tremblante, déboussolée. A tel point qu'elle partait dans tous les sens. Et ce chat qui l'avait amené jusqu'à lui, il était certainement son familier. Elle ne l'avait pas vu depuis quelques jours seulement et pourtant, elle avait l'impression d'avoir raté de nombreuses choses.

Abel lui répondit presque au tac au tac, l'informant du lieu où était Serena. Chez Ciara. La belle auburn avait déjà entendu ce nom. Une prof que sa petite amie admirait beaucoup. Elle était également l'amie de son amant. Il était impressionnant de savoir à quel point le monde était petit. Le motard la rassura, cette jeune femme qui accueillait la jolie blonde chez elle était digne de confiance. Parfait. Elle était en sécurité, là bas.

"Merci, Abel." murmura-t-elle, les yeux larmoyants alors que le soulagement levait un poids sur son coeur.

Le téléphone de la belle auburn vibra dans sa poche, mais pourtant, elle ne le sortit pas. A quoi bon avoir cette adresse ? Y aller ne ferait qu'empirer les choses. Elle lui avait fait bien trop de mal pour se permettre de la rejoindre. Elle était partie. Elle l'avait quittée. Thea observa son acolyte se redresser difficilement. ll était amoché, bien plus qu'il voulait le laisser paraitre. S'il voulait jouer les durs, c'était raté. La chasseresse n'était pas dupe.

Elle ferma brièvement les yeux au contact de sa main chaude sur sa joue. Son visage se teinta très légèrement, mais l'obscurité dissimulait bien ce changement aux yeux d'Abel. Ses prunelles brillantes soutenaient les siennes alors que son coeur semblait s'emballer quelque peu lui aussi. C'était à n'y rien comprendre. Pourquoi ... Pourquoi ne répliquait-elle pas d'une de ses piques bien sentie ? Pourquoi se trouvait-elle si désarmée face à son sourire ? Et pourquoi l'avoir entendu prononcer le prénom de sa défunte femme l'avait quelque peu blessée ?

La native ferma les yeux lorsqu'il fut derrière elle, inspirant discrètement avant de relâcher l'air qu'elle avait accumulé dans ses poumons. Elle ne les rouvrit qu'à l'entente de cette joute avec son familier, se retournant pour le fixer. Lui aussi, s'était de nouveau tourné vers elle, de manière synchrone. Il l'encourageait à la retrouver. Mais il ne savait guère que c'était peine perdue. Il ne savait pas que la chasseresse avait déjà pris sa décision, celle de laisser Serena prendre son envol. Elle trouverait mieux qu'elle, quelqu'un qui ne la ferait pas souffrir, qui ne la tromperait pas. Thea abdiquait, sa belle finirait par l'oublier et refaire sa vie, elle en était persuadée. Mais y penser était certainement la douleur la plus fulgurante qu'elle avait ressentie jusque-là.

*Rubis. J'ai retrouvé Serena. Veille sur elle. Quartier Résidentiel d'Ikazuchi, chez une certaine Ciara. Préviens-moi au moindre problème.*

Et oui, les pouvoirs de son familier s'étant décuplés, la Rouge était capable de communiquer à distance avec elle. Elle avait confiance en son petit chat noir pour lui confier une telle mission. Elle était une partie d'elle après tout. Reprenant la marche, elle rattrapa sans difficulté son ami titubant, se glissant sous son épaule saine. Oui, elle l'avait bien remarquée cette tâche de sang sur son épaule opposée.

"Il a un nom ton familier ? J'ose espérer que tu lui as trouvé quelque chose de plus classe que "p'tit con", sinon je serais dans l'obligation de lui trouver un pseudo de manière arbitraire." Elle marqua une pause, l'aidant à marcher au mieux. "Tu vas me raconter ce qu'il t'ait arrivé et on va regarder tes blessures. Je suppose que tu as une planque dans le coin ? Guide-moi, elle est où ?"



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Jeu 25 Oct 2018 - 19:41

Bien que tu étais dans un sale état tu devais bien admettre que t’abandonner Théa et la pousser dans les bras de sa petite amie te faisait un mal de chien. Une douleur dont tu t’en serais bien passée. Une douleur de cœur… Mais qu’est-ce qu’il était con cet organe ! Tu avançais aussi vite que ton corps meurtri te le permettait soit pas très vite en réalité. Heureusement ta planque ne se trouvait pas très loin de cette ruelle. Visiblement Théa devait te prendre en pitié puisque sans crier gare elle se faufila sous ton bras pour t’aider à marcher, te maintenant. 

Tu souriais à ses paroles sur Harley… P’tit con ça lui allait bien selon toi…. Bon après son arrivée t’avait permis également de te sentir moins seul avec le recul bien que tu te serais passé de ses morsures régulières. 

« Harley… Il est apparu lorsque j’ai incendié ma moto du coup je me suis dit que c’était approprié… » Effectivement dernièrement tu avais littéralement pété un plomb devant l’absence de nouvelle de tes amies, les soucis avec ton gang et les spiders bien évidemment. Furieux contre toi-même tu avais passé tes nerfs sur ta bécane et dans un surplus de puissance magique ton chat de cendre était apparu. Théa aborda rapidement le sujet de tes blessures : « Un cadeau des Spiders… sans la sœur Hiroven j’étais mort. Heureusement qu’ils sont Rajins dans la famille. » Tu poussais un petit rire qui se transformait rapidement en plainte avant de reprendre tout en marchant : « T’es pas obligée de faire ce que tu fais choupette… Vas la rejoindre. T’as qu’à dire que c’est ma faute, que cette forme m’a forcé à abuser de toi… »

Tu étais résolu à prendre tout sur toi après tout tu étais le criminel chef de gang de l’histoire non ? Ce n’était pas dans tes habitudes d’abuser d’une demoiselle mais c’était une chose que tu pouvais mettre sur le compte de la FD et Théa pourrait abuser de cela pour regagner le cœur de Serena. Tu rendais seulement compte que tu étais trop altruiste Abel ? Pourquoi ne pas être un peu plus égoïste dans cette histoire ? 

Vous arriviez alors devant un vieux monte-charge tout rouillé qui ne semblait plus avoir fonctionné depuis belle lurette. « C’est ici. » Tu te stoppais avant de tirer avec difficultés sur les chaînes de l’appareil afin que les portes métalliques ne s’ouvrent. Tu restas appuyé contre la barrière durant quelques secondes avant de t’approcher une nouvelle fois de Théa, caressant de nouveau sa joue. « Arrêtes de perdre ton temps avec moi Théa… tu as tout ce que tu peux souhaiter avec Serena. »

Tu te penchais alors pour voler ses lippes une dernière fois tout en la serrant contre toi. C’était en quelque sorte un baiser d’adieu pour toi qui laissais sa place à Serena. Ta présence avait été trop néfaste pour la Rouge qui devait se reconstruire sans toi. Une fois que tu avais coupé le contact, à contre cœur, tu posais ton front contre le sien caressant toujours sa joue. 

« Désolé de te l’annoncer comme ça mais je suis amoureux de toi… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Jeu 25 Oct 2018 - 21:03

Abel avait incendié sa moto ? Elle fut surprise de l'apprendre, connaissant le côté précieux de celle-ci. Voilà donc comment se nommait ce félin teigneux : Harley. Ca lui allait plutôt bien en effet. La Rouge écoutait la suite apprenant ainsi l'origine de quelques unes une de ses blessures, certainement les plus profondes. Les Spiders. Bien sûr, il n'aurait certainement abandonné malgré son absence de nouvelle. La chasseresse s'en voulait, mais elle se tut. Entendre le nom d'Hiroven sortir de sa bouche la surprit alors qu'elle répond distraitement.

"Hanna... Oui, il faut croire que les Hiroven tombent toujours à pic."
murmura la native.

Car oui, sans l'intervention d'Oliver, elle se serait sans doute déjà jeté dans la gueule du loup. Enfin, si elle avait pu trouver des informations utiles pour infiltrer l'une de leurs planques. Sans Abel, ça lui paraissait presqu'impossible, à vrai dire. Mais ce qui suit est bien loin de plaire à la belle auburn qui fronce les sourcils. Elle serre les dents, ne répliquant pas dans l'immédiat. Ca viendrait plus tard. D'abord, il fallait le mettre à l'abri, au vu de son état. Le visage de Thea s'était quelque peu renfrogné à cette proposition, elle était même sûre que sa ... son ex petite amie, ne la croirait guère.

Ce fut dans le silence qu'elle se laissa guider vers un vieux monte-charge qui ne cassait pas une brique. Il se déroba au soutien de la jeune femme pour ouvrir manuellement les portes. Idiot, s'il lui avait demandé, elle l'aurait fait à sa place. Elle, avait ses deux bras valides. Quand allait-il comprendre qu'il lui fallait se ménager s'il ne voulait pas se retrouver précocement six pieds sous terre ? La Rouge baissa un instant le regard. Depuis quand s'inquiétait-elle autant pour lui ?

Elle leva le visage vers lui, plantant une nouvelle fois ses iris d'argent dans les siennes. Pourquoi son regard lui semblait si tendre ? Pourquoi la caressait-elle avant tant de délicatesse ? A la mention de Serena, la native déglutit, gardant contenance pour ne pas fondre de nouveau en larmes. Et contre toute attente, elle trouva réconfort dans ce baiser volé, cette étreinte "forcée" qu'elle ne chercha guère à rompre. Depuis quand était-elle devenue si faible et vulnérable face à lui également ?

Les lippes à demi-ouvertes, Thea tenta de reprendre son souffle lorsqu'il la relâcha. Son coeur lui jouait des tours, là encore. Et elle crut le sentir s'effondrer à cette déclaration, la plus inattendue qui soit. Soutenant son regard un instant, bouche bée, elle rompit le contact visuel, se détournant de lui. Son coeur battait à tout rompre, ses joues s'enflammaient malgré elle.

"Idiot ... Je ... Je perds pas mon temps avec toi. Et je n'ai plus rien avec Serena ... C'est terminé. Et compte pas sur moi pour lui mentir. Ce qu'il s'est passé, s'est passé et de nous deux, la plus coupable, c'est moi. Toi, tu n'étais pas dans ton état normal. Et ... maintenant non plus. Tu m'as ... prise pour ta femme cette fois-là et il y a quelques minutes encore."

La Rouge déglutit, inspirant en fermant les yeux, reprenant contenance. Puis, elle revint vers lui, entrant dans le monte-charge. S'adossant contre une paroi, elle ne put le regarder dans les yeux.

"Compte surtout pas sur moi pour faire croire que t'es le pire des enfoirés, même sous le compte de ta forme divine. On sait bien toi et moi que tu n'abuseras jamais d'une femme."
Elle marqua une pause. "On y va ? Tes plaies vont pas se soigner toutes seules."



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Sam 27 Oct 2018 - 7:21

Tu n’avais pas pu t’en empêcher. Porté par ton cœur tu avais voulu profiter de ses lèvres une dernière fois tout en te déclarant. Pour toi il ne faisait aucun doute que la Rouge qui avait réussi à te faire chavirer allait retourner près de sa petite amie dans les minutes à venir. Toutefois tu n’avais pas pu t’empêcher de te montrer égoïste et de te déclarer à elle… peut-être que…. Non jamais Théa ne choisirait un type comme toi, un type flirtant avec l’illégalité et la mort quasiment tous les jours. Tu voyais bien les joues rouges de la fleuriste signe que tu ne la laissais pas indifférente mais que ressentait-elle réellement à ton sujet ? 

Elle te traite ensuite d’idiot, t’apprend que tout est terminé avec Serena. Sauf qu’au lieu de te réjouir, tu as mal, mal pour la jeune femme qui voyait son couple voler en éclat par ta faute. Elle déclare que tu n’étais pas dans ton état normal, que tu ne l’étais pas non plus à cet instant prétextant la ressemblance avec ta défunte épouse…. Ces paroles te font mal et pourtant elle a en partie raison. Mais tu n’avais pensé à April qu’au début et non pendant et non maintenant. La femme qui occupait ton esprit était Théa et uniquement Théa. 

« Choupette… »

Ensuite c’était comme si elle t’adressait un compliment disant clairement que tu n’étais pas le genre de type qui abusait d’une femme sans défense et elle finissait même par monter dans le monte-charge. Tu es clairement étonné par son attitude alors que tes sentiments à son égard te perturbent. Tu finissais alors pour entrer à ton tour dans le monte-charge pour t’approcher de la jeune femme. Tu poses tes mains sur ses hanches et poses ton front sur le sien. 

"Je ne peux pas nier que tu lui ressembles mais je peux t'assurer que le visage qui m'a fait chavirer pendant que tu me faisais l'amour c'était le tient. Je peux pas te promettre une vie de rêve... je suis qui je suis, on ne se refait pas. Mais si tu veux quelqu'un qui te protège, qui te console quand ça ne va pas... qui t'aime je suis là."

Tu venais d'être le plus sincère possible. Alors bien évidemment il avait fort à parier que la Rouge ne mette tes paroles sur le compte de la fatigue, de tes blessures ou encore sur ta forme divine sauf que tu comptais bien lui prouver le contraire. Tu étendais le bras difficilement pour activer le monte charge avant de reposer celui-ci au niveau de la hanche de Théa. Plongeant la tête en avant tu venais prendre de nouveau ses lèvres, échangeant un baiser alors que cette fois ce fut le monte charge qui te coupa. Vous étiez arrivés.... 

"Théa s'il te plait..." 

Tu ouvrais la porte lui tendant la main. Elle avait une nouvelle fois le choix....
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Sam 27 Oct 2018 - 15:57

Elle n'avait pu être catégorique. En réalité, elle avait plutôt tourné autour du pot. La Rouge aurait certainement dû l'envoyer sur les roses. Mais pourtant, elle n'avait pas fait. Ainsi, elle nourrissait ses espoirs. Ce n'était pas réellement ses intentions primaires, plutôt son fort intérieur l'ayant poussé à laisser planer un certain mystère. Thea avait avoué la fin de son histoire avec la jolie blonde pour laquelle elle avait pourtant encore des sentiments plus ou moins forts. Elle l'aimait toujours, sans aucun doute. Qu'en était-il d'Abel ?

La chasseresse s'était engouffré dans le monte-charge, bien décidée à s'occuper du grand blessé pour cette nuit. Elle savait comment il en était arrivé là. C'était sa faute. Le motard avait sans doute voulu jouer les héros et s'occuper du gang des Spiders tout seul. Il aurait pu y laisser la vie, bien qu'il y était apparemment à deux doigts sans l'intervention d'Hanna. Le bel irlandais la rejoignit, s'approchant d'elle, déposant ses mains sur ses hanches. Elle leva un regard surpris vers lui, ressentant bientôt la chaleur de son front sur le sien.

"Tu es fiévreux ..."

Oui, la belle auburn la ressentait cette chaleur anormale. Mais pourquoi s'en formalisait-elle ? Comme si elle voulait prendre soin de lui. Abel lui parlait à coeur ouvert alors que la mention de leurs ébats la fit rougir de nouveau. Depuis quand était-il capable d'être aussi délicat ? Elle se mordit la lèvre, baissant les yeux alors qu'elle ne pouvait se dérober à lui pour dissimuler les rougeurs sur ses joues. Elle sentit l'une de ses mains la quitter avant une petite secousse signifiant que le monte-charge initiait son ascension. Il était prêt à la protéger, la consoler et à l'aimer. N'importe quelle femme aurait chaviré devant de tels mots sortant de la bouche d'un homme ne la laissant pas indifférente.

La native fut tirée de ses songes par cette main qui se saisissait de nouveau de sa hanche. Ce fut en levant la tête vers lui que ses lippes furent volées une nouvelle fois. A chaque baiser qu'il lui offrait, elle se sentait comme prisonnière de celui-ci. Comme si une partie d'elle la forcait à en profiter. C'était certainement le cas. Une seconde secousse mit fin à leur échange. La belle ressentit une sorte de froid lorsqu'il se déroba à elle. Il était là, à lui tendre la main, avec son regard de merlan frit ... La Rouge soupira légèrement, attrapant sa main.

"Mon intention était de te suivre dans cette planque pour te soigner, tu n'as pas besoin de me convaincre d'entrer Abel. Mais ... Tu ne me feras pas passer la porte de ta chambre ..."

Elle n'avait peut-être pas saisi le sens de la supplication du jeune homme. Voulant contrôler ses rougeurs, elle lui passa devant en relâchant sa main, entrant dans la planque plus petite que l'appartement du jeune homme. L'aménagement était à peu près le même. Elle se tourna vers lui.

"Enlève ton T-Shirt, je vais regarder ton épaule."

Trouvant facilement la salle de bain, elle s'éclipsa afin de trouver tout l'attirail de soins. Le connaissant, il devait avoir ce qu'il fallait. Elle prit un instant pour s'appuyer contre le lavabo, fixant son reflet dans le miroir. Abel ou Serena ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Sam 27 Oct 2018 - 20:03

Théa avait attrapé ta main, elle allait te suivre sauf que ton intuition te mettait en garde. A tous les coups ce n'était que dans l'optique de te soigner, de panser tes blessures et après elle s'en irait... comme la dernière fois. Ton cœur se serrait de nouveau à cette idée, pourquoi Théa prenait cette facheuse habitude de se sauver ? Rapidement la jeune femme aux cheveux rouges te mettait à la page, elle ne passerait pas la porte de ta chambre ? Pourquoi cette mise en garde ? Bien qu'étonné tu ne laissais rien paraître te contentant simplement de jouer comme à ton habitude. 

"La chambre ? J'avais plutôt imaginer sous la douche et le canapé en réalité...." Répondis-tu, taquin, avant d'esquisser un sourire forcé. La douleur de tes blessures devenait de plus en plus forte et tu regrettais déjà de t'être battu dans ce bar. Si tu avais su que Théa allait venir tu aurais fait en sorte de te préserver, ainsi tu auras pu la prendre plus facilement dans tes bras pour la consoler ou encore... elle aurait pu rejoindre Serena. Et finalement elle relâcha ta main pour entrer dans ta planque. Cette planque était assez similaire aux autres bien que légèrement plus petite. Un simple couloir d'entrée, une pièce principale incluant la cuisine et un canapé et une salle de bain sans oublier la chambre bien que de toute façon Théa ne comptait pas y mettre les pieds. 

La Rouge se tourne ensuite vers toi t'ordonnant d'enlever ton tee-shirt. Elle ne semblait pas plaisanter sauf que fidèle à toi même tu n'allais pas obéir comme un gentil petit chien-chien. "Je préférai que ce soit toi qui me l'enlève choupette, c'est plus... excitant." Cependant elle s'était déjà éclipsée te laissant seul avec Harley qui... non tu étais désormais puisque ce p'tit con avait décidé de suivre la fleuriste sans doute pour la draguer comme les autres....  Tu fermas les yeux quelques instants profitant de la solitude pour souffler, subir tes blessures sans devoir faire bonne figure. 

Harley avait donc suivi Théa se frottant à ses jambes dans la salle d'eau avant de disparaître dans un "pouf" désormais bien habituel pour réapparaître sur son épaule et lui lécher le visage se voulant affectueux avec la jeune femme qu'il semblait curieusement considérer comme sa maîtresse. *Il va tomber....* Se permettait-il de lui dire par télépathie avant de mordiller délicatement son oreille avant qu'un grand "boom" ne se fasse entendre. 

Sans prévenir tu t'écroulais au sol laissant une traînée de sang sur les murs blancs de la planque. Ta blessure s'était ré-ouverte sans doute à cause de ton combat. Ouais... si elle voulait te voir sans ton tee-shirt elle allait devoir te le retirer vu que tu n'étais plus en capacité de le faire toi même. T'étais dans un sale état mon pauvre Abel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Sam 27 Oct 2018 - 21:04

La Rouge avait bien entendu la remarque du bel irlandais, mais s'était éclipsé bien rapidement. Ce qu'il pouvait être rustre, parfois ... Quelque chose ne devait pas tourner rond chez elle pour douter d'un quelconque sentiment qu'elle pouvait éprouver pour lui. Malheureusement, elle avait pu voir ses bons côtés également. Et elle avait conscience que ces paroles n'étaient que taquinerie, comme à l'accoutumé. Dans le fond, cela la rassurait. Il n'avait pas changé d'attitude envers elle, à part peut-être l'appeler continuelle "Choupette" et l'embrasser à tout bout de champ.

Thea sursauta en sentant le pelage du petit chat noir. A chaque fois, elle croyait avoir affaire à Rubis, mais celle-ci lui en voulait trop pour se frotter à ses jambes ces derniers temps. Il faudrait qu'elle s'habitue à ce petit Harley. Il semblait aussi collant que son maitre. Cette pensée la fit sourire alors qu'elle commençait à fouiller l'armoire à pharmacie en quête de matériel. Un nouveau sursaut lorsqu'il explosa pour réapparaitre sur son épaule.

"Bon, Harley, soyons clair. Evites de faire ça, je ..."

*Il va tomber*
"Quoi ? Qu'est-ce qui ..."

Un BOOM se fit entendre alors que la Rouge écarquille les yeux. Les bras chargés de pansements et autres, elle revint vers la pièce principale, saisie par tout ce sang. Voyant le jeune homme au sol, elle se précipita vers lui, lâchant le tout sur le sol.

"Abel ! Ca va ?"


Et voilà qu'elle commençait à poser des questions idiotes sous l'inquiétude. Déglutissant en voyant les dégâts, elle attrapa les pans de son T-shirt le relevant un peu avant de se stopper. La belle auburn lui lança un regard noir.

"Une seule allusion graveleuse ou tendancieuse et je te préviens, je t'achève, c'est compris ?"

Avec la plus grande délicatesse, chose peu commune de sa part pour le souligner, la chasseresse ôta son haut. Elle fut encore plus précautionneuse lorsque ce fut au tour de la manche couvrant l'épaule blessée. Grimaçant en voyant le constat, la Rouge attrapa une compresse et une bouteille d'antiseptique.

"Qu'est-ce qui t'a pris de te battre dans cet état ? Si je t'avais pas trouvé, tu te serais vidé de ton sang !"

Thea était comme ça. S'énerver, râler, lorsqu'elle avait peur. Elle non plus, ne changerait jamais. L'aidant à prendre appui contre le canapé pour ne pas tourner de l'oeil, elle se redressa afin de se diriger vers la cuisine. Oui, elle connaissait ses manies, ses habitudes, et elle savait que dans les placards, se trouverait une bouteille de whisky. Elle revint vers lui, lui tendant celle-ci.

"Tiens ... Ca t'aidera sûrement à tenir le coup. Mais n'en abuse pas non plus."


La débouchonnant, elle lui laissa la liberté de boire ou non pour oublier la douleur avant d'attraper la compresse et de l'imbiber de produit. Inutile de l'avertir, Abel était conscient que ce serait douloureux. Avec la plus grande délicatesse, elle tapota la plaie ouverte avant de compresser un peu plus afin de stopper l'hémorragie que ses gestes avaient engendrée.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Dim 28 Oct 2018 - 9:36

Cette fois les sourires et les taquineries n'allaient pas t'aider Abel. Malgré tous tes efforts Théa allait se rendre compte de l'état pitoyable dans lequel tu étais en ce moment. Ayant trop présumé de tes forces tu n'arrivais plus à bouger alors que la douleur était vraiment de plus en plus forte. Toi qui claironné depuis tout à l'heure que tu voulais protéger la jeune femme tu en serais bien incapable à l'heure actuelle. Ta chute avait du l'avertir puisque déjà la belle fleuriste accourait à ta rescousse, Harley sur son épaule, laissant tomber ce qu'elle avait dans les bras au sol. S'inquiètait-elle pour toi ? Tu allais lui sortir une de tes répliques fétiches du style "c'est la fièvre qui me fait délirer ou tu t'inquiètes pour moi ?" ou encore "je suis tellement beau que tu en as tout laissé tomber" sauf qu'elle te mettait tout de suite à la page t'interdisant le moindre commentaire. Dommage... si on ne peut donc plus être blessé et plaisanter maintenant.

Tu n'avais même pas remarqué sur le coup que cet avertissement valait surtout parce qu'elle était en train de te retirer ton tee-shirt. Ah mince, si seulement tu avais vu cela plus tôt... tu lui aurais certainement adressé une jolie blague afin de la faire rougir un peu plus. Qu'est-ce tu pouvais adorer les rougeurs sur les joues des filles... au delà des poitrines bien fournies ou des fesses rebondies c'était ce qui te touchait le plus chez la gente féminine.

Théa te demandait ensuite des explications sur le fait que tu te sois battu avec une blessure pareille ce qui te fit sourire. Avant de lever difficilement le bras et de pointer ton familier qui était encore en train de lécher le visage de la jeune femme. "Pourquoi il a le droit et pas moi ? Je suis jaloux." Et tu l'étais véritablement en plus ! Ce p'tit con était en tran de ronronner comme un abruti simplement pour une caresse ! La demoiselle ralait concernant son état et le plus sincèrement du monde tu lui répondis : "Putain qu'est-ce que t'es mignonne quand tu t'énerves...." Cette fois elle pourrait clairement comprendre au son de ta voix que tu étais sincère et que ce n'était pas une boutade. La douleur te rendait presque... bizarre et tu manquais de tourner de l'oeil, t'accrochant à ce visage si touchant de la belle Théa. 

La chasseresse te déplaçait légèrement faisant de son mieux pour que tu te reposes contre le dossier du canapé plutôt que le mur et s'en alla direction la cuisine, Harley ayant descendu de son perchoir pour se frotter à ses jambes. Elle revenait quelques instants plus tard avec une bouteille de ton alcool préféré ce qui te faisait alors sourire. 

"On forme déjà un p'tit couple c'est mignon"

A cet instant le familier cracha sur toi alors qu'une partie du contenu de la bouteille glissait dans ta gorge. Tu lui adressais un sourire narquois agitant la bouteille sous ses yeux devant Théa qui ne devait sans doute pas comprendre le pourquoi du comment d'une telle brouille entre un maître et son familier. Tu grimaçais sous la douleur quand Théa entama les soins sur ton épaule avant qu'Harley vexé recula légèrement avant de disparaître dans un nouveau "pouf" pour réapparaître de la même manière... sur la tête de Théa ! Doucement il donna un petit coup de patte sur son nez. 

*Pourquoi il a le droit et pas moi ? je suis jaloux !*

Tu poussais un grognement sous la douleur attrapant dans le même temps la main de Théa. Tu la fixais de tes iris :


"N'y touches plus... s'il te plait."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Dim 28 Oct 2018 - 10:45

Tellement concentrée par ce qu'elle faisait, Thea ne s'était pas formalisée sur le moment de la présence du chat sur son épaule, ni même de cette petite langue rugueuse qui parcourait sa peau. Peut-être l'habitude, avec Rubis ? La belle auburn cligna des paupières, quelque peu abasourdie par la jalousie ressentie par le motard par rapport à son familier. Elle ne répondit pas, poursuivant plutôt sa tâche. Même lorsqu'il la complimenta, la Rouge dut se faire violence pour ne pas réagir, même si son teinte parlait pour elle.  Ce n'était pas temps la remarque, mais plutôt ce ton des plus sincères qui la perturbait. Elle l'aida à se déplacer doucement afin de pouvoir s'appuyer sur le canapé, avant de s'éclipser dans la cuisine.

Revenant avec la bouteille, la chasseresse ne fut pas au bout de ses surprises avec le motard. C'était à se demander si le jeune homme ne délirait pas complètement avec cette plaie ouverte. Commençant à soigner la blessure avec délicatesse, le félin se mit à cracher à la provocation d'Abel. Ils étaient réellement étranges deux-là. Exaspérée, elle s'apprêtait à reposer la compresse sur la plaie lorsqu'elle sursauta en sentant un poids sur sa tête après un nouveau POUF signifiant la disparition de l'animal.

"Harley ..."

Louchant devant cette patte qui lui piquait doucement le nez, le petit chat s'adressa de nouveau à la brune qui secoua un peu la tête, dépitée. D'ailleurs, elle ne saisissait pas tout dans l'histoire. De quoi le familier était-il jaloux ? A part s'occuper de la plaie du jeune homme, elle n'avait rien fait d'autre. Chassant la petite patte noire, la native reprit ses soins.

"Comment ça ? Droit à quoi ? Je comprends pas de quoi tu parles, Harley ! Et descend de ma tête."

Le jeune homme se saisit de sa main avant qu'elle ne puisse entrer en contact avec la plaie. Ses iris d'argent se plantèrent dans les siennes, soutenant son regard pendant quelques secondes. Abaissant doucement sa main toujours accompagnée de la sienne, elle finit par détourner le regard, les joues de nouveau rouges.

"Mais il le faut. Si je ne m'en occupe pas, ça risque de s'aggraver. C'est ça ou l'hôpital, Abel ! Et ... s'il te plait ... Me ... regarde pas comme ça." Inspirant, la chasseresse releva de nouveau ses pupilles métalliques vers lui, relevant de nouveau sa main sans pour autant poser le tissu imbibé sur la plaie sanglante. "On continue ? T'es un dur à cuire, non ?"



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Dim 28 Oct 2018 - 11:22

Le familier ne descendit pas sur la tête de Théa s'y trouvant très bien. D'ailleurs il allait sans doute se percher plus souvent là-haut histoire de t'embêter surtout... la vue était particulière. Le chat de cendre donna une nouvelle tape sur le nez de la Rouge sans pour autant y mettre les griffes. *Je veux aussi du whisky... donnes.* L'animal avait également envie de lui dire qu'elle devrait dorénavant mettre plus souvent des décolletés mais chaque chose en son temps. Il donna une nouvelle tape ajoutant : *Donnes, s'il te plait* Lui qui ne t'avait jamais adressé la parole depuis son arrivée se trouvait être un véritable moulin à parole et bien sûr tu n'en savais rien ! Ce p'tit con préférant parler par télépathie avec la jolie plutôt qu'avec toi. Il n'y avait plus de doute, ce familier te ressemblait étrangement ! 

"Euh c'est moi qui suis censé avoir de la fièvre choupette... Harley n'a rien dit. Il n'a jamais parlé depuis qu'il s'est tapé l'incruste dans ma vie."

Théa était de plus en plus bizarre, était-elle autant marquée par sa rupture avec Serena pour aller jusqu'à entendre des voix ? Tu esquissais un sourire alors que dans le même temps elle faisait de son mieux pour te soigner malgré tes réticences. L’hôpital ? Très peu pour toi surtout que tu étais peut-être fiché si Hanna avait parlé de toi comme tu lui avais dit de le faire histoire qu'elle n'ait pas d'ennui. Tu remarquais ensuite les rougeurs sur ses joues et tu l'attirai contre toi malgré un nouveau cracha de ton familier. 

"Dégages Harley !" 

Le familier poussa un miaulement avant que tu ne le repousses, Théa étant désormais dans tes bras. Malgré ton état tu faisais de ton mieux pour lui offrir un maximum de chaleur avant de commencer à répondre à ses questions. 

"Théa... l'hopital c'est non. Je te regarde comme je veux et je pense que l'on devrait discuter toi et moi." Tu gémis, la douleur se faisant de plus en plus forte. "Je ne veux pas jouer au chat et à la souris plus longtemps. Et je me laisserai faire uniquement si on discute avant." 

Un miaulement, celui de ce diable d'Harley venait t'interrompre avant que tu ne lui lances un regard noir, sans équivoque. 

"Je vais le buter..." Marmonnais-tu avant d'attraper la main de la demoiselle et de la position sur ton torse, à l'emplacement de ton cœur. Elle pouvait sentir les battements de son cœur, légèrement plus faible qu'à l'habitude. "Il bat pour toi choupette, vraiment. Je sais que c'est difficile pour toi, que tout est bizarre mais ça l'est encore tout autant pour moi. Je veux que tu saches que tu peux retrouver Serena... et j’appellerai quelqu'un pour ne pas rester seul. Je te le promets." Il marqua une pause involontaire, toussotant comme un diable avant de reprendre. "Je n'aime vraiment pas quand tu es triste..." Levant ton bras tu venais emprisonner la jeune femme posant ta tête contre la sienne, essayant de la serrer le plus fort possible contre toi bien qu'elle ne devait pas sentir grand chose au regard de ta faiblesse générale. 

Encore et toujours ce "pouf" et Harley apparut sur ta tête, te donnant un coup de patte sans pour autant y mettre les griffes.

*Pas touche ! A mwa !*

Bien sûr tu n'entendais rien, uniquement Théa était en mesure de comprendre ton familier. Comment allait-elle réagir à toutes ces informations ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Dim 28 Oct 2018 - 14:04

Harley ne lui avait jamais parlé ? Pourtant, elle était certaine de l'avoir entendu s'adresser à elle, notamment réclamer du whisky. Un chat qui boit du whisky, il était bien le familier d'Abel sans l'ombre d'un doute. Elle règlerait cela plus tard, il fallait aller au plus urgent, c'est à dire soigner sa blessure, mais c'était sans compter sur la nouvelle intervention du motard. La Rouge avait bien du mal à contenir ses sentiments, ses rougeurs devenant beaucoup trop apparentes aux yeux de son interlocuteur. Sans prévenir, il l'attira à lui alors qu'elle se retrouvait contre son torse nu, son visage s'empourprant de plus belle.

Après un nouveau petit affrontement perdu entre le maitre et le chat, le jeune homme prit la parole. La belle auburn, contrairement à ce que l'on aurait pu penser, resta dans ses bras, profitant de sa chaleur alors qu'elle l'écoutait avec attention. Discuter ... C'était certainement ce que la chasseresse voulait éviter depuis le départ pour une simple et bonne raison : elle ne se sentait guère assez forte pour cela. Elle ne broncha pas lorsqu'il envoya de nouveau balader le chat noir.

Thea se laissa guider telle une poupée lorsque le bel irlandais attrapa sa main pour la déposer sur son torse. Elle sentait son coeur battre. Elle l'écoutait toujours, perturbée. A la mention du prénom de son ex petite-amie, les larmes montèrent aux pupilles argentées de l'auburn. Tout contre lui, la native se laissa aller, commençant à pleurer à chaudes larmes sans pouvoir se retenir. Elle l'enlaça à son tour de ses bras, avec une extrême douceur pour ne pas lui faire plus de mal qu'il n'en ressentait déjà. Oui, elle était attentionné envers lui, c'était bien cela qui la troublait.

"Abel ... Je ... je suis perdue ... Je sais pas ... quoi faire."
Elle posa son front contre son torse que ses larmes humidifient désormais. "J'ai tout gâché avec ... Serena ... Je l'aime mais ... il y a toi, aussi ... J'arrive pas à t'enlever de ma tête ..."

Et Harley qui décidait de s'immiscer dans sa tête dans le pire des moments qui soit. De quoi casser tout l'effet donné par les déclarations de l'irlandais. Inspirant pour calmer ses pleurs, un peu honteuse de dévoiler ce côté d'elle au motard, elle reprit la parole.

"Ton chat me parle ... Je ... Je suis pas folle, Abel ... Et arrête de le faire boire ..."



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Sam 3 Nov 2018 - 0:52

Décidément avec ce familier... rien ne serait jamais normal. Tu en avais bien conscience qu'Harley était en quelque sorte une extension de toi même. Et généralement tu te disais "Mais qu'est-ce que je peux être con !" Les belles femmes, le bon whisky, une tête brûlée... un jolie résumé de ce que tu es en somme. Il te donnait une tape sur la figure, pas bien méchante en comparaison aux morsures au bras qu'il t'avait déjà infligé par le passé, son petit pêcher mignon. Tu comprenais par là qu'il essayait de s'approprier Théa, le bougre ! La demoiselle n'était clairement pas en état d'assister à une nouvelle dispute entre toi et ton familier aussi tu décidais de ne pas répliquer, pour le moment du moins. 

Tu paressais surpris que ton chat soit capable de communiquer surtout qu'il ne l'avait jamais fait avec toi jusqu'à présent. Cet enfoiré avait choisi le pire moyen pour parler à la chasseresse. Elle lui demanda d'arrêter de lui donner du whisky ? Comment pouvait-elle être au courant d'une telle chose ? Il lui en avait réclamé ! Ah l'enfoiré ! Tu attrapais ton chat par la peau du dos pour le déposer sur le coté, esquivant ainsi ses coups de griffes. Tu le fixais de tes pupilles noisettes durant quelques instants avant de déposer un baiser sur la chevelure de Théa qui pleurait toujours. La voir ainsi te faisait mal, comme jamais.

"Ca va aller choupette..." Murmurais-tu tout en déposant un nouveau baiser sur ses cheveux. Tu ne savais pas réellement quoi faire pour la consoler, si ce n'est.... Tu te mordais la lèvre conscient que ce serait peut-être la seule chose qui aiderait la jeune femme. 

Inspirant légèrement, tu serrais furtivement les dents avant de te lever avec la demoiselle dans les bras. Tu la maintenais bien ne lui laissant ainsi pas le loisir de protester. Tes muscles qui se contractaient te faisaient mal et tu avançais directement la chambre. Passant la porte tu souriais de manière entendue avant de lui dire : « Hé ben tu vois on a réussi à passer la porte ma belle. » Reprenant rapidement un sourire normal, tu venais la déposer sur le lit, t’asseyant sur le bord. Théa était plus qu’une partenaire de mission pour toi ou une amie, beaucoup plus. Caressant ses cheveux tu voyais de nouveau Harley débarquer et se blottir dans les bras de la rouge, te fixant de ses yeux de félin. 

« Reposes toi, tu as l’air au bout du rouleau. Laisses moi m’occuper de toi s’il te plait. » Tu te stoppes conscient que les paroles que tu allais prononcer vont te faire mal. « Prends le, Ciara va te passer Serena. » Tu étais en train de lui tendre ton téléphone portable où la demoiselle pouvait voir que tu avais déjà lancé l’appel… Serena allait certainement être à l’autre bout du fil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Sam 3 Nov 2018 - 21:17

Abel avait prononcé le seul mot capable de faire craquer la belle au coeur de pierre : "Serena". Et ce fut ainsi que la Rouge s'effondra dans ses bras, tout contre lui, sans pouvoir réellement résister. Les larmes coulaient encore. Elle pensait pourtant en avoir fini avec cela. Mais c'était comme si, devant lui, elle se sentait encore plus vulnérable. Comme s'il était le seul à pouvoir percer cette carapace qu'elle s'était forgée depuis de nombreuses années. Il la soulève, la transporte alors qu'elle ne se débat pas. Pourquoi ? Parce que ses mouvements risqueraient de l'affaiblir un peu plus, de le blesser.

"Je t'en prie Abel. Pose-moi ... Ton épaule !"


Les bras accrochés autour de son cou, ses pupilles argentés scrutaient son visage alors qu'elle lui adressait un regard entendu à sa plaisanterie. Elle qui l'avait prévenu sur le fait qu'elle ne passerait pas la porte de sa chambre, se retrouvait désormais dans son lit. Le relâchant, elle posa sa tête sur l'oreiller, essuyant ses joues humides de larmes avant de sursauter un peu à la venue du petit familier.

"Il ressemble à Rubis. J'ai toujours l'impression que c'est elle qui surgit ..."
Relevant les yeux vers le jeune homme, d'un regard bien plus doux qu'à l'accoutumé, Thea secoua la tête, voulant se redresser. "N-non, je ..."

Mais la demoiselle à la chevelure carmine se figea aux paroles du motard et à la vue de l'écran du téléphone indiquant l'appel en cours. Elle resta là, écoutant les quelques sonneries avant qu'un bruit significatif ne se fasse entendre.

"Allo ? Abel qu'est ce que ..."
*Clic*


La chasseresse avait fini par attraper l'appareil pour nonchalamment appuyer sur le bouton rouge pour raccrocher. Jetant le téléphone au bout du lit, elle adressa un regard déterminé à Abel, pourtant encore empli de larmes.

"C'est terminé. Je te l'ai dit. C'est mieux comme ça. Elle est mieux sans moi. Tu n'as pas le droit d'influer sur ma décision, Abel." Elle se redressa. "Et c'est pas moi qui ai besoin de repos ou de soins, c'est toi. C'est à toi de t'allonger dans ce lit."



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Dim 4 Nov 2018 - 6:50

Rien ne pourrait t'empêcher de prendre soins des gens que tu aimes, même sur le palier de la faucheuse tu serais capable de faire des kilomètres et des kilomètres pour sauver tes proches et même d'affronter des gangs entiers. Pour cela, porter Théa aussi légère qu'une plume n'était pas un problème malgré tes blessures importantes. De plus tu avais parfaitement conscience que la demoiselle avait besoin de faire le point sur sa relation avec l'apprentie cuisinière si elle voulait aller de l'avant. 

Toutefois cela ne semblait pas de son avis puisque la chasseresse ferma subitement le téléphone pour l'envoyer valser au bout du lit. Tu poussais alors un profond soupir, désespéré avant d'écouter ce qu'elle avait à dire pour sa défense. Elle clamait haut et fort que c'était terminé et pourtant elle pleurait, avait les joues gonflées par les larmes et semblait au plus mal. Tu haussais un sourcil tout en la forçant à rester dans le lit appuyant sur son épaule avec ton bras blessé. 

"Tu vois tu me fais mal à l'épaule en voulant bouger choupette. On ne veut pas ça non ?" Finissais-tu par dire avec un regard malicieux, sachant très bien qu'elle n'avait pas protesté lorsque tu l'avais porté afin de ne pas te faire de mal. Harley en profitait pour mieux se caler dans les bras de la fleuriste ne lui laissant plus aucune chance de fuite, d'ailleurs ton familier miaula étrangement comme pour vous rappeler sa présence. "Ouais on sait que t'es là p'tit con, on a compris."

Tu caressais la joue de Théa tout en embrassant ses cheveux. La demoiselle sentait tellement bon, s'en était presque  ennivrant. Tu reprenais alors : "Ecoutes ma belle, pour ce soir je te laisse tranquille mais à la condition que tu te reposes dans le lit avec Harley. Je vais prendre le canapé pour ma part." Tu préfères couper court à toute forme de protestation "Et on ne proteste pas sinon je peux te jurer sur ta magnifique paire de fesses que je me jette sur toi pour te faire l'amour comme une bête comme ça tu penseras à autre chose."

Tu lui adressais un clin d’œil taquin avant de quitter ton assise, un sourire sur le visage. "Je vais te faire un petit thé, ça t'aidera à mieux te sentir. Tu peux prendre une douche si tu veux choupette... allez je reviens."

Serrant les dents afin qu'elle ne se rende compte de rien, tu te dirigeais en direction de la cuisine tandis que ton téléphone vibrait de nouveau....
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Dim 4 Nov 2018 - 20:28

Le fourbe, il l'empêchait de bouger à l'aide de son épaule blessé, comprenant parfaitement que la Rouge ne forcerait guère. Non, elle ne voulait pas lui faire de mal alors que quelques semaines auparavant, elle n'aurait certainement pas hésité. Elle ne lui répondit pas, ne faisant que soupirer de dépit. S'il avait déjà tant d'emprise sur elle, elle n'était pas sortie de l'auberge, surtout qu'il en avait conscience désormais. Et comme si elle n'en avait pas assez avec Abel, son homologue félin la clouait au lit en se blottissant au creux de ses bras en miaulant comme un bienheureux.

Les gestes tendres du motard la perturbaient quelque peu, mais la chasseresse fit tout pour cacher son trouble même si c'était plutôt inutile désormais. Un nouveau chantage, bien que le bel irlandais lui, n'y gagnait rien. Etait-il sincère à ce point-là ? Au point de laisser passer les désirs de la native avant les siens ? Elle le fixait de ses prunelles d'argent. En fait, s'enticher de lui n'était pas si étrange que cela. Il avait toujours pris soin d'elle, il l'avait toujours protégée, à sa manière.

"Abel, je ..."


Mais Thea fut immédiatement coupée dans sa lancée par un avertissement pour le moins original. Elle cligna des yeux à l'attente de celui-ci. Abasourdie, elle observait cet air suffisant qu'il prenait, comme s'il était persuadé qu'il lui avait cloué le bec. Haussant un sourcil, elle l'interpella sans broncher.

"J'te signale que d'habitude, on menace d'abstinence pour obtenir ce qu'on veut et pas l'inverse !"

Les joues un peu roses, et comme si elle avait peur que le bel irlandais mette sa menace à exécution, elle écarta Harley sans se préoccuper de ses protestations pour quitter la pièce et se diriger vers la salle de bain.

"OK, je vais prendre une douche ! Mais après, on s'occupe de tes blessures et c'est pas ton chantage qui me fera changer d'avis. Sinon c'est mal me connaître ..."

Et là voilà qui claque la porte en soupirant, commençant à ôter ses vêtements pour s'engouffrer sous l'eau chaude. Une bonne douche l'aiderait peut-être à réfléchir.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Dim 4 Nov 2018 - 22:21

Tu souriais lorsque de ta position tu entendais Harley protester. C'était bien fait pour lui , il n'avait aucun droit sur ta chère chasseresse après tout. Alors que tu t'approchais du canapé tu entendais Théa te dire qu'elle allait prendre une bonne douche avant de s'occuper de tes blessures. Tel un prédateur tu attendais d'entendre l'eau pour pénétrer furtivement dans la salle de bain. Serrant encore et toujours les dents tu te déshabillais chassant Harley de la salle de bain pour te retrouver seul avec Théa. Tu te glissais dans la cabine pour finalement enlacer la Rouge par derrière, tes lèvres taquinant sa nuque et tes mains se posant sur ses hanches. 

"Bonjour Madame l'infirmière... je suis trop blessé pour vous attendre sagement." Lui glissais-tu le sourire aux lèvres avant de nouveau déposer une légère marque sur sa nuque. "Non sérieusement tu m'as vraiment manqué, tu m'en veux pas trop d'être ici... sous la douche avec toi ?" 

Incitant la demoiselle à se retourner tu venais la prendre contre toi essayant de lui offrir une nouvelle fois une étreinte réconfortante. Sa peau contre la tienne tu frissonnais légèrement, de manière presque imperceptible avant de te reculer un peu pour plonger ton regard dans le sien, relevant son menton. 

"Ca va aller d'accord ? Je t'aiderai un maximum quelque soit ton choix, je t'en fais la promesse. Tu peux me compter comme un ami." Disais-tu avant de lever la main et de caresser sa joue. Tu étais honnête, droit dans tes bottes et tu aiderais la jeune femme à faire ce qu'elle voulait. S'il fallait tout faire pour la réconcilier avec Serena tu le ferais, s'il te fallait retrouver son petit frère afin qu'elle se sente mieux, tu le ferais. En bref peu importe ce dont elle aurait besoin, comme pourrait le faire une femme enceinte, tu ferais en sorte de faire les choses, pour elle, ta chasseresse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Mar 6 Nov 2018 - 18:50

La rouge sursauta. Perdue dans ses pensées, elle n’avait guère entendu l’arrivée d’Abel au sein de la douche. Son cœur avait bondi dans cet instant de vulnérabilité. Elle était à deux doigts de râler et pourtant les baiser sur sa nuque la firent frissonner, l’apaisèrent même. La chasseresse baissa la tête. Elle avait beau être dans le plus simple appareil, la situation ne la gênait pas tellement. C’était plutôt ses mots et cette marque qu’il déposait sur sa peau qui la fit rougir quelque peu. Oui aucun doute, on savait d’où venait Harley, de ce dur à cuire au cœur tendre. Elle commençait à le connaitre, elle commençait à savoir qu’il était demandeur d’affection. Et sa cible actuelle ? C’était elle, rien qu’elle. Thea ne répondit pas à sa question, préférant l’éluder, puisque non, elle ne lui en voulait pas. Mais l’admettre était tout autre chose.

« Harley a réellement été à bonne école dans l’art du « je fais ce que je veux ». »

La chasseresse, d’habitude si morose, ne put s’empêcher de prendre un air amusé. Cette expression, le jeune homme eut tout le loisir d’en profiter lorsqu’il l’incita à se retourner. Elle le laissa l’étreindre, fermant les paupières durant celle-ci. Elle la savourait. Elle s’en voulait pour ça, mais elle la savourait. Elle était étrangement calme malgré l’intrusion du bel irlandais. Comme si son corps ne voulait s’éloigner du sien. Encore ce sentiment de sécurité qu’elle avait pu ressentir lors de leur nuit passée ensemble.

Il releva doucement son menton alors qu’elle lui adressait un regard des plus vulnérables. Il la soutenait, comme le ferait un ami. C’était ce qu’il était pour elle après tout, malgré toutes ces piques qu’elle pouvait lui lancer. Il était devenu bien plus depuis cette nuit de faute. Elle s’en rendait compte depuis qu’il s’était lui-même déclarée. Elle aimait Serena, mais il y avait Abel. Elle aimait Abel, mais il y avait Serena. La belle auburn déglutit, baissant la tête avant de s’approcher de lui pour coller son front contre son torse.

« Prends-moi dans tes bras. La maintenant, c’est ce que je veux. Juste ça. »


La native ne bronchait pas, attendant qu’il l’étreigne, s’il le voulait. Elle culpabilisait tellement, mais ne pouvait s’empêcher de céder à cette petite tentation. Elle inspira avant de reprendre.

« Non, en fait, j’ai autre chose à te demander. Je veux que tu fasses quelque chose pour moi. Laisse-moi prendre soin de toi, ne force pas cette nuit. Je tiens à ce que tu sois encore en vie et entier lorsque j’aurais fait mon choix. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Mar 6 Nov 2018 - 19:02

Tu souriais légèrement malgré ton état. Effectivement ton familier te ressemblait beaucoup et tu en avais conscience bien que tu ne l’admettrais pas publiquement. Sa façon de se comporter envers les jolies filles, sa passion pour le bon whisky, sa façon de toujours vouloir se battre avec toi… oui il était en quelque sorte ton alter égo animal. Tu relevais ensuite son menton et lui montrait qu’elle pouvait te faire confiance et ce peu importe ses choix. Même si ton cœur semblait battre pour elle dorénavant tu accepterais ses décisions. La Rouge te demanda ensuite de la prendre dans tes bras et tu t’exécutais sans te faire prier. Pouvoir sentir sa peau contre la tienne était tout ce que tu voulais en ce moment, tu trouvais même cela vivifiant. 

Elle te demanda ensuite une autre chose qui ne te surprenait pas tellement finalement. Tu hochais la tête lui signifiant que tu étais d’accord avant de l’embrasser à pleine bouche, jouant avec sa langue durant quelques instants. Rompant l’échange tu caressais sa joue, collant ton front contre le sien. 

« Contre-proposition… on prend soin l’un de l’autre et je te promets de me ménager, ça te va ? »

Tu caressais sa hanche lentement, t’approchant encore pour voler ses lippes. Tu devenais accroc à la jeune femme, cette belle fleuriste chez qui tu aimais de plus en plus. Faisant basculer un peu la demoiselle en arrière, tu te penchais en contrepartie pour embrasser sa poitrine, venant rapidement en suçoter l’extrémité, passant ta langue à plusieurs reprises dessus. Gentiment tu alternais entre les deux seins pour en faire durcir les extrémités. Redressant la belle tu l’embrassais encore avant de lui demander :

« Tu veux ? »

Une manière de lui demander si elle souhaitait effectivement aller plus loin avec toi, dans cette cabine de douche. Si jamais elle refusait, tu respecterais son choix. En tout cas elle pouvait voir et sentir à quel point tu étais demandeur à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Mar 6 Nov 2018 - 20:41

Son esprit s'embrume une nouvelle fois lorsqu'il prend de nouveau possession de ses lèvres, qu'il engendre une danse sensuelle avec sa langue. Le corps de la Rouge réagit dans l'immédiat. Elle ressentait toujours ce manque affectif, surtout depuis l'interruption par le familier de Serena. Et ce motard, qui l'embrassait avec tant de passion, comme si sa vie en dépendait. Il la faisait chavirer, comme aucun autre homme auparavant. Il écarte ses lèvres, la laissant haletante alors qu'elle n'osait pas le regarder.

"Ca dépend ce que tu entends par prendre soin l'un de l'autre."

Et la réponse lui parvint bien vite, assaillie de nouveau par ses lippes. La situation devenait beaucoup trop intime, assez pour échapper au contrôle de la chasseresse. Déjà, les lèvres du bel irlandais gagnait sa poitrine sans qu'elle ne puisse l'en empêcher. Elle ne pouvait nier le fait qu'elle appréciait ses caresses, qu'elle se sentait soudainement désireuse. Sous ses baisers, la raison de Thea s'envolait, comme la fois précédente. Non ... même pire. Elle se mordait la lèvre, le visage en feu alors qu'il l'embrassait avec envie, qu'il lui demandait la permission.

"Abel ..." La belle auburn avait prononcé son nom avec douceur, comme jamais elle ne l'avait fait, soutenant ses prunelles noisettes avant de détourner le regard. "On ... On ne peut pas. Je peux pas faire ça."

La raison l'emportant sur l'envie, elle lui adressa un regard profondément désolée avant de quitter la douche. Tout comme plus tôt dans la soirée, lorsqu'elle avait quitté son appartement, ce fut comme un déchirement. Elle attrapa une serviette, l'enroulant autour de son corps comme pour éviter toute tentation. Sans se retourner, la gorge serrée, elle s'adressa au jeune homme, attrapant ses vêtements.

"Je t'attends dans le salon. Oublie pas, tu étais d'accord pour que je m'occupe de tes blessures."

Et sur ces mots, la belle s'échappa, sortant de la salle de bain pour rejoindre le séjour, se séchant à la hâte pour enfiler ce qu'elle devait sur le dos. Elle avait bien fait. Elle ne pouvait pas faire une telle chose à Serena, si peu de temps après leur séparation.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Ven 9 Nov 2018 - 19:18

Tu avais besoin de son accord pour aller plus loin, pour t’unir de nouveau à cette magnifique femme qui faisait battre ton cœur. Tu avais bien conscience que cela ne serait sans doute pas réalisable cette nuit au regard de la situation personnelle de la Rouge, elle qui venait de quitter sa petite amie. D’ailleurs tu avais quelques remords concernant les dernières caresses que tu avais appliqué sur le corps de ta partenaire estimant qu’il était de mauvais gout de ta part de l’avoir allumé ainsi. Et pourtant tu n’avais pas absolument pas prémédité tout cela, à aucun moment. Enfin la sentence tombait, Théa t’informant qu’elle ne pouvait pas te céder. Tu affichais un sourire résigné, caressant sa joue avec tendresse. 

« Je comprends choupette. » Répondais-tu simplement tandis qu’elle quittait la cabine de douche. Tu étais certain de pouvoir la faire changer d’avis, que si tu la retenais elle te tomberait dans les bras mais une question existentielle t’en empêcha : Etais-tu ce genre d’Homme ? Et la réponse faisait que tu ne tenterais plus rien pour le moment. Tu n’avais pas le droit d’infliger une souffrance supplémentaire à la jeune femme qui était, et ce peu importe sa décision, une amie fidèle. 

« D’accord laisses moi quelques minutes s’il te plait. » Glissais-tu en réponse à sa demande concernant tes soins. Tu te laisserais faire, une promesse étant une promesse. Une fois parfaitement seul, tu pliais un genou pour finalement te retrouver les fesses au sol. Comme une évidence tu avais trop présumé de tes forces. L’avantage à cette position était que l’eau de la douche allait nettoyer naturellement ta plaie facilitant le travail de ta partenaire. 

*Hum trop bon.*

Il s’agissait des paroles que Théa pouvait entendre, provenant du petit familier de cendre qui avait réussi à renverser la bouteille d’alcool que son maître n’avait pas bien rebouché un peu plus tôt. Harley s’en donnait à cœur joie avant de remarquer la présence de Théa et poussa un petit bruit pour le moins mignon du style « roooou » avant de se diriger vers elle et de se frotter à ses jambes. 

*calin !* Puis il se stoppa, relevant la tête pour fixer la Rouge *Ava pas ?* Harley donna même un petit coup de patte sur le tibia de la jeune femme, réclamant un peu d’attention et aussi une réponse à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 174

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   Ven 9 Nov 2018 - 19:50

Cette soirée devenait étrange et la Rouge avait préféré s'éclipser de cette cabine de douche avant que les choses ne tournent "mal". Enfin, façon de parler. Elle se souvenait du plaisir que le motard avait pu lui apporter lors de leur seule nuit passée ensemble. Et le voir si attentionné, si doux, si protecteur, perturbait la jeune femme. Elle ne pouvait, ni ne devait céder face à lui, pas ce soir. Une voix dans sa tête la fit détourner le regard, alors qu'elle fut exaspérée de voir le chat s'abreuver du whisky qu'elle avait apporté à Abel. Son regard croisa les iris félines avant qu'elle ne lui adresse un petit sourire amusé à ce petit ronronnement mignon.

"Tu es vraiment comme lui ... Capable d'être adorable sans le vouloir."
Elle soupira en le voyant se frotter à ses jambes. "Adorable, pot de colle et charmeur."

Délaissant ses vêtements pour renouer sa serviette autour de sa poitrine, la native s'abaissa pour attraper le petit chat noir. A peine fut-elle relevée, qu'elle sentit le noeud se détendre sous un coup de patte fourbe. Pervers. Oui, elle pouvait ajouter pervers à la liste de leur ressemblance. Lançant un regard faussement fâché au familier, elle lui gratta la tête.

"Me fais pas croire que tu l'as pas fait exprès, même si t'es éméché ..." Elle le reposa sur le canapé non loin avant d'attraper ses vêtements pour les enfiler tout en haussant la voix. "Abel ! Apprends les bonnes manières à ton chat et dis lui que déshabiller les filles sans leur accord, c'est mal !"

D'ailleurs, le motard n'était toujours pas revenu. S'inquiétant quelque peu, la chasseresse se souvint qu'il lui avait demandé quelques minutes avant de la rejoindre. Peut-être l'avait-elle émotionnellement blessé, en se refusant à lui. Une boule se forma dans sa gorge alors qu'elle partait à la recherche de son téléphone qu'elle trouva plutôt rapidement. Aucun message, aucun appel. Elle chercha un contact dans son répertoire : "Oliver Hiroven" et tapota sur son écran.

"Serena est en sécurité chez l'une de ses profs. Merci encore pour ce soir et ne t'inquiète pas pour moi. Mes amitiés à Lilith.
PS : Ne traumatise plus mon neveu en le menaçant de lui voler son nez, sinon, tu auras affaire à moi."



Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You and me [PV Théa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
You and me [PV Théa]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Autres lieux-
Sauter vers:  
Top-Sites