Partagez | 
 

 Lost inside, of your own mind [PV Serena]

Aller en bas 
Ciara Redbird


Féminin Date d'inscription : 01/10/2018
Messages : 45

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Jeu 11 Oct 2018 - 9:22


Tu soupires, les yeux rivés sur le plafond. Tu repenses à cette journée, à ce moment où tu as interpelée l’une de tes élèves à l’intercours. Tu es un professeur à l’écoute et tu as bien remarqué la baisse de niveau soudaine de la meilleure étudiante de cette promo. Pour toi, il y a anguille sous roche. Cette brillante jeune femme qui, à l’accoutumé, t’en met plein à la vue –ou plutôt, plein les papilles, a régressé à une vitesse fulgurante. Quelque chose cloche, tu le sais, il ne peut en être autrement. Et c’est pour cette raison que tu lui as parlé, plus en qualité d’amie que d’enseignante, bien que la jolie blonde ne l’a sans doute pas perçu de cette manière. Tu es pourtant habituellement quelqu’un d’impartiale, mais avec elle, tu ne peux pas t’empêcher d’être un peu plus intrusive.

Quelle idiote tu peux faire, parfois. Etre attirée par une élève, c’est une grande première pour toi. Mais celle-ci a quelque chose de spécial. Peut-être ses grands yeux d’un bleu époustouflant, ou son sourire teinté à la fois de malice et d’innocence, cette joie de vivre … Ca aussi, elle semble l’avoir perdue ses derniers jours. Malgré tes soupçons, elle t’a assuré qu’elle allait bien. Tu ne l’as pas crue, sur le moment, et encore moins maintenant alors que tu rumines cette conversation dans ta tête. C’est aussi pour cette raison que tu as insisté pour échanger vos numéros de téléphone, « au cas où ». Tu lui as proposé ton aide, en cours particuliers si besoin est, mais son désir de cuisiner pour sa « famille » semble plus fort. Et oui, tu as appris qu’elle avait une famille qui comptait dans le lot, une petite amie.

Si le fait d’en apprendre un peu plus sur son orientation sexuelle avait pu te donner une petite chance de la séduire, savoir qu’elle n’est pas libre t’a bien vite refroidie. Tu ne brises pas les ménages, ce n’est pas dans ta politique. Cette adorable jeune femme qui te fait un peu trop tourner la tête restera une sorte de fantasme et rien de plus. Après tout, ce n’est qu’une attirance physique, n’est-ce pas ? … N’est-ce pas ?

Tu soupires une nouvelle fois et pousse même un grognement adorable en attrapant ton oreiller que tu poses sur ta tête. Ah … elle est belle la croqueuse d’hommes séductrices qui s’envoie parfois quelques filles pour le plaisir. Ça te rappelle ton adolescence, c’est totalement idiot, à ton âge. Ton téléphone vibre sur ta table de nuit. Qui peut bien te contacter à cette heure-ci ? Un ou une collègue, ou peut-être Abel, que tu n’as pas vu depuis des semaines d’ailleurs. Dommage, il est un bon moyen de distraction nocturne. Tu écarquilles les yeux en voyant le prénom sur l’écran. Serena ?

Tu te redresses rapidement, envoyant ton oreiller valser à l’autre bout de ton lit. Tu lis le SMS alors que ton visage se décompose, répondant bien rapidement. Tu sautes du lit pour ouvrir ta porte de chambre à la volée, attrapant ton sac, ton imper que tu enfiles, et un parapluie au vue de la pluie battante qui fait rage dehors. Heureusement, tu ne t’étais pas encore en vêtements de nuit. Enfin, en tenue d’Eve pour être plus précis, tu n’aimes pas dormir avec quelque chose sur le dos. A bas les pyjamas !

Une nouvelle vibration, et tu sais où te rendre. Tu sors les clés de ta voiture, elle n’est pas très loin de chez toi, mais ce sera plus sûre pour la jeune femme en détresse qu’elle semble être à cet instant. Tes essuie-glace chassent l’eau pour te donner plus de visibilité et tu la vois, là, trempée jusqu’aux os, assise dans le caniveau. Tu te gares non loin d’elle, sortant en trombe de ton véhicule pour courir vers elle. Tu déploies le parapluie pour le placer au-dessus d’elle, bien que cela ne serve pas réellement à grand-chose. Elle est si légèrement vêtue … Pas de manteau, ni de chaussure. Tu remarques ses pieds meurtris et sa main maculé de sang malgré la pluie. Délicatement, sans un mot, tu t’accroupis face à elle et tu attrapes sa main saine de ta main libre, la serrant doucement pour signaler ta présence. Tu déglutis, ça te fait un choc de la voir ainsi. Ton cœur se serre douloureusement. Tes iris écarlates compatissantes cherchent les siennes alors que tu te redresses lentement, relevant son bras pour l’inciter à se lever.

« Viens … Je t’emmène au chaud, ma voiture est juste là. » Inutile de la questionner maintenant dans ce froid, dans son état. Ton principal objectif est de la mettre en sécurité. « Accroches-toi à moi, je vais te soutenir. »

Tu espères qu’elle te suivra. Si elle accepte, tu l’emmèneras directement à ta voiture, pour l’héberger chez toi au moins pour la nuit. Tu ressens ce désir et ce devoir de prendre soin d’elle dans ce moment douloureux.

Revenir en haut Aller en bas
Serena Lowe


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 155

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Jeu 11 Oct 2018 - 17:56

Cette pluie glaçante n’arrivait pas à lui rafraîchir les idées. Pourquoi ? Comment ? Qu’avait-elle fait ? Serena n’avait aucune réponse à l’heure actuelle et commençait même à greloter de froid. L’avantage si on pouvait appeler cela ainsi était qu’elle ne ressentait plus aucune douleur au niveau de sa main et de ses pieds, le froid faisant office de bon anesthésiant. L’hémoglobine s’échappant de sa main commençait à maculer son sac, sac qu’elle serrait fort contre sa poitrine dans le but de préserver son familier. Encore une fois l’américaine ne savait absolument pas pourquoi elle agissait ainsi avec lui. C’était de sa faute si tout était parti de travers. Elle s’était enfin retrouvée avec Théa quand ce renard a surgi de nulle part et s’est interposé entre elles deux. S’en était suivi alors des reproches, des pleurs, des blessures pour finalement arriver là, dans ce caniveau là où elle estimait être à sa place. Elle n’aurait jamais dû se sortir de la rue, jamais. 

« C’est ta faute…. » Murmura-t-elle tandis qu’elle serrait le sac contre elle comme pour mieux le protéger des gouttes de pluie. Son visage était rougi par les larmes, sans doute la fièvre s’y mêlait également. Il n’y aurait pas eu ce familier tout aurait été plus simple. Elle n’aurait eu qu’à se jeter du haut d’un pont, sous les roues d’une voiture ou quelque chose dans le même registre. Sauf qu’elle savait très bien que si jamais elle venait à disparaitre, son renard disparaitrait également. Malgré l’envie Serena n’arrivait même plus à pleurer. 

Combien de temps resta-t-elle là ? Assise dans ce caniveau les pieds ensanglantés dans une flaque d’eau ? L’apprentie cuisinière ne le savait pas, se contentant d’attendre. Attendre quoi ? Elle ne savait pas, son portable venant de se décharger elle ne pouvait même plus converser avec sa prof de l’école de cuisine. Elle n’avait plus qu’elle pour se confier… la seule qui ne jugerait pas ce nouvel échec. Que dirait Elena d’ailleurs ? Elle serait certainement très déçue… un nouvel échec dans la famille. La brune trouverait sans doute cela normal puisqu’après tout Serena était la fille de son père. Un homme qui avait abandonné deux familles, au moins ! 

Elle sursaute pour voir Ciara enfin Mademoiselle Ciara qui était sa professeure à l’école de cuisine accroupie devant elle. Serena cligna des yeux étonnés avant de détourner le regard, trop honteuse pour assumer ce qu’il venait de se passer. Encore une erreur, elle pensait simplement parler avec quelqu’un, se confier comme la jeune femme le lui avait conseillé un peu plus tôt. Elle ne voulait pas la faire venir sous cette pluie battante. L’experte en cuisine qu’elle était attrapa sa main obligeant Serena à la regarder. « Mademoiselle… pardon je ne voulais pas vous déranger. » Elle était sincère, pourtant sa présence lui faisait beaucoup de bien. 

L’américaine se releva sous l’impulsion de sa professeure évitant de nouveau son regard avant de paraître indignée devant la proposition. « N-non. Je vais tout salir et vous devez avoir d’autres choses à faire… » Elle baissa immédiatement la tête s’attendant presque à se faire gronder comme cela pourrait être le cas en salle de classe avant de déposer le sac trempé dans les bras de Ciara, ne lui laissant pas le choix. 

« J-je voulais vous le confier Mademoiselle. Je suis sûre que vous allez bien vous occupez de lui. »

Le regard toujours vide, la petite blonde s’asseyait de nouveau à même le sol, grelottant un peu plus. Elle ne savait pas encore ce qu’elle ferait, où elle irait mais savait très bien que pour le moment sa place était dans ce caniveau. 

Le sac commençait doucement à s’agiter avant qu’une petite fumée ténébreuse ne s’en échappe. Puis après quelques secondes le familier passa la tête fixant Ciara de manière joyeuse avant que ses oreilles ne s’abaissent soudainement lorsque ses pupilles se posèrent sur sa maitresse. Inconsciemment à travers le sac tacheté de sang il chercha à se blottir contre Ciara. Une fracture entre l’animal et sa maitresse !
Revenir en haut Aller en bas
Ciara Redbird


Féminin Date d'inscription : 01/10/2018
Messages : 45

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Sam 13 Oct 2018 - 15:52

Ton regard est bienveillant, il incite à la confiance. C'est sans doute pour cette raison que tu es tant appréciée de tes élèves. Tu as beau avoir été en quelque sorte "une gosse de riche", tu n'as jamais regardé les autres de haut. Ce n'est pas ton genre. Tu as toujours été humble malgré ton statut social. La jolie blonde refuse ta proposition, mais tu es certaine qu'il ne s'agit là que d'une pure politesse de sa part. Tu restes silencieuse, ne voulant pas la brusquer. Au vu de son état, elle pourrait prendre peur et s'enfuir. Et toi, c'est la dernière chose que tu souhaites. Tu es surprise de la voir de donner ce sac bleu. Tu l'observes d'un air interrogateur. T'occuper de qui ?

Serena reprend sa place à même le sol alors que tu sens de l'agitation dans le sac à dos. Tu avances le nez vers l'ouverture avant de reculer la tête, sursautant un peu. Mais en voyant cette bouille adorable, tu souris. Un familier. Tu ne te souviens pas l'avoir vu aux côtés de ton élève, il venait sans doute donc d'apparaitre. Mais ton sourire disparait bien vite. Tu le vois observer sa maitresse avant qu'il ne rabatte ses oreilles, de crainte. Oui, c'est bien de la crainte que tu décèles dans son comportement. Qu'a-t-il bien pu se passer entre eux ?

Tu resserres ton étreinte sur l'animal, consciente que tu es désormais entrain de recueillir non pas une, mais deux âmes perdues. Tu poses ton regard écarlate sur la blonde alors que tu lui tends le manche de ton parapluie, t'exposant ainsi à la pluie torentielle qui dégouline désormais le long de ta crinière dorée.

"Serena. Tiens mon parapluie, s'il te plait, et abrite-toi avec."


Le ton que tu emploies est doux mais néanmoins quelque peu autoritaire. Tu ne lui laisses réellement pas le choix. Puis, soutenant le sac d'un bras, tu ôtes ton imper. Tu fais de même pour l'autre bras avant de le déposer sur les épaules de Serena.

"Lève-toi, Serena. Je me fiche que tu salisses ma voiture ou mon appartement, je te demande de me suivre, s'il te plait."


Toujours le même ton alors que tu l'incites à se relever, sans lâcher le petit familier tremblant contre toi. Tu les amènes tous deux vers ta voiture, ouvrant la portière passager pour laisser la demoiselle s'y engouffrer. Attrapant ton parapluie, tu fermes la portière, faisant le tour jusqu'au côté conducteur. Mais tu ne reprends pas ta place immédiatement. Non, tu ouvres la porte arrière, tirant sur le plaid chaud et sec qui recouvre la banquette. Tu l'arranges au mieux avec de déposer le sac et t'encourager l'animal d'un sourire à se blottir au chaud. Une fois cela fait, tu recouvres la petite boule d'ombre de sorte à ce qu'il se sente bien. Refermant ton parapluie, tu te places désormais au volant, observant un instant ta passagère avant de démarrer.

"Je n'habite pas très loin. Le trajet ne devrait pas être bien long si la pluie ne nous handicape pas trop. On peut peut-être en profiter pour discuter un peu ? Tu peux me parler de tout ce que tu veux, je serai à ton écoute. Et si tu préfères ne pas discuter, je comprendrai également. C'est à toi de voir."
Revenir en haut Aller en bas
Serena Lowe


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 155

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Dim 14 Oct 2018 - 0:20

Serena grelottait de plus en plus alors qu'elle venait de reprendre sa place dans ce caniveau. Il faisait si froid.... Dans ces moments là, à l'appartement, lorsqu'elle avait froid elle se réfugiait dans les bras de Théa. Mais maintenant ? Il n'y avait plus d'étreinte possible, plus aucun réconfort. Sa Rouge était partie, lui reprochant son manque de sincérité. En une fraction de seconde son petit monde s'était écroulé. Curieusement le fait de ne plus avoir ce petit sac à serrer contre sa poitrine lui procurait un vide, vide auquel elle n'arrivait pas à attribuer de mot. L'américaine l'avait dit non ? Tout était de sa faute et elle n'en voulait pas. Dorénavant elle ne se servirait plus de sa magie, plus jamais. 

Sa professeure ne semblait pourtant pas disposée à partir simplement avec le familier, demandant à sa jeune élève de tenir son parapluie. Semblant "absente", la blonde coopéra sans vraiment s'en rendre compte. Se disputer avec la seule personne qui pourrait l'aider et adopter le renard d'ombe n'était pas la bonne solution. Les gouttes tombaient une à une sous le regard de la Tsukuyomi qui recevait ensuite la protection de l'imperméable de Ciara. Tout d'abord une nouvelle étonnée, elle tira ensuite sur le manteau cherchant à se réchauffer grâce à lui, sans réel succès malheureusement. 

Ciara semblait vouloir y aller par étape, ce qui était une bonne chose vis-à-vis de l'état psychologique précaire de l'apprentie cuisinière qui finissait par se lever sous son impulsion. Par la suite, elle se dirigea vers la voiture en compagnie de la blonde à la mèche verte avant de s'installer à l'avant. Prostrée sur le siège elle regardait très régulièrement et de manière discrète dans le rétroviseur, espionnant Ciara qui installait son familier. Pourquoi avait-elle besoin de s'assurer qu'elle le déposait bien dans la voiture ? Elle avait pourtant déclarer qu'elle n'en voulait pas ? 

Sa professeure venait rapidement prendre le volant et démarra pour sans doute retourner chez elle. Serena gardait le silence, sans doute encore choquée par les derniers événements. Elle n'avait pas envie d'en discuter, de parler de ces souvenirs douloureux et pourtant c'était ce que Ciara lui demandait.... Serena ferma les yeux comme si l'on venait de la poignarder douloureusement en plein cœur avant qu'elle ne réponde du bout des lèvres.

"Vous n'auriez pas du me prendre dans votre voiture..." Elle déglutit "J-je voulais seulement vous demander de vous occuper de lui, pas de moi." Comme Ciara pourrait le constater parler du petit renard d'ombre semblait difficile pour son interlocutrice qui reprenait néanmoins. "Je savais quoi faire mais j'ai les mains liées avec lui. Nate a dit que si une personne disparaissait, son familier aussi." Son menton se mettait de nouveau à trembler sans toutefois qu'une larme tombe. "J'ai déjà fait assez de mal. J'ai..." Elle se tut n'ayant pas la force de continuer. Elle en avait déjà trop dit, beaucoup trop et savait très bien que Ciara allait encore plus la questionner. Oui elle avait pensé "disparaître" de manière définitive. C'était pour elle la meilleure des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Ciara Redbird


Féminin Date d'inscription : 01/10/2018
Messages : 45

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Dim 14 Oct 2018 - 18:49

La blonde peut dire ce qu'elle veut, tu as pris ta décision. Elle resterait avec toi cette nuit, et peut-être même plus si besoin est. Elle était sans doute à la rue, désormais et tu ne permettrais pas de la laisser ainsi. Surtout pas elle. Tu prendras donc soin de son familier, mais d'elle également. Tu te demandes pourtant ce qui a pu les séparer à ce point dès le départ. Mais les nouvelles paroles de Serena t'interpellent. Continuant à regarder la route, tu jettes tout de même un oeil à ton interlocutrice posant doucement ta main sur la sienne durant un instant.

"Ne dis pas des choses pareilles, Serena. Je ne veux plus t'entendre songer à une telle chose. Personne n'en vaut la peine, d'accord ?"

De nouveau, tu t'adresses à elle avec douceur. Tu ne veux pas qu'elle se braque, après tout, tu ne la connais pas encore assez pour prévoir ses réaction, surtout dans son état. Tu relâches sa main pour passer ta vitesse avant de te stopper devant une barrière. Tu ouvres ton carreau, passes un badge devant un boîtier puis t'engouffres dans un parking sous-terrain. Tu te gares à l'emplacement qui t'est réservée avant d'éteindre tes feux, puis coupes le contact.

"On est arrivé."

Tu sors de ta voiture, récupère l'animal à l'arrière sans l'extirper du plaid bien chaud. Puis, tu contournes le véhicule pour ouvrir la portière de la blonde. Tu lui attrapes de nouveau sa main saine afin de l'entrainer dans la cage d'ascenseur. Elle n'a pas le choix, elle doit te suivre. Tu appuies sur le bouton du troisième étage, l'observant de tes pupilles écarlates dans le silence. Puis lorsque le bip se fait entendre et que la porte s'ouvre, tu l'entraines avec toi vers ton appartement, ne la lâchant que pour déverrouiller la porte.

"Vas-y, entre, fais comme chez toi. Je te mets ma salle de bain à disposition, une bonne douche te fera le plus grand bien. C'est excellent pour chasser les idées noire."


Tu verrouilles derrière vous avant de poser tes clés sur un meuble. Puis, tu déposes le familier sur ton canapé, lui offrant une douce caresse sur le haut de la tête, puis un sourire. Te redressant, tu poses les yeux sur ton invitée.

"Suis-moi, Serena."


Tu entres dans ta grande salle de bain, ouvres quelques placards pour en sortir une serviette de bain puis un peignoir, de sorte à ce qu'elle puisse se mettre quelque chose sur le dos une fois sortie. Tu t'approches d'elle, la prenant doucement par les épaules alors que tu plantes ton regard dans le sien.

"Ca va aller ?"
Revenir en haut Aller en bas
Serena Lowe


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 155

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Lun 15 Oct 2018 - 13:26

Serena avait effectivement pensé à mettre un terme à sa vie. La jeune femme d'ordinaire si pleine de vie, joyeuse et pétillante n'avait plus de force. Tout recommencer ? Une quatrième fois pour être certaine d'avoir exactement le même résultat que les trois fois précédentes ? Non merci. Toutefois comme elle venait d'en faire part à sa professeure elle avait déjà fait assez de mal ainsi et ne pourrait pas accepter de prendre une vie même si elle en voulait énormément au petit renard d'ombre qui lui servait de familier. Ciara lui serra ensuite la main furtivement avant de déclarer qu'elle ne voulait plus jamais entendre de chose pareille. Serene ne répondit pas consciente que si elle le faisait elle pourrait vexer son interlocutrice. En plus il s'était déplacée rien que pour elle, parce qu'elle s'inquiétait....

La voiture arriva ensuite dans un parking souterrain et Ciara se garra à la place qui lui était attribuée. L'apprentie cuisinière ne bouge pas d'un pouce tandis que Ciara était déjà à l'extérieur du véhicule et avait déjà récupéré l'animal à l'arrière. Elle ne pouvait pas le laisser ici plutôt que de le prendre à l'intérieur ? Non Serena ne pouvait pas se permettre de penser ainsi surtout que ce n'était pas son genre. Elle adorait les animaux depuis toute petite et elle était même amie avec le vétérinaire de la ville qui n'avait pas hésité à adopter le petit chien qu'elle avait sauvé. 

La porte de la voiture s'ouvre et Ciara attrapa sa main pour l'aider à en sortir. Ses pieds, nus, lui faisait atrocement mal de même que sa main qui enflait à vue d'oeil. Elle grelottait également le froid dévorant son corps. Avec tout ça, elle n'aurait peut-être pas réussi à passer la nuit dehors. Puis une fois dans l'ascenseur Serena sentait bien que Ciara la regardait mais elle évita de croiser son regard. Elle n'avait que trop vu par le passé ce même visage triste que lui adressaient les personnes de son entourage. Tout d'abord il y avait eu les personnes ordinaires dans la rue, puis Lilith, Oliver, sa soeur Elena et Théa. Ils avaient tous ce même regard. 

Ciara gardait le contact physique sans doute de peur qu'elle ne sauve. L'américaine ne comptait pas se sauver dans l'immédiat ne serait-ce parce qu'elle était toujours en état de choc. Elle n'arrivait même plus à marcher correctement à cause de ses blessures aux pieds et galererait sans doute pour ouvrir les portes avec une main peut être cassée. 

Une fois à l'intérieur, elle ne répondit toujours pas à son interlocutrice se contentant de rester dans l'entrée sans avancer. Elle n'était pas chez elle et n'oserait pas penser le contraire. Cet épisode était identique à celui chez Théa, dans l'appartement au dessus de la boutique. Son coeur se serra subitement et elle étouffa un sanglot faisant en sorte que la blonde ne remarque rien. Elle surveillait toujours le familier du coin de l'oeil avec la peur que ce dernier ne se fasse remarquer ou revienne à la charge au sujet de Théa. Il semblait avoir compris la leçon mais Serena avait toujours cette crainte au fond d'elle qu'il ne recommence à revenir vers elle. Elle ne voulait plus entendre parler de lui c'était non négociable. 

Ciara lui demanda ensuite de la suivre ce qu'elle fit sans sourciller entrant dans la salle de bain de sa professeure. Restant toujours en retrait elle n'entra pas totalement dans la pièce. Et lorsque la blonde lui demande si ça va aller Serena hocha la tête machinalement avant de s'écarter et d'entrer totalement dans la salle de bain. 

Tournant le dos à la porte d'entrée elle essaya de retirer son débardeur, sans succès.
Revenir en haut Aller en bas
Ciara Redbird


Féminin Date d'inscription : 01/10/2018
Messages : 45

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Ven 19 Oct 2018 - 20:23

Elle semble éteinte. Non, en fait, elle ne "semble" pas, elle l'est. Ca te fait mal au coeur. Tu la vois à l'entrée de ta salle de bain, hésitante, ou plutôt, amorche. Elle finit par entrer. Ton coeur se serre. Une si jolie demoiselle ne devrait pas souffrir ainsi. Comment peut-on faire du mal à une personne si adorable ? Tu l'observes alors qu'elle tente d'ôter son haut. Elle n'y parvient pas. Tu te mords la lèvre avant de t'avancer.

"Attends, je vais t'aider."

Tu lui souris avant de finalement la contourner et rester derrière. Tu veux tout de même lui accorder une certaine intimité. Et pour une inconnue, mieux vaut montrer son dos que sa poitrine. Tu te glisses derrière elle, là où malgré sa peau humide et ses vêtements trempés, tu peux humer quelques restes de parfum. Tu glisses délicatement tes doigts sur les pans de son débardeur, effleurant sa peau sans le vouloir. Puis tu le remontes lentement, jusqu'à l'inciter à lever les bras pour l'en débarrasser définitivement. Tu te mords de nouveau la lèvre. L'envie de toucher cette peau si délicate t'effleure l'esprit, mais tu n'es pas ce genre de fille. Tu ne peux pas profiter de ses faiblesses.

Puis, tes pupilles écarlates s'écarquillent alors que tu lâches le tissu détrempée. Tu lèves la main, tes doigts s'approchant de son épiderme dans le toucher. Ces cicatrices ... Tellement de cicatrices, différentes des tiennes. Celles-ci semblaient intentionnelles. Tu déglutis alors que tu écartes sa crinière dorée pour la rabattre sur sa poitrine, restant derrière elle pour ne pas paraître intrusive. Tu n'oses pas aborder le sujet, tu te doutes qu'il doit être relativement sensible. Tu te laisses quelque peu aller, entourant sa taille de tes bras, en veillant à ne pas la gêner. Tu l'étreins avec douceur.

"Ca va aller, ne t'inquiète pas. Je ne te laisserai pas toute seule, Serena. Tu peux rester ici autant que tu le souhaites." Tu te ne te colles pas à elle. Elle risquerait de sentir ton coeur battre anormalement. Tu hésites avant que tes doigts ne descendent sur le bouton de son jean. "Je vais juste ... le déboutonner pour que tu puisses l'enlever par toi-même sans difficulté."

Tu agis, délicatement comme tu l'as signalé. Là, le pantalon se fait plus lâche, mais tu ne te permets pas d'aller plus loin. Tu la relâches, t'écartant d'elle pour lui laisser un maximum d'espace vital.

"Voilà. Dis moi, si tu as besoin de quelque chose. Je peux quitter la pièce si tu veux, ou ... je me retourne pendant que tu te douches, comme ça, je ne serai pas loin. C'est comme tu préfères, d'accord ?"
Revenir en haut Aller en bas
Serena Lowe


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 155

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Mer 24 Oct 2018 - 13:43

Perdue, sans doute à cause de toutes ces émotions Serena essayait avec sa main blessée de retirer son tee-shirt pour éventuellement prendre une douche. La demoiselle n’arrivait même plus à se servir correctement de sa main qui était toute rouge, gonflée et commençait même à prendre une légère teinte violacée. La douleur était forte et plus elle essayait de se déshabiller et plus elle s’agaçait de ne pas y arriver. Elle n’avait même pas remarqué sa professeure s’approcher alors qu’elle déclarait à son attention qu’elle allait l’aider.

L’américaine n’eut pas le loisir de répondre que déjà Ciara venait la contourner pour se placer dans son dos. Serena se crispa consciente du spectacle horrible qu’elle allait présenter à sa prof. Toutes ces cicatrices encrées dans son épiderme résultat des traitements qu’elle avait subi par ce motard… qui était lié à cet Abel. L’apprentie cuisinière frissonne sentant les mains de Ciara la frôler avant de se retrouver sans son haut. S’en suivi un silence pesant que Serena rompit finalement. 

« C’est horrible n’est-ce pas ? Pourtant j’en viens à penser que ce n’était pas si terrible en comparaison à ce que je vis maintenant…. » Elle se mord la lèvre, retenant de nouvelles larmes naissantes. « Le pire c’est que l’Homme qui m’a fait ça est lié aussi à Abel, à croire que cette homme doit faire partie de ma vie que je le veuille ou non. Bientôt je vais apprendre que ma sœur traîne avec lui… »

La Tsukuyomi se stoppe frissonnant encore plus lorsque Ciara passe ses mains pour déboutonner son pantalon. Si Théa voyait ça… Clairement la blonde était en faute de se laisser ainsi toucher par une autre femme, elle se sentait coupable et pourtant elle n’était plus en couple à l’heure actuelle. Le départ de la Rouge avait été sans équivoque. Ciara venait de dire que Serena pouvait rester autant de temps qu’elle voulait. Elle allait répondre quand elle ressentit un énorme manque lorsque la jeune femme s’était reculée pour lui laisser un peu d’espace.

« J-je ne suis pas pudique… mais vous êtes ma professeure. Vous croyez que vous… pourriez m’aider ? » Elle secoua la tête, tortillant des hanches pour faire tomber son dernier vêtement. « Non c’est pas bien, pardon. » Elle croisa les bras contre sa poitrine n’osant pas bouger avant de se laisser aller à une dernière confidence, une confidence qui allait sans doute lui valoir les foudres de sa professeure.

« Le renard… vous pourriez le garder pour moi ? Je vais partir quelque temps demain. Façon je ne manquerai pas à grand monde je pense. »

De nouveau les larmes coulaient sur ses joues, la demoiselle partait dans tous les sens psychologiquement, ses paroles contredisant ses actes et inversement. Où irait-elle ? Pour faire quoi ? Elle n’en savait rien en réalité. La seule chose qu’elle savait mais qu’elle n’avouerait pas c’était que de sentir une personne s’occuper d’elle comme le faisait Ciara réussissait à la réconforter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Ciara Redbird


Féminin Date d'inscription : 01/10/2018
Messages : 45

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Mer 24 Oct 2018 - 20:53

Ce n'était pas les cicatrices que tu trouvais horrible, plutôt le geste qui les précède. Tu n'arrives pas à comprendre comment quelqu'un a pu blesser une si douce personne. Tu lui éclaterai bien la tête, à vrai dire. Mais un nom te fait écarquiller les yeux. Abel ? Parlait-elle bien de ton Abel ? Ton ami et amant ? Bon sang ... Si elle savait, les nombreuses parties de plaisir que tu as eues avec lui. Tu te mords la lèvre, ce n'est pas le moment d'aborder ce sujet. La colère t'envahit, mais rien ne le montre. Tu restes calme, posée. Tu sais maîtriser tes émotions, cela faisait partie de l'entrainement avec Terrence, même si, pour quelqu'un d'impulsif comme toi, c'est un exercice bien difficile. Surtout là, maintenant, en voyant l'état de ton petit coup de coeur.

Tu lui proposes ton aide, sans paraître intrusive. Ce n'est pas ton genre dans ce type de situation. Mais sa requête t'étonne quelque peu. Tes joues se teintent très légèrement alors qu'elle se rétracte. Ah, et la voilà qu'elle dandine ses jolies petites fesses devant toi. Elle ne sait pas à quel point tu la trouves délicieuse. Tu n'as pas le temps de lui répondre, elle reprend la parole. Tu l'écoutes, calmement. Mais ses dernières paroles te fendent le coeur et tu ressens ce petit soubresaut qui montre la présence de nouvelles larmes. Tu agis, attrapant sa taille pour l'attirer contre toi, toujours dos à toi. Tu l'enlaces d'une chaude et douce étreinte.

"Ne pense pas ça. Tu me manquerais à moi, Serena."

Tu fermes les yeux, posant ton menton sur son épaule. Tu te sens si bien, là, tout contre elle. Tu aimerais pouvoir la réconforter. Mais elle l'a dit. Tu es sa professeure, un repaire, tu ne dois pas l'oublier. Tu reprends la parole.

"Et ces cicatrices, elles ne sont pas horribles. C'est plutôt celui qui t'a fait ça qui l'est."

Tu t'écartes, passant devant elle sans te retourner, ne te permettant pas de l'observer dans sa tenue d'Eve. Dos à elle, tu ôtes ton haut, lui présentant ton dos et les quelques stigmates barrant celui-ci.

"Tu me montres les tiennes, je te montre les miennes. Elles font partie de nous, de nos expériences. Ca nous aide à nous souvenir des choses douloureuses pour tenter de les éviter. Même si c'est difficile, ça peut nous permettre d'avancer, de devenir plus forte." Tu marques une pause, baissant la tête sans te retourner. "Oublie la prof pour ce soir, au moins. Essaie de me considérer comme une amie, une personne à qui tu peux te confier, sur qui tu peux compter. Si tu as besoin d'aide pour ta douche, je t'aiderai, Serena."
Revenir en haut Aller en bas
Serena Lowe


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 155

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Sam 3 Nov 2018 - 1:13

Le regard étonnée, la demoiselle regardait le dos de celle qui était sa professeure dans cette école prestigieuse de cuisine. Elle qui pensait que Ciara avait toujours tout eu pour elle, que sa vie était un long fleuve tranquille…. Serena s’était bien trompée. Elle tendit même la main pour toucher la peau meurtrie avant de se raviser estimant qu’elle n’avait pas le droit de se montrer aussi familière avec Ciara. Et coïncidence la prof de cuisine aborda le sujet déclarant qu’elle pouvait la considérer comme une amie et non une éducatrice. L’américaine hocha la tête comprenant parfaitement ce qu’elle voulait dire. 

« Ciara… » Elle se mordait la lèvre l’appelant pour la première fois ainsi et de cette manière. « Je veux bien un coup de main. » Serena baissa ensuite la tête couverte de honte avant de se livrer totalement. « Je veux pas dormir toute seule… tu veux bien ? » Et cédant totalement la blondinette se jeta dans les bras de sa professeur, collant sa poitrine contre son corps avant d’éclater une nouvelle fois en pleurs. Elle avait tellement besoin d’attention mais elle avait également tellement honte de son attitude qu’elle ne savait plus quoi faire ou penser. Les larmes coulaient à nouveau tandis qu’elle s’accrochait à Ciara. 

« Théa me manque… Je voudrais la voir Ciara. Ça fait mal… très mal. Je donnerai tout pour entendre sa voix. Je suis une idiote. Je n’aurai pas du craquer… une idiote. »

La Tsukuyomi s’en voulait tellement qu’elle commençait une nouvelle fois à perdre le contrôle, sa chevelure semblant virer au blanc avant de redevenir blonde. Ses larmes coulaient s’en vouloir s’arrêter, elle qui pensait que ce n’était plus possible avant de se laisser glisser sur le sol, sanglotante. 

« Je ne veux plus rester toute seule… » Sniff « Je veux plus » Sniff.
Revenir en haut Aller en bas
Ciara Redbird


Féminin Date d'inscription : 01/10/2018
Messages : 45

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Dim 4 Nov 2018 - 19:30

Tu affiches un léger sourire. L'entendre prononcer ton prénom te ravit, ton coeur se soulève. Merde, Ciara ... Pourquoi a-t-il fallu que tu t'entiches d'elle ? A ses mots, tu te retournes, étonnée par sa réaction. Mais avant que tu ne puisse prononcer un mot, voilà qu'elle se jette dans tes bras. Tu l'accueilles, bien entendu alors que tu sens sa peau si douce contre la tienne. La sentir nue contre toi te perturbe quelque peu mais pourtant, tu l'étreins, voulant lui offrir la chaleur dont elle a besoin. Elle pleure. Et ça, ça te déchire le coeur. Tu passes doucement ta main dans son dos en guise de réconfort, avant de la serrer un peu plus contre toi.

"Non, Serena. Tu n'es pas idiote. C'est humain de craquer quand tout va mal."

Tu déposes un baiser dans sa chevelure à la couleur incertaine. Tu la sens trembler, perdre le contrôle et tu resserres un peu plus ton étreinte afin de lui montrer que toi, tu es là pour elle. Tu la sens se dérober alors que tu suis son mouvement pour amortir sa chute. Tu veux pas qu'elle se fasse mal, pas sous ta surveillance. Toi aussi, tu es désormais au sol, la soutenant toujours.

"Tu n'es pas toute seule. Je suis là. Je te laisserai pas, c'est promis ma belle."

Tu déposes un baiser sur son front, tu la dorlotes, mais sa peau fraîche te gêne. Si tu ne la réchauffes pas, elle va tomber malade. Tu décides d'agir. Délicatement, tu la soulèves, comme une princesse. Elle est légère, et tu parviens à l'amener vers la douche. Doucement, tu la reposes, la soutenant au cas où ses jambes se déroberaient. Tu as encore ton soutien gorge et ton pantalon mais tu t'en fiches bien.

Tu ouvres le jet d'eau, à bonne température avant de l'inciter à se retourner afin qu'elle s'appuie contre la paroi. Et avec douceur et tendresse, tu attrapes le gel douche froid que tu étales sur son épiderme, le faisant mousser alors qu'un parfum fruité s'en dégage, alors que la buée se forme sur les parois. D'habitude, ces instants sont plus torrides pour toi lorsque tu es accompagnée. Mais cette fois, c'est différent. Tu poursuis, passant sur ses courbes sans être trop intrusive.

"Ca te fait du bien ? J'avais peur que tu n'attrapes froid ... Cette nuit, tu dormiras avec moi, je ne te laisserai pas toute seule."
Revenir en haut Aller en bas
Serena Lowe


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 155

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Ven 23 Nov 2018 - 6:43

Serena était au plus mal actuellement. Toutes ses émotions lui revenaient à la figure et elle craquait de nouveau. Heureusement sa professeure et sans doute future amie était là pour la soutenir, au sens propre comme au figuré. En effet, tandis que la blondinette s’effondrait la Saruta la soutenait, l’accompagnant au sol. Ciara lui confirmait qu’elle était là pour elle tout la gratifiant d’un surnom qui, dans d’autres circonstances, l’aurait fait rougir à outrance. Ma belle… trouvait-elle vraiment l’américaine jolie ? Malgré les cicatrices trônant sur son dos comme d’affreuses blessures ? Quoi qu’il en soit elle se laissa dorloter et embrasser sur le front sans aucune résistance. A quoi bon se mentir à elle-même puisqu’elle trouvait cela réconfortant ? Pourquoi n’aurait-elle pas le droit de souffler à son tour ? Elle n’avait pas fauté et en plus techniquement et même si elle n’était pas encore prête à le reconnaitre… elle était célibataire.

Elle avait froid, plus que de raison mais quoi de plus normal avec autant de temps passé à l’extérieur sous la pluie ? Serena n’avait même pas de chaussures pour protéger ses pieds, ni même de parapluie. Sa professeure l’avait sans doute remarqué puisque sans aucun préavis elle porta la demoiselle jusque dans la douche. Là encore, Serena n’émettait aucune protestation n’ayant plus du tout envie de se battre. Elle entrait dans une nouvelle phase et si Ciara l’avait laissé là, seule dans cette pièce, elle l’aurait sans doute retrouvé encore dans cette même pièce, assise dans un coin le lendemain matin. 

Soudainement la Tsukuyomi pouvait sentir l’eau ruisselait sur sa peau avant que Ciara n’applique du gel douche pour la laver…. Elle ne réagissait toujours pas, le regard vide alors que si elle était dans son état normal elle aurait protesté, rougit comme pas possible par exemple. Elle frissonnait un peu malgré le fait qu’elle commençait à se réchauffer et décida de se retourner tout de même, ne serait-ce que pour répondre à la jeune femme. Elle voulait dormir avec elle ? 

« Ciara, je… d’accord. » Répondit-elle avant de se mordre la lèvre inférieure et d’ajouter : « Je n’ai pas de pyjama aussi… » Serena baissa ensuite la tête ajoutant encore : « J’ai l’impression de revenir à la case départ, j’ai de nouveau tout perdu. Si ma sœur venait à le savoir elle aurait sans doute honte. Je n’ai plus rien et tout ça à cause du renard…. »

L’américaine n’arrivait pas à pardonner le comportement de son familier au point de toujours le repousser et le renier. Pour elle, ils n’étaient pas liés et pourtant elle ne s’était pas résolue à l’abandonner tout à l’heure. Et concernant Elena, elle qui s’était tellement démenée pour elle par le passé… elle allait tellement être déçue. La honte de la famille…. 

« Promis demain matin je m’en vais à la première heure… j’avais juste besoin enfin je ne voulais pas être toute seule dans la rue. Je ne veux pas revenir en arrière, je ne veux pas Ciara. Dites-moi ce que je dois faire et je le ferais… »
Revenir en haut Aller en bas
Ciara Redbird


Féminin Date d'inscription : 01/10/2018
Messages : 45

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    Mar 4 Déc 2018 - 21:47

Elle te semble si fragile, que le moindre souffle pourrait la briser. Tu as tant envie de la dorloter, de prendre soin d'elle, comme aurait dû le faire sa bien-aimée. Tu serres un peu les dents, fâchée contre ces deux idiots s'étant abandonnés à leurs pulsions au détriment de cette pauvre Serena qui subit désormais les conséquences. Mais ta colère n'est pas retranscrite dans tes gestes, tu restes douce, incroyablement délicate alors que la mousse se promène sur sa peau d'albâtre. Tu souris légèrement.

"Ne t'en fais pas pour ça, je te prêterai quelque chose à te mettre sur le dos pour la nuit."

Tu l'écoutes alors qu'elle se confie enfin à toi. Elle semble si attachée à sa famille, à sa grande soeur, comme tu peux le constater. Et tu demandes bien ce qu'a bien pu faire le petit renard pour qu'elle lui en veuille autant. C'était comme si quelque chose s'était brisé en elle, lui avait volé son dynamisme, sa joie de vivre. L'amour peut être si dévastateur ... Tu le sais, ça, n'est-ce pas ?

"Serena ..."

Mais tu te tais alors qu'elle reprend la parole. Tu sens que tu ne dois pas l'interrompre alors qu'elle s'ouvre à toi. Tu l'observes de ton regard doux. Et non, tu ne te rinces pas l'oeil, bien que tu la trouves adorable. Lentement, tu l'enveloppes de tes bras, pour la serrer contre toi.

"D'abord, ne me vouvoie plus. Je te l'ai dit. Considère moi comme une amie désormais. Ensuite, ne pars pas, reste ici autant que tu le voudras." Tu glisses une main dans son dos pour caresser doucement sa peau. "Tu n'as pas à avoir honte, Serena. Je suis sûre que ta soeur sera une bonne épaule sur laquelle te reposer. Tu as l'air de tenir tant à elle, je suppose que c'est parce qu'elle est quelqu'un de bien. Ne te prive pas de sa présence dans un tel moment."

Tu la relâches, plantant ton regard dans le sien alors que tu te mords la lèvre. Tu aurais pu oui ... elle est si vulnérable. Déglutissant, tu rosis légèrement. Oui, tu rosis. Un miracle, en soit. Puis tu lui adresses un sourire chaleureux, remettant de l'ordre dans ses cheveux avant de faire couler une noisette de shampoing sur ceux-ci et de les masser lentement.

"Ne reviens pas en arrière. Avance, tout simplement. Fais de ton chagrin une force. Trouve-toi de nouveaux objectifs. Ca va aller, d'accord ?"
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lost inside, of your own mind [PV Serena]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost inside, of your own mind [PV Serena]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» Narry Potter [Spoiler Inside]
» Serena Van Der Woodsen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Centre-Ville :: Quartier résidentiel d'Ikazuchi :: Appartement de Ciara Redbird-
Sauter vers:  
Top-Sites