Partagez | 
 

 Si tu veux un ami... [PV Théa]

Aller en bas 
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 409

Carte de Jeu
Double Compte: Ni-Oh
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
9 ★ - Change
MessageSujet: Si tu veux un ami... [PV Théa]   Mer 10 Oct 2018 - 17:49

"Abreuuuuu !" C'était le petit Liam qui gazouillait, confortablement installé contre le torse de son père. Le jeune bambin de presque an semblait respirer le bonheur profitant pleinement de cette balade improvisée avec son paternel. Son père quant à lui pressait le pas espérant arriver à temps à la Boutique de la Rose Rouge gérée par son amie Théa. Le mélomane ne la voyait pas souvent mais la considérait bel et bien comme une amie, après la demoiselle avait été d'une aide précieuse lors du moment le plus noir de sa vie. 

Souriant à son fils, il jeta un coup d'oeil à sa montre... mince la boutique devait déjà être fermée, quel banane ! Il avait été au Parc avec Liam, fait quelques courses et voulait à tout prix revenir avec des fleurs pour sa future femme. Seulement le temps n'était pas une chose que l'on pouvait contrôler aisément. Il pressa tout de même le pas simplement au cas où... en effet il était tout à fait possible que Théa soit retombée sur quelques clients "exigeants" et qu'elle n'avait pas encore fermé. Le genre de clientèle qui n'hésitait pas à se rouler sous le rideau pour entrer dans le magasin dans les temps. 

Heureusement l'américano-finlandais aperçut Théa juste devant la devanture du magasin et se permit de l'interpeller : "Hé Théa !!! Fermes pas !!!" Oliver accéléra jusqu'à se mettre au pas de course maintenant bien sûr la tête de son fils avant d'arriver jusqu'à la Rouge essoufflé. "Il est encore temps de te prendre des fle...." Le natif de Seattle se tut alors qu'il voyait le visage rouge de Théa et ses larmes. Néanmoins le silence fut de courte durée car Liam gazouillait de nouveau s'agitant pour se tourner et faire son curieux vis-à-vis de Théa. Caressant sa tête, Oliver se tourna pour se mettre de profil et murmura : "Liam voici tata Théa, tata Théa voici Liam... mon fils"

Et oui les deux amis n'avaient pas eu le loisir de se voir depuis la naissance des jumeaux bien que Théa devait à tous les coups avoir eu des nouvelles via Serena. A ce propos où était-elle ? Conscient qu'il devait se passer quelque chose le Rajin s'approcha de la jeune femme pour poser une main sur son épaule : "Ca va ? T'as besoin de quelque chose ?"




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Si tu veux un ami... [PV Théa]   Jeu 11 Oct 2018 - 9:54

La Rouge avait froid. Comme si la fraîcheur du carreau collé à son front s’était diffusée dans tout son cœur. Ou peut-être était-ce dû au fait que son cœur s’était brisé en mille morceaux en constatant que sa belle ne l’avait pas retenue, en l’entendant fondre en larmes par sa faute. Elle aussi, habituellement impassible, était prise d’incontrôlables sanglots qu’elle gardait pourtant le plus silencieux possible. Pardon Serena. Pitié, ne pleure pas à cause de moi. En un instant, tout avait basculé pour les deux amantes et ce fut après coup que Thea comprit. Si elle avait mis sa fierté de côté, elles n’en seraient pas là. Elle devait partir, s’éloigner d’elle le plus possible pour ne plus la faire souffrir, bien qu’elle commençait à regretter amèrement son choix.

La chasseresse était restée là, de longues minutes. Désormais, les pleurs de la blonde avait cessé. La native, elle, se mordait la lèvre à sang, les yeux bouffis et le visage rougi par les larmes. Elle inspira, sortant de cet état de stase beaucoup trop long. La belle auburn décolla enfin son front de la vitre alors qu’elle avait cette impression que tout venait de s’écrouler pour elle. Ce n’était pas qu’une idée, c’était bel et bien cela. Elle lui manquait déjà atrocement, mais pourtant, elle fut trop lâche pour remonter les escaliers et la rejoindre. Non, c’était mieux pour elle qu’elle disparaisse totalement de sa vie.

Voilà. Le moment était venu pour la jeune femme de quitter cette boutique, cet appartement, pour n’être qu’un lointain souvenir. Maintenant qu’elle était seule au monde, elle n’aurait plus à hésiter. Elle consacrerait désormais sa vie à remplir le seul objectif qui lui restait : démanteler ce gang de pourritures. Et puis, si elle restait, tant pis, elle ne manquerait à personne. Elle porta une main à sa poche, constatant avec agacement qu’elle avait oublié son téléphone dans l’appartement. Elle n’avait qu’un peu de monnaie dans celle-ci. Elle pourrait au moins prendre le bus ou un taxi éventuellement.

Essuyant son visage humide de larmes d’un revers de manche, elle referma la porte derrière alors qu’une voix masculine l’interpela. Merde. Ce n’était clairement pas le moment. La rouge leva les yeux vers le jeune homme le reconnaissant immédiatement. Oliver. Ce blondinet que la chasseresse avait aidé plus d’un an auparavant, futur mari d’une des amies de Serena. Elle l’avait trouvé plus bas que terre, odieux. Il avait plutôt bien réussi sa vie, finalement. Il était là pour des fleurs, semblait-il. Leurs regards se croisèrent alors que la Rouge détourna le sien pour dissimuler cette tristesse apparente qu’elle ne pouvait cacher. Se sentir vulnérable face à autrui était quelque chose qu’elle détestait par-dessus tout. Un gazouillis la fit revenir vers le mélomane. La tête ailleurs, elle n’avait pas vu l’enfant confortablement installé contre le torse de son père. Posant les yeux sur lui, elle ne put nier que ce petit bout était absolument adorable.

« Liam … » Elle déglutit, se souvenant parfaitement de ce prénom qui trônait sur le torse de son amant d’une nuit. « Il est mignon. Vous faites une sortie entre hommes ? »

Et oui, la belle brune éludait la question du jeune père de famille. L’air de rien, elle rouvrit la porte qu’elle n’avait pas encore verrouillée. D’un signe de tête, elle encouragea son interlocuteur à entrer.

« Vas-y, prends ce qu’il te faut. C’est cadeau. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 409

Carte de Jeu
Double Compte: Ni-Oh
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
9 ★ - Change
MessageSujet: Re: Si tu veux un ami... [PV Théa]   Jeu 11 Oct 2018 - 17:52

Quelque chose n’allait pas et loin d’être bête Oliver l’avait remarqué. Quelque chose lui disait que ce serait bien en rapport avec le silence radio de Serena au sujet des préparatifs du mariage. La demoiselle n’était pas du genre à poser un lapin de même que Théa n’était pas du genre à pleurer comme ça. La Rouge réussissait tout de même à parler indiquant à Oliver que son fils était mignon. « Normal lorsque tu vois sa maman non ? » Le mélomane tira la langue tout joyeux avant de constater que son amie ne lui avait pas répondu. Il regarda la jeune femme lui ouvrir la porte avant d’entrer uniquement pour mettre le petit Liam à l’abri du vent. Il se gratta la tête devant toutes ces fleurs avant de secouer la tête. 

« Finalement non. Je… enfin on veut que tu nous répondes. » Il sortit son fils pour le prendre correctement dans les bras et s’approcha de Théa. « Tu as vu Liam ? Tata n’a même pas envie de te faire un bisou. Vas-y attaque bavouille ! » Et voilà que le Rajin sortait sa botte secrète, une technique transmise de père en fils depuis… quelques mois seulement qui consistait à énerver le petit Liam, le faire rire et gazouiller pour qu’il finisse par baver sur la victime ciblée par le jeune père de famille. Sans attendre il transmettait sa progéniture dans les bras de Théa qui se retrouva soudainement avec un petit Liam tout sourire et baveux dans les bras. 

« Tu sais… on peut peut être t’aider ? » Il marqua une pause avant de reprendre « Allez on t’invite à prendre un café  et t’as pas le droit de dire non  sinon tu gouteras à l’attaque vomi et je peux te promettre qu’elle est dévastatrice avec petit Liam. » Il rigolait de bon cœur avant de se saisir du sac de son amie conscient qu’elle avait dû le préparer à la hâte. Il referma simplement la porte et abaissa le rideau de fer avant d’amener Théa jusqu’ à sa voiture. Toujours avec le sourire, l’américano-finlandais reprenait son fils tout le félicitant. « Bien joué beau gosse, t’as vu elle ne peut pas refuser avec ton charme. » Il appuya légèrement sur le nez de Liam faisait rire le bambin avant d’inviter Théa à monter à l’avant. Se positionnant au volant il ne tarda pas à démarrer. 

« Même si ce n’est visiblement pas le bon moment ça me fait plaisir de te revoir. » Le trajet dura quelques minutes laissant le temps au blondinet de lâcher des banalités voulant détendre l’atmosphère avant qu’il ne se gare sur le parking d’un fast-food. « Voilà ici on sera bien pour papoter petit chaperon rouge. » 

« Clou ! Clou ! » Oli se tourna alors vers son fils qui semblait s’agiter « Un clo wn, un clown. » Souriant il descendit de la voiture et ajouta à l’attention de sa progéniture. « Si tu veux descendre pour le clown faut demander à tata Théa mon fils. » Il adressa un clin d’œil à Théa fermant la portière et se dirigea seul à l’intérieure du restaurant laissant la jeune femme et son enfant seuls. Théa serait obligée de le suivre avec son fils et ne pourrait pas se débiner cette fois.




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Si tu veux un ami... [PV Théa]   Jeu 11 Oct 2018 - 20:49

Elle n'avait faire comme si tout allait bien durant quelques minutes, le temps qu'Oliver ne choisisse un bouquet pour sa dulcinée. Dire que la chasseresse lui avait fait la morale alors que désormais c'était elle qui devrait se prendre une belle soufflante pour ses erreurs successives ayant entrainé la chute de son couple. Quelle imbécile avait-elle été ... Céder à son orgueil plutôt que de passer au-delà de celui-ci. Elle aurait dû la réconforter. Elle l'aurait dû. Elle avait choisi minablement.

Thea leva un regard surpris faire le père de famille. Comment ça, non ? Ah oui, elle avait oublié cette tenacité qu'il possédait déjà à l'époque. Elle soupira, se sentant prise au piège comme une souris acculée par un chat. Ce n'était pas son genre de s'appitoyer sur son sort auprès des autres.

"Oli..."

La belle auburn n'eut guère le temps de poursuivre puisqu'elle se retrouva avec le bambin dans les bras qui bavait à s'en donner à coeur joie. Elle fixa un instant cette petite bouille d'ange à la tignasse dorée et aux grands yeux bleus. Il était difficile de résister à "quelque chose" d'aussi adorable, même pour Thea. Un peu gauche, elle tenta de prendre toutes lss précautions pour soutenir Liam, observant d'un air suppliant son ami. Ce n'était pas qu'elle n'aimait pas les enfants, loin de là, mais ... elle n'était tout simplement pas douée avec eux.

"R-reprends-le ... Je... J'ai peur de lui faire du mal ..."


Mais le large sourire du l'enfant la fit abdiquer alors qu'elle le gardait au creux de ses bras, baissant les yeux aux mots du mélomane. C'était touchant. Mais pourquoi s'obstinait-il à vouloir l'aider ? Ils ne se connaissaient pas tant que ça malgré tout. Distraitement, la Rouge caressa lentement la joue rosie du petit garçon. Ce fut à cet instant que tu fus "prise au piège sous risque d'attaque vomissements".

"D'accord ..." soupira-t-elle, résignée.

La native se laissa emmenée par la dernière personne qu'elle pensait voir l'aider pour finalement grimper dans la voiture une fois les bras libres. Oliver lui semblait si mâture, il était loin d'être le toxico qu'elle avait secoué à l'époque. Lui au moins, était parvenu à sauver son couple. Bientôt marié avec deux enfants. Observant la boutique par la vitre du véhicule, elle acquiesça calmement.

"Moi aussi. Ca me fait plaisir."

Le trajet se fit dans le silence alors que la chasseresse se perdit dans ses pensées. Elle ne pouvait s'empêcher de se repasser cette scène de rupture. Si elle avait fait ceci, plutôt que cela ... Mais il était trop tard désormais. Le mal était fait.

"Chaperon rouge. Je le suis plus vraiment. Je trempe dans des histoires où il vaut mieux être incognito en ce moment."

C'était machinalement qu'elle avait avoué ceci. Comme si elle trouvait le fait de se confier moins difficile en présence du Rajin. Peut-être à cause de leur lien particulier et du fait qu'elle ne douterait pas de son objectivité ? Le bambin s'exclama à l'arrière. Thea ne comprenait pas où il voulait en venir mais son père semblait comprendre le charabia de son fils. Malgré elle, un sourire timide naquit sur ses lippes à la vue de l'enthousiasme de Liam.

"O-Oliver !" Les yeux écarquillés, elle observa le jeune homme s'échapper vers le fast-food. Soupirante, elle posa ses pupilles d'argent sur le mini-lui. "Ca lui arrive souvent à ton père de te laisser à des presques inconnus ? J'espère pas pour toi mon grand."

Elle n'eut pour réponse qu'un éclat de rire. La rouge ne se sentait pas pourtant si amusante, mais soit. Descendant de la voiture, elle ouvrit la porte arrière afin de détacher avec tout le mal du monde l'enfant qui s'agitait toujours. Pire qu'un ver de terre.

"Non mais ... c'est quoi tous ces clips et ces lanières !"

Liam se foutait littéralement de sa poire, ce qui fit finalement rire un peu la chasseresse. La dérider était quelque chose de rare, surtout dans un tel état. Une fois victorieuse face au siège auto, elle attrapa la progéniture de son ami afin de l'emmener dans le fast-food, rejoignant le lâcheur.

"OK ... J'ai besoin de parler. J'ai fait tellement de conneries que j'ai foutu mon couple en l'air. Dire qu'il y a plusieurs mois, c'est moi qui te faisais la morale sur ton comportement envers Lilith. Et moi ... Je viens d'anéantir Serena."


Déglutissant, le regard triste, elle serra malgré elle le petit Liam contre elle, en quête de réconfort provenant de cette innocente petite bouille.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 409

Carte de Jeu
Double Compte: Ni-Oh
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
9 ★ - Change
MessageSujet: Re: Si tu veux un ami... [PV Théa]   Dim 14 Oct 2018 - 1:04

Oliver avait quelques scrupules à laisser Théa ainsi mais en même temps c'était tellement drôle. En agissant ainsi le blondinet espérait que la petite fleuriste se change les idées en compagnie de son fils. Car oui s'il y avait bien une chose qui dont les deux petits jumeaux Hiroven étaient capables c'était de redonner le sourire à autrui. Ces deux petits bouts étaient merveilleux, pleurant rarement, gazouillant et souriant la plupart du temps. Donc refiler Liam à Théa était un peu l'arme ultime comme l'étoile noire de l'Empire dans Star wars en fait. 

Curieusement il n'y avait pas grand monde dans le restaurant et ce fut avec plaisir qu'il voyait arriver sa progéniture avec Tata Théa. Leur adressant un grand sourire il faisait de gros yeux lorsque Théa s'était exprimée. Non pas à cause de ce qu'elle avait dit... enfin si mais plutôt de la façon de le dire. Petit Liam était capable dans ses bons jours de se mettre à répéter certains mots ou parties de mots ce qu'il fit rapidement. 

"Nerie ! Bruuuuh!" Le bambin éclata de rire avant que son paternel ne se penche vers lui bien embêté. "Non ânerie Liam, ânerie et non pas... ah et puis laisses tomber ta mère fera pas le rapprochement de toute façon." Il se frotta la tête tout sourire avant d'emmener Théa et donc Liam par la même occasion à une table un peu à l'écart. 

Le mélomane s'installa en face de son amie qui avait toujours son fils dans les bras. Par où allait-il donc bien commencer ? Elle venait d'avouer qu'elle avait besoin de parler, ce qui était très rare et difficile à admettre pour elle, il ne devait donc pas la brusquer. Décidément l'arme baptisée "Liam" était nettement plus efficace que l'étoile de la mort. Ah si seulement l'empereur Palpatine et Dark Vador l'avait su.... "Justement Théa, c'est grâce à ta morale que tu peux tenir mon fils entre les bras. Et je t'en serais toujours reconnaissant... TATA." Il lui tira la langue avant de poursuivre. "Tu veux bien m'en dire un peu plus ? Je pourrai" Liam éclata alors de rire sans vraiment que l'on sache pourquoi et son père secoua la tête dépité. "Fais pas attention ça lui prend des fois, un toc sans doute..." Il pouffa de rire avant de reprendre beaucoup plus sérieusement "Tu as bien dit que tu as besoin de parler non ? Le plus simple est que je t'écoute. Je vais chercher deux bons café je reviens."

Et une nouvelle fois le Rajin laissait, sans doute exprès, Théa seule avec le bébé allant au bar pour commander deux cafés. Revenant un bon cinq minutes plus tard, il déposa la tasse devant Théa. 

"Cette fois je t'écoute, racontes moi tout tata."




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Si tu veux un ami... [PV Théa]   Dim 14 Oct 2018 - 13:55

Thea ne se prendrait pas pour une héroïne. Bien qu'elle avait secoué le mélomane au plus mauvais moment, c'était lui et lui seul qui avait construit cette vie de famille heureuse. Elle avait même été plutôt odieuse avec lui à l'époque. Mais c'était un tout autre homme qu'elle avait devant elle. Soupirante, elle sursauta à l'éclat de rire du bambin qui gazouillait toujours dans ses bras. C'était le bon temps pour ce petit. Pas de souci dans la vie à part l'heure du biberon et la couche pleine. Ce gamin était une véritable boule de joie de vivre, ses parents ne devaient certainement pas s'ennuyer avec lui.

Oliver s'éclipsa dans le but d'aller chercher deux cafés. La Rouge en profita pour se laisser aller à ses pensées, jusqu'à ce qu'une petite main vienne lui pincer doucement le nez. Un nouvel éclat de rire et la chasseresse glissa doucement une main sur la petite tête de l'enfant. Il avait une bouille adorable, sa petite amie devait être certainement gaga devant lui lorsqu'elle le voyait. Enfin ... Son ex petite amie. Le penser fut des plus douloureux alors que son ami revint avec les fameux cafés. Sombre et amer, comme la native à cet instant.

"Merci."
Liam tendit sa petite menotte vers la tasse chaude tandis que la jeune femme, prévoyante, l'écartant de quelques centimètres. "Ne touche pas à ça, c'est dangereux."

La bouche ouverte, le mini-blondinet l'observa quelques instants d'un air interdit. N'a-t-il pas l'habitude d'être réprimandé cet enfant. Mais ce moment de flottement ne dura qu'un temps, puisqu'un nouveau "bruuuuuh" vint éclabousser de bave le T-Shirt de la rouge. Malgré tout, celle-ci s'en amusa. Plutôt bien éduqué ce petit garçon puisqu'il n'insistait pas après la recommandation de sa tante Thea. Distraitement, ou peut-être pour fuir le regard du père de famille, elle châtouillait doucement la main du bambin en reprenant la parole.

"Je l'ai trompée. Avec un homme avec qui j'ai traqué les Spiders. Je pouvais pas le cacher à Serena. Je me demande si j'ai bien fait de lui avoir confessé. Mais l'honnêteté est primordiale pour moi, dans un couple. Depuis, tout va mal. Ma culpabilité m'a tellement rongée, qu'elle a aussi détruit les liens que j'avais avec elle." Elle marque une pause, déglutissant. "Elle ... Elle sera mieux, sans moi ..."




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 409

Carte de Jeu
Double Compte: Ni-Oh
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
9 ★ - Change
MessageSujet: Re: Si tu veux un ami... [PV Théa]   Dim 14 Oct 2018 - 17:10

Oliver regarda son amie s'occuper de son fils et bien évidemment souria quand elle empecha le petit Liam de se bruler. Ils étaient mignons tous les deux. Il hésita même à lui dire qu'elle ferait une bonne mère mais quelque chose lui disait qu'il ferait bien mieux de se taire ce qu'il fit. Théa ne semblait pas aller très bien et lui dire des choses comme cela n'était pas une bonne chose. Et cette fois l'intuition du mélomane était la bonne puisque rapidement la fleuriste de la Rouge lui expliqua les faits. Elle avait donc commis un acte d'adultère et avait enquêté sur un gang... les Spiders. Le même à qui on avait attribué l'attaque de l’hôpital. 

"Les spiders hein...." Le rajin semblait réfléchir sur la bonne façon pour aborder ce sujet qui semblait aussi sensible. Mais dans le même temps la priorité n'était-elle pas de recoller les morceaux entre elle et Serena ? Dans tous les cas il comprenait maintenant le pourquoi la petite blonde ne donnait plus aucun signe de vie. 

Le mélomane souffla sur sa tasse de café bien chaude tout en réfléchissant encore et encore. Il comprenait le besoin de Théa de chasser ces personnes, après tout il aurait été inconcevable qu'il pense autre chose. Lui aussi s'était lancé dans une quête insensée de vengeance et tout cela avait failli très mal finir. Il porta le liquide à ses lèvres, fixant son fils dont l'attention semblait accaparée par une représentation de ce fameux clown qu'il aimait tellement. 

"Je te comprends." Souffla-t-il avant de reprendre "Mais tu devrais baser sur tes priorités sur ta vie personnelle si tu veux bien de mon avis. Après que ce soit avec Serena ou non c'est à toi de voir. S'il s'est passé ce qu'il s'est passé c'est qu'il y avait bien une raison non ?" Oliver lui souriait lui faisant comprendre ainsi qu'il ne la jugerait pas. Et puis soyons honnête, si Théa a trompé Serena c'était qu'il y avait déjà des signes avants coureurs non ? Jamais la Rouge ne ferait ça pour le plaisir. 

"Après tu as entendu parler de l'attaque de l’hôpital ? J'y étais avec Elena... les criminels avaient tous un tatouage représentant une toile d'araignée et apparemment ils ont effectué cette attaque car ils n'avaient plus de drogue ou un truc du genre." Il marqua une pause avant de reprendre : "Tellement de morts pour simplement voler des médicaments...".




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/02/2017
Occupation : Chasseuse de prime/Fleuriste à mi-temps
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Si tu veux un ami... [PV Théa]   Dim 14 Oct 2018 - 18:27

Les Spiders. En réalité, c'était de là que tout avait commencé. Si Thea ne s'était pas engagé à démanteler ce gang, rien de ceci ne serait arrivé. Tout ceci découle de cette décision qu'elle avait prise et désormais, elle s'en mordait les doigts. Elle avait tout perdu, à cause de cela. Rubis, Ethan, Serena ... Et peut-être même Abel, lui-même. Après tout, elle n'avait répondu à aucun de ses appels et messages ces derniers jours. Silence radio. Mais que voulait-il lui dire exactement ? Peut-être des reproches quant au fait qu'elle ait quitté son lit avant même qu'il ne s'éveille. Elle avait tout faux, avec tout le monde. Elle n'était pas loin de la vérité à l'époque où elle s'empêchait de s'attacher à qui que ce soit.

Pensive, la Rouge n'avait toujours pas touché à sa tasse. De toute manière, son estomac serré ne lui permettrait certainement pas la moindre substance, solide ou liquide. Elle ne releva qu'un regard surpris lorsque le mélomane affirma la comprendre. Quoi, il ne la jugeait pas ? Il ne lui disait pas à quel point elle était idiote et mauvaise ? Elle-même n'y avait pourtant pas été de main morte avec lui à leur première rencontre. Elle l'écouta attentivement, bien que cette mention "avec Serena ou non" la perturba quelque peu. Que voulait-il dire par là ?

"Peut-être bien. Oui, en fait, on était quelque peu en froid avant que ça n'arrive, mais c'était encore une fois à cause de moi et de mes chasses nocturnes. Tout découle de mes décisions."

Baissant les yeux, elle fixa un instant le bambin relativement calme. Il était sage pour un enfant de son âge, elle en avait vu des pires à la boutique de fleurs. Les soudaines révélations du blondinet la fit relever de nouveau le regard.

"Une attaque à l'Hôpital ? Des morts ! N-non, je n'en ai pas entendu parler et Serena ne m'en a pas parlé !" Elle marque une pause, murmurant pour elle -même : "Elle ne donne plus de nouvelles à Elena non plus ..." Elle serre les dents en s'esclaffant, repensant de nouveau aux Spiders. "Les ordures !"

Et voilà que le petit Liam levait les bras triomphalement "Duuuuur ! Duuuur !". Rougissante, Thea évita le regard du père, châtouillant le petit garçon pour éviter qu'il ne répète le mot interdit.

"Désolée ... J'ai pas l'habitude d'avoir des enfants autour de moi." Elle reprit son sérieux. "Je vais me charger d'eux. Et cette fois, j'irais seule. De toute manière, je ne manquerai à personne désormais. Merci pour l'info, Oliver. Je sais pourquoi ils avaient besoin des médicaments, mais je t'impliquerai pas là-dedans."

Elle se redressa, tendant le bébé au blondinet. Elle ne devait pas perdre une seule minute pour accomplir la mission qu'elle s'était fixée.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 409

Carte de Jeu
Double Compte: Ni-Oh
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
9 ★ - Change
MessageSujet: Re: Si tu veux un ami... [PV Théa]   Hier à 20:31

Une chose était bien certaine, Oliver ne jugerait pas Théa. Tout d’abord car ce n’était pas son genre et ensuite parce qu’il connaissait que trop bien l’état émotionnel qui devait être le sien actuellement. Ce désir de vengeance au point de tout laisser tomber, tout oublier et ne se concentrer simplement que sur un seul objectif…. Oli avait connu tout cela à cause des modifiées et surtout d’Henka. La douleur de ses blessures l’avait fait sombré dans la drogue, les bagarres de rue et finalement à une malheureuse tentative de suicide. Sans le facteur chance il ne serait plus de ce monde et n’aurait pas eu le privilège de voir ses deux merveilleux enfants. 

Bien qu’hésitant l’américain avait tout de même décidé d’avouer l’identité des assaillants de l’hôpital, en l’occurrence ceux présentant une toile d’araignée en guise de tatouage. Il voyait l’expression de surprise sur le facies de son amie et avait parfaitement compris que Serena ne devait plus communiquer avec sa sœur qui était également son amie. Malgré la gravité de la situation Oliver ne put s’empêcher de pouffer de rire devant les mimiques de son fils au sujet du mot « ordure ». 

« T’inquiète on va bientôt passer aux œufs durs j’ai déjà une excuse toute trouvée pour sa mère. » Répondit-il aux excuses de son amie qui arrivait à gérer Liam de façon remarquable. Après il fallait avouer que le bambin était ce que l’on appelait une crème ! Presque pas de pleurs, des rires à n’en plus finir, des gazouillis… bref l’enfant idéal ! 

Toujours souriant, Oliver ne reprenait pas son fils s’empressant d’attraper sa tasse de café pour ainsi éviter que Théa ne lui balance son enfant comme un ballon de football simplement pour faire diversion. C’était comme s’il narguait la Rouge à ce moment précis. 

« Hors de question. » Il prenait alors une gorgée de café avant de poursuivre. « Tu dis que tu ne vas manquer à personne ? Je dis quoi à Liam lorsqu’il aura l’âge de comprendre ? » Il reprenait son sérieux faisant comprendre à son amie qu’il ne plaisantait plus du tout. « Je me fiche qu’à l’avenir tu pourrais n’être plus avec Serena. Tu es mon amie Théa et à ce titre tu fais partie de ma famille, notre famille. Ce n’est pas des paroles en l’air lorsque je t’appelle Tata. Pour Lilith et moi tu es leur tante que tu le veuilles ou non. Aussi lorsque tu en éprouves le besoin viens nous voir, appelles-moi si tu veux. Tu trouveras toujours quelqu’un. »

Bien évidemment, dans la mesure du possible, le natif de Seattle ne comptait pas se mêler à cette pseudo guerre de gang surtout parce qu’il voulait préserver sa famille. Mais s’il pouvait aider Théa d’une autre manière pourquoi !




Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Si tu veux un ami... [PV Théa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si tu veux un ami... [PV Théa]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
» Je veux le beurre, l'argent du beurre et la crémière!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Centre-Ville :: Boutique " La rose rouge "-
Sauter vers:  
Top-Sites