Partagez | 
 

 [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 365

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Dim 28 Oct 2018 - 10:13

Le membre 'Tihana Green' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' : 3


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/02/2018
Occupation : Barman/ ESS 1ere année droit.
Sexualité : Hétéro
Messages : 254

Carte de Jeu
Double Compte: Matt J. Walker
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Lun 29 Oct 2018 - 23:42

Osmund
Damian L.

Green
Tihanna

Saucy Jack


Un bruit sourd et une porte qui se ferme non loin, juste après la demoiselle aux oreilles pointues. Mon œil valide se posait sur cette ombre ridicule, qui semblait si heureuse de ces petits jeux… je commençais à comprendre l’aversion de mon hôte pour cette chose, regrettant presque d’avoir déconnecté sa conscience. Il aurait pu m'être utile, mais il valait mieux qu’il n’ait aucun souvenir de la suite des opérations.

Soudain, un cri, alors que le couteau du tueur partait en fumée. Il aurait choppé l’elfe ? Pas possible. Pas aussi vite, elle aurait tenté de se défendre, elle ne dégageait pas une impression de faiblesse, bien au contraire… alors qui ? Jack lui-même, qui s’amuserait à tenter de me tourmenter ? Pour créer une situation d’urgence m’empêchant de réfléchir correctement ? Probable… une autre personne qu’il aurait écharpée sur son trajet ? Après tout, la porte ne s’était refermée qu’après l’arrivée des ombres, et cet immeuble pouvait très bien être habité par des sans-abris… merde, impossible de me décider.

« Hey Boss... je crois bien que tu es sur le point de perdre. Je te propose un truc mais seulement parce que c'est toi. La demoiselle à la chevelure rousse... tue là. Et si tu le fais je te dis clairement où je me trouve à cet instant et nous allons pouvoir bavarder toi et moi. Mais attention, je veux un meurtre sanglant, je veux voir ses intestins se répandre sur le sol. Alors t'en dis quoi... Boss. Si je me fie à tes paroles c'est pas toi qui sacrifié un œil pour la sagesse ou un truc du genre ? Allez le sage choisis ! »

Il avait marqué un temps d’arrêt entre le moment où il a voulu interpeller mon hôte puis s’est adressé à moi. Temps pendant lequel j’avais posé les yeux sur le corps inanimé au sol, prêt à l’empaler avec ce morceau de métal se trouvant entre mes mains. Il était tentant de rejoindre cet homme au plus vite, très tentant… mais où se trouvait l’honneur dans un combat ou l’adversaire n’était plus en état de se défendre ?

« Je choisis l’option numéro 2. Te trouver par moi-même dans ce dédale, et t’arracher la tête, à mains nues. L’honneur est une valeur que tu devrais apprendre avant ta mort, laisse-moi donc être ton prof, à défaut d’être réellement ton supérieur. »

Avant toute chose, je baissais à nouveau l’œil au sol, fixant l’arme que mon hôte s’était fait subtiliser par la rouquine. Une chose intéressante… qui pouvait faire quelques dégâts, ne serait-ce que psychologiquement. Je la récupérais puis la pointais vers les ombres et, si j’avais bien compris comment l’utiliser, j’appuyais sur la gâchette pour laisser le projectile partir directement dans ces dernières, au niveau de ses dents blanches et brillantes, voulant effacer son sourire. Action probablement inutile certes, mais faire comprendre à la proie qu’elle n’était nullement crainte et que les rôles s’inverseraient bientôt passait par ce genre de choses.

« Bouge pas gamin, profite du spectacle, j’arrive bientôt. J'espère que t'as prévu des choses intéressantes sur la route, je m'ennuyais un peu ces derniers mois.»

Enfin, si j’ai encore assez de jus d’ici là. Cet hôte n’était pas encore habitué à recevoir autant de puissance après tout. Autant éviter des dommages irréversibles sur son corps, je n’avais que très peu de temps pour l’amener à destination. Je reposais son arme sur la poitrine de la jeune femme allongée au sol pour qu’elle ne la perde pas et l’abandonnait ici à son triste sort. Après tout, la tuer de mes mains n’était pas une option, mais sa vie m’importait peu en réalité. Ce n’était pas sa cible prioritaire de plus, elle avait une petite chance de s’en sortir sans plus de dommages grâce à ça.  Il était donc temps de me diriger vers la… la porte étrange remplaçant l’ancienne ? Rejoindre ce type risquait d’être plus compliqué que prévu.



J'discute en #0066ff/#ff3300 si votre teinte est trop proche de la mienne. (signature en travaux.)

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 365

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Lun 29 Oct 2018 - 23:42

Le membre 'Damian L. Osmund' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' : 4


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 25/01/2015
Messages : 128


Voir le profil de l'utilisateur
Être Divin
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Sam 3 Nov 2018 - 1:17

Oh Mademoiselle est chagrinée peut-être ? Elle n’aime pas que son ex petit-copain ait réussi à refaire sa vie avec une autre jolie Mademoiselle ? Ne t’inquiètes pas Tihana je suis sûre que toi aussi tu trouveras le bonheur… en enfer. Tu contournes donc notre cher motard, ce chef de gang au tempérament de feu en lui lançant toutes sortes de piques bien placées. Pourquoi n’est-ce pas toi qui l’a quitté ? C’est toi qui a préféré retrouver ce cher petit petit petit Castiel. Ton frère est un idiot fini d’ailleurs. S’enticher d’une fille aux cheveux roses pour ensuite faire un malaise cardiaque. A ce propos Tihana, es-tu certaine qu’il est bien parti pour cette séance photo. Rappelles toi bien… Oui remémores toi la scène. As-tu déjà vu un photographe partir sans son appareil photo ? Bon dieu tu es excellente en grande sœur, même pas besoin de faire attention j’ai pu l’étriper sans aucun danger.

« Tiha… J’ai mal. » 

Oui tu l’entends cette fois, ton petit frère est effectivement derrière toi à l’emplacement pile où se trouvait Abel. Ton givre n’effraie pas Jack, il a déjà vu bien pire ! Allez retournes toi Tihana, retournes toi pour voir ton petit frère gisant dans une mare de sang ! RETOURNES TOI. 

Castiel est là, sur le sol crasseux de ce bâtiment désaffecté, empalé à une barre de fer industrielle. Il porte exactement les mêmes vêtements que ce matin. A priori il a chuté, regardes au-dessus de toi il y a un trou au plafond… et JACK ! Jack est là ! Tu as vu cette ombre n’est-ce pas ? Il semble te narguer et s’éclipse rapidement afin que tu ne puisses le reconnaître. 

« Grande sœur…  J’ai vu Abel et je suis tombé… pardon.» 

Tu l’entends tousser, il crache du sang également alors que tu peux voir qu’il est pâle comme un linge. Tu peux voir que la vie est en train de le quitter si tu ne fais rien pour l’aider.    


PNJ Sadique a écrit:
Indication : 
Tu as simplement le choix entre porter secours à Castiel ou suivre Jack.




Cher Boss, je dois bien avouer que ton action a totalement surpris Jack ! Tirer dans sa création magique sans même sourciller ! Putain c’est tellement badass ! J’en aurai presque l’arme à l’œil et je suis certain que Jack n’a plus qu’une seule idée en tête c’est de zigouiller ta très chère Lilie et cette folle brune aux oreilles d’elfe ! Je dois néanmoins te féliciter et… ayant réussi à déstabiliser Jack tu peux voir que la porte derrière toi s’ouvre enfin ! C’est excitant de te voir changer comme cela, même avec un œil tu restes très beau gosse ! 

L’entité disparaissait donc te laissant avec la fliquette à qui tu laissais ton arme improvisée, c’était chevaleresque de ta part mais sans doute inutile mais ça tu devais le savoir non ? Personne ne peut échapper à Jack ! PERSONNE alors s’il souhaite la tuer, il la tuera sans aucune hésitation. 

Tu arrives donc dans une espèce d’open space où il y avait visiblement un bon nombre de bureaux. La plupart son vieux, cassés et même rouillés pour les plus anciens. Certaines parois des open spaces sont même cassées t’offrant ainsi une vue sur le bureau de derrière et ainsi de suite. Tu peux voir furtivement une ombre se faufiler entre certaines de ces parois tel un nuisible avant que la pièce ne s’éclaire soudainement. Il y a des têtes de poupées, des corps de poupées et du sang sur certains murs avec des messages : « Dear Boss » « Welcome ! » et sur le côté une flèche peinte en sang également t’indiquant une double porte. Sur ta droite il y a également une autre double porte mais cadenassée. 

« Boss, viens jouer avec moi…. »

Tu devrais être reconnaissant, Jack te parle directement… tu as une chance inouïe ! 


PNJ Sadique a écrit:
indication : 
Trois choix s’offrent à toi :
Ouvrir la double porte
Ouvrir la porte cadenassée
Ou chercher à travers les opens spaces cette petite ombre 


Je suis tout le monde, et je ne suis personne.

Mais quand je passe, tous le remarque ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 130

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Lun 5 Nov 2018 - 21:01

Cette voix ... Je sens encore ton coeur bondir, la peur t'étreindre. Je me fige, sans me retourner. Tu sais bien qu'il n'est pas là. Il ne peut pas être là. Je ne me retournerai pas. Se retourner serait signe d'abandon, de faiblesse. Mon défi, c'est de mettre à mal ce meurtrier en série, de lui prouver ma supériorité, jolie poupée. Pourtant cette odeur ...

*Du sang ... Le sang de Castiel !*

Aïe ... Ne crie pas comme ça, c'est douloureux. Je prends ma tête entre mes mains, je veux te chasser. Tu m'affaiblis. Pourquoi m'affaiblis-tu ainsi. Reste tranquille, petite garce. Laisse-moi faire et Jack ne sera plus qu'un mauvais souvenir. J'ai mal, comme si une masse venait me fracasser le crâne. Je tombe à genoux, essoufflée. Je ferme les paupières ...

Tu ouvres les yeux. Tu es de retour, jolie poupée. Mais tu te sens si faible, si vulnérable. C'est comme si, j'avais drainé une grande partie de ton énergie vitale. Tu relâches ta tête, haletant un peu alors que tu fais volte-face. Ton visage pâlit à vue d'oeil alors que ton expression déchiffre l'horreur qui s'empare de toi.

"Cas... Castiel !"

Tu ne réfléchis pas, tu te redresses, trébuchant par manque de force dans tes petites jambes flageolantes. Ta main baigne désormais dans le sang de ton frère. Idiote, si tu m'avais laissée faire lorsque c'était ce motard ... Il n'était qu'illusion, sinon, comment aurait-il pu s'évaporer de la sorte. Tes prunelles violines s'emplissent de larmes alors que tu te sens soudainement perdue, déstabilisée. C'est rare, si rare, de te voir ainsi. Ton coeur t'ettouffe alors que tu sembles en proie à l'angoisse. Tu lèves les yeux vers cette ombre, lui lançant un regard assassin avant de te reporter sur le jeune blanc. Il est plus important, à cet instant.

"Chut ... ne t'excuse pas." Tu glisses une main sur sa joue, cette même main ensanglantée alors que tu te penches pour poser ton front contre le sien. "C'était pas lui. C'était pas lui ..."

Tu serres le poing. Merde. C'est ta faute. La tienne. Tu n'arrives pas à poser les yeux sur cette plaie, sur ce pieu de fer transperçant le corps de ton cher petit frère. Ta main glisse vers la blessure, y insufflant de ton froid pour tenter de coaguler le sang qui s'en échappe. Tu déposes un baiser, avant de te redresser la tête fixant le plafond. Tu te concentres, rassembles un maximum de force alors que des stalagmites transpercent l'étage, dans l'espoir d’empaler cette ordure.

"Espèce de lâche ! T'es qu'un putain de lâche ! Viens m'affronter !"

Tu baisses les yeux, bouillonnant de rage. Si seulement tu pouvais le poursuivre. Si seulement ... Tu prendrais un mâlin plaisir à l'éviscérer. Mais tu ne peux pas. Tu ne peux pas le laisser seul. Ton petit frère. Le seul qu'il te reste. Tu inspires alors qu'une larme coule sur ta joue. Tu poses ton front contre son épaule.

"T'as pas le droit de m'abandonner, Castiel. Tiens bon, s'il te plait."

Ta main libre glisse sur la poche de ta veste. Ton téléphone ... tu ne l'as pas pris avec toi. Encore une erreur. Tu te sens impuissante, tu ne sais plus quoi faire. Tes larmes coulent encore et encore.

"Au secours ..."


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/02/2018
Occupation : Barman/ ESS 1ere année droit.
Sexualité : Hétéro
Messages : 254

Carte de Jeu
Double Compte: Matt J. Walker
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Mar 6 Nov 2018 - 22:30

Osmund
Damian L.

Green
Tihanna

Saucy Jack

Je n’avais plus d’armes en ouvrant la porte, ayant tout délaissé. Au final, ce tuyau ne serait pas vraiment intéressant, bien au contraire… j’eus une idée bien plus efficace. J’ouvrais doucement ma main et venait y condenser une brume épaisse, solide, commençant à lentement la modeler pour obtenir une longue lance, en tout point similaire à ma fidèle gungnir… la seule différence résidant dans le fait qu’elle serait bien moins puissante, j’allais devoir utiliser mon talent au maniement pour vaincre cet ennemi. Je franchissais ensuite le seuil de la porte pour entrer dans une pièce immense, remplie de bureaux.

Je vois… il veut la jouer ainsi, hein ? à s’offrir différente cachette ? Alors jouons… il n’était pas le seul à savoir manipuler les éléments dans une pièce, loin s’en faut. Je continuais donc à utiliser ma brume pour remplir entièrement la pièce afin de m’offrir une sorte de camouflage léger. C’était peut-être inutile considérant son ombre bien plus dense, mais après tout, il fallait bien que je respecte certaines techniques de mon hôte, non ? Bientôt il se réveillerait de son sommeil et mon contrôle ne sera plus que partiel, donc autant le mettre à l’aise au maximum à ce moment-là.

J’examinais la pièce, cherchant les possibles issues ainsi que les différentes cachettes qu’il pourrait prendre. Je dois avouer que la déco de notre cher ami laisse un peu à désirer : il a voulu faire dans le macabre, comme c’est mignon… néanmoins, on est bien loin de l’horreur des champs de batailles, ici c’est plutôt… gentillet, en comparaison. Et puis même, j’aime cette ambiance, ça ne fait que rendre le combat plus intéressant. Cette ombre, glissant entre les parois… je ferais mieux de me méfier, il pourrait attaquer de n’importe où. La brume m’offrait un couvert léger mais je ne pouvais pas détecter ses mouvements à l’intérieur. Et ce message près de la porte… un piège évident, n’est-ce pas ?

« Boss, viens jouer avec moi….

- Hmpf. Mais je suis là pour ça voyons, c’est toi qui continue à fuir… aurais-tu peur de la mort, Jacky ? »

Je riais doucement, continuant ma route lentement, prudemment, ma lance dirigée vers l’avant, en position de combat. Qu’il tente une attaque surprise… j’allais l’accueillir dignement. J’avais une meilleure allonge que lui et son couteau après tout, et en maniement pur, je pense que le talent devait être équivalent. Sauf que l’attaque ne vint pas de la ou je l’avais prévue, bien au contraire.

Des pics de glaces remontaient du sol et je dus faire un bond sur le côté pour les éviter, mon visage se retrouvant à quelques centimètres d’un trou duquel je pouvais apercevoir notre amie la brune qui semblait en souffrance. Qui était cet inconnu qu’elle tenait dans ses bras ?

« Au secours ...

- Hé, petite ! Fait attention à pas interrompre la chasse des autres ! Il a l’air d’être ici avec moi, le petit Jacky… s’il est important pour toi, sauve le petit blond puis rejoint moi. Je peux m’en sortir seul, mais t’as l’air douée, ça pourrait être pratique de t’avoir pour couvrir mes arrières. »

C’était peut-être un peu sec, mais bon… elle avait failli m’avoir par surprise. Par chance, c’était pas dans mon angle mort, sinon je finissais empalé. Dangereuse, la brune, je comprends pourquoi Jack tente de s’en débarrasser. Enfin, je crois… j’ai pas spécialement envie de comprendre ce type en fait, donc bon. Je me redressais et étudiais à nouveau la pièce. La double porte donc, pointée par cette flèche de sang, étant un piège évident. L’ombre à travers les différents bureaux… et une autre double porte un peu plus loin, solidement fermée et cadenassée. J’hésitais…

Après tout, la porte désignée était forcément un piège. La deuxième semblait être la meilleure option, mais pouvait tout aussi bien être une sortie. Quant à l’ombre… j’ai bien vu plus tôt de quoi ce type était capable. Il n’y avait que très peu de chances que ce soit réellement lui, mais plutôt sa créature. Ce qui réduisait mes possibilités à deux finalement.

Et puis après tout… j’avais envie de jouer un peu avec la nourriture aujourd’hui, quitte à prendre des risques. Oublions la porte cadenassée et fonçons dans son piège, comme un parfait abruti l’aurait fait. J’ouvrais la porte d’un grand coup de pied et restait sur le seuil, ma lance posée nonchalamment contre mon épaule, une main sous celle-ci dans une position faussement imprudente.

« Petit petit petit… assez de tes illusions puériles, montre-toi, papa veut jouer… promis, ça fera pas mal. »

Spoiler : j’ai menti, il va souffrir. Je commence à être d’une humeur massacrante, de plus en plus impatient. Le propriétaire de ce corps commence à vouloir se réveiller, c'est pas bon... j'vais bientôt devoir lui laisser les rênes.

Choix:
 


J'discute en #0066ff/#ff3300 si votre teinte est trop proche de la mienne. (signature en travaux.)

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 25/01/2015
Messages : 128


Voir le profil de l'utilisateur
Être Divin
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Jeu 8 Nov 2018 - 18:57

On a enfin la petite victime de Jack bien au chaud dans notre piège ! On fait moins la fière Mademoiselle ! Alors qu’est-ce que ça fait de voir son petit frère empalé à une barre de fer ? Regardes moi tout ce sang ma jolie, ce n’est-il pas beau ? Et je sais ! Tu pourrai t’en servir pour une nouvelle toile non ? L’apogée de ta carrière avec le sang de ce pauvre Castiel ! Le malheureux croit que tout ceci est du fait d’Abel, c’est d’autant plus jouissif qu’il va croire ton ex responsable de sa mort. Car oui il va mourir et ce n’est pas tes supplications qui vont y changer quelque chose ! Regarde même ton copain le borgne en a strictement rien à faire ! Castiel va crever et se sera entièrement de ta faute ! Il va crever la gueule ouverte, il va s’étouffer avec son propre sang, son hémoglobine va gorger ses poumons et toi tu n’auras que tes yeux pour pleurer ! Pauvre gourde si seulement tu étais restée une gentille petite victime comme c’était prévu mais non Mademoiselle préférait jouer et bien voilà tu vas en payer le prix ! Et je te jure qu’après je prendrai… enfin on prendra un malin plaisir à t’éventrer comme la truie que tu es ! 

« Tiha… » 

Oh mais c’est qu’il a encore quelques réserves le petit aux cheveux blancs. Il semble éprouver toutes les peines du monde à te parler et pourtant il fait le maximum. Je suis certain qu’il doit nous faire une petite hémorragie. T’imagines qu’il ressent exactement ce que tes victimes ressentaient ? Il est encore plus blanc qu’un mort, il est tout palot le petit frère à sa Tihana…. N’empêche tu m’en dois une ma belle car ton idiot de frère n’a pas eu des semaines faciles dernièrement. Il se fait rejeter comme un déchet par la nana aux cheveux roses, il se bat avec ton ex motard qui pouvait lui mettre la misère, il fait un malaise cardiaque, il constate que ses œufs de tortue sont détruits une vraie omelette je te raconte pas et maintenant il se fait empaler. Avoues je suis magnanime ! 

« J’ai froid… » 

Bon allez Tihana achèves le au moins on sera tranquille. Ce serait si facile pour toi ma belle ! Regarde je vais t’aider…. 

« Argh… » 

Regardes comment je manipule ton petit frère qui essaie de se redresser malgré cette barre de fer dans ses entrailles. C’est cool d’être un manipulateur des ombres non ? Une fois que l’on est puissant il est facile de forcer les gens à faire ce que l’on veut. A ton avis pourquoi diable ce grand blond est entré dans ce bâtiment où comme par hasard quelques pièges s’y trouvent ? Je l’ai forcé, inconsciemment à y venir. Et toi comme une vraie cruche tu le suis ! Bon d’un côté tu es là pour voir les derniers moments de sa vie, imagines un peu qu’il sera venu là et serait en train de clamser tout seul ? Oh t’inquiète j’aurai bien pris des photos ou même des vidéos pour te les envoyer. Jack n’est pas insensible voyons ! Hé regardes son sang coule de plus en plus, ma magie fonctionne parfaitement, cet abruti n’est plus maître de ses mouvements. Il tente de tirer sur la barre… il va se tuer à ce rythme… pas mal comme méthode je devrais en parler à Jack si jamais un jour il souhaite innover. 

Bon alors jolie poupée, un peu de nerfs ! Achève-le ! Ou alors viens jouer…. Regardes les fumées ténébreuses qui émanent de ton petit frère, ils remontent jusqu’à l’étage, tu sais ce trou d’où il est tombé. Cela ne signifie qu’une seule chose… Jack est là. 

Du coté de mon Boss/Glouglou préféré :

Belle esquive Boss ! On n’en attendait pas moins de notre jouet préféré ! Le dernier n’a malheureusement pas tenu longtemps…. Il n’a pas supporté que l’on mutile sa petite amie… elle non plus d’ailleurs mais c’est une tout autre histoire. Tu semblais un poil agacé par cette attaque glaciale venait du sol. Sous cette forme tu étais différent, pas sûre que Jack n’apprécie en réalité. Elle préfère le toi d’avant, tu sais le grand blond un peu sec dans ses propos ? Bon je dois finalement t’avouer un petit quelque chose… Oh et puis on va attendre encore un peu avant de te révéler notre identité. Je veux absolument voir ta tête. Tu es déjà passé par tellement d’étapes depuis le début de cette journée. Une fois que toute cette histoire prendra fin, je ne serais pas contre boire une bonne bière mon beau blond. 

« Jouer ? »

Effectivement le jeu prenait une nouvelle tournure. Tu pensais sans doute qu’il s’agissait d’un piège ? Et ben absolument pas ! Un immense couloir s’offrait à toi comme s’il s’agissait des coulisses d’une scène. Il y avait des sceaux, des échelles en bois, certaines étaient même cassées. Tu pouvais apercevoir également de vieux cadres dont certains étaient recouverts de draps…. Au bout de ce couloir tu commençais à apercevoir les contours d’une pièce éclairée. Il ne s’agissait pas d’une lumière artificielle mais celle de multiples bougies présentes dans la pièce. Lorsque tu entrerais dans cette pièce, tu tomberais sur un véritable hôtel à la gloire de Jack l’éventreur ! Il y avait des coupures de journaux collées sur les murs, des photos des scènes de crime. 

En face de toi, il y avait une étagère avec dessus une dizaine de bocaux contenant les utérus prélevés in vivo sur les jeunes femmes assassinées et donc leurs photos au-dessus de chaque bocal. Tout cela était d’un glauque indescriptible. Des gémissements attirèrent ensuite ton attention. Il s’agissait d’une fille attachée et bâillonnée dans un des coins de la pièce, nue et semblait avoir entre quatorze et quinze ans. Notre future victime… Qui a dit que le piège était pour toi Boss ? Ne crois-tu pas que l’on aurait pu piéger une autre personne avant toi ? Crois-tu vraiment que je t’aurai piégé ? Poses toi les bonnes questions car ton raisonnement n’est clairement pas le bon. C’est si facile de te manipuler mon blondinet. 

Si jamais tu regardes en détail les photos des victimes tu remarqueras exactement les mêmes photographies de la victime de notre jeu, cette folle que se fait appeler Tihana mais pas seulement… Il y a également des photos de ta chère gérante de pension. Il y a une croix rouge sur sa photo de même qu’un bocal contenant un utérus. Et oui je ne bluffais pas Damian, elle est bel et bien morte. Un autre bruit se fait entendre et devant toi apparaît Heather, le regard vide et un couteau à la main. Tu remarques alors cette brume ténébreuse tout autour d’elle, flottant à même le sol. Voici l’heure de la confrontation. 


Pnj Sadique a écrit:
Indication : 

Aucune indication les loulous, épatez moi !


Je suis tout le monde, et je ne suis personne.

Mais quand je passe, tous le remarque ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 130

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Jeu 8 Nov 2018 - 20:47

Une voix te fait te redresser subitement alors qu'une douleur fuse soudainement dans ton épaule. La balle, tu l'avais presque oubliée. Mais désormais, la glace fait beaucoup moins effet et l'adrénaline te quitte peu à peu. Tu lèves les yeux vers l'étrange homme. Ah ... Oui, le grand blond s'était transformé lui aussi. Il semble d'un autre temps, d'un autre univers alors que tu l'observes dans le silence, de tes pupilles larmoyantes. Ses paroles te sidèrent. Mais dans le fond, il n'est pas important pour toi. Il peut crever, tu t'en fiches royalement. Celui qui compte est là, agonisant près de toi. Tu ne l'abandonneras pas. S'il est si fort, le viking, qu'il se jette dans la gueule du loup.

Tu baisses les yeux à l'entente de la voix si faible de ton cher petit frère. Tu le ressens, sa vie ne tient plus qu'à un fil. Mais pourtant, il te cherche encore. Il veut encore te parler. Il prononce ton prénom. Les larmes montent de nouveau, une affreuse boule envahissant ta gorge, ta trachée. Elles coulent le long de tes joues mais pourtant, tu te forces à sourire. Après tout, tu as toujours su jouer la comédie, mais cette fois, tu es bien loin d'être crédible.

Ca te fait si mal, de sourire dans une telle circonstance. Mais n'est-ce pas ce que tu peux lui offrir de mieux ? Ton sourire avant son dernier souffle. Tu perds espoir, oui. Et pourtant, tu ne veux tellement pas le perdre. Il est encore plus pâle qu'à l'accoutumé, alors que tu poses à nouveau ton front contre le sien.

"Pardon ... P-pardon ..."

Oui. C'est ta faute. Uniquement ta faute. Si tu n'étais pas venue jusque ici et même ... si tu ne t'étais pas entichée de cet abruti à deux roues ... Vous seriez restés ensemble, rien que tous les deux. Il n'aurait pas souffert de ce mal que tu ressens toi aussi : le chagrin d'amour. Il n'aurait pas voulu te protéger, te venger. Et il n'aurait pas suivi cette copie parfaite du motard. Toi, tu es la seule responsable de tout ce malheur. Tu le vois frissonner, tu sens sa peau bien trop fraîche. Il te l'avoue. Tu te précipites pour ôter ta veste, dévoilant ton dos criblé de stigmates d'antan. Mais à ce moment où tu t'apprêtes à la poser sur lui ...

"Castiel ! Arrête ! Ne t'agite pas, tu vas empirer ta blessure !"


Tu plaques tes paumes sur ses épaules pour le retenir. Tu grimaces lorsque la douleur lance de nouveau ton épaule. Mais il semble encore si fort malgré son état. Tu écarquilles les yeux, t'égosillant en le sommant de se stopper. Et ce sang qui coule, et coule encore. Tu te mords la lèvre, à sang, toi aussi. Alors que tes larmes ruissellent.

"STOP CASTIEL ! STOP !"

Mais quelque chose cloche. Ces volutes noires ondulant autour de lui. Tu comprends soudainement. Tu as mis le temps, jolie poupée.

*Tue Jack, c'est le seul moyen.*
"Pourquoi j'te ferais confiance !?"
*J'ai pas touché à ton motard de pacotille.*

Tu serres les dents, tentant toujours de maintenir Castiel alors que tout semble perdu. Alors qu'il perd de plus en plus de sang. Tu insuffles encore de ton froid pour coaguler l'hémorragie. Il n'en a plus pour longtemps. Tu suis cette ombre du regard.

"JACK ! LAISSE-LE ! JE ... ME RENDS !"


Tu halètes alors que tu ne peux t'empêcher de sangloter, enlaçant doucement le jeune blanc.Tu lui souffles quelques mots à l'oreille. Tu lui demandes de te pardonner. Tu lui dis que tu l'aimes, de tout ton coeur. Tu lui dis, que tout ira bien, que sa grande soeur est là. Que tu vas le protéger. Tu déposes un baiser sur son front avant de le quitter. Un escalier de glace en colimaçon apparait alors que tu gravis les marches, tes jambes flageolantes. Tu arrives à l'étage, t'avançant prudemment. Pas de signe de ton acolyte de la soirée.

"Je suis là. C'est moi que tu veux, non ? Laisse Castiel tranquille."


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/02/2018
Occupation : Barman/ ESS 1ere année droit.
Sexualité : Hétéro
Messages : 254

Carte de Jeu
Double Compte: Matt J. Walker
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Sam 10 Nov 2018 - 1:59

Osmund
Damian L.

Green
Tihanna

Saucy Jack

« Jouer ? »

J’avançais tranquillement, ma fidèle lance sur mon épaule, nullement inquiété. Un seul mouvement précis et elle irait directement trancher la gorge d’un assaillant depuis cette position, alors qu’il vienne… je me permettais même de siffloter un air entraînant que mon hôte blond semblait avoir entendu récemment… merde. C’est pas bon, je commence à partager à nouveau ses souvenirs, il va bientôt s’éveiller à nouveau et donc j’aurais plus qu’un rôle secondaire dans cette histoire. Et finalement… pas de piège. Juste un couloir sans intérêt, menant à une pièce bien plus grande. Serait-il là-bas ?

« Oui, jouer. Après tout… ne suis-je pas ton invité ? J’estime avoir droit à un minimum de consid… »

Une douleur fulgurante me transperça le crâne. La conscience de mon partenaire qui s’éveillait à nouveau, commençant à poser des tonnes de questions, les classiques du genre : « Je suis ou, vous êtes qui, et vous faites quoi la ? »… c’est d’un chiant. Il était temps d’avoir une petite discussion avec lui. On va faire ça vite.

Dans sa tête:
 

« Hein quoi ? Mais… ok, même pas le temps de répondre… bon… putain ça fait mal ! Et où est l’ombre, et la brune, toujours en vie ? Et… merde c’est quoi ça ? »

Je sentais à nouveau ce liquide carmin s’écouler doucement le long de ma nuque. La douleur lancinante revenait peu à peu alors que la brume se calmait, devenant moins épaisse et ne couvrant que la nouvelle pièce dans laquelle je me trouvais… c’était quoi ce bordel ? Et qu’avait bien pu faire ce… attend, c’était Odin ? Merde, je sais plus… mes souvenirs sont… flous, et ma tête tourne atrocement.

Je décidais de détailler la pièce, m’appuyant doucement contre le pan de la porte pour tenir en équilibre plus facilement. Si j’avais encore assez de forces pour faire ne serait-ce qu’une canne, bordel. Un éclairage à la bougie et une sorte de… d’étagères avec des bocaux de viande ? qu’est ce que… ?

Une fois en pleine possession de mes moyens, après une courte minute de pause pour faire passer l'étourdissement dû au changement brutal, je quittais mon bout de porte pour marcher le long de la pièce, observant les différentes coupures de journaux sur les murs… on avait affaire à un très grand fan du tueur ou un pervers narcissique apparemment, et finalement ce que je pensais être des morceaux de viandes se trouvait être… et merde.

« Charmante décoration… mon employé préféré à du goût, je dois l’admettre… Aïe. »

Doucement avec les idioties, n’oublie pas que tu saigne, Damian, ton temps est précieux. Putain j’en ai foutu partout sur ma chemise en plus… saloperie, tu sais combien ça coûte au pressing ? Et soudain, un autre détail attirait mon regard… des photos, au-dessus des bocaux… les propriétaires des organes ? Je m’en approchais jusqu’à entendre finalement des plaintes provenant d’un coin opposé, auquel je n’avais pas prêté attention… une jeune femme, attachée ? Une gamine même ? Mais quel infâme saloperie… il attaque même les ados. Pauvre taré.

« Hey petite… du calme, ça va aller. Bouge pas, d’accord ? Enfin de toute façon tu peux pas bouger… je vérifie juste un… un détail, et je viendrais te détacher… pour la fuite par contre débrouille toi, je sais même pas comment je suis arrivé ici. »

Un détail avait attiré mon regard, sur les photos. L’une d’elle en particulier, enfin, trois d’entre elles. Ces photos, alignées au-dessus des bocaux, ces croix sur ces dernières… celle-ci, c’est celle de la ruelle, ce matin. Celle-là, dans le coin, la brune que je devais sauver et soudain… mon cœur s’arrêta alors que je me figeais devant une des photographies. Je tremblais doucement, les yeux écarquillés d’effroi, tendant une main lentement vers cette dernière pour la décrocher du mur… c’était elle. C’était…

« … Lilie… je… je vais… putain… tu… »

Je tombais à genoux, face au meuble, des larmes coulant lentement de mes deux yeux valides sur mes joues. C’était pas possible. Pas elle. Elle avait rien à voir avec tout ça… pourquoi ? Pourquoi moi, pourquoi elle, pourquoi ce jeu si cruel ? Je vais… je vais…

« Je… je vais te tuer… je te le jure. T’es à moi connard, à moi… j’vais jamais te lâcher, tu pourras jamais te reposer… pas même une putain de seconde. Pas tant que tu respireras le même air que moi. RAMÈNE TOI CONNAAAARD ! »

Plus aucune douleur si ce n’est celle de ma poitrine. Ce liquide coulant sur ma nuque pourrait tout aussi bien être de l’eau en cet instant. Je m’en foutais, vive l'adrénaline. La pièce était vide. La gamine dans un coin ? Elle existait plus. Rien à foutre d’elle. Il n’y avait plus que moi et cette photo. Et cette putain d’étagère. Je me relevais doucement et laissais la brume se condenser autour de ma main à nouveau. J’allais utiliser mes dernières ressources maintenant. Plus aucune limite. Et un bruit derrière moi qui me faisait me retourner, le visage déformé par la haine, pour me retrouver face à une connaissance que j’avais assommé un peu plus tôt… une arme à la main. Et une sorte d’ombre menaçante autour d’elle.

« Putain… arrête, arrête de jouer avec mes nerfs et montre-moi ta gueule… j’vais te sortir les tripes et te les faire bouffer, plus t’attend et plus ton agonie sera lente connard. Écoute bien ton boss… juste te virer suffira pas, j’vais supprimer définitivement toute trace de ton existence. T'aurais jamais dû la toucher elle... »

La brume reprenait forme et se changeait en rapière. Je n’avais que les bases de l’escrime, mais au moins… j’aurais de quoi me défendre contre cette lame, en attendant de pouvoir l’enfoncer dans la gorge de ce lâche.


HRP:
 


J'discute en #0066ff/#ff3300 si votre teinte est trop proche de la mienne. (signature en travaux.)

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 25/01/2015
Messages : 128


Voir le profil de l'utilisateur
Être Divin
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Sam 10 Nov 2018 - 4:46

Tu en as mis du temps à comprendre ! Heureusement Jack n’est pas trop regardant tant que tu assures ton rôle de victime. Ton petit frère est de plus en plus pâle et pourtant tu le laisse seul ? Tu aurais pu l’achever non ? Histoire de boucler la boucle ! Nous devons toutefois admettre volontiers que ton idée de geler sa blessure n’est pas mauvaise mais ce n’est que temporaire n’est-ce pas ? Le froid dans son état n’est peut-être pas forcément la meilleure des idées. Les ombres ne le manipulent plus, pas besoin puisque Jack a compris que le tête à tête était pour bientôt. Castiel semble t’écouter, sa main attrape une partie de ton vêtement, il essaie de te retenir. Tu vois dans ses iris qu’il a peur, qu’il ne veut pas rester seul mais toi tu as décidé de le laisser tout de même. Quelle sœur ! 

« Restes… »

Il continuait de te supplier pendant que tu gravais les marchais menant au Grand Jack The Reaper ! Cet abruti avait même lever le bras essayant de t’attraper alors que tu étais pourtant trop loin. Il t’aime c’est indéniable et tu as du lui briser le cœur… mais bon ce n’était pas la première fois non ? Tu l’avais déjà quitté par le passé lorsque tu avais réussi à t’enticher du chef de Gang non ? Peut-être que si ce pauvre Castiel avait une moto et un flingue tu aurais fait ce qu’il fallait pour le sauver non ? 

« Ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah » 

Tu ne voyais rien mais devinais facilement que la voix était proche, se situant entre ces bureaux proches les uns des autres. Le décor était semble-t-il prémédité puisque des poupées enfin des morceaux de poupées jonchaient le sol et les tapisseries. C’était ton surnom non ? La jolie poupée…. Tu pouvais voir également ce que ton collègue un peu plus tôt avait pu voir, cette porte cadenassée, cette double porte ouverte avec la même indication sur le mur te faisant comprendre qu’il s’était engouffré par là. 

« Ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah » 

Et la porte se claque avec force. Une nouvelle brume apparaît et devant toi se forme tout d’abord une ombre avant que tu ne vois Jack apparaître. T’attendais vraiment à cela petite poupée ? Notre petite victime ? 

« Coucou ma jolie poupée ? Tu veux bien répondre à quelques questions c’est pour mon journal…. »

Tu avais devant toi la petite journaliste, celle-là même qui était au sol avec des blessures tout à l’heure. Petite, cheveux roses et regard enfantin, un sourire démontrant toute sa malice et sa perversité sur les lèvres. De sa main droite, elle tenait un couteau recourbé. Tu comprenais maintenant ? Les pièces de ce jeu macabre se plaçaient-elles dans ton petit cerveau de gourde ? Jack pencha la tête sur le côté, toujours ce même sourire sur les lèvres. Qui aurait cru qu’il s’agissait du tueur de Londres ? 

« Jack sera content quand tu seras dans un bocal toi aussi… »

Des ombres se lièrent à tes chevilles puis à tes bras t’immobilisant et Jack s’approcha de toi. Le couteau glissa sur ta jupe pour appuyer très légèrement au niveau de ta féminité avant de remonter, repassant au-dessus de la jupe, touchant ton nombril, passant entre ta poitrine pour s’arrêter sur ta gorge. 

« Avec toi je vais prendre mon temps jolie poupée. » 

Elle se retourne et sautille sur place, une idée venant de lui traverser l’esprit. 

« Je sais ! Et si je te forçais à tuer Castiel ? Imagines la tête de ton petit frère si c’était sa grande sœur qui mettait fin à sa misérable vie ? Ah ah ah ah ah ah ah ahah ah »


PNJ Sadique a écrit:
Indication : 

Merci de suivre le 1D6 suivant : 

Si 1.3.4 : Tu arrives à te défaire de tes liens et tu peux attaquer Jack. Surprise elle encaissera l’attaque…
Si 2.5 : Elle te force à descendre les marches de glace, te suit et te force à planter à trois reprises un pieu de glace dans la jambe droite de ton petit frère.
Si 6 : Tu arrives à lutter, tu es toujours entravée mais elle n’arrive pas à te forcer à frapper Castiel. De colère, elle te gifle avant de t’arracher tous tes  vêtements à l’aide de son couteau. 




Du coté de Dam :

Enfin tu revenais à toi BOSS ! Enfin tu avais de nouveau des deux yeux ! Pas que l'on ne t'aimait pas en grand guerrier Nordique mais... si en fait ! Il était également très jouissif de voir ton visage déformé par la colère car oui tu avais enfin compris. Tu avais compris que ta chère tenancière de pension avait succombé à notre lame, remarque tu pourrais tout de même te vanter auprès de tes amies... ben oui tu avais une vue parfaite sur ses organes génitaux dans ce bocal non ? Ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah  tu as compris non ? De toute façon tu croyais vraiment que tu avais des chances de te la taper ? Une fille aussi coincée ? Non c'était peine perdue au moins là tu pourrais nous remercier, allez on te prete son utérus si tu y tiens mais attention pas le droit de faire de truc louche avec d'accord ? 

Oh tu pleures maintenant ? Le grand barman pleure ? Dommage que j'ai utilisé ma dernière pellicule pour photographie ta Lilie. Nous étions à peu près certaines que tu n'aurais pas pu la tuer et c'est pour cette raison que nous avons dû nous en charger. T'inquiètes pas, elle a énormément souffert ! Le mieux avait été son regard, son expression lorsque la lame s'était introduite dans son sexe pour l'ouvrir de l'intérieur. Si elle n'avait pas été baillonnée il était certain qu'elle aurait crié comme un goret ! 

Tu remarquais enfin notre amie policière et là encore tu nous surprenais. J'avais parié que tu l'étriperai pour nous et Jack était d'accord.... Pourtant tu ne fais rien, mieux tu hurles, argumentant que tu voulais nous voir.... 

"Mais je suis déjà là Boss...."

Au même moment tu pouvais sentir le froid de notre lame s'enfoncer dans ta chaire. C'est fou comme un couteau parfaitement bien aiguisé peut faire au corps humain. C'est Kiffant ! Jack était derrière toi, tu sais la petite victime parfaitement attachée ? Un piège vieux comme le monde et pourtant tu étais tombé dedans. Heather de son côté tomba inconsciente sur le sol, son couteau s'évaporant. Maintenant tu pouvais réaliser... comprendre... la demoiselle qui venait de t'attaquer, Jack, ressemblait étrangement à la journaliste. La seule différence notable consistait en sa couleur de cheveux, grise contre rose pour la journaliste. 

Tu tombais à genoux alors que Jack te contournait, caressant ta joue pour te faire face, se plaçant entre toi et l'agent de police. 

"Soeurette avait bien dit que tu étais mignon Boss" Elle se penche pour t'embrasser à pleine bouche, collant son visage au tien pour après te chuchoter à l'oreille : "Elle est journaliste..." Jack mordillait ensuite ton oreille tandis que des forces ténébreuses entourèrent tes poignets pour te relever et t'attacher fermement. 

"On joue ? Soeurette doit être en train de jouer avec la brune en ce moment, on ne doit pas être en retard sinon elle sera pas contente...."



PNJ Sadique a écrit:
Indication : 

Et voici Jack II :P Profitant de ton état, la demoiselle t'a porté un coup de couteau au niveau de la hanche. Aucun point vital n'a été touché, toutefois ça te fait un mal de chien et rend tes déplacements difficiles. 

Le second jet sera pour toi, merci de t'adapter :
Si 1/6 : Jack t'arrache la chemise, lacérant ton torse avec son arme très très lentement jouant avec toi. Heather se reveille (encore !) et se jete sur Jack pour te sauver. Les liens disparaissent et tu as une ouverture.
Si 2/4 : Jack s'occupe d'Heather, lacère ses vetements et te force avec sa magie des ombres à l'entailler à plusieurs endroits (intérieur des cuisses, cotes, pour finalement te forcer à lui sectionner l'extrémité d'un sein).
Si 3/5 : Jack torture Heather sous tes yeux, ses vetements partent en lambeaux. Lentement, elle commence par lui arracher ses ongles avec ses couteaux, puis plante la lame dans son coté pour la laisser se vider de son sang. L'adrénaline te permet de te soustraire à son emprise te créant une belle ouverture. 


Je suis tout le monde, et je ne suis personne.

Mais quand je passe, tous le remarque ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 365

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Sam 10 Nov 2018 - 4:46

Le membre 'PNJ' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 6 faces' : 4

--------------------------------

#2 'Dé 6 faces' : 4


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/03/2017
Occupation : Peintre reconnue
Messages : 130

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Mar 13 Nov 2018 - 20:12

Si tu le pouvais, tu resterais à ses côtés. Mais rester à ses côtés signifie le regarder mourir. C'est le seul moyen. Te débarrasser de ce nuisible qui lui fait du mal. Tu entends ce rire macabre alors que tu scrutes la pièce. Des poupées ... Partout. Elles sont brisées, démembrées. N'importe qui en aurait eu froid dans le dos. Mais pas toi, il en faut bien plus pour te faire peur. Et là, ton angoisse première est l'état de ton frère. Encore ce rire. Il t'agace. On décèle cette haine dans tes pupilles embuées de larmes. Quelqu'un te parle et tu te retournes pour tomber sur la petite journaliste piailleuse et agaçante.

"Toi ... Espèce de garce, j'aurais dû t'éviscérer quand tu nous cassais les oreilles tout à l'heure ..."

Tu craches ton venin alors que tes iris se posent sur ce fameux couteau, celui-là même qui a entaillé ta peau, qui a fait couler ton sang. Tu ne bronches pas, l'observant en chien de faïence, attentive au moindre de ses gestes. Tu veux la tuer, la faire agoniser, l'entendre te supplier. Tu veux lui faire payer.

"J'ai pas l'intention de me laisser faire !"

Mais déjà, les ombres s'enroulent autour de tes membres, t'immobilisant alors que tu te débats avant de gémir de douleur lorsque ton épaule te rappelle à l'ordre. Tu te calmes bien vite, lui lançant un regard assassin lorsqu'elle s'approche de toi. Ton coeur s'emballe à la fraicheur de la lame. Tu détournes la tête. Tu détestes que l'on joue avec toi. Tu bouillonnes de rage. Mais ces mots ... Cette menace. Ce fut certainement le déclic. Tu poses tes yeux sur elle.

"Jamais tu ne me forceras à lui faire de mal. Va te faire voir sale petite garce."


Elle ne l'a pas vu. Elle ne l'a pas vu ce majestueux loup de glace que tu animes grâce à ta magie. Il s'évaporera sans doute vite, mais avant ... "Attaque !" L'animal élémentaire se jette sur elle la désarçonne, plantant ses serres glacées dans sa peau. Et toi, tu te défais de tes liens. Tu t'élances alors qu'un pieu de glace se forme entre tes doigts. Ton loup disparaît, au moment même où tu te jettes sur elle. Tu portes un coup grâce à ton arme de fortune, tu ignores le lancement brûlant dans ton épaule. Ta douleur est secondaire. Tu vises bien, à l'endroit même où tu es sûre de ne pas la rater, à cet endroit où son palpitant s'agit. Le coup ne pourrait être que fatal si tu y parviens. Elle mourra de tes mains, celle qui a fait du mal à la personne la plus importante à tes yeux.

"Crève, saloperie !"


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/02/2018
Occupation : Barman/ ESS 1ere année droit.
Sexualité : Hétéro
Messages : 254

Carte de Jeu
Double Compte: Matt J. Walker
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   Dim 18 Nov 2018 - 2:58

Osmund
Damian L.

Green
Tihanna

Saucy Jack

"Mais je suis déjà là Boss..."

Et merde. Je m’étais fait avoir. Il était déjà là en réalité. Enfin, elle. La vive douleur dans la hanche me le confirmait, et vu d’où le coup avait été porté, il ne restait qu’une possibilité. La gamine dans le coin de la pièce était en réalité cette saloperie infâme. Je tombais à genoux à nouveau, mon arme se dématérialisant instantanément. Défaite totale… j’allais vraiment finir ainsi ? Brisé, au sol, à cause d’une putain de gamine psychotique ?Quelle honte… si mon grand-père me voyait ainsi, il nierait avoir des liens de parenté avec moi en cet instant. Un bruit sourd non loin m’indiquait que son pantin retombait au sol. Forcément, elle voudrait finir les choses elle-même.

Je sentais un contact délicat sur ma joue, une simple caresse, du bout des doigts, qui me fit frémir de dégoût. Ce simple geste empli d’une tendresse malsaine me glaçait le sang, m’empêchant de faire le moindre mouvement. J’étais fini. De chasseur j’étais à nouveau passé à proie, et c’était la mort qui se trouvait face à moi, dans son plus simple appareil avec sa douce étreinte.

"Sœurette avait bien dit que tu étais mignon Boss"

Ta gueul… HEIN ?! NON ! DEGAGE ! D’où est-ce que tu te crois permis de voler mes lèvres après tout ce que tu m’as fait, salope ? Et c’est quoi cette histoire de sœur ? "Elle est journaliste..." MAIS NE ME TOUCHE PAS ! Je vais te buter, je vais te buter… je te jure que tu vas crever salope… t’as osé t’en prendre à une innocente juste parce qu’elle me connaissait et avait de la valeur pour moi, et derrière tu joue les séductrices alors que deux secondes avant tu m’as planté ?

Et soudain, j’étais debout, au centre de la pièce, attaché par des ombres. Je levais les yeux et observait enfin à nouveau le visage de mon bourreau, que ce soit la dernière image que j’en ai avant de sombrer dans l’inconscience sous la torture… et en effet, maintenant, ça me frappait d’un seul coup. La demoiselle ressemblait beaucoup à la petite peste aux cheveux roses et son calepin pourri. La seule différence étant la couleur de cheveux. Elle avait des cheveux gris. Et un air extrêmement malsain que la petite rose n’avait pas plus tôt. Et moi qui lui ai proposé un café si elle survivait… j’étais vraiment naïf.



« On joue ? Sœurette doit être en train de jouer avec la brune en ce moment, on ne doit pas être en retard sinon elle ne sera pas contente...

- Vas-y, ose m’approcher avec ta lame, ose juste… et elle finira au fond de ta gorge. Tu me retiendras pas attaché bien longtemps, tu le sais ? Et quand je me libérerais, compte sur moi pour te faire souffrir. Qui sait, ça pourrait te plaire après tout… »

Après tout, j’avais plus rien à perdre, alors autant continuer à rester fier. Probablement un léger reste de conscience du borgne qui a pris ma place plus tôt, le fait de réussir à conserver mon honneur face à la faucheuse. Néanmoins, je n’étais pas à son goût visiblement vu qu’elle se dirigeait vers la rousse pour lui déchirer ses vêtements avec sa lame. Lame qu’elle plaçait ensuite dans ma main avec un sourire très sadique… elle se rendait compte qu’elle venait d’armer l’homme qui voulait la tuer ?

Néanmoins, je me rendais bien vite compte que ces liens, je ne pourrais m’en défaire. Et qu’elle allait se servir de moi, me manipulant comme une vulgaire marionnette sur les genoux du ventriloque. Le bras tenant le couteau se dirigeait lentement vers la rouquine et je tremblais d’effroi, comprenant peu à peu ce qui allait se passer. La lame se glissait doucement entre ses jambes et venait lui taillader les cuisses plusieurs fois, faisant deux ou trois passages et laissant des cicatrices bien visibles, le liquide carmin commençant déjà à couler, le métal froid déjà recouvert de mon propre sang. J’essayais de resister, de me débattre, mais c’était impossible. J’étais vidé de toute mes forces et elle était encore en pleine possession de ses moyens.

La lame remontait doucement et se dirigeait maintenant vers le haut du corps de l’agent inconsciente. Réveille toi bordel, s’il te plaît, réveille-toi avant que tout soit fini, je ne veux pas avoir la mort d’une autre personne sur la conscience, elles sont déjà deux si j’en crois les bocaux et les photos sur le mur. J’espérais tellement que ce soit du bluff maintenant… si la brune pouvait revenir dans la pièce maintenant, saine et sauve… je ne sais pas ce qui lui est arrivé depuis le face à face avec les ombres.

Le métal froid venait trancher la peau au niveau des côtes de la rouquine et. Le plus vicieux dans tout ça, c’était qu’elle ne criait même pas, aucune réaction… rien ne m’indiquait qu’elle vivait encore si ce n’est sa poitrine qui se soulevait à un rythme régulier, indiquant qu’elle respirait toujours. Et en parlant de poitrine, mon bras remontait le long de son corps et l’ombre semblait jouer avec délice sur ses seins avant de venir couper brusquement l’une des extrémités, m’arrachant un nouveau frisson de dégoût ainsi que de nouvelles paroles, la voix tremblante, mon assurance habituelle ayant quitté mes lèvres…

« Arrête… me force pas à faire ça, s’il te plaît… t’en as pas marre de me torturer ainsi… ? Tu veux quoi à la fin, bon sang ?! Pourquoi moi ? Je les connais même pas ces deux filles-là, la flic et la brune, je vous ai jamais vues avant aujourd'hui, que ce soit toi ou ta sœur… j’en ai assez… et par-dessus tout, pourquoi vous vous en êtes pris à elle ? Elle avait… rien à voir dans tout ça. Elle n’a rien demandé à personne, elle gérait sa pension, elle aurait jamais pu faire de mal à qui que ce soit… je te jure que si je m’en sors vivant… »

Si je m’en sors vivant, et que j’apprend qu’elle est réellement morte… je reviendrais pour vous deux les jumelles. Et croyez-moi, vous supplierez pour une mort rapide.

HRP:
 


J'discute en #0066ff/#ff3300 si votre teinte est trop proche de la mienne. (signature en travaux.)

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[-18] Saucy Jack [PV Damian and Tihana]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Jack Skellington
» fiche technique jack rellon
» Jack Layton est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Rues et Ruelles-
Sauter vers:  
Top-Sites