Partagez | 
 

 I will bang your gang [PV Abel]

Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 28/08/2015
Messages : 33

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: I will bang your gang [PV Abel]   Sam 29 Sep 2018 - 21:47

Jour 1086


Depuis que j’avais reçu le message du boss -auquel j’avais encore une raison de plus de lui en vouloir pour ce qu’il avait fait à Aurore simplement pour me transmettre ce foutu message- j’étais en chasse. Pas en chasse de Zéro. Non, ce mec viendrait à moi un jour ou l’autre, puisqu’on était liés ad vitam aeternam comme disait Jules. César, évidemment. non, j’étais en chasse… De ce qu’il rechercherait aussi.

Quand je l’avais tué “définitivement” la dernière fois, j’avais triché. Pour l’empêcher de ressusciter encore une fois -une tentative franchement réussie, pas vrai ?- j’avais scellé une partie de son âme. Enfin, plus exactement, j’avais scellé plus de la moitié de son âme, que j’avais répartie dans divers sceaux et talismans. Puis j’avais utilisé les pouvoirs que le Boss m’avait donné dans le monde en question pour éparpiller ces fragments dans à peu près tous les univers. Un plan absolument magnifique. A un détail près. Un détail qui n’aurait normalement pas dû avoir d’incidence.

Sauf que ce détail à propos duquel ce foutu Boss ne m’avait pas prévenu reposait sur une condition extrêmement simple. Si un talisman et le cadavre de Zéro entraient en résonance, autrement dit, si au fil de ses errances aléatoires, un talisman tombait dans le monde où j’avais tué Zéro… La puissance qui s’en dégagerait serait suffisante pour le ressusciter. Bien sûr, pas totalement. Mais suffisamment pour avoir une grande partie de ses souvenirs, de ses capacités (y compris celle de voyager entre les mondes et son immortalité) et de son âme.

Et évidemment, c’était ce qui était arrivé. Il était revenu. Affaibli et diminué, mais revenu. Et chaque fragment d’âme qu’il retrouvait le renforçait. Du coup, parce que c’est bien évidemment un très grand génie qui ne fait jamais d’erreur, le Boss avait eu la merveilleuse idée de transférer tous les fragments de le monde où j’étais actuellement, pour pouvoir les récupérer avant Zéro. En soit, le choix était judicieux, et assez logique… Mais je me tapais quand même malgré tout une nouvelle corvée : réparer les dégâts du Boss. Ce qui, en y pensant, est finalement assez proche de la routine habituelle.

Depuis, j’avais cherché. J’avais eu quelques pistes, et je savais que certains sceaux étaient tombés dans l’océan, inaccessibles. Il ne me restait plus qu’à me concentrer sur les autres. Et la piste qui me semblait être la plus prometteuse était celle d’une gang de motards qui sévissait sur l’île. Apparemment, un des fragments avait atterri chez eux depuis quelques temps. Ils n’en avaient peut-être même pas conscience… Mais je devais aller le récupérer.

C’est pour ça que je me retrouvai, un matin, devant le garage où ils prenaient présumément leurs aises. J’avais observé pendant une heure ou deux histoire de m’assurer que je ne finirais pas par entrer par effraction dans un garage lambda, mais j’avais vu quelques rotations qui laissaient effectivement présager d’un gang dans les parages. Alors, j’étais passé à l’action.

La subtilité, c’est pas vraiment mon truc.L’infiltration non plus, d’ailleurs. Oh, bien sûr, je l’ai déjà fait, et c’est assez grisant d’avancer sans se faire repérer par les autres… Mais je préfère quand même foncer, au moins, ça me donne une chance de me dérouiller un peu. Avec un peu de chance, ils pourraient m’offrir des combats divertissants.

Un mec se tenait assis à l’entrée, en train de fumer une cigarette. Je m’avançais vers lui, bien visible, avec un sourire de prédateur sur le visage. Il se releva rapidement et m’adressa un regard que certains auraient qualifié de peu amène, mais qui manqua surtout me faire éclater de rire.

-Hé toi, là, amène-moi à ton boss. J’ai un truc à lui dire.

Ai-je déjà précisé que je n’aime pas la subtilité ? Le type me regarda d’un air ahuri et cara les épaules, comme s’il espérait m’intimider.

-T’es qui ? Tu veux quoi ? Et tu veux quoi au boss ? On te connaît pas, tu passes pas.

Son intervention me fit pousser un soupir. Peu importe le monde, les malfrats de bas étage étaient toujours tous les mêmes… A croire qu’il existait un credo inter-univers pour que les poncifs soient toujours les mêmes…

-Ce que je veux ? Entrer.

Et évidemment, on n’entre pas dans un lieu sans frapper. Un coup de coude en plein visage et l’autre s’effondra. Quoi ? Ils utilisent des poncifs ultra ridicules. J’ai bien le droit d’en utiliser aussi ! J’enjambai le corps de l’autre sans lui prêter d’avantage d’attention et j’entrai.

Deux types à l’air patibulaire s’avancèrent vers l’intrus qui venait de pénétrer leur domaine… A savoir, moi. Sans même dégainer mon épée, je me contentai d’un frapper un dans le ventre avec le fourreau, lui coupant le souffle. Dans le même mouvement, je fauchai les jambes de l’autre, puis reprit mon chemin. J’entendis le deuxième hurler l’alarme en se relevant, mais peu importait. Si cela pouvait m’amener à leur boss plus rapidement, c’était tout bénéf pour moi.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 203

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Mar 2 Oct 2018 - 18:38

Ton familier en face de toi semblait totalement t’ignorer, trop occupé à boire encore une fois une de tes bouteilles de whisky. Bien que tu aies quelques « réserves » de ce breuvage ce p’tit con commençait à te coûter cher car Monsieur ne réclamait pas les petites bouteilles, non il voulait les plus rares et plus chers par-dessus le marché ! De plus tu cumulais les problèmes personnels, certains membres de ton gang semblaient ne plus te respecter, tu avais participé à une bagarre dans un bar avec un gars qui se prenait pour un Irlandais, les Spiders t’avaient tendu un piège et il y avait les soucis avec Théa également bref la belle merde ! 

Oui Théa… tu avais couché avec elle détruisant ainsi son couple enfin c’était ce que tu croyais. Toi en briseur de ménage, habituellement ça ne te dérangeait pas mais cette fois c’était différent. Tu avais conscience que la petite fleuriste ne te laissait pas indifférent et que secrètement tu espérais qu’elle te tombe à nouveau dans les bras. Seulement et ce bien que tu te qualifiais de vulgaire criminel tu avais des principes, une question d’honneur que tu ne renierais pas si facilement. La petite Serena avait déjà eu sa part de malheur notamment à cause d’une pourriture qui voulait intégrer ton club et tu ne voulais pas lui en rajouter. 

Allumant une cigarette dont tu crachais une partie de la fumée sur Harley simplement pour l’emmerder tu adressais à ton familier un sourire narquois. Ce dernier n’en était visiblement pas choqué avant de disparaître dans un « pouf » devenu habituel et répandant une multitude de cendre sur ton bureau. 

« Emmerdeur.... » Grommelais-tu avant de te lever de son siège de bureau la cigarette toujours en bouche. 

Des bruits de lutte se faisaient entendre jusqu’au moment où un de tes hommes hurlait comme un cochon qu’on égorge. Toute de suite tu pensais aux Spiders qui avaient définitivement retrouvé ta trace et qui voulaient se venger. Clairement ce n’était pas bon signe s’il s’agissait bien d’eux. Ils étaient plus forts, mieux organisés et avaient des personnes hauts placés avec eux.... Rapidement tu attrapais ton téléphone portable envoyant un message à Théa et Tihana : « Problèmes au garage, faites attention à vous. » Pas le temps d’y inclure des détails surtout pour Tihana qui devait se demander quoi. Votre relation avait bien changé depuis qu’elle avait décidé de retourner à sa vie d’avant avec son jeune frère. 

Tu ouvrais la porte de ton bâtiment pour voir passer cet inconnu avec un sabre. Personne d’autre que lui… Bizarre. En tout cas ça ne te disait rien qui vaille surtout au regard de certains de tes hommes au sol. Mimant une arme à feu avec tes doigts tu « tirais » en direction de l’inconnu deux balles qui s’écrasèrent à ses pieds. Pas question de l’agresser sans connaître ses intentions. Tu t’étais assagis Abel, c’est dingue. C’était comme l’autre soir où tu avais décidé de te battre avec cet Irlandais alors que tu aurais pu l’abattre d’une balle dans la tête. 

« Heu ducon c’est chez moi ici. Qu’est-ce que tu veux ? »

Tu tirais sur ta cigarette soufflant ainsi un rond de fumée sur ta droite. Tu avais une certaine allure avec ton bras en écharpe, ta mine des mauvais jours et les hématomes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 28/08/2015
Messages : 33

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Mar 9 Oct 2018 - 10:26

Je continuais à avancer, assomant encore un ou deux de ces incapables, lorsque je sentis une autre personne, plus puissante que les autres, arriver derrière moi et me tirer dessus avant que j’aie le temps de me retourner. Ce qui n’était de toute façon pas un problème. Après tout, ça aurait pas été la promière fois qu’on me tirait dessus par derrière. Et encore, là, il était plutôt gentil, il tirait à mes pieds.

C’était censé m’effrayer ? Je me retournais calmement alors qu’il me faisait son discours typique de chef de bande. Je poussai un soupir de désillusion. Puis je remarquai son état. OK, le gang ne semblait pas très florissant… Mais ce type… On aurait presque dit un zombie. Je poussai un petit sifflement sarcastique.

-Chez toi ? Je comprends mieux. Un éclopé qui sert de chef à une bande de bras-cassés… ça a une certaine logique, il faut avouer. T’essayes d’avoir la classe, ou t’es juste naturellement comme ça ?

Autour de nous, les sbires de l’éclopé s’étaient rassemblés, formant un cercle dont on était le centre. Pas fous, les motards. Ils avaient compris que s’ils me dérangeaient, ils le regretteraient. Ou bien est-ce qu’ils craignaient ce minable en face de moi ? Quoi qu’il en soit, ils avaient peur. Parfait, ils me dérangeraient pas, comme ça.

Enfin, c’est ce que je croyais, mais un des types se crut assez malin pour vouloir m’attaquer par derrière, alors que je regardais son boss. Je le sentis arriver rapidement et, sans même me retourner, je dégainais mon épée et posai la pointe contre sa gorge, l’arrêtant net.

-Des candidats au suicide ? Si vous voulez crever, venez. Si vous tenez à la vie, laissez les adultes discuter entre eux et allez faire joujou avec vos motos, les enfants. Conseil d’ami, évidemment.

Je levai à nouveau les yeux vers le chef de la bande et lui sourit, tandis que les autres motards, après une courte hésitation, s’éloignaient. Je rengainai mon épée et repris.

-J’en étais où, moi ? Ah oui ! Ce que je veux ! C’est simple : je cherche un objet qui est sans doute quelque part dans ton garage. Soit tu, ou un de tes motards, a connaissance de cet objet, et dans ce cas, je veux que tu me le remettes. Soit personne ne connaît son existence et je veux fouiller ton antre jusqu’à le trouver, quitte à tabasser quiconque se mettra sur mon chemin. T’inquiète, j’m’en fous de vos petites affaires, je veux juste récupérer ce qui m’appartient. Une fois que j’ai l’objet, je me casse et t’entendras plus jamais parler de moi, tu pourras continuer à mener ta petite vie peinarde d’éclopé.

Je m’interrompis quelques secondes pour sortir mon médaillon de sous ma chemine, puis lui montrais.

-L’objet que je recherche est un médaillon un peu comme celui-là. Il ressemble à une médaille d’identification utilisée par les militaires. Au dos de la médaille, il y a le symbole du Yin et du Yang, et devant ce symbole, il y a trois épées dont les pointes se touchent. ça te dit quelque chose ?

Je n’avais aucun doute sur le fait que je l’obtiendrais, d’une façon ou d’une autre. Et s’il y avait des dommages... Ma foi, je ne serais pas celui qui les subirais.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 203

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Sam 13 Oct 2018 - 20:32

Pour résumer tu avais peut-être une sale gueule mais ce péquenaud allait vite se retrouver entre quatre planches s'il continuait son cinéma. Des branleurs dans son genre tu en avais déjà refroidis plus d'un. Et comme certains de tes hommes commençaient à croire que tu t'étais maîtrisais ces derniers cet abruti servirait d'exemple. Toutefois quelque chose t'intriguait chez lui. Il n'avait pas la tête de l'emploi et ne devait donc pas faire parti d'un gang rival alors pourquoi ici et pourquoi maintenant ? En tout cas tu ne l'aimais pas ça c'était clair et net. Pour qui se prenait-il ? Ce type se permettait de t'insulter chez toi et devant tes hommes ? La colère commençait à monter et tes cheveux faillirent virer au blanc. Tu ne maîtrisais pas encore ta forme divine et l'état dans lequel tu te trouvais après cette transformation te rebutait. Hors de question de ressembler à une poule mouillée surtout dans cet endroit avec tes hommes. 

"Je suis naturellement classe mon gars c'est aussi simple que ça." 

Lentement ton attelle se consuma sous les yeux de ton interlocuteur répandant quelques cendres à même le sol. Tu allais devoir perdre cette habitude car tu coûtais très cher à la sécurité sociale à force de cramer toutes tes attelles ! Mais c'était tellement classe d'agir ainsi. Tu montrais à ce type que tu n'avais pas peur et que tu étais capable de te servir de ton bras pour lui mettre ton poing dans la gueule s'il le fallait. Toutefois un des abrutis qui composait ton gang avait décidé d'attaquer l'autre con par derrière... aucun honneur et de ce fait tu ne bronchas quand l'inconnu le maîtrisa. Des types sans honneur qui attaquaient par derrière ne méritaient pas d'être dans ton organisation. 

"Il a raison. Dégagez."

Ton intonation était glaciale, tout le contraire de ta magie. Tu aurais pu dégainer ton arme, le mettre en joue voire même lui coller une bastos entre les deux yeux mais encore une fois tu étais curieux de connaître la raison de sa venue ici. Tu écoutais ce qu'il voulait, fronçant les sourcils à l'évocation de cet objet. Si un de ces crétins avaient volé un objet, allant à l'encontre de tes ordres ça allait très mal se passer. Par contre tu avais une sainte horreur que l'on te donne des ordres et rien que pour le faire chier tu comptais bien garder l'objet, à moins que Monsieur ait les moyens de payer, là c'était une tout autre histoire. Mais bon tout cela se basait su l'hypothèse que l'objet était bel et bien dans ton garage ce que tu doutais sincèrement. 

Tes pupilles noisettes se posèrent sur son médaillon avant que tu ne lèves les bras, ignorant la douleur de ton épaule, blasé. Il allait te les casser sévère et semblait tout à fait sérieux. Estimant n'avoir plus de temps à perdre tu sortais ton flingue, un pistolet de marque Taurus pour pointer l'inconnu de ton canon. 

"Ecoute le bouffon, déjà je ne donne pas dans la contrebande d'objet. Ici c'est le traffic d'arme point. Ensuite si je l'avais vraiment tu peux être sur que je te l'aurai filé, encore une fois je ne fais pas dans les objets. Et pour finir j'aime pas ta façon de parler donc si ton objet est bien ici il faudra payer pour le récupérer." Tu marquas une pause jetant ta cigarette à ses pieds sans sourciller. Il se prenait pour qui ? Le type débarque chez toi, frappe tes hommes, te menace et tout ça gratuitement ? Non il allait devoir passer à la caisse. "Et avant que l'on commence les négociations ta pas un p'tit nom à me donner ? Je présume que tu connais déjà le mien ?"

Tu étais prêt à tirer si jamais Monsieurjeveuxmamédaille aurait la très bonne idée de se jeter sur toi. Même blessé tu gardais tes réflexes acquis au sein des forces spéciales irlandaises après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 28/08/2015
Messages : 33

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Dim 14 Oct 2018 - 21:46

Et voilà que l’autre idiot essayait encore de se la jouer classe en brûlant son atèle. Je levai les yeux au ciel, blasé. Ridicule. Il pouvait se servir de son autre bras ! Absolument FA-SCI-NANT ! Bon, au moins, j’aurais un peu moins de remords à lui flanquer une raclée. J’aime pas taper les handicapés et les éclopés, il y a aucun mérite à affronter des adversaires diminués…

Enfin, au moins, il était d’accord avec moi sur un point : les autres branquignoles de sa “bande” étaient priés de dégager. J’aime pas le menu fretin et la piétaille. Ils servent juste à ralentir les combats, ils ont aucune efficacité, aucune force. Des individus totalement inutiles, quoi. Mais bon, que serait un chef de gang sans toute la petite merde qui traîne à ses pieds, aka, ses sbires pour lui obéir ? C’est ça le problème quand on parle de “gang”. Souvent, dans un gang, il y a trois types de personnes. Evidemment, le chef. Celui sur qui repose tout le gang. Coupez la tête, le serpent mourra aussitôt. Ensuite, il y a les quelques éléments notables. Ceux qui savent se débrouiller, mais qui restent soit par ambition, soit par loyauté. Et, évidemment… La quasi-totalité du gang, c’est à dire, les petites frappes. Des individus qui croyaient pouvoir se faire mousser juste parce qu’ils appartenaient à un gang mais qui ne valaient pas tripette. Les nuisibles, quoi.

Heureusement, le type en face de moi était le chef du gang en question. Autrement dit, il valait quand même un minimum de choses. Bon, pas grand chose, non plus, mais plus que le reste de la bande de clampins.

Quand il sortit son flingue et commença son speech de méchant de série télé, je ne pus me retenir. J’éclatai de rire. Un flingue ! Un vulgaire flingue ! Cet idiot voulait utiliser des armes contre moi !

-HAHAHAHAHA ! C’est trop drôle ! T’es un sacré comique, en fait !

Mon éclat incongru brisa le silence qui venait de s’installer. L’autre devait sûrement se demander ce qu’il me prenait, d’éclater aussi soudainement de rire. Surtout alors que j’étais menacé par un pistolet…. Mais voilà, c’était tellement ridicule d’espérer me faire peur avec une simple arme à feu ! A tel point que des larmes venaient perler dans mes yeux, me brouillant la vue.

Je calmai néanmoins rapidement mon hilarité et essuyai les coins de mes yeux, avant de pousser un petit soupir, dépité.

-Un flingue… Un simple flingue… Tu me dis que tu fais dans le trafic d’armes, mais tu espères m’effrayer avec un vulgaire joujou pour gosse. T’as raté ta vocation. Je t’assure, tu ferais un malheur en one-man show ! Et en plus, tu me demandes de payer pour récupérer ce qui me revient… T’es un sacré numéro, monsieur Abel Regan. Ouais, j’connais ton nom. Tu croyais vraiment que je viendrais chez toi sans avoir vérifié que je me trompais pas ? J’ai des bons outils de recherche et d’information.

Je claquai des doigts, comme si je venais soudainement de me souvenir d’un détail.

-Je sais ! Si t’es gentil, je veux bien te donner quelques informations sur ce que tu veux, ça sera ton paiement ? ça te va ? Ah oui, et mon nom… Tu peux m’appeler Terrence. T’as pas besoin d’en savoir plus, après tout, t’as un réseau, non ? Essaye un peu de choper des trucs sur moi !

Oh, il pourrait peut-être trouvé que je logeais au manoir de l’enfer, ou que j’avais ouvert un dojo pas loin du mont Inkei. Mais pas grand chose d’autre. C’est ça l’avantage de ne pas réellement exister. On était maître de ses informations. Dommage, le motard existait bel et bien, donc c’était facile d’avoir des informations. Il suffisait de soudoyer les bonnes personnes, d’avoir les bons contacts… Et d’avoir un bon coup de poing. Euh… De main ! (Et évidemment, un petit coup de pouce du Boss, mais ça, c’est mon petit secret perso).


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 01/10/2018
Messages : 45

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Lun 15 Oct 2018 - 8:28

Tu as le coeur lourd, ces derniers jours. Tu as recueilli cette élève en détresse, si spéciale pour toi. Tu en es très touchée. De tous, il a fallu que le malheur tombe sur elle, sur celle qui t'affecte le plus. Le sort est parfois cruel. Tu as fait de ton mieux pour la consoler tout en gardant tes distances. Tu n'es pas un rapace fondant sur une proie à peine son dernier souffle de vie rendu. La petite Serena souffre énormément, et tu ne seras qu'une amie pour elle, pour la soutenir. Enfin, tu vas te permettre une chose de plus, une seule dont elle n'aura jamais connaissance. Tu vas coller ton poing dans la figure d'un des responsables de sa douleur. Il le sait, tu l'as averti dans l'un de tes messages, mais il ne s'attend certainement pas à cette violence de ta part. Vos rencontres, à l'accoutumée, sont plutôt chaudes et fougueuses, loin de ressembler à un ring de box.

Abel peut être n'importe où, mais par chance, les quelques hommes de son gang que tu connais peuvent peut-être te renseigner sur la localisation de leur chef. Tu te diriges donc dans son garage servant de couverture dans ses activités illégales. Oui, tu es au courant de son statut de chef de gang et tout le tralala, tu es son amie, et parfois plus si affinités, après tout. C'est sûrement d'ailleurs à cause de ces activités que votre histoire n'a pas fonctionné, et puis certainement de votre désir à l'époque de garder chacun votre liberté. Tu ne le regrettes pas le moins du monde, il t'a tout de même permis de te tenir chaud de nombreuses nuits.

Tu arrives devant le bâtiment mais avant que tu ne pousses la porte, elle s'ouvre à la volée. Heureusement que tu as quelques réflexes puisque, sans ce bond en arrière, tu aurais pu de la prendre en pleine face. Abimer un si joli minois, ce serait bien dommage. Tu écarquilles les yeux, en les voyant défiler.

"Hé ! Il se passe quoi ?"

Aucune réponse de leur part. Il te faudra rappeler à Abel d'apprendre la politesse à ces Messieurs. Tu soupires, pousses la porte alors que tu entends une voix que tu n'as pas entendue depuis des lustres. Lui. Ici ? Tu hausses un sourcil en t'aventurant dans le garage, finissant par les voir, là, tous les deux. C'est écoeurant toute cette testostérone qui envahit la pièce. Ce jeu pour savoir lequel a la plus grosse. Tu t'avances vers eux, sans aucune crainte alors que tu jettes un oeil à chacun à tour de rôle. Tu poses la paume de ta main au-dessus du canon de l'arme que tient ton ami pour l'abaisser doucement.

"T'es gentil, Abel, mais range ton joujou s'il te plait, tu sais que j'aime pas ça."

Une fois l'arme baissée, contre toute attente, tu lui décoches un bon crochet du droit dans la mâchoire. Tu as de la ressource, quand tu t'y mets, bien que ton poing en a quelque peu souffert. Tu l'observes un instant, tu as bien envie de lui rafraîchir un peu la mémoire.

"Je pense que tu sais pourquoi, n'est-ce pas ?"

Tu gigotes un peu tes doigts pour chasser l'engourdissement avant de poser ton regard sur l'argenté.

"Te réjouis pas, Papy, c'est pas pour toi que je l'ai fait. Abel et moi, on a un petit compte à régler tous les deux. Donc ne t'avise pas de faire un commentaire ou quoi que ce soit, sinon, je t'en colle une aussi."

Restant entre les deux, laissant le temps à  l'irlandais de reprendre ses esprits suite à ton coup magistral, tu croises les bras avant te t'adresser de nouveau à eux.

"Bon. Il se passe quoi, ici ? Depuis quand vous fricotez ensemble, tous les deux ?"


Dernière édition par Ciara Redbird le Lun 15 Oct 2018 - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 203

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Lun 15 Oct 2018 - 10:10

Ce type tu ne l'aimais pas c'était une certitude. Déjà qu'il se croyait tout permis cet abruti voilà maintenant qu'il se foutait de ta gueule ouvertement. Il pouvait rire autant qu'il le voyait mais avec une balle de ton flingue entre les deux yeux inutiles de dire qu'il rirait jaune ! Et les paroles de ton interlocuteur ne faisaient que t'inciter à presser la détente. Il croyait quoi ce petit con, que t'allait sortir un AK ou un autre dans le genre ? Peu importe l'arme utilisée seul le résultat comptait et n'importe quelle balle de n'importe quel flingue ferait l'affaire si elle se logeait dans la caboche de cet imbécile. Encore un qui compensait une quelconque frustration avec son sabre... exactement comme certains petits jeunes des gangs rivaux qui prenait un putain de revolver magnum simplement au regard de la taille du canon. 

Toutefois cet homme ne semblait pas enclin à négocier ce qui faisait réellement pencher la balance sur le pétage de gueule que sur les négociations. L'idée de lui brûler sa face de premier de la classe avec tes flammes était très alléchante. Tu gardais le silence tandis qu'il semblait avoir une idée ? Mais s'il savait où il pouvait se la foutre son idée bon dieu ! D'un coté tu venais d'apprendre son nom et que tu pourrais éventuellement bénéficier de son réseau d'information ce qui pourrait ne pas être négligeable comme il semblait très bien informé. Sauf que ta fierté t’empêchait de sceller cet accord pour le moment. 

"Si je suis gentil ? Tu me prends pour qui abruti ?" 

Cette fois tu allais appuyer sur la détente de ton arme et l'envoyer six pieds sous terre lorsque Ciara faisait son entrée. Incrédule tu baissais ton arme lorsqu'elle te le demandait puisque c'était en quelque sorte une promesse que vous vous êtes faite lors de votre toute première rencontre remontant déjà à il y a quelques temps. 

"Mais qu'est-ce que tu fous là Cia..." 

Tu n'avais pas eu le temps de prononcer totalement son prénom que déjà son poing heurtait ton faciès. Cependant tu ne reculais pas levant simplement le poing en regard dans un réflexe avant de te stopper le regard noir et de cracher du sang sur le sol du garage.

"Putain qu'est-ce que vous avez tous à m'en mettre plein la gueule en ce moment ?!? Fais chier !"

Tu secoues la tête repointant ton arme sur ce fameux Terrence que Ciara semblait connaître. S'il venait à broncher tu allais le refroidir direct. 

"Toi t'avises pas à te marrer ou je te jure que je te bute !"

Cependant les paroles de Ciara te faiserent baisser ton arme à nouveau. Que voulait-elle dire par un compte à régler ? Et pourquoi elle l'appelait papi ? Elle le connaissait donc ? Ça commençait vraiment à faire trop pour toi surtout en ce moment. Il ne manquerait plus que Tihana ou les spiders se pointent ici et ce serait la fête au village ! Posant une main sur ta mâchoire endolorie tu te tournais une nouvelle fois vers Ciara qui pouvait voir que tu ne goûtais que très peu à son intervention. Soufflant, l'arme à la main tu faisais signe à Terrence de passer, que tu lui laissais le champ libre. 

"Une chose à la fois, toi vas chercher ton truc on négociera après et toi..."

Tu attrapais Ciara par le bras pour faire seulement quelques pas sur le coté. Cette fois tu ne la ménageais pas, elle ne le méritait pas. 

"Tu peux parler calmement au lieu de toujours frapper ? C'est redondant en face. J'aurai pu répliquer par réflexe tu t'en rends compte au moins ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 28/08/2015
Messages : 33

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Jeu 18 Oct 2018 - 18:38

Il n’avait pas l’air d’avoir apprécié mon éclat de rire… Mais c’était pas ma faute, non plus ! Il était ridicule ! Je n’allais pas me priver de lui expliquer juste pour préserver sa sensibilité… Dont j’avais absolument rien à foutre. Et j’en avais encore davantage rien à foutre du flingue qu’il braquait sur moi. Le truc, c’est que même si j’utilise pas forcément en permanence ma magie, je l’ai quand même. Et un bouclier de feu pourrait sans problème bloquer les balles. Et au pire, je pouvais toujours les arrêter avec mon épée.

Mais l’autre éclopé n’eut pas le temps de tirer, ni moi de faire montre de mes compétences qu’une blondinette sacrément bien foutue fit son apparition et s’interposa entre nous avant de lui baisser son flingue. Et je la reconnus à sa voix. Ciara. Ma première élève sur l’île. Je l’avais entraînée quelques années plus tôt. J’étais arrivé assez récemment sur l’île quand elle était venue me voir. J’avais fini par l’entraîner au combat pour qu’elle me foute la paix avec ça.

Et voilà qu’elle porta un joli coup de poing en plein de la gueule délabrée de l’estropié. Enfin, joli coup selon les critères de la plupart des gens. Perso, il me fit plutôt grimacer tellement il me semblait nul. Et dire que c’est moi qui l’ai formée…

Enfin, apparemment, elle avait une raison de le frapper. Et d’ailleurs, ils semblaient se connaître, vu qu’il avait commencé à dire son prénom avant de se faire momentanément interrompre. Enfin, j’en avais rien à foutre de leur relation ou de ce qu’elle lui voulait. Et l’autre qui croyait encore pouvoir me faire peur avec son joujou et qui me menaçait de me foutre une balle si je me foutais encore de sa gueule… OH MON DIEU ! J’étais absolument TER-RI-FIE ! Je me contentai de lui adresser un regard définitivement peu amène. Un jour il comprendrait peut-être qu’il n’arriverait pas à m’effrayer avec une connerie pareille.

En tout cas, il ignora Ciara quand elle demanda à la cantonade ce qu’il se passait ici… et surtout, depuis quand on fricotait ensemble. Il se contenta de me faire signe de passer. Trop aimable. Il était temps. S’il avait été raisonnable, je serais sans doute déjà parti d’ici et il serait peinard, mais non. Il avait voulu faire son malin. Je lui fis un petit signe de tête moqueur avant de répondre à Ciara.

-Oh, rien de passionnant. J’cherchais un objet à moi, il y a des chances qu’il soit dans son garage, ton copain l’éclopé a voulu se la jouer gros dur en comprenant pas que j’étais gentil avec lui, et il espérait jouer au caïd pour négocier avec moi pour que je récupère ce qui m’appartient. M’enfin, au moins, ton intervention a eu le mérite de le faire revenir à la raison, bravo Blondie !

Je m’avançais pour passer derrière l’estropié, mais avant, je pinçais les fesses de Ciara.

-Et ça, c’est pour m’avoir foutu la honte. Sérieusement, c’était quoi ce coup de poing ? Aucun impact, rien ! Trop d’élan dans les jambes, pas assez dans les hanches. Tu t’es pas entraînée, c’est ça ? Me demande bien pourquoi je t’ai formée si t’es même pas capable de te maintenir en condition par toi-même. Allez, passe par le dojo, j’te ferais une séance de remise à niveau. En attendant, j’vous laisse régler votre affaire. J’me fous totalement de ce que c’est, ça m’regarde pas. Alors amuse-toi bien, Blondie !

Sur ces mots, je passais derrière l’éclopé. J’avançai encore un peu et ressortis mon propre médaillon. Il brillait d’une légère lueur bleutée. Donc j’avais raison, il était bien ici. Maintenant, j’allais devoir me servir de ce truc comme d’une boussole absolument pas précise. Bon sang qu’est-ce que ça serait pratique d’avoir un truc comme le radar à Dragon Ball… Enfin, pas pour détecter les Dragon Ball, ça, il y en a pas dans cet univers. Non, mais un radar à fragments d’âmes, je dirais pas non en tout cas… Enfin, n’importe quel truc plus précis que ce “chaud-froid” qui me laissait presque de glace.

Je continuai donc à avancer, me dirigeant vers les directions indiquées par mon médaillon. De toute façon, je finirais bien par le trouver.



PNJ-pas si-sadique, j'te laisse le job Oli a écrit:

Petit lancer de dé qui définira si j'interviens dans le prochain tour ou non, et pourquoi. 1D6 est lancé.

-Si 1 ou 6, vous entendez un gros craquement (du genre "cracbadaboum"), comme si quelque chose de lourd venait de s'effondrer
-Si 2 ou 5, vous entendez quelqu'un crier de douleur, et c'est pas TC
-Si 3 ou 4, vous n'entendez aucun des deux à la fin de ce tour... Mais vous entendez les deux à la fois dans le tour suivant. D'ailleurs, si je fais ce score, je ne poste pas au prochain tour, TC est juste occupé à chercher son médaillon.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 372

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Jeu 18 Oct 2018 - 18:38

Le membre 'Terrence Chase' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' : 2


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 01/10/2018
Messages : 45

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Dim 21 Oct 2018 - 17:04

Tu tombes un pic, sans aucun doute. Ces deux idiots se seraient certainement écharpés si tu n'étais pas intervenue. A croire que le hasard fait bien les choses. Tu ne te formalises pas des plaintes de l'un comme de l'autre. De vrais gosses ... Mais Abel semble vouloir que tu lui rendes des comptes, tirant un peu trop brutalement sur ton bras à ton goût alors que l'autre imbécile argenté prononce ce surnom que tu détestes : "Blondie". Tu décides de l'ignorer tout simplement avant d'adresser un large sourire au motard.

"Mais non, je sais bien que tu ne frapperais jamais une femme, mon beau, même par réflexe." Tu sursautes à ce pincement soudain qui te fait écarquiller les yeux. Ton regard se fait soudainement plus dur alors que tu t'adresses à lui en pestant comme un chat mécontent. "Recommence ça Terrence et je te jure que tu ne pourras plus jamais rien pincer de ta vie ! Et je frappe qui je veux comme je veux, j'ai pas de compte à te rendre."

Tu soupires, agacée alors que Papy s'éclipse et vous laisse seul. Tu portes une main à ton front, marmonnant dans tes dents que ce n'était certainement pas ton jour pour être tombée sur lui. Puis tu relèves les yeux vers ton ami, te frottant légèrement le bras là où il t'a agrippée.

"T'y as pas été de main morte ..." Tu arbores un petite moue, relevant doucement la main pour examiner sa joue quelque peu enflée. "Moi non plus, on dirait. Désolée pour ça, c'était sous le coup de l'impulsion." L'état de Serena t'a retournée et le savoir en partie responsable avait eu pour effet de t'enflammer lorsque tu l'as aperçu. Tu te mords la lèvre en y repensant.

"Tu le savais que cette fille avait une copine avant de coucher avec elle ? Parce que si c'est le cas, ça m'étonne beaucoup de toi. Je sais que tu as des principes. Et..."

Un cri te fait sursauter alors que tu relèves les yeux vers Abel, avant de te précipiter vers l'origine de celui-ci.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 203

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Mer 24 Oct 2018 - 18:15

Tu avais le regard des mauvais jours Abel, tu n'avais qu'une seule envie : démonter la gueule de ce sale binoclard ! Il se prenait pour qui ce con ? Il n'était personne, PERSONNE ! Ici c’était toi le chef ! Cette organisation tu l'avais monté tout seul, c'était ton business et ce putain de connard venait chier dans ton jardin ? Alors s'il croyait qu'il pouvait s'en tirer à si bon compte il se foutait le doigt dans l’œil ! Tu avais bien vu son regard moqueur lorsqu'il est passé à coté de toi et puis ses paroles.... Tu ne tardais d'ailleurs pas à lui répondre : "Mais l'éclopé il t'emmerde connard !" Littéralement tu t'enflammais prêt à lui donner une bonne correction. Puis ce pincement de fesses à l'encontre de Ciara, TA Ciara.... Tes cheveux commençaient à virer au blanc signe qu'il ne fallait d'un rien pour que ta forme divine ne se manifeste. Pourtant tu luttais intérieurement pour ne pas y céder, sachant très bien dans quel état précaire tu te retrouverais après. 

Ne quittant pas des yeux cet abruti tu n'écoutais que partiellement les paroles de ton amie. C'est vrai qu'elle avait été gonflée de te frapper de la sorte alors qu'elle n'était même pas au courant de tes dernières péripéties. Tu avais cru entendre que Ciara l'avait menacé dans l'hypothèse où il recommencerait... sauf que tu étais sûr qu'il ne recommencerait pas, t'y veillerai personnellement. 

"Ouais l'impulsion... si tu veux." Marmonnais-tu n'écoutant toujours que partiellement la jolie blonde. Ce type t'avait véritablement mis en rogne et le motard que tu étais n'était pas prêt de ce calmer. Tu avais une furieuse envie de le démonter, de lui casser les rotules une à une avant de le crucifier au mur. Savait-il que le corps humain comptait deux cent six os ? Donc deux cents six façon de le faire souffrir ? Toutefois Ciara réussissait à capter légèrement ton attention en parlant de ton aventure avec Théa. Toutefois tu n'eus pas le temps de répondre qu'un cri se faisait entendre faisant sursauter ton interlocutrice. 

"Putain mais qu'est-ce qu'il branle à la fin !"

Agacé, tu dégainais ton arme prêt à tirer cette fois. Dommage pour ce type mais ta patience avait atteint ses limites. Tu t'expliquerai avec Ciara plus tard... enfin si elle t'en laissait le temps puisque visiblement l'autre abruti était en quelque sorte son maître ou un truc du genre, encore une histoire à dormir debout !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 28/08/2015
Messages : 33

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Dim 28 Oct 2018 - 22:54

Je continuais d’avancer, me fiant à mon médaillon et jouant au chaud et froid pour récupérer le fragment d’âme de Zéro. Une fois qu’il serait en ma possession, je pourrais foutre le camp d’ici et laisser ce garage derrière moi. Et l'estropié qui le possédait, aussi, d’ailleurs. Mais bon, avant ça, il fallait que j’aie une petite discussion avec Ciara. Définitivement, son coup de poing qu’elle avait donné à l’éclopé était une honte pour l’entraînement que je lui avais fait subir. Elle fait ce qu’elle veut de son temps libre, mais qu’elle se permette pas de ridiculiser mon entraînement devant moi !

Je tournai à droite, la lueur de mon médaillon semblant être légèrement plus forte par là. Puis à gauche. Puis encore à droite. Et très rapidement, ce petit jeu de labyrinthe commença à bien me saouler. Ma patience n’allait clairement pas durer très longtemps si je devais continuer à suivre cette foutue lueur et à tourner à moitié en rond, tout ça pour une connerie du boss. C’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Je soupirai, sachant pertinemment que je n’avais pas le choix. Même si, dans la réalité, le meilleur moyen de trouver ladite aiguille dans ladite botte de foin, c’est de cramer le foin et de passer un aimant dans les cendres. Ce que je ne pouvais malheureusement pas vraiment faire ici. Et merde !

Finalement, j’atteignis une pièce qui semblait être la bonne, si j’en jugeait par la lumière plutôt aveuglante qu’émettait mon propre médaillon. Au mur, quelques étagères, des bibelots dessus. Partout ailleurs, évidemment, un bordel monstre. Evidemment. Le médaillon ne pouvait décemment pas être bien en évidence, dans une pièce bien rangée. Clairement, ça aurait été trop facile. D’après le bordel et la déco, je devais être dans une espèce de chambre d’un membre du gang, mais ça ne hurlait pas “chambre/bureau/whatever du boss”, donc je n’étais sans doute pas chez l’estropié. Enfin, si, j’étais déjà chez lui… Mais pas plus qu’avant, quoi !

Je poussai un soupir, sachant que là, mon médaillon ne me servirait à rien. J’allais devoir fouiller manuellement. J’espérais ne pas tomber sur trop de déchets et de trucs sur lesquels je préférais éviter de mettre la main. Au sens propre. Pour que mes mains le restent. Propres, évidemment. Je retroussai mes manches (réellement, pas métaphoriquement) et me mit au travail, sachant pertinemment que je devais être méticuleux pour ne pas risquer de passer à côté de l’objet de ma quête.

Je fouillai pendant plusieurs minutes avant d’avoir, ENFIN, un coup de chance. Je saisis rapidement le médaillon et le fourrai dans ma poche. Une bonne chose de fête ! Maintenant, il ne me restait plus qu’à partir !

Hélas, tout à ma satisfaction d’avoir récupéré le fragment d’âme de Zéro avant son légitime propriétaire (oui, techniquement, personne n’est plus légitime comme propriétaire d’une âme que la personne dont c’est l’âme), je n’avais pas pensé à surveiller entièrement mes arrières. Et surtout, je n’avais pas prévu qu’un type viendrait m’attaquer ici.

Un bras se referma autour de mon cou, m’attirant en arrière. Mes réflexes de combattant entrèrent en jeu à ce moment-là. J’étais dans une situation potentiellement mortelle, dans laquelle j’étais en situation de faiblesse apparente. Alors, plutôt que de résister, comme n’importe quel humain normal dans une situation pareille, je me contentais de me laisser tomber à genou. Dans ma chute, j’entraînai mon assaillant, surpris de ne pas rencontrer de résistance. Mon mouvement eut aussi l’avantage de me faire éviter le coup de dague qu’il voulait m’asséner. Si j’avais résisté, nul doute que la lame m’aurait fait de gros dégâts. Dans ce cas, elle se contenta de m’ouvrir une zébrure sur la joue. Je grimaçai.

Hum… J’avais affaire à un professionnel. La plupart des assassins ne se seraient pas embarrassés d’une double attaque, à savoir, l’étranglement PLUS le coup de couteau. Un assassin débutant aurait simplement cherché à étrangler sa victime. Un assassin confirmé aurait cherché à faire vite, en donnant un coup de couteau rapide. Un assassin parfaitement entraîné aurait fait comme lui : commencer par un étranglement, pour diminuer les compétences de la cible, puis profiter de la résistance et de la perte d’oxygène pour achever sa cible avec un coup de poignard bien placé. Intéressant.

Alors que je l’emportais dans mon élan, je lui donnais un violent coup de tête dans le menton. Seul, ce coup, même s’il peut sonner la plupart des assaillants, n’aurait pas pu fonctionner contre un professionnel. Mais je le doublai avec un coup d’une simplicité enfantine. Je lui marchai sur le pied. Parfois, les astuces les plus simples sont les meilleures. Il ne s’attendait pas à un assaut aussi évident. Sa prise se relâcha. De quelques centimètres, mais suffisamment pour me permettre de passer mon bras dans le sien. A partir de cet instant, la victoire était mienne.

Tout en le repoussant, je me retournai en lui assénant un coup de fourreau dans l’estomac. Il se pencha, le souffle coupé. J’en profitai pour lui donner un violent coup de pied ascendant. Il se retrouva projeté au sol, après un court, mais magnifique vol plané. Et, pour l’immobiliser -sans le tuer, je précise, j’avais besoin de lui vivant pour savoir pourquoi il m’avait attaqué- je dégainai mon épée. Et lui plantai d’un coup sec dans la jambe, le clouant au sol. J’avais évité de trop abîmer les muscles… Mais cet imbécile poussa soudainement un violent cri de douleur. Je grimaçai. Cet idiot m’avait presque éclaté les tympans ! Et son cri avait dû s’entendre à des centaines de mètres à la ronde ! Assassin professionnel ? Oui, sauf lorsqu’il se retrouve blessé.

Je shootai dans sa main, lui arrachant son poignard. Je m’en emparai rapidement et me plaçai devant lui, commençant à jongler avec son arme avec un grand sourire. La menace était claire. S’il tentait encore quoi que ce soit, il allait à nouveau connaître la douleur. Pour le convaincre que je ne bluffais pas, je laissai glisser sa lame le long de son bras, lui cisaillant la manche et traçant un léger ruisseau rouge sur sa peau. Il tressaillit, mais réussi à garder le silence, soudainement conscient que sa survie ne tenait qu’à mon bon plaisir… Et ce bon plaisir impliquait de ne pas me détruire d’avantage les tympans. Je lui fis un sourire. Il y avait peut-être un moyen que l’on s’entende, après tout. Quant au fait qu’il avait tenté de me tuer… Oh, c’était loin d’être la première fois. A force, on s’y habitue.

Mais je n’eus pas le temps de commencer l’interrogatoire que déjà, les deux autres, évidemment alertés par le hurlement de mon… nouvel ami, se trouvaient devant moi. Un instant, je me demandai ce qu’ils pensaient de cet étrange spectacle. Moi, penché sur un inconnu ensanglanté dans la jambe duquel on retrouvait mon épée le clouant au sol, une dague dans la main et un sourire sur le visage… Puis la réalité me revint : je m’en foutais de ce qu’ils pensaient. D’un geste de la main négligeant, j’essuyai le sang qui coulait de ma coupure sur la joue.

-Ah, vous voilà ! Dis donc, Abel, c’est moi ou ton garage possède une sécurité vraiment à chier ? Sérieusement ! Un mec seul qui arrive à venir jusqu’ici, ça craint un peu la sécurité, non ?

Bon, évidemment, j’étais AUSSI un individu seul qui était parvenu jusque là… Mais j’étais un combattant exceptionnel, donc ça n’avait rien d’extraordinaire. Non, je parlais plutôt des types lambdas comme mon assassin.

-Figure-toi que ce type a essayé de m’assassiner. J’aurais cru que tu voudrais t’en charger toi-même, mais bon… Faut croire que je t’avais trop surestimé. Même si en vrai, je doute que tu sois derrière tout ça…

Je supposai que l’éclopé allait vouloir l’interroger lui-même. Je lui fis donc un geste de bras pour lui laisser l’honneur de la question. Je n’avais juste pas remarqué un léger élément… Qui en soit ne représentait absolument rien pour moi.

Sur le bras de mon assassin, on pouvait voir un tatouage bien particulier, qui avait été dissimulé par la manche que j’avais découpée. Il s’agissait d’une araignée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 01/10/2018
Messages : 45

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
3 ★ - Complex
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Mer 7 Nov 2018 - 21:02

Tu hausses un sourcil. C'est toi ou il ne t'écoute absolument pas. Si tu étais un hamster, tu aurais sans doute gonfler les joues de colère à cet instant. Mais pas le temps de lui faire la morale sur ses manières, puisque ce cri vous interpelle tous les deux. Tu sens ton ami sur les nerfs alors qu'il dégaine son arme à feu. Tsss ... Tu n'aimes vraiment pas ça. Tu emboîtes le pas pour retrouver Terrence qui semble avoir une agréable compagnie. Au vu des premières paroles de celui-ci, tu poses ta main sur le torse de l'irlandais pour l'apaiser, bien qu'il ne lui faudrait pas grand chose pour le faire dégoupiller.

"Terrence. Tu pourrais la fermer ? Merci ! Sinon, tu vas finir par me donner envie de remercier notre invité pour service rendu à la communauté en voulant te supprimer."


Tu observes le soit-disant assassin et l'Argenté avant de t'avancer vers lui. Sans aucune forme de procès, tu lui décoches un magistral coup de poing dans la mâchoire, à l'endroit même où sa joue est éraflée. Outch, ça doit faire mal ça. Mais pourtant, tu ne ressens aucune once de culpabilité, bien au contraire. Un large sourire satisfait ourle tes lippes. Il ne l'a pas volée celle-là.

"Et celle-ci, je crois que tu sais pourquoi, Monsieur le Peloteur. Assez classe pour toi, Papy ?" Tu poses tes yeux sur la jambe du criminel, clouée au sol par l'arme de Terrence. "Hmm. T'as pas fait les choses à moitié."

Tu scrutes l'inconnu, alors que tu détailles la marque sur son bras avant de te retourner vers ton ami. Tu doutes quelque peu que la véritable cible était cet idiot d'épéiste. Il était sûrement là au mauvais moment, au mauvais endroit.

"Abel, ça te dit quelque chose cette marque ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 203

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   Ven 23 Nov 2018 - 6:55

Si Ciara n’avait pas frappé ce connard nul doute qu’il se serait déjà pris une balle entre les deux yeux ! Il se la jouait tellement alors qu’il ne possédait même un dixième de ton charisme… non même pas la moitié d’un dixième. Connaissant très bien la Saruta tu étais certain qu’elle l’avait fait exprès pour éviter une nouvelle effusion de sang. Elle te l’avait bien dit lors de votre première rencontre dans ce bar miteux qu’elle avait horreur des armes à feu et tout ce qui en découlait. Restant en retrait tu dégoupillais totalement lorsque Ciara te présenta la marque. 

« Espèce d’enculé ! » Tu te précipitais bousculant légèrement ton amie au passage pour envoyer ton poing dans la figure du tueur. S’en suivit un autre coup, un troisième et en encore un autre jusqu’à ce que cet enfoiré perde connaissance sous tes poings. Une fois que tu eus terminé de te défouler, tu te redressais haletant et bien plus fatigué qu’à l’accoutumé pour tirer sur le malheureux. Une simple balle… entre les deux yeux avait achevé l’homme qui était quoi qu’il en soit inconscient. La mine des mauvais jours sur ton visage tu percutais enfin que les Spiders étaient en train d’envoyer des tueurs à tes trousses. Tu revenais vers Ciara, caressant son épaule comme pour te faire pardonner lui glissant un « désolé » sincère avant de te laisser tomber contre une caisse cachant des armes. 

« Le fonctionnement des gangs est différent de ce que vous pensez connaître… nos assassins ne connaissent que la cible et pas les raisons. Cette marque seule suffit à me donner l’identité des commanditaires. Pas besoin de le garder en vie donc. »

Tu poussais un soupir avant de regarder de nouveau Ciara dans les yeux, elle était ta seule amie et bien plus selon certaines circonstances. Même si elle pouvait avoir quelques griefs contre toi et ce que tu avais fait avec Théa tu savais que tu pouvais compter sur elle. 

« Cia… ma belle… tu peux surveiller Serena s’il te plait ? Ils vont peut-être essayés de s’attaquer à Théa et son entourage s’ils sont remontés jusqu’ici. » Tu marquais une pause avant de t’adresser à Terrence : « Hé le balafré, tu peux prendre ce que tu veux dans ce garage… en échange je te demande juste de veiller sur Ciara et Serena s’il te plait. Je vais devoir m’absenter quelques temps histoire de régler certaines choses. »

A noter que tu avais employé les mots « s’il te plait » ce qui n’était pas facile pour toi mais l’urgence de la situation te forçait à courber l’échine et à te montrer beaucoup plus conciliant.  Tu reprenais toutefois : « J’imagine que tu as besoin de mains d’œuvre pour retrouver ce que tu cherches… si tu fais ça pour moi j’accepte de t’aider c’est aussi simple que ça. »

Caressant tes phalanges endolories tu attendais une réaction de la part de tes interlocuteurs.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I will bang your gang [PV Abel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I will bang your gang [PV Abel]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Wohoo's Gang Bang
» [Quest] Le gang Bang sans biafine
» De chefs de gang à chefs d'entreprise: pari tenu
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Big Bang Theory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Autres lieux-
Sauter vers:  
Top-Sites