Partagez | 
 

 Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~

Aller en bas 




Invité
Invité
MessageSujet: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Jeu 27 Sep 2018 - 19:49

Recherche de personne disparue

Feat Giovanni Cacciaguerra



La nuit tombait sur la ville, les derniers relfets de l'astre mourant nimbait d'or et de feu les immeubles et le quartier s’illuminait lentement d'autres lueurs. Joyce se trouvait face à la discothèque, elle n'aimait pas ce genre d'endroit où la sueur le bruit et les mauvais comportements se trouvaient nombreux, mais c'était un de ceux que sa soeur elle appréciait. Au vu des dernières recherches, Freddy aurait très bien pu essayer de venir travailler là, d'après ses recherches c'est la seule discothèque importante de l'île. Elle pouvait toutefois se tromper, mais ne connaissant personne dans ce milieu elle y allait un peu à l'aveuglette. Le soucis principal se trouvait dans les règlements de l’établissement. Bien qu'elle n'ait pas l'âge requis elle allait tenter de pénétrer dans les lieux. Relativement tôt, l début de soirée commençait à peine, elle passait plus de temps à observer les gens qui se baladaient. Ils n'ouvraient pas avant dix heures du soir, elle espérait que justement il n'y aurait que peu de monde à ces moment là et tablait dessus.

Y aller seule n'était pas forcément une bonne idée, mais elle doutait de vouloir déranger les deux personnes dans ses contacts. Peut être parce que l'un lui dirait qu'elle devait cesser sa quête et que l'autre lui dirait qu'y aller seule était de l'inconscience pure. Mais elle devait explorer toutes les pistes avant de se décider à laisser le passé derrière elle. D'ailleurs, est ce que seulement elle y avait mis assez de temps dernièrement ? Elle serra son portable dans sa poche, ce serait son dernier recours, si cela tournait mal, mais même dans ce cas, déranger l'un ou l'autre n'était pas dans ses intentions. Déjà pour éviter les sermons, et d'autre part parce que c'était sa recherche, elle voulait ne laisser aucuns doutes perdurer. Si sa sœur avait pu avancer et se libérer en partit du poids de leur enfance ici, elle ne pourrait elle le faire entièrement et pleinement qu'une fois son aînée retrouvée ou .. Déclarée disparue ... Elle inspira et expira plusieurs fois avant de faire demi tour, elle irait s'acheter un sandwich qu'elle mangerait dans un coin et attendrait simplement l'heure d'ouverture. Ses pas la menèrent vers une échoppe de plats à emportés, et elle en choisit un pour ensuite s'installer seule à une table, sortant son carnet pour recouper les dernières informations.

D'après Lyra, sa sœur vivait dans cette ville là, ou du moins y avait vécu, vu l'immensité et le réseau dense elle comprenait pourquoi sa colocataire avait voulut l'y emmener. Mais elle avait ses examens à préparer. Et l'ennuyer à cet instant ne serait que pure égoïsme. Elle avala la salade composée et le pain, le regard dans le vague croisant parfois des lignes entre ce qu'elle avait pu découvrir et ce qui lui manquait encore pour saisir l'endroit ou pouvait être sa sœur. Une vibration interrompit sa rêverie et elle sortit le coupable voyant le rappel, elle n'avait décidément pas encore l'habitude, elle sourit un peu malgré elle. Elle posa l'antiquité électronique sur la table en décalant les reliefs de son repas et composa un message à l'intention du détenteur de son cœur. Sans mentir vraiment elle restait dans le vague, attendant qu'il lui donne l'aval pour l'appel. Durant les quelques minutes de conversation maladroite, l'un comme l'autre devait sans doute avoir besoin de beaucoup de temps pour parvenir à vaincre leurs timidités respectives, elle resta évasive sur sa localisation, puis vinrent les quelques mots rituels échangés, apportant son lot de rougeurs sur les joues de la demoiselle. Elle raccrocha et respira lentement, son coeur battant toujours follement à entendre la voix du jeune homme. Elle grimaça cependant quelque peu, elle n'aimait pas à lui cacher des choses, mais il avait bien droit à des soirées tranquille sans qu'elle l'embête avec ses peurs continuelles.

Les lumières des rues étaient toutes actives à présent et elle se leva, rassemblant ses effets personnels pour aller jeter les déchets dans les poubelles prévues à cet effet. Elle enfila son manteau et le resserra au cou, il commençait vraiment à faire froid et elle était souvent sujette à des rhumes en cas d'écarts importants de température. Elle prit ensuite son courage à deux mains, serrant la fausse carte dans sa main moite, elle l'avait faite faire après s'être rendu compte de la limite d'âge et bien qu'elle ne triche réellement que de quelques mois, cela la rendait anxieuse de se voir refuser l'accès. Chose heureuse, elle arriva en même temps qu'un groupe de jeune fille et se glissa avec elle dans la boite de nuit, les observant en imitant leurs gestes, ne gardant sur elle qu'une simple sacoche qui contenait son portefeuille et son portable. Elle remit son manteau contre un ticket se retrouvant en leggings et jupe qui ne faisaient finalement pas si tâche que cela dans l'univers pour l'instant relativement peu bruyant des lieux. Elle avait attaché ses cheveux avec un bandeau, et avait mis en haut un pull long qui pouvait la couvrir entièrement si elle le dépliait , pour l'instant retenu par une ceinture. (image ici) Elle suivit les autres qui s'éloignaient en papotant et se trouva dans l'espace ouvert de la boite, hésitant tout d'abord elle finit par se diriger vers le bar. Ce serait le meilleur endroit pour demander des renseignements dans les livres policiers après tout. Elle s'installa sur un tabouret et attendit son tour pour demander une boisson non alcoolisée, regardant le cocktail avec un air surpris. D'un geste du menton le barman désigna le groupe rentré plus tôt et les jeunes femmes qui avaient été rejointes par d'autres jeunes gens.

Tentée de refuser, elle se rappela ses derniers efforts et remercia simplement d'un mouvement de tête le groupe avant de détourner son regard vers le DJ. Elle amorça alors la conversation avec le barman, lui demandant quels genre d’artistes ils avaient engagés, dans les deux dernières années. Quand il avait le temps de rester près d'elle il répondait mais allait maintenant servir les clients qui devenaient de plus en plus nombreux. La musique elle aussi devenait de plus en plus sourde. Quelque peu nauséeuse, Joyce fixa le verre et se leva de sa place pour tenter de localiser les lieux d'aisance. Son objectif repéré elle se fraya un chemin dans la foule sautant et hurlant suivant les musiques et ne retrouva un semblant de calme qu'une fois dans les toilettes. Pour le moment sa recherche faisait choux blanc, elle n'avait plus qu'à demander au Dj au moment d'un changement. Elle se passa un peu d'eau sur le visage, essuyant calmement son visage en sentant la sueur perler à son front. Elle ne devait pas digérer le jus de fruit mélangé servit. Elle secoua la tête et se lava, les mains avant de rejoindre la salle bondée maintenant. Elle se faufila dans la foule en direction du Dj quand elle sentit sa main se faire happer derrière elle, elle se retourna et se trouva face justement à l'un des artistes qui ouvrit la bouche pour parler, montrant qu'elle n'entendait rien elle se trouva tirée dans la foule par le jeune homme alors qu'il passait des portes battantes donnant sur le derrière de la boite de nuit. L'air frais fit un bien fou à la jeune fille pourtant un malaise persista quand elle remarqua le groupe autour d'elle. Des souvenirs peu rassurant se mêlant à sa vision qui se brouillait. Ils parlaient de choses étranges, qu'elle ne comprenait pas, pensant qu'on s'était trompé sur elle elle voulut faire demi tour et se trouva projeté contre le mur alors que celui qui l'avait tiré là là coinçait maintenant tout en palabrant avec les autres. Elle voulut faire un geste vers sa sacoche mais celle ci lui fut prise sans autre forme de procès alors qu'ils vidaient le contenu sur un tonneau en larmoyant sur le peu d'espèce qui s'y trouvait et sur l'ancienneté du téléphone. Joyce eut le seul mécanisme censé de toute la soirée :  elle se mit à hurler, vite bâillonnée par celui qui lui tenait le bras dans le dos maintenant.






Dernière édition par Joyce Watson le Lun 1 Oct 2018 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 24/08/2018
Occupation : Étudiant / Super-héros
Sexualité : Hétéro
Messages : 20

Carte de Jeu
Double Compte: Shultz A. Loran
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
2 ★ - Multiple
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Lun 1 Oct 2018 - 9:40


Cela ne faisait que quelques jours que Giovanni était sur l’île des descendants, mais il avait déjà commencé ses rondes nocturnes. Au début il s’était contenté d’arpenter Kousha, mais le coin était plutôt calme et son “expertise” n’était pas nécessaire là-bas. Il avait décidé d’y intervenir seulement si une enquête de police nécessitait une aide un peu moins… légale dirons nous. Bref, après avoir étudié les options qui s’offraient à lui, il décida d’opter pour Amishawa. Étant la capitale de l’île et la ville la plus densément peuplée, il était facile de deviner qu’il s’agissait aussi certainement de celle avec la plus forte criminalité. Cependant, en deux jours de patrouille il n’avait pas encore rencontré d’infraction.

C’est perdu dans ses pensées qu’il voguait dans les quartiers les plus susceptibles d’être dangereux. Il essayait d’éviter les grandes artères et restait aussi souvent que possible à l’abri des lampadaires. Ne connaissant pas vraiment la position des forces de l’ordre sur le cas des héros masqués, il préférait ne pas se faire remarquer.

*J’ai besoin de pouvoir détecter efficacement les crimes et autres délits, je ne peux pas juste me balader en espérant avoir de la chance…*

Bah oui, parce qu’en une semaine notre italien en collant avait fait chou blanc. Pas un criminel à tabasser ni un voleur à enfermer dans une benne à ordure. Il commençait presque à croire que son aide n’était pas nécessaire. Il fallait bien comprendre qu’ici tout le monde était un demi-dieu. Les policiers devaient certainement recevoir un entraînement dans le maniement de leurs dons. Enfin, cela lui paraissait logique.

Néanmoins, son inutilité ne lui plaisait guère. Il aurait dû se réjouir, se dire que c’était une bonne chose que la ville ne soit pas continuellement à feu et à sang. Mais quelque chose le tracassait, son instinct lui disait de continuer, chaque soir, ne serait-ce que par simple acquis de conscience.

C’est alors, au détour d’une ruelle sombre, non loin de la grande discothèque, qu’il entendit un cri. Non, pas juste un cri, un cri de détresse, empli de désespoir et de peur. Ce S.O.S le sortit de ses pensées et il releva rapidement la tête vers l’origine de ce cri. Il venait de repérer un groupe de personnes non loin de l’entrée de service de la boîte de nuit. Il s’approcha discrètement, comptant sur l’effet de surprise face au surnombre.

Il y avait trois hommes. Le premier maintenait une jeune femme contre le mur tandis que les deux autres vidaient son sac à la recherche d’un objet de valeur ou d’argent à dérober. Ils devaient être à cinq ou six mètres. Trop loin pour pouvoir lancer un assaut efficace. Ou alors… Une idée venait de germer dans son esprit. Il se cachait derrière une poubelle. Le genre de celle qui prennent feu rapidement qui ont des roulettes.

La benne en plastique s’embrase brusquement, sûrement grâce à des restes d’alcool, et Giovanni la lança de toutes ses forces sur les deux hommes qui se trouvaient le plus près de lui. Pendant qu’ils avaient tous leur attention braquée sur le char enflammé, l’italien se déplaça et lorsqu’ils repoussèrent la poubelle sur le côté en modifiant l’aspect du bitume, le héros se trouvait juste derrière. Se jetant sur celui qui avait dévié la route de la poubelle, il lui flanqua un direct du droit qui résonna dans toute la ruelle. L’explosion qui venait d’avoir lieu entre le poing et le visage avait produit un violent flash lumineux et un bruit assourdissant.

Il n’avait pas eu le temps de se placer en garde que des lianes venaient s’enrouler autour de son poing droit. Il posa la paume de sa main gauche dessus et les plantes s’embrasèrent vivement. Il en profita pour se lancer sur son second adversaire et cette fois c’est un crochet du gauche qui éclata au visage du malfrat.

Cela faisait maintenant deux hommes à terre. Son attaque surprise lui avait permis de réduire l’avantage du nombre et il ne restait plus que l’otage et le troisième homme debouts. L’instant de surprise était passé et désormais le combat allait être plus équitable. C’était l’inconvénient d’un pouvoir comme celui de Giovanni, entre le son assourdissant d’une détonation et le flash aveuglant qui l’accompagne, il ne peut pas porter plus de deux ou trois attaques d’affilé sans être repéré.

Il se plaça en garde, les mains loin devant son visage, les yeux observant tout ce qu’il se trouvait autour de lui. Comme le lui avait appris l’un de ses enseignants, il faut voir sans regarder. Si l’on fixe son regard sur un point précis, non seulement on donne une indication de trop à son adversaire, mais en plus on réduit drastiquement son champs de vision et de fait on abaisse sa propre vigilance.

“Écoute mon grand, le bruit va certainement attirer la police. Si tu veux pas avoir d’ennui tu ferais bien de partir en laissant la jeune femme tranquille.”

L’important dans une situation impliquant un otage, ce n’était pas l’arrestation du malfrat mais bien la sécurisation de la victime. S’il laissait partir le dernier il y avait de fortes chances que ses petits copains le balance de toute façon pour alléger leur peine, ce n’était que partie remise au final.


Giovanni baragouine en anglais et te drague (pas du tout) en italien
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Lun 1 Oct 2018 - 20:51

Recherche de personne disparue

Feat Giovanni Cacciaguerra


Stupide, le mot tournait en boucle dans son esprit, stupide d'avoir été seule, stupide d'avoir suivit un inconnu, stupide de ne pas avoir eu le réflexe qu'elle aurait eu avant de faire lâcher celui-ci, stupide encore parce qu'elle doutait fortement que dans ce coin désert d'autres demi dieu s’intéresserait à son sort. Elle regarda le aigre butin du groupe et pensa qu'ils sauraient admettre de s'être trompé de cible, elle n'avait rien sur elle qui soit de valeur, ni même intéressant d'un point de vue pécunier. Ca c'était avant qu'elle remarque leurs regards, son cauchemar reprenant vie dans ses yeux. Mais avant même que ses doutes ne se révèlent exacts, elle vit horrifiée une benne s'enflammer près d'eux. Elle n'avait pas forcément peur du feu, cependant, il était destructeur, et incontrôlé serait sans doute dangereux. Ce n'est que lorsque qu'elle se mit en mouvement vers eux q'elle eut un mini doute, il n'y avait pas une once de vent dans la ruelle, la pente était certes minime mais l'objet ne s'était pas mis en route seul. Voyant le sol se modifier et dévier la poubelle enflammée sur roulette, elle soupçonna un manipulateur de terre parmi le groupe d'homme. Personne qui partit mordre la poussière dans un flash et suite à un impact dans sa mâchoire. Le bruit la fit fermer les yeux à demi, n'aimant pas les sons bruyant elle était servie ce soir, si elle rentrait indemne elle se ferait une cure de silence pendant au moins vingt minutes.

Le deuxième devait manipuler les plantes, ou quelque chose approchant, vu que l'individu qui venait interrompre le vol se trouvait enrouler dans des lianes, du moins un bref instant avant qu'elles ne soient calcinées par le manipulateur de feu. Il était donc l'instigateur de la benne en contre bas qui brûlait toujours. Elle ne pouvait pas vraiment détacher son regard de la benne remarquant que le peu d'affaires qu'elle avait se trouvaient maintenant sous le brasier et la fondue de plastique sous la chaleur. Elle pâlit, ce n'était pas grand chose mais c'était tout ce qui la reliait encore à sa sœur. Cela suffit à briser le contrôle qu'elle avait en temps normal sur son pouvoir. Elle n'entendit pas ce que l'intervenant venait de dire, toute à sa rage qui prenait vie en elle, elle sentit avant eux le vent se lever. La benne qui brûlait toujours se trouva rapidement enserrer dans un vent qui étouffait les flammes, coupant l'oxygène et faisant cesser le feu alors que la fureur du vent une fois le brasier éteint se retourna contre celui qui l'avait touchée. Brusquement il la lâcha en se tenant le visage, les yeux de l’américaine avait viré au doré sombre, et son regard ne quittait pas celui qui de tortionnaire tournait à victime, suffoquant lentement devant l'inconnu. Si Joyce est d'une nature avenante et renfermée en général, menée à ses limites elle laisse libre court à sa puissance qui n'a fait qu'augmenté au fil des dernières semaines. Et qui à cet instant échappe à tout contrôle et surtout au sien.

Voir l'homme chercher l'air dont elle le prive ne lui fait ni chaud ni froid, en son sein une ombre grandit qui prend lentement de l'ampleur, ancienne forme qui ne se révèle pas encore mais qui laisse présager de sombres moments. Puis aussi soudainement qu'elle a fait venir à elle le vent, celui-ci retombe, en même temps que Joyce qui s'écroule au sol, suffoquant à son tour. Elle reste immobile sans oser bouger pour l'instant, peu certaine de ses mouvements alors que son agresseur de précédemment retrouve lui aussi accès à l'air ambiant avec de longues inspirations. Le silence règne dans la ruelle alors que de vagues remous laissent comprendre que les précédents mis KO semblent reprendre conscience.




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 24/08/2018
Occupation : Étudiant / Super-héros
Sexualité : Hétéro
Messages : 20

Carte de Jeu
Double Compte: Shultz A. Loran
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
2 ★ - Multiple
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Mar 2 Oct 2018 - 11:53



Alors que Giovanni venait de mettre en garde son dernier adversaire, une tempête sembla se lever dans la ruelle. Il ne savait pas vraiment de qui elle était le fait. Enfin, il ne le savait jusqu’à voir l’expression ahurie de l’agresseur suivie de sa suffocation. Ce don était terrifiant. Comment lutter face à la fuite inexorable de l’air hors de son propre corps ? Il semblerait que finalement la jeune femme pouvait se débrouiller d’elle même, l’italien semblait oublier qu’ici, tout le monde possède un don.

Alors qu’il relâchait son attention pour observer, médusé, la lente agonie de l’homme face à lui, les autres semblaient commencer à émerger. Ils devaient être sacrément costauds pour ne pas être bien endormis après de tels coups. Sentant que la situation commençait à déraper, le héros masqué allait tenter de calmer la demoiselle quand le vent retomba, en même temps que celle qui l’avait invoqué. Il se pencha sur elle, posant avec précaution une main qui se voulait réconfortante sur son épaule.

“Vous allez bien ? Vous voulez que je vous emmène aux urgences ?”

Mais qu’est-ce qu’il racontait là ? Il ne savait ni voler ni courir à la vitesse du son, n’importe quelle ambulance irait plus vite que lui. Surtout qu’il n’avait même pas de véhicule. Enfin, il voyait bien que les trois brutes allaient se remettre d’aplomb. Laissant la victime quelques menues secondes, il décida de ne pas prendre de risque et frappa chacun des hommes à terre avec violence. Récoltant tous deux frappes du pied accompagnées d’une explosion. Si ce qu’il pensait été juste, ils n’allaient pas mourir, pas pour si peu.

Il retourna s’accroupir auprès de la victime après avoir fouillé dans les poches du dernier homme pour lui subtiliser son téléphone. Il appela le numéro des secours. C’était la première chose qu’il avait mémorisé avant de commencer ses rondes. Il tenta de changer le timbre de sa voix pour que personne ne puisse remonter jusqu’à lui.

“Bonjour, je viens de blesser grièvement trois hommes qui tentaient de s’en prendre à une jeune femme derrière la discothèque Key's Power. Et la victime de l’agression semble avoir besoin d’aide également. Au revoir.”

Il ne raccrocha pas, des fois que les services aient besoin de géolocaliser le téléphone pour retrouver le lieu exact des échauffourés. Il le posa à même le sol, non loin de la porte arrière. Il décida de rester aux côtés de la jeune femme jusqu’à entendre les gyrophares. Il ne savait pas si les autorités acceptaient les héros indépendants, il ne voulait pas avoir à faire avec la justice de l’île. En attendant, il resta près d’elle, au cas où elle aurait besoin de lui.


Giovanni baragouine en anglais et te drague (pas du tout) en italien
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Mar 2 Oct 2018 - 18:40

Recherche de personne disparue

Feat Giovanni Cacciaguerra



Elle restait prostrée au sol incapable de respirer plus calmement que ce quelle faisait.  Son cœur palpitait si fort quelle sentait le sang battre a ses tempes, son corps tremblant par a coup de la puissance libérée sans prévenir.  Est-ce que c’était ainsi pour tout le monde ? Les pouvoirs peuvent ils prendre vie en eux et devenir des dangers publiques en puissance ? Elle perçu les pas en vibration sur le sol,  Restait a déterminer si c’était l’inconscient ou l’un  des agresseurs.  Elle ne comprenait pas comment sa recherche la faisait faire face a de tel dangers,  est ce que c’était un avertissement continu ? Elle ferma les yeux sachant de trouver une parcelle de pouvoir quelle puisse contrôler pour se défendre si il le fallait encore.  Elle sentit la main sur son épaule et se crispa d’instinct avant de percevoir la voix qui ne semblait pas agressive.  Elle ne faisait donc pas fuir tous les êtres qu’elle croisait.  Elle comprit sa question et sentit a la fois des larmes et un rire monter a ses lèvres.  Elle voulut répondre mais son souffle lui manquait encore et puis la il avait raison les autorité pouvaient débarquer a tout moment.  Elle se redressa a moitié restant accrohpit le souffle toujours très rapide et sentit cette fois sa voix lui échapper.  

“Bonjour, je viens de blesser grièvement trois hommes qui tentaient de s’en prendre à une jeune femme derrière la discothèque Key's Power. Et la victime de l’agression semble avoir besoin d’aide également. Au revoir.”

Après son pouvoir c’était son corps qui semblait déterminé à  la lâcher.  Après un effort incommensurable elle parvint a calmer son rire et ses tremblements pour se figer en l’entendant parler.  Au non de tous les Dieux il n’avait pas réellement appelé les autorités ! Elle se redressa et sentit la terre vaciller autour d’elle se retrouvant rapidement a genoux de nouveau.  Loin étaient ses désirs de  passer inaperçu la elle voulait simplement fuir. Et peu importe ce qu’il pouvait penser d’elle,  son esprit ne semblait pas avoir retenue ce que hors de contrôle elle avait fait. Par contre l’hôpital c’était tellement hors de question quelle y retourne tout sauf ça de plus elle n’avait aucune des réponses quelle était venue poser. Son regard se posa sur les brutes étourdies ou blessées au sol qui venaient de gouter a leur propres médecines.  En tout cas ils semblaient bien incapable de lui expliquer maintenant si elle était une victime choisie au hasard ou bien s’ils sen étaient pris à elle par ressemblance ?

Elle souffla lentement,  forçant ses poumons a retrouver un rythme plus acceptable et surtout qui lui permette de se lever.  Voyant qu’il était revenu elle chercha des yeux le téléphone.  Non,  elle nan avait pas finit ici et elle aurait ses réponses seulement il avait déjà donné trop d’indication.  La boite de nuit étant la seule de la ville ils ne tarderaient pas a intervenir elle avait pu constater la rapidité des secours et des soigneurs de l’île.  Et avec sa malchance si elle tombait sur ceux qu’elle avait déjà croisé….  Elle se redressa en s’appuyant au mur.  Récupérer ses affaires et décamper avant de se trouver face a la police.  Des souvenirs sombres revenaient et elle luttait pour ne pas se trouver submergée de nouveau. Son regard redevenus vairons passa sur le justicier en herbe qui venait de réduites a néant ses espoirs de réponses pourtant il était intervenu,  elle oscillait entre lui dire merci et imbécile… Le premier l’emporta et elle inclina brièvement la tête vers lui et murmura plus que ne prononça un « Merci pour votre aide mais je n'ai pas besoin d'aller où que ce soit. » se dirigeant ensuite vers la benne qui fumait toujours quelque peu.  

L’odeur avait de quoi faire reculer quelqu’un au nez fin cependant elle n’avait nu le temps ni le loisir de faire la fine bouche.  Elle se mit a quatre pattes et tenta de localiser sac,  téléphone,  portefeuille, et contenu répandu par les malfrats tout en pestant et rageant toute seule de ce temps de perdu.  Elle mit la main sur le premier le ramenant vers elle elle remarqua les brûleurs et déchirures qui bien plus que les bleus qu’elle avait lui mirent les larmes aux yeux.  Ça..  Elle aurait du mal a le cacher que ce soit a son petit ami ou sa colocataire la disparition de son bagage fétiche.  Restait que les sirènes se rapprochaient elles, et l'envie de visiter de nouveau l'établissement de soin n'était pas dans ses projets proches, surtout qu'ils risquaient de prévenir sa personne justement à contacter et qu'elle n'aimerait pas inquiéter son petit ami si vite. Elle tâtonna jusqu'à s'en démonter l'épaule presque et parvint à récupérer l’essentiel, déchirant son portefeuille dans les débris fumant et sentant maintenant fortement le brûlé. Voila une lessive qui serait à faire avant de rentrer en priant qu'ils aient des machines quelque part sur la route. Elle sentit sa manche se faire entaillé dans l'un des lambeaux de plastique et sera les dents en glissant sur le côté, serrant ses trésors contre elle. Restait qu'elle partit dans le sens inverse de l'arrivée des secours, ne désirant pas vraiment se retrouver face aux autorités, elle se ravisa à peine une seconde avant de le toiser et de lui lancer : « Tu ne devrais pas rester là ... Ils pourraient porter plainte tu sais ? » L'invitant sans vraiment le faire à la suivre vers l'autre côté pour esquiver les lueurs vives qui éclairaient maintenant l'entrée de la ruelle, restait à savoir quel serait sa décision à lui, la sienne était prise en tout cas, décampant dans l'opposé de ceux qui arrivaient.





Dernière édition par Joyce Watson le Sam 6 Oct 2018 - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 24/08/2018
Occupation : Étudiant / Super-héros
Sexualité : Hétéro
Messages : 20

Carte de Jeu
Double Compte: Shultz A. Loran
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
2 ★ - Multiple
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Ven 5 Oct 2018 - 7:58


La jeune femme était visiblement en état de choc, elle ne parvenait pas à se lever et l’italien voulait lui dire de ne pas bouger, d’attendre l’arrivée des secours mais il préféra rester près d’elle, attendant qu’elle se calme et qu’elle reprenne son souffle. Quand elle finit par arriver à se relever et à reprendre possession de son corps, elle se tourna vers le jeune homme. Inclinant légèrement la tête, elle le remercia. Mais elle ajouta qu’elle n’avait besoin d’aller nulle part. Le masque du héros empêcha la victime de voir le visage circonspect de ce dernier. Il n’était pas franchement convaincu et n’allait pas la laisser partir dans cet état. Elle tenait à peine sur ses jambes et venait de subir un événement traumatisant.

Elle alla tant bien que mal récupérer ses affaires. Giovanni vit que la plupart d’entre elles avaient souffert durant la lutte, plus précisément à cause de la benne enflammée. Il se sentit mal d’avoir causé la destruction partielle des biens de la demoiselle. Alors qu’elle finissait de ramasser ce qu’elle pouvait, il entendit les sirènes se rapprocher. Il allait être temps pour lui de s’éclipser. Il espérait qu’elle serait raisonnable et qu’elle allait attendre d’être prise en charge par un personnel soignant.

Forcément, rien ne se passa comme il le souhaitait. Elle commença à se diriger vers la même sortie que celle qu’il comptait emprunter. Elle lui conseilla même de partir lui aussi. Il connaissait son métier, il savait pertinemment qu’il valait mieux ne pas être là à l’arrivée de la police.

“Je te rassure, je ne comptais pas rester. Par contre je ne vais pas te laisser partir seule sans avoir vu un médecin.”

Il lui emboîta le pas. Il était plus que sérieux et comptait bien la raccompagner chez elle en espérant qu’elle ne vivait pas seule. D’ailleurs, à peine étaient-ils sortis de la ruelle qu’il ajouta :

“Au fait, je suis désolé pour tes affaires. Et j’aimerais que tu consulte un médecin si tu ne te sens pas bien. Ton état dans la ruelle m’inquiète un peu je dois dire. Les insuffisances respiratoires ne sont pas à prendre à la légère.”

Il avait beau savoir que c’était probablement dû à l’utilisation de son pouvoir ou à un stress intense, il jouait le super-héros jusqu’au bout, tenant à s’assurer que la personne qu’il venait de secourir n’allait pas avoir de complication. Et puis suite à ce genre d’événement, un avis médical ne serait pas de trop.

Le héros masqué surveillait les environs, pendant qu’il la ramenait chez elle il n’était pas en patrouille et si ça se trouve d’autres personnes avaient besoin de son aide, quelque part. Mais pour l’instant il n’était pas assez puissant pour se jeter sur tous les fronts. Il avait déjà eu du mal à assommer trois pauvres types en les prenant par surprise. Il se félicita d’y être allé plus franchement que lorsqu’il était en Italie, s’il avait frappé en se retenant il aurait été sérieusement embêté. C’était la première fois qu’il avait dû frapper plus d’une fois pour s’assurer de les avoir mis hors d’état de nuire.

Il soupira en relâchant un peu son attention, il y avait peu de chance qu’ils se fassent agresser alors qu’ils sont deux et qu’ils ne sont plus vraiment dans un lieu isolé et à l’abri des regards.


Giovanni baragouine en anglais et te drague (pas du tout) en italien
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Sam 6 Oct 2018 - 17:33

Recherche de personne disparue

Feat Giovanni Cacciaguerra


Elle fronça les sourcils, si elle refusait de voir un médecin c'était en effet pour de bonnes raisons, et puis à part la fatigue elle n'avait rien de spécial, sauf peut être quelques marques au bras suite à la prise qu'il avait eu sur elle. Et le coup dans le dos suite à sa rencontre avec le mur. Au delà de cela, elle n'avait rien vraiment qui l'oblige à aller à la rencontre d'un médecin surtout que le patricien poserait des questions. Questions qu'elle ne désirait pas vraiment répondre.

“Au fait, je suis désolé pour tes affaires. Et j’aimerais que tu consulte un médecin si tu ne te sens pas bien. Ton état dans la ruelle m’inquiète un peu je dois dire. Les insuffisances respiratoires ne sont pas à prendre à la légère. ”

Il y allait fort, elle n'avait pas cessé de respirer, et à présent n'avait qu'un léger essoufflement du en grande partit au fait qu'elle avait fait appel au vent. Elle devrait peut être trouver quelqu'un d'autre qui maîtrise cet élément, savoir si elle usait mal de son pouvoir. C'était comme si l'air se raréfiait dans ses propres poumons quand elle y faisait appel. Est ce que ses limites se trouvaient là ? Elle ne pouvait utiliser que ce que contenait son corps pour se défendre ? C'était une piste à explorer, elle le garda dans un coin de sa tête.

« Ce n'est pas grave, j'en rachèterais un. »

Son souffle murmurait à peine ces mots, serrant contre elle sa pochette carbonisée, qu'elle voulut ranger dans une poche de ...Bon sang sa veste .. Elle pila au milieu de la rue avant de soupirer. Elle irait la chercher le lendemain, après tout ce n'était qu'une veste, elle trouverait bien une excuse plausible pour expliquer qu'elle ne l'avait pas en rentrant. Ou alors .. Ou alors elle ne rentrait pas de la nuit. Il devait bien y avoir des cafés nocturnes dans cette rue, surtout au vu de l'animation qu'elle générait.

« Et je ne verrais pas un médecin. Ôtez vous cette idée de la tête tout de suite »

Elle se braquait elle le sentait, et elle ne savait pas comment atténuer le ressentiment qu'elle avait en elle. Comme si une autre poussait à des actions et paroles inconsidérées. Elle posa une main sur son front, s'assurant qu'elle n'avait pas de fièvre et laissant du même coup une marque de cendre sur celui-ci. Elle soupira de concert avec lui avant de pointer du doigt l'artère pleine de monde et laissa sa main retomber ensuite.

« Je ne semble plus en danger imminent superman, tu n'as pas d'autres veuves ou orphelines à sauver ? »

C'était presque malpoli et elle se mordit les lèvres aussitôt regrettant sa pique envers quelqu'un qui s'était dressé face à des agresseurs. Beaucoup auraient certainement continué leurs routes, d'autres auraient seulement fermés les yeux. Elle soupira de nouveau et apercevant un café haussa les épaules lentement avant de le montrer à l’héros en herbe.

« Tu veux un café superman ? A défaut de soin un peu de caféine ça te tente ? » Non pas qu'elle le fasse par pitié, elle voulait se faire pardonner ses paroles précédentes en atténuant celles-ci avec une boisson offerte. Elle posa discrètement sa main sur son flanc qui se remettait de ses côtes brisé dernièrement et se dit qu'elle devait y aller plus mollo à l'avenir dans ses rencontres, ou se déplacer en groupe au choix.




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 24/08/2018
Occupation : Étudiant / Super-héros
Sexualité : Hétéro
Messages : 20

Carte de Jeu
Double Compte: Shultz A. Loran
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
2 ★ - Multiple
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Mar 9 Oct 2018 - 7:31


Giovanni fut mal reçu, malgré ses bonnes intentions, son entêtement ne semblait pas plaire à la jeune femme qui lui fit bien comprendre qu’elle ne voulait définitivement pas voir de médecin. Il se résigna, il ne pouvait pas non plus la porter sur son épaule et la déposer de force devant un cabinet ou une permanente médicale. Il dût aussi réprimer un petit rire quand il la vit porter une main sur son front et y laisser au passage une belle trace noire. Les cendres avaient cette particularité de marquer tout ce qu’elles touchaient.

C’est la pique suivante qui lui fit bien comprendre qu’elle ne voulait plus vraiment de son aide, et ce même si elle proposa de boire un café. Il fallait être réaliste deux minutes, il n’y avait aucune chance que l’établissement le laisse entrer avec son masque, il passerait pour un braqueur à coup sûr. Et il souhaitait garder son identité secrète, sinon à quoi bon s’embêter à porter un masque en premier lieu. Il finit par ouvrir la bouche à son tour.

“Non merci, je ne peux pas me permettre d’enlever mon masque, et je ne suis pas sûr d’avoir le droit de le garder dans le café. Oh et tiens, essuie-toi le front avec ça.”

En parlant il lui avait tendu un chiffon qu’il gardait toujours prêt de lui. En patrouille cela peut lui sauver la vie en cas d’hémorragie ou de fumées trop importantes. Pour en revenir à ce qu’elle disait, elle n’avait pas tord sur un point, il y avait certainement d’autres personnes qui avaient besoin de lui.

“Au fait, je serais plus comme Batman en fait, je suis pas un alien tu sais.”

Il avait dit cela sur le ton de la plaisanterie, il essayait de détendre l’atmosphère du mieux qu’il pouvait, ne sachant pas trop si elle allait y être réceptive. Après tout peut être qu’elle s’en fichait pas mal et qu’il allait juste passer pour un type bizarre. Enfin, regardant l’artère pleine de monde, il se dit qu’elle ne risquait pas grand chose ici, si elle voulait elle pouvait bien rentrer chez elle seule à partir de maintenant.

“Si tu veux rentrer seule à partir d’ici, tu peux, ça me paraît assez sûr comme ça.”


Giovanni baragouine en anglais et te drague (pas du tout) en italien
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Dim 14 Oct 2018 - 22:42

Recherche de personne disparue

Feat Giovanni Cacciaguerra


Elle releva un sourcil, il pensait être étrange avec son masque ? Il ne devait pas avoir vécu dans une grande ville, les gens avec des accoutrements étranges pullulaient dans le coin, et encore plus à New York. Elle haussa les épaules, pour elle ce n'était pas vraiment quelque chose qui la choquait, das le travail de sa soeur elle avait vu bien plus de gens vêtus étrangement, et ce bien plus que lui. Elle prit le chiffon sans comprendre pourquoi il le lui donnait ? N'ayant pas de miroir elle ne pouvait pas comprendre en effet qu'elle avait taché de noir son front et sa joue par extension vu qu'elle se la grattait un peu surprise. Lentement ses émotions reprenaient leurs places, son sourire revenant quand il amorça le sujet des comics. C'était tout de même effarant de trouver si peu de gens qui s'y connaissent, alors que pour elle c'était dans sa culture de tous les jours. Quant à être un alien, elle se sentait l'âme d'un extraterrestre depuis son arrivée sur l'île alors un de plus un de moins ne l'aurait pas tant surprise que cela. Pour lui faire plaisir elle utilisa le chiffon sur son front, étalant plus que n'effaçant la marque de suie et lui tendant pour lui rendre après. entendant son invitation refusée, elle se mordilla les lèvres avant de tendre le doigt devant elle.

« Attend là. »

Bon ce n'était pas un café comme un Starbucks, mais cela ferait l'affaire poru ce qu'elle avait à y prendre. Elle sourit au garçon avant de disparaitre dans le café, allant au comptoir pour commander deux cafés, ajoutant deux viennoiseries sous forme de beignets et voyant le rire de la vendeuse lui rendit un sourire d’incompréhension. Celle-ci lui pointa le front et lui indiqua les toilettes, confuse Joyce se dirigea vers le lieu d'aisance. Avait elle une bosse ou plaie qui fasse rire les gens ainsi ? Une fois face au miroir ses joues rosirent alors qu'elle tirait une serviette pour commencer essuyer les marques sur son visage. voila ce qu'il voulait dire, elle se rinça les mains avec application, glissa sa pochette sous l'eau après avoir retiré les objets dedans et tenta de lui rendre un aspect le plus propre qu'elle pouvait avec le savon et les moyens du bord. Une fois fait elle le rinça autant qu'elle pu avant de glisser une dizaine de papier dedans pour absorber le liquide si possible et plaça ses quelques effets personnels dans ses poches avant d'aller de nouveau face à la vendeuse, les joues roses de gêne et régla sa commande avant de rejoindre à l'extérieur le jeune homme. S'il refusait son café elle n'insisterait pas, elle avait été odieuse, n'en avait pas compris la raison et doutait qu'il ait envie de savoir qu'elle n'était pas d’ordinaire si .. Méchante et froide. Elle lui tendit la viennoiserie accompagnée du café et lui sourit avant de répondre à sa remarque précédente sans cacher son amusement.

« Darknight j'en connais déjà un donc heu .. Voyons ... un super héros avec un masque qui sauve les gens la nuit ... Il me faudrait plus de détails avant de choisir. De la famille en vie ? »

Elle réfléchissait, même si elle n'avait lu cela que pour pouvoir saisir ce que sa sœur trouvait de bien dans ces choses là, elle s'était trouvée amusée par ces bandes dessinées atypiques. Ses préférées restant les plus anciennes et sur des super héros sans doute méconnus du public actuel de ce genre de littérature. Il maniait le feu aussi, voyons, qui pourrait il incarner dans l'univers Marvel ou DC ? Certains méchants usaient de cet élément , mais des héros... Sa mémoire se mettait en marche pour sélectionner la personnalité la plus adéquate avec le jeune homme.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 24/08/2018
Occupation : Étudiant / Super-héros
Sexualité : Hétéro
Messages : 20

Carte de Jeu
Double Compte: Shultz A. Loran
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
2 ★ - Multiple
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Mer 17 Oct 2018 - 8:36


Lorsqu’elle prit le chiffon que lui tendait le jeune héros, elle s’essuya sommairement le front. Enfin, il se rendit vite compte qu’elle n’avait fait qu’étaler la tâche déjà présente. Au moment où il allait lui faire remarquer, elle lui tendit le morceau de tissu en pointant un café non loin. Elle lui dit d’attendre et avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, elle était partit. il soupira en la voyant entrer dans l’établissement. Il aurait voulu lui éviter l’embarras qu’elle allait certainement vivre en demandant un café avec le front noir de suie mais elle avait été trop pressée.

Elle mit un moment à récupérer un café. Giovanni hésita même à lui fausser compagnie pendant qu’elle était occupée. Après tout il avait peut être encore du boulot qui l’attendait. Il s’était appuyé contre un mur, observant ce qu’il se passait autour de lui. La ville était encore bien animée malgré l’heure tardive. C’était un peu comme durant ses études en Italie, loin de la petite ville de Sicile où il a grandit. Repenser à tout cela le rendait un peu nostalgique. Il ne savait pas trop où il se trouvait, il hésitait à donner des nouvelles à ses parents. Comment expliquer le décalage horaire ?

Mais il fut interrompu dans ses pensées par la jeune femme qui revint avec deux boissons et deux viennoiseries. Il les prit par pure politesse et s’empressa de la remercier. Il se retrouva tout de même bien embêté. Avec son masque de paintball il ne pouvait ni boire ni manger. Deux options s’offraient à lui. Soit il les gardait pour plus tard, soit il révélait son identité secrète. En même temps il s’agissait de sa première intervention sur l’île et sans avoir de nom ni de prénom, il doutait que la jeune femme ne révèle quoi que ce soit. Il choisit donc d’enlever son masque, en prenant soin d’être dans un endroit isolé, et que les passants ne faisaient pas attention à lui. Une fois le visage à l’air, il bu une gorgée du breuvage noir. Enfin, pas si noir que ça en fait. Visiblement ils ne faisaient pas du café digne de ce nom, ça ne valait pas le café de sa mère, fait à l’ancienne dans la cafetière familiale.

Il finit par lui sourire et répondre à sa question, là aussi sur le ton de l’amusement :

“Tu viens déjà de découvrir mon visage, ça fait beaucoup d’informations, non ? Mais pour te répondre, non je ne suis pas orphelin.”

Ce petit qui est-ce pouvait bien les distraire après tout, si les premiers jours de patrouilles n’avaient rien donné, il avait déjà dû sauver tout le monde ce soir. Et puis c’était amusant. Avec tout le boulot qu’il se donnait tout seul, il n’avait pas encore bien eu le temps de sympathiser avec grand monde. S’il était un loup solitaire, c’était surtout par manque de temps. Pour l’instant la solitude ne lui pesait pas mais qui sait si sur le long terme il n’allait pas en souffrir.



Giovanni baragouine en anglais et te drague (pas du tout) en italien
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   Mer 31 Oct 2018 - 12:47

Recherche de personne disparue

Feat Giovanni Cacciaguerra


L'idée avait commencé dans son esprit et elle était en train de réfléchir intensément, elle lui sourit juste aimablement à ses remerciements, elle n'avait pas fait grand chose. Ses pertes de contrôle sur son pouvoir l'effrayait mais elle avait autre chose à penser, se portant sur cela, et cherchant dans sa mémoire elle finit par avoir un nom. Certes ce n'était pas un super héros très connu, mais il semblait lui aussi démarré dans cette carrière et bien qu'il n'ait pas vraiment le même look ... Elle releva les yeux vers lui quand il répondit, notant son visage découvert et se mit à pouffer de rire quand il lui fit remarquer qu'il s'était mis à découvert.

«Je devrais donc perdre la vue ou la vie puisque je l'ai vu ton visage ? »

Son regard pétillant dénotait les propos, montrant qu'elle continuait bien sur la plaisanterie, et elle finit par se dire que son idée n'était pas si stupide. Il correspondait tellement à ce personnage qu'elle finit par laisser son sourire éclairer son visage. Elle but à son tour une gorgée de liquide, repoussant ses soucis actuels pour tenter de trouver quoi faire de la nuit à présent. Elle plongea un morceau du beignet dans sa tasse et croqua dedans tout en observant les autres personnes rire et s'amuser dans l'artère principale. Elle finit sa bouchée et lui sourit avant d'avaler le morceau pour continuer sur un ton plus sérieux levant son regard sur la lune à peine visible parmi les immeubles autour d'eux.

« Moon Knight .... Certes il est moins connu, mais après tout il se masque le visage aussi et je le préfère peut être un peu à Bruce, son côté bad boy totalement assumé sans doute... » Dans ses réflexions encore elle trouvait que ce n'était pas si mal trouvé même s'il ne donnait pas d'autres indices, elle ne forçait pas les gens à se dévoiler non plus s'ils préféraient rester incognito. Elle termina sa boisson et avala le dernier morceau de son beignet avant de s'essuyer les mains et de jeter le tout dans une poubelle proche, ne sachant pas vraiment s'il voulait plaisanter encore ou pas.

« Je suppose que comme tous les super héros tu ne me donneras pas ton nom alors Moon Knight .... Même si je ne suis pas en tenue de super héroïne, accepterais tu de traîner pour sauver la veuve et l'orphelin en ma compagnie cette nuit ? Je ne compte pas rentrer, un élément de ma tenue est resté prisonnier de la boite de nuit, et y retourner serait jeter de l'huile sur le feu je doute que cela soit prudent... qu'en penses tu ? »

Ou alors il préférerait continuer de son côté, elle ne sen vexerait pas, elle chercherait un endroit pour se poser en attendant les premières heures du jour pour aller demander sa veste. Et puis croiser la police alors qu'elle n'était pas vraiment capable de conserver son calme et son pouvoir sous clé n'était pas une bonne idée. Cependant elle repensa à son pouvoir et se mit à rire avant de lui sourire, assumant complètement ses pensées elle les livra brut de pomme sans a priori.

« Il te faudrait plus une héroïne qui contrôle l'eau pour gérer en cas de débordement de pouvoir, le vent je ne ferais qu’attiser les flammes que tu lances ça finirait en feu de joie ! » Elle riait de bon coeur, imaginant un brasier sans fin sa voix presque grisée à cette idée.






Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche de personne disparue ~ Giovanni ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche d'une amie disparue
» Recherche de Personne pour mon RP ! :)*
» RDE, asso, recherche une personne possédant un fourgon...
» Recherche personne gentil pour me faire un avatar :D
» [Recherche] Personne pouvant utiliser pkhex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Quartier de Fêtes :: Discothèque « Key's Power »-
Sauter vers:  
Top-Sites