Partagez | 
 

 La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]

Aller en bas 
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/08/2018
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 25

Carte de Jeu
Double Compte: o/
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Mar 18 Sep 2018 - 13:55

Aurore ferma la porte de son nouveauchez-elle. Elle vérifia qu’elle avait bien tout sur elle. Ses vêtements. Check. Son sac avec ses papiers et diverses affaires de fille sur elle. Check. Sereine, la blonde partit explorer les environs de l’île où elle avait débarqué il y a quelques temps. Elle s’en réjouissait toujours d’ailleurs. Elle regarda vite fait la mer, sur laquelle, elle a une vue imprenable vu de son appartement. Mais Aurore ne tarda pas trop et descendit dans le centre de l’île, là où se trouvait le centre-ville et les divers commerces qui pourraient s’y trouver. La blonde se demandait bien se qu’l pourrait y avoir et elle alla, du coup voir de ses propres yeux. Elle croisa quelques personnes en chemin, qui soit la regarder comme la nouvelle venue qu’elle était, soit lui disait bonjour joyeusement. Salutations que rendit Aurore, d’une petite voix.

Après plusieurs minutes de marches, les mains accrochés à la sangle de son sac, Aurore arriva dans les environs du centre-ville. Elle le savait car elle commençait à entendre les gens parler et le son discret des arbres s’éteindre. La blonde marcha pour arriver à cette place si particulière pour une petit village. La place du centre-ville. Des gens allaient et venaient, dans des boutiques, dans des cafés. D’autres s’arrêtaient pour discuter autour du marché qui prônait au milieu de la place.

C’était la première fois qu’Aurore voyait la place en direct. Elle était abasourdie et enchantée. Cela devait se voir à son visage car, elle-même sentait ses yeux brillaient. En continuant de regarder les différentes et rares boutiques, un d’en elle attira son attention. Elle alla voir la devanture de cette dernière et s’y plongea comme dans de l’eau. Et conclut qu’elle devrait faire la même chose avant d’aller au marché.

Le visionnage se passa bien et Aurore était heureuse. Elle regarda une dernière vitrine avant d’aller au marché. En se relevant pour y aller, elle regarda à peine devant elle et faillit bousculer quelqu’un. Elle s’écarta aussitôt mais cela la fit tomber sur les fesses. Elle se releva péniblement avec l’aide de son ex-future victime, qui, elle remarqua en se relevant, était un homme et lui présenta des excuses.

- Je suis désolée, j’aurais dû regarder devant moi.

Elle sourit à son partenaire en se massant discrètement, elle espérait, son arrière train et en cachant une petite expression de douleur. Aurore espèrait vraiment que sa souffrance n’était pas visible, elle ne voudrait pas que sa victime ai de la peine pour elle alors que tout était de sa faute à elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 154

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Mar 18 Sep 2018 - 19:40

Enfin une nouvelle journée de repos ! Aaron en avait bien besoin surtout en ce moment. Plusieurs accidents de la route, des incendies touchant principalement des poubelles et de vieilles bâtisses et c'était sans parler du récent carnage à l’hôpital. Heureusement la petite amie du sapeur-pompier professionnel ne travaillait pas le jour de la fameuse prise d'otage ce qui avait été un réel soulagement pour lui. Quoi qu'il en soit aujourd'hui Aaron mettait tout cela de coté pour profiter à fond de cette journée. Son programme du jour était parfaitement bien ficelé : course avec son ballon de basket, courses pour l'appartement et préparation d'un bon dîner pour Hanna. Bien que novice en la matière il comptait bien sur quelques "tuto" Youtube pour la confection de ce fameux rôti au fond de veau ! 

A cette heure de la journée le beau blond était déjà en train de courir au niveau du centre ville d'Ikazuchi. Casque sur les oreilles il écoutait sa musique, une compilation spéciale "run" sur Spotify tout en faisant rebondir son ballon de basket, slalomant entre les passants. Malheureusement Aaron fut déconcentré par un groupe de filles, celles qui passaient leurs temps à le suivre et à jouer les paparazzis, sur les réseaux sociaux notamment. Loupant son dribble, son ballon s'écrasa sur son pied qui roula sur la chaussée. "Mince !" S'exclama le jeune homme qui, sans faire attention, passa devant une passante la faisant tomber au passage. 

Le basketteur se stoppa immédiatement oubliant son ballon pour reporter son attention sur l'inconnue qui était une jeune femme. Bien que très timide habituellement avec les personnes du sexe opposé son coté "pompier" prenait le dessus, Aaron tendant le bras pour l'aider à se relever. Il devait apprendre à faire abstraction de ces "groupies" lui gâchant régulièrement la vie. Trop gentil pour les envoyer balader il se reposait beaucoup sur Hanna pour cette tâche. 

"Je suis vraiment désolé. Habituellement je fais attention...." Disait-il en aidant la jeune femme à se mettre sur ses deux jambes. Tout d'abord confus, il se grattait la tête se demandant comment il pouvait bien se faire pardonner avant d'amener l'inconnue jusqu'à un banc non loin. Était-elle blessée par sa faute ? L'aidant à s'asseoir sur le banc il reprenait rapidement. 

"Je m'appelle Aaron et je suis pompier. Avez-vous mal quelque part ? Articulation, muscle ?" 

Bien que la jeune femme était visiblement tombée sur les fesses, sa timidité l’empêchait de regarder cet endroit ou de proposer un quelconque massage.... Comment allait-il bien pouvoir se sortir de cette situation ? Il était beau le chef de la cinquième compagnie de la caserne d'Amishawa !


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/08/2018
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 25

Carte de Jeu
Double Compte: o/
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Dim 23 Sep 2018 - 19:05

Son ex-future victime avait l’air désolée pour elle. Il s’en inquiétait même pour elle. Après un doux regard, il emmena Aurore sur un banc, un peu plus loin pour la faire s’assoir. La blonde le remercie doucement en souriant timidement et s’assoit.

"Je m'appelle Aaron et je suis pompier. Avez-vous mal quelque part ? Articulation, muscle ?"

Donc l’homme était pompier Cela expliqué surement pourquoi il se souciait donc tant de l’était de la jeune femme. D’ailleurs, il lui avait demandé où elle avait mal. Il avait surement dû voir qu’elle se frotter l’arrière train mais n’osa pas le demandait clairement, la pudeur jouant surement. Aurore le remercie intérieurement. Puis, elle réfléchit à eu elle avait un peu mal. Aux fesses donc mais aussi au coude et c’est tout. Elle sourit doucement au dénommée Aaron et répondit.

- J’ai un peu mal au coude dû à la chute et aussi aux….


La blonde arrêta sa phrase en plein milieu. Elle pensait avoir le courage pour lui annoncer l’endroit où elle avait mal surtout que c'était un pompier en face d'elle mais elle n’en trouva pas le courage, justement et se mit à rougir avant de continuer tout bas.

- Juste mal au coude.


Puis, elle regarda le pompier qui semblait l’analyser du regard et se souvient d’un truc important. Elle inspira un bon coup et essaya de reprendre constance face au jeune homme.

- Désolée, j’ai oublié de me présenter. Moi, c’est Aurore.

Elle souriait en se déplaçant doucement, la douleur aux fesses commençant à s’estomper. La seule chose de sûre pour Aurore, c’est que le lendemain, elle aura un énorme bleu à cet endroit là et aura peut-être un peu de mal à marcher sans grimacer.

En plein dans ses pensées, elle vit qu’un blanc avait lieu. Elle ne voulait pas que cela arrive, surtout qu'il allait peut-être l'examiner et que cela serait bizarre si elle était muette alors que globalement, c'était sa faute à elle, cette chute. Aurore prit, donc, son courage à deux mains, sourit à Aaron et lui demanda depuis combien de temps était ‘il pompier. Elle espéra qu’elle n’avait pas posé une question trop indiscrète et se mit à regarder au loin en attendant la réponse du blond.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 154

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Jeu 27 Sep 2018 - 10:29

Quelle boulette mais quelle boulette ! Les groupies du jeune homme devaient s'en donner à cœur joie avec les photos et les réseaux sociaux à l'instant. L'homme si parfait selon elles venait de faire une belle bêtise en blessant une jeune femme par inadvertance. Le pompier avait donc fait tout son possible pour se rattraper en aidant l'inconnue à se relever et à la faire asseoir sur un banc. Rapidement les réflexes professionnels reprenaient le dessus et Aaron demandait à ausculter la demoiselle. Il s'agissait là d'une chose tout à fait normale pour lui que d'aider cette personne en difficulté surtout que c'était de sa faute. La demoiselle lui signifia donc qu'elle avait des douleurs au niveau de son coude et....

"Aux ?" Disait-il machinalement en rougissant. Il se tut n'étant pas capable d'en dire plus avant que son interlocutrice ne le soulage de ce moment gênant en précisant n'avoir que des douleurs au coude, simplement le coude. "Euh oui uniquement le coude." Compléta-t-il toujours aussi gêné. 

"Enchanté Aurore et encore désolé pour ma maladresse." Souriant sincèrement il faisait de son mieux pour examiner le coude. Tout semblait en ordre et à part une petite éraflure rien ne semblait dérangeant. Puis il eut un blanc un peu gênant aucune des deux personnes n'osant prendre la parole. Très timide, le blond était visiblement tombé sur une personne tout aussi timide que lui. Pourtant Aurore prenait les devants en lui demandant depuis combien de temps il était pompier. 

"Combien de temps ? Assez longtemps pour voir que votre coude va bien." Finissait-il par répondre en rigolant avant de reprendre, plus sérieusement. "Je suis pompier volontaire depuis mes dix ans puis j'ai passé les concours aux Etats-Unis et maintenant je suis ici, Capitaine de la 5ème d'Amishawa." 

Aaron était fier de son parcours personnel même si ce dernier avait été semé d’embûches, notamment à cause de son ex trop vénale. Voulant à son tour faire un effort de conversation il décida de poser à son tour une ou deux questions. 

"Et toi... enfin vous pardon, vous êtes sur l'île depuis longtemps ? Vous étudiez ou travaillez ? Enfin si vous êtes nouvelle et que vous avez besoin d'aide je me ferai un plaisir de vous aider en guise de dédommagement."

Il venait de se relever et de s’asseoir à l'autre extrémité du banc, ne voulant pas trop coller la jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/08/2018
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 25

Carte de Jeu
Double Compte: o/
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Dim 7 Oct 2018 - 19:41

Le pompier répondit à Aurore avec une petite blague. Cela fit sourire Aurore, lui faisant oublier le malaise de son autre blessure qu’aux coudes. Puis avec un air sérieux, le blond lui révéla toute l’histoire. Ou du moins, ce qu’il voulait bien en donner.

"Je suis pompier volontaire depuis mes dix ans puis j'ai passé les concours aux Etats-Unis et maintenant je suis ici, Capitaine de la 5ème d'Amishawa."

La blonde fut impressionnée par son parcours. Pompier volontaire depuis ses dix ans, c’est remarquable tout de même. Qu’est-ce qu’elle faisait elle a dix ans ? Elle allait à l’école et se sauver plus des batailles avec blessures qu’elle allait les soigner. Elle, à dix ans, elle préférait les plantes et c’est toujours le cas. Puis, elle s’était mise au journalisme. Et même si elle vendait des journaux, ce n’était pas vraiment le métier qu’elle voulait faire. Aurore sourit d’un air pensif au pompier, qui avait l’air fier de son parcours lui aussi. Et il pouvait, en plus il avait réussi à faire ce qu’il voulait apparemment alors que la blonde devrait attendre un peu encore.  

"Et toi... enfin vous pardon, vous êtes sur l'île depuis longtemps ? Vous étudiez ou travaillez ? Enfin si vous êtes nouvelle et que vous avez besoin d'aide je me ferai un plaisir de vous aider en guise de dédommagement."

Les questions de l’homme la ramenèrent à la réalité. Elle réfléchit vite fait et y répondit en rougissant, peu sûre d’elle et inquiète de ses réponses.  Surtout que ce dernier venait de se lever pour s’assoir plus loin. Aurore se doutait que c’était pour qu’elle se sente à l’aise alors elle évita de se poser trop de questions à ce sujet. Mais son regard s’en trouva confus. Elle cligna des yeux et fit disparaitre ce ressentiment pour enfin commencer la discussion.

Je viens d’arriver sur l’île à vrai dire. Pour les études, je suis journaliste. Ou du moins apprenti. Enfin, j’étudie pour le devenir.

Voyant qu’elle se noyait dans ses réponses, Aurore souffla un grand coup et continua la discussion calmement.  

C’est gentil de proposer Monsieur mais je vous ai déjà faire perdre votre temps avec ma chute alors, je ne veux pas abuser de votre gentillesse.

Elle termina la discussion avec cette phrase prononçait avec un petit timbre de voix et un sourire rougissant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 154

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Lun 8 Oct 2018 - 19:09

La demoiselle venait donc d’arriver sur l’île… Mince à cause de lui Aurore allait certainement se faire une mauvaise opinion de sa population. Le Capitaine de Pompier se prenait alors à espérer à ce que son interlocutrice ne se focalise pas sur cette mésaventure et qu’elle ne se ferme pas. Il ne la connaissait pas et se trouvait donc dans le doute. Bon après il ne s’agissait que d’une petite bousculade, rien de méchant bien que pour une personne timide cela pouvait quand même poser problème. Aaron apprenait donc dans le même temps que la jeune femme était étudiante afin de devenir journaliste, un métier honorable donc bien que par le passé il avait eu quelques démêlés avec des journalistes sportifs qui avaient plutôt des allures de requin que d’homme. 

« C’est un jolie métier. Vous aimeriez une branche en particulier ? Les potins, les informations… le sport ? » Il marqua une pause conscient que son enthousiasme soudain pourrait mettre la petite blonde mal à l’aise. « Excusez-moi je suis sans doute trop curieux, c’est une petite habitude que j’ai développé avec mon métier afin d’essayer de mettre les victimes à l’aise pour pouvoir les aider…. » 

Le jeune homme se gratta la tête, gêné avant d’écouter les prochaines paroles d’Aurore. Elle ne voulait pas abuser de sa gentillesse ? Il était en congé aujourd’hui et mis à part faire du sport son programme n’était pas très chargé hormis le petit dîner qu’il s’était juré de préparer pour Hanna. Souriant il répondit alors : 

« Vous n’abusez pas. J’adore aider mon prochain et puis c’est un peu mon métier non ? Mais je n’insiste pas ce serait grossier de ma part. Je vous ai déjà fait trébucher on ne va pas pousser non plus. » 

Aaron faisait de son mieux afin que la jeune étudiante en journalisme se sente à l’aise avant de se rendre compte que dans la bousculade il n’avait toujours pas récupéré son vieux ballon. Il se leva d’un bond scrutant les environs. 

« Mince mon ballon. » 

Il y tenait énormément, bien que vieux et usé son ballon était un des rares cadeaux de ses parents au moment de ses débuts dans le basket. Il devait le retrouver sinon il se sentirait tellement mal. Le blondinet se tourna vers Aurore. 

« Ne-ne bougez pas je reviens vite ! »

Et il tourna les talons à la recherche de son précieux ballon de basket.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/08/2018
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 25

Carte de Jeu
Double Compte: o/
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Lun 15 Oct 2018 - 18:03

Aaron posa beaucoup de questions sur une spécialité en matière de journaliste sur les études de la blonde. Celle-ci en avait déjà réfléchit longuement mais se donna encore un peu de temps. Cependant, Aurore remarqua la petite étincelle dans les yeux du pompier quand il parla de sport. Il s’en excusa et Aurore fit un petit mouvement de tête en souriant. Aaron expliqua que c’était dû à son métier et la blonde le comprenant. Elle n’appréciait pas non plus lorsque des journalistes véreux déformés la réalité pour faire une meilleure vue et un plus gros titre. Du coup, les potins, ce n’était vraiment pas son truc.

Le pompier reprit en lui déclarant que c’était son métier de s’inquiéter pour les autres, ce que la blonde comprenait même si elle se sentait légèrement gênée. Mais Aaron en bon gentleman comprenait sa timidité et n’insista pas plus.

Merci, dit-elle, tout bas.

Revenant à sa spécialité, Aurore pensa à ce qu’elle aimait. C’est-à-dire la nature, les plantes, la végétation. Tout ce qui ne se rapporte pas à l’être humain en soi. La jeune fille regarda le pompier avec un petit sourire et devant le manque de réaction, remarqua qu’elle avait pensé à sa réponse dans ses pensées. Elle se racla la gorge et entreprit un début de réponse.

- En vérité, j’aime beaucoup…

Mais elle ne put continuer sa phrase car déjà le pompier se leva brusquement en cherchant son ballon. Il s’en alla rapidement en lui demandant de ne pas bouger. Ce que fit Aurore au premier abord car elle était interloquée par la rapidité de la scène.

- Euh d’accord, répliqua t’elle abasourdi.

La blonde resta assise sur ce banc, en attendant, un inconnu pompier qui alla récupérer son ballon. En l’attendant, elle sortit son carnet et son appareil photo et entreprit de prendre la place en photo pour écrire un petit premier aperçu, photo à l’appui du petit marché qui se présentait à elle. Après tout, elle n’avait que ça à faire en attendant le retour d’Aaron. Aurore espéra que cela ne serait pas trop loin car elle n’aimait pas être seule et qu’elle n’avait rien à faire. Elle se sentait observé et elle n’aimait pas cela.

Chassant un regard pesant sans doute imaginaire, la blonde prit son appareil, le mit devant elle et commença à cadrer pour prendre ses photos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 154

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Mer 17 Oct 2018 - 20:25

Mince ! Ce ballon était un véritable trésor pour Aaron qui le tenait de ses années universitaires aux Etats-Unis, un des seuls cadeaux de ses parents. Tout comme le reste de ses affaires de sport ce ballon possédait une part sentimentale pour le jeune homme. Revenant sur les lieux du choc avec Aurore, le capitaine de pompier scrutait les environs espérant le retrouver. Son ballon n’avait peut-être l’air que d’un ballon normal pour la plupart des gens sauf qu’il s’agissait d’un Spalding et d’une réplique des ballons officiels de la NBA à plus de 1000 dollars ! Une somme peut-être dérisoire pour certains mais pas pour les parents d’Aaron qui s’étaient saignés pour le lui offrir à l’époque. Et ce ballon avait parcouru les années avec son propriétaire qui jouait avec dès que l’occasion se présentait expliquant ainsi son usure. 

Après quelques minutes le basketteur l’avait dans son champ de vision, son ballon avait roulé jusqu’à une plaque d’égout l’empêchant d’aller plus loin. Tout heureux il n’hésita pas à traverser manquant de peu de se faire renverser par un cycliste qui l’insulta de plusieurs noms d’oiseaux. 

« Désolé. » Répliqua-t-il tout gêné de ne pas avoir regardé avant de traverser tout en se penchant pour récupérer son bien. Le pompier paressait soulagé une fois son ballon en main avant de faire le chemin inverse pour retrouver Aurore. Il comptait bien s’excuser auprès de la jeune journaliste pour cette impolitesse car cela ne se faisait pas de stopper une conversation aussi soudainement. Il espérait que la demoiselle n’avait pas quitté les lieux, sa timidité pouvant très bien l’y contraindre après tout. En tout cas c’est ce qu’il aurait très bien pu faire si les rôles étaient inversés. 

C’était essoufflé qu’il constata qu’Aurore était toujours assise au même endroit et il se planta devant elle, n’arrivant pas à parler dans l’immédiat. Il lui fallut quelques secondes avant qu’il n’arrive à bredouiller : 

« Désolé… » Il marqua une pause cherchant à respirer pour finalement reprendre « c’est pas sympa de ma part mais ce ballon est un des rares souvenirs de mes parents… » Il se stoppa de nouveau avant de s’assoir sur le banc présentant son précieux ballon à Aurore. 


« Il compte beaucoup pour moi et… oh chouette appareil ! »

Il n’avait pas pu s’empêcher de s’exclamer tout haut remarquant enfin l’appareil entre les mains de son interlocutrice. Ainsi Aurore n’était pas une simple journaliste qui se contentait d’écrire des articles, elle prenait également des photos pour les illustrer. Aaron trouvait ça génial et ne put s’empêcher de lui faire la remarque. 

« Alors vous prenez également des photos pour vos articles ? C’est super d’aller au fond des choses comme ça enfin je trouve. » 

Conscient que son excès soudain d’enthousiasme pourrait mettre éventuellement l’apprentie journaliste mal à l’aise Aaron préféra stopper laissant ainsi à Aurore le loisir de répondre et de lui en parler si elle le souhaitait.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/08/2018
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 25

Carte de Jeu
Double Compte: o/
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Dim 21 Oct 2018 - 18:43

Aurore prit plusieurs photos avec son polaroid. Toutes les photos qu’elle sortait, elle les mettait directement dans son petit carnet et aussitôt, elle ajouta des réflexions sur la petite place. Elle écrivit comme quoi elle était charmante, très accueillante et que les commerces fonctionnaient très bien vu le nombre de personnes qui marchaient dans ses rues parsemées de végétation. Aurore écrivit que même si un incident arriva, il y avait toujours quelqu’un qui venait aider son prochain. La blonde pensa à Aaron en écrivant cela et en rougit légèrement. Mais elle secoua la tête, posa son stylo, ferma son carnet et reprit son appareil pour cette fois-ci prendre, un plan rapproché de la fontaine. Une fois bien cadré, Aurore appuie sur l’appareil et quelques secondes après, une belle photo sortit de l’appareil. Tout comme pour la petite place, Aurore ouvrit son carnet, mit la photo puis écrivit ses impressions.

Elle était tellement absorbée dans son travail qui n’en n’était pas vraiment un qu’elle ne vit qu’une ombre se plantait devant elle. La blonde pensa que c’était le soleil mais l’ombre ne bougea pas. Alors, elle leva la tête et constata que le pompier était revenu, ballon en main et semblait même essoufflé. Aurore le comprit, elle-même aurait courut si elle avait perdu quelque chose qui lui tenait à cœur.

La blonde était dans ses pensées et n’entendit que quelques mots de l’explication d’Aaron. D’après lui, c’était un souvenir de ses parents. Aurore lui sourit, compréhensif. Elle savait ce que c’était de perdre quelqu’un qu’on aime et vouloir garder des souvenirs de cette personne.  L’appareil photo qu’elle avait en main en était la preuve. Il avait appartenu à sa mère.

Aaron contempla ce dernier et en fut émerveillé. Aurore fit un petit bond de surprise mais cela n’arrêta pas le pompier dans sa tirade sur le bienfait de faire son travail à fond comme la blonde le faisait. Puis le jeune homme s’arrêta net, le visage crispé d’Aurore ayant dû lui faire peur.

Un long silence s’installa et Aurore se racla la gorge avant de commencer à parler.

- J’ai toujours trouvé les reportages avec des photos mieux. Après nous disons bien, qu’une image veut milles mots, non ?

Aurore rigola de sa petite blague avec de regarder son appareil photo et d'être nostalgique.

- Pour votre ballon, je comprends. Cet appareil appartenait à ma mère et cela me déchirait le cœur si on venait à me le voler ou que je le perdais.

Puis, elle le rangea en même temps que son stylo et son carnet puisque le pompier étant revenu, elle n’avait plus besoin d’occupations en l’attendant. Timidement, Aurore sourit au pompier, ne sachant pas quoi dire d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 154

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Sam 27 Oct 2018 - 6:25

Aurore le comprenait parfaitement donc… Cet aveu faisait beaucoup de bien au jeune pompier d’Amishawa. Certaines personnes n’étaient pas matérialistes, n’aimaient pas spécialement garder des objets même si ceux-ci étaient chargés en souvenir et ne comprenaient pas. D’autres que lui auraient simplement haussés les épaules et auraient racheté un nouveau ballon au centre commercial du coin. Mais pas Aaron, il y tenait plus que tout et dès qu’il aurait les moyens il irait en acheter un neuf pour garder celui de ses parents précieusement dans sa chambre. 

Il fut toutefois surpris de la voir ranger l’appareil aussi rapidement lui qui aurait aimé en apprendre un peu plus par curiosité. Toutefois il respectait le choix de la petite blonde chez qui la timidité devait certainement jouer. 

« Mes parents… me manquent en réalité. » Il marqua une pause cherchant ses mots pour finalement ajouter : « C’est dingue quand même, lorsqu’une chose est à notre portée nous ne sommes pas capables d’en saisir la vraie valeur et ce n’est qu’une fois qu’elle nous est retirée que l’on s’en inquiète… » Oui le capitaine de la 5ème philosophait actuellement avant de rougir suite à ses propos. Aurore n’avait certainement pas envie de philosopher sur le sujet et avait très certainement d’autres choses à faire que de trainer avec lui. 

« Bon j’ai assez abusé de votre temps et veuillez une nouvelle fois accepter toutes mes excuses pour la bousculade Aurore. Si jamais vous avez un souci passez à la caserne de la 5ème, je vous aiderai avec plaisir ! » 

Poli, le blondinet salua son interlocutrice avant de remettre son casque sur les oreilles et prendre congé. Il partit alors au pas de course continuant son footing précédemment interrompu par sa négligence. Toutefois il avait conscience d’avoir fait une belle rencontre avec l’apprentie journaliste et se promettait de lui payer un café si jamais leurs routes venaient à se croiser de nouveau. 


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 24/08/2018
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 25

Carte de Jeu
Double Compte: o/
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   Mar 6 Nov 2018 - 11:02

Juste après avoir rangé son appareil photo, Aurore écouta le pompier philosophait sur ses parents et le fait qu’il leur manquait. La blonde se surprit à sourire face à ces paroles et à y songeait également. Aurore avait beaucoup pensé à la vie après la mort après celle de sa mère mais jamais à ce point-là.

Alors qu’elle pensait à une réponse juste, Aaron se leva avant de déclarer.

« Bon j’ai assez abusé de votre temps et veuillez une nouvelle fois accepter toutes mes excuses pour la bousculade Aurore. Si jamais vous avez un souci passez à la caserne de la 5ème, je vous aiderai avec plaisir ! »

Revenant vire à la réalité et comprenant les paroles du pompier, Aurore se leva et hocha la tête. Tout deux se saluèrent à l’unisson et Aaron partit, casque sur les horaires, continuait à faire son footing et surement aidé d’autres personne plus importante qu’elle.

La jeune femme, regarde l’homme partir et ce ne fut que lorsqu’il disparut de son champ de vision, qu’elle se retourna et partit vers son habitation. Après toute ces péripéties, elle voulait qu’une chose, rentrer chez elle et finir d’écrire en tranquillité. En tout cas, si elle devait recroiser le chemin d’Aaron, la blonde savait à présent qu’il était très sympa et qu’il ne la brusquerait pas dans sa timidité. Et ça, Aurore l’en remercia de tout son cœur.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La souffrance fait la rencontre [Feat Aaron]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ✛ (M/PRIS) FELIX NUEO FEAT AARON PAUL
» (m) JAMES POTTER feat AARON JOHNSON
» Quand une fille discrète se fait ridiculisé | feat. tout le monde!
» And I meet you again. │ Feat. Aaron
» Cousin ▪▪ Thomas Beaulieu ▪▪ Feat Aaron Paul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Centre-Ville-
Sauter vers:  
Top-Sites