anipassion.com
Partagez | 
 

 Contusion et pansements ~~ Toru

Aller en bas 
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/05/2018
Occupation : étudiante et serveuse
Messages : 223

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t2513-les-chroniques-de-j
4 ★ - Control
MessageSujet: Contusion et pansements ~~ Toru   Dim 9 Sep 2018 - 20:26


Contusions et pansements // Tōru Arai

Elle serrait les mains l'une contre l'autre, assise sur un banc impersonnel de l'hôpital, les mains jointes dans une prières à Dieu, n'importe lequel qui puisse l'entendre. Elle avait la tête collé à ses doigts tremblant, se rappelant en boucle les instants fatidiques de sa colère qui lui avait fait perdre le contrôle. Le silence dans les couloirs était assourdissant, pire qu'une zone de travaux urbains, pire qu'un cours de récréation de petite classe. Il lui vrillait les tympans, aucuns sons ne semblait plus pouvoir retentir. Elle était prostrée sur le banc d'attente, les épaules seules signe qu'elle n'était pas une statue parcourues de tremblements irréguliers et soudains. Elle était en état de choc, ne sachant pas quoi faire et était là sans pouvoir seulement comprendre ce qui se passait derrière les portes. Des pas dans le couloir lui fire tendre l'oreille mais ils passaient dans un autre couloir plus loin, elle retourna à sa prière se remémorant comment elle en était arrivée là.

Une fois sur le bord de la route ils avaient patienté puis enfin les secours étaient arrivés, s'en était suivit une explication entre coupée de pleurs de panique et de zones d'ombres qu'elle n'avait pas pu lever. Ils avaient embarqué Toru et lui avait proposé de monter à l'avant qu'elle se fasse examinée aussi, couverte de sang sur la figure elle n'avait ni bonne mine, ni n'était très présentable. Elle 'avait accepté que pour ne pas être séparée de Toru et s’assurer qu'il recevait les soins dont il avait besoin. Elle s'en voulait tellement que les jointures de ses doigts avaient palis tout le long du chemin, elle n'avait pas répondu aux questions, disant juste et répétant seulement ce qu'elle avait fait. Le chemin jusqu'à l'hôpital ne lui avait jamais paru aussi long. Et si elle avait insisté dès le départ à ce qu'ils viennent ici au moins pour s'assurer qu'il n'avait rien ?

A l'arrivée ils l'avaient emmené alors qu'elle avait du se diriger elle vers les admissions, tremblant de tous ses membres pour essayer d'expliquer que son petit ami ... Oui son petit ami avait été admis suite à une bagarre du matin puis d'un échappé de contrôle de sa part sur le soir. Elle avait décrit son action le rapport avait été envoyé ensuite aux medecins et depuis ... Depuis elle était là comme une lionne en cage à tourner et retourner dans tous les sens incapable de dire ou faire quoique ce soit d'autre que prier.

« Seigneur, faites qu'il s'en sorte je vous en pris, je ... Je m'en voudrais éternellement s'il.. S'il me quittait pitié ... Je vous en prie... je vous en prie....»

Prostrée sur le banc elle attendait le médecin, avait même remis son adresse à l'hôtel et son téléphone pour la joindre. Ils avaient bien précisé que c'était peut être inutile d'attendre là qu'elle ferait mieux d'attendre un appel. Elle avait refusé, s'éloigner maintenant ... Elle refusait, elle ne voulait pas, elle avait si peur qu'il.. Parte comme il l'avait dit ... Elle n'en pouvait plus d'attendre et refit le chemin jusqu’à l'accueil où une fois de plus elle se trouva reportée en attente, l'employée lui montrant sa joue elle hocha la tête, allant jusqu’aux toilettes pour se débarbouiller. Son reflet lui renvoya une image digne d'un film d'horreur et les larmes remontèrent à ses yeux. Elle serra les dents, se mordit les lèvres pour qu'elles ne coulent pas de nouveau et retourna s'asseoir, priant, espérant qu'il s'en remettrait .. Que les quelques mots prononcés à la fin hachés étaient vrai qu'il ne l'abandonnerait pas. Elle sentait bien la douleur palpiter dans son abdomen mais une fois sur place avait refusé les soins tant qu'il ne serait pas lui soigné. C'est donc une Joyce défaite qui se rassit sur le banc, gelé et inquiète à mort elle se remit à prier, encore et encore les heures nocturnes s'écoulant si lentement dans ce silence de mort assourdissant.



Codage by LaxyDunbar


Never thought I'll find someone like you
i've hide a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
En ligne
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Lun 10 Sep 2018 - 3:13

Contusion et pansements
Le garçon venait de se réveiller,la première chose qu'il remarqua était un plafond blanc au dessus de lui, il tenta de se redresser pour comprendre où il se trouvait, l'infirmerie ? Non,il remarqua une perfusion relier à son bras ainsi que sa tenue, il ne portait plus ses vêtements mais,une sorte de blouse où il sentit assez rapidement qu'il ne portait absolument rien en dessous! Quelqu'un l'avait déshabillé , rien que cette idée lui glaça le sang.Que faisait il ici? L'endroit ressembler à l'infirmerie sans pour autant l'être? Selon ses maigres connaissances,il observa en détail et comprit rapidement qu'il était sûrement dans un lit d’hôpital. Au début le jeune homme se demandait pourquoi avait il besoin d'être à l’hôpital mais, la douleur dans son abdomen lui répondit simplement lorsqu'il tenta de se redresser brusquement,il se rappelait de beaucoup d’événement mais,des traces d'ombres obscurcit ses souvenirs.Un nom hurla dans sa tête vibrant jusqu'à ses tempes "Joyce". Un coup d’œil à droite puis un autre à gauche, non elle n'était pas la,il était seul dans cette chambre froide,blanche et silencieuse. L'endroit lui donnait un sentiment de malaise,comment ne pas penser à la maladie ou à la mort dans un endroit ou l'absence de décoration et où l'odeur de désinfectant flottait dans l'air montrant l'utilisant excessives de ce genre de produit.

« Joyce..?Peut-être, elle est parti au toilette ou chercher un chocolat chaud..oui je suis sûr qu'elle va revenir...ah..ah»

Le doute commençait peu à peu à s’immiscer dans le crâne du garçon,lui chuchotant des choses qui le firent pâlir peu à peu tandis que des tremblements venaient de commencer en partance de son échine.Tout cela n'avait été qu'un rêve?Les coups qu'il avait pris l'avait mis dans un état proche du coma et il avait imaginer tout cela seul dans ce lit?Son cœur se resserra comme trahis par sa propre création,oui tout était trop beau pour être vrai, il n'y avait aucune raison pour qu'une fille tombe amoureux de quelqu'un comme lui juste pour un sauvetage et raté qui plus est. Tout ce qu'il avait vécu ressemblait plus à une romance digne d'un light novel plutôt qu'à la réalité dur et froide de ce monde,personne ne s'intéressait à lui alors pourquoi une fille aussi parfaite  ferait attention à un nain de jardin comme lui? S'il était attirant ,il l'aurait vu et su depuis longtemps,hors son catalogue d'ami était aussi vierge que les couleurs composant cette pièce où il était maintenant enfermé.Il allait donc retourné à sa vie seule et austère,oubliant ce doux rêve qu'il avait vécu en la compagnie de l'inconnu qui ne devait pas s'appeler Joyce sans doute, tout cela n'était que le fantasme de son esprit décadent.

« Ah ! Vous êtes réveillé ! Bonjour monsieur , je suis le docteur  Lightman. Vous semblez un peu perdu donc, je vais essayer de faire bref ! On vous à fait passer des radios pendant votre inconscience donc à part trois côtes cassées et deux autres légèrement fissurés ainsi, que les contusions vous êtes en parfaite santé ! Vous avez eu un petit coup de mou suite à tout cela ainsi qu'une légère baisse de tension non, la chose qui me préoccupe le plus c'est votre alimentation vous semblez avoir quelques carences donc vous allez devoir prendre des compléments alimentaire  pour y palier tout simplement !..vous allez pouvoir sortir dès à présent.»

Le docteur appuya sur le bouton pour appeler une infirmière afin, de surement lui retirer la perfusion. Le garçon n'avait que répondu par des hochements de tête observant silencieusement la chaise vide à coter de lui, il ne s'attendait à rien mais, il était quand même déçue que tout cela n'était qu'un rêve éphémère mais,d'un certain côté il était heureux d'avoir pu vivre cela même pour de faux,il ne recroiserait jamais la jolie inconnue mais,dans sa mémoire vivrait un couple heureux et aimant..vraiment? Il eut un flash rapide qui lui remémora tout ce qu'il c'était passer dans le parc,tout les événements qu'il avait oublier, les promesses..les photos ! L'orphelin chercha dans sa poche avant de se rendre compte qu'il n'avait pas de poche vu que ses vêtements lui avait été retirés,il était stupide de recherchez après.Sa main cherchait après en fouillant n'importe ou, sous l'oreiller,sous la couette et soudain il se figea..si c'était réellement un rêve voulait il réellement le savoir tout de suite ou continuer vainement d'y croire?Un flot d'émotion traversait sa tête se répercutant sur son coeur qui se resserra une nouvelle fois, il ouvrit la bouche comme pour demander à n'importe qui si c'était réel mais le son se figea dans sa gorge,la peur venait de prendre le dessus une fois encore,il était tombé inconscient durant le combat au premier coup..tout le reste n'avait été que rêve et tromperie.

« Au fait votre petite amie attend dans le couloir..vous voulez que je l'appelle?»

Le garçon s'arrêta net,sa petite amie?Il cligna des yeux longuement comme perdu,comme une personne se réveillant sans le moindre souvenir voir même comme quelqu'un se réveillant après des années de coma. Il ne savait plus quoi croire ,ni quoi penser de tout ça.et si même ça c'était finalement un rêve?Si c'était le cas alors,autant n'avoir aucun regret cette fois et ne rien gâcher.

« Bien sûr faites la entrer..elle doit s’inquiéter je suppose»

L'homme ouvrit la porte et se dirigea sans doute vers le couloir puis après quelques instant une silhouette approcha de la porte, était-ce Joyce?Ou simplement une erreur?La Joyce triste, en colère par rapport à son opinion,celle heureuse et amoureuse en sa présence ou celle s’inquiétant pour son état dans le parc..serais-ce un rêve ou une réalité?La réponse approchait à grand pas et le teint du garçon vira au pâle sentant son coeur battre rapidement comme un roulement de tambour , se préparant à affronter la réalité.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/05/2018
Occupation : étudiante et serveuse
Messages : 223

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t2513-les-chroniques-de-j
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Lun 10 Sep 2018 - 18:12


Contusions et pansements // Tōru Arai

Elle attendait le cœur battant a ses tempes pour seule compagnie l’horloge qui égrenait les minutes avec une lenteur d’escargot. Elle entendit des pas rapides et un bruit de lit qu’on pousse et se leva pour regarder passer les internes. Ceux-ci discutaient entre eux et se furent en la voyant. Elle cru que son cœur s’arrêtait de battre alors qu’ils lui souriaient en lui faisant signe. Ils reprirent leur conversation tout en poussant Toru inconscient ? Endormit ? Elle avait peur de poser la question et ils ne dire pas un mot avant de lui faire signe d’attendre. Elle était debout immobile devant la porte dans un service inconnu se demandant ce quelle faisait là et pourquoi. Est-ce qu’il voudrait seulement la voir ? Est-ce qu’elle ferait mieux de partir ? Elle ne savait pas que décider les internes quittant la chambre en discutant toujours. Elle ne bougea pas, elle n’avait peut être pas le droit d’entrer pour le moment. Et puis qui disait qu’il accepterait sa simple vue. Elle… elle l’avait attaqué sans le vouloir cette mais attaqué tout de même… Et le pire c’est que bien après elle sentait cette force qui ne désirait que se libérer et avait peur. Peur d’elle-même.. Et si elle perdait de nouveau le contrôle ? Et si elle blessait quelqu’un ? Et si elle.. Tuait quelqu’un ?...

Elle déglutit restant immobile devant la porte sans oser en passer le seuil, les minutes aussi longues que des heures qui s’écoulent avec une lenteur exaspérante. Ses pensées tourbillonnaient de nouveau en elle, une main sur son bras pendant dans le vide qui aspirait sa vie a cet instant. Elle tendit la main vers la poignée et la posa dessus. Rien que cela fut un effort si intense que les larmes perlèrent de nouveau a ses yeux. Elle relâcha la poignet et fit un pas en arrière puis un deuxième reculant jusqu’au mur avant de se laisser glisser jusqu’au sol. Elle voulait le voir et était apeuré de le faire. Est-ce qu’il saurait lui pardonner son geste ou n’était elle que ce qu’on lui avait dit depuis toute petite ? Un monstre tueur… elle sentit la bile remonter une fois de plus et se tassa sur elle-même, les pas dans le vouloir résonnant comme autant de bourdon d’église. Elle entourage ses genoux de ses bras et patients durant ce qui lui sembla des heures entières. Puis des pas plus clame accompagné de talons et dune conversation qui lui fit relever la tête quelque peu. « … contusions oui les radios sont propre je pense qu’on va pouvoir le laisser sortir par contre je pense qu’on va le suivre au niveau diététique tu n’es pas d’accord ? » Les médecins passèrent et lun deux s’éloigna après avoir hoché la tête a son collègue, l’autre entra dans la chambre.

Joyce demeurant figée au sol, repliée sur elle-même alors qu’elle n’entendait rien des paroles du médecin. Du moins cela devait en être un n’est ce pas ? Les blouses blanches pullulaient dans ces endroits que la jeune femme avait en horreur. L’odeur ou bien tout simplement savoir que dans ces lieux la mort et la haine pouvait à tout moment se matérialiser ? Elle leva la tête et déglutit lentement, une lumière rouge venait de s'allumer au dessus de la porte. Est ce que c'était mauvais signe ? Bon signe ? Elle n'en savait rien et reposa sa tête sur ses épaules, retournant à ses pensées noires et sombres. Elle entendit des pas marcher et la porte s'ouvrir de nouveau, une paire de talons passant dans son champs de vision alos que des chaussures de villes approchaient. Une tape sur son épaule et elle se résolut à relever la tête pour fixer le médecin.

« Il est réveillé voulez vous venir le voir ? On va le laisser repartir, maintenant excusez moi j'ai d'autres patients.»

Le médecin le message délivré repartit dans le couloir, Joyce se leva et marcha comme un zombi jusqu'à la porte de nouveau fermée. Elle hésita et posa sa main sur la poignée pour l'actionnée lentement, comme dans un rêve ou un cauchemar. Au choix. Elle passa le seuil et s'avança dans la pièce alors qu'une infirmière expliquait ses gestes médicaux pour retirer la perfusion au jeune homme. Elle était jolie, avec un visage charmant et tenait la main de Toru tout en retirant le cable de plastique de son bras.

« Voila comme neuf, vous pouvez vous rhabiller maintenant quand vous serez prêt. »

Joyce se décala pour la laisser passer avec son support et le matériel médical, la fixant jusqu'à ce qu'elle ait quitté la pièce en refermant la porte derrière elle. La jeune fille se tourna vers le jeune homme dans le lit, la vision était presque banale si elle ne réveillait pas de sombres pensées chez elle. Elle s'approcha doucement de lui, posant sa main sur son front avec douceur et les larmes aux yeux parla comme pour la première fois depuis ce qui lui semblait avoir été des heures.

« Je suis désolée, ... J'ai .. J'ai perdu le contrôle ... Pardonne moi...» Elle sentit les larmes couler sur ses joues de nouveau, pourtant elle aurait du avoir écoulé les stocks depuis le début de journée, mais apparemment non... Elle baissa la tête pour frôler sa joue d'un baiser, puis l'autre, finissant par s'asseoir et prendre sa main avec le coton pour la porter à sa joue tout en continuant de pleurer.

« Comment est ce que j'aurais pu continuer sans toi ?... »


Codage by LaxyDunbar


Never thought I'll find someone like you
i've hide a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
En ligne
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Mar 11 Sep 2018 - 1:24

Contusion et pansements
La personne qui entra ne fut pas celle qu'il attendait, non il s'agissait d'une infirmière précédemment appeler par la médecin, son coeur c'était presque arrêter de déception de ne pas voir la jolie Joyce entrer en souriant comme à son habitude. Mais,d'une certaine façon il ne pouvait pas réellement ce plaindre !Pour sa première fois dans un hôpital,il avait même le droit à une très jolie infirmière , celle-ci commença à lui expliquer ce qu'elle allait faire pour retirer l'aiguille dans son bras, le garçon hochait légèrement la tête en signe de compréhension,toujours déçu de s'être réveiller de ce rêve et d'être revenu à la réalité sombre et froide.

« Voila comme neuf, vous pouvez vous rhabiller maintenant quand vous serez prêt. »

« ite...oui, je n'aime pas réellement cet endroit...l'odeur est assez dérangeante.... »

Toru avait retenu sa respiration lorsqu'elle retira l'aiguille de son bras pourtant,il sentit quand même la sensation désagréable du retrait de celle-ci.Soudain elle appuya avec un bouton de coton sur la plaie pour l’empêcher de saigner et surement faire cicatriser afin,qu'il se vide pas de son sang bêtement cette fois et qu'il soit de nouveau interné dans le service.Son coeur s'arrête une nouvelle fois se resserrant un peu plus, il n'avait regarder le départ de l'infirmière que par curiosité quand il remarqua une jeune fille dans la pièce,une chevelure rose,deux yeux vairons brillant comme des joyaux aucun doute possible,il s'agissait bien d'elle n'est ce pas?Le garçon ne rêvait pas,il l’espérait énormément que la jeune femme devant lui soit vraiment joyce, dans sa tête deux possibilité s'entrechoquer l'une lui disant ''Daijobu c'est elle tu le vois bien !" et une autre plus défaitiste '' c'est bien elle mais, rien ne nous dis qu'elle ta pas accompagner ici après ta défaite par simple gentillesse? Rien ,ne prouve que tu n'as pas rêver". Les doutes s’envolèrent lorsque la jeune fille posa doucement sa main sur le front du garçon,il sentait une douce chaleur apaisante réchauffant tout son être.


« Je suis désolée, ... J'ai .. J'ai perdu le contrôle ... Pardonne moi...»

« Excusez moi...vus êtes bien Joyce?....Ce n'était pas un rêve tout ça?..Tu as l'air réelle Yokatta..»

Ses yeux s’écarquillèrent,elle pleurait..pour lui?Il ne savait pas réellement comment réagir car,une part de lui était heureuse de voir une personne qui pouvait ainsi se sentir autant concerner par son existence et d'une autre part une incompréhension ne comprenant pas l'implication de la jeune femme dans tout ce qu'il avait pu lui arriver?N'était-ce pas elle la victime dans l'histoire?Le jeune orphelin ne savait plus quoi en penser mais,les deux bisous sur ses joues ainsi que celle-ci qui vint lui tenir la main lui prouvant une chose tout cela n'était nullement un rêve, ni une invention de son esprit.Cette simple pensée lui fit faire son plus beau sourire et sa main qu'elle venait de prendre contre sa joue commençait déjà à la lui caresser tendrement

« Comment est ce que j'aurais pu continuer sans toi ?... »

« Désolé j'ai cru bon de partir pour ne plus te blesser...Je pensais que tu ne voudrais plus jamais me voir , désolé de m'être mêler de tout ça Joyce»

Il se redressa pour s'approcher d'elle et la prendre doucement dans ses bras,essayant de la rassurée le plus possible.Elle attendait depuis combien de temps dans cet endroit?Avait elle eu des nouvelles qu'il allait bien ?Vu son état psychologique à l'heure actuel..non, elle avait du faire un sang d'encre pour une chose qui ne nécessité pourtant aucune inquiétude,au contraire on pourrait presque en rire de la faiblesse du prétendu chevalier en mousse.

« Arrête de t'excuser, tu n'es responsable de rien..et puis tu n'as pas perdu le contrôle juste que tes nerfs ont lâchés !Par contre..je fais quoi ici?Je me suis évanoui bêtement?..Ne me dis pas que j'ai glisser et que je suis tomber comme un idiot devant toi?..aaah ce serait tellement la honte !»

Le jeune homme devenait rouge de honte espérant fortement au fond de lui qu'il soit tombé avec classe ou avec style pour au moins marqué ne serais-ce qu'un peu son esprit.Pour se faire pardonner le garçon attrape la jeune femme par le menton et vient l'embrasser d'un coup,un baiser tender et langoureux tandis qu'une de ses mains vient essuyer les larmes sur les joues de la jeune femme. Soudain,des flash du repas passèrent à une vitesse extrêmement folle dans son crâne,il revoyait l'explication de New York puis de l'arriver de la pizza, ils étaient heureux et complice puis, la bande change leurs tête aussi passant de joie à tristesse, la femme livre ses malheurs à cœur ouvert à un garçon qui ne semble pas très bien réagir,le ton monte ainsi que la colère puis vint la séparation.Chacun prenant un chemin différent de l'autre dans une direction opposé comme pour signaler que toute bonne chose avait une vie..rapide ou non et finalement vint les regrets d'abord d'un garçon se retenant de se retourner pour s'excuser et enlacer la jeune femme malheureusement,il était trop tard.Puis vint finalement la douleur comme-ci quelqu'un venait de l'agresser par derrière en lui donnant un coup de barre en fer avec violence, pour se venger? Le tuer ?Aucune idée mais,sa mémoire lui montra ensuite la jeune femme le visage déchiré par la tristesse et la colère avant qu'elle ne réalise quelque chose pour prendre un visage amplis de regret et de larme de culpabilité.Le flash se stoppa au moment ou le garçon interrompit le baiser et recula sa tête en ré-ouvrant les yeux.Tout cela était inutile,ne pas remettre de l'huile sur le feu était la meilleure chose à faire,ce n'était qu'une mauvaise chute du garçon..oui,il avait simplement glissé fin de l'histoire. Comme pour appuyé cette version,celui-ci lui frotta doucement la tête comme il le faisait dans son pays pour tenter d'apaiser la jeune Joyce tandis qu'il continuait à lui sourire.

« Oublions ma chute ridicule d'accord? Ne pleure plus..je vais bien donc on peut même rentrer ahah! D'après les médecins je me nourris pas assez et mal donc, j'aurai sans doute fais une baisse de tension et pouf..tu t'inquiète et hôpital...désolé de t'avoir inquiéter Joyce-chan»

Le garçon baissa un peu sa tête pour l'incliner comme un signe d'excuse afin, de demander le pardon de la jeune femme.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/05/2018
Occupation : étudiante et serveuse
Messages : 223

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t2513-les-chroniques-de-j
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Mar 11 Sep 2018 - 7:49


Contusions et pansements // Tōru Arai

Avez vous déjà essayé d'écouter le silence ? Il peut être assourdissant, plus puissant que milles voix hurlant vers les cieux. Ce silence là, c'est celui qu'entendit Joyce après qu'il lui ait demandé son nom. Avait elle réellement perdue le contrôle au point de lui faire perdre la mémoire ? Les instants qu'ils avaient partagés étaient ils déjà évanouis dans l'esprit du jeune homme ? L'avait il si peu marqué qu'elle ne soit qu'un résidu de sa mémoire effacé par l'évanouissement ? Pourtant .. Pourtant ses doigts caressaient bien sa joue, mais n'était ce là qu'un geste usuel chez eux ?

« Désolé j'ai cru bon de partir pour ne plus te blesser...Je pensais que tu ne voudrais plus jamais me voir , désolé de m'être mêler de tout ça Joyce»

Elle le regarda se redresser, hésitant entre soulagement qu'il aille mieux mais un horrible doute s'insinuait en elle, s'il ne se rappelait de rien d'après la bagarre alors... Alors ... Alors elle allait devoir lui dire .... Elle ne pourrait pas continuer à le regarder sans se sentir coupable et horriblement gênée. Les doutes montèrent d'un cran avec sa phrase suivante, la faisant releve la tête pour le fixer une détresse infinie dans le fond des yeux.

« Arrête de t'excuser, tu n'es responsable de rien..et puis tu n'as pas perdu le contrôle juste que tes nerfs ont lâchés !Par contre..je fais quoi ici?Je me suis évanoui bêtement?..Ne me dis pas que j'ai glisser et que je suis tomber comme un idiot devant toi?..aaah ce serait tellement la honte !»

Elle sentit sa main se placer sous son visage et le regarda approcher ses lèvres des siennes et dans sa tête, elle se dit que c'était mieux de garder un dernier souvenir avant qu'elle ne lui explique ce qu'elle avait fait et qu'il ne la repousser après cela. Elle ferma les yeux, ses mains se posant sur le torse du jeune homme alors qu'un sourire passait sur ses lèvres couvertes des siennes. Une vieille pièce de théâtre, une scène mythique, des phrases qui ne l'avaient jamais fait vibrer jusqu'à maintenant. Un dernier regard mes yeux, une dernière étreinte mes bras et vous mes lèvres, seuil du souffle vital, scellez d'un légitime baiser cet éternel pacte. Le mélodrame de la situation l'aurai sans doute en temps normal fait sortir son carnet pour noter combien les autres se trouvaient touchés par un simple baiser, aujourd'hui elle comprenait vraiment la profonde signification qu'avait voulut faire passer l'auteur. Le baiser se stoppa et la jeune fille croisa son regard alors qu'elle ne le verrait peut être plus jamais. Elle sentit sur sa tête sa main, apaisement et réconfort qu'elle apportait, ses yeux brillant de la souffrance qu'elle allait sans doute lui apporter de nouveau.

« Oublions ma chute ridicule d'accord? Ne pleure plus..je vais bien donc on peut même rentrer ahah! D'après les médecins je me nourris pas assez et mal donc, j'aurai sans doute fais une baisse de tension et pouf..tu t'inquiète et hôpital...désolé de t'avoir inquiéter Joyce-chan»

Elle déglutit, elle ne pouvait oublier son geste, ne pouvait pas vivre avec ni même comprendre pourquoi elle n'avait ainsi aucun contrôle sur ses pouvoirs. Elle ne pouvait qu'essayer de les enfermer, ce serait le mieux si elle perdait e nouveau son sang froid que ce passerait il alors ?

« C'est en effet ce que j'ai cru comprendre... Pour ta tension... Mais ... » Dieu que c'était difficile, elle baissa la tête, fixant les draps blanc alors que l'odeur du lieu et de désinfectant la mettait de plus en plus mal à l'aise. « Mais ce n'est pas à cause de la bagarre que tu es ici. C'est ma faute. »

Ce n'était que le début, une fois l'histoire sortit il tournerait la page et ne voudrait plus la voir, ni même l'approcher. Par sa faute il avait été blessé deux fois dans la même journée. La culpabilité m'écrasait bien plus surement que la gravité de la planète à cet instant précis. Les larmes taries menaçaient de nouveau de rouler sur ses joues mais elle les retenait, quand il serait partie elle pourrait désespérer pleinement.

« C'est ma faute parce que .. Tu n'as fait que dire la vérité et moi ... Moi je ... J'ai perdu le contrôle, je ... Mon pouvoir t'a ... T'a projeté... Alors que tu étais déjà blessé.... Je te prie de me m'excuser. »

Les leçons des professeurs lui revenaient en tête, on ne demande pas pardon, on le présente et libre à l'autre de l'accepter ou non. Sans cela .. Sans cela elle ne pourrait même pas se pardonner elle même. S'il ne voulait plus parce qu'elle était dangereuse.. Instable... Cette horrible voix dans son esprit qui tournait en lui rappelant la maladie de Freddy, est ce qu'elle était pareil ? A un autre degré ? Devait elle demander à être enfermée pour ne pas nuire aux autres ? Elle sentait le poids augmenter sur ses épaules qui s’affaissaient lentement mais surement alors que ses mains se serraient sur la chemise d'hôpital de Toru.

« Je t'en prie pardonne moi ... Ne .. Ne me quitte pas.... »


Codage by LaxyDunbar


Never thought I'll find someone like you
i've hide a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
En ligne
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Mar 11 Sep 2018 - 17:16

Contusion et pansements
La surprise du garçon fut grande lorsqu'il remarqua le regard fuyant de la jeune fille et son visage qui transpirait la honte et la culpabilité. Lui qui tentait par tout les moyens de faire oublier cette histoire et d'oublier le ou la responsable de tout ça afin, de pouvoir passer à autre chose et revenir à une ambiance plus joyeuse entre les deux mais,c'était peine perdu au vu de ce qu'il pouvait ressentir. Et ce fut, qu'après quelques secondes que la jeune femme brisa le mensonge pour dévoiler la vérité en retenant ses larmes comme ne voulant pas craquée et assumer tout ce qui avait pu se produire plus tôt et mener à cette situation actuelle.

« C'est ma faute parce que .. Tu n'as fait que dire la vérité et moi ... Moi je ... J'ai perdu le contrôle, je ... Mon pouvoir t'a ... T'a projeté... Alors que tu étais déjà blessé.... Je te prie de me m'excuser. »

Toru soupira légèrement et longuement,elle l'avait finalement dis!Lui qui tentait depuis tout à l'heure d'omettre l'idée afin,d'éviter un débat sur à qui revient la faute ne voulant pas revivre des moments tristes et douloureux en compagnie de la jeune femme.D'une part,il ne lui en voulait pas après tout ce qu'il avait dit sans connaitre ce qu'elle avait vécu,beaucoup d'autres lui auraient sans doute fais bien pire, d'une autre part elle ne l'avait pas voulut,les pouvoirs étaient une chose compliqué à contrôler et il ne savait plus que quiconque !Sûrement qu'un autre jour et en parfaite santé,l'accident l'aurait juste fait trébuché quelques peu et le remord ne déchireraient pas autant le cœur de la jolie demoiselle. Le garçon pouvait sentir quelques tremblements dans les mains de celle-ci qui lui agripper la sorte de chemise d'hôpital qu'il portait ce qui lui fit pousser un autre soupire plus long,était-ce vraiment impossible de juste être heureux et de s'aimer en oubliant tout les problèmes? Bien que ce n'était pas son genre à vouloir faire comme-ci de rien n'était, cette fois il aurait aimé passer à autre chose,sortir de cet endroit qui lui donnait le cafard et surtout profiter d'un moment avec la jeune fille sans que le sujet dérape en soucis, excuse ou autre.

« Je t'en prie pardonne moi ... Ne .. Ne me quitte pas.... »

L'orphelin lui mit une pichnette sur le front comme pour la stoper dans ses divagation.« Je n'ai rien à pardonner, le terme accident se suffit à lui même pour  ne pas en vouloir à une personne non?»De sa main toujours sur la joue de la jeune femme,il lui caressa encore quelques instants la joue comme pour témoigner qu'il était encore la, qu'elle pouvait ressentir la chaleur de sa paume et de ses doigts sur sa joue témoignant qu'il n'avait nullement l'intention de disparaître ou de se venger d'une quelconque façon.« Je ne te quitterais pas Joyce..sauf si,après tout ça tu veux que je m'en ailles loin de toi..dans ce cas je le ferais pour que tu puisses être heureuse »

Un sourire vint se dessiner sur les lèvres du garçon comme pour rassuré sa dulcinée qu'elle n'avait point à culpabilisé et encore moins à être triste après tout,il était en un seul morceau,en bonne santé et puis dans un sens,les blessures pourraient être une excuse pour elle de venir le voir jusqu'à chez lui le plus tôt possible afin,de s'occuper des soins ou pour l'aider tout simplement à se mouvoir. D'un geste il lui dessina à l'aide de ses doigts un sourire en utilisant les lèvres de la jeune femme comme pour lui transmettre l'idée d'en sourire plutôt que d'être déprimé pour une chose déjà terminé depuis longtemps.

« Je vais bien donc souris !...Après si tu tiens tant à te faire pardonner..je pourrais l'envisagé avec un..c-câlin... »

Les seules choses qu'il espérait maintenant étaient d'une part de vite partir d'ici toujours mal à l'aise par l'ambiance des lieux où résidaient à la fois une odeur de produits divers comme pour purger et effacer les traces dans anciens patients ainsi qu'une autre odeur inconnu qui dans son esprit représenter la mort. D'autre part de pouvoir se bécoter avec Joyce dans un endroit plus mignon et propice à ce genre de chose plutôt que dans une chambre froide avec lui presque entièrement nu seulement recouvert d'une blouse médicale.Il déposa un léger baiser sur les lèvres de la jeune fille comme pour lui montrer une dernière fois que l'amour n'était pas mort et que même il était sans doute encore plus fort qu'avant ! Puis,il se leva retira la blouse qui posa sur le lit et nu comme un vers,il se dirigea vers l'armoire afin de prendre ses vêtements. C'est donc sans aucune pudeur que le garçon commença à se rhabiller sous le regard de celle-ci ne rougissant même pas comme-ci la situation était parfaitement normale !Après quelques difficultés pour enfiler le pantalon et la chemise,il se tourna vers la jeune Joyce en penchant la tête comme perdu par le regard de celle-ci

« Il y à un problème..? J'ai mis quelques choses à l'envers ? »

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/05/2018
Occupation : étudiante et serveuse
Messages : 223

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t2513-les-chroniques-de-j
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Mar 11 Sep 2018 - 22:01


Contusions et pansements // Tōru Arai

On dit qu'un jour, Dieu laissera pleuvoir sa peine sur le monde, et celui-ci se trouvera submergé par le remord, chacun aura alors le choix de se repentir de ses péchés. Alors ceux-là même qui n'ont pas pardonné pardonneront, et le monde se rétablira dans un équilibre de nouveau retrouvé. Elle n'y croyait pas tant que cela, les fautes commises suivant leurs gravités ne devraient pas être effacé sans un repentis sincère mais elle n'avait pas écrit ces textes après tout. Elle sentit le choc sur son front et rabattit ses mains dessus pour le masser alors qu'il essayait de dédramatiser la situation.

« Je n'ai rien à pardonner, le terme accident se suffit à lui même pour  ne pas en vouloir à une personne non?»

Accident oui, et non, le terme était sujet à différentes interprétations après tout, mais elle ne voulait pas rester sur cette sensation de l'avoir blessé, elle releva la tête pour lui sourire, se sentant rassurer par le contact de sa main sur sa joue.

« Je ne te quitterais pas Joyce..sauf si,après tout ça tu veux que je m'en ailles loin de toi..dans ce cas je le ferais pour que tu puisses être heureuse » A cela elle agita la tête de gauche à droite, son bonheur passait par le lien qu'ils avaient découvert, elle le voulait plus que tout. « Je ne veux pas que tu t'éloignes, j'ai ... J'ai besoin de toi. » L'avouer à voix haute lui avait demandé un effort incommensurable, elle sourit avec son aide et recula sa tête pour lui en fait un vrai, qui illumina son regard et son visage.

« Je vais bien donc souris !...Après si tu tiens tant à te faire pardonner..je pourrais l'envisagé avec un..c-câlin... »

Elle conserva son sourire, ça elle savait faire, elle avait passé beaucoup de temps à rassurer et câliner sa sœur, puis dans son esprit un léger tilt eut lieu. Il parlait peut être .. Non ... Elle savait que les garçons étaient plus prononcés sur la chose que les filles mais tout de même. ils venaient de se rencontrer il .. Cela ne se faisait pas dans les premières heures d'une relation, elle en était persuadée. Ou alors dans les disney, mais ils n'étaient pas dans un dessin animé, elle rougissait lentement à l'idée de ce qu'il pouvait concevoir en câlin et sentit ses lèvres sur les siennes alors qu'il.. non .. Se levait et retirait sa blouse ??? Ses yeux fixaient le postérieur qui se présentait devant elle alors que la morale lui hurlait que c'était contraire à tous les principes devant le Seigneur. Elle détourna le regard finalement pour fixer le plafond après un effort de volonté au moins aussi grand que la phase précédente. Elle n'osait pas détourner le regard du blanc du plafond et resta immobile sur le lit alors qu'il lui parlait ensuite.

« Il y à un problème..? J'ai mis quelques choses à l'envers ? »

Elle compta jusqu'à dix avant de baisser le regard sur lui, s'assura que les vêtements avaient tous retrouvés leur place et se mordilla les lèvres, signe de gêne évident chez elle alors qu'elle déglutissait lentement. Un câlin hein ? Bon sang un câlin de quoi exactement ? Elle devait faire quoi pour ne pas le vexer et jusqu'à quel point il voulait être câliné ? Elle sentait ses joues très rouges, comme si la fièvre était monté brusquement chez elle. Elle bougea la tête de droite à gauche de nouveau pour signifier qu'il n'avait rien mis à l'envers et tenta de s'éventer avant de descendre du lit à son tour.

« Non rien... Tu es prêt ? Tu n'oublis rien ?» Elle repensa qu'elle devait lui dire aussi pour les frais qu'il n'aurait rien à prendre en charge mais cela était partit bien loin dans son esprit suite à la vision de son anatomie sans aucunes chances de pouvoir l'oublier. Elle était surprise de son manque de pudicité, ne sachant pas trop comment interpréter cela, essayant de se démêler l'esprit et de cesser de rougir comme .. Une adolescente qu'elle n'était pas. Elle tourna la tête vérifiant que le téléphone ne traînait pas sur la tablette ou table de nuit, et s’emmêlât les pinceaux dans le drap.



Codage by LaxyDunbar


Le coup du sort a écrit:
1-3-5 Tombe par terre de l'autre côté du lit
2-4-6 Tombe sur Toru


Never thought I'll find someone like you
i've hide a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 321

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Mar 11 Sep 2018 - 22:01

Le membre 'Joyce Watson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' : 2


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
En ligne
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Mer 12 Sep 2018 - 4:11

Contusion et pansements
On dit qu'il est compliqué de faire face à une situation incontrôlable. On dit aussi qu'après la pluie vient le beau temps,c'est un peu ce qu'il se passait actuellement dans cet hôpital et plus précisément dans la chambre provisoire du jeune garçon, en effet,son simple séjour ici avait réussis à changer la dispute du parc qui avait amener à une rupture brutale et sévère à une réconciliation douce et joyeuse entre les deux jeunes adultes.

Après s'être changer le garçon avait pu remarqué un changement nouveau dans l'attitude de Joyce,son teint était devenu fort rouge tandis qu'elle semblait fuir légèrement son regard comme envahis par une gêne que celui-ci ne comprenait pas,qu'avait il fait pour la rendre comme ça le temps de s'habiller ?Rien ne lui venait en tête ou alors était-ce à cause du baiser précédent ? Pourtant ce n'était guère la première fois qu'il l'embrassait et encire moins ici vu que c'était le deuxième qu'il lui donnait depuis son réveil dans cette chambre d'hôpital.Un soupire et un haussement d'épaule furent produit par le jeune Toru Arai,il s'occuperait plus tard de comprendre la réaction de la jeune Joyce,pour le moment il espérait juste fuir cet endroit.

« Non rien... Tu es prêt ? Tu n'oublis rien ?»

Toru tapota ses poches afin de vérifier le contenue de celle-ci, clefs okay,téléphone okay,porte-feuille okay. Non il n'avait absolument rien oublier,toutes ces affaires étaient à l'endroit où elles devaient l'être,la seule chose restante était la blouse de l’hôpital et il se voyait mal repartir avec car, d'une part elle était horriblement moche et d'une seconde part l'idée de se balader avec cette chose à son bras n'était pas vraiment envisageable,tout en sachant qu'il n'en aurait nullement l'utilité n'ayant pas réellement l'envie de revenir ici ou alors le plus tard possible au monde.« En théorie non non..j'ai tout sur moi, c'est bon! ».Au moment où le jeune homme allait se retourner pour observer la jeune femme afin, de vérifier si elle suivait ou non il la remarqua à moitie flottant dans le vide durant quelques secondes avant que finalement..ils tombent tout deux sur le sol,encore.Cette fois la situation était..comment dire différente? Bien que la jeune fille était en position cavalière sur le garçon qui aurait pu étonné quiconque aurait pu entrer dans la pièce à cet instant précis pensant plus à une fougue de jeunesse coïtale qu'à un accident malencontreux. Le choc ne fut pas réellement douloureux mais,plus surprenant ! Car en plus de se retrouver dans une position plus qu'explicite,le garçon tentant de se rattraper ou de rattraper quelque chose avait réussis à attraper quelque chose de rond,souple et ferme à la fois tandis que sa bouche ouverte de surprise avait accueillis celle de la jeune femme lui tombant dessus. C'est donc la bouche dans l'autre,une main sur un pectoraux féminin appeler "poitrine" et sur une position équivoque que par le plus grand des hasards deux infirmières se précipitèrent dans la chambre suite au bruit de la chambre sous le regard médusé de Toru qui avait eu le record du monde du passage d'un teint blanc avec un regard à surpris en une demi-seconde à celui d'une yeux paniqué  où l'on pourrait presque y voir des spirales tournés dans ses iris si nous étions dans un animé comique ! Tandis que son teint avait dépassé le rouge tomate virant plus sur le rouge Poivron. La situation ne pouvait pas être pire devant autant de témoin d'un coup, le pire fut leurs réactions.

« Oh! Il faut croire que ça va déjà mieux uhuhu ~»

«Faire ça ici..les jeunes sont bien plus entreprenant de nos jours ! »

Le garçon ne souhaitait qu'une chose à l'heure actuel,trouver un trou dans le sol et s'y cacher pour disparaître face à tout ces regards braqué sur lui,il faut dire que le couple enchaînaient pas mal les situations assez embarrassantes mais drôle, ne voulant pas que tout cela dure plus longtemps il recule sa tête du mieux qu'il put de ce ''baiser'' surpris tandis que sa main toujours sur un endroit normalement interdit d'accès venait de presser doucement la zone sûrement s'en servant comme moyen de se redresser?Lorsqu'il vit où était poser sa main,il la retira d'un coup et voulut reculer à des millions de kilomètres mais,vu la position et le poids de la jeune femme l’empêchant de bouger et son absence total de force ,il était prisonnier de cette position embarrassante sous le regard des deux infirmière de plus en plus amusées par la situation n'ayant sans doute rien de mieux à faire.

«D..D...Hiiii DÉSOLER ! »

Le garçon prit de panique venait de faire un cri très aiguë entre la souris couinant et le frottement d'un train sur des rails après un freinage.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371


Dernière édition par Tōru Arai le Mer 12 Sep 2018 - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/05/2018
Occupation : étudiante et serveuse
Messages : 223

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t2513-les-chroniques-de-j
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Mer 12 Sep 2018 - 13:50


Contusions et pansements // Tōru Arai

Le sol se dérobait sous elle, à moins que ce ne soit le lit,  elle battit des bras pour..  Pour quoi en fait elle n’était pas un oiseau loin de la !! Elle ferma les yeux par anticipation du choc qui ne vint pas.  Sous ses lèvres la même sensation grisante que durant la fin de soirée, comme si elle échangeait de nouveau un baiser.. Restait qu’elle était tombée et avait été amortie par…  elle rouvrit les yeux lentement son cerveau faisant la corrélation entre la chute et le fait que son malheureux petit ami se soit trouvé la pour amortir leurs…enfin sa chute a elle surtout, et sur lui une nouvelle fois  et de nouveau en… Elle se mit a rougir intensément prenant conscience de la position embarrassante si..  La porte s’ouvrit d’ailleurs justement sur ces pensées qu’elle devait se relever avant de mourir d’embarras. Elle se retrouva a couper le baiser en voulant se redresser mais sentit une brusque douleur dans son pied alors qu’il prenait lui aussi du recul.  Elle baissa la tête  sur son torse remarquant alors seulement la…  sa main posée a…  Seigneur tout puissant elle sentit ses joues passer de carmin à cuisson température élevée et glapit un peu a la fois sous la surprise et face aux pensées diverses et variées qui lui traversait l’esprit.  Il allait mal interprété son envie de câlin et .....bon sang quand elle entendit son cri a lui alors qu’il retirait sa mains avec précipitation  elle sentit son contrôle sur elle même lui échapper, baissant la tête.  

Sous le regard médusé des infirmières,  sur un Toru décidément bien malchanceux avec elle,  elle sentit ses épaules se secouer alors qu’ils ne pouvaient aucuns deux voir son visage. Puis elle releva la tête,  le visage plus rouge que des piments a point alors qu’elle explosait de rire.  Incapable de se contrôler ou de trouver la force de se relever elle riait aux éclats évacuant la tension de la journée de la manière la plus simple qui soit.  Elle riait à en avoir mais aux cotes fêlées et se trouvait incapable de se redresser ou même d’envisager de se relever. Elle sentait les larmes roulées sur ses joues d’hilarité cette fois et baissa la tête pour tenter de se reprendre.  Sur le ton de la plaisanterie elle lui répondit .

« Bon tu as eu plus qu’un câlin la on va peut être attendre un peu pour la suite. »

Elle pouffa de nouveau avant de lui sourire et se pencha pour lui déposer un baiser sur la joue et se releva avec l'aide des infirmières cachant la grimace de douleur quand elle s’appuya sur sa cheville.  Elle attendit que le pauvre se relève a son tour avec l’aide  ou non des agents  médicaux tachant de rajuster sa tenue en lissant les plies multiples de sa jupe et tendit la main au Toru avant de quitter la pièce sur : «  Merci beaucoup,  bon courage ! » avant de d’éloigner avec le jeune homme dans les couloirs vers l’entrée de l’établissement. Elle ne s’appuyait qu'à peine sur sa cheville ce qui lui donnait un petit air sautillant qui pouvait sans doute être mis sur le compte du fou rire précédent.  Elle le suivit jusqu’au bureau des sorties patientant en se balançant sur ses jambes le sourire toujours sur les lèvres suite aux derniers événements.  Elle s’étonnait aucunes ombres n’étaient apparu alors que le geste avait été équivoque,  c’était bon signe et même encourageant.  Elle écouta dune voix distraite avant d’entendre son nom et se tourna vers la jeune femme en affirmant que les soins étaient a sa charge a elle.  Elle le laissa prendre l’ordonnance pour les compléments alimentaires et les divers médicaments qui seront a prendre en cas de douleur. Une fois la paperasse expédiée elle avait trouvé une solution pour ne pas le quitter tour de suite, elle lui sourit et timidement cette fois lui présenta sa main.

« On va a la pharmacie ? Ils m’ont expliqué ou il y en avait une. »

Dans le couloir les bruits de pas se rapprochaient Joyce se rappelant qu’elle avait accepté de se faire ausculter une fois renseignée sur l’état de son petit ami.  Elle se saisit donc de sa main et l’entraina vers la sortie une fois tous les documents récupérés sans laisser le temps a l’interne de les arrêter.  Elle prit le chemin qu’on lui avait indiqué bien qu’elle  doutait au vu des colorations azurées du ciel qu’ils puissent les prendre ce matin.  Il devait être tôt  et pourtant elle n’avait pas sommeil,  elle tomberait sans doute une fois sur son lit mais n’avait pas tellement envie de rentrer de suite.  Elle arriva avec lui devant la devanture fermée de la pharmacie et soupira.

« Zut ! Fermée…  Bon plus qu’à  attendre ! On n’a qu’à s’assoir la tu en penses quoi ?»



Codage by LaxyDunbar


Never thought I'll find someone like you
i've hide a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
En ligne
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Mer 12 Sep 2018 - 22:57

Contusion et pansements
La situation avait débuté en malaise emplis de timidité de la part des deux jeunes puis,après avoir entendu la première rire,le garçon ne pu retenir son fou rire plus longtemps! Son cri ridicule ainsi que tout ce qui leur arriver était tellement comique, qu'il ne pouvait plus se retenir plus longtemps de se laissé aller à l'hilarité générale,malgré la douleur dans ses côtes,cela lui faisait d'une certaine façon en relâchant tout le poids,la peur et le stress qu'il avait pu accumuler durant cette journée riche en émotion diverse.

« Bon tu as eu plus qu’un câlin la on va peut être attendre un peu pour la suite. »

Le garçon s'arrêta soudainement de rire sentant comme une vague de chaleur le traverser de part en part se demandant même comment ses oreilles ne pouvaient pas évacuer de la vapeur comme une bouilloire sifflotant la vapeur pour  l'évacuer.Celui-ci avait certes,parler d'un câlin mais il ne s'imaginait qu'elle l'avait compris d'une autre façon! D'ailleurs de quelle façon? Et de quoi voulait elle  sous-entendre  ''pour la suite ''?Il l'ignorait sûrement parlait elle de la suite de la journée d'ailleurs quel heure pouvait il bien être? Il devait être tard,la nuit devait être tombé depuis un moment était-ce réellement prudent de laisser deux jeunes parcourir les rues de la ville à une heure aussi tardives? Même si, un hôpital n'était pas un hôtel,ni une auberge de jeunesse mais,il aurait pu faire un petit effort surtout vu leur niveau de maladresse que les deux compères possédaient.

« Désolé ce n'était pas prévu..je voulais juste un câlin ou Hug afin, de comprendre pourquoi les gens trouve ça aussi..génial. »

la jeune fille pouffa de rire une seconde fois tout en lui souriant , était-ce donc ça de la taquinerie? Toru n'avait jamais compris le concept étant donner qu'à l'orphelinat peu de gens vraiment était adepte de ce genre de chose, du coup,il avait lu le terme dans un dictionnaire mais n'arrivait pas réellement à mettre un exemple dessus jusqu'à aujourd'hui,il ne la connaissait que depuis peu mais,grâce à elle son monde grandissait un peu plus à chaque instant comme une plante grandissant et évoluant à chaque explication et conseil de Joyce comme une sorte d'engrais lui permettant de vivre dans ce monde emplis d'inconnu.Le jeune homme était entrain de contempler la jeune femme,les pupilles dilatés et les yeux brillants comme hypnotiser par la beauté et la grâce dont elle était emplis lorsque celle-ci lui prit la main et l’entraîna hors de la chambre avec une grande joie de vivre.


« Merci beaucoup, bon courage ! »

Le garçon fit un signe de tête et un coucou de la main pour remercier également les infirmières qui malgré leur moqueries amicales étaient quand même venu en panique afin, de s'assurer que rien de plus ne leurs arrivaient maintenant.En suivant sa chère et tendre,le garçon remarqua quelque chose qui le fit plissé les yeux puis qui commença de plus en plus à l’inquiéter. En effet, la jeune fille semblait boiter et tenter vainement de le camoufler en tentant de sautiller pour masquer le mouvement pour ne pas qu'il se fasse du soucis ou voulant fuir le plus rapidement l'hôpital,ce qu'il ne pouvait pas réellement blâmer,lui même donnerait tout ce qu'il pouvait pour vite fuir d'ici le plus vite possible.

« ..faudrait montrer ta jambe ... »Celui-ci n'eut pas le temps d'en dire plus qu'il du prendre la feuille de soin, sa carte étudiante ainsi que son ordonnance dans le bureau de sortie,on lui refusa même le paiement prétextant que quelqu'un avait déjà tout régler,ce qui le fit pencher la tête d'incompréhension qui aurait bien pu prendre soin de ses charges sans poser aucune question?Un nom lui venait en tête,la même personne qui l'attendait dehors. Un soupire s'échappa de sa bouche,cacha l'argent sous la feuille de soin et retourna rejoindre la jeune femme.Avec une agilité extraordinaire il réussit à câliner la jeune femme tandis que discrètement sa main venait placer l'argent des soins dans la poche de Joyce,ne voulant pas qu'elle se ruine pour une culpabilité idiote.

« On va a la pharmacie ? Ils m’ont expliqué ou il y en avait une. »

Le garçon remarqua l'approche d'un interne, peut être eux aussi avaient remarqué les blessures de la jeune fille et voulaient les soignés pour ne pas qu'elle revienne plus tard dans le même état que l'orphelin,pourtant Joyce elle décida d'utiliser la fuit ! C'est ainsi qu'il se fit entraîner par celle-ci en dehors et put remarqué que le ciel n'était pas noir comme il aurait du l'être et qu'au contraire..le soleil semblait bientôt déjà sortir de son sommeil pour illuminer à nouveau le ciel de ses teintes habituels. Avait il été inconscient autant de temps ? Avait elle réellement passer autant de temps à attendre,inquiète dans le couloir ? N'avait elle pas été ausculter ? Au vu de sa fuite,empêchant l’interne de lui parler,non. Il fut donc emmener par la main dans la ville ne comprenant pas réellement la raison de ce besoin de ce presser et se retrouva soudainement devant une enseigne possédant une grande croix verte témoignant qu'il s'agissait bel et bien d'une pharmacie..malheureusement le rideau de fer auquel ils faisaient face annoncer que leur fuite et précipitation avaient été futile.

«Zut ! Fermée… Bon plus qu’à attendre ! On n’a qu’à s’assoir la tu en penses quoi ? »

«Ce que j'en penses...Disons que je ne comprends pas pourquoi tu ne t'ai pas fais ausculter pour tes côtes qui semble te faire souffrir,plus ou moins que ta cheville qui t'empêche de marcher correctement? Pourquoi tu as voulus tout payer, je te l'ai dis tu n'es ni responsable ni en tort ! »

Toru s’asseoit donc en soupirant passant sa main dans sa propre chevelure afin, de remettre ses cheveux correctement en place,ou du moins en bazar comme à son habitue n'aimant pas qu'ils soient aplatis à cause de l'oreiller de l'hôpital.Celui-ci posa son regard sur la jeune femme en soupirant longuement tandis que sa tête faisait lentement gauche droite comme pour témoigner qu'il n'aimait pas sa façon d'autant faire abstraction de sa propre santéC'est bien beau de faire tout un drame pour ma santé,mais de ne rien faire pour la tienne..ah la la, que crois-tu que je penserais ou comment je me sentirais s'il t'arrivait également quelque chose? » Le garçon allait lui poke le front comme dans le parc mais,au dernier moment lui mit une nouvelle pichenette sur le front et gonfla les joues. «Si tu prend pas soin de toi...Alors j’appellerais qu'une fois par semaine hmph!! »






Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/05/2018
Occupation : étudiante et serveuse
Messages : 223

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t2513-les-chroniques-de-j
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Jeu 13 Sep 2018 - 22:49


Contusions et pansements // Tōru Arai

Les lueurs matinales commençaient à baigner la ville et Joyce détourna le regard un instant vers le spectacle alors qu'il acceptait son offre de s'asseoir, elle entends bien les reproches, et mets ses mains dans ses poches avant de sentir ce qu'il y a glissé plus tôt. Elle se tourne vers lui, le soleil levant sa lumière sur le monde et sur l'île, se trouvant à contre jour du jeune homme et lui sourit. Pourquoi tout cela ? Ce n'est certainement ni la pitié, ni la responsabilité du moins non ce n'est pas que parce qu'elle se sent responsable et puis... Et puis soudain dans son esprit se fait la lumière, il a remarqué ? Pourtant elle a tout fait pour le cacher, l'attention elle l'évite et ses habitudes sont difficiles à perdre.

«C'est bien beau de faire tout un drame pour ma santé,mais de ne rien faire pour la tienne..ah la la, que crois-tu que je penserais ou comment je me sentirais s'il t'arrivait également quelque chose? »

Elle amorça un mouvement vers lui, comprenant soudain que bien qu'elle se cherche une fois de plus des excuses, les choses peuvent changées, pour tous, pour chacun d'entre eux, pour peu qu'ils acceptent simplement cette idée. Le changement fait peur, peut effrayer peut même pousser à dire l'inverse de ce que l'on pense, le refus d'accepter ce qu'on est ou qu'on aurait pu être à moins que ce ne soit encore l'idée de ce que l'on sera ? Pour le moment, elle ne se projetait pas à demain, elle vivait, pour la première fois l'instant présent. Elle se pencha vers lui et reçu le poke sur son front et porta sa main dessus pour le masser en le regardant intensément.

«Si tu prend pas soin de toi...Alors j’appellerais qu'une fois par semaine hmph!! »

Son coeur s'emballa, l'appeler ? Vraiment ? Elle ? Elle avait un portable qui n'avait pas sonné depuis .. Depuis plus de deux ans .. Alors ... Alors est ce qu'elle saurait seulement répondre ? C'est vrai qu'elle avait proposé cela mais c'était un geste d'imitation au départ elle n'imaginait pas qu'il pensait réellement à l'appeler elle. Elle lui sourit pourtant, heureuse qu'il ait non seulement pensé mais également eu l'intention de le faire puis se mit à réfléchir.

« Je te pris de me pardonner, je .. Je déteste les hôpitaux... J'ai en horreur ces odeurs et je me sens mal ... Mais je n'ai pas pensé que cela pourrait te faire de la peine. Ma cheville s'est rien, c'est presque déjà passé, et mes côtes le temps seul fera effet.. Sans doute que je mettrais une bande pour pas faire de faux mouvements, mais je vais bien, merci. »

Elle colla son front au sien et poka leurs nez ensemble avant de se redresser pour observer le ciel de nouveau qui s'embrasait. Une nouvelle journée un nouveau temps, une nouvelle destinée ? Tant avait changé sans pour autant que le monde s'arrête de tourner, elle sentit le vent glisser dans ses cheveux et leva la main pour les replacer derrière son oreille. Elle se tourna de nouveau face à lui et inclina la tête avant de murmurer.

« Je peux toujours y retourner mais du coup tu devras prendre tes médicaments seul ou bien ... »

Elle hésita, la proposition était certes fortement inconvenante mais ils n'étaient plus vraiment à cela prêt après une journée aussi riche en émotion telle qu'ils venaient d'en vivre une. Et s'assit finalement à côté de lui avant de poser sa tête sur son épaule en laissant son regard dévier vers le ciel qui se pamaient de tant de couleurs qu'elle trouvait aujourd'hui magnifique et qu'hier elle n'aurait sans doute même pas remarqué.

« Ou bien on peut toujours demander à la pharmacie et je serais ton infirmière et toi mon infirmier ? Comme ça ... Comme ça on s’appellera mais on se verra forcément pour .. Pour changer les pansements de l'autre ? »


Codage by LaxyDunbar


Never thought I'll find someone like you
i've hide a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
En ligne
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Ven 14 Sep 2018 - 2:31

Contusion et pansements
Le crépuscule faisait place à des couleurs plus carmins,les ténébres laissant place à la lumière dans un défilé de couleur transformant le ciel comme,dans un tableau de maître.C'était sous un soleil levant que les deux adolescents étaient sûrement l'ouverture de la pharmacie, l'attente serait sans doute longue de quelques heures au vu du soleil qui entamé tout juste son levée,il ne devait être guère plus que cinq heures du matin, sachant que ce genre de commerce n'ouvrait point avec huit heures, tout deux devraient réussir à tuer trois heures encore. La fatigue et la faim les tressaillants pourraient elles encore attendre autant de temps avant de sévir?

« Je te pris de me pardonner, je .. Je déteste les hôpitaux... J'ai en horreur ces odeurs et je me sens mal ... Mais je n'ai pas pensé que cela pourrait te faire de la peine. Ma cheville s'est rien, c'est presque déjà passé, et mes côtes le temps seul fera effet.. Sans doute que je mettrais une bande pour pas faire de faux mouvements, mais je vais bien, merci. »

Ces quelques mots venaient de briser le silence s'étant installer,telle une brise douce et agréable du saison d'été arrachant un sourire au jeune garçon aux cheveux noirs. Celui-ci dont l’inquiétude n'avait cesser de grimper de part en part,venait de se sentir soulager voir même ôter d'un poids juste par l'entente de ces simples paroles. Il est vrai que rare étaient ceux pouvant supporter l'ambiance errante des hôpitaux où se côtoyaient mort,maladie,pleurs,peine mais aussi, plus rarement joie, naissance et guérison. Même ce garçon un peu simplet l'avait remarquer alors, qu'il s'agissait sans nulle doute de sa première fois dans ce genre d'endroit,avait ressenti l'odeur de produit comme pour masquer d'autre chose moins joyeuse, ce lit avait il accueillit une personne mourante avant d'être désinfecter et louer à nouveau? Cette idée n'était en tout cas pas vendeuse de bonheur, ni motivante à vouloir rester dans ce genre d'endroit pouvant devenir très glauque.


« Ne soit pas désolée,je vois très bien ce que tu veux dire. A vrai dire,je n'avais pas réellement l'envie d'y rester plus longtemps,je m'y sentais étrange très mal à l'aise»

Le regard émeraude du garçon se pencha plus en détail en direction de la dite cheville blessée,le terme ''rien'' était réducteur,après tout lui aussi avait fais le même constat de son propre corps jusqu'à finir dans cet endroit sans avoir le temps de le comprendre,aucune blessure n'était rien et pouvait vite devenir pire en étant nonchalant.

« Je peux toujours y retourner mais du coup tu devras prendre tes médicaments seul ou bien ... »

« Ce n'est jamais rien,la douleur est une alarme du corps afin, de nous prévenir d'un risque qui pourrait nous arriver ! Mais,sans doute qu'une pharmacie pourrait te faire une bande de soutien à ta cheville  afin, de t'aider dans ton mouvement et aider à la guérison de celle-ci. Donc, inutile de prendre le risque de t’abîmer plus que cela en te faisant marcher dessus,attendons simplement ta santé passe avant la mienne au vu que j'ai déjà été ausculter et guérit dans la mesure du possible.»

Il aurait été idiot d'ainsi laisser repartir la jeune femme,sachant sa blessure celle-ci n'aurait sans aucun doute jamais atteint l'hôpital en forçant ainsi sur une cheville blessée. Vu les ennuies qu'elle savait s'attiré et vu l'heure très matinale ce serait de prime une idée complètement idiote comme rajouter de l'huile sur le feu alors que le brasier est déjà bien trop ardent pour être contenu. Le regard émeraude du garçon se releva pour scruter celui bicolore de la demoiselle,pourquoi était elle autant inquiète pour lui au point de négliger ses propres blessures,de les cacher et d'ainsi les forcer au fur et à mesure du temps qu'ils passaient ensemble? N'avait elle aucune cupidité ?La plupart des hommes et femmes ne pensent qu'à leurs propre vies,leur propres existence et blessures. Faisait elle parti de cette catégorie de personne appeler altruiste? Ceux dont la gentillesse et telle qu'ils finissent rarement indemne blesser par la cruauté des hommes les dévorants comme de pauvre petite brebis égarée?

« Ou bien on peut toujours demander à la pharmacie et je serais ton infirmière et toi mon infirmier ? Comme ça ... Comme ça on s’appellera mais on se verra forcément pour .. Pour changer les pansements de l'autre ? »

Un hochement de tête puis deux,voici la réponse du jeune homme tandis que ses joues prenaient une couleur voulant sans doute concurrencer la couleur au note carmin du ciel au dessus de leurs têtes. L'idée n'était pas mauvaise, tout deux n'avaient pas réellement de personne à qui confier cette tâche, n'ayant sans doute peu voir aucun ami tout deux, il était naturel d'ainsi se tourner vers une personne de confiance qui pouvait agir sans mauvaise pensée. Sans mauvaise pensée était un euphémisme après tout,elle était une femme et lui un homme, changer les pansements revenaient à exposer tout deux leurs corps afin d'effectuer les dit soins, au vu de toutes les situations embarrassantes et accidents dont les deux faisaient face,il était clairement impossible que durant les soins en seul en seul, rien ne puisse se passer avec deux personnes aussi malhabile. Tout deux étaient vierge d'amour et d'autres choses même si rien ne pouvaient réellement déraper,le facteur malchance qui les frappés pouvaient changer la donne d'un simple coup de pouce.


« Cela ne me dérange pas Joyce...au contraire même,ça me ferait très plaisir que tu comptes ainsi sur moi! Mais..je vais devoir venir chez.. toi..?»

Une phrase,une simple phrase pouvait devenir aussi dur à dire? Pourtant ce n'était que des des mots, des lettres arrangés dans une sens donnant un sens à des paroles mais,lorsque les émotions s’immiscer dans ses mots leurs sens pouvaient prendre des proportions au grès de l'imaginaire et du type de sentiment que la personne y placer du profond de son cœur. Bien sûr notre jeune homme aux joues aussi rouge qu'une tomate bien mûr n'y voyait que des actes pur, étant  trop innocent pour tout cela, heureusement ou malheureusement, personne ne pouvait réellement le savoir pour le moment sauf, peut être cette jeune fille à la chevelure rose nommée Joyce qui peut être finirait par fuir un homme dont l'innocence égale celle d'un enfant n'ayant jamais eu l’explication sur la vie en générale,l'amour et la reproduction en prime.


Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/05/2018
Occupation : étudiante et serveuse
Messages : 223

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t2513-les-chroniques-de-j
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Ven 14 Sep 2018 - 22:27


Contusions et pansements // Tōru Arai

Est ce qu'elle avait jamais imaginé qu'un simple geste, banal en soi pouvait produire autant de réactions dans son être. Voir la tête du jeune homme s'incliner lentement deux fois de suite, acceptant sa proposition c'était... C'était presque trop beau, pourtant cela n'avait jamais été dans ses rêves, mais elle commençait à apprécier le partage des choses simples. Un repas, une boisson, un sourire, c'était presque trop merveilleux pour être réel. Elle plongeait son regard dans les cieux embrasés, avaient ils toujours été aussi captivant ? Avait elle tant manqué dans sa vie ? Pourquoi toutes ces couleurs n'avaient pas le même attrait qu'auparavant ? Est ce que c'est le résultat d'aimer ? On voit tout dans des couleurs arc en ciel ?

« Cela ne me dérange pas Joyce...au contraire même,ça me ferait très plaisir que tu comptes ainsi sur moi! Mais..je vais devoir venir chez.. toi..? »

Elle avait réfléchit à cela, et même si la chambre minuscule n'était pas forcément un endroit très propice à la réception d'amis ou connaissances l'inviter dans les lieux ne lui semblait pas si étrange. Bien qu'il n'y aurait sans doute pas tellement de place et .. Et qu'à part le lit il n'y aurait sans doute aucun autre endroit pour s’asseoir.. Est ce qu'elle ne brûlait pas des étapes en invitant son tout fraîchement nouveau petit ami qui semblait aussi dégourdis qu'elle des choses avancées d'une relation chez elle ? Quelque part est ce que c'était vraiment mal ? Elle leva la main pour repousser les mèches roses de devant ses yeux qui avaient glissé et les repoussa derrière son oreille, tout en gardant sa tête sur son épaule. ELle frissonna quelque peu et glissa son bras sous le sien pour se réchauffer et ferma les yeux un instant.

« Chez moi c'est un peu surfait pour le moment, ce n'est qu'une chambre d’hôtel, mais oui, tu vas devoir venir chez moi, à moins qu'on ne se rejoigne chez toi ? Tu as des cours en ce moment ? J'ai le mercredi après midi de libre logiquement, et quelques heures d'études par ci par là... J'ai mon job aussi, mais je peux te rejoindre après avoir terminé ?  »

C'est vrai qu'il y avait encore énormément de choses qu'ils ignoraient entre eux, est ce qu'il travaillait lui aussi ? Comment se passait ses cours en organisation à la faculté ? Est ce qu'il avait du temps libre ? Des temps d'études ? Des choses à chercher ? A réviser ? Des amis ou amies à voir peut être ? Elle sourit avant de rire légèrement son esprit s'emballant une nouvelle fois alors quelle rouvrait les yeux. Elle chercha sa main et glissa ses doigts gelés dans les siens pour se réchauffer un peu plus.

« Raconte moi ton enfance ... Est ce que vous aviez tout de même des moments de joies ? Est ce que vous vous souteniez ? As-tu des amis que tu regrettes ? »

Elle voyait des visages elle, mais à part sa sœur n’avait jamais créé de liens avec les autres, est ce qu'il saurait l'aider à apprendre ? A avancer ? A vivre simplement sa propre vie plutôt que la calquer sur sa sœur ? Le soleil finit par se montrer, éclairant la scène et allongeant leurs ombres derrière eux, dissipant les ténèbres pour illuminer le monde de sa chaleur. Est ce que c'était elle ou le froid lui restait ? Elle ne voulait pas trop l'ennuyer mais ayant finit de courir, la fraîcheur du matin la glaçait surtout qu'elle était restée sur le sol un long moment avant de bouger en attendant que les soins soient terminés pour lui...

« Je ne te dérange pas ? Je suis désolée j'ai .. j'ai un peu froid là. »


Codage by LaxyDunbar


Never thought I'll find someone like you
i've hide a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
En ligne
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Ven 14 Sep 2018 - 23:34

Contusion et pansements
Le  ciel se colorait déjà de mille et une couleur tandis qu'ici bas les deux adolescent étaient assit sous un léger vent frais et sur un sol glaciale,même si le garçon était habitué au froid en était il de même de la jeune femme ? Après tout,la fatigue pouvait jouer grandement sur la tolérance au température ainsi qu'éprouver de grande difficulté à se réchauffer peut importe les méthodes traditionnelles. La réponse fut assez rapide lorsqu'elle passa son bras sous celui du garçon à la recherche de tendresse mais,également du chaleur humaine comme pour se dire que ce moment n'était ni un rêve,ni le dernier qu'il vivrait ensemble. La seule chose qu'il fallait espérer était que leur prochaine sortie se passe un peu plus normalement et sans doute de façon plus mignonne et romantique afin, d'aider ses deux handicapés de l'amour à s'épanouir et éclore telle le roseau au petit matin prouvant le passage de l'enfance à l'âge adulte.

« Chez moi c'est un peu surfait pour le moment, ce n'est qu'une chambre d’hôtel, mais oui, tu vas devoir venir chez moi, à moins qu'on ne se rejoigne chez toi ? Tu as des cours en ce moment ? J'ai le mercredi après midi de libre logiquement, et quelques heures d'études par ci par là... J'ai mon job aussi, mais je peux te rejoindre après avoir terminé ?  »

Un petit malaise se dessina sur le visage du garçon qui semblait pouvoir passer d'une émotion à l'autre plus rapidement que son ombre, en effet, ils avaient tout deux une vie assez remplis du point de vue de l'emplois du temps, ce ne serait pas aisé de ce voir mais,cela ne rendrait il pas leurs retrouvailles encore plus belle et meilleure? L'esprit du garçon tenta de se pencher plus en détail sur la question,lui qui avait prévu d’enchaîner deux travail ainsi,que ses études, il ne serait pas le petit ami parfait toujours disponible mais,cet argent lui permettrait au moins de pouvoir lui offrir des cadeaux et de sortir pour profiter de la vie main dans la main comme il l'avait toujours rêver, peut être que leur travail serait dans la même ville ce qui leur permettrait de partager leur pause repas même si c’était peu de temps, cela serait tout de même un moment merveilleux si ce n’était que le temps d'une simple pause repas, chaque moment en sa compagnie était des trésors inestimables.

« Peut importe à quoi ressemble l'endroit ça reste chez toi non? D'un point de vue pratique, vu que j'habite sur le campus , c'est plus près de ton école non? Comme ça on perdra moins de temps et on pourra...profiter d'un peu plus de temps ensemble, sauf si tu ne veux pas.  Pour ta question,oui j'ai cours mais,je risque de changer de cursus donc je peux rater quelques cours dont mon niveau est déjà fichu depuis longtemps maintenant, concernant le travail, je devrais normalement avoir un entretient bientôt dans un salon de thé,je prie pour ma réussite..Tu peux venir quand tu le souhaites, je te donnerais un double des clés si tu le souhaite  »

Soudainement quelques chose de froid vint s’entremêler à ses doigts, c'était les doigts de Joyce, eux normalement si chaud et doux avaient perdu toute trace de chaleur,sûrement que la fatigue de n'avoir pas dormir, peu manger et de devoir attendre en prime dans le froid l'ouverture de la pharmacie n'arrangeait absolument pas ça condition physique. Il espérait que le soleil allait rapidement réchauffer l'air pour permettre à la jeune fille de moins trembloter ou que la pharmacie se dépêche d'ouvrir pour qu'ils puissent se réchauffer quelques minutes à l'intérieur mais,cela n'aiderait pas pour la fatigue,ni la cheville de la jeune fille. Pourrait elle seulement rentrer au vu de l'état de sa cheville? Cela n'empirerait pas son état au point qu'elle soit obligé de rester enfermer chez elle durant des jours le temps qu'elle puisse reposer le pied au sol sans douleur? Beaucoup de pensée traverser le crâne du garçon ne sachant pas réellement quoi faire, se trouvant ridicule et impuissant dans cette situation.

« Raconte moi ton enfance ... Est ce que vous aviez tout de même des moments de joies ? Est ce que vous vous souteniez ? As-tu des amis que tu regrettes ? »

Des souvenirs jaillir de la mémoire du garçon aux yeux émeraudes,des moments de joies? Oui il y en avait eu beaucoup,certes c'était souvent des choses simples, rien d'extraordinaire mais,souvent après des moments de joie se cachés des moments de tristesse plus lourde que la joie précédente . Des amis..pouvait on appeler ça de cette façon? Pas réellement,c'était plus une famille de substitution,même s'ils partageaient le même toit , beaucoup ne s'entendait pas réellement ou se disputer étant comme feu et eau,même lui n'avait pas échapper à cette règle universelle, ayant des personnes proches comme d’autre avec qui l'entente ne serait jamais possible peut importe les efforts.

« Mon enfance ? Rien d'exceptionnelle à vrai dire! Comme tu le sais j'ai vécu et grandis dans un orphelinat. Comme tu peux t'en douter on à vécu des moments de joie comme de peine,je suppose que le traitement réservé au orphelin est le même peut importe le pays..certain on eut du mal à faire abstraction de se faire jeter des pierres dessus ou se faire traiter de monstre  voir même de déchet indésirable. On se soutenait oui mais, comme tu peux t'en douter, tout le monde ne s'apprécier pas..un peu comme partout nous n'étions pas réellement une famille,ni des amis, juste une bande d'enfant indésirable par leurs parents et oui mais, je n’appellerais pas ça du regret juste de l’inquiétude envers Honoka, je me demande si elle à bien vécu ma disparition, elle qui vivait accrocher à moi depuis l'enfance.. un peu ma petite sœur en fait»

Soudainement il sentit la jeune fille se rapprochait de lui comme à la recherche de chaleur ne pouvant sans doute plus supporter d'avantage se froid sévissant sur eux depuis plusieurs minutes, peut être heures ? Qui sait? Le Japonais perdait la notion du temps lorsqu'il était en compagnie de la jolie Joyce. Tout ce qu'il savait maintenant , c'était son envie de la protéger,d'être la pour elle, de l'embrasser, de la câliner et de consacrer plus temps à faire vivre et évoluer leur amour vers un avenir radieux.

« Je ne te dérange pas ? Je suis désolée j'ai .. j'ai un peu froid là. »

Sans un mot le jeune homme au regard mélancolique de ses souvenirs ravivés se leva sans un mot, retira sa veste qu'il plaça sur les épaules de la jeune demoiselle frigorifié puis s’assoit derrière elle,plaçant le dos de celle ci entre ses jambes avant de l'enlacer tendrement essayant part tout les moyens de la réchauffer grâce a son propre corps. Celui-ci avait entendu qu'en survie, c'était la meilleure technique pour réchauffer une personne et ainsi s’empêcher de mourir de froid,bien que la ils étaient habillés et non nu , il se voyait mal se déshabiller en pleine rue pour une meilleure efficacité de ce corps à corps. Pour jouer ou sûrement sans mauvaise pensée le garçon souffla doucement sur l'oreille froide de la jeune femme à l'aide de son souffle qui était chaud grâce à sa température interne puis déposa un bisou dans la nuque de la jeune Joyce puis un autre..couvrant chaque partie froide de ses lèvres chaude comme pour lui donner chaque parcelle de chaleur qui le composait prenant en contrepartie tout le froid qu'elle subissait.

« Ne t'excuse pas,c'est normal de faire ça entre amoureux non?...si tu veux,on peut aller chez moi..on est pas si loin,ça nous permettra de nous réchauffer et de dormir un peu !..On ira à la pharmacie à côté de chez moi plus tard sinon, tu vas finir en glaçon et je ne veux pas que tu sois malade par ma faute»

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/05/2018
Occupation : étudiante et serveuse
Messages : 223

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t2513-les-chroniques-de-j
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Sam 15 Sep 2018 - 11:35


Contusions et pansements // Tōru Arai

Elle l'écoutait parler, rougissant lentement mais surement à ce qu'il disait. C'était pourtant elle qui avait lancée l'idée mais... Elle manqua relever la tête pour le regarder quand il dit changer de cursus, pourquoi ? Il était dans quoi ? Il allait ans quoi ? Elle n'était pas une professionnelle mais savait s'organiser seule alors pouvait elle lui proposer de l'aider ? C'était peut être un peu tôt ? Elle souffla sur sa main libre la réchauffant comme elle pouvait. Les rayons tardaient à couvrir la terre et la réchauffer mais ce n'était qu'un pâle soleil de fin d'été. L'automne se sentait déjà dans l'air frais et les pelouses presque blanchies matinales. Elle se doutait bien qu'il devait travailler, elle même ne roulait pas sur l'or aussi ... Quand il parla de salon de thé, elle hocha la tête, ne faisant pas du tout de corrélation avec son propre travail, après tout c'était plus une jardinerie qu'un salon de thé, et elle avait plus la tête dans les plantes qu'à servir. Mais c'était bien payé, elle ne regrettait pas, cela lui avait même permis de regarder des lieux de vies qu'elle n'aurait même pas imaginer. Elle pouffa de rire un peu, l'imaginant l'attendant au coin des murs du lycée, et elle le rejoignant, pour marcher un peu ou même déjeuner ensemble. Ce serait ... Ce serait terriblement génial mais est ce que son petit cœur serait capable de surmonter toutes ces turbulences ? Elle n'en savait rien. Par contre peut être que ceux de sa classe seraient surpris, de la voir quitter encore plus rapidement les salles de cours. Elle qui était une flèche allait se transformer en fusée pour le rejoindre.

Heureusement qu'elle était assise pour la fin de sa phrase, quand il lui proposa son double de clés, elle .. Elle rougit et baissa le regard vers le sol, n'osant pas imaginer avoir un tel trésor. Elle n'avait jamais eu que ses propres clés, et même parfois aucunes, devant attendre sa soeur pour rentrer en général. Ce n'est qu'en Angleterre qu'elle avait eu son premier jeu de clé personnel, rentrant toujours en décalé d'avec Freddy cela était devenu indispensable. Elle hocha simplement la tête, peu sure que si elle parlait maintenant sa voix ne serait pas aiguë ou étrange nouée par l'émotion. C'était peut être banal pour lui de remettre un jeu de clés, pour elle c'était.. Un bouleversement de son quotidien. Est ce que ce serait toujours ainsi ? Est ce qu'elle serait l"éternelle surprise de cette relation ? Ce n'était pas si mal, elle apprendrait petit à petit, c'était le mieux à faire, comme ça .. Comme ça elle avancerait petit à petit dans cet inconnu dans lequel il la plongeait.

« Mon enfance ? Rien d'exceptionnelle à vrai dire! Comme tu le sais j'ai vécu et grandis dans un orphelinat. Comme tu peux t'en douter on à vécu des moments de joie comme de peine,je suppose que le traitement réservé au orphelin est le même peut importe le pays..certain on eut du mal à faire abstraction de se faire jeter des pierres dessus ou se faire traiter de monstre voir même de déchet indésirable. On se soutenait oui mais, comme tu peux t'en douter, tout le monde ne s'appréciait pas..un peu comme partout nous n'étions pas réellement une famille,ni des amis, juste une bande d'enfant indésirable par leurs parents et oui mais, je n’appellerais pas ça du regret juste de l’inquiétude envers Honoka, je me demande si elle à bien vécu ma disparition, elle qui vivait accrocher à moi depuis l'enfance.. un peu ma petite sœur en fait»

Elle sentit une pointe de serrement au niveau du coeur, sa vie semblait avoir été si vide, bien qu'elle s'était par choix, lui avait été confronté au premiers moments de sa vie à la méchanceté de ce monde. Ses doigts se serrèrent sur les siens, tentant d'apporter un réconfort bien moindre. Elle ne pouvait que comprendre son inquiétude, quelque part elle sentait son esprit s'alarmer mais elle n'y prêta pas attention, après tout.. Après tout ils avaient grandis tous ensemble c'était normal de s'inquiéter. Toutefois.. Toutefois elle sentit son cœur se serrer à lui en faire mal, quelque part une peur s'instilla qu'elle étouffa. Elle effaça le pli soucieux de son front, il le lui aurait dit .. Du moins elle l'espérait s'il .. Non, le passé doit resté où il est. Elle le regarda se lever sans comprendre, frissonnant de plus belle avant de se sentir enveloppée dans sa chaleur et son odeur avec sa veste. Elle pensa aussitôt à lui, il allait avoir froid, en plus il sortait de perfusion, il ne devait pas avoir de choc thermique. Elle le sentit se placer derrière elle se retrouva dans un cocon à atmosphère chaleureuse qu'elle en ferma les yeux en se laissant complètement faire. C'était comme si tout le froid précédent disparaissait pour ne laisser place qu'à un milieu propice à la tendresse. Elle frissonna en sentant son souffle sur son oreille, un long frisson qui parcourut l'ensemble de ses vertèbres pour terminer et se loger dans son ventre. Le trouble n'alla pas en s'améliorant avec les baisers chaud déposé au creux de son coup, les frissons revenant mais d'une autre nature cette fois. Elle rouvrit les yeux de surprise, des souvenirs d'une autre nature remontant alors qu'elle sentait le froid éteindre tout son être.

« Ne t'excuse pas,c'est normal de faire ça entre amoureux non?...si tu veux,on peut aller chez moi..on est pas si loin,ça nous permettra de nous réchauffer et de dormir un peu !..On ira à la pharmacie à côté de chez moi plus tard sinon, tu vas finir en glaçon et je ne veux pas que tu sois malade par ma faute»

La proposition était .. Elle déglutit, tentant de toutes ses forces de chasser ses démons qui revenaient lentement mais surement à la charge, les ombres obscurcissant son regard. Il ne faisait pas mal, est ce que .. Bon sang c'était normal ou pas de faire cela en amoureux ? Elle n'en savait rien, elle chassa de son esprit avec les dernières forces mentales qui lui restait les souvenirs néfastes et se focalisa sur la chaleur de ses bras, la douceur de ses lèvres sur sa peau gelée. Ce serait en effet mieux, de dormir un peu, restait .. Restait sans doute qu'elle serait très heureuse et .. Et timide pour entrer dans l'appartement d'un garçon. Alors .. Elle hocha la tête simplement, ne bougeant pas tout de suite se réchauffant dans ses bras en glissant ses mains dans les siennes et regarda le ciel qui s'ouvrait sur une nouvelle journée faite de choix qu'elle se sentait cette fois prête à affronter.

« Si cela ne te dérange pas... Je veux bien aller chez toi et .. Et accepter ta clé.. Je ferais de même dès que j'aurais un vrai lieu de vie comme ça .. Comme ça on .. on pourra se rejoindre l'un chez l'autre et .. Et se voir aussi ... »

Elle se serra contre lui, sentant ses yeux se fermés lentement, non pas maintenant pas dormir, il avait dit que ce n'était pas loin. Elle tourna la tête, frôlant sa joue de ses lèvres avant de sourire doucement. « Je crois que je pourrais même dormir sur un banc là tellement je suis fatiguée. » Elle rit un peu et se força à se détacher de l'étreinte fort agréable du jeune homme pour se relever et sentit la veste glisser un peu de ses épaules. « Tu ne veux pas la récupérer ? Tu n'as pas froid toi ? »


Codage by LaxyDunbar



Never thought I'll find someone like you
i've hide a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
En ligne
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Sam 15 Sep 2018 - 14:28

Contusion et pansements
Le vent caressé de son souffle glaciale,les corps immobiles de deux jeunes adolescent en proie au doute,à la timidité et à ses souvenirs douloureux qui avaient resurgis l'un comme chez l'autre. Peut importe la situation le bonheur laisser sa place au cauchemar du passé, ne serait-ce pas un prémices à des soucis futurs? Si l'homme était capable de se rappeler des choses, était-ce seulement pour ne pas refaire les mêmes erreurs ou alors d'un point de vue plus philosophique, fallait il y voir comme le signal de s'isoler du reste du monde? Si aucun contact humain n'entrer à nouveau avec la vôtre, les chances d'être blesser était nulle! D'un point de vue logique c'était la meilleure solution mais, dans ce cas il serait aussi aisé de dire qu'en ne sautant pas dans le vide,il n'y à aucun risque de tomber hors, les accidents existe pour palier à cette logique purement philosophique. La seule chose qui semblait étrange en ce moment étaient les réactions des deux passant de la joie au souvenirs douloureux pour finalement retourner sur la surprise,la timidité et l'amour dans un cycle éternel, était ce la une façon normale d'avancé l'un avec l'autres? Ou alors était-ce uniquement la le résultat de deux handicapés de l'amour, trop innocent et perdu dans ce monde qu'ils ne connaissent uniquement depuis quelques heures ?

La proposition échangés quelques instants plus tôt semblait avoir fait mouche,autant qu'une cartouche tiré à bout portant dans le cœur. Fallait-il y voir comme un peur profonde que le garçon abuse d'elle ou tente quoi que ce soit? Sachant que celui-ci pensait encore que la cigogne apportés les enfants voir peut être la bêtise comme les choux ou les roses? Ayant reçu une éducation très croyante au sein d'un orphelinat chrétien dans un pays shintoïste, il ne fallait pas s'attendre à ce que celui-ci sache réellement le but d'un coït. Bien qu'il en avait déjà entendu parler ou entendu quelques sous-entendu dans diverses oeuvre,celui-ci ne s'était jamais réellement pencher sur le sujet,ni même sur la signification et le but de cet acte. Toute peur étaient injustifiés mais, seulement la jeune fille avait ses croyances également et sûrement qu'elle ignorait que tout cela n'était que dans un but purement innocent de simplement dormir quelques heures au lieu de bêtement attendre dans un froid automnal qui ne les clouaient qu'au lit sans se voir pendant des jours et des jours ,les faisant manquer leurs cours ainsi que leurs travail durement acquis.

« Si cela ne te dérange pas... Je veux bien aller chez toi et .. Et accepter ta clé.. Je ferais de même dès que j'aurais un vrai lieu de vie comme ça .. Comme ça on .. on pourra se rejoindre l'un chez l'autre et .. Et se voir aussi ... »

L'hésitation résonnant dans les propres de la jeune femme montrait pertinemment un mal être et un malaise s'étant installer profondément dans le cœur de celle-ci. Étais-ce réellement un mal de proposer un moyen de se reposer pour récupérer le peu de force qu'il leur restait en ce début de matinée? Si tel était le cas alors, sûrement que le jeune garçon aux yeux d'un vert vif devrait ressentir une chose appeler culpabilité pourtant, malgré tout les réactions, tout les paroles de la jeune Joyce, il n'en ressentait pas la moindre. Le garçon nommé Toru voyait plus en ce geste comme une assurance envers celle-ci qu'il ne fuirait pas, qu'il ne disparaîtrait pas, d'où l’intérêt d'avoir le second jeu de clés pour s'assurer qu'il n'avait nullement fuit lâchement ,abandonnant sa promesse car un malpropre détruisant les relations et l’amour propre des personnes qu'ils côtoyaient. Si de simple proposition déclenchait autant de soucis dans le cœur de la jeune femme, que ce passerait il quand leurs relations évoluerait en quelque chose de plus sérieux, avec de bonne base et quand la sexualité les frappera? Serais-ce un signal de détresse? Comme le manette de freinage d'urgence d'un train pour arrêter l'avancée de tout ça avant de passer le point de non retour? Devait il sauter du train en marche avant de foncer tête baissé dans une relation sans finalité où le bonheur et le malheur se côtoie comme de bon amis?

« Désolé je ne pensais pas que cette proposition te rongerait autant, je pensais à tout ça de façon amicale et innocente. Au vu de tes réactions c'était déplacé et indécent, je vais te ramener à ton hôtel et rentré de mon côté»

Le jeune homme avait hésité à sauter pendant quelques secondes mais,il en était incapable. Les sentiments qu'il éprouvait envers la jeune femme était puissant,nouveau et chaleureux dans le creux de son coeur, il devait apprendre à ne pas la blesser,à réfléchir longuement avant de parler. Tout cela , serait extrêmement compliqué,leur relation n'aurait rien de similaire avec les amourettes de jeunesse classique,le garçon ne pourrait ni demander de l'aide ni même trouver des réponses dans des livres de romance car,le passé de la jeune femme n'était pas une chose fréquente.Même lui ne connaissait pas réellement ce qu'était un abus sexuel ou un viol mais,il avait toujours entendu dire que cela était horrible envers une femme et que ca la blessait jusqu’à plus profond de son âme pouvant lui donner l'envie de ne plus exister dans ce monde voir même l’empêcher de fonder une famille ou même de tomber amoureuse.

« Je crois que je pourrais même dormir sur un banc là tellement je suis fatiguée. ..Tu ne veux pas la récupérer ? Tu n'as pas froid toi ?»

Malgré toutes les pensées qui traverser la vide caboche du garçon, la voir ainsi se relever aussi rapidement alors qu'il l'enlaçait de lui même pour la première fois lui fit un petit pincement au cœur. Était-elle devenu allergique à son contact ?Ne pouvait il que se toucher uniquement les mains et les lèvres ? Il serra doucement le poing comme pour retenir une frustration emplissant son cœur ainsi que la pluie de tristesse qui tombait dans son esprit sur un Toru assis dans un coin la tête recroquevillé dans ses jambes. Le garçon en dehors de son esprit se leva à son tour souffla légèrement de la fumée tandis que son regard se perdit dans le prisme du ciel qui commençait de plus en plus a diffuser différents couleur dans le ciel à la manière d'un artiste peintre recouvrant une toile de couleur afin de rendre cette journée moins morose qu'elle ne l'était déjà. Le garçon se plaça devant la jeune fille s'agenouillant légèrement dos à elle puis, d'un geste la fit basculer sur lui avant de finalement se relever en la tenant par les cuisses. Dans son pays ,il était coutume pour un garçon de porter une fille sur son dos surtout quand celle-ci étai fatiguée ou blessée, Joyce réunissant les deux critères, il était donc normal de ne pas la laisser ainsi rentrer chez elle,il lui avait déjà assez pourri sa journée ainsi que sa nuit sans pour autant maintenant lui détruire la santé en prime en faisant preuve d'un égoïsme inutile.

« Je ...je vais bien, tu peux la garder sur toi ne t'en fais pas. Je vais te ramener chez toi, tu pourras ainsi dormir au chaud dans un endroit qui t'es convivial et chaleureux...je suis désolé, dans mon pays il est commun qu'un garçon et une fille dorment ensemble que ce soit en amitié ou en amour, je ne savais pas qu'ici c'était signe d'irrespect..»

La jeune femme avait été claire dans ses propres,elle pourrait dormir n'importe où,cela témoigner qu'elle souhaitait dormir partout sauf chez le garçon qui avait été appuyé par sa déglutition et son regard s'assombrissant. Pourtant, malgré la taille de son appartement, il n'était en aucun pestiféré au point de le fuir comme un rat porteur de la peste noire,tout cela semblait un peu trop réducteur ou alors,en avait elle déjà assez de le côtoyer ? Peut être était ce une excuse simple et efficace pour se séparer en repartant chacun de son côté ? L'appel n'aurait jamais lieu et le silence ferait grandir l'écart entre leurs deux cœurs jusqu’à disparaître complètement de la vie du garçon. Oui cela ne pouvait être autrement,il l'avait blessée,jugée et maintenant inquiétée inutilement, sans nulle doute la jeune fille aspirait à mieux et fuyait se garçon étrange qui ne lui avait que voler du temps précieux de sa vie, après tout elle n'avait même pas pu visiter l'université comme elle souhaitait tout cela à cause d'une attitude chevaleresque idiote du garçon, peut être que sans son aide, aurait elle pu passer une journée plus agréable,plus coloré..moins futile..Un soupire puis deux, l'éternel refrain du garçon reprenait peu à peu du chemin accompagnant sa marche vers la fin de ce voyage pour l'un et sans doute la fin d'un calvaire pour l'autre.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/05/2018
Occupation : étudiante et serveuse
Messages : 223

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t2513-les-chroniques-de-j
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   Sam 15 Sep 2018 - 16:16


Contusions et pansements // Tōru Arai

Elle était tellement gênée, incapable de gérer le bonheur qu'il lui offrait avant de descendre de son nuage à sa réponse. Il voulait rentrer à l'hôtel ? Elle baissa la tête, frissonnant de nouveau de froid plus intense encore dans son être qu'auparavant, sentant physiquement le manque de ses bras autour des siens. Devait elle tenter de s'expliquer ? Il .. Si elle hésitait c'était déjà qu'elle parlait peu d'habitude, et que la joie bloquait sa gorge au moins aussi souvent que la gêne. Elle fixa ses souliers et sentait la cheville palpiter lentement au niveau de l'articulation. Même cela était secondaire face à la peine qu'elle lui avait encore fait ressentir. Elle ouvrit la bouche et la referma, le malentendu perdurait, pourtant la confiance était là ? Est ce qu'elle avait suffisamment avancé pour lui accorder cela ? Le suivre aveuglément ? Et chasser les démons au moins quand ils étaient ensemble ? Que ne donnerait elle pour revenir quelques instants en arrière, alors que le sommeil alalit la surprendre et d'avoir au lieu d’écouter la raison sombré dans ses bras simplement ? Elle ne s'était levé que parce qu'elle s'tait persuadée qu'il ne bougerait pas si elle l'avait fait, presque certaine de cela d'ailleurs, il était trop gentil pour la réveiller et la fatigue qu'elle avait là était si importante qu'elle n'avait pas mentit, elle allait tomber de sommeil n'importe où, peu importait le lieu, et s'il était là pour veiller sur elle alors .. Alors elle pourrait dormir sans avoir peur des cauchemars ?

« Je ...je vais bien, tu peux la garder sur toi ne t'en fais pas. Je vais te ramener chez toi, tu pourras ainsi dormir au chaud dans un endroit qui t'es convivial et chaleureux...je suis désolé, dans mon pays il est commun qu'un garçon et une fille dorment ensemble que ce soit en amitié ou en amour, je ne savais pas qu'ici c'était signe d'irrespect..»

Elle le regarda devant elle s'accroupir et se sentit soulevée, se penchant instinctivement pour enrouler ses bras autour du cou du jeune homme. Elle sentit de nouveau la chaleur se diffuser et clarifia ses pensées. Si c'était normal chez lui alors il n'y avait rien à avoir peur. Elle retira ses bras le temps de replacer la veste sur ses épaules qu'elle le couvre aussi un peu et enroula de nouveau ses bras autour de on cou avant de fermer les yeux. Elle devait replacer le contexte, lui expliquer, il avait mal pris son hésitation, elle devait... Elle étouffa un bâillement contre sa tête avant de serrer ses bras un peu plus, savourant la chaleur qui se dégageait de lui. Il était si chaud.. C'était si agréable, un peu comme... Un souvenir.. C'était Freddy qui la portait ainsi quand elle était petite ? Ou bien ? C'était flou un peu comme quelque chose d'occulté. Elle sentait ses forces diminuer lentement mais surement, elle devait pourtant lui dire.

« Toru ? » Elle bailla une fois de plus et se frotta les yeux avant de se reposer sur son dos une nouvelle fois. « Ce n'est pas de l'irrespect c'est juste. » Bailla une nouvelle fois avant de tenter d'ordonner ses pensées qui glissaient dans le monde des rêves bien avant elle. « Je ne suis jamais allée chez quelqu'un d'autre. Excuse moi si je t'ai vexé. » Elle resserra ses bras et frotta son nez contre son dos avant de reposer sa tête en soupirant longuement. « Je .. Je voulais rester dans tes bras mais.. Je me serais endormie si.. » Un nouveau bâillement plus tard et un silence plus long qui suivit alors qu'elle rassemblait une fois de plus ses forces pour déposer un baiser dans son cou avant de murmurer. « Mais t'aurais pas bougé hein .. Alors ..Emmène moi où tu veux mais.. Reste près de moi .. S'il te plaît. » La fatigue gagna après une lutte acharnée et Joyce se laissa emportée, peu importait la destination en fait, tant qu'il serait là c'était le plus important n'est ce pas ?


Codage by LaxyDunbar




Never thought I'll find someone like you
i've hide a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Contusion et pansements ~~ Toru   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contusion et pansements ~~ Toru
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» At the end, this is my last gift for you • Toru
» Pour Noël, t'auras des pansements et de la morphine, et si ça suffit pas, un déambulateur ( Cassandra E. Sandsmark)
» La Liste des Films !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Centre Hospitalier-
Sauter vers:  
Top-Sites