Partagez | 
 

 Just a rainy day ○ ft. Toru

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Just a rainy day ○ ft. Toru   Dim 9 Sep 2018 - 12:54

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Just a rainy day

Une mauvaise journée pour sortir prendre l’air... Lyra avait pourtant choisi celle-ci, peut-être par caprice, peut-être pour autre chose. L’orage aujourd’hui ne semblait pas vouloir se calmer, et les larmes du ciel tombaient en un flot sans fin de gouttelettes entremêlées ruisselant sur la vitre du bus. La jeune fille aurait pu dissiper ce temps si elle l’avait voulu, mais elle se refusait toujours à perturber le climat ainsi ; personne ne savait ce qui pouvait arriver si on jouait trop avec ces forces qui nous dépassent. Les pouvoirs de susanoo sont le reflet des humeurs de ceux qui les détiennent, disait-on parfois... et ce jour-là, l’humeur de la descendante se trouvait aussi bas que les nuages noirs couvrant le ciel.

Elle avait tenu à être seule ce samedi. Portable coupé au fond de son sac, quelques provisions à grignoter, on aurait pu croire qu’elle partait en expédition. Le bus s’ébranla légèrement, marquant l’arrêt au village d’Hizumu : c’est ici qu’elle descendait. La jeune fille aux cheveux noirs revêtit sa capuche, attrapa le sac à ses pieds et descendit du bus en silence. Au dehors, la pluie semblait encore plus dense qu’elle ne lui avait paru derrière la vitre. Heureusement qu’elle s’était couverte chaudement... sous son grand manteau gris à capuche, elle portait encore un sweat rose pâle lui-même à capuche et plus bas, un pantalon en jean simple avec des chaussettes montantes. Elle jeta un regard au ciel, évasif, avant de se mettre à marcher vers sa destination. La pluie, elle la préférait par la fenêtre avec un chocolat chaud qu’être sous le déluge.

Où allait-elle, d’ailleurs ? A la bibliothèque... mais pas celle où les gens vont habituellement, non, l’autre, celle dont peu de gens ont entendu parler. A Hizumu, il existe deux tours jumelles dont l’une est en fait une très ancienne bibliothèque. Les ouvrages qu’on y trouve ne sont pour la plupart consultables nulle part ailleurs... et Lyra avait besoin de recueillir des sources pour son projet d’histoire. Mais ça, ce n’était qu’un prétexte aussi. Comment souvent, elle se refugiait dans son travail pour éviter de trop penser à autre chose. Comme à cette pluie intarissable qui lui rappelait des souvenirs d’un autre temps.

Après de longues minutes de marche, elle arriva devant les deux monuments inclinés de l’île. La ville était presque déserte, la saison touristique s’était terminée depuis plusieurs semaines et le n’inspirait pas à jouer dehors, mais cela renforçait un peu cette atmosphère de ville fantôme. Cette impression est pourtant trompeuse, lorsqu’on sait que les kamis surveillent tout particulièrement cet endroit. C’est vrai, pourtant Lyra n’en avait rien à faire. Elle poussa la vieille porte en bois grinçante et s’engouffra dans la tour, sans plus de ménagement. Ce n’était pas la première fois qu’elle venait ici, il faut dire.

« Excusez-du dérangement... »

Une fois à l’intérieur, elle put enfin desserrer son manteau et retirer sa capuche, ça faisait un bien fou. Cette tour n’était interdite au public à sa connaissance, mais très peu de monde y venait, et il était de toute manière interdit d’emprunter les ouvrages d’ici. De fait, elle était plutôt fréquentée par les scientifiques... et les jeunes en quête de mystères. Car il y avait beaucoup de légendes qui circulaient sur cette tour. Par exemple, elle n’avait pas de quatrième étage : l’escalier n’y menait tout simplement pas. Il y avait aussi ces histoires de livres rédigés dans une langue dont personne n’avait jamais entendu parler, peut-être de l’ancien ponéen, qui sait. C’était un de ses rêves secrets que d’arriver à déchiffrer l’un de ces ouvrages, un jour. Seulement, ses rêves, en ce moment...

« Bien. Mettons-nous au travail. »

Elle se claqua les joues pour se ressaisir, s’avançant dans la bibliothèque silencieuse. Il ne semblait y avoir personne, pas même un chat pour faire grincer le parquet. Toutes ces étagères remplies à craquer de livres, pour elle toute seule... et dans cette ambiance austère ! C’était comme passer une nuit toute seule dans un lieu hanté, ça pouvait être amusant finalement. Remotivée, elle parcouru les rayons à la recherche de quelques ouvrages dont elle avait mémorisé les références : celui-là parle de la création d’Hizumu, un document d’archives répertoriant à peu près toutes les informations à ce sujet. Sa trouvaille dans les bras – qui devait faire sa bonne dizaine de kilos – elle se trouva une table près d’une des fenêtres pour commencer son étude. Comme elle se savait seule, elle pouvait se permettre de prendre un peu ses aises... capuche rose sur la tête, les bras croisés sur la table, menton calé entre les deux et les mains bien rentrées sous les manches pour ne pas avoir froid. Quitte à y rester pendant des heures, autant se mettre confortable. Comme à la maison~





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Dim 9 Sep 2018 - 17:29

Just a rainy day


La journée avait tout pour être banale, pas de cours , pas de sortie et surtout pas d'amis avec qui profiter du weekend bref,une journée comme les autres à rester enfermer chez soit comme un reclu de la société. De plus,la tempête dehors ne donnait nullement envie de s'y aventurer ,le son des gouttes percutant les fenêtres résonner dans la cage à poule où vivait le garçon, la fine lumière de l'extérieur éclairait à peine la pièce sûrement dû au ciels noircies par les nombreux nuages menaçant,comme-ci il y avait quelque part un regroupement de Susanoo triste déchirant la météo de cette journée.

Après avoir scruté le ciel pendant quelques minutes à la recherche d'une réponse sur ce qu'il pourrait bien faire en cette sinistre journée, d'un léger soupire il ouvrit son placard à la recherche d'une tenue. Rester ici lui donnerait envie de se jeter par la fenêtre , il vivait déjà enfermer presque toutes l'années ainsi, que le reste de la semaine pendant les cours à la Fac ce dont il avait besoin c'est de prendre l'air,marcher, marcher sans savoir où aller , la ou le vent le porterais cette fois.Habillé d'une tenue fraîchement acheté composé d'une veste grise, un pull de couleur rose,une écharpe bleutée , un pantalon de couleur noir mais, aussi un bonnet noir possédant deux petites oreilles de chat sur les cotés. Il n'était pas réellement sur que ce style vestimentaire lui aille réellement bien mais,après tout pourquoi pas pour une fois sortir de sa zone de confort et tenter d'être bien habiller comme tout les autres garçon de son âge.Après moult motivation diverse pour finalement bouger ses fesses hors de l'appartement, il arriva enfin non loin de l'arrêt de bus en partance pour Hizumu.

« Hizumu..je n'y suis pas encore aller, ça me fera toujours une sortie au moins..»

Le bus était certes coûteux mais,il permettait d'être au sec le temps du voyage ou tout simplement de ne pas faire un trajet de plusieurs heures à pieds juste pour économiser quelques pièces.Le voyage ne dura pas aussi longtemps, qu'il avait pu le penser certes, les paysages c'étaient rapidement succéder mais, très difficile de percevoir quoi que ce soit avec la pluie qui battait son plein à l'extérieur sur les vitres ainsi que le chauffage à l'intérieur qui commençait à faire apparaître de plus en plus de la buée masquant presque totalement l'extérieur.Lorsque le bus freina et s’arrêta , il vit rapidement qu'il était arrivé à Hizumu,d'un sursaut il se leva et courut pour sortir du bus, il venait de réussir à presque louper l'arrêt alors qu'il essayait depuis le départ de s'y focalisé sachant qu'avec sa mauvaise habitude de se perdre il finirait autre part si sa vigilance n'était pas de mise. Il se dirigea d'un pas lent vers le centre-ville espérant y trouver de nouvelle chose un peu.


Finalement la visite de la ville fut de courte durée, beaucoup de chose d'un niveau d'incompréhension du jeune homme où d'autre y aller seul était stupide et faisait plus office de sorti entre ami comme le centre aquatique par exemple,encore fallait il avoir des amis pour ça.Soudainement la tempête se déchaîna un peu plus,la pluie maintenant était devenue bien plus forte assez pour tremper complètement le garçon en l'espèce de quelques secondes,celui-ci se mit d'ailleurs à courir à la recherche d'un abris et tomba face a deux immenses bâtiments, ne voyant rien d'autre où se réfugier il ouvrit la porte en bois qui grinça d'une façon aussi sinistre que dans un film d'horreur et courut vers la tour où il entra rapidement.

« désolé du dérangement..» Dit il d'une voix proche d'un murmure en voyant qu'il se trouvait maintenant dans une sorte de vieille bibliothèque,il espérait ne pas se faire sermonner par ses vêtements dégoulinant d'eau ainsi que le bruit de ses pas sur le parquet qui faisait des couic à chaque pas.Celui-ci remarqua que sur les étagères ne se trouvaient pas de bête ouvrage classique , tout ce qui composaient les étagères était ancien voir peut être unique,un malaise traversa son corps, avait il seulement le droit d'être ici?Quand tout à coup, il entendit comme deux gifles ainsi qu'une voix,quitte à se faire engueuler autant en être sûr et d'aller saluer la personne responsable du lieu.

En s'approchant du lieu d'où venait le son précédent, il vit une personne sans doute entrain de travailler et qui n’appréciait que moyenne d'être déranger par un inconnu mouillé aussi indiscret dans un lieu de calme et de travail.« Hum..excusez moi du dérangement..à vrai dire, il pleut beaucoup dehors donc j'aimerais m'abrité s'il vous plait» Le garçon fit un sourire innocent comme à son habitue et priait tout les kamis qu'il puisse y rester,ne voulant pas tomber malade sous l'averse dehors.

Son regard s'arrête sur la demoiselle,elle était plus tôt jolie , un teint blanc nacré, des cheveux noirs de jais ainsi que deux belles émeraudes qui lui servaient de yeux.Pourtant,il aurait pu être bouche-bée devant une femme aussi jolie autant, la il était un peu dans un état hypnotique certes,les joues rosit par la timidité de parler avec le sexe féminin mais, aussi car elle était en tout point son sosie en modèle féminin.Le garçon se frotta la joue un peu perplexe par rapport à ce qu'il avait sous les yeux, tout cela ressemblait à une immense illusion.

« Je crois..que je suis entrain de rêver ahah..c'est impossible d'avoir un sosie et de le rencontrer aussi facilement non?»


.
Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Jeu 13 Sep 2018 - 19:13

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Black cat twins

Ce document qu’elle venait de dénicher était incroyable. Elle n’aurait jamais pensé trouver autant d’informations d’époque sur la création d’Hizumu, c’était comme se faire transporter dans le passé. Parmi les textes, il y avait quelques coupures de journaux relatant les théories des chercheurs sur les faits et quelques photographies en noir et blanc montrant la ville avant l’ouverture aux touristes. Mais au milieu des articles, un paragraphe attira l’attention de l’étudiante. Un texte qu’elle était incapable de déchiffrer, comme écrit dans une langue inconnue. On dirait une copie d’un document important et ancien... en fait, ce livre devait avoir été laissé par un chercheur ayant travaillé ici. Oublié ou laissé à dessein, la pauvre Lyra n’en avait aucune idée. C’était idiot, mais elle repensait aux histoires qui couraient, sur des textes ayant des effets étranges sur ceux qui les lisaient. Des écrits capables de provoquer des hallucinations, de rendre fou ou pire encore. La vraie nature de ces mystérieuses langues répertoriées nulle part ailleurs. « Haha, impossible... pas vrai ? » Cela ressemblait à une tentative désespérée de se rassurer, elle se donnait des frissons toute seule, mais au fond elle était trop curieuse pour lâcher l’affaire si facilement.

Elle lâcha un soupir. Toute absorbée qu’elle était dans ses recherches, elle n’avait pas prêté attention aux grincements qui s’approchaient d’elle. Une voix masculine s’éleva doucement, timide, demandant s’il pouvait s’abriter ici le temps de l’orage. Lyra tourna la tête, posant ses yeux verts sur l’inconnu : un garçon aux cheveux noirs, l’air un peu plus jeune qu’elle, et qui visiblement n’avait pas prévu d’imperméable pour se protéger de l’averse. Mais ce qui accrocha son regard, c’est ce qu’il portait sur sa tête : un bonnet avec des oreilles de chat ? Pas qu’il ne soit pas mignon, du tout, mais... dans une bibliothèque, ça fait tache un peu.

« Je crois... que je suis en train de rêver ahah... c'est impossible d'avoir un sosie et de le rencontrer aussi facilement non ?
- Koneko... elle murmura avant de se ressaisir, essayant de décrocher son regard du bonnet – Oh, tu peux rester si tu ne fais pas trop de bruit, je pense. Il n’y avait qu’eux ici, après tout... tant qu’il ne l’empêchait pas d’étudier, Lyra n’y voyait pas d’inconvénient. Et puis, il l’intriguait un peu, bien qu’elle ne montrait pas une facette très lumineuse d’elle-même aujourd’hui. Elle avait toujours sa capuche sur la tête, quelques mèches égarées sur le visage, une mine plus fermée que d’ordinaire. – C’est... ce sont des vraies ? elle finit par demander en pointant le bonnet – Tu devrais te sécher... tu vas attraper froid à rester comme ça. » Ploc, ploc, font les goutes tombant de sa veste. Et puis, il ne faisait pas très chaud dans la tour, l’éclairage comme le chauffage sont aussi anciens que le reste de l’infrastructure... autant dire antiques. Enfin... cela ne lui coutait rien d’user d’un peu de magie pour réchauffer une âme perdue dans le besoin. La philosophie de l’entraide des voyageurs restait toujours un peu en elle malgré ses humeurs.

Décidant donc d’accepter le contact, Lyra lâcha ses pages et retira sa capuche de sa tête. Ses cheveux encore coincés dans l’épaisseur de son sweat formaient quelques ondulations dans son dos, les mèches libérées repassant quant à elles devant ses épaules. Après coup, elle se décida à lui demander la raison de sa présence ici. A dire vrai, le hasard, elle n’y croyait pas trop.

« Qu’est-ce que tu viens faire ici, à part t’abriter ? Il y a des endroits plus chaleureux où aller te réfugier en ville, tu ne penses pas ? »

Comme un café par exemple... il y a un café chat en ville si elle se souvient bien, peut-être qu’il travaille là-bas, cela expliquerait les oreilles. Il faudrait qu’elle y passe avant de rentrer. Jouer avec les boules de poil à ronron, rien de mieux pour le moral.





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Ven 14 Sep 2018 - 19:56

Just a rainy day


Cette étonnante situation dont le garçon aux yeux émeraude faisait face était surréaliste en tout point. Tout d'abord le lieu en lui même, une sorte d'ancienne bibliothèque qui pourrait avec aisance faire office de musée au vu du type de manuel que l'on pouvait y trouver,venant du monde entier et pour certain dans des langues mortes ou oubliées. Mais,outre le lieu que le garçon n'aurait jamais pu fréquenter de par son allergie notoire aux livres, il y avait le fait de rencontrer cette personne,leur ressemblance frappante hormis pour le genre sonnait comme une blague du destin cherchant un moyen de passer le temps en utilisant deux inconnues qui ne se seraient sans doute jamais rencontrer afin,de voir ce qu'il pourrait en découler.

- Koneko..

Ce mot résonna quelques instants dans la tête du jeune japonais, c'était la première fois qu'il entendait une autre personne prononçait un mot dans sa langue natale et ceux sans qu'il s'exprime lui même dans sa langue maternelle. Une ressemblance physique et maintenant jusque dans la langue ? Ferait-elle partie de sa véritable famille? Celle ayant abandonné le garçon vingt ans auparavant ? Cela semblait impossible, voir trop simple car, si tel était le cas,la jeune fille l'aurait sûrement reconnu hors,il semblait que le garçon était le seul à rester comme figé par leurs points communs physiques. Celui-ci voyait les lèvres de la demoiselle bouger mais ses oreilles ne captaient pas parfaitement les sons,bien trop préoccupé par le visuel dont il n'arrivait en aucun cas à se défaire. Pour être honnête,la jeune fille était extrêmement mignonne , fragile et timide sûrement que son charme ne devait pas laisser les garçons et les filles indifférentes,d'ailleurs si d'autres personnes se trouvaient en ce  moment même dans la pièce, ceux-ci pourraient penser que Toru était lui même subjuguait par la magnificence de la jeune femme, ce qui n'était pas réellement faux sinon, ses joues pâles n'aurai pas rosie après un bref échange de regard mais,toute la situation ne dépassait. Il faut dire qu'il était assez rare d'ainsi pouvoir être face à son reflet lorsque l'on s'y attend le moins du monde.

Tu devrais te sécher... tu vas attraper froid à rester comme ça. »

Un clignement de ces yeux succéda suite à cette phrase,il était finalement sortie de ses pensées pourtant, il n'avait qu'à peine écouter ce que la jeune femme semblait lui dire. Celle-ci avait pointer son bonnet,avait il quelque chose de bizarre? Oh les oreilles de chats sûrement,beaucoup de jeune femme semblait apprécier ce genre de chose à un tel point qu'elle pouvait passer des heures à la recherche d'objet en tout genre en rapport avec cet animal. Le garçon s'approcha d'elle doucement et pencha sa tête de sorte que les oreilles soient à la porter de la main de la jolie brune. C'était sans doute la raison de appellation "koneko" plus tôt, était elle aussi fan des chats? Dans ce cas,la discussion serait bien plus aisé après avoir autant brisé la glace par ce bref échange de bon procédé.

« Je suis d'accord avec vous, me sécher ne serait sans doute pas du luxe mais..je doute qu'il y ait une serviette dans ce genre d'endroit pour être tout à fait honnête avec vous»

Une fois les caresses terminés celui-ci entreprit à son tour de retirer son bonnet puis, secoua sa tête afin de se recoiffer convenablement tandis, que soudainement se perdis dans le geste de la demoiselle qui venait de laisser s'échapper sa longue chevelure dans une grâce à faire rougir n'importe quel homme sur cette terre. Rougissant de plus belle,celui-ci toussa comme pour tenter de masquer le malaise de sa timidité qui semblait vouloir prendre la place de la raison,une choix tout à fait idiot pour le bon déroulement de cette rencontre. Celui-ci voulait se présenter mais la timidité semblait déjà avoir gagner le combat tandis que la curiosité de l'inconnue semblait également avoir remporter son propre match.

« Qu’est-ce que tu viens faire ici, à part t’abriter ? Il y a des endroits plus chaleureux où aller te réfugier en ville, tu ne penses pas ? »

« Sûrement oui...je suis assez comment dire..j'ai un très mauvais sens de l'orientation ,de plus je ne connais pas la ville, je me suis perdu..j'ai courus quand la pluie c'est accentué et j'ai pris le premier refuge que j'avais sous la main..et vous, vous faites des recherches universitaires? »

Au vu de la taille des bouquins, des coupures de journaux et la langue inconnu aux yeux du garçon,celle-ci ne semblait en aucun cas faire des recherches personnelles, d'où la recherche universitaire sinon, qui pourrait s'amusé à passer ses journées au milieu de bouquin étrange et compliquer durant son temps libre? Cette idée était ridiculement idiote, après tout cette île regorgeait de chose à faire, d'endroit à explorer et de rencontre à faire. Un soupire retentit quelques instant avant que le garçon ne reprenne un sourire amical tandis qu'il tendait sa main vers la jeune femme aux yeux émeraude étincelant tel deux pierre précieuses.

« Au fait je me nomme Toru Arai et je vous prie de m'excusez pour mon blocage..disons que notre ressemblance est frappante..j'ai cru que vous étiez ma sœur de sang durant quelques instants»

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Mar 18 Sep 2018 - 15:11

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Echoes in the dark

Sur le moment, elle ne se formalisa pas de l’attitude un peu formelle du garçon. Lyra, elle se laissait aller à tutoyer un peu tout le monde, surtout les gens de son âge, c’était comme ça. De là à s’incliner, tout de même... elle ne savait pas comment réagir à ça. Il veut que je lui caresse la tête ? Drôle de personne. Peut-être une autre fois, mais ce jour-là, elle n’avait pas la tête à ce genre d’espièglerie. Lyra se montrait calme plus qu’à l’accoutumée, détaillant ce garçon aux cheveux noirs, qui lui semblait bien plus en proie à la gêne d’adresser la parole à son reflet. La pluie au dehors tombait encore averse, résonnant dans la tour avec un écho un peu lointain, caractéristique des vielles bâtisses au plafonds démesurément hauts.

Finalement, après l’ouverture que lui tendit l’étudiante, le garçon expliqua s’être fait surprendre par l’orage, et qui au désespoir de s’abriter avait choisi d’entrer dans la grande tour. « Et vous, vous faites des recherches universitaires ? Oh, cette archive qu’elle consultait ? – C’est exact. J’étudie l’histoire de la création d’Hizumu et ses mystères. Il y en a plein par ici, des rumeurs qui courent... » Il était peut-être là pour ça aussi ? Les mystères dans l’étude historique, c’était de loin le plus intéressant. Heureusement en fait, parce que factuellement, on ne savait pas grand-chose des origines de la ville tordue. Beaucoup de théories, bien moins de certitudes. Pour Lyra, c’était cette facette de l’Histoire qui rendait son étude plus casse-tête qu’elle ne devrait l’être, mais qui faisait aussi son attrait. Parce qu’on adore se prendre la tête !

« Au fait je me nomme Toru Arai et je vous prie de m'excusez pour mon blocage... disons que notre ressemblance est frappante... j'ai cru que vous étiez ma sœur de sang durant quelques instants.
- ... Ha... peu de chance pour ça. Son frère à elle, il ne lui ressemblait pas du tout. Elle perdit son regard quelques secondes à cette pensée, avant de reprendre avec un sourire. – Pas de soucis, et tu peux m’appeler Lyra. Même si je ne trouve pas qu’on se ressemble tant que ça pour être honnête. »

Peut-être la couleur des yeux, les cheveux, mais c’est tout non ? Si ce n’est qu’il est à peine plus grand, et qu’il avait décidé de s’habiller en rose lui aussi aujourd’hui. La jeune femme fit une moue avant d’accepter la main tendue du brun, s’avouant vaincue face à ce coup du destin.

« Bon, peut-être un peu... puisque nous sommes ici, ça te dit de jouer un peu pour passer le temps ? J’imagine que me regarder faire mes recherches le temps que la pluie se calme ne doit pas être très passionnant. »

Il parait que beaucoup de jeunes organisent des tests de courage à Hizumu la nuit, alors dans une bibliothèque hantée en pleine tempête, pourquoi pas ? Lyra n’était pas spécialement d’humeur à s’amuser, mais si ça lui changeait les idées, ce serait déjà une bonne chose. Elle avait tellement eu la tête dans le travail ces derniers jours qu’elle ne sentait plus rien, en ce moment. Ca la rendait morose, et ce n’était jamais bon signe. Personne n’a envie de jouer avec un ouragan d’ennui. L’autre changeling, il pourrait peut-être lui servir un peu, elle n’était plus à ça près. Toru, hein ? L’esquisse d’un sourire, comme pour faire écho à sa pensée, et un éclair illumina la pénombre au dehors suivit de près par le grondement du tonnerre, ce qui ne manqua pas de la faire sursauter. Mjöllnir tu fais chier !





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Mer 19 Sep 2018 - 16:59

Just a rainy day


La bibliothèque était bercé par les sons de mère nature se déchaînant à l'extérieure, la pluie battante sur les fenêtres résonner de façon puissante tandis que le vent lui provoqué quelques zéphyrs,les deux ensembles sonnaient comme une étrange mélodie à la fois belle mais légèrement inquiétante dans un lieu aussi mystérieux et emprunt de mystère. Les deux jeunes étaient seuls et isolés dans cet endroit,le temps empêchant d'autre personne de s'y rendre ,ils étaient donc isolés dans ce grand complexe,même si un garçon et une fille enfermés seuls dans un endroit comme celui-ci pouvait donner des idées à certain,ce n'était en aucun cas celui du jeune japonais bien trop naïf et pur pour ce genre de chose lui ne voyait qu'une nouvelle rencontre,certes étranges par leur similitude mais, une belle rencontre voir amitié par la suite peut être ! Voyant que la jeune femme ne semble pas réellement vouloir toujours les oreilles qui ont attirées son regard précédemment,le garçon pour ne pas rester sur ce moment de gêne s'assoit à la première chaise de libre observant toujours son alter ego féminin qui semblait s'adresser à lui.

C’est exact. J’étudie l’histoire de la création d’Hizumu et ses mystères. Il y en a plein par ici, des rumeurs qui courent... »

Un clignement de ses yeux marqua sa réponse à cette phrase un poil compliqué et sérieux venant de la jeune demoiselle après tout, lui n'avait jamais réellement réfléchis ni même chercher à comprendre, le pourquoi du comment cet île existe et encore moins comment tout cela à pu être créer. Dans son esprit cela existait point barre comme toute autre ville dans le monde, créer de génération en génération voir même de civilisation en civilisation. L'attrait purement historique de la jeune femme le fascinait un peu,voir une personne cherchant les mystères, les rumeurs et l'histoire d'un endroit aussi fascinant lui donnait presque des étoiles dans les yeux se demandant même, si sa présence ne risquait pas de gêner voir même de ralentir la jeune brune dans ses recherches. Soudain celle-ci se présenta légèrement comme pour répondre à sa propre présentation faites quelques instant avant , sans doute par politesse plus que par envie mais,au moins il pourrait s'adresser à celle-ci sans utiliser de termes mal poli comme toi ou machin.

Pas de soucis, et tu peux m’appeler Lyra. Même si je ne trouve pas qu’on se ressemble tant que ça pour être honnête. »

« Enchanté Lyra-chan..désolé de venir ainsi te déranger. Tuas raisons on ne se ressemble sans doute pas du tout, on à juste la même couleurs de cheveux, les mêmes yeux émeraude,le même teint pâle, la même taille ainsi que les même goût vestimentaire mais,tout cela ne doit être qu'une simple coïncidence ! »

Son discours n'était pas moqueur,au contraire naïf comme il était sa vision de leur ressemblance s'effaçait peu à peu sans doute n'était il pas encore assez habitué à autrui et qu'il s'imaginait des scénarios tirés par les cheveux. Une fois leurs poignées de main échanger qui lui valut de garder ses joues rosies n'ayant toujours pas l'habitude d'être en contact avec des femmes, jolie qui plus est, le garçon observa un peu plus en détail, les livres et autres choses qui se trouvaient sur le table. Bien qu'en forçant légèrement sur ses yeux,il ne comprenait pas la moindre signification de tout ceci et encore moins le sens, après un léger soupire de déception de ne pas pouvoir l'aider ou même engagé une discussion intéressante afin de ne pas trop lui faire perdre son temps.

« Bon, peut-être un peu... puisque nous sommes ici, ça te dit de jouer un peu pour passer le temps ? J’imagine que me regarder faire mes recherches le temps que la pluie se calme ne doit pas être très passionnant. »

Peut être un peu ?Que voulait elle dire par la?Sa présence la dérangeait un peu,oui sans doute Lyra ne venait surement pas dans un lieu aussi désert et glauque pour discuter avec des inconnus mais sans doute plus pour clarifier ses recherches et améliorer sa compréhension du but de notre venu ici. Ou alors parlait elle encore de leurs ressemblances? Non, c'est idiot ce n'était que de simple coïncidence pas besoin d'en faire tout un fromage,il était impossible qu'ils se ressemblent voir même qu'ils soient de même famille la vie n'était malheureusement pas aussi simple dans ce monde. Un jeu? Ce mot attire étrangement l'attention de Toru,il était friand de jeu en tout genre mais,pouvoir en faire dans un lieu de sérieux comme ce musée-bibliothèque était-ce réellement possible? Sachant que cette proposition ne venait simplement que de l'altruisme de la demoiselle ne voulant pas le laisser de coter à s'ennuyer, elle était réellement resplendissante et vraiment chaleureuse qui lui valut de sourire avec encore plus d'embarras pris en tenaille par sa timidité.


« E-Euh..oui pourquoi pas! Même si je voudrais pas déranger tes recherches,tu semblais heureuse de lire ces livres,je ne voudrais pas trop m'imposer. Et puis je ne suis pas sûr que ce genre d'endroit en possède .. »

C'est la qu'il se rendit compte que l'ambiance général de la pièce était assez inquiétante voir glauque,l’atmosphère de cet endroit au calme inquiétant pris en pleine tempête n'était en aucun cas rassurant. D'un autre coté, celui-ci était rassuré d'être tombé sur la jeune Lyra plutôt que sur une personne louche sinon, tout cela aurait pu tourner d'une façon beaucoup moins joyeuse..Cette pensée provoqua un frisson dans son dos s'imaginant le pire avec un fou voir un monstre. L'orphelin ne saurait dire si c'était l'ambiance qui c'était rafraîchis,la peur qui l'envahissait peu à peu en 'imaginant autant de mauvais scénario ou le fait qu'il soit trempés jusqu'au os mais, il frissonnait un peu plus à chaque instant jusqu'au moment où le tonnerre gronda éclairant l'extérieur ,tout en résonnant fortement à l'intérieur de la pièce provoquant quelques tremblements au sol qui fit sursauter et lâcher un petit cri au garçon surpris par tout ce qui venait de s’enchaîner. C'est le cour battant à tout rompre qu'il éclata soudainement de rire comme pour se moquer de sa propre surprise,de son propre cri stupide et sans doute pour redonner un poil de chaleur humaine à cet endroit fantôme.

« Désolé désolé ! Je ne m'y attendrais vraiment pas à celui la..On dirait que ça se rapproche,il semblerait que l'on soit bloqués ici tout deux au vu de la tempête ! Surtout que je ne suis pas sûr de pouvoir servir entièrement de paratonnerre dans mon état actuel »

Après ce fou rire incontrôlé du garçon, il se lève et s'avance jusqu’à Lyra se plaçant derrière ,comme attendant le signal pour le jeu qu'elle semblait vouloir lui montrer, il espérait qu'une chose que celui-ci ne soit pas trop compliqué au vu de ses capacités intellectuel et même il pria tout les dieux qu'il n'y ai pas de chiffres étant encore sous l'effet d'overdose de ses révisions de la semaine. Un léger rictus innocent marqua ses lèvres, sa main fut tendu à nouveau vers elle comme annonçant d'une façon mignon sa phrase qui ne tarda pas à sortir.

« Jouons ensemble..Lyra-nee ! »

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Dim 23 Sep 2018 - 11:46

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Essayez de ne pas rire...

Ha ? On ne ressemble pas finalement, faut savoir... Lyra ne comprenait vraiment pas ce qu’il voulait dire, est-ce qu’il se moquait d’elle gentiment ? Sur le moment, elle prit un air frustré sans réellement y faire attention, il pouvait bien penser ce qu’il voulait. Quelque chose d’aussi changeant que l’apparence, en plus... et elle n’était pas si pâle, elle sortait de temps en temps ! Même si, dernièrement, c’était plus pour aller s’enfermer autre part que prendre le soleil... la jeune femme affectionnait toujours la tombée du jour plus que n’importe quel moment de la journée pour s’aérer l’esprit. Pourquoi donc, je me demande ? Le crépuscule lui semblait si nostalgique... Elle croisa les jambes sous sa table, ressentant une soudaine envie de bouger.

C’est à peu près à ce moment que l’éclair frappa non loin, ébranlant sa position confortable qu’elle avait mis tant de temps à trouver. Lorsqu’elle la prenait par surprise, la foudre lui faisait toujours son petit effet... mais c’était un peu gênant à avouer. Personne n’était vraiment au courant de ça, cependant... elle soupira. Du moins elle aurait pu si Tôru n’avait pas poussé un petit cri étouffé et absolument pas viril, avant d’éclater de rire sans aucune raison. Heureusement qu’on n’est pas dans une bibliothèque, hein ?... j’ai rien dit.

« Désolé désolé ! Je ne m'y attendrais vraiment pas à celui la... » C’est vrai qu’il semblait très proche, il s’était surement abattu non loin de la ville. Peut-être qu’n aurait droit à une coupure de courant, ça serait amusant tiens. Nan, ça c’est un sarcasme. Mais que voulait-il dire par « servir de paratonnerre » ? Il n’y pensait pas sérieusement... hein, dis ?

Lyra le regarde incrédule, spectatrice de son fou rire qui se calmait enfin. Il vient alors se placer derrière elle, un sourire un peu bizarre, presque inquiétant si vous voulez son avis, tendant à nouveau la main avant de sortir... juste la réplique la plus « weeb » qu’elle n’ait jamais entendu.

« Jouons ensemble... Lyra-nee ! »

La jeune femme resta bloquée quelques secondes, ne sachant pas trop comment réagir. Un grésillement transperça sa tempe, résonnant dans son crâne. Ne sois pas si familier... C’est qui ce mec, sérieusement ? Elle n’en laissait rien transparaitre, mais à l’intérieur, le tourbillon d’émotions se teinta peu à peu de couleurs sombres. Lentement, inexorablement... et puis...

D’un seul coup, tout disparu. Le ciel de son esprit revint clair, et Lyra, elle... elle éclata de rire aux larmes. Celle-là, on ne lui avait jamais faite ! On aurait dit une réplique tout droit sortie d’un animé, que quelqu’un ose la sortir en vrai à une personne rencontrée il y a à peine quinze secondes, ça elle n’y aurait jamais cru. Là c’est vrai, elle se foutait clairement de sa gueule, mais ça faisait tellement longtemps qu’elle n’avait ri comme ça ! Elle riait tellement que lorsque la foudre frappa à nouveau, le sursaut la fit tomber de sa chaise dans un bruit sourd. Etalée sur le dos, elle s’était stoppée quelques secondes, haletante, mais reprit son fou rire presque aussitôt en voyant le visage surpris de Tôru.

« Préviens la prochaine fois avant de sortir un truc pareil... j’étais pas prête moi... réussit-elle à articuler entre deux rires, le souffla à demi coupé. Elle se redressa difficilement, les yeux encore humides qu’elle essuya d’un revers de main, elle prit une profonde inspiration pour se calmer. – Désolée, vraiment, tu m’as prise par surprise là. On se connait depuis cinq minutes et... Lyra-nee... » Elle tenta de se retenir, une main sur ses lèvres, mais c’était plus fort qu’elle, repartie pour un fou rire.

Une fois calmée pour de bon, la jeune femme se releva et épousseta un peu ses vêtements. Ça lui faisait du bien de rire un bon coup de temps à autre... elle l’avait un peu oublié dernièrement. Ça permettait... d’évacuer certaines choses. Mais, après... on se sent un peu vide, d’une certaine manière.

« Quand je parlais de jeu... je voulais dire, explorer un peu. Tu n’es jamais venu ici alors tu n’es peut-être pas au courant... mais la tour est hantée il parait. On ne craint pas grand-chose si on reste en bas, mais là-haut c’est vraiment flippant. Lyra, elle n’avait pas l’air vraiment effrayée en disant ça. Peut-être parcequ’elle y était déjà allé, là-haut... et qu’elle y avait vu des horreurs bien pires que toutes les histoires de fantômes qu’on pouvait raconter sur l’endroit. Mais aujourd’hui, ça ne devrait pas y être. – Donc je te propose... sauf si t’as trop la trouille ? »





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Lun 1 Oct 2018 - 13:23

Just a rainy day


Un malaise ambiant arriva aussi vite que le silence c'était installé précédemment causer sans doute par le fou rire d'une jeune fille aux cheveux noir de jais qui semblait ce moquer de bon cœur d'un jeune japonais perdu et sans doute trop amicale à son goût. L'ambiance était devenu lourde et le garçon ne savait pas réellement comment réagir à face à ça, certes, il avait l'habitude de ce genre de chose depuis son enfance mais,c'était la première fois depuis sa nouvelle vie ici. Celui-ci avait espérer que les gens d'ici ne soient aussi bête à juger et se moquer des autres sur la base d'un comportement ou de simple parole pourtant, cette inconnue semblait s'en donner à cœur joie face à lui sans même tenter de s'en cacher. Devait il partir suite à cette moquerie? Ou peut être s'énerver comme beaucoup d'autres le feraient? Un goût amer arriva dans la bouche du garçon,lui qui venait de la trouver gentille et sympathique semblait revoir son jugement envers elle .

« Préviens la prochaine fois avant de sortir un truc pareil... j’étais pas prête moi...Désolée, vraiment, tu m’as prise par surprise là. On se connait depuis cinq minutes et... Lyra-nee...

Le regard du garçon habituellement calme,joyeux et innocent venait de changer en un regard légèrement plus froid,piquer au vif par les sarcasmes et les moqueries dont il était la cible.

« En effet,j'ai été stupide de croire que tu serais une personne gentille et sympathique, un peu comme une soeur pour jouer sur le côté comique de la ressemblance ...mais, à dire vrai je me suis trompé sur ton compte. »

Le garçon s'éloigna de derrière la fille pour observer quelques étagères plus loin, tentant de calmer sa colère naissante en observant les titres et couvertures de bouquin présent dans cette pièce. Tandis qu'il tentait de calmer sa frustration et sa colère par et exercice discret de respiration digne d'une sage femme aidant pour un accouchement, son poing lui était serre limite jusqu'au sang voulant contenir son pouvoir afin, de ne pas craquer juste par la faute de propos acerbes lui étant destiné. « Je ne ferais pas deux fois la même erreur.. »Lâcha t'il d'un ton encore plus sec. Les livres de cet endroit était tout aussi mystérieux les un que les autres, aisément il avait assez d'une de ses mains pour compter le nombre d'ouvrage dont il pouvait simplement lire le titre parmi les centaines aux écritures obscures et très anciennes, sans doute une langue morte , peut être la langue originel des premiers habitants de cette île? Après tout si eux vivaient ici, sans doute que d'autre avant eux avaient tout bâti et consigner les secrets de cet endroit et la raison de notre présence dans ces bouquins. Les réponses se trouvaient peut être devant eux mais, la barrière du langage empêchait quiconque de les lires..ou alors peut être était-ce la langue des hommes en noir? Ce qui expliquerait leur silence malgré les tentatives de s"adresser à eux lors du premier réveil dans cet endroit..oui c'était sans doute une langue secrète pratiquer sur cette île dont l’apprentissage se faisait sans doute par bouche à oreille entre natif.Tandis que ses doigts caressaient les ouvrages anciens recouvertes de différente couverture allant jusqu'à de la peau d'animal sans doute, la fille à la langue bien pendu semblait s'adresser une nouvelle fois à lui.

« Quand je parlais de jeu... je voulais dire, explorer un peu. Tu n’es jamais venu ici alors tu n’es peut-être pas au courant... mais la tour est hantée il parait. On ne craint pas grand-chose si on reste en bas, mais là-haut c’est vraiment flippant.Donc je te propose... sauf si t’as trop la trouille ? »

Son regard se tourna vers elle intrigué par ses paroles, une tour hantée ? Bien que l'idée semblait absurde et tiré par les cheveux, il ne pouvait pas réellement le contester! Après tout , il se trouvait sur une île avec des pouvoirs avec des histoires de dieu ,quelques fantômes ou monstre à ce niveau la ne faisait pas plus fiction donc, il était tout à fait possible que cet endroit soit réellement hantée par des choses, peut être rencontrerait il, un fantôme ancien capable de lui expliquer le but de tout ce regroupement? Son regard jugea la jeune fille en observant sa taille et sa corpulence,elle n'était ni dangereuse,ni la plus courageuse mais, ses propos semblaient signifier qu'elle était déjà monter plus haut et qu'elle avait fait face, sans doute seule aux secrets effroyables de cette tour. Si cette gringalet à réussis , il n'était pas envisageable que lui n'y arrive pas.« Ce n'est pas moi qui suis tomber de ma chaise au second coup de tonnerre !Si tu veux rester en bas en sécurité emmitoufler dans ta capuche, alors restes y..moi je vais jouer à ton ''jeu'' et monter voir ce qu'il y à de si effrayant » Un rictus moqueur c'était gravé sur ses lèvres comme pour répondre à ses moqueries par de la moquerie. Après quelques instants d'hésitation, le garçon s'avança en direction de l'escalier afin d'aller à l'assaut de ce fameux endroit hantée. Tandis qu'il commençait à gravir les marches,son regard se déposa une dernière foi sur la jeune fille avant de finalement pester légèrement de déception de son comportement.

.
Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Mer 3 Oct 2018 - 19:25

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Jeux d'esprits

Le regard qu’il renvoie à la jeune fille est froid, glacé comme la pluie qui continue de couler sur les vitres étroites de la bibliothèque. J’ai été stupide de croire que tu serais une personne gentille. Un peu comme une sœur... mais il a raison, elle ne lui ressemble pas. S’il prenait aussi mal sa réaction, c’est sûrement qu’elle était effectivement méchante... pourtant, Lyra ne pensait pas à mal, et la réponse amère qu’elle obtint en retour la surprit. Comme un café le matin, les mots durs de Tôru l’avaient sortie de sa brume. « Pas la peine de le prendre comme ça... » Elle avait à peine murmuré, se ravisant au dernier moment avant de lui répondre, soufflant dans son col pour étouffer les mots. Peut-être pour éviter d’envenimer la situation, qui sait...

Le jeune homme faisait mine de reporter son attention sur les livres, le regard léchant les couvertures poussiéreuses, laissant échapper encore une fois sa frustration. Il n’était vraiment pas doué pour bouder, se dit-elle en tirant son livre à elle pour le refermer. D’une certaine manière, sa colère montrait une forme d’affection pour la totale inconnue qu’elle était – qu’elle aurait dû être, s’il n’avait pas choisi de la prendre pour sa sœur, mais pourquoi cette ressemblance, aussi succincte, avait-elle tant d‘importance à ses yeux ? Une autre question s’immisça dans son esprit, pour prendre la place de tout le reste... « Qu’est-ce que tu caches, quel est ton secret ? Je veux savoir. »

Ainsi, Lyra avait proposé un jeu pour détendre l’atmosphère, occuper leur temps, le temps que la tempête ne se calme. Il a tourné la tête, visiblement intrigué et heureux de ne plus avoir à contempler des reliures prenant la poussière. Ça semblait l’intéresser, voir des fantômes. Toute rumeur trouvait ses fondements, son étincelle quelque part. Parfois les esprits ne sont pas ceux que l’on croit...

« Ce n'est pas moi qui suis tomber de ma chaise au second coup de tonnerre ! Si tu veux rester en bas en sécurité emmitoufler dans ta capuche, alors restes-y... moi je vais jouer à ton ''jeu'' et monter voir ce qu'il y a de si effrayant. »

Normal t’avais pas de chaise, baka... Lyra fit une petite moue avant de sourire, prenant le partie de s’amuser des petites piques qu’il lui envoyait. C’était de bonne guerre, non ? Alors, il n’allait pas lui en vouloir si elle en profitait pour lui jouer quelques tours... sur la tête de la jeune fille, un petit chien de feu s’était niché, observant d’un air espiègle sa prochaine victime. « Il est drôle, ton nouveau copain. J’l’aime bien. – Cherche pas, j’suis sisterzoned. » Fourrant ses mains dans les poches de son sweatshirt, l’étudiante emboita le pas à son compagnon dans l’escalier montant vers les étages supérieurs. Kirio pouffa entre ses pattes, profitant du fait que j’étais la seule à pouvoir la voir et l’entendre sous cette forme.

« Puisque t’es si courageux, je te laisse faire, protège-moi onii-san. »

Une provocation ? Le ton n’y était pas pourtant, plus laconique qu’à l’ordinaire, Lyra suivait simplement. Le second étage était légèrement différent du premier, mais pas tant dans sa disposition que dans l’atmosphère qui y régnait. Une sensation pesante et austère, comme un fragment de passé préservé qu’on ne devrait pas altérer par notre présence. Il faisait sombre, les lumières étaient éteintes. Au milieu des rangées obscures, quelques ombres dansaient au bout de la pièce, rythmées par les goutes à la faible clarté filtrant des fenêtres.

Les esprits se cachaient-ils parmi les pages aux écritures cryptiques, dans ce lieu à l’histoire si particulière ? Peut-être, il faudrait leur demander pour le savoir. Lyra n’en avait jamais parlé à personne, mais elle nourrissait un certain attrait pour le spiritisme, elle rêverait d’essayer. Ça commençait en lisant des articles sur le net, la fascination naissait dans son cœur, et souvent, elle abandonnait faute d’occasions. Mais là, elle en avait une... si elle pouvait amener ça sans que Tôru se moque d’elle...





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Sam 6 Oct 2018 - 15:11

paranormal activity


Le garçon continua à monter péniblement les marches et remarqua assez rapidement qu'il avait été rejoins par la jeune fille, sans doute n'avait elle pas l'envie de rester seule? Après tout l'ambiance en bas , n'était pas réellement rassurante pour une si jolie jeune fille, dommage que son caractère soit si moqueur sinon, son cœur aurait pu battre envers elle. Il se secoua la tête à cette pensée comme pour la chasser de son esprit ne voulant point penser à des choses aussi ridicule à un moment comme celui-ci. Tandis qu'il reprenait son ascension quelque chose vint rapidement le perturber, pourquoi la lumière se tarissait déjà à peine l’ascension commencé ? Pourquoi l'ambiance devenait lourde et pesante à peine quelques dizaines de marches franchis? Ce lieux serait donc réellement hanté, il avait pris la phrase de Lyra comme une blague de mauvais goût envers lui comme pour se moquer une fois encore de sa crédulité et ainsi le faire paniquer sûrement pourtant, il pouvait presque une aura macabre l'envelopper à chaque pas supplémentaire qu'il effectuait vers les étages supérieurs qui le firent avaler doucement sa salive d'appréhension.

« Puisque t’es si courageux, je te laisse faire, protège-moi onii-san. »

Toru eu un léger bug au cerveau et cligna plusieurs fois des yeux comme pour être sûr qu'il avait bien tendu ce qu'elle venait de dire avant de finalement être repris par un frisson dû certainement à l'ambiance mais également, par la blague de la demoiselle qui venait de lui faire perdre légèrement pied avec la réalité.

« C'est pas la moment de te moquer...Lyra »

Il avait murmurer cette phrase sans vraiment en connaitre la raison, peut être éviter de réveiller un mauvais esprit?Pourtant, elle ne semblait pas ce moquer c'est qui l'inquiéta le plus. Elle semblait franche, ce qui aurait pu le faire rougir comme une tomate dans toute autre circonstance mais, la au vue de l'ambiance régnant  au second étage qu'il venait de franchir, il n'était pas réellement en état de jouer au naif sans peur et sans reproche, d'ailleurs il avait lui même peur en ce moment mais, l'excitation prenait également le dessus afin d'éviter qu'il ne redescende comme un lâche où cette fois les moqueries serait bien plus forte que précédemment venant de Lyra. Le jeune homme plaça sa main en tenant son téléphone portable pour tenter d'éclairer un peu devant eux , grâce à l'application ''torche'' de son téléphone ce serait un jeu d'enfant de s'aventurer plus loin! Oui..c'est qu'il aurait du se passer..à peine eut il éclairer le chemin devant lui dévoilant un étage banal hormis qu'il semblait ne pas être visité aussi souvent que le rez de chaussée , la surprise fut la batterie du téléphone qui lâche lâchement après quelques secondes d'utilisation laissant la pénombre de nouveau les encerclés comme deux proies coupé de leurs visions. Ne voulant pas que la jeune fille soit effrayé, il rangea son téléphone avant de venir dégager une petite aura électrique autour de sa main tentant d'éclairant du mieux qu'il le pouvait le chemin face à eux se préparant à monter encore plus haut cette fois ne sachant pas sur quoi il allait tombé à chaque étage sachant que la tempête qui semblait se rapprocher et gronder de plus en plus n'était pour le moins pas rassurant.

Le garçon repensa à tout ce qu'il avait pu lire sur le paranormal, bien qu'il n'y avait jamais plus cru que cela, c'était tout de même un sujet fascinant et intriguant, pouvant faire frissonner, peur voir même réfléchir sur le peu de chose que nous étions en ce monde, c'est donc naturellement qu'il s'exclama.

« En théorie...faut pas des objets..ou les appeler pour qu'ils se montrent?...j'aurai du acheter ce livre de spiritisme..on à l'air fin maintenant.. »

L'orphelin se figea rapidement , ''oups'' résonna dans son esprit, c'est sûr cette fois , elle prendrait pour un enfant ou pour un fou à parler de spiritisme et d'histoire de fantôme ! Bien qu'elle ait elle même parler ce lieu hanté, sans doute que le spiritisme resterait un sujet assez noir pour son jeune cœur pur. Celui-ci allait comme s'excuser en lui faisant face son regard plongeant de celui de la jeune fille qui le mit un peu mal à l'aise malgré tout..pourquoi était elle si mignonne dans un moment comme celui-ci? Le moment dokidoki fut interrompu par un bruit derrière le jeune homme, c'est à dire droit devant eux en somme, un sursaut se déclencha comme par réflexe et il vint attrape l'avant de la jeune femme reculant ensuite comme pour se placer devant elle en protection.

« T-T-Tu..as ..entendu? »

Le garçon balayait de sa main et de son regard le passage devant eux comme pour tenter de comprendre d'où tout cela venait, essayant au mieux de dissimuler légèrement les tremblements dans ses bras ne voulant pas que Lyra en vienne à s'inquiéter.

« C'est..surement le bois qui travaille ahahaha..tout ça est si ancien que c'est rien...n'est pas peur.. »


.
Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Sam 13 Oct 2018 - 14:49

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Doki doki panic

Pas le moment, ah oui ? Et de quoi as-tu peur, alors ? A la lueur de la lampe torche allumée par le garçon, l’étage se révèle tout aussi normal que le précédent, juste un peu plus poussiéreux et inhabité. Peu de monde doit venir ici, pas pour faire le ménage en tout cas. Durant quelques secondes, le faisceau de lumière balaye un peu les environs, avant de faiblir brusquement et de s’éteindre ; la batterie vient de lâcher. Un coup du sort, on pourrait presque y croire. Lyra a un sourire, amusée, c’est presque trop arrangeant comme situation, une mise en scène n‘aurait pas fait mieux. Surtout quand le jeune homme révèle sa magie de foudre pour créer un petit arc-électrique entre ses doigts, afin de substituer à son téléphone hors service. Il aurait pu s’en servir pour recharger sa batterie, pas très malin. L’éclat blafard de sa paume foudroyante a au moins le mérite de mettre l’ambiance... et d’attirer les moustiques, mais bon, on peut pas tout avoir.

La jeune fille s’avance un peu, restant à proximité de son protecteur, les mains bien au chaud dans le rembourrage de ses poches. Tôru ne le remarque peut-être pas, mais les livres de cet étage sont un peu différents. Il a des sortes de gravures sur les étagères, des symboles et ornements qu’elle ne saurait déchiffrer. « Tu arrives à lire, toi ?Ca dit ‘‘celui qui lit ces lignes sera maudit jusqu’à la fin de ses jours’’... ou un truc du genre.... prends moi pour une conne. » Mais ces écritures, elles sont jolies. Si ça se trouve, ça n’en est même pas. Mais jouer avec les esprits, ça demande aussi un peu d’imagination.

« En théorie... faut pas des objets... ou les appeler pour qu'ils se montrent ?... j'aurais dû acheter ce livre de spiritisme... on a l'air fin maintenant...

Tiens ? Lyra hoche la tête sur le côté, surprise d’entendre ce genre de paroles du boudeur de service, il s’intéresse au spiritisme aussi ? Finalement, il est joueur, ça peut être sympa. Elle sourit et s’apprête à lui répondre, mais un genre de craquement résonne et fait paniquer le jeune homme, qui vient l’attraper et se mettre devant elle en protection. Ce coup là non plus, elle ne s’y est pas attendu.

« C'est... sûrement le bois qui travaille ahahaha... tout ça est si ancien que c'est rien... n'ait pas peur...
- Détend-toi, à part nous trois il n’y a aucun esprit à cet étage. »

Elle garde sa main sans trembler, sans crainte dans la voix ni le regard. C’aurait été une occasion en or pour se moquer, mais elle n’en fit rien, après tout, inutile de griller ses cartouches à la première frayeur. Il ne voudrait plus jouer avec elle si elle le faisait.

« Alors tu t’intéresses au spiritisme, toi... ça te dit d’essayer d’en appeler un ? Je ne m’y connais pas vraiment, mais on peut essayer d’improviser avec ce qu’on trouve ici. »

Il y a peut-être de quoi faire une séance amusante parmi les rangées de livres mystérieux ici. Il parait ce que si on ne respecte pas certaines précautions avec les esprits, ils peuvent nous posséder si on les appelle. Ça donne des frissons... En tout cas, Kirio recommence à pouffer entre ses pattes, conquise par le spectacle offert par Tôru. Qu’est-ce que tu as derrière la tête, toi ? Dans un sens, sa présence sur la tête de sa maitresse est chaleureuse, elle la garde au chaud et à l’abri du mauvais sort. Au milieu de cet endroit lugubre, c’est vrai que ça lui donne du courage. Mais c’est un peu inquiétant de ne pas savoir ce qu’elle prépare, tout de même...





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Lun 22 Oct 2018 - 17:40

Psychose


Le garçon plissait les yeux guettant du regard , un autre bruit suspect qui pourrait surgir de nul part une fois encore , était-ce la réellement le bois qui travaille à cause de son grand âge?Peut être était-ce un objet qui était simplement tomber à cause des violentes vibrations causés par les éclairs qui semblaient se déchaîner à l’extérieur? En tout cas, il ne semblait plus y avoir aucun signe d'activité suspecte autour d'eux ce qui le poussa à soupirer discrètement afin, de se rassurer il n'avait pas réellement l'envie de croiser une chose étrange aussi vite ! Mais, il ne pouvait pas non plus avoir peur, ni même montrer un signe trompeur qui une fois encore attiserait les moqueries de la demoiselle.

- Détend-toi, à part nous trois il n’y a aucun esprit à cet étage. »

« Trois?..»

Nous trois? La parole de la jeune fille résonna dans sa tête durant plusieurs secondes tandis que ses yeux clignaient à de nombreuse reprise, son doigt pointa la jeune fille, cela faisait un puis se pointa lui ce qu'il faisait deux..qui était la troisième personne ?Il effectua le geste plusieurs fois comme pour être sûr de ne pas se tromper, certes il s'avait compter et même c'était presque indispensable dans sa filière d'étude. Peut être était elle trop distraite et qu'elle s'était trompé? Toru tenta d'éclairer un peu plus afin , de rechercher la troisième personne membre de leur petit groupe d'exploration mais,à part elle , personne n'était apparu dans son champ de vision. Un frison parcourra son corps, pouvait elle voir quelqu'un que lui ne pouvait pas? Un fantôme c'est ça? Où alors cherchez t'elle à lui faire peur, sans doute elle voulait le faire paniquer pour encore se moquer comme elle l'avait fait plus tôt? Cette fois , il n'était pas dupe et reprit sa marche en direction des escaliers en haussant les épaules.

« Ah oui en effet il n'y à que nous trois ici , dommage j'avais espérer que notre appel fonctionne sans rien faire»

« Arrête de paniquer andouille ! Peut être qu'elle à remarqué ma superbe présence ? Elle est sans doute plus forte que sa bouille le montre...dommage je la croquerais bien moi»

L'orphelin soupira à nouveau en entendant dans son crâne de nouveau cette fois acerbe qui trouvait toujours le pire moment pour apparaître, d'ailleurs sa voix l'avait fait légèrement sursauter ne s'attendant pas à une réaction de sa part dans un moment comme celui-la, bien qu'il n'avait pas tord sur la "mignonitude" de la demoiselle, le fait qu'elle puisse avoir remarqué sa présence alors que lui même ne le pouvait pas le préoccupait grandement , si c'était vrai alors , elle n'était en rien une petite fille seule et perdue dans cet endroit et le fait de la protéger était complètement stupide ! Personne n'irait protéger une personne plus forte que soit mais, pourtant la psychologie du garçon ignorait de tel paramètres, elle était mignonne et c'était une fille qui s'accrochait à lui, même une personne puissance peut ressentir la peur alors, il n'y avait aucune raison qu'il se dégonfle pour si peu , il braverait tout les étages en sa compagnie essayant pour une fois de passer pour un vrai garçon auprès d'elle et non d'un idiot incapable.

« Alors tu t’intéresses au spiritisme, toi... ça te dit d’essayer d’en appeler un ? Je ne m’y connais pas vraiment, mais on peut essayer d’improviser avec ce qu’on trouve ici. »

« Rien n'est absolu dans ce monde, je ne dirais pas que c'est une passion mais, après avoir découvert que l'on à des pouvoirs et que l'on est sur une île en mouvement constant...Il est dur de faire semblant à dire que les fantômes ne peuvent exister donc autant essayer de comprend tout ce qui nous entoure quitte à être bloqué ici. »

Le regard du japonais parcourait doucement les étagères de l'étage supérieur, une fois encore tout cela était écrit dans une langue étrangère, fut il encore que tout cela soit réellement une langue connue de ce monde. Cette endroit donnait l'impression d'être à la fois , une bibliothèque ancienne et une sorte de centre de recherche contenant des ouvrages illisibles en caressant l'espoir  qu'une personne réussisses un jour à en percer leurs mystères. Soudain un livre avec une couverture peu orthodoxe attira son regard ,la couverture était froide au touché et dans un matériaux qu'il ne connaissait pas , l'appel de la curiosité le fit le prend tandis qu'il tentait de lire la page de couverture couverte de symboles sans aucun sens à ses yeux. Étrangement sa fascination le pousser de plus en plus à vouloir consulter cette chose même si, le résultat ne serait qu'un ramassis de charabia, il se sentait l'âme d'y plonger son coeur. Clignant soudainement des yeux, le garçon reprend ses esprit et reprend sa marche en gardant le précieux manuel sous son bras.

« Dans les films d'horreur c'est à ce moment que le monstre apparaît..»

« Tu m'as dis que tu étais déjà monté non? Il y à beaucoup d'étage comme ça , sans rien d'effrayant comme tu le soulignais ?»

Un grincement cinglant le fit ce stopper net dans un mélange de peur et de curiosité. Au lieu de sursauter cette fois , il se tourna vers la jeune femme  avec un regard accusateur. S'il était bel et bien trois , alors elle avait sûrement un de ses amis cachés depuis le début de son ''jeu'' cherchant à lui faire peur en causant des bruits au fur et à mesure de leurs avancées ce qui expliquait ce lapsus et surtout le mobile de jouer à quelque chose comme ça dans un lieu aussi désert, sûrement cherchait elle simplement à filmer un idiot participant à son jeu pour uniquement pouvoir le poster sur des réseaux sociaux pour gagner en notoriété. Après tout que ferais une aussi jolie fille dans un endroit perdu comme celui-ci?

« Tu n'arriveras pas à me faire peur en faisant des bruits tout le temps...Tu peux dire à ton ami d'arrêter de faire semblant maintenant , c'est plus drôle»

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Mer 24 Oct 2018 - 19:45

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Fluffy sparks

Yup, trois. Comment ça, j’ai dit deux moi, non ? Dis-moi que j’ai dit deux. Le garçon bloque, comptant et recomptant le nombre de personnes dans la pièce. Peu importe comment il s’y prend, il arrive toujours au même résultat. Logique, puisqu’il ne peut pas voir l’esprit chien niché sur la tête de la susanoo. Mais de son point de vue, c’est clair que ça ne fait pas sens. Il a beau remuer la pièce sous le faisceau de son ampoule basse consommation, pas un chat ne lézarde sous l’obscurité... comme elle le lui avait dit. Ça l’amuse un peu, cette gaffe est plutôt bien tombée finalement. Heureusement qu’elle est douée pour cacher ses émotions. Mais elle est aussi la seule à s’amuser, car le ton du jeune homme en réponse est à nouveau froid et agacé. Allons-bon...

Lyra se demande ce qu’elle a bien pu dire pour casser l’ambiance, emboitant le pas au garçon avec un peu de distance. Il réfléchit trop, elle en est sûre. Ça ne peut pas être amusant si tu passes ton temps à sur-analyser le moindre bruit inhabituel. C’est mauvais... Ce test de courage commence à être angoissant, mais pas pour les mêmes raisons. Distraitement, elle lorgne par la fenêtre où la pluie s’écrase dans ce même refrain entêtant, comme un jour de pluie. J’ai envie d’un chocolat chaud et de guimauves, elle murmure en posant sa main sur la vitre froide, marquant son empreinte dans la buée déposée par son souffle.

Même son idée d’appeler les esprits, ça n’a plus l’air de l’emballer, finalement. Après coup, la jeune fille s’en veut d’avoir proposé, c’était une idée idiote. Qui voudrait jouer à ce genre de jeu avec elle ? « C’est bien, de croire en des choses. Même si peut-être elles n’existent pas, ça ne coute rien de s’ouvrir à cette possibilité... » Elle dit juste ce qu’elle pense, sans chercher à le convaincre. Ça a plutôt l’air de l’ennuyer, que les esprits puissent exister. Ou peut-être juste d’être bloqué ici, avec elle. Enfin, s’il y tient vraiment, il peut toujours partir, la pluie n’a jamais tué personne. Pas un temps à mettre un chien de feu dehors, cela-dit... « Hey ! Kirio ronchonne en donnant des petits coups de patte sur le front de maitresse. J’plaisante, rho ~ »

« Tu m'as dit que tu étais déjà monté non ? Il y a beaucoup d'étages comme ça, sans rien d'effrayant comme tu le soulignais ?
- Je ne sais pas. C’est différent de la dernière fois où je suis venue ici. »

A peine a-t-elle fini sa phrase qu’un grincement se joint à la conversation, ajoutant sa lugubre intonation au son de nos voix. C’est devenu plutôt chaleureux, alors elle n’ai pas peur. Perdus en plein orage, dans une bibliothèque abandonnée... on n’est pas loin du cadre parfait pour une horreur Lovecraftienne. Mais quand Lyra tombe sur le regard de son reflet masculin, celui-ci est cinglant et inquisiteur.

« Tu n'arriveras pas à me faire peur en faisant des bruits tout le temps... Tu peux dire à ton ami d'arrêter de faire semblant maintenant, c'est plus drôle.
- Mon... ami ? »

Je... elle en perd la voix, surprise de ses accusations. Attends, quoi ? Les bruits ne viennent pourtant ni d’elle, ni de sa partenaire. Il n’y a personne d’autre ici... si Kirio et elle n’y sont pour rien, alors pourquoi il les accuse tout à coup ? C’est méchant, totalement infondé et sans aucune preuve qui plus est. « Mais comment... Ce n’est pas moi qui tente de te faire peur, ça rimerait à quoi d’amener quelqu’un d’autre pour ça ? J’étais venue ici pour étudier, pardon d’avoir des idées stupides ! »

Elle élève un peu la voix, cette fois elle ne se retient pas de lui dire ce qu’elle pense. Lyra n’aime pas qu’on l’accuse de choses qu’elle n’a pas faites, et Tôru commence à l’agacer avec sa paranoïa, juste parce qu’elle s’est un peu moquée de lui... s’il a un problème, qu’il le dise ! Elle soupire, reportant son regard vers la fenêtre sans vraiment attendre de réponse de sa part. Peut-être qu’elle devrait juste redescendre et se replonger dans ses recherches...

Mais c’était sans compter sur une certaine boule de fluff incandescente. Sur la couverture du livre que tient Tôru, une chaleur se dégage soudainement, et le garçon se rend compte qu’un sceau enflammé est apparu. Il a à peine le temps de le voir qu’une mâchoire brûlante lui claque au visage, expulsant une volée d’étincelles et lui faisant lâcher le grimoire. Sur le plancher, le souffle le fait s’ouvrir de lui-même, défilant les pages comme si une main invisible feuilletait à la recherche d’un passage. « Flûte, c’est écrit partout dans ce truc. » Un nouveau souffle, et le livre se referme tout seul. Il se passe alors quelques secondes, puis Lyra voit le chien sur sa tête sortir du sceau sur la couverture et se poser devant, puis commencer à calligraphier de belles lettres de feu avec ses griffes, toujours sur le cuir recouvrant l’ouvrage mystérieux.

« Toi qui souhaite ouvrir la porte de l’au-delà... elle hésite un peu, laisse quelques secondes s’écouler, avant de se remettre à écrire. Hem. Laissons tomber les formalités... Salutations humain ! ^^ Sérieusement Kirio, un smiley ?Bah quoi, vous écrivez bien comme ça à votre époque, non ? » Bon dieu, on est mal...





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Jeu 25 Oct 2018 - 1:33

Ghost Stories


Le garçon plissa un peu plus les yeux , tout ça ressemblait plus à un énorme prank retourné contre lui qu'à un vrai lieu hanté. Après tout c'était bien trop propre pour être un lieu connu pour ses fantômes surtout que l'endroit  semblait toujours ouvert aux visiteurs  et non condamnés, pourtant une chose le chiffonnait de plus en plus a force que le temps passer, elle était bien trop calme voir honnête pour organisé une chose aussi bien ficeler. D'ailleurs sa réaction suite à cela ne se fit pas trop attendre ce qui confirma soudainement tout ça d'une façon éclair et bien plus violente que la tempête qui semblait avoir élu domicile sur la ville.

« Mais comment... Ce n’est pas moi qui tente de te faire peur, ça rimerait à quoi d’amener quelqu’un d’autre pour ça ? J’étais venue ici pour étudier, pardon d’avoir des idées stupides ! »

L'orphelin se mordit doucement la lèvre comme gêné d'avoir pu la blesser autant en aussi si peu de temps,il est vrai que son attitude n'avait pas été la meilleure,sans doute, qu'il avait peut être trop pris à coeur la simple moquerie taquine de la demoiselle. Ce qui avait causé cette ambiance étrangement de je te parle mais, en même temps je te fais la tronche, qui était très étrange et très lourde. Le garçon voulait s'excuser mais, il éprouvait des difficultés à le faire se sentant légèrement honteux de son comportement assez irrespectueux envers la jeune demoiselle.

« Déso.. »

A peine il commença sa phrase  que les événement s’enchaînèrent  très rapidement ! Le livre qu'il tenait dans ses bras venait de voler hors de ses bras tandis qu'une chose était apparu ressemblant à une mâchoire brûlante venait de lui mettre une sorte de grosse baffe avant que tout ne redevienne calme quelques instants. Sous le coup ,il   laissa échapper un juron ainsi qu'une plainte de douleur qui était plus de la surprise que de la douleur réelle. Toru reporta rapidement son attention sur le livres qui maintenant se tournait tout seul comme si il était possédé par quelque chose. Il remarqua aussi que Lyra ne semblait pas réellement surprise ce qui l'inquiéta repensant aux termes trois qu'elle avait évoquer plus tôt..avait elle réellement un complice plus loin utilisant une magie de feu? Bien qu'il était stupide d'utiliser du feu sur un vieil ouvrage, aussi surprenant que cela puisse paraître le livre ne semblait pas prendre feu, pire encore aucune magie ne permettait pas à quelqu'un de faire cela distance. Après de nombreuse analyse ,peut être bien que le livre était bel et bien possédé par une chose inconnu et que c'était de ça que la jeune femme parlait dans la différence par rapport à sa première visite ! Lorsque les premiers apparurent comme-ci quelqu'un semblait y écrire en direct, le garçon se rua pour lire : « Toi qui souhaite ouvrir la porte de l’au-delà....Le timing semblait un peu étrange même pour la naïveté du garçon , la quelque chose n'allait vraiment pas mais, pas du tout! Le fait de parler d'un complice et qu'elle se mette dans un état second suffisait pour qu'un soit disant fantôme se manifeste pour dire que non c'était lui depuis le début?Restant perplexe , il resta à attendre la suite pour être sûr du mauvais sentiment qu'il ressentait vis à a vis de cette situation et forte heureusement elle ne se fit pas trop attendre lui permettant rapidement de lire la suite. Hem. Laissons tomber les formalités... Salutations humain ! ^^.Le smiley et le changement d'attitude dans le texte lui firent avoir un rictus nerveux,le prenait on autant pour un idiot? Certes, il n'était pas très futé mais, pas au point de croire un esprit utilisant des smiley dans un endroit aussi glauque surtout après avoir fait une phrase ressemblant à un avertissement morbide. Le garçon se releva déçu et soupira grandement, tout cette situation semblait de plus en plus étrange à tel point qu'il ne savait plus comment réagir. Être encore une fois méchant ? Se sentir honteux et partir ou , rire à cette blague étrange ...Il ne savait plus comment réagir face à tout ça , surtout qu'avant cet apparition , il cherchait un moyen simple de s'excuser.


« Je ne sais pas comment réagir face à cela...D'un coté , je m'excuse d'avoir mal pris, le fait que tu te soi autant moquer de moi , disons que c'est assez quotidien donc au bout d'un moment , je suis humain je craque aussi. Concernant le petit tour de passe-passe avec le livre, comment dire? Je ne suis pas spécialiste mais , la clairement un smiley sérieusement? . »

Le jeune homme se frotta doucement la tête comme perplexe, au lieu de lui dire que ce n'était pas vraiment très amical de se moquer ainsi de lui en faisant croire à l'apparition soudaine d'un fantôme avec un langage très 'jeune', celui-ci était entrain de limite lui dire ce qu'il fallait corriger pour que tout cela soit plus crédible. Toru pointa du doigt le livre puis Lyra avant de jeter un coup d'oeil autour d'eux à la recherche d'un quelconque subterfuge qu'il lui aurait échappé.  

« J'ai sans doute l'air idiot mais, pas au point de croire qu'un fantôme apparait au parfait timing quand tu fais genre ''c'est pas moi''. Sachant que tu as précisé que nous étions trois, soit tu as un ami qui t'aider à jouer au fantôme , soit ton pouvoir est lié au feu ce qui explique la mâchoire qui m'a attaquer car, je doute qu'un fantôme d'animal classique puisse faire tout ça..Bref, pourquoi tu cherches à me faire peur? Par amusement, par vengeance ? Ou alors car tu ne sais pas comment te faire des amis en étant toi même? »

Le jeune orphelin se frotta vivement la tête, si tout cela n'était qu'un grand stratagème mis au point pour piéger les seules personnes qui viendraient ici par hasard alors, c'était à la fois bien jouer mais, aussi extrêmement hasardeux ! Les chances que des personnes se manifeste étaient vraiment très faible surtout dans un lieu qui ne semble pas attirer les foules. Peut-être que la jeune fille vivait ici ? Après tout elle semblait bien connaitre l'endroit , même si blague était un peu déplaçait , elle ne semblait absolument pas méchante , cela se ressentait que cette lyra était une gentille fille , un peu étrange certes mais, c'est sans doute cette étrangeté qui le faisait rester et tenter de mieux la connaitre.Comme pour apaiser les gens , il lui tendit doucement sa main, l'invitant à le suivre.


« On arrête les blagues et on y va ensemble sérieusement? Je veux tenter de bien m'entendre avec toi. »

Codage par Libella sur Graphiorum
[/color]



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Sam 3 Nov 2018 - 0:18

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Shattered

Si proche, si étrange... la démonstration sauvage de magie enflammée de Kirio fait forte impression au début, mais il semble que le message a ruiné tout son effet. Pourquoi est-ce qu’il s’excuse lui ? La petite flammette n’est pas d’accord. Et puis, pourquoi il s’énerve, alors qu’un esprit lui fait honneur de sa présence ? D’accord, elle n’est pas trop au fait des anciens rituels, faut dire qu’on ne l’invoquait jamais aussi... mais de là à réagir aussi mal. « Il mériterait de se faire posséder pour m’interrompre en plein rituel... »

Comment réagir, bonne question tiens. Le feu follet soupire, adressant à sa liée un regard déçu, auquel elle ne sait pas quoi répondre. Toru semble vouloir calmer le jeu, elle-même ne voit pas l’intérêt de continuer à jouer avec ces histoires de fantômes. Mais le problème, c’est que Kirio... il ne peut pas la voir ou saisir sa nature. « T’es un vrai fantôme au moins ? Tu sais juste faire l’idiote....tous les esprits ne sont pas comme vous les imaginez. »

Elle tourne la tête vers le garçon, posée devant son livre où le message ardent s’était effacé. Maintenant, aucun des deux ne semble savoir quoi dire. Toru regarde autour de lui, comme s’il recherchait quelque chose ou quelqu’un, avant de commencer à développer sa théorie sur l’origine des évènements qui venaient de se produire. Tu n’y es pas du tout, pourquoi tu ne veux pas y croire ? Lyra se crispe, cramponnant le rebord des manches de sa veste. Elle ne peut pas lui répondre, c’est frustrant, elle ne peut qu’écouter sans rien dire. « Bref, pourquoi tu cherches à me faire peur ? Par amusement, par vengeance ? Ou alors car tu ne sais pas comment te faire des amis en étant toi-même ? »

... Amer. Le sentiment d’amertume a ces mots lui fait baisser le regard, le plancher grince à nouveau comme en écho à cette pique. C’est violent, de lui dire ça. Il n’a aucune idée d’à quel point il se trompe. Pourquoi voudrait-elle être son amie ? Ça lui apporterait quoi, ça ne sert à rien, même en étant elle-même. Même s’il lui tend la main, ça ne lui apporte rien d’accepter maintenant. Son regard s’assombrit un peu plus, elle murmure à mi-voix.

« Tu ne crois pas que tu devrais te montrer, maintenant ?
- Tu me prêtes ton joli corps ma belle ?~ La jeune femme sait très bien ce que la louve veut... elle veut prendre le contrôle et faire n’importe quoi.
- En rêve, va faire le cabot ailleurs. Y’a peu de chance qu’il veuille encore me parler après tes conneries.
- Comme si ça te faisait quelque chose... »


Tout en disant cela, le feu follet s’évanouit dans la pénombre, rendant à la pièce sa couleur normale. Elle a raison. Pas complètement tort, du moins. Mais là, maintenant, c’était un peu tard pour s’expliquer. Cette pièce sombre, tous ces livres, ça la mettait mal à l’aise à présent. Elle est si froide, sans ta chaleur.

« Tu ne pourrais pas comprendre si je t’expliquais ce qui vient de se passer. Tu ne me croirais pas. Je me fiche bien que tu me détestes, ou que tu penses que ces flammes étaient les miennes... tu as refusé d’y croire depuis le début. »

Son regard l’évitait, mais on pouvait clairement y lire une pointe de colère. Mais contre qui ? Elle ne le savait pas, elle se moquait d’ailleurs bien de le savoir. Kirio l’avait lâchée de toute façon, il n’avait qu’à faire pareil. Alors qu’elle tournait les talons pour redescendre, elle ajouta :

« Au fait, elle est partie. Tu n’as plus rien à craindre... même si tu n’y crois pas. »





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Sam 3 Nov 2018 - 16:42

Ghost Stories


Malgré sa veine tentative d'arranger les choses , cela c'était encore une fois retourner contre lui. La jeune fille ne semblait pas vouloir bien s'entendre après tout, vu la tête qu'elle affichait n'était-ce pas trop tard ou inutile de ce battre ainsi à contre courant? D'ailleurs actuellement ,elle semblait murmurer à quelqu'un ou quelque chose en gardant un regard sombre ! Malheureusement , il n'était pas assez prêt pour comprendre ne serais-ce qu'un mot pourtant, il ne pouvait que s'imaginer que peu de possibilités. Soit il y avait quelque chose et elle avait actuellement une conversation avec cette ''chose" , soit elle était entrain d'incanter un sortilège ou finalement, soit elle était entrain de s'énerver en marmonnant dans sa barbe. Au vu de l'endroit lugubre, de la tempête monstrueuse et maintenant de l'attitude de la demoiselle, le jeune japonais ne savait pas réellement laquelle de ces propositions il préférait affronter ? La première était au moins dans le thème de la chasse aux fantômes que le couple avaient décidés soudainement de faire, hors contrairement au ''ghostbuster" eux n'avaient ni arme , ni aspirateur juste leur ''courage" et leur bon sens...Mince, un seul sur deux. Ensuite si elle était réellement entrain de la lancé un sort et bien à part la fuite , le garçon n'aurait pas réellement d'autre alternative , un peu comme pour la troisième ! Après tout elle semblait bien plus forte ou puissante que lui, que pourrait il vraiment faire contre une personne en colère ? Le feu follet s’évanouis aussi rapidement qu'il était apparut comme pour mettre fin à tout cette situation laissant un goût amer dans la bouche du garçon, la situation échappait à tout contrôle emprunter la pire voie, le pire chemin possible.

« Tu ne pourrais pas comprendre si je t’expliquais ce qui vient de se passer. Tu ne me croirais pas. Je me fiche bien que tu me détestes, ou que tu penses que ces flammes étaient les miennes... tu as refusé d’y croire depuis le début. »

Ce fut la goutte d'eau qui mis le feu au poudre ! Comment pouvait il la croire si elle ne s'exprimait pas correctement? Ne pouvait-elle juste pas s'exprimer au lieu de jouer au mystère en souriant à moitié d'un air moqueur? Son attitude commençait doucement à l'irrité de plus en plus! Finalement il n'était pas si semblable que ça, lui au moins savait s'excuser et avait même tenter de remettre une ambiance plus chaleureuse que celle-ci savait très bien détruire à nouveau se plaignant ensuite qu'il ne faisait rien pour aider la situation. La rage commençait peu à peu à débordait comme un tsunami venait perturber un petit fleuve tranquille le faisant sortir de son lit.L'orphelin ne supportait plus le ton de la demoiselle, pourquoi faisait elle semblant d'être attristé si c'etait ensuite pour ce comporter comme une enfant et créer du drama inutile? Que cherchait elle à faire? Le tourner en bourrique? En tout cas, elle y arrivait parfaitement !

« Au fait, elle est partie. Tu n’as plus rien à craindre... même si tu n’y crois pas. »

Son sang ne fit qu'un tour et il se précipita pour l’empêcher de partir en la retenant par le bras en la tirant jusqu’à l'adosser à une étagère , il tremblait de tout son être , comment pouvait elle lâcher une bombe ainsi et simplement se tirer closant ainsi la discussion à son bon vouloir? L'orphelin la lâcha d'un coup sec en tapant du poing sur l'étagère quitte à ce faire un mal de chien , pas de problème ! Actuellement il devait juste dire ce qu'il avait à dire.

« Tu es vraiment la pire ! J'essaye de bien m'entendre avec toi mais t'agis comme une gamine prétentieuse mal aimée ! Tu ne sais pas être putain d'honnête? Tu te plains de pas être comprise mais , t'essayes de faire des efforts ? Bah non c'est plus simple de ce plaindre comme une gosse qui n'à pas eu son jouet ! J'y aurais peut être cru si t'arrêtais de tout foutre de ma tronche et que tu avais essayé d'être amicale ne serais-ce qu'une fois mais non c'est tellement mieux de créer un drama et après se plaindre que rien ne va »

Il poussa un long soupire pour reprendre son souffle ,après tout il venait d'hurler tout ce qu'il savait sur la fille face à lui vidant son sac une bonne fois pour toutes. Il s'en fichait ce qu'elle en penserait ou qu'elle veuille s'en aller après tout c'est ce qu'elle souhaitait depuis le début non? Avoir juste de la compagnie pour bien se foutre de sa tronche pour ensuite le jeter comme une serviette sale et usagé , dans ce cas il n'avait aucune raison de poursuivre toute cette comédie plus longtemps ! Il comprenait que finalement , être gentil avec une personne n'était pas tout le temps la bonne méthode...non c'est juste elle qui était contradictoire dans ses gestes et ses paroles, savait elle seulement ce qu'elle souhaitait réellement?Après tout était-ce réellement important au vu de la situation , ils n'avaient plus à faire ensemble, tout était sûrement déjà prévu dans la tête de la jeune femme depuis le début.


« Ne peux tu vraiment pas agir différement...laisse tomber, je me tire »

Souffla t'il doucement tête baissé avant d'être le premier à emprunter l'escalier fraîchement franchis quelques minutes auparavant,descendant dans un bruit sourd tandis, qu'il s'éloignait d'elle de plus en plus jusqu'à finalement être trop loin pour ne serais-ce que l'entendre, qu'elle pleure,se fâche ou autre n'était plus de son ressort ! Le garçon avait tout tenté avec elle mais, il n'était pas aussi gentil au point de sacrifier encore plus pour une personne n'en ayant rien à faire et ne pensant qu'à vouloir être comprise sans vouloir l'être dans le même temps. Une fois en bas il attrapa sa veste qu'il avait laisser sur la chaise plus tôt et d'un geste l'enfila avant de sortir de la bibliothèque en claquant la porte violemment .


Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Sam 3 Nov 2018 - 20:21

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Shattered

Et maintenant ? Maintenant quoi ? Je fais quoi, maintenant qu’on a tout fichu en l’air ? Aucune idée. Elle se contente de marcher, mains dans ses poches, le regard planté vers le sol comme pour assassiner ces planches qui ne cessaient de craquer à chacun de ses pas.

Et brusquement, un éclair frappa. Le garçon l’empoigna par le bras et la projeta contre une étagère, lui cognant violement la tête contre le bois. Son poing s’abattit juste à côté de sa tête dans un bruit sec la seconde d’après, attirant son attention à lui. Lyra ne laissa même pas échapper un bruit, surprise, en position de faiblesse pour la première fois avec lui. Qu’allait-il lui faire, la frapper ? Ou l’humilier, se venger de tout ce qu’elle venait de lui mettre dans la figure ? Lui tremblait, elle non. La différence entre eux deux était flagrante, pas vrai... elle n’était pas la gentille fille perdue qu’il voulait croire.

« Tu es vraiment la pire ! » Il commença à lui cracher au visage tout ce qu’il avait sur le cœur, tout ce qu’il pensait avant d’avoir voulu s’excuser la seconde d’avant. Il vidait son sac, sa colère et sa frustration après s’être encore fait refouler alors qu’il essayait juste d’être gentil. Pensait-il. Une gamine prétentieuse mal aimée, vraiment ? Etre honnête... elle aurait sincèrement aimé l’être. Incomprise. Toujours à se plaindre. Arrête de te foutre de ma tronche. Essaye d’être amicale pour une fois, bordel. Les voix, les échos, tout a commencé à s’amplifier, à faire un boucan pas possible dans sa tête. A la rendre folle. Et pourtant, elle n’a pas émis un son. Toru poussa un soupir, haletant presque en reprenant son souffle. Pendant quelques secondes, elle se battait encore avec les voix dans sa tête. C’est comme si toute cette rancune avait cristallisé sur son corps et l’empêchait de bouger.

« Ne peux-tu vraiment pas agir différemment... laisse tomber, je me tire. »

...quoi ? Il s’en va, maintenant ? Les histoires de fantôme ne sont pas censées... elle voulait juste s’amuser, ça ne devait pas se finir comme ça. Il s’en va, tu vas le laisser faire ?

« C’est pas juste. »

Elle aurait voulu protester, lui dire encore plein de choses surement méchantes à ses yeux. Et peu importe ce qu’il en pense. Elle s’est tournée vers les escaliers et a plongé à sa poursuite. Inconsciemment, sa magie brumeuse a étouffé ses pas, elle a descendu les marches en courant et plongé sur lui juste avant qu’il ne disparaisse. L’attrapant par la taille, elle l’a bousculé dans son élan et entrainé dans sa chute jusqu’en bas des escaliers. Une chute qui aurait pu faire très mal, si elle n’avait pas amorti avec sa magie. Bien qu’à présent, ils étaient tous deux au sol, étourdis par la surprise pour l’un et le choc pour la seconde. La brume comme du coton flotte doucement autour d’eux, secouée par l’impact des deux jeunes gens avec le plancher.

« Tu crois vraiment pouvoir partir comme ça... comme un prince, après m’avoir dit tout ça. Tu te crois plus légitime à penser qu’il suffit de tendre la main pour que tout te tombe dedans... Elle toussa un peu, se redressant pour se placer sur lui, un genou dans son dos pour l’immobiliser. Je vais te le dire. Ce que c’était. Ce stupide esprit qui est venu te faire peur, c‘est mon chien. Tu ne me crois pas, tu veux lui parler ? Je suis honnête maintenant, c’est ce que tu voulais pas vrai ? »

Ce n’était qu’une affaire d’équilibre, au final. La flamme vacille doucement, les yeux d’émeraude sont restés clairs, mais le resteront-ils encore longtemps ? Elle n’en avait plus rien à faire. Qu’il assume ce qu’il venait de dire, elle le prend au mot. Bien qu’elle n’allait pas spécialement être douce avec lui.





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Sam 3 Nov 2018 - 22:36

True Feeling


Si jamais vous vous dites un jour que la situation ne pouvait être pire et bien taisez vous ! Car, on peut toujours avoir pire il suffit simplement d'en parler pour que cela arrive tellement rapidement que vous n'aurez ni le temps ni l’occasion de comprendre ce qu'il se passe devant vos yeux !

Alors que Toru fou de rage quittait Lyra pour se diriger vers la sortie afin de mettre fin à cette histoire , les choses se déroulèrent un peu différemment de ce qu'il avait réellement prévu.En effet, soudain quelqu'un l'attrape par derrière alors qu'il était encore entrain de descendre inlassablement les marches ! Lyra venait d’apparaître derrière lui sans un mot et sans un son l’entraîner avec elle dans sa chute inlassable dans les escaliers, étonnement la chute final ne fut pas si douloureuse qu'elle l'aurait du l'être. Le jeune garçon avait l'impression d'avoir atterris dans un gros coton géant qui avait surement amortis la chute qui aurait pu leur être fatale au vu de la vitesse de descente. La seul chose qui germa dans son esprit suite à tout cela était , si cette fille était un ninja ? Comment avait elle fait pour le poursuivre sans qu'il ne puisse l'entendre? Et comment se fait il qu'il n'ait subis aucun dommage, était-ce le pouvoir de la jeune fille? Finalement, elle était bien plus forte qu'elle le démontrait ! Son cœur se pinça pourquoi était elle si chou et mignonne mais avait elle un caractère aussi destructeur autour d'elle? Chacun à ses mauvaises expérience mais à croire que chaque personne vous veux du mal et  le meilleure moyen de finir seule et blessée.

A peine eut il repris ses esprit de tout ce qu'il venait de lui arrivé qu'elle lui baragouina quelques mots avant de l’immobiliser sur le sol en utilisant son genou l’empêchant totalement de se mouvoir ou de s'enfuir. Bien qu'il aurait pu utiliser ses pouvoirs , il n’éprouvait aucune envie de la blessée peut importe qu'elle soit plus forte ou non, sa colère ou sa frustration l’empêcherait toujours de faire du mal si cela peut être à tout prix évité.Il hoqueta un peu essayant de reprendre sa respiration suite à la peur et la surprise provoqué par tout cela qui lui avait valut de se bloquer temporairement la respiration, même s'il se sentait honteux de se retrouver ainsi dans cette position, d'une certain coté il était satisfait..enfin elle montrait son vrai visage sans chercher à tout prix à incarner une chose aux yeux des autres.


Je vais te le dire. Ce que c’était. Ce stupide esprit qui est venu te faire peur, c‘est mon chien. Tu ne me crois pas, tu veux lui parler ? Je suis honnête maintenant, c’est ce que tu voulais pas vrai ? »

« Tu te prend pour Naruto? T'es un ninja c'est ça? »

Ce fut le seul mot qu'il réussit à placer avant de tousser à nouveau , reprendre sa respiration en étant cloué au sol n'était pas la meilleure des façons de se remettre de tout ça , d'une certaine façon cette situation n'était pas si mal après tout , quelques centimètres à droite et il aurait sans doute une magnifique vue sur un panty shot de la demoiselle ! Serait elle plus de la team dentelle adulte ou plus de culotte ourson allant parfaitement avec son apparence enfantine? Lequel était le meilleure..hum les deux ! L'une lui donnerait un coté adulte assez irrépressible tandis que l'autre renforcerait son coté mignon que l'on veut cajoler et protéger.

Malheureusement..il ne pouvait rien voir et c'était la plus grande frustration ! Quitte a finir dans une position de soumission autant le récompenser d'une infime récompense quel qu’elle soit !Soudain la petite voix de la pureté reprit le contrôle laissant à nouveau réagir le vrai Toru laissant le petit démon aller faire ses fantasmes plus loin. Le garçon tenta vainement de se dégager espérant pouvoir régler la situation avant qu'elle ne dégénère mais voyant qu'il ne pouvait absolument pas bouger, il soupira quelques instants avant de lui sourire.

« Désolé..je me moque pas mais..tu es bien plus intéressante en étant toi même !...Un chien qui peut parler..dis lui d'éviter les smiley la prochaine fois ça m'a tuer l'immersion la, imagine un film d'horreur avec un esprit tueur qui te fait un smiley t'y croirait toi? Bah non comme tout le monde »

Le garçon éclata de rire, au final leur bagarre ressemblait plus à une querelle de primaire qu'à une vrai dispute entre adolescent, ils étaient ridicule mais au fond cela était sans doute le mieux, dés le départ chacun d'eux avaient adoptés un comportement différent de ce qu'il était à l'origine, tout cela n'aurait jamais pu fonctionner de cette façon ! Peut être que maintenant qu'ils étaient tout deux plus à cœur ouvert , ils pourraient se comprendre et communiquer normalement? Du moins c'est que le garçon espérait naïvement.


« Malheureusement pour toi, je suis bien trop idiot pour te haïr, je suis juste en colère que tu t'efforces autant de me repousser comme-ci ta vie en dépendait..au moins même si je regrette pour ta tête , je ne pensais pas que j'y mettrais autant de force , cela valait le coup pour te faire enfin réagir réellement. Si je ne te croyais pas , si j'étais si méchant ..j'aurais réagis comme ça? Je serais rester aussi longtemps a tenter de bien m'entendre avec toi..arrête tes bêtises un peu et réfléchis! »

Son ton n'était pas sec, ni même froid juste c'était douloureux de voir une personne aussi renfermée sur elle même au point de croire que chaque personne s'approchant d'elle ne pouvait chercher qu'à la nuire ou autre..pourquoi avait elle montré un coté si touchant et attachant en se moquant de lui au début pour ensuite durant son jeu se montrer si froide et distante?

« J'espérais juste bien m'entendre avec toi tout simplement..désolé d'autant te gêner dans ta petite vie Lyra! Si je te gêne tant pourquoi tu me retiens encore?Par fierté? Par vengeance..on sait tout deux que ce 'nest pas ça..sinon tu m'aurais simplement ignorés vu que les chances de se croiser par hasard sur l'île c'est extrêmement mince.. »

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Ven 16 Nov 2018 - 22:10

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Floating bittersweet

Flottant doucement au pied des escaliers, la tension dans l’air s’est apaisée légèrement, comme si le coton avait absorbé toutes ces émotions en s’éparpillant. Ninja ? La jeune femme ne releva pas note d’humour du garçon, qui dû se contenter de cela avant de tousser dans la poussière. Il trouvait vraiment ça bien, de plaisanter dans un moment pareil ? Elle n’y pouvait rien... dans son état, si elle ne se contrôlait pas, ça pouvait facilement dégénérer. Quoiqu’il pense, elle ne voulait pas le blesser. Cette chute aurait dû lui régler son compte si elle ne l’avait pas protégé, ça rimerait à rien de faire ça maintenant.

Après cette accalmie, il reprit pourtant sur le même ton. « Désolé... je me moque pas mais... tu es bien plus intéressante en étant toi même !... » disait-il. Plus intéressante... moi-même ? Encore une fois, il palabrait sans rien savoir. Et Lyra, ça l’agaçait. Il fallait vraiment qu’elle lui explique tout pour qu’il comprenne ? Pourtant, elle avait fait des gestes pour essayer de l’approcher. C’est lui qui avait tout interprété de travers, comme si elle ne cherchait qu’à se moquer de lui. Et c’est maintenant qu’il prétend la croire ?

Malheureusement pour toi... trop idiot pour la haïr, qu’est-ce que c’est censé vouloir dire ? Plus elle l’écoute, et plus ce qu’il dit ne fait aucun sens dans sa tête. C’est peut-être elle qui est idiote, finalement ? Elle a le sentiment qu’il lui parle comme à une gosse, et honnêtement, ça lui ne fait ni chaud ni froid. C’est inquiétant, elle n’a pas l’habitude de ne plus rien ressentir. Elle fait ce qu’il dit. Elle arrête ses bêtises et essaye de comprendre. Mais ça ne fonctionne pas comme ça... c’est vrai, pourquoi est-ce qu’elle le retient ? La réponse lui vient comme un murmure à son oreille. Je veux te faire retirer ce que tu as dit.

« Tu voulais juste avoir l’air cool devant une fille plus jeune... C’était vraiment une mauvaise idée, de jouer à chasser les esprits, je suis désolée pour ça. »

Elle soupire, son regard froid s’adoucissant légèrement. Maintenant, elle ne sait plus comment elle doit-être avec lui. Ça ira si elle lui montre seulement, pas vrai ?

« Mais t’es quand même vachement sûr de toi, pour me dire des choses aussi dures. »

Elle enlève sa jambe pour laisser un peu plus de mouvement au garçon, puis joint ses deux mains sur sa poitrine comme dans une prière. Une brise légère se met à souffler alors, soulevant le duvet nuageux encore présent et dans un tourbillon, la transformation s’opère ; deux grandes ailes couleur nuit, trop grandes pour être étendues, jaillissent du dos de la jeune fille revêtant sa forme divine sous les yeux du descendant qui ne s’attendait probablement pas à ça.

« Peu importe l’apparence sous laquelle tu me vois, je reste la même personne Tôru. Tu flippes pour des histoires de fantôme, mais on s’est rencontrés il y a à peine un quart d’heure et tu penses déjà savoir qui je suis réellement... Elle prend une inspiration, comme pour se préparer à débiter un tas d’informations à toute vitesse : Tu agis comme si je t’avais rejeté depuis le début, bien que tu sois celui qui ne cesse de penser que je cherche à lui nuire. J’ai essayé de t’expliquer et à cause de l’intervention de mon amie, tu as recommencé à douter et à m’accuser, comment étais-je censée réagir ? Et après tu m’as dit tous ces mots méchants... snif. »

Elle appuie le silence sur la fin, marquant un peu plus l’ironie de la scène. A y repenser, elle a voulu bien s’entendre avec lui au début, c’est juste que ça n’a pas exactement marché comme elle l’espérait. Ses ailes enveloppant leurs silhouettes étendues sur le parquet, Lyra le surplombait de sa présence, comme la mini-déesse à califourchon sur le tigre tout surpris qu’ils étaient. Elle ne sourit pas, mais elle ne fait pas la tête non plus. Observatrice, sa forme semble avoir trouvé un équilibre sur lequel reposer quelques instants. Et non, elle n’a pas envie de se lever encore... quoique maintenant, il pourrait aussi la dégager, vu qu’elle ne bloque plus son dos.

« Hm... j’ai perdu mon chien maintenant, on s’est disputé tout à l’heure. Donc je vais surement aller le chercher... quand j’aurai eu ce que je veux de toi. »

Oh ! Elle a souri. Lyra n’est pas si difficile en fin de compte. Mais Tôru doit trouver lui-même ce que la déesse veut comme offrande.





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Lun 19 Nov 2018 - 23:20

Only one good choice


L'attitude de la jeune femme avait changé à un tel point que le garçon commençait un peu à s’inquiéter de ce qu'il pourrait lui arriver face à elle car, son regard froid témoigner d'un risque imminent de grand danger, surtout lorsque cette naruto sauvage venait de vous jeter d'un escalier avec le talent de course silencieuse et réception sur coussin nuageux géant, il y avait de quoi voir cette jolie demoiselle comme un prédateur voir un boss bien trop puissant pour un unstuff comme lui !

Malgré son esprit qui lui murmurait de faire profil bas quelques temps, de calmer la situation et d'ensuite partir tranquillement avant de finir avec le bras cassé ou carrément dans un brancard d'ici quelques minutes, son cœur lui n'apprécia pas réellement les propos lancer par la jeune shinobi suicidaire. Un soupire agacé sorti assez rapidement de la bouche du garçon , il n'aimait pas être analyser par une inconnue et surtout de la pire des façon possible, une façon emplis de mépris envers lui et sans doute envers les hommes en règles général, certes elle avait le droit d'avoir sa propre opinion mais, il fallait sans doute lui apprendre qu'un cas ne fait pas forcément une généralité et que même si elle à pu vivre de mauvaise expérience , cela n'excuse guère une attitude puérile et méchante comme elle était entrain de le faire à cet instant. Ne voulant pas relever le niveau , il se devait donc de se battre sur le même ''terrain" que son adversaire.


« Donc si moi je tente d'être cool devant une plus jeune, toi t'essaye de faire ta mignonne juste pour que les  mecs tombent dans le panneau? Tu ne me connais pas non plus , tu parles que je suis dur ou que je dois regretter mes paroles mais, tu fais ce que tu condamnes faut peut être apprendre la cohérence non? »

Finalement l'étreinte s'arrêta et l'orphelin fut libre de se relever tandis que ses mains vinrent dépoussiéré un peu ses vêtements , malgré sa réponse de défi ,il avait tenter de rester calme voulant éviter de l'agresser ou de lui crache au visage ses quatre vérités.Après tout , il se méfiait toujours de cette Lyra, mi-mignonne , mi-bipolaire, mi-chou et mi-dangereuse. Elle était à la fois belle , attachante mais , aussi étrangement différente comme ci deux personnes s'alternaient peut être un gémeau qui sait? En tout cas , le jeune homme se méfiait quand même, il sentait bien qu'elle cachait bien sa force et qu'elle pourrait sans doute l'envoyer à l'infirmerie dans une boite d'allumette au moindre faux pas envers elle , lorsqu'il recula légèrement en la voyant changer d'apparence comprenant rapidement qu'elle n'était pas qu'une simple détentrice de pouvoir comme les autres, Toru s'attendait à se prendre une attaque de plein fouet , comme un nuage emplis de foudre..non elle connaissait son pouvoir ! Alors peut être une tempête, après tout elle semblait bien plus puissante qu'il n'avait osé l'imaginer mais, étonnamment au lieu de finir en petit tas de viande fumante sur le sol , la demoiselle inspira grandement comme pour préparer quelque chose et commença ensuite à débité beaucoup d'information à la seconde , peut être même trop pour le garçon surpris du changement radical passant d'une transformation badass prête pour le combat à soudain une grande discussion sérieuse.

Le jeune homme eut une petite poker face tandis que  seul ses paupières clignait de temps à autre pour prouver qu'il n'avait pas finit en statue de sel comme-ci il venait de regarder directement Médusa, non non , il était plutôt médusé de voir que sous cette forme la jeune fille , était bien plus sympathique ,  ouverte à la conversation et bien plus vivante.Le snif final lui fit ouvrir et fermer plusieurs fois la bouche d'affilé , de cette façon , on aurait presque pu le confondre avec une distributeur de bonbon en marche. Restait elle au final qu'une jeune fille innocente ne sachant pas comment agir avec les autres et se faire des amies? Sûrement oui, peut être cette ''forme" lui permettait d'exprimer plus facilement ce qu'elle avait sur le cœur , non pas par timidité mais plus par ''courage" ou ''force d'esprit', surement que de par de nombreuse mauvaise expérience , son cœur s'était construit une forteresse de glace ou un mur de protection afin de ne plus être blessée à nouveau.


« On est vraiment bête, je ne vois pas quoi dire de plus..on est si incapable tout deux de se dire que l'on veut se connaitre et bien s'entendre? Je suis désolé pour la..méchanceté...je me sentais aussi agressé par toi mais, tu as raison c'était puéril de ma part, je te prie de m'excuser et ..tentons de refaire tout ça mieux non? »

Le garçon cligna à nouveau des yeux lorsque la phrase ''ce que je veux de toi" fut prononcée par Lyra, il se demandait ce qu'elle entendait par la ? Il avait d"abord penser à l'imaginer habillée en mode délinquante avec une batte de Baseball émettant la métaphore de lui exploser la figure mais, au vu de son ton et de son apparence angélique ce n'était pas du tout ça ! Ce qui la rassurait grandement , il ne voulait pas se battre , ni réellement être en froid complet avec la demoiselle, les ennemies ce n'est qu’intéressant que dans les films , dans la vrai vie , cela ne sert à rien sauf ajouter des ennuies sur une vie déjà assez bordélique. Toru eu un long moment de réflexion , sans doute voulait elle quelque chose comme un geste d'excuse  ou comme un moyen de "paiement" pour effacer l'ardoise ? Au fut de sa forme quasi divine , on pourrait presque qualifier cela d'offrande pour apaiser la colère d'un dieu mais, la soucis c'est qu'il ne savait pas réellement ce que pourrait vouloir vu , qu'après tout 'il ne la connaissait pas"!

Le garçon soupira longuement , sa décision était prise , il savait maintenant ce qu'il allait faire pour lui demander son pardon, il n’espérait qu'une chose maintenant que tout ça se calme un peu...Amplis de courage , il se leva doucement tout en retenant doucement la jeune Lyra qui était bien confortablement assise sur son dos, il fit son offrande sans l’ombre d'un doute même si une légère peur planait dans son esprit qu'il se soit trompé de ''cadeau'' tout en l'observant de son regard émeraude , essayant cette fois , de ne pas trop rougir en étant aussi ''proche".


« ...Pour me faire pardonner... »

Codage par Libella sur Graphiorum

Citation :

1/6 : Un câlin
3/5 : Un baiser
2 : Des l'argent
4 : Une poignée de main



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000


Dernière édition par Tōru Arai le Mar 27 Nov 2018 - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Awashima


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 376

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Lun 19 Nov 2018 - 23:20

Le membre 'Tōru Arai' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' : 1


Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Dim 2 Déc 2018 - 19:34

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Rewind

Les gens sont compliqués à comprendre. Lyra n’avait jamais été très douée pour ça, même si on lui disait souvent le contraire. Elle n’était douée à comprendre que quelques personnes, et c’était uniquement parce qu’elle en était proche. Toru, à côté, elle était incapable de saisir son fonctionnement. T’essayes de faire ta mignonne pour que les mecs tombent dans le panneau, disait-il. Elle aurait pu lui dire qu’elle n’était pas mignonne, mais à quoi bon... bien que, actuellement, elle ne l’était vraiment pas. Pas quand l’orage obscurcit le ciel comme maintenant. Au final, elle n’a rien relevé de ce tout ce qu’il a tenté de dire pour la provoquer. Lui, il n’a pas perdu de temps pour la dégager et se relever quand elle l’a laissé libre de ses mouvements. Mais ça ne fait rien, elle a pu lui dire ce qu’elle avait sur le cœur, c’était bon ainsi. Même sans excuses, même sur un froid comme celui-là, elle s’en remettrait.

Mais étrangement, ce n’est pas cette possibilité qu’il choisit.

« On est vraiment bête, je ne vois pas quoi dire de plus... on est si incapable tous deux de se dire que l'on veut se connaitre et bien s'entendre ? »

Eh ? Pourquoi maintenant... quelque chose ne va pas avec lui ? Légèrement lunatique le garçon, ou a-t-elle manqué un épisode ? « Encore une fois, tu surinterprète tout ce que je dis... » Elle aurait pu s’en agacer, mais maintenant, elle était trop fatiguée pour ça. Au moins, il s’est excusé. Il souhaite faire mieux... c’est une bonne chose, pas vrai ? La prochaine fois, ça peut pas être pire qu’aujourd’hui.

Et donc... c’est le moment de dire au revoir ? Il s’est avancé vers elle, l’air troublé, comme s’il ne savait pas si c’était la bonne chose à faire. Lyra a un sourire un peu triste, un peu perdu. Elle ne sait pas non plus, mais elle veut voir ce qu’il va lui donner.

Elle n’a pas pu le voir venir. L’espace d’une seconde, d’un pas, elle se retrouvait dans les bras du jeune homme, ce dernier murmurant sa raison alors qu’elle tressaillait. Mais... mais pourquoi ? Elle cligne des yeux, raide dans l’étreinte soudaine, ses ailes s’agitant un peu sans trouver comment se replier.

« Pourquoi... tu n’as pas peur de moi ? Bien s’entendre c’est se faire des câlins dans ton monde, je comprends plus rien ! »

Même sous cette forme, elle est petite dans les bras d’un garçon, c’est pas si impressionnant au final. C’est elle qui sautait dans les bras des gens avant, mais subir ça sans prévis n’était pas vraiment agréable. Surtout dans son état, en fait... c’est ça qui cloche. Il s’en fiche, Toru, ou il est juste trop bête pour comprendre ? Lasse d’essayer de son côté, elle repose sa tête contre lui dans un soupir à peine audible. La pluie au dehors, elle résonne encore entre les murs et accompagne les battements de son cœur. La concentration de la jeune fille vacille, l’énergie qui coule la berce et lui donne le tournis en même temps.

« Si tu pouvais recommencer maintenant ces dernières minutes, qu’est-ce que tu ferais ? »

Aussi forte qu’elle était, Lyra n’avait pas le pouvoir de remonter le temps. Mais si elle l’avait eu, il y aurait peut-être une ou deux choses qu’elle aurait voulu changer. Pas spécifiquement pour cette journée, mais autrefois. Enfin, ce genre de pouvoir n’existe pas. Réparer nos erreurs, changer... ce n’est pas de la magie.





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Mer 2 Jan 2019 - 20:26

Wrong Choice?


La situation devenait de plus en plus hors de contrôle que le temps passait ! Peu importe que les deux se confondent en excuse, voir même en explication , aucun des deux ne semblaient réussir à comprendre l'autre ni même à toucher le cœur. Malheureusement , la patience n'était pas le fort du jeune japonais , de plus cela faisait un long moment que tout cela tournait en boucle dans sa tête ,comment faire ? Pourquoi ne pouvaient-ils tout deux pas s'entendre aussi facilement qu'avec les autres ? Des caractères trop opposés ? En tout cas , la tentative de câlin pour apaiser la situation semblait avoir lamentablement échouée ! Même si la demoiselle avait légèrement participé, le cœur lui n'y était pas réellement  préférant plutôt lui renvoyer un pique sur le sujet comme ne voulant pas que la situation s'améliore. Tôru soupira très légèrement et frotta doucement la tête de sa jumelle avant de finalement coller son front au sien la fixant dans les yeux comme pour tenter cette fois ,ne serais-ce qu'une seconde de pouvoir l'atteindre, elle et son bouclier de glace lever autour de son cœur.

« Comment je pourrais avoir peur après tout ça? Certe , ta forme est surprenante mais, pourquoi devrais-je avoir peur de toi alors que tu ne sembles ni hostile , ni méchante? Tu souhaites me voir trembler de peur et t'abandonner ici seule dans cet endroit? »

La seconde phrase de la demoiselle qui vint quelques instants plus tard le fit écarquille les yeux de surpris. Jamais il n'avait émis l’hypothèse de tout pouvoir recommencer que ce soit dans sa vie ou dans les derniers minutes , bien sûr que s'il le pouvait , il changerait cette situation et ferait en sorte de la faire rire et sourire plutôt que de la voir dans un état où elle semble plus blessée et trahis qu'heureusement de sa présence. Pourtant était-ce aussi simple de répondre bêtement ça? Quel preuve avait il? Quel choix devait il changer pour que cela fonctionne ? Dans les faits , rien ne prouvait qu'il se souviendrait de tout donc, forcément les choix conduirait forcément à une répétition de ce cycle encore et encore. Le seul moyen sans doute , serait de le rendre moins enfantin et idiot, hors les miracles n'arrivent que rarement dans ce genre de situation alors il fallait malheureusement assumé les choix qui nous ont conduit sur la mauvaise route et s'efforcer au mieux de réparer ce qui peut être réparable !.
L'orphelin garda sa tête coller à celle de la jeune femme en soupirant de temps en temps tandis que son regard plongeait dans celui de la Lyra , sans hésitation il posa une main sur la joue de celle-ci avant de sourire doucement en haussant les épaules.


« J'en sais absolument rien ! Je pourrais jouer au prince charmant et dire tout cette situation pour la rendre plus merveilleuse pour nous mais, ce serait anéantir ce qu'il se passe en ce moment et orgueilleux de croire que moi seul pourrait y changer quelques chose juste en modifiant des mots ou des actions..donc je dirais rien car, cette situation me permet d'avoir un câlin d'une jolie fille et d'apprendre à te connaitre ! Et toi? »

Son sourire augmenta légèrement , finalement la situation devenait comique, d'un côté il donnerait tout pour changer ce qu'il c'était produit mais, d'un autre côté sera modifierais tout ce qu'il avait pu vivre ces dernières heures. C'est à instant qu'il comprit que ce soit en bon ou en mal , les moments passés avec Lyra était déjà devenu précieux à ses yeux , peut être que cette relation difficile devenait quelque chose de plus réelle qu'une relation allant forcément bien sans obstacle dés le début ! Son sourire s'effaça soudainement laissant son teint jouer de la salsa après avoir finalement percuté sa proximité physique avec la jeune jolie demoiselle. Ils étaient proche , trop proche ! Une glissade et c'était la fin , la paix se transformant en explosion de colère ! La sans doute , Toru prendrait peur de Lyra si un tel accident arrivait , le garçon n'irait jamais assez vite pour fuir la colère de la Lyra déesse face à lui , tandis qu'il tremblait de plus en plus entre la gêne et la peur de cette fatalité, malgré lui sa tête se rapprochait de plus en plus de celle de Lyra comme un aimant attiré par une barre de fer. Fort heureusement la réalité repris ses droits sur son imaginaire défaillant , d'un geste rapide et brusque , il recula la tête reprenant son souffle  comme-ci il n'avait pas pu respirer pendant des siècles à cause d'une simple proximité.

Le jeune homme se frotta timidement la joue tandis que son regard n'arrivait plus à regarder en face celle-ci, ne posant uniquement son regard sur les lèvres rosées de la demoiselle le rendant encore plus rouge se demandant ce qu'il aurait fait si tout cela aurait durer ne serais-ce que quelqu'un instant de plus.


« Désolé..si jamais tu regrettes tout ça et que tu veux rester seule , je comprendrais après tout j'ai été acerbe et méchant avec toi alors, que tu n'as rien fais de mal »

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Rioka


Féminin Date d'inscription : 17/01/2015
Occupation : Etudiante en histoire
Sexualité : Pureté et innocence ♥
Messages : 714

Carte de Jeu
Double Compte: Nera {renard nébuleux}
Deuxième Magie: Kagutsuchi

Voir le profil de l'utilisateur
13 ★ - Ultimate
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Mer 9 Jan 2019 - 22:00

Just a rainy day • ft. Tôru

Informations diverses.

Brûler la glace

Elle se revoyait enfant, un jour d’orage comme celui-ci où elle s’était réfugiée sous une couverture pour se cacher des éclairs. Le tonnerre lui faisait peur, mais son frère était là pour la rassurer. Il est grand et il ne ressemble pas du tout à Toru... mais à la façon qu’il a de poser son front contre le sien, de lui parler, ça lui avait rappelé ces moments. Ou peut-être juste ce qu’il lui avait dit plus tôt, lors de leur rencontre... Lyra-nee.

« C’est moins mignon sans la couette, quand même... »


Pourrait-elle créer une couette de nuages, dans ce cas ? Ce serait bizarre... mais sans y penser, elle n’avait plus eu peur de l’orage ce jour-là. Même sans couverture, c’est tout de même chaleureux... difficile de dire si c’est la magie de feu ou l’ambiance qui règne en ce moment. Malgré ça... la main qu’il pose sur sa joue est emprunte d’un sentiment étrange qui semble l’appeler à elle. Son touché est froid, mais c’est comme si elle se réchauffait à son contact. A quoi joue-t-il encore, avec ses histoires de prince charmant... il a beau raconter tout ça, rien ne changera réellement. Lyra le pensait, mais quelque chose d’autre la frappa. Et si... depuis tout ce temps, il était en train de la draguer ?

« Et toi ? »

Alors que cette idée se frayait un chemin dans son esprit, la jeune fille ne pouvait plus décrocher ses yeux de lui. Son cœur tapait un sprint maintenant, elle n’y comprenait rien... Comme figée, Lyra ne rougissait pas vraiment, mais elle ne savait plus comment réagir. Même lui devait le réaliser, la situation dans laquelle ils s’étaient mis n’était pas quelque chose de normal, même pour des amis, pas vrai ? Et même si elle savait... qu’est-ce qu’elle pouvait bien répondre ? Un peu fébrile, elle baissa le regard pour chercher ses mots.

« Rien, vraiment. Les choses comme elles sont me conviennent parce que si elles changeaient, on n’aurait plus rien pour nous rappeler comment on en est arrivés là. »

C’est simplement comme sont les choses. Vouloir être la seule à se souvenir de ses erreurs pour ne plus les refaire, c’est oublier qu’on est loin d’être infaillible. Un jour, on oubliera. Jouer avec le temps, ça doit sacrément bousiller la mémoire... même si elle ne pouvait que se l’imaginer. Pour être honnête, c’est déjà assez compliqué de se souvenir d’une seule vie, avec celles qu’elle gardait dans ses vieux cahiers à souvenirs.

Ponctuant la fin de sa réponse d’un sourire, après un moment de flottement, Toru finit par reprendre ses esprits et relâcher son étreinte, respirant par saccades alors que son visage ne faisait que s’empourprer. Donc c’est vraiment... ce qu’il voulait dire par là. Pour le moment, elle n’en était pas tout à fait sûre. Il en allait de même pour ce qu’elle ressentait, cependant...

« Désolé... si jamais tu regrettes tout ça et que tu veux rester seule, je comprendrais après tout j'ai été acerbe et méchant avec toi alors, que tu n'as rien fait de mal. »

Elle chercha son regard, mais c’était cette fois lui qui l’esquivait. Ses yeux tombèrent à ses pieds, puis sur ses mains... alors elle lui en tendit une, pour tenter de capter son attention.

« Tout va bien... arrêtons de nous blâmer à présent, tu veux ? Ça n’a rien à voir avec une envie de rester seule... je ne comprenais pas pourquoi tu t’accrochais autant à moi, alors qu’on ne se connaissait pas. Maintenant... je pense que j’ai une idée de pourquoi tu faisais comme ça. »

Et alors qu’elle terminait sa phrase, la demoiselle senti ses jambes défaillir et tomba à genoux, sa transformation rompant du même coup dans une volée de plumes sombres. Trop d’émotions, peut-être... elle pouvait se débrouiller toute seule, à présent. Plus besoin d’utiliser la magie... elle n’en avait jamais eu besoin, c’était simplement pour se donner du courage. De toute manière, elle ne savait plus où ranger ses ailes, à l’étroit comme elle l’était ici.





▬ ♫ Forever saving this memory, you and me singing our sunset melody ♫ ▬
☆ Clear mind in ~ #336699
Revenir en haut Aller en bas
Tōru Arai


Masculin Date d'inscription : 15/04/2018
Occupation : Serveur/Etudiant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 272

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   Jeu 10 Jan 2019 - 23:50

Here with you


Finalement le destin semblait enfin leur laisser du répit, la conversation entre eux était devenue plus douce et bien plus calme d'ailleurs ceux-ci semblaient enfin se comprendre de mieux en mieux , bien qu'il fallait déplorer d'avoir dû passer par tout cela pour enfin obtenir ce résultat ! Bien que le garçon n'avait pas réellement compris le rapport avec la couette dont parlait lyra, peut-être une allusion à l'espèce de nuage qui les avaient rattrapé plus tôt? En tout cas il ne s'attarda pas trop la dessus sur le moment laissant la jolie demoiselle s'exprimer à nouveau , cette fois il ne voulait pas la couper et être sûr de bien tout comprendre ce qu'elle pouvait lui dire essayant corps et âme de garder un échange cordial avec elle.

Toru hocha lentement la tête, heureux de la voir sur la même longueur d'onde concernant le choix de que faire si l'on pouvait remonter le temps de quelques instants. Tout deux semblaient avoir des similitudes tant dans la réponse , tant dans l'approche de la question ainsi sur que les conséquences de ce genre de choix sans y réfléchir convenablement,mais ce n'était que théorique après tout , personne ne pouvait réellement remonter le temps aussi facilement pourtant, ce genre d’interrogation permet de facilement savoir si l'autre regrette des choix comme votre rencontre par exemple grâce à une simple question détournées.

Le garçon prit son courage à deux mains pour oser à nouveau observer la demoiselle essayant le moins possible de croiser son regard et fut presque entièrement charmé en voyant un léger sourire se dessiner sur le visage de la demoiselle. Il n'y à pas à dire, Lyra était cent fois plus mignonne et charmante rien qu'en souriant mais, cela il ne pourrait certainement pas lui dire sans craindre de se faire étouffer soudainement par une nuage magique. Pourtant , une chose l'intrigua , c'était elle maintenant qui cherchait à le regarder dans les yeux ce qui le faisait rougir à chaque fois que leurs regards se croisaient, pourtant lorsque la jeune femme lui tendit la main , instinctivement il la lui prit et continua à lui tenir tandis qu'il l'écoutait en hochant de temps en temps la tête. Par surprise , le jeune orphelin écarquilla les yeux , enfin c'étaient ils tout deux compris? C'était une bonne chose non? tout malentendu était écarté tandis qu'ils pouvaient enfin tout deux entamés une relation amicale sans s'engueuler ou s'excuser chacun son tour pendant des heures, de son autre main comme pour fêter leur cœur enfin sur la même longueur d'onde. Soudain Lyra perd peu à peu sa transformation et après quelques tremblements dans les jambes , celle-ci se retrouva sur le sol comme vider de toute énergie ou comme le contrecoup d'un énorme stress, pour répondre à tout cela il déposa sa seconde main sur la tête de la demoiselle venant lui frotter doucement le haut de la tête tandis que, son regard fuyant pris ses responsabilités pour enfin venir affronter celui de la demoiselle avant que ses lèvres n'affichent à leurs tours un sourire.

« Oui désolé , j'ai tendance à trop m'excuser , en tout cas je suis heureux si tu as compris la raison du pourquoi j'agissais comme ça ! Ah , c'est tellement embarrassant , j'espère que ça ne te gêne pas en tout cas? »

L'orphelin enleva sa main de la tête de la demoiselle tandis que l'autre tenait toujours fermement la sienne,  sa phrase pouvait être mignonne voir chou mais, malheureusement il n'avait pas compris le malentendu créer par l'imagination débordante de Lyra et venait juste de mettre les deux pieds dans le plat comme un idiot en  affirmant que tout cela était vrai !Cette situation devenait à la fois ridicule et drôle car, malgré qu'ils avaient réussis à enfin se parler sans crier et à ce comprendre l'un l'autre voila que maintenant les deux parlent d'un sujet mais , en ne parlant pas de la même chose sur le dit sujet ! L'un parlant de vouloir mieux se connaitre et devenir ami , tandis que l'autre pensait être draguer par l'inconnu !Toru arrêta de la regarder dans les yeux sentant que le faire durant un long moment était plus embarrassant qu’intéressant mais , ne voulant pas recréer de la distance il s'approcha pour s'asseoir à coté d'elle dans le sens presque coller à elle, ce qui était humainement possible sans envahir un espace trop personnel.

« Je suis heureux que tu es compris ce que je ressentais , ça m'a fallut du courage de te faire un câlin comme ça...mais je suis content que tu ne sois pas contre l'idée d'être avec moi ! »

Le coup de grâce venait d'être asséné, il n'y avait plus aucun moyen de lui faire comprendre qu'il ne parlait pas d'amour ou de chose dans ce genre mais uniquement de pouvoir être la physiquement la l'un avec l'autre et se parler en s'amusant , tout en prenant plaisir de découvrir une autre personne que l'on aurait peut être jamais connu autant dans des conditions normales.Malheureusement , le japonais était bien trop nounouille et débile pour comprendre les réactions du cœur du jeune femme ne connaissant pas grande chose dans ce domaine, il n'avait jamais eu de relation humaine alors, sous entendre de l'amour ou de la drague venait à expliquer la gravité à un nourrisson. Le jeune homme observa pour une fois plus en détail son double féminin maintenant qu'elle avait repris son apparence "normale" ne comprenant toujours pas comment elle avait pu subir une transformation tel un Sentai aussi facilement jusqu'à obtenir de splendides ailes bien que potentiellement encombrantes dans un lieu comme celui-ci. Rien à dire , sous sa forme angélique elle était magnifique mais, sous sa forme naturel elle était bien intéressante, que ce soit niveau caractère , bouille ou façon d'agir. Après l'inspection , sa curiosité l'emporta voulant à tout prix savoir le pourquoi du comment de tout ça.

« Mais..comment tu as fais pour avoir cette apparence , enfin cette forme? C'est de naissance ou c'est un pouvoir d'illusion étrange ? »

Codage par Libella sur Graphiorum



Dream is just the beginning



Je fais mon Tsundere  en #3CB371, Je chuchote dans tes cauchemars en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Just a rainy day ○ ft. Toru   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just a rainy day ○ ft. Toru
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rainy Night △ feat Tao
» At the end, this is my last gift for you • Toru
» Rainy Blue • Libre
» Rainy day ? Tea time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hizumu : Sloping World :: Les tours Jumelles « Neijiru » :: La tour « Shomei »-
Sauter vers:  
Top-Sites