Partagez | 
 

 La douce et le criminel [PV Hanna]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: La douce et le criminel [PV Hanna]   Sam 8 Sep 2018 - 17:38

Flip Flap Flop... Tu entends ? Flip  Flap Flop... Non ? Flip Flap Flop... T'es sûr ? Et est-ce que tu le sens ? Cette odeur de fer, de sang. Il s'agit de ton sang Abel, ton liquide de vie si précieux qui se répand sur le sol telle une traînée de poudre. Sans nouvelle de Théa tu avais décidé de poursuivre votre enquête dans les bas fonds de l'île. Tu avais appris que le gang des Spiders jouissait d'une véritable réputation et d'une influence quasi-illimitée. C'était carrément un autre morceau que ce qui était prévu. Mais qui était donc l'ennemi numéro 1 de Théa ? Son petit groupe commençait à vous connaître ou alors le piège dans lequel tu étais tombé était destiné aux petits curieux....

Ils ont été jusqu'à t'amener sur une fausse piste, un faux entrepôt et ils te sont tombés dessus. Tu avais réussi à te défendre sauf que l'un deux a réussi à t'entailler l'épaule et bien comme il faut. Le couteau était toujours en place et tu n'avais pas réussi à l'enlever malgré tes essais. Tu suspectais qu'il soit bel et bien bloqué à cause d'un os. Dans quel pétrin tu t'étais fourré... et Théa qui ne donnait toujours pas de signe de vie. Difficilement tu venais de te traîner jusqu'à l’hôpital pour t'y faire soigner mais hors de question de passer par le chemin habituel. Toute blessure étant répertoriée tu risquais d'avoir des problèmes. 

Te cachant à l'ombre d'une entrée, à l'arrière de l’hôpital tu guettais un médecin ou une infirmière qui aurait les capacités de te guérir. Éventuellement si tu venais à trouver un Amateratsu ce serait l'idéal. Les minutes passèrent puis les heures et tu ne trouvais personne à approcher. Ils sortaient tous et toutes en bande rendant la tâche compliquée. Et ton sang qui continuait de couler.... C'est là que tu voyais une jolie blonde quitter l'établissement seule. C'était maintenant ou jamais. Rassemblant tes dernières forces tu te faufilais derrière elle pour l'aggriper par la taille et placer ta main libre sur sa bouche. 

"Calmes toi je ne vais pas te faire de mal !" Marmonnas-tu tout en l’entraînant encore plus à l'écart jusqu'au local à ordure de l’hôpital. Une fois à l'intérieur tu poussais la jeune femme pour te plaquer contre la porte grimaçant sous la douleur, arme à la main que tu rangeais dans ton holster en gage de paix. 

"Je te ne veux pas de mal, tu es infirmière ? Aide soignante ? J'ai besoin de quelqu'un...." 

Tombant à genou à terre tu sentais tes forces te quitter un peu plus. Dévoilant ta sanglante blessure au passage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 131

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Sam 8 Sep 2018 - 18:07

La nuit avait été longue, pas dans le sens épuisante, mais plutôt ennuyeuse. Rien à se mettre sous la main, de simples petits bobos sans importance. Pour les patients, c'était une bonne nouvelle, mais pour une interne avide de savoir, avoir quelques cas difficiles s'avéréaient utiles. La blonde avait pu dormir quelques heures durant sa garde. Il lui arrivait parfois de jeter un oeil aux urgences au cas où son petit ami et colocataire pointait le bout de son nez. Elle ne le vit pas de la nuit. Tant pis, elle ne tarderait pas à la voir en rentrant à l'appartement.

Si Aaron était un petit ami plus qu'adorable, leur relation de couple n'avait pas réellement avancée malgré les six mois durant lesquels ils avaient pu faire connaissance. Malgré leur cohabitation, le jeune blond était toujours aussi réservé, mettant une distance assez frustrante entre la belle et lui. La jeune Rajin commençait à se poser des questions. Bien que le deal initial était de vivre ensemble en qualité de colocataire, elle pensait qu'ils pourraient peu à peu adopter le quotidien d'un couple ...

L'ennui l'avait amenée à cogiter là-dessus et ce fut plongée dans ses pensées que la belle interne quitta l'hôpital par l'une des portes de derrière comme elle avait l'habitude de le faire. C'était plus rapide pour elle de passer par là pour regagner son appartement situé à Hizumu. Songeuse, elle ne ressentit pas cette présence se faufiler derrière elle. Elle se sentit happer par la taille. Mais avant qu'elle ne pousse un cri, une main se plaça devant sa bouche. Paniquée, la douce se débattit comme une diablesse tentant de mordre la main de son agresseur qui lui assurait qu'il ne lui ferait pas de mal.

Pas de mal ? Mais alors, pourquoi l'enlever de la sorte ? Les gens honnêtes ne procèdent jamais de cette manière. Au grand damn de la demoiselle, elle n'avait guère le courage d'user de sa magie. Malgré les efforts de son compagnon, l'angoisse de blesser quelqu'un à cause de son pouvoir était toujours bien présente. Même son jumeau avait tenté de l'aider sur ce plan, mais rien à faire.

Les pupilles écarquillées, une lueur de peur dans le regard, elle se fit entrainer jusque l'un des locaux à ordures de la structure. Elle fut repoussée à l'intérieur de celui-ci alors qu'elle put enfin prendre connaissance du profil de son kidnappeur. Une arme à feu ... Il avait une arme à feu.

"Je ... S'il vous plait ... Me ... Faites pas de mal ..."

Tremblante, Hanna tentait de garder au mieux son sang froid, réfléchissant à vitesse grand V. Aurait-elle le temps d'appeler Oliver, ou Aaron ? Non c'était bien trop dangereux ... Le jeune homme rangea son arme et à cet instant, répétant de nouveau ne pas lui vouloir de mal.

"In-interne en pédiatrie ..." bredouilla-t-elle machinalement.

Reculant d'un bond en le voyant s'effondrer à genou, Hanna put voir ce couteau planté dans sa chair. Et tout ce sang qui s'en échappait. Ce fut à cet instant qu'elle comprit où il voulait en venir. Ce type de blessure provenait certainement d'un réglement de compte ou d'une bagarre de rues. Oubliant sa peur, sa vocation de médecin prenant le dessus, elle se précipita vers le jeune homme pour le soutenir. Elle ôta son sac à dos pour le poser au sol, l'incitant à s'allonger sur le dos afin qu'il pose sa tête dessus.

"Je ... Je m'appelle Hanna. Je ... je vais vous aider. Parlez-moi, vous ne devez pas perdre connaissance. Vous avez d'autres blessures ... à part le couteau ?"

Ses mains tremblaient certainement autant que sa voix. La situation était stressante, angoissante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Sam 8 Sep 2018 - 21:44

En plus de ta blessure cette blondasse avait tenté de te mordre mais heureusement sans succès. Une fois dans le local tu t'écroulais sous la douleur, la fatigue et la perte de tout ce sang bien évidemment. Si l'inconnue décidait de se sauver tu n'arriverai pas à la retenir. Elle te suppliait de ne pas lui faire de mal et tu ne pouvais pas lui en tenir rigueur. Néanmoins la blonde semblait se reprendre venant à ta rescousse pour t'allonger et te maintenir la tête grace à son sac à dos. Tu avais peut-être tapé le gros lot avec cette fille qui déclarait se nommer Hanna. Bredouillant tu tentais de t'expliquer avec : "Abel. Je ne veux pas d'ennui, retires simplement le couteau et je m'en vais." Tu marquais une pause, déglutissant avant de reprendre : "Je ne te ferai pas de mal."

Tu voulais la rassurer, la mettre en confiance en espérant qu'elle n'essaie pas de te trahir. Subir un interrogatoire par la police pour donner des éclaircissements sur ta blessure était une chose, oui, mais te faire arrêter pour séquestration c'était une autre ! C'est dingue comment une blessure à l'épaule pouvait faire un mal de chien ! Alors que tu te pensais capable de pouvoir cautériser la plaie avec ta magie tu commençais à comprendre que je ne pourrais pas t'aider. Nous étions trop faible pour faire quoi que ce soit. Tout allait dépendre de cette jeune femme. 

D'un geste vif tu attrapais la main de l'interne en pédiatrie pour la serrer faiblement. Gémissant de douleurs, tu lui mettais ton portable dans les mains, celui qui contenait un nombre non négligeable d'information. "Si... contacter Théa et Tihana." Trop faible tu relachais sa main, la tienne retombant sur le sol. 

D'autres blessures ? Oui des tas sauf qu'une seule était réellement importante, une seule était vitale enfin au regard du sang qui s'en écoulait. Tu faisais un dernier effort, presque surhumain pour lui apporter des détails : "Blessure par balle à la jambe, cautérisée par magie... le reste on s'en moque. Soignes ça et je repars aussi sec..." Tu fermais les yeux tachant de reprendre ton souffle. "Hors de question d'aller à l'hopital, trop de papiers...."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 131

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Sam 8 Sep 2018 - 23:33

Malgré le tremblement de ses membres, les battements effreinés de son coeur suite au choc que la belle à la crinière dorée avait subi, son côté professionnel refit bien vite surface. Elle chercha tout d'abord à mettre son patient au plus confortable avant de se présenter pour le mettre en confiance, le rassurer. Le dénommé Abel fournit de brèves explications quant à la raison du kidnapping de la Rajin : retirer ce couteau à l'abri des regards. C'était une procédure plutôt risquée, surtout dans un lieu si inadapté.

"M-mais ..."

La douce ne pouvait que penser à une potentielle hémorragie, auquel cas, elle n'aurait aucun moyen de transfuser le jeune homme si c'était le cas. Serrant les dents, elle réfléchissait à vitesse grand V avant de sentir la main de celui-ci saisir doucement la sienne. La Finlandaise posa les yeux sur le téléphone qu'elle avait désormais en mains avant de le déposer au sol.

"Vous le ferez vous-même lorsque je vous aurais soigné."

Un léger sourire aux lèvres, la belle interne avait prononcé ses mots avec douceur, toujours dans le but d'apaiser son patient. Ce dernier était réticent quant au fait d'être admis à l'hôpital. Cela susciterait bien trop d'interrogations quant à la cause de cette plaie par arme blanche. La jeune femme acquiesça, reprenant peu à peu son sang froid. Après tout, beaucoup de médecins soignaient des patients sur place. Aaron le faisait en tant que pompier. L'ombre d'un instant, elle songea à l'appeler, mais il serait peut-être trop tard pour le blessé ...

"D-d'accord mais ... J'ai besoin de matériel ... Je peux pas vous soigner comme ça. Je ... Je reviens ..."

Cette main faible saisit de nouveau la belle et ce fut avec un regard désolé que celle-ci s'adressa de nouveau à la victime. La jeune interne en profita pour prendre le pouls au poignet d'Abel. Faible, trop faible.

"J'ai besoin de matériel. Je reviens vite ... c'est promis !"

S'extirpant de cette faible étreinte, la blonde sortit du local, veillant à bien le refermer avant de se diriger vers l'hôpital. Par chance, il y avait peu de monde à cette heure-ci. Veillant à ce que personne ne la voit, elle prit tout ce qu'elle put trouver pouvant lui être utile, cachant le tout sous son manteau avant d'accourir de nouveau vers son patient. Elle revient une bonne dizaine de minutes plus tard, s'accroupissant aux côtés du jeune homme, prenant de nouveau son pouls carotidien.

"Abel ... Vous êtes toujours avec moi ? Ca va aller ..."
Enfilant des gants, la douce sortit une seringue et un flacon de morphinique, attrapant le bras de la victime afin d'y injecter le produit. "C'est pour apaiser votre douleur ..."

Pendant son visage vers le sien, elle lui offrit un sourire rassurant, bien qu'elle n'avait aucune idée de l'issue de ses soins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Dim 9 Sep 2018 - 8:27

Non ! Tu ne peux pas la laisser partir ! Ce besoin de matériel n'est qu'un prétexte pour se débiner et chercher les autorités. Elle compte abuser de ta faiblesse pour t'abandonner. C'est comme Tihana et Théa... elles ont du trouver le moyen de se débrouiller seules et n'ayant plus besoin de toi elles sont décidé de te laisser sur le bord de la route comme un chiot. Non cette Hanna ne devait pas sortir de ce local, tu le savais et elle aussi d'ailleurs. Etant interne en médecine elle devait être loin d'être bête ! Tu attrapais donc la main de la jeune femme pour l'en empêcher, y mettant toutes tes dernières forces pour ce faire. Elle ne semblait pas vouloir t'écouter et en plus elle avait ce regard si... désolé que c'en était insupportable. Merde ! Tu n'étais pas n'importe qui, tu étais un battant et ce n'était pas un simple couteau dans ton épaule qui allait te mettre à mal. 

Encore une promesse et la blonde te laissa seule. Tu compris alors que c'était sans espoir. Deux solutions s'offraient à toi. Soit tu allais mourir ici dans ce local à ordure ou soit la police allait venir te cueillir. Tout était terminé maintenant. Ta quête personnelle pour te venger de ton ancienne organisation, le démantèlement des Spiders, Tihana, Théa.... Dans un dernier effort tu tendais le bras pour prendre ton téléphone portable, sans succès. Tu aurais tellement voulu les appeler pour entendre leurs voix. Tu fermais alors les yeux sombrant dans l'inconscience la plus totale. 

Tu pouvais les voir.... Cela faisait si longtemps et ils étaient là, tous les deux. Ils semblaient si réels ! Ta charmante femme April et le petit Liam ton fils. Le destin était si joueur, si cruel. Tu t'approchais lentement car hésitant. Tu ne voulais pas les retrouver si c'était pour les perdre de nouveaux. Tu continuais néanmoins d'avancer ta famille étant de plus en plus proche lorsqu'une voix t'arracha à eux. Mettant quelques secondes à ouvrir de nouveau les yeux tu voyais une forme au dessus de toi. "Théa ?" Demandas-tu  avant de forme cette forme se mouvoir et prendre les traits de l'interne en pédiatrie. 

Ainsi elle était revenue, elle ne t'avait pas abandonné ? Cette demoiselle était à part, n'importe qui d'autre dans cette situation aurait profité de ton état pour t'abandonner mais pas elle. Elle n'était pas comme les autres. Ton regard changea rapidement ne voyant pas d'un très bon œil cette injection d'un quelconque produit qu'elle voulait te faire. Lorsque tu sentais le produit parcourir ton corps tu roulais des yeux sous la sensation tandis que ton rythme cardiaque s'emballait. Dans un nouvel effort tu te saisissais du bras de la blonde pour la tenir aussi fort que possible. 

"T-Théa..." Finissais-tu par réclamer une nouvelle fois avant de voir ton enveloppe corporelle parcouru de spasmes. Ton organe de vie ne s'arrêtait plus, tachycardisant à un rythme effréné avant de subitement se stopper. Il ne pompait plus, s’arrêtant simplement. Ta main, elle, relâchait, le bras de ton médecin pour tomber au sol. Tu étais inconscient, la mort était au bout du chemin. 



PNJ Sadique a écrit:

Abel est en train de faire un arrêt cardiaque. Plusieurs choix s'offrent à toi :
- Tu utilises ta magie pour relancer son organe de vie (Tu devras lancer 1D6 à la fin de ton post. Si 1/3/6 ça fonctionne et son cœur redémarre)
- Tu décides de chercher des renforts à l’hôpital (Tu devras lancer 1D6 à la fin de ton post. Si 1/3/4/6 ça fonctionne et son cœur redémarre)

A noter que tu auras deux tentatives pour le réanimer. Une fois ce délai passé....

Vivre ou mourir à toi de choisir ! (Oui je sais je l'ai piqué à un film et alors ? :P ) 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 131

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Dim 9 Sep 2018 - 9:49

Abel ne cessait de répéter ce prénom : Thea. Cette jeune femme devait être importante pour lui. Une soeur, une petite amie ? Quoiqu'il en soit, celui-ci n'était pas seul, quelqu'un l'attendait, Hanna devait faire en sorte de le remettre sur pieds. Elle-même ne pourrait supporter qu'il arrive quelque chose à son bien-aimé. Oui, bien aimé, puisque lors de ces quelques mois de relation, la douce avait développé des sentiments très forts pour le beau blond qui partageait son appartement. Et pourtant, elle ne le lui avait encore jamais avoué. Une seconde d'inattentiion et son patient s'enfonçait.

"Merde !"

La jeune interne avait poussé un juron de surprise alors que le blessé était secoué de spasmes. Qu'avait-elle donc fait de mal ? Tentant de garder son calme, bien que n'ayant pas tout ce qu'il lui fallait sous la main. Elle cogitait, rapidement très rapidement, puis ... plus rien. Ecarquillant les yeux, elle posa son oreille contre la poitrine du jeune homme. Aucun battement.

"Non ! Non ... Non ... Non ! Vous avez pas le droit de mourir !"


La jolie blonde faisait de son mieux pour ne pas céder à la panique, songeant même d'appeler de l'aide. Il y avait tant de médecins et de matériels non loin. Mais son patient avait été formel. La jeune Rajin n'était pas le genre de femme à trahir la confiance qu'on lui accordait.

"Ok ... Calme-toi Hanna, ça va aller ..."


Reprenant contenance, la douce commença le massage cardiaque, insufflant à intervalle régulier de l'air dans les poumons du jeune homme. Mais il n'eut aucune réaction. Les mains tremblantes, elle stoppa son geste, attrapant une paire de ciseaux afin de découper le T-shirt de la victime. Une fois torse nu, elle posa ses mains sur celui-ci. Fermant les yeux, elle dut faire face à une angoisse qu'elle connaissait bien désormais.

"S'il te plait, me joue pas un sale tour maintenant ..."

Non, elle ne parlait pa toute seule, elle parlait à sa magie, celle qu'elle évitait soigneusement d'utiliser. Elle lança une décharge, espérant ainsi relancer le coeur de son patient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 343

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Dim 9 Sep 2018 - 9:49

Le membre 'Hanna Hiroven' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' : 1


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Dim 9 Sep 2018 - 11:13

Tu étais avec eux. Ta femme et ton fils dans l'immensité des plaines d'Irlande. A quelques mètres la cote où les vagues se fracassaient sur les rochers côtiers. Tu pouvais sentir l'air marin de ta position. Il n'y avait plus de gang, plus d'arme ou de vengeance. Un sentiment de plénitude parcourait ton être alors que tu avançais main dans la main avec April. Vos regards se portaient sur votre fils, qui couraient en ligne droite tout en riant aux éclats. Il avait les yeux de sa mère mais pour ce qui était du reste... c'était ton portrait craché ! Les mêmes mèches de cheveux, le même regard, cette assurance qu'il dégageait tandis que le vent heurtait son visage. Puis soudain la chute et alors qu'April était sur le point de se précipiter pour l'aider à se relever tu la retenais. Un simple regard entre vous et elle revint à tes cotés.

"Regardes." Disais-tu simplement avec assurance avant de voir ce petit homme se remettre sur ses deux jambes et rire aux éclats. "C'est bien mon fils." Clamais-tu fièrement avant de voir ta charmante épouse resserrer sa prise sur ta main. "Notre fils" te reprenait-elle. Sans prévenir la foudre s’abattait sur les landes irlandaises créant un sentiment de panique chez ta famille qui s'évapora brutalement. Aveuglé par la lumière tu fermais les yeux pour les ouvrir faiblement sur la jeune interne. Hanna était revenue pour te soigner, elle était là pour essayer de te sauver. 

Il n'y avait plus de douleur, plus aucune sensation. Incapable de ressentir tes membres tu essayais à nouveau maladroitement d'attraper sa main. Tu ne voulais qu'une chose, qu'elle appelle tes proches. Tu voulais les voir. Et April et Liam ? Où étaient-ils ? Pourquoi cette foudre s'était abattue sur eux ? Sans le vouloir tu commençais à t'agiter bougeant beaucoup trop pour quelqu'un dans ton état. 

Trois frappes distinctes se firent entendre à la porte du local. Avant qu'une voix bien connue d'Hanna ne se fasse entendre : "Hanna qu'est-ce que tu fais ? Je t'ai vu entrer ici. Ouvres moi !" 

Il s'agissait d'Owen, le fameux co-interne de la Rajin qui était beaucoup trop curieux et avait suivi la blonde lorsqu'il l'avait vu entrer de nouveau dans l'hopital. 



PNJ Sadique a écrit:
Et voilà Owen le retour ! 
Trouves un moyen cohérent de le faire partir sinon l'alerte pourrait bien être donné !
Si 1/4 : En lui proposant un rendez-vous il pourrait bien partir sans rien demander (tu devas t'y tenir inp attention). 
Si 2/5 : En lui disant d'aller se faire voir il pourrait bien partir sans rien demander.
Si 3/6 : En lui disant que tu passes un moment intime avec ton petit ami il prend peur à l'idée de tomber sur lui et se sauve. Sois convaincante !

Attention Abel est agité et pousse quelques bruits suspects ! Merci d'en tenir compte. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 343

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Dim 9 Sep 2018 - 11:13

Le membre 'Abel C. Regan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' : 5
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 131

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Dim 9 Sep 2018 - 16:40

Un soupir, et la belle interne sut que sa magie avait fait son oeuvre. L'ombre d'un instant, elle aussi, avait retenu son souffle. Mais le soulagement la gagna alors qu'elle écoutait les faibles battements de son coeur. C'était mieux que rien. Désormais, il lui fallait ôter le couteau et s'occuper de la plaie qui en résultait. Mais le calme fut de courte durée au vu de la soudaine agitation du blessé. Aggripant les épaules de celui-ci, elle tentait de le maintenir au mieux.

"Calmez-vous ... Vous allez aggraver votre blessure ... Cal ..."


Trois coups la firent sursauter alors qu'elle stoppait sa phrase, sans pour autant lâcher le jeune homme qui continuait à se mouvoir et à pousser des grognements de panique. La voix d'Owen s'éleva derrière la porte. Il fallait que cet idiot l'ait vue ... Hanna serra les dents, voulant contenir une rage soudaine.

"Dégage Owen où je te préviens que c'est moi te casse le nez aujourd'hui !"


Son co-interne était persévérant, beaucoup trop à son goût. Malgré le coup de poing magistral qu'il avait reçu quelques mois auparavant, il lui arrivait encore de fouiner dans les affaires de la Rajin. Un grognement et elle entendit des bruits de pas s'éloigner. Poussant un soupir, son patient avait fini par se calmer. Elle passa sa main sur son front afin d'évaluer sa température.

"Ok ... Maintenant, je vais m'occuper du couteau. Je suis désolée, ça risque de faire mal ..."

Attrapant un linge propre, elle le présenta à Abel, lui donnant pour consigne de le mordre lorsque la douleur se ferait ressentir. La dose de morphinique ne lui servirait pas d'anesthésie. La douce réunit le matériel nécessaire près d'elle avant d'empoigner le manche du couteau.

"A trois ... Un, deux ... trois ..."


La belle interne tira sur l'arme d'un coup sec, l'ôtant de la plaie avant d'y poser quelques compresses. Le sang avait eu quelques secondes pour gicler sur les vêtements de la Finlandaise, mais ce n'était guère le plus important. Compressant la plaie le plus fort possible, elle s'afféra à stopper l'hémorragie avant d'attraper un flacon d'antiseptique. Le sang s'était désormais arrêté de couler. La jolie blonde ôta le reste du T-shirt du jeune homme avant de désinfecter soigneusement la plaie.

"Je vais devoir vous faire quelques points de suture ... Vous arrivez à bouger votre bras ? Et vos doigts ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Lun 10 Sep 2018 - 20:27

Les questions fusaient dans ton esprit. De multitudes interrogations qui provoquaient chez toi des mouvements inopportuns pour la jolie blonde. Pourquoi te faire vivre des moments de joie avec ta défunte famille pour ensuite te les enlever ? Tu respirai le bonheur avec ta femme et ton fils. Tu parcourrai les plaines de ton pays natal. Et tout ça pour ça ? Pour tout t'enlever ? Et il fallait que tu sois avec cette blondasse qui venait de t'arracher à ton entourage. Elle aurait pu faire quelque chose de bien en t'abandonnant à ton triste sort mais il avait fallu qu'elle revienne cette cruche. Elle te demandait de te calmer mais pour qui se prenait-elle ? Tu avais misé sur le mauvais cheval Abel. 

Malgré ton mal de crâne horrible tu entendais qu'il y avait du grabuge à l'extérieur, quelqu'un tentant d'entrer dans le local. Cette interne semblait connaître l'incruste et le menaçait de diverses violences physiques. Une fille avec du caractère... comme tu les aimes. Pourtant tu n'étais pas en état de draguer et bien que tu étais certain de ton charme en n'importe quelle circonstance tu préférais la laisser venir, l'art de la chasse. Oui ta blessure te faisait délirer... ou pas ! Tu attrapais sa main lorsqu'elle la posait sur ton front : "... service... quelle... heure" Autrement dit en langage normal : "Vous finissez votre service à quelle heure ?" Et oui on ne se refaisait pas ! 

Hanna se dégagea bien vite disant qu'elle allait retirer le couteau. Enfin ! Tu allais pouvoir rentrer. Comment et dans quel état tu n'en savais rien mais c'était secondaire ! Tu refusais de mordre dans ce qu'elle te présentait, tu n'étais pas un clebs ! C'était sans doute ta fierté qui te dictait ta conduite et tu resterai fidèle ayant des principes ! Peu importe la douleur tu serais capable de la supporter. 

"Aaaaaaaah"

Un cri de bête, un hurlement sauvage pour être honnête. Ton cri avait certainement résonné sur un rayon de plusieurs mètres. Bon sang qu'est-ce qu'elle était capable de faire mal la blonde ! Ton sang giclait pour se répandre sur les vêtements de la jeune femme, c'était comme... comme si la vie te quittait à nouveau et qu'elle te maintenait uniquement par cette pression si forte sur ton épaule. Ton sang ne coulait plus, mais pour combien de temps ? L'interne en pédiatrie te posa quelques questions par la suite, notamment sur les fonctionnalités de ton bras et tes doigts. Lentement mais surement tu obéissais réalisant le minimum syndical. 

"Je dois partir...." Disais tu la bouche pateuse tout en voulant te relever. 



PNJ Sadique a écrit:
Si 2/4/5 : Les cris d'Abel ont attiré du monde ! Il te faut évacuer le motard discretement.
Si 1/3/6 : Le Sang d'Abel gicle de nouveau, tu devas lancer 1D6 et faire 1/4/6 pour lui sauver la vie. Tu as donc le choix comme précédemment de chercher de l'aide. Si c'est le cas il te faut faire 1/2/3/4/6 pour le sauver. Tu as trois tours 

Que le jeu reprend :P


Dernière édition par Abel C. Regan le Lun 10 Sep 2018 - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 343

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Lun 10 Sep 2018 - 20:27

Le membre 'Abel C. Regan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' : 4
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 131

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Mar 11 Sep 2018 - 20:39

Il n'avait pas mordu dans le linge. Hanna écarquilla les yeux, s'affollant quelque peu. Il fallait être sourd pour ne pas avoir entendu le cri du blessé. Il lui fallait agir vite, désinfectant la plaie avant d'examiner les réflexes de son patient. Mais déjà, Abel voulait s'évader. Lentement, la douce l'attrapa par les épaules.

"Non. Je ne vous laisse pas partir, je n'ai pas recousu votre plaie. Mais il faut tout de même qu'on bouge d'ici avant que quelqu'un rapplique."

Se hâtant, la belle fourra tout le matériel qu'elle put dans son sac avant de jeter les compresses et autres objets utilisés. Puis, elle revint vers son interlocuteur. Ils seraient à peine discrets tous les deux ... L'un torse nu, l'autre maculée de sang. Réfléchissant, la jolie Rajin attrapa l'écharpe qu'elle avait volée afin de maintenir le bras blessé de la victime, effectuant un pansement de fortune sur la plaie.

"On va partir d'ici, mais essayez de ne pas bouger votre bras s'il vous plait."

L'aidant à se redresser, elle s'approcha de la porte, l'ouvrant de quelques centimètres afin d'observer la ruelle. Quelques personnes tentaient déjà de trouver l'origine des cris. La belle à la crinière des blés devraient trouver quelque chose et vite. Une manoeuvre de distraction. Inspirant, elle ferma les yeux afin de se concentrer. Et bien vite une multitude de petits lapins de foudre inoffensifs bondirent dans toute la ruelle. Quelques exclamations de surprise parvenant à ses oreilles, Hanna, attrapant doucement le bras de son patient afin de profiter de la confusion pour sortir du local. Longeant le mur, elle s'engagea dans une ruelle bien plus déserte.

"Je ... vais devoir finir de vous soigner ici ... A moins que ... vous n'habitiez pas loin ?"


La douce l'aida à se reposer quelque peu contre le mur, ne voulant pas trop le surmener au vu de son état.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Mer 12 Sep 2018 - 18:09

L'interne ne voulait pas te laisser partir. Elle n'était pas au courant que dès que tu serais capable de faire appel à mes services tu cautériserai la plaie. Pas besoin de recoudre quoi que ce soit, tu ferais comme d'habitude et puis c'est tout. Tu étais pourtant trop faible pour déclarer quoi que ce soit puisqu'une simple pression sur tes épaules comme la blonde venait de faire et tu étais déjà calmé. L'arme n'était plus dans ton corps, cette Hanna devait simplement partir et faire comme si votre rencontre n'avait jamais existé. 

Silencieux, tu regardais la jeune femme ranger un maximum d'affaires avant de mettre ton bras en écharpe. Tu devais bien admettre que cette fameuse écharpe te faisait un bien fou. La blonde déclara que vous alliez partir mais que tu devais faire attention à ton bras, tu n'avais qu'un pansement de fortune après tout. Une nouvelle hémorragie n'était pas à exclure aussi. 

"D'accord mais dès que possible tu rentres chez toi." 

Tu reprenais peu à peu consistance, tes paroles étaient plus claires également. La douleur était toujours bien présente sauf que tu ferais avec. L'interne avait réussi à faire un petit miracle avec ton corps meurtri. Tu voyais ensuite sa petite diversion de lapins de foudre, diversion qui te faisait sourire. 

"Rajin... j'me disais bien que le courant passait bien entre nous." Disais-tu en lui adressant un clin d’œil taquin. Sauf que tu n'avais pas le temps de draguer car elle t'attrapait pour filer vers une petite ruelle. Faisant une petite pause elle te demandait si tu avais une maison dans le coin. A Ikazuchi tu n'avais que deux solutions, mais étaient-elles viables ? 

"La boutique la Rose Rouge dans le centre, la proprio est une amie; j'ai une autre amie au quartier résidentiel ou alors..." Cette solution ne te plaisait pas réellement mais était-elle pire que de t'incruster chez Théa ou Tiha ? "J'ai une planque pas loin du centre aussi mais interdiction d'en parler à qui que ce soit." Tu ne cherchais pas à la menacer quoi qu'elle devait tout de même comprendre que tu ne plaisantais pas. Tes planques, ton organisation... le moindre grain de sable pourrait tout enrayer. 

"Alors tu m'emmènes où Doc ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 131

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Mer 12 Sep 2018 - 19:10

Son patient semblait reprendre du poil de la bête, un poil dragueur, certes. Hanna avait souri avant de l'entrainer dans une ruelle adjacente et déserte. Sa diversion avait plutôt bien fonctionné, et il ne s'était rien passé de répréhensible. Sa magie n'avait pas fait des siennes cette fois-ci, à croire que les conseils d'Aaron et Oliver avaient porté leurs fruits. Alors que la belle à la crinière dorée questionnait le jeune homme quant à son lieu de résidence, il mentionna deux amies dans le coin. Peut-être les deux jeunes femmes qu'il avait réclamées un peu plus tôt ?

La jolie blonde réfléchit quelques instants. Elle avait volé du matériel à l'Hôpital, il était peut-être peu judicieux de se retrouver chez des inconnues qui pourraient très bien travailler au sein de l'institution. Abel mentionna une "planque" dont il ne fallait pas parler à qui que ce soit.

"Quoi ? Vous êtes un parrain de la mafia ou un truc du genre ?" lui répondit-elle, l'air taquin. Puis, se rendant compte de sa bourde, elle rougit, détournant le regard. "Enfin ... mafia ou pas ... ça me regarde pas ..."

Après tout, au vu de sa plaie par armes blanches, cet homme devait tremper dans des affaires douteuses, il ne pouvait en être autrement. La jeune interne avait beau réfléchir, elle n'avait aucune autre solution. Relevant les yeux vers lui, elle prit un air un peu plus sérieux.

"Et bien ... Je promets de ne pas révéler le lieu de votre ... planque, mais en contre-partie, ne parlez pas de moi à vos amis. Après tout, j'ai ... volé mon employeur pour vous soigner et je risque gros ! Enfin, je ne vous en veux pas, j'ai fait mes propres choix ! Mais, si vous pouviez vous aussi rester discret ..."


Elle marqua une pause avant de reprendre.

"Je vous suis, emmenez-moi là-bas."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Mer 12 Sep 2018 - 19:36

Un parrain de la mafia ? Tu souriais nerveusement devant cette petite taquinerie de l'interne. Si elle savait ! Mais elle allait savoir car ce n'était pas ton genre de te défiler. Toujours aussi joueur malgré ton état physique précaire tu ne la quittais pas des yeux avant de lâcher cette petite bombe. "Parrain de la mafia ? Non chef du plus grand gang de l'île ma jolie." Ton regard et ta façon de parler laissaient néanmoins la place au doute... ce ne serait pas drôle sinon. 

Rapidement la blonde prenait un air plus sérieux te promettant de ne pas révéler ta planque tout en précisant les détails qui la poussaient à prendre cette décision. Tu te doutais bien qu'elle avait pris de gros risques mais pourquoi t'en parler ? Tu n'irai pas jusqu'à dire que tu n'en avais rien à faire certes mais tu avais tendance à te ramollir depuis que tu avais fait la rencontre de Tihana, chose que tes hommes t'avaient fait remarquer ! 

"Ca restera entre nous." Disais-tu fermement avant d'avancer dans les profondeurs de la ruelle. Trois ruelles plus tard et quelques frayeurs notamment à cause d'un clochard ivre vous arriviez à destination. 

Comme pour ta fuite avec Elena, il s'agissait d'un vieil entrepôt abandonné ou plutôt d'un ancien magasin des années 80. Le bâtiment ne payait pas de mine. Désignant une pierre de ton index tu t'adressais à Hanna : "La clef est en dessous, tu peux ouvrir s'il te plait ?" La belle s’exécuta et vous voici à l'intérieur du bâtiment. Poussant quelques mannequins capable de faire peur les plus téméraires tu ouvrais une porte qui dévoilait un escalier. 

Vous gravissiez les marches une à une pour arriver dans le petit loft aménagé. Tout le confort s'y trouvait, des bouteilles d'alcool, des cigarettes, vêtements propres de différentes tailles, un canapé, une salle de bain, un lit et une petite cuisine. Ces quelques planques sur l'île constituaient une vraie fierté chez toi. 

"Bienvenue dans une planque de chef de gang ma mignonne !" Disais-tu avant de t'écrouler sur le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 131

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Ven 14 Sep 2018 - 12:48


Le plus chef du plus grand gang de l’île ? Hanna ne savait s’il plaisantait ou non, partagé entre le fait de sourire ou non. Adaptant au mieux son expression, elle préféra ne pas répondre à cela, quelque peu contrariée par cet aveu. Mais à quoi s’attendait-elle exactement ? Cet homme l’avait enlevée afin de lui demander de le soigner en dehors de l’hôpital, dans un local à ordures. Sa blessure par arme blanche était plus que douteuse. L’ombre d’un instant, la belle s’en trouva effrayée. Avait-elle fait le bon choix en choisissant de le suivre dans sa tanière ? Ce clochard l’avait faite sursauter plus que de raison. Elle devait se reprendre, après tout, Abel aurait bien eu le temps de lui faire du mal s’il l’avait voulu. Confortée dans cette idée, elle obéit lorsqu’il lui signala l’emplacement de la clé. Pour être honnête, perdue dans ses pensées et dans l’obscurité de ces ruelles peu fréquentables qui se ressemblaient toutes, elle serait incapable de revenir en ces lieux.

Déverrouillant la porte face à elle, la blonde débuta son ascension dans l’escalier qui menait à une porte. Derrière celle-ci, un loft relativement bien aménagé au vu de l’aspect extérieur de la planque. Elle s’attendait plutôt à un endroit froid, sombre et miteux, mais il en était toute autre chose. Restant à l’entrée, Hanna observa son patient se laisser tomber dans le canapé. Elle se gratta la tête, prononçant la première chose qui lui passait pas la tête.

« Si je m’attendais à ça … Enfin … J’imaginais quelque chose de plus … » Rosissant un peu, elle se racla la gorge. « Enfin, peu importe. »

Elle fit un pas avant de se rendre compte de tout ce sang qui tâchait son haut. Elle serait quelque peu gênée de tâcher un si bel appartement. Posant son regard d’azur sur son interlocuteur, elle comprit bien vite qu’il ne lui en voudrait pas, au vu du fait que le canapé avait déjà souffert de quelques tâches écarlates. S’approchant de lui, elle prit place à ses côtés, fouillant dans son sac pour sortir le matériel qu’elle avait volé. L’interne en médecine finit par grimacer en marmonnant un petit juron.

« Je n’ai pas pris d’anesthésiant … Je vais devoir vous recoudre sans ça … » Hésitant un peu, elle poursuivit. « Enfin, je suppose qu’en tant que chef de gang, vous avez connu pire ? »

Prenant un air imperturbable, Hanna prépara ainsi son aiguille ainsi que le fil afin d’effectuer les sutures. Puis, elle déballa les modalités habituelles comme si elle effectuait une simple consultation aux urgences.

« Le fil est résorbable, il devrait se dissoudre de lui-même d’ici dix à quinze jours. Il faudra bien nettoyer la plaie tous les jours et refaire des pansements à visée antiseptique. On y va ? »

La jolie blonde leva l’aiguille afin de le mettre dans le champ de vision de son patient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Mar 18 Sep 2018 - 19:55

Une curieuse idée venait de te traverser l’esprit. Et si pour une des rares fois de sa vie tu venais à sortir un bon gros mensonge ? Cette interne ne semblait pas trop supporter cette idée de chef de gang, de bandits, etc…. C’était compréhensible avec le recul et peut être que tu devrais alléger son fardeau ? Ton idée serait de lui annoncer que tu étais un flic infiltré et que les choses avaient mal tourné d’où l’anonymat. Sur le papier ce n’était pas plus mal mais comment le prendrait-elle ? Tu allais prendre des gants pour le lui annoncer mais avant tu devais la mettre un peu plus à l’aise. La beauté de ta planque semblant la perturber. Te redressant malgré la douleur tu te raclais la gorge, prêt à lui annoncer que tu n’avais pas besoin de suture quand une douleur vive et passagère s’empara de ton index. 

« Aiyeuh ! » Ton cri n’avait pas été des plus virils et en levant le bras tu voyais cette petite boule de poils « pendouiller », accrochée à ton bras. Il s’agissait de ton familier que tu avais baptisé Harley. Le monstre n’avait que deux jours et pourtant il était déjà doté d’un caractère bien trempé passant le plus gros de son temps à te mordre comme ici présent. 

« Putain mais tu m’as même suivi jusqu’ici ? T’es un vrai pot de colle ma parole ! » Le familier qui venait de lâcher prise pour atterrir sur tes genoux te cracha à la figure avant de sauter dans les bras de la blonde. « Bien sûr on aime les jolies choses… dalleux va ! » Marmonnas-tu avant de faire les présentations pendant que ton félin se frottait à la jeune femme en ronronnant.

« Doc voici Harley mon… enfin mon familier quoi. » Tu portais ton index saignant à ta bouche aspirant le sang qui s’écoulait de la blessure, pestant intérieurement contre l’animal. Pourquoi on t’a refourgué un chat cannibale ? Il y a des types qui avaient des familiers bien stylés et toi il fallait que tu te tapes un chat qui ne t’aimait pas et qui draguait toute les minettes du coin. L’île était trop petite pour deux dragueurs en plus ! 

« Sinon maintenant que tu as vu cette planque je dois être honnête avec toi. Je ne suis pas un malfrat membre d’un gang enfin si un peu…. Je suis flic en mission d’infiltration. Et pour ne pas griller ma couverture j’ai dû jouer le jeu jusqu’au bout en te kidnappant. » Marquant une pause tu inclinais légèrement la tête. « Toutes mes excuses pour la gêne occasionnée. Il faudrait aussi que tu signales ce qu’il vient de se passer à ta direction hospitalière qui se chargera d’un dépôt de plainte qui n’aboutira pas. Sois juste vague concernant ma description et ne parles pas de cet endroit. »

Tu préférais l’aiguiller dans ce qu’elle devait faire ainsi elle n’aurait plus à se torturer l’esprit comme elle semblait le faire et n’aurait pas de problème à son travail. Elle prendrait cet endroit comme une planque dans les films d’action d’où la propreté et personne ne serait inquiétée. Il restait toujours cette hémorragie sur ton épaule et tu commençais pourtant à retrouver un peu de force. Un claquement de doigt et une minuscule flamme sortait de ton index. 

« J’ai mieux que le fil pour les hémorragies. T’as rien contre l’odeur de cochon grillé j’espère ? »

Un clin d’œil et déjà tu appuyais ton doigt en fusion sur ta blessure.


PNJ Sadique a écrit:

Si 1.4 : Abel tourne de l’œil
Si 2.5 : Abel cautérise la plaie tout va bien
Si 3.6 : Abel ne supporte pas la douleur, trop faible et son cœur prend un nouveau coup.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 31/08/2012
Occupation : Esprit de l'île
Messages : 343

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com
Esprit de l'île
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Mar 18 Sep 2018 - 19:55

Le membre 'Abel C. Regan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' : 1
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 131

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Mar 18 Sep 2018 - 21:40

La belle interne se retint de pouffer de rire, bien qu'il était peu difficile de voir ce sourire pincé qu'elle tentait de dissimuler. Se moquer d'un potentiel chef de gang n'était peut-être pas la meilleure idée qui soit. Pourtant la scène ne pouvait que la faire sourire. Ce petit chat était véritablement adorable malgré son geste envers son maitre. Celui-ci ne tarda guère à se réceptionner sur les genoux d'Hanna qui le flattait doucement en souriant niaisement après avoir posé son matériel pour ne pas risquer de le blesser. Elle adorait les chats, les animaux en général. Elle ne prêta même pas attention aux mots marmonnés par son interlocuteur à propos de "jolies choses". Elle ne releva le nez qu'à l'entente du pseudonyme du petit familier.

"Harley ? Harley ... C'est pas une marque de moto ça ?"
Elle glissa un doigt sur le nez de l'animal qui semblait apprécier ses caresses. "Mais ça lui va bien."

Distraite, la Rajin s'amusait avec le petit chat, comme pour se détendre, comme pour détendre l'atmosphère et tenter d'oublier cette étrange fin de service. Le ton soudainement très sérieux du jeune homme la saisit alors qu'elle relevait ses innocentes pupilles d'océan vers lui. Alors celle-ci, elle ne l'avait pas vue venir. Un agent sous couverture ? Apparemment ça n'arrivait pas que dans les films. La jolie blonde resta un instant bouche bée suite à cette révélation. Il l'incitait ainsi à porter plainte auprès de la direction de l'Hôpital. Elle ne comprenait pas tellement la démarche mais acquiesça silencieusement pour lui signifier qu'elle avait compris. Elle finit par reprendre la parole, une fois la surprise passée.

"D'accord. Je ... Je ferai ce que vous me dites de faire. J'accepte vos excuses, mais ne recommencez pas ! C'est dangereux pour vous et pour la personne que vous enlevez !" s'exclama-t-elle avec une moue contrariée. "Enfin je suppose que je vous apprends rien vu votre métier ..." ajouta-t-elle avec une mine embarrassée.

Abel - à supposer qu'il s'agissait de son vrai nom - te posa une question étrange qui te rendit de nouveau perplexe. Cochon grillé, comment ça. Elle ne comprit que lorsque celui-ci porta un doigt incandescent vers la plaie.

"Ne faites pas ça !"


Hanna grimaça à la vue du phénomène relativement barbare qu'il venait d'employer avant de le voir tourner de l'oeil. Agacée, elle soupira tout en attrapant le félin pour le poser au sol avant de se redresser et d'inciter le jeune homme à s'allonger.

"Sauf votre respect, vous avez beau être un flic, vous êtes aussi un idiot. A quoi ça sert de m'avoir enlevée si c'est pour faire mon boulot à ma place ? Et en plus, vous le faites mal !"

Le ton autoritaire était plutôt rare chez la jeune interne, mais il lui arrivait parfois de l'être avec certains patients relativement têtus. La voilà qui constatait l'aspect de la plaie avant de secouer la tête horizontalement. La plaie ne saignait plus mais offrait un spectacle disgracieux et malodorant.

"Au lieu d'avoir une minuscule cicatrice, vous aurez un placard à vie maintenant ..."


Se redressant, elle fit de son mieux pour soulever les jambes de son patient, attendant que celui-ci reprenne quelque peu ses esprits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Mer 19 Sep 2018 - 20:20

Tu esquissas un sourire quand l’interne mentionna l’origine du prénom de ton familier. Bien évidemment que les Harley Davidson étaient une marque de moto, la meilleure de toute même ! De toute façon c’était « Harley » ou le « Monstre » voire peut être « El Diablo » et que cela lui allait bien ou non tu n’en avais strictement rien à carrer ! Non mais regardes le l’animal à draguer ton toubib comme si c’était tout naturel ! Toi aussi tu pourrais y arriver si tu étais capable de te transformer en chat. Pfff dire que tu l’avais enfermé dans ta salle de bain avant de partir en mission et qu’il avait trouvé le moyen de te rejoindre. Sale bête ! 

Quoi qu’il en soit tu avais décidé de préserver la jeune interne en pédiatrie en lui sortant un bon gros mensonge. Elle semblait si perdue et puis il ne fallait pas oublier qu’elle t’avait sauvé la vie. Tu étais peut-être un gangster, un bon malfrat mais tu avais quand même un honneur et des principes ! Bon c’est vrai que si tu n’étais pas blessé tu aurais tenté de te la faire c’était une évidence mais là n’était pas le sujet. Bien qu’intelligente la demoiselle semblait crédule quant à tes propos ce qui était une bonne chose pour elle et pour toi. Tu ne relevas pas quant à ses propos sur ta façon de procéder jugeant utile de ne pas partir dans un débat stérile. 

En bon provocateur tu lui tiras la langue quand elle te cria de ne pas faire ce que tu comptais faire. Pourquoi s’embarrasser avec des sutures longues et gênantes ? Il te suffisait de serrer les dents quelques secondes pour être totalement tranquille. Seulement tu n’avais pas du tout pensé au fait que tu sois épuisé physiquement et tu tournas de l’œil. Niveau crédibilité on repassera ! D’ailleurs lorsque tu ouvrais de nouveau les yeux tu aurais juré voir ton chat de cendre se foutre de ta gueule mais puissance mille ! J’en connais un qui ne risquait pas d’avoir ses croquettes ce soir….

« T’es gentille ma jolie mais je t’ai kidnappé uniquement pour retirer ce putain de couteau coincé dans mon os. Le reste c’est mon affaire. » 

Tu n’étais pas désagréable, loin de là, sauf que tu voulais remettre les choses dans leur contexte. Hanna avait été ta cible uniquement pour t’enlever ce corps étranger de ton épaule, jamais il n’avait été question de suture ou autre. Et puis en cautérisant la plaie tu récupérerais beaucoup plus vite. Les jours suivants allaient être particulièrement importants surtout si l’organisation que tu traquais commençait à vouloir te piéger.

« Ah oui ça te plait pas Doc car tu ne pourras pas venir me faire mon pansement tous les jours. » 

Tu lui adressais un clin d’œil taquin avant de te relever, péniblement. Un regard en direction de ton familier te disait clairement que tu ne devais pas approcher de « sa » copine du moment sous peine d’attaque. Tu avançais difficilement, mettre un pied devant l’autre devenait difficile en cette fin de journée et tu t’appuyais sur la table de cuisine l’espace d’un instant. 

Tu reprenais ton souffle pour finalement avancer de nouveau et ouvrir un tiroir. Sortant les couverts tu en sortais une enveloppe contenant quelques billets puis tu prenais une de tes bouteilles de whisky et deux verres pour te poser sur la table. Harley était déjà là et tu savais parfaitement ce qu’il voulait, à croire que cet animal était une partie de toi. Débouchant la bouteille tu remplissais les deux verres pour en faire glisser un en direction du familier qui ne se priva pas pour mettre son nez dedans. De l’autre coté de la table tu faisais glisser l’enveloppe en direction d’Hanna. 

« Tiens pour te remercier… ou officiellement pour tes vêtements. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 131

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Mer 19 Sep 2018 - 22:28

Hanna n'était pas le genre de médecin à bâcler son travail pour finir plus tôt. Même si, souvent, elle avait plus que hâte de rentrer à l'appartement pour retrouver son beau blond, elle prenait chaque tâche au sérieux, de manière méticuleuse. Et entendre Abel - s'il s'appelait vraiment ainsi - l'avertirent qu'il ne l'avait kidnappée que pour ôter le couteau la contrariait quelque peu. Alors qu'il taquinait un peu la jolie blonde, celle-ci décida de jouer cartes sur table.

"Disons que je suis quelqu'un de perfectionniste et que j'aime le travail bien fait, et surtout, j'aime prendre soin de mes patients jusqu'au bout. Navrée, mais il semblerait que je sois immunisée au charme des flics infiltrés. Et je tiens à vous dire que vous devriez y aller mollo durant les prochains jours."

Oui, c'était le médecin qui parlait à cet instant, la douce ne pouvait s'en empêcher. Elle observait le jeune homme revenir vers elle, avec deux verres et une bouteille de whisky. Comptait-il lui faire boire ce truc ? Mais à son grand étonnement, ce fut le petit Harley qui en profita. De son côté, elle récolta une enveloppe dont elle devinait aisément le contenu. Pourtant la belle n'y toucha guère, adressant un sourire à son patient.

"Je ne veux pas de votre argent. Votre honnêteté me suffit. Ou si vous y tenez vraiment, faites-en don au Centre de Recherche des maladies infantiles de l'hôpital."

Dire qu'à cet instant, la belle à la crinière dorée n'avait aucune idée de qui il était vraiment en réalité. Elle devait paraitre tellement idiote, tellement naïve, à ses yeux. La douce soupira avant d'attraper de nouveau son sac, sortant un flacon de comprimés qu'elle posa sur la table.

"Des anti-douleurs, au cas où ... N'en abusez pas trop. Pas plus de quatre par jour. Et si besoin ... Vous pouvez revenir à l'hôpital, demandez Hanna Hiroven. Dites que vous êtes un ami, pour ne pas éveiller les soupçons. Je ferais ce que vous me dites, je déposerai une plainte."


La jolie blonde baissa les yeux pour caresser distraitement le petit chat noir qui semblait lui avoir tapé dans l'oeil. Elle sourit. Elle aussi avait hâte que son familier lui apparaisse. Elle était curieuse de connaitre sa forme d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Ven 21 Sep 2018 - 20:17

« Brrr Brrr » Ton portable vibrait tandis que l’interne te faisait le spitch habituel. Il s’agissait des informations que tu attendais depuis quelques minutes déjà. Ayant vu le nom de la jeune femme sur son badge tu avais réussi à glisser un petit message par téléphone à un des membres de ton club pour être rapidement informé de sa situation personnelle. Une chic fille il n’y avait aucun doute et qui visiblement au regard de son compte en banque n’avait pas besoin d’argent. Une belle somme y étant versée tous les mois. Reposant ton téléphone tu la regardais avec insistance.

« Un don au Centre de Recherche ? Elyn ou Liam seraient malades ? » Ton sourire s’élargissait de plus en plus tandis que tu reprenais : « Alors je pourrai faire un don à la caserne d’Amishawa ? Ton copain ou colloc, l’ancienne future star de NBA termine très régulièrement dans le rouge à cause de ses nombreuses dettes…. »

Quoi qu’il en soit tu ne voulais pas l’effrayer simplement lui montrer que tu n’étais pas un plaisantin. Tu avais tes réseaux et tu n’avais pas peur de t’en servir. Concernant la situation de cette Aaron Rodgers qui croulait sous les dettes sans doute était-elle au courant et cela ne te regardait pas quoi qu’il en soit. Posant les yeux sur ton familier qui semblait se délecter du breuvage tourbé tu attrapais les cachets pour en prendre un.

« Merci Doc c’est cool. Et je garde ton nom dans un coin histoire de me rappeler à ton bon souvenir si j’ai besoin. »

Tu faisais tourner le liquide alcoolisé dans ton verre quelques instants avant de repenser à une question qui te brulait les lèvres depuis quelques temps déjà. Pourquoi n’avait-elle pas pris la fuite lorsque tu avais tourné de l’œil ? Tu aurais pu te retrouver avec ta petite famille, définitivement….

« Pourquoi tu ne t’es pas sauvée quand tu en as eu l’occasion tout à l’heure ? Même là tu pourrais me planter là maintenant, qu’est-ce qui t’en empêche ? »

Il reprenait une gorge de son whisky attendait patiemment les réponses d’Hanna.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 131

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Sam 22 Sep 2018 - 8:57

"E-Elyn ou ...."

Les pupilles de la douce s'écarquillèrent. Comment connaissait-il le prénom de ces deux petits bouts ? La chance n'avait rien à avoir là-dedans. Hanna restait perplexe, la bouche semi-ouverte sans savoir quoi répondre. Mais la suite fit dégringoler son coeur. Aaron avait des dettes ? Mais il ne lui avait jamais parlé d'une telle chose ? Elle connaissait sa situation passée, mais c'était derrière lui, maintenant, n'est-ce pas ? Déglutissant, la jeune interne baissa le regard, le dissimulant derrière quelques mèches dorées avant d'acquiescer.

"Oui ... Faites-le ce don."

Beaucoup de choses prenaient désormais un sens et la belle à la crinière des blés commençait sérieusement à culpabiliser. Ce flic en savait beaucoup, mais elle-même qui vivait au quotidien avec le pompier aurait dû se rendre compte qu'il y avait anguille sous roche et ce, depuis le début. Voici donc la raison pour laquelle son petit ami ne renouvelait pas ses affaires de basket malgré leur piteux état.

Hanna reprit ses esprit, elle ne devait pas paraitre aussi décontenancée devant son interlocuteur. Elle devrait peut-être s'attendre à le revoir au détour d'un couloir à l'Hôpital maintenant qu'elle lui avait donné son nom. La question de celui-ci la surprit également. Ses propres actes, c'était sans doute la chose la plus logique qui soit. Levant les yeux vers lui, elle mit quelques secondes à prendre la parole.

"Je suis médecin. C'est mon travail de soigner les gens, ma vocation. Ce n'est pas mon genre de laisser quelqu'un se vider de son sang, qui qu'il soit. Je ne vous connaissez pas, je ne savais pas ce qui avait bien pu vous arriver, alors ... pourquoi je vous aurais laissé mourir dans ce local ? Vous auriez pu être un criminel, mais j'ai tendance à croire qu'il aurait tout de même été cruel de ma part de vous laisser ainsi. Et puis ... malgré le fait que vous m'ayez kidnappée, vous m'avez rassurée rapidement en rangeant votre arme, vous auriez pu me menacer avec celle-ci mais vous ne l'avez pas fait. C'est pour toutes ces raisons que je suis revenue, parce que si vous aviez mauvais, vous ne m'auriez pas traitée de la sorte."

La jolie blonde avait été des plus sincères, comme d'habitude. Elle était réellement passionnée par son métier, cela ne faisait aucun doute. Elle finit par reprendre la parole, revenant au sujet précédent.

"Un don anonyme ... pour la caserne. Je ne pourrais pas cacher les événements d'aujourd'hui à Aaron et je ne veux pas qu'il fasse le rapprochement avec vous. Pour le reste ... je m'en occupe."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 160

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   Lun 24 Sep 2018 - 19:25

Lorsque la situation se présentait tu adorais arborer ce visage si sûr devant tes interlocuteurs. Les voir se poser une multitude de question sur le pourquoi du comment. C’était pour ainsi dire… jouissif ! Même si tu l’aimais bien cette jolie interne tu devais admettre que lui rabattre son caquet était une bonne chose en un sens. Tu aurais très bien pu être plus véhément moins « docile » sur sa façon de critiquer tes choix par exemple. Tu ne cherchais cependant pas à lui nuire bien au contraire car tu étais certain que cet argent lui serait utile et pour le coup il s’agissait là d’une enveloppe avec de l’argent gagné légalement ! Et oui ton garage spécialisé dans les belles motos avait un certain succès auprès des collectionneurs te permettant de financer certaines choses pour ton club. 

« C’est toi qui décides. Je ne te force à rien. »

Patiemment, tu écoutais la jeune femme te donner sa réponse à ta question à savoir pourquoi elle t’avait sauvé la vie alors que tu avais été menaçant. Sa vocation ? Serait-elle capable de tenir le même discours si la personne sur la table d’opération était un criminel avéré ? Un violeur d’enfant ? Un tueur en série ? Il fallait avoir de sacrés nerfs pour pouvoir opérer en sachant certaines choses comme cela. Toutefois tu apprenais aussi qu’elle avait un bon sens de l’observation au sujet de ton arme que tu n’avais pas utilisé pour la menacer enfin si… mais très rapidement. 

Hanna reprenait rapidement la conversation alors que tu observais Harley silencieusement. Le bougre allait nettement plus vite que toi pour boire ! A croire qu’il était une copie de ta personne ! Dès que la demoiselle serait partie, tu allais le mettre au défi ! Ce serait à celui qui boit le plus de verre. Hors de question que ce petit con de familier qui passe le plus clair de son temps à te bouffer les doigts et à te cracher dessus ne l’emporte. De toute façon en étant Irlandais tu avais les bons alcools dans le sang, impossible qu’il ne te batte l’animal ! 

« Ok Doc. Je ferai un don anonyme tu as ma parole. »

Pas besoin d’en rajouter, étant quelqu’un de parole tu ferais ce don demandé sans poser de question sur les raisons motivant ton docteur. Elle avait sans doute ses problèmes et toi tu avais les tiens. Ca s’arrêtait là. Sans vouloir paraître malpoli tu regardais l’heure sur ton téléphone avant d’être interrompu par Harley qui poussait son verre à l’aide de sa tête réclamant un nouveau verre. 

« Doucement tu l’auras ton concours abruti mais pas devant Madame. Tu as une sale gueule quand tu picoles trop. »

Difficilement tu te levais pour faire face à la jeune femme. 

« Bon… merci pour tout en tout cas. Si tu as un problème contactes moi. Je t’envoie mon numéro par sms. » 

Oui tu avais aussi son numéro de téléphone, encore une chose pour désarçonner la jeune femme un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La douce et le criminel [PV Hanna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La douce et le criminel [PV Hanna]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» René Civil devant le tribunal criminel
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Hanna kadhafi en vie?
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Centre Hospitalier-
Sauter vers:  
Top-Sites