Partagez | 
 

 Thunderstorm Lightning [PV Sasha]

Aller en bas 
avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Sexualité : Bisexuelle
Messages : 92

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
MessageSujet: Thunderstorm Lightning [PV Sasha]   Sam 8 Sep 2018 - 12:07

L'automne est là, accompagné des habituelles feuilles voletantes aux couleurs châtoyantes. Du rouge, du orange, du jaune, assez pour te rendre euphorique face à ce spectacle ô combien magnifique. Tu n'es pas compliquée, tu aimes toutes les saisons et chaque phénomène les caractérisant. Même l'hiver et son verglas glissant ne t'empêche pas de sautiller à tous les coins de rue. Et puis, même si faire des bonhommes de neige n'est plus réellement de ton âge, tu t'y attèles tous les ans avec enthousiasme avec ta petite soeur.

En ce jour, malgré ce ciel gris et menaçant, tu es toujours tout sourire, comme à l'accoutumé. Rien de change jamais avec toi. La vie est belle, les petits oiseaux poursuivent leur chant malgré l'absence de rayon de soleil. Il fait plutôt frisquet d'ailleurs ce matin, c'est d'ailleurs pour cette raison que tu as agrémenté ta tenue du jour par une petite veste à capuche grisée de mi-saison. Avec tes collants noirs et ta petite jupette à carreaux, tu as l'air d'une lycéenne, mais peu importe. Après tout, avec ta petite taille, tu es souvent considérée comme une enfant, à part quand ton look laisse deviner tes courbes généreuses.

Tu es seule, déambulant sur les boulevards d'Amishawa, non loin de la caserne de pompiers dans laquelle tu fais ton stage. Ton objectif est de lancer ta carrière dans celle-ci, au sein de cette équipe que tu adores tant. Un capitaine canon, un second sympathique et une coéquipière adorable malgré sa malchance légendaire. Oui, à ce point, on peut bien parler de légendaire ! D'ailleurs, malgré le fait que tu ne sois pas censée être là aujourd'hui, tu te rends tout de même sur ton lieu de travail. Tu es si passionnée que tu passes parfois tes jours de congés à les aider. Tu veux montrer ta bonne foi à Aaron, qui, te demande tout de même de ralentir et de te reposer de temps à autres. Te reposer, tu ne manques pourtant pas de le faire entre les sorties avec tes amies et les séances photographies avec Castiel.

Tu n'es pas bien loin, mais quelque chose attire ton attention. Un petit chat absolument adorable non loin sur le trottoir. Tu souris, plaçant l'une de tes mèches rebelles derrière ton oreille avant de te diriger doucement vers lui. Une fois à sa hauteur, tu t'accroupis, gardant tout de même une certaine distance de sécurité pour ne pas l'effrayer. Tu tends une main pour l'attirer vers toi en minaudant, jusqu'à ce que celui-ci vienne renifler tes doigts. Sans doute ressent-il l'odeur de Kyoufuu qui ronfle encore dans son panier à l'appartement. Tu finis par doucement attraper le petit chat au pelage tricolore. Du blanc, du noir et un peu de feu. Tu flattes lentement celui-ci, le sentant ronronner sous tes caresses avant de lever les yeux.

La, tu écarquilles les yeux, avant de sursauter et de tomber sur les fesses, préférant retenir le félin pour ne pas lui faire mal, plutôt que d'amortir ta propre chute.

"Dé-désolée ! Je ne vous avais pas vue ! J'espère que j'ai pas gâché votre séance !"

Confuse, tu t'adresses en effet à cette jolie photographe qui semblait profiter de la beauté de l'animal pour capturer son image. Et toi, en bonne maladroite et distraite que tu fais, tu as plongé dans le cadre, les deux pieds dans le plat.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/09/2018
Occupation : Photographe professionnelle
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 19

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: Re: Thunderstorm Lightning [PV Sasha]   Dim 9 Sep 2018 - 14:13

Comme tous les matins, Sasha éteint rapidement cette alarme-réveil braillarde, étant donné qu’elle est debout depuis une bonne dizaine de minutes déjà. Comme tous les matins, elle mordille un ou deux biscuits, beaucoup plus agréables et savoureux que cette boisson chaude appelée café. Comme tous les matins, elle file dans la salle de bain pour se préparer avant sa sortie du jour, dont le but est – encore et toujours – de découvrir ces nouvelles terres.

C’est son petit rituel. Elle vient de débarquer ici et se retrouve plus seule que jamais … alors quoi de mieux que de s’échapper de son petit studio empestant la solitude pour aller visiter et se familiariser avec cette île, qu’elle ne pourra plus jamais quitter ? C’est son seul moyen pour s’intégrer pleinement, se sentir comme si elle était chez elle ; son seul moyen pour construire sa vie comme elle a toujours rêvé et s’épanouir.

Sasha ferme la fenêtre de la pièce principale, frissonnant. Et ce n’est certainement pas le temps capricieux de cette île qui va changer quoi que ce soit à ses petites habitudes ! Sasha attrape et enfile son gilet préféré acheté en Islande – un gilet ample couleur crème, avec quelques motifs triangulaires gris clair, blancs et grenats sur les épaules et jusqu’à la poitrine – par-dessus un haut rose poudré, avant de saisir son fidèle appareil photo. Aujourd’hui : une meilleure visite du centre-ville, où elle a aperçu des animaux errants. Cela lui changera des paysages, même si elle adore prendre ce genre de photo.

Appareil en main et hors de sa sacoche, la jolie rousse se fraie un chemin à travers les rues, attentive à tout autour d’elle. Et ça paie : en route, elle s’arrête plusieurs fois, comme pour photographier ce petit oiseau marron et blanc qui sautille sur une rambarde en fer, ou celui qui se repose au bord de la fontaine. Tout comme cet écureuil qui, effrayé par la venue de quelques humains, s’est empressé d’aller se cacher dans le feuillage coloré d’un des nombreux arbres ; heureusement, elle a pu le prendre en mode rafale. Maintenant, elle n’a plus qu’à espérer que l’un des clichés soit réussi.

Ensuite, pendant de longues et interminables minutes, il n’y a rien qui ne l’inspire – à part quelques arbustes automnaux aux couleurs vives, par-ci par-là. Sasha continue son chemin, s’approchant petit à petit d’un bâtiment assez imposant, avant de s’arrêter net : un petit chat au pelage tricolore vient de sortir d’un buisson, profitant du calme de cet endroit pour ne plus rester caché. Qu’il est adorable … Son cœur fond, et une seule idée lui traverse l’esprit : prendre en photo ce petit matou, qui commence à faire sa toilette. Une patte sur le museau, puis derrière l’oreille. Alors qu’il se tourne du mieux qu’il peut pour atteindre son omoplate, Sasha s’approche silencieusement, de façon à pouvoir l’avoir de profil – puis en diagonale. Le mode rafale est idéal, notamment lorsque le petit félin repasse plusieurs fois sa patte derrière son oreille.

Ses oreilles, qui se redressent d’un coup. Il tourne la tête de l’autre côté, passant sa langue rose sur son museau. Absorbée par sa séance, Sasha suit l’évolution du chaton avec son appareil, notant à peine la délicate main qui rentre dans le champ de l’objectif. Surprise, la rouquine cligne des yeux mais ne relâche pas la pression sur le déclencheur. Clic-clic-clic-clic-clic-

Une jeune femme aux cheveux roses fait son apparition sur l’écran de l’appareil photo, le chaton dans les bras. Sasha n’a pas le temps de réagir que la jolie inconnue se retrouve par terre, aussi surprise qu’elle, l’animal toujours serré contre sa poitrine. Elle s’empresse de s’excuser.

« N-nei, y a pas de mal ! »

Sasha est à deux doigts de secouer une main, comme si cela pouvait donner encore plus de sens à ses mots, mais elle s’en empêche en se rappelant qu’elle tient toujours son appareil photo. De là, elle appuie sur une flèche et regarde les derniers clichés pris en rafale : cette inconnue aux yeux d’une couleur pour le moins inhabituelle tenant le chat ou le prenant dans ses bras avec toute la délicatesse du monde, un sourire illuminant son visage ; cette même jeune fille accroupie pour l’attirer, et le chaton, curieux, humant sa main, … Inconsciemment, Sasha sourit.

« Avec des photos si jolies et réussies, je ne pense pas que vous avez gâché ma séance. Si je peux me permettre, vous êtes très photogénique, dit Sasha en lui offrant un sourire sincère. Elle enlève ensuite l’appareil d’autour de son cou, prête à le présenter à l’inconnue pour qu’elle puisse le prendre et voir par elle-même … mais, d’abord, elle lui tend sa main libre, afin de l’aider à se relever. Mais vous ne vous vous êtes pas fait mal, j’espère ? »



#cc0000
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Sexualité : Bisexuelle
Messages : 92

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: Thunderstorm Lightning [PV Sasha]   Mer 12 Sep 2018 - 16:53

Tu es distraite. Tellement distraite, que tu n'as même pas entendu cette petite rafale de clic à ton intention. Peut-être est-ce parce que désormais, tu en as l'habitude, de ce petit bruit ? Tu es passée devant tant d'objectifs ! Et dernièrement, tu as même étoffé le book d'un adorable petit photographe en herbe. Malgré ta petite chute, tu gardes le petit falin entre tes bras. Il n'est pas si craintif, puisqu'il n'a même pas cherché à se dérober à ton étreinte. En ce qui concerne ton état, tu es plutôt heureuse d'avoir un fessier aussi rembourré.

Tu observes l'artiste de tes pupilles d'améthyste. Elle ne t'en veut pas du tout. Tu finis par sourire, tu la trouves si mignonne. N'y a-t-il que de jeunes photographes adorables sur l'île ? Si toi, tu poursuis ta fixation, la rousse semble captivée par ce que son écran lui dévoile. Intriguée, tu attends, gratouillant l'oreille de cette petite boule de poils qui ronronne dans tes bras. Oui, tu es assise, dans le caniveau, mais rien ne te choque. Il faut dire que le temps est sec, et le sol aussi, pour le moment en tout cas. Tu la vois sourire. Et le tien s'élargit. Elle semble passionnée, dans la lune. Comme toi. Oui, elle te ressemble beaucoup, quoiqu'elle semble un brin plus calme que toi. Toi ? Photogénique, on te le dit souvent, même si tu sais rester modeste.

"Disons que ... Je suis à l'aise devant l'objectif. J'ai l'habitude pour tout vous dire."

Tu lui tires la langue, même si, dans le fond pour cette fois, ta photogénie n'a rien à voir avec tes habitudes de model. Cette demoiselle à la chevelure de feu t'a prise par surprise, naturellement, sans que tu ne le saches. Mais peu importe, tu n'as pas réfléchi plus loin que le bout de ton nez lorsque tu as voulu de montrer la plus humble possible. Elle se déplace vers toi, son appareil en main alors que tu la suis du regard, jusqu'à ce que tes iris violines se posent sur sa main tendue. Ca y est ? Tu as imprimé ? Oui, tu devrais peut-être te lever à un moment. Tu gardes le chaton au creux de l'un de tes bras et attrapes délicatement la main de la jeune femme, te levant d'un bond.

"Non ! Ca va ! Pour ça aussi, j'ai l'habitude. On dirait que le sol m'adore."

Tu arbores une moue un peu contrariée, consciente de tes fréquentes maladresses. Pourtant, au vu de ton métier, il aurait été préférable que n'hérites pas de ce trait de caractère, bien que tu as l'impression que ton père est cent fois pire. Un grondement te fit sursauter.

"Oh oh ..." L'orage gronde, le ciel se fait plus noir. Tu attrapes la manche de la demoiselle, l'attirant dans ta course, décidée à vous mettre tous les trois à l'abri avant le déluge. "Suis-moi, il faut s'abriter avant ..."

Avant que la pluie ne tombe ? Que la tempête ne se déchaîne ? Trop tard, voilà que les premières gouttes s'écrasent sur le haut de ton crâne. Tu ne réfléchis pas, créant une bulle d'air autour de l'appareil photo afin de chasser les perles liquides qui pourraient bien l'endommager. Tu as réagi si vite, que peut-être la propriétaire de celui-ci t'en voudrait. Même que tu en es devenue malgré toi plus familière dans tes mots. Et tu cours, protégeant l'animal dans tes bras, ne lâchant pas la manche de l'inconnue. Tu arrives devant une sublime église rénovée en caserne de pompiers. Lâchant enfin la rousse, tu ouvres la porte et la laisses entrer avant de refermer soigneusement celle-ci. Tu es dégoulinante et après avoir laissé la petite bête vaquer à ses occupations dans cet endroit inconnu, tu secoues ta chevelure rosée. Tu souris à ton interlocutrice, comme un véritable rayon de soleil.

"C'est la caserne où je travaille ! J'ai pas réfléchi sur le moment, c'est l'endroit le plus proche pour s'abriter !"


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/09/2018
Occupation : Photographe professionnelle
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 19

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: Re: Thunderstorm Lightning [PV Sasha]   Jeu 13 Sep 2018 - 13:36

Sasha cligne des yeux, agréablement surprise par les paroles de la demoiselle aux cheveux roses. Ah, serait-elle face à une professionnelle, à une modèle photo, puisqu’elle a l’habitude ? Une idée commence à bourgeonner dans son esprit, mais la rouquine essaie tant bien que mal de s’en débarrasser. Non, pas maintenant. Il est peut-être un peu trop tôt pour ça …

Elle laisse échapper un petit gloussement au moment où l’inconnue lui tire la langue, créant machinalement une atmosphère familière et détendue entre elles. Une atmosphère que Sasha accueille à bras ouverts : elle se sent à l’aise, a le cœur léger – un peu comme si elle n’allait plus jamais avoir à faire à tous ces jugements injustes et ces paroles blessantes qui hantent son passé. Ça faisait … un bon moment qu’elle n’avait pas ressenti ça. Et, honnêtement, ça fait du bien.

Sasha sort de ses pensées lorsque la jeune femme glisse finalement sa main dans la sienne, et elle ne peut s’empêcher de lui lancer un petit sourire, se voulant rassurante. Sa main est chaude contre la paume de la rouquine, ses doigts fins et délicats – bien que sa prise soit plus forte que ce à quoi Sasha s’attendait –, et sa peau est douce comme celle d’une enfant. Comme si elle voulait éviter de la casser si jamais elle serrait trop fort, la jolie rousse tire à peine pour l’aider à se relever – mais la jeune fille semble faire tout le travail, atterrissant sur ses deux pieds en une fraction de seconde.

Elle ne peut même pas tenter d’engager la conversation qu’un grondement sec résonne au-dessus de leurs têtes, lui saisissant les tripes. Oh oh, en effet … Sasha aperçoit la sombre couleur du ciel avant que le décor ne change précipitamment : les imposants nuages noirs, les arbres que le vent commence à embêter, la rue qui défile sous ses yeux, les premières gouttelettes qui s’écrasent sur le sol et les façades alentours. Ses jambes suivent l’inconnue et l’emmènent autre part tandis que des petits points frais s’acharnent sur son visage et– … Un cri de surprise se fait entendre – l’appareil photo !

« Quoi … ? susurre-t-elle, alors que son regard paniqué se pose sur cette … bulle délimitée par la pluie qui encercle son appareil photo. »

Et là, la lettre lui revient en tête : « cher descendant », « pouvoirs surnaturels » … Alors, elle–
Sasha grogne et se frotte les yeux avec sa main libre. Non, ce n’est pas vraiment le moment de s’attarder là-dessus. Sous cette pluie battante, elle suit du mieux qu’elle peut le rythme imposé par la jeune femme, avant de pousser un soupir de soulagement lorsque cette dernière ouvre une porte. Sasha souffle un remerciement et entre dans le bâtiment. Une caserne. Elle ne peut s’empêcher de regarder tout autour d’elle, piquée par la curiosité, ignorant ses cheveux froids, ruisselants, et ses vêtements gorgés d’eau. C’est à peine si elle remarque que sa main est aussi sèche que l’appareil photo qu’elle tient toujours aussi fermement.

« Merci … C’est parfait, dit-elle en posant ses yeux rubis sur la jeune fille. Elle ne tarde pas à lui rendre son sourire. Et mille mercis pour mon appareil photo. J’imagine même pas dans quel état il serait si vous n’aviez pas été là … »

Elle grimace légèrement, puis se ressaisit et place ce fameux appareil entre les mains de l’inconnue.

« En parlant de ça, tenez ! C’est la moindre des choses que vous voyez vos clichés, dit-elle avant de se gratter dans le cou, un peu gênée. »

C’est soudain. Mais, après tout, si le déluge ne s’était pas soudainement abattu sur l’île, Sasha n’aurait pas hésité à lui montrer les photos … Et elle tient beaucoup à ce que cette jolie jeune femme les voit, ne serait-ce que pour être sûre et lui demander de tout supprimer – ce qui serait vraiment dommage, mais ce n’est là que l’opinion de Sasha.

Alors, en attendant, la photographe s’accroupit, lutte quelque peu pour retrousser ses manches – littéralement collées à ses poignets –, puis pianote ses doigts sur le sol. Ses ongles le tapent assez bruyamment, et un sourire se dessine sur son visage lorsque le chaton se tourne vers elle. Ses yeux clairs s’élargissent et s’assombrissent aussitôt. Son côté joueur vient de se réveiller. Le petit animal ne prend même pas le temps de se tapir qu’il se précipite – tout en s’ébrouant une dernière fois – sur la main de Sasha, ses mini crocs et griffes sortis. Après une rapide attaque, le chaton retourne se cacher, pas très loin, guettant la photographe qui pianote encore sur le sol.

« Et donc, vous êtes pompière ? demande-t-elle, reportant son attention sur la jeune femme aux yeux améthyste. »

Bon … C’est un peu une évidence, mais … C’est un bon moyen de lancer la conversation, non ?



#cc0000
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Sexualité : Bisexuelle
Messages : 92

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: Thunderstorm Lightning [PV Sasha]   Lun 17 Sep 2018 - 13:03

Elle ne t'en veut pas, d'avoir enveloppé son précieux appareil de ta bulle d'air protectrice. Elle ne t'en veut guère non plus de l'avoir amenée en ces lieux. C'est vrai que sur le moment, tu n'as pas réfléchi. Et la récompense ne tarda pas à venir. Tu attrapes son appareil photo, faisant défiler les clichés qu'elle te présente avec le sourire. Bien que tu ne sois pas narcissique, tu aimes l'image que tu dégages sur ces photographies. Et ce petit chat, tellement adorable ... Pour toi, il embellit considérablement les captures. Tu baisses les yeux vers la rouquine et le chaton tout en souriant malicieusement.

"Vous êtes faits pour vous entendre on dirait."
Tu tires la langue, de manière taquine, avant de tendre son bien à la demoiselle à la chevelure de feu. "Elles sont superbes ces photos, tu penses que tu pourrais me les envoyer par mail ?"

Ta familiarité revient au galop, tu as tendance à tutoyer les gens relativement vite. Après tout, courir ensemble sous un déluge, ça rapproche, non ? L'interrogation de ton interlocutrice est assez réthorique, mais tu souris tout de même en acquiesçant, en levant les bras tout en présentant la caserne.

"Et oui ! Cette caserne, c'est ma seconde famille !"


Tu en es relativement fière. Et tu n'es pas loin de la vérité. Le capitaine, Jean-Phi et Claire sont devenus relativement importants pour toi. Tu passes tant de temps avec eux et tu as l'habitude de sortir avec la jolie brune et le second lorsque vous n'êtes pas de garde. Seul Aaron ne participe pas à vos petites sorties, trop occupé avec sa petite amie dont tu connais le côté effrayant. Enfin, effrayant, tout est relatif, tu ne démords pas sur le fait qu'il s'agissait d'un petit complot instauré par le couple pour calmer tes élans joueurs. Tu finis par lancer tout de même une précision.

"Enfin, pour le moment, je ne suis que stagiaire, mais mon objectif est d'intégrer définitivement cette équipe." Tu fais signe à la demoiselle de te suivre afin de te diriger vers les vestiaires. Entre temps, tu engages un peu la conversation. "Au fait, je m'appelle Kaede ! Et surtout si tu vois une jolie brune courir à moitié nue après un renard de feu, ne t'inquiète pas, c'est tout à fait normal !"

Tu pouffes de rire, pensant à la première fois où tu as eu droit à ce spectable. Ca parait surprenant au départ, mais on s'y habitue bien vite. La pauvre Claire et les tendances incendiaires du petit familier sont monnaie courante. Et d'ailleurs après réflexion, tu décides de mettre la rousse en garde, bien que tu restes mystérieuse.

"D'ailleurs ... Ne laisse pas tes vêtements traîner, ça pourrait très bien t'arriver sinon ..." Tu ne termines pas ta phrase, arrivant dans la pièce emplie de casier. "Tu peux aller te doucher pour éviter d'attraper froid, je vais te prêter une serviette et une tenue pendant que la tienne sèche."

Tu en profites pour ouvrir ton casier et en sortir une serviette propre que tu poses sur le banc derrière toi avant d'ôter ton manteau détrempé.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 04/09/2018
Occupation : Photographe professionnelle
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 19

Carte de Jeu
Double Compte:
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: Re: Thunderstorm Lightning [PV Sasha]   Aujourd'hui à 14:12

Avant de se jeter sur son nouveau jouet pour la deuxième fois, le chaton prend le temps de se coucher au sol, les yeux ronds. Ses moustaches blanches frétillent tandis que ses poils mi-longs se hérissent … et il s’élance, ses petites pattes le portant aussi vite que possible. Il glisse un peu en chemin, mais finit par bondir sur la main amusante, la croquant sur le côté. Sasha en profite pour chatouiller du bout des doigts son ventre doux, surprenant l’adorable félin qui, dans un tressaut, repart se cacher. La rouquine secoue la tête et rit, avant de se relever. Se tournant vers la jeune demoiselle, Sasha lui offre un sourire et récupère son appareil photo délicatement – ses paumes sont toujours un peu humides, malheureusement.

« Contente qu’elles te plaisent, dit la photographe, décidant de faire de même et de la tutoyer en retour. Puis elle acquiesce d’un signe de tête enjoué, heureuse de savoir que son interlocutrice veuille bien des photos. , bien sûr ! Il faudra juste que je pense à récupérer ton adresse avant– »

Un coup de tonnerre sec l’interrompt, la prenant au dépourvu pendant une fraction de seconde.

« –avant de rentrer chez moi … »

Après ce grondement, Sasha réalise que la pluie est toujours autant battante dehors, frappant tapageusement les façades de la caserne. Elle était tellement absorbée par son jeu avec le chaton et sa conversation avec son modèle photo de quelques minutes que le déluge était devenu un bruit sourd. Ce qui n’était pas plus mal, au final. Mais la jeune femme attire son attention aussitôt avec de grands gestes et une réponse à sa question – relativement idiote – ; réponse qui la captive presque, tellement la stagiaire semble aimer cet endroit et son (futur) métier. Une véritable passionnée, à première vue – enfin, c’est ce que Sasha voit et comprend. C’est un peu comme elle et la photographie, littéralement toute sa vie, et son appareil photo, son « bébé ». Cette pensée la fait sourire.

« C’est génial d’adorer son métier, je trouve ! Je suis sûre que tu es déjà une bonne stagiaire et que ton équipe t’apprécie. »

Après tout, elle a l’air d’être une gentille personne, aimable et pleine de vie. Et qui dit passion dit motivation, puis réussite, et enfin épanouissement … Elle ne le dit pas à haute voix, mais Sasha pense sincèrement que cette rayonnante demoiselle va réussir. Et c’est tout ce qu’elle lui souhaite. Souriante – et obéissante –, elle la suit à travers la caserne, ne pouvant s’empêcher de jeter quelques regards autour d’elle, découvrant le lieu, telle une enfant à la curiosité inébranlable.

Puis, finalement, son interlocutrice se présente, révélant un prénom doux et original – du moins, aux yeux de Sasha. Kaede. Kaede, pleine d’énergie, qui la devance avant même qu’elle ne puisse communiquer son propre nom ; elle la prend de court avec l’image d’une jolie brune courant à moitié nue dans la caserne, la faisant rougir violemment. C’est un peu inattendu, et embarrassant … (Mais quelle faible).

La jeune photographe s’éclaircit la gorge, espérant silencieusement que l’explosion de rouge sur son visage va s’atténuer et disparaître d’ici quelques secondes.

« D-d’accord, si tu le dis … Ah, et moi c’est Sasha, se présente-t-elle, sentant en même temps la chaleur couvrant ses joues s’évaporer. Bien. Parfait. »

À première vue, elles arrivent dans les vestiaires, et Kaede continue sur sa lancée mais laisse un petit voile de mystère à la fin de sa phrase, pas entièrement finie. Sasha s’arrête près de l’embrasure de la porte. Comment ça, il vaut mieux qu’elle ne laisse pas traîner ses vêtements ? À cause de ce renard de feu, qui pourrait les brûler ? Sinon ? Sinon quoi ?

« Merci, c’est gentil … Mais tu n’es pas obligée, tu sais. À tout moment il pleuvra encore quand je vais repartir. »

La rouquine reste là où elle est, laissant à Kaede son espace personnel, et détourne le regard par réflexe – et par respect – lorsque celle-ci commence à enlever son manteau. Bien sûr, elle n’est pas nue en-dessous, mais peut-être qu’elle a l’habitude de se changer devant ses collègues pompières … et sachant qu’il est normal pour une jolie brune de courir à moitié nue par ici … Voilà. Sasha ne sait pas à quoi s’attendre ! Alors, pour sa part, elle reste dans ses vêtements trempés, toujours collés à sa peau – c’est à ce moment-là qu’elle réalise que la sensation commence à être tout juste désagréable.

« Mais sin– »

Cette fois, ce n’est pas l’orage qui l’interrompt, mais de forts miaulements. Sasha passe la tête par la porte, ne tardant pas à voir cette petite boule de poils tricolore perdue dans la caserne, miaulant, appelant quelqu’un, probablement une figure familière.

« Oh, petit chat, on est là ! »

Ses oreilles se redressent et, une fois qu’il la remarque, le félin accourt. Une fois dans les vestiaires avec les deux jeunes femmes, il arque le dos en se frottant aux jambes de la photographe ; puis c’est contre les pieds d’un banc et, enfin, contre celles de Kaede. Le chaton ronronne, fort, visiblement rassuré.

« Et, en fait, sinon quoi ? Sasha rit légèrement, un poil nerveuse. Tu peux pas me laisser comme ça ! »



#cc0000
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Thunderstorm Lightning [PV Sasha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thunderstorm Lightning [PV Sasha]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Sacha Louise Ryan une nouvelle riche Feat Sasha Pivovarova
» new dg lightning
» Lightning Nova | Terminé
» Tampa Bay Lightning.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Centre Ville :: Caserne de pompiers de la 5e division-
Sauter vers:  
Top-Sites