Partagez | 
 

 Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)

Aller en bas 
avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 241

Carte de Jeu
Double Compte: Kupo
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Mar 4 Sep 2018 - 23:38

Déjà un an. Un an que le bel européen avait demandé sa douce en mariage. Sur un coup de tête certes, dans un état second, mais néanmoins sincèrement. Jamais, il n'avait regretté cette décision, puisque chaque jour, il se réveillait aux côtés de la plus magnifique des nymphes : sa belle et douce Ringo. Pourtant, les futurs mariés n'avaient pas encore discuté de la date fatidique, préférant profiter du moment présent pendant que Saki s'affairait à préparer ce mariage qu'elle voulait parfait pour sa chère fille. Vivre auprès d'elle, être aimé d'elle, était certainement la meilleure chose qui soit arrivé au beau brun. Elle l'avait aidé à surmonter cette épreuve difficile qu'avait été le décès de sa mère. Elle avait toujours été là, à n'importe quel moment.

En cette belle soirée, Nate avait très envie de sortir sa belle. Ils n'en avaient eu que peu l'occasion ces derniers temps, préférant "cocooner" à l'appartement en compagnie de leurs bêtes à poil. Le vétérinaire avait désormais un assistant des plus étranges au cabinet, une sorte de peluche volante au nez rouge ne sachant prononcer qu'un seul et unique mot : "Kupo". Il en avait d'ailleurs tiré son pseudonyme.

Pour plaire à sa douce, l'irlandais avait revêtu une élégante chemise noir qu'il accompagnait d'un jean foncé. Il ne doutait pas de la somptuosité de la tenue de sa compagne, il se devait donc d'être à la hauteur de cette perfection incarnée. Car oui, elle était parfaite à ses yeux. Manque d'objectivité ou non, il s'en fichait totalement. Bien sûr, il avait raison. Ringo était sublime, éblouissante, comme à l'accoutumée, bien qu'elle l'était tout autant au réveil, débraillée ou dans toute autre situation.

La conversation avait été plutôt animée durant le trajet, le gentleman qu'il était ne cessant de la complimenter. Jamais il ne perdrait cette habitude, jusqu'à ce qu'il pousse les portes de ce bar pour y faire entrer sa jolie blonde, ancienne employée de ces lieux, lui tenant bien entendu la porte avant d'entrelacer ses doigts aux siens pour s'approcher du bar. Rayonnant, Nate dévorait sa future femme du regard.

"On commande du champagne ? Pour fêter notre premier anniversaire de fiançailles."

Posant son front contre le sien, il lui adressa un sourire tendre, avant de lui voler un léger baiser, attendant la réponse de celle-ci.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/04/2017
Occupation : Psychologue scolaire
Sexualité : Hétéro
Messages : 73

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Jeu 13 Sep 2018 - 17:16

Bon, il fallait bien appeler un chat « un chat » : Nate était carrément craquant ce soir. Sa petite chemise noire, son jeans foncé bien ajusté qui lui faisait bien sûr un postérieur de rêve, ses cheveux légèrement en bataille. Argh, tout pour faire craquer la jolie blonde qui sortait tout juste de la salle de bain. Celle-ci se pinça la lèvre avec les dents. Chaque jour qui passait faisait qu’elle l’aimait encore plus. Son « Nuts », à qui elle avait bien sûr dit « oui » un an plus tôt. Eh oui, un an. Que le temps passait vite tout de même ! Saki s’affolait déjà à l’idée de marier sa fille, « la chaire de sa chaire, son bébé, son unique amour éternel » et bla, et bla, et bla. Pour l’occasion Ringo avait sorti une tenue des plus appropriées pour la sortie prévue : un corset noir bien ajusté qui faisait ressortir son opulente poitrine, un jeans noir bien ajusté et une paire de bottine à talons hauts. Bien sûr, elle n’avait pas manqué l’occasion de légèrement boucler ses cheveux et de poser une touche de maquillage sur ses yeux. Si sa tenue paraissait provocante, elle n’était pas vulgaire pour un sous. Et puis, ce bar, elle le connaissait bien.

Lorsqu’ils arrivèrent en ces lieux gorgés de souvenirs, Ringo eut l’impression de retomber au début de son âge adulte. Ce bar, elle y avait travaillé nuits et jours (surtout nuits…) pour payer ses études et son indépendance. A l’étage, il y avait un petit studio qu’elle habitait gratuitement en échange d’heures indécentes effectuées à la boutique. Mais la blonde s’en moquait : elle adorait ce job, et était parfaitement imbattable à « qui boit le plus ». Ah, des tournées, elle s’en était faite payée ! Certainement que le patron faisait la majorité de son chiffre d’affaire sur les paris idiots que lançaient les habitués à la native.

Nate semblait rayonner. Sur son nuage, un peu à l’ouest sûrement. Elle, elle trouvait ça carrément craquant. L’embrassant sur la joue, elle acquiesça à sa proposition de commander du champagne. Rien n’était trop beau pour fêter une année d’engagement l’un envers l’autre.

« Mat’, deux coupes des amoureux s’te plaît ! »

« Ancienne habituée » vous avez dit ? Ringo avait toujours fréquenté ce bar. Au boulot ou comme cliente, elle venait encore souvent ici avec ses collègues. Enfin, elle y venait surtout avant de craquer sur le beau brun. Ainsi, elle connaissait désormais le nouveau patron du lieu. Sans trop de délai, les deux coupes de champagne apparurent devant leurs yeux et la demoiselle s’en saisit en indiquant, d’un mouvement de tête, une table libre un peu plus loin.

« Vient, on va se mettre un peu à l’écart. Tu sais : tous seuls, dans un coin… sombre… »

Elle pouffa de rire, lui volant un baiser et s’avançant vers leur table destinée.


Ringo te sourit en #84c6b6 :3

N'hésitez pas à me prévenir lorsque vous répondez à un de mes RPs ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Ven 14 Sep 2018 - 12:06


« Harley bois moins vite bon sang ! » Tu n’eus qu’un feulement pour réponse, celui de ton familier que tu avais baptisé Harley, petit hommage aux cendres de ta fidèle moto qui avait généré ce familier. Ce dernier te fixait de ses pupilles félines incandescentes avant de replonger sa tête dans son verre. Car oui lui aussi avait le droit à son petit verre d’alcool. Bien évidemment ton familier n’était pas capable de communiquer ce n’aurait pas été drôle sinon. Pourtant il te ressemblait trait pour trait ! Charmeur avec ces dames, beaucoup moins aimable avec la gente masculine, un bel égo et surtout une attirance pour le bon, le très bon whisky. « C’est un Midleton que tu bois, pas du petit lait alors pas la peine de cracher sac à puces ! » Ta relation avec ton partenaire était particulière, presque bizarre. Alors qu’il te mordait régulièrement les doigts où les mains cet animal n’hésitait pas à se frotter aux jambes des jolies filles comme il avait fait avec l’interne qui t’avait sauvé la vie quelques jours plus tôt.

Là encore on pouvait dire que tu étais passé par une très belle porte. Un piège des Spiders et tu te retrouvais en train de te vider de ton sang avec un couteau bloqué dans ton épaule droite. Cet évènement expliquait pourquoi tu portais une écharpe médicale en cette soirée. Oui si la jolie blonde n’avait pas été là tu ne serais sans doute plus de ce monde. D’après elle, tu avais même fait un arrêt cardiaque et pourtant tu étais là en train de fumer et de boire un bon verre d’alcool. Si cette Hanna te voyait… tu aurais le droit à un sermon bien hard. Dommage qu’elle soit partie aussi vite la dernière fois, tu aurais peut-être tenté ta chance. Bien qu’habituellement bien calme tes récents déboires avec ta Tihana avaient attisé ton appétit. Parfois tu regrettais son départ et parfois… tu pensais à cette inconnue qui avait partagé ton lit la dernière fois. Pas moyen de te souvenir d’elle et la seule indication que tu avais était ce fameux soutien-gorge très jolie d’ailleurs retrouvé au-dessus de ton armoire.

Quoi qu’il en soit aucune nouvelle de l’une et de l’autre, aucun message, rien. Tu ne voulais pas blesser Tihana et Théa ne te répondait pas. Bien installé, même un peu trop au regard de ta dégaine et de tes pieds sur la table tu regardais les gens entrer et sortir du bar. Rien de bien transcendant jusqu’au moment où tu voyais un couple au comptoir. Le mec n’avait rien pour lui, une dégaine de premier de la classe, une vraie tête de puceau ! Par contre la nana elle…. Finissant ton verre d’une traite, tu te redressais pour prendre la bouteille de whisky vide échappant de justesse aux griffes de ton félin. « On se calme Papa part chasser p’tit con. » Tu lui adressais un clin d’œil pour te diriger jusqu’au bar et poser la bouteille vide sur le comptoir. Ignorant royalement le serveur ton regard dévorait la belle créature blonde.

« Une autre bouteille et pas n’importe quoi. Un bon whisky d’Irlande y’a que ça de bon ! » Fier de tes origines et l’alcool déjà ingurgité aidant tu clamais haut et fort ce que tu voulais bien que le brouhaha des lieux te couvrait partiellement. Attrapant ta commande tu regardais le couple s’en aller tout en sifflant la fille comme un gros lourd. Quelle paire de fesses ! Le chasseur était dans la place, elle verrait bien ce qu’un irlandais était capable ! Par chance le duo avait décidé de s’installer à une table proche de la tienne croyant peut être naïvement à un peu d’intimité. Sourire aux lèvres tu retournais à ton siège, débouchant cette nouvelle bouteille de Midleton pour en verser dans ton verre et celui de ton familier.

« Tout de suite plus sympa avec de l’alcool dans le sang celui-là. »

Portant ton verre à tes lèvres tu ne quittais pas le couple des yeux attendant le moment propice pour agir. Il était impensable pour toi qu’une beauté comme elle soit vraiment en couple avec un type comme lui. Aucun style, encore un français ou un belge à tous les coups. Tu te saisissais finalement de ton téléphone portable envoyant une photo de ta deuxième bouteille à Théa avec ce petit message : « Journal d’Abel sans Théa xxxxème jour. J’ai trouvé ce mystérieux et délicieux liquide tourbé. J’en suis à une dizaine de verre et impossible d’en voir le fond. Je suis au bar xxxxxx si jamais je ne m’en sors pas vivant prends soin de ce truc que tu vois en train de lécher le goulot de la bouteille. » Le truc en question venait de feuler une nouvelle fois en ta direction à croire que l’animal était capable de connaître tes pensées. Et oui Théa n’avait pas eu l’occasion de connaître ton nouvel ami à quatre pattes puisque son entrée dans ta vie n’avait eu lieu que le lendemain de ta nuit de rêve avec la mystérieuse inconnue.

Après cette petite pause dans la surveillance de la jolie blonde tu reprenais ton poste, allumant une nouvelle cigarette sans te soucier d’en avoir le droit ou non. De toute façon le proprio devait savoir qui tu étais, ne serait-ce qu’avec ton blouson où était cousu le nom de ton gang de motards et surtout ce mot : Président. Et oui tu en étais le boss et jouissais d’une certaine influence tout autour de toi. Faudrait même que tu te renseignes pour « offrir » une protection à cet endroit après tout il était un des seuls bars à proposer des bouteilles de ton pays natal. Il méritait donc un petit coup de pouce.

En parlant de coup de pouce… tu fixais Harley avec une idée digne des plus grands à l’esprit. Profitant que l’animal était occupé à boire et t’assurant que personne ne te voyait tu l’attrapais par le col pour le lancer, à l’aide de ton bras valide, sur ce couple et l’homme en particulier. Tu connaissais les réactions de ton familier et ce qui devait arriver, arriva. L’animal « explosa » répandant des cendres partout sur la table, renversant les coupes de champagne dont le liquide coulait sur la fille et encore plus sur les vêtements du jeune homme avant de se reformer sur la table, miaulant à l’attention de la blonde. Te retenant d’exploser de rire, tu écrasais ta clope avant de te lever et de t’excuser faussement.

« Veuillez excuser mon familier… Il est tout jeune et ne peut pas s’empêcher d’aller vers les jolies filles. »

En effet, le chat d’ébène se frottait déjà à la jeune femme en bon dragueur qu’il était. Tu aurais bien essayé de le repousser pour avoir le champ libre sauf que tu étais certain d’y laisser un doigt ou deux dans l’opération. Prenant un air faussement accusateur tu réprimandais le félin qui te crachait une énième fois dessus.

« Vilain Harley, tu as sali la jolie dame. Méchant ! »

Il va sans dire que tu ignorais royalement son compagnon qui n’était pour toi qu’un petit insecte que tu comptais bien écraser. Un seul objectif ce soir : Mettre cette fille dans ton lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 241

Carte de Jeu
Double Compte: Kupo
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Ven 14 Sep 2018 - 19:19

Du champagne et une soirée avec sa dulcinée. Nate s'en réjouissait, et secrètement, il savait qu'il terminait la soirée en la débarrassant de ce corset qui mettait pourtant parfaitement en valeur les courbes de sa belle. C'était le nouvel irlandais, celui qu'il était devenu grâce à elle, un peu pervers, mais pourtant tellement amoureux. Sa jolie Sun dégageait un charme naturel, nul besoin d'artifice pour être la plus sublime de la soirée. Et de toute façon, il n'y avait d'yeux que pour elle, même dans ce bar bondé.

Ringo les avait guidés jusque dans cet établissement qu'elle ne connaissait que trop bien au vu des années passées à travailler dans celui-ci. Avec une serveuse comme elle, le beau brun ne doutait pas que son départ avait dû engager quelques pertes dans la clientèle. Nombreux clients devaient certainement débourser rien que pour de si beaux yeux. D'ailleurs en parlant de clients ... Le regard de l'Amaterasu s'était porté sur l'un d'eux. Le genre de mec peu fréquentable qui passait certainement sa vie dans les bars pour donner un sens à son existence. Pourquoi cet homme l'intéressait-il tant ? Parce qu'il lorgnait avec bien trop d'insistance sur celle qui deviendrait sa future femme.

Serrant les dents, il cligna des yeux. Non, il ne devait pas s'énerver pour ça. Il était normal que Ringo attire les regards, il ne pouvait rien y faire. Il posa ses yeux sur elle, accueillant ses lippes avec douceur avec un sourire malicieux. Il la suivit avant de bien vite de placer à ses côtés, glissant une main possessive sur la croupe de sa bien aimée. Et là, il y eut ce sifflement grotesque. Tournant la tête discrètement, il put déceler l'origine de celui-ci et à qui il était destiné. Le bel irlandais serra et desserra plusieurs fois son poing avant d'inspirer profondément.

Quelque peu agacé, le vétérinaire s'installa à la table choisie par sa belle, tentant d'oublier ce petit incident insignifiant comparé à cette soirée fabuleuse qu'ils passeraient tous les deux. Planter ses iris d'ambre dans celle de la jolie native lui suffit à se calmer, à sourire de nouveau. Oui, il profiterait de cette soirée. Il profiterait de la sublime nymphe qu'il aimerait jusqu'à la fin de ses jours. Il profiterait ce délicieux ch...

Une ombre noire fit sursauter le beau ténébreux avant qu'elle ne lui explose au visage. Quelques particules qui semblaient être de la cendre vinrent se loger dans la gorge de Nate qui fut pris d'une quinte toux. Respirant au mieux, il grogna.

"Bon sang, c'est quoi ça ?"

Alors qu'il se frottait les yeux, picotant suite au contact de la cendre, il cligna plusieurs fois des paupières, laissant s'échapper cette lueur écarlate qui s'y était logée lorsqu'il découvrit le coupable. Un chat. Un félin de cendre en plein milieu de leur table alors que le contenu de leurs verres s'étaient répandus sur eux. Puis, il y eut cette voix, que l'irlandais reconnut immédiatement. Contrarié, il leva les yeux vers cet énergumène qui semblait vouloir lui pourrir la soirée. Que l'animal se frotte à sa fiancée passait encore. Après tout, le vétérinaire en lui l'empêchait d'en vouloir à ses amis à quatre pattes. Par contre, cet imbécile en blouson noir ... Il la dévorait du regard. Sa future femme. Nate bouillonnait déjà de l'intérieur alors qu'il se contenait au mieux pour s'adresser à l'inconnu.

"Il est tout excusé. Après tout, on ne peut pas le blâmer, il est jeune, il doit encore ... manquer d'éducation." Une pique, une. Mais pour donner le change, le jeune brun adressa un sourire des plus faux au jeune homme avant de reprendre la parole. "Maintenant, si vous pouviez reprendre votre chat et nous laisser ... J'apprécierai. On fête nos fiançailles."

Reportant son attention sur la personne la plus chère à ses yeux, son sourire devint soudainement plus vrai en s'adressant à sa future moitié. Il s'était levé, couvert de liquide et de cendre qu'il épousseta rapidement. Se mettant entre le prédateur et sa belle, il lui tendit délicatement la main.

"Chérie, tu devrais peut-être aller nettoyer ton haut, je m'occupe de nous recommander du champagne pendant ce temps. Ou on rentre, si tu préfères."

Il ignorait si l'homme au blouson de cuir le talonnait encore, dans tous les cas, il l'ignorait de manière royale si c'était le cas. Il se permit même, de déposer un long baiser sur les lippes de sa douce, avant de l'encourager d'un sourire de se diriger vers les sanitaires pour se débarbouiller un peu.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/04/2017
Occupation : Psychologue scolaire
Sexualité : Hétéro
Messages : 73

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Mar 18 Sep 2018 - 16:51

Elle avait l’habitude des clients un peu lourdauds. C’était même son lot quotidien fut un temps. Alors, elle avait simplement apprit à les ignorer. Oui, elle avait une jolie paire de seins et était dotée d’airbags sympas à l’arrière. Et alors ? Cela faisait-il d’elle un morceau de viande fraîche ? Ringo s’était simplement assise à la table choisie avec son compagnon, ne tardant pas à perdre ses yeux dans la beauté des siens. Mais ils n’eurent pas le temps de faire quoi que ce soit que quelque chose leur explosait au visage. Surprise, la native se protégea le visage un peu tardivement alors que les cendres se rependaient principalement sur Nate. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, une boule de poils noire ronronnait et se frottait à elle. C’était ça qui venait d’exploser ? Un chaton ? Attendrie, elle se laissa aller à caresser l’animal, lui gratouillant la tête comme elle le faisait avec Enma.

Nuts brisa ce moment un peu étrange en se levant, incitant sa belle à se rendre aux sanitaires afin d’y faire sa propre toilette. Si l’idée la fit rire un instant, elle constata enfin que le champagne s’était bien répondu sur son corset et qu’il ne manquerait pas d’y avoir une tâche bien incrustée si elle n’y prêtait pas attention maintenant. Elle grimaça avant de répondre au baiser de son fiancé, un large sourire incrusté sur les lèvres.

« Je reviens tout de suite. Il est hors de question qu’on rentre maintenant ! C’est la fête. »

Et s’ils rentraient, Saki ne se priverait pas de les embêter pour fixer la date fatidique. Fièrement, elle se dirigea alors vers les toilettes des femmes situées, bien sûr, à l’autre bout de l’établissement. Comment allait-elle nettoyer ça ? Au savon ? Peut-être que Mathias avait un détachant dans ses outils de travail. Les ivrognes qui se battent laissaient souvent des traces qu’il fallait effacer… Ringo partie en quête du Saint Graal, laissant son fiancé seul le temps d’accomplir sa mission.


Ringo te sourit en #84c6b6 :3

N'hésitez pas à me prévenir lorsque vous répondez à un de mes RPs ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Mer 19 Sep 2018 - 19:24

Un sourire presque dissimulé ornait tes lippes en entendant l’autre crétin. Bien sûr qu’Harley manquait d’éducation il n’avait que trois ou quatre jours à tout péter ! Qu’il était con ce type ! Et ce serait encore plus drôle de l’ignorer totalement. Dès le premier regard tu savais qu’il serait impossible pour toi de t’entendre avec lui et de toute façon qu’avait-il de spécial mis à part une nana capable de faire bander un eunuque ? Rien, rien du tout ! En plus avoir une nana comme elle ne signifiait rien du tout, même Harley était capable de draguer comme un Dieu… à partir de là…. 

Et voilà que l’autre déblatérait au sujet de fiançailles et te demandant de reprendre ton chat et blablabla. Beurk il avait tout d’un trou du cul celui-là. D’ailleurs même ton familier semblait d’accord avec toi pour le coup puisque qu’il cracha sur le type avant de lui croquer le doigt ! La demoiselle venait de partir, à croire qu’Harley l’avait fait exprès afin de ne pas être réprimandé par la belle. Sans t’en rendre compte tu éclatas alors de rire devant la situation burlesque et tu te promettais de lui filer une bonne bouteille de whisky à l’occasion. Finalement ce chat pourrait être un bon compagnon avec un peu… d’éducation. Il pourrait mordre les petits copains un peu trop con sur les bords pendant que toi tu soulevais leurs copines.   

« Désolé ce crétin de chat estime que Madame est à lui et est très possessif dans ce genre de situation. » 

D’un geste tu attrapais le fauve qui tenta de t’égorger au passage ou un truc du genre avant de sauter au sol et de poursuivre la belle blonde. Mais quel petit con ! Enfin tu aurais fait pareil si tu étais dans son cas. Surtout que la bonasse jouait clairement la comédie pour t’ignorer ainsi. Oh la vilaine… Mais quelle vilaine pour t’ignorer de la sorte. Pourtant cela ne faisait qu’aiguiser ton appétit de chasseur imbibé par l’alcool.

Main droite sur la hanche tu regardais le félin partir d’un œil amusé. Si ton bras gauche n’était pas en écharpe tu aurais sans doute applaudi ton petit monstre. Bon maintenant tu devais gérer l’autre pour avoir le champ libre avec la demoiselle. Fouillant dans la poche de ton jean tu lançais sur la table saccagée une belle liasse de billets. 

« Tiens pour la gêne… et t’en profiteras pour t’acheter des couilles car après ce que je vais mettre à ta meuf tu en auras bien besoin. »

Bien évidemment tu n’étais pas réellement dans ton état normal, les cachets de la jolie blonde t’ayant soigné il y a quelques jours couplés avec ces nombreux verres d’alcool ne faisaient pas bon ménage du tout. Tu étais devenu un vrai lourd, comme ceux à qui tu infligeais une bonne correction en cas de rencontre. Il était facile de basculer de l’autre « coté » finalement. Remettant ta main dans la poche tu tournas les talons avec le seul objectif que de « lever » cette bombasse et ce durant toute la nuit ! Harley ou non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 241

Carte de Jeu
Double Compte: Kupo
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Jeu 20 Sep 2018 - 14:48


Nate leva les yeux vers sa belle, plus que satisfait de cette ignorance qu’elle portait au trouble-fête. Il sourit en la regardant partir, en oubliant la présence de l’autre ivrogne imbécile. Mais quelque chose le ramena à la réalité, une vive douleur au doigt alors qu’il baissait les yeux vers le piranha en question qui n’était autre que le chat qui lui avait explosé à la figure. Il grimaça secouant la main pour le faire lâcher prise. Le vétérinaire pesta quelque peu, mais ne pouvait en vouloir bien longtemps à l’animal. Après tout, ce n’était pas de sa faute, s’il était mal élevé. Son propriétaire commençait sérieusement à taper sur les nerfs du jeune irlandais. A l’accoutumé pacifique, il sentait qu’il lui en faudrait bien peu pour dégoupiller. C’est pour cette raison qu’il resta silencieux. Allez Nate, montre-lui simplement que tu es plus intelligent que ce décérébré imbibé d’alcool.

« Hmpf … »

Il serre le poing, les dents. Ce sont les mots de trop. Comment ose-t-il parler d’elle de la sorte ? Elle est à lui. A lui et à personne d’autre. Ses mèches d’ébène cachent son regard que l’on devine désormais écarlate. S’en prendre à sa future femme est sans doute la meilleure chose à faire pour déchaîner son courroux. Une lueur cruelle s’empare de ses iris sanguins, une expression que son vrai lui n’arborerait jamais. Au fond de lui, il semble se battre contre cette rage intérieure qui ne demande qu’à ressortir. Mais cette émotion prend le dessus, pour la seconde fois de sa vie. La première fois, il a été brutal avec elle, mais cette fois … Elle n’est pas là. Il se fiche bien des conséquences. Il se fiche bien de ce qu’il peut faire à ce mâle en rut.

Sa proie s’éloigne, mais il ne compte pas le laisser fuir ainsi. Nate lève enfin le regard, un sourire narquois fendant ses lippes. Une chose semble l’intéresser. D’un geste vif, il agrippe le bras en écharpe de son adversaire afin de l’inciter à se retourner vers lui. Il n’aurait pas dû s’en prendre à lui, ni à Ringo, surtout en cette soirée si importante à leurs yeux. Et d’une rapidité fulgurante, il décoche un coup de poing magistral dans la mâchoire de l’ivrogne. Celui-ci s’effondre à sa plus grande satisfaction. L’Amaterasu arbore désormais un rictus relativement moqueur. Ses pupilles écarlates se posent sur les billets éparpillés sur la table, humides d’alcool. Il les saisit avant de les lancer négligemment sur leur propriétaire, le toisant du regard.

« Ton fric, tu t’le gardes, espèce de pourriture. J’te conseille de dégager de ma vue si tu tiens à rester entier. Pose encore tes yeux sur elle et ce sera la dernière chose que tu verras. »

Cette fois-ci, le jeune brun prend un air assassin. Oui, il n’hésitera certainement pas à aller plus loin s’il le cherche un peu trop. Malgré sa rage, malgré cette envie presque irrépressible de lui refaire le portrait, il garde un minimum de retenu.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Jeu 20 Sep 2018 - 18:56

Une importante douleur à l’épaule te faisait tressaillir et pourtant tu arborais un étrange sourire en te retournant. Tu le sentais, tu l’avais vu venir ce coup que tu te prenais en pleine mâchoire. C’était comme une… libération pour toi. Le moment était donc venu de libérer toute cette frustration emmagasinée depuis ces dernières semaines. Ton sourire n’avait pas quitté tes lippes et ce malgré ta position de faiblesse. Cet abruti allait être ton punching-ball, ton exutoire ! Tu écoutais ses paroles, il semblait différent et c’était tout ce qui faisait la beauté de ce combat. Il allait terminer au sol comme l’insecte qu’il était ce couillon. Ta main sur ta mâchoire que tu massais, les billets n’eurent pas le temps de te toucher que déjà ils s’enflammaient finissant en cendre, cendre que tu ravivais la seconde suivante pour former une copie parfaite de la blonde dans une position bien scabreuse dans le seul but de le narguer. 

« A tous les coups t’es un putain d’écossais…. »

Oui pour toi les écossais n’étaient que des couards, des gens sournois capables de te planter un couteau dans le dos ! Ils avaient même volé le whisky, à vous les irlandais ! Fermant le poing la copie version X de la blonde s’évapora. Tu te redressais sous le regard de certaines personnes enflammant ton écharpe qui brûlait très rapidement pour ne laisser qu’un tas de cendre. Tu retirais également ta veste que tu lançais sur ta table avant de tendre les poings devant toi. Toi tu ne frapperais pas dans le dos. En vrai bagarreur tu te positionnais comme le voulait la pratique de la boxe irlandaise. Tu faisais des moulinets avec tes poings en commençant à tourner autour de l’abruti. 

« Tu vas tellement prendre cher que personne ne va te reconnaître merdeux. » Tu continuais de tourner autour de lui lançant ton poing droit dans son visage et reprenais aussitôt ta garde. « T’inquiète quand je la culbuterai j’te partagerai quelques photos ! » En bon combattant tu enchaînais par un coup dans le ventre avant de suivre par un uppercut enflammé ! Celle-là il ne le verrait pas venir du tout ! 

Arguant la foule autour de vous en faisant le show tu baissais de nouveau ta garde en tournant le dos à ton adversaire. Les cris de la foule, cette adrénaline qu’elle pouvait fournir aux combattants, ça t’aurait presque manqué ! Faut dire que tu avais une grande expérience de ce genre de bagarre avec tes origines. De plus tu bénéficiais également d’un curriculum vitae pour le moins impressionnant également. Fils d’un chef d’un groupe de bikers, force spéciale Irlandaise puis membre de l’IRA véritable tu en avais connu des combats. Même blessé comme tu l’étais tu restais un gros morceau pour ce pète cul qui allait comprendre sa douleur. 

« Messieurs vous allez voir ce que vaut un irlandais ! » Criais-tu à plein poumon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 241

Carte de Jeu
Double Compte: Kupo
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Dim 23 Sep 2018 - 7:45

Un 'putain' d'écossais ? Aucun doute là-dessus, en plus de boire à outrance du whisky irlandais, il en a la nationalité. Ses propos lui rappellent son père qui porte également cette rivalité idiote que Nate ne comprend pas. Son père, il l'a renié lorsque le bel irlandais lui a expliqué qu'il ne pourrait être présent à l'enterrement. Il n'a pas compris. Il n'a rien compris. Et la rage du brun aux pupilles écarlates semble plus palpable.

"Irlandais, si tu veux savoir."

Malgré tout, Nate est fier de ses origines. Mi-irlandaises, mi-japonaises, mais il n'a jamais mis les pieds au Japon. Mais son pays natal devient le cadet de ses soucis lorsqu'il pose les yeux sur cette imitation horrifiante de sa belle. Il va le payer. Sans aucun doute. Il serre les dents alors que ses iris semblent briller d'une lueur encore plus sanguine. Il l'observe, en chien de faïence alors que cet abruti se donne en spectacle. Alors, comme ça, il prend votre affrontement pour un jeu ? Pour une représentation ? Un moyen de faire du zèle et d'être regardé ? Mais le vétérinaire ne l'entend pas de cette oreille, au contraire. Tout ce qu'il veut, pour parler vulgairement, c'est désormais de lui éclater sa petite gueule d'ivrogne pervers. Le brun le voit se positionner, il ne bronche pas. Il reconnait sa posture.

"Tsss ... T'es ridicule. On est pas sur un ring j'te rappelle, l'abruti. Mais bon, si t'insiste ..."


La situation aussi grave soit-elle commence à avoir un côté comique. Nate se met en garde à son tour, la boxe irlandaise ne lui est pas méconnue, mais il ne risque pas de jouer le jeu bien longtemps. Il contre le premier coup de poings, puis le second au niveau de son abdomen. Malheureusement, à cause de ce pic de rage soudain engrainé par sa remarque, il n'est pas assez rapide et se prend un magistral uppercut. Il se mord la langue, sentant le liquide carmin se répandre dans sa bouche alors qu'il recule de quelques pas. Mais il garde son équilibre malgré tout, une sensation de brûlure légère sur la peau. Un filet de sang s'échappe d'un coin de ses lippes, glissant le long de son menton avant qu'il ne vienne l'essuyer de sa manche. Il va regretter ce manque de respect envers sa future femme. C'est inacceptable.

Il l'observe. Il n'a aucune envie d'être loyale avec cette ordure. Il profite de son inattention pour passer son bras autour de sa gorge alors qu'une sphère de lumière vient éclater devant les yeux de son adversaire pour l'aveugler. Il en profite pour le déséquilibrer d'un coup de pied dans les genoux, le laissant s'écrouler lourdement au sol. Il lui sourit, un sourire sans joie.

"Et ben voilà ! Là, t'es à ta place. Restes-y."


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Lun 24 Sep 2018 - 18:22

Tu étais à genoux mais pas à terre. Cet homme, enfin si on pouvait le nommer ainsi, se croyait fort alors que par deux fois il avait attaqué par derrière. Un flash, un coup sur ton épaule, sur l’arrière de tes genoux et il se croyait le plus fort ? Il ne suffisait que d’un rien pour que tu sortes son arme de poing pour lui tirer une balle dans le buffet. Ce qui ne devait être qu’une simple joute entre deux mâles tout en testostérone prenait une tournure assez déplaisante. Les noms d’oiseaux d’accord, les coups normal mais attaquer par derrière et se prendre pour le plus fort, un irlandais qui plus est… Non ce n’était pas acceptable pour toi. 

« Pourtant tu ne sais qu’attaquer dans le dos pauvre con. » Disais-tu en crachant au sol avant de te retourner. « Si ta pouffe a craqué pour un lâche comme toi elle ne vaut même pas la peine que je la culbute. » Ton regard n’était pas narquois ou ironique cette fois, ton adversaire pouvant désormais être certain que tu étais sérieux. Tu étais peut être un bandit, un motard chef de gang mais tu avais des principes, un code que tu suivais à la lettre. Lors d’un duel les coups bas n’étaient pas les bienvenus et encore plus lors d’un combat de bar entre deux personnes ayant du sang Irlandais.

De nouveau debout tu faisais craquer tes phalanges, sautillant pour dérouiller tes membres toujours un peu plus endoloris. « J’vais te montrer ce que c’est un vrai Irlandais l’puceau tu m’en diras des nouvelles. » Bien que lançant une nouvelle provocation tu étais cette fois pleinement concentré dans l’affrontement. Ce petit crétin allait regretter d’avoir oublié les bonnes manières. Des flammes s’échappèrent de l’extrémité de tes doigts, léchant tes mains d’une chaleur bienveillante avant de toucher le sol et de vous encercler tous les deux. Personne ne prendrait le risque de venir vous déranger maintenant, même les spectateurs s’étaient reculés pour vous laisser un peu plus de place. Le véritable combat allait commencer maintenant. 

« Maintenant je vais pouvoir te refaire la face sans être dérangé. »

Tes cheveux viraient par moment au blanc sans pour autant changer totalement. Tu ne voulais pas faire appel à ta nouvelle forme, à cette magie te rendant si vulnérable après coup. Il s’agissait là aussi d’une question d’honneur que de le battre sans ta forme divine, en bon irlandais et sans devenir une autre personne. A quoi bon obtenir la victoire s’il n’est pas possible de la savourer ?

Sans attendre plus longtemps ton poing partait en direction de son adversaire avant de se stopper avant l’impact, puis ton deuxième poing et tu répétais la manœuvre plusieurs fois pour insinuer le doute dans son esprit. Des feintes encore et toujours avant que cette fois ton poing ne vienne lui éclater son petit nez ! Par deux fois tu le touchais encore en plein visage tandis qu’un petit sourire ornait tes lippes. Seulement tes coups du gauche étaient nettement moins puissants que ceux du droit en regard à ta blessure. Ce soi-disant irlandais allait devoir se méfier, l’Abel Regan du passé était là en face de lui, un combattant impitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 241

Carte de Jeu
Double Compte: Kupo
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Lun 24 Sep 2018 - 19:57

Oh, l'irlandais est faché ! Sans aucune doute. Nate en est satisfait, dans un sens, même s'il compte bien lui faire ravaler ces insultes envers sa belle. Un salopard comme lui n'a pas le droit la traiter ainsi. Elle est si belle, si délicate, si désirable. Cette ivrogne n'est pas digne d'elle, il n'est même pas assez bien pour poser les yeux sur elle. Le jeune brun aux pupilles écarlate l'observe, écoutant la moindre de ses paroles, décelant le moindre de ses gestes. Il leur prépare un ring que personne n'oserait franchir. Parfait, c'est donc entre lui et son rival désormais. Enfin, si l'on peut parler de rival, puisque jamais Ringo ne poserait ses iris d'ambre sur un type dans son genre.

"Oh, j't'ai énervé, on dirait ! Te fais pas trop de cheveux blancs, mon grand !"


Il arbore de nouveau ce sourire narquois, agaçant, celui qui le différencie de son vrai lui. Jamais le vétérinaire ne pourrait être aussi vicieux, aussi orgueilleux. Son poing manque de percuter son visage, mais il ne le touche pas. Une feinte, puis plusieurs, le bel irlandais à la tignasse de jais baisse sa garde, dans l'optique d'attaquer. Mais c'est à cet instant, qu'un craquement sinistre se fait entendre, lorsqu'il recule d'un pas alors qu'une vive douleur iradie son nez.

Ah, cette odeur métallique, il sait ce que ça veut dire. Un, puis deux autres coups à l'actif de son adversaire alors que l'Amaterasu secoue la tête pour reprendre ses esprits. Il essuie de nouveau le filet de sang avec sa manche déjà maculée avant qu'une lueur ne vienne envahir le milieu de son visage. La douleur le quitte, bien qu'il sait qu'il n'est pas totalement rétabli, mais ça ferait l'affaire. Reprenant sa garde, il se positionne devant lui, l'observant de ses iris sanguines.

"L'orgueil d'un Irlandais. Y'a bien longtemps que j'ai pas vu ça. Ca doit être dur pour toi d'être ignoré comme elle l'a fait, hein ? J'ai beau être un lâche, mais au moins, j'ai quelqu'un à protéger, je viens pas mendier comme un chien errant à la première assiette appétissante que je vois. Mais j'dois l'admettre, tu dois être vachement courageux pour venir te bourrer la gueule tout seul dans ce bar. Vas-y, montre-moi l'exemple, pauvre raté !"


Un pas vers lui, le poing illuminé de Nate vise son flanc, il y met toute sa force. Il s'enfonce là où il le veut, déstabilisant son adversaire. Et là, à cet instant précis où il se courbe quelque peu, il lui décoche un uppercut bien placé dans la mâchoire, bien plus important que le tout premier.

"J'en ai rien à foutre d'être un lâche. J'en ai rien à foutre de gagner ou de perdre. Tout ce que je veux, c'est t'en coller assez pour que tu la fermes une bonne fois pour toute, sale enfoiré."




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Mar 25 Sep 2018 - 18:21

Cet affrontement était particulier et tu passais par toutes les étapes avec lui. Tout d’abord agacé par les multiples attaques en traitre de ton adversaire tu étais maintenant amusé. Un bon péquenaud toujours droit dans ses bottes et moralisateur. Une bonne tête d’idiot du village toujours vierge à trente balais. Tu avais vu cette petite teinte lumineuse sur son visage, le bougre avait la capacité de se soigner…. Très bien plus besoin de retenir tes coups dans ce cas ! Toi le militaire entrainé allait pouvoir te faire plaisir en le massacrant. Un raté ? Il était sérieux ? Tu gagnais plus d’argent que la plupart de ces idiots qui résidaient sur l’île, tu roulais avec une magnifique Harley Davidson, tu te tapais des jolies filles alors pourquoi cette réflexion ? Tu écartais les bras motivant encore plus la foule.

« T’es sérieux là ? J’suis pété de tune ! Toutes les meufs sont à mes pieds ! »


Tu allais lui montrer ce qu’était un véritable Irlandais et la fierté qui allait avec ! Son poing lumineux venait heurter ton coté, coup que tu encaissais volontairement sans broncher. Pas même une pointe de douleur pouvait se lire sur ton visage. La douleur était ton pain quotidien de toute façon seulement tu penchais légèrement sur le côté lui permettant d’enchainer avec un uppercut à son tour. Reculant d’un seul et unique pas suite au choc tu écoutais ses paroles. Il avait complètement disjoncté en réalité. Que c’était pathétique de voir quelqu’un d’aussi faible psychologiquement. Il suffisait simplement de dragouiller sa pouffe pour lui faire péter un plomb.

« Ce qui est sûr c’est que ce n’est pas avec ta vision étriquée des choses que tu feras quelque chose de ta vie. » Ton sourire s’étirait un peu plus avant que tu n’ajoutes : « Et pourtant c’est moi le mec bourré pauvre abruti. »

Cet homme avec les idées aussi arrêtées ne risquait pas d’aller loin à moins que sa partenaire ne soit comme lui. De toute façon ce n’était pas ton problème, la seule chose que tu devais penser était de veiller à ne pas rendre à la blonde son homme entre quatre planches ! D’un pas décidé tu effectuais la distance qui vous séparait avant de le frapper une nouvelle fois au visage. Pas de feinte cette fois, rien qu’un bon vieux direct du droit au niveau de son arcade sourcilière, puis un gauche au même endroit avant que tu ne recules pour lui laisser le loisir d’attaquer de nouveau. Ce qui était sûr c’était que tu n’éviterais pas ses coups. Même le public pouvait voir que tu jouais avec et que tu étais en mesure de l’étaler rapidement sur le sol. Seulement et contrairement à ce que cet « irlandais » pouvait penser tu avais un certain respect pour tes adversaires.

« Allez donnes moi tout ce que t’as ! Sinon je vais prendre mon pied avec ta blonde dans la ruelle derrière…. »

Un sourire et tu te mettais une nouvelle fois en garde. Prêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 241

Carte de Jeu
Double Compte: Kupo
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Sam 29 Sep 2018 - 13:36

Il ricane à ses propos. Lui en ferait rien de sa vie ? Et pourtant, il sait qu'il a un job stable, qu'il aime, qu'il se marierait bientôt avec la femme de sa vie. Il n'a besoin de rien de plus. Et même dans cet état, Nate en a conscience. D'ailleurs, il pourrait se rendre compte de l'idiotie de sa jalousie. Mais non, il préfère lui donner une bonne leçon à cet ivrogne adepte de whisky irlandais. Il essuie un nouveau coup de poing qui le sonne quelque peu alors qu'il sent son arcade s'ouvrir. L'odeur du sang lui monte au nez alors qu'une goutte coule le long de sa joue, mais il ne fait rien pour y remédier cette fois. Le second coup de poing le fait tomber lourdement sur le dos. Mais ses paroles le font éclater de rire.

"T'as oublié un détail tout à l'heure. Toutes les femmes à tes pieds, mais pas la mienne, jamais. T'es pas son genre, t'es trop lourd et indigne d'une femme comme elle."


Secouant la tête, le brun aux pupilles écarlates se relève, s'approchant de son adversaire sans pourtant autant le frapper. Il le défie du regard. Oui, il est arrogant, idiot même, car il a bien conscience que son ennemi est bien plus fort, bien plus expérimenté que lui. Mais il n'en a cure.

"T'as quoi finalement à part de l'argent et des filles faciles, hein ?"


Il le regarde encore dans les yeux. Il n'aime pas cette lueur à la fois moqueuse et déterminée qu'il y décèle. Il ne l'aime pas, tout simplement. Il a eu des mots de trop concernant sa Ringo. Jamais ce mec ne pourrait bénéficier d'un rayon de soleil aussi éblouissant qu'elle. Et le voilà qu'il élance de nouveau son poing, de toutes ses forces, l'illuminant jusqu'à le faire devenir brûlant à cet instant où il percute la mâchoire de l'ivrogne.

Mais il ne se stoppe pas là, il frappe encore, encore et encore, sans s'arrêter, se laissant emporter dans son impulsion. Il veut le faire tomber au sol, lui faire ravaler ses paroles. Il ne comprend pas pourquoi cette rage le ronge de plus en plus, peut-être à cause de cette fierté quelque peu effritée à l'idée d'avouer qu'il est plus fort que lui ? Il fait de son mieux pour le faire reculer, alors que la foule s'écarte pour les laisser passer. Ce combat est un jeu pour eux, ils connaissent le favori mais malgré ses propos précédants quant au victorieux, finalement, il a bien envie de lui couper le sifflet en l'écrasant, de les étonner tous autant qu'ils sont. Ainsi, il pourrait fièrement annoncer à sa belle qu'il s'est battu jusqu'au bout pour elle.




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Repeupler l'île
Sexualité : Femelle
Messages : 195

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Dim 14 Oct 2018 - 2:01

Qu'il était mignon ! Il était certain que le cœur de sa blonde ne battait que pour lui alors pourquoi l'avait-il frappé ? C'était parce qu'il avait peur, peur de se faire chiper sa petite amie par quelqu'un comme toi. De la jalousie tout simplement. Ton enchaînement avait été parfait et ton adversaire s'était retrouvé sur le dos. Pour toi cela signifiait la fin de votre affrontement et dans ton pays il aurait été l'heure d'une bonne pinte de bière en sa compagnie. Seulement à écouter ses paroles il n'était toujours pas revenu à son état normal. Combien de fois allais-tu devoir le frapper pour enfin avoir la paix ? Car maintenant tu t'en moquais de sa blonde mais totalement, l'adrénaline du combat avait pris le dessus et maintenant tu aspirais seulement à une bonne nuit de sommeil rien de plus. 

"La tienne ? Alors tu la prends pour un objet l'ami ? T'es encore plus pathétique que moi finalement." 

Tes paroles étaient teintées d'ironie et entre temps ton adversaire était de nouveau debout. Te défiant et te faisant face. A tous les coups il devait être en forme divine, cette même forme qui te mettait en PLS dès que tu l'utilisais. Pff quel crétin s'énerver pour si peu. Il te demande même ce que tu as mis à part de l'argent et les filles faciles... Tu secoues la tête, résolu à lui faire passer l'envie de parler. 

"Peu importe ma réponse tu vas continuer à te ridiculiser. Tu n'entends pas la foule ? Elle ne suit pas notre petite bagarre non, elle se fout de ta gueule ducon."

Pas d'ironie ou de sarcasme cette fois et une nouvelle fois tu encaisses ses attaques sans broncher. La force de ton adversaire diminue il n'y avait pas de doute. Il frappe encore et encore et toi tu encaisses voulant montrer que tu en avais sous le capot. Seulement ton corps blessé commence à te faire souffrir, ton abdomen doit être violacé à force et tu sais que tu dois rapidement agir pour mettre un terme à tout ça. Les poings ne suffiront plus, il fallait passer la vitesse supérieure ! Bloquant un de ses poings avec ta main droite tu te décalais sur le coté le faisant ainsi tourner sur lui même avant de le repousser contre un mur à l'aide de ta jambe. 

Ta patience venant à son terme deux sphères de flamme sortirent littéralement du sol pour flotter devant toi. Une à gauche et l'autre à droite. Ton regard est impassible, sérieux alors que tu fixes  ton adversaire. 

"La prochaine fois fais attention je ne serais pas aussi sympa !" crias-tu alors que tu projetais tes deux sphères sur lui. La foule s'était tue avant finalement de s'agiter car elle comprenait que tu ne plaisantais plus et qu'une attaque de ce genre aurait la capacité de pulvériser une partie de l'établissement. Les sphères foncèrent rapidement sur ce type avant, juste avant l'impact, de disparaître.... Une diversion ni plus ni moins et avant que ce type ne s'en rende compte ton poing venait percuter sa pommette droite avec force. Au bruit que tu croyais percevoir il n'y avait peu de doute quant à une fracture de la pommette. Satisfait, tu tournais les talons avant que le mur derrière ton adversaire n'explose. Tu avais préféré viser le mur plutôt que de risquer de le tuer bien que l'explosion lui procurerait certainement quelques dégâts. 

Un sourire aux lèvres tu récupérais ton cuir avant de tourner la tête une dernière fois vers Nate : "La prochaine fois évites de t'en prendre à un chef de gang...." Et tu repartais en direction de la sortie, sifflant ton familier au passage. "Allez p'tit con on y va."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 07/03/2016
Occupation : Vétérinaire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 241

Carte de Jeu
Double Compte: Kupo
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Dim 14 Oct 2018 - 15:23

Elle est à lui. Mais la prendre pour un objet, ça, jamais. Elle lui est précieuse. Elle est son plus grand trésor, tout ce qui lui reste. L'entendre affirmer une telle chose le met hors de lui. Nate se fiche bien de ce qui l'attend. Il veut juste lui clouer le bec. Alors, il attaque de front, sans arrêt, ses poings percutant plusieurs parties du corps de son adversaire. Il frappe à l'aveugle, sans technique particulière. De toute manière, il n'est pas un expert en combat, il ne l'a jamais été. Son ennemi semble mieux s'y connaitre, être expert en la matière même. C'est donc sans réel surprise que celui-ci le contre. Le coup de pied lui coupe le souffle alors que son dos heurte plutôt violemment le mur derrière lui. Il grimace avant de lever un regard haineux vers le Kagutsuchi et ces deux sphères de feu. Pour prouver sa valeur, il est prêt à les prendre de plein fouet. Mais le vrai Nate ne verrait cela que comme une preuve de l'idiotie profonde de sa forme divine.

"Vas-y, balance moi tes flammèches, j'en ai rien à foutre !"


Ses poings s'illuminent alors qu'il s'attend à ressentir la morsure des flammes. Mais celles-ci disparaissent avant même de le toucher. Il est surpris et n'a pas le temps d'esquiver le coup suivant. Un bruit sinistre se fait entendre alors qu'il s'effrondre sur une table qui se brise sous son poids. Sonné, il crache une filet de sang au sol.

"Espèce ... d'enflure ..."


Rien à foutre d'être plus bas que terre, ce con a manqué de respect à la femme qu'il aime. Ringo. Qu'allait-elle dire, en le voyant ainsi ?


Ce fut comme un éveil, à cet instant même où ses pensées se tournent vers l'élue de son coeur. Nate était là, ses pupilles désormais d'ambre ne quittant pas son adversaire. Il n'était qu'un imbécile. Il avait laissé sa jalousie s'exprimer, assez pour que sa magie ne prenne le dessus. Il s'était pourtant promis que cela ne se reproduirait plus depuis la première fois. Il serra les dents pour se relever difficilement sous les yeux des autres clients. Il le savait, il était vu comme un raté. Il ne pouvait pas leur en vouloir puisqu'il se sentait si minable. Si sa fierté en avait pris un coup, il se trouvait idiot d'avoir déclaré la guerre à autrui. Il aurait dû l'ignorer jusqu'à ce qu'il se lasse.

Mais une explosion inattendue le projeta un peu plus loin, sa tête heurtant quelque chose de dur qu'il ne saurait pas identifier. De nouveau au sol, il ne put qu'entendre ces mots bien que les alentours lui paraissaient flous. Un chef de gang ? Rien que ça ? Pas étonnant qu'il avait passé un sale quart d'heure. Le bel irlandais perdit connaissance, le visage en sang.

***

De sa poche s'échappa une petite pierre précieuse mauve. Son maître avait besoin de lui. *POUF* Kupo apparut. Ses petites ailes battant frénétiquement l'air, il flotta dans les airs jusqu'à tourner en rond autour de la tête de l'Amaterasu.

"Kupo ? Kupo !"

Ne voyant aucune réaction, l'antenne de l'étrange créature se mit à briller avant de se poser sur la plaie barrant le front du beau brun. Il y en avait d'autres. Celle à l'arcade, à la joue ... Kupo leva le nez à la recherche d'une personne de confiance. Uniquement des inconnus. Il s'éleva dans les airs à une vitesse impressionnante, faisant sursauter quelques clients. Il analysa les alentours avant de se stopper net. Il l'avait trouvée, la jolie blonde à la chevelure dorée. Il fondit sur elle, tournant si vite autour d'elle qu'elle aurait pu en avoir la nausée. Elle ne l'avait certainement jamais vu dans un tel état.

"Kupokupokupokupo ..."

Il ne cessait de répéter en boucle ce seul mot qu'il était en mesure de prononcer. Celui qui lui avait valu son pseudonyme. Seul Nate était capable de comprendre clairement ses paroles. Alors, il se planta devant le visage de la douce, s'agitant sans cesser de clamer ses "kupo". Il mima quelques gestes de boxe de ses petits bras avant que son antenne ne clignote d'une couleur écarlate avant qu'une lumière n'éclate. Il voulait simplement lui expliquer la situation. Une bagarre puis une explosion.

Lui faisant signe de le suivre, il amena la jolie Sun auprès de son bien aimé, toujours inconscient, ensanglanté et contusionné.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 12/04/2017
Occupation : Psychologue scolaire
Sexualité : Hétéro
Messages : 73

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
5 ★ - Spirit
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   Sam 27 Oct 2018 - 13:19

Ringo s’était dirigée vers les toilettes pour nettoyer son corset. Difficile de refaire une beauté à ce vêtement si particulier, elle y passa du temps pour tenter de rattraper au mieux les désastres causés par cet homme étrange. Elle soupirait, continuant de frotter la tache avec acharnement. Bientôt, on ne voyait plus qu’une marque laissée par l’eau malgré l’odeur d’alcool qui s’en dégageait encore. La native avait passé un bon moment ici, à frotter et se regarder dans le miroir pour tenter d’arranger les dégâts. Combien de temps ? Cinq, dix minutes ? Plutôt long, finalement, juste pour s’arranger. C’était ça d’être une femme, il fallait soigner son apparence surtout pour un jour aussi important.

Enfin, Ringo sortit des sanitaires. Le bruit se fit tout de suite plus fort, assourdissant. Que se passait-il ici ? Encore deux idiots qui se battaient ? En son temps de serveuse, ça arrivait souvent que deux ivrognes se tapent dessus. Généralement, ce n’était pas à elle de les séparer, heureusement. Elle n’en avait pas la carrure après tout. Le temps qu’elle constate les dégâts laissés par les coupables, elle se fit assaillir par un petit être qu’elle connaissait depuis peu. Kupo, le familier de son fiancé, venait de faire son apparition et de lui tourner autour au point qu’elle aurait pu en avoir le tournis. Il marmonnait encore dans sa langue étrange en émettant toujours le même son. Pourtant, cette fois, Ringo comprenait qu’il était sérieux et que quelque chose était arrivé. Le familier mimait des coups de poing et son antenne perché au sommet de son crâne se mit à s’éclairer d’une lumière vive. Le visage de la douce se mit à blanchir. Elle avait raison : deux idiots s’étaient battus. Par contre, elle n’avait pas prévu que l’un des idiots était le sien.

La native suivit Kupo jusqu’à en retrouver son propriétaire. Nate était là, étendu sur le sol et dans un sacrément mauvais état. D’abord, Ringo éprouva une sorte de profonde colère. Pourquoi diable cet idiot s’était-il battu ? Ensuite, l’inquiétude la gagne en s’apercevant que son aimé ne réagissait pas. Elle constata qu’il était vivant, mais pourtant tellement amoché… Elle saisit sa main et la prise au creu de sa sienne, caressant son visage de l’autre. Rapidement, elle prévenait les secours qui ne tardèrent pas à arriver pour les conduire, tous les deux, à l’hôpital d’Ikazuchi. Elle n’avait qu’une hâte : qu’il se réveille pour se jeter à son cou. Ou le disputer… Ou les deux, qui savait.


Ringo te sourit en #84c6b6 :3

N'hésitez pas à me prévenir lorsque vous répondez à un de mes RPs ♥️
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée explosive (ft. Abel & Ringo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jour 5] Une soirée... explosive [pv Recall et une ou deux autres personnes si vous voulez]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Autres lieux-
Sauter vers:  
Top-Sites