Partagez | 
 

 L'encre dans la peau [PV Abel]

Aller en bas 
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 159

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: L'encre dans la peau [PV Abel]   Mer 4 Juil 2018 - 19:59

Un éveil sous des pleurs grincheux, et pourtant, Lilith restait la femme la plus heureuse du monde. La maternité lui réussissait plutôt bien. Ouvrant les yeux, elle s'étira avant de poser les yeux sur sa table de chevet. Huit heures, les jumeaux leur avait fait grâce d'un réveil brutal à l'aube cette fois. La jolie blonde avait dormi comme un bébé pour ainsi dire et ce fut sourire aux lèvres qu'elle accueillit son bel américano-finlandais, le gratifiant d'un doux et long baiser.

"Bonjour ..."

Un cri plus perçant se fit entendre, Elyn avait tout de même de la voix, et cette particularité, elle la tenait sans nul doute de sa génitrice. Un dernier baiser énamouré, quelques petites caresses tendres et la Kagutsuchi s'extirpa des draps, synchrone à l'élu de son coeur. Ils étaient des parents patients et épanouis. S'avançant vers la fenêtre de leur chambre, elle tira les rideaux, caressant d'un doigt le pelage de son familier qui avait rejoint la petite famille il y a peu. Il gazouilla quelque peu dans son sommeil, sous le sourire de sa maitresse. Fuuka était calme, contrairement à un certain félin pervers.

La belle sautilla vers son aimé pour lui voler un nouveau baiser avant qu'elle ne passe dans la chambre voisine pour retouver ses deux petits anges. Comme à l'accoutumé, chacun s'occupait d'un des bébés. La routine du matin. Tantôt Elyn, tantôt Liam. Et en cette matinée, Lilith attrapait sa chère petite fille entre ses bras. Portrait craché de sa mère, celle-ci gazouillait déjà sous les multiples baisers de la tatoueuse. Bientôt huit moi, que le temps passe vite !

L'heure qui suivit se déroula dans le plus grand des calmes. Mais pourtant la berlinoise s'en trouvait excitée puisqu'aujourd'hui, elle reprenait du service. Elle avait pris beaucoup de temps pour elle, pour eux, pour les bébés, pour préparer leur mariage qui serait bientôt célébré. La belle avait pu reprendre également sa taille de guêpe, tout en gardant ses courbes voluptueuses tant appréciées par son futur mari.

Un dernier baiser aux trois amours de sa vie et là voilà qui s'aventurait dans son salon flambant neuf. Une nouvelle maison, une nouvelle vie, et un atelier tout neuf aménagé à quelques mètres de leur demeure familiale. La belle à la crinière dorée avait revêti un pantalon de cuir rouge, mettant en valeur son corps parfait, tout autant que son débardeur noir qui laissait paraître quelques tatouages, notamment la date de naissance des jumeaux au creux de son épaule droite.

Elle s'attela à quelques croquis avant d'être interrompue par la clochette signifiant un visiteur. Sortant de la pièce pour rejoindre la petite salle d'attente parfaitement aménagée, elle offrit un sourire radieux au nouveau venu.

"Bonjour ! Je peux t'aider peut-être ?"

Un léger bruissement se fit entendre. La douce n'eut guère besoin de tourner la tête pour savoir que son magnifique phénix s'était posé sur son épaule pour accueillir comme il se doit son premier client depuis bien longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 73

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: L'encre dans la peau [PV Abel]   Ven 6 Juil 2018 - 19:06

La réputation de cette tatoueuse n’était plus à faire et grâce à ton réseau tu avais été de capable de connaître la date de sa nouvelle ouverture. Un congé maternité était la conséquence de sa précédente fermeture à priori. Tu poussais donc la porte du salon très proche de cette maison bourgeoise avant qu’une blonde, la tatoueuse sans doute ne t’interpelle. Un sourire se dessina sur tes lippes avant de voir l’oiseau mythique se poser sur son épaule. Un familier de ce type n’était pas banal ce qui te faisait dire que tu avais choisi la bonne tatoueuse.

« Je l’espère. J’ai des cicatrices à couvrir si tu veux bien. »

Sans gêne, tu retirais ton blouson de cuir pour le déposer sur un des sièges de la salle d’attente puis ton tee-shirt. Ainsi vêtu ou plutôt dévêtu tu te montrais à la jeune femme qui pouvait donc découvrir tes précédents tatouages dont celui avec le prénom de ton fils mais aussi les multiples cicatrices plus ou moins récentes.

« Comme tu peux le voir il y en a une belle au niveau de la ceinture abdominale, une autre au-dessus de la hanche et encore une autre dans le dos. » Tu te tournais pour mieux te montrer et ajoutais : « Je ne veux pas tout couvrir, simplement les plus grosses dans la mesure du possible et encore si tu juges que ce n’est pas faisable je repars et basta. »

Machinalement, de par ta position tu regardais dehors, par la fenêtre. Ce fut à cet instant que tu captais une scène pour le moins pas banal, un homme blond poursuivant un chat volant avec une poêle à la main ! Scène cocasse qui te força à te retourner, l’air interrogateur.

« Euh c’est normal qu’un type poursuit un chat volant qui tient lui-même une poêle ? » Légèrement amusé par la situation il allait enchaîner sur ses envies d’encre dans la peau quand une voix masculine venant de l’extérieur se faisait entendre.

« Reviens ici tout de suite ! On ne passe pas Fuka à la poêle ! Que va dire Lilith ! NI-Oh reviens ! »

Tu laissas passer quelques secondes de flottement avant d’embrayer.

« Pour le tatouage, tu peux faire ce que tu veux je m’en moque. Ça te va ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 159

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
7 ★ - Partner
MessageSujet: Re: L'encre dans la peau [PV Abel]   Ven 6 Juil 2018 - 20:17

La jolie berlinoise détourna la tête pour venir caresser les plumes sanguines de son familier. Les paupières closes, l'oiseau savourait calmement ce contact avec celle avec qui il était lié. Fuuka était sage, noble, et dégageait la prestance que l'on espérait d'un animal de son espèce. Lilith l'adorait, le comprenait. Il était un symbole pour elle, semblable à ce dessin qui encrait sa cuisse depuis de nombreuses années déjà. La douce reporta ses pupilles d'océan lorsque son client lui répondit.

"Des cicatrices hein ?" rétorqua la tatoueuse dont les lippes s'arquaient d'un sourire malicieux.

Un défi. Les défis, elle adorait cela. Ce n'était pas chose aisée de recouvrir parfaitement des stigmates de plaie. L'on pourrait presque croire que la belle à la crinière des blés dévorait le corps du beau jeune homme qui se dénudait devant elle, mais il en était tout autrement, elle admirait les quelques oeuvres qui parcouraient sa peau, et analysait les cicatrices barrant l'épiderme. L'un des dessins attira son attention, la fit cligner des yeux, une calligraphie traçant un prénom qu'elle affectionnait particulièrement puisqu'elle en avait fait cadeau à son petit garçon.

Désormais dos à elle, l'inconnu lui expliquait ce qu'il attendait d'elle, il ne semblait pas bien compliqué sur ses voeux. S'avançant près d'un perchoir arborant un cendrier en cas de combustion spontanée de son oiseau, Lilith l'incita à y prendre place avant de s'approcher de son client. Mais celui-ci eut l'attention attiré par un phénomène étrange se déroulant au dehors.

"Ne fais pas attention c'est juste mon fiancé qui réprimande son familier ..."

Si elle avait tous les droits d'être agacée, bien au contraire, la douce afficha un air amusé à l'écoute des cris de son aimé. Ces deux-là n'avaient pas fini de la faire rire. Elle se posta devant le jeune homme avant de croiser les bras, l'air pensif.

"Carte blanche ? Hmm ... Ca me va ! Je vais t'épargner les curiosités quant aux causes de ces cicatrices, même si j'aime les faits croustillants." dit-elle en agrémentant ses mots d'un clin d'oeil.

Elle s'assit sur le canapé et l'invita à faire de même tout en attrapant l'un de ses books, le feuilleutant distraitement avant de se stopper et lever les yeux vers le tatoué. Elle chassa une mèche dorée qui plongeait devant ses prunelles azurées avant de s'adresser de nouveau à lui.

"Liam. Joli prénom."

La belle ne posa guère de questions et reprit sa recherche avant de reposer l'album sur sa petite table, une petite moue contrariée marquant ses traits. Non, elle n'avait trouvé aucune idée là-dedans, elle devrait chercher dans son esprit. Glissant ses fins doigts distraitement sur la cicatrice ornant sa hanche, elle reprit la parole.

"On peut soit partir sur une grande pièce recouvrant les trois d'un seul coup ou bien en faire trois plus petites à thème semblable ou différent. On peut par exemple imaginer un animal, carnivore de préférence, comme un loup ou un lion qui s'élancerait la gueule ouverte, je pense pouvoir recouvrir les trois cicatrices avec quelques ombres autour pour lui offrir un décor. Ou bien ... Un crâne au niveau de la cicatrice de l'abdomen duquel sortirait des flammes qui viendraient recouvrir les deux autres."

Elle s'était appuyé sur le look du jeune homme pour tenter de comprendre ses goûts. Marquant une pause, la belle croisa l'une de ses jambes sur l'autre.

"Enfin, après, si ça ne te plait pas, je peux m'adapter ou faire des croquis. Ce que j'aime le plus dessiner ce sont les phénix. Là aussi, c'est une hypothèse qui pourrait recouvrir le tout. Je suis plutôt partante pour une grosse pièce en réalité, même si cela demanderait plusieurs séances. Mais avant, y'a-t-il quelque chose que tu aimes par dessus tout ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 13/08/2017
Occupation : Surveiller Tihana
Sexualité : Tihanaphile
Messages : 73

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
4 ★ - Control
MessageSujet: Re: L'encre dans la peau [PV Abel]   Ven 17 Aoû 2018 - 18:33

Tu aurais préféré éviter le sujet mais comment le pourrais-tu ? Comment pourrais-tu ignorer le prénom de ta progéniture qui te manque tant ? Ce prénom, celui de ton fils comptait beaucoup pour toi. Tout d’abord parce qu’il a été celui de ton grand-père, lui aussi un fier militaire mais aussi et surtout parce que prénom incarnait à lui seul l’Irlande que tu aimes. Liam, anciennement William, anciennement Uilliam, tellement de générations, de racines dans ce prénom. A lui seul tu étais capable de sentir l’odeur des prés verdoyants, de la marée haute d’où les vagues salées se fracassaient sur les parois rocheuses dans un terrible grondement et aussi le whisky, ce délicieux breuvage typique de ton pays natal. Avec un petit pincement au cœur tu répondais à la tatoueuse :

« C’est le prénom de mon fils. Il vient de mon grand-père, une sorte de tradition familiale. »

Tu ne disais plus rien, ne voulant pas trop t’épancher sur ta vie intime avec une inconnue surtout que cette information, même Tihana ne l’avait pas. Aussi tu te rappelais de ce que la tatoueuse t’avait dit juste avant, sur le fait qu’elle aimait les informations croustillantes, notamment sur tes blessures. En effet les derniers affrontements t’avaient laissé des petits « souvenirs » pas vraiment anodin. Peux-tu seulement lui dire ouvertement que tu as été impliqué dans une guerre de gang ? La blondinette semblait rayonner de bonheur, surtout lors de l’évocation de cet hurluberlu qui courait avec un chat et une poêle.

« Une guerre de territoire pour les cicatrices rien de plus. »

Etais-tu jaloux de la tatoueuse ? Enviais-tu sa situation ? Tu aurais très bien pu être à sa place si l’IRA ne s’en était pas mêlée. Quel dommage non ? Un véritable gâchis…. Non Abel ce n’est pas ta faute, tu sais très bien que j’irai toujours dans ton sens, je suis de ton coté. Quoi qu’il en soit la jeune femme semblait savoir de quoi elle parlait, te proposant une grosse pièce ou trois petites. Ta préférence allait pour la grosse pièce, le carnivore et plus précisément le loup te plaisait bien, bien qu’un lion te plairait également.

« Personne ne m’a demandé mes gouts, t’es bien la première. » Répondais-tu tout d’abord avec d’enchainer rapidement : « La grosse pièce me plait bien, un loup fera l’affaire. » Tu sortais alors de la poche arrière de ton jean ton portefeuille pour en sortir de grosses liasses de billets. « Tu demandes combien ? Tu peux le faire quand ? » Histoire de paraître le plus honnête possible tu faisais de ton mieux pour être aimable tout en tendant une première liasse de billets, comme une avance en somme.

« Ce serait faisable quand selon toi ? et pour un dos entier en prime c’est faisable ? » Sans vraiment savoir pourquoi tu avais décidé de lui demander, espérons que cela soit du gout de ta jolie poupée qui devait d’attendre à ton domicile, bien impatiente comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'encre dans la peau [PV Abel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'encre dans la peau [PV Abel]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique dans la peau
» Ayez le rythme dans la peau ; Maracasse
» A la recherche d'un endroit calme [libre]
» J'adore qu'on dise du mal de mes amis c'est la seule chose qui m'aide à me sentir mieux dans ma peau.
» Le Mémoire dans la Peau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Quartier pavillonnaire :: Maison de Lilith R. Engel et Oliver Hiroven :: Salon de tatouage de Lilith R. Engel-
Sauter vers:  
Top-Sites