Partagez | 
 

 SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Dim 13 Mai 2018 - 20:12

Le taxi était arrivé relativement vite à la caserne, bien que la jeune interne ait eu le temps de faire un pansement au niveau du torse du pompier. Aaron n'avait pas réellement eu le choix quant au fait de suivre la belle à la crinière dorée jusqu'à son appartement. Cela commençait à devenir une habitude, mais la jeune interne le saurait mieux installé dans un lieu un peu plus spacieux qu'un dortoir. De plus, comme elle le lui avait fait remarquer, il était contagieux et il n'était pas malin de rester près de ses coéquipiers. Ils pourraient contracter le virus, eux aussi.

En ce dimanche, ce fut donc une fois de plus que la belle à la crinière des blés rentrait chez elle en excellente compagnie. Le jeune homme avait cette fois prévu quelques affaires puisqu'il passerait la nuit chez elle et la douce avait déjà une idée en tête quant à l'organisation de celle-ci.

"Tu connais déjà les lieux, par contre, ce soir, tu prends mon lit et je n'accepterai aucun refus." Sachant parfaitement que le grand blond ouvrirait la bouche pour protester, elle se retourna rapidement pour poser un doigt en travers des lèvres de ce dernier. "Chut, j'ai dit. D'accord ?"

Enlevant sa veste pour l'accrocher au porte-manteau, la Rajin prit son ami par la main afin de l'encourager à s'asseoir sur le canapé pour le moment. Puis, elle se dirigea vers son répondeur qui clignotait de nouveau. Décidément, elle avait beaucoup de messages vocaux durant son absence en ce moment. Sans doute du démarchage ou un truc du genre. Elle appuya sur le bouton, sans se souvenir du petit incident qui avait eu lieu une semaine auparavant concernant le message de son jumeau. Et ce fut en entendant sa voix s'élevait qu'elle fit volte-face, observant le petit boitier électronique avec un regard noir.

"Salut, c'est Oli ! Dis ... J'ai vu les photos de toi et de ton copain sur les réseaux sociaux donc ... Pour le mariage, je rajoute un couvert ? Je suppose que tu viendras accompagnée ? *bruit de tiroir* Ni-oh lâche cette culotte !!!!!" *BIP BIP*

La jolie blonde soupira, se frottant les yeux tout en ressentant une fatigue soudaine, mais surtout une nouvelle honte. Ce n'était pourtant pas bien pire que la dernière fois. Se mordant la lèvre, elle finit par se retourner vers son ami, en haussant les épaules.

"Je l'ai voulu, je l'ai eu !" dit-elle en faisant référence à son frère tout en riant un peu. "Je pense qu'il va sûrement se demander pourquoi je ne lui ai jamais parlé de toi, je lui dirais que c'est tout récent. Par contre, il risque peut-être de vouloir te rencontrer ... Mais ne t'en fais pas, il est adorable !"

Elle hocha la tête en signe d'assurance. Elle était sûre qu'Oli serait des plus adorables avec son faux petit ami, même si elle hésitait réellement à lui avouer toute la vérité. Après tout, son frère était très compréhensif, mais accepterait-il cette situation ? Soudainement, Hanna tenta de deviner quelle pourrait être la réaction de son jumeau. Peut-être devrait-elle en toucher un ou deux mots à Lilith avant ? Bref, elle verrait cela plus tard.

"Comment tu te sens ? Tu préfères peut-être te changer et t'allonger tout de suite ?"



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Dim 13 Mai 2018 - 23:59

La journée qui avait pourtant démarré sous les meilleurs hospices avec la victoire de son équipe sur le parquet état en train de virer en catastrophe. Par sa faute il était tombé malade, s'était fait viré du cinéma avec Hanna et était maintenant blessé. Un piètre capitaine ! Hanna, bien gentille, prenait soin de lui allant même jusqu'à l'amener de force à son appartement. Toujours légèrement sonné Aaron manqua de s'endormir plusieurs fois mais se faisait violence afin de ne pas sombrer, sachant très bien que c'était déconseillé après un petit choc à la tête. La Rajin avait eut les mots justes pour le forcer à accepter l'invitation argumentant qu'il pourrait contaminer ses partenaires de travail.

"Mais Hanna..." Et cette dernière renchérissait immédiatement forçant ainsi le basketteur au silence. Mais même s'il ne disait rien cela ne voulait pas dire qu'il consentait tout cela. Ensuite il se faisait conduire sur le canapé et s'asseyait sans contester. Bien que timide il n'en était pas moins idiot sachant très bien qu'il avait besoin de repos. Le blondinet se retourna soudainement lorsque dans le message vocal du frère d'Hanna il était mentionné. Invité au mariage ? En couple ?

"Je... suis d'accord pour le rencontrer." Disait-il en souriant maladroitement. Puis il eut un nouvel éternuement avant de répondre aux toutes dernières paroles de son amie. "Mieux merci. Et j'ai oublié de prendre mes affaires, enfin je crois." Le jeune homme se relevait du canapé pour faire face à Hanna, un petit sourire sur le visage.

"Tu comptes lui dire à ton frère ? Pour nous deux ? Je ne veux rien t'imposer tu sais. On peut encore revenir en arrière si tu le souhaites." Il marqua une pause se frottant le bras "Si tu choisis de faire machine arrière je-j'aimerai beaucoup que l'on reste ami toi et moi."


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Lun 14 Mai 2018 - 15:50

Hanna s'apprêtait à démentir son ami quant au fait qu'il n'ait aucune affaire avec lui, mais il se leva pour lui faire face. C'était comme s'il avait lu dans ses pensées concernant Oliver, concernant ses hésitations à lui parler de leur fausse relation. Aaron s'assurait que la douce soit toujours d'accord pour leur pacte, lui offrant la possibilité de se rétracter si elle le souhaitait. Il eut pour mérite de faire sourire celle qu'il souhaitait conserver comme amie. S'avançant doucement vers lui, la jolie blonde se hissa sur la pointe des pieds déposant un baiser au coin des lippes du beau basketteur.

"Hors de question de faire marche arrière."

Les joues roses, la Rajin fit un pas en arrière, les mains derrière le dos. Elle ne savait pas ce qui l'avait poussée à effectuer un tel geste, mais pourtant, elle l'avait bien fait. Elle aimait déjà tant cette proximité qui les liait tous les deux. Baissant les yeux, se mordant la lèvre, elle poursuivit :

"Quoiqu'il arrive, j'espère aussi qu'on restera amis. Et concernant mon frère, je ... je ne sais pas encore si je vais lui parler de notre pacte ou non. Il est très compréhensif, je ne pense pas qu'il me jugerait et ça m'ennuierait de lui cacher des choses. Quoiqu'il en soit, il se marie dans quelques mois alors ... si tu veux m'accompagner ... tu es le bienvenu."

La belle à la crinière des blés s'approcha une nouvelle fois de lui, posant ses mains sur ses bras pour le pousser doucement à reprendre place sur le canapé. Une fois ceci fait, elle se détourna de lui pour attraper un sac à dos. Aaron était sans doute trop sonné pour se rendre compte de ce qu'elle avait pu faire pour lui. Elle revient vers le jeune homme et lui tendit le contenant.

"Je me suis permise de te préparer quelques affaires tout à l'heure. Tu as donc tout ce qu'il te faut pour la nuit. J'espère que tu ne m'en veux pas."

Posant le dos de sa main sur la joue du pompier, elle grimaça.

"Tu es fiévreux, vraiment, il faut que tu te reposes. Je vais soigner correctement ton torse, examiner la plaie de ton avant-bras et ensuite, tu iras t'allonger. Je te préparerai un bon petit plat et t'apporterai des médicaments. Tu veux peut-être te doucher avant ? Si oui, tu connais le chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Lun 14 Mai 2018 - 17:24

Boom. Qu'était-il en train de ressentir ? Pourquoi cette peur irrationnelle l'avait quitté ? Ou alors était-ce à cause de ce coup sur la tête ? Aaron était perturbé surtout après ce presque baiser sur les lèvres. Au fond de lui même il se surprenait à en vouloir un vrai. Un baiser véritable sur les lèvres, une étreinte passionnée, front contre front voilà ce que le basketteur désirait vraiment. Peut-être la fièvre aussi.... Le blondinet était réellement perdu et n'avait montré aucune réaction au geste de sa fausse petite amie si ce n'est les rougeurs habituelles sur son faciès.

Hanna annonça ensuite qu'elle souhaite elle aussi rester amie avec lui et ce son faisait alors un drôle de Boom, encore. La Rajin expliqua un peu plus la situation concernant l'état d'esprit de son frère. Aaron lui ouvrit légèrement la bouche avant de se raviser. L'espace d'un instant, d'une seconde il avait pensé suggérer à son amie d'envisager l'éventualité d'une véritable relation. "O-Oui ! Avec plaisir... oui je veux qu'on y aille ensemble... tous les deux." Répondit-il avec un sourire gène. Si il insistait trop la jolie blonde allait se douter de quelque chose.

La jeune femme s'avançait vers lui, sans doute avait elle compris le doute qui trottait dans son esprit. Hanna allait le traiter de pervers, le gifler et le mettre dehors. C'était sûr et certain. Pourquoi avait-il eu ce genre de pensée ? Po.... Elle venait de le pousser dans le canapé. Encore une fois l'ancien basketteur universitaire s'était fait des films et c'était un soulagement ! Il ne savait pas comment il aurait réussi à gérer de la chose si jamais la belle l'avait abandonné.


"Décidément encore heureux que tu es là."


Les rougeurs venaient de quitter ses joues. Il était totalement reconnaissant envers Hanna qui n’avait pas hésité à lui faire un petit sac de vêtement afin de lui rendre le séjour plus confortable. Comment pourrait-il lui en vouloir ? Elle avait agi pour lui et uniquement pour lui. Que ce soit elle ou lui même ils formaient un duo atypique. Chacun avait peur de blesser l'autre, que cette relation particulière prenne fin alors qu'ils n'en étaient qu'à la première journée !

"Non impossible, c'est adorable. Merci."

Boom. Et quand elle posa sa main contre sa joue il ferma les yeux, appréciant ce contact. En fait être malade et blessé c'était le bon plan si Hanna venait à s'occuper de lui à chaque fois. Elle énuméra le programme de la soirée et lui proposa de prendre une douche avant. L'idée n'était pas déplaisante et il se releva lui montrant le sac.

"Oui je connais le chemin et je n'oublie pas mon sac cette fois."

Tout sourire Aaron contourna Hanna en posant une main sur son épaule. Boom. Et prenait la direction de la salle de bain. Pour autant, il oublia de fermer la porte et se déshabilla dans la salle d'eau pour entrer dans la cabine de douche. L'eau lui faisait un bien fou mais la chaleur n'était pas forcément conseillée. Une fois propre comme un sous neuf, il coupa l'eau pour se sécher et enfiler son pantalon de pyjama, un gris à rayure. Abandonnant son sac au beau milieu de la salle de bain il sortit de la pièce. Torse nu, il chercha Hanna du regard.

"Hanna, j'ai terminé."

Le capitaine de la cinquième division semblait complètement à l'ouest, sonné par la fièvre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Lun 14 Mai 2018 - 18:49

Super, Hanna aurait un "cavalier" pour l'union officielle de son jumeau et de sa fiancée. Elle qui pensait s'y présentait seul avait son faux petit ami à emmener. Elle se sentirait moins seul devant cet amour rayonnant que se vouaient les deux tourteraux. La jeune interne avait souri, jusqu'aux oreilles lorsqu'Aaron avait accepté. Elle s'occuperait au mieux de lui pour le remercier. La douce ne se rendait pas compte à quel point son enthousiasme était démesurée, trop occupée à veiller à ce qu'il se repose correctement pour guérir.

Elle sortit sa carte de sa manche, soit le sac à dos du pompier afin de le lui tendre. Son sourire lui fit chaud au coeur, un peu trop, beaucoup trop. Un sourire communicatif alors qu'elle rosissait un peu suite à la reconnaissance du beau blond. Il la trouvait adorable ? Non Hanna, le geste était adorable, pas toi. C'était cela que le sportif voulait dire. Elle lui proposa une douche, pendant qu'elle préparerait le dîner.

Elle n'était pas mauvaise en cuisine, bien plus douée que sa future belle-soeur en tout cas. Enfin, à ce stade, ce n'était pas bien difficile. Elle sourit en y pensant. Malgré tout, elle adorait cette chère Lilith qui illuminait les jours de son aîné. Elle espérait un jour vivre une telle histoire. Un jour, peut-être. Il semblerait que le bonheur ne soit pas si loin pourtant d'après Oliver qui était tombé amoureux de sa collocataire et réciproquement. Oui, parfois l'amour pouvait se présenter à l'appartement. Il faudra peut-être méditer là-dessus, là, maintenant, tout de suite !

"Oui, avec le sac, c'est mieux !"

Il la contourna, frôla son bras tout en position une main amicale sur son épaule avant de s'éclipser. Perturbée, sans trop savoir pourquoi, la belle à la crinière des blés se rendit dans la cuisine, fouinant un peu dans son réfrigérateur pour trouver de quoi faire un bon petit plat. Elle trouva son bonheur : du riz et du poulet, simple mais efficace. Alors, elle se mit à cuisiner, joyeusement, chantonnant même de sa petite voix cristalline. Oh, sur ce terrain, elle n'égalait pas Lilith, mais se débrouillait plutôt bien.

Mais alors que le tout mijotait enfin, la douce se rendit compte qu'elle n'avait pas demandé à son ami s'il aimait le riz et le poulet. Quelle imbécile, peut-être qu'il n'aimerait pas ... Perdue dans ses pensées, se maudissant, elle en oublia de prendre un gants pour attraper la poignée de métal de son fait-tout. "Aie !" Elle retira rapidement sa main, observant le bout de ses doigts légèrement rougis et boursouflés. Éteignant la plaque chauffante, elle se hâta de passer sa main sous l'eau. Une bourde à ajouter à son actif ! Bravo Hanna ! La voix de son ami s'éleva dans la pièce principale alors qu'elle coupait l'eau.

"Je suis là !"

Attrapant un torchon, elle le rejoignit tout en essuyant sa main endolorie, sourire aux lèvres en voyant le beau blond. Malgré elle, son regard détailla son torse musclé avant qu'elle ne pique un fard.

"Je ... J'ai fait du poulet et du riz, j'espère que tu aimes ça ! Je peux faire autre chose sinon si tu préfères ?"


Ses joues ne se séparaient pas de cette couleur rouge qui la rendait adorable. Sans doute la brûlure de ses doigts ? Oui cela devait être ça. Elle quitta de nouveau la pièce pour rejoindre la cuisine, s'entreprenant à sortir deux assiettes et à en servir une pour son ami. Haussant le ton, elle s'adressa à lui de la cuisine.

"Tu peux t'allonger dans mon lit, tu y seras mieux pour manger !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Mar 15 Mai 2018 - 18:29

Aaron constata avec soulagement qu’Hanna ne l’avait pas abandonné. Il avait été pris d’une crainte pour le moins bizarre. Il se trouvait chez la jeune femme après tout alors pourquoi le laisserait-elle en plan ? La fièvre devait le faire délirer c’était la seule explication. Enfin sa fausse petite-amie le rejoignit et tout de suite le pompier professionnel remarqua cette rougeur à la main. Cela devait sans doute expliquer les rougeurs aux joues et cette malheureuse tentative de diversion à l’aide d’un poulet au riz ! Profitant du temps de réaction du pompier qui était presque à néant, la Rajin était déjà retournée dans la cuisine.

« Atchoum ! »

Soupirant, il attrapa les assiettes pour les reposer sur le plan de travail et attrapa doucement le bras blessé d’Hanna. Au premier regard il s’agissait d’une brûlure mais pas très importante heureusement, de simples rougeurs le confirmaient aisément. Soulagé bien que légèrement contrarié par le fait qu’elle ait voulu lui cacher, il déclara :

« Tu as vu toutes mes bêtises non ? Pas besoin de me cacher les tiennes voyons. »

Tel un félin Aaron se glissa derrière Hanna se collant ainsi à elle. Sa main gauche tenait le bras blessé et sa droite l’épaule de la belle qui n’avait aucun échappatoire. Les deux jeunes gens étaient ainsi extrêmement proche, la blonde pouvant sentir le torse d’Aaron contre son dos ainsi que son souffle sur sa nuque. D’un mouvement, le basketteur accompagna son hôtesse jusqu’à l’évier avant d’en faire couler l’eau.

« Tes doigts sont encore chauds, il faut les passer sous l’eau plus longtemps. »

Il relâcha l’épaule d’Hanna pour passer son bras son le sien et ainsi attraper la main blessée. De cette position, plus qu’ambiguë on pourrait croire que le beau blond était en train d’enlacer tendrement sa promise. L’eau coulait sur les doigts d’Hanna et ceux d’Aaron qui se servait en parallèle de sa magie pour accentuer la fraîcheur. Ils restèrent ainsi plusieurs minutes avant que le capitaine de la cinquième ne lui murmure :

« En fait depuis tout à l’heure je ne peux m’empêcher de penser que ça me plairait de t’avoir comme petite amie. Tu es gentille, souriante, attentionnée, loin de ce que j’ai pu connaître par le passé. Tu t’es blessée et pourtant tu préfères t’occuper de ma personne. »

Le pompier relâcha la main d’Hanna pour couper l’eau et se dégagea par la même occasion de la jeune femme. Il attrapa un torchon et essuya lui-même les mains mouillés. Cette fois, il n’était pas rouge de timidité, sûr de lui bien qu’aidé par la fièvre il se livrait un peu sur ses sentiments. Une fois les mains sèches, il attrapa le plat pour garnir les assiettes.

« Excuse-moi, ce n’est pas très sympa de ma part de te dire ça, sans doute la fièvre. » Il ria légèrement avant de reprendre : « Par contre j’adore le poulet, je te l’aurai bien dit avant mais comme tu t’es sauvée… et hors de question que je mange tout seul dans le lit. Je mange avec ma petite amie ! »

Ayant les deux assiettes fumantes dans les mains, il attendait qu’Hannah ne prenne les devant vers le salon.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Mar 15 Mai 2018 - 19:04

La belle s’était échappée, se réfugiant dans la cuisine pour dissimuler les rougeurs qui paraient son visage à son ami. La douce l’avait pourtant déjà vu à demi-nu, mais elle n’avait pourtant pas agi de la sorte la première fois. Peut-être était-ce en rapport avec leur nouveau statut ? Se mordant la lèvre, elle s’employait à servir les assiettes quand un éternuement derrière elle la fit sursauter. Pourquoi était-elle si nerveuse ?

« A tes … souhaits … »

Elle s’était interrompue, lorsqu’elle sentit le beau blond aussi proche d’elle, lâchant les assiettes qu’il saisissait de ses mains. La jolie blonde n’osa pas relever les yeux vers lui, comme s’il l’intimidait soudainement. Elle comprit enfin où il voulait en venir lorsqu’il lui attrapa doucement le bras. Lui offrant un sourire, elle prit un ton des plus détachés.

« Oh ça ? C’est rien … Juste une petite erreur d’inattention de ma part. »

Mais déjà, Aaron de positionnait derrière elle, l’attrapant tel un pantin qu’il voudrait diriger. Et c’est ce qu’il fit, concrètement. Ses joues se teintèrent d’une violente couleur rouge alors que son cœur s’emballait étrangement à la simple pensée que ce qu’elle sentait tout contre elle était le torse nu du beau basketteur. Prise au dépourvue, elle se laissa guider vers l’évier, déglutissant difficilement. Sa chaleur était réconfortante et le sentir user de sa magie pour s’occuper d’elle était loin de déplaire. Il ne l’avait pas fait la première fois, pour ne pas la toucher plus que nécessaire. C’était comme si , quelque chose avait changé entre eux.

Sa peau contre son dos, son souffle se perdant sur sa nuque, la belle se surprit à frissonner. Et malgré la fraicheur de l’eau coulant sur ses doigts endoloris, Hanna savait que ce fait n’y était pour rien. Secrètement, elle aurait voulu rester là, tout contre lui, peut-être même qu’il ne l’enlace pour de bon. Elle resta là, à rêvasser avant qu’un murmure ne vienne troubler ses pensées. Non, ce murmure, il fit bien plus que cela, il fit bondir son cœur si fort qu’elle en eut presque le souffle coupé. C’était quoi ça ?

Son faux petit ami venait de se confier à elle, à cette jeune femme au visage rougi et au sourire presque béat à cet instant. Elle ouvrit la bouche pour lui répondre, étrangement, elle y avait songé, elle aussi. Se blottir au creux de ces bras si sécurisants, profiter de ce sourire si craquant … Aaron la relâcha, alors que la belle se permit une moue contrariée qu’il ne put pas voir. Elle resta là, immobile, se demandant s’il attendait une réponse de sa part. Mais avant qu’elle ne se décide, son ami avait déjà repris la parole.

« Oui … La fièvre. C’est sans doute ça. » répliqua-t-elle sur un ton plutôt déçu alors que, comme rarement, elle dissimulait ses pupilles d’océan derrière ses mèches dorées.

Hanna déglutit. En réalité, elle s’était sentie quelque peu … blessée par ces excuses. Mais le jeune homme n’avait pourtant rien fait de mal, il avait été simplement honnête, tuant le moindre espoir dans l’œuf. Elle peignit un sourire tellement vrai sur son visage que son ami ne pourrait le trouver différent des autres.

« Je suis contente d’avoir eu une bonne intuition en te préparant ce repas. » Elle s’essuya à son tour les mains avant d’attraper deux paires de couverts pour repasser dans le salon. « On va manger tous les deux dans le canapé alors. »

Une fois arrivée à destination, elle rapprocha la petite table du sofa avant d’attraper les assiettes et de les déposer sur celle-ci. Puis, elle prit place, laissant assez d’espace pour qu’Aaron puisse s’installer à ses côtés. Souriant une nouvelle fois, elle attrapa son assiette alors qu’elle recroquevillait ses genoux contre sa poitrine pour y déposer son assiette.

« Et bien … bon appétit ! »

Elle prit une bouchée de riz, mâchant doucement tout en se remémorant les paroles du pompier.

« Aaron ? Est-ce que … tu as laissé quelqu’un derrière toi, en arrivant ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Mar 15 Mai 2018 - 19:09

« Bon appétit ! »

Aaron venait tout juste de s’installer aux côtés de son amie Hanna. Certes le beau basketteur n’était pas réellement dans son assiette mais il était hors de question de manger seul et allonger sur un lit qui n’était pas le sien. Même s’il était dans l’incapacité d’exercer ses fonctions à cause du petit incident de tout à l’heure et il n’en demeurait pas moins quelqu’un de poli et il n’était pas du genre à s’écouter. Comme la Rajin, il commençait par une petite bouchée de riz, riz qu’il trouvait délicieux par ailleurs. Hanna lui posa ensuite une question à laquelle il ne s’y attendait pas du tout. Avait-il laissé quelqu’un sur le continent ? Réfléchissant à la réponse à apporter le basketteur reposa son assiette. Comment lui répondre sans avoir l’air de quelqu’un de prétentieux.

« Je vois… » Il réfléchissait avant de se lancer « Je n’en suis pas forcément très fier mais tu as vu toutes ses filles qui me harcèlent ? Ce n’est pas pour moi ou mon talent au basket. J’étais très populaire à l’université, les recruteurs NBA se bousculaient et je-je me suis fait avoir. »

Il fixait Hanna avant d’attraper de nouveau son assiette et de croquer un morceau de poulet, vraiment délicieux. S’assurant de ne plus rien avoir dans la bouche il poursuivit :

« Mais toutes ces paillettes, cette popularité ce n’était pas moi. Tout ce que je voulais c’était intégrer les pompiers, sauver des vies. Mes amis m’ont tourné le dos, ma copine si on peut la qualifier ainsi m’a quitté. Et j’ai appris qu’elle avait contracté des contrats publicitaires sur mon dos. » Il reposa son assiette n’ayant soudainement plus très faim. «Et comme j’ai refusé la NBA je me suis retrouvé avec une montagne de dette. Les filles me faisaient déjà peur avant de rencontrer mon ex attention mais tout ça, ça n’a pas aidé. »

Il se remémora alors toutes ces difficultés qu’il avait dû affronter avant son arrivée sur l’île, toutes ces personnes qui l’avaient abandonné, cette société qui l’avait moqué lui coupant définitivement l’appétit. Des rougeurs apparurent de nouveau sur son visage gêné avec ses révélations.

« Il n’y a qu’avec toi que je peux être moi-même. La preuve tu ne me connaissais pas et pourtant tu es là pour prendre soin de moi. » Il se cacha derrière ses cheveux comme au début de leur relation avant d’ajouter. « Je ne suis pas bête, je t’ai blessé tout à l’heure en disant que j’aurai aimé t’avoir comme petite amie. C’est bête de penser à ce genre de chose alors que l’on ne se connait presque pas. J’ai dû te faire peur alors je… je veux que l’on passe plus de temps ensemble s’il te plait. Je veux te connaître d’avantage. »

Aaron ne regardait plus Hanna dans les yeux, n’osant affronter son regard. Il venait de lui avouer clairement qu’il avait des sentiments naissants à son égard sans lui dire forcément qu’il voulait se mettre en couple réellement avec elle. C’était logique en un sens puisqu’il n’était qu’un faux couple que depuis le début d’après-midi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Mar 15 Mai 2018 - 19:44

Le bel anglais s'apprêtait à se confier, la jolie blonde espérait que sa question ne raviverait pas trop de souvenirs douloureux. Mais elle ne savait pas réellement pourquoi cette interrogation lui trottait dans la tête. Elle voulait savoir. Elle voulait comprendre. Elle voulait apprendre sur son ami. Et peut-être, savoir si quelqu'un logeait secrètement dans le coeur de celui-ci. Cela ne la regardait nullement, pourtant. Il se lança, lui racontant une époque de sa vie qu'elle ne connaissait pas encore. Après tout, lui avait eu les grandes lignes de la vie de la jeune Rajin.

Il avait été l'une de ces stars du basket alors qu'il ne l'avait pas voulu. Hanna l'écoutait, attentivement, patiemment, sans l'interrompre. Cet homme qu'elle avait sous les yeux était si humble, qu'il en était admirable. Il s'est retrouvé seul, abandonné par ses amis, par sa petite amie qui n'avait fait que profiter de lui. Qu'est ce que la jolie blonde ne donnerait pas pour donner un bon coup de jus à cette garce !

La belle à la crinière des blés avaient bien du mal à croire comment l'on pouvait profiter d'un homme si doux, si gentil, jusqu'à le blesser, le rabaisser plus bas que terre, lui causer des problèmes. Elle ne le ferait pas, elle. Elle prendrait soin de lui. Elle l'aimerait comme il le mérite. Voilà, les pensées fusent et se perdent dans un délire étrange. Ses iris d'océan ne quittait pas le visage de son ami alors qu'elle vit apparaitre ses rougeurs qui lui donnèrent soudainement envie de le croquer. Comme pour s'empêcher de passer à l'acte, elle piqua un morceau de poulet afin d'étancher cette envie étrange.

Puis il en vint à elle, celle qu'il pense différente, celle qui prend soin de lui. C'était tout elle cela, en effet. Bien sûr, elle ne ferait certainement pas pour tout le monde, mais Hanna s'était prise d'affection pour le grand homme au coeur d'or. Elle le vit se planquer derrière ses mèches. Elle se souvint, lors du premier jour, elle lui avait fait remarquer de ne pas cacher ces si jolis yeux. Là, elle eut envie de recommencer avant de rougir à son tour, baissant le regard. Il se trompait, il ne l'avait pas blessé pour ça, bien au contraire.

Timidement, la douce releva les yeux vers lui, bugguant un instant. Avait-elle bien compris ? Etait-il implicitement entrain de lui avouer qu'une fois qu'il la connaitrait mieux, il ... La Rajin se mordit la lèvre pour étouffer un sourire incontrôlable. Ses joues étaient tout aussi roses que les siennes désormais. Doucement, sa voix s'éleva.

"Ce n'est pas bête, non. Et non, tu ne m'as pas fait peur et ... moi aussi, je veux en apprendre plus sur toi." Elle hésita un instant tout en déglutissant, prenant son courage à deux mains alors que son coeur la menaçait de rompre d'une minute à l'autre. "Je ... suis contente que ... ce ne soit pas la fièvre qui t'ait fait dire ça, en réalité."

C'était plutôt gênant, de se livrer ainsi. La blonde s'enfermait dans une coquille de timidité à cet instant. Et pour briser celle-ci, elle posa son assiette, attrapant celle de son ami pour se positionner à ses côtés, lui présentant la fourchette orné d'un morceau de poulet.

"Allez, tu dois prendre des forces pour guérir. Ca m’ennuierait qu'un homme courageux tel que toi se fasse avoir par un simple virus !"

Elle lui tira la langue avant de rire. Oui, c'était sa façon à elle de lui dire à quel point elle admirait son courage, sa simplicité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Mer 16 Mai 2018 - 18:34

La fièvre ? Aaron ne comprenait pas ce que voulait dire la jeune femme. Quel était le rapport entre sa température et le fait qu’elle soit contente ? Par moment cette adorable jeune femme était un vrai mystère pour le blondinet. Néanmoins, il apprenait qu’elle aussi voulait en apprendre plus sur lui… pour son plus grand bonheur. Une amitié sincère était en train de naître entre les deux jeunes gens et peut-être qu’un jour cette amitié se muerait en quelque chose de bien plus fort, si ce n’était pas déjà le cas.

Il s’en suivit un instant de gêne où la timidité réciproque du duo mettait l’ambiance à mal et encore une fois ce fut grâce à la Rajin que la situation changea. Hanna s’approcha donc du pompier tout en lui présentant un morceau de poulet prenant comme excuse qu’il devait prendre des forces avant de lui tirer la langue et de se mettre à rire. Aaron souriait donc en retour, dégageant ses cheveux.

« D’accord mais après c’est tout. Je n’ai plus très faim désolé. »

Le capitaine de la cinquième division attrapa le poulet avec la bouche et commença à le mastiquer avant de l’avaler. Souriant dans un premier temps, il baissa le regard voyant son bel hématome à son bras qui ne guérissait pas très bien et sa petite plaie à son pectoral. Il pouffa de rire.

« J’ai de l’allure quand même. »

Se pourrait-il que le pompier ne soit pas insensible à son apparence en présence d’Hanna ? Il était rare de le voir se soucier de son apparence. Et ce fut à cet instant, devant cette proximité entre eux qu’Aaron voyait son corps se mouvoir tout seul. Ses mains se posaient sur les hanches d’Hanna alors que son visage se rapprochait dangereusement du sien et qu’il ne bifurque au dernier mot pour se nicher dans son cou. Cela avait été plus fort que lui, ce besoin de contact humain surtout après les révélations qu’il venait de lui faire.

« Merci d’être là. »

Si elle n’était pas là pour lui, Aaron serait très certainement seul sur son lit de camp à se morfondre de ne pouvoir aider son équipe.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Mer 16 Mai 2018 - 18:42

Il lui montrait de nouveau ce si beau sourire, si sincère qu’elle aimait tant voir apparaitre chez son ami. Oui, c’était bien mieux lorsqu’il ne se cachait pas derrière ses mèches d’or. Malheureusement, Hanna avait touché une corde sensible, coupant l’appétit du jeune homme avant même qu’il ne puisse réellement se rassasier. Elle était déçue, mais surtout, elle s’en voulait d’avoir abordé un tel sujet en sachant parfaitement qu’il serait sans doute douloureux pour lui. La douce déposa donc l’assiette, sans insister plus que cela. Après tout, Aaron était un grand garçon, elle n’allait tout de même pas imiter l’avion avec sa cuillère comme elle le ferait pour encourager un enfant. A la mention de ses blessures, la belle pouffa de rire avec lui, profitant de chaque occasion qu’elle avait de plaisanter avec lui.

« Mais non. On dirait un blessé de guerre, c’est plutôt sexy en fait. » Et de nouveau, elle lui tirait la langue. La taquinerie se rapprochait étrangement du flirt. « Puisque tu as mangé, je vais m’occuper de tout ça maintenant. »

Le corps de son ami s’approcha du sien alors qu’elle ne bougeait pas d’un centimètre, alors qu’elle plantait ses iris d’océan dans les perles d’ambre du beau blond. Et il s’approchait, s’approchait encore, jusqu’à faire doucement rosir la belle à la crinière des blés. Elle sentit presque son souffle s’accrocher agréablement à ses lippes. Et pourtant, elle n’eut guère droit à la suite logique qui l’avait pourtant fait fantasmer durant un millième de secondes. Il y avait des mois qu’elle n’avait pas eu ce genre d’affection, il y avait longtemps qu’elle n’avait pas autant espéré un baiser en réalité.

Aaron était là, logé au creux de son cou, faisant frissonner la peau de la jolie finlandaise. Ses mains posées sur ses hanches étaient douces, chaudes, comme si elles avaient trouvé leur place idéale. A ces remerciements, la douce lui répondit par une étreinte à son tour passant ses bras autour du cou de son ami. Bon sang, et son cœur qui ne cessait de s’activer, il le sentirait forcément … A son tour, elle nicha son nez dans la chevelure dorée toujours humide du pompier. Leurs gestes semblaient si naturels. Heureuse, Hanna sourit en étreignant un peu plus fort le jeune homme.

« De rien, je le serai toujours si tu le souhaites.  C’est le rôle d’une … petite amie.»


Toujours, peu importe son statut. Amie, fausse petite amie, ou autre, elle serait toujours là pour lui. Son pouce caressait lentement la peau de son dos, avant qu’elle ne se rende réellement compte de sa tenue. Elle était tout contre lui, à même la peau et cela lui était si agréable malgré les rougeurs qui paraient ses joues. La jeune Rajin aurait souhaité rester là, mais elle avait tout de même conscience que ce moment devait s’arrêter un jour, relâchant sa pression contre lui avant de venir déposer un doux baiser sur le front d’Aaron. Instinctivement, elle attrapa l’une de ses mains, jouant distraitement avec ses doigts.

« Je … je dois débarrasser et … m’occuper de tes soins. »

Lui lançant un regard presque triste, comme si le quitter lui arracherait le cœur, elle s’écarta de lui, attrapant les deux assiettes qu’ils avaient à peine touchées pour les ramener à la cuisine et les emballer pour mieux les conserver. Entre temps, elle s’adossa au plan de travail, portant une main à ses joues tellement chaleureuses. Dire qu’elle avait cru qu’il l’embrasserait. Non, pour être plus exact, elle avait espéré qu’il pose ses lèvres sur les siennes. Expirant doucement, elle reprit le chemin du salon, y revenant presque en sautillant.

« Je vais chercher ma trousse de soins ! »

La belle interne ne fut que de passage dans le salon, passant quelques minutes par la salle de bain afin d’y chercher son matériel. S’installer de nouveau aux côtés du bel anglais, elle commença à désinfecter soigneusement la plaie ornant son torse.

« Excuse-moi d’avoir été indiscrète tout à l’heure. Je suppose que ça a dû être difficile pour toi d’en parler. » Elle s’appliqua à lui faire un pansement digne de ce nom. « En tout cas, je trouve tes choix admirables. Tu as préféré suivre ta voie plutôt que de choisir l’argent, la célébrité. » Elle sourit, attrapant avec douceur son bras blessé pour examiner sa seconde plaie qu’elle désinfecta également. « Tu es quelqu’un de bien, d’adorable même. » Appliquant une nouvelle fois la pommade cicatrisante, elle passa ensuite au bandage. « Ton ex petite amie, elle ne méritait pas un homme comme toi. Tu trouveras bien mieux, un jour ou l’autre. »

Elle termina par un joli petit nœud avant de lui sourire, comme si de rien était, comme si elle n’avait pas songé une demi-seconde qu’elle était plutôt bonne candidate pour ce « poste » de petite amie. Il était si parfait et elle si … banale.

« Et voilà ! Maintenant, au lit ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Jeu 17 Mai 2018 - 19:44

Le pompier ne savait pas pourquoi. Il ne connaissait pas les raisons de son geste pourtant si naturel pour un couple amoureux. Seulement les deux jeunes gens n’étaient pas réellement un couple à proprement parler. Aaron se sentait si bien dans les bras d’Hanna, ses blessures et sa fièvre semblaient même disparaître au contact de la jolie Rajin. Il était capable de sentir les frissons de la jeune femme et lorsqu’elle lui rendit son étreinte un nouveau BOOM se faisait ressentir au sein de sa poitrine. A ce rythme sa cage thoracique allait céder, elle ne serait plus capable de contenir toutes ces émotions et surtout le cœur du capitaine commençait à faire des siennes. Aaron hésitait, relever la tête pour l’embrasser était si facile. Hanna elle-même semblait réceptive et pourtant il s’interdisait cet ultime geste. Il avait tellement déçu son entourage dans le passé et s’il venait à décevoir son amie cela serait trop dur. Non il devait lutter afin de ne pas céder, prendre son temps afin d’instaurer de solides fondations entre eux.

Elle disait que ce n’était rien, que c’était son rôle de petite amie. Oui mais… rien ne l’y obligeait. Ils n’étaient que tous les deux, personnes n’étaient là pour les observer. C’était sans doute pour cette raison que déjà il sentait la jeune femme « se décoller » de son étreinte pour déposer un baiser sur son front. Pourquoi là et non plus bas, sur ses lèvres ? Tout aurait été plus simple si elle avait pris les devants. Tout son corps le réclamait, son esprit tournoyait à cette seule pensée que la belle aurait pu véritablement l’embrasser. N’était-ce pas ce que lui avait fait un peu plut tôt avec cette étreinte surprise ? Aaron ne la quittait pas des yeux voyant l’embarra dans lequel elle se trouvait. L’envie de l’embrasser était toujours bien présente et si Hanna n’avait pas décidé de prendre la fuite…. Non le capitaine ne devait plus y penser, il ne devait pas jouer avec le feu. Il risquerait de se brûler, de la blesser… BOOM Et ce palpitant pourquoi faisait-il des siennes ? La fièvre ? Oui c’était à cause de la fièvre, il avait choppé un mauvais virus et voilà le résultat. Des hallucinations, des vertiges et des sentiments faussés. Il n’y avait que ça qui pouvait légitimement expliquer ces symptômes.

Ce regard triste qu’elle lui adressait, fut un déchirement intérieur pour le blond qui leva la main de quelques centimètres pour la rattraper. Ce n’était toutefois pas assez pour être visible et Hanna était déjà hors de portée. Il soupira reposant sa main sur le canapé. Comment pouvait-on être aussi couard ? L’idiot ! Appuyant ses coudes sur ses genoux il se prenait la tête, restant dans cette position quelques instants. Cette scène, cette étreinte faussée il se la repassait déjà en boucle cherchant à comprendre son erreur. A croire qu’il s’agissait d’une habitude mais ce fut la voix d’Hanna qui le rappela à la réalité, le pompier se redressant droit comme un I.

« Ha…. » Aaron n’eut pas le temps de prononcer son nom que déjà elle s’éclipsait en direction de la salle de bain. Il se leva dans le but de la suivre et se ravisa, s’essayant de nouveau. Pourquoi était-il comme ça ? Si pâle, au bord du malaise. Il avait pourtant mangé un peu. BOOM. Il sursauta quand son amie s’asseyait de nouveau à ses côtés avec le matériel médical adéquat. Il ne l’avait pas vu venir et avait été surpris. Elle attaquait ensuite les soins concernant la petite plaie du torse du blond avec précision. BOOM BOOM BOOM. Son organe de vie s’emballait une nouvelle fois mais de façon encore plus brutale. Ironiquement bien sûr, Aaron comprenait comment la belle avait fait pour détruire le défibrillateur tout à l’heure. Il souriait rien qu’à cette idée.

« Ne t’en fais pour tout à l’heure. Tout le monde connait cette histoire tu sais. » Boom. Elle venait d’appliquer le pansement sur son pectoral. « Tu trouves que j’ai bien choisi ? » BOOM. Elle venait d’attraper son bras, déclara qu’il était quelqu’un adorable et il ne répondit qu’avec un simple sourire gêné et des rougeurs sur ses joues. « Oui je… » Il avait failli… il avait failli lui dire qu’il pensait avoir trouvé la « bonne » avec elle. Cependant les bonnes mœurs lui disaient que c’était trop tôt. Il était indélicat pour un jeune homme que de se déclarer alors qu’il ne connaissait la jeune fille que depuis une semaine. Pourquoi et toujours cette même attitude de lâche ? Il était capable de se jeter dans les flammes pour autrui et il était incapable de se jeter à l’eau concernant ses sentiments.

En bon benêt Aaron acquiesça une fois les soins terminés et se leva, direction le lit d’Hanna. Un pas après l’autre son esprit cogitait de plus en plus sur cette curieuse soirée. Les interrogations fusaient et la panique le gagnait de plus en plus. A ce rythme il allait être bon pour une crise de panique comme jamais.

« Bon et bien bonne nuit Hanna. »

Avait-il en se tournant vers une dernière fois vers la blondinette. Les rougeurs étaient toujours présentes et il ne bougeait plus. Ses yeux ambrés étaient bien à l’abri derrière sa crinière blonde. Immobile comme une statue quelque chose l’empêchait de gagner le matelas qui avait l’air très confortable. BOOM. Un nouveau coup de son palpitant l’obligea cette fois à redresser la tête. Son regard croisant celui de l’interne en médecine. Il venait de lâcher. Il fallut une fraction de seconde au pompier pour effectuer la distance le séparant de la Rajin. Déjà il prenait les mains de la jeune femme avec une extrême délicatesse.

« Si je ne le fais pas, je vais le regretter toute ma vie. » Il marqua une pause comme si il était essoufflé. « Pardonnes moi. »

Ses mains encadrèrent alors le fin visage de son amie, ses pouces caressant ses joues. Et ses lèvres s’unissèrent à celles d’Hanna pour un tendre et doux baiser. Le premier de ce faux couple. Trahis par son corps, le capitaine de la cinquième division n’avait pas pu lutter contre ses pulsions, ses envies. Avoir été dans ses bras il ne pouvait avoir d’autre fin que ce baiser tant attendu. Lentement sa langue brisa la barrière pour rejoindre celle d’Hanna, pour se nouer et s’unir l’une à l’autre. L’échange ne dura que quelques secondes avant que le beau blond ne se retire, posant son front contre celui de son amie. Mais bon sang qu’est-ce qu’il avait apprécié ! Non il ne pouvait plus regretter un tel geste.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Jeu 17 Mai 2018 - 20:50

Etrange, il ne contestait pas le fait de prendre le lit de la belle. Elle sourit, heureuse qu'il soit assez à l'aise pour se permettre ce type d'intrusion. Elle se redressait à son tour, tout en lui souhaitant une bonne nuit, songeant à prendre une douche avant de s'aliter dans le canapé. La douce s'étira avant de constater que son ami restait immobile. Clignant des paupières, la blonde fronça un peu les sourcils.

"Aaron ? Tu ne te sens pas bien ?"

Pas de réponse, juste un regard étrange, perçant qui intriguait la demoiselle aux pupilles d'océan. Elle ne bougeait guère, le laissant la rejoindre, le laissant saisir doucement ses mains. Hanna leva les yeux, un air interrogateur marquant ses traits alors qu'elle tentait de lire dans ces iris d'ambre mystérieuses. Son coeur se hâtait dans sa poitrine, comme s'il cherchait à s'en échapper. Ses joues rosirent. De quoi parlait-il ? Pourquoi s'excusait-il ? Elle aurait voulu parler, mais sa gorge était soudainement sèche, la nervosité s'emparant du corps de la Rajin.

Son palpitant loupa un battement lorsque les douces mains du beau blond encadraient son visage. Cette douceur, cette tendresse, cette chaleur. C'était si apaisant. Elle aurait pu fermer les yeux pour savourer un peu plus ce contact, mais pourtant, Hanna ne pouvait s'empêcher de soutenir le regard intense de son ami. Puis il s'approcha, tellement, que la jeune femme n'eut plus de réel doute quant à ce qui allait suivre. En fait, elle n'était même plus à même de réfléchir à partir de cet instant où le souffle chaud d'Aaron envahissait ses lippes.

Il les posséda sans hésitation. Et cette fois, paupières closes, elle profita de ce doux contact. Elle l'avait attendue, elle avait été patiente, et elle était désormais récompensée de ces efforts. D'instinct, l'une de ses mains glissa sur la hanche de son partenaire. La fièvre s'était emparée de sa peau toute entière. La fièvre, ou autre chose ? Et le baiser se fut plus intense lorsque l'intrusion de sa langue se fit sentir. Surprise, ses joues se parèrent de rouge tandis que ses doigts libres trouvaient le chemin vers la nuque du basketteur.

Plus rien ne semblait exister autour d'elle, il n'y avait que lui et ce baiser bien trop tendre pour ne pas être irrésistible. La belle à la chevelure dorée entra dans la danse, jouant avec lenteur et sensualité avec la langue de son ami. Ces quelques secondes lui parurent tellement courtes et pourtant, son souffle saccadé prouvait à quel point l'échange avait pu être intense, brûlant. Elle rouvrit ses paupières, dévoilant ses prunelles bleutées subitement illuminées d'une lueur inédite pour le beau blond. Son front contre le sien, le coeur battant à tout rompre, elle flatta délicatement la joue du pompier, l'observant tout en se mordillant la lèvre.

"J'te pardonne pas Aaron, j'me venge."

Avec un soupçon de malice, ses dents aggripèrent ensuite la lippe inférieure du Suijin, ses doigts s'aventurant sur son cou pour ensuite descendre jusqu'à son torse. Posant sa paume tout contre le coeur du beau blond, elle initia un nouvel échange, lâchant sa lèvre pour lui voler un nouveau baiser de son propre chef. Le contact fut tout aussi tendre, tout aussi délicat. Une main logée sur sa nuque, l'autre remontait jusqu'à l'épaule bien dessinée du bel anglais. La douce ne pouvait s'empêcher de parcourir cette peau si chaude, si agréable au toucher.

Et le baiser fut rompu par la jolie blonde qui posa son front contre le torse de son "ami", haletante. Elle dissimulait son teint empourprée, ce sourire béat de petite fille ayant rencontré son prince. Définitivement, il lui plaisait beaucoup, cet homme adorable. "Je sais que ... tu voulais me connaitre plus avant mais ..." Sa main chercha la sienne, entrelaçant ses doigts aux siens alors qu'elle releva la tête vers lui, dévoilant ses rougeurs et son regard pétillant. "Et si on essayait, pour de vrai, tous les deux ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Lun 21 Mai 2018 - 14:30

Habituellement, suite à un tel geste, Aaron aurait pensé aux conséquences, à la réaction de la belle Hanna mais pas cette fois. Le pompier avait remarqué cette petite lueur dans le regard de son amie, cette petite étincelle qui ne demandait qu'à s'embraser pour devenir un grand feu. Il ne regrettait rien. Comment le pouvait-il ? Durant toute l'après-midi il y avait eu des signaux. Des sourires, des rougeurs sur les joues, des marques d'affection... ce baiser était la conclusion logique et tant pis s'il intervenait trop tôt, il ne pouvait pas renier ce qu'il ressentait. Aaron regardait donc Hanna, cette dernière se mordait la lèvre tout en caressant la joue du pompier.

La scène qui suivit, Aaron ne l'avait pas vu venir et encore moins imaginé. La blondinette venait attraper la lippe inférieure du jeune homme et ses doigts parcouraient le torse musclé du soldat du feu. Hanna l'avait finalement bien pris et semblait en vouloir plus. Lachant la lèvre, elle venait l'embrasser prenant les devants d'un nouvel échange tout aussi bon que le précédent. La Rajin rompa l'échange pose sa tête contre le torse d'Aaron qui n'en revenait toujours pas, surtout après les déclarations de son amie. L'interne voulait donc devenir sa petite amie, réellement. Cette comédie n'avait même pas duré une journée qu'elle s'était prise au jeu.

Pour le capitaine de la cinquième division la question ne se posait même pas. Il voulait tenter l'expérience ce qui était un miracle en soit. Depuis sa malheureuse relation sur le continent il n'avait jamais fréquenté personne. Une incroyable aventure était sur le point de naître, un obstacle que ce matin même, le jeune blond aurait qualifié d'insurmontable. Les doigts des deux étaient entrelacés l'un à l'autre, l'autre main d'Aaron caressait la chevelure des blés d'Hanna. Il se sentait apaisé bien que la peur ne mettrait sans doute pas très longtemps à pointer le bout de son nez.

"Je-j'espérai que tu dises ça. Je veux essayer... même si je commence déjà à avoir la frousse."


L'ancien basketteur universitaire enlaça la belle rajin suite à ces quelques mots qu'il venait de prononcer. Déjà il devenait accroc à ces belles étreintes pleines de chaleur. Et maintenant que devait-il faire ? Il n'avait aucune idée de l'attitude à adopter. Que devait-il faire en qualité de petit ami ? L'embrasser de nouveau ? Continuer à la caliner ainsi ? L'heure était à un choix crucial et Aaron ne devait pas se planter sous peine d'être ridiculeusement ridicul. Non il ne devait pas commencer comme ça, Hanna connaissait ses craintes et ses problèmes antérieurs.

Toujours avec la jeune femme dans les bas, il déclara : "Euh... tu sais ce que je dois faire maintenant ?"

Même si Hanna ne pouvait le voir dans cette position, Aaon arborait une petite moue genée.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Lun 21 Mai 2018 - 16:02

Ne dit-on pas que la vie est pleine de surprises ? Ces derniers jours, Hanna semblait avoir vérifié la véracité de ces faits. Une semaines auparavant, elle avait rencontré fortuitement un pompier, timide et maladroit, blessé durant l'une de ses interventions. Puis, celui-ci l'avait sortie d'un mauvais pas, avant qu'elle ne le ramène chez elle afin de le soigner. La jolie blonde avait à ce moment appris quelques petites choses au sujet du dénommé Aaron. En plus d'un bel homme, la douce avait découvert le côté gentil et attachant du bel anglais.

Et désormais, après une journée des plus étranges où les deux jeunes gens n'avaient fait que se tourner autour et se déclarer comme "faux couple" pour des raisons pratiques, un rapprochement avait eu lieu. La belle à la chevelure dorée n'avait pas été dupe quant à ce qu'elle ressentait, son ami lui plaisait beaucoup, il était le type d'homme étant capable de la faire chavirer.

Ce baiser qu'il lui avait volé fut comme une révélation. Les joues roses, le coeur au bord de l'implosion, la jeune Rajin n'avait vu que le lui rendre avec tout autant de tendresse. Elle qui s'était voilée la face quant aux raisons qu'elle avait de vouloir revoir Aaron, avait fini par découvrir ce qu'elle voulait réellement. Là, tout blottie contre lui, leur relation, la "vraie" cette fois, débutait enfin avec autant de maladresse qu'un couple d'adolescents.

Le beau blond était adorable, à lui exposer naïvement ses craintes. Il semblait émotionellement fragile, et pourtant, elle se sentait en sécurité dans ses bras. Humant le parfum de sa peau, elle restait dans les bras de son désormais petit ami. Un sourire jusqu'aux oreilles, elle se faisait violence pour ne pas goûter un peu plus la peau de son torse lorsqu'elle déposa un baiser à cet endroit.

L'oreille collée à sa cage thoracique pour écouter les bruissements de son coeur, la belle resserait ses doigts autour des siens avant de relever la tête pour constater ces rougeurs et cette moue gêne tellement mignonne qu'il arborait. Elle ressentait son stress, cette peur de ne pas faire les choses comme il le fallait. Et la blonde le rassurerait de son mieux.

"Hey, Aaron, ne t'en fais pas ..."

Comme si c'était naturel, même si le visage de la douce s'en trouvait toujours empourpré, Hanna glissa ses bras autour du cou de son beau blond. Oui, SON beau blond, elle devrait s'y habituer désormais. Cette relation semblait précipité, mais elle était pourtant ravie de découvrir cet homme en tant que petite amie. Elle glissa ses doigts dans ses cheveux dorés avant de reprendre la parole.

"Sois simplement toi-même et fais ce dont tu as envie. Va à ton rythme, je ne te forcerai à rien, tu es bien trop craquant au naturel !"

Elle lui offrit un sourire rassurant, se hissant sur la pointe des pieds pour lui voler un baiser furtif avant de le relâcher, tout de même à contre coeur. Elle se connaissait, elle connaissait les débordements d'affection dont elle était capable lorsqu'elle était en couple. Elle se nourrissait de baisers, d'étreintes perpétuelles. Mais prenant en compte la réserve de son partenaire, elle ferait de son mieux pour ne pas le mettre mal à l'aise. Pourtant, la voilà déjà qu'elle jouait avec la mèche dorée de son bien aimé, dégageant son front tout en le contemplant d'un air tendre.

"Laisse toi aller à tes instincts, comme maintenant, ça me convient parfaitement." Caressant sa joue, elle la pinça doucement de manière taquine. "Je fais une piètre petite amie, je te retiens alors que tu devrais déjà être au lit avec cette fièvre !"

Attrapant sa main, elle l'incita à la suivre jusqu'à son lit, le poussant doucement qu'il s'allonge sous les draps. Une fois bordé, Hanna couvrit le jeune homme pour qu'il soit bien au chaud avant de déposer un doux baiser sur son front.

"Repose-toi bien ..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Lun 21 Mai 2018 - 19:38

Faire ce qu'il avait envie ? Aaron n'osait même pas penser à la réponse à cette question. Il avait bien trop de respect pour sa petite amie pour avoir de telles pensées. En tout cas la belle rajin, elle, ne semblait pas avoir froid aux yeux... à moins que le capitaine de la cinquième division ne se méprenait comme à son habitude. Le sportif était le roi des sous-entendus malheureux et des doubles sens tout aussi malheureux eux aussi. Puis cet adjectif, craquant, qu'est-ce que ça voulait dire exactement ? Et voilà même pas cinq minutes qu'il était en couple avec la plus belle fille de l'île que déjà il commençait à psychoter ! Se moquait-elle de lui ? Ce n'était pas le genre mais il était vraiment qu'il avait l'air d'un idiot avec ses hésitations et cet aveux de faiblesse.

"Tu trouves que je suis craquant ?" Demanda-t-il finalement. Sa légendaire naïveté reprenant le dessus. Aaron n'eut pour seule véritable réponse qu'un baiser furtif réussissant à le rassurer instantanément. Les baisers d'Hanna avaient l'effet que pourrait avoir un remède miracle ! Si tout le monde réagissait comme lui, la Finlandaise aurait pu être très utile au sein de la caserne ! Et oui, un baiser et tous les mots étaient guéris comme par magie !

"Mes instincts ?" Et déjà Aaron se sentait mal. C'était comme lorsque la belle lui avait dit de faire ce qu'il avait envie. Mais le basketteur n'était pas un animal qui ne pensait qu'avec son service trois pièces, non ! Il nourrissait des sentiments sincères pour la future doctoresse et il voulait faire les choses comme il faut. "Ah mais non c'est moi qui suis un piètre petit ami. Même pas cinq minutes que nous sommes ensemble que je panique déjà." Il pouffa de rire avant de déposer un baiser sur le coin des lèves de sa petite amie, n'osant pas reprendre possession de ses lippes comme il l'avait fait un peu plus tôt pour se déclarer.

Fatigué, l'anglais n'opposa aucune résistance quand Hanna l'amena à se coucher dans son propre lit. Pourtant, il attrapa la main de la jeune femme pour la retenir. Rouge comme une pivoine il ne voulait pas qu'elle s'éloigne trop de lui. Il avait honte de l'admettre mais il voulait encore qu'elle profite de son étreinte et pourquoi pas....

"Reste s'il te plait. Je... dors avec moi ! En tout bien tout honneur, ne vas pas te faire d'idées surtout. Je te promets que je me tiendrai tranquille." Il marqua une pause. "C'est juste que je me sens bien avec toi et on pourrait profiter pour en apprendre un peu plus l'un sur l'autre ? Je veux tout savoir sur toi."

Il n'avait toujours pas lâcher la main de sa douce. Il ne voulait pas.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Lun 21 Mai 2018 - 21:36

Craquant ? Oui, il l'était. A croquer, même. Mais Hanna jugea utile de le garder pour elle, pour ne pas affoller le beau blond avec ce genre de propos. Il finirait par succomber si elle mettait trop son coeur à contribution. Elle aimait ce côté naïf et candide qu'il avait, mais ne voulait guère en abuser. Ce baiser ferait l'affaire et satisferait son propre désir de contact avec son bel anglais. Elle lui laisserait le temps nécessaire afin qu'il prenne confiance en lui, afin qu'il prenne des initiatives de lui-même. Et ce timide baiser sur le coin des lèvres était la preuve que son élan impulsif s'était calmé.

Elle le sentait fiévreux, épuisé et ne voulait guère le forcer à rester debout ou même éveillé dans de telles conditions. Sa santé comptait plus que les désirs d'afection de la belle à la crinière dorée. Elle le borda avec douceur et tendresse, comprenant à cet instant qu'elle était heureuse d'être celle qu'il avait choisi pour tenter une nouvelle expérience amoureuse. Elle le lui avait promis, elle prendrait soin de lui.

Un pas et le beau basketteur la retint d'une main. Elle n'en était pas fâchée, plutôt attendrie au vu des nouvelles rougeurs parant le visage du blond. Cette fois, elle était bien consciente que ce n'était pas à mettre sur le compte de la fièvre. Son coeur fit un petit bond. Elle était fière d'elle, de le mettre dans cet état. Sa requête eut tout de même don de la surprendre, de la faire rougir à son tour. Pourtant, Hanna n'en fut pas gênée, bien au contraire. La douce lui offrait de nouveau ce regard tendre alors qu'elle se penchait vers lui, flattant sa joue chaude avec délicatesse.

"D'accord, je resterai avec toi cette nuit. Moi aussi, je veux tout savoir de toi, Aaron."

Sa main emprisonnée caressait lentement la sienne, comme pour le rassurer avant qu'elle ne reprenne la parole. Les aveux d'Aaron lui faisaient plaisir. Qu'il se sente bien en sa présence lui faisait chaud au coeur.

"Laisse-moi juste quelques minutes le temps d'enfiler un pyjama. Je fais vite, je te le promets."


Reculant de quelques pas tout en libérant doucement sa main, elle lui sourit avant de se détourner pour rejoindre la salle de bain. Une fois la porte fermée, la douce resta un instant immobile, tentant de réaliser ce qu'il venait de se passer. Elle ferma les yeux, se remémorant ce baiser qu'il lui avait volé sous l'impulsion. A cette simple songe, son coeur s'alerta de nouveau.

Elle ôta légèrement ses chaussures, puis l'intégralité de ses vêtement et accessoires. S'observant dans le miroir, elle libéra sa longue chevelure blonde de son habituel ruban rouge, les brossant soigneusement tout en pensant à celui qui l'attendait entre ses draps. Il y avait longtemps, qu'elle n'avait pas dormi avec quelqu'un, un homme qui plus est. Un homme fabuleux et gentleman. Elle se démaquilla rapidement, ne portant que très peu d'artifice avant de fouiller l'un de ses tiroirs pour en sortir un joli pyjama short rose pâle plutôt sobre et élégant avec un simple petit noeud au niveau du décolleté du débardeur.

Enfin prête, elle sortit de la pièce, la mine enjouée dès que son regard croisa les perles azurés de son petit ami. "Je n'ai pas été trop longue, j'espère !" Elle s'approcha de lui, pieds nus, se stoppant devant le lit alors qu'elle rosissait légèrement. Ils allaient être un peu à l'étroit, tous les deux dans ce petit lit. Levant les couvertures, elle se glissa dans cet espace chaleureux et confortable. D'ailleurs, en présence du beau pompier, il l'était bien plus que d'habitude. Par manque d'espace, elle se retrouva bien vite nez à nez avec l'élu de son coeur et par pure taquinerie, elle déposa un petit bisou sur le nez de celui-ci.

"Je ... peux ?"


Rougissante, elle n'attendit pas la réponse de son interlocuteur, se lovant au creux de ses bras pour se trouver au plus proche de lui. Elle en avait oublié la semi-nudité du bel anglais qui était bien loin de lui déplaire. Sans arrière-pensée, elle glissa ses doigts sur ses hanches, lui souriant de manière candide avant de se nicher dans son cou, tentant de calmer les battements effrené de son palpitant.

"Moi aussi ... Je me sens bien près de toi."

Tellement bien, qu'elle parsemait déjà son cou de multiples baisers innocents. Aaron se rendrait bien vite compte que la jolie blonde était friande de ce type de contact. Il fallait qu'il s'y habitue. Ecartant son visage de sa peau, elle vint poser sa tête sur un oreiller, face à son petit ami. La jeune Rajin était calme, apaisée, alors qu'elle veillait à ce que les couvertures les recouvrent tous les deux.

"Je t'écoute, que veux-tu savoir sur moi. Une question, chacun son tour, d'accord ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Mar 22 Mai 2018 - 19:20

Aaron ne se voyait pas rester seul dans ce lit tandis que sa petite amie occuperait le canapé. De plus, comme il lui avait signalé il se sentait bien près d’elle, trop bien. Il avait donc retenu Hanna tout en espérant qu’elle ne se sente pas offusquée d’une telle demande. Un homme et une femme dans un même lit, cela pouvait signifier tellement de chose. Cependant une partie d’Aaron savait très bien qu’Hanna ne prendrait pas mal sa demande et d’ailleurs l’expression de son visage conforta très rapidement le pompier. La rajin caressa la joue du blondinet tout en acceptant sa proposition. Heureux, le capitaine offrit alors son plus beau sourire à sa belle. Belle qui s’éclipsa vers la salle de bain pour enfiler un pyjama.

Epuisé, Aaron fixait le plafond tout en attendant sa petite copine. En une journée sa vie venait de prendre une tournure inédite et curieusement cela ne lui déplaisait pas. Bien qu’honnêtement il appréhendait cette nuit à venir. Et si dans son sommeil il avait des gestes malheureux à l’encontre d’Hanna ? L’angoisse ! Elle pourrait le prendre pour un pervers.

« Non du tout. »
Il rougissait une nouvelle fois devant la tenue d’Hanna. « Tu es magnifique, vraiment ! » Bien qu’il ne mentait pas, cette fois c’était bien la fièvre qui le rendait aussi familier avec son amie qui était en train de prendre place à ses côtés. Le blondinet s’écarta un maximum pour laisser le plus de place possible. Hanna demandait ensuite une sorte d’autorisation avant de venir s’installer dans les bras d’Aaron qui ne bougeait plus d’un pouce, totalement intimidé par la situation.

Il frissonnait lorsqu’il sentit les doigts d’Hanna passer près de sa hanche et il n’aurait fallu que d’une seule étincelle pour allumer la mèche. Ce début de relation était si différent de ce qu’il avait connu par le passé.

« Je… je crois que j’aimerai être malade plus souvent. »
Finissait-il par déclarer avant d’embrasser la chevelure dorée de sa partenaire. Partenaire qui avait fini par dire un peu avant qu’elle se sentait bien également avec lui. Et il frissonnait à nouveau devant les baisers dans le cou qu’Hanna lui imposait, une simple étincelle….

« Doucement, je reste un homme Hanna. »

Il chatouilla la Rajin avant de répondre à sa question :

« Bien sûr, chacun son tour ! » Il marqua une pause, réfléchissant à une possible question avant de déclarer : « Hum… tu aimes la musique ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Mar 22 Mai 2018 - 19:51

Magnifique, c'était ce qu'il pensait d'elle. Et pourtant, sa tenue était loin d'être l'une des plus belles. Elle était en pyjama, décoiffée, démaquillée. Il n'y avait qu'un petit ami pour faire ce genre de compliments dans de telles conditions n'est-ce pas ? Maintenant blottie contre lui, au creux de ses bras si chaud, Hanna ne pouvait s'empêcher de profiter de la peau si douce du jeune homme, la caressant de ses doigts et de ses lèvres, lui procurant quelques délicieux frissons. C'était une chose que la jolie Rajin adorait : donner de l'effet à sa moitié. Elle en avait presque oublié ce sentiment de satisfaction qui en découlait.

Des mots plutot subjectifs la stoppèrent. Elle rosit. En réalité, l'idée de lui faire perdre le contrôle ne lui déplaisait pas du tout, mais elle se devait de respecter sa réserve. Mais son épiderme était si délicieuse, il sentait si bon ... Un rire s'échappa de sa gorge lorsque les doigts de son beau blond vinrent la chatouiller taquinement. Elle se calma bien vite, même si son sourire ne quittait pas ses lippes. Une première question de la part du pompier. La belle à la crinière dorée aimait ce type de "jeu", elle s'y prendrait bien vite.

"Oui, j'aime la musique ! D'ailleurs, je pense qu'Oli me renierait si ce n'était pas le cas !"

Elle se mit à rire en imaginant la réaction de son jumeau si elle lui avait annoncé ne pas aimer la musique.

"D'ailleurs, j'ai hérité des mêmes gouts que lui. La pop, le rock ... Et toi ?"

Il était normal qu'elle lui retourne la question, non ? Sans qu'elle ne s'en rende réellement compte, ses doigts s'aventuraient de nouveau sur le visage d'Aaron. Ces gestes de tendresse étaient inévitables pour elle. La jolie blonde le laissait répondre tout en réfléchissant à sa prochaine question. Oui, bon, elle trichait un peu car techniquement, cela ne faisait pas une, mais deux questions !

"Hmm ... Je sais quelle est ton année de naissance, mais tu ne m'as pas donné le jour. Alors, c'est ça que je veux savoir ? Une petite amie se doit de connaître la date d'anniversaire de son amoureux, non ?"

Et là voilà qu'elle écartait cette mèche dorée qui avait tendance à voiler le regard d'ambre du bel anglais. Jouer avec sa peau, avec ses cheveux, c'était une chose qu'elle avait réprimé jusque là. Oui, il avait réellement de beaux yeux, son petit ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Ven 25 Mai 2018 - 19:51

Le frère de sa petite amie était donc un fan inconditionnel de musique… lors d’une éventuelle rencontre Aaron avait donc intérêt de réviser ses classiques ! Non pas que le jeune couple en était déjà à se présenter leurs familles mais dans l’éventualité Aaron ne voulait pas être surpris. Mais quel genre de musique ? Du rock ? Du rap ? Du reggae ? Il y en avait tellement ! Heureusement et ce après un petit rire dont le capitaine de la cinquième division ne pourrait jamais se lasser il eut la réponse. Du pop et tu rock donc. Avant de répondre à sa douce, il cherchait le style de musique qu’il aimait. Il écoutait un peu de tout en général mais s’il fallait en choisir hein…

« Hum du rock je dirais… Oui c’est généralement ce que j'écoute avant un match de basket. Mais il faut que ça pulse, que la musique me permette de m’isoler et faire le vide. Je pourrais te faire écouter à l’occasion. »

Curieusement, il s’était habitué au petit « tripotage » de la rajin ou alors était-ce à cause du petit stress que lui causait ce jeu des questions réponses. Et en parlant de stress… Aaron eut une montée de tension quand l’interne lui demanda plus d’informations concernant sa date de naissance. Par peur, il n’avait pas osé lui avouer que son anniversaire tombait exactement le même jour que celui de sa petite amie. Devait-il éluder la question ou enfin lui avouer ? Démarrer une relation avec un mensonge n’était pas forcément conseillé.

« Je note que tu as eu le droit à deux questions à la suite Mademoiselle Hiroven…. » Répondit-il en lui tirant la langue avant que son visage ne trahisse sa gêne. « Oui au propos de ma date d’anniversaire je te dois des excuses. Je n’ai pas osé te l’avouer de peur que tu ne veuilles pas me croire mais je suis né exactement le même jour que toi. »

Sans réellement le vouloir, Aaron arborait désormais une petite moue semblable à celle que ferait un bébé labrador voulant se faire pardonner. Techniquement il n’avait pas fait de bêtise, il n’avait juste pas préciser le jour mais sa belle pourrait mal le prendre. Stressé, ne pouvant attendre le verdict de la jeune femme il s’empressa d’ajouter :

« Pour me faire pardonner je t’offre tous les milk-shakes à la fraise que tu veux ! » Il marqua une courte pause avant de marmonner : « Et je passe mon tour pour les questions…. »

Il s’agissait là d’une proposition honnête après tout .



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Sam 26 Mai 2018 - 20:35

Ils apprenaient doucement à se connaître. Un passage obligé maintenant que le couple avait quelque peu brûlé les étapes. Hanna fut heureuse d'entendre qu'ils s'accordaient plutôt bien concernant leurs goûts musicaux et avait plutôt hâte de savoir ce que son petit ami avait à lui faire écouter. Et la jolie finlandaise était avide d'en apprendre un peu plus sur lui, enchainant par une nouvelle question relativement légitime.

Mademoiselle Hiroven. La douce rougit, observant le jeune homme d'un air mélangeant captivation et émerveillement alors qu'il se permettait de lui tirer la langue. Son coeur loupa un battement, il était vraiment trop mignon ce Aaron. C'était un fantasme étrange qu'elle avait là. Mais les mots de son interlocuteur la fit redescendre sur terre. Il semblait gêné, la Rajin ignorait pourquoi, jusqu'à ce qu'il lui révèle un "terrible" secret. Ils avaient vu le jour exactement à la même date, la même année. Une coïncidence relativement étrange et pourtant, le beau blond n'avait aucune raison de mentir à ce sujet.

Et cette moue adorable qu'il arborait, il était bon à être dévoré tout cru. La belle à la chevelure des blés sourit, se mordit la lèvre quelque peu amusée par la réaction du bel anglais. Il cherchait à se faire pardonner pour une chose qui ne le nécessitait guère. L'étudiante en médecine lui en était tout de même reconnaissante, c'était sans doute la première fois qu'elle sortait avec un homme aussi attentionné.

Elle ne put s'empêcher. Toute sourire, elle approcha son visage du sien, plantant ses pupilles d'océan dans les siennes. Elle hésita un instant, leurs lippes séparées seulement de quelques minimes centimètres. A la dernière minute, la douce bifurqua, déposant ses lèvres sur son nez avant de s'écarter, la mine taquine. Ce n'était guère anodin, elle s'était simplement rendue compte que son petit ami avait besoin d'un peu plus de temps pour s'adapter à leur nouvelle relation.

"Tu n'as pas besoin de te faire pardonner, mais c'est d'accord pour les milkshakes, mais seulement si on les partages tous les deux ! Et ... qu'on passe notre anniversaire ensemble !"

Ce fut à elle, cette fois, de lui tirer la langue, heureuse de ce petit piège qu'elle instaurait. Leur complicité se forgeait d'elle-même sans qu'aucun d'eux de la pousse de lui-même. Hanna s'installa sur le dos, observant le plafond en réfléchissant.

"Hmm ... Une autre question ... Ah ! J'ai trouvé ! C'est quoi ton plat préféré ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Sam 26 Mai 2018 - 22:35

Ce n'était pas bien méchant de la part du jeune capitaine de la cinquième division de l'île de ne pas avoir déclaré tous les détails de sa date de naissance. Pourtant il s'en voulait sincèrement, surtout il avait peur de la réaction de sa petite amie. L'avis d'Hanna comptait énormément pour le jeune blond même si leur relation n'en était qu'au début. Au delà de sa petite amie, l'interne en médecine avait été sa première véritable amie sur l'île si l'on exceptait son fidèle second Jean-Philibert. Dans l'attente d'Hanna, Aaron voyait son palpitant s'emballer imaginant comme à son habitude une multitude de scénarios possibles. Sauf qu'au regard d'Hanna il comprit.... Elle n'était pas en colère, elle semblait attendrie par la naiveté et la sincèrité du basketteur. Ouf !!

"D'accord pour toutes tes conditions !" Répondit-il dans la précipitation sans relever que leurs anniversaires étaient dans un peu plus de six mois. Il bloqua quelques secondes plus tard réalisant ce que cela impliquait. Seulement ce n'était pas si genant en réalité surtout que ça voulait dire qu'Hanna se projetait déjà. Il aurait pu paniquer sauf que ce n'était pas le cas. Hanna était si agréable et gentille qu'il n'appréhendait pas. Autant y aller par étape et commencer avec les milkshakes non ?

"Mon plat préféré ? Rien ne se démarque mais je suis beaucoup viande blanche à cause du travail et du basket." Il marqua une pause avant de reprendre : "Tu vas croire que je suis superficiel... mais c'est juste que je suis obligé de faire attention à mon corps pour le travail et les matchs de basket."

Tout comme Hanna, le blondinet s'était mis à regarder le plafond de l'appartement. C'était à son tour de trouver une question, d'en apprendre plus sur sa petite copine. Il allait se prononcer, poser sa question losqu'il fut pris d'un nouvel éternuement.

"Atchoummmm..."

Aaron s'était redressé sous l'impulsion, un besoin de respirer presque vitall il se retourna ves Hanna.


"Désolé, c'est pas très fameux pour toi de dormir avec un malade. Tu veux que je prenne le canapé ? Sinon pour la question... que préfères-tu chez un homme ?"


Il y avait plus subtil mais peut-être qu'avec cette réponse il pourrait s'améliorer, pour elle.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Dim 27 Mai 2018 - 13:31

Il était plutôt difficile de choisir une question en particulier quand on veut tout savoir sur l'autre. Certainement que la soirée ne suffirait pas. Hanna tentait de privilégier les principales afin d'être en mesure de satisfaire son petit ami. La nourriture en faisait partie, elle qui n'hésitait pas à s'activer derrière les fourneaux. Cela lui changerait de ne plus cuisiner pour elle seule parfois. C'était viande blanche pour Aaron, pour une raison diététique. La douce eut soudainement honte, elle qui ne faisait pas toujours attention à ce qu'elle mangeait bien qu'elle ne prenait que très peu de poids la plupart du temps.

"Non, je te ne trouve pas superficiel. Au contraire, c'est plutôt bien de prendre soin de soi."


Les yeux rivés sur le plafond, un sourire aux lèvres, elle détourna le regard vers son compagnon lorqu'il éternua bruyamment. Elle en avait presque oublié qu'il était souffrant après tout ce qu'il venait de se passer. Malgré le peu de temps qu'ils avaient passé ensemble, la jolie blonde  n'était pas trop le voir dans cet état. Pour rien au monde, elle ne souhaiterait qu'il quitte son lit à cet instant. C'était ce qu'elle voulait lui répondre avant de se laisser surprendre par la question plutôt explicite du jeune homme.

Hésitant un instant, elle se redressa, se plaçant derrière lui pour l'enlacer par la taille, son front collé à son dos. "Hors de question, tu restes avec moi. Si je tombe malade, ce sera à toi de t'occuper de moi." Elle pouffa de rire, resserrant son étreinte alors qu'elle rougissait de par sa position. "Ce que je préfère chez un homme ? Et bien ... j'aime qu'il soit gentil, attentionné, protecteur ... Qu'il soit tendre et honnête."

En réalité, son type d'homme n'était pas bien loin, elle l'avait dans ses bras. Mais la belle à la crinière dorée ne l'indiqua pas clairement, certainement reconnaitrait-il ces traits de caractère qu'il possédait. Elle finit par le relâcher, l'incitant à s'allonger alors qu'elle se tournait vers lui afin de poser son front contre le sien.

"Tu es encore fiévreux. Il faut que tu dormes maintenant, on aura tout le temps d'apprendre à se connaître. Prépare-toi simplement à répondre à ta propre question te concernant !"

Se mordillant la lèvre, elle planta son regard d'océan dans le sien, tendre et doux.

"Est-ce tu veux bien ... m'accorder un dernier baiser ... avant que l'on ne s'endorme ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Masculin Date d'inscription : 30/10/2017
Occupation : Pompier Professionnel
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 148

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Dim 3 Juin 2018 - 11:21

Oui le basketteur prenait soin de son corps et peut-être même un peu trop. Il ne faisait que ça durant ses maigres temps de repos. Course à pied, musculation en tout genre et basket étaient ses seuls passe-temps. Aaron avait même trouvé un petit terrain "outdoor" permettant de jouer au street-basket non loin de sa précieuse petite caserne. L'alimentation particulière et inhérente à ce genre de chose était surtout présente afin de lui permettre d'être le plus performant possible, c'était plutôt donc une contrainte. Quoi qu'il en soit Hanna ne semblait pas trouver cela superficiel bien au contraire à l'écouter. Elle trouvait donc ça bien ce qui plaisait au jeune homme. Jeune homme qui d'ailleurs voyait de nouveau ses joues se teinter de rose à cette petite remarque.

Aaron éternuait ensuite et proposa de quitter le lit d'Hanna afin de ne pas la contaminer ou du moins ne pas augmenter les risques. Et bien qu'il s'y attendait la jeune femme refusa catégoriquement cette proposition. Désormais redressé, le beau blond n'avait pas senti sa belle venir l'enlacer par la taille, une autre marque d'affection qu'il appréciait tout particulièrement. Bien que la jeune interne ne pouvait le voir il souriait lorsqu'elle mentionna le fait qu'il devrait prendre soin d'elle si jamais les rôles venaient à être inversé. Une chose était certaine, il ne s'en priverait pas ! Hanna n'hésitait pas à pendre soin de lui alors l'inverse était obligatoire.

La réponse de la blondinette face à la question du capitaine des pompiers le faisait sourire encore plus et il préféra une nouvelle fois garder le silence. Il ferait ce qu'il faut pour être le petit copain idéal et sans fausse modestie il pensait déjà avoir les qualités requises par la belle rajin. Cette dernière l'incita calmement à se recoucher et vint poser son front contre le sien. Elle voulait qu'il dorme et il devait bien avouer que cette idée n'était pas déplaisante au regard du contre coup qu'il était en train de subir. Elle le taquina lui demandant de répondre à une ultime question et quelle question ! Hannah voulait un nouveau baiser. Légèrement nerveux le blondinet étendit le cou pour venir poser ses lèvres contre celles de sa douce.

Toujours d'abord timide et tendre le baiser devint rapidement beaucoup plus passionné, Aaron s'était même redressé étant emporté par sa propre fougue. Cette fille arrivait à le transformer ce qui était excitant et effrayant à la fois. Stoppant l'échange tu lui carressais la joue avant de murmurer:


"J'ai hâte d'être à demain matin pour te voir de nouveau...."


Il déposa un baiser sur la joue de sa petite amie avant de l'enlacer et de fermer les yeux. Il ne tarderait sans doute pas à s'endormir profondément.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 07/09/2017
Occupation : Etudiante en médecine
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 132

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
6 ★ - Divine
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   Lun 4 Juin 2018 - 19:58

Hanna était gourmande, bien trop gourmande concernant les lippes du beau blond qui était désormais son petit ami. Quoi de mieux qu'un baiser de l'être aimé pour passer la meilleure des nuits ? Un voile rosé parant ses joues, la belle à la crinière des blés patienta, contemplant de ses pupilles brillantes le visage du jeune homme. L'ombre d'un instant, elle crut qu'il le lui refuserait mais ses douces lèvres lui prouvèrent le contraire. Un sourire sur les siennes, elle répondit à ce tendre baiser alors qu'elle le sentait s'enflammer. Si son visage s'empourprait, la Rajin était loin de refuser cette pointe passionnée qu'Aaron apportait dans leur échange.

Un frisson parcourut son échine lorsqu'elle sentit la caresse de ses doigts sur sa joue. Elle rouvrit lentement les paupières, plantant ses prunelles d'azur dans l'ambre des siennes. Si ses mots la surprirent, elle n'en fut pas moins heureuse de les entendre. Le coeur tambourinant, le regard pétillant, elle colla délicatement son nez au sien.

"Moi aussi ..."
lui murmura-t-elle en retour.

Lui rendant ce baiser sur la joue avec un air taquin, la jolie blonde se blottit contre le bel anglais. Même si sa chaleur provenait certainement de la fièvre, elle ne pouvait qu'en profiter pleinement. Ah, que lui avait-il donc fait ? Pour que ses joues se teintent indéfiniment en sa présence ? Pour que son coeur manque de cesser de battre à chacun de ses regards, de ses sourires ? Pour qu'une envie irrépressible ne s'empare d'elle dès qu'elle pose les yeux sur ses lippes ? Un battement, deux ... Puis cent. Et déjà, paupières closes, la douce sombra dans le sommeil le plus profond. Avant même, qu'elle ne trouve une réponse à cette question pourtant si évidente.

***

Des doigts chauds posés sur sa hanche, la belle finlandaise se mordit la lèvre en souriant. Lentement, elle ouvrit les yeux, se trouvant nez à nez avec son bel endormi. Celui-ci semblait encore profondément assoupi alors que sa main se trouvait déjà baladeuse. Rosissant, elle l'attrapa lentement, la retirant à contre-coeur. Non pas qu'elle n'aimait pas ce contact, bien au contraire, mais Hanna savait que son compagnon en serait gêné, s'il se prenait lui-même en flagrant délit.

Discrètement, elle logea sa main sur sa joue, passant presque imperceptiblement ses lèvres sur les siennes pour un baiser furtif. Puis, après l'avoir observé quelques instants, avec un sentiment de bonheur et de fierté, elle se déroba à lui, veillant à ne pas l'éveiller. S'étirant en baillant, elle se dirigea vers la cuisine. Elle avait si bien dormi ! Elle était de si bonne humeur !

Sautillant presque vers son réfrigérateur, elle en sortit quelques ingrédients de sorte à pouvoir faire quelques pancakes. Elle ne savait pas ce qu'il aimait, et espérait lui faire plaisir grâce à cette attention. Faisant le moins de bruit possible, elle prépara le tout sur un plateau. Pancakes, sirop d'érable, tartines briochées, confiture de fraise, jus d'orange et mug de café, Hanna pensait être parée à tous les goûts.

Avec précaution, espérant ne pas jouer les miss catastrophe, elle parvint à poser sans encombre le plateau de douceurs matinales sur la table de chevet avant de se glisser entre les draps. Ses lippes trainèrent sur son front, avant de glisser sur son nez, sa joue, descendant vers le menton, avant de saisir les lèvres du beau basketteur. L'air taquin, elle glissèrent ensuite vers son oreille.

"Le petit-déjeuner est servi, beau blond ~"
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
SOS d'un petit pompier enrhumé [PV Aaron]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chaudron Baveur [PV Aaron]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Bâtiments du bord de mer-
Sauter vers:  
Top-Sites