Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ne plus se cacher derrière un sourire [PV Tatsuya]Auteur
MessageSujet: Ne plus se cacher derrière un sourire [PV Tatsuya]   Sam 14 Avr 2018 - 20:27

Aujourd'hui, elle se sentait seule, extrêmement seule. Son ami ne l'accompagnait plus au lycée depuis son renvoi temporaire. Il faut dire que planter un crayon dans la jambe d'un camarade était plutôt un acte répréhensible. Eiko s'était habituée à sa présence, pendant la pause déjeuner, mais cette fois, Castiel avait été forcé de rester à la maison. La jolie brune lui avait fait promettre de ne pas s'enfuir durant son absence, elle ne pouvait pas louper les cours, après tout. Elle se rassurait en se disant que le jeune blanc avait nombre de ses mangas à dévorer, lui laissant de quoi s'occuper la journée pour qu'elle lui paraisse moins longue. Ce soir, elle veillerait que celui-ci ait bien mangé le bento qu'elle avait préparé pour lui, l'adolescent avait tendance à sauter ses repas délibérément.

Bien que la jeune japonaise soit du genre sociable et dynamique, elle avait choisi de déjeuner seule, sur un banc, à l'écart sous un cerisier en fleurs. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'un pétale rose voleta devant elle. Au moins, sur cette île, elle n'était pas réellement dépaysée, elle ressemblait beaucoup au Japon. Inspirant l'air frais, elle ouvrit son plat, le posant sur ses genoux pour ensuite joindre ses mains près de son visage, une habitude qu'elle avait gardée de l'éducation que ses parents lui avaient offerte.

Mais alors qu'elle s'apprêtait à attraper son premier morceau de viande grâce à ses baguettes, une petite sonnerie l'interrompit. Posant son bentô sur le côté, elle sortit son téléphone de son sac en bandoulière, replaçant une mèche brune derrière son oreille. C'était sûrement Castiel qui avait répondu à son message. Mais lorsqu'elle vit la notification, elle se figea un instant, déglutissant.

"Papa ..."

Un e-mail de son père, comme elle en recevait régulièrement. Il ne lui en voulait pas, d'être partie sans donner de réelle raison. Eiko s'en voulait, de devoir lui mentir. Elle tapota son écran afin d'ouvrir le message, le lisant de son regard écarlate empli de nostalgie, qui ne tarda pas à s'emplir ensuite de larmes. Ils lui manquaient : son père, ses frères, bien que s'occuper du jeune blanc avait tendance à lui changer les idées.

[...]Rio te réclame de plus en plus. Il semblerait que je ne sois pas très doué avec lui. Tes frères et moi espérons te revoir très vite [...]

A cette évocation, la lycéenne laissa échapper un sanglot alors qu'une perle lacrymale s'écrasant sur l'écran de son smartphone. Elle était seule, elle pouvait donc se laisser aller pour cette fois. Ses larmes ne cessèrent guère, s'amplifiant lorsqu'à la fin du mail, s'afficha une photo de famille. Malgré son léger sourire, la jeune fille dût étouffer un nouveau sanglot. Portant son téléphone au niveau de son coeur, elle laissa échapper quelques mots, saccadés par ses pleurs.

"Vous aussi, vous me manquez ..."


avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Occupation : Lycéenne
Sexualité : Non définie
Messages : 24


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Ne plus se cacher derrière un sourire [PV Tatsuya]   Lun 16 Avr 2018 - 4:08




Ne plus se cacher derrière un sourire



feat. Tatsuya & Eiko

Comme souvent, l'Amaterasu était au lycée Danshi pour sa visite hebdomadaire. Quand il n'y avait rien de particulièrement urgent, comme un cas spécifique qui nécessitait son attention au plus vite, il y passait une fois par semaine pour recevoir des élèves qui en sentaient le besoin. C'était souvent plus simple de passer par l'école si certains avaient des problèmes à la maison avec leurs parents, par exemple. Ici, ils pouvaient se confier en toute sécurité sans crainte de les voir débarquer.

Il avait reçu deux ou trois étudiants dans la matinée, assez prospère donc. Après, il était connu pour être très sympathique, il les écoutait sans juger et tentait de leur fournir des solutions douces pour commencer. Si c'était plus grave, c'était autre chose, bien sûr. Mais sinon, il n'était pas du genre excessif.

La matinée avait bien passé, rien de dramatique à signaler, un jeune avec de graves problèmes scolaires, mais c'était là le plus sérieux des problèmes qu'il avait rencontré dans la journée. L'heure du lunch avait finit par sonner et vu le beau temps, hors de question de rester enfermer à l'intérieur, il fallait en profiter avant que l'automne arrive et déverse son flot de pluie sur l'île. Après, la température sur Awashima pouvait être très... aléatoire, mais bon. Quand même.

S'éloignant un peu de la foule d'élèves, il repéra un petit groupement d'arbres non loin et s'y dirigea. Il faisait plutôt chaud, un peu d'ombre ne ferait pas de mal. À mesure qu'il approchait, il entendit de doux sanglots venir de derrière un arbre. Prudemment, il le contourna pour découvrir une jeune fille, recroquevillée contre le tronc, les yeux remplis de larmes. Elle avait de courts cheveux bruns et des yeux d'une couleur bien inhabituelle: d'un rouge foncé.

N'ayant aucunement l'intention de laisser une enfant toute seule avec son chagrin, il se posta devant elle à bonne distance, pour ne pas lui faire peur, et s'accroupit pour être à sa hauteur.


Qu'est-ce qui ne va pas, dis-moi?


Il ne souriait pas, fait rare quand même, mais son regard plein de compassion invitait à la confidence. Enfin, les adolescents avaient souvent du mal à exprimer ce qu'ils ressentaient, mais à force, il avait appris à leur tirer les vers du nez avec douceur et gentillesse. Il ne fallait pas les brusquer ni qu'ils se sentent jugés, c'était le meilleur moyen pour qu'ils se referment comme des huîtres.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Je discute en #3366cc
avatar


Masculin Date d'inscription : 07/06/2017
Occupation : Assistant social
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 28

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Ne plus se cacher derrière un sourire [PV Tatsuya]   Lun 16 Avr 2018 - 18:08

Les larmes ne semblaient pas cesser. Comment chacherait-elle les rougeurs sur son visage après cela ? Tant pis, elle passerait par les sanitaires pour passer un peu d'eau fraiche sur sa peau. Elle sentit alors une présence autour d'elle. Immédiatement, elle passa ses mains sur ses yeux afin d'éliminer toute trace de larmes, ce qui fut bien entendu à échec cuisant au vu de ses yeux et de son nez rougis. Contre toute attente, la personne se planta devant elle, s'accroupit tout en s'adressant à la jeune japonaise.

Restant un instant interdite devant l'inconnu qui semblait trop âgé pour n'être qu'un lycéen, ses joues se teintèrent d'un rouge un peu plus prononcé avant qu'elle ne détourne le regard, cachant son visage dans son éternelle écharpe carmine. Car oui, par tous les temps, il était bien rare qu'Eiko quitte son étoffe. Expirant discrètement, elle se revêtit de son sourire le plus radieux pour faire de nouveau face au jeune homme qu'elle détailla un peu plus. Un adulte, à n'en pas douter, avec des pupilles d'océan éclatante.

"Ca va, M'sieur ! Juste une poussière dans l'oeil !"

Si ses traits ne conservaient pas les stigmates de son récent chagrin, personne n'aurait pu douter que cette jeune fille souriante, resplendissante, venait de verser toutes les larmes de son corps. Peut-être que le blondinet se laisserait duper ? Après tout, que gagnerait-il à insister ? Attrapant son bento, elle le posa de nouveau sur ses genoux, de manière la plus naturelle possible alors que la jolie brune passait ses doigts dans ses mèches afin de les rendre un peu plus dociles.

Reniflant sans réellement s'en rendre compte, elle rangea tristement son téléphone dans son sac avant de reprendre ce faux air heureux.

"Je suis désolée que vous vous soyiez dérangé pour moi ! Je peux vous offrir un onigiri ?"

Elle tendit son plat sous le nez de son interlocuteur. Eiko était douée en cuisine, surtout pour les recettes traditionnelles de son pays. Il faut dire qu'elle avait l'habitude de cuisiner pour sa fratrie. Et puis, elles étaient plutôt mignonnes ces boules de riz en forme de têtes de panda, de quoi distraire n'importe qui, sans doute.


avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Occupation : Lycéenne
Sexualité : Non définie
Messages : 24


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Ne plus se cacher derrière un sourire [PV Tatsuya]   Lun 16 Avr 2018 - 20:04




Ne plus se cacher derrière un sourire



feat. Tatsuya & Eiko

Elle avait l'air d'un petit oiseau tombée trop tôt du nid, perdue et confuse. En y réfléchissant, si elle n'était pas une native, la métaphore s'appliquait bien: elle était bien jeune pour être arrachée à sa famille ainsi. Lui avait perdu la sienne depuis si longtemps qu'il n'en faisait pas vraiment de cas. Ses parents lui manquaient, bien sûr, mais leur souvenir restait flou dans sa mémoire. Il était si jeune lorsqu'ils étaient morts. Il ne gardait que peu de souvenirs d'eux en vrai. Si fugaces, presque juste... que des images brouillées.

Il ne connaissait pas l'histoire de cette jeune fille, mais nul doute qu'elle avait bien du mal à vivre. Elle essayait de le cacher, souriant presque comme si de rien n'était, mais l'Amaterasu n'était pas dupe. Il avait exactement la même technique pour dissimuler sa peine. Sourire. Sourire, toujours sourire, se convaincre que ce n'était rien, l'enfouir au plus profond de son cœur. Sauf que ça refaisait toujours surface à un moment et vous engloutissait tout entier.


Ça va, M'sieur ! Juste une poussière dans l'oeil !


Le coup de la poussière dans l'œil... Est-ce que quelqu'un se laissait réellement encore avoir par cette excuse? Quelqu'un de naïf, peut-être. Ou bien quelqu'un qui ne veut pas réellement voir la détresse dans les yeux des autres. Mais pour lui, qui avait ce don un peu inexplicable de lire dans le cœur des gens, et cette volonté d'aider, il ne pouvait pas simplement passer outre. Impossible.


Je suis désolée que vous vous soyez dérangé pour moi ! Je peux vous offrir un onigiri ?


Une gentillesse toute innocente. Offrir ainsi une partie de son repas à un total inconnu, un adulte qui plus est, comme ça sans rien demander... Soit elle voulait à tout prix détourner son attention, soit ça partait d'une toute autre intention. Hmm.. Probablement un peu des deux. Il s'assit face à elle en tailleur, et eut un petit sourire.


Ils ont l'air très bons. Mais garde-les pour toi, j'ai mon propre bento.


Pour preuve, il lui montra son repas bien emballé, le déposant près de lui. Il commença à le défaire, silencieux, avant d'ajouter d'un ton doux:


Tu sanglotais. J'ai entendu. Si tu veux me parler de ce qui ne va pas, je te jure que je n'en parlerai jamais à personne.


Il planta ses yeux verts d'eau dans les siens, l'incitant à lui faire confiance. Bien sûr, si elle n'avait pas envie de parler, il ne la forcerait pas non plus. Mais la laisser dire que tout allait bien alors que ce n'était pas le cas, il y avait une différence.


Je suis assistant-social dans la vie, tu sais? Je suis tenu de garder les secrets qu'on me confie. Et d'aider ceux qui en ont besoin.


S'il avait choisi ce métier, ce n'était pas pour rien. On pouvait entendre des histoires d'horreur sur les services sociaux et c'est vrai, ça arrivait. Mais à lui, ça lui avait permit de continuer sa vie, de se perfectionner, de s'améliorer et de se construire. C'était cet aspect de son travail qu'il aimait le plus et qu'il s'efforçait de reproduire. Ce n'était pas toujours facile, mais il adorait ce qu'il faisait.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Je discute en #3366cc
avatar


Masculin Date d'inscription : 07/06/2017
Occupation : Assistant social
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 28

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Ne plus se cacher derrière un sourire [PV Tatsuya]   Dim 22 Avr 2018 - 7:42

Eiko avait toujours été dotée d'une force de caractère surprenante depuis son plus jeune âge. Certainement le fait d'avoir dû soutenir la famille après le décès de sa mère. Elle avait soutenu son pauvre père à bout de bras, lui qui se laissait ronger par le chagrin. Mais finalement, en grande partie grâce à elle, la vie avait pu reprendre son cours normal au sein de la famille Nakamura. Elle s'inquiétait désormais, puisqu'elle n'était plus là pour les aider. Cela devenait difficile pour elle, et pourtant, elle était parvenu à sécher ses larmes et à sourire comme si de rien était devant le jeune homme qui l'avait abordée.

Les bras tendus, son bentô entre ses mains, la jolie japonaise n'avait pas hésité à sacrifier une partie de son déjeuner pour changer de sujet, mais surtout, dans le fond, pour remercier cet adulte qui aurait parfaitement pu passer son chemin devant ses larmes d'adolescente. Elle fut surprise de le voir s'asseoir à même le sol face à elle. Elle rosit légèrement face à ce sourire qui semblait si innocent et sous ce regard bienveillant, acquiesçant à ses paroles sans trop savoir pourquoi alors qu'elle se saisissait de ses baguettes pour manger un peu. Son repas qu'elle avait pourtant préparé elle-même selon ses propres préférences, lui semblait bien amer en ce jour.

La brunette se figea lorsqu'il lui rappela qu'elle sanglotait à son arrivée. Non, il ne semblait pas lâcher l'affaire. Il avait l'air doux, gentil, loin de vouloir se moquer de cette jeune fille en détresse. Cette détresse à l'accoutumé parfaitement dissimulée. Sans le vouloir, elle lui jeta un regard presque suppliant, le genre de regard qu'aurait un chien battu. Le jeune blond lui révéla ainsi la raison de sa présence ici. Un assistant social ? Etait-il là par simple devoir envers une élève ? Non, Eiko avait cette intuition que cet homme était tout simplement bon et empathique.

Elle lui sourit finalement, de manière plus sincère.

"Je me disais bien que vous étiez trop vieux pour être lycéen ! Enfin ... Pas si vieux que ça, hein ..."

Elle s'empourpra, la jolie jeune fille était soudainement maladroite. A force de vouloir sauver les apparences, quelques bourdes étaient à prévoir. Elle fit une moue contrariée l'espace d'un instant avant de reposer son plat sur ses genoux et de lui tendre la main en signe de politesse.

"Je m'appelle Eiko, et vous ? J'ai pas pour habitude de m'adresser aux inconnus, donc autant commencer par les présentations, Monsieur l'assistant social !"

Non, la belle n'était aucunement insolente. C'était simplement son côté un peu extravertie et dynamique qui ressortait. Jamais, elle ne manquerait de respect à un adulte, elle n'avait guère été éduquée dans ce but.


avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Occupation : Lycéenne
Sexualité : Non définie
Messages : 24


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Ne plus se cacher derrière un sourire [PV Tatsuya]   







Contenu sponsorisé


 

Ne plus se cacher derrière un sourire [PV Tatsuya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Derrière chaque sourire se cache une personne d'exception. Ҩ Rose.
» Derrière mon sourire • Jolie Prune et Étoile de Nuit
» UN RESPONSABLE EST VENU SE CACHER A ORLANDO
» Soeur Sourire
» Un sourire démoniaque pour une lumière divine : Lakusas Dreyar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La cité scolaire de Kousha :: Lycée Danshi-
Top-Sites