Partagez | 
 

 Soo-hyun S. Song

Aller en bas 
avatar


Féminin Date d'inscription : 10/02/2018
Occupation : Mangaka
Sexualité : Asexuelle
Messages : 7

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: Soo-hyun S. Song   Dim 11 Fév 2018 - 1:15



Soo-hyun Six Song (♀)
             


DATE & LIEU DE NAISSANCE :
née le 23/01/1997 à Chengdu (Chine)

NATIONALITÉ :
Coréenne

ORIENTATION SEXUELLE :
Asexuelle

OCCUPATION :
3D VFX & Character Artist
Mangaka

GROUPE :
Susanoo

PERSONNAGE SUR L'AVATAR :
Kaguya Houraisan de Touhou Imperishable Night

Caractère
Flexible, Créative, Rêveuse, Polyvalente, Curieuse, RuséeFausse, Pessimiste, Secrète, Froide • Peur d'être trahie • Manie: Attrape et serre son cou avec sa main lorsque son “masque” commence à se briser • Apprécie légèrement: Les boîtes à musique, la brume, et regarder un feu d’artifice sous un ciel étoilé • Déteste: Perdre le contrôle, ne pas pouvoir gérer quelque chose qu’elle aurait causé, l'hypocrisie, et elle même par extension • Intéressée par l’horreur psychologique • Possède de nombreux rêves, mais à la fois n'en possède aucun.

Une charmante jeune femme, agréable et sociale, voilà ce que représente la descendante de la dynastie Song aux yeux de ses collègues. C’est une brise fraîche pour son entourage, apaisant leurs esprits avec son attitude joyeuse et sa capacité à apprécier les petites choses de la vie tout en ignorant les désagréments qui pourrait croiser son chemin.

Son regard semble souvent se perdre à l’horizon, songeant probablement à milles et une histoires fantaisistes qu’elle pourrait dessiner sur son carnet. Avec un crayon ou une tablette, elle fait l’esquisse des produits de son imagination sans encombre. En effet, Soo-hyun est une personne possédant une grande créativité et qui ne laisse rien l’empêcher de l’exercer. A cause de cela, on pourrait la croire tête en l’air mais il n’en est rien, ses pieds restent sur Terre en toute circonstance, son métier lui demandant de récolter beaucoup de connaissances sur le monde. La jeune fille reste toujours à l’affût, elle observe le moindre geste de ses pairs, de la vie qui l’entoure, et même des éléments inanimés. Chaque rayures, chaque mouvement a son histoire, et c’est le rôle de Soo-hyun de les comprendre pour mieux les retranscrire.

Toutes ces connaissances couplée à son imagination débordante la rende étrangement rusée et polyvalente. Elle n’excelle bien entendu en rien, mais elle arrive la plupart du temps à se débrouiller seule, appliquant son savoir pour satisfaire ses besoins ou envies de manière simple. De plus, elle arrive à s’adapter à chacuns de ses interlocuteurs, grâce à ses connaissances grandissante qui lui permettent de comprendre leurs intérêts. Sinon, elle apprendra grâce à eux et explorera les limites de ses relations afin d'enrichir sa capacité à créer des personnages certes fictifs mais qui semblent vraisemblables.

Ses collègues voient donc en elle une demoiselle sympathique, aimable et joyeuse, sur qui on peut tout de même compter vu son sérieux, son efficacité et sa volonté constante de progresser…

Cependant, cette image de Soo-hyun n’est autre qu’une illusion, une apparence factice qu’elle construit pour cacher sa véritable personnalité. Ou plutôt… l'étouffer.
Oui, ce n'est pas par malice que la jeune demoiselle cherche à dissimuler ce qu'elle est vraiment, mais plutôt par nécessité. Chaque personne porte un masque, invisible, parfois étincelant, d’autres fois innocent…. Un masque qui, pour Soo-hyun, cache les ténèbres de chacun.
Elle a beau essayer, la petite pessimiste ne peut voir la lumière derrière ce voile, c'est la raison pour laquelle elle ne partage rien, elle ne croit en rien. Elle garde le contrôle de ses émotions constamment, créant son propre masque, sa forteresse qui lui permet de ne pas se faire dévorer dans cette société de rapace.

Quels sont réellement ses goûts ? Ses envies ? Elle les perd elle-même de vue. À force de réprimer son âme, elle en devient… vide. Pas de passions, pas de peur, toute sa personnalité se transforme en une simple et unique notion: ne pas perdre le masque qui lui permet de garder le contrôle sur sa vie. Elle est devenue la personne qu’elle répugnait en essayant de s’en protéger.

Et pourtant, un espoir reste. Quelques intérêts, quelques petites joyeusetés qu'elle ne peut s'empêcher d'apprécier et qui lui amènent la paix subsistent… peut-être n'est-il pas trop tard pour la jeune demoiselle, peut-être qu'un jour Soo-hyun sera prête à faire tomber les rideaux de son éternelle pièce de théâtre, car le masque se brise, petit à petit. Elle ne pourra pas continuer la mascarade pendant très longtemps.

Physique
Yeux ambrées • Cheveux noir minuit • 1m67 • 54kg • Fine • Possède un long tatouage en forme de colonne vertébrale en long et en large de son dos, ainsi que plusieurs marques profondes et cicatrices le long de son cou.

Soo-hyun n'est pas une personne qui se préoccuperait normalement de son apparence physique, ne jurant que par le confort. Tant qu'elle se sent à l'aise dans sa peau et qu’elle n’attire pas trop l’attention, cela lui suffira. Pas de tenue dénudée en plein froid hivernale, pas d’armure sombre gothique anti-soleil en été… juste avoir sa “touche personnelle” en se fondant dans la masse, c’est aussi simple que ça.

La nature l'a dotée d'une apparence parfaite pour ses besoins, un corps fin sans formes volumineuses et de taille moyenne, une peau légèrement pâle, de longs cheveux lisses et abondants d'un noir commun à ses confrères. Elle se fondrait parfaitement dans la masse si son regard vif à la lueur d’or ne venait pas percer celui des autres, regardant au plus profond de leur être. Elle aimerait bien pouvoir se passer de cette manie, mais c’est un effet indésiré de son travail, explique t-elle… alors qu’en réalité, ce n’est tout simplement que de la méfiance, présente en permanence.

Au niveau vestimentaire, l’infographiste reste une personne avec un semblant de style mais tout de même toujours peu remarquable. Elle s’habille de manière confortable, préférant en général les vêtements amples, souples et de couleurs pâles ou pastels, même si elle ne remarque pas ce dernier point récurrent dans sa garde robe. Elle achète et met ce qui lui plaît sans réellement se soucier de ses raisons.  Elle se tient au courant de la mode pour des raisons diverses, mais elle ne la suit pas vraiment. Ce n’est qu’un effet indésiré de vouloir pouvoir se mêler à n’importe quel groupe… puis après tout, ressembler à une jeune fille lambda lui sied mieux, et elle le fait bien naturellement.

Cependant, Soo-hyun a naturellement de la prestance. Elle se tient le dos droit, a une attitude qui rayonne de calme et de chaleur, marche d’un pas assuré, regarde directement dans les yeux, toujours le sourire aux lèvre… Elle inspire. Elle est solide, inébranlable… Tout du moins, c’est le message qu’elle essaye de faire passer dans son langage corporel, un langage qui ne relève presque plus du mensonge, tant est-il ancrée en elle. C’est ce qui lui importe le plus, l’attitude. Avec une apparence qui n’est pas extrême et une attitude digne, confiante et parfaitement contrôlée, cela devient facile de dresser ce mur qui la protège.

La seule marque opposant cette illusion qu’elle a créé est un imposant tatouage parcourant son dos, une inscription noire squelettique au design plutôt morbide parcourant toute sa colonne vertébrale. Elle ne le montre jamais, laissant presque toujours sa longue chevelure recouvrir cette preuve d’un esprit opposé habitant son âme.

Seulement, si on demandait à Soo-hyun ce qu’elle voyait dans le miroir lorsque personne ne peut la voir, elle ne pourrait décrire qu’une personne vide de toute personnalité, de tout charisme. Des yeux morts, une démarche endormie et dénuée de passion… mais cela n’a pas d’intérêt de l’expliquer, ce n’est que derrière la scène, lorsqu’elle vient à peine de se réveiller ou s’apprête à se coucher qu’elle laisse apparaître la réalité qui a été enfermée et mise à l’écart pendant toutes ces années.
Enfin… C’est seulement si vous arrivez à la faire parler. A cause d’un tic fort nocif pour sa santé, le cou de la jeune artiste s’est retrouvé irrémédiablement endommagée. Ses cordes vocales en ont souffert et ne peuvent désormais plus émettre de sons à fortes amplitudes. De tristes soupirs se font entendre à la place lorsqu'elle tente de parler de manière audible, et elle ne souhaite que très peu afficher cette faiblesse, préférant jouer la carte de la dame noble et silencieuse désormais, n’ayant eu que très peu de temps pour trouver une solution à ce “désagrément” pour son image.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Soo-hyun utilise constamment sa magie, incapable de l’arrêter entièrement. Son niveau de “contrôle” (et par là j’entends: à quel point elle peut s’empêcher de dérégler les éléments autour d’elle.) est proportionnel au contrôle de sa fausse personnalité. En quelque sorte, sa magie se déchaîne quand elle est acculée, comme beaucoup de personnes. Elle se manifeste généralement en empirant les intempéries déjà présentes.

Elle se retrouve à devoir dormir beaucoup plus qu'une personne normale à cause de cet usage constant.


• Affinité : L'apparition de la magie de Soo-hyun ne fait que lui placer sous le nez les moments où elle perd maîtrise d'elle-même... Et disons que sa vie tourne depuis bien longtemps autour de la notion de contrôle. Cependant, au fin fond de son coeur, elle n'arrive pas a réellement haïr sa magie. Les éléments qu'elle déchaîne lui donne une étrange sensation de libération, comme un poids qui quitte son corps... comme un message de la fille naïve et rêveuse qu'elle a enfermé destinée à la forteresse de mensonge qu'elle est devenue.

RACONTE NOUS SON HISTOIRE



Assise sur le bord d’un escalier, la demoiselle aux yeux perçants subissait le déluge des cieux, armée d’un simple parapluie. Elle observait la démarche des passants, chacun se battant contre la nature d’une façon qui leurs étaient propres. Certains y allait calmement, marchant sans se soucier de la pluie… Certains étaient en panique, courant dans les gouttes en brandissant une protection de fortune inutile comme un journal en papier… C’était ainsi que Soo-hyun passait ce Dimanche. A observer les autres, quelque chose qu’elle appréciait faire et qui, par chance, lui servait aussi dans pleins d’autres domaines.
Quelle vie avait vécu chacune de ces personnes ? Quelle chemins avaient-ils pris pour en arriver là, aujourd’hui ? Un homme regardait sa montre avec impatience, tapotant du pied et en regardant constamment le ciel. Un autre venait de se faire éclabousser par un véhicule, mais continua son chemin sans broncher.
Pour Soo-hyun, tous ces petits événements étaient une source d’inspiration infinie, le premier homme attendait probablement quelqu’un, ou devait-il rejoindre sa fille malade ? Le deuxième était peut-être un homme trop heureux pour se soucier d’un petit problème comme celui-là, ou quelqu’un envers qui la vie n’avait eu aucune pitié, et qui donc était déjà bien trop blasé pour réagir.

Ecouter la mélodie des gouttes tout en imaginant de nombreuses histoires qui pourraient expliquer les faits et gestes de chacuns… Cela emplissait l’artiste d’une paix inexplicable. Une paix qui allait se faire de plus en plus rare désormais. Elle soupira… une longue exhalation, faible, brisée, qui ressemblait tristement à un “dernier souffle”. En effet, elle venait d’apprendre une terrible nouvelle, elle avait endommagée ses cordes vocales de manière irrémédiable. La raison ? Un tic, une manie, une faiblesse dans sa “forteresse d’acier” qu’elle dressait pour se cacher des autres. Un simple geste, une main qui s’approche d’un cou, de son cou… et qui presse, afin de relâcher la frustration, la rage, la colère, et ceux sans en montrer aucun autre signe. Calmement, elle s’étrangle elle-même, pour empêcher quelconque erreurs de sortir de sa bouche, pour repousser les émotions qui voudraient ressortir quand le masque se fissure.

Désormais, elle aurait du mal à garder l’illusion parfaite qu’elle maîtrisait habilement. Une jeune femme aimable, sympathique, sans problèmes, mais perspicace et efficace… Voilà ce que représentait Soo-hyun Song pour son entourage, mais comment expliquer un tel problème ? Des maux de gorges persistants qui ne voulaient pas se laisser abattre, c’était son excuse pour le moment, sa justification pour une voix qui se voulait de plus en plus fébrile et instable… mais c’était une excuse temporaire. Elle ne pouvait pas durer, et ses autres options pour expliquer ce petit problème permanent, et bien… Disons que personne n’est dupe. Excuse de l’accident : Tombée trop de fois dans l’escalier ? Sur la gorge ?
Excuse d’un proche un peu trop violent : Disons que cela lui apporterait beaucoup trop de problèmes et c’est ce qu’elle cherche à tout prix à éviter.
Pas d’excuse et juste maquiller légèrement la vérité ? Eh… Comment réagiriez-vous si vous appreniez que quelqu’un s’étranglait toute seule, quelque soit la raison ? Peu d’options s’offraient réellement à elle.
Le futur semblait incertains et c’est pour cela qu’elle se reposait sur le bord de cet escalier, à observer le monde qui l’entourait. Il n’y avait que les gestes qui l'intéressait. Le visage n’est qu’un masque qui cache les vices de chacun, qui les camouflent et qui les transforment. C’est ce qui a toujours guidé la vie de Soo-hyun… Une vie bien fade comparée à ce qu’elle imagine de l’histoire des autres.




Il commençait à se faire tard. Les passants se faisaient désormais rares dans le quartier. Soo-hyun s'étira longuement et se leva, prenant bien soin de nettoyer ses habits. Elle commença à marcher, une question résidant dans son esprit comme une vermine indésirable. Quelle était son histoire ? Quelle vie avait-elle vécu ? Quelles chemins avait-elle pris pour en arriver là, aujourd'hui ? Ce n'était pas une question qu'elle se posait souvent... disons même que ce n'était pas une question qu'elle se posait tout court. Elle accéléra la cadence, ne voulant pas réellement y répondre. Ressentir le froid et la pluie, c'était tout ce dont elle avait besoin ce jour là, pas besoin de répondre à des interrogations inutiles et superflues. Vivre, et juste vivre. Vivre pour aujourd'hui et pour voir un lendemain, c'était tout ce qu'il lui fallait faire... et ainsi peut-être qu'un jour s'habituera t-elle à la réalité, aussi fade et morose soit-elle.

Elle sortit son téléphone de sa poche et mit ses écouteurs. Elle pouvait sentir la mélodie de la pluie s'estomper, la cacophonie des voitures devenir de plus en plus faible... mais pourtant, elle n'avait littéralement rien fait d'autres que se boucher les oreilles. Alors pourquoi avait-elle l'impression de s'éloigner du monde réel et de perdre le lien avec la réalité ? Chaque pas qu'elle entamait lui donnait la nausée. Chaque regard qu'elle lançait autour d'elle pour retrouver ses esprits lui donnaient le vertige. Elle continua quelques instants à lutter pour garder le contrôle, pendant qu'une voix insistante lui susurrait à l'oreille :


«  Quelle est ton histoire ? Soo-hyun... Qu'as-tu accomplie dans ta vie ...? »


Mesquine, tenace, provocante. La voix lui répétait sans cesse cette question insignifiante. Elle avait l'air d'en tirer un plaisir sournois. Soo-hyun prit sa tête entre ses deux mains pour contenir le bruit, alors qu'elle était témoin d'un événement surréaliste. Le paysage se tordait devant ses yeux, relâchant ses couleurs aux cieux et devenant monochrome, alors que les gouttes de pluies devenaient peintures sous le regard fatiguée de l'artiste.


«  Quelle est notre histoire ? Soo-hyun... ? »


Est-ce que la voix avait vraiment besoin de demander ? Elle le savait très bien. Elles le savaient très bien. Soo-hyun n'était rien. Elle avait le talent de pouvoir créer des personnages vivants aux histoires extravagantes alors que la sienne était ironiquement... vide, ennuyante, sans intérêt.

Née en Chine, elle à vécue en Corée pour une grande partie de sa vie, puis est partie à l'étranger pour poursuivre sa carrière d'infographiste, tout en publiant des webtoons sur le net. Elle n'avait eu aucun problème réelle dans sa vie, ayant vite aperçu comment les humains vicieux cachaient leurs désirs pour pouvoir mieux les assouvir. Elle jouait alors le rôle parfait d'une petite fille qui s'intéressaient aux tendances du moment, pour pouvoir se fondre avec la masse, sans pour autant se rapprocher de qui que ce soit.  Des facilités d'apprentissages lui permettaient d'avoir des notes correctes avec peu d'efforts, mais elle n'avait aucune passion particulière qui l'aurait poussé à dépasser ses limites. Au travail, elle exécutait ses tâches avec son équipe avec rapidité et efficacité, sans pour autant proposer ses idées et poser sa touche personnelle dans les projets. Son énergie était focalisé sur une seule chose: ne pas se faire d'ennemis, ne pas se faire prendre de haut par qui que ce soit, ne pas être une cible. Sa réputation, son image était son bouclier... Et elle avait réussi à la garder, oh oui. Une vie sans encombre, sans haut ni bas. Pas d'ennemis, ni d'amis. Elle ne s'intéressait réellement à personne, et personne ne s'intéressait réellement à elle. Elle pouvait conter l'histoire de milles et un personnages pendant des heures, mais son histoire personnelle se résumait à ça.

Ne pouvant rien faire pour ne pas céder à la folie, Soo-hyun s'agrippa le cou. Le résultat était là. Des marques d'ongles légèrement camouflées, une voix cassée. Le masque commençait déjà à se briser, mais Soo-hyun ne pouvait rien faire d'autres. Elle avait vécu avec méfiance pendant tant d'années que faire confiance était une épreuve insurmontable...

Le monde était désormais vide. Elle fixait l'abîme, flottant au milieu du néant, et au fin fond elle pouvait la voir la regarder en retour. Le noir infini du néant semblait refléter l'image de Soo-hyun, mais elle savait très bien que ce n'était pas réellement elle, c'était l'illusion qu'elle avait créée, son image auprès des autres. Son reflet se trouvait dans les yeux de cette illusion. Un reflet tristement vide, au regard sombre et au teint livide. Ici se trouvait les ténèbres derrière son masque. L'obscurité qu'elle redoutait tant chez les autres, présente ici-même au sein d'elle.
Son corps coulait dans l'océan de son âme, et Soo-hyun se sentait étrangement à l'aise. Elle avait l'impression d'être transporté, loin de tout ses maux.
Etait-ce vraiment si grave ? De ne pas agir selon ses désirs, de ne vivre que pour exister un jour de plus ? Cette folie qu'elle venait de subir était plus intense que d'habitude, mais le nombre de cauchemars qu'elle faisait pour cette remise en question existentielle insignifiante l'avait rendu... insensible. Enfin, cette fois, c'était différent. En plein milieu de la ville, alors qu'elle était encore éveillée ? Pouvait-on réellement qualifier cela de cauchemar ?




Soo-hyun ouvrit soudainement les yeux. Son coeur palpitait. Le sang parcourant son corps la revitalisait. Elle pouvait sentir les gouttes de pluies ruisseler sur son visage de nouveau, mais aussi le bruit des feuilles dansant au gré du vent. Où était-elle ? Elle était allongée dans un endroit inconnue, face aux cieux, et dans sa main: une lettre. Elle n'avait pas l'énergie de lire ce bout de papier, qui était court, certes. Au final, la pluie qui s'infiltrait dans le papier la pressa de se dépêcher de découvrir son contenu, un contenu qui se révéla être difficile à gober. Un rire s'échappa alors de l'usurpatrice. Un rire faible et cassée, mais un rire tout de même. Des pouvoir surnaturels ? Ridicule... Et surtout... dépaysée ? Alors qu'elle ne s'est jamais senti à sa place où que ce soit ?

Elle se mit à rouler sur le sol, sous le ciel nuageux. Son visage était neutre et impassible, il n'y avait aucune joie, aucune peine. Elle se remémore un passage de la lettre: Nous avons essayé de recopier autant que possible le monde extérieur d’où tu viens.
Heh... mais probablement pas une compagnie de jeu vidéo non ? Pas assez de personnes pour travailler sur un triple A et donc pas assez de demandes pour des personnes comme elle. Il serait probablement compliqué pour elle de trouver un boulot stable dans cet endroit. Peut-être qu'il y aurait assez de passionnés pour participer à projet de jeu indépendant ? Hmm...

Son cerveau marchait à plein régime. Son visage morose se transforma petit à petit en un mine rayonnante. Le masque était de retour, parfait, immaculé. Survivre et continuer la mascarade, c'était tout ce qui comptait. Peut-être qu'elle n'en aura bientôt plus besoin, qui sait ? Ce n'était pas un espoir que Soo-hyun nourissait, mais quelque chose à l'intérieur d'elle s'y agrippait, quelque chose qui ne souhaitait qu'une chose : vivre.

Elle se redressa, sortit son parapluie et commença à marcher.


« Huh...? J'ai l'impression que la pluie me suit partout ...? »

DERRIÈRE L'ÉCRAN

• On m'appelle : ...mais je ne réponds pas direct moi :c (Quatre sinon.)
• J'ai : 22 ans
• J'ai connu le forum grâce à : J'en avais entendu parler il y a longtemps.
• Je pense que le forum est : THICC (joli aussi c: )
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : Bonjour les amis.


• J'aimerais ajouter que : Pwet. Je sais plus trop bien parler français en vrai donc si jamais je fais des tournures de phrases étranges euh... désolé et n'hésitez pas à me le dire c:

©️️ Himitsu no Kii





Dernière édition par Sien S. Sun le Sam 24 Fév 2018 - 21:24, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soo-hyun S. Song   Dim 11 Fév 2018 - 15:04

Bienvenue ! =3

*met un cooooookie dans la bouche de Sien S. Sun*

Bonne chance pour ta fiche o/ *t'encourage en gesticulant bizarrement des bras ?... ha... tentative de pompom girl...*
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 465

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya, Ava
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Soo-hyun S. Song   Dim 11 Fév 2018 - 20:42

Coucou, bienvenue sur HnK! Tu as deux semaines à partir du moment où tu as posté ta fiche pour la terminer, c'est-à-dire jusqu'au 25 février. N'hésite pas à passer sur la CB ou à MP les membres du staff (Kurai, Soliana, Shultz ou moi, Jess étant un peu absente en ce moment) si tu as la moindre question! Bonne chance pour ta fiche ^^



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 10/02/2018
Occupation : Mangaka
Sexualité : Asexuelle
Messages : 7

Carte de Jeu
Double Compte: Aucun
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur
1 ★ - Basic
MessageSujet: Re: Soo-hyun S. Song   Sam 24 Fév 2018 - 21:31

Merci bien ! :D *mange le cookie et patpat pour la tentative*

J'ai fini ma fiche ! Alors tout d'abord désolé à Kurai je lui ai demandé de changer mon pseudo en m'inscrivant et au final je change encore une fois haha...

Je sais que tu m'avais mis en garde sur ce que j'avais prévu de faire au départ Miya, alors j'espère que ça sera convenable et que j'ai pas fais... de la merde ._.

Voili voilou !


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2394

Carte de Jeu
Double Compte: Raitei {chien de foudre}
Deuxième Magie: Tsukuyomi

Voir le profil de l'utilisateur
10 ★ - Hybride
MessageSujet: Re: Soo-hyun S. Song   Dim 25 Fév 2018 - 11:22

Bienvenue <3
C'est un peu... étrange, cette histoire. Mais ça ne me choque pas vis à vis du caractère du personnage. De ce fait, je te valide !


Félicitation ! Tu es validée !

Tu es à présent validée ! C'est à dire que tu peux maintenant venir RP avec nous :)
Mais tu dois encore faire quelques petites démarches... Que voici !

Il te faut demander un logement à l'Agence Immobilière, puis tu devras recenser ton personnage dans le listing. Le listing est une étape très importante, car c'est ce qui te permet de réserver définitivement ton avatar. Si tu ne le fais pas et qu'un petit nouveau arrive, il sera prioritaire sur le personnage choisi.

N'oublie pas de bien lire les explications, ça t'évitera de mauvaises surprises et la colère de Jess
Si tu as des questions, le Staff est à ton écoute que ça soit sur la CB ou par MP :)

Love & Cookies,
#Jess


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C



N'hésitez pas à me prévenir lorsque vous répondez à un de mes RPs ♥️
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Soo-hyun S. Song   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soo-hyun S. Song
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Help me to write a song for my solo |ft Jung Jae Hyun|
» Choi Seung Hyun
» 04. Love you like a love song, baby...
» Love is a song of hope... [PV Eclair Sournois ]
» Baek Hyun [a finir]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
Sauter vers:  
Top-Sites