Partagez | 
 

 Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …

Aller en bas 




Invité
Invité
MessageSujet: Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …   Jeu 18 Jan 2018 - 1:52

Et les cours reprirent …

Lorsque le réveil de Tyr sonna, il n'était pas prêt. La douce et apaisante mélopée de Mayhem le firent sursauter assez violemment alors qu'il était encore bien emmitouflé dans ses draps bleus. Il mit une longue minute à émerger de la brume qui nimbait son esprit. Ensuite il se leva, et traîna des pieds jusqu'à la salle de bains. Un bip sonore lui indiqua que la cafetière suivait sa programmation et lui faisait couler un café bien chaud pour qu'il soit à bonne température au moment où il sortirait de sa douche du matin. Celle-ci fut bien rapide, à la mode nordique. D'abord une eau bien chaude pour se délasser, puis glaciale afin d'éveiller tous les sens et d'activer la circulation sanguine. Rien de tel pour bien commencer la journée !

Il sortit donc de la salle de bains frais et dispos, habillé de ses vêtements de ville habituels : un large maillot noir, un jean un peu troué au niveau des chevilles, une chaîne pendant sur le coté de celui-ci, et une ceinture en métal. Il hésita à prendre un bonnet, mais préféra laisser sa crinière à l'air, et décida seulement de préparer une écharpe, car il risquait de faire un peu froid, bien que la tempête se soit éloignée. L'odeur torréfiée du café acheva de le sortir de sa torpeur, et il attrapa sa tasse favorite en dessous du bec de la machine avant de s'en verser une longue rasade dans le gosier. Le liquide noir était brûlant et amer, mais c'était ainsi que Tyr aimait son café : sans sucre et encore fumant. Celui qui constituait la première partie de son petit déjeuner était un moka issu de plantations équitables d'Ethiopie. Corsé à souhait, relevé de notes assez épicées, c'était un vrai régal ! La suite du repas se composait d'une tranche de saumon norvégien fumé, de tranches de pain épaisses et d'un peu de fromage.

- Jeg tenker på deg, far … (Je pense à toi, père …)

Ce fut alors le moment de partir, alors Tyr quitta son superbe appartement en hâte, un sac à dos sur une épaule. Il marcha une bonne dizaine de minutes avant d'arriver devant le portail d'entrée de la fac. La foule d'étudiants en délire l'intimida bien plus que les bâtiments, et il eut un mouvement de recul. Puis il inspira un grand coup et pénétra dans l'enceinte. Une vieille habitude lui fit repérer quelques jolis minois, remarquant qu'il ne laissait pas indifférent lui non plus.

Une matinée de cours plus tard, vers 11h …

Bordel, après seulement trois heures où il n'avait rien appris, ni rien foutu, il n'en pouvait déjà plus. La stupidité de certains et la passivité d'autres l'avaient totalement vidé. Il se dirigea vers un genre de bâtiment un peu en retrait du reste, qui lui semblait être un café. Tyr accueillit cette nouvelle avec un soulagement non feint, et il pressa alors le pas jusqu'à l'entrée. Miracle ! Il n'y avait pas encore beaucoup de monde, juste quelques étudiants comme lui, déjà épuisés par cette première matinée. A sa surprise, les employés de ce café semblaient au moins aussi jeunes que lui, et il se dirigea vers le comptoir où l'y attendait une jeune femme aux cheveux très pâles, une couleur un peu étrange et peu naturelle selon lui. Mais il s'en foutait un peu. A pas lents, il s'avança, puis pris une chaise au comptoir, jeta plus son sac en dessous qu'il ne le posa, et s'effondra sur la table devant lui. Il leva alors sa main droite, et de son visage enfoui dans son bras gauche, face au bois, on put l'entendre dire :

- Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …

Puis il sortit une liasse de billets de sa poche, sans vraiment faire attention à combien il y avait exactement ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 468

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya, Ava
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …   Dim 21 Jan 2018 - 4:01

« Another day. »

Mblsxzdm.. cafetière, sivouplaît...

Une autre journée ordinaire pour la jeune gameuse qui travaillait. Pas de cours avant la fin de l'après-midi, elle pouvait bosser un bonne partie de la journée. Il le fallait bien pour payer les factures de son minuscule appartement. M'enfin, elle avait l'air de s'en plaindre, mais en fait non. De toute façon, elle était seule avec très peu de possessions, à quoi lui servirait un immense appartement? Hormis le fait de se sentir encore plus seule, pas à grand chose. Donc...

La matinée passa sans accrocs, et les étudiants affluaient doucement vers le café pour se revigorer. D'ailleurs, un étudiant qu'elle ne connaissait pas vint carrément s'affaler devant elle, au comptoir. Il avait l'air crevé, comme le démontra l'espèce de baragouinage qu'il lui sortit, dont elle ne comprit que la moitié. Embêtée, elle retroussa le nez.

« Vous voulez la cafetière en entier? »

C'était bien ce qu'elle avait compris, non? Elle pouvait lui servir un café, oui, mais la cafetière, pas vraiment! Déchiffrant ce qu'il voulait, elle lui prit la plus grosse tasse à la disposition des clients et lui servit une longue rasade du liquide noir bienfaiteur. Elle le déposa devant lui, lâchant d'un ton vaguement amusé:

« C'est le plus gros format que nous ayons, j'espère que ça vous ira, hum? »

Elle pouvait tellement comprendre l'état de fatigue extrême dans lequel se trouvait l'étudiant! Elle le vivait assez régulièrement, elle devait souvent faire de courtes siestes en plein quart de travail lors de ses pauses. Aucune énergie, vraiment...

Regardant l'argent qu'il lui proposait, prit deux billets, laissant le reste, et lui remettant un peu de monnaie. Elle s'essuya rapidement les mains sur son tablier, remettant sa robe en ordre dans un même temps.


 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …   Mar 23 Jan 2018 - 14:42

En fait, Tyr ne s'était pas franchement rendu compte que la quantité de monnaie qu'il avait sorti de sa poche était largement exagérée. Il ne le vit que lorsque la jeune femme en face de lui, aux yeux écarquillés, ne prit qu'une infime partie de la liasse qu'il venait de lui présenter. D'un geste nonchalant, le jeune homme rangea son argent dans une poche de son porte monnaie, lui laissant les deux pièces qu'elle venait de déposer ainsi qu'un autre billet pour son pourboire. Il comprit à peu près qu'il n'était pas possible pour lui d’avoir une cafetière entière. Cela le surprit peu, mais il fut quand même déçu, m'enfin peut être que leur grande tasse allait le satisfaire.

Le jeune homme se redressa sur sa chaise, histoire de faire un peu bonne figure, car nul doute que des regards s'étaient posés sur lui, et peut être même qu'on le jugeait déjà. C'était un peu le propre de l'homme de juger son prochain au premier coup d'oeil, et c'était une tare à éradiquer selon lui : « Aimez vous les un les autres, bordel de merde ! ». Ce n'était pas une réflexion religieuse, car lui même se considérait comme païen, et bien plus encore depuis qu'il avait découvert cette magie ombreuse qui sommeillait en lui.

Tyr renifla longuement l'odeur bienfaisante du liquide noir devant lui, et sourit en soupirant un peu. Ce simple bouquet lui fit un bien fou, et il tenta de l'analyser. C'était certes du café peu onéreux, du genre de ce que l'on pouvait trouver sans mal en grande surface, quoi qu'avec une pointe de fruité en plus. Le jeune homme porta ses lèvres au bord de la grande tasse, puis attrapa celle-ci par son anse avant de faire couler le saint liquide dans sa bouche. Bien évidemment, celui-ci était brûlant, car sortant tout juste de la machine, mais Tyr avait pris l'habitude de le boire ainsi, et sans sucre. Il avala sa longue gorgée, et reposa la tasse en se délassant sur sa chaise.

- Aaaaaaaah … Ça fait un bien fou …

Ses idées devinrent peu à peu plus claires, et la nappe de brume qui enveloppait son esprit se dissipa. En bouche, le café développait d'excellents arômes, franchement surprenant par rapport à ce à quoi il s'attendait pour un petit café étudiant. Il se dit alors que les moyens alloués à différents secteurs jugés comme mineurs en Europe étaient relativement importants, et que cette dernière ferait bien de s'en inspirer … Si encore elle était au courant de l'existence de l'île. On lui avait expressément interdit de mentionner tout rapport à l'île et à la magie en cas de contact avec l'extérieur, et il se doutait que la punition s'il contrevenait à cette règle serait sévère. Le jeune homme se redressa un peu, bien plus réveillé qu'auparavant. Il adresse un sourire à la demoiselle qui l'a servi.

- Je vous remercie infiniment, mademoiselle.

Il s'incline alors, à la mode japonaise, devant elle, en signe de gratitude.

- J'espère que je ne vous ai pas trop fait peur … Dites, il est très bon votre café, il vient d'où ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 468

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya, Ava
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …   Mer 31 Jan 2018 - 4:27

« Another day. »

Mblsxzdm.. cafetière, sivouplaît...

Nettoyant le comptoir à côté du client qu'elle venait de servir, Miya lui jeta un regard en coin lorsqu'elle l'entendit s'exclamer de bien-être après avoir bu une longue gorgée de café. Un petit sourire en coin apparut sur son visage alors qu'elle se retournait pour envoyer valser son linge sale dans l'évier derrière elle. Elle voyait un nombre incalculable de gens passer dans le café et très peu, jusqu'à présent, avaient retenu un peu de son attention. Le dernier, elle ne pouvait guère l'oublier, c'était cet espèce de soldat... dont le nom lui échappait, mais son livre patientait toujours dans la petite bibliothèque du café, attendant sagement son propriétaire qu'elle n'avait d'ailleurs jamais revu. Ce n'était pas pour lui déplaire, par ailleurs. Il avait été très... intrusif. Et trop tactile. Avec une parfaite inconnue... Bref.

Faisant à nouveau face à son client, celui-ci se pencha en avant, à la manière japonaise, pour la remercier. Agréablement surprise, elle lui rendit son salut. À sa tête, il n'avait absolument rien d'un japonais. D'ailleurs, elle n'aurait trop su dire d'où il pouvait bien venir... Son accent lui était totalement étranger.

« J'espère que je ne vous ai pas trop fait peur… »

Fronçant les sourcils, elle se demanda ce qu'il voulait dire par là. Il n'avait rien de particulièrement effrayant, en tous cas, pas au premier coup d'oeil! Il était simplement crevé de sa matinée de cours, comme beaucoup d'étudiants. Ce n'était pas rare d'en voir certains à moitié affalés sur les tables à siroter leur café dans l'espoir de se tenir réveillé.

« Vous ne m'avez pas l'air effrayant, non. »

Miya sourit pour appuyer ses propos, comme pour le lui prouver. Elle avait vu biiiien pire! Surtout depuis qu'elle était sur Awashima...

« Dites, il est très bon votre café, il vient d'où ? »

Pour un café bas de gamme, il n'était pas trop mal, en effet. Les étudiants qui géraient le café souhaitaient offrir à leur clientèle une certaine qualité tout de même et avaient trouvé une marque qui n'était ni trop chère, ni infecte. Un bon rapport qualité-prix. Attrapant le pourboire qu'il lui avait laissé en lui adressant un léger merci, elle expliqua.

« D'Afrique, mais je ne sais pas exactement de quel pays. Apparemment, c'est un secret de polichinelle que les gérants préfèrent garder pour eux. Vous savez, à cause de la concurrence... »

En disant la dernière phrase, elle leva gentiment les yeux au ciel. Elle aimait bien ses patrons, mais parfois, ils se prenaient légèrement trop au sérieux. Ce n'était qu'un café étudiant et tant que le liquide restait buvable, il y aurait toujours des clients réguliers. M'enfin, c'était leur affaire, à eux de la gérer comme ils l'entendaient après tout. Ce n'était pas ses oignons.


 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …   Sam 3 Fév 2018 - 10:35

Après ce contact pour le moins … Inhabituel, Tyr tacha de faire bonne figure auprès de son infortunée camarade. Elle semblait un peu prise dans ses pensées, et le jeune homme pencha la tête sur le côté en la regardant.

- Hin hin.

Son visage retrouva sa place et son orientation initiale, et il lui prodigua un sourire généreux, sans fard. Peu de gens comme lui, à savoir gosses de riche, n'avait gardé de leur éducation les valeurs telles que l'égalité et la fraternité, notamment chez les français à qui on doit cette interjection. Tyr étudia longuement l'étui du café qui se trouvait sur le meuble devant lui. Comme elle le lui avait répondu, il venait effectivement d'Afrique. C'était un mélange de mokas du Mozambique et d'arabica d'Ethiopie. Bien que le jeune homme abhorrait en temps normal les mélanges de la sorte, celui-ci avait quelque chose dans la petite saveur fruitée qui l'empêchait de le juger. En fait il était bon, tout simplement. Il le réveillait parfaitement et c'était tout ce qu'il demandait à un café à cette heure-ci.

Tyr la regarda un moment vaquer à ses occupation, et étudia distraitement son tablier. Un rapide coup d'oeil à l'horloge murale lui indiqua qu'il avait le temps avant de devoir suivre son prochain cours, et il n'avait pas franchement faim … Peut être une simple pâtisserie ?

- Excusez-moi, mademoiselle, faites vous des pâtisseries ici ?

Il lui sourit, encore une fois. La jeune femme était plutôt mignonne, et il se demanda si sa jeunesse apparente trahissait le fait qu'elle soit étudiante elle aussi. Il remarqua alors que toutes les personnes qu'il avait rencontré ici sortaient du lot, à leur manière. Etait-ce don magique qui les rendait si beaux ? Alors qu'il se faisait cette réflexion il fit rouler sur le dos de sa main posée sur le comptoir, de minuscules appendices de fumeroles noires, ressemblant à un genre de tentacules, mais sans aucune substance. Ils vrillaient de-ci, de là, animés d'une volonté propre, comme s'ils étaient désireux de s'ancrer à notre existence pour l'absorber et la dévorer ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 468

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya, Ava
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …   Mar 6 Fév 2018 - 23:26

« Another day. »

Mblsxzdm.. cafetière, sivouplaît...

Miya quitta le comptoir un instant afin de servir d'autres clients, se promenant rapidement entre les différentes tables. Le café était bien rempli sans être débordé non plus, pas mal de gens venaient simplement chercher un café avant de repartir comme si de rien n'était. Seulement quelques uns s'attardaient, mais beaucoup étudiaient et n'étaient guère demandant.

Elle finit par retrouver sa place derrière le comptoir et s'assit un instant sur le tabouret, près du client à la cafetière (ne sachant pas son nom...).

« Excusez-moi, mademoiselle, faites vous des pâtisseries ici ? »

Elle sourit avant de désigner la vitrine qui formait un angle avec le comptoir où il était assis. Vu sa fatigue, il n'avait certainement pas du le remarquer.

« Oui, nous avons plusieurs viennoiseries. Croissants, pains au chocolat, brioches... Qu'est-ce qui vous ferait plaisir? »

Alors qu'elle attendait tranquillement la réponse, une espèce de vague sonore atteignit le café, faisant trembler les verres et les tasses derrière elle. Elle ne mit qu'une demi seconde à comprendre, venant d'un pays qui connaissait très bien ce phénomène: un tremblement de terre. D'ailleurs, un des clients présent le cria haut et fort et d'un coup, la plupart des gens présents se cachaient comme ils le pouvaient sous les tables et s'éloignaient des fenêtres. Miya plongea sous le comptoir, essayant de se tenir le plus loin possible des étagères remplies à ras bord de vaisselle alors que la secousse, d'intensité moyenne, en faisait tomber autour d'elle. Le visage contre le bois, elle était relativement protégée des coupures dues au verre cassé, heureusement. En espérant que les autres avaient pu trouver refuge quelque part...

Au bout de deux longues minutes, tout cessa de trembler. S'accrochant timidement au rebord du comptoir, Miya se redressa petit à petit tout en laissant échapper un exclamation de douleur. Un éclat de porcelaine brisée s'était fiché dans son mollet droit. Tentant de ne pas mettre de poids sur sa jambe, elle émergea de derrière le comptoir et fit un inventaire des dégâts: des étagères vides, mais encore en place, la petite bibliothèque s'était quelque peu vidée de ses livres, une ou deux chaises de renversées dans la panique... Rien de bien dramatique.

« Tout le monde va bien? »

Plusieurs hochèrent la tête, personne ne semblait vraiment blessé. Son regard se reporta sur le client face à elle.

« Rien de cassé? »

D'une main, elle remit le tabouret en place (il était tombé..) et s'assit péniblement dessus, essayant d'évaluer sa blessure. Bon. Pas très profonde à première vue, mais il faudrait enlever le morceau brisé pour s'en assurer. Elle regarda l'étudiant et retroussa le nez, mal à l'aise.

« Je vais avoir besoin de votre aide... J'ai un éclat dans la jambe. Mon sac est quelque part sous le comptoir, vous voulez bien me l'apporter s'il-vous-plaît? »

Heureusement qu'elle avait toujours un petit kit de survie dans son sac. Décidément, jamais plus elle ne sortirait sans ça, vu le nombre de fois qu'elle l'avait utilisé depuis qu'elle était sur l'île!


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …   Ven 9 Fév 2018 - 17:28

Les petits appendices de fumée noires disparurent de la surface de sa peau blanche aussi promptement qu'ils y étaient apparus, ne laissait pour tout témoignage de leur passage qu'un mince filet de fumée légère qui disparut à son tour au bout de quelques secondes. C'était un phénomène curieux, que Tyr ne contrôlait qu'à moitié à peine, et il l'observa donc avec attention, notant l'aléatoire des courbes et des trajets de ces … choses, avant qu'elles ne disparaissent. Puis il reporta son attention sur la jeune femme, derrière le comptoir, qui était revenue d'un petit, bref tour de salle. Elle lui proposa plusieurs viennoiseries, mais il avait évidemment déjà fait son choix :

- Eh bien, ce sera donc un...

Mais Tyr ne put terminer sa phrase. Un grondement sourd, à la fois proche et lointain, se fit entendre, un peu comme si le monde venait de s'ouvrir en deux. Tout se mit à trembler autour d'eux, et son premier réflexe fut de s'accroupir sous le comptoir, après avoir fait attention que tout le monde autour de lui avait également eu le temps de se mettre à l'abri. Certains clients criaient et paniquaient, mais d'un coup d'oeil, le jeune homme leur intima de rester calme. Certes, quelque chose comme un séisme était un phénomène d'une rare intensité lorsque l'on se retrouvait au milieu, mais céder à la panique multipliait les risque d'en être victime. Quelque chose cependant retint son attention, au milieu de la quantité astronomique de verre et de porcelaine qui venait exploser sur le sol : et si ce séisme n'était pas naturel ? En fait, tous les habitants de cette île était doués de magie, et il avait vu des gens maîtriser la foudre et le feu, alors pourquoi pas l'élément terrestre ? Mais au moment où il terminait ce trait de pensée, le calme revint, et tout cessa de trembler ou de se briser autour de lui. Il se releva lentement, suivi par les autres clients, et jaugea du regard les dégats.

La plupart des meubles avaient été vidés de leur vaisselle, et quelques machines avaient été jetées au sol, se déversant de leurs contenus. Tyr afficha une mine déconfite, cela coûterait très cher à remplacer, et il espérait pour eux que leur assurance prendrait tout cela en compte, et ci ce n'était pas le cas, il irait glisser un mot au patron, ainsi qu'un petit chèque, de façon discrète, bien évidemment … Il vit alors la jeune employée se redresser un peu comme elle le pouvait sur un tabouret qu'elle venait de ramasser, et il s'approcha d'elle en souriant, prêt à lui apporter son secours si elle avait besoin d'aide pour mettre de l'ordre dans tout ce bazar. C'est à ce moment là qu'il vit le morceau de porcelaine cassé fiché dans son mollet, et son sourire disparut totalement. Elle le rassura alors, en gardant son calme face à cette situation, là ou, paradoxalement, il commençait à paniquer. Il essaya de respirer lentement, cherchant le sac qu'elle venait de lui demander, le retrouvant effectivement sous le comptoir, couvert d'éclats de verre, de poussière, et d'échardes de bois. Il l'apporta à elle, le posant à ses côtés.

- Bien … Voilà votre sac … Il vous faut autre chose maintenant ?

Il lui faisait confiance, mais ses mains tremblaient violemment, trahissant son anxiété ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Féminin Date d'inscription : 06/09/2016
Occupation : Étudiante, employée du café étudiant
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 468

Carte de Jeu
Double Compte: Tatsuya, Ava
Deuxième Magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://ageofpoudlard.fr/index.php
8 ★ - Thief
MessageSujet: Re: Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …   Ven 16 Fév 2018 - 4:42

« Another day. »

Mblsxzdm.. cafetière, sivouplaît...

Dans les yeux de l'inconnu, un sentiment qu'elle connaissait trop bien: de l'anxiété, de la peur. Si énormément de choses faisaient peur à la petite étudiante, les tremblements de terre n'en faisaient pas partis. Enfin, ça dépendait de la force bien sûr, mais de "petits" comme ça, il n'y avait pas à s'inquiéter plus que ça. Bon, elle avait été blessée, mais ce n'était pas grand chose. Très calme, elle le remercia, souriant doucement.

« Merci. Ça ira, j'ai ce qu'il faut dans mon sac pour arranger ça normalement. »

Bon, elle évita de rajouter "si la blessure n'est pas trop profonde" histoire de ne pas l'inquiéter davantage inutilement. Il faudrait voir de quoi avait l'air la coupure avant de se prononcer. Elle sortit une petite bouteille de désinfectant et des pansements avant de se contorsionner histoire d'avoir une meilleure vue de sa jambe sans non plus se faire mal. Elle prit l'éclat entre ses doigts, ferma les yeux et respira un grand coup avant de le retirer, fronçant le nez sous la douleur. Quelques gouttes écarlates s'écrasèrent sur le plancher alors qu'elle vérifiait l'état de sa blessure. Rien de dramatique qu'elle ne pourrait arranger elle-même. Elle nettoya la plaie avec un bout de gaze qu'elle finit par lancer dans la corbeille avant de prendre un pansement qu'elle enroula autour de sa jambe, le fixant avec de l'adhésif chirurgical. Une fois que ce fut fait, elle reporta son attention sur le client.

« Ce n'est pas grand chose, ne vous en faites pas... »

La serveuse promena son regard sur le café et ses épaules s'affaissèrent légèrement. Le bordel était monstre et avec sa blessure, ce ne serait pas aisé de tout ranger, sans compter qu'elle était la seule employée pour le moment. Elle lâcha un léger soupire de découragement.

« Par contre, le rangement du café risque d'être problématique et long toute seule... »

Bon, un client ramassaient déjà les livres, mais plusieurs autres avaient simplement plié bagages. Ce qui pouvait quand même se comprendre. Boitillant, faisant attention à ne pas – trop – marcher sur le verre, elle se dirigea vers un placard et en sortit un balais pour commencer le nettoyage. Il fallait bien...

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Thème de Miya

Je discute en #660033 ~~
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mblsxzdm..cafetière, sivouplaît …
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche d'une cafetière...[PV Dean]
» HS La cafetière
» Réfléchir peut nuire gravement à la publicité...
» [FB] Le marin trépasse et le pirate s'la joue badass
» la campagne résumée avec une cafetière...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La cité scolaire de Kousha :: Université Tetteiteki-
Sauter vers:  
Top-Sites