Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ayumu VisrenAuteur
MessageSujet: Ayumu Visren   Mer 1 Nov 2017 - 0:22



Ayumu Visren (♂)
             


DATE & LIEU DE NAISSANCE :
né(e) le 24/04/1993 à Chicoutimi (Canada)

NATIONALITÉ :
Double nationnalité Canadienne et Japonaise

ORIENTATION SEXUELLE :
Hétérosexuelle

OCCUPATION :
Artiste Chiyogami, et conteur

GROUPE :
Fujin

PERSONNAGE SUR L'AVATAR :
Vanitas des Mémoires de Vanitas

Caractère
Créatif, Sociable, Ouvert d'esprit • Se lasse vite, Secret, Envahissant
A une sainte horreur des poivrons• Se sent toujours obligé de remettre les cols mal mis
Il adoooore les enfants • Il déteste manger des poivrons "parce que c'est bon pour la santé"
Le cosplay c'est son dada ! • et il rêve de le développer sur Awashima... et de retrouver son père, à Kyoto.
Ayumu est simple.
Il aime ou déteste. Il y a vraiment peu de choses qui le laissent indifférent et il se sent le besoin d'avoir un avis sur tout. Aussi n'est-il pas rare de le voir réfléchir pendant plusieurs jours à propos d'un sujet, voire de mener une enquête poussée ! Mais heureusement, avec internet, nul besoin de sillonner la Terre. Cela aurait de toute façon un peu compliqué, vu sa situation... Mais ce n'est pas pour autant qu'il est têtu et borné ! Au contraire, même si l'avis est prononcé, il aime rester ouvert à la discussion et revoir sans cesse ses jugements.

De ce fait, Ayumu est une personne avec qui il est aisé d'engager une conversation et de cerner. Mais avec qui il est bien plus difficile de se débarrasser, surtout si vous l'avez lancé sur un domaine qu'il méconnait ou ignore... Et sans compter qu'il ne fait pas les choses à demi-mesure. Il n'est pas chagriné : il est terriblement affligé. Il n'est pas joyeux : il est très heureux. Il n'est pas agacé : il est d'une ire effroyable. Il n'apprécie pas : il adore.

Et malgré cette apparence sociabilité, il n'est pas une personne qui se confiera facilement : les personnes qu'il considère de confiance sont bien peu nombreuses, et sous le couvert d'un sourire, il se débrouillera toujours pour éviter les questions trop personnelles. Pour lui, les apparences sont d'une importance capitale, la spontanéité dut-elle en souffrir. Cela résulte assurément de son éducation japonaise stricte, où les formes font partie des traditions.
C'est peut-être de là qu'est née cette nécessité impérieuse de toujours être en mouvement, de ne jamais se complaire d'habitudes. Il a besoin de nouveauté, de toujours pousser plus loin son art et faire de nouvelles rencontres.

Puis il y a les poivrons.
La seule chose qu'il ne pourra jamais apprécier ni défendre. Ce sont des légumes perfides, se faisant passer pour des tomates avant de vous exploser en bouche avec une fragrance d'amère victoire. C'est comme les glaces à la menthe : la menthe, c'est bon pour le dentifrice et pour assaisonner mais en glace ? Quelle idée... saugrenue.

Enfin, le cosplay.
Cette pratique lui a permis de s'ouvrir au monde et nul doute que sans elle, il serait resté le petit garçon introverti et un peu trop appliqué à suivre les volontés de sa mère. Il serait devenu ingénieur ou médecin. Ou peut-être avocat. Il se serait marié avant ses 30 ans, il aurait trouvé une femme intelligente mais douée aux tâches ménagères. Trois gamins : deux garçons pour la lignée, une fille pour apporter de la douceur. Et des contacts.
Peut-être que sa vie aurait été plus aisée, ce chemin emprunté. Mais à ce jour, il ne regrette rien sinon la perte de contact avec sa famille.

Quant à son rapport au sexe opposé et à la question -très importante- de l'Amour...
Il n'en sait rien. Ça ne lui est jamais tombé dessus. Certes, il n'est pas insensible au charme de certaines demoiselles, mais de là à vouloir se sacrifier à la manière d'un héro de tragédie grecque pour sa belle...? Non vraiment, il n'imagine pas.

Physique
Bleus • Bleus foncés • 1m76 • 65kg • Maigre • Sa peau très claire, et ses doigts abîmés
On ne le qualifierait pas de beau garçon, toutefois, Ayumu possède un physique avantageux -surtout pour un cosplayeur. Sa peau albâtre a su passer avec brio le challenge de la puberté et ses longs cils mettent en avant un regard malicieux d'un bleu clair. Autrement il reste quelconque, un peu gringalet.

Avec son mètre soixante-seize, il passerait plutôt inaperçu dans la foule. Mais ça, il s'était pressé d'y remédier : le bleu de ses cheveux longs savait détonner sur le blanc qui couvrait Chicoutimi, sans compter ses tenues souvent extravagantes. Amples manteaux faits main, guêtres colorés, accessoires atypiques et chemises de flanelle... Sa garde robe d'aujourd'hui n'a pas souffert du "déménagement" et on le verra volontiers se promener sur Awashima dans de drôles de vêtements maison.

Et sous cette apparence originale, ni tablettes de chocolat, ni beaux pecs sur lesquels fantasmer. Certes, il n'a pas une once de graisse qui déborde, mais disons que son gabarit s'approche plus du phasme au régime que de l'athlète olympique.
D'ailleurs, ses doigts pourraient trouver disgrâce aux yeux de ces demoiselles : à force de passer des journées à manier colle, résine chaude, peinture, epoxy et autres substances toxiques, ils ont fini par en porter les cicatrices.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Il aime s'en servir pour donner vie à ses créations. Des grues qui prennent leur envol, des poissons qui filent sous l'eau, des fleurs qui éclosent... Ayumu tient à rester fidèle à son don. C'est une magie, non pas un sortilège. Elle existe pour faire rêver les esprits et non les tromper ou pire, les blesser.
De façon plus utilitaire, il lui arrive d'y avoir recourt pour apaiser son asthme

• Affinité : Il a une grande affection pour sa magie et la considère comme le piment d'espelette sur le steak de sa vie.

RACONTE NOUS SON HISTOIRE
[ Avril 1993 - Hôpital de Chicoutimi ]

"Ces yeux... Trop d'eau.
- Il se plaira d'autant plus ici."

Miyoko leva un regard agacé vers son mari. Les longues heures passées à accoucher son premier fils n'avaient en rien ôté de sa prestance et de sa dignité ; Miyoko était une belle femme. Belle, mais froide. Seul le jovial Nathan savait calmer ses colères et dessiner, quelques fois, un sourire sur ce si magnifique visage.

"Comment devrions-nous le nommer, chérie ?
- Nous avions déjà choisi.
- Mais regarde cette petite bouille..."

Il s'approcha du nouveau-né, et avec tendresse, lui toucha nez. Le bambin se mit à rire franchement.

"À le voir aussi heureux, j'aurai envie de lui donner un prénom plus fidèle à ces premiers instants. Que penses-tu d'Akihira ?
- Non. Restons sur Ayumu : avec ces yeux-là... Il ne faudrait pas encourager la passivité."

Nathan pencha la tête, songeur, avant de se laisser à sourire : pour lui, peu importait qu'il se prénommât Daisuke, Akihira ou Ayumu. C'était son premier enfant et il entendait devenir un père exemplaire. Son fils serait heureux. Il s'en était fait la promesse.

[ Hiver 1998 - Maison à Chicoutimi ]

La viande marinée au sirop d'érable embaumait la maison d'une fragrance chaleureuse, soutenue par l'âtre brûlant du salon. Quelques éclats volaient, crépitant mais inoffensifs. On pouvait entendre de temps à autre un juron murmuré depuis la cuisine mais c'était surtout les bruitages d'Ayumu qui emplissaient l'air. Confortablement installé dans un fauteuil non loin, Nathan dessinait son fils qui jouait. Un petit sourire naissait parfois à la commissure de ses lèvres.
Soudain, un appel, impérieux, interrompit l'enfant dans ses aventures : il avait aussitôt délaissé ses jouets pour rejoindre en courant la table à manger. Le temps que Nathan arrive, Ayumu était déjà installé, plus qu'impatient de se remplir la panse. Ses yeux bleus brillaient à la lueur vacillante des bougies, et s'agrandirent à la vue de la grande assiette pleine de viande. De peu, il baverait sur la nappe à carreaux...

[ Printemps 2001 - Rue de Chicoutimi ]

Une main rassurante sur le dos du garçon, il s'appliquait à lui donner un rythme. Expire. Inspire. Expire. Inspire. Profondément. Il était instituteur à l'école de la ville, aussi avait-il déjà fait face à de similaires situations : Ayumu était sans doute victime une crise d'asthme. Il l'avait trouvé un peu plus tôt, recroquevillé dans la rue enneigée, grelottant de froid et de douleur. Ses larmes avaient eu le temps de geler. Mais heureusement cela n'avait pas l'air d'être trop grave. Un tour chez un spécialiste pour se faire prescrire un traitement suffira par la suite.
Juste de l'asthme... n'est-ce pas ?

[ Hiver 2011 - Mail d'Ayumu à Nathan ]

"Il y a un festival très sympa à Kyoto, qui s'organise cet été. Des feux d'artifices, des activités, de l'animation et surtout, plein de stands de nourriture ! Tu devrais passer l'année prochaine, je t'y amènerai.
Au fait, tu pourrais me faire un petit virement dans la semaine ? J'ai eu quelques dépenses à faire pour l'école, et entre nous, j'en ai un peu marre des nouilles instantanées. À ce train je vais devenir aussi maigre d'une feuille !!!

Voilà pour les complaintes et les souhaits.
Sinon... J'espère que tu vas toujours aussi bien ! Tu as pu trouver un éditeur pour ta BD finalement ? Envoie-moi une copie dès que ce sera fait, et dédicacé (mais sans prénom) s'il te plait. Et deviens célèbre après, comme ça je pourrai le revendre et devenir riche aussi mwahaha ✩

Bref, je ne vais pas t'envoyer un pavé, sinon tu vas encore râler.
Passe une bonne semaine et M'OUBLIE PAS.
JE MEURS DE FAIM."

[ Hiver 2011 - Mail d'Ayumu à Miyoko ]

"Bonjour Maman,

J'espère que tu vas bien. Comment vont Sakura et Eisuke ? Il faudrait que tu m'envoies une photo de votre nouvelle maison, maintenant que vous avez pu vous installer ! Ou mieux, vous devriez venir un week-end à Kyoto, je meurs d'envie de revoir ma petite soeur et la gâter tout plein ✩

De mon côté, pas grand chose de nouveau : je devrais pouvoir finir mes études sans problème et j'ai déjà envoyé les dossiers de candidature pour l'université, ne t'en fais pas. Je devrais avoir leur réponse sous peu ! Je te tiendrai au courant.

La bise,
Ayumu."


[ Printemps 2012 - Mail de Nathan à Ayumu ]

"Bonjour Ayu !

Si tu as l'énergie de me pondre un tel pavé, c'est que tu es encore assez en forme. Ne sous-estime pas la puissance des nouilles instantanées.
Je t'ai fait un virement mais j'ai comme l'intuition que ce n'est pas ton école qui t'a rongé autant les économies...

Je répondrai aux autres questions plus tard, j'ai rdv.
Fais pas le con, brosse-toi les dents, oublie pas ton inhalateur et à plus tard !"

[ Été 2012 - Appel de Nathan à Ayumu ]

"Alors toi... t'as fait une connerie.
- ... Ouais.
- Entier ? Pas de blessure ? Pas de morts ?
- Non ça va... Juste un bras cassé. Et c'est tout ! Enfin je crois ?
- ...
- Je me suis fait renversé par une voiture hier, en rentrant de la convention. Mais le conducteur a été chic, et j'ai été tout de suite pris en charge à l'hôpital.
- *soupir* Bon. T'y restes pour combien de temps ?
- J'ai encore des examens demain pour vérifier que tout va bien.
- D'accord.
- ... Pas besoin de venir hein ? C'est juste un bras cassé. Et le gauche en plus !
- Je t'avais dit de ne pas faire de conneries, fallait t'y tenir. Maintenant il va falloir me supporter, gamin !
- Et merde..."

[ Printemps 2015 - Hôpital de Kyoto ]

Les sourcils froncés par la concentration, Ayumu posa le pinceau et commença à tracer des lignes de peinture dorées. Ah bon sang, que ça aurait plus facile chez lui. Une bombe d'acrylique, une éponge et cela aurait été terminé depuis des heures ! Mais l'hôpital avait -évidemment- refusé. Du coup il terminait cette armure avec les bonnes vieilles méthodes. La porte s'ouvrit, et la silhouette massive de son père pénétra dans la chambre. Ayumu n'avait pas levé les yeux.

"Tu ne devrais pas forcer Ayu..."

Face au silence de son fils, Nathan se fendit d'un soupir et attendit simplement qu'il eut terminé. Quelques minutes plus tard, le jeune homme de vingt-deux ans reposa enfin le pinceau et gratifia son père d'un "salut" enthousiaste.

"Tu as beaucoup encore à faire sur celui-là ? s'interrogea Nathan, curieux.
- Juste deux pièces à peindre et les finitions !
- Oublie pas ton rendez-vous, cet après-midi, Princesse.
- Arrête, je suis bien réveillé maintenant ! protesta-t-il en riant.
- J'espère bien, l'appartement est trop propre depuis..!"

Ayumu observa son père, assis près de son lit. Nathan Visren n'avait pas vraiment changé en trois ans. Toujours aussi grand, à la chevelure d'un poivre élégant ; mais un regard attentif saurait rapidement remarquer les discrètes mais nombreuses rides qu'il avait prises aux coins des yeux et entre ses sourcils. Inquiétude. Pleurs... Même si son sourire facile arrivait la plupart du temps à les dissimuler, Ayumu portait ces marques comme les siennes, quelque part parmi ses propres cicatrices.

" 31 mois, hein ? Il soupira. C'est comme si je m'étais simplement endormi et réveillé un lendemain de beuverie, tu sais ? Bon. Une très très très grosse beuverie, certes. Enfin j'ai juste hâte de quitter l'hôpital et rependre ma vie."

[ Hiver 2016 - Appartement de Kyoto ]

Ayumu avait les yeux écarquillés. Tel un poisson rouge, il ouvrait grand la bouche. Inspirait. Expirait. L'appartement était en désordre : la table était renversée, diverses affaires éparpillées dans toute la pièce, les coussins par dessus le tout. La seule lumière de la pièce -une petite lampe au plafond- se balançait, projetant d'étranges ombres sur les murs. Et lui se tenait au milieu de ce capharnaüm, son inhalateur brisé en main.
Pour la première fois de sa vie, il avait pu respirer... Ses yeux étaient encore humides à cause de la douleur qui lui avait soudainement vrillé le torse. Mais maintenant... Il se sentait léger. Bizarrement léger. Un peu comme si un poids lui avait été ôté. Enfin...

Encore un peu perdu, il évalua le bordel de la pièce. Il se souvenait avoir fermé les paupières, les doigts agrippés sur sa poitrine... puis le bruit, fracassant, et... et c'était tout. Que c'était-il passé, bon sang ?

[ Printemps 2017 - Awashima, Hôtel The Beginning ]

Une petite salle d'eau, un lit double, un sofa, une table basse, une télé, un téléphone...
Bon. Il semblerait qu'il n'était pas été kidnappé, du moins, pas comme dans les films qu'il avait l'habitude de regarder. Nul besoin de se mettre à hurler. Ou de défoncer la porte et de fuir. Il y avait un téléphone après tout. Et il ne savait pas que penser de la lettre qui lui avait été remise. Mais il gardait l'espoir d'avoir enfin des explications sur les étranges événements de cet hiver...
Comme beaucoup trop souvent dans sa vie, Ayumu était paumé. Il se souvenait être allé à la plage, admirer les feux d'artifice du nouvel an avec la fille la plus mignonne de toute le quartier puis... trou noir. À moins qu'il avait réussi à conclure ? Il se massa les tempes. Il commençait à légèrement s'inquiéter de l'état de son cerveau.

[ 2017 - Awashima, Centre-ville d'Amashiwa ]

" Fais pas le con, fais pas le con, fais pas le con..."

Planté devant l'université Tetteiteki, Ayumu serrait son document d'admission tout en marmonnant son mantra familial. Plus de neuf mois qu'il était arrivé, dont cinq à galérer pour trouver un logement et un boulot, et deux pour se décider à reprendre ses études. La vie ici était BEAUCOUP plus difficile... Personne ne le connaissait ici, aussi son affaire de Chiyogami qu'il menait à Kyoto avait pris gentiment l'eau. Là où la magie règne, qui irait acheter des foutus bouts de papiers hein ?

DERRIÈRE L'ÉCRAN

• On m'appelle : Ayu ce sera très bien o/
• J'ai : 22 ans
• J'ai connu le forum grâce à : heu... plusieurs partenariats. Enfin une enfilade de partenaires xD
• Je pense que le forum est : Original ! (Ce contexte mchbqsqmxq)
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" :

• J'aimerai ajouter que : j'aurai un rythme de rp moyen (disons un à deux posts par semaine, selon lesdites semaines ^^)

©️ Himitsu no Kii



Dernière édition par Ayumu Visren le Ven 3 Nov 2017 - 18:11, édité 6 fois
avatar


Date d'inscription : 01/11/2017
Occupation : Artiste Chiyogami & Conteur
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Ayumu Visren   Mer 1 Nov 2017 - 9:40

Oï et bienvenue à toi \o/

Tout d'abord, tu es tombé dans le piège du code, retourne fouiner un peu et je suis sûr que tu tomberas vite sur le bon =P

Si tu as la moindre question n'hésite pas à envoyer un MP au staff (plutôt Jess, Kurai, Soliana ou moi-même en ce moment) ou à passer sur la CB, il y a toujours deux-trois personnes qui trainent pas trop loin =P

Bon courage pour le reste de ta fiche et au plaisir o/
avatar


Masculin Date d'inscription : 21/05/2016
Occupation : Gouverneur d'une adorable enfant
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 239

Carte de Jeu
Familiers: Stephanophis, le basilisc
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Thief


MessageSujet: Re: Ayumu Visren   Mer 1 Nov 2017 - 10:12

Welcome ! o/
(Damn, j'ai tellement eu le moment de doute en voyant Vanitas en vava, vu qu'un de nos membres à Gilbert... Et vu que Mochizuki a la fâcheuse tendance de faire des clones de ses persos entre les différentes oeuvres... J'ai eu un moment de bug xD).

Shultz a déjà tout dit, je rajouterais juste que tu disposes de deux semaines à compter d'aujourd'hui, donc jusqu'au 15 novembre, pour finir ta fiche, bon courage ! ^^
Et hésite pas à passer sur la CB :)




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1400

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Ayumu Visren   Mer 1 Nov 2017 - 10:32

Hello ! :D
Citation :
• J'ai connu le forum grâce à : heu... plusieurs partenariats. Enfin une enfilade de partenaires xD
• Je pense que le forum est : Original ! (Ce contexte mchbqsqmxq)

Ha ! Je prend le compliment sur le contexte avec joie :D Je te passerais la phrase salace qui me vient à l'esprit concernant l'enfilade de partenaire, ahrem.

J'aime déjà ton personnage, il m'a l'air chouette :D
Bon courage pour la fin !

#Jess


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2141

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Ayumu Visren   Mer 1 Nov 2017 - 19:27

Oh ! (⊙ω⊙)
Merci beaucoup pour cet accueil, j'espère vous croiser bientôt en rp ♪
La fiche est d'ailleurs terminée, et prête à passer au scanner tout puissant de la validation **

Shultz : DIANTRE. Vous êtes les premiers à réussir à m'avoir D: Du coup c'est corrigé et désolée pour l'erreur ( •ᴥ• )

Kurai : J'espère que ça dérangera pas que je joue avec Vanitas du coup :)

Jess : Cela faisait un bout de temps que je cherchais un forum avec une mythologie japonaise poussée du coup, vous êtes ma terre promise ♥️
(ps : c'était volontaire, l'histoire d'enfilade, pour débusquer les pervers dans le tas 8D)
avatar


Date d'inscription : 01/11/2017
Occupation : Artiste Chiyogami & Conteur
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Ayumu Visren   Mer 1 Nov 2017 - 19:35

Ne t'inquiète pas, ça dérange pas du tout ^^

Par contre, j'ai l'impression que tu n'as pas édité le code du règlement, c'est toujours pas le bon ! :)

Courage, plus que ça à changer et je pourrais te valider ^^




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1400

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Ayumu Visren   Ven 3 Nov 2017 - 18:12

Oups.
*a édité sur le mauvais fichier...* //PAN//

C'est corrigé et encore désolée pour le dérangement x)
avatar


Date d'inscription : 01/11/2017
Occupation : Artiste Chiyogami & Conteur
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Ayumu Visren   Ven 3 Nov 2017 - 18:27

Ah, les joies du mauvais édit, je comprends bien ça xD

J'aime bien ton perso, il est sympa, et ta fiche se lit facilement ^^.


Félicitation ! Tu es validé !

Tu es à présent validé ! C'est à dire que tu peux maintenant venir RP avec nous :)
Mais tu dois encore faire quelques petites démarches... Que voici !

Il te faut demander un logement à l'Agence Immobilière, puis tu devras recenser ton personnage dans le listing. Le listing est une étape très importante, car c'est ce qui te permet de réserver définitivement ton avatar. Si tu ne le fais pas et qu'un petit nouveau arrive, il sera prioritaire sur le personnage choisi.

N'oublie pas de bien lire les explications, ça t'évitera de mauvaises surprises et la colère de Jess  
Si tu as des questions, le Staff est à ton écoute que ça soit sur la CB (n'hésite d'ailleurs pas à venir sur la CB, que ça soit pour discuter, pour repérer des partenaires potentiels, ou quoi que ce soit d'autres :) ) ou par MP :)

Amuse-toi bien parmi nous,
#Kurai




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1400

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
13 ★ - Ultimate


MessageSujet: Re: Ayumu Visren   







Contenu sponsorisé


 

Ayumu Visren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ayumu's coming
» Une adorable poupée ou bien le diable ? =o [PV AYUMU]
» Chambre de Hikari, Karami, Ayumu et Darcy
» Commentaires fiche Ayumu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
TOP