Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tomber à pic [PV Aurore]Auteur
MessageSujet: Tomber à pic [PV Aurore]   Mer 20 Sep 2017 - 19:19

La belle venait de quitter son bien-aimé après la pause déjeuner, à contrecœur pour ne pas changer. Mais ce temps passé avec lui ne pouvait que la réjouir, la rendre pétillante et joyeuse, surtout en notant l’absence de Socrate qui était certainement en pleine séance câlins avec Serena. Sa demi-sœur adorait son familier et se proposait de le garder quelques fois en connaissant le tempérament capricieux et possessif de l’animal. Son cours ne commençait pas avant une bonne heure, elle en profiterait pour traîner à la bibliothèque de l’université. Elena ne put s’empêcher de sortir son smartphone dans le but de déjà contacter celui dont elle ne s’était pourtant séparée que depuis quelques minutes.

Le nez sur son écran, elle ne vit pas le garçon face à elle, à qui elle donna un léger coup d’épaule. Fermant brièvement les yeux en constatant sa bourde, la douce finit par relever le regard, penaude tout en lui présentant quelques excuses. Sous le sourire carnassier de l’étudiant, elle voulut s’échapper au plus vite, hâtant le pas. Mais ce fut sans compter cette main qui agrippait son bras pour la stopper. Dans quel pétrin s’était-elle encore fourrée ? La brune avait bien sa magie pour se défendre, mais jamais elle n’oserait s’en prendre à un simple étudiant, aussi pourri soit-il. Elle était trop douce, trop gentille. Levant de nouveau les yeux vers son assaillant, elle ne fut pas rassurer par ce sourire qui restait accroché à ses lèvres.

« Tu m’as fait mal à l’épaule, il va falloir te faire pardonner, tu sais. »
« Je … Je me suis excusée … »
« C’est pas suffisant, tu devrais m’offrir une compensation, comme par exemple une sortie avec moi ? »
« Ca … ne m’intéresse pas. Encore désolée. »

Les joues roses, le cœur affolé, la Saruta parvint à dégager son bras d’un coup sec, se défilant au plus vite. Pourquoi fallait-il qu’elle bouscule le pire dragueur de la Terre ? Cela lui servirait de leçon, elle regarderait droit devant elle la prochaine fois. Soulagée de s’être échappée, elle poussa un soupir, se demandant si elle devait mentionner l’incident à Shawn. Peut-être pas en fait, pourquoi l’inquiéterait-elle pour rien ? Mais la belle à la crinière d’ébène s’était réjouie beaucoup trop vite puisqu’elle sentit un bras passer autour de son épaule, l’amenant un peu plus loin contre les casiers.

« Pourquoi tu te sauves ? Je suis pas assez bien pour toi ? »
« Je … suis déjà avec quelqu’un. »
« Mais ça on s’en fiche … »

Apeurée, Elena ne savait comment réagir, une lueur écarlate passa subitement dans ses iris d’océan lorsque les doigts de garçon vinrent trouver son menton. La douce serra le poing. Devrait-elle en arriver là pour se défendre ? A cette forme à la crinière de neige ? Elle inspira profondément pour se calmer, ce n’était pas un endroit pour se battre et l’homme en face d’elle n’était pas dangereux. C’était juste un crétin. Elle écarta la main de l’étudiant et tenta de le contourner. Mais lui ne semblait pas vouloir la laisser partir si facilement.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 783

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Mer 20 Sep 2017 - 20:15

Avril 2017. Je suis en Avril 2017. Le journal de cette île cheloue ne m’indique pas d’autres dates. J’ai quitté mon monde en Septembre de la même année, et me voici en Avril… Décidément, je ne comprends rien à cette histoire. V’là qu’une glandu m’a convoqué dans son étrange chez lui pour m’envoyer dans un univers différent du miens à la recherche de mon ex… Qui, bien sûr, avait changé de visage, de nom, certainement d’âge… En bref, pas d’infos pour le retrouver. Ha. Ha. Ha. Je trouve ça si drôle, merci « boss » pour cette énigme si magnifique. Comme si Arthur n’était pas déjà une énigme à lui tout seul.

Dans la rue, une jeune femme d’un quart de siècle marchait tranquillement, soupirant son désespoir. Pourquoi elle ? Pour l’emmerder, bien sûr. Aurore était le point faible d’Arthur. Du moins, le dernier point faible « connu ». Elle n’était pas dupe : son bien aimé avait dû trouver une nouvelle femme à aimer dans son nouvel univers. Mais « il » voulait le voir souffrir. Ça l’amusait. Alors l’anglaise avait été envoyée pour le distraire. Connard. Distraite, la demoiselle avait traversé la route sans même prêter attention à ce qu’il se passait autour d’elle. Fort heureusement, personne ne se trouvait à proximité. Elle l’entendait déjà râler : « fait attention bordel ! ». C’est pas comme si ça me manquait…

Bien sûr que ça lui manquait. Impossible de l’oublier tout en le sachant vivant, bien qu’en étant consciente de ne plus jamais pouvoir le voir. La vie n’était-elle pas géniale ? Non, elle était ridiculeusement nulle. Lorsqu’elle voyait les autres couples dans la rue, ceux qui se tenaient par la main, ceux qui s’embrassait… Elle n’avait qu’une seule envie : coller un pain dans la figure de celui qu’elle avait aimé.

Aujourd’hui, Aurore trainait sur le campus de la ville de Kousha. Fort heureusement, elle avait un assez bon sens de l’orientation qui l’avait empêché de se perdre à de multiples reprises depuis son arrivé, il y avait quelques semaines à peine. Ne sachant pas quel âge il avait, elle ne devait écarter aucune possibilité. Ça pourrait être amusant qu’il n’ait que cinq ans… Elle pouffa de rire, tandis que ses yeux se perdaient sur cette foule de gens éparpillés dans l’herbe, profitant des premiers rayons de soleil printaniers pour étudier ou déjeuner.

Aller Aurore, c’est le moment de faire appel à ta mémoire. Arthur était un véritable idiot, blasé, avec un égo surdimensionné et, il fallait l’avouer, des yeux absolument à croquer. Elle haussa les épaules. Il n’était pas du genre à suivre des cours, si toutefois il était étudiant. Alors, elle s’était naturellement dirigée vers la bibliothèque, un lieu où ils se retrouvaient souvent à cette époque si belle de la vie de la jeune anglaise…

L’endroit ne semblait pas très peuplé, bien qu’immense ! Jamais elle n’avait vu une bibliothèque universitaire aussi grande pour un seul campus. Elle grimpa les marches, se positionnant près des étagères de l’étage. Elle pouvait voir l’entièreté de la pièce, d’ici. En bas, quelque chose attira son attention. Un homme d’une vingtaine d’année semblait importuner une demoiselle à peine plus vieille que lui. Aurore arqua un sourcil. La demoiselle insistait pour qu’il la lâche ; lui insistait pour l’approcher. Lorsqu’il saisit son menton, Aurore sauta la balustrade et vint enfoncer son pied dans le crâne de l’individus.


« Hey tête de gland ! Non, c’est non. T’as pas entendu ? »
« Et bien ma belle, tu veux te joindre à la partie ? T’es plutôt mignonne malgré ton coup de pied bien sympa… Qui t’as appris à te battre ? »
« Un couillon déplumé. »

Après lui avoir envoyé un coup de poing « gelé », elle avait saisi l’inconnue à la longue chevelure par la main et l’avait trainée loin de cet énergumène. Dehors, près d’une des portes de sortie et pourtant au calme, les deux jeunes femmes reprenaient leur souffle. Aurore regardait sa main, celle qui avait envoyé ce coup, comme intriguée. On dirait… Je suis bridée ? C’est quoi ce délire ?

« Ah ! Tu vas bien ? Désolée que t’avoir embarquée soudainement. »

avatar


Date d'inscription : 19/09/2017
Occupation : Infographiste
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Sam 23 Sep 2017 - 19:24

Là, au milieu de ses rayonnages, Elena ne s'attendait pas à recevoir une aide extérieure. Mais pourtant, l'étudiant pot de colle reçut un coup de pied magistrale du jeune femme aux cheveux courts. C'était pour l'instant toutes les informations que la Saruta avait pu récolter puisqu'elle en avait profité pour s'écarter de lui. Aaah et voilà que la jeune femme allait avoir des problèmes par sa faute ... Mais le coup de poing qui suivit fit comprendre à la belle à la chevelure d'ébène que sa sauveuse n'était pas du genre à se laisser intimider par quelques paroles. Clignant des yeux, stupéfaite, elle n'eut que pour choix de la suivre en courant puisqu'elle l'entrainait déjà vers l'extérieur. La brune fixait le dos de l'inconnue. Elle courrait vite, bien plus vite qu'elle-même. Les jambes de la frêle fleur bleue avaient bien du mal à suivre.

Enfin, elles s'arrêtèrent alors que la belle américaine ressentait déjà un point de côté. Elle se plia en deux un instant pour reprendre son souffle alors que la demoiselle s'adressa à elle. Lorsque ses pupilles d'océan rencontrèrent les bichromes de son interlocutrice, elle resta bouche bée. Ce qu'elle était jolie, tellement belle même, avec ses traits fins, ses iris d'azur et d'émeraude. C'était peu commun. Mais Elena se reprit en acquiescant.

"Oui ... Oui, ça va. Je ... Merci de m'avoir aidée et pardon pour ... le dérangement."


Elle haletait encore quelque peu alors que ses joues étaient teintées de rose suite à cet effort soudain. A croire qu'elle manquait d'exercice ... Intimidée, elle se mordit la lèvre, baissant les yeux alors qu'elle triturait ses mains comme à chaque fois que quelque chose la stressait.

"Tu ... tu n'aurais pas dû faire ça ... Tu vas avoir des problèmes à cause de ça ..."

Mais soudainement, elle leva les yeux vers elle, affolée alors qu'elle plaquait une main sur sa bouche.

"Enfin ... Vous ... Vous allez avoir des problèmes ... Je peux faire quelque chose pour vous remercier ?"

Et oui, la jolie fleur bleue se sentait gênée d'avoir été si familière avec la jeune inconnue. Après tout, même si elle ne semblait pas plus âgée qu'elle, peut-être n'était-elle pas étudiante, mais professeure à l'université ? Elle détourna le regard, le teint soudainement plus rouge. Elle avait honte d'agir ainsi, son coeur battait si fort. Elle avait eu peur, peur que ce garçon la pousse à agir plus violemment qu'elle ne l'aurait voulu. Car elle avait senti cet élan de magie monter en elle. Qu'aurait-elle fait si son don avait pris le dessus ? Sa forme divine n'était pas violente mais elle n'en connaissait pas encore toutes les facultés. Comme pour dissimuler sa gêne, changer de sujet, ou tout simplement faire oublier son 'offense' à la belle inconnue, elle ajouta quelques mots.

"Vous avez de jolis yeux ... C'est ... naturel ?"






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 783

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Dim 24 Sep 2017 - 17:46

Bon alors, attendez, va falloir qu’on m’explique quelques trucs là. Non seulement je suis sur cette île pommée, à la recherche d’un véritable idiot, et en plus je suis bridée dans ma magie ? C’est une putain de blague ou je rêve ?

Ni l’un, ni l’autre. Aurore devrait bien se rendre à l’évidence : elle était sur une île pommée, à la recherche d’un véritable idiot et bridée dans sa magie. Il y avait comme quelque chose de difficile à digérer dans toute cette histoire. Si elle retrouvait ce mec, le « boss », elle promettait de le buter en bonne et due forme.

L’anglaise replanta son regard sur l’inconnue qu’elle venait de tiré des mains d’un tordu. Elle était plutôt jolie, assez petite, avait des cheveux aussi longs que ceux de sa mère mais de la couleur de ceux de son père. Quant à ses yeux… Ils étaient d’un bleu profond. Absolument magnifique. Elle balbutia quelques phrases. Des excuses, elle se demandait si la demoiselle aux cheveux courts n’allait pas s’attirer des problèmes. Aurore rit à cette supposition. Elle ? Des problèmes ? Elle en avait déjà tellement qu’un de plus n’y changerait rien. L’inconnue rectifia ensuite ses paroles, commençant à la vouvoyer. L’anglaise tira la grimace en se grattant l’oreille… Elle se sentait soudainement très vieille.

« Je fais si âgée de ça ? Tutoyons-nous, ça sera mieux pour tout le monde ! »

Elle lui avait souri, un sourire doux et gentil, réfléchissant à cette proposition de remerciement tout en écoutant sa question suivante. Ah. Ses yeux… Il fallait avouer que l’anglaise avait des yeux bien particuliers. Un vert, un bleu. Elle aimait dire qu’elle avait hérité de cinquante pourcent du patrimoine de son père, et de cinquante pourcent de celui de son père. Après tout, elle semblait être un mélange parfait de ces deux êtres séparés trop tôt.

« Oui, ils le sont ! C’est étrange, n’est-ce pas ? »

Ça ne court pas les rues, au moins.
Aurore aimait parfois se sentir un peu unique. Hors de ses tenues parfois légèrement… spéciales, elle savait que ses yeux la rendaient différente aux yeux de tous. Elle se souvenait de cette fois où Arthur lui avait soufflé combien il aimait la couleur de ses pupilles. Ah, ces souvenirs remontaient si loin maintenant… Elle avait l’impression que c’était ceux d’une autre vie. Et certainement qu’elle n’était pas loin de la vérité. Elle se promit à nouveau de le tuer de ses propres mains lorsqu’elle le retrouverait enfin. Soupirant un court instant, elle regarda la jolie brune en lui offrant son sourire le plus sympathique.

« Tu n’as pas à t’inquiéter pour moi. Je ne suis ni étudiante ni prof ici. Et puis, les emmerdes… ça me connait bien. »

Elle agrémentait sa phrase d’un rire amusé.

« Je ne pense pas que tu puisses m’aider, mais… Peut-être que tu connais un bon salon de thé où je pourrais trouver du brownie au chocolat… J’ai trop faim, là. »

Le regard suppliant, elle voyait en cette inconnue comme le dernier moyen pour elle de ne pas mourir de faim sur l’instant. Quelque chose lui frappa l’esprit, alors qu’elle frappait sa main de son poing de manière évidente et lui offrit un clin d’oeil.

« Oh ! J’oubliais de me présenter ! Je m’appelle Aurore Matthews. Ravie de faire ta connaissance, belle inconnue ! »


Aurore te parle en #a9d587
avatar


Date d'inscription : 19/09/2017
Occupation : Infographiste
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Lun 25 Sep 2017 - 20:32

Elena cligna des yeux, dans une totale incompréhension : si elle n'était ni professeure, ni élève, que faisait-elle donc dans la bibliothèque de l'université ? Cette jeune femme était réellement étrange, même si elle inspirait déjà une réelle sympathie auprès de la belle à la crinière d'ébène. Après tout, elle l'avait aidée à se tirer d'affaire. Et maintenant, elle se rendait ridicule avec sa gêne et sa timidité maladive. Chasser le naturel, il repart au galop, elle n'était pas encore très à l'aise à discuter avec de parfaits inconnus. Mais la requête de son interlocutrice la fit relever la tête, et même sourire radieusement. Le mot "brownies" avait sans doute eu un effet d'électrochoc sur la jolie Saruta. Lui parler de pâtisseries était certainement le meilleur sujet que pouvait aborder la jeune inconnue.

Mais alors qu'elle s'enthousiasmait déjà à l'idée de pouvoir à la fois rendre service à sa sauveuse et assouvir un nouveau désir de sucre, elle se figea à l'entente de l'identité de celle-ci. Aurore ... "Matthews". Elle cligna des yeux, ce nom lui rappelait quelque chose. Son coeur fit comme un bond lorsqu'elle fit le rapprochement. Angelic ... Ex-amour et même premier amour de son cher et tendre. Perdue dans ses pensées, certainement un peu trop loin, la brune se mit à réfléchir. Shawn le lui avait dit que ce n'était pas cette branche de la famille qui était touchée mais pourtant la demoiselle devant elle portait le nom de sa cousine et était descendante de Suijin ... Elle finit par secouer la tête, se disant qu'elle se faisait beaucoup trop d'idées. Ce nom était certainement un nom très répandu en Angleterre !

Espérant qu'Aurore ne soit pas rendue compte de ce moment de blanc qu'avait provoqué sa phrase, Elena lui sourit de nouveau, un peu plus timidement. Elle réalisait qu'elle l'avait surnommée également "belle inconnue", ce qui la fit rougir quelque peu.

"Et moi, je suis Elena ... Elena Heart ! Enchantée ... Aurore."


Elle se mordit la lèvre alors qu'elle détournait le regard, comme pour réfléchir à ce qu'elle pouvait dire de plus quand l'appel du sucre revint à la charge.

"Oh ! Et ... Il semblerait que je puisse te servir à quelque chose finalement. Les salons de thé qui servent de bons brownies, ça me connait ! Il n'y en a un pas loin d'ici !"

Parler de ses gourmandises mettait à l'aise la jolie étudiante qui ne se fit pas prier pour partir devant en attrapant distraitement la main de sa nouvelle amie. Car oui, elle était jolie, gentille, l'avait aidée dans une des pires situations et surtout ... aimer les brownies. Ce geste familier, elle ne l'avait que pour quelques personnes, mais sa hâte de se rendre dans une de ses pâtisseries préférées la faisait oublier ses manières. Et elle l'emmena jusqu'à cette devanture qui semblait si délicieuse. Lâchant la main d'Aurore, elle s'écarta afin de la laisser découvrir les différentes viennoiseries.

"Et voilà ! Le meilleur salon de thé de la cité !"






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 783

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Ven 29 Sep 2017 - 18:27

Je rêve où elle a buggué là ? Ohé, demoiselle, on reboot le cerveau ! J’ai dit une connerie ou bien… ? Non mais, sérieusement, c’est presque gênant Miss, va falloir se-
« Et moi, je suis Elena ... Elena Heart ! Enchantée ... Aurore. »

Un sourire se dessina sur le visage d’Aurore. La demoiselle s’appelait donc Elena. C’était un prénom plutôt joli, qui avait presque la consonance de « élégant ». Et il fallait l’avouer : cette jeune femme était tout ce qu’il y avait de plus élégante et mignon. Elle n’était pas très grande, mais la douceur des traits de son visage donnait envie de lui pincer les joues pour en faire des joues de hamster. Je peux le faire ? Non. Meh…

« Oh ! Et ... Il semblerait que je puisse te servir à quelque chose finalement. Les salons de thé qui servent de bons brownies, ça me connait ! Il n'y en a un pas loin d'ici ! »

Oh, une connaisseuse ! Remarque, vu sa ligne, elle ne doit pas en manger tant que ça… Non, faut que j’arrête de me fier aux apparences, je sais parfaitement qu’elles sont trompeuses. Rah et puis oui, je suis jalouse ! Et alors ? J’aimerais tellement avoir cette ligne absolument parfaite et-oh, je l’ai, en fait !!

La main de la jeune anglaise se retrouvait dans celle de l’inconnue nouvellement devenue inconnue-amie-de-bouffe. Elles avaient marché ainsi quelques minutes avant qu’arriver au comble du bonheur. La devanture était absolument adorable et présentaient quelques pâtisseries qui semblaient digne du prix qu’elles affichaient. Elena le vanta comme « meilleur salon de thé ». Impossible de ne pas y entrer, dans ce cas !

Et les voici attablées dans cette boutique tout aussi choupinette que sa devanture. Comme elle n’avait souhaité, Aurore avait commandé un brownie au chocolat et noix de pécan ainsi qu’un cappuccino à la noisette. Alors qu’elles attendaient pour être servies (car oui, Aurore avait entrainé Elena jusqu’à l’intérieur qu’elle le veuille ou non), son regard se perdit que la belle brune en face d’elle. Elle avait… Ces yeux saphirs si profonds qu’on pourrait se noyer dedans. Alors, un sourire se dessina sur le visage de l’anglaise, un sourire taquin, pointé une légère couche de nostalgie.

« Oh, je vois qu’on a passé une très bonne nuit et en bonne compagnie ! »

Voyant Elena rougir, Aurore n’avait pas pu s’empêcher de rire doucement.
C’est l’heure de la minute potin les girls !

« Ça fait longtemps que tu es avec ta moitié ? »
Et toi, ça fait longtemps que tu as perdu la tienne ?
Oh, ta gueule…
avatar


Date d'inscription : 19/09/2017
Occupation : Infographiste
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Sam 30 Sep 2017 - 16:56

Elena fut bien vite entrainée à l'intérieur du salon de thé par sa nouvelle amie, si elle pouvait l'appeler ainsi. La brune avait tendance à considérer chaque personne qu'elle trouvait sympathique comme telle. Mais peut-être n'était-ce pas réciproque. S'asseyant à une table, elle ne s'était pas privée pour commander la même chose qu'Aurore. Rougissante, elle haussa les épaules, l'air de dire : "Ca avait l'air tentant ...". Il faisait chaud dans cet établissement, et la belle à la crinière d'ébène ne tarda guère à ôter le foulard qu'elle avait autour du cou. Les derniers évènement semblaient l'avoir perturbée, en oubliant la cause du port de ce foulard.

Le regard naïf, elle ne comprenait pas pourquoi la brune la fixait ainsi. Des rougeurs se dessinèrent d'ailleurs sur ses joues devant ce sourire qui apparut au coin de ses lippes. Et la remarque de celle-ci l'empourpra un peu plus alors qu'elle détourna le regard tout en plaquant sa main sur cette marque dans son cou. Cette marque dont elle venait de se souvenir, apposée la veille par l'élu de son coeur dans un élan de "gourmandise". Pourquoi avait-elle été aussi cruche au point de l'omettre ?

"Ce ... Ce n'est pas ... ce que tu crois ... C'est juste ..."


Rouge comme une pivoine, Elena bredouillait tout en sachant parfaitement que la personne face à elle était loin d'être dupe. Elle ne trouva d'ailleurs aucune excuse potable en réalité. Après tout, il n'était pas bien difficile de deviner l'origine de cette marque. Déglutissant, la Saruta remit son foulard afin de la dissimuler au regard des autres. Cette situation aurait certainement amusé Shawn. Les iris d'azur retrouvèrent enfin les pupilles bichromes de la belle Aurore alors qu'elle clignait innocemment des yeux.

"Euh ... A peu près un mois. C'est encore tout frais ..."

En réalité, la belle à la chevelure d'onyx était fière de parler de cette relation dont elle avait rêvé durant plusieurs semaines. Malgré ce mois passé aux côtés du beau ténébreux, elle avait bien du mal à redescendre de son petit nuage, lui qui lui faisait découvrir de nombreuses choses depuis leur confession.

Elle fut presque soulagée de voir revenir le serveur avec leurs deux commandes identiques. La belle américaine se mordilla d'ailleurs la lèvre devant cet énorme brownie tout à fait appétissant. Lorsque l'employé posa l'addition sur la table, elle s'entreprit de l'attraper rapidement pour la ramener vers elle.

"Je ... Je veux au moins t'offrir ça. Pour te remercier. S'il te plait ..."

Malgré son ton hésitant, son regard était empli de détermination, traduisant qu'elle n'accepterait aucun refus de la part de sa sauveuse. C'était la moindre des choses après l'aide qu'elle lui avait apportée. Les joues roses, elle attrapa sa tasse, se brûlant les lèvres alors qu'elle grimaçait. Pourquoi était-elle si nerveuse ? Certainement en repensant à la remarque précédente de la jeune femme concernant sa nuit de folie.

"Et toi Aurore ... Est-ce que ... tu as quelqu'un ?"

Cette question était plutôt étrange venant d'une presque inconnue, mais la petite fleur ne pouvait s'en empêcher, aimant se délecter des histoires de coeur en tout genre.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 783

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Dim 1 Oct 2017 - 17:19

Elle était plutôt chou, cette « inconnue-nouvelle-amie-de-bouffe ». Elle avait cette pointe de sincérité dans les yeux qui te plaisait bien. Oui, elle te plaisait même beaucoup. C’était comme si elle ne pouvait rien cacher, impossible pour elle de mentir. D’ailleurs, on voyait clairement qu’elle adorait les sucreries… Et la personne qu’elle aimait. Son regard pétillait d’une lueur candide lorsqu’Elena avait évoqué son nouvel amour.

Elle en a de la chance… Au moins, elle, elle peut être avec l’élu de son cœur.

Haut les cœurs, Aurore ! Elle lui souriait, répondant à son regard que la jolie brune avait posé sur elle. Ses pupilles bicolores ne se détachaient des siennes que lorsque le serveur arriva avec leurs commandes. L’anglaise n’eut pas le temps de voir la tête de l’addition que sa nouvelle amie avait sauté dessus et lui imposait de payer l’addition. A vrai dire, ça la gênait un peu. C’était à cause d’elle qu’elles se retrouvaient toutes les deux ici, alors la laisser payer pour elle… Mais Aurore n’a pas eu son mot à dire. Le regard d’Elena montrait une sorte de détermination qu’elle n’aurait su refuser.

« Si ça peut te faire plaisir… Alors j’accepte ! »

Aurore planta son regard dans celui du délicieux gâteaux sur la table. Bien qu’un brownie n’ait pas d’yeux, certes. Elle ne tarda pas plus longtemps à le goûter à l’aide de sa cuillère. Après cette première bouchée dégustée dans le plus grand des calmes, elle avait saisi sa tasse pour siroter un peu de ce cappuccino si chaud.

« Et toi Aurore ... Est-ce que ... tu as quelqu'un ? »

L’anglaise avait bien faillit s’étouffer avec sa question. Toussant un peu pour repasser le liquide dans le « bon tuyau », elle posa la tasse en ricanant. Une ombre planait au-dessus de sa tête, comme si les ténèbres avaient pris possession d’elle à cet instant précis. Un rire agaçant, nerveux ; accompagné d’une forme de noirceur dans ses yeux. Aurore dût avaler la moitié de son brownie pour se calmer et enfin pouvoir répondre à la jolie brune en face d’elle.

« J’avais. Mais cet abruti est parti du jour au lendemain. D’ailleurs j’suis ici pour le retrouver et lui foutre mon poing dans la figure à cet imbécile. Saloperie de couillon déplumé de voyageur de m… »

Elle soupira. Un soupire profond, avant que ses yeux ne reprennent leurs couleurs normales, la noirceur s’évaporant pour laisser place à une forme de tristesse ou de nostalgie.

« Je ne me fais pas d’idée. Certainement qu’il m’a oubliée. Qu’il a une nouvelle petite amie ou même… une famille… M’enfin. Faudrait déjà que j’arrive à le retrouver. C’est une drôle d’histoire mais… je n’ai pas son nom et je ne sais pas à quoi il ressemble. Par contre je suis sûre qu’il a toujours le même caractère de merde. »

Un léger sourire apparu au coin de ses lèvres alors qu’elle évoquait ce caractère qui lui était si spécial. Arthur était une drôle de personne, c’était avéré. Il avait son caractère bien trempé, et était même souvent considéré comme invivable. De ce qu’elle savait, il n’avait pas ou peu d’amis, ça ne lui facilitait pas la tâche.

Heureusement qu’il est seul au monde. Qui pourrait réussir à le supporter, hein ? J’ai aiguisé mes dents spécialement pour le jour où je pourrais les planter dans son bras. Et ce jour arrivera. Oui, il arrivera. Ha. Ha. Ha.

Aurore secoua la tête et retrouva son visage commun. Chassant les mauvaises pensées, elle reprit sa tasse en main pour déguster à nouveau le breuvage.

« Mais ça fait bien longtemps qu’on est séparés. Un peu plus de deux ans. Heureusement que je ne me retrouve pas avec un gosse sur les bras comme ma mère l’a été quand mon père est parti ! »

Elle… Elle rigolait ? Aurore, se sentait-elle bien ? Pourquoi est-ce qu’elle rigolait ? C’était loin d’être nerveux cette fois, c’était un rire franc. Quel étrange personnage, cette Aurore…


Aurore te parle en #a9d587
avatar


Date d'inscription : 19/09/2017
Occupation : Infographiste
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Dim 8 Oct 2017 - 11:33

Aaah, ce brownie avait l'air tellement délicieux ! Elena ne metterait certainement pas bien longtemps à l'engloutir au vu de sa gourmandise. Mais pour ne pas le paraitre autant qu'elle ne l'était réellement, elle choisit de boire une gorgée de cappuccino, sans prendre le temps de souffler sur le liquide au préalable, lui valant une grimace lorsqu'elle se brûla la langue. Et en voyant la réaction de sa nouvelle amie, elle aurait mieux fait de se taire. Sa curiosité était un bien vilain défaut, l'amenant à poser des questions sur des sujets sensibles. Alors qu'Aurore s'éttouffait avec sa boisson, la brune finit par s'agiter un peu, lui tendant une serviette au cas où elle se serait tâcher.

"Pardon ... Euh ... Oublie ce que je t'ai dit !"

La belle à la longue crinière d'ébène fut surprise de la voir ricaner. Elle ne comprenait pas cette réaction, mais elle savait qu'elle n'aurait pas du aborder ce sujet. Il fallait qu'elle prenne conscience que si elle était maintenant heureuse en couple, ce n'était pas forcément le cas de tout le monde. Petite fleur bleue maladroite. Elle avait la mine sombre dorénavant. Elena ne put s'empêcher de penser à Shawn à cet instant, ça lui rappelait cette fois où le serveur de la patinoire lui avait fait du charme. Elle secoua la tête. Non, ce n'était pas le moment de passe en mode rêveuse en pensant à celui qui partageait sa vie. Elle finit par lui répondre après avoir englouti la moitié de sa douceur chocolatée.

La douce écarquilla les yeux en entendant les explications et surtout, les insultes qu'elle proférait envers celui qu'elle semblait ... aimer ? Enfin, c'était plutôt compréhensible s'il l'avait quittée du jour au lendemain. Le regard d'océan de la brune se fit compatissant.

"Je ... J'espère que tu ... le retrouveras ?"


Oui en fait, ce poing dans la figure, il le méritait n'est-ce pas ? Enfin, la Saruta n'était pas partisante de la violence et n'agira certainement pas de la sorte. L'idée de faire du mal à Shawn lui faisait froid dans le dos. Les pupilles de son amie revinrent à la normale alors qu'elles affichaient désormais une profonde tristesse. Rien que la voir ainsi pinça le coeur de la jolie étudiante. Elle n'aimait pas voir les gens tristes. La pauvre était certaine que son ex-petit ami l'avait oubliée et refait sa vie. Mais la suite embrouilla un peu plus l'esprit de la petite fleur bleue. Elle ne connaissait pas son nom, ni ne savait à quoi il ressemblait ? Une relation à distance ? Par le net ? Non, c'était bizarre. Décidément, Elena n'y comprenait rien et elle ne savait comment réagir, que répondre à cela. Au final, la petite gourmande n'avait même pas encore touché à son brownie, c'était plutôt rare ...

"Tiens, tu as besoin de plus de réconfort que moi."


Elle lui adressa un sourire. Mais la suite la captiva un peu plus alors que sa petite moue adorable et compatissante prenait place sur son visage. Elle n'avait pas connu son père non plus. Comme elle. L'histoire ne pouvait que la toucher.

"Je ... Mon père aussi est parti lorsque ma mère était enceinte de moi. Je ne comprends pas ces hommes qui fuient leur responsabilité alors que celle qu'ils aiment porte le fruit de leur amour. Ce sont des ... lâches. Surtout que certains font des enfants à d'autres ensuite ..."

Mais pourtant, la belle se calma bien vite en pensant à sa demi-soeur qu'elle aimait déjà tellement. Mais également à Shawn qui lui, n'était au courant de rien quant à la grossesse d'Angelic. Elle soupira, son regard fixé sur la serviette qu'elle torturait de ses doigts.

"Enfin ... Parfois, ils ne savent rien de leur paternité non plus ..."

Le jugement de la belle Elena concernant ce sujet sensible semblait s'être adouci grâce à l'expérience de son aimé avec la petite Azuria. Elle finit par relever le regard, se mordillant la lèvre tout en réfléchissant.

"La personne que tu aimes ... Tu penses qu'elle est ici ? Je suis là depuis bientôt deux ans, je peux peut-être t'aider à le retrouver ?"






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 783

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Lun 9 Oct 2017 - 13:24

Aurore avait vu le visage étonné d’Elena lorsqu’elle évoqua le fait qu’elle ne connaissait ni son nom, ni son visage. Ah, ouais… C’était vrai que ça pouvait étonner ce genre de chose, surtout après une relation de deux ans. Mais l’idée même de devoir lui expliquer que c’est à cause d’un voyage temporel lui donnait déjà mal à la tête.

Je passerai certainement pour une folle de toute façon. Qui pourrait croire que c’est vrai… Ah, moi. Bah oui, je suis qu’une pauvre cruche d’avoir cru ce genre de chose. Voilà dans quoi je me retrouve embarquée ! Nouveau monde, nouvelle vie, magie bridée, impossibilité de retrouver cet enfoiré. Comment dit Oncle Elliot déjà ? « Bien joué, mini-miss Matthews ! ».

« Je… Ah mais mange ! Je vais finir grosse comme un ballon si je mange autant de sucrerie ! Ne t’en fait pas, c’est une longue histoire un peu compliquée mais… Mais ça va. »

Elle lui offrir un sourire qui se voulait rassurant. Alors, Elena se confia à elle un instant, expliquant à son tour que son père était parti durant la grossesse de sa mère. Aurore afficha une mine triste, ce genre d’histoire était courante, même dans son monde. Certains n’avaient aucun scrupule… Et la plupart du temps, on remettait ça sur la faute de la mère qui n’avait pourtant rien demandé. Pourtant, elle se devait de mettre un point au clair sur cette histoire… c’est à qu’elle appuya sur la corde qu’il fallait. Oui, certains ne savent juste pas.

« Malheureusement… C’est ce qu’il s’est passé pour mon père. Il ne savait pas que ma mère était enceinte quand elle est partie faire ses études à l’étranger et lorsqu’elle est revenue, il avait été chassé par sa famille. Elle ne l’a jamais revu, mais ils ont repris contacte à un moment il me semble… Elle ne me l’a pas dit, mais je ne suis pas bête ! »

Elle hochait la tête comme pour appuyer ses propres propos. Non, elle n’était pas bête. C’était même loin d’être le cas. Elle était tout le contraire de bête. Alors, la belle brune se proposa de l’aider à retrouver Arthur.

Deux ans qu’elle est ici ? Et beh… Au moins, elle aura trouvé son petit-ami, c’est déjà ça de gagné…. Je me demande si je vais réellement me plaire sur cette île. Coupée du monde, loin de ma famille… Ils doivent s’inquiéter de ne plus me voir, d’ailleurs… Sauf si Tante Abby me couvre comme elle le fait toujours…

« Eh bien… Si jamais tu as connaissance d’une personne insupportable et blasée… Une vraie tête à claque armée d’une épée ; je suis preneuse ! »

Jolie description Aurore, on ne pourrait pas faire mieux ! Tu te souviens quand même que tu parles de l’homme que tu aimes depuis presque 5 ans, là, hein ? Parce qu’on ne dirait pas. En même temps, cet idiot n’avait qu’à pas partir loin de moi. Ah, la barrière entre l’amour et la haine est si faible… que je l’ai certainement déjà brisée il y a bien longtemps.

Quelque chose sembla s’illuminer dans son esprit.

« Mais, au fait… Tu n’es pas censée être en cours ? Tu ne vas pas avoir des soucis à cause de moi, au moins ? Ton mari ne risque pas de me frapper, si ? »

Il y avait une pointe d’ironie sur la dernière phrase. Ses bicolores se plantaient dans les pupilles d’Elena. Aurore lui offrait un sourire amusé en sirotant sa boisson.


Aurore te parle en #a9d587
avatar


Date d'inscription : 19/09/2017
Occupation : Infographiste
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Mer 11 Oct 2017 - 18:03

Aurore refusait la douceur sucrée offerte par la belle à la crinière d'ébène. Et après une moue hésitante, elle tira de nouveau l'assiette vers elle, en prenant sa première bouchée alors qu'elle écoutait ce que sa nouvelle amie avait à lui répondre. Le sujet du père eut pour effet d'enflammer quelque peu la belle Elena qui se calma tout de même assez rapidement en pensant au fait que Shawn n'avait appris l'existence de sa fille de quatre ans qu'il y a un mois de ça.

La jolie brune lui conta l'histoire de ce père qui n'était pas fautif. Ah, cette histoire lui faisait tant penser à celle de son bien aimé ! Bien qu'à sa connaissance, le beau ténébreux n'avait pas cherché à reprendre contact avec sa cousine et elle savait qu'il ne lui cacherait pas une telle chose. Elle avait confiance en lui, plus qu'en n'importe qui.

"Je suis désolée ..."

C'était tout ce qu'elle avait trouvé à dire à cela, devant la tristesse de cette histoire. C'était bien dommage tout de même. Elena gardait cette manie de s'excuser à tout bout de champ, même si elle n'était pas responsable, manie qu'elle ne perdrait sans doute jamais en plus de ses rougissements intempestifs. Et la Saruta embraya sur cet amour perdu dont la belle ne connaissait ni le nom, ni l'apparence. Et bien qu'elle trouvait cela toujours aussi étrange, elle se proposa de l'aider. Peut-être lui serait-elle utile ? Sa description lui fit penser à quelqu'un en fait ... A Terrence, le meilleur ami de son petit ami, une personne qu'elle avait bien du mal à cerner et dont elle évitait de croiser le chemin.

Mais alors qu'elle réfléchissait en mangeant lentement son brownie, ses pupilles d'azur trouvèrent les siennes. Non, son amie n'avait pas à s'en faire, elle n'avait pas cours tout de suite, elle devait simplement faire quelques recherches à la bibliothèque avant son prochain cours qui n'aurait pas lieu tout de suite. Mais elle faillit s'étouffer à l'évocation de son "mari". Rouge comme une pivoine, elle toussa un peu, portant une main à son visage.

"Mon ... mari ? On ... en est pas encore là et ... je sais pas si Shawn pensera un jour à ça ... avec moi ... Et puis, il est protecteur, mais pas violent au point de frapper une femme."

On voyait bien là le manque de confiance de la belle à la chevelure d'onyx qui essayait de noyer le poisson. Elle ne pouvait nier ne pas y avoir pensé de son côté, mais aurait honte de l'avouer après seulement un mois de relation. Elle était trop fleur bleue, vraiment trop.

"Et ne t'inquiète pas, mon cours n'a pas lieu tout de suite."

Puis son esprit divagua de nouveau vers la description de l'ex-copain d'Aurore. Elle ne lui avait pas répondu, trop occupée à rougir du sous-entendu concernant Shawn. Elle but une gorgée du café qui avait déjà bien refroidi avant de reprendre la parole.

"Je connais bien une personne insupportable ... Le meilleur ami de Shawn, il a une épée et adore s'en servir. Il est un peu ... imbu de lui-même. Il s'appelle Terrence et étudie à l'université. Je ... crois ? Enfin ça m'étonnerait que ce soit lui ..."

Elle n'imaginait pas Terrence avec une fille en réalité, en tout cas pas en relation sérieuse, mais elle ne voulait pas en faire part à son amie. Après tout, elle ne le connaissait sans doute pas assez pour le juger de la sorte. Juste que ce garçon avait don de la mettre réellement mal à l'aise pour le peu qu'elle le voyait, même si voir son beau ténébreux le chassait de temps à autre l'amusait.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 783

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Dim 15 Oct 2017 - 13:32

Ah… Ce qu’elle est chou. Et naïve. Une belle naïveté. Ça me rappelle celle que j’étais quand j’étais adolescente. Quoi que… J’ai plus ou moins toujours eu un caractère très fort. C’est peut-être pour ça que je me battais souvent avec mes oncles. Maman disait souvent que je lui ressemblais… A lui. Mon père. Comment est-ce que je pouvais ressembler à quelqu’un que je ne connaissais pas ? « La génétique, c’est trop magique ! »

A chanter sur l’air de « le cheval c’est trop génial ». Mais oui, Aurore, la génétique a un côté magique bien qu’elle semble avoir une explication scientifique. Contrairement à la magie. Elle posa son regard sur ses mains un instant. Jamais elle n’avait senti une telle régression dans ses pouvoirs. Si elle semblait avoir gardé sa forme physique et ses réflexes, elle se retrouvait démunie, bridée dans sa magie. Arriverait-elle seulement à faire apparaître à nouveau son arme fétiche ? Il faudra que j’essaie… ça semblait l’inquiéter. Et il y avait de quoi. Si la belle anglaise ne s’était jamais sentie aussi faible, elle se questionnait sur sa possibilité de se défendre en cas d’attaque. Je vais devoir m’entrainer. Fait chier.

S’entrainer, pour Aurore, c’était aller s’amuser sur la glace. La patinoire lui manquait, elle rêvait de retourner glisser sur une étendue de glace. Ses pirouettes faisaient partie d’elle. Elle ne pouvait pas vivre sans ses patins. C’était d’ailleurs pour ça qu’elle les avait emportés, bien qu’ils soient en train de moisir au fond de son placard à l’hôtel.

Elena la fit revenir à la réalité. Un mec insupportable, imbu de lui-même et armé d’une épée. Un léger sourire sadique apparu sur le visage de la jolie demoiselle aux yeux bicolores. Elle avait un bon moyen de vérifier s’il s’agissait de lui. Car elle se doutait que ce cher et tendre Arthur pouvait tout à faire faire semblant de ne pas la connaître pour ne pas avoir à l’embarquer dans ses histoires délirantes et tordues. Trop tard mon gars, cette fois, j’ai les deux pieds dans le plat, t’y peux plus rien. Il y avait un moment, il lui avait appris une technique, une attaque que lui seul savait parer à la perfection. Loin du fait qu’il ait un très bon instinct, il avait toujours positionné ses mains au même endroit pour « esquiver » : l’une tenait son poignet droit, tandis que l’autre finissait sa course sur ses reins du côté gauche. A l’époque, ça ressemblait presque à une danse. A l’époque.

« J’ai un moyen simple de vérifier si c’est bien lui. Alors… N’hésites pas à me présenter quiconque correspond à cette description. »

Aurore lui sourit. Elle finit son cappuccino et essuya la mousse qui restait sur sa lèvre supérieure.

« Tu m’as l’air vraiment adorable, Elena. Ne doute pas de l’amour qu’il te porte. Jamais. S’il t’aime, c’est que tu es spéciale à ses yeux. »

Elle prit une mèche de cheveux ébènes appartenant à la jeune femme et la glissa derrière son oreille.

« J’espère qu’il deviendra ton mari dans quelques temps. »

Elle rigola un instant puis s’étira en émettant un gémissement de détente.

« Elena tu… Pourrais me dire où trouver ce personnage ? J’ai comme une soudaine envie de me défouler. »


Aurore te parle en #a9d587
avatar


Date d'inscription : 19/09/2017
Occupation : Infographiste
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   Lun 16 Oct 2017 - 10:41

La jolie brune s'interrogeait sur le moyen qu'avait Aurore de reconnaître son ex-petit ami, mais elle s'abstint de lui poser la question. Elle était peut-être un peu trop personnelle pour être avancée. Tout comme sa nouvelle amie, la belle à la crinière d'ébène termina son capuccino, ainsi que les dernières cuillères de son brownie. Les mots d'Aurore la surprit un peu alors qu'elle en rosissait de nouveau. Cela faisait plaisir à entendre et même si elle était peu sûre d'elle, Elena avait bien compris qu'elle était spéciale aux yeux du beau ténébreux, juste qu'elle avait encore du mal à réaliser qu'il était à elle, et rien qu'à elle.

Le geste presque tendre de son amie la fit sourire de son air innocent habituel, candide. Elle appréciait beaucoup cette jeune femme avec qui elle avait envie de passer plus de temps et qui venait lui mettre l'idée du mariage en tête. C'était trop tôt pour l'imaginer, mais pourtant, la petite fleur bleur se demandait ce qu'en penserait Shawn. A la requête de son interlocutrice, la jeune Saruta acquiesça.

"Bien sûr, je peux même t'y emmener si tu veux, c'est à l'université et si tu ne connais pas, tu risquerais de t'y perdre."


Se relevant tout en enfilant sa veste, Elena ne perdit pas de temps pour aller payer leur consommation, heureuse de le faire afin de remercier son amie pour son intervention à la bibliothèque. Une fois ceci fait, elle revint vers elle, toute sourire.

"Tu me suis ?"

La jolie brune espérait être utile à Aurore, même si elle se demandait comment quelqu'un pourrait aimer un type comme Terrence. Mais bon, les goûts et les couleurs ne se discutent pas comme on dit. Et puis, la Saruta était tout de même particulièrement fleur bleue, ce qui correspondait plutôt bien avec celui qu'elle aimait qui était si doux et attentionné. Elle l'emmena donc vers la salle sans numéro, restant plantée devant la porte alors qu'elle détournait le regard.

"C'est ici ... Il y passe le plus clair de son temps. Tu m'en veux pas si je te laisse y aller seule ? Je ... ne suis pas très à l'aise avec lui ... surtout en l'absence de Shawn."

Rougissant de plus belle, elle avait honte de l'avouer. Terrence avait tout de même les mots pour embarrasser la jeune timide la plupart du temps. Mais avant qu'Aurore ne vienne à pousser la porte, la belle à la crinière d'ébène la retint par la main, lui offrant un sourire radieux.

"Bonne chance ! J'espère ne pas m'être trompée. Et j'espère aussi ... te revoir ..."

Oui, elle l'espérait, parce que la jeune femme s'était déjà attachée à cette demoiselle au caractère bien trempé. Même si il serait difficile pour elle de l'avouer, elle admirait cette force de caractère chez la brune.

"Je vais en cours ! A plus tard !"


Et Elena s'éloigna, le coeur un peu serrée pour son amie. C'était tout elle, à se faire de souci pour les autres, même si elles ne le connaissaient que depuis une heure.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 783

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: Tomber à pic [PV Aurore]   







Contenu sponsorisé


 

Tomber à pic [PV Aurore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» CADEAUX POUR AURORE
» [Cimetière] Funéraille d'aurore
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» Découvert d'une sœur (PV Aurore sanglant)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La cité scolaire de Kousha :: Université Tetteiteki-
TOP