Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Soirée entre filles [PV Alice Stirling]Auteur
MessageSujet: Soirée entre filles [PV Alice Stirling]   Lun 28 Aoû 2017 - 20:38

C'était certainement l'un des premiers soirs où Elena rentrait chez elle pour y passer la nuit. En fait, la perspective de la passer seule la rendait un peu triste, mais même si c'était à contre-coeur, elle s'était éclipsée afin de laisser Shawn étudier. Car ni l'un, ni l'autre n'était capable de se concentrer lorsqu'ils étaient ensemble. Le début d'une relation où l'on ne peut se passer de l'autre. S'il y avait en tout cas un être qui semblait heureux de cette "séparation d'un soir", c'était bien Socrate qui sautillait comme un bienheureux tout le long du trajet, arrachant quelques petits rires à la jolie brune. Une fois rentrée, la belle à la crinière d'ébène se laissa tomber dans son canapé, son petit familier venant déjà se blottir contre elle tout en baillant à en faire tomber sa mâchoire.

"Ca fait bizarre d'être seuls tous les deux, hein Socrate ?"


Elle marqua une pause en observant la réaction du petit renard alors qu'elle vint flatter son oreille.

"J'espère qu'un jour, vous trouverez un terrain d'entente tous les deux ..."


Posant sa tête sur le coussin, elle ferma enfin les yeux. Son Suijin lui manquait déjà tellement ... Il fallait qu'elle s'occupe pour ne pas y penser. Ouvrant les paupières, elle soupira, se redressant pour s'approcher de sa petite bibliothèque pleine à craquer. Oui, elle lirait un livre pour se détendre et faire passer le temps plus vite. Peut-être qu'elle finirait peut-être même par s'endormir ? Socrate râlait quelque peu, mécontent que sa maitresse ne tienne pas en place. Ses pupilles d'océan s'écarquillèrent alors qu'elle attrapait l'un de ses bouquins. Tournant la tête vers son familier, elle lui lança un petit sourire malicieux.

"Socrate, on va rendre visite à une amie !"


La proposition semblait satisfaisante pour lui, certainement parce qu'Elena mentionnait une fait que son amie soit de sexe féminin, il n'aurait aucune raison d'être jaloux et était presque d'avoir double ration de câlins à la clé. Les filles aimaient les petits animaux mignons n'est-ce pas ? Se redressant, livre à la main, la belle brune fouilla dans ses placards à la recherche d'un paquet de cookies. Ce sera parfait. Sortant de son appartement, les biscuits et le livre sous le bras, elle verrouilla la porte et fit quelques pas pour toquer à une autre porte.

Après quelques secondes, un sourire illumina son visage lorsque son amie, Alice, lui ouvrit la porte. Elle tendit les deux objets qu'elle tenait en main, affichant une moue un peu honteuse.

"Nos étoiles contraires de John Green ! Je devais te le prêter ... Et pour le retard, je t'apporte des cookies ! Tu aimes les cookies, hein ?"

La Saruta était réellement heureuse de la revoir, même si elle se rend compte qu'elle avait un peu tardé à lui apporter ce bouquin avec tous les événements récents. Sans doute lui en parlerait-elle si la blonde acceptait de la laisser entrer. Socrate pointa le bout de son nez, émettant un petit couinement adorable.

"Oh et ... Mon familier est là aussi ... Il ne te dérange pas ?"






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 768

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Soirée entre filles [PV Alice Stirling]   Sam 2 Sep 2017 - 23:24

Une troisième allumette venait de se briser entre mes doigts, sans pour autant s’allumer. Décidément, ce grattoir ne valait rien. Poussant un soupir, j’en saisis une autre, et la frottai de nouveau contre la boîte. Nouvel échec. Rien à faire, pas la moindre étincelle. Il fallait pourtant bien que je parvienne à en allumer une pour faire chauffer l’eau du thé. Mais je n’allais tout de même pas passer la soirée à transformer des allumettes en petit bois… Une idée me vint, que je repoussai d’abord. Je préférais trouver un autre moyen. Finalement, après avoir gaspillé deux nouvelles allumettes, je rendis les armes et reposai la boîte. Puis, saisissant de la main gauche une dernière allumette que j’avais laissée de côté, je la tendis au-dessus de ma paume droite ouverte. Avec appréhension, je me concentrai pour tenter de faire apparaître du feu au niveau de la tête de l’allumette. Rapidement, une petite flamme innocente se matérialisa et la fine couche de soufre s’embrasa. Je poussai un soupir de soulagement : tout s’était bien passé.

À ce moment, à cause de mon relâchement sans doute, la flamme prit soudain de l’ampleur et vint lécher le bout de mes doigts. La brûlure me fit lâcher l’allumette encore embrasée, qui tomba au sol. Paniquée, je l’éteignis fébrilement en l’écrasant avec mon pied, avant de me diriger vers l’évier pour passer mes doigts sous un jet d’eau glacée. Un juron m’échappa, chose rare dans ma bouche. Quelle idiote je faisais ! Je savais pourtant que je ne contrôlais pas cette magie. J’avais eu de la chance cette fois de n’avoir agi que sur une petite allumette, mais si je continuais à user de ce pouvoir inconsidérément, j’allais finir par provoquer un accident. Pestant encore contre moi-même, je jetai un œil à ma main. Heureusement, j’avais lâché l’allumette rapidement. Je n’aurais sans doute pas de cloques.

J’entendis alors quelques coups à la porte. Élevant la voix pour prévenir de mon arrivée, je coupai l’eau, essuyai mes mains, et me dirigeai rapidement vers la porte, accueillant une Elena souriante.

- Bonjour, Elena ! Ce n’est pas la peine de t’excuser enfin, et encore moins de m’amener des gâteaux pour si peu, c’est normal d’être occupée. On a qu’à les manger ensemble ! Mais entre donc !

J’étais contente de revoir cette jeune femme, mon premier contact à l’université et ma première amie sur cette île. Cela faisait un petit moment que nous ne nous étions pas vues, aussi étais-je heureuse qu’elle ait pris l’initiative de venir. Je vis alors un petit animal du feuillage duquel s’échappaient quelques feuilles entrer dans son sillage. Elena me le présenta comme son nouveau familier.

- Qu’il est mignon ! Il est avec toi depuis longtemps ? Comment s’appelle-t-il ?

Tandis qu’Elena me répondait, je la guidai jusqu’à la salle à manger, la priant de s’installer. J’avais hâte de discuter avec mon amie, elle avait le don de me détendre par sa simplicité et sa douceur.

- J’allais justement me préparer du thé, tu en veux ?

Je partis ensuite dans la cuisine mettre l’eau à bouillir, tentant d’évacuer de mon esprit l’incident arrivé quelques minutes plus tôt. À mon grand soulagement, la première allumette accepta cette fois-ci de s’allumer sans faire d’histoire, et je mis la bouilloire sur le feu, avant de revenir dans le salon.
avatar


Féminin Date d'inscription : 21/03/2017
Occupation : Etudes de lettres / Donne des cours d'anglais de soutien
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 33

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Soirée entre filles [PV Alice Stirling]   Dim 3 Sep 2017 - 19:46

Alice ne semblait pas lui en vouloir, la douce s'était de nouveau fait quelques films. A croire qu'elle avait toujours peur de mal faire avec ses amis. Elle ne regrettait pas d'être venue frapper à sa porte, elle passerait sans doute un bon moment avec la jolie blonde. Socrate n'avait pas tardé à entrer en scène, n'attendant certainement plus que d'être câliner par cette femme qui lui était encore inconnue.

"Il est apparu il y a quelques jours seulement ... Je l'ai appelé Socrate !"

Attrapant le petit renard dans ses bras, Elena suivit donc la Kagutsuchi jusque dans son salon. Son appartement était joli, à son image. Sans se faire prier, la jolie brune s'installa, déposant son familier à côté d'elle avant de poser son livre et les cookies sur la table. Elle lui adressa un sourire, espérant qu'il resterait sage, le sachant quelque peu turbulent. Enfin, surtout en présence d'hommes trop proches de sa maitresse.

"Du thé ? Oui, ce sera parfait avec les cookies !"

Alors que son amie se dirigeait vers la cuisine, la Saruta se permit d'ouvrir son paquet de biscuit, attendant patiemment que son hôte revienne avec leurs boissons chaudes. Le museau posé sur la table, Elena lui lança un regard signifiant que c'était assez impoli.

"Elena, je veux un cookie !"
"Socrate ... C'est mal élevé de se servir avant que tout le monde ne soit à table."

Sous le regard adorable de l'animal, la belle soupira de dépit, attrapant un biscuit pour le lui donner. Socrate était pire qu'un enfant. Et pourtant, elle avait déjà gardé des petites terreurs pour se faire un peu d'argent. Son familier aimait surtout la taquiner et la faire tourner en bourrique, mais il avait développé un tempérament possessif et capricieux par dessus le marché.

"Et ne mets pas de miettes partout, s'il te plait ..."

Lorsqu'Alice revint dans la pièce, la brune lui jeta un regard presque affolée, les joues rouges. Elle avait un peu honte des caprices de Socrate pour être honnête. Elle était persuadée qu'il lui faisait payer d'avoir passer la journée avec Shawn, certainement.

"Pardon, je ne t'ai pas attendu. Il avait ... faim. Dur d'avoir un familier parfois !"

Comme pour contredire ses paroles, son cookie englouti, le renard vint se blottir contre elle, jetant un regard innocent à la Saruta. Impossible de ne pas craquer n'est-ce pas ? Elle soupira une nouvelle fois, caressant le haut de son crâne. Mais ses yeux se posèrent sur les doigts rougis de la blonde.

"Alice ... Tu t'es fait mal aux doigts ? Qu'est ce qu'il t'est arrivé ?"






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 768

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Soirée entre filles [PV Alice Stirling]   Mar 5 Sep 2017 - 8:47

Cette fois, les allumettes ne m’avaient pas fait de misères. Ouf. J’aurais vraiment eu l’air d’une potiche si j’avais dû demander de l’aide à Elena pour mettre de l’eau à bouillir… De retour dans le salon, je trouvai Socrate avec un cookie dans la bouche, tandis que mon amie me regardait d’un air catastrophé en balbutiant des excuses.

- Haha, pas de souci voyons ! Je ne pensais pas que les familiers mangeaient des biscuits, je lui en aurais proposé un autrement.

Se sentant visiblement à l’aise chez moi, la petite créature revint se blottir dans les bras d’Elena, qui le caressa un instant avant de m’interroger au sujet de mon bras. Mince, elle l’avait vu. J’avais espéré que cela passerait inaperçu, puisqu’il ne restait plus que quelques rougeurs, mais Elena était décidément bien observatrice. J’avais déjà remarqué cela lors de notre rencontre. Sous ses airs de ne pas y toucher, la jeune femme était plutôt perspicace. À tel point que je me demandais presque si elle n’avait pas déjà une idée de la cause de ma brûlure…

- Oh, ça ? Ce n’est rien, vraiment… Je me suis simplement brûlée tout à l’heure en voulant allumer le feu, bientôt il n’y paraîtra plus. Je suis vraiment maladroite !

Tout ceci était dit en souriant pour ne pas inquiéter Elena, mais j’étais un brin crispée. Après tout, je connaissais la vraie cause de ma blessure, n’est-ce pas ? J’avais fait preuve d’imprudence, et je pouvais probablement m’estimer chanceuse de m’en être tirée aussi bien. Mais pourquoi ne pas en parler à mon amie ? Probablement parce que je ne voulais pas entraîner d’autres personnes là-dedans. Et encore moins les personnes auxquelles je tenais que les autres, finalement. Je me blessais déjà moi-même, il était hors de question qu’une amie finisse à l’hôpital par ma faute.

- Ce n’est vraiment rien, je t’assure…

Pourquoi insister ? Pour me convaincre moi-même ? Mais évidemment que cela n’était pas rien, ce n’était pas la peine d’affirmer le contraire. D’autant que cette insistance risquait plus de mettre la puce à l’oreille d’Elena qu’autre chose… Je m’excusant en prétextant aller chercher l’eau, qui devait maintenant être bouillante, et repartit dans la cuisine. Il me fallait quelques secondes pour penser à autre chose.

Quelques instants plus tard, je revins avec l’eau, dans laquelle le thé commençait à infuser, et une tasse pour chacune. Je m’assis de nouveau et regardai mon amie en souriant, ma tête prenant appui sur mes deux mains croisées.

- Et toi, Elena ? Que t’est-il arrivé de beau ces derniers temps hormis l’apparition de cet adorable bout d’chou ?

Puisque son familier semblait être apparu tout seul, elle devait bien avoir quelques petites histoires à me raconter. Elle n’avait tout de même pas passé tout ce temps cloîtrée chez elle au fond de son lit !
avatar


Féminin Date d'inscription : 21/03/2017
Occupation : Etudes de lettres / Donne des cours d'anglais de soutien
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 33

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Soirée entre filles [PV Alice Stirling]   Dim 17 Sep 2017 - 11:52

Alice ne semblait pas offensée par l'attitude de son familier qui exaspérait pourtant sa propriétaire. Des biscuits, il en mangeait, énormément même. Il ingurgitait certainement plus que sucre que même Elena ne pourrait supporter. Mais l'attention de la jolie brune fut bien rapidement portée sur autre chose, à savoir les doigts brulés de son amie. Elle ne pouvait que le remarquer, elle qui était si observatrice. Tellement observatrice que même ce sourire crispée n'échappa pas à sa vigilance. Son intention lui dictait que c'était bien plus ennuyeux qu'elle le laissait paraitre. Son insistance et son prétexte ne faisait que confirmer son intention.

La douce l'observa quitter la pièce, jetant un regard inquiet à Socrate. Lui aussi semblait avoir compris les doutes de sa maitresse. Et lorsque la blonde revint, la Saruta lui adressa un sourire. Elle parviendrait à savoir ce qui la tracassait, mais de manière à ce qu'elle se confie d'elle-même. Elle ne voulait pas la forcer à répondre à ses questions. Mais la douce fut quelque peu gênée de devoir parler d'elle, son amie ne lui que rarement d'elle-même. Mais, en effet, il s'était passé beaucoup de choses dans sa vie ces derniers temps. Elle lui sourit une nouvelle fois, tout de même.

"Et bien ... Beaucoup de choses en fait."

Elle réfléchissait, elle ne savait pas par où commencer. Peut-être par le début de tout ?

"J'ai été renvoyée une journée sur le Continent. On m'a assignée une mission avec un groupe de personnes : trouver une clé dans un musée en pleine nuit. Notre groupe n'a pas réussi à la trouver, quant aux autres, je ne sais pas. Je sais pas pourquoi j'ai été choisie ... Mais on a dû affronter une personne surpuissante appelée "Modifiée", c'était effrayant et on y a laissé quelques plumes. On a tout de même pu lui échapper, mais j'ai surtout résisté grâce à ma magie. Après ça, ils nous ont laissé champ libre pendant vingt-quatre heures, j'en ai profité pour me recueuillir sur la tombe de ma mère."


Elle marqua une pause, il était rare qu'elle parle autant.

"Entre temps, j'ai aussi appris que j'avais une demi-soeur dont je ne connaissais pas l'existence et ..." Elle rougit, elle ne savait pas comment annoncer son nouveau statut de couple. "Et je ... j'ai aussi quelqu'un dans ma vie depuis quelques jours." Socrate vint soudainement mordiller son doigts. "Aïe ! ... Et un familier capricieux et jaloux qui est né d'une de mes plantes ..."

Elle soupira, quelque peu embarrassée d'avoir autant parlé. Mais elle finit par planter son regard dans les yeux de son amie.

"Et toi ? Quoi de neuf ?"







Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 768

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Soirée entre filles [PV Alice Stirling]   Mer 20 Sep 2017 - 20:55

Petit moment de tension lorsqu’Elena, dont la perspicacité m’étonnerait toujours, s’était inquiétée de l’origine des rougeurs sur ma main. Heureusement, lorsque je fus de retour de la cuisine, elle ne poussa pas plus loin le sujet, même si j’avais le sentiment que mon stress ne lui avait pas échappé. Pour changer de sujet, je demandais à Elena de me raconter les dernières nouvelles, curieuse de savoir si elle avait quelques petites anecdotes à partager.

Trop d’informations d’un coup. C’est l’idée générale que mon cerveau avait enregistrée tandis qu’Elena se confiait à moi. Pendant que je vivais ma petite vie tranquille de mon côté, mon amie avait apparemment fait face à des individus dangereux, et s’était rendue sur la tombe de sa mère, m’apprenant du même coup que celle-ci était décédée. Un sentiment de culpabilité me traversa pour avoir abordé par mégarde un sujet aussi sensible, pour ne pas avoir été aux côtés de mon amie dans ce qui avait sans nul doute été un moment difficile. Et également pour lui cacher mes propres problèmes alors qu’elle-même me prouvait la confiance qu’elle plaçait en moi en me confiant tout cela. Je tentai maladroitement de balbutier une réponse.

- Oh, je… Eeeerm.. Désolée de ne pas avoir pris de tes nouvelles plus tôt. Je ne me doutais pas que tu avais dû faire face à tant de choses…

J’eus peur un instant qu’un silence gêné ne s’installe. Mais je n’étais pas au bout de mes surprises : Elena avait encore des choses à me raconter. En plus de toutes ces aventures, la jeune étudiante s’était découvert une demi-sœur, et surtout était désormais en couple ! Un sourire naquit sur mes lèvres à cette nouvelle. J’étais contente pour Elena et espérais que l’élu de son cœur serait aussi gentil pour elle qu’elle le serait probablement avec lui. Elle le méritait amplement.

- C’est merveilleux ! Je vous souhaite bien du bonheur. Comment se nomme l’heureux élu ?

Après avoir satisfait ma curiosité, Elena fixa de nouveau ses prunelles sur moi, me retournant ma première question : qu’avais-je à lui raconter ? Je me sentis un peu prise au piège. J’aurais dû me douter que ce fameux « et toi ? » viendrait, mais après la tirade d’Elena, je ne voyais rien de bien intéressant à raconter. Hormis cette petite tentative infructueuse avec ma magie quelques minutes plus tôt, bien sûr. Le remords me reprit un instant. Elena s’était montrée franche avec moi, alors que certains des sujets n’étaient vraisemblablement pas des plus agréables. Ce n’était pas juste de ma part de lui cacher mes bêtises.

- Oh moi, j’ai bien peur de ne pas avoir autant de choses à te raconter. La vie suit son cours, sans véritable incident. Enfin, à part cette petite brûlure que tu as remarquée. J’ai voulu faire une petite expérience avec ma magie, mais on dirait bien que je manque encore d’entraînement, haha…

Voilà, c’était bien comme ça. Je n’étais pas non plus obligée de tout lui dire à propos de mes relations compliquées avec le feu, si ? Cela pouvait encore attendre…
avatar


Féminin Date d'inscription : 21/03/2017
Occupation : Etudes de lettres / Donne des cours d'anglais de soutien
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 33

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Soirée entre filles [PV Alice Stirling]   Sam 23 Sep 2017 - 19:04

La douce hocha négativement de la tête pour lui signifier qu'elle ne devait pas s'en vouloir de ne pas avoir pris de nouvelles. Après tout, elle ne pouvait pas savoir ce qu'il était arrivée à son amie. Tout ceci paraissait tellement invraisemblable, surtout en une si courte durée. Et Alice parut heureuse lorsque la jolie brune mentionna sa relation récente, la faisant rosir un peu. Elle se mordilla la lèvre, baissant les yeux un instant pour dissimuler sa gêne derrière ses mèches de jais.

"Merci, Alice ... Il s'appelle Shawn. Nous étions amis et ... Enfin voilà, nous sommes ensemble maintenant. J'ai encore du mal à le réaliser d'ailleurs."

Mais Elena n'avait pas l'intention de parler d'elle toute la soirée. Elle passait du temps avec son amie, chose qu'elle n'avait pas fait depuis longtemps. La blonde ne lui parlait que rarement d'elle, sans doute était-elle moins du genre à se confier. Mais la Saruta n'attendait que ça, être là pour elle, l'écouter. Elle ne savait pas si elle s'était faite d'autres amies depuis son arrivée ou non. Elle ne savait pas grand chose d'elle à vrai dire et la belle américaine s'en trouvait éhontée.

Mais il semblerait que la vie de la jeune étudiante ne soit pas si tranquille que cela. L'indicent qu'elle mentionnait par rapport à sa magie inquiétait Elena. Avec douceur, elle attrapa la main de son amie afin d'examiner la brûlure avant de relever les yeux vers elle.

"Hmm ... Tu as passé de l'eau dessus au moins ?"

Elle hésita un instant.

"Alice, tu peux me parler à moi. Je suis là pour t'écouter. Pour moi, une amitié n'est pas à sens unique, j'ai l'impression que tu es là pour moi, mais que je ne peux pas être là pour toi. Si tu as eu une mauvaise expérience avec ta magie, je veux le savoir. Ca m'inquiète ... Tu comprends ? Et je veux t'aider, s'il te plait ..."






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 768

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Soirée entre filles [PV Alice Stirling]   Lun 2 Oct 2017 - 22:50

Elena avait décidément eu fort à faire ces derniers temps. Rien d’étonnant à ce qu’elle ne soit pas venue me rendre visite pendant un moment. Je me sentais un peu coupable de l’avoir laissée se débrouiller seule avec tous ces tracas, mais déjà la jeune étudiante refusait mes explications, arguant que je n’étais au courant de rien. C’était vrai, certes, mais j’aurais tout de même pu prendre de ses nouvelles. Heureusement, tout n’était pas noir dernièrement pour mon amie, et la fin de son récit me redonna le sourire.

Ce même sourire fondit comme neige au soleil lorsqu’Elena s’inquiéta de mes doigts rougis par les flammes. Un peu mal à l’aise, je lui expliquai rapidement comment je m’étais brûlée en tentant d’utiliser ma magie. L’air préoccupé, mon amie me prit doucement la main pour l’examiner.

- Oui, rassure-toi, je l’ai tout de suite mise sous l’eau froide. Je ne suis pas encore perdue au point de laisser ma main devenir toute cloquée…

Loin de paraître satisfaite, Elena hésita un instant avant d’insister pour connaître mes ennuis. Ses paroles me touchèrent. C’était malheureux à dire, mais une gentillesse comme la sienne n’était pas monnaie courante, et peu de gens faisaient l’effort de véritablement aider leurs proches. Pas seulement par quelques paroles de circonstance en cas de besoin, mais en les encourageant à partager leurs problèmes, comme la brune tentait justement de le faire avec moi. Mais c’est justement parce que j’appréciais Elena comme une véritable amie, sans doute ma seule sur cette île à ce jour, que je souhaitais la laisser en dehors de ça. J’avais déjà réussi à me blesser, et m’en était heureusement tirée sans séquelle pour cette fois. Mais je ne voulais en aucun cas mettre en danger mon amie.

Cependant, je pouvais lire dans le regard de l’étudiante que cette fois-ci, elle ne lâcherait pas l’affaire. Résignée, mais peut-être dans le fond un peu soulagée de pouvoir enfin m’ouvrir à quelqu’un, je décidai finalement de me confier à Elena. Tant qu’il ne s’agissait que de mots, je pouvais le faire. Cela ne serait pas agréable, mais je ne la mettrais pas en danger. Lâchant un léger soupir, je commençai :

- Je suppose que tu t’en es aperçue par toi-même, mais… je ne me sens pas très à l’aise avec ma magie. Je ne sais pas bien la contrôler, et j’ai peur de ce qui pourrait arriver si je venais à en perdre le contrôle. Ne te méprends pas, je n’ai rien contre la magie en général. Au contraire, ça me fascine même un peu, je pense que c’est normal, non ? Mais il a fallu que je tombe sur ce pouvoir-ci. Le feu. Si tu savais comme j’aurais aimé avoir un pouvoir comme le tien ! Un beau pouvoir, qui permettrait de construire plutôt que détruire, un pouvoir qui ne risquerait pas de blesser les gens que j’aime, ou pire…

Ma voix trembla un instant. Je m’arrêtai un instant pour me reprendre : je n’arriverais à rien en perdant mon calme, il était temps que je prenne du recul face à ces événements. Après quelques respirations, je continuai :

- J’ai, disons… un certain passif avec le feu. Je… Mes parents n’étaient pas souvent à la maison quand j’étais petite. Ils étaient très pris par leur travail et faisaient de leur mieux pour être avec moi aussi souvent que possible, mais dans les faits, j’habitais avec mes grands-parents. C’est mon grand-père qui m’a appris à jouer aux échecs, qui m’a entraînée sans relâche pendant toutes ces années jusqu’à ce que j’atteigne son niveau, pendant que ma grand-mère m’encourageait à sa manière en nous préparant toutes sortes de gâteaux ou autres friandises. Un jour, je suis parti l’après-midi me promener dans les collines comme je faisais souvent. Quand je suis revenue, la maison était en proie aux flammes. Mes grands-parents n’ont pas survécu.

Le regard perdu dans le vague, je déglutis avant de reprendre mes esprits, quelques larmes perlant au coin des yeux. Trois ans plus tard, les souvenirs étaient encore vifs.

- Ça ressemble à une mauvaise blague, pas vrai ? Qu’un tel pouvoir soit justement venu à moi… Mais le plus grave, c’est que j’ai beau connaître le danger, je ne peux pas m’empêcher d’éprouver comme une fascination malsaine pour cette magie. Je sais pourtant que je ne peux pas la contrôler, et je sais parfaitement quels dégâts je pourrais causer. J’ai peur, Elena, et c’est pour ça que je ne veux pas te mêler à cela. Je ne souhaite par-dessus le marché te mettre en danger quand tu ne fais qu’essayer de m’aider…

Retournant mon visage vers Elena, je forçai un sourire que je fis de mon mieux  pour maintenir, afin de lui témoigner ma gratitude.

- Je te remercie de tout cœur d’être là pour moi. Mais c’est mon problème que je dois régler et tu n’as pas à prendre des risques pour moi.
avatar


Féminin Date d'inscription : 21/03/2017
Occupation : Etudes de lettres / Donne des cours d'anglais de soutien
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 33

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Soirée entre filles [PV Alice Stirling]   Dim 15 Oct 2017 - 16:54

Elle n'avait pas été insistante, pas tellement en réalité. Elena voulait juste que son amie sache qu'elle était là pour elle, qu'elle pouvait se confier si elle en ressentait le besoin. La jolie brune ne voulait pas être la seule à parler, elle voulait l'écouter elle aussi, la conseiller, la soutenir, pour n'importe quelle entreprise d'Alice. Tout le monde semblait vouloir protéger ou épargner la petite fleur bleue, mais elle aussi voulait prendre ce rôle de protectrice et de soutien parfois. Sous ses airs enfantins, elle était tout de même une adulte responsable et compréhensive. Une jeune femme à la gentillesse innée et au coeur d'or.

Au soupir de la Kagutsuchi, la belle à la crinière d'ébène comprit qu'elle abdiquait enfin, qu'elle allait se confier à elle pour la première fois depuis qu'elle se connaissait. Et elle l'écouterait sans l'interrompre. Et elle la conseillerait du mieux qu'elle le pourrait. Bien sûr, ce fameur sujet sensible était sa magie, la Saruta l'avait bien deviné. La magie la fascinait, le feu l'effrayait. Elle "jalousait" en quelque sorte le lien qu'avait la belle américaine avec la Terre. Mais leurs dons faisaient partie d'elles, elles ne pouvaient en changer.

En sentant le tremblement de la voix de la jolie blonde, la douce Saruta prit délicatement sa main, comme pour l'encourager à poursuivre, comme pour lui prouver qu'elle était bien là. Elle sentait le moment douloureux venir, surtout lorsqu'elle mentionna un passif avec le feu. La jolie brune dut un instant baisser le regard alors que Socrate venait se poser sur les genoux d'Alice, comme pour la réconforter. Cachée derrière son rideau d'onyx, la belle américaine dut elle-même se faire violence pour ne pas pleurer. Elle était émue par l'histoire de son amie et s'en voulait quelque peu de l'avoir presque forcée à en parler. Mais elle se devait d'être forte, c'était plus dur pour la Kagutsuchi à cet instant. Et lorsque ses pupilles décelèrent les petites perles au coin de ses yeux, son coeur se serra.

Elle avait peur, elle l'avouait clairement. Peur de cette magie qui pourtant la fasciner. C'était plutôt légitime de vouloir découvrir quelque chose qui échappait à notre entendement. Elena fut touchée par ses paroles, l'idée de la mettre en danger l'angoissait. Alors, elle comprit que son interlocutrice tenait à elle tout comme l'inverse était vrai également. Ce sourire, elle le savait forcé alors que la jolie brune, émue, ne put s'empêcher de la prendre dans ses bras, de manière impulsive. Posant son menton sur son épaule, elle cligna des paupières pour empêcher ses larmes de faire surface.

"Merci de d'être confiée à moi, Alice. Et pardon de t'avoir fait revivre des souvenirs douloureux. Je ... je n'imaginais pas une chose pareille. Mais ce n'est pas ta faute, pour tes grands-parents. Je ... Je ne te laisserais pas toute seule. Je me fiche du danger si je peux aider mon amie."

Elle caressa un instant son dos, ses cheveux avant de la relâcher tandis que le familier s'était endormi en boule contre son amie. Ses pupilles d'océan trouvèrent les siennes.

"C'est normal d'être fascinée, c'est normal d'avoir peur après ce que tu as vécu. Mais je suis sûre que tu es assez forte pour vaincre ta peur. Tout pouvoir peut être dangereux, et je me suis même rendue compte que le mien pouvait l'être aussi. Je peux causer des tremblements de terre, des éboulements. La mienne aussi peut être destructrice. Mais je n'ai pas peur. Parce que je sais que tant que ma volonté la surpasse, je n'ai pas d'inquiétude à avoir."

Elle attrapa une mèche blonde afin de la glisser derrière l'oreille d'Alice.

"Tu peux contrôler ton pouvoir, j'en suis sûre. J'ai confiance en toi, Alice."






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 768

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Soirée entre filles [PV Alice Stirling]   







Contenu sponsorisé


 

Soirée entre filles [PV Alice Stirling]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une soirée entre filles {Alexis}
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Soirée entre cousin.
» [TERMINE] Soirée entre filles
» Soirée entre filles (Esperanza et Lyra)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La cité scolaire de Kousha :: Centre-Ville :: Lotissement "Birdy" :: Appartement d'Alice Stirling-
TOP