Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Loveless Child [PV Castiel]Auteur
MessageSujet: Loveless Child [PV Castiel]   Mer 23 Aoû 2017 - 18:36

La chambre d'hotel lui semblait lugubre malgré ses couleurs douces et chaleureuses. La douce japonaise broyait du noir, s'ennuyait sans sa chère famille. A l'accoutumé, elle était entourée de ses petits frères plus ou moins turbulents. Se retrouver seule tout à coup la pesait. Voilà plusieurs jours qu'elle résidait sur cette île inconnue, mais elle ne s'était pas encore résolue à chercher un logement qu'elle pourrait décorer à sa propre image. A vrai dire, elle semblait repousser l'échéance pour continuer à se voiler la face, pour continuer à croire qu'elle avait une chance de rentrer chez elle. Car ici, ce n'était pas chez elle, ce n'était pas son petit cocon familial. Son foyer lui manquait, sa famille lui manquait par dessus tout.

Et pourtant, chaque jour, la jeune fille se rendait à ce nouveau lycée, peu dépaysée par les coutumes qui y étaient appliquées. Ses tourments ne se lisaient pas sur son visage, ni dans son comportement, elle restait fraiche et joviale à tout moment, jusqu'à ce qu'elle soit seule dans sa chambre impersonnelle, jusqu'à ce qu'elle ouvre le clapet de son ordinateur pour écrire une nouvelle fois à son paternel. Ce qu'elle écrivait n'était que banalités et tissu de mensonges, car elle n'avait pas le droit de se confier sur la véritable raison de son départ soudain. Elle n'avait pas encore eu de réponse de son père, ce qui lui transperçait le coeur, mais elle ne pouvait lui en vouloir.

Eiko se sentait perdue, sur cette terre inconnue. Alors, pour se changer les idées, elle avait fait passer une petite annonce dans le journal pour se trouver un petit job en dehors des cours. Et en cette fin de matinée, la sonnerie de son téléphone retentit, un appel venant d'un numéro caché. Une personne était intéressée par son annonce, celle-ci recherchait apparemment une baby-sitter pour son petit frère durant son absence. La demoiselle en ligne semblait bien étrange mais lorsqu'elle lui fit une proposition de salaire faramineuse, la jolie brune écarquilla les yeux.

Au final, elle ne put qu'accepter et de toute manière, la personne au bout du fil ne semblait pas vouloir essuyer un refus.

Ce fut ainsi que qu'elle se retrouvait dans les rues d'Ikazuchi, à la recherche du quartier résidentiel. Elle était encore un peu perturbée par les détails de sa 'mission', le garçon dont elle devait s'occuper semblait relativement ... spécial, enfin, pas plus que la jeune femme qu'elle avait eue au bout du fil. Elle vérifia une dernière fois l'adresse sur son smarphone avant de se planter sur le perron d'une grande et magnifique maison. La lycéenne ne put que pousser une légère exclamation d'admiration en observant la bâtisse, elle semblait deux fois plus grande que son foyer au Japon. Son coeur se serra à cette pensée, mais secouant la tête, elle inspira et expira aussitôt afin de paraitre comme à son habitude.

La belle adolescente s'avança vers la porte et se hissa sur la pointe des pieds afin d'atteindre la sonnette. Un peu anxieuse, elle patienta, espérant que le dénommé Castiel pointerait le bout de son nez sans qu'elle n'ait à avoir recours aux solutions que lui avait confié la soeur de celui-ci.
avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Occupation : Lycéenne
Sexualité : Non définie
Messages : 15


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Jeu 24 Aoû 2017 - 7:12

Elle t'accusait de tous les maux, toujours ! Tu ne prends pas tes médicaments ! Tu ne dois pas aller dans mon atelier ! Tu n'as pas le droit de sortir chasser avec moi ! Mais en réalité qu'avais-tu le droit de faire ? Rien ! Rien et re rien ! Tu as quitté une cage pour une autre et pourtant tu n'avais rien demandé ! Pourquoi elle t'a sauvé la vie plusieurs fois si c'est pour t'infliger ce traitement ? Elle est dingue ta sœur, tu n'as aucune autre explication. Cela fait maintenant trois jours que tu es seul et le pire c'est qu'elle te manque affreusement. Tu serais prêt à faire amende honorable pour les fautes que tu n'as pas commis c'est dire ta motivation à faire la paix. Néanmoins pendant ces trois jours tu t'étais complètement laissé aller, pas de médicament alors que tu venais tout de même de faire un malaise cardiaque, pas de douche et aucune tache ménagère effectuée. La seule chose que tu faisais était de t'occuper de tes deux tortues, Velvet et Sharko, tous deux cadeaux de ta grande sœur. Tu n'avais pas dormi non plus profitant de l'absence d'autorité pour vivre comme bon te semble.

Tes muscles étaient tendus à leur extrême, des yeux étaient rouges et tu avais une mine très fatiguée lorsqu'on sonnant à la porte. Te redressant rapidement tu ressemblais à un de ces rongeurs qui se mettaient debout à l'affut dans danger sauf que là un sourire se dessinait sur ton visage. Pour toi aucun doute c'était Tihana qui avait oublié ses clefs ! Ni une, ni deux tu enfilais un tee-shirt sale qui trainait au sol histoire que la brune ne puisse pas voir les nouvelles blessures que tu venais de t'infliger comme punition et tu criais à pleins poumons :

"J'arrive Tiha !!!"

Tu enjambes ensuite le linges sales qui trainaient au sol avant de te précipiter vers la porte d'entrée la mine réjouit. Le plus marrant c'est que tu n'ouvris pas la porte tout de suite préférant te calmer avant de te montrer. Tu inspires calmement histoire de faire redescendre la pression et tu te mets même à compter comme vous le faisiez tous les deux. Tu tournes enfin la clef dans la serrure et ouvre la porte. Tu mets quelques secondes à comprendre bloquant sur cette jeune personne qui se tenait là devant toi. Elle n'était pas très grande, des origines asiatiques à première vue, vêtements simples à prédominance rouge et noire... non ce n'est pas Tihana. Tu regardes tout de même à gauche puis à droite si tu la vois mais rien, seulement cette inconnue.


"Il n'y a personne ici. Désolé."


Tu prends tout de même le temps de t'excuser avant d'entreprendre de refermer la porte au nez de la demoiselle. Personne n'a le droit d'entrer et en plus tu n'as pas le droit de parler aux inconnus, peu importe s'il s'agit d'un homme ou d'une femme. Tu es en train de refermer la porte. Tu es déçu, triste. Elle te manque.
avatar


Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Ven 25 Aoû 2017 - 13:40

La jeune fille entendit une voix, un ton enthousiaste qui ne trompait pas. Alors, serait-ce donc le fameux Castiel ? A l'écoute de ses mots, la jolie brune se doutait de la désillusion qui s'emparerait de lui lorsqu'il la verrait à l'encadrement de la porte. Sa soeur devait lui manquer, elle pouvait le comprendre mieux que n'importe qui. Un petit remue-ménage se fit entendre suivi de bruit de pas empressés. Un silence, et enfin, elle entendit le verrou tourner avant que la porte ne s'ouvre sur un adolescent à la tignasse de neige. Immédiatement, Eiko lui adressa un sourire poli qui se fâna bien vite aux paroles du garçon. Clignant des yeux, elle bloqua la porte avec sa main, avant de l'interpeler.

"Attends ... Castiel ... Je viens de la part de ta soeur, elle m'a demandé de m'occuper de toi durant son absence."

La lycéenne lui accorda un sourire rassurant, le fixant de ses jolies pupilles à la couleur si peu commune. Il lui faudrait sans doute bien plus pour le convaincre de la laisser entrer. D'après la dénommée Tihana, le jeune blanc était quelqu'un de craintif et peu sociable. Mais finalement, il s'écarta pour la laisser passer. Bouche bée, la japonaise entra, promenant son regard curieux dans la pièce.

"C'est une jolie maison !"

Elle se retourna vers Castiel, surprise de voir qu'il était resté devant la porte encore ouverte. Doucement, elle s'approcha de lui, refermant la porte d'entrée. Lui lançant un regard bienveillant, elle justifia son geste alors qu'elle verrouillait la porte.

"Il vaut mieux fermer la porte, ça peut être dangereux de la laisser ouverte, tu ne crois pas ?"

Restant immobile, la belle à la chevelure brune réfléchissait à comment rassurer au mieux son petit protégé du moment. Enfin, petit ... Admettons, puisqu'il la dominait largement de hauteur. Elle préféra commencer par ce qui lui semblait le plus logique, soit lui expliquer la raison de sa présence. De toute évidence, il n'était pas ravi de voir la petite asiatique débarquer ainsi dans sa demeure et Eiko pouvait le comprendre, ses frères réagiraient sans doute de la même manière. D'ailleurs, peut-être était-ce le cas pour eux en ce moment-même ? Elle ne préférait pas y penser maintenant. Plantant ses iris écarlates dans ceux de son interlocuteur, elle reprit la parole.

"Tihana m'a dit qu'elle serait absente pour quelques semaines sûrement, c'est pourquoi elle m'a demandé de veiller sur toi. Elle avait peur que tu te sentes seul sans elle. Je sais que je ne peux pas la remplacer, une soeur reste une soeur, mais je peux au moins te tenir compagnie le temps de son absence ? Dis-moi, à quoi tu t'occupes la plupart du temps ?"




avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Occupation : Lycéenne
Sexualité : Non définie
Messages : 15


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Dim 27 Aoû 2017 - 0:42

Elle bloque la porte, cette fille bloque la porte ! Tu sursautes avant de te reculer. L'adolescent que tu es est tout intimidé. Tu es perdu une fois de plus et tu ne sais comment réagir avec elle. D'habitude Tihana est là pour gérer ce genre de problème. Une inconnue est sur le point de pénétrer dans ta demeure, votre demeure. Tu fais un piètre gardien. Pourquoi ne pas user de ta magie pour réduire cette pauvre fille au silence ? Tu as remarqué que son sourire n'était qu'une façade sinon il n'aurait pas disparu aussi rapidement de son visage lorsque tu avais voulu fermer la porte d'entrée. Ce fut bref mais tu l'as vu distinctement, aussi bien que lorsque tu nous vois dans tes rêves en train de maltraiter ta sœur et toi. Que veux-tu, nous adorons de tourmenter, c'est ton châtiment. Soudainement tu bloques devant les propos de l'inconnue.

"Tihana ? S'occuper de moi ? "

Tu tournes les talons tournant ainsi le dos à ton interlocutrice croisant les bras. Ca ne t'avait jamais vraiment touché jusque là mais il semblerait que ta fierté masculine ait été mise à rude épreuve. La jeune femme repasse dans ton champ de vision pour fermer la porte juste après avoir balancé une banalité affligeante sur ta maison. S'occuper de toi ? Tu es impotent petit Castiel ? Pauvre petite chose qui a besoin d'une baby-sitter. Tu fais pitié, jamais tu ne seras libre. Tu hausses les épaules boudeurs quand elle te parle de danger et de porte ouverte.

"Je sais refermer une porte."

Tu serres le poing quelque peu en colère. Tihana ne veut plus de toi et elle a trouvé le moyen de garder sa conscience tranquille. Te faire garder comme un simple gosse, comme un animal. Elle aurait pu te mettre dans une pension que ça serait pareil... ou un chenil pour chien, oui la dernière solution te conviendrait à merveille ! Tu as néanmoins conscience que ton intonation et ta formulation n'étaient pas très polies et tu rougis un peu. Cependant tu n'es pas prêt à t'excuser, tu es touché dans ta virilité tu te rappelles ? Elle s'adresse une nouvelle à toi tentant s'en doute de s'expliquer. Tihana absente ? Pourquoi ? Pourquoi ne te dit-elle pas la vérité ? Ta sœur, enfin si tu peux encore l'appeler ainsi ne veut plus de toi c'est aussi simple que ça. Evitant le regard de la petite asiatique tu te décides à répondre.

"J'apprécie... mais ce n'est pas la peine de me mentir. Elle ne veut plus de moi je le sais. Je ne suis qu'un fardeau. Un adolescent de seize ans incapable de s'occuper de lui même." Tu soupires avant de te diriger vers ta chambre. "Je ferais attention, j'ai l'habitude d'être seul."

Tu as certes l'habitude d'être seul mais jamais aussi longtemps sur la durée. La preuve sans Tiha tu ne t'alimentes pas, tu ne te laves pas et tu ne prends pas tes médicaments. Tu refermes ta porte de chambre calmement sans la claquer et tu t'assois sur le fauteuil que ta sœur t'avait donné. Tu fixes le sol ne bougeant plus. Tu as conscience d'avoir été cassant et tu t'en voudrais presque si ton jugement n'était pas obscurcie par ta rancœur envers ta grande sœur. Une baby-sitter non mais vraiment !
avatar


Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Mer 30 Aoû 2017 - 23:37

Mettre l'adolescent en confiance ne serait pas chose aisée, Eiko n'en était pas étonnée. Ce garçon respirait la crainte et la souffrance. Non pas qu'elle avait pitié de lui non, il lui faisait juste de la peine. Il lui faisait penser à l'un de ses petits frères. Aussi, elle ne fit que sourire lorsqu'il lui répliqua un peu froidement qu'il savait fermer une porte. La jolie japonaise tenta de le rassurer, voulant occuper l'esprit du jeune blanc, peut-être y parviendra-t-elle ? Il fuyait son regard avant de prendre la parole à son tour. La jeune fille dut reconnaitre qu'elle ne s'attendait pas à autant de paroles, c'était peut-être pas si mal ... Il avait une piètre opinion de lui-même, ce garçon.

La brune l'observa s'éloigner d'elle, quitter la pièce. Elle lui emboita le pas pour finir devant une porte fermée. Elle soupira. Oui, ça risquait d'être difficile, mais elle n'était pas du genre à abandonner si facilement. Elle toqua doucement à la porte, avant de tourner doucement la poignée et entrer à son tour dans ce qui semblait être la chambre de son protégé. Elle ne tarda pas à le trouver assis dans un fauteuil, l'air pensif. S'approchant doucement de lui, elle s'agenouilla devant lui, levant ses pupilles écarlates vers les siennes.

"Tu ne devrais pas te sous-estimer comme ça. Et puis, je te mens pas. Ta soeur s'inquiète pour toi. Je te donne ma parole, je ne te mens pas, Castiel."

Elle attrapa la lanière de son sac, l'écartant de son épaule pour le déposer au sol. Lui offrant un doux sourire, son visage afficha une expression enjouée.

"Si tu préfères, on peut dire que je suis là pour te tenir compagnie, pour ne pas que tu te sentes seul, tout simplement ! Je comprends que tu sois en colère ... Et je comprends que ta soeur puisse te manquer. Moi aussi, je suis loin de ma famille, c'est dur mais il faut continuer à vivre sa vie afin d'avoir l'opportunité de les revoir."


Elle devrait appliquer ses propres paroles, elle le savait bien. A quoi bon conseiller quelqu'un sinon ? Eiko voyaient déjà une ressemblance entre eux. Ils étaient seuls. Il en fallait peu pour la jolie japonaise se prenne d'affection pour l'adolescent. Mais sa familiarité l'effraierait peut-être ? Son regard divagua dans la pièce, se posant que la cage de verre. Elle tapota doucement la main de Castiel pour attirer son attention.

"Dis ... Y'a quoi là-dedans ?"


avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Occupation : Lycéenne
Sexualité : Non définie
Messages : 15


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Dim 3 Sep 2017 - 3:32

Bien que votre relation était devenue houleuse ces derniers temps l'absence de Tihana provoquait un grand vide chez toi, un vide si grand qu'inconsciemment tu dépérissais. Déjà qu'habituellement tu ne faisais pas vraiment attention à ton alimentation et toutes ces choses dans ce style alors sans celle qui se faisait passer pour ta grande-soeur. En plus Tiha avait engagé une babysitter signe qu'elle ne comptait pas revenir avant un bon moment. Tu es tout seul désormais Castiel, la fin est proche et tu le sais. Prenant congé de la jeune femme tu retournes dans ta chambre la laissant seule pour t'assoir dans le fauteuil que Tihana t'avait généreusement donné. Fixant le sol tu étais perdu ne sachant pas quoi penser, quoi faire. Un bruit te force redresser la tête, il s'agissait de la fameuse babysitter qui d'ailleurs ne tarda pas à entrer dans ton espace personnel. Tihana lui avait donc même donné ce droit ? Ta soeur te manque, oui elle te manque. Tu veux qu'elle revienne, tu veux la revoir. L'inconnue s'agenouille devant toi parlant à nouveau de ta soeur et tu ne tardes pas à répondre.

"Elle me manque beaucoup. Je... je veux la voir. Tu sais où elle est ? Elle a un numéro pour que je l'appelle ?"

Ton regard est suppliant, très suppliant espérant de tout ton coeur que l'inconnue ait un moyen de contacter la psychopathe qui te sert de soeur d'emprunt. La jeune femme d'encourage à aller de l'avant, à te remuer afin que tout aille mieux et alors que tu ne sais même pas pourquoi tu tentes de te justifier.

"On me prend pour un malade, un attardé. Ce n'est pas de ma faute. J'ai toujours vécu en cage, on a volé mon enfance et maintenant c'est toujours comme si j'étais enfermé. Même mon corps ne veut pas me laisser en paix."

Tu poses une main sur ta poitrine te remémorant ton dernier malaise cardiaque tandis que la fille attirait ton attention sur ton terrarium, te demandant ce qu'il pouvait contenir. Tu te lèves donc invitant ta baby-sitter à te suivre.

"Mes tortues, cadeaux de ma soeur avant qu'elle ne m'abandonne. Velvet et Sharko, deux tortues étoiles." Tu marques une pause avant de reprendre. "Et toi tu t'appelles comment ? Tu connais mon nom mais je ne connais pas le tiens. Tu vas vivre ici ? Tu vas remplacer Tihana ?"

Les questions s'entassaient et encore ! Tu te frenais n'osant pas trop l'importuner, Tihana t'ayant toujours demandé d'être le plus discret possible avec les étrangers. Mais devais-tu considérer cette jeune femme comme une étrangère vu que Tiha l'avait invité dans votre demeure ?
avatar


Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Dim 3 Sep 2017 - 13:06

Le jeune homme faisait de la peine à la jolie Eiko. Elle ne pouvait répondre à ses attentes, sa soeur ne la contactant par numéro caché, d'ailleurs, elle n'avait pas de moyen de la joindre elle-même pour être honnête. Elle trouvait cette fille très étrange, ne comprenant pas pourquoi restait-elle autant secrète. Mais elle semblait réellement vouloir veiller sur son petit frère, et la jeune japonaise était prête à faire ce qu'il fallait pour l'y aider. Après tout, elle, ne pouvait être auprès de ses frères. L'air triste, elle hocha la tête de gauche à droite.

"Non, Castiel, je suis désolée. Elle m'appelle uniquement en masqué et ne m'a laissé aucun numéro ... J'ai trouvé ça étrange d'ailleurs. Tout ce que je sais, c'est qu'elle tenait à ce que je veille sur toi, c'est tout. Ca avait vraiment l'air de lui tenir à coeur."


La lycéenne était vraiment désolée de ne pouvoir accéder à sa requête. Elle l'aurait fait volontiers si elle le pouvait, quitte à se mettre la fameuse Tihana à dos. Eiko n'était pas du genre à se laisser dicter sa conduite par quiconque. La réponse de Castiel la laissa un instant sans voix. Elle préféra sur le moment détourner le sujet sur le terrarium installé dans sa chambre. Silencieuse, elle se releva pour le suivre jusqu'à celui-ci, souriant à la vue des deux petits reptiles.

"Wow ! Elles sont tellement mignonnes ! Et leurs noms sont super !"

La brune était sincère, elle ne cherchait pas à l'amadouer, ce n'était pas son genre. Elle fut surprise des questions de son interlocuteur, mais finit par pencher la tête en lui souriant radieusement.

"Moi, je m'appelle Eiko ! Et si tu es d'accord, je resterai ici pour te tenir compagnie. Mais non, je n'ai pas l'intention de remplacer ta soeur. Un lien si fort, c'est irremplaçable."

Elle marqua à son tour une pause avant de jouer carte sur table avec l'adolescent. Dans un geste familier, que beaucoup trouveront comme un défaut, elle posa la main sur la joue du garçon.

"Tu sais, Castiel ? Moi je ne pense pas que tu sois attardé ou ... malade. Tihana m'a un peu ... raconté ce que vous aviez vécu tous les deux et ... Je pense que tu as beaucoup de courage. Et je pense aussi que tu peux vivre une vie normale maintenant, tu ne devrais pas t'enfermer dans ton passé. Enfin je sais ... c'est plus facile à dire qu'à faire. Que dirais-tu d'essayer ? De t'ouvrir un peu au monde ?"

Elle lâcha sa joue et lui fit un signe de tête pour l'encourager.

"Je t'y aiderai, promis."


avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Occupation : Lycéenne
Sexualité : Non définie
Messages : 15


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Dim 3 Sep 2017 - 18:50

Elle s'appellait donc Eiko et elle te semblait gentille et sincère. Gagnait-elle déjà ta confiance Castiel ? Aurais-tu oublié tout le mal que la gente féminine t'a fait ? Cette fille sur la plage notamment qui t'avait affiché de pervers alors que tu n'avais voulu que sauver de pauvres et innoncentes tortues. Tu avais failli y passer cette fois là. Et Tihana dans tout ça ? Elle mettait tes nerfs à rude épreuve d'ailleurs ton dernier malaise était directement la conséquence du dur traitement psychologique qu'elle t'infligeait. Les femmes ce n'est pas pour toi, tu devrais faire comme nous et les mettre dans une cage ! Elle serait bien cette "Eiko" si c'est son vrai nom bien sûr dans une cage. On verrait ainsi qui garderait qui non ? Tu rejettes nos idées en bloc préférant faire connaissance avec ta baby-sitter, une baby-sitter ! En plus elle vient de t'avouer qu'elle n'avait aucun moyen de contacter ta soeur. Un numéro caché ? Un nouveau portable donc ce qui expliquait pourquoi elle ne répondait pas. Tiha était enfin en train de se défaire de toi. Bientôt tu allais être seul, tout seul.

"Pas de numéro." Tu venais de murmurer avant de relever la tête en direction d'Eiko. "Si jamais elle appelle et que je suis là tu veux bien me la passer ? C'est la première fois que je suis tout seul."

Tu rougis gené d'avouer tes sentiments à une inconnue. Tu remarquais qu'elle évitait soigneusement de te répondre tandis que tu avouais avoir un retard. Tu ne sais pas pourquoi tu lui as dit, Tiha devait avoir vendu la meche de toute façon. Tu lui réponds donnant le prénom de tes reptiles. D'ailleurs elle se présenta enfin répondant à ta question et tu ne bougeais pas tandis qu'elle caressait ta joue. Elle t'incitait à t'ouvrir, à tenter des choses ce que Tihana refusait systématiquement.

"Je... je suis d'accord mais c'est Tihana qui disait qu'on devait rester tout seul. Et les rares expériences que j'ai eu à l'extérieur ne m'ont pas incité à en faire plus." Tu acquiesces lorsqu'elle promet de t'aider et tu ajoutes : "Tu es asiatique non ? J'ai lu dans un livre que vos prénoms avaient une signification. Eiko... ça veut dire quoi ?"

Ta curiosoté au sujet de cette jeune femme prenait peu à peu le dessus. Bien sûr tu étais triste pour Tihana et tu continuerais à l'attendre mais cette Eiko venait de te promettre de t'aider à t'ouvrir aux autres et peut-être même que tu pourrais avoir de nouveau des livres ? Prendre quelques libertés en l'absence de la ta soeur ?
avatar


Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Dim 3 Sep 2017 - 21:39

La belle avait acquiescé à la requête de Castiel. Oui, elle lui passerait le téléphone, comment pourrait-elle donc lui refuser une chose pareille ? Elle comptait bien lui venir en aide, elle ne pouvait le laisser se terrer dans ses angoisses, dans sa solitude. Ce serait indigne d'elle. Tihana lui avait demandé de rester avec lui, de s'occuper de lui, mais elle n'en avait pas précisé la manière. Elle ferait donc les choses à sa façon. Pour elle, elle était fautive de l'état du jeune blanc. Eiko remerdierait à cela. Sa main avait glissé sur sa joue, avec douceur. Elle fut même surprise qu'il ne la repousse pas. La brune lui offrit un sourire rassurant.

"Ne t'inquiètes pas, je serais là. Et je ferais de mon mieux pour qu'il ne t'arrive rien, Castiel. C'est promis."

L'adolescent finit par la questionner sur ses origines ? Bien entendu, la forme de ses yeux ne pouvait tromper personne. Elle était plutôt heureuse qu'il s'intéresse à elle, cela voulait dire que le courant commençait à bien passer entre eux. Tu acquiesces à ses dires, souriantes.

"En effet, je suis asiatique. Japonaise pour être plus précise. Et ... Oui, nos prénoms ont très souvent une signification. Eiko veut dire : celle qui regarde, qui découvre le monde. C'est ma mère qui l'a choisi. A croire qu'elle avait senti que je serais de nature curieuse. Elle était géniale ..."

Oui sa mère l'était. Elle lui manquait tellement. Elle baissa un instant les yeux, pour qu'il ne décèle pas cette soudaine tristesse dans ses iris écarlates. Elle avait fait son deuil, mais les souvenirs restaient douloureux, surtout depuis qu'elle se retrouvait seule sur cette île. Ce n'était pas le moment de se laisser embarquer dans un spleen. Se reprenant aussitôt, elle vint retrouver les pupilles glacées du garçon, penchant la tête sur le côté.

"Et toi Castiel ? D'où viens-tu ? Et ton prénom, il signifie quelque chose ?"


Curieuse, comme son nom l'indiquait en effet. Il fallait bien qu'elle lui retourne ses questions si elle voulait faire connaissance. Elle enchaina immédiatement sur une autre question.

"Tu aimes lire alors ? Et quel genre de livres tu lis exactement ? Moi, je suis une fanatique des mangas en tous genres !"


Ses mangas, il y avait bien longtemps qu'elle ne les avait pas mentionnés, mais elle ne pouvait s'empêcher de parler de sa passion à un amateur de lecture.


avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Occupation : Lycéenne
Sexualité : Non définie
Messages : 15


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Dim 17 Sep 2017 - 12:33

Il ne t'arriverait rien avec elle ? Tu appréhendes parce que c'est la première fois que tu es seul mais quand pas même pas de quoi imaginer des plans tordus. Le seul véritable problème que tu pourrais avoir concerne ton coeur et ton absence de prise de médicament, sinon tout allait bien et tu savais te gérer. Tihana te manquait et à première vue elle faisait tout le nécessaire pour que tu ne la retrouves pas. Tu vois Castiel tu as déçu une personne de plus dans ton entourage. Sais-tu faire quelque chose de bien ? Tu vas encore déranger avec ta curiosité de gamin et des questions indiscretes. Nous n'avons rien à faire des origines de cette baby-sitter encore moins de la signification de son prénom. Tu perds ton temps Enfant-Démon, une nouvelle fois. Tu souris pourtant, content que ta question ait eu un impact positif sur votre échange verbal. Donc Eiko signifiait celle qui regarde, qui découvre le monde. C'est tellement beau que ça nous donne envie de gerber surtout lorsque l'on voit à quel point tu sembles captiver par ces révélations.

"Tu es curieuse toi aussi ?" Tu baisses la tête avant de la relever pour regarder Eiko. "Tiha dit que je le suis trop. En fait j'aime bien apprendre de nouvelles choses, ça me donne l'impression de rattraper mon retard."

Retard, retard... oublies ça jeune blanc ! Tu es bête et toutes les questions que tu pourrais poser ne pourront jamais rattraper un quelconque retard inexistant ! Tu ne te rappelles donc pas ? Tous les coups et tortures diverses que nous t'avons infligé ? C'était uniquement pour que tu restes notre esclave, aucune question, rien d'autre qu'un corps sans volonté et avec des questions tu es en train de tout casser ! Ta voix tremble presque lorsque tu tentes une question qui risque de la blesser, tu en as conscience et pourtant c'est plus fort que toi.

"Ta maman... elle est comment ? Ca fait quoi d'avoir une maman ?"

Ta question est si attendrissante qu'elle pourrait passer inaperçue mais as-tu seulement pensé au fait que sa maman pouvait lui manquer ou mieux, si elle était morte. Elle te demande en toute légitimité la signification de ton prénom et là tu ne sais pas quoi répondre. Vas-tu lui dire la vérité ? Ou bien vas-tu inventer un truc que tu as lu dans les livres ?

"Je... euh c'est Tihana qui m'a donné ce prénom. Je ne sais pas pourquoi et je ne sais pas ce qu'il signifie. Quant à mon vieux prénom je ne sais pas ce qu'il veut dire. Désolé."

Tu as besoin de t'excuser alors qu'il n'y a pas réellement besoin. Seulement tu viens de te rendre compte qu'avec tout ça tu avais oublié de lui répondre concernant la lecture, elle va vraiment croire que tu es mal élevé si tu continues à ne pas faire attention. Tu bredouilles quelques mots incompréhensibles avant de dire de façon plus claire :

"Oui ! J'aime lire mais j'ai arrêté. Tihana dit que ça me donne un mauvais exemple. Je n'ai plus le droit d'en lire. J'ai tout rangé dans un carton du coup." Tu désignes les cartons d'un signe de tete et tu reprends : "Les mangas ? C'est comme des BD c'est ça ? Mais il faut les lire dans le sens inverse je crois."
avatar


Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Dim 17 Sep 2017 - 20:47

Eiko lui offrit un sourire, ce sourire qui voulait simplement dire qu'être curieux n'était pas une mauvaise chose. Sans doute le lui expliquerait-elle plus tard. Elle comprenait le fond du problème et ferait de son mieux pour l'aider à le résoudre. Vint le moment où Castiel s'intéressait à la signification du prénom de la jolie brune. Bien entendu, elle ne put l'énoncer sans mentionner sa défunte mère. Et le jeune blanc embraya sur cette mention alors que la lycéenne relevait un regard surpris vers lui. Son coeur s'enserrait à cette pensée, c'était encore douloureux. Mais finalement, elle lui offrit un sourire doux.

"Ma maman ? Elle était douce, jolie. Elle me chantait des chansons, me raconter des histoires. Elle m'apportait toute la tendresse dont j'avais besoin. Elle me conseillait, me consolait quand je pleurais."

Elle marque une pause, comprenant le pourquoi de sa question.

"Avoir une maman c'est ... un bonheur à l'état pur."


Bonheur qu'elle ne pourrait plus jamais expérimenter. En réalité, elle se demandait s'il était mieux de se souvenir ou de totalement l'oublier. Non, pour rien au monde, elle ne pourrait se séparer de ses souvenirs de sa mère. Mais, la belle devint vite évasive, revenant sur la signifacation du prénom de l'adolescent. C'était mieux ainsi, elle ne voulait pas qu'il se sente coupable à un potentiel élan de tristesse. C'était donc sa soeur qui lui avait donné ce prénom ? Ses souvenirs, sa vie, avaient été volés par ses bourreaux. Si Tihana ne lui avait pas expliqué son passé, elle n'aurait pas compris. Elle aurait sans doute dit des choses qui ne fallait pas. Mais à cet instant, elle préféra se taire.

La discussion se porta ensuite sur la lecture, un loisir tant apprécié de la petite japonaise aux tendances de geek. Elle lui exposa ses préférences, espérant ainsi poursuivre leur conversation, en savoir un peu plus sur lui. Mais de nouveau, Castiel mentionna sa soeur. Elle le bridait, beaucoup trop et cela ne plaisait pas à Eiko. La lycéenne observa les cartons avant de lui sourire.

"Oui c'est ça ! Des BD's en sens inverse, tu as tout compris ! Il y en a pour tous les goûts, comme les romans. Mais moi, j'aime les dessins !" Elle pose une main sur son bras, l'air compatissant. "Lire n'est pas une mauvaise chose, ça permet de s'évader. Ne laisse pas ta soeur tout contrôler. Ne la laisse pas stopper tes envies, ni tes passions. Ce n'est pas le rôle d'une soeur. Ne la laisse pas te brider. Viens ..."

Elle lui prend doucement la main et l'amène là où elle avait posé son sac. Le relâchant, elle sort plusieurs de ses mangas et les étalent au sol.

"J'en ai encore d'autres dans ma chambre d'hôtel mais prends ceux qui te plairont, je te les prête. Je suis sûre que tu trouveras ton bonheur !"


avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Occupation : Lycéenne
Sexualité : Non définie
Messages : 15


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Mar 26 Sep 2017 - 19:05

Toi tu n’avais pas eu le droit à tout cela. Une maman et tout ce que ça implique, des calins, du réconfort et tellement d’autre chose. Non pas que tu n’aimes pas Tihana bien au contraire mais combien de fois as-tu souhaité qu’elle soit plus douce et gentille ? Combien de fois as-tu souhaité qu’elle arrête de te torturer ? Il y a peu encore tu te torturais tellement l’esprit que ton corps malade avait failli lâcher ! Un malaise en plein dans une animalerie avait été la conséquence de cette emprise psychologique qu’elle avait sur toi. Tu aurais aimé faire tellement de chose que feraient des frères et sœurs. Boire un chocolat chaud dans le canapé regardant des émissions qu’elle qualifiait de « débilité profonde », des promenades pour finalement ne rentrer que très tard le soir. Il y avait tellement de chose que tu pourrais y passer la journée. Néanmoins tu ne feras jamais le procès de ta sœur, elle était tout ce qu’il te restait et concernant tout ce qu’il pouvait bien t’arriver tu savais très bien que c’était de ta faute.

« Du bonheur…. » Tu ne dis rien de plus sur le sujet, cela ne servait à rien mis à part te torturer une nouvelle fois et tu étais même content de repenser que nous les responsables n’étions plus de ce monde. Comme quoi Tihana commençait à déteindre sur toi Enfant-Démon. Nous avons hâte de voir les résultats, tu étais le plus « prometteur » de nos victimes après tout. Tu avais remarqué que le sujet de la mère était sensible et tu n’insistais pas reportant la conversation sur la signification de vos prénoms, enfin le tien vu que le sien tu le connaissais. Tu as donc été forcé de lui dire que tu ne connaissais pas sa signification et que tu ne savais même pas s’il en existait une.

Rapidement tu parles de ta lecture, une passion comme une autre pour toi mais pas pour Tihana qui n’appréciait pas que ce que tu lisais pouvait mettre en péril votre vie pour le moins tranquille. Tu crois savoir ce qu’est un manga et tu en donnes une définition approximative qu’Eiko valide. Tu souris content de ta bonne réponse tandis qu’elle t’apprend que tu aimes les dessins. « Vraiment ? Je connais une tatoueuse qui dessine super bien ! D’ailleurs j’espère qu’elle va bien. » Tu baisses la tête te rappelant sa détresse mais aussi le fait qu’elle portait un enfant. Tu n’avais pas peur pour elle, conscient qu’elle serait une super maman aussi avoir de ses nouvelles ne te déplairait pas. « Tu dessines toi ? Je ne veux pas décevoir une nouvelle fois Tihana alors j’obéis. » Tu marques une pause. « Je sais très bien qu’elle t’a demandé de venir car elle ne veut plus me voir. » Tu es néanmoins étonné que ta sœur n’ait pas choisi une décision plus « radicale » te concernant.

Tu te laisses faire tandis qu’elle te prend la main trouvant ce contact plus doux que lorsqu’il s’agissait de ta sœur. Tu observes ensuite la jeune femme étaler les bouquins sur le sol et tu t’agenouilles regardant les couvertures colorées. "Tu en as plein d'autre ? Combien exactement ?" Tu relèves la tête, l'interrogeant du regard. "Et ceux là ils racontent quoi ?" Tu es intrigué et tu meures d'envie de les feuilleter. Seulement ce que pourrait dire ta soeur te freine et tu essaies de te rassurer. "Ta mère, elle te laisse lire des mangas ?" Tu clignes des yeux attendant sa réponse.
avatar


Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Mer 27 Sep 2017 - 17:38

Eiko lui sourit lorsque le jeune blanc mentionna une connaissance, une tatoueuse apparemment, qu'il n'avait pas vue depuis longtemps. Alors, il n'était peut-être totalement pas un ermite ? Il poursuivit, demandant à la petite brune si elle dessinait. Elle ouvrit la bouche afin de lui répondre, mais attendit plutôt qu'il termine ce qu'il avait à dire. La lycéenne cligna des yeux, triste d'entendre ces mots, ce manque de confiance en lui, mais surtout de cette impression de soumission par rapport à sa soeur. Elle trouvait cela intolérable, mais se tut, préférant lui attraper doucement la main pour le ramener au milieu de la pièce, vers son sac qui trônait contre le fauteuil.

S'agenouillant au sol, la jolie japonaise ne tarda guère à étaler quelques un de ses chers mangas au sol afin de les dévoiler à son nouvel ami. Peut-être que cela lui donnerait envie de les parcourir et même ... de les "dévorer" ? Elle lui adressa un sourire radieux lorsqu'il la rejoignit au sol alors qu'elle secoua frénétiquement de la tête, enthousiaste. Elle était douce et mignonne, une véritable enfant à cet instant.

"Ouiii ! J'en ai beaucoup dans ma chambre d'hôtel ! Je dois en avoir au moins ... une bonne centaines, et peut-être même deux fois plus. Tout ce que je sais qu'ils remplissent une valise entière. Il faudrait que tu m'aides à les compter un de ces jours !"

Elle laissa échapper un rire, consciente de sa propre folie concernant l'une de ses plus grandes passions. Castiel semble s'interesser aux quelques tomes posés sur le sol alors que la demoiselle l'observait, heureuse. Elle en pointa deux du doigts.

"Ceux-là sont centrés sur le sport. Celui-ci le football américain ! Les personnages sont drôles et attachants ! Celui-ci du basket, mais surtout des histoires d'amour. Je suis sûre que ça te plairait. Il y a plusieurs types de mangas : des shonens, des shojos et des seinens, chacun étant destiné à un type de public particulier. Mais moi... je lis de tout."

Sa question la surprend, et bien qu'elle perdit un instant son sourire, la douceur de ses traits ne s'envolèrent pas pour autant. Elle hésite un instant et lui sourit de nouveau.

"En fait, j'ai commencé à en lire après sa mort. Mais je pense qu'elle ne m'aurait jamais interdit de lire. Elle était du genre à nous laisser vivre nos passions comme on l'entendait tant qu'elles restaient raisonnables."

Se doutant que le jeune blanc se sentirait coupable de lui avoir rappelé le décès de sa mère, elle lui attrapa la main, la serrant doucement alors qu'elle s'asseyait à ses côtés, à même le sol. Tendant son autre main, elle lui pinça légèrement la joue, sans lui faire mal bien entendu, plutôt de manière taquine.

"Et ne t'en fais pas. Même si elle n'est plus là, j'aime parler de ma mère. Je trouve que c'est un bon moyen de faire perdurer son souvenir et d'honorer sa mémoire. Au moins, ça prouve que je ne l'oublie pas et qu'elle est toujours dans mon coeur."

Se reportant sur les ouvrages, elle approcha la main de son ami vers eux.

"Tu peux les prendre et les feuilleter tu sais ? J'adorerais que tu les lises pour qu'on puisse en parler ! Et pour répondre à ta question de tout à l'heure, oui ça m'arrive de dessiner, d'inventer des situations, des personnages, mais je ne pense pas être très douée."


avatar


Féminin Date d'inscription : 31/07/2017
Occupation : Lycéenne
Sexualité : Non définie
Messages : 15


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Multiple


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   Sam 18 Nov 2017 - 8:22

Ah ah tu te rappelles de ton séjour à l'hopital Castiel ? Celui là même où on te disait qu'un jour Tihana finirait par se lasser de toi ? Et bien ce jour est arrivé et nous suivons tes aventures avec une certaine impatience. Tu vas enfin payer pour notre sort ! Le grand jour est arrivé, ce jour marque enfin le début de ta chute, de ta réelle descente aux enfers. Maintenant tu sais que tu n'aurais jamais dû tomber sous son charme, que tu n'aurais jamais dû lui donner cette clef pour qu'elle se sauve. Après des années où tu as été son jouet maintenant tu es dans le grenier, attendant qu'elle se décide à te sortir de nouveau ou qu'elle te mette en vente ou pire te détruise. Cette baby-sitter est simplement là par défaut rien de plus. Tihana attend simplement que tu t'attaches à cette personne qui est pourtant très très gentille pour te l'enlever. Peut-être même se plairait-elle à la tuer devant tes yeux ? Tu frisonnais et ce n'était pas de froid. On te perturbe et tu as un mal de chien à suivre la conversation. Mais en parlant de mal ne crois-tu pas que lorsque la lame de ta chère grande soeur nous a transpercé nous n'avons pas eu mal ? Que nous n'avons rien ressenti ? Foutaise ! Eiko te répond qu'effectivement elle a beaucoup d'exemplaire de ce manga et qu'elle aurait même besoin de ton aide ! Une expression de surprise apparaît sur ton visage et tu ne peux t'empecher de lui dire :

"Vraiment ? Tu as besoin de moi ?" C'était la première fois que quelqu'un réclamait ton aide et cela provoquait un sentiment bizarre chez toi. Un sentiment d'excitation et de crainte de ne pas être à la hauteur parcourait tout ton être. Il était clair qu'elle ne te connaissait pas assez bien, jamais personne ne te demanderait un véritable service en te connaissant ! Elle embraye rapidement sur les mangas présents tachant de t'expliquer les différents types.

"Tu peux m'expliquer ? Je ne connais ces types de manga." Tu semblais t'y intéresser après tout c'était une forme de lecture détournée et Tihana n'aurait rien à y redire. Et quand bien même, ne venait-elle pas de t'abandonner ? Pourtant tu donnerai n'importe quoi pour la revoir, la prendre dans tes bras ou ne serait-ce que de l'entendre au téléphone. Elle était ton seul repère et maintenant tu n'avais plus rien, plus rien du tout. Même si tu lui devais certaines de tes cicatrices tu lui devais la vie, elle s'occupait de toi et te permettait de vivre. Sans elle.... Non tu ne veux pas penser à cela maintenant, tu y réfléchirai mais plus tard lorsque ta baby-sitter ne serait plus là. D'ailleurs elle continua en te répondant au sujet de sa maman assurant qu'elle n'était pas du genre à freiner les passions et qu'elle l'aurait encouragé.

"Les mamans encouragent leurs enfants c'est ça ? Pourquoi ?" Cette généralité... tu t'étais souvent posé la question sans pour autant avoir de réponse alors que peut-être Eiko pourrait te renseigner ? Tes questions sans gene allaient sans doute la déranger surtout au sujet de sa maman qui n'était plus de ce monde. Tu vas la froisser à continuer ainsi Castiel et ce n'est pas le bon moment pour te retrouver seul, tu risquerai de faire une bétise. Tu finissais par dire : "Je n'ai pas de maman. Pardon si je suis trop curieux." Tu baisses la tête ne sachant pas vraiment quoi faire. Te sauver ? te mettre dans ton lit tout en prétextant que tu ne te sens pas bien ? Soudain tu sens une pression sur ta main.... Eiko avait sans doute anticipé ton malaise et avait prévu que tu te déroberai. Tihana l'avait donc bel et bien brieffé ?

Tu attrapais donc un des ouvrages, celui sur le football américain que tu feulletais légèrement. Les situations des personnages pouvaient s'avérer marrante et le contexte te plaisait. Un jeune lycéen, lambda, qui devient la star d'une équipe de football.... Ne rêve pas ! Tu ne seras jamais capable de faire une telle chose, tout d'abord parce que tu ne vas pas à l'école et ensuite parce que tu es nul, archu-nul et que tu ne sers à rien. Ce n'est pas ton rôle d'être un héro, tu n'es juste qu'un déchet. Tu reposes donc le bouquin hésitant.

"Tu vas t'installer ici alors ? Ou tu vas venir quelques heures par jour ? Désolé de ma faute tu perds ton temps. Je me ferais discret et ne sortirai de ma chambre le moins possible."

Un sourire et tu retournes vers ton terrarium pour regarder comment se portent tes petites protégées avant de continuer à haute voix.

"Il y a une chambre d'ami si tu veux. Ou si ça te dérange on peut dire à ma soeur que tu me gardes alors que ce n'est pas vrai. Ca me dérange pas et ça serait pas plus mal de toute façon.
avatar


Date d'inscription : 24/03/2017
Messages : 53


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Loveless Child [PV Castiel]   







Contenu sponsorisé


 

Loveless Child [PV Castiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Loveless Fan-Club~
» castiel ▬ HURRICANE.
» (D5) here's some advice. (CASTIEL & AMELIA)
» Castiel L. Adenn « This flower repelling clutz won't lie. » [ 100% ]
» CASTIEL KONRAD SHEFFIELD ► Harvey Newton Haydon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Centre-Ville :: Quartier résidentiel d'Ikazuchi :: Maison des Green-
TOP