Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
How I met my sister ? [PV Serena Lowe]Auteur
MessageSujet: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Jeu 10 Aoû 2017 - 14:48

Beaucoup d’évènements se succédaient dans la vie de la jolie brune ces dernières semaines, comme si cette rencontre avec Ran avait déclenché tout ceci.  La belle avait appris par la bouche de son meilleur ami l’existence d’une demi-sœur, fille de celui qu’elle n’avait jamais connu. Ce meilleur ami gisait maintenant sur un lit d’hôpital, mais Elena n’avait pas encore pu lui rendre visite. Sa petite amie lui avait tout raconté dans les moindres détails, comme si elle avait besoin de se confier. La douce avait compris, la tatoueuse se sentait coupable. Etrangement, les deux jeunes femmes avaient longuement parlé, une grande première, mais la Saruta n’avait pu la laisser dans la détresse. Elle avait décidé de laisser faire un peu le temps, qu’Oliver se sente mieux avant d’aller lui rendre visite. Car elle avait des choses à lui dire, surtout une qu’elle ne voulait pas cacher, le fait qu’elle ne soit plus seule dorénavant.

Non, elle n’était décidément plus seule puisque, en plus de sa relation toute fraîche avec le beau Shawn, la belle américaine accueillait un nouveau pensionnaire. Ce petit renard étrange, né d’un plant que la jeune femme avait créé. Elle était loin de s’y attendre, même si elle connaissait l’existence des familiers. Le sien était enfin apparu. Elle l’avait nommé Socrate, pseudonyme qui ne déplaisait pas au petit animal. Elle s’était rapidement prise d’affection pour lui, même si elle ne pouvait qu’avoir remarqué son petit côté possessif et jaloux, point commun qu’il semblait d’ailleurs partager avec son petit ami.

Et devant le soutien ces deux derniers, Elena s’était enfin décidée à se rendre au parc Hinan Jo, à la recherche de cette sœur qu’elle ne connaissait pas encore. Une boule dans l’estomac, Socrate perché sur son épaule, elle scrutait les environs, à la recherche de cette fameuse tente dont lui avait parlé son ami. Elle avait gentiment refusé la compagnie de Shawn, préférant rencontrer sa petite sœur seule à seule, et elle venait déjà à regretter cette décision. Au moins, il l’aurait rassurée … Elle secoua la tête, il était temps pour elle de gérer seule ses problèmes. Peut-être la rencontre se passerait bien ? Enfin, si elle parvenait à trouver Serena. Elle n’avait que peu de détails la concernant, le mélomane ne voulant pas trop en dévoiler pour ne pas trahir sa copine.

La belle à la crinière d’onyx avait déjà fait le tour du parc, sans trouver aucun indice, finissant par s’asseoir sur un banc, la mine triste.  

« Elena … »

Socrate avait posé son museau humide sur la joue de la demoiselle qui posa les yeux sur lui en lui adressant un sourire. Son familier vint se blottir sur ses genoux alors qu’elle vint tendrement caresser les oreilles végétales de celui-ci. Elle était contente de l’avoir près d’elle, ce petit être dont elle se sentait si proche déjà. Son regard noisette et sa petite voix minaudante la faisait fondre. Elle lui murmura quelques mots.

« Je vais bien, ne t’en fais pas. »

Pourtant, sa gorge se serrait, elle ne savait pas comment trouver cette sœur qu’elle voulait maintenant connaitre.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Jeu 24 Aoû 2017 - 7:38

Plus rien n'allait. En un instant Serena avait tout perdu, tout. D'un toît solide au dessu de sa tête elle passait maintenant à une toile de tente, d'une petite amie aimante et sympathique elle passait à... personne. L'américaine était de nouveau seule. Personne n'était, a priori, capable de la comprendre. Lilith était trop occupée avec Oliver et Théa, elle ne savait pas comment si prendre. Il y avait bien Nate, le vétérinaire à qui elle pourrait parler mais lui aussi devait avoir une vie bien remplie. Elle, elle n'avait rien. Pas réellement d'ami, plus de copine, plus de famille. Si seulement la blondinette avait eu le courage de parler à sa grande soeur, enfin demi-soeur. La belle brune ne voudrait certainement pas qu'on les mette dans le même panier. Elle n'avais pas été mise à la rue mais devant la situation plus qu'embarrassante elle avait préféré s'enfuir, partir de nuit avec l'ensemble de ses affaires. C'est fou ce qu'un sac poubelle pouvait contenir ! Désormais elle avait l'attitude d'une vraie clocharde sans un sous et plus aucun objet de valeur. Cette fois elle avait pris soin de cacher le restant de ses affaires derrière un buisson bien à l'abris comme cela personne, ni Sakura, Théa ou encore Lilith ne viendraient la chercher et ne pourraient la retrouver.

Elle sortirait du parc le moins possible, rencontrer des gens ne lui avait valu que des embrouilles. De toute façon ce n'est pas comme si elle mangeait beaucoup ! Même si c'était peine perdue elle chercherait un moyen de quitter l'île, s'en aller le plus loin possible paressait la meilleure des solutions. Triturant ses cheveux tandis qu'elle était assise sur un banc elle ne vit pas venir cette jeune femme et son familier en face. De toute façon elle était invisible aux yeux de tous.... Oui Serena déprimait sévèrement depuis quelques jours, le retour sur terre avait été brutal et jamais elle n'aurait pensé que tout tomberait à l'eau. Elle était si bien, elle se sentait aimée même et pourtant !

Elle redressa la tête, prête à partir pour les bains publiques histoire de faire sa toilette lorsqu'elle resta figée. Elena se tenait devant elle avec un familier sur ses genoux. Les larmes lui montèrent au visage, tout semblait réussir à la brune elle avait même atteint un bon niveau de magie. Elle n'était pas jalouse bien au contraire mais fière de la Saruta, contente pour elle. Secouant la tête pour revenir à la réalité elle décida de quitter les lieux le plus discretement possible. Elle n'était pas encore prête et de toute façon elle n'y sera jamais. Attrapant son sac elle n'eut le loisir de faire qu'un seul pas qu'une des lanières se coinça dans le banc et la faisait trébucher en arrière tombant sur le dos.


"Aie !"


La douleur était vive et les larmes montèrent de nouveau chez la petite Tsukuyomi qui se demandait ce qu'elle avait bien pu faire au monde pour mériter un tel traitement. Son sac quant à lui était partiellement déchiré et une partie de son contenu s'était répandue au sol. Les amies, la copine, les barettes et maintenant le sac... la sans-abri venait maintenant de tout perdre. Elle n'avait plus rien. Se relevant difficilement elle baissa la tête cachant ses yeux mouillés à sa soeur.

"Pardon de vous avoir dérangé..."

Pourtant elle ne bougeait pas, n'en trouvant pas la force....


avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 92


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Spirit


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Jeu 24 Aoû 2017 - 10:35

Qu'espérait-elle ? Croiser sa soeur les sentiers du parc par simple coïncidence. Elle ne savait pas réellement à quoi elle ressemblait, peut-être l'avait-elle croisée sans s'en rendre compte. Non, elle avait presque dévisagé chaque personne qu'elle avait vue. Là, assise sur un banc, Elena avait bien du mal à s'avouer vaincue. Son coeur se serrait à l'en faire mal, mais son cher Socrate était là pour elle. La douce savait qu'il n'était pas le seul à la soutenir, à la consoler si besoin. Le familier n'était pas dupe, il ressentait les émotions de celle avec qui il était lié par magie. La belle à la crinière d'ébène ne manqua pas de le rassurer en flattant tendrement ses oreilles jusqu'à ce qu'un bruit attire son attention.

Ses pupilles d'océan se posèrent sur la jeune femme étendue sur le sol. Son animal s'écarta de ses genoux, la Saruta se leva pour accourir au secours de la blondinette. Mais elle n'eut pas le temps de l'aider que celle-ci s'était déjà relevée. L'inconnue ne semblait pas vouloir la regarder, s'excusant de l'avoir dérangée.

"Est-ce que ... ça va ? Tu as mal quelque part ?"

La jolie brune se mordilla la lèvre, elle avait un préssentiment. Serait-il possible que cette fille soit sa demi-soeur ? Malgré sa réserve, avec la plus grande douceur, Elena posa un doigt sur le menton de son interlocutrice. Et lorsque ses iris rencontrèrent les siennes, son coeur chavira. Leurs pupilles avaient une couleur semblable, la forme de leurs yeux également. Elle qui était persuadé de n'avoir aucun trait de son père se rendit compte qu'elle s'était lourdement trompée. Elle resta un instant silencieuse, émue, séchant les larmes de la jeune sans-abri avant d'ouvrir la bouche.

"Serena ? Tu t'appelles Serena, n'est-ce pas ?"

Les joues roses, un sourire illumina le visage de la douce alors qu'elle relâchait le menton de sa demi-soeur. Elena se souvint des paroles de son ami Oliver lorsqu'il lui avait parlé d'elle. Elle n'avait plus rien. Elle l'avait cherchée tout en abandonnant tout ce qu'elle possédait. La belle américaine scruta le fascies de la blonde, elle semblait triste, perdue. Elle ne pouvait la laisser comme ça.

"Je te cherchais ... Tu es ma demi-soeur c'est ça ?"

Comme pour l'empêcher de s'échapper, Socrate vint se frotter aux jambes de Serena, tel un petit chat bien trop affectueux. Sa maitresse lui adressa un regard bienveillant avant de fournir les explications à sa jeune soeur.

"Lui, c'est Socrate, mon familier. On dirait qu'il t'aime bien."






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Dim 27 Aoû 2017 - 2:25

Comment Elena pouvait s'avoir qui elle était ? Comment ? En à peine quelques secondes tout l'intérieur de la petite tête blonde s'était mis en ébullition. Serena était pourtant certaine qu'Elena ignorait son existence. Après un rapide calcul la fuite ne pouvait venir que de Lilith ou son petit ami, Oliver. Oui Oliver traversait une mauvaise passe ces derniers temps et il était probable que pour une raison ou une autre il avait lâché le morceau. Quoi qu'il en soit sa grande soeur s'était précipitée pour l'aider voulant s'assurer qu'elle ne s'était pas faite mal en tombant au sol. La brune avait attrapé le mentin de la blonde pour lever son regard. Malgré tout Serena ne regardait pas sa soeur préférant regarder sur le coté. La native du Minesotta avait honte de ce qu'elle était, elle semblait être tout l'opposée d'Elena à qui tout semblait réussir. Elle aurait aimé la contredire, lui dire qu'elle n'était pas sa soeur, que la brune se trompait mais elle n'en eut pas le courage. Après toutes ces années de recherche elle l'avait enfin proche d'elle.


"Non ça va... enfin j'ai un peu mal au dos. Non oublie."


Serena ne savait plus vraiment quoi répondre, perdue. Tout allait si vite pour elle. Tellement vite que sa demi-soeur avait déjà posé plusieurs questions. Oui elle était bien Serena, oui elle était sa demi-soeur. Mentir lui serait impossible. Incapable de parler, la blondinette hocha simplement la tête par l'affirmative puis quand sa soeur relacha son menton elle rebaissa immédiatement la tête tel un petit chien que l'on réprimanderait. La sans-abri ne pouvait pas déranger sa soeur surtout qu'elle devait connaïtre sa situation.

"Demi-soeur... oui je crois. Enfin je..."

L'américaine serra le poing tremblante voulant se sauver le plus loin possible avant de sentir le petit familier se frotter contre ses jambes. L'apprentie patissière se baissa pour caresser le petit animal, le flattant par la même occasion.

"Il est très beau, tu dois être très forte pour que ta magie soit aussi développée."

Serena aurait bien ajouté "contrairement à moi" mais elle ne voulait pas jouer les malheureuses devant son ainée. Si Elena était là à lui parler c'était uniquement à cause de la précarité de sa situation.

"Je... je ne vais pas te déran..." Elle se retourna vers son sac. "Mon sac !" Serena se précipita sur son sac qui avait malheureusement été abimé suite à sa chute. "Oh non !" Elle se retenait de ne pas pleurer d'avantage, estimant avoir déjà eu son quota dans ce domaine ces derniers jours. Faisant au plus vite la Tsukuyomi ramassait un maxium de lettres qui s'étaient éparpillées autour de son sac en oubliant sans doute certaines. "C'est papa qui me l'a offert avant de... partir." Elle rougit avant de se redresser serrant son sac contre elle, c'était sans doute une chose à ne pas dire sachant que la belle n'avait pas eu l'occasion de cotoyer son père.

"Pardon je ne voulais pas...."

De plus en plus rouge, la jeune femme attrapa le petit familier du nom de Socrate l'embrassant sur le dessus de la tête avant de le coller dans les bras de sa soeur. Profitant de cette petite diversion la blondinette se mit à courir en direction de la sortie du parc espérant que sa soeur n'essaye pas de la suivre. Elle ne se sentait pas prête, mais le serait-elle un jour ?


avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 92


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Spirit


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Dim 27 Aoû 2017 - 11:24

Elena ne pouvait que ressentir son trouble. Avait-elle fait ou dit quelque chose de mal ? Ou était-ce simplement l'émotion qui submergeait la petite blonde ? Peut-être se ressemblaient-elles également sur ce point là ? Alors que Socrate se laissait flatter en ronronnant comme un bien heureux, sa petite soeur la surprit de par ses mots. Gênée, la douce rosit quelque peu.

"N-non je ... Je ne suis pas si forte que ça ..."


De la modestie ? Pas vraiment, la jolie brune ne se considérait pas vraiment comme quelqu'un de fort. Sa magie la dépassait même, elle ne savait comme son pouvoir avait pu prendre autant d'ampleur. Elle ne s'en était rendue compte que lors de cette mission au musée, mais pourtant, la belle à la crinière d'ébène n'avait pu déjouer les plans de la modifiée qu'elle avait croisée. Elle n'avait pu protéger son meilleur ami. Mais elle devait s'améliorer, apprendre à composer avec son don pour se défendre, pour protéger les personnes qui lui étaient chères. Et l'une venait de s'ajouter à la liste, celle qui lui faisait face. A la minute même où la belle américaine avait posé les yeux sur cette bouille enfantine au regard d'océan, elle avait eu envie de la protéger, de l'aider. N'était-ce pas le rôle d'une grande soeur ? Un rôle qu'elle n'avait jamais pu assumer jusqu'à maintenant.

L'exclamation de Serena fit sursauter la Saruta. Il était vrai qu'elle n'avait pas prêté attention aux affaires éparpillées sur le sol, bien trop émue par sa rencontre avec sa demi-soeur. Alors qu'elle s'affolait, la jeune étudiante s'abaissa afin de l'aider à réunir ses biens, notamment des lettres qu'elle ne se permit pas de lire. Elle les lui tendit avec un petit sourire rassurant alors qu'elle se figeait à la mention de son père. Non, "leur" père. Elles se redressèrent en même temps alors qu'Elena restait troublée par les paroles de la jeune sans abri. Alors elle l'avait connu. Alors, il lui avait offert quelque chose. Alors, il l'avait abandonnée elle aussi.

La jolie brune détourna un instant le regard, ne voulant pas se laisser emporter par la haine qu'elle entretenait envers cet homme qui semblait tant compter pour sa petite soeur. Comment pouvait-elle s'accrocher à quelque chose venant d'un homme lâche qui n'hésitait pas à abandonner sa famille. Elle ferma les yeux, voulant mettre de l'ordre dans ses idées. Et sans doute Serena avait du remarquer son changement de comportement soudain, puisqu'elle commença à lui présenter des excuses. Rouvrant les paupières rapidement pour la démentir, elle se mordit la lèvre.

"Non, c'est rien ... Ne t'en fais pas."

Surprise, elle reprit son familier dans ses bras, cherchant ses mots afin de trouver les meilleurs. Mais déjà, la blonde prenait la fuite. Complètement décontenancé, la Saruta l'appela, faisant retourner quelques passants sur elle.

"Serena ! Mais ... Reviens !"

Elle se mit à la suivre au mieux, mais sa petite soeur l'avait déjà bien distancée et ses petites ballerines ne lui permettaient pas réellement de courir comme elle le voudrait. Alors, elle relâcha l'animal qu'elle portait encore dans ses bras.

"Socrate, je compte sur toi. Arrête là, mais surtout, fais attention à ne pas la blesser."

D'un signe de tête, le petit renard acquiesca avant de courir à vive allure, rattrapant bien vite la belle à la chevelure dorée. Concentré, il analysa les pas de sa cible, cherchant le meilleur moyen de la stopper sans qu'elle ne se fasse mal. Après tout, elle était la seule de celle qu'il adorait par dessus tout, il ne voulait pas la blesser. Alors il matérialisa deux lianes, aussi douces que solides, qui vinrent s'enrouler autour de la taille de la Tsukuyomi, l'empêchant de tomber ou de se faire le moindre mal. Il la retint le temps qu'Elena puisse les rattraper.

Essoufflée, la brune vint se poster devant la jolie blonde. Hésitant un instant, elle finit par venir la serrer contre elle, maintenant sa tête contre son épaule alors que les lianes la libérer de l'étreinte. Elena ne la lâcherait pas, jamais. Et d'une voix douce, un peu tremblante, elle s'adressa à elle.

"Ne t'enfuis pas ... S'il te plait, ne pars pas. Je veux ... te connaitre. Je veux ... rattraper le temps perdu. Je sais que tu m'as cherchée, je sais que tu as sacrifié beaucoup de choses pour moi. Alors s'il te plait, laisse-moi m'occuper de toi maintenant. S'il te plait Serena ..."

Une larme roula sur sa joue alors qu'elle nichait son nez dans le cou de cette fille qu'elle ne connaissait que depuis quelques minutes. Mais elle était loin d'être une simple rencontre, une parfaite inconnue, elle était sa petite soeur, en quelque sorte, son sang. Et ce regard d'azur si doux, si profond, ne trompait pas.

"S'il te plait ..."






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Dim 3 Sep 2017 - 3:40

Quelle cruche ! Une véritable petite blonde en puissance ! Serena avait réellement cru que claquer le petit familier serait suffisant pour prendre la poudre d'escampette mais c'était sans compter sur la puissance de la Saruta et de l'animal fait de végétaux. La sans-abri en était certaine et rien de la contredisait. Elena était d'un tout autre niveau que le sien, d'ailleurs rien que le fait qu'elle avait déjà son propre familier voulait tout dire. Ce fut même la petite bestiole qui attrapa l'américaine grâce à des lianes enroulées autour de sa taille. Bien qu'elle venait de pousser un petit cris de surprise elle était forcée de constater que le renard était très doux et qu'elle avait été stoppée tout en douceur. Fuyant la brune du regard qui était désormais en face d'elle Serena ne cherchait plus à fuir estimant qu'elle ne pourrait pas rivaliser avec le familier et sa grande sœur. Dire que même le petit renard était plus fort qu'elle ! Tout allait de travers et la Tsukuyomi ne put retenir ses larmes quand sa sœur qu'elle avait tant cherché vint la prendre dans ses bras.

Eclatant en sanglots elle s'accrocha aux hanches d'Elena profitant sans le vouloir de l'étreinte de son ainée. La plus jeune des deux sœurs avaient vécu leur retrouvaille d'une multitude de façons différentes mais aucune n'avaient atteints ce niveau d'émotion. Sans doute que le contexte de sa situation amoureuse jouait beaucoup. Sa sœur ne la rejetait pas pour le moment et ça comptait beaucoup pour elle. Après toutes les épreuves, les difficultés qui s'étaient retrouvées sur son chemin elle aurait peut-être une personne sur qui compter ? Elle pleurait toujours ne s'arrêtant pas tandis qu'Elena formulait le souhait de s'occuper d'elle demandant à Serena de leur donner une chance. Si elle le voulait ? Bien évidemment ! Elena était sa sœur tout de même. Sa grande sœur était enfin là, à ses cotés. Se reculant elle hocha la tête.

"Oui je veux bien. Je... je suis tellement contente, j'ai tellement de question." Elle baissa la tête, son regard s'assombrissant légèrement. "Mais j'ai aussi très peur que l'on ne s'entende pas. Tu as l'air d'être déjà au courant de ma situation et je ne souhaite pas me faire plaindre mais... mais j'en ai tellement bavé que je ne peux pas m'empecher de pleurer."

Serena tenta de sécher ses larmes sans réel succès. Sa sœur était là. Sa grande sœur à elle. L'Elena qu'elle admirait tant. Se frottant les yeux la blondinette posa un genou au sol avant de caresser le familier de plante.

"Pardon... je n'aurai pas dû te déposer comme ça dans les bras de ta maitresse. J'espère que tu ne m'en veux pas." Dit-elle avant de prendre de nouveau le renard vert dans ses bras. "Il s'appelle comment ? Je maintiens ce que je dis, tu dois être très douée pour réussir à avoir ce petit bout avec toi." Serrant le familier elle regardait sa soeur droit dans les yeux. "En tout cas j'ai toujours trouvé que tu étais très belle et là maintenant que tu es si proche de moi j'en ai la confirmation." Elle ajouta : "Si seulement j'avais eu la chance de grandir avec toi. J'ai une grande soeur tu te rends compte ? Une grande sœur !"

La jeune femme parlait de plus en plus, son stress ressortant de cette manière, elle avait besoin d'extérioriser, de parler. Sa seule crainte consistait au fait que çà ne collerait peut-être pas avec son ainée.


avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 92


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Spirit


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Dim 3 Sep 2017 - 14:33

La blondinette avait accepté qu'Elena adosse enfin son rôle d'aînée. La scène était émouvante, attendrissante, reflétant tellement la sensibilité des deux protagonistes. La brune n'avait pris connaissance de l'existence de Serena que quelques jours auparavant, et malgré ses appréhensions, la trouver était pour elle une victoire, une chance d'avoir une famille. Mise à part l'overdose de son meilleur ami, tout semblait aller pour le mieux pour elle depuis son retour sur l'île. Oliver ... Elle avait tellement de le revoir lui aussi. Elle se promit de rappeler la tatoueuse dès le soir même afin de prendre de ses nouvelles.

Sa cadette s'était laissée allée à ses sanglots. Elles semblaient se ressembler beaucoup plus que la belle à la crinière d'ébène ne le pensait. Elles avaient des traits de caractère similaires, la sensibilité, l'entêtement et la manie de ne plus s'arrêter de parler lorsqu'elles étaient stressée. La belle américaine la trouvait adorable, et était certaine de ne pas regretter cette rencontre. Mais avant qu'elle ne puisse la rassurer, la blonde s'adressa à Socrate qui ne tarda pas à frotter sa tête contre sa poitrine lorsqu'elle le prit dans ses bras. La Saruta pouffa de rire à cette vue.

"Non, il ne t'en veut pas, il lui en faut beaucoup plus pour être vexé, surtout si tu le câlines comme ça ! Il s'appelle Socrate."
Elle soutint son regard. "ll n'est apparu que depuis peu et je me suis pas mal entrainée et renseignée sur l'élément de ma magie. Mais je te l'ai dit, je ne pense pas être aussi forte que tu le penses, j'ai encore quelques lacunes, crois-moi."

Car si elle n'en avait pas, elle aurait pu affronter Ran sans peur et sans prendre la fuite en dernier recours. Mais la jolie brune ne voulait pas affollée sa petite soeur concernant ce sujet. Son pansement à la main et cette énorme hématome à l'abdomen témoignaient de sa faiblesse face à la modifiée. Les mots de Serena la déstabilisèrent alors que ses joues prirent une teinte rouge prononcée.

"T-tu trouves ?"

Elena était peu habituée des compliments, même si son petit ami semblait être tombé sous son charme naturel. Son regard revint vite trouver celui de la jeune femme alors qu'elle lui sourit.

"Oui ... Je suis là, maintenant. Tu n'as plus de raison de te sentir seule, ni d'avoir peur." Elle s'avança vers elle, glissant une main sur sa joue. "Et toi aussi, tu es jolie, Serena. J'ai une petite soeur vraiment adorable."

Comme pour confirmer les dires d'Elena, le petit renard se redressa un peu avant de lécher doucement le nez de la jolie blonde. Cette réaction provoqua un nouveau rire joyeux chez la Saruta qui gratifia son familier d'une caresse. Elle le trouvait bien silencieux, peut-être était-il intimidé par la jolie fille qui le cajolait ? La douce reprit son sérieux, bien décidée à rassurer son interlocutrice.

"Et surtout, ne pense pas que je puisse avoir pitié de toi. En effet, je connais ta situation, ce que tu as fait pour moi me touche beaucoup. En tant que grande soeur, c'est mon rôle de m'occuper de toi."

Elle planta ses pupilles d'océan dans ses jumelles.

"Tu m'as l'air déboussollée. Qu'est-ce qu'il s'est passé, Serena ? Je suis peut-être ... une inconnue pour toi mais ... Tu peux me parler de tout, tu sais ?"

Elle lui sourit.

"On peut même aller discuter à mon appartement si tu veux et ... j'ai de la place si tu n'as nul part où aller."






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Ven 8 Sep 2017 - 21:53

Serena avait besoin de parler, cela l’aidait beaucoup lorsque le stress était trop grand. Dire que la blondinette avait attendu ce moment durant tant d’années ! Elle parlait enfin à sa grande sœur, son ainée, cette fille qu’elle aurait voulu connaitre dès son plus jeune âge. Malheureusement les aléas de la vie et surtout son père ont fait que…. L’américaine fut rapidement soulagée quand Elena lui confirma que le petit familier qui répondait au nom de Socrate ne lui en voulait pas. Elle n’avait rien fait de grave mais se servir de lui comme moyen de prendre la fuite c’était tout de même limite. Sa sœur continuait d’affirmer qu’elle n’était pas forte mais elle secoua la tête négativement. La brune était trop trop modeste ! Nate l’avait dit on a le droit à un familier que lorsque l’on a atteint un certain niveau dans la maitrise de sa magie. Caressant toujours le petit être qui était très mignon elle répondait alors : « C’est un vétérinaire qui me l’a dit. Ne joue pas les modestes il est évident que tu très forte. » Désormais tout sourire elle ajouta : « Malheureusement je n’ai pas la même magie que toi, je peux simplement jouer avec les ombres et former des petites formes. » Joignant le geste à la parole un petit Socrate de fumé vint se poser sur les épaules de la brune avant d’avancer, flottant dans les airs pour se mettre nez à nez avec le vrai Socrate. Le tout avant de disparaître dans un nouveau nuage de fumée.

« Parfois j’essaie de me concentrer, de progresser mais mes formes ne durent que quelques minutes, parfois plus longtemps dans le feu de l’action. » Elle baissa les yeux se rappelant cette nuit où avec Théa elles avaient dû toutes deux affronter un être étrange que l’on appelait le murmure. Ensuite elle complimenta son ainée sur sa beauté et devant la réaction de celle-ci elle ajouta : « Bien sûr ! Tu dois en faire tourner des têtes c’est obligé ! » Très enthousiaste la jeune femme sautillait presque sur place avant de rougir devant les paroles d’Elena. Elle n’avait jamais pensé qu’elle était jolie… c’est vrai que d’un côté Sakura ne l’aurait pas faite succomber si ce n’était pas le cas mais la blondinette n’avait jamais vraiment eu le temps de faire très attention à elle. Avec le temps et grâce au travail temporaire avec Théa elle pourrait peut-être y remédier. En tout cas elle économiserait le moindre argent qu’elle gagnerait pour pouvoir se faire plaisir le moment venu. Une maison au bord de mer, une journée shopping sans limite, un diner avec des amis et sa sœur ? Serena avait tellement d’idée en tête que cela lui donnerait presque le tournis.

Par contre la native du Minnesota fut beaucoup moins enjouée lorsque sa sœur lui demanda pourquoi elle semblait déboussolée. La baissa une nouvelle fois la tête gênée ne sachant pas quoi répondre à Elena. D’ailleurs elle ne s’était pas posée la question mais que penserait la brune sachant que sa petite sœur était homosexuelle ? Bien que la plupart des gens avaient évolué sur ce sujet peut-être qu’Elena était de l’ancienne école et qu’elle ne supporterait pas avoir une petite sœur «homo ».

« Elena… je dois t’avouer quelque chose… j’aime les filles. » Soupirant voyant que le plus dur avait été fait Serena poursuivit. « J’étais encore en couple il y a peu mais… » Elle se retenait de ne pas pleurer. « Je suis de nouveau à la rue. » L’américaine releva ensuite subitement la tête et déclara comme pour se justifier. « Mais j’ai un petit boulot ! J’aide une amie dans sa boutique de fleur. S’il te plait ne me rejette pas. » Elle se crispait de plus en plus, serrant même le petit familier de sa sœur contre elle. L’animal pouvait très nettement ressentir le stress et le rythme des battements de son coeur qui s'accéléraient. Timidement elle ajouta : "Tu veux encore que l'on discute chez toi ? Je voudrais tout connaître de toi. Tes passions, les choses que tu préfères. S'il te plait."

Habituellement elle n'était pas du genre à quémander quoi que ce soit, son passage dans la rue avait aidé Serena à devenir plus forte mais cette fois c'était exceptionnel, elle n'avait presque plus rien et ne voulait pas embeter Théa avec ses soucis.


avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 92


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Spirit


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Sam 9 Sep 2017 - 18:02

Sa demi-soeur était une descendante de Tsukuyomi. Alors ... cela voulait bien dire que la magie d'Elena provenait de sa mère ? Sa mère lui avait-elle caché son pouvoir ? Pourquoi ? Pourquoi ? Non, elle ne pouvait tirer de conclusions hâtives. Peut-être que ce n'était pas le cas, peut-être que ce don avait sauté une génération ou quelque chose comme ça ? Après tout, Elena ne s'était jamais réellement renseignée là-dessus. Et de toute manière, elle n'aurait jamais de réponse à cette question. Elle avait été trop vite, le pouvoir de l'ombre pouvait provenir également de la mère de Serena, pas forcément de son ... leur père. Elle réfléchissait trop, au point que son corps commençait déjà à s'emballer. Mais elle ne devait pas le montrer.

D'ailleurs, la douce sursauta un peu lorsqu'elle vit cette "ombre" de Socrate posée sur son épaule avant de pouffer un peu de rire, surtout en voyant la tête surprise de son familier lorsque son double des ténèbres s'approcha de lui. La création de la jolie blonde s'évapora soudainement au bout de quelques instants et son aînée lui offrit un sourire encourageant.

"C'est déjà beaucoup de pouvoir façonner de telles formes tu sais !"

Elle aussi était passée par là, elle aussi s'était exercée à de nombreuses choses sans forcément parvenir à les contrôler. Sa magie était "solide" contrairement à celle de sa soeur, elle supposait qu'il y avait une différence. Mais la douce ne put s'empêcher de repenser à ces nombreuses fois où elle avait échoué dans ses démarches, ou encore à la fois où une de ses petites plantes carnivores s'est retournée contre elle ...

Le compliment de sa soeur l'avait faite rougir, une habitude qui ne changerait sans doute jamais chez la Saruta, bien qu'elle était convaincue d'être une fille banale. Elle avait même du mal à comprendre comment un homme comme Shawn avait pu s'intéresser à elle. Elena n'avait jamais vraiment eu confiance en elle. De là à faire tourner des têtes, elle en doutait réellement. Mais un sourire s'épanouit tout de même sur ses lippes en remarquant l'enthousiasme de sa soeur, ainsi que ses rougissements lorsqu'elle-même reçut le compliment. Elles se ressemblaient énormément, c'était indéniable.

Mais l'euphorie redescendit bien vite alors que la belle américaine décidait de mettre les pieds dans le plat afin de comprendre la mine triste de sa petite soeur. Elle était inquiète pour elle, déjà, alors qu'elle ne la connaissait que depuis quelques minutes. C'était du Elena tout craché. Il ne fut pas difficile de déceler la gêne de la petite blonde qui baissa les yeux. Elle semblait honteuse et la brune ne tarderait pas à savoir pourquoi. Elle la laissait s'exprimer, souriant tendrement à son aveu. C'était donc de son orientation qu'elle avait honte ? C'était inutile, la petite fleur bleue ne s'arrêterait pas à ça. Son sourire s'effaça lorsqu'elle comprit que la relation de sa soeur avait pris faim. Son coeur se serra, elle était peinée pour elle, peinée de la voir si triste. Elle fut même tout d'abord choquée de l'entendre lui supplier de ne pas la rejeter. Elle comprenait, le monde n'était pas tolérant, des personnes étaient encore fermées d'esprit sur l'homosexualité. La belle s'avança vers sa cadette, dans l'espoir de pouvoir la rassurer.

"Hey ! Arrête de t'en faire. Quoiqu'il arrive, jamais je ne pourrais te rejeter. Je voudrais toujours discuter avec toi. Moi aussi, je veux tout connaître de toi."

Socrate vint nicher son museau humide dans le cou de la blonde comme pour le réconforter. Il était doué pour ça, tout comme sa maitresse. Prenant sa soeur par l'épaule, elle l'attira doucement à elle pour qu'elles puissent marcher ensemble avant de soudainement se stopper en fouillant dans son sac.

"Attends, je ... j'ai quelque chose qui pourrait peut-être te faire du bien !" Elle sortit une barre de céréales au chocolat et la lui tendit, la mine ravie. "Mange ça, le chocolat, ça réconforte. Mais fais attention que Socrate ne te la vole pas avant que tu n'ais le temps de la manger !"

Elle riait et ainsi, Elena lui dévoilait implicitement sa gourmandise, sa passion pour les plaisirs sucrés. Et elle ne s'arrêterait pas là, bien entendu. Elle lui sourit une nouvelle fois, ses pupilles d'océan emplies d'une lueur bienveillante.

"Serena. Je suis désolée pour ... ta relation ... Je suis là si tu as besoin d'en parler. Mais sache que je ne te jugerai jamais là-dessus. Homme ou femme, tant que tu trouves le bonheur, c'est tout ce qui m'importe. D'accord ?" Elle marqua une pause. "Marchons un peu. Je t'autorise à me poser toutes les questions qui te passent par la tête si tu promets de me laisser faire de même."

Et la douce lui tira la langue de manière taquine. C'était comme si ... elle venait de combler une partie vide en elle.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Lun 25 Sep 2017 - 20:11

Serena complexait souvent depuis sa rencontre avec le Murmure concernant ses faiblesses et sa magie. A tel point que la blonde s'entrainait en cachette espérant atteindre un niveau convenable et pourquoi pas un familier. Sa grande soeur en avait un, Théa aussi et... Sakura également. Son coeur se serra tandis qu'elle faisait une petite démonstration de sa magie à Elena. Un petit familier semblable à Socrate mais fait d'ombre se matérialisa un court instant avant de s'évaporer. La belle brune que c'était déjà très bien de savoir modeler de telle forme, sans doute une manière détournée de faire plaisir à sa jeune soeur mais Serena n'était pas dupe, elle ce qu'elle voulait c'était être assez forte pour protéger les personnes qui lui sont chères. "N'empeche que j'aimerai bien avoir un petit familier rien qu'à moi." Pour ne plus être seule, ces quelques mots la sans-abri ne les prononça pas ayant tout de même encore un peu de fierté malgré sa situation de nouveau précaire. La blonde s'était trop reposée sur Sakura et elle en payait désormais les pots cassés. Elle confirma ensuite qu'elle trouvait Elena très jolie en la gratifiant même de plusieurs compliments argumentant qu'elle devait faire tourner beaucoup de tête à la faculté.

C'est juste après cela que l'américain fit grise mine. Elle se devait d'être honnete avec sa soeur et pour cela elle devait passer par avouer son homosexualité et bien évidemment avouer qu'elle était de nouveau seule, à la rue.... Serena dû prendre énormément sur elle afin de ne pas fondre en larme, ses propres paroles lui arrachant presque le coeur. La blondinette se sentit même obligée de mentionner le petit travail qu'elle avait obtenu auprès de Théa histoire qu'Elena voit que sa soeur n'étant un parasite, une fainéante en puissance. Les larmes se mirent à rouler sur ses joues sans que Serena ne s'en rende compte tandis que sa soeur lui avoua qu'elle ne comptait pas la rejeter. L'apprentie patissière était touchée par la réaction d'Elena, la Saruta était vraiment comme elle l'avait imaginé : gentille, adorable et protectrice avec elle. Si seulement elles n'avaient pas mis autant de temps à se retrouver ! Même Socrate était adorable et tellement gentil avec elle qu'elle ne put résister à la tentation de lui gratter le dessus de la tête en gage d'affection.

La native du Minnesota se stoppa en même temps que sa soeur tandis que cette dernière sortit de son sac une barre de chocolat qu'elle lui donna. Clignant des yeux elle accepta la friandise tout en riant à l’unisson avec sa soeur avant de casser la barre de céréable à trois. "C'est encore plus réconfortant si on partage avec des gens que l'on aime." Elle tendit sa part à Elena et donna la sienne à Socrate qui ne se priva pas pour engloutir le morceau de chocolat en une seule et unique bouchée. Quant à elle, elle mordilla son morceau avant de rapidement tout avaler. "Tu aimes les desserts ? Sans mentir je me débrouille plutôt bien regarde !" Sans attendre elle fouilla son sac pour tendre à Elena son précieux cahier où elle notait toutes ses idées de recettes. Les desserts étaient sa passion et elle espérait un jour pourquoi pas en faire son métier et ce jour elle publierait un livre de recette qu'elle enverrait à sa maman.

Elena réitéra une nouvelle fois le fait qu'elle ne jugerait pas sa cadette et proposa de marcher un peu ce que Serena accepta avec plaisir. "J'ai tellement de questions ! Alors chacune notre tour d'accord ? je commence ! Je sais que tu es à la fac mais tu étudies quoi exactement ? Oh non joker ! As-tu un petit copain ? Euh non une autre! Tes passions, décris moi tes passions !" Toute excitée elle avait une multitude de questions qui lui venaient en tête. Serena se permit même d'attraper le bras de sa soeur pour marcher coller/serrer avec elle. "Merci grande soeur."


avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 92


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Spirit


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   Mer 27 Sep 2017 - 16:55

Les paroles de sa demi-soeur la touchèrent. Partager avec les gens que l'on aime. La douce acquiesça tout en se saisissant de se morceau de barre de céréales, le grignotant lentement, tout comme la jolie blonde. Socrate avait sauté des bras de la jeune Serena afin de dévorer sa part en un clin d'oeil. Mais les mots suivants attira un peu plus l'attention de la Saruta alors que sa cadette mentionnait des desserts. Intriguée, elle attrapa ce cahier qu'elle lui tendait alors qu'elle se mettait à en lire la première page. Des recettes sucrées ... Par dizaine ! Les pupilles d'océan de la jolie brune s'illuminèrent alors qu'elle complimenta les idées de sa jeune soeur.

"Wow ! C'est toi qui a imaginé tout ça ? Tu sais faire des pâtisseries alors ? Tu me feras goûter ?"


Elena était là, toute sourire, enthousiasme, manquant même de marcher sur son familier qui la regardait avec des yeux ronds. Heureusement, celui-ci s'était écarté à temps, la mine boudeuse devant l'indifférence de sa maitresse. Déjà qu'il passait après ce Shawn, il en serait de même pour de simples sucreries ? Après avoir parcouru plusieurs pages du cahier, elle le tendit joyeusement à sa propriétaire, sautillant presque sur place.

"On ira faire quelques courses et tu me feras une de tes recettes. Ta préférée ! Pour que je puisse juger de ton talent de pâtissière ! D'accord ?"

La belle à la crinière d'ébène lui fit un clin d'oeil alors qu'elle en avait déjà l'eau à la bouche rien qu'en y pensant. Alors qu'elles reprenaient leur marche, Elena crut bon de rassurer une nouvelle fois sa petite soeur quant à ses goûts en matière de relations amoureuses. Et comme pour lui changer les idées, elle lui proposa une sorte de jeu de questions/réponses afin de se connaitre un peu mieux. Cette initiative semblait réjouir Serena, amusant d'ailleurs la jolie brune lorsqu'elle déballa trois questions à la fois. Le coeur de la douce fit un bond alors que la blondinette s'accrocha à son bras. Ravie, elle se colla un peu plus à sa soeur, souriant radieusement alors qu'elle vint déposer un baiser sur sa joue. Cela semblait naturel pour elle, comme si un lien profondément enfouie venait d'éclater au grand jour.

"Ne me remercie pas et concernant tes questions ... Juste pour cette fois, je répondrai à toutes celles que tu as posées mais n'oublie pas ! Après, c'est chacune son tour !"


Elle tira la langue, l'air apaisée avant de réfléchir.

"Alors ... Dans l'ordre : je suis étudiante en littérature, j'ai d'ailleurs bientôt terminé mon cursus. A la base, je voulais devenir auteure, mais l'inspiration m'a quelque peu quittée depuis mon arrivée ici ... Mais je sais ce que j'ai envie de faire par la suite, je veux m'occuper d'enfant, être maîtresse d'école !"

Un large sourire s'épanouit sur ses lèvres alors qu'elle posait les yeux sur sa jeune soeur.

"Tu es la première au courant à ce propos. Même Shawn ne le sait pas !"

Elle marqua une pause, devenant soudainement rouge alors qu'instinctivement, elle venait de répondre à la seconde question de Serena. Elle se mordilla la lèvre tout en ajoutant quelques mots.

"Shawn, c'est mon petit ami ... Depuis quelques jours seulement en fait."

Elle parut gênée de parler de sa vie amoureuse en connaissant la rupture récente de sa cadette. Aussi, si elle mourrait d'envie de donner plus de détails sur son beau ténébreux, elle passa directement au troisième sujet.

"Et pour mes passions, j'adore la lecture, surtout les romans à l'eau de rose. Je suis également passionnée du langage des fleurs et des minéraux. Et il faut croire que l'on ne soit pas soeurs pour rien, j'adore les pâtisseries et toi tu en inventes !"

Malgré ses appréhensions, pour Elena, rencontrer sa petite soeur était comme une bouffée d'air frais et la complicité était déjà au rendez-vous entre elles. C'était maintenant à elle de lui poser des questions et la jolie brune réfléchit un instant avant de se stopper de la regarder.

"C'est à moi je crois ... Est-ce que ... Est-ce que je suis telle que tu le pensais ? Je ne veux pas te décevoir ..."






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Guimauve
Messages : 779

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


MessageSujet: Re: How I met my sister ? [PV Serena Lowe]   







Contenu sponsorisé


 

How I met my sister ? [PV Serena Lowe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» Serena Van der Woodsen
» Serena Van Der Woodsen
» REE ϟ la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» “A best friend is a sister that destiny forgot to give you.” (ft. Cassiopée) [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Le parc Hinan Jo-
TOP