Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]Auteur
MessageSujet: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Dim 23 Juil 2017 - 14:15


Le véhicule filait bon train, je sentais une légère accélération de la part du chauffeur, nous n'avions pas encore atteint la ville d'Amishawa. Je sentais la présence familière de mon assistante auprès de moi. Au départ, elle était ma demoiselle de compagnie lorsque j'habitais encore à la Villa, mais à présent, elle vivait avec moi dans mon duplex et m'assistait dans ma vie quotidienne comme dans mes professions. Je la considérais cependant plus comme une amie que comme mon employée, elle était souvent de bons conseils, s’inquiétant pour moi parfois. Beth avait dix ans de pus que moi, mais souvent je n'en avais pas l'impression, elle me connaissait parfaitement bien. Elle se tenait en ce moment-même à mes côtés sur la banquette arrière de la voiture pendant que je caressais doucement les poils soyeux de Chioné. Cette dernière, une panthère des neiges assez jeune ne me quittait jamais depuis qu'elle avait décidé de rester avec moi. C'est mon familier depuis près de quatre ans et elle a gardé sa petite apparence, elle n'est pas plus haute qu'un chat adulte.

Soudain mon téléphone sonne. Il se trouve dans mon petit sac à main, Bath fouille dedans et le récupère. Elle décroche et après quelques secondes, elle m'apprend que c'est Jeff, mon agent. Elle me met mon portable dans ma main droite et je le place sur mon oreille. Je reconnais parfaitement la voix de mon interlocuteur.


- Athé ? Tu es en route pour le shooting photos, c'est ça ?
- Oui.
- J'ai pensé à une chose. Ce photographe, Ethan King, si ça se passe bien avec lui, pourquoi ne pas lui proposer de se libérer pour le mois prochain. Tu seras sur le projet "Coeur gelé", ce serait sympa de le faire participer, non ?
- Pourquoi pas, ce n'est pas une mauvaise idée. Je verrai ça et je te tiens au courant dans la journée.

Je raccroche et tend le téléphone en direction de Beth qui le range aussitôt. Il est vrai que le photographe avec lequel je travaillais le plus venait de prendre sa retraite. Cela faisait huit ans que nous nous connaissions, mais il me fallait trouver à présent un nouveau "partenaire" pour suivre ma carrière tout aussi bien dans la mode que dans le cinéma. Plongée dans mes pensée, je ne m'étais pas rendu compte tout de suite que la voiture avait ralenti sans doute à l'approche de la ville. C'est au moment où le véhicule commença à marquer des arrêts certainement à cause des feux de signalisation que je réalisais en sortant de mes rêveries que nous n'étions plus très loin. J'étais sereine, les shootings photos ne me mettaient plus le trac comme les premiers temps. C'était devenu comme une habitude et mon assistante était toujours à mes côtés pour m'aider.

Quelques instants plus tard, mon chauffeur ouvrait la portière de mon côté et prit ma main pour me guider à l'extérieur. Une petite brise fraîche bienvenue en cette période estivale, parcourue mon corps et provoqua un léger frisson. Beth pris ensuite le relais, je n'avais pas pris ma canne, je ne le faisais que lorsque je partais seule et encore, Chioné était toujours avec moi. D'ailleurs, j'entendais ses pas derrière nous tandis que nous nous dirigions vers l'entrée de l'immeuble où travaillait Mr King. Aussitôt dans le hall, nos talons claquèrent et raisonnèrent sur ce qui était sans aucun doute possible du carrelage. Mon assistante se présenta à la réceptionniste qui nous indiqua d'attendre dans la salle prévue à cet effet. Nous n'étions venue qu'une fois jusque là et c'était pour un passage rapide. Je n'avais donc pas vraiment fait plus ample connaissance avec ce fameux Ethan qui semblait tenter de se faire un nom. D'après les informations que j'avais obtenu à son sujet, il n'était pas sur l'île depuis très longtemps. Si il s'associait à moi, il aurait de quoi se faire une belle notoriété. Mais tout dépendait de lui à présent.

Nous sommes enfin installées sur les sièges de la salle d'attente. Il semble qu'il n'y ait pas beaucoup de monde à patienter, je n'entend pas beaucoup de bruit et effectivement Beth confirme mes suppositions. Chioné vient se réinstaller sur mes genoux. Sa chaleur est réconfortante. Mais je sens rapidement un changement chez elle. La panthère semble méfiante aux petits tremblements que je ressens par intervalle. Quelqu'un qu'elle ne connait pas doit s'approcher et j'entend effectivement des pas qui confirme mon ressenti.
avatar


Féminin Date d'inscription : 16/07/2017
Occupation : Mannequin/Model/Comédienne
Sexualité : Pansexuelle
Messages : 9


Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Dim 23 Juil 2017 - 17:06


Cela faisait maintenant quelque temps que je travaillais auprès d'Ethan King et justement ! Cette relation patron/employé avait rapidement disparu pour faire place à une relation d’amitié et de provocation. Oui, de provocation… je m’explique. Ethan me taquinait bien souvent sur mon origine féminine ainsi que mes formes trompeuses, il adorait toucher mes fesses… gênant me direz-vous mais avec le temps, on s’y faisait, mon cul était tout bonnement devenue le doudou de Mr. King.

Quoi qu’il en soit, j’étais au travail maintenant depuis bien une bonne heure. Comme à mon habitude, j’avais regardé le programme d'Ethan, il avait un shooting photo dans 30 minutes… il fallait se presser ! Auprès de lui dans son bureau, habillé professionnellement, je m’étais hâté de terminer le texte que j’étais en train de rédiger.

Le téléphone se met alors à sonner. Je détourne la tête alors qu’Ethan répond. Je hausse un sourcil puis celui-ci me demande de descendre à la réception, qu’une des mannequins attendait en bas. Comme-ci s’était déjà fait, je m’exécute, tirant la langue au pervers avant de quitter le bureau et de descendre jusqu’en bas.

Entre-temps, je croise Charlène qui me refile des documents… super ! Je soupire, les plaçant sous mon bras avant d’entrer dans la salle d’attente et là… c’est le choc. Bien qu’il y ait une grosse peluche à câliner… ouais, j’adorais les chats comparer à Ethan et justement ! Il y a peu, je l’avais menacé de ramener ma chatte préféré, Pocky, au travail.

« Je crois rêver… » Prononçais-je pour moi-même avant de m’approcher de cette jeune femme que je connaissais bien… bah oui, elle était sur mon mur en petite tenue en plus. La voix tremblante, je prononce alors en la regardant dans sa petite robe légère… « A-Athenaïs Valerius… ? » Je deviens rouge, une femme dans la 30aine à côté d’elle me regardant, ce qui était d’autant plus gênant.

« Vous êtes ici pour le shooting photo avec Mr. King ? » prononçais-je en souriant « Je m’appelle Mehdi Harding et…je suis fan de vous… j’aimerais beaucoup un autographe s’il vous plaaait ! » demandais-je comme un enfant, donnant le callepin que j'avais toujours sur moi avec un stylo que je mis dans les mains de Athenaïs avant de reprendre mes esprits « Rh… bien, je vous laisse me suivre jusqu’à l’étage. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à me le demander » je penche la tête en souriant, regardant alors la boule de poil avec  émerveillement… ça devais être son familier… elle en avait de la chance.

« Votre familier est superbe… je n’ai pas encore reçu le mien moi…. » Je grimace, approchant ma main de la bête « J’aime beaucoup les félins, j’ai beaucoup de chat chez moi » admettais-je en tenant la porte d’ascenseur aux deux femmes derrières moi.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Lun 24 Juil 2017 - 9:30

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2

Athenais A.A Valerius

icon du perso 3
Tentative d'espionnage.

Depuis quelque temps, l’Américain avait reçu un secrétaire au nom de Mehdi. Après quelques recherches sur celui-ci, ce n’était pas un, mais une secrétaire sous le nom de Meredith Harding. Malgré le mensonge, il accepta de le garder auprès de lui afin de s’occuper. De plus, celui-ci avait des fesses rebondissant et parfaites. À chaque fois qu’il le voyait de dos, il ne pouvait penser à la femme en elle et à les tripoter délicatement. Au début, le môme réagissait et cela l’amusait fortement, mais désormais, il avait pris l’habitude. Il ne faisait donc plus vraiment attention à ce geste, c’était devenu quelque chose de vraiment banal. Il cherchait donc une opportunité pour le charrier autrement, mais pour le moment rien de nouveau. À côté de cela, le larbin savait toujours faire les tâches simples, mais résumer des foutus documents toujours pas. Il fallait donc toujours prendre un peu de temps afin de le ‘former’, même si normalement, il l’était depuis le temps qu’il travaillait dans l’établissement.

Aujourd’hui, le photographe se souvint de la visite de la tendre Athenais, c’était lui et non le blondinet qui avait reçu le rendez-vous. Contrairement à certains moments où il mettait les noms des personnes présentes, cette fois-ci, il avait simplement noté « shooting photo ». Désormais, il connaissait assez bien le petit, leur relation patron/salarié avait disparu, c’était plutôt une relation amicale ou entre deux frères. Le connaissant, il savait que si celui-ci apprenait qu’elle ferait son apparition dans l’établissement, il aurait été ingérable jusqu’au jour J. Il préférait donc de ne rien dire.

Dans peu de temps, la séance allait commencer et aucune nouvelle de la jeune femme. Cette fois-ci, c’était vraiment quelque chose d’important. Contrairement aux autres mannequins qu’il avait pu apprivoiser, elle était nouvelle et avait énormément d’influence. S’il réussissait à la satisfaire professionnellement, il allait peut-être pouvoir avoir une meilleure relation avec elle. Pour l’instant, il ne cherchait rien d’intime, comme avec n’importe qui, il fallait y aller en douceur.

Heureusement, le téléphone du bureau sonna. Il répondit aussitôt à l’hôtesse et envoya l’esclave aller la chercher. Il ne lui avait rien dit, c’était la surprise. Avant que celui-ci ne parte, Ethan lui avait donné une petite tape sur le cul, où il avait pu placer délicatement à l’intérieur un léger micro. Celui-ci le tirant la langue, il le laissa s’échapper avec un petit sourire avant de se préparer. Ils allaient le rejoindre directement dans la salle, il sortit donc du bureau et plaça l’oreillette à son oreille masquée par sa chevelure noire.

Ce genre de surprise était un test pour Mehdi. Il allait devoir rester professionnel jusqu’au bout, si ce n’était pas le cas, le jeune homme allait devoir le restreindre dans certaines tâches afin d’éviter une mauvaise image de l’entreprise, mais surtout pour lui. La sienne avant tout, les autres passeront après.

À petit pas il se dirigea dans la salle et activa l’oreillette. Il entendit clairement beaucoup trop de bruit, lui qui voulait bien entendre, il était servi, en plus des conversations autours, il y avait le son des claquements de portes, la sonnette de l’ascenseur et surtout le foutu frottement entre le micro et le tissu. Cela le rendait dingue, mais il préféra se sacrifier malgré l’horreur auditive.

Arrivé, dans la salle, il entendit Meredith demander un autographe. Un léger soupir s’échappa de celui-ci. L’écart entre lui et son larbin devenait beaucoup trop faible. Il perdit immédiatement le signal. Dans un souffle de déception, il prépara la salle tranquillement en espérant pouvoir retrouver une fréquence stable. Si le gadget lui avait servi à rien, ce serait toujours utilisé pour autre chose, mais cela lui avait tout de même coûté une petite fortune.




Teika sur Epicode


avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 40


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Lun 24 Juil 2017 - 13:59


« A-Athenaïs Valerius… ? » Je tourne ma tête en direction de la voix qui vient de s'élever timidement auprès de moi. « Vous êtes ici pour le shooting photo avec Mr. King ? »

Je hoche la tête affirmativement. Je suis concentrée sur cette voix qui m'est inconnue. Une voix aux intonations un peu étrange. Je me posais la question suivante "est-ce que c'est une fille ou un garçon ? Un ton un peu grave mais, je ne sais pas comment l'expliquer, quelque chose dans cette voix me disait le contraire. Je n'eus pas le temps de m'attarder plus sur cette question, que la personne poursuivit sur un ton quelque peu excité.

« Je m’appelle Mehdi Harding et…je suis fan de vous… j’aimerais beaucoup un autographe s’il vous plaaait ! »

Sur le coup, je lui ai lancé un sourire, il me semblait sympathique ce jeune homme, puisqu'il s'était présenté comme tel, bien que j'ai encore des doutes. Mais la fin de sa phrase ... en même temps j'aurai dû m'y attendre un peu, mais généralement dans ce métier, les gens restent professionnel. Heureusement pour Mehdi je suis une personne patiente. Il me mit un carnet et un stylo dans les mains. Encore heureux que je sais signer mon autographe après avoir m'être entraînée des centaines de fois. Bien sûr, je ne contrôlais pas vers où s'orientait ma signature et sans doute était-elle penchée en ce moment. Je tend devant moi le calepin, attendant que l'employé récupère son bien et probablement son outil de travail.

- Une chance pour vous que je sache signer un autographe.

« Rh… bien, je vous laisse me suivre jusqu’à l’étage. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à me le demander »

- Avant cela je peux vous demander une faveur ? Voyez-vous, j'ai besoin de mettre un visage sur votre voix et votre identité. Si nous sommes amené à travailler ensemble, c'est plus facile pour moi, vous comprenez ? Puis-je ?

Je me lève alors et tend mes mains devant moi pour tenter de rencontrer ses épaules. Mais quelle n'est pas ma surprise lorsque je rentre en contact avec sa chevelure. Je me sais grande, mais si c'est bien un homme, alors il ne doit pas être très grand ... Ses cheveux me semble fins, légers et doux, mais avec mes gants en dentelle fine que je ne quitte jamais, je ne peux être sûre. Je poursuis pour rencontrer enfin ses épaules qui m'arrive au niveau du torse. Je remonte pour enfin toucher son visage. Un visage aux traits plutôt masculin. Il doit être jeune peut-être, mais par politesse, je ne lui demanderait pas tout de suite son âge. Une fois que j'ai fini mon examen, je lui lance un sourire.

- Enchantée Mehdi.

Avant que le jeune garçon ne la conduise jusqu'au photographe et à son shooting, il reprit, un ton qui ressemblait à celui d'un enfant dans sa voix ...

« Votre familier est superbe… je n’ai pas encore reçu le mien moi…. J’aime beaucoup les félins, j’ai beaucoup de chat chez moi »

Je ne le savais pas à ce moment-là, Beth m'en a parlé par la suite mais Mehdi avait approché sa main un instant vers Chioné, sûrement pour la caresser, mais elle n'était pas un chat malgré son apparence. Elle le laissa faire une simple caresse avant de reculer et de venir contre ma jambe.

- Merci. Je pense aimer un peu tous les animaux pour ma part, mais Chioné est ma compagne plus que mon familier. Vous aurez le vôtre le moment venu, il faut le laisser venir à vous après tout dépend si vous êtes un natif ou si vous êtes un nouveau venu qui doit attendre d'avoir le niveau requis. Dans tous les cas, c'est lui qui viendra à vous voilà pourquoi on ne devrait pas les considérer uniquement comme NOTRE familier.

Tout en parlant, Beth m'avait pris le bras, car le jeune employé se dirigeait vers l'ascenseur, j'entendais déjà les bruits caractéristiques. Mon assistante me guidait, ayant posé ma main sur son bras, un geste habituel auquel je ne prêtais plus vraiment attention. Une fois dans la petite pièce étroite, le jeune homme s'était remis à faire la conversation. Cela ne me déplaisais pas, Malgré ma notoriété, je ne suis pas du genre à éviter les contacts avec les personnes d'un autre milieu que moi. Ma famille m'a toujours appris le respect et la modestie. C'est au bout de quelques minutes et de quelques pas que Mehdi nous fait rentrer dans une salle. C'est perceptible au calme qui y règne contrairement à tous les sons nuisibles de l'extérieurs. Je perçois rapidement des bruits de pas qui se dirige vers nous. Certainement le photographe ...
avatar


Féminin Date d'inscription : 16/07/2017
Occupation : Mannequin/Model/Comédienne
Sexualité : Pansexuelle
Messages : 9


Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Lun 24 Juil 2017 - 16:00

J’avais un autographe d’Athenais A. À. Valerius… un autographe qui à coup sûr, irait dans un cadre bien protégé au-dessus de mon lit. Une chance en effet que la belle sache signer par elle-même mais, ça… je le savais depuis longtemps. Chaque fois qu’Athenais passait à la télévision, il fallait que je la regarde, jusqu’à la fin… Quoi qu’il en soit, j’avais proposé mon aide à la jeune star avant que celle-ci ne prononce « Avant cela je peux vous demander une faveur. Voyez-vous, j'ai besoin de mettre un visage sur votre voix et votre identité. Si nous sommes amenés à travailler ensemble, c'est plus facile pour moi, vous comprenez. Puis-je ? » Je hoche rapidement la tête en prononçant un « Oui bien sûr ! » vif et claire…

Me faire toucher le visage par elle. Le pied... je pouvais déjà sentir mon pénis invisible se dresser dans mon boxer Je la laisse donc faire, souriant bêtement avant que celle-ci ne termine avec un « Enchantée Mehdi. » J’étais réellement aux anges… Suite à ça, je me mis à caresser le familier d'Athenais, celui-ci me laissant faire avant de retourner auprès de sa propriétaire. C’est alors que je me mets à parler de moi… Mais la belle semblait à l’écoute… qu’elle était belle et gentille !

« Merci. Je pense aimer un peu tous les animaux pour ma part, mais Chione est ma compagne plus que mon familier. Vous aurez le vôtre le moment venu, il faut le laisser venir à vous après tout dépend si vous êtes un natif ou si vous êtes un nouveau venu qui doit attendre d'avoir le niveau requis. Dans tous les cas, c'est lui qui viendra à vous voilà pourquoi on ne devrait pas les considérer uniquement comme NOTRE familier » Je hoche la tête affirmativement, OUI, elle avait raison, OUI, elle aurait toujours raison… j’avais des étoiles dans les yeux et quand je la regardais, j’étais hypnotisé… qui aurait cru que je la verrais en vraie un jour…

« Je suis un Natif, ma famille est sur l’île depuis un petit moment déjà, 3 générations il me semble… » Prononçais-je avant de faire une boîte avec ma main, formant alors avec ma magie, une mini Chioné de cristaux roses « Je sais que vous ne voyer par mais la forme y est déjà, je pense que vous la reconnaitrez » dis-je une nouvelle fois en prenant délicatement la main d’Athenais pour lui mettre les cristaux dans la main « ça me fais plaisir de vous l’offrir, après tout… je suis un grand fan de vous » terminais-je en me frottant la joue, gêné.

Nous étions donc entré dans la salle et je pouvais apercevoir Ethan s’approcher de nous. M’écartant légèrement d’Athenais, je me mets à lui murmurer « Tu aurais pu me le dire qu’elle venait… » prononçais-je en lui donnant un coup de coude.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Lun 24 Juil 2017 - 23:45

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2

Athenais A.A Valerius

icon du perso 3
Un manque de professionnalisme.

Après plusieurs minutes, il retrouva enfin un signal. Le sourire aux lèvres, il écouta le bout de conversation qu’il avait pu récupérer. Hélas, cela n’était que baliverne. Un souffle de déception s’échappa de sa bouche. Le môme avait perdu tous ses moyens face à son idole. Il allait devoir corriger cela. Plus il écoutait la conversation, plus il se souvenait que la demoiselle avait un félin. Son familier ressemblait fortement à un chat. La dernière fois grâce à la grande pièce et la distance entre lui et l’animal, il n’avait pas éternué. Heureusement, sinon cela allait diminuer conséquemment son sexe-appeal. Il n’appréciait donc point l’animal, mais il allait devoir le supporter tout de même. Ethan souhaitait obtenir Athenais au lit et s’il faut être gentil avec sa petite bête, il allait devoir se débrouiller pour l’être malgré la peur.

Bref, la porte venait de s’ouvrir, c’était sûrement eux. Il rangea donc rapidement son oreillette et s’approcha des nouveaux venus avec le sourire. Une fois face à eux, il fit une petite claque sur les fesses à son larbin afin de récupérer le léger micro et le rangea discrètement. Il lui demanda à voix basse s’il avait bien été professionnel. Après cela, l’Américain haussa des épaules face au commentaire de son esclave. Il lui dit donc simplement que c’était un petit teste de sa part et qu’il venait d’échouer. Il allait donc devoir l’entraîner davantage.

Ethan se concentra rapidement sur la jeune arrivante. Il se présente à la demoiselle et à sa servante avec prestance. La boule de poil n’était pas dans son angle de vue puisqu’il gardait la tête haute afin de bien observer les deux invités. Il fit donc une poignée de main ferme à la jeune mannequin en attrapant doucement sa main et fit de même avec sa servante. Une fois les présentations faites, il s’exclama avec joie.

- Alors comme prévu, aujourd’hui nous allons faire une promotion sur de la lingerie dite de luxe pour un atelier de lingerie qui fait des sous-vêtements sur-mesures pour chaque femme. Je vais vous guider dans la pièce d’à côté afin de vous préparer et vous maquiller.

Il les guida donc jusqu’à la salle de préparation qui se trouvait juste à côté et s’éloigna avec son larbin.

- J’imagine que tu lui as demandé un autographe ? Je laisse passer beaucoup de choses, mais tout ce qui est au contact direct avec le client non. Elle est sans doute extrêmement modeste, comme on le dit si bien, mais c’est quelque chose à éviter.

Dit-il d’un petit claquement sur ses fesses afin de l’embêter dessus. Par la suite, le photographe finit de régler sa caméra et se prépara pour le shooting. Il y avait plusieurs thèmes pour la séance d’aujourd’hui. Famille, amour, tentation, sexualité et enfin décontracté. C’était ce qu’il y avait de plus facile à faire. Le client n’avait pas demandé quelque chose de compliquée. Le jeune homme tourna la tête de droite à gauche afin de voir s’il voyait la boule de poil. Non, il devait sans doute être avec elle. D’un soupir de soulagement, il attendit avec le blondinet le retour du mannequin et de sa servante.

Teika sur Epicode


avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 40


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Mar 25 Juil 2017 - 10:54


« Je sais que vous ne voyer par mais la forme y est déjà, je pense que vous la reconnaitrez »

Lorsque nous étions encore dans l'ascenseur, le jeune homme auprès de moi avait tenu à m'offrir un petit présent. Il me l'avait pour cela mis directement dans les mains. Je touchais l'objet un moment. C'était une pierre presque poli, mais pas friable du tout au contraire. Un peu plus comme une pierre précieuse, des cristaux ? Je n'étais pas totalement sûre et je demandais confirmation à Beth qui acquiesça à mes suppositions. D'après la forme c'était un félin, un chat ... Non, une panthère des neiges. Le garçon était doué. Je n'étais pas dupe, j'avais réalisé que c'était lui qui venait de le façonner. Je souris simplement.

- Merci, c'est un beau cadeau. Vous avez une magnifique façon d'utiliser le pouvoir que notre mère Gaïa vous a offert.

« ça me fais plaisir de vous l’offrir, après tout… je suis un grand fan de vous »

Ça, jeune homme, je l'avais bien remarqué dès les premiers instants. Un futur stalker ? Je n'espérais pas, il avait l'air gentil et sincère. Une fois dans la salle, apparemment, tu avais deviné juste en entendant les pas se rapprocher. Tu perçus nettement les paroles de Mehdi à l’égard de son patron ...

« Tu aurais pu me le dire qu’elle venait… »

- Si vous l'aviez su au préalable, vous n'auriez pas été aussi sincère dans votre comportement croyez-moi ...

Tu savais que les gens qui s'y attendait était pire que tout quand il te rencontrait, beaucoup ne savait pas se tenir. Tu indique avec ton index ta propre oreille et tu poursuis avec un sourire malicieux ...

- Je suis désolée, j'ai une bonne ouïe.

Une nouvelle voix s'adressa alors à moi, une voix plus grave, plus virile. Je la reconnaissais vaguement, certainement celle du photographe. Elle indiquait un homme plus âgé, plus mature. Je ne l'avais rencontré qu'une fois et ça avait été trop rapide pour que je puisse vraiment retenir le son de sa voix.

- Alors comme prévu, aujourd’hui nous allons faire une promotion sur de la lingerie dite de luxe pour un atelier de lingerie qui fait des sous-vêtements sur-mesures pour chaque femme. Je vais vous guider dans la pièce d’à côté afin de vous préparer et vous maquiller.

Je met ma main devant moi en signe d'arrêt. Je ne savais pas si il allait poursuivre ou non, mais je voulais clarifier quelque chose ...

- Attendez. Avant de commencer, j'ai une faveur à vous demander, j'ai besoin de mettre un visage sur votre voix. Si nous sommes amenés à travailler régulièrement ensemble, il ne peut en être autrement et je ne ferai rien tant que cela sera réglé.

J'avais pris un ton un peu hautain, je dois l'avouer. C'est une ton que j'usais rarement et que je ne contrôlais pas vraiment. Dans ces moments, je pouvais paraître prétentieuse ou tout simplement inquisitrice. Certes, le photographe était maître de ses locaux, mais il lui faudrait se plier à certaines de mes conditions si il voulait travailler avec moi dans de bons termes. Avant même qu'il ne me réponde, mes mains avaient déjà rencontré ses épaules, il était d'une bonne taille, juste un peu plus grand que moi. Je continuais dans ma lancée, m'attardant un instant sur ses cheveux court mais pas trop, s'arrêtant juste au-dessus de ses épaules. Je rencontrais alors son visage aux traits masculins bien que son nez soit petit et ses lèvres fines. Une fois mon examen terminé, je souris et lui lançais avant de me rendre dans la salle suivante avec Beth en tant que guide ...

- Vous avez l'air séduisant, Mr King, les présentations sont faites, passons aux choses sérieuses à présent.

Si le photographe pensait pouvoir mener la danse, c'était loupé. J'étais mannequin depuis l'âge de mes quatorze ans, soit huit ans à poser pour divers magasines dans des tenus toutes plus diverses. Une fois dans la pièce indiquée, mon assistante m'aida à me déshabiller et à mettre le premier ensemble de lingerie, d'après le tissu, du coton et d'après la forme, un ensemble sport, brassière et boxer. Apparemment, le photographe devait s'être bien renseignée sur mes mensurations, car les sous-vêtements m'allaient parfaitement. Je m’asseyais ensuite devant ce qui devait être une coiffeuse pour que Beth s'occupe de me maquiller. Elle savait ce qui allait le mieux à mon tein. Je ne peux vous le décrire en détail, vous comprendrez que cela m'est impossible. Pour les cheveux, elle détacha mes couettes pour les brosser puis elle les laissa lâche. Lorsque je me levais, ils retombèrent sur mes hanches. Mon assistante me mis ensuite un peignoir. Il ne faisait jamais très chaud dans les salles de shooting, surtout lors de séances de ce genre.

A peine quelques instants plus tard nous étions sorties et Beth me guida jusqu'à l'estrade où aurait lieu tout le shooting. Pour les premières photos qui allaient justement avoir lieu, mon assistante seraient chargée de me placer correctement. Pour ce qui étaient des poses, des gestes, j'y étais habituée et je n'avais pas besoin de repère pour cela. Chioné nous avait suivie dans la salle, je le savais bien à ses pas familier sur le sol. Mais je savais aussi qu'elle avait sûrement dû s'allonger quelque part dans un coin pour ne pas gêner. J'étais sûre d'une chose à son sujet, elle ne me quittait pas des yeux et surveillait toujours mon entourage.


- Je suis prête, Mr King. C'est quand vous voulez.

J'ôtais alors mon peignoir que Beth saisit aussitôt, ainsi que mes gants en dentelle. Je ne m'en séparais jamais, mais là je n'avais pas le choix durant la séance de photos. J'entendis Beth s'éloigner pour ne pas être dans le champ de l'objectif.
avatar


Féminin Date d'inscription : 16/07/2017
Occupation : Mannequin/Model/Comédienne
Sexualité : Pansexuelle
Messages : 9


Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Mar 25 Juil 2017 - 13:07

Dans l’ascenseur, je n’avais pas très bien compris ce que signifiait le mot employé par Athenais, « Gaïa » mais, soit… Ce n’avait aucune importance, la belle avait accepté mon cadeau, le sourire sur ses lèvres me rendait heureux… comme le compliment qu’elle avait fait sur ma manière d’utiliser la magie. Quelques minutes, passe et nous entrâmes dans la salle où Ethan s’approche de nous. Je ne peux alors m’empêcher de lui faire une petite remarque, Athenais Répondant à ceci avant de montrer son oreille du doigt, c’est vrai… les aveugles avait tendantce à avoir une excellente ouïe.

« Alors comme prévu, aujourd’hui nous allons faire une promotion sûre de la lingerie dite de luxe pour un atelier de lingerie qui fait des sous-vêtements sur-mesure pour chaque femme. Je vais vous guider dans la pièce d’à côté afin de vous préparer et vous maquiller » prononça Ethan, menant Athenais et sa servante jusqu'à la salle prévue à cet effet. Je reste sur place, en le regardant. C’est alors que la belle se met à faire comme sur moi auparavant… toucher le visage d'Ethan. Je hausse un sourcil, tendant l’oreille, entendant un léger  « Vous avez l'air séduisant, Mr King, les présentations sont faites, passons aux choses sérieuses à présent. »  Et moi ? J’étais petit et mignon ? La plaie d’être un môme…

Je croise les bras sur ma poitrine, observant Ethan « J’imagine que tu lui as demandé un autographe. Je laisse passer beaucoup de choses, mais tout ce qui est au contact direct avec le client non. Elle est sans doute extrêmement modeste, comme on le dit si bien, mais c’est quelque chose à éviter » Dit-il en me claquant une nouvelle fois les fesses. Je grogne en les protégeant avant de répondre « Oui mais là… j’étais obligé… je n’aurais sans doute plus l’occasion de la voir en vrai… » Je sors mon autographe avant de l’embrasser « Ce morceau de papier est devenue toute ma vie ! » Je le serre contre mon cœur avant de le ranger soigneusement dans ma poche avant.

Ethan commença alors à régler son appareil photo. Je le pousse légèrement du cul pour l’embêter avant de voir Atheanis ressortir en sous vêtement de sport « Wow… » Prononçais-je en reluquant sous tous les angles la belle aveugle.

« Je suis prête, Mr King. C'est quand vous voulez » Dit-elle alors que je pris place à quelques centimètres de Ethan, le regardant faire son travail et surveillant ses faits et gestes. A un moment ou un autre, il aurait besoin de boire un verre d’eau ou de s’essuyer le front... En prenant mon callepin et mon stylo, j'ecris sur un morceau de papier que je déchire ensuite de calepin "Tu me donneras une photo gratuite, stp ? ♥️ " avant de mettre le message dans l'une des poches de Ethan.

ps: dommage que Ethan ai retiré le micro... Cool



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Jeu 27 Juil 2017 - 17:57

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2

Athenais A.A Valerius

icon du perso 3
Le déroulement.

Le photographe termina rapidement les quelques modifications à faire sur son appareil. Il repensait au compliment que lui avait dit l’invitée d’honneur. Séduisant, selon elle. Elle ne possédait la vue, mais elle connaissait ce qu’était la beauté. Cependant, ce léger rictus sur son visage disparut rapidement quand il se souvint du foutu bout de papier signé par la demoiselle pour son larbin. Il n’était guère jaloux puisque celui-ci allait avoir d’innombrables photos de la belle sur ses appareils électroniques grâce à cette séance et sans doute aux prochaines.  

Soudain, un morceau de papier apparut sous ses yeux. Il reconnut immédiatement l’écriture et observa le jeune garçon. C’était pile au moment où la belle c’était placée sur l’estrade. Le môme était pire un fan, c’était à se demander s’il ne devait pas l’envoyer voir un psychologue au cas où il n’entrerait pas plutôt dans la catégorie stalker que fan hystérique. En guise de réponse rapide à celui-ci, il lui prit son calepin où il était écrit respectivement : Si tu souhaites une photo, il faut que tu lui demandes son autorisation, je ne peux communiquer des clichés à n’importe qui. De plus, il doit se faire hors séance photo.

L’Américain pouvait désormais se concentrer sur la mannequin prête à poser. Celle-ci était vêtue d’une tenue de sport pour bien commencer. Un ensemble parfait à sa taille, il s’avérait que les mensurations étaient donc les bonnes. Satisfait il approcha son œil de l’objectif et commença enfin à travailler.

- Bien pour commencer, je souhaite que tu prennes la pose de la femme décontractée, celle qui pose une main sur sa hanche, le numéro 29.

Le jeune homme a toujours utilisé un code ou plus exactement des numéros pour chacun des poses. C’était une technique qu’il utilisait déjà aux Etats-Unis et il n’avait eu aucun problème sur l’île. Les numéros avaient changé pour certains, mais en peu de temps il les avait mémorisés et c’était adapté. Ainsi par habitude, il décrivait un peu la pose demandée avant d’évoquer le code. C’était un système plutôt pratique (que l’auteur vient d’inventer car elle ne s’y connaît pas vraiment), surtout pour une personne telle qu’Athenais qui devait bien connaître chaque mouvement à faire.

Après plusieurs photos de celui-ci et diverses poses pour cette lingerie, il demanda de passer à la suite afin d’en terminer. Il était vraiment passionné certes, mais lorsqu’une séance était consacrée pour un seul modèle, cela prenait du temps. Il fallait attendre qu’elle ne se change et se maquille de nouveau. Pendant ce temps, il demanda de l’eau à môme et soupire.

- Pour le prochain, j’aurais besoin que tu demandes au staff de préparer un divan. La prochaine lingerie sera extrêmement classe et requiert la tentation.

Pour la suite, il avait préparé plusieurs scènes. Celle du divan qui allait venir par la suite, celle de la jeune femme au lit cherchant quelques tendresses et celle de la jeune adolescente, légèrement retournée se découvrant comme une femme grandissante. Chaque objet nécessaire à la scène était présent, il fallait simplement les faire installer. Il donna donc à chaque fois l’ordre au blondinet afin par la suite s’amuser tranquillement avec son modèle en la guidant dans ce qu’elle devait faire. Bien sûr comme d’habitude, il la complimentait et l’encourageait, après tout, c’était bien le rôle d’un photographe. Une fois le tout terminé, il envoya Mehdi chercher des documents qu’il avait laissé dans son bureau. Après tout, il y avait la possibilité de créer un contrat et cela permettrait d’éloigner le fan pendant quelques instants.

En réalité, il avait totalement oublié le petit animal traînant dans la salle. Il s'était sans doute posé quelque part, mais le jeune homme ne le voyait pas. Grâce à cela, il se sentait bien.

Teika sur Epicode


avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 40


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Ven 28 Juil 2017 - 8:55


- Bien pour commencer, je souhaite que tu prennes la pose de la femme décontractée, celle qui pose une main sur sa hanche, le numéro 29.

La dernière fois déjà je me souvenais que ce photographe avait utilisé ce système de numéros pour chaque pose. Pourquoi pas, je n'étais pas contre et fort heureusement, j'avais développé avec le temps une excellente mémoire auditive. Quelques clics habituels, des poses différentes et voilà Mr King parti dans ce shooting photo qui durerait toute la mâtiné. Mon assistante m'aidait lorsque je devais changer de place sur le podium. Au bout de quelques minutes, le jeune photographe demanda un changement d'ensemble, le premier d'une longue liste. Je retournais donc dans la salle de préparation, Beth m'habilla avec les sous-vêtements qu'on lui avait demandé ensuite. Je sentis aussitôt le tissu très familier de la dentelle, pour la couleur évidement je n'en avait aucune idée et quand bien même, je serais bien incapable de les différencier. Je profitais de cette "petite pause" pour me désaltérer avec une bouteille d'eau qui avait été laissé à cette intention. Puis je me laissais remaquiller, un maquillage que je sentais plus épais. Cette tenue en disait long, la séance "sexy" allait commencé.

Une fois revenu dans la grande salle, je me laisses guider de nouveau et cette fois-ci, Beth m'installe sur ce qui semble être un divan. Je prends la première pose que Ethan veut, puis la séance reprend. Les diverses poses s’enchaînent, les ensembles aussi, les thèmes avec différents accessoires également. Il est presque l'heure de déjeuner lorsque le shooting prend fin. Le jeune photographe s'est montré très professionnel et cette perspective me plait assez. Avant d'aller me rhabiller, je demande à Beth d'aller me chercher quelque chose à manger et je demande à Ethan de lui parler en privé. Ce n'est pas que j'ai quelque chose à cacher, juste que quand j'ai a traité avec quelqu'un je préfère le faire seule.


- Mr King ? Je peux vous appeler Ethan ? Et appelez-moi Athenais en retour. Nous serons amenée à travailler souvent ensemble. Nous allons pouvoir signer ce contrat tous les deux pour celer notre nouvelle association. Cependant, j'aurai une faveur à vous demander.

Je marque une pause durant laquelle le jeune photographe guide ma main pour que je puisse signer le papier au bon endroit. Je lui tend alors de nouveau son stylo en tournant mon visage vers lui lorsqu'il s'en saisit.

- J'ai des photos à faire pour une association pour la lutte contre le cancer du sein. Je pense que vous voyez de quel genre de photo je parle. Je vous paierai un supplémentaire bien sûr pour le temps que ça vous prendra. Il n'en faut pas beaucoup, mais elle doivent me présenter nue sans que l'on puisse voir les parties dites "gênantes".

Pour moi, les parties "gênantes" il n'y en avait pas. Je ne voyais pas le corps humain, je n'étais absolument pas gênée par des corps nus. Mais j'avais des instruction bien précises. Me mettre nue ainsi devant des professionnels était devenu une habitude pour moi depuis que j'avais l'âge de dix-huit ans. A l'époque j'avais commencé à poser en tant que model d'art pour des artistes peintres ou sculpteurs. La fin de cette discussion sonna le retour de mon assistante dont je reconnu sans peine les pas mais surtout l'odeur de son parfum. D'autres pas pénétrèrent également dans la salle, ce devait certainement être le jeune assistant de mon photographe. Ce jeune garçon mystérieux dont je n'arrivais pas encore à percer le mystère de sa physionomie.


avatar


Féminin Date d'inscription : 16/07/2017
Occupation : Mannequin/Model/Comédienne
Sexualité : Pansexuelle
Messages : 9


Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Ven 11 Aoû 2017 - 9:27

J’étais resté auprès d’Ethan jusqu’à que celui-ci prenne à son tour un calepin entre les mains. Malheureusement, le message de celui-ci ne fut pas ce que j’attendais… : Si tu souhaites une photo, il faut que tu lui demandes son autorisation, je ne peux communiquer des clichés à n’importe qui. De plus, il doit se faire hors séance photo. Je me mis à légèrement bougonner… je ne connaissais pas encore bien Athenais et je ne voulais pas passer pour un pervers auprès d’elle, Ethan… tu n’étais vraiment pas sympathique là.

Quoi qu’il en soit, je photographe avait commencé son travail en prononçant ses codes chiffrés que je ne comprenais qu’à moitié… voyez-vous, retenez des poses selon le chiffre étaient un peu trop difficiles pour moi à cet instant. Dans un long soupiré, j’étais donc resté là, à regarder la plus belle femme de monde… mais, mon plaisirfut une nouvelle fois gâché quand Ethan demanda que je lui apporte de l’eau. Par ailleurs, il me demanda aussi d’informer le staff qu’il y aurait besoin d’un divan… et que ça s’annonçais sexy.

Tout émoustillé, je me dépêche d’informer le staff en apportant son verre d’eau à Ethan. C’est alors que je me réjouis de pouvoir voir Atheanis dans cette tenue… en vrai… cependant, mon nez se met rapidement à couler « Merde… » Une goute du sang tombant au sol, je penche le tête en arrière courant jusqu’au toilet.

Nous aurions été dans un dessin animé… cela aurait été une réaction claire et immédiate mais là… nous étions dans la vie réelle et dans la vie réelle on ne saignait pas du nez parce qu’on était en extase sur une belle fille… quoi que.

Je reviens alors rapidement auprès d’Ethan en profitant pour essuyer avec un mouchoir la tache de sang qui avait coulé sur le sol.
La séance se termine alors tranquillement mais je voyais très bien ethan venir… il voulait être seul à seul avec la belle. Je hausse un sourcil quand celui-ci me demande alors d’allez cherche des documents, il se foutait de ma gueule ? Je soupire alors puis pars chercher ses documents de merde. Revenant 10min plus tard.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Dim 13 Aoû 2017 - 7:06

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2

Athenais A.A Valerius

icon du perso 3
Une faveur excitante ~

Encore une fois, son professionnalisme le remporta. Athenais venait de lui demander de le voir seul à seul. Il y avait donc de fortes chances que celle-ci accepte de travailler avec lui dans les prochains jours. Le sourire aux lèvres, il prit d’une main les documents qu’il avait laissés à une jeune demoiselle du staff et un stylo. Sans plus attendre, il balaya du regard son entourage afin d’éloigner le personnel. En quelques secondes, tous dans les recoins de la salle, les voici au centre sans que personne ne puisse les déranger.

La jeune femme se prépara à signer le contrat en lui demandant une certaine faveur. Il lui donna le stylo et lui indiqua l’emplacement concerné en restant à son écoute.

- Je vous écoute Athenais.

Il récupéra par la suite le stylo et le mit dans sa poche à côté du micro et de l’écouteur qu’il avait conservé depuis un moment. La fameuse faveur était fortement intéressante. À peine, le contrat fut signé qu’elle devait déjà poser nue pour une association luttant contre le cancer du sein. Un léger sourire s’afficha sur son visage. Une montée d’adrénaline lui monta jusqu’au cerveau. Il était excité, cette idée l’amusait fortement, il avait tellement de position intéressante pour ce genre de photographie, mais il ne devait pas oublier une chose, que l’objectif de ces photos était de dénoncer le cancer. Il devait donc éviter des photos bien trop sexy et entreprenantes, même si l’idée lui plaisait fortement.

En guise de réponse, il posa amicalement sa main derrière l’épaule d’Athenais avec un léger tapotement avant de la ranger rapidement.

- Je serai honoré de pouvoir vous prendre en photo pour une action caritative. Mais pour cela, je vais devoir appeler des amis du métier pour que la séance n’entre pas dans le travail de l’organisation. Je pense qu’ils peuvent être présents entre 13h et 14h, durant la pause déjeunée, cela nous offre donc moins d’une heure pour nous nourrir.

Après ces mots, il vit le blondinet revenir. Le photographe regarda sa montre. Il avait pris dix minutes, Ethan en déduit donc que dès qu’Athenais était dans le coin, le petit était bien plus efficace afin de rapidement la revoir. Il devait donc en profiter, car si en plus le tout était bien fait, tout deux pourront rentrer plus tôt ce soir, car la paperasse administrative serait terminée. Ce serait un peu de la manipulation certes, mais si cela le motivait alors il était mieux d’utiliser cette méthode.

Comme à son habitude, il claqua fortement des mains quelques coups afin de féliciter le personnel. Le sourire aux lèvres, ils comprirent aussitôt que cela annonçait la fin de la séance et donc le début de la pause déjeunée. La salle se vida donc rapidement avec plusieurs au revoir de politesse. Le jeune homme observa rapidement sa montre puis le blondinet.

- J’ai vu que vous avez envoyé votre collègue chercher de quoi vous nourrir, je vais en chercher aussi donc si vous voulez je peux prendre quelque chose pour elle et vous aussi.

Il attendit rapidement une réponse et s’approcha par la suite du petit, la main sur son épaule.

- Je vais m’en charger, j’ai une séance spéciale entre 13h et 14h avec des amis du métier donc tu auras de quoi faire dans mon bureau. Je reviens dans vingt minutes, je te confie la miss.

Après ces mots, il quitta rapidement la salle le téléphone en main. Il n’allait pas s’embêter, il allait se faire livrer, mais s’il avait demandé à Mehdi de le faire, celui-ci aurait encore commandé un fastfood tel que MacDo. Afin d’éviter cela et de manger correctement, l’Américain avait pour habitude de le faire lui-même, car bon quand le larbin souhaitait manger quelque chose de dégueulasse et qu’il pouvait le faire, il le faisait sans se soucier de quoi que ce soit.

Une fois dans le couloir, il commanda rapidement dans un petit restaurant traiteur. Une fois dans son bureau il appela par la suite plusieurs de ses fameux amis du métier. C’était en réalité des personnes travaillant dans le studio pornographique eux aussi, mais ils géraient aussi ce qu’Ethan faisait plus rarement dans son second métier, les photographies érotiques et pornographiques. C’étaient des habitués, ils savaient comment régler l’éclairage, le décor à utiliser. S’il le pouvait, ils les auraient déjà emmenés en haut de ce studio, mais les yeux de certains et surtout l’ouïe de la belle lui joueraient un mauvais tour.

Quinze minutes venaient de passer, il appela rapidement Charlène pour que celle-ci prépare les documents que le jeune homme lui avait demandés pour occuper le blondinet. Cela allait certes le déplaire, mais au moins il serait tranquille puisqu’il était hors de question qu’un mineur et surtout un fan hystérique, la voyait totalement dénudée. Il avait des conditions à respecter, il n’avait qu’à ne pas avoir seize ans, tout simplement.

Les vingt minutes venaient de passer, il se dirigea à l’accueil afin de récupérer la livraison et rejoignit son larbin pour déjeuner. Un léger rictus était présent sur son visage. Il se souvint de la scène où Meredith saignait du nez. Il avait fait semblant de ne rien voir, mais s’il était vraiment un homme, la voir nue aurait créer une belle érection, pas de chance pour lui, c’était un pseudo-homme impuissant. Hélas, cette expression disparut immédiatement, car il s’aperçut qu’il venait d’oublier d’installer de nouveau son gadget, il espérait de n’avoir rien loupé.

Teika sur Epicode


avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 40


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   Mer 20 Sep 2017 - 10:55

- Je serai honoré de pouvoir vous prendre en photo pour une action caritative. Mais pour cela, je vais devoir appeler des amis du métier pour que la séance n’entre pas dans le travail de l’organisation. Je pense qu’ils peuvent être présents entre 13h et 14h, durant la pause déjeunée, cela nous offre donc moins d’une heure pour nous nourrir.

- Ça me convient parfaitement, je n'ai rien de prévue avant 17h, ce qui nous laisse un peu de temps pour cette séance un peu spéciale.

Le jeune photographe tapa dans ses mains ce qui me surpris un peu, il semblait avoir des habitudes qui sortaient un peu de l'ordinaire. D'abord les numéros pour les pauses et ensuite ses applaudissements. On se serait cru sur un plateau de cinéma lorsque sonne la fin de la toute dernière prise.


- J’ai vu que vous avez envoyé votre collègue chercher de quoi vous nourrir, je vais en chercher aussi donc si vous voulez je peux prendre quelque chose pour elle et vous aussi.

Ethan King me tira de mes réflexions, je tournais de nouveau ma tête dans la direction de sa voix, hochant la tête négativement.

- Non ça ira, Beth s'en occupe déjà et je ne mange pas plus que nécessaire. Chioné ?

Je sentis alors la douce fourrure de mon familier contre la peau de ma jambe droite, je me baissais alors pour prendre la jeune femelle dans mes bras et commençais à caresser son pelage chaud. Beth me guida ensuite pour me rendre de nouveau dans la loge où je pourrai revêtir une tenue un peu plus habillée et me ravitailler par la même.

- Je vais m’en charger, j’ai une séance spéciale entre 13h et 14h avec des amis du métier donc tu auras de quoi faire dans mon bureau. Je reviens dans vingt minutes, je te confie la miss.

J'avais perçu bien entendu ce que le photographe avait dit à son jeune stagiaire, apparemment, il tenait à éviter que ce dernier ne soit présent lors de notre séance suivante. Il est vrai que Mehdi était trop jeune, encore un peu loin de la majorité. Mais il semblait être un fan de la première heure et quelque chose me disait qu'il tenterait de contourner cet obstacle ... Ce qui est sûr, c'est que je sentais bien sa présence dans la loge lorsque je me changeais, il avait suivi à le lettre la dernière recommandation de son patron. Je ne savais pas où il était exactement dans la pièce, je ne cherchais donc pas à tourner ma tête dans une direction qui ne serait probablement pas la bonne. Je me contentais de m’asseoir sur un fauteuil et Beth me mis dans la main une salade composée.

- Mehdi ? Voulez-vous vous joindre à nous pour le repas ?


avatar


Féminin Date d'inscription : 16/07/2017
Occupation : Mannequin/Model/Comédienne
Sexualité : Pansexuelle
Messages : 9


Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Basic


MessageSujet: Re: Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]   







Contenu sponsorisé


 

Le Boss, La Belle et le Nigaud [P.V Ethan et Meredith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» drop sur les boss monsters
» Mon Big Boss motard
» BELLE TAPISSERIE
» Waaagh du boss ouvr'boite
» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Autres lieux-
TOP