Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Un nouveau job ? | Ethan KingAuteur
MessageSujet: Un nouveau job ? | Ethan King   Mar 11 Juil 2017 - 22:49

Les vacances scolaires… Mis à part prendre des cours particuliers, de m’amuser avec mes amis ou encore de chercher à nourrir tous les chats errants dans la rue, je m’étais fixé un objectif… Trouvez un emploi. Je voulais être reconnu comme un garçon et une opération était évidente, mais, je ne voulais pas demander d’argent à mes parents… Surtout que pars ailleurs, je m’achetais déjà avec mon argent de poche des paquets de cigarettes. Quoi qu’il en soit, j’avais déposé un CV et une lettre de motivation dans différente entreprises, sans pour autant faire attention de qu’elle entreprise il s’agissait. Tout ce que je voulais au final, c’étais de l’argent pour retirer le peu de seins que j’avais.

C’est une semaine plus tard, que je reçu un appel téléphonique : J’étais embauché. Et ma première journée de travail commençait aujourd’hui…

Tôt le matin, j’étais resté une bonne vingtaine de minute à me préparer dans la salle de bains. Je ne s’avais pas comment m’habiller, mais, d’après les informations qu’on m’avait données, j’allais être une sorte de "secrétaire", pourquoi pas… C’est avec l’aide de ma mère, que je m’étais habillé en costume pour paraitre plus "professionnel" comme elle le disait si bien.

Qu’est-ce que je pouvais me sentir ridicule dans ce genre de vêtement… Dans un soupir, je me regardais une nouvelle fois dans le miroir de la salle de bains en profitant par la même occasion pour m’attacher le haut de mes cheveux blonds. Ma mère me rappel alors à l’ordre, il était l’heure d’y aller et elle voulait absolument m’emmener au cas où je serais en retard… Ou que je déciderais et dernier moment de ne pas vouloir travailler dans le fond, ça lui faisait plaisir de me voir bosser.

Quelque minute plus tard, je descendais de la voiture pour entrée dans le grand bâtiment qui s’offrait à moi. Quelqu’un m’attendais… une fille, plutôt mignonne. Cette dernière m’avait fait visitez les lieux avant de m’emmener dans le bureau d’un jeune homme, sans doute dans la vingtaine.

« Ethan ? Voici Mehdi, il sera votre secrétaire pour les vacances… » Dit-elle en me souriant, sa main dans mon dos me quittant avant que je ne reste nez à nez avec cet homme, Ethan… « B-Bonjour… » Prononçais-je un peu timide.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Mer 12 Juil 2017 - 0:22

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2
L'intru

Secrétaire : Personne qui assiste une autre personne, que ce soit dans la gestion de son temps, de l’organisation des tâches administratives. Afin d’aider cette personne assistée, le secrétaire l’aide sur des tâches toutes simples afin de le mettre en confort, par exemple, lui faire un café ou répondre à tous ses désirs.

Ceci est en partie la vraie définition, mais aussi celle vue par le photographe professionnel. Or dans cette définition, nous pouvons voir le groupe de mots : personne assistée. Ce qui ne représente point Ethan. C’était pour cela qu’il était à l’encontre du choix de l’entreprise où il travaillait le jour. Il lui arrivait certes de travailler pour d’autres en guise d’extra et d’honoraire pour professionnel en mouvement, mais celui-ci avait décidé de rester en grande partie dans une grande entreprise de mode/marketing/shooting photo. Il était donc considéré salarié dans cette organisation privée. Celle-ci avait décidé d’embaucher de nouvelles personnes, en premier temps pour le bien de l’île, mais surtout afin d’optimiser l’efficacité des personnes importantes dans le fonctionnement de l’entreprise. Comme l’Américain était un des photographes phares depuis son arrivé grâce à sa popularité d’antan, celui-ci était considéré comme important. Ce titre de salarié lui permettait simplement d’avoir un salaire fixe et d’avoir une belle représentation du photographe en lui-même malgré le fait qu’il travaillait un peu pour n’importe qui.

Bref, il ne se considérait pas comme une personne assistée et ne désirait personne déranger son travail. Une nouvelle personne doit toujours être formée sur une période plus ou moins longue selon l’entreprise et les tâches à faire. Cela allait donc dérégler la gestion de son organisation et surtout de devoir tenir un agenda un peu plus correct, car oui comme il était libre de tout, tant qu’il était à l’heure dans ses rendez-vous, le jeune homme était tranquille, mais désormais, il allait devoir traîner un petit animal avec lui toute la journée, ce qui allait diminuer le nombre de ses rapports sexuels. Hélas, contredire un haut chef serait bien plus difficile et une plus grosse perte de temps. Il allait devoir gérer le nouveau secrétaire et faire en sorte que tout vient en son sens.

Oui, le nouveau et non la nouvelle. Les personnes à haute responsabilité connaissaient bien Ethan, certains avaient même tenté le coup avec lui. Étant donné que celui-ci était bien plus chaud lapin auprès des femmes, il fallait donc embaucher un homme. Afin de voir si un secrétaire lui était vraiment utile, il avait été décidé que ce sera sur un contrat à durée déterminée pour toute une saison. L’heureux élu fut un certain Mehdi âgé de 16 ans. En vérité, ils ne savaient qui prendre, mais comme les tâches serait surtout de l’administratives et de la gestion du temps, un jeune adolescent était sans doute compétent pour faire cela. De plus grâce à son âge, le photographe serait bien moins entreprenant envers lui au risque de recevoir quelques soucis pour détournement de mineur.

Le jour j, l’Américain s’était installé dans son bureau bien plus tôt que prévu afin d’accueillir le petit puceau. Vêtu d’une chemise blanche, d’une petite veste sans manche noire, d’un pantalon noir, des bottes hautes (arrivant au-dessus du mollet) marron et enfin de sa grande veste bleue, une tenue assez basique qu’il avait tendance à porter. Certes, il faisait chaud et par habitude, il finira simplement en chemise, mais bon, la première impression est toujours primordiale. Après une petite discussion avec l’assistance des ressources humaines, celle-ci fila. Le chiot devait sans doute être arrivé. Il se leva donc et approcha son nez de la fenêtre. Ce fut bien le cas, le petit blond au nom de Mehdi était présent. Un léger soupire s’échappa de sa bouche et il retourna sur son siège.

Quelques papiers dans les mains, il fit mine de ne pas les avoir attendus. De toute façon, il avait eu le temps de faire créer un document sur papier pendant que celui-ci était sûrement en train de visiter toute l'entreprise.

Après une petite frappe à sa porte, les deux individus arrivèrent dans son bureau. Le dossier dans ses mains, il se retourna face à eux et se leva. Ce fut une brève apparition et présentation de l’assistante. Seul à seul, Ethan lui tendit la main après le timide salut du jeune homme. Il lui serra fermement la main comme à son habitude et lui tendit des documents.

- Enchanté, j’ai préparé ceci pour toi. Il est très important que tu en prennes connaissance. Il y a à l’intérieur toutes les tâches que tu dois faire quotidiennement en plus de ceux qui s’ajoutent selon la situation. Pour commencer, je souhaite que tu lises donc le tout attentivement et une fois terminé, tu iras dans la salle où se retrouvent toutes les secrétaires et tu demandes une Charlène. Elle a des documents à me confier donc je souhaite que tu ailles les récupérer. Sur le chemin de retour, tu me feras ensuite un café corsé. Tu as une heure pour faire ces trois tâches, normalement ça te prendrait trois fois moins, mais la probabilité que tu te perdes dans un bâtiment à vingt étages est probable. À toute à l’heure.

Il finit son monologue avec le sourire et retourna s’asseoir dans son bureau. Bref, il avait désormais une heure pour s’amuser un peu puisqu’il venait d’occuper son larbin. Avant de quitter la pièce, il laissa un post-it sur son bureau où était écrit son numéro de téléphone.

Sans plus attendre, Ethan se dirigea non loin des shootings photo afin de traîner avec les mannequins présents aujourd’hui. Le sourire aux lèvres, il discutait tranquillement avec eux sur tout et n’importe quoi, mais aussi des futurs projets. Comme d’habitude, une des jeunes femmes présentes s’amusait à se coller à lui, que ce soit elle ou une autre, cela ne changeait pas. Elles avaient pris l’habitude de s’amuser, il les avait apprivoisées à son image, elles avaient donc une autre façon de se comporter en sa présence, mais bon comment refuser un manipulateur pervers. Une fois dans le piège, c’est terminé.

Liste des tâches quotidiennes:
 

Autres documents donnés:
 

Teika sur Epicode




Dernière édition par Ethan King le Mar 18 Juil 2017 - 17:04, édité 1 fois
avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Mer 12 Juil 2017 - 9:05

L’homme en face de moi, dégageais une aura de prestance. Me serrant fermement la main comme le feraient deux hommes, je me mise à sourire légèrement, à première vue… Il n’avait perçu aucun trait féminin chez moi, du moins pour l’instant… il y avait des choses qui ne trompaient pas ! Pas de pomme d’Adam, des hanches bien trop étroites et j’en passe… Quoi qu’il en soit, le jeune homme yeux bleus me mise entre les mains quelques documents avant de prendre la parole.

« Enchanté, j’ai préparé ceci pour toi. Il est très important que tu en prennes connaissance. Il y a à l’intérieur toutes les tâches que tu dois faire quotidiennement en plus de ceux qui s’ajoutent selon la situation. Pour commencer, je souhaite que tu lises donc le tout attentivement et une fois terminé, tu iras dans la salle où se retrouvent toutes les secrétaires et tu demandes une Charlène. Elle a des documents à me confier donc je souhaite que tu ailles les récupérer. Sur le chemin de retour, tu me feras ensuite un café corsé. Tu as une heure pour faire ces trois tâches, normalement ça te prendrait trois fois moins, mais la probabilité que tu te perdes dans un bâtiment à vingt étages est probable. À toute à l’heure. » Dit-il avant de sourire et de retourner à son bureau. Bon… Qu’est-ce que je devais faire déjà ?

En sortant du bureau d'Ethan, les documents dans les mains, j’étais tombé sur la fille de tout à l’heure qui me conduit gentiment dans la salle de pause-café où je m’étais assise à une table pour commencer à lire, « C’est pire que l’école… » M’aramonais-je en lisant entre les lignes, venant rapidement au trombinoscope des mannequins, ce qui était déjà plus intéressant.

C’est alors que mes yeux s’écarquillent, qu’est ce que je venais de voir là ?! Athenais… moi qui trouvais cette fille absolument magnifique, moi qui avais un poster d’elle dans ma chambre… elle prenait des photos ici ? J’étais toute excitée à l’idée de la voir un jour…

Lire tous les documents m’avait bien pris ¾ d’heures et je devais encore trouver Charlène pour ensuite faire un café… Heureusement que ma mère m’avait montré comment faire, feignante comme j’étais… Ce n’est même pas moi qui préparais mon petit déjeuné le matin, c’était elle. Je ne perds pas de temps et m’approche d’une autre fille dans la salle « Excusée-moi… je suis stagiaire et… je dois récupérer des documents envers une certaine Charlène, pouvez-vous m’indiquer le chemin à prendre ? » Prononçais-je avant de recevoir une répondre de la jeune fille, il était au 11e étage, salle 11-003. Je la remercie comme il se doit, quittant ma veste (qu’elle laisse dans la salle pause-café) et déboutonnant un bouton de la chemise au passage, c’est qu’il commençait à faire chaud ici…

Prenant l’ascenseur le plus proche, j’étais rapidement monté au 11e étage pour finalement frapper à la porte 11-003. Charlène était là, poliment, je me présente à elle avant de lui demander les documents que voulait Ethan.

Beaucoup trop de documents dans les mains, je me mets à soupirer longuement une fois arrivé dans la salle pause-café. Les documents sur la table, je prends la première tasse que je vois, faisant comme convenue un café bien corsé au Boss.

Coinçant les documents contre mon torse, je les presses contre moi fortement, attrapant la tasse de café dans mon autre main. Rapidement, je rejoins le bureau d’Ethan. Je frappe à la porte comme je peux et l’ouvre avec un peu de difficulté, déposant la tasse de café et les documents devant lui, déposant plus loin ce que j’avais à lire « Voila… votre café corsé et les documents de Charlène, pardon si j’ai un peu de retard… » Prononçais-je en essuyant une goutte de sueur perler le long de ma tempe, déboutonnant un nouveau bouton de ma chemise, pourquoi je n’étais pas en débardeur… Dans un soupire, je m’approche de Ethan « Est-ce que vous avez besoin d’autre chose ? » prononçais-je en resserrant ma semi-queue de cheval « Eum... dans le trombinoscope j'ai cru reconnaître Athenais Valerius... c'est bien elle ? » demandais-je cependant pour être sûr de ce que j'avais vue.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Lun 17 Juil 2017 - 0:07

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2
Dans les temps.

Cela faisait trois quarts d’heure que le jeune homme s’amusait avec les mannequins en pause. Durant ces bonnes minutes, certains partaient pour des shootings, d’autres en revenaient, en peu de temps, il avait pu en croiser une bonne poignée. Ce fut en voyant l’heure qu’il se décida de retourner dans son bureau. Sa secrétaire n’avait pas encore fait apparition, il se demandait s’il était perdu pour le retrouver ou bien s’il n’avait toujours pas fini les trois simples tâches qu’il lui avait confiées. La seconde hypothèse était bien plus probable puisqu’il n’avait reçu aucun coup de fil de son esclave. L’Américain lâcha un léger soupir face à cette idée. En peu de temps, le voici dans son bureau, le post-it indiquant son numéro encore intact, il l’arracha donc et le jeta immédiatement à la poubelle.

Afin d’accueillir comme il se doit le futur retardataire, son bassin s’élança sur son fauteuil de bureau, ses jambes se décontractèrent, la main sur le bureau, le stylo en main. Ses doigts le firent tourner afin d’allonger sa patience. Vers la fin du temps, il observa sa montre le sourire aux lèvres. Il avait une minute pour arriver, après cela, il allait devoir lui faire comprendre que les retards sont inacceptables et que ceci était inscrit dans l’un des documents donnés. Sincèrement perdre du temps pour faire des remarques à son larbin serait fortement déplaisant. Heureusement, ce qu’il craignait faire n’eut besoin de se faire. Le petit blond arriva trente secondes avant la fin. Le sourire aux lèvres, il arriva en applaudissant pour son exploit. Finalement, il n’était pas aussi bon à rien comme il avait prévu, déjà un léger point positif, mais ce qui allait se suivre devrait être légèrement plus laborieux.

Le café sur sa table, il le prit du bout des doigts. La tasse était encore chaude, finalement, il ne s’était pas trop perdu pour revenir avec un café pareil. Ses lèvres laissèrent échapper un léger souffle sur le liquide brûlant. La vapeur de celui-ci s’échappa de la légère brise créée par le grand chef. Après quelques secondes, il trempa ses lèvres et bu une belle gorgée. Délicieux, se dit-il dans sa tête. De l’autre main, il attrapa les documents et une fois la tasse posée, il lut rapidement le tout, tout en écoutant le petit curieux. Son corps frissonna quand il entendit le nom de la jeune Athenais. C’était une jeune femme adorable qu’il appréciait de vue. Ethan ne la connaissait pas vraiment, il avait fait quelques photos rapidement, mais sans plus. De plus, celle-ci avait un félin ressemblant fortement à un chat en guise de familier. Il avait du mal à s’approcher d’elle mentalement à cause de ce foutu félin. Un jour, il arrivera à vraiment la rencontrer, mais pour le moment, il n’en savait pas plus que cela. Il lâcha un léger soupir et lui répondit calmement en retirant une feuille du document, qu’il conserva sur son bureau.

- La seule et l’unique, tu es un fan de cette magnifique jeune femme ? Oh d’ailleurs, j’ai besoin que tu me lises le document que tu as apporté et tu en feras un résumé d’une page recto verso maximum. Cela fait partie de ton travail de secrétaire. Pour faire cela, je pense qu’en une heure ça sera bon. Prend bien en compte mon agenda, car dans exactement deux heures, j’ai un shooting photo à faire, je ne pense pas que la miss serait là, mais ce serait bête de manquer cela n’est-ce pas ?

Après ces mots, il lui tendit le document et termina de lire la feuille qu’il avait prise. Celui-ci était un résumé du tas qu’il avait reçu de Charlène, cette dernière lui avait fait, mais afin de tester le nouveau, il préféra le garder et observer de quoi il en était capable. Après une gorgée de son café, il dit au blondinet qu’une fois terminé, le temps qu’il prenne en compte de tout, il pouvait faire un tour dans le bâtiment seulement s’il lui laissait son numéro afin de le recontacter rapidement une fois terminé.

Teika sur Epicode


avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Lun 17 Juil 2017 - 12:37

« La seule et l’unique, tu es un fan de cette magnifique jeune femme ? » Demanda-t-il, alors que je me mise à le regarder avec excitation, mes yeux palpitants comme ceux d’un enfant qui aurait vu un marchand de glaces au coin de la rue. Hochant la tête, je prononce très clairement à mon patron « Oui... J'ai même une grande affiche d'elle dans ma chambre ! » Prononçais-je en évitant les détails

En effet, mon affiche était une affiche où Athénaïs avait posé pour une nouvelle marque de lingerie... Il y a 1 an, j'avais supplié ma mère de demander à la vendeuse de me donner l'affiche une fois que celle-ci serait trop vieille pour le magasin.

« Oh d’ailleurs, j’ai besoin que tu me lises le document que tu as apporté et tu en feras un résumé d’une page recto verso maximum. Cela fait partie de ton travail de secrétaire. Pour faire cela, je pense qu’en une heure ça sera bon. Prends bien en compte mon agenda, car dans exactement deux heures, j’ai un shooting photo à faire, je ne pense pas que la miss serait là, mais ce serait bête de manquer cela n’est-ce pas ? » Prononça Ethan, l’atmosphère devenant tout d’un coup moins joyeux… Surtout pour moi.

Je prends alors place en face de lui, m’installant dans un coin de son bureau la pile de papier devant les yeux. Dans un soupir, j’attrape une feuille blanche puis un stylo. Finalement, je n’aurai jamais dû postuler pour le rôle de secrétaire… Blasée, je hausse un sourcil en commençant à me ronger les ongles tout en lisant des documents que je ne comprenais pas.

Quoi qu’il en soit, j'avais essayé de prendre les informations les plus intéressantes pour finalement en faire des phrases, des explications… bien que je ne comprenais même pas ce que j’écrivais. J’avais 16 ans avec une année d’étude de retard, je ne fichais rien à l’école alors comment arriverais-je à faire un résumer ? Je me mets à paniquer, ronchonnant légèrement de colère.

« J’y comprends rien… ça me saoul… » Prononçais-je en rejetant le stylo en croisant les bras contre ma poitrine « Je fais un résumer d’un sujet que je ne comprends pas, ça va pas le faire… » Répétais-je en continuant de me ronger  les ongles.  

Je soupire avant de reprendre la feuille puis le stylo « Vous ne pourriez pas m’expliquer… Je ne vais pas vous mentir, mais… je ne bosse pas beaucoup à l’école du coup, les mots compliqués, ce n’est pas mon truc… Tout ce que je voulais, c’était un travail pour gagner un peu d’argent… De l’argent que je n’ai pas envie de réclamer à mes parents » prononçais-je un peu honteuse, sous le risque de me faire virer dès le premier jour.

Ma lettre de motivation avait été prise sur Google et mon CV était, comment dire… un peu exagérer ? Bah quoi… c’est qu’il fallait en faire des choses pour un simple travail… tout ce que je voulais moi, c’étais des paquets de cigarette et me faire enlever le peu de sein que j’avais.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Mar 18 Juil 2017 - 17:12

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2
Formation ~

L’excitation qui se trouvait dans les yeux du blondinet venait de disparaître en quelques instants. Certes, le travail qu’il venait de lui donner était assez laborieux, mais il était désormais son secrétaire, cela est son rôle après tout. Ce fut de longues minutes de silence, installé face à lui, il essaya bien que mal de comprendre et de prendre en note ce qui avait l’air important selon lui. Pendant ce temps, le photographe ne faisait rien de plus que de boire son café et l’observer. Sa façon d’agir, de s’énerver sur ce qu’il avait l’air de ne pas comprendre, ses expressions étaient claires comme de l’eau de roche. Au fur et à mesure, il se mit à analyser chaque détail de son corps, il ressemblait réellement à un jeune garçon en pleine croissance, surtout pour sa taille. C’était à se demander s’il n’avait pas encore eu de poussée de croissance. Après plusieurs essaies, celui-ci se mettait enfin à abandonner et à avouer ses raisons, jusqu’à demander des explications. Un léger soupir s’échappa de l’Américain. Il lui demanda de se lever et d’installer la chaise à côté de lui pour que tout deux puissent être du même sens, ce qui était bien plus lisible pour eux. Au final, il était vraiment inutile

- Je vois que tu es donc sous-qualifié pour cela. Ils pensaient vraiment qu’un môme comme toi puisse réussir à faire cela, mais on dirait que non. À moins que ce soit simplement, parce que tu es mauvais à l’école. Enfin bref, je ne vais pas te virer pour ça, ils vont me sortir que je dois te former au lexique utilisé dans nos domaines. Tant que je ne te forme pas au minimum, ils vont me passer un savon. Bon voici ce qu’avait écrit Charlène pour moi, nous allons lire ensemble le tout, dès qu’il y a un mot technique ou quelque chose que tu ne comprends pas, demande-moi et je te l’expliquerai.

La lecture des documents en plus des explications à chaque fois avait pris environ deux heures. Pile à temps pour la séance shooting photo. Durant le déplacement jusqu’à la salle qui se trouvait au 18 ème étage, Ethan lui demanda pourquoi voulait-il de l’argent, alors qu’il y avait d’autres boulots moins bien payés, mais suffisamment pour simplement se payer de quoi fumer ou bien sortir. Hélas, une jeune demoiselle attrapa le bras du photographe et s’accrocha à lui. Une jeune rouquine aux cheveux longs. C’était l’un des modèles d’aujourd’hui. Elle était impatiente de travailler auprès de lui en espérant pouvoir s’amuser juste après, dit-elle devant le secrétaire sans aucune gêne, c’était comme si elle ne l’avait pas vu.

Une fois dans la salle, Ethan présenta son larbin à tout le monde. Un à un, il salua tous les mannequins et leurs agents s’ils étaient présents. Chacun était appelé par leur nom respectif, aucune erreur. Il espérait que son esclave faisait de même comme il était écrit dans l’un des documents donnés au tout début. À la fin des présentations, la séance commença. Les mannequins se mirent en place et le flash de l’appareil photo s’enchaîna sans aucun répit. De temps en temps, le jeune homme les conseillait certaines poses et les encourageait, car le mannequinat est un métier difficile. Après plusieurs clics, il s’arrêta et demanda un verre d’eau à Mehdi. C’était simple, il lui suffisait de prendre de l’eau dans la machine qui se trouvait au fond de la salle. Une fois le verre en main, il but le tout coup sec et le rendit à l’esclave. Après cela, il lui dit de bien prendre des notes comme il était écrit sur l’un des documents donnés. Il devait noter les modèles présents, les scènes qu’ils avaient faits, à quel sujet (publicité, mode, magasine…) et qui était le destinataire de ces photographies, pour enfin pendre des prochains rendez-vous auprès des agents présents pour les prochaines séances photos. Tout cela était une gestion que faisait naturellement le photographe, mais comme il avait désormais un petit esclave, il pouvait bien en profiter.

Teika sur Epicode




Dernière édition par Ethan King le Jeu 20 Juil 2017 - 16:09, édité 1 fois
avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Mar 18 Juil 2017 - 22:10

La pièce était silencieuse jusqu’au moment où le patron se met à soupirer… C’est alors que celui-ci me demande de me redresser et de prendre place à côté de lui, tout simplement… Les documents face à nous, je m’étais d’abord attardée sur le patron en lui-même… il dégageait de la prestance et puis, il fallait l’avouer, il n’était pas laid… et plutôt séduisant. Je secoue légèrement la tête, qu’est-ce que je disais là… je n’étais pas une pédale !

« Je vois que tu es donc sous qualifiés pour cela. Ils pensaient vraiment qu’un môme comme toi peut réussir à faire cela, mais on dirait que non. À moins que ce soit simplement parce que tu es mauvais à l’école. Enfin bref, je ne vais pas te virer pour ça, ils vont me sortir que je dois te former au lexique utilisé dans nos domaines. Tant que je ne te forme pas au minimum ils vont me passer un savon. Bon voici ce qu’avait écrit Charlène pour moi, nous allons lire ensemble le tout, dès qu’il y a un mot technique ou quelque chose que tu ne comprends pas, demande-moi et je te l’expliquerai » prononça t-il, bien que je ne compris que la moitié de ses paroles… quoi qu’il en soit, il allait prendre le temps, avec moi.

Nous avions passé deux bonnes heures en ce qui concernait la lecture et l’explication des documents. Deux heures… pile au moment où le boss était censé partir faire un shooting photo. Quoi qu’il en soit, les explications du patron avait été claire et tout d’un coup, je me sentais moins idiote… je m’étais alors permise de lui glisser un léger « Merci boss » au coin de l’oreille.

Durant le déplacement, le boss fût-on peu plus curieux… il commença par me demander pourquoi je voulais de l’argent, beaucoup d’argent… Le problème, c’est que je ne pouvais pas dire la vérité car, je voulais qu’on me voie comme un garçon ici et non comme une fille voulant être un véritable garçon. Heureusement pour moi, je n’eu pas le temps de prononcer un seul mot qu’une rouquine attrapa le bras du boss. La jeune fille était impatiente de travailler avec le boss et surtout elle voulait… s’amuser .! Je n’étais pas bête et j’avais très bien compris de quoi elle voulait parler. Je me mise à sourire, riant discrètement… c’était amusant comme situation.

Une fois dans la salle, je m’étais mise à saluer un peu tout le monde, refaisant une deuxième fois les actions du boss, Juste pour être sûr… finalement, les flashs des photos avaient rapidement commencé. Je regardais le boss, il semblait aimer son métier… J’étais resté auprès de lui, un calepin dans les mains. Réalisant alors un tableau avec – nom, prénom, agent,  genre, destinataire, rendez-vous, etc… - une sorte de listing bien établie pour savoir qui était qui, d’où elles venaient, pour qui elle travaillait, etc.… ça, ce n’était pas compliquée ! Il suffisait d’être à l’écoute.

Le shooting avait duré un bon moment… et de restée debout m’avait donné mal aux pieds. Dans un soupiré, je finalise mon calepin, gommant puis réécrivant certaines choses, venant même à interroger certains agents sur quelques détails qu’ils me manquaient. Finalement, je retourne auprès de mon patron, lui donnant le calepin « Voila Boss, j’ai fais du bon boulot ! » prononçais-je en souriant, lui donnant un nouveau verre d’eau « Qu'est ce que nous sommes censés faire, maintenant ? » demandais-je, on peu plus intéressée par le métier.  



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Jeu 20 Juil 2017 - 5:22

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2
Ce n'est que le début.

Des gouttes de sueur coulaient sur le haut de son front, ses yeux ne quittait pour la moindre au monde l’objectif. Avant chaque flash, aucun clignement, rien. Il était dans de la pure concentration, un métier dont il avait toujours rêvé et qu’il exerçait une fois dans le monde du travail. Pour terminer le tout, il avait souvent droit à une petite gâterie, après le dur labeur. C’était lors de ces moments de concentration, qu’il oubliait totalement le petit nouveau : son secrétaire. Celui-ci arrivait avec un verre d’eau dès la fin du shooting, le sourire aux lèvres. Par mimisme, une risette s’afficha à son tour sur son visage. Il but le liquide rapidement, lui rendit le verre et se concentra sur le fameux calepin. Tout était simplement correct, il manquait simplement une chose, mais ça il pouvait toujours le faire. Sa main se posa sur l’épaule de Mehdi, suivi d’une pression en signe de récompense. Il avait bien fait son travail, du moins à 90 %. Il manquait simplement les 10 % restants. Voilà donc quelque chose dont il pouvait compter sur lui, finalement peut-être que cet été auprès de lui, améliora son efficacité.

Soudainement, la jeune rouquine attrapa le photographe de la main. Pourquoi le cacher, ils savaient tous comment il était depuis le temps, mais faisait toujours comme s’ils ne voyaient rien. Après tout son talent de photographe mettait un fort contre-pied dans la balance, ce qui laissait ce comportement passer, tant que cela ne s’affichait pas dans les médias. Le sourire aux lèvres, l’Américain demanda de prendre rendez-vous avec certains s’ils ont besoin d’autres séances pour des shootings photo. Après cela, il s’éclipsa lorsque celui-ci avait le dos tourné.

[Scène censurée pour rp non-cochon]

Quarante bonnes minutes plus tard, le photographe revint dans la salle du shooting où il ne restait plus que l’agent de la rouquine et son larbin. Il remit rapidement le haut de sa chemise en place. Il s’approcha ensuite du blondinet tout en essuyant la sueur sur son front. Ethan lui fit signe de le suivre et s’adressa rapidement à l’agent de la rousse. Celle-ci était encore dans la loge, épuisée. Sans plus attendre, il fila tranquillement en direction de la salle de pause la moins occupée. Il n’y avait même personne. Une fois, à l’intérieur, il se posa sur le canapé et lâcha un soupir satisfaisant. Il n’aurait pas dû agir ainsi, surtout devant un jeune mineur et un nouveau collègue. Mais il s’en fichait totalement, ce qui comptait pour lui était sa satisfaction, il en avait envie donc il y allait. Hélas, ce genre de pensée s’échappa rapidement et il se concentra sur son esclave.

Généralement, quand il avait pas grand-chose de prévu, il sortait en dehors de l’établissement, mais désormais avec lui, sachant que le môme devait rester auprès de lui, il ne pouvait s’amuser à faire tout ce qu’il pouvait faire avant son arrivée. Il était obligé de se restreindre, cela l’agaçait un peu. Mais en réfléchissant bien, le petit avait pour mission de l’assister et l’aider dans son organisation. Puisqu’il avait lu le document « Fonctionnement d’Ethan, il devait sûrement savoir qu’il n’avait pas d’heure de travail tant que tout était accompli. Les yeux dans les yeux, il lui adressa de nouveau la parole.

- Tu as fait du bon travail, tu ajouteras les rendez-vous dans mon agenda, je les prendrais en compte. Repose-toi un peu, il faudra qu’on retourne dans la paperasse de tout à l’heure. Il y a une autre pile qui t’attend dans mon bureau. Il suffira de les ranger par ordre alphabétique dans l’étagère administrative. Après cela, on pourra parler davantage sur n’importe quoi si tu le souhaites. La journée n’est pas terminée, mais il sera bientôt l’heure de déjeuner.

Ne sachant quoi lui donner à boire, il lui offrit un jus d’orange. Après cinq minutes de pause, il se dirigea de nouveau dans son bureau. Une fois, à l’intérieur, il s’installa sur son fauteuil et s’occupa rapidement de la paperasse que lui avait donné Charlène. Ce n’était que des informations importantes et des documents à signer, en quelques minutes, il eut le temps de finir le tout. Avec un petit sourire, il avait tendance à observer la façon d’agir du petit et surtout, il se demandait toujours pourquoi il voulait autant d’argent et surtout quel genre de question allait-il lui poser.

Teika sur Epicode




Dernière édition par Ethan King le Jeu 20 Juil 2017 - 16:07, édité 1 fois
avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Jeu 20 Juil 2017 - 9:32

Comme je m’en doutais, la rousse avait capturé le boss avec excitation… dans un soupire, je me mets à regarder autour de moi, depuis combien de temps n’avais-je pas eu de relation sexuelle ? 1… 2… 3… mois, il fallait dire aussi que je couchais qu’avec un certain groupe d’amies, en fait… je couchais qu’avec celles qui connaissaient la vérité sur moi… Pendant les 40 minutes où le Boss avait participé à sa partie de jambe en l’air, je m’étais posé sur une chaise, parlant aux dernières filles qui elles aussi semblaient amusées par ma petite taille, j’étais "mignon" qu’elles disaient…

Finalement, mon regard fût attiré par l’arrivée du Boss qui reboutonnait le haut de sa chemise. La sueur coulait le long de ses tempes et j’étais sûr que d’assez près, j’aurais pu sentir l’odeur du sexe sur lui. En souriant, je me mise à le suivre jusqu’à la salle de pause où il déposa son derrière sur le canapé avec épuisement, ça fatiguait le sport de chambre, pas vrai mon pote ?

« Tu as fait du bon travail, tu ajouteras les rendez-vous dans mon agenda, je les prendrais en compte. Repose-toi un peu, il faudra qu’on retourne dans la paperasse de tout à l’heure. Il y a une autre pile qui t’attend dans mon bureau. Il suffira de les ranger par ordre alphabétique dans l’étagère administrative. Après cela on pourra parler davantage sur n’importe quoi si tu le souhaite. La journée n’est pas terminée, mais il sera bientôt l’heure de déjeuner. »  Dit-il en me proposant un verre de jus de fruit. J’hoche la tête à ses paroles, cela me semblait claire… Je bois quelque gorgée du jus de fruit avant de faire un signe du pouce en direction des toilettes.

Dans un soupire de soulagement, j’ouvre ma braguette en sortant la "chose" où plus précisément l’urinoir féminin bien réaliste qui me permettait de pisser et de… on se serait passé du mot. Il était quand même imposant, c’est pour cela qu’une fois en sous vêtement, certaine personne avait tendance à penser que j’avais un… gros engin. Quoi qu’il en soit, une fois avoir vidé ma vessie, je m’étais mise au balcon de la salle de pause pour fumer une cigarette, je me s’entais revivre tout d’un coup…

C’est 5min plus tard que le Boss retourna dans son bureau. Comme la chaise était toujours à côté du Boss, je m’étais mise là, attrapant l’agenda de l’homme pour y entrer les quelques rendez-vous que j’avais pris en compte. Après cela, je pris entre mes mains la paperasse à ranger par ordre alphabétique, ce n’étais pas compliqué à faire mais très chiant… pour la peine, j’étais resté assise à ma place.

« Elle était… » Je tourne mon regard vers le boss, ayant souvent tendance à traiter tout le monde comme mes gros potos « Elle était comment la rouquine ? douée ou... à chier ? » Prononçais-je en souriant narquoisement avant de continuer dans mes questionnements, le silence… je n’aimais pas ça « Vous avez quel âge boss ?  » Demandais-je, concentrée sur mon travail.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Jeu 20 Juil 2017 - 16:02

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2
Un début de Curiosité.

Pendant que l’esclave terminait avec feignantise son travail, le photographe jeta un œil à l’agenda et mémorisa donc les changements. Après cela, il le reposa rapidement sur la table, fit quelques manipulations pour modifier le tout sur son téléphone portable. Il enchaîna par la suite le rangement sur son bureau, pour que tout soit nickel avant que monsieur ne déjeune. Pendant ce temps, le petit blond commença à poser quelques questions. Il en avait conclu qu’il avait terminé son travail. Afin que celui-ci comprenne que même s’il était jeune, il fallait tout de même qu’il y ait le côté professionnel dans leur relation. Malgré tout, Ethan était lui-même, il se comportait toujours d’une façon professionnelle, mais dans le fond, il allait coucher à gauche et à droite avec des collègues et des clients, donc en parler ne le dérangeait point, tant que cela ne sortait pas en dehors du cercle. Il ne fallait pas qu’il ne gâche sa belle notoriété de photographe talentueux dans son domaine. Il ne faisait donc pas de l’art, mais il savait ce qu’il fallait faire pour vendre et donner l’envie. Après une légère inspiration, il se décida enfin de répondre au petit.

- Heureusement, que c’est moi, si c’était quelqu’un d’autres, ils trouveraient ces questions déplacées, bref tant que nous sommes tous les deux cela ne me dérange pas. J’ai 21 ans et j’aime bien que le travail soit aussi bien fait visuellement si tu vois ce que je veux dire. Dit-il accompagné d’un clin d’œil. Sinon ce n’est pas la première fois, donc coup après coup elle s’est expérimentée, donc ça reste pas mal si tu veux savoir.

Il prit rapidement son téléphone et appela rapidement Charlène pour lui dire de passer dans la journée prendre les documents signés sur son bureau. Sans plus attendre, il reprit la conversation.

- Par contre, je sais bien que tu as seize ans. Je vois bien que tu comprends rapidement certaines choses, ce que tu m’avais demandé confirme mes doutes. Tout ce que tu sais sur moi et l’entreprise est professionnel donc je ne veux pas que tu ailles dire un peu partout que je fais des choses avec certaines personnes même durant mes heures de travail, cela gâcherait fortement ma réputation comprends tu ?

Le photographe se leva par la suite et lui montra l’heure à l’aide de son téléphone. Il était tant de manger. Il sortit donc des tickets restaurant qui comportaient de jolies montant et les rangea dans une poche intérieure de sa veste. Il lui expliqua rapidement que comme c’était sa secrétaire et que s’il mangeait avec lui, il les utiliserait, car l’entreprise en fournit pour lui et le petit nouveau. Par contre, il n’avait précisé que le montant des tickets restaurant du môme était plus faible dû aux différents métiers et surtout responsabilité. Il se leva donc et attendit que le blond fasse de même et lui avoua par la suite qu’il pouvait choisir l’endroit où ils allaient manger. Ils avaient encore une heure et demie, la prochaine séance commençait à quatorze heures. Après cela, pour le pousser afin d’indiquer de se déplacer plus rapidement, il l’attrapa par la hanche. Durant quelques instants sa main se balada et il l’observa d’un air intrigué. Il le relâcha immédiatement et s’approcha de son visage. La main sur son menton, il le leva de force avant de lâcher un soupir.

- Je ne pensais pas qu’il était possible d’avoir un corps autant en manque de maturité à cet âge-là, ta pomme d’Adam est même absente, limite, tu as le cou d’une jeune adolescente. Il finit par sourire. Puis tu es encore petit…

Il recula d’un pas et observa les réactions du jeune garçon. Il avait eu soudainement des doutes, il avait beau le regardé, il le voyait comme un homme, mais certaines choses démontraient le contraire. Curieux, il aimerait en savoir davantage.

Teika sur Epicode




Dernière édition par Ethan King le Sam 22 Juil 2017 - 17:48, édité 2 fois
avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Jeu 20 Juil 2017 - 16:54

Alors que je continuais de classer les dossiers par ordre alphabétique, la voix du Boss m’interpella « Heureusement, que c’est moi, si c’était quelqu’un d’autres, ils trouveraient ces questions déplacées, bref tant que nous sommes tous les deux cela ne me dérange pas. J’ai 21 ans et j’aime bien que le travail soit aussi bien fait visuellement si tu vois ce que je veux dire » Dit-il accompagner d’un clin d’œil « Sinon ce n’est pas la première fois, donc coup après coup elle s’est expérimentée, donc ça reste pas mal si tu veux » Je hoche la tête en souriant à mon tour, continuant mon travail le temps qu’il passe un coup de téléphone à Charlène pour lui parler de paperasse « Par contre, je sais bien que tu as seize ans. Je vois bien que tu comprends rapidement certaines choses, ce que tu m’avais demandé confirme mes doutes. Tout ce que tu sais sur moi et l’entreprise est professionnel donc je ne veux pas que tu ailles dire un peu partout que je fais des choses avec certaines personnes même durant mes heures de travail, cela gâcherait fortement ma réputation comprends tu ? » Je me mise à sourire, rassurant alors le Boss à se sujet, ce qui était au bureau y resterait…

Quoi qu’il en soit, je m’étais tus jusqu’à terminer mon petit travail qui n’avait pas pris beaucoup de temps finalement mais la fatigue commençais à se faire ressentir et je n’aimais pas ça… j’avais envie de dormir dans mon lit avec Pocky.

Mais après dormir, ce qui était le plus important était de… manger ! Cela tombait à pique car il était l’heure. Le boss m’avait rapidement expliqué que l’entreprise me payerai mes repas avec des tickets, c’était plutôt cool… cela m’arrangeais fortement car je n’avais pas à rentrer chez moi pour manger ce midi, il fallait cependant que je prévienne ma mère. Suite a cela, le boss m’annonça que je pouvais choisir l’endroits où prendre mon repas…

C’est alors que je réfléchissais qu’il m’attrapa par la hanche. Je me mis subitement à rougir face à ça, me dégageas de lui, comme lui s’était aussitôt dégagé de moi, et merde… Je n’avais pas eu le temps de réagirai que son pouce et son index avaient tout deux attraper mon menton. Mon regard dans celui du Boss, je ne pouvais m’empêcher de rougir face à cette situation plutôt… gênante.

« Je ne pensais pas qu’il était possible d’avoir un corps autant en manque de maturité à cet âge-là, ta pomme d’Adam est même absente, limite, tu as le cou d’une jeune adolescente. Il finit par sourire. Puis tu es encore petit… » Dit-il alors que je me mise à repousser sa main, la colère me montant à la tête un peu trop rapidement… Qu’est ce que j’allais répondre à ça… moi qui voulais être un garçon comme les autres, il fallait toujours qu’un connard interviennent…

Je soupire, en détournant le regard « J’ai des soucis de croissance, je prends des médicaments justement ! … et si ça vous pose un problème, sachez que j’en ai rien à foutre de ce que pensent les autres » J’hésite un instant, puis fais un geste que je n’aurais sans doute jamais dû faire… J’attrape la main du Boss dans la mienne puis l’apporte à mon entre jambes à peine 2 secondes avant de la repousser « Elle est assez grosse pour vous prouvez que je ne suis pas une… fillette ? Patron ! » Après mes paroles, je prends ma veste et ne dis plus aucun mot, descendant dans la rue avec lui encore un peu énervé sur le coup.

Finalement, je me décide à rentrer dans un Mcdonald, prenant le menu le moins cher avant de m’installer à un endroit pas trop agité, il y avait beaucoup de monde le midi ici… « Pardon de mon comportement… je n’aime pas qu’on dise de moi que je suis petit, efféminée… et tout le reste » prononçais-je en soupirant, sortant mes médicaments en réalité pour me donner des testostérones tout en attendant ma commande.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Ven 21 Juil 2017 - 9:46

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2
Une goutte de spouçons.

Ses réactions étaient un peu amusantes et exagérées, c’était comme s’il cachait quelque chose. Cela ne commençait pas de simples rougissements à des explications sur son physique. Il avait des problèmes de croissances, cela ne gênait point son chef, au contraire, d’un côté cela le satisfaisait. Au moindre souci, il serait sans doute plus puissant que lui et surtout, il ne lui volerait aucune de ses conquêtes, ce qui était fort pratique. Partager ne le gênait pas certes, mais malgré le fait qu’il soit bien monté, il y avait toujours une personne mieux que soi et ce fut le cas pour ce jeune garçon. Afin de prouver qu’il était réellement un homme, il attrapa la main du jeune homme afin de la placer là où il y avait de plus simple pour prouver son sexe. C’était à ce moment-là qu’il était vraiment rassuré qu’il ressemble encore à un môme. Le blondinet portait un sacré paquet, même du toucher cela avait l’air bien plus grand que le sien. Dieu lui avait fait don d’une chose énorme afin de compenser le reste de son corps sans doute, mais à ce point-là une fois en marche, ce serait une douleur, autant pour les femmes ou les hommes. Bref, le doute qu’il avait sur lui disparut, mais un léger soupçon restait au fond de lui. L’Américain n’était pas dupe, il savait qu’aujourd’hui des milliers de gadgets se faisaient, de plus celui-ci travaillait dans le domaine de la pornographie donc des accessoires, il en avait touché, vu et filmé. Donc c’était soit un cadeau de compensation fait par son corps, soit un bel objet qui permettait de trahir son sexe. Afin de lever toutes soupçons, il allait devoir demander sa carte d’identité.

Bref, Mehdi souhait de déjeuner à McDonald. Le photographe était loin de manger du fastfood, la prochaine fois, ce sera lui qui choisirait le restaurant. Mais il lui avait dit de choisir, il devait tenir parole. Sans plus attendre, ils se dirigèrent dans le Mcdonald le plus proche et commandèrent aussitôt. Une fois à table, l’enfant s’excusa pour son attitude. Au moins, il l’admettait, c’était fort déplacé et immature de sa part, mais instinctivement le côté pervers d’Ethan répondit aussitôt, il ne pouvait se retenir.

- Je peux tout à fait comprendre que tu complexes dessus, chacun à ses problèmes et ses défauts, personnellement à part le fait que tu as l’air en manque de croissance pour un jeune garçon, je ne vois où est le problème.

Il finit par sourire, il se leva et approcha ses lèvres de son oreille.

- Puis tu sais, je me fiche que tu sois une fille ou un garçon. Je prends les deux au lit, l’un moins souvent que l’autre certes, mais ça arrive.

Il finit par rire et lui ébouriffa sa chevelure blonde.

- Mais j’évite les mineurs malgré leur majorité sexuelle, je ne veux pas avoir de problèmes.

Après cela, sa commande arriva. Il avait bien vu qu’il avait tranquillement pris ses cachets avant qu’il ne le taquine. Le repas fut tranquille et silencieux, il savourait si l’on peut dire le délicieux plat qu’il avait reçu, des potatoes et des nuggets. Une fois sorti et payé, le jeune homme se dirigea immédiatement en direction de l’entreprise. Silencieux pendant un bon moment, il s’exclama enfin après sa longue réflexion.

- Cette après-midi, deux heures de shooting photo, ensuite de la paperasse et on aura terminé la journée. Oh tu dois aussi me donner ta carte d’identité je dois absolument la scanner afin de compléter son dossier.

C’était l’une de ses seules chances de vérifier si oui ou non, c’était un homme. Le photographe en avait touché des corps et il connaissait bien le corps féminin. Les yeux dans les yeux, il attendit sa réponse sans se montrer menaçant. Il gardait son aura habituelle malgré la forte envie de découvrir son larbin.

Teika sur Epicode


avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Ven 21 Juil 2017 - 10:18

« Je peux tout à fait comprendre que tu complexes dessus, chacun à ses problèmes et ses défauts, personnellement à part le fait que tu as l’air en manque de croissance pour un jeune garçon, je ne vois où est le problème… » Je soupire de soulagement, pourquoi fallait-il toujours que je sois aussi agressive sur ce qui concernait ma taille ou bien mon sexe…

Le monde était fait de différentes choses, de différentes personnes, si nous étions tous pareils, ça ne serait pas drôle… Le boss se mis à sourire et se leva délicatement avant d’approcher ses lèvres à mon oreille, son souffle me faisant un instant frissonner de gêne « Puis tu sais, je me fiche que tu sois une fille ou un garçon. Je prends les deux au lit, l’un moins souvent que l’autre certes, mais ça arrive » Je déglutis, qu’est-ce que cela voulait dire… je me mords la lèvre inférieur, mon esprit me jouant alors des tours. Non, j’avais 16 ans, il n’allait rien me faire… et puis la loi punissait les pédophiles

« Mais j’évite les mineurs malgré leur majorité sexuelle, je ne veux pas avoir de problèmes » C’est en riant et ébouriffant mes cheveux que je pue soupirer de soulagement une nouvelle fois, il n’était pas pédophile… encore heureux ! Quoi que ses paroles laissait à désirer… que je sois une fille où un garçon, il m’aurait bien… baisée.

Ce n'est finalement que quelques minutes plus tard que les plateaux arrivés, avec désiré, je me jette sur la nourriture et commence à manger comme un porc, de la sauce aux coins des lèvres comme sur les mains, heureusement les serviettes existaient… ce qui était sûr, c’est que le boss avait sans doute compris de moi que j’étais… une grosse bouffe ? oui, on pouvait dire ça comme ça, je mangeais n’importe comment. C'est après un rot que je tapote sur mon ventre en annonçant avoir bien mangé…

Une fois sorties du Macdo, nous nous dirigeâmes en direction de l’entreprise « Cette après-midi, deux heures de shooting photo, ensuite de la paperasse et on aura terminé la journée. Oh tu dois aussi me donner ta carte d’identité je dois absolument la scanner afin de compléter ton dossier » Dit-il alors que j’étais en train de m’étirer les bras. Mon cœur manque alors un battement… QUOI ?! ma carte d’identité… là où était inscrit mon véritable prénom et surtout… mon sexe de naissance, non, non, non… « Euh… » Prononçais-je en plongeant mes mains dans mes poches, essayant de garder une expression de visage neutre.

« En fait… je n’ai pas de carte d’identité en ce moment… je l’ai perdu à l’école du coup, il faut que ma mère passe à la mairie pour la faire refaire… voilà… c’est grave ? » prononçais-je en souriant légèrement, me frottant l’arrière de la tête, pour un plan… il était plutôt génial mais en réalité ma carte d’identité était dans mon porte-monnaie, mon porte-monnaie étant dans ma sacoche en ce moment autour de moi.

« Euh, boss... ça fait quoi de coucher avec un autre garçon... ça fait pas... bizarre ? Enfin, je suis pas gay, hein... je me demande juste » demandais-je pour changer de sujet.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Ven 21 Juil 2017 - 10:42

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2
Instistance

Il s’avérait que le jeune garçon n’avait pas sa carte d’identité. Il est bien scolarisé, il a donc une carte étudiante ou un truc du genre et puis aujourd’hui la carte vitale se faisait avec une photographie ou bien, il y avait l’acte de naissance. Tel que le passeport, il y avait plusieurs papiers possibles de trouver afin de retrouver l’identité d’une personne, puis ils avaient le temps, s’il le fallait, ils peuvent toujours faire un léger détour chez lui après le shooting. Ethan n’était pas à une ou deux heures près lorsqu’il n’avait aucun rendez-vous. Il pensait filer discrètement ? Et bien, c’était louper, il souhaite savoir la vérité, déterminé comme il était, il le saura aussitôt. De toute façon, s’il tournait trop longtemps autour du pot, il suffirait de se servir dans son porte-monnaie. Hélas, avant qu’il puisse s’exclamer, le blondinet changea rapidement le sujet en se questionnant sur les relations entre hommes. Le sourire aux lèvres, il s’approche petit à petit du môme afin de prendre un air imposant.

- Il y a toujours un dominant et un dominé à l’intérieur. Il est possible de changer, mais généralement ça se fait naturellement. Si tu es tranquille, c’est comme une fille, plus elle sera calme et excitée, plus ça rentrera. C’est un peu de même avec les hommes, mais il ne faut pas oublier de lubrifier. Généralement ça se passe bien, c’est un peu comme avec n’importe qui, tant que tous deux ont l’envie et partage une complicité lors du rapport, tout se passe bien. Mais je peux comprendre qu’au début, c’est difficile.

Il s’avança de plus en plus afin de le plaquer gentiment contre un mur.

- Parfois ça se joue aussi sur la corpulence, donc par exemple en ce moment même je suis le dominant et toi celui qui va prendre plaisir gentiment par ton rectum.

Il recula par la suite afin de laisser le petit respirer. Ses doigts sur son menton, il l’observe droit dans les yeux avec un regard perçant. Après quelques secondes de silence, il le relâcha et reprit rapidement.

- Pour ta carte d’identité, ce n’est pas un souci… Il suffit de prendre ta carte vitale, un passeport, une carte étudiante ou lycéen, ou bien ton acte de naissance. Mais bon il serait sans doute préférable de vérifier si tu l’as ou non, ça serait bête de devoir faire un détour chez toi.

Il reprit directement sa marche en directement de l’entreprise calmement. Finalement, le temps était limite pour passer avant la séance de quatorze heures, mais juste après, une balade ne lui ferait aucun mal.

Teika sur Epicode




Dernière édition par Ethan King le Ven 21 Juil 2017 - 15:34, édité 1 fois
avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Ven 21 Juil 2017 - 12:23

J’étais hétéro mais, rien ne m’empêchais d’être on peu plus curieuse sur le sujet. Le sexe… s’était quelques choses que tout le monde faisait, que dont tout le monde parlait, pour moi, ce n’était pas un sujet tabou… J’avais de nombreux amis qui me racontaient leurs exploies sexuelle comme je racontais les miens, il fallait dire que j’avais couché avec plus de 5 filles différentes, toutes des amies.

« Il y a toujours un dominant et un dominé à l’intérieur. Il est possible de changer, mais généralement ça se fait naturellement. Si tu es tranquille, c’est comme une fille, plus elle sera calme et excitée, plus ça rentrera. C’est un peu de même avec les hommes, mais il ne faut pas oublier de lubrifier. Généralement ça se passe bien, c’est un peu comme avec n’importe qui, tant que tous deux ont envieet partage une complicité lors du rapport, tout se passe bien. Mais je peux comprendre qu’au début, c’est difficile » expliqua t-il avant de me plaquer contre un mur « Parfois ça se joue aussi sur la corpulence, donc par exemple en ce moment même je suis le dominant et toi celui qui vas prendre plaisir gentiment par ton rectum » Je reviens rouge pivoine, apportant comme une "super protection" mes mains à mes fesses, je n'avais aucunement envie qu'on touche à mon trou du cul...

Je relève la tête vers le pervers, celui-ci ayant toujours son pouce et son index sur mon menton, ses yeux transperçant les miens… oui, je connaissais ce regard… ce n’était pas la première fois pour moi, ils voulaient tous savoir… C’est après quelques minutes de silence qu’il décida enfin de me relâcher « Pour ta carte d’identité, ce n’est pas un souci… Il suffit de prendre ta carte vitale, un passeport, une carte étudiante ou lycéen, ou bien ton acte de naissance. Mais bon il serait sans doute préférable de vérifier si tu l’as ou non, ça serait bête de devoir faire un détour chez toi » Il était obstiné… ce n’était pas qu’une histoire de dossier, c’était de la curiosité… il avait remarqué ces petits détails qui trompaient mon aspect masculin… et je n’avais pas encore l’âge pour demander un changement de prénom comme de sexe sur mon état civil, l’homme à côté de moi m’avait piégé comme un vulgaire souris.

Je soupire, ne voulant tout de même pas avouer la vérité, je prononce, aussi obstinée que le boss lui-même « Oui ! C’est vrai que j’ai ma carte d’étudiant, bien joué Boss ! » Prononçais-je avec un large sourire, relachant mes fesses, de toute manière… il n’allait rien me faire, il l’avait dit lui-même, il ne voulait pas avoir de problème.

Sur le chemin jusqu’à l’entreprise, j’avais plongé ma main dans ma sacoche pour en prendre une cigarette, bien évidament je n’en avais pas proposé au Boss, ça coutait bien trop cher pour en donner aussi facilement. C’est en arrivant devant l’entreprise, que je mis mon mégot à la poubelle pour finalement monter jusqu’à l’étage avec le boss « Je vais rapidement au toilette et j’arrive » prononçais-je avant de partir en direction des toilettes "Homme ", faisant tout de même attention à ne pas trop sortir l’engin au cas où le Boss se ramènerais… mon urinoir avait beau être très réaliste, on pouvait très bien voir de "près " qu’il était un faux pénis.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Ven 21 Juil 2017 - 16:45

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2
Découverte.

Sa réaction était non calculée par le manipulateur. Celui-ci approuva qu’elle en avait une. Cela était parfait, il allait pouvoir la récupérer une fois dans l’établissement. Après tout, il venait d’approuver, donc pourquoi le cacher. Sur la route, celui-ci fuma tranquillement. Compréhensif, il savait bien qu’il ne roulait pas sur l’or donc le charrier sur cette petite impolitesse ne le dérangea point. Surtout que ce ne serait seulement pour l’embêter, car Ethan ne fumait pas, peut-être une chicha ou deux lors des soirées, mais généralement le tout se finit en aphrodisiaque et autres produits procurant une augmentation de la libido chez certaines personnes. Il n'en avait pas besoin certes, mais lors des soirées comme celle-ci certains et certaines avaient besoin de cela pour se lancer, ce qui lui donnait des souvenirs mémorables.

Une fois dans le bâtiment, à l’étage où était prévue la prochaine séance photo, le blondinet s’éclipsa pour aller un coup aux toilettes. Tout bien réfléchit, il se dit qu’il devrait y aller à son tour afin d’atténuer sa vessie. Sans plus attendre, il se dirigea à l’intérieur.

Un léger sifflement se fit retentir dans toute la pièce. Comme tout homme qui se respecte, l’Américain laissa un écart d’un urinoir entre lui et sa cible. Pendant que celui-ci urinait tranquillement, il se mit à le distraire afin d’utiliser son pouvoir pour récupérer ce qu’il y avait dans la sacoche.

- Nous avons encore un quart d’heure, tu as même le temps de faire plus que vider ta vessie.

Durant ces mots, l’air se compressa autour de la sacoche afin de l’ouvrir. Par la suite, le sourire aux lèvres, il rangea son engin et l’observa du coin de l’œil pendant que celui-ci se lavait les mains. Il savait qu’il n’oserait trop bouger afin d’éviter de faire un mauvais mouvement qui le dévoilerait, même s’il l’avait rangée, la pression devait être sans encombre. Il ne savait ce qu’il préparait, mais il était sûr d’une chose, la sacoche était ouverte. De force, un violent coup de vent ou plutôt l’ai compressé, força la sacoche à se retourner comme si une main le faisait vraiment. Laissant ainsi le portefeuille s’échapper et tomber sur le sol. Ayant déjà anticipé les actions, Ethan se retrouva face à l’objet et le ramassa.

- Hé bien, ton sac est sans doute abîmé. Si ça ne te dérange pas je vais prendre la carte étudiante, tu as bien dit que tu l’avais donc il est à l’intérieur non ?

Sans plus attendre, il ouvrit le portefeuille en reculant afin de garder ses distances. Ses yeux s’écarquillèrent à la vu d’une carte d’identité. Sans se douter de quoi que ce soit, il l’attrapa entre ses doigts et lu tranquillement avant de lire ce qui était écrit. Meredith Harding, et non Mehdi, le sourire sur son visage, il la rangea comme si de rien était et le lui rendit. Comme si tout était normal.

- J’écrierai une bêtise comme quoi j’ai vu tes papiers et que tout est correcte. Lave-toi vite les mains, il faut qu’on salue tout le monde avant de commencer.

Les mains dans les poches, il sortit naturellement des toilettes et s’adossa tranquillement contre le mur. Une partie de sa jambe était placée devant la porte avant de faire trébucher son larbin au cas où celui-ci essayait de s’enfuir. Pendant ces secondes ou minutes d’attente, il se demanda pourquoi faisait-elle tout pour ressembler à un garçon et surtout pourquoi avoir le besoin d’une belle somme d’argent. De toute façon tout un été n’était pas suffisant pour pouvoir se faire une quelconque opération donc pourquoi. Son visage se crispa donc légèrement face à cette réflexion qui lui chauffa le cerveau. Il ne la comprenait pas, elle était encore mineure et elle risquait sans doute d’aller dans la mauvaise direction. Il se décida donc d’essayer d’en apprendre plus afin de l’aider. Bien sûr, le photographe était égoïste, il espérait que par la suite, il pourrait s’amuser avec elle. Après tout, il la conserve en tant que secrétaire donc la blondinette devait bien le distraire.

Teika sur Epicode


avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Ven 21 Juil 2017 - 18:28

La bistouquette à l’air, soupirant d’aise suite au vidage de ma très chère vessie. Je remarque la présence du Boss mais n'y fait pas très attention, d'où il était, il était impossible pour lui de voir en détail mon faux pénis « Nous avons encore un quart d’heure, tu as même le temps de faire plus que vider ta vessie. » Je hoche simplement la tête aux quelques paroles du patron, ressentant tout d'un coup un courant d'air frais... sans doute une fenêtre ouverte.

C’est au moment où j’étais en train de ranger l’engin et de refermer ma braguette que quelque chose tomba au sol « Hé bien, ton sac est sans doute abîmé. Si ça ne te dérange pas je vais prendre la carte étudiante, tu as bien dit que tu l’avais donc il est à l’intérieur non ? » Je me retourne brusquement quand je vois finalement ma porte monnais... non, ma carte d'identité dans les mains du patron, à cet instant... je deviens aussi blanche qu'un cachet d'aspirine. Les dents serrées, je récupère alors mon porte-monnaie, ne prononçant aucun mot… et voilà, j’avais été démasquée par cette enculer… ce pervers !

« J’écrierai une bêtise comme quoi j’ai vu tes papiers et que tout est correct. Lave-toi vite les mains, il faut qu’on salue tout le monde avant de commencer. » Je hausse un sourcil, restant planté aux mêmes endroits un bon moment avant de me décider à me laver les mains. En relevant le visage, je regarde mon reflet dans la glace, les larmes me montant aux yeux mais, je me retiens… je n’étais pas une fillette. Je frotte mon visage, sortant sans plus attendre des toilettes, regardant avec colère la jambe du Boss « Tu comptes faire quoi avec ta jambe ? Me faire tomber par terre… c-… » je me retiens de l’insulter, serrant plutôt mes poings en me mordant la joue.

Je soupire longuement, essayant de reprendre mon calme. Je dépose alors brusquement mon index contre le torse du Boss « Je suis née hermaphrodite, c'est-à-dire avec les DEUX sexes et mes parents on choisit le sexe féminin, alors qu’il y ai un nom féminin sur cette carte ou bien l’indication du mon sexe voulu par mes parents, rien à foutre, je ne suis PAS, et je ne serais JAMAIS une fille, on s'est bien compris ? Boss ! » Prononçais-je assez sèchement, donnant encore un coup d’index contre son torse avant de boudiner, croisant les bras contre ma poitrine.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Ven 21 Juil 2017 - 20:06

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2
Tenir bon ou en terminer ?

Elle était enfin sortie, lui qui s’inquiétait pour ce môme, elle avait l’air d’aller bien, très bien même. À peine sortie qu’elle s’exclama sur la jambe que le photographe avait laissé pour piège au cas où elle s’enfuirait. Dans le calme, il se laissa se faire crier dessus voire même au point de se faire presque insulter. Tout en restant très professionnel, il garda son calme et l’observa sans dire un seul mot. L’énervée avait l’air de vouloir tout avouer, donc il fallait simplement attendre qu’elle se relax. Une fois calmée, elle lui raconta son problème. Ethan répondit d’un simple hochement de tête au début. Il essayait de visualiser le tout dans sa tête, mais il s’avérait qu’il était compliqué de se mettre à sa place. Jamais il n'eut l’envie de devenir un homme, car c’était déjà le cas. Devenir une femme était un petit fantasme masculin, où on se demandait toujours comment les femmes ressentaient les sensations lors d’un coït. Mais la situation de Meredith était très différente de ce qu’on pouvait imaginer. Il était vrai que c’était aux parents de choisir sur le sort de l’enfant, ce qui était bien dommage, si elle pouvait choisir d’elle-même serait bien plus intéressant, mais il était désormais trop tard.

La voyant boudiner après un coup d’index contre lui en guise de menace, le photographe ne put s’empêcher de poser une main sur son épaule. Cherchant du regard une personne qui pouvait être présente, le couloir toujours sans vie, il en profita pour la serrer contre lui comme un enfant. Il ne pouvait la regarder, c’était comme si cela le dérangeait autant qu’elle. Il n’avait pas l’impression de faire face à une personne mature, seulement à un gosse. Après de rapides minutes, ainsi, il la relâcha et s’exclama enfin.

- Je trouve ça dommage que la loi oblige cela. C’est ton corps, c’est à toi de décider qui tu souhaites devenir une fois que tu aies vécu comme une fille et un garçon. Mais, tu devrais peut-être découvrir l’amour ou plutôt le sexe des deux façons. Je sais que tu es obstiné, mais tu as pu conserver une partie du cadeau que l’on t’a offert, donc essais le.

Après ces mots, il l’attrapa par la hanche et l’obligea à s’avancer à ses côtés. Toujours dans sa prestance, ses yeux envers elle n’avaient pas changé, un gosse restait un gosse. Fille ou garçon, il acceptait, mais tant que la petite n’était pas assez mature, il était hors de question de la toucher. Une fois devant la salle des séances photos, il la relâcha enfin et lui avoua.

- Meredith ou Mehdi, je m’en fiche. Je souhaite simplement que tu travailles correctement, tout en restant motivé et que tu me satisfais.

Sans plus attendre, il s’enfonça à l’intérieur. Immédiatement, le travail reprit sans relâche. Après cette longue séance, il attendit que la salle se vide en discutant tranquillement avec une des mannequins présentes cette après-midi. Voulant conserver le temps restant avec son larbin, il proposa à la brune de se revoir ce soir-là chez lui pour prendre leur pied. Après acceptation de cette dernière, il la laissa s’enfuir et s’approcha de l’enfant avant de lâcher un long soupir.

- Que souhaites-tu faire ? T’arrêter ici, ou bien continuer à vouloir travailler auprès de moi, malgré ma perversité et mon ego.

Ses yeux devenaient de plus en plus tendres. Il ne la voyait toujours pas comme une femme, mais bon, il faisait travailler un mineur, si celui-ci ne pouvait supporter cette journée, il allait devoir partir.

Teika sur Epicode


avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Sam 22 Juil 2017 - 8:46

J’étais à la fois en colère et vexée… cependant, la main d'Ethan déposé sur mon épaule me poussa à le regarder dans les yeux. Le photographe regarde autour de lui avant de me serrer soudainement dans ses bras… un câlin. Je reste ainsi contre lui un moment, retenant mes larmes… finalement, il n’était peut-être pas aussi connard que ça… il était juste curieux comme tant d’autres…

Après quelques minutes, il se décide à me lâcher et prononce « Je trouve ça dommage que la loi oblige cela. C’est ton corps, c’est à toi de décider qui tu souhaites devenir une fois que tu aies vécu comme une fille et un garçon. Mais, tu devrais peut-être découvrir l’amour ou plutôt le sexe des deux façons. Je sais que tu es obstiné, mais tu as pu conserver une partie du cadeau que l’on t’a offert, donc essais le. » Je hausse les épaules, de toute façon, qui était-il pour s’intéresser à ma vie sexuelle ? Qui lui disait que je m’étais jamais faite doigter ou même lécher l’entre cuisse… de toute façon, il n’avait pas besoin de connaitre ma vie intime.

Le boss me prend une nouvelle fois par la hanche, marchant jusqu’à la salle de séance photo « Meredith ou Mehdi, je m’en fiche. Je souhaite simplement que tu travailles correctement, tout en restant motivé et que tu me satisfais. » Je hoche simplement la tête puis ne peut m’empêcher de dire « Mehdi… pas Meredith… » En rougissant faiblement.

C’est alors que recommença une après-midi acharnée de travail. J’avais assisté le photographe, en lui donnant des verres d’eau, en essuyant la sueur sur son front. J’avais bien évidemment récupère mon calepin pour noter la même chose que le matin même… Le temps passe alors rapidement, les gens présents commencent à quitter la pièce et je me retrouve rapidement seul en compagnie du patron.

« Que souhaites-tu faire ? T’arrêter ici, ou bien continuer à vouloir travailler auprès de moi, malgré ma perversité et mon ego » demanda-t-il; je m’approche alors de lui, m’assurant d’être seule dans la pièce avant d’enrouler mes bras autour de lui en boudinant légèrement, comme une enfant « Dans le fond… vous êtes gentils… juste un peu trop curieux… et puis tout les garçons sont pervers...  j’aimerais continuer si vous me permettez et si vous acceptez que je reste Mehdi et seulement Mehdi…  » prononçais-je avant de le lâcher et souriant légèrement.



Moi c'est en #6699ff que je parle !


Dernière édition par Meredith Harding le Sam 22 Juil 2017 - 19:26, édité 1 fois
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Sam 22 Juil 2017 - 17:44

Ethan King

icon du perso 1

Meredith Harding

icon du perso 2
La fin du début d'une petite aventure.

L’Américain ne s’attendait pas à cela. Le môme venait de le prendre dans ses bras et voilà qu’il le complimenta en répondant à sa question. Toute cette scène pour simplement dire qu’il continuait de travailler pour lui. Cela voulait donc dire qu’il allait devoir le supporter pour toute une saison, mais aussi de le former et réparer ses erreurs s’il en faisait, ce qui risquait de lui donner énormément de travail supplémentaire. Mais d’un autre côté, cela allait changer ses habitudes, l’occuper et surtout s’amuser. Par chance, ce qui était arrivé ce matin dans son bureau n’était pas une personne lambda, mais quelqu’un qui avait un problème à cause d’une mauvaise décision lors de sa naissance. Ce complexe, au point de réellement souhaiter devenir un homme l’intriguait fortement. Si le photographe pouvait tout faire pour qu’il se sente mieux en échange de petits plaisirs, il le ferait sans problème, mais désormais, il allait pouvoir taquiner le larbin en lui rappelant que Meredith était toujours en lui. De toute façon fille ou garçon, même un mixte des deux, il s’en fichait pas mal. Un corps restait un corps, sa satisfaction était bien plus importante.
Bref en guise d’acceptation, il enlaça à son tour le petit. Petit à petit, celles-ci descendirent jusqu’à ses fesses.

- Tu es peut-être Mehdi, mais Meredith est toujours en toi donc je m’amuserais avec !

Dit-il le sourire aux lèvres. Après cela, celui-ci recula afin de reprendre ses distances et observa l’heure. La paperasse n’attendait pas, il fallait s’en charger au plus vite. Plus vite, ce sera fait, plus vite, ce sera terminé ! Sans plus attendre, Ethan se dirigea dans son bureau. Une fois, à l’intérieur, il attendit que sa secrétaire finît de noter les modifications dans l’agenda et entra le tout dans son téléphone. Il n’avait plus rien à faire ce soir en tant que photographe, il allait enfin pouvoir tourner sa casquette et devenir le cameraman de film pornographique comme chaque nuit. Afin d’occuper le petit, il lui donna des documents qu’il avait déjà lu à résumer, cela le servait d’entraînement. Durant l’entraînement il dit soudainement :

- Je suis curieux de savoir à quoi ressemble ton corps. Comme tu l’avais bien dit, je suis un peu trop curieux. J’aime le corps humain et le tien encore plus, car il m’intrigue.

Il fit le signe d’une main sur une fesse et fit comme si il appuyait dessus légèrement.

- J’aime vraiment tes fesses, ils sont bien formées et confortables.

Après cela, il reçut un appel et répondit rapidement sur le téléphone fixe de son bureau. Le sourire aux lèvres, il observa le petit.

- Ta journée est terminée, ta mère vient d’arriver. N’oublie pas ce que je t’ai dit, je souhaite en savoir plus sur toi et ton corps, donc si je pouvais en apprendre davantage par la vue, le toucher et tes histoires, cela me convient.

Après ces mots, il rangea tranquillement son bureau et attendit que l’enfant file.

Teika sur Epicode


avatar


Masculin Date d'inscription : 09/04/2017
Occupation : Photographe professionnel / Cameraman de film X
Sexualité : Bisexuel
Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   Dim 23 Juil 2017 - 12:32

Je n’avais aucunement l’attention de rompre mon étreinte avec Ethan mais celui-ci avait eu un geste osé, ayant descendu ses deux mains sur mes fesses. J’avais beau avoir 16 ans, ce geste ne me laissait pas indifférant… « Tu es peut-être Mehdi, mais Meredith et toujours en toi donc je m’amuserais avec ! » Le câlin rompu, je hausse un sourcil en frottant mes propres fesses comme si Ethan y avait déposé de la saleté.

Puis finalement, nous nous rentâmes dans le bureau d'Ethan. Une fois sur les lieux, j’avais commencé à faire mon devoir, relisant quelques peux les documents que Ethan m’avait donnés ce matin qui traînait encore sur le coin du bureau pour savoir si je n’avais rien oublié de faire. Finalement le boss me donna encore des documents à résumer pour m’entrainer mais rien à faire… je n’y arrivais pas et je n’avais pas envie d’y faire. J’étais une feignasse et ce n’est pas lui qui allait me changer…

« Je suis curieux de savoir à quoi ressemble ton corps. Comme tu l’avais bien dit, je suis un peu trop curieux. J’aime le corps humain et le tien encore plus, car il m’intrigue. » dit-il en faisant un geste vulgaire de ses mains… il était vraiment un gros pervers, il me rappelait l’un de mes meilleurs amis… il n’y avait que le cul qui comptait «J’aime vraiment tes fesses, ils sont bien formés et confortables. » Suite à ses paroles, je rougis subitement, comme une fille malgré moi… c’était bien la première fois qu’on me disait ça… Je détourne la tête, ne répondant rien, de toute manière, je ne me montrerais pas entièrement au Boss aujourd’hui… par ailleurs je n’étais pas un sujet d’études.

Quoi qu’il en soit, je n’avais rien prononcé jusqu’à que le téléphone brise le silence. Le boss répond avant de raccrocher et de me dire « Ta journée est terminé, ta mère vient d’arriver. N’oublie pas ce que je t’ai dit, je souhaite en savoir plus sur toi et ton corps, donc si je pouvais en apprendre davantage par la vue, le toucher et tes histoires, cela me convient. » Je hoche la tête puis quitte le bureau avant Ethan, lui serrant la main en lui disant, à demain.



Moi c'est en #6699ff que je parle !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2017
Occupation : Etudiant(e) / Assistant(e) de Ethan King
Sexualité : Hétérosexuel ?
Messages : 32

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Un nouveau job ? | Ethan King   







Contenu sponsorisé


 

Un nouveau job ? | Ethan King

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?
» La drogue en Haiti, un phénomène nouveau !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Autres lieux-
TOP