Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ringo OrisaAuteur
MessageSujet: Ringo Orisa   Mer 12 Avr 2017 - 12:39


   

RINGO ORISA (♀)
             
   

   

   DATE & LIEU DE NAISSANCE :
   né(e) le 22/04/1991 à Awashima

   NATIONALITÉ :
   Awashimienne

   ORIENTATION SEXUELLE :
   hétérosexuelle

   OCCUPATION :
   Psychologue Scolaire

   GROUPE :
   Amaterasu

   PERSONNAGE SUR L'AVATAR :
   Lynn de PULSE
   

   
Caractère
Attentionnée, Empathique, Naturelle • Anxieuse, Bornée, Bordélique • S'attacher • Jouer avec ses cheveux • Dormir jusqu'à midi • Devoir se lever avant midi • Passion à définir • Rêve à définir

   Ringo, parlons d’elle. Ce n’est pas très difficile de cerner le caractère de la jolie blonde tellement elle est naturelle. Au premier abord, on pourrait penser d’elle qu’elle est très enfantine ; mais la réalité est tout autre. Ringo est une personne très mature et bienveillante, deux choses essentielles dans son métier. Le sourire fixé en permanence sur son visage sait rassurer les personnes en difficulté. Ce sourire… Il lui va à ravir. Elle ne s’en sépare jamais, il est un peu comme une arme de défense contre les vilains choses de la vie. Oui, la blonde est une personne positive et toujours joyeuse. Elle fait preuve d’une empathie profonde envers les gens, qui pousse parfois ces derniers à s’attacher facilement à elle. La douce femme dégage une aura apaisante, certainement grâce à cette délicatesse dont elle sait faire preuve, mais aussi à sa manière d’agir : Ringo a toujours un geste tendre. D’ailleurs, elle ne fait pas attention aux conséquences de ses gestes. Non, la native de l’île n’a aucune arrière-pensée derrière ce qu’elle fait. De ce fait, pour elle, câliner, embrasser sur la joue, ou caresser le visage n’engage à rien. Ringo ne s’engage pas ; elle a été trop déçue, elle en a trop souffert.

Car si la demoiselle a une foule de qualité très humaine, elle dispose également de défauts très sympathiques. Il faut avant tout savoir que Ringo est très –très- bornée. Rien ne l’arrête quand elle veut quelque chose. Elle est obstinée et quand elle veut, elle finit par avoir et ce, peu importe combien de temps ça lui prend. La blonde est également un peu maladroite, surtout le matin, et particulièrement avec les objets en verre. Elle casse parfois un peu tout. Mieux vaut ne pas lui offrir une magnifique sculpture de porcelaine : elle ne ferait pas trois jours. Ringo est une flemmarde dans l’âme. Bien qu’elle ait pris l’habitude de ranger les pièces « communes » de la maison, elle ne range jamais sa chambre. Non, jamais. Oui, vraiment jamais. Par flemme, mais aussi et simplement parce qu’elle est bordélique. Mais attention, c’est un bordel organisé qu’elle vous dira. Et vous remarquerez par ailleurs que, si elle range quoi que ce soit, elle finit par ne plus jamais remettre la main dessus. Pour couronner le tout, la jeune femme n’est pas du matin. Ce qu’elle préfère, c’est dormir jusqu’à midi. Avant cette heure elle n’est pas opérationnelle, n’a pas les yeux totalement ouverts et enchaine les boulettes.

De par son passé, elle est devenue une personne anxieuse et parfois un peu renfermée. Ringo parle très peu d’elle, se cache derrière un masque souriant, mais ne tourne pas la page réellement sur ce qu’elle a vécu. Qui le pourrait, après tout ? Lorsque l’on l’interroge sur ce qu’elle a vécu, elle ne parle pas de ce qui est réellement important. Elle n’évoque pas Tsukasa, elle ne parle pas de cette dépression par laquelle elle est passée.

Il y a plusieurs choses sur lesquelles il ne faut pas défier la blonde : les jeux d’alcool, la danse, les jeux-vidéos. Pour payer ses études, elle a aidé à tenir le bar d’un oncle tous les soirs, pendant cinq ou six ans. De ce fait, elle était devenue très douée aux jeux d’alcool et tout particulièrement à « celui qui tombe en premier paie l’addition ». Oui, elle était serveuse, mais elle adorait jouer avec eux… D’autant plus qu’elle ne perdait jamais. Absolument jamais. Même saoul, elle reste globalement la même… Juste un peu plus décoincée, peut-être ? Avec un coup dans le nez ou pas, la native aime beaucoup danser un peu. Elle n’est pas forcément la plus douée mais elle ne s’en privera pas pour autant. Pour autant, elle ne s’adonne à ces activités que la nuit. En journée, elle préférera bien sûr vous foutre une bonne raclée à un de ces derniers jeux sortis. Le tout, vêtue d’une simple culotte et d’un t-shirt un peu ample. Un idéal de vie, certainement.

Ringo, puisqu’elle n’a pas d’arrière-pensée, ne se privera pas de vous draguer un peu, par exemple. Elle n’en aura d’ailleurs pas totalement conscience. D’ailleurs, RIP à celui ou celle qui vivra avec elle : porter des pyjamas, ce n’est réellement pas son truc. Un peu comme s’habiller en sortant de la douche…

   
Physique
Marron-orangé • Blond-châtain • 1m72 • 65kg • Mésomorphe • Cicatrice sur le bas du ventre

   Ringo est une jeune femme de vingt-six ans, à la peau douce et au corps fin. Ses cheveux sont lisses et d’un blond-châtain qui lui est propre. Rarement coiffés, ils sont souvent laissés en batailles, seulement démêlés au réveil ou à la sortie de la douche. Ils sont d’une nature docile et ne partent pas souvent dans des épis incontrôlables. Si on descend un peu, on remarque bien vite ses yeux d’un marron tellement clair qu’on les croirait jaune. Une jolie couleur qui, comme ses cheveux, rappellent la chaleur du soleil. Les yeux de la native sont expressifs : on peut y lire à peu près toutes les émotions par lesquelles elle passe… Une chose qu’elle déteste. La belle est dotée d’un nez fin, d’une bouche aux lèvres humides et rosées, et d’une peau si belle, si douce. Ringo a les oreilles percées, c’est le seul endroit qui l’est sur son corps.

Lorsque l’on descend un peu plus nos yeux, on peut découvrir le reste du corps de la native. Son corps ne semble pas réellement frêle, mais pas forcément très robuste. Elle a une morphologie « parfaite », ne prend que très peu de poids et n’a pas de mal à perdre ce qu’elle prend. Sa poitrine s’est bien développée au cours de son adolescence et aujourd’hui encore elle trône fièrement à son emplacement. Son ventre plat est arboré d’une cicatrice fine et propre, presque invisible, tout au bas de celui-ci. Ringo dispose d’un fessier musclé, agréable à regarder, et qu’elle aime mettre en valeur au travers de divers vêtements qui en prennent parfaitement la forme sans pour autant « mouler » son corps. Car Ringo n’aime pas ce qui est trop collant, elle se débarrasse d’ailleurs de son soutien-gorge à la première occasion qui se présente. Elle aime se sentir libre dans ce qu’elle porte… ou ne porte carrément rien ou peu de chose lorsqu’elle est chez elle. Les jeans et les jupes sont les meilleurs amis de ses longues jambes. La blonde porte régulièrement des escarpins, principalement pour le boulot, mais préférera de loin une paire de tennis ou de petites chaussures plates.

Ringo porte, parfois, des lunettes de vue. Surtout lorsqu’elle est devant un écran longtemps ou qu’elle est fatiguée.

   

   
INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Ringo dispose de plusieurs manières d’utiliser sa magie. Ce qu’elle a appris en premier, c’est de créer des sphères de lumière qui lui permettent de réchauffer une pièce, d’illuminer un lieu ou même de toucher le cœur des gens pour les faire sourire. De par son empathie, elle use parfois de cette magie si chaleureuse pour aider ceux qui l’entourent et les rassurer.  Enfant, elle a appris à faire « disparaître » des objets… En détournant la lumière d’eux. Dans un futur proche, Ringo se servira de sa magie comme d’un bouclier.

Bien qu’elle n’ait pas encore beaucoup eu à combattre, elle a développé ses pouvoirs de manière à pouvoir réagir en cas d’attaque. Pour le moment, elle ne peut qu’aveugler ses adversaires et les brûler grâce à sa lumière souvent apparentée au soleil. Plus tard, elle sera en mesure de créer des armes de lumière de type arc-flèches et sabres, qu’elle maniera pour mieux brûler et transpercer ses ennemis.
   • Affinité : Elle n'a jamais eu a se soucier de l'aimer ou non : elle vit juste avec.
   • Familier: Enma, panthère noire

   
RACONTE NOUS SON HISTOIRE

   
C’est un 22 avril que la jolie blonde est née, sur cette étrange île qu’est Awashima. Sa mère était arrivée du Japon plusieurs années avant, alors qu’elle n’avait que quinze ans. Séparée de sa famille, elle s’était retrouvée livrée à elle-même. Pourtant, elle s’en était tirée à merveille et exerçait désormais le métier de chirurgien au sein de l’hôpital de l’île. Ringo grandit sans manquer de rien. Sauf peut-être d’un père. Ce lâche étant parti en apprenant la grossesse de sa compagne. A bien écouter cette dernière, ce n’était finalement pas une grosse perte.

La native était une enfant comme les autres. Amusante, joyeuse, plein de vie. Elle ne manquait pas une occasion de grimper aux arbres ou de s’érafler des genoux sur le goudron. Sa mère, bien que très occupée au travail, s’arrangeait toujours au maximum pour être auprès de sa fille, pour l’élever comme une bonne mère. Ce qu’elle fut depuis le premier jour jusqu’aujourd’hui. Toujours bien entourée, Ringo grandit dans une bonne atmosphère, ne cachant pas ces quelques bribes de magie qu’elle avait découvert assez tôt dans son enfance. Bonne élève, elle eut le choix de s’orienter où elle le souhaitait. Sur un coup de tête, par envie, pour le plaisir, elle s’orienta vers la psychologie. Ringo aimait le contact humain et aider les autres :  c’était presque un choix évident pour elle.

Au cours de ses années lycées, la fameuse cérémonie des 16 ans se déroula pour elle aussi. Le sceau levé, elle pouvait prendre pleinement connaissance de l’étendue de ses pouvoirs. Pour autant, son familier ne fit son apparition que quelques jours plus tard. Dans son jardin, elle avait trouvé une petite panthère noire endormie sur une branche d’arbre. Drôle d’apparition… Mais depuis, Enma ne l’avait jamais quittée et l’avait toujours soutenue.

Et la Ringo sage n’était plus. Entrer à l’université, ça l’avait décoincée totalement. Lors de son premier stage sur le terrain, elle s’était éprise d’un élève en début de lycée… Avec qui elle avait fini par coucher à plusieurs reprises avant de se séparer de lui. Et ce n’était que le début. Car la blonde travaillait dans le bar d’un ami proche de sa mère, un « oncle », afin de payer ses études. Elle tenait le comptoir de 22h à 4h, et il lui offrait de quoi payer ses études en plus d’un logement juste au-dessus du bar et très proche du campus. Un idéal dont elle ne se priva pas tout au long de sa scolarité. Elle devint rapidement imbattable au jeu du « celui qui tombe en premier paie d’addition ». Son oncle n’avait pas été très content au début, mais voyant que cela faisait dépenser encore plus d’argent aux clients, il s’y était fait. Tous les soirs ou presque, son lit accueillait une nouvelle personne. Très souvent des hommes, bien qu’elle ait eu quelques expériences avec des femmes également. Ce petit manège avait duré 4 ans. Quatre longues années.

Ringo venait d’avoir 22 ans. C’était en Mai. Elle était tombée amoureuse, follement amoureuse, d’un des surveillants de l’école primaire dans laquelle elle avait effectué son stage. Un homme avec qui elle était sortie quelques mois, délaissant toutes ces relations d’un soir pour ne prêter attention qu’à lui et uniquement à lui. De Mai à Septembre, ils avaient vécu comme une idylle. Mais il fallait bien quelque chose pour briser ce bonheur, non ? En Septembre, la blonde apprenait qu’elle était enceinte. Il n’avait pas fallu plus de temps que cela à son « homme » pour la quitter, la délaisser, l’abandonner.

Mais elle n’était pas du genre à se laisser abattre malgré cette trahison. Sa mère avait élevé un enfant seul, pourquoi pas elle ? Sous les conseils aguerris de sa mère, elle prit la décision de garder l’enfant. Elle décrocha son diplôme en Décembre et prit un congé pour pouvoir donner naissance à son enfant en toute sécurité. Elle avait, par ailleurs, ré-emménagé chez sa mère. L’espace était plus grand dans cette maison plutôt que dans son studio au-dessus du bar. A l’aide de sa maman, elle avait préparé soigneusement l’arrivée de son bébé. C’est en Mai qu’elle donna naissance à son enfant. Un petit garçon, très beau bébé à la peau si douce, qui avait ces quelques cheveux blonds et ce petit nez qui caractérisait si bien la femme qu’était Ringo. Tout aurait pu être parfait… Si seulement il avait pleuré. Si seulement il avait crié. Si seulement il n’était pas mort-né. Le cordon s’était emmêlé autour de son cou. Malheureusement, la césarienne n’avait servi à rien. Il était trop tard lorsqu’il avait été extrait.

Anéantie, Ringo passa une année lourde et difficile. Après quelques mois de « repos forcé » où elle était restée cloitrée dans la chambre de Tsukasa, son fils, à pleurer toutes les larmes de son corps, elle avait enfin remis les pieds dehors. Croisant des enfants, elle se rappelait pourquoi elle avait choisi le métier pour lequel elle avait été diplômée. Ringo voulait aider. Ringo voulait donner le sourire aux gens, les écouter, leur donner de l’attention. Difficilement, mais pas sans succès, elle avait repris le chemin du boulot. Petit à petit, son sourire était revenu. Non pas parce qu’elle avait oublié cette partie de sa vie qui la faisait souffrir, mais parce qu’elle ne voulait pas afficher sa peur et sa tristesse face à ses patients. Cachée derrière son sourire, elle retrouvait petit à petit une vie « normale ».

Et trois ans étaient presque passés. Déjà, que le temps passe vite ! Ringo venait d’avoir vingt-six ans à présent. Elle avait décidé de se reprendre en main et de quitter à nouveau le domicile familial. Alors, elle avait trouvé une petite colocation certainement bien plus proche de son lieu de travail mais surtout loin de ces souvenirs qu’elle avait. Dans ses bagages, elle n’avait emporté que le nécessaire. Dans ce nécessaire se trouvait, entre autre, ce si petit bracelet de naissance qu’il avait porté quelques minutes avant qu’on ne le lui retire ; avant qu’il ne s’en aille. C’est cachée derrière son sourire qu’elle commençait un nouveau chapitre de sa vie.

   
DERRIERE L'ECRAN

   
• On m'appelle : Nileeda
   • J'ai : 20 ans
   • J'ai connu le forum grâce à : J'en suis la fondatrice !
   • Je pense que le forum est : Un repère de fous
   • J'ai trouvé le "Passe-Partout" :
   

   • J'aimerai ajouter que : Je vous aime :3

   
© Himitsu no Kii

   


Ringo te sourit en #84c6b6 :3
avatar


Date d'inscription : 12/04/2017
Messages : 28


Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Ringo Orisa   Mer 12 Avr 2017 - 12:57

LALALALALALALALA C'EST PAS MOOOOOI
J'ai tout dis sur la cb, j'aime beaucoup ce personnage
On aurait pu avoir une maman sur le forum *pleure*
Allez, je te valide entre deux lags demoiselle ♥



#B16057 #80404B





avatar


Date d'inscription : 08/03/2016
Occupation : Insulter les autres, et les frapper, accessoirement
Sexualité : Scourgetrisexuelle
Messages : 250

Carte de Jeu
Familiers: Doucou-chan
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


 

Ringo Orisa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pensionnat Rayen : les nouveautés
» Grand Coup Pénible Pour la Diaspora Haitienne de la Floride
» Ringo ~ Une fana de pommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
TOP