Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Willow E. Skimoh - Pique, Coud, Coupe, Essaie, Sourit.Auteur
MessageSujet: Willow E. Skimoh - Pique, Coud, Coupe, Essaie, Sourit.   Jeu 16 Mar 2017 - 15:57



Willow Elinya Skimoh (♀)
             


DATE & LIEU DE NAISSANCE :
né(e) le 26/01/1993 à Olympia (USA)

NATIONALITÉ :
Américaine

ORIENTATION SEXUELLE :
Bisexuel(le)

OCCUPATION : 
Étudiante en couture

GROUPE :
Susanoo

PERSONNAGE SUR L'AVATAR :
Yukino Yunoshita de Yahari Ore no Seishun Love Come wa Machigatteiru.


Caractère
Rêveuse, Honnête, Sage • Timide, Froide, Perverse
Peur : le vide • Manie : Sort toujours avec sa console, son kit de couture et du chocolat • Passions : Couture, Musique, Lecture • Déteste : Dormir, l'hypocrisie/Le mensonge, être dérangée sans raison • Passion : le cosplay • Rêve : Monter sur la plus grande scène du Japon • Autre : Aime la couleur orange mais déteste le fruit


Je n'ai pas le choix ? Je suis obligée... oui ? Bon... *soupire* Je m'appelle Willow Elinya Shimoh. J'ai 22 ans. Hum ? Ah. Euh... Des informations plus précises ? Je fais, comme vous le savez – nous sommes dans une convention après tout – du cosplay. J'ai donc un attrait tout particulier pour cet univers-là. Que ce soit le Japon et ses traditions, ses jeux, ses us et coutumes ou encore ses animés... J'aime ce pays. Je l'aime assez pour vouloir y vivre. Que ce soit dans mes hobbies, dans mes rêves ou dans mes manies, presque tout tourne autour du cosplay. J'aime ça... Vous ne pouvez pas imaginer. J'aime voir de jolis cosplay ou simplement de beaux vêtements. Je me demande comment ils ont été fait, le temps, les tissus... Je dessine ce que je vois, ce que j'imagine et j'admets volontiers qu'une fois chez moi, j'aime recréer ce que j'ai vu et noté ce que j'apprends. Comme ça, le jour où je pourrais me produire au Japon, je serais prête !

En dehors de cette grosse partie de ma vie... J'ai une tendance certaine à l’honnêteté. J'aime que les choses soient dites, claire et nettes. Qu'il n'y ait pas de doute. De fait... J'exècre les menteurs, les hypocrites et tout ce qui peut se rapprocher d'une lâcheté semblable. Je suis assez méfiante pour des raisons qu'il me plaît de garder. De ce fait... Je parais au mieux timide, au pire froide. Alors que je ne fais que me perdre en pensées plus ou moins pures et aux patrons que je dois dessiner/découper.

Je vous parlais de ce que je ne supporte pas. J'ai oublié de mentionner le vide. Je ne le supporte pas. J'ai le vertige... Alors être en hauteur me donne l'impression que quelqu'un va me pousser pour que je chute sans jamais me relever... *frissonne* Rien que d'y repenser... Ah ! Et « être emmerdée ». Quand je suis dans mes pensées, j'ai beaucoup de mal à être polie ou agréable lorsque l'on m'en sort. Surtout si cela n'est ni important ni urgent. De fait, quelques fois, je me surprend à penser à la violence pour les faire taire... Et puis, globalement, j'ai tendance à me calmer, prendre ma console et ignorer l'individu en question. C'est plus simple. Une économie d'énergie au quotidien.

Dans ce que j'aime... ? Hum... Les sucreries en général, la couleur orange, le silence et le calme. J'aime m'enfermer dans mon monde, jouer de la basse ou juste chanter en créant de nouveaux cosplays.


Physique
Yeux Bleu • Chevelure brune aux reflets bleus/violets • Taille: 1,60 m • Poids : 50 kg ou moins • Corpulence : Élancée, fine • Signe particulier : Gauchère. Elle porte une gourmette au poignet droit, portant un « Hayden » gravé.  • Autre : Elle adore secrêtement les tenues de scènes moulantes et/ou sexy


Pour être franche, j'estime ne pas être laide. Je suis dans la moyenne. Peut-être un poil au dessus. Mais rien de bien folichon non plus. J'ai quelques difficultés à créer mes cosplay à cause de mon physique. Les yeux bleus de Mère sont forts agréables à regarder mais ils m'obligent à porter des lentilles. Et encore, j'estime avoir de la chance qu'ils ne soient pas sombres, sinon j'aurais beaucoup de difficultés à faire un cosplay au plus proche. C'est un peu le même reproche que j'ai avec mes cheveux... Leur longueur est une bonne chose, me permettant différentes coupes de cheveux sans user de perruques. Mais le fait est qu'ils sont noirs. Et donc je dois les colorer, les teindre lorsque mon personnage les a d'une autre teinte. Comme aujourd'hui, naturellement je n'ai pas les cheveux roses, vous vous en doutez.

Ma taille et mon poids sont dans la moyenne de ce que sont les jeunes femmes. Je ne suis ni trop grande ni trop petite, je ne suis ni maigre ni grosse. Objectivement, mon mètre soixante, mes cinquante kilos et mon 85 B font de moi une demoiselle tout à fait banale. De celles que vous ne croiserez pas souvent mais qui, dans tous les cas, n'a rien pour que l'on se retourne sur elle. Ce qui m'arrange. La timide que je suis n'aime parler que derrière un masque, comme aujourd'hui. Du coup...  *rire*

Dans les grandes déceptions de ma vie, on retrouve le fait que je sois gauchère. En terme d'équipement c'est compliqué. Mais en terme de gestuelle aussi. Je fais tout de la main gauche. Alors jouer un personnage droitier devient compliqué quand je dois le mimer. Ceci étant, lorsque je ne prends pas le physique d'un des personnage que j'aime, je suis souvent dans une  tenue d'étudiante type, uniforme simple et banal, les cheveux détachés. J'aime y mettre un ruban rouge, pour nouer une mèche ou toute ma crinière. Je n'ai pas vraiment de préférence vestimentaire, mes goûts m'étant « très » personnels, beaucoup vous diront que je n'ai aucun sens de la mode. Je veux dire... J'aime mettre des couleurs improbables entre elles. Du orange, du vert, du violet, du jaune... Dans une même tenue. Même s'il est rare de me voir autrement qu'en vêtement d'école. J'aime mon statut de fantôme. Cela me garantit plus de tranquillité. Sinon... Si jamais vous me croisez, je serais avec un casque et de la musique, un carnet et une concentration intense. Ou encore avec un livre.  


INFORMATIONS MAGIQUES
Manière d'utiliser la magie : Son pouvoir est canalisé par la gourmette qu'elle porte autour du poignet. Elle se sert de ses doigts pour l'utiliser, façon chef d'orchestre qui dirige sa symphonie. Elle a tendance à ne pas vraiment en faire usage, préférant tenter de réprimer son pouvoir en présence d'autrui. Elle apprend seule, à son rythme, à l'utiliser.
Affinité : Willow compare sa magie a un jouet qu'elle aurait en permanence sur elle. Elle en joue, cela l'amuse. Néanmoins il est rare de la voir l'utiliser en public, les répercussions possibles refrénant son envie d'en user n'importe où et n'importe comment

RACONTE NOUS SON HISTOIRE



Un peu plus de détails sur moi ? Si vous le désirez... J'ai encore un peu de temps. Plaît-il ? Ma famille ? Hum...

Je suis la cadette d'une fratrie de trois. Matt et Jun sont jumeaux, ils ont deux ans de plus que moi. On s'est beaucoup amusés étant gamins. Mes parents – Illana et Edward – se sont mariés six ans avec la naissance de mes frères. Papa est architecte, Maman juriste. Autant dire que j'ai grandi dans un univers très... strict. Je suis née fin janvier, alors que le thermomètre arrivait à frôler les dix degrés avec difficulté, dans l'État de Washington. Olympia est une ville correcte, en terme de superficie et de population, située à une soixantaine de miles de Seattle. Oh ! Excusez-moi, cela me paraît évident. Soixante miles c'est environ quatre-vingt... quinze kilomètres ? Un peu moins d'une centaine de kilomètres.

J'ai passé une enfance... basique encore une fois. Je n'ai pas vraiment grand chose à en dire. Mes parents travaillaient, j'étais bonne élève. Très joyeuse, toujours à rire et courir, m'amusant de tout et n'importe quoi. J'étais une enfant pleine de vie et aimable. J'étais souvent avec Matt et Jun. Possiblement trop d'ailleurs, maintenant que j'ai un peu de recul sur celle que j'étais... C'est peut-être pour ça qu'ils se sont éloignés avec les années... Ou alors parce qu'il paraît que je ressemble à ma mère et que, compte tenu de ce qu'il s'est passé les années suivantes... Cela n'a en rien amélioré la relation que j'avais avec eux.

Mère est bien plus acharnée et plus axée sur le côté juridique. Normal me direz-vous, c'est son métier. Et, comme attendu lors du divorce, c'est elle qui obtient notre garde. Elle s'est éloignée de notre père pour qu'on évite de le voir trop souvent. Je pense qu'elle redoutait que ses fils deviennent comme son ex et/ou que sa fille soit manipulée par son père. Ses pensées devaient être quelque chose de semblable à cela. C'est ainsi que nous avons déménagé à Dillingham. Dillingham c'est deux fois plus grand qu'Olympia. Et il n'y a personne. J'exagère. Mais l'idée est là. Quand on est arrivé, j'ai regardé... Je suis passée d'une ville de 45 000 habitants à une autre de 2 300. Je prends donc le droit de dire qu'il n'y a personne. Et j'oublie mon jugement sur le fait que mes repères de l'époque ont été complètement détruits. Nouvelle ville, nouveau pays, nouvelle façon de vivre, nouvelle école. « Non mais tu aurais pu aller les voir, tes amis ? ». Je vous arrête de suite. Deux mille six cent kilomètres. À vol d'oiseau. C'est la distance que ma mère a jugé bon de mettre entre nous et notre père. Voilà.

Pour pallier à la distance mise par mes frères entre eux et moi, je me suis réfugiée d'abord dans la musique. D'abord avec une basse. Trouvée dans le grenier lors du déménagement, j'appréciais le fait que la basse ne s'entende pas ou peu. C'était discret, ce qui m'a assez arrangé quand j'ai commencé à apprendre à l'utiliser.

L'année suivante, je me perdais dans l'univers japonais. Avec les animés, les mangas « papier », mon esprit semblait s'envoler. Je me perdais dans ces histoires idylliques – ou pas. Je rêvais que mon présent devienne l'une de ses histoires. Et mes recherches m'ont amené à aimer le Japon plus encore. Ce mélange de traditions et de technologie est fantastique, les musiques, les pubs... Les jeux-vidéos... J'aimais leur côté décomplexé, leur fantaisie. Nous n'avions pas ça. C'était inédit.

« Ça lui passera » pensait ma mère. Et non. Ça n'est pas passé. J'ai commencé à jouer, à chanter, à me trimballer partout avec ma console, ma musique. Je m'excluais du monde extérieur, me semblant fade et triste. Et, un peu plus tard, je me laissais embarquer par le cosplay. Il y avait des conventions ! Avec d'autres gens qui aimaient le japon. Et certains faisaient... comme du théâtre. Mais sans scène. C'était magique. Me basant sur le manga/animé « Lucky Star », je me suis retrouvée En Izumi, à rire, danser, être bien plus démonstrative lorsque je parlais à la place de quelqu'un d'autre. C'était bien plus simple pour la pré-adolescente que j'étais.

En dehors de cela, j'étais une enfant comme des centaines de milliers d'autres. Je n'avais rien de bien différent. J'étais... réservée, calme, silencieuse. Comme maintenant en fait. Mais avec dix ans de moins.
Nouvelle année, je décide de passée un cap. Je m'inscris dans le club de musique de mon école. Rachel est la première à être venue me parler. Rachel, c'était la batteuse. Rapidement, nous nous sommes entendues. Comme si elle me comprenait. Elle ne se cosplayait pas. Mais elle ne me jugeait pas, trouvant ça « cool » mais « moins que la batterie ». Ce qui me faisait rire. Nous partions souvent en débat à savoir qui du batteur ou du bassiste d'un groupe avait le plus la classe.

Adolescente, j'ai rencontré Hayden. Nous étions tous les deux cosplayés. Le feeling est passé comme de rire. Comme si nous étions des amis de longues dates. Nous partagions beaucoup. Points de vue comme façons de vivre ou de penser, nos goûts, nos envies... Et notre lycée.

Première relation, premier... Premier presque tout en fait. Hayden a joué un grand rôle dans ma vie. Il le joue sûrement encore. Mais ne le dites pas. S'il l'apprend... Je suis un peu coincée pour le coup... Mais je lui ai offert beaucoup de première fois. Premier copain, premier baiser, première relation habillée, première relation dénudée, première grosse crise de larmes, première prise de tête. Premier rendez-vous aussi. Enfin... Beaucoup de « premier » comme je le disais.

Les jours sont devenus des semaines, puis des mois. C'était... simple. Naturel. J'étais bien avec. Comme si notre couple était une évidence. Enfin... tout ne pouvait pas être rose, je suppose. J'ai pris peur. Mes frère me protégeaient de plus en plus. Il faut croire qu'Hayden leur a rappelé que j'étais une femme en devenir. Je peux revoir Hayden m'offrir sa gourmette... Hum ? Oui, celle que je porte actuellement. J'ai beaucoup de difficulté à la retirer. C'est... C'est devenu une partie de moi. Littéralement. J'ai changé avec Hayden. Je me suis quelque peu affirmé, en tant qu'être, en tant que femme.

Et Rachel entre en scène. Elle m'a fait sa déclaration. Et j'ai utilisé Rachel comme excuse pour rompre avec lui. J'avais peur que tout devienne... trop sérieux. J'avais peur de ce qui nous attendait. J'étais terrorisée à l'idée de... C'est bête hein. Mais l'idée d'avoir trouvé l'homme de ma vie, cette idée que tout le monde veut, je l'ai eu. Et je l'ai jeté. Ne suis-je pas complètement stupide ?

J'ai tenté de sortir avec Rachel. Elle a été ma première femme, une relation homosexuelle simple. Nous avons couché ensemble. Mais c'était... bien moins intense. Je... je m'ennuyais. Je pensais à Hayden. Tout le temps. Mais la peur m'empêchait de faire demi-tour. Simplement. Ce n'est pas vraiment une excuse, je le conçois. Cependant, je n'ai pas grand chose à dire de plus. J'étais jeune, j'ai fais des choix que je regrette plus ou moins. C'est la vie non ?

Dans l'absolu ça allait à peu près. Jusqu'à l'arrivée d'Hailee. C'était... comme avec Hayden. Peut-être que je n'étais pas dans l'optique de sortir avec quelqu'un d'autre. Peut-être que je voulais tellement l'oublier que je ne l'ai pas reconnu... Je ne sais pas. Ça partait tellement bien... Jusqu'à... Jusqu'à ce que je découvre qu'Hayden pouvait se transformer autant.

Enfin. Les années sont passées. J'ai été incapable de retrouver un copain ou une copine. J'ai peiné à me distraire dans les plaisirs de la chair... Pour finalement rester « une allumeuse ». Ce ne sont pas mes mots. C'est Rachel qui m'appelle ainsi. Je fais ce qu'il me plaît. Je joue l'insolente. Je prends des rôles qui ne sont pas miens afin d'avancer. Comme... des masques. Le masque de tel personnage, de celui-ci ou celui-là. Mes masques me permettant d'embrasser pour faire taire, d'être mesquine, méchante... ou que sais-je ? Toucher quelqu'un ne me dérange pas. Bien qu'ayant une préférence pour les hommes. Ceci étant...

Je vais passer quelques années. L'année de mes 18 ans, j'ai découvert que j'avais... une sorte de don. Je pouvais manipuler... l'orage... enfin non. Pas l'orage. Attendez, je vous explique. Je me suis engagée dans une énorme discussion avec Rachel. Nous parlions de tout et de rien, d'animés, de cosplays. D'Hayden. D'Hailee. D'elle et moi. J'en suis venue à m'énerver. Et... Et on ne me fera pas croire qu'un nuage sombre juste au dessus de nous deux, c'est normal. Tout ce que je sais, c'est qu'un éclair a grondé, s'abattant non loin de nous.

Rachel a paniqué. Elle m'a traité de monstre avant de s'enfuir. Logique non ? Et puis... Avec mes études de couture... je n'avais pas vraiment la foi de la poursuivre. Je me disais qu'on finirait bien par reparler un jour. J'avais beaucoup à faire, acheter le matériel, préparer mes cartons... Quelques semaines après cet incident... J'ai déménagé. Je suis retournée près de mon ancienne ville, dans la région d'Alberta à Calgary.

Huit heures d'avion. Autant dire que je ne rentrais qu'une fois pour Noël. Et qu'en cette période, nous étions tous avec nos familles respectives. Je n'ai donc pas revu Rachel. Ni mon groupe. J'ai prévu de les revoir pour le Noël de ma majorité. Nous sommes toutes deux d'accord, les membres de notre groupe aussi... J'ai hâte... Encore quelques semaines... Mince ! Excusez-moi, c'est mon tour. Bonne journée ~



La demoiselle tourna les talons pour passer, se concentrant sur sa représentation, dansant. Pour l'occasion, elle jouait Morgana de Magi. Elle se laissa danser, tournoyer, envoûtant de son peu de talent. Elle terminera douzième. Ce qui la frustrera une nouvelle fois. Sans pour autant la déprimer. Et, comme annoncé, elle partit en avion cinq semaines plus tard. Elle joua avec sa camarade de siège, tentant d'éviter de paraître ennuyée. Le jeu dura un temps qu'elle n'arriva pas à jauger, finissant par s'endormir. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle tenait un papier :

« Cher descendant,
Tu as été amené ici en raison de tes pouvoirs surnaturels. Tu ne pourras pas quitter ce lieu, ne devra pas essayer de le quitter. Nous avons essayé de recopier autant que possible le monde extérieur d’où tu viens. Nous espérons que tu ne seras pas trop dépaysé. Intègres toi aussi bien que possible dans ce monde où seuls les habitants te seront étrangers. Nous cherchons juste à te protéger et à préserver l’équilibre du monde.

A.
 »


- Et sinon, c'est trop demander que de me foutre la paix ?

DERRIERE L'ECRAN

• On m'appelle : Haru
• J'ai : 26 ans
• J'ai connu le forum grâce à : TopSite
• Je pense que le forum est : Beau. Simple à comprendre (malgré mes quelques minutes de recherches pour trouver le code de la fiche de présentation >.<) ♥
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : il est à trouver dans le règlement du forum et prouve votre lecture de celui-ci


• J'aimerai ajouter que : Je réponds en général entre une semaine et deux pour les grosses réponses (j'appelle grosse réponse des pavés de plus de 2000 mots). Sinon je suis sur une petite semaine en général. Hors cas spécifiques, cours prenant et tout ce qui va avec, je suis là tous les jours. Sinon, je préviens d'un petit MP quand j'ai du retard ou quand je prends trop de temps >.<

© Himitsu no Kii



Dernière édition par Willow Skimoh le Ven 17 Mar 2017 - 17:50, édité 10 fois
avatar


Féminin Date d'inscription : 16/03/2017
Occupation : Étudiante en couture
Sexualité : Bisexuelle
Messages : 38

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Willow E. Skimoh - Pique, Coud, Coupe, Essaie, Sourit.   Jeu 16 Mar 2017 - 16:43

Déjà dit sur la CB, mais bienvenue à toi, et si tu as des questions, hésite pas à les poser ! x)

Je sais que Jess va être contente vu que tu prends son prédéf x)

Par contre, tu t'es trompée sur le règlement, il faut que tu relises plus attentivement le réglo pour trouver le vrai code, courage ! ;)

Et tu disposes donc de deux semaines, donc jusqu'au 30 mars 2017, pour finir ta fiche, bon courage ! :D




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1374

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

3 ♚ - Magie Divine Féroce


MessageSujet: Re: Willow E. Skimoh - Pique, Coud, Coupe, Essaie, Sourit.   Jeu 16 Mar 2017 - 19:26

Hello ♥
Ravie de t'avoir parmi nous :)
J'ai modifié ton nom : il s'agissait en effet d'une faute de frappe dans la fiche (que j'ai corrigée aussi) ;) Merci de l'avoir signalée ♥
Fait juste attention : dans le physique, tu l'appelles "Elinda", alors que c'est Elinya x)

Bon courage à toi, et si tu as des questions, n'hésites pas :D
#Jess


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2074

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Willow E. Skimoh - Pique, Coud, Coupe, Essaie, Sourit.   Jeu 16 Mar 2017 - 19:36

Coucou. Re-merci pour la bienvenue ♥ J'ai bien relu tout le règlement, j'avoue ne pas avoir fait complètement attention... :s *pataper*

J'ai corrigé le code de règlement et également le nom dans le caractère =D Merci de me l'avoir dit ^o^

Des bisous ♥♥


Je parle en #00dce4

Dis Invité, quelles sont tes mensurations?


avatar


Féminin Date d'inscription : 16/03/2017
Occupation : Étudiante en couture
Sexualité : Bisexuelle
Messages : 38

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

2 ★ - Magie Solide


MessageSujet: Re: Willow E. Skimoh - Pique, Coud, Coupe, Essaie, Sourit.   Ven 17 Mar 2017 - 19:03

Mademoiselle, je vous annonce que vous êtes validée ♥
C'était rapide, c'est clair et ça me va 8D

N'oublie pas, dès à présent, de demander un logement et de recenser ton personnage ! :)

Si tu as des questions, n'hésites pas !
#J.


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2074

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Willow E. Skimoh - Pique, Coud, Coupe, Essaie, Sourit.   







Contenu sponsorisé


 

Willow E. Skimoh - Pique, Coud, Coupe, Essaie, Sourit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haïti qualifiée pour la Coupe du monde U-17 de football
» BANTAM AA ESTACADES - CHAMPION Coupe Dodge
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Qui va gagner la coupe selon vous
» Les Finalistes de la coupe Stanley :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
TOP