Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ramen Time (PV Shawn)Auteur
MessageSujet: Ramen Time (PV Shawn)   Sam 18 Fév 2017 - 15:11

L'heure de cours avait été plutôt longue, très longue. Habituellement, Elena était du genre élève sérieuse, concentrée, mais cette fois-ci, la belle avait même fini par s'assoupir sur son livre, réveillée en sursaut par la sonnerie de fin de cours. Ce fut rougissant plus que jamais que la belle s'éclipsa au plus vite de l'amphithéâtre, non sans subir les moqueries de quelques camarades. La nuit avait été beaucoup trop courte, la jeune femme ayant assuré la garde de deux jeunes enfants un peu trop capricieux. Autant dire qu'ils lui avaient fait tout voir durant l'absence de leurs parents. Des cernes soulignaient le regard d'océan de la douce new-yorkaise qui était bien décidée à refuser toute autre proposition de ses employeurs de la veille. Enfin, encore fallait-il qu'elle ose dire non ...

Une fois dans le couloir, la Saruta s'adossa un instant au mur pour ranger ses affaires attrapée à la hâte. Fuir avait été sa priorité. Heureusement, celle-ci n'avait rien oublié au passage. Ses iris d'azur balayèrent les lieux, regardant les étudiants rire ensemble, profitant de l'inter-cours pour se détendre. Qu'elle se sentait seule ... Même si elle avait pu sympathiser avec quelques camarades de classe, la jolie brune n'osait toujours pas s'intégrer dans l'un de ces groupes d'étudiant. Et celui avec lequel elle trainait la plupart du temps était absent depuis plusieurs semaines.

Si elle avait pu reprendre le cursus qu'elle suivait sur le continent, gagner un peu d'argent grâce à ses petits jobs de baby-sitter ainsi que se trouver un petit appartement, Elena était bien loin d'avoir vaincu cette timidité maladive qui l'a caractérisée, la forçant à rester seule. Ce fut un peu tristement qu'elle gagna la cafétéria, croisant les bras sur son estomac tout en espérant qu'il n'exprimerait pas sa faim en plein milieu de la file, ne voulant pas se faire remarquer pour la seconde fois de la journée.

La belle américaine dut se mettre sur la pointe des pieds pour pouvoir lire le menu du jour. Ramen. Plutôt pas mal, elle avait pu en déguster une fois en compagnie d'un autre étudiant. Le premier jour de son intégration d'ailleurs, et elle n'oublierait sans doute jamais la honte qu'elle avait subi lorsque celui-ci s'était accroché à son pied. Rien qu'à cette pensée, ses joues se teintèrent de rose. Se cachant au mieux derrière ses mèches couleur corbeau, elle se saisit d'un plateau avant de réclamer son bol, puis scrutant le réfectoire du regard, elle opta pour une table un peu à l'écart où personne ne s'était encore installé.

Une fois attablée, la Saruta sortit un livre de son sac, traitant de la flore en tout genre. Car depuis son arrivée, Elena avait pu perfectionner sa magie. Elle qui se limitait autrefois aux minéraux s'étendait maintenant aux végétaux, ainsi, à ses heures perdues, elle s'amusait à étudier quelques plantes ainsi que leur signification. Plongée dans son bouquin, elle se saisit distraitement de ses baguettes pour déguster son repas.
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 751

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Sam 18 Fév 2017 - 22:14

Longue semaine, longue nuit. Le sommeil était une chose devenue rare chez Shawn, c’était de pire en pire et il dormait de moins en moins. Lorsqu’il ne dormait pas, il fouinait dans les livres à la recherche de Dieu seul sait quoi. Le beau brun était quelqu’un d’impliqué. Mais, impliqué dans quoi ? On avait parfois l’impression que personne ne le saurait jamais. Il restait mystérieux, après tout. On le savait seulement tout le temps enfermé dans cette salle, au fond du couloir de la section d’Histoire. Shawn, à lui seul, devait bien faire partie des mystères de Tetteiteki.

Pour autant, il restait assidu au cours et c’était le meilleur élève de sa promotion. Chose étrange quand on sait qu’au final il passe juste son temps à lire des bouquins dans cette pièce remplie de livres en tout genre. Un de ces livres qu’il affectionnait tant vint se poser sur sa tête en un fracas qui amusa ses camarades. Shawn sorti de ses songes, découvrant au passage qu’il n’était pas dans son lit comme il l’espérait. Il fixa ses camarades puis le professeur avant de s’excuser avec un sourire niais.

L’anglais lutta contre le sommeil durant les trois heures qui suivirent. Trois longues heures. Trois interminables heures ! Il était partagé entre ses pseudos-rêves provoqués par la somnolence et des souvenirs d’événements passés. Tout semblait assez réel, et pour autant il savait que ça ne l’était pas. La fin du cours sonna, tirant définitivement le jeune homme de son état second. Il s’étira longuement, bailla, avant de finalement ranger ses affaires. C’était l’heure de manger, et rien ne l’empêcherait d’aller dévorer son repas.

Accompagné de quelques personnes, il se dirigea vers la cafeteria de l’université. Au menu, des ramens. Parfait ! Il se régalait déjà par avance alors qu’il reçut un texto pour le moins inattendu.

« Ne m’attend pas, je tente de cloner des tagadas ! à ce soir :D <3 »

Shawn arqua un sourcil. Il allait donc manger seul, ce midi ? Bien qu’il soit accompagné, il n’avait aucune envie de manger avec ces personnes inintéressantes qui le suivait. Généralement, ils le laissaient tranquille à l’heure du repas, puisqu’il mangeait avec son amie Nelly-Pi. Aujourd’hui, s’ils apprenaient qu’il est seul… ça serait la catastrophe ! Il devrait les entendre jacasser de choses idiotes jusqu’à la fin du repas ! AAAAAH ! Surtout pas ça, non, non et re-non ! Il voulait tout sauf ça. Il balaya la salle du regard en quête de solution. Mais lorsque son tour arriva, il n’avait encore rien trouvé. Il se résigna : il allait passer l’heure qui suivait avec de parfaits idiots.

En quête d’une place, quelqu’un attira son attention. Les cheveux couleur corbeau, les yeux d’un bleu éclatant. Il sourit et s’éclipsa sans se faire remarquer jusqu’à arriver à la hauteur de cette fille qui avait attiré son regard. Il posa son plateau, sans pour autant s’asseoir et passa sa main devant le livre que lisait la demoiselle, pour attirer son regard. Lorsque ce fut chose faite, il lui offrit un grand sourire.

« Le jour des ramens, c’est le jour d’Elena ! Alors, quoi de neuf ? »

Il fallait aussi avouer qu’il avait une bonne mémoire, les noms et les visages étaient facilement associés chez lui. De ce fait, il avait parfaitement reconnu celui de la demoiselle aux yeux si magnifiques.

« Je peux ? »

Il désigna la chaise en face d’elle, en attente d’une réponse.


Je te tire la langue en #2F4F4F !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2015
Messages : 86


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Dim 19 Fév 2017 - 11:15

L'américaine s'installait une nouvelle fois seule à sa table au réfectoire, ayant pour seule compagnie son livre traitant des diverses plantes existantes. La solitude était devenue une habitude chez Elena, surtout depuis que son ami blondinet ne venait plus en cours. D'ailleurs, elle s'en inquiétait, cela faisait déjà plusieurs semaines qu'elle n'avait eu aucune nouvelle de lui. Peut-être devrait-elle se rendre à son appartement pour s'assurer que tout allait bien ? Non, mauvaise idée, Oliver lui avait parlé de cette fameuse colocataire dont il était épris et surtout de son caractère assez possessif avec lui. La brune ne voulait pas s'imposer dans une telle situation. Elle espérerait tout simplement revoir son camarade se montrait de nouveau un jour.

Comme à l'accoutumée, la douce se plongea dans un livre pour s'empêcher de réfléchir, mais surtout pour occulter ce sentiment de solitude. Et pour cette fois, elle n'avait pas opté pour l'un de ces romans à l'eau de rose qui la faisaient rêver un peu trop, ce qui pouvait parfois lui laissait penser qu'elle était plutôt pathétique. Mais l'éternelle fleur bleue qu'elle était ne pouvait pas s'en empêcher. Dégustant lentement son bol de ramen, ses pupilles d'azur se fixaient sur chaque lettre traitant du sujet de l'hortensia. Elle aimait beaucoup cette fleur et ses diverses significations selon la couleur. Plongée dans sa lecture, l'étudiante en lettres ne leva même pas le nez lorsque quelqu'un posa son plateau face à elle. Trop distraite, s'évadant dans sa lecture, comme toujours. Elle savait se faire oublier, se rendre ainsi inintéressante.

Mais pourtant, la belle à la chevelure d'ébène eut un léger sursaut lorsqu'une main occulta la vue des caractères d'imprimerie. Clignant des paupières, surprise, elle finit par lever son regard d'océan sur le nouvel arrivant, les joues déjà roses. Elle fut accueillie d'un large sourire qu'elle finit par reconnaître. Ainsi, lui non plus ne l'avait pas oubliée.

"Shawn ?"

Ce fut le seul mot qui fut prononcé de sa petite voix de cristal. Ce jeune homme au charme ténébreux et à la tignasse sombre, elle ne l'avait pas vu depuis très longtemps, mais elle n'avait pu l'oublier au vu des circonstances plus qu'étranges de leur rencontre. Etrange et humiliante pour la petite fleur bleue. Elle qui avait été là au mauvais moment, au mauvais endroit. L'étudiant en histoire n'avait rien trouvé de mieux que de s'accrocher à sa cheville sous l'hilarité des autres passants. Mais pour se faire pardonner, il avait invité la jeune femme dans cette même cafétéria pour déguster ce même repas. Un peu troublée par l'interruption de sa lecture, la new-yorkaise finit par lui rendre son sourire avant de détourner le regard, un peu gênée, la teinte de ses joues ne retrouvant guère sa pâleur habituelle.

"Bien sûr, tu peux t'installer, je n'attends personne ..."

Sa voix était presque honteuse, teintée de dépit. Si lui ne semblait pas avoir beaucoup changé, elle non plus. Elle était toujours la même jeune femme, seule, timide et même beaucoup trop. Petit bout de femme toujours vêtue du même style de robes un peu enfantines. Et en ce jour d'hiver, elle en arborait une à longues manches, aux couleurs prunes, un éternel ruban sombre soulignant sa taille fine.

La Saruta hésita quelques instants quant à la réponse à donner à la première question de Shawn. Quoi de neuf ? Elle n'avait pas de réelle nouveauté dans sa vie depuis son arrivée, mise à part un petit job, quelques rares amis ou plutôt un véritable simplement. La belle n'était pas du genre à se plaindre aux autres de sa vie si peu trépidante. Tendant de donner de l'éclat à son regard fatigué, elle finit par reprendre la parole.

"Et bien, pour répondre à ta question, rien de très important ... Et toi ? Tu me sembles épuisé, je me trompe ?"

Oui, elle avait remarqué que lui aussi n'arborait pas une mine d'une grande fraicheur contrairement à leur première rencontre. Refermant son livre, elle vint le ranger soigneusement dans son sac pour se laisser plus de place. Bien que toujours intimidée par cette compagnie, Elena était tout de même heureuse de réitérer ce déjeuner avec cette simple connaissance.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 751

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Ven 3 Mar 2017 - 23:00

Epuisé était un faible mot. Shawn n’était pas du tout du genre à dormir des heures durant alors qu’il y avait des choses étranges qui se passaient autour de lui. Il s’était sagement assied face à Elena, plongeant doucement son regard dans son bol de Ramen avant de laisser échapper un profond soupir. Un soupir de soulagement, de faim et de fatigue surtout. L’espace d’un court instant, il avait sombré dans une sorte de pseudo-sommeil. Quelques secondes seulement, avant d’être ramené à la réalité par l’odeur des nouilles. Il s’imprégna de l’odeur de sa nourriture en prenant un grand bol d’oxygène, puis il ouvrit les yeux.

Son regard croisa celui d’Elena. Il la voyait un peu floue, au début. Mais rapidement tout cela s’était arrangé. Sa vue avait retrouvé son efficacité et il était à présent parfaitement conscient de ce qu’il se passait autour de lui. Enfin, aussi parfaitement que sa chemise était correctement boutonnée. Sachant qu’il ne portait pas de chemise, c’était vide dit. Il riait nerveusement en prenant une bouchée.

« Je suis complètement crevé ! Bien vu l’amie ! »

Il largua un énorme bâillement. Un de ceux qui vous font tomber la mâchoire et quelques dents avec. Un de ceux qui veulent dire « non, je ne suis pas fatigué. Je suis vraiment au bout de ma vie ». Shawn vida la moitié de son bol en quelques secondes. Il planta ses iris dans celles de son amie en lui offrant un sourire tendre et chaleureux.

« J’ai pas mal de travail en ce moment, j’ai du mal à lâcher les bouquins… Mais je constate que toi aussi, tu as du mal ! »

Shawn venait de tendre la main vers le visage d’Elena, portant ses doigts près de ses yeux pour éloigner une mèche de cheveux et la ranger derrière ses oreilles. Il reprit une bouchée de sa nourriture.

« Tu lisais quoi avant que j’arrive ? Ça avait l’air intéressant ! »

Mon dieu, mais, Shawn ! Tu passes déjà ta vie à lire, tu n’allais quand même pas continuer maintenant ! Il avait pourtant l’air particulièrement intéressé par ce que pouvait bien lire son amie avant son arrivée à la table. Il piquait du nez par moment, c’était amusant à voir ; on aurait dit un enfant qu’on obligeait à veiller pour rester chez les amis de ses parents. Il frotta ses yeux en engouffrant à nouveau de la nourriture dans sa bouche.


Je te tire la langue en #2F4F4F !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2015
Messages : 86


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Dim 5 Mar 2017 - 10:30

Si Elena semblait plutôt fatigué à cet instant, les cernes dessinées sous les yeux du brun ténébreux ne trompaient guère elles non plus. N'ayant rien de bien intéressant à raconter à cet ami qu'elle n'avait pourtant pas vu depuis des lustres, la douce préféra embrayer sur cette mine peu fraiche qu'il arborait sans vraiment le vouloir certainement. Un rire, une bouchée de ramen, et Shawn confirma ses propos avant de bailler à s'en décrocher la mâchoire. Et bien entendu lorsque quelqu'un se mettait à bailler, que se passait-il ? Une réaction en chaine. Portant sa main à sa boucher par politesse, la jeune étudiante fut touchée par le syndrome de l'épuisement mais bien plus discrètement que son interlocuteur. Elle en rosit même une fois sa main retirée.

Alors qu'elle-même se permettait une bouchée de son bol, la Saruta s'amusa de voir à quel point le jeune brun appréciait toujours autant le ramen. Puis elle reprit son sérieux lorsqu'il reprit la parole, l'écoutant avec attention. La douce ne le connaissait pas féru des livres, mais fut heureuse de constater ce point commun. Au moins, n'était-elle pas le seul rat de bibliothèque à cette table. Le geste du jeune homme la fit rosir, détourner quelques instants le regard, mais elle le laissa faire. Ses prunelles d'océan croisèrent celles de son ami lorsque sa main ramena cette mèche rebelle derrière son oreille. Pour noyer un peu le poisson, elle acquiesça à ses mots.

"En effet, tu as vu juste ..."

Si cela semblait un peu perturber Elena, c'était tout à fait naturel chez le Suijin apparemment. Et il reprit la parole, traitant du sujet bouquin qui ravissait plus que tout la jeune brune. Un sourire aux lèvres, bien plus détendue alors que ses traits reprenaient peu à peu leur teinte habituelle, la douce se pencha pour reprendre ce livre rangé quelques minutes plus tôt pour le reposer sur la table et le pousser vers le ténébreux. Pour une fois qu'elle ne s'était pas plongée dans un roman à l'eau de rose, la belle américaine n'avait pas honte d'exposer sa lecture. Elle commenta d'une voix enjouée son geste.

"Un livre sur la botanique ! J'ai décidé d'en apprendre un peu plus sur les plantes depuis que mon pouvoir s'est développé. Je parviens maintenant à maitriser les végétaux en plus des minéraux. Regardes ..."


La demoiselle à la chevelure d'ébène avança sa main, paume vers le haut sous les yeux de son ami, faisant naitre au creux de sa main une rose d'un rouge profond, aux pétales parfaits et à la fragrance enivrante. Choix classique qu'était la rose. Peut-être que le jeune brun ne s'attendait guère à une démonstration, mais il verra que la jeune femme était on ne peut plus fière de son oeuvre. Elle-même la contempla avec émerveillement quelques instant avant de refermer ses doigts contre sa paume, la faisant disparaître dans ce même geste. Le regard pétillant de malice, elle se reporta sur Shawn.

"Je trouve ça bien d'allier les connaissances au développement de mon pouvoir. Enfin ... disons qu'au moins, ça me passe le temps quand je n'ai rien à faire ..."


Elle avouait implicitement sa solitude sans réellement le vouloir. L'absence prolongé d'Oliver était un poids à supporter pour elle, espérant chaque jour avoir des nouvelles de son ami. Mais en attendant, la belle faisait ce qu'elle avait toujours faits, se plonger dans l'étude, les écrits. Elle avait appris tant de choses sur la flore ces derniers temps ! La signification, comment traiter chaque plante afin de les conserver en vie, ... Tellement de choses qui pourraient peut-être un jour lui être utile ? Ou pas. L'élan d'enthousiasme passé, Elena se rendit compte qu'elle avait quelque peu monopolisé l'attention sur elle, ce qui était loin d'être dans ses habitudes. Reportant son attention sur son bol, elle minauda quelques mots.

"Et toi, tu travailles sur quoi en ce moment ?"

A cet instant où la belle n'était pas concentrée, une nouille retomba dans son bol, une goutte de bouillon éclaboussant son nez. Espérant que personne n'avait rien vu, elle s'empressa d'attraper sa serviette avant d'en essuyer le dégât léger, un peu rouge de honte. Maladroite, comme toujours.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 751

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Mar 7 Mar 2017 - 9:33

Bien joué Shawn ! Tu venais de marquer un point auprès de la douce Elena. Lui causer des livres aura été la chose la plus intelligente que tu auras fait dans la journée. Bon, il fallait avouer qu’à part dormir, ta journée n’avait pas encore été très enrichissante. Tu regardais la jolie brune aux perles d’azur. Elle semblait tellement enjouée, elle te donnait l’impression de réellement adorer son pouvoir. Un pouvoir qu’elle avait apparemment énormément développé depuis leur dernière entrevue. La main tendue vers toi, tu pouvais voir perler une rose au creux de celle-ci. Un instant d’émerveillement, illuminant tes yeux comme ceux d’un enfant à qui on fait un tour de magie. Elle avait retrouvé un teint plus rosé, moins zombifié, la rendant encore plus pétillante.

Bien que la botanique n’était pas ton point fort, tu comprenais l’idée de s’informer sur ce qui était en rapport avec sa propre magie. Enfin, toi, si tu devais te renseigner sur l’eau, ça t’obligerai à faire de la chimie et Dieu sait à quel point ce n’était pas du tout ton point fort. Ces formules dans tous les sens te donnaient mal à la tête et t’endormaient plus que de t’apprendre quoi que ce soit. La sélection naturelle, Shawn, la sélection naturelle. Pour saluer sa performance, tu applaudis discrètement mais d’un air enjoué la rose qui venait de disparaître.

La pauvre Elena ne semblait pas avoir énormément de chose à faire dans sa journée. Sa manière d’évoquer ses lectures pour passer le temps te laissant un léger arrière goût amer. Tu réfléchissais. Pourquoi fallait-il toujours que tu essaies de résoudre les problèmes des autres ? Tu es un idiot, Shawn.

C’est le retour de ta question qui te tire de tes songes. Et toi, alors, sur quoi travaillais-tu ? Tu réfléchis un instant. Il était hors de question de lui parler des modifiés. Tu ne voulais pas l'affoler, ni l’effrayer. Tu écartais ce sujet de ton esprit pour finalement décider de lui parler de ces livres étranges que tu avais trouvé il y a un moment, avec ton camarade d’un soir -Sasha-, dans une des tours jumelles Hizumu. Ces livres étaient étranges, plein de signes semblables à des hiéroglyphes, mais qui n’en était pourtant pas. Une vraie misère à déchiffrer, tellement bien que tu n’avais, à ce jour, pas décidé une seule page.

« J’ai trouvé des bouquins un peu étranges dans une tour en ruine. C’est très particulier, ils ne sont écrits dans aucune langue connue, je tape dans les langues mortes pour voir, mais ça ne donne pas encore quelque chose… J’ai l’impression qu’ils sont codés, peut être même qu’ils contiennent des informations au poil pour partir d’ici ! »

Oh, Shawn, ton optimisme te perdra un jour. Pensais-tu réellement que quelqu’un pourrait encore quitter cette île pour autre chose qu’une mission ? L’idée t’effleurait toujours l’esprit, bien que tu te concentrais de plus en plus sur l’idée de découvrir d’où viennent ces pouvoirs que chacun possède ici.

« Hey ! Depuis la dernière fois, j’ai appris à maîtriser un peu mieux ma magie. Et j’ai enfin réussi à dompter Nirina… Quelle tête de mule cette épée ! »

Tu soupirais. Nirina possédait une sorte de conscience qui lui était propre. L’épée des Suijin, celle qui t’appartenait désormais. Celle qui t'avait maîtrise avant que toi tu ne la maîtrises. Le monde à l’envers ! Tu soupirais en prenant une nouvelle bouchée. En face de toi, Elena s’armait à nettoyer les quelques gouttes qui venaient de l’éclabousser. Ses pupilles océans et la gêne qu’elle semblait éprouver à ce moment précis te fit sourire un peu. Alors que tes yeux se perdaient dans la pièce, tu remarquais qu’il faisait assez beau à l’extérieur. Un détail auquel tu ne prêtais guère attention la plupart du temps. Pour autant, le brin de soleil qui venait te chatouiller le nez t’offrait un réel réconfort dans cette journée emplie de sommeil. Tu t’étirais.

« Ça te dirait d’aller faire un tour après ? »

Ah tiens, depuis quand tu fais des propositions aussi indécentes à une demoiselle ? L’idée te plaisait bien, tu avais simplement eu l’envie de la partager avec une personne qui te plaisait bien. Hein ? Quoi ? Non attend, la formulation n’est pas tout à fait correcte. Si ? Sa compagnie te réjouissait. Après tout, elle était vraiment adorable comme personne.


Je te tire la langue en #2F4F4F !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2015
Messages : 86


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Mer 8 Mar 2017 - 14:58

Ses retrouvailles avec Shawn semblaient égayer un peu la journée banale de la petite fleur bleue. Malgré sa réserve habituelle et parfois même handicapante, il ne fallut qu’une chose pour que la belle à la crinière d’ébène ne s’enjoue : le sujet bouquin. Peu de personnes s’intéressaient à ses lectures et le simple fait que le ténébreux ne la questionne à ce sujet suffisait à la réjouir. C’est donc ainsi que la douce se laissa entrainer dans ses explications. Son pouvoir la passionnait et elle ne lésinait pas sur les moyens pour en savoir toujours un peu plus. A aucun moment, elle ne songea que la botanique pouvait ennuyer son interlocuteur, mais il était si rare qu’elle s’enthousiaste à ce point en présence de quelqu’un. Et quoi de mieux qu’une petite démonstration pour illustrer la nouveauté de son pouvoir ?

C’est ainsi qu’une magnifique rose d’une couleur vermeille éclatante émergea dans le creux de sa main, donnant à sa créatrice une mine fière et satisfaite. Il lui en fallait bien peu, mais une mine radieuse lui allait bien mieux que les traits tirés. La Saruta finit par faire disparaitre son œuvre, questionnant à son tour le jeune brun quant à ses travaux actuels. Les paroles de son ami la captivaient, une lueur d’intérêt dans le regard lorsqu’il évoqua la découverte de livres anciens. Si l’étudiante en lettres s’y connaissaient en langues étrangères, les langues mortes n’étaient pas réellement son fort, mis à part peut-être le latin.

Le britannique pensait que ces œuvres cachaient peut-être des informations afin de quitter l’île. Elena se souvenait que celui-ci n’aimait pas tellement le fait d’avoir été piégé contre son gré ici, mais elle ne l’avait pas réellement questionné quant aux raisons lors de leur première rencontre. Mais la douce n’eut pas le loisir de s’adonner à d’autres interrogations pour le moment puisque Shawn reprit la parole, heureux de lui apprendre qu’il maitrisait beaucoup mieux sa magie. La belle brune lui offrit un sourire radieux à cet instant, mais elle s’interrogea sur l’épée qu’il mentionnait.

« Tu as une épée ? Je ne pense pas que tu m’en ais parlé la première fois. » Elle le fixa avec des yeux ronds. « Comment une épée peut être … tête de mule ? »

Bien que non experte des armes, le beau ténébreux avait capté l’attention de la petite fleur bleue à cet instant. Plutôt étrange comme formulation pour une épée, elle voulait donc en savoir plus. Dans sa maladresse, alors qu’elle s’apprêtait à prendre la dernière bouchée de ramen, la belle américaine se mit dans une situation quelque peu embarrassante, mais rectifiant rapidement le tir d’un passage rapide de serviette. Heureusement, le Suijin semblait plutôt distrait à cet instant et lorsqu’elle fut de nouveau toute propre, elle fut surprise de sa soudaine demande. Surprise, mais néanmoins contente, elle ne passerait pas son temps seule à attendre l’heure de son prochain cours au moins. Acquiesçant paisiblement, elle lui répondit, un sourire ourlant ses lippes.

« Avec plaisir oui ! »

Son bol terminé, elle laissait le temps de Shawn de terminer son déjeuner, attrapant son cher livre pour le ranger dans son sac ainsi que la pomme qu’elle n’avait pas encore mangée. « C’est bon ! Je suis prête ! » Un ton de nouveau enjoué et la belle se leva tout en portant son plateau vide vers le lieu prévu à cet effet. Et ce fut suivi de son camarade qu’elle sortit du réfectoire, respirant le grand air et profitant des doux et chaleureux rayons de soleil.

Scrutant l’étendue d’herbe, elle chercha un point libre. Beaucoup d’étudiants profitaient du beau temps durant leur pause déjeuner et quelques irréductibles faisaient encore les idiots avec leurs pouvoirs, pour ne pas changer. Son regard d’océan s’illumina en voyant que la place qu’elle aimait prendre était encore libre, sous un saule magnifique – enfin c’était son avis à elle. Sans réellement se rendre compte de ce qu’elle faisait, la brune saisit la main du ténébreux pour le guidait jusqu’à ce lieu qu’elle trouvait paisible, un peu à l’écart des autres étudiants.

« Suis-moi, c’est plus tranquille là-bas … Plus pratique pour lire en paix ! » Une fois arrivée, elle libéra la main du jeune homme et s’installa dans l’herbe, s’adossant au tronc de l’imposant arbre. Posant son sac, elle observa les alentours avant d’hésiter quelques instants, ne voulant paraitre indiscrète. Puis elle se lança. Qui avait-il de mal à questionner un ami après tout ?

« Dis-moi Shawn … Pourquoi tu veux quitter cette île ? Ta famille te manque c'est ça ? »

Question idiote peut-être, mais Elena n’avait pas de point d’attache de son côté. La raison était certainement familiale pour Shawn.









Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 751

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Mer 8 Mar 2017 - 22:33

Tes yeux verts venaient de se poser sur Elena, encore une fois. Tu avais été un peu interloqué par ce qu’elle venait de te demander. Après avoir réfléchis, tu réalisais que tu ne possédais pas encore Nirina à l’époque de votre rencontre. Il était donc tout à fait logique que tu ne lui en ais pas parlé. Tu lui offris un petit sourire malicieux, finissant ton bol avant de reporter ton attention sur elle totalement.

« Nirina est une épée un peu bizarre… Elle possède sa propre conscience, un peu comme si elle était habitée par un esprit puissant. D’ailleurs, ça doit certainement être le cas. Du coup, comme elle a tendance à agir seule, c’était plutôt elle qui me guidait au début mais maintenant, j’ai réussi à lui faire comprendre qui était le maître ! »

Les bras croisés sur le torse, tu hochais la tête pour t’auto-approuver. Après avoir écouté ta réponse en terminant son bol, ton amie acceptait de sortir dans la cour en ta compagnie la plus charmante. Non aller, trêves de plaisanterie : c’était plutôt toi qui était enchanté de pouvoir poursuivre cette entrevue. Si elle semblait intriguée par ton épée, tu étais curieux d’en savoir un peu plus sur elle et sur sa magie qui semblait la passionner. Elle rangea son fruit et son livre dans son sac, prête pour partir à l’aventure à l’extérieur !

Le temps était doux, il ne faisait pas trop chaud et le pull simple que tu portais ne te tenais pas plus chaud que cela, sans pour autant que tu ais froid. Tu observais ce qu’il se passait autour de vous : des arbres se balançaient lentement au rythme du vent, des étudiants mangeaient au soleil et d’autres encore s’amusaient avec leur magie. Tu avais l’impression de faire face à des enfants, mais tu restais sur tes gardes : depuis ton arrivée ici, tu n’avais encore jamais croisé de personne maîtrisant parfaitement sa magie, c’était même souvent l’inverse. Forcé de constater cela, tu te méfiais des personnes qui s’en amusaient, cela pouvant rapidement dégénérer. Tes yeux perdus se redirigèrent vers Elena alors qu’elle venait de saisir ta main. Intrigué, tu avais posé tes yeux sur sa chevelure ébène avant de les positionner sur vos mains liées. Surpris, tu n’avais pour autant aucune raison de te défaire de cette emprise. Tu ne jugeas pas nécessaire de lui demander des explications. De ce que tu avais pu voir, Elena était une personne plus timide que quiconque à ta connaissance ; cela la dérangerait surement qu’on lui fasse remarquer ce geste familier qui ne te posais pourtant pas le moindre problème. Elle vous guida jusqu’au pied d’un saule absolument magnifique et qui te laissa sans voix le temps que tu le découvres et qu’elle ne te tire en dessous. Tu as suivi son exemple, et une fois qu’elle eut lâché ta main, tu t’adossas au tronc de l’arbre. Assied par terre, l’arbre semblait vous protéger des agressions extérieures et, en plus, du vent.

Ce fois, ce fut la jolie brune qui engagea la conversation. Une question en plein cœur. Touché, coulé. Tu perdis ton sourire un instant, te remémorant des souvenirs à la fois tristes et joyeux. Tes yeux se promènent dans le vague, fixant un point aléatoire au loin.

« Pas réellement. Pas tout à fait. »

Tu ne pensais pas lui donner de vraie réponse au départ ; mais finalement, il fallait te faire une raison. Cela faisait un moment maintenant, peut-être était-il temps pour toi de faire face à ton passé et de tourner la page. Tu poses ta tête contre le tronc de l’arbre, tournant légèrement celle-ci vers ton amie.

« J’espère partir pour retrouver une personne qui m’est chère. Ma cousine… Unique amour que j’ai jamais eu jusqu’à ce jour. »

Tu espérais qu’elle ne te juge pas. Tu espérais qu’elle ne te trouverait pas hideux, ou dégoutant. Après tout, sortir avec sa cousine et l’aimer corps et âme, ce n’était pas réellement bien vu dans la société dans laquelle vous viviez. Tu soupirais.

« Bon, ça doit faire… quatre ans, ou pas loin, qu’elle est partie. Et plus d’un an et demi que je suis ici. Peut-on réellement aimer quelqu’un encore après tant d’absence… ? »

Tu soupirais une fois encore, puis tu t’étirais. Tu regardais ton amie avec ton regard sérieux, accompagné d’une pointe de tristesse face à ces souvenirs du passé. Shawn, il était réellement tant que ta belle gueule et toi, vous vous remettiez de cette affreuse perte. Quatre ans étaient passés. Quatre ans sans aucune nouvelle. Quatre ans durant lesquelles ses souvenirs d’elle s’estompaient petit à petit.

Et puis, une envie étrange te prenait. Tu t’écartais un peu de l’arbre, étalant ton corps sur l’herbe qui s’offrait à vous. C’est là que ta tête vint se poser doucement sur les genoux de la demoiselle à la chevelure d’ébène. Face à son regard interrogateur tu ne répondis que par une langue tirée et un sourire amusé.

« Et toi, tu n’as pas envie de partir d’ici ? »


Je te tire la langue en #2F4F4F !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2015
Messages : 86


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Sam 11 Mar 2017 - 16:23

Une épée habitée par un esprit puissant, rien que cela. Elena papillonna des paupières, quelque peu étonnée par une telle révélation. Elle était bien loin d'imaginer cela possible. Enfin, pas si étonnant que cela puisqu'elle-même possédait un don magique comme tout habitant sur cette île. Pourtant la belle avait répliqué par un simple "Wow !" lorsque son ami eut terminé ses explications. La pause déjeuner terminé, après une proposition de Shawn, les deux étudiants se rendirent à l'extérieur afin de profiter du retour du beau temps. L'hiver avait été plutôt rude et les rayons du soleil ne seraient que bénéfiques au teint éternellement pâle de la douce.

Plus à l'aise avec le beau ténébreux, la Saruta n'avait pas manqué de l'entrainer vers son coin préféré de la cour, à savoir sous un saule qu'elle trouvait des plus majestueux. A vrai dire, elle se demandait si celui-ci n'avait pas eu quelques coups de pouce des descendants de Saruta-Hiko pour devenir si impressionnant. L'étudiante en lettres s'adossa contre le tronc de l'arbre, heureuse de s'y retrouver, à l'écart des autres. Voulant évitant un silence entre eux, elle se permit une indiscrétion. Il était bien rare chez de poser des questions, mais elle devait avouer qu'elle appréciait la compagnie du jeune brun. Il n'y avait pas de mal à en savoir plus sur ses amis si ?

Risquant un coup d'oeil vers le britannique, la douce constata sa bourde. Comment avait-elle pu aborder un sujet si sensible pour beaucoup ici ? Bien qu'honteuse d'avoir fait disparaitre ce sourire agréable qui s'épanouissait si souvent sur le visage du jeune brun, elle ne put se résoudre à baisser les yeux à cet instant, soutenant ce regard d'émeraude posé maintenant sur elle. Cette nostalgie, cette tristesse qu'elle y décela lui serra le coeur, elle qui était certainement beaucoup trop empathique avec les gens qui l'entouraient.

Shawn sembla se confier, lui dévoilant son souhait de vouloir retrouver un être cher. Bien que surprise de l'association de "cousine" et "premier amour", la Saruta ne se permettrait de le juger. Et le ténébreux ne décèlerait que compassion dans ses iris topaze. Après tout, d'après ce qu'elle lisait depuis de nombreuses années, on ne choisissait pas de tomber amoureux. On ne pouvait contrôler un tel sentiment. Plutôt que de le juger, la petite fleur bleue l'aurait plaint. Ils ne pouvaient vivre leur amour purement et simplement et elle se doutait de la douleur qu'il avait pu en découdre.

Quatre longues années sans la voir. Cela ne datait donc pas de son arrivée sur l'île. Si la jolie brune s'interrogeait sur la raison, elle eut le tact de ne pas le questionner plus que cela. Après tout, il en souffrait et elle ne voulait rouvrir d'anciennes plaies pas tout à fait cicatrisées. Mais à la question du Suijin, la belle se permit de lui répondre, peu certaine qu'il attendait une remarque de sa part. Elle chercha les mots pour lui apporter un peu de réconfort.

"Je suis désolée Shawn, je n'aurais pas du aborder le sujet ..." Elle marqua une pause, baissant un peu les yeux, comme si elle avait honte de son propre point de vue. "Je pense que certains sentiments sont si forts qu'ils peuvent perdurer à travers le temps et supporter la distance." Elle releva ses prunelles d'azur vers lui, lui accordant un sourire timide, les joues un peu rose.

Bien qu'elle n'avait pas eu d'expérience personnelle, c'était son avis. Un peu fleur bleue, beaucoup trop, certainement. Elle se faisait son opinion par rapport à ses lectures, elle qui n'avait jamais eu la chance de tomber amoureuse. Bien sûr, elle avait eu quelques coups de coeur, mais la douce n'était jamais parvenue à donner suite, même lorsqu'ils étaient réciproques. Plutôt pitoyable. Mais personne n'avait eu assez de patience afin de briser sa barrière de timidité, préférant passer leur chemin.

Plongée dans ses pensées, elle ne remarqua pas immédiatement les mouvements du ténébreux, sursautant légèrement lorsqu'elle sentit quelque chose sur ses genoux. Le teint de la demoiselle se para de nouveau de rose, un peu plus prononcé cette fois, et elle offrit un regard surpris à son ami. Bien que la tête du jeune homme reposait sur ses genoux, elle ne chercha pas à s'en extirper. Elle s'amusa même de la grimace qui agrémenta la malice de l'étudiant, apportant un peu de fraicheur à sa mine fatiguée.

Mais la question qui suivit l'interloqua et de nouveau, la belle à la crinière d'ébène détourna le regard, réfléchissant à sa réponse. Un souhait de quitter cette île ? Oui et non. Ici, elle s'était liée d'amitié avec Oliver, dont elle n'avait pas de nouvelle depuis un certain temps, mais elle était sûre qu'il avait une bonne excuse à cela. Et la complicité avec le britannique présageait sans doute une amitié également, en tout cas, l'étudiante en lettres l'espérait. La seule raison qui la pousserait à retourner sur le continent serait simplement de pouvoir fleurir au moins une dernière fois la tombe de sa mère défunte. Son souhait était plutôt déprimant, aussi, elle ne préféra pas le mentionner.

Reportant ses pupilles bleutées vers le visage du ténébreux, elle hocha la tête de droite à gauche, faisant voleter un peu ses longues mèches de jais. Un nouveau sourire, et elle lui répondit.

"Non ... En fait, je me sens mieux ici depuis quelques temps. Mise à part peut-être une bibliothèque entière de bouquins, je n'ai rien laissé derrière moi à New-York. Et j'aime assez le fait de pouvoir user de son don sans se cacher ! Avoues qu'il y a certains avantages à être ici non ?"
La belle se mit à rire en songeant à une chose. "Quand j'y pense, tu as dû avoir des moments de solitude avant d'arriver ici si tu glissais sur une plaque de verglas apparue inexplicablement sous tes pieds." Observant la réaction de son ami à cette taquinerie, allusion à leur première rencontre, elle se permit de rire un peu, collant sa tête contre le tronc. Rire lui faisait du bien pour occulter ce souvenir de sa mère revenu à la surface. Elle se sentait bien sous cet arbre, au grand air, en compagnie d'un ami. La journée n'était pas à jeter finalement.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 751

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Sam 11 Mar 2017 - 21:40

Ah, Elena. Toujours fidèle à elle-même. Tu la voyais rougir, ça t’amusais. Ah, Shawn. Quel gamin tu faisais tout de même ! Tu savais pourtant comment elle allait réagir lorsque tu avais entrepris de poser ta tête là où elle se situe à présent. Tu appréciais sa présence, après tout. Tu ne l’avais certainement pas remarqué la première fois, mais elle semblait d’apaiser un petit peu. Elle avait ce sourire tendre et cette timidité qui la rendaient tellement douce et calme. Et toi, ça t’amusait de la voir ainsi. Lorsqu’elle s’excusa d’avoir abordé le sujet, tu portas une main à son visage jusqu’à venir lui « voler » son nez en lui tirant la langue. Elle n’avait pas à s’excuser d’avoir posé une question à laquelle elle n’avait pas de réponse. Ce n’était pas de sa faute si tu avais vécu ces événements. Et bien sûr, elle n’était pas la raison de la disparition d’Angelic. Tu lui offrais un sourire tinté de souvenir douloureux, mais qui faisaient pourtant partis de toi ; il te fallait l’accepter.

Le mouvement de ses mèches de cheveux semblait d’obnubiler. Elle avait les cheveux fin, lisses et soyeux. Certainement qu’elle devait bien les entretenir. Après tout, ce n’était pas étonnant : beaucoup de filles prenaient soin de leurs cheveux. Tu te surpris même à penser qu’ils devaient avoir une odeur particulièrement fruitée de shampoing ; ce genre d’odeur que tu aimais beaucoup. Perdu dans tes pensées, tu finis par revenir à la raison lorsqu’elle évoqua sa vie avant d’arriver ici. Il y avait donc des personnes ici qui ne détestaient pas cet endroit ? C’était une première pour toi. Il fallait bien avouer que tu ne parlais pas forcément de ces choses-là avec ton entourage. Nelly-Pi n’avait jamais évoqué son passé, c’était comme si elle s’était renfermé immédiatement après son arrivée. Quand à Terrence, tu le savais étrange et instable. Ce n’était pas comme si le fait qu’il veuille rester ou partir te surprendrait particulièrement venant de lui. Le seul avantage que tu trouvais à être ici, c’était que tu ne voyais plus la tête de ta mère. Elle te sortait par les yeux, être importé sur l’île comme un vulgaire t-shirt t’avait sauvé de son emprise.

Non mais, elle était en train de se moquer de toi, là, non ? Eh bien, si, mon cher. Petite fourberie de sa part, elle te rappelait votre rencontre pour le moins étrange. C’était vrai qu’à cette époque tu n’avais aucune maîtrise de tes pouvoirs. S’en était souvent amusant, mais il fallait avouer que certaines fois, c’était inquiétant. Remarque, tu étais devenu incroyablement fort en patinage grâce à cela. Et puis, à part quelques bleus, tu n’avais pas eu grand-chose. D’ailleurs, personne n’avait réellement remarqué ce don que tu possédais. Seule Angelic partageait ton secret. Angelic, et certainement la mère de celle-ci qui avait subi ta colère une fois. Tu souris un peu en te souvenant de cette scène, de son visage effrayé. Perdre le contrôle, c’était loin d’être dans tes habitudes.

Tu portais une mèche des cheveux d’Elena jusqu’à ton visage, t’en servant comme d’une moustache éphémère avant de croiser tes bras sur ton torse et d’afficher un faux air fâché.

« Hey, mademoiselle, ce n’est pas très gentil de se moquer des gens comme ça ! »

Voyant le visage d’Elena qui semblait avoir pris à cœur cette remarque, tu éclatais de rire, relâchant ses cheveux au passage. Tu lui souriais, un peu comme un enfant fier de sa bêtise, caressant ses cheveux d’une main distraite.

« Je rigole, Elena. Ne fais pas cette tête, elle me donne envie de te taquiner ! »

Tu voyais son expressif d’adoucir de nouveau et ça te rassurait : tu ne l’avais pas vexée. Ses jambes étaient réellement confortables, tu étais reposé sans même avoir fermé les yeux. Finalement, tu avais repris la parole.

« Je… Je suis sûre qu’elle m’a oubliée. Ça lui correspondrait bien, ça. »

Tu hochais la tête frénétiquement, alors que tu imposais ce sourire un peu triste sur ton visage.

« Et puis… C’est vrai. On n’est pas si mal, ici. » Tu marquais une pause. « Hey, Elena. Sortons, un soir. »


Je te tire la langue en #2F4F4F !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2015
Messages : 86


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Dim 12 Mar 2017 - 19:54

L'empathie de la belle était telle qu'elle ne pouvait que compatir pour son ami reposant sur ses genoux. Les blessures du coeur étaient certainement les plus difficiles à gérer, à guérir. Elle n'avait pas réellement tous les détails de l'histoire, elle ne savait pourquoi l'aimée de Shawn était partie, mais elle ne pouvait manquer cette tristesse résidant dans les pupilles d'émeraude de celui-ci. Elena ne pouvait que s'en sentir désolée, mais le jeune brun lui fit bien comprendre qu'elle n'y pouvait rien par un petit geste taquin. Un sourire avait illuminé le visage de la Saruta à cet instant.

La douce n'osa pas lui avouer son souhait de fouler une dernière fois les terres américaines afin de fleurir la tombe de sa mère. Cela lui manquait tellement, à elle qui pouvait rester plus d'une heure devant cette plaque de marbre froid où reposait sa génitrice. Elle avait pris cette habitude de lui conter chaque évènement exceptionnel de sa vie, mais elle n'avait pu le faire quant à cette arrivée sur cette île inconnue. Et depuis que la belle à la crinière d'ébène maitrisait les végétaux ainsi que leurs diverses significations, elle ne rêvait plus que d'une chose : pouvoir honorer le souvenir de sa mère par l'intermédiaire d'un magnifique parterre d'Edelweiss. Elena semblait prendre de plus en plus l'habitude d'exprimer ses émotions par la signification minérale ou végétale, une parade à sa réserve maladive.

Mais tout ceci, la brune ne le mentionna guère à son ami, lui expliquant simplement qu'elle n'avait rien laissé derrière elle. La vie n'était pas réellement un calvaire en ces lieux et un potentiel retour au continent ne pourrait faire revenir la personne la plus chère à ses yeux de toute façon. Si elle avait été encore en vie, certainement aurait-elle tout tenté pour la rejoindre.

Et pour être certaine que le britannique ne relève pas la pesante solitude de l'américaine, elle se permit une taquinerie à l'intard de celui-ci, s'amusant de cette chute dont elle se souvenait malgré les mois passés. La petite fleur bleue riait, avec légèreté, reposant ses prunelles d'azur sur les traits harmonieux du ténébreux qui semblait apprécier les longues mèches de jais de l'étudiante.Si elle en rosit quelque peu, elle finit par se mordre la lèvre, n peu honteuse suite à la remarque de Shawn. En effet, se moquer n'était pourtant pas dans ses habitudes, mais elle avait pensé pouvoir se le permettre. Sans doute était-elle devenue trop à l'aise avec lui.

Mais alors qu'Elena fuyait le regard fâché du Suijin, elle y revint rapidement en l'entendant éclater de rire. Ses paroles confirmèrent le fait qu'il l'avait amadouée sur ce coup. Soulagée, la Saruta retrouva quelques couleurs avant d'afficher une moue un peu boudeuse, à la vue de l'air triomphal de Shawn, qui ne dura qu'un temps. Elle s'était tout de même bien faite avoir !

Une phrase hors contexte prononcée, mais la brune n'avait guère besoin de le questionner sur le sujet pour comprendre que celui-ci mentionnait son unique amour. C'était triste, déchirant même. La new-yorkaise ne savait que dire pour alléger la peine de son ami. Elle chercha ses mots, mots qui ne vinrent pas alors qu'elle se perdait dans les pupilles de jade du jeune brun. Une nouvelle fois, la surprise et les rougeurs s'emparèrent de ses traits fins lorsque le ténébreux l'invita à sortir un soir. Il était si rare qu'on lui propose ce genre de chose, elle était plutôt le genre à tout gâcher à l'accoutumé. Elle ouvrit une fois la bouche, hésitante, la refermant aussitôt. La décision était toute prise.

"C'est d'accord ... Tu penses à quoi exactement ?"

Un peu vague comme question, mais la belle voulait simplement savoir quel type d'activité son ami lui proposerait. Mais elle ne voulait que celui-ci pense qu'elle se fichait de ses blessures, alors, elle aborda de nouveau le sujet.

"Shawn ... Je ne veux pas paraitre curieuse ou indiscrète mais ... Si tu veux continuer à en parler, je suis prête à t'écouter." Son regard bifurqua sur l'étendue d'herbe sur laquelle reposait sa main, paume à même la terre et distraitement, elle fit éclore quelques trèfles à quatre feuilles comme pour tenter de faire naitre une forme de chance pour soutenir son ami, puis quelques petites pâquerettes juste pour donner un peu de couleurs à l'ensemble. Simple distraction lui permettant de réfléchir à ses mots. L'océan se plongea de nouveau dans les pupilles d'émeraude. "Il faut toujours garder un petit espoir avant d'en avoir le coeur net. Peut-être attend-elle ton retour elle aussi ?"

L'optimiste n'était pas toujours au rendez-vous chez la jolie brune, mais elle espérait un "happy ending" dans cette histoire de coeur. Elle n'avait aucunement envie de constater que l'amour faisait souffrir plus qu'il ne rendait heureux. Elle se mit à entortiller l'une de ses mèches corbeaux, perdue dans ses pensées. Puis la belle eut comme une illumination. Les pouvoirs semblaient héréditaires, et si sa si chère cousine était elle aussi dotée d'un don ?

"Est-ce qu'elle pourrait elle aussi ... être une descendante ? Si c'est le cas, elle pourrait se retrouver ici un jour ... ou peut-être qu'elle est ici ?"

Compatissante, mais peu douée dans le réconfort ... Certainement bien trop ancrée dans ses romans à l'eau de rose pour être objective. Et si vous vous mêliez de vos affaires Mademoiselle Heart ?






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 751

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Mer 15 Mar 2017 - 23:12

Ton regard se porta un instant sur les mains d’Elena. Elle venait de faire naître des trèfles à quatre feuilles et quelques pâquerettes. Tu souris, comme un enfant émerveillé alors qu’elle te proposait une oreille attentive et une épaule sur laquelle t’appuyer. Ces paroles te semblaient presque décousues de sens : il était, à tes yeux, impossible qu’elle t’attende encore. Après quatre années tu avais toi-même tendance à te dire qu’il était temps de tourner la page. Plus le temps passait et plus les chances que tu puisses la revoir un jour devenaient minces. Pourtant, au fond de ton cœur, tu continuais de l’aimer. Juste un peu. Encore un peu.

La dernière phrase d’Elena te ramena à la réalité. Tu tournais un peu la tête, tournant ton regard vers le ventre d’Elena. Non, il était impossible qu’elle soit ici. Impossible qu’elle possède cette magie. Tu avais été le seul et unique cas dans ta famille à avoir manifesté des pouvoirs. Mais ça, tu préférais le garder. Ça te donnait réellement l’impression d’être à part, et ça, ça ne te plaisait pas. Tu fixais sa robe sans pour autant réellement la regarder. Ton esprit s’était perdu dans des souvenirs qui paraissaient si lointain maintenant. Et puis, la brise te ramena à nouveau parmi les vivants. Tu ramenais ta main droite sur la cuisse d’Elena, près de ton visage, machinalement. Tu lui jettes un regard, histoire ne pas l’inquiéter, et un petit sourire en coin.

« C’est impossible. Je pense que ce n’est cette branche de la famille qui est touchée. Et puis… Merci. »

Tu fermais les yeux un instant, un demi sourire paisible sur les lèvres. Tu réfléchis, tu ouvres l’œil qui pointe en sa direction.

« Hm… Fête foraine ? Cinéma ? Oh ! Patinoire. »

Tu parlais bien évidemment de votre sortie prochaine. Tu étais un peu distrait, alors que tu la regardais. Ta main sur sa cuisse caressait doucement et distraitement celle-ci. Rapidement pourtant elle avait cessé, tes yeux s’étaient clos tous les deux. Ton souffle se faisait régulier. Oui, tu étais un idiot ; et tu venais de t’endormir sur les genoux de la jolie brune aux prunelles d’azur.


Je te tire la langue en #2F4F4F !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2015
Messages : 86


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Jeu 16 Mar 2017 - 16:22

Donner de l'espoir, ce n'était peut être pas la meilleure solution pour réconforter quelqu'un. Si Elena était à l'accoutumée assez pessimiste sur sa propre vie, elle tendait d'apporter de l'optimiste dans celle des autres. Elle avait toujours été comme ça. Toujours à se préoccuper des autres avant elle-même. Et voir la tristesse dans le regard de son ami avait formé un poids sur le coeur de la petite fleur bleue. Shawn semblait pensif, lointain mais la Saruta ne chercha guère à le perturber plus qu'il ne l'était déjà.

Bien qu'elle ne s'attendait pas à ce type de geste, la douce sentit la main du beau brun reposer sur sa cuisse. Les joues roses, elle rendit le sourire du jeune homme, gardant un air des plus naturels. La belle à la crinière d'ébène avait apparemment mal supposé quant à l'éventualité de la présence de sa bien aimée en ces lieux. Dommage, le ténébreux était quelqu'un de bien et ne méritait pas de souffrir de la sorte. Et aux remerciements de celui-ci, l'étudiante en lettres lui adressa de nouveau un doux sourire.

"C'est rien ..."

Son sourire s'élargit de plus belle aux propositions de Shawn, faisant référence à cette sortie d'un soir qu'ils prévoyaient tous les deux. La belle américaine s'en réjouissait d'avance mais elle se mordit un peu la lèvre, honteuse à l'évocation d'un passage à la patinoire.

"Je dois te faire une confidence Shawn ... Je n'ai jamais mis les pieds sur une patinoire de ma vie ..." Hésitante, elle ne pouvait pourtant pas refuser une occasion de sortir un peu, alors elle ajouta quelques mots. "Enfin, je suppose qu'il y a une première fois à tout !"

C'était sa façon d'accepter l'invitation, espérant qu'elle ne serait pas trop ridicule pour cette première fois sur la glace. Surtout pour elle qui s'était moquée quelques minutes auparavant d'une chute du Suijin sur une plaque de verglas créée par inadvertance. La caresse de la main du jeune brun lui fit baisser les yeux vers celui-ci. Et le mouvement se stoppa, son ami reposant paisiblement sur ses genoux, les yeux fermés.

"Shawn ?"

En l'absence de réponse, la jolie brune ne put que déduire que l'étudiant en histoire était paisiblement endormi. Un sourire de tendresse à son encontre sur ce visage quelque peu rosi à cet instant et la belle se permit d'effleurer quelques mèches sombres, en profitant pour en éloigner quelques unes barrant l'harmonie des traits du jeune homme. Puis, presque imperceptiblement, elle effleura sa joue du dos de sa main, d'une simple pulsion. Mais elle ne le réveillerait pas, elle patienterait, quitte même à louper un cours ou deux.

Avec la plus grande des précautions, elle se positionna un peu mieux tout en évitant de réveiller son ami et posa la tête contre le tronc, souriante, profitant du temps clément de cette belle journée.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 751

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Ven 17 Mar 2017 - 23:53

Tu avais quand même eu le temps d’entendre sa réponse avant de t’endormir comme un enfant avec cet air ébahie sur le visage. Ah, Shawn. Tu étais à ce point fatigué pour t’endormir comme un gosse de six ans après une soirée chez des amis de tes parents ? Certainement. Cependant, l’air niais qui trônait sur ton visage, lui, n’avais rien à voir avec tes dernières nuits. Non, tu étais juste plutôt paisible à ce moment-là. Le monde s’était un peu arrêté de tourner lorsque tu avais posé ta tête sur les genoux de la demoiselle. Pendant que tu récupérais tes nuits, ses cheveux de jais jouaient dans le vent et sa main dégageait les mèches qui gênaient la vue qu’elle avait sur ton visage. Ah, Shawn, si tu savais ce que tu loupais. Pourtant, tu avais le sommeil plutôt léger d’habitude. Mais là, maintenant, tu t’étais complètement relâché. A la merci de qui le voulait. Plein d’ouverture, mais totalement protégé.


Dans un sursaut, tu avais rouvert les yeux. D’un coup d’un seul, comme si on venait de te frapper en plein cœur. Ton rythme cardiaque s’était accéléré et tu avais un peu de mal à respirer. Eh bien, Shawn, que t’arrivait-il ? Tu te montrais si faible, toi qui avait fait le fort un peu plus tôt alors que les souvenirs d’Angelic avaient envahis ta mémoire. Tu reprenais ton souffle, ton assurance ; tu avais tellement baissé ta garde que l’angoisse avait pris possession du rêve que tu faisais. Pour autant, tu ne t’en souvenais. Pas un seul fragment de ce rêve ne restait. Tout avait disparu, tout était redevenu « normal ».

A côté de toi, Elena semblait affolée. En même temps, il fallait la comprendre : la personne qui dormait sur ses genoux avait bondi dans un sursaut. Il y avait de quoi en effrayé plus d’une personne sur Terre. Face à cet air paniqué, tu n’avais pas résisté à lui offrir un sourire avant de te mettre finalement à rigoler lorsque tu avais entièrement repris tes esprits. Pour la rassurer un peu, tu avais glissé tes mains dans ses cheveux, les caressants comme tu l’avais fait un peu plus tôt encore.

« C’est rien, ne t’inquiète pas ! Je vais bien. »

Tu jetais un œil à ton portable. Quatorze heure trente-trois. Whoa, mais tu avais dormi combien de temps au juste ? Assez longtemps pour louper les premiers cours de l’après-midi. En constatant ce « détails », tu plantais tes prunelles émeraudes dans les azurs d’Elena.

« Mais, pourquoi tu ne m’as pas réveillé !? Raah… Je suis vraiment désolé… Je ne voulais pas te faire louper les cours… » Tu marquais une pause. « Je te raccompagne. »

Tes yeux indiquaient un « pas d’objection possible » ferme et indiscutable. Sans attendre plus, tu te levais et prenais tes affaires ainsi que celle de la jolie brune. Après quoi tu l’avais également aidée à se relever. Ensemble, vous aviez marché jusqu’à la salle de cours d’Elena. Sur le pas de la porte, tu lui rendis ses affaires lorsque l’un de tes camarades fit irruption sur ton dos.

« Et bah, Shawn, on loupe les cours pour batifoler ! C’est pas très très sympa de nous abandonner pour rester avec une fille quand même ! »
« Ah Mathias, arrête un peu tes conneries. J’arrive. »

Mathias n’avait pas plus attendu et s’était décalé, reprenant sa route. Tu soupiras et te retourna de nouveau vers Elena. Tu lui empruntas un de ses cahiers et écrivis rapidement ton numéro de téléphone sur l’une des pages.

« Pour la patinoire, ça sera plus simple. Aller, je file. Tu m’appelles quand tu veux! »

Tu te penchais doucement vers elle, près à déposer un baiser sur sa joue en guise d’au revoir.

« Bon Shawn, tu t’grouilles oui ? »

Tu avais sursauté, et dévié de ta trajectoire, déposant finalement ce baiser au coin des lèvres de la demoiselle. Et après ? Tu étais parti rejoindre tes camarades. Eh bien, quoi, ce n’était qu’un simple baiser sur la joue. Un peu comme si tu n’avais pas conscience d’avoir dévié ta route. Ou bien, peut-être que tu voulais seulement ne pas en avoir conscience… Shawn, tu es étrange. Tu es étrange, mais tu avais quand même un peu hâte de faire cette sortie.


Je te tire la langue en #2F4F4F !
avatar


Date d'inscription : 07/07/2015
Messages : 86


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   Sam 18 Mar 2017 - 16:57

La belle à la crinière d'ébène s'était prise à rêvasser elle aussi, bien qu'elle ne s'était pas permise de fermer les yeux, profitant plutôt de la brise fraîche, jetant parfois un oeil à son ami endormi. Elle devait bien avouer que sa présence l'apaisait et que le voir si paisible l'enchantait. Elena ne s'était pas réellement formalisée du temps qui défilait, elle se sentait juste bien sous cet arbre, en bonne compagnie, perdue dans des pensées profondes. Si distraite que la douce sursauta lorsque Shawn se redressa de manière plutôt brutale.

Le coeur battant elle pose une main sur sa poitrine pour tenter de se calmer en interrogeant le Suijin du regard. Elle n'avait pas eu le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait. Mais le sourire, puis le rire du beau bras la rassurant et elle acquiecsa à ses mots. La jolie brune consulta sa montre alors que le jeune homme en faisait de même avec son portable. Et tous deux se regardèrent, conscients d'avoir loupé la première heure de cours.

"Tu dormais si bien ... Je n'ai pas osé te réveiller ... C'est pas grave Shawn, c'est juste un cours !"

Mais déjà, le ténébreux se proposait de la raccompagnait, lui lançant un regard qui n'appelait à aucune protestation de sa part. De toute manière, elle n'avait aucune raison de refuser. Elle le vit prendre ses affaires et accepta cette main tendue afin de se relever. Machinalement, elle épousseta sa robe, la lissant au mieux avant de s'avancer vers son prochain cours en compagnie du britannique. Une fois devant la salle de cours, la belle récupéra ses affaires, remerciant son ami avec un sourire radieux.

Une voix inconnue se fit entendre, certainement l'un des amis de l'étudiant en histoire et Elena ne manqua pas de rougir un peu aux sous-entendus du garçon. Le dénommé Mathias ne resta pas, les laissant seuls alors que le jeune brun écrivait son numéro de téléphone sur une page du cahier de la brune. Pour la patinoire, il n'avait donc pas oublié leur petite sortie, au grand plaisir de la Saruta.

"D'accord, je t'appellerai promis !"

Son ami voulut la gratifier d'un baiser sur la joue en guise d'au revoir, mais le cri de Mathias le fit sursauter, ses lèvres atteignant le coin de celles de la douce. S'ensuivit un petit battement rapide ainsi un rougissement mémorable de la part de la petite fleur bleue qui ne savait plus où se mettre à cet instant. Heureusement, le jeune brun ne s'attarda guère sur son visage, la laissant ainsi devant la porte de la salle de cours. Plus rouge que jamais, elle baissa les yeux, gênée, mais pourtant le sourire aux lèvres.

Ce ne fut que lorsque l'un de ses camarades la bouscula légèrement qu'elle releva ses pupilles d'océan, se posant sur la tignasse de jais appartenant à son ami déjà bien loin. Puis elle se détourna, entrant en salle de cours, un peu rêveuse.






Spoiler:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 28/10/2015
Occupation : Etudiante en lettres / Baby-sitter
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 751

Carte de Jeu
Familiers: Socrate
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Ramen Time (PV Shawn)   







Contenu sponsorisé


 

Ramen Time (PV Shawn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Cody Rhode vs Shawn Micheals vs Sin Cara
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» SHAWN Alice [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La cité scolaire de Kousha :: Université Tetteiteki-
TOP