Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Comme dans les films [PV Sakura]Auteur
MessageSujet: Comme dans les films [PV Sakura]   Ven 27 Jan 2017 - 13:35

C’était un dimanche comme les autres pour Serena, seule. La faculté étant fermée la blondinette ne pouvait pas voir sa sœur mais qu’importe elle pourrait la voir dès demain. Aujourd’hui comme tous les autres dimanches d’ailleurs la jeune femme aux yeux bleus océan allait se poser tranquillement dans le parc voisin. Mais avant la belle devait passer par certaines rues et ruelles qu’elle savait malfamées. Bien qu’ayant que très peu d’effets personnels ce qui limitait considérablement les tentatives de vols, Serena attirait les ennuis d’une autre manière et ce bien malgré elle. Les Hommes… des êtres vicieux croyant durs comme fer que le sexe faible leur appartient. Habitué à vivre dans la rue depuis maintenant quelques temps la blonde connaissait parfaitement ce type d’homme. Une fois elle avait bien failli se faire avoir et parfois il lui arrivait d’en faire des cauchemars. Elle revoyait systématiquement la même scène… ce porc bedonnant avec son sourire sadique qui lentement remontait sa grosse main charnue le long de ses cuisses de jeune adolescente. Ce jour-là ce fut grâce à l’apparition de son pouvoir des ombres qu’elle put s’en sortir, sa propre ombre provoquant une peur panique chez le pervers. Depuis Serena faisait de son mieux pour éviter les endroits reclus et glauques mais pour se rendre au parc il n’y avait que ce chemin de disponible. Faut dire qu’une fille vêtue simplement d’une jupe, d’un débardeur blanc et d’une veste d’été rose ne passait pas inaperçue dans ce monde à part qu’est celui des sans-abris.  

Un pas après l’autre, la native du Minnesota progressait sur les pavés de la ruelle sombre se stoppant à chaque bruit suspect prête à faire demi-tour. Pourquoi endurer cela ? Ce parc, cette vision qu’il offrait à Serena valait de traverser toutes les ruelles sombres du monde. Le dimanche, le jour des familles et voir les enfants jouer avec leurs parents lui rappelait que par le passé elle aussi elle avait eu une famille. Et c’était sous les rires des enfants et des parents que l’apprentie pâtissière se prenait à rêver de créations futures, notant sur son cahier tout ce qu’elle pouvait en commençant par la recette, l’aspect visuel et le nom  de ses créations. Pourtant elle avait tiré un trait sur tout ça mais ne pouvait s’empêcher de continuer à noter toutes ses idées. C’était en quelque sorte sa drogue, elle avait besoin de tout ça et peut-être qu’un jour elle pourrait partager ses créations avec sa grande Sœur. Pour le moment le plus important est qu’elle avait réussi à échanger un peu de reste de nourriture qu’elle avait eu au coin d’un fast-food contre un nouveau crayon et que désormais elle pouvait continuer à écrire. Il s’agissait là en quelque sorte de sa seule activité. Dire qu’en arrivant ici elle avait eu une carte et une lettre qu’elle a balancées sans en lire le contenu….

Un bruit de bouteille qui casse faisait alors tressaillir Serena lui laissant présager le pire. Soit c’était tout simplement le vent qui avait renversé une bouteille d’un alcoolique notoire ou il s’agissait de quelqu’un là au coin de la rue qui était prêt à bondir sur elle pour la violenter.  Resserrant alors son étreinte sur son vieux sac à dos qu’elle tenait désormais devant elle, la blonde crut bon de briser le silence qui venait de s’installer.

« Je… je ne veux que passer… il y a quelqu’un ? » Sere marqua une pause avant d’ajouter comme pour se convaincre sur un ton presque inaudible : « Je suis sûr que c’est un chat, oui un gros chat noir comme dans les films. »

Etait-ce un chat comme dans les films ? Ou alors un de ces pervers attendant leur proie au coin d’une ruelle sombre habituellement fréquentée par des alcooliques et des sans-abris ? L’américaine tremblait de plus en plus mais il n’était pas certain que cette fois c’était à cause du froid et l’idée de faire intervenir son ombre pour plus de sécurité ne lui avait pas effleuré l’esprit.
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 91


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Sam 28 Jan 2017 - 20:34

C’était une journée comme les autres, une journée qui commençait par un réveil odieux et qui se terminerait sans doute de la même sorte. En ce qui me concernait, j’étais là… À déambuler dans les rues sombres et malfamées d’Awashima à la recherche d’on ne sait quoi. J’avançais, peu à peu, droit devant-moi. Je connaissais les lieux, je savais à quel point il pouvait être dangereux pour une femme, mais à cet instant mon ange gardien veillais sur moi. Ma propre ombre ne me représentait absolument pas, mais exposait là, la forme active de mon très cher familier qui en faisait trembler plus d’un…

Ils y avaient des bruits étranges et suspects, mais aucun assez effrayant pour me faire sursauter, ce n'était pas la première fois que je passais par ici, je savais à quoi m'attendre. En tournant la tête sur la droite, je pue apercevoir un groupe de garçon s'échanger quelques barrettes de drogues, et même si je n'y avais apporté aucune attention, ceux-ci s’approchèrent de moi. Ils n’eurent pas le temps d'ouvrir la bouche que mon ombre se matérialisa en une affreuse créature t-elle un wendigo. Courant la queue entre les jambes, je me mise à rire tout simplement, plongeant ma main dans le pelage de la créature étant en réalité mon familier. La bête de deux mètres de haut me prit alors contre lui, humant le parfum de l'air en grognant légèrement. Ça queue ressemblant à celle d'un poisson, battant l'air nerveusement puis faisant alors tomber une bouteille d'alcool vide, ce qui me fis sursauter sur le coup.

Finalement, il me lâche, restant là, derrière-moi « Sakura, je n'aime pas ce lieu, nous devrions rapidement partir d'ici, ne croyez-vous pas? » dit-il en me regardant de ses deux rubis. Je hausse simplement les épaules, avançant doucement dans la pénombre, celui-ci me suivant prudemment, comme toujours. C'est soudainement, que mon attention fut attirée par un bruit... une voix... À peine audible. Curieuse de savoir d'où venait cette voix, je me sépare de Hogo-sha qui grogne légèrement à mon comportement risqué.

C'est dans la pénombre totale, que je crois alors apercevoir une jeune demoiselle à la chevelure blonde et à veste rose. Je m'approche d'elle doucement, déposant alors ma main droite sur son épaule, elle paraissait un peu paniqué, je pouvais la comprendre pour le coup...

« Tu ne devrais pas traîner dans ce genre de rue toute seule... » Dis-je doucement, regardant de droite à gauche, mon familier toujours derrière moi « Viens, il vaudrait mieux que tu restes avec moi... » Dis-je une nouvelle fois en glissant ma main dans la sienne.

PS: Tu as une description de mon famillier dans ma fiche de liens ^^ tu as une forme active et passive, là c'est l'active ;) www





Sakura embrasse en #6F5573
Hogo-sha protège en #6633ff
Parole de la FD en #AD79FF
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/07/2015
Occupation : Tatoueuse/Perceuse
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 325

Carte de Jeu
Familiers: Hogo-Sha
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t1243-roman-seneka-hope-l

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Dim 29 Jan 2017 - 14:56

Serena avait déjà eu le droit à une sacrée frousse depuis son arrivée sur l'île avec notamment la belle Lilith mais là c'était le pompon ! Jamais l'américaine n'aurait cru que quelqu'un arrivait par derrière et il sursauta poussant par la même occasion à un petit cri aigu tel un petit animal. "Hiiiiii" Alors qu'elle s'apprétait à faire quelques pas voire prendre la poudre d'escampette, l'inconnue prit sa main dans la sienne. La blondinette avait un peu de mal à assimiler, tout allait si vite ! Totalement prise au dépourvu elle se laissa faire, guidée par cette main étrangère. Prenant quelques intants pour se remettre de ses émotions, Serena détailla rapidement l'inconnue. Elle semblait avoir presque le même âge qu'elle quoi qu'un peu plus âgé mais pas de beaucoup, yeux rouge ce qui est assez rare pour être souligné mais surtout des oreilles pointues ! "Tu ressemble à une fée..." Lâcha Serena crédule. Elle en avait vu des choses dans la rue,des looks un peu décalés mais jamais de la sorte. Le pire c'est qu'elle restait là, sans réaction, sans savoir que faire, sa main dans celle de l'inconnue.

La native du Minnesota se rappela alors brièvement ce qu'elle s'était dit un peu plus tôt... comme dans un film. Oui c'était bien comme dans les films, scène typique des films d'horreur de seconde zone. Tout d'abord on croit que le monstre se trouve droit devant vous puis une main surgit de l'ombre sur votre épaule droit et vous constatez que ce n'est rien et puis.... "Un monstre !!! Ju...juste derrière toi !!!" La blonde ne savait pas réellement si c'était effectivement un monstre qui se dessinait derrière l'inconnue mais en tout cas il y ressemblait ! Près de deux mètres de haut si ce n'est plus, la tête ressemblait à un crâne avec des cornes alors que le reste du corps était semble-t-il composé de fourrure. Serena ne savait pas réellement comment réagir alors que sa main serrait de plus en plus celle de l'inconnue.

Sans attendre d'avantage, la tsukuyomi détala à travers les ruelles sombres sans attendre l'avale de la petite fée l'entrainant dans un dédale de ruelles. Elle ne savait pas vraiment où elle allait mais une chose était certaine, elle devait aider la jeune femme à s'enfuir, le monstre ne tarderait sans doute pas à les poursuivre. Les battements de son coeur répondaient au rythme effréné de la course qu'elle imposait, le tout ayant pour seul et unique but de survivre. Malheureusement la fuite prit rapidement fin, le duo arrivant devant un cul de sac. "Zut... Bon reste derrière et sauve toi le moment venu." Glissa-t-elle alors qu'elle lacha la main de l'inconnu.

"Mange moi mais laisse là tranquille !" Cria-t-elle bien décider à se sacrifier pour la petite fée. Alors que la jeune femme ne voyait pas si le monstre était proche d'elles ou non, elle écarta les bras pour lui barrer le passage tout en fermant les yeux, attendant le dénouement de sa petite vie.
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 91


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Dim 29 Jan 2017 - 19:14

Main dans la main, je continuais d'avancer sans rien dire "Tu ressemble à une fée..." dit-elle soudainement, m’arrachant un sourire des lèvres. Décidément, mes oreilles étaient bel et bien mon charme n°1 « Une fée ou un elfe, tu n’est pas la première à me le dire » lui répondis-je en souriant une nouvelle fois, changeant de ruelle, cell-ci menant directement en dehors des ruelles indiscrètes.

Hogo-sha, lui était juste derrière nous mais je craignais le pire d’un moment à l’autre car, j’avais ormis d’expliquer à la demoiselle que l’affreuse créature derrière moi à l’instant, était une véritable douceur. Une erreur qui se manifestais peu de temps après ma longue réflexion "Un monstre !!! Ju...juste derrière toi !!!" Je n’eu pas le temps d’ouvir la bouche que la demoiselle pris la poudre d’escampette, ma main toujours dans la sienne « M-Mais attend ! » prononçais-je de vive voix, essayent de calmer la demoiselle en panique. Je soupire, ne sachant comment résonner la demoiselle.

Finalement, nous arrivâmes dans un cul de sac. Un peu essoufflée, j’en profite que celle-ci s’arrête pour respirer de nouveau "Zut... Bon reste derrière et sauve toi le moment venu." Glissa-t-elle alors qu'elle lâcha ma main. Je soupire, regardant Hogo-sha dans le rouge de ses yeux, on se comprenais tous les deux, tout aussi désespérer l’un comme l’autre face à la réaction de la jeune demoiselle "Mange moi mais laisse là tranquille !" cria t-elle une nouvelle fois avant que je l’attrape par les poignets avant de la plaquer contre le mur « Il faut que je t’embrasse pour que tu arrêtes de crier comme ça ?! » prononçais-je en haussant la voix, mon familier s’approchant de moi, riant de sa voix grave.

Je lui attrape alors le menton entre mon pouce et mon index, lui faisant relever le visage « Il n’est pas un monstre et encore moins méchant comme tu le penses, Hogo-sha est mon familier, et même s’il est effrayant, ce n’est pas pour ça qu’il va te manger… » dis-je d’une douce voix avant de lâcher la demoiselle, faisant signe à Hogo-sha de s'approcher, lui faisant alors un signe de tête qu’il connaissait bien.

Soudainement, l’énorme créature prit une toute autre forme, bien moins terrifiante du haut de ses 50 centimètres à peine. Je le prends alors dans mes bras, le donnant à la blondinette « Tiens, regarde il est mignon comme ça » dis-je en souriant alors que Hogo-sha déposait sa petite patte sur le nez de la blondinette, fouettant l’air de sa queue de poisson « Bon maintenant, si tu vois un monstre ou autre chose, tu ne t’inquiètes pas ! Hogo-sha est là pour nous protéger et dans tous les cas j’ai une magie assez puissante pour détruire une immeuble » dis-je finalement pour terminer, attrapant la main de la demoiselle dans la mienne, une nouvelle fois « Maintenant, tu me suis sagement jusqu'à la sortie de cette ruelle… tu veux allez où exactement ? »





Sakura embrasse en #6F5573
Hogo-sha protège en #6633ff
Parole de la FD en #AD79FF
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/07/2015
Occupation : Tatoueuse/Perceuse
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 325

Carte de Jeu
Familiers: Hogo-Sha
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t1243-roman-seneka-hope-l

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Lun 30 Jan 2017 - 14:54

Avec force et rapidité Serena fut plaquée contre le mur par la jeune femme qu’elle voulait aider. Totalement abasourdie par ce geste la blondinette aurait voulu crier d’avantage mais l’inconnue ne lui laissa aucunement le temps maintenant fermement ses poignets avant de prendre la parole. L’embrasser pour qu’elle se taise ? Serena ne savait pas quoi répondre mais surtout ne comprenait pas. Elle n’avait rien fait de mal, elle voulait simplement aider une inconnue qui selon toute vraisemblance voulait l’aider aussi au départ. Mais là, acculée contre ce mur si froid et dur l’américaine ne savait plus quoi penser. Elle ne dirait plus rien, ne voulant absolument pas que son premier baiser ne se déroule dans de telle circonstance et en plus elle n’était pas certaine d’aimer les filles tout comme les garçons d’ailleurs…. A dire vrai la native du Minnesota ne s’était jamais posée la question comme à ses gouts en matière d’amour, le problème ne s’étant jamais posé. Est-ce que cette jeune femme était-elle vraiment attirée par les filles ? Ses joues s’empourprèrent légèrement alors que dans le même temps ses poignets et son dos lui faisaient un mal de chien. Elle n’y avait pas été de main morte mais pourquoi ?

Baissant alors le visage comme seul véritable moyen de défense, l’inconnue vint le lui relever la forçant à affronter son regard. Ce qui était comique dans cette situation c’était le contraste entre son attitude des plus viriles et sa douce voix ne collant pas du tout avec ses actes. Serena apprit ainsi que le monstre était le familier de la jeune femme. Puis lorsqu’elle fut enfin libre de ses mouvements, la sans-abri recula de quelques pas se massant les poignets. « Un familier ? Comme un petit chien ? » Disait-elle d’une toute petite voix alors que les larmes commençaient à embuer son regard ayant trop peur que l’inconnue mette ses menaces de baiser à exécution. La belle hésitait, devait-elle fuir ? Mais si la fée venait à lancer son familier à ses trousses elle ne pourrait rien faire. Sa magie n’était même pas capable de faire mieux que de faire mouvoir sa propre ombre. Alors qu’elle réfléchissait à l’attitude à adopter elle fut surprise de voir que le familier était capable de changer de forme et cette forme-là était nettement plus mignonne que la précédente.

Puis sans demander l’autorisation elle déposa la petite boule de poil dans les bras de Serena. D’abord stupéfaite, la sans-abri se prit au jeu lorsque le familier déposa un petit coup de patte sur le coin de son nez. « Je préfère cette forme-là, il est si jolie ! Il donne envie de le câliner et de jouer avec toute la nuit avant de s’endormir. » Sans réellement faire attention, Serena gardait le familier dans ses bras alors que l’inconnue prenait à nouveau sa main l’entrainant à la suivre. La tentation de résister et de partir de son propre coté était belle et bien là mais la fée intriguait réellement Serena, de plus elle n’avait pas du tout envie de subir à nouveau son courroux. « Je voulais rejoindre le parc Hinan Jo, j’aime bien passer du temps là-bas. » Elle se stoppa oubliant le fait qu’elle devait se contenter de la suivre bien sagement jusqu’à la sortie de la ruelle. « Tu peux me dire comment tu t’appelles au moins ? Je ne t’ai jamais vu dans la rue. » Sous-entendu qu’elle y vivait, qu’elle n’était rien d’autre qu’une sans-abri et que s’il venait à lui arriver malheur elle ne manquerait à personne. Docilement, une part d’elle ayant toujours peur des réactions de la fée, Serena la suivrait, jusqu’à la sortie au moins.
avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 91


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Sam 18 Fév 2017 - 11:49

A son comportement, on pouvait en déduire que cette jeune demoiselle était nouvelle sur l’île, ce qui ne m’étonnais absolument pas. Désormais Hogo-sha dans ses bras, Serena semblait on peu plus rassurée. Elle en était même venue à dire, avant que je dépose la boule de poil dans ses bras « Un familier ? Comme un petit chien ? » Disait-elle, ses iris s’étant embuée, sans doute par la peur et l’incompréhension. Ayant détournée le regard dans sa direction, j’avais simplement hochée la tête, ne pouvant pas vraiment dire moi-même ce qu’étais exactement un familier, ils avaient toussent une forme et un rôle différant sur l’île.

A en déduire, Serena aimait cette forme de Hogo-sha, un peu comme toute les jeune filles que je croisais dans la rue « Je préfère cette forme-là, il est si jolie ! Il donne envie de le câliner et de jouer avec toute la nuit avant de s’endormir. » Dit-elle, me faisant sourire une nouvelle fois avant que je ne me frotte l’arrière de la tête en regardant ma boule de poil.

Puis vint le moment ou je pris une nouvelle fois sa petite main dans la mienne, sans demander l’autorisation bien sûr, comme d’habitude… C’est alors que je lui demande le lieu extact où elle voulait allez, elle répondu assez rapidement « Je voulais rejoindre le parc Hinan Jo, j’aime bien passer du temps là-bas. » dit-elle avant de se stopper net, me faisant plonger mon regard dans le siens « Tu peux me dire comment tu t’appelles au moins ? Je ne t’ai jamais vu dans la rue. » dit-elle une nouvelle fois, ne reprenant pas notre marche. Je lâche sa main, la regardant dans les yeux avant de venir grattouiller le crâne de Hogo-sha qui semblait heureux d’avoir un peu de câlin « Si tu ne ma jamais vue c’est que tu dois être nouvelle ici, de toute manière ça ce voit… tu es sans doute un poil trop craintive sur les choses qui t’entourent désormais… mais, en ce qui me concerne, je m’apelle Sakura Kurobane, et toi ? » prononçais-je alors, redressant le visage face à moi. « Le parc est par là-bas, viens, tu devrais me suivre… » Rétorquais-je une nouvelle fois avant de plonger mes mains dans mes poches.

Silencieuse, j’étais restée. Je continuais d’avancer, jusqu’au moment où nous fussent arrivée. D’un petit sourire, je pointe le parc du menton « Voilà, le parc est ici même » je passe ma langue sur mes lèvres désormais sèches, plongeant une nouvelle fois mon regard sanglant dans celui de la jeune demoiselle, Hogo-sha toujours dans ses bras « Il à l’air de se plaire contre toi… ça ne m’étonne pas d’un côté » prononçais-je avant que mon regard ne bloque subitement sur la poitrine de la jeune demoiselle * douce et somptueuse… * pensais-je avant de secouera subitement la tête, ce qui était sûr c’est que j’étais en manque, oui… j’avais la dalle…





Sakura embrasse en #6F5573
Hogo-sha protège en #6633ff
Parole de la FD en #AD79FF
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/07/2015
Occupation : Tatoueuse/Perceuse
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 325

Carte de Jeu
Familiers: Hogo-Sha
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t1243-roman-seneka-hope-l

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Lun 20 Fév 2017 - 13:45

« Moi ? euh Serena… Serena Lowe. » La jeune femme fut prise au dépourvu, habituellement jamais personne ne lui demande quoi que ce soit et encore moins son prénom. Cette Sakura n’était sans doute pas aussi méchante que ça finalement. Cette petite passade un peu brutale pourrait être mise sur le compte du stress et de l’énervement. Il était vrai qu’elle ne lui avait laissé aucun répit et l’avait forcé à courir dans ce dédale de couloir que formaient les ruelles. Alors qu’au final le monstre se trouvait être cette adorable petite boule de poil qu’elle tenait dans ses bras. L’américaine pourrait passer des heures à le câliner de la sorte, Hoga-Sha était nettement mieux qu’un simple chat ou chien.

« Tu trouves que je suis trop craintive ? » La sans-abri baissa les yeux un peu honteuse. « C’est juste qu’une fois un homme a failli me… » Serena n’en dirait pas plus, de toute façon Sakura pouvait facilement deviner ce que ce pervers avait essayé de faire il y a quelques mois. Le traumatisme bien que moins présent existait toujours dans l’esprit de la blondinette.

Les deux jeunes femmes, sans oublier Hogo-Sha arrivèrent enfin devant l’entrée du parc. Sakura était restée silencieuse durant la majeure partie du trajet ce qui intriguait quelque peu d’avantage Serena. Elle qui était habituellement si bavarde se retrouvait un peu décontenancée. Par la suite Sakura vint prendre la parole annonçant que le petit familier avait l’air de se plaire ainsi et que ça ne l’étonnait pas. « Pourquoi tu dis ça ? Il aime les câlins c’est évident. » Répondit-elle serrant de nouveau la petite boule de poils dans ses bras. Presque à contre cœur, Serena déposa Hogo-Sha sur le sol avant de se diriger vers Sakura la prenant dans ses bras. « Merci » Rompant le contact qui n’a duré que quelques secondes, elle attrapa de nouveau le familier pour le déposer dans les bras de Sakura.

Alors que la native du Minnesota faisant quelques pas en direction du parc elle se retourna une nouvelle fois vers celle qu’elle aimait qualifier de petite fée. « Tu ne veux pas rester un peu avec moi ? Je n’ai pas grand-chose à faire. »  La blonde n’avait pas non plus beaucoup d’amis, aucun même mais elle le garda pour elle. Même si elle venait tout juste de faire la connaissance de « sa sauveuse » elle l’appréciait, elle était différente des autres personnes qu’elle pouvait croiser tous les jours. Croisant les bras timidement elle ajouta :

«Je dois t’avouer une chose… j’habite dans ce parc. Je n’ai pas vraiment d’endroit à moi à part ici. »  La sans-abri était toute gênée d’avouer sa condition à la jeune femme qui l’avait escorté jusqu’ici mais si elle voulait se lier d’amitié avec elle, elle devait obligatoirement être honnête. C’était la base.


avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 91


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Lun 20 Fév 2017 - 14:34

« Moi ? euh Serena… Serena Lowe. » je plisse légèrement les lèvres, les mots de la jeune demoiselle me faisant un instant tressaillir, elle avait rompu le silence qui s’en était installée à leurs côtés « Tu trouves que je suis trop craintive ? » Je ne réponds rien, détournant simplement le regard en souriant. D’un côté, la jeune demoiselle avait bien raison d’être craintive, les inconnues pouvaient être impitoyable…

« C’est juste qu’une fois un homme a failli me… » Dit-elle une nouvelle fois, me faisant détourner le regard dans sa direction. Puis, je me mets à grimacer, pensant exactement à ce que la jeune demoiselle voulait en venir. Il n’y avait pas de mystère… les hommes, ils n’y avaient que cette bande de pervers pour violer une jeune demoiselle quoi que… je préférais me taire à ce sujet car, j’abritais en moi « une femme », qui avait brisée Mélodie sans que je ne puisse rien faire…

«Ah, … Tu sais quoi, reste comme tu es, il est mieux d'être craintif. C'est comme les chats, tu vois, parfois, tu te mets à genoux à prononcer – minou, minou – certain viennent, d'autre non, mais d'un côté, il est préférable que tu sois le chat qui ne vienne pas, car, tu ne sais jamais si la personne qui t'appelle veut simplement te caresser ou bien te faire du mal » prononçais-je en déposant une petite caresse sur la tête de la jeune fille avant de mettre fin à notre discutions, nous étions arrivée à destination.

Hogo-sha était heureux dans les bras de la jeune demoiselle et je ne m'étais pas retenue de le dire, mais, semblait-il que la blondinette soit-on peu plus curieuse sur la question « Pourquoi tu dis ça ? Il aime les câlins, c'est évident. » Je détourne le regard en souriant, elle ne comprenait pas où je voulais en venir… Et d'un côté c'était préférable, j'en avais marre de courir après les demoiselles, j'étais heureuse dans mon célibat ou pas… « Pour rien, ne fais pas attention » répondis-je en tirant la langue par amusement. Finalement, la demoiselle déposa Hogo-sha au sol, celui-ci l'observant de ses petits yeux désormais bien malheureux. Je me mise à l'observer, il était mignon… À ce dandiné de droite à gauche, levant les pattes au ciel dans l'espoir que quelqu'un le prenne contre lui.

Je fusse cependant surprise par le geste de la demoiselle, qui sans rien dire, me pris contre elle… sentir la chaleur humaine contre moi… depuis combiens de temps n’avais-je pas ressentit ça… j’étais perturbé…  « Merci » dit-elle avant de rompre le contact, me faisant détourner les yeux, mes joues étant devenue un court instant d’une couleur rosâtre « ce n’est rien… » répondis-je avant que la demoiselle ne dépose Hogo-sha dans mes bras, celui-ci plongeant son crâne dans ma poitrine.

Il était alors temps de nous dire au revoir, je me mise à la regarder… puis, elle se détourna « Tu ne veux pas rester un peu avec moi ? Je n’ai pas grand-chose à faire. » Je ne pus retenir un petit sourire avant de hoche simplement la tête, m’approchant on peu plus d’elle, après tout, je n’avais pas grand-chose à faire moi aussi… «Je dois t’avouer une chose… j’habite dans ce parc. Je n’ai pas vraiment d’endroit à moi à part ici. » Dit-elle alors, me faisant froncer les sourcils * elle est SDF ? * pensais-je, penchant légèrement la tête avant de déposer Hogo-sha par terre.

« J’ai un bungalow sur la périphérie… si tu veux, je peux t’héberger le temps que tu te trouves un endroit où dormir… ça me rassure pas de savoir une jeune demoiselle dehors ainsi. J’ai un canapé très confortable et… Hogo est une très belle peluche, non ? » je me mise à rire avant de reprendre « En guise de payement, si ça ne te dérange pas de faire le ménage ou les repas, ça ne me dérange pas… tu en penses quoi ? » prononçais-je une seconde fois, frottant l’arrière de mon crâne avant de déposer mes fesses sur une balançoire.





Sakura embrasse en #6F5573
Hogo-sha protège en #6633ff
Parole de la FD en #AD79FF
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/07/2015
Occupation : Tatoueuse/Perceuse
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 325

Carte de Jeu
Familiers: Hogo-Sha
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t1243-roman-seneka-hope-l

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Lun 13 Mar 2017 - 11:49

Sakura venait de lui formuler une proposition très étonnante, personne n'avait jamais proposé à Serena de lui porter assistance de la sorte et encore moins de lui offrir un toit où dormir. La belle blonde resta silencieuse un bon moment cherchant la bonne réponse à formuler alors que la petite fée venait de s'assoir sur une des balançoires du parc. Pouvait-elle réellement accepter ? Il était clair que si jamais elle voulait un jour se sortir de la rue elle devait saisir la moindre opportunité. Mais qui était réellement Sakura ? Elle avait quand même fait preuve d'une autorité qui avait fait peur à Serena tout à l'heure, se montrant même un peu brute.

"Je... c'est très gentil de ta part mais pourquoi ? Je veux dire tu ne me connais pas ?" La sans-abri s'approcha alors de Sakura attrapant une nouvelle fois le petit familier qui n'en demandait pas tant. "Tu ne me connais pas, je suis peut-être une psychopathe ou un truc du genre !"

Oui il était évident que Serena était une psychopathe des plus aguérie ! Qu'elle avait tout manigancé depuis le début uniquement pour attirer Sakura à elle. Rougissant légèrement la jeune femme poursuivait.

"C'est très tentant mais ce ne serait que temporaire, dès que je trouve un petit boulot je met les voiles. Hors de question t'abuser de ta gentillesse. Au pire je pourrais éventuellement mettre ma tente à coté de ton bungalow comme ça je ne serais pas seule et je ne t'embêterai pas."

L'américaine ne connaissait pas vraiment Sakura mais quelque chose d'inexplicable la forçait presque à accepter l'invitation.

"Tu veux bien me parler de toi ? De ce que tu fais dans la vie et tout ? Imagine c'est toi la psychopathe !" Serena éclata de rire sous cette petite boutade mettant un peu de temps pour reprendre son sérieux, alors elle alla s'assoir sur la balançoire juste à coté de sakura gardant Hogo sur ses genoux.

"Tu sais ce n'est pas trop mon genre d'accepter une invitation des inconnues mais ça devient tellement dur et même dangereux de rester dehors que je suis épuisée. Je ne rêve que d'une douche bien chaude et des draps chauds. Ca fait pitoyable non ?"


avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 91


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Mer 15 Mar 2017 - 19:40

Installée sur la balançoire, je m'étais poussé à l'aide mes pieds. Serena, elle, était gênée de la situation et me l'avait bien fait bien comprendre de ses paroles, il y a quelque minute de cela. Elle, une psychopathe ? Non, et de toute manière, je n'étais une fille faiblarde, « C'est très tentant, mais ce ne serait que temporaire, dès que je trouve un petit boulot, je mets les voiles. Hors de question t'abuser de ta gentillesse. Au pire, je pourrais éventuellement mettre ma tente à côté de ton bungalow comme ça je ne serais pas seule et je ne t'embêterai pas. » Prononça-t-elle alors, j'arrête alors de me balancer, prononcer clairement à la jeune demoiselle « Ne t'inquiètes pas, de toute façon, tu n'as pas l'air d'une psychopathe, et même si tu me trouves psychopathe... c'est toujours mieux que d'être dans la rue, non ? Et puis il n'est pas question que tu dormes dans une tente... Ça ne va pas non, tu ne me déranges pas, au contraire, je me sens plutôt seule en ce moment... » Prononçais-je sincèrement à la jeune demoiselle à la chevelure blonde.

« Tu veux bien me parler de toi ? De ce que tu fais dans la vie et tout ? Imagine, c'est toi la psychopathe ! » Dit-elle avant de se déposer sur la balançoire à mes côtés, Hogo-sha sur ses genoux, décidément, il était bien tombé avec Serena. « Parler de moi… est bien dans la vie, j’ai un magasin de tatouage et de piercing, ensuite… je vis dans un bungalow, mais ça, tu le sais déjà… j’aime bien dessiner, jouer de la musique ou même boire… En fait, j’aime m’éclater... bon on est entre fille, ce que je préfère le plus c'est m'envoyer en l'air » répondis-je en souriant à la demoiselle, me balançant d’avant en arrière.

« Tu sais ce n'est pas trop mon genre d'accepter une invitation des inconnues, mais ça devient tellement dur, et même dangereux de rester dehors que je suis épuisée. Je ne rêve que d'une douche bien chaude et des draps chauds. Ça fait pitoyable non ? » Balance-t-elle soudainement, me faisant détourner la tête pour finalement me mettre à rire « ça dois surtout être désagréable de se sentir sale… Chez moi, il y a une baignoire, tu pourras prendre un bain bien chaud » je souris en lui faisant un clin d’œil « Tu sais, ce n’est pas la première fois que je propose mon aide à une filles dans la merde, je suis du genre… Protectrice et je sais me battre, mes poings ont ramassés avec les années » dis-je une nouvelle fois en secouant ma main droite ou mon poing était marquée de cicatrice.  

Je descends alors soudainement de la balançoire, regardant la blondinette et mon familier « Dis-moi… Serena, tu n’es pas homophobe j’espère ? » Prononçais-je avant de rire, Hogo-sha tapant dans ses petites mains « Sinon, attention pan-pan cul-cul » avoue le petit familier qui rigolais lui aussi, bien évidement.





Sakura embrasse en #6F5573
Hogo-sha protège en #6633ff
Parole de la FD en #AD79FF
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/07/2015
Occupation : Tatoueuse/Perceuse
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 325

Carte de Jeu
Familiers: Hogo-Sha
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t1243-roman-seneka-hope-l

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Dim 19 Mar 2017 - 18:50

Sakura était une fille très gentille, elle semblait naturelle, de quelqu'un qui avait le coeur sur la main aux yeux de Serena. C'était le destin, pas un simple coup de chance non mais le destin ! L'américaine en était persuadée ! Pourquoi sinon expliquer le fait qu'elle venait d'être sauvée par une gentille fille aux allures de petite fée et qui se trimballait un petit familier tout mignon ? De surcroit elle venait de lui proposer de l'héberger et ce gratuitement si l'on exceptait les tâches ménagères mais ça ce n'était que du superflu pour la petite blonde qui l'aurait fait de toute façon. D'ailleurs elle avait une multitude de repas et de dessert à tester et elle espérait vraiment pouvoir faire plaisir à Sakura ainsi qu'à Hogo de cette façon.

La Tsukuyomi apprenait par la suite que son interlocutrice possédait un magasin de percing et de tatouage, ce qui collait bien avec le personnage d'après ce qu'elle voyait. Faire un tatouage... Serena n'y avait jamais vraiment pensé. Quel motif ? Noir ou en couleur ? Cette forme d'art était réellement vaste, pratiquement sans limite, seule l'imagination pouvait éventuellement former une barrière mais sans plus. En y repensant la blondinette se verrait bien arborer un petit tatouage derrière la nuque, une tête de tigre ou une petite rose.

"Wouah c'est trop génial ! Toi aussi tu dessines sur un cahier les choses qui te passent par la tête ?"

Sakura ne le savait pas mais Serena en bonne patissière notait toutes ses idées de recettes dans son vieux cahier. Laissant quelques intants le petit familier en équilibre sur ses genoux, elle fouilla dans son sac pour en sortir le dit cahier le tendant à la jeune femme.

"Regarde c'est un de mes biens les plus précieux. Ne fais pas attention il est très abimé et un peu sâle mais je n'ai que ça. Il contient toutes mes idées de gateaux."

Serena rougissait, elle ne savait pas pourquoi mais cela lui faisait du bien de se livrer ainsi à une simple inconnue, c'était un peu la même sensation qu'elle avait éprouvé en parlant à son amie Lilith. Mais elle rougissait encore plus quand la jeune femme eut terminée sa phrase mentionnant le fait qu'elle aimait s'envoyer en l'air.

"Je n'ai... jamais enfin tu vois."

Par la suite, Serena se leva déposant Hogo sur la balançoire pour prendre la main de la tatoueuse, ses fines phalanges parcourant les cicatrices. Son regard absorbé par les blessures puis elle murmura dans un souffle.

"Tu as du avoir mal... En tout cas j'espère que tu n'auras plus à te battre. Je n'aime pas ça."

Elle relacha alors la main de la petite fée regagnant sa place sans oublier de reprendre le petit familier. Le carressant de plus belle. L'américain observa ensuite son interlocutrice quitter sa place sur la balançoire tout en posant une question particulière sur les homophobes, enfin plutot si elle l'était. Serena n'était pas bête et avait parfaitement compris la question surtout quand Hogo y alla de sa petite touche.

"Non... enfin pas du tout ! J'estime que les gens peuvent faire ce qu'ils veulent non ?" Elle marqua une pause. "Ce n'est pas normal d'incriminer des gens sur des choses comme cela. Mais bon tout le monde n'est pas forcément de cet avis."

Elle baissa alors la tête une nouvelle fois rougissant avant de relever timidement les yeux vers Sakura.

"Tu es d'accord pour m'héberger alors ?"


avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 91


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Lun 20 Mar 2017 - 9:49

Quand je disais mon métier, les personnes ne semblaient pas être aussi surprises que ça, c’était naturel… j’avais parfaitement le style du métier. En ce qui concernait les tatouages, j’avais : une manchette au bras droit que j’aimais plus que tout, un symbole représentant Tsukuyomi au poignet gauche pour m’aider à canaliser mes pouvoirs, et un H enflammée derrière l'oreille droite pour me rappeler de Hope. Pour les piercings, c’était un peu pareil : des écarteurs de 10mm à chaque oreille, le plus souvent des tunnels noirs, un piercing à l’hélix à l'oreille droite, piercing à la langue, piercing à l'arcade ainsi qu’un labret décalée. Est-ce que je comptais continuer dans ma lancer ? Sans doute, j’avais une folle envie de me faire des piercings aux tétons… (LOL)

« Wouah c'est trop génial ! Toi aussi tu dessines sur un cahier les choses qui te passent par la tête ? » Dit-elle avant de fouiller dans son sac pour en ressortir un vieux cahier, bien évidemment, je le pris entre mes mains, regardant d’abord la couverture avant dans regarder le contenue « Regarde c'est un de mes biens les plus précieux. Ne fais pas attention il est très abîmé et un peu sale mais je n'ai que ça. Il contient toutes mes idées de gâteaux.» Je souris, commençant à regarder les petites notes de la demoiselle, certaines recette me donnant l’eau à la bouche. Tout en regardant, j’avais répondu à la question de Serena en ce qui concernait ce que j’aimais faire dans la vie, ainsi de prononcer sans aucune gêne que j’aimais le sexe.

La demoiselle gênée sur le coup, je peux se retenir et prononça doucement « Je n'ai... Jamais enfin, tu vois.» Je me mets à rire, lui faisant un clin d’œil « Prend ton temps, ce n’est pas une chose anodine ça » Je disais ça alors qu’à l’époque quand je vivais encore au Japon et que j’avais une quinzaine d’années, je m’amuser à baiser toutes les filles de mon école, prenant virginité ou non, l’époque où j’étais au final une grosse salope, sans doute était-ce une façon pour moi de me venger des choses que les autres disaient de moi et de ma famille. Par la suite, je mis à parler de mes poings abîmés et de mes nombreuses bastons, je n’avais pas fait que baiser à l’époque… je m’étais beaucoup battu pour rien.

Serena attire mon attention, la demoiselle se redresse un instant de la balançoire, laissant Hogo-sha seul pour venir en face de moi, attrapant ma main dans les siennes « Tu as dû avoir mal... En tout cas, j'espère que tu n'auras plus à te battre. Je n'aime pas ça.» Je rougis un court instant, la regardant faire « J’ai connu bien pire ma belle et ne tant fait pas, je n’ai plus aucune raison de me battre, du moins… du moment qu’on ne me cherche pas » J’était surprise qu’une fille se préoccupe de moi ainsi… ça faisait bizarre… je me mets à regarder Serena puis je suis automatiquement arrêté par des picotements à mon cœur, je me suis promise de ne plus aimer… je n’allais pas me rabattre sur elle quand même…

Serena reprend finalement place sur la balançoire alors que je quitte la mienne. Je pose une nouvelle question à la demoiselle, celle-ci répondant automatiquement après « Non... enfin pas du tout ! J'estime que les gens peuvent faire ce qu'ils veulent non ?» Je hoche la tête en souriant « Ce n'est pas normal d'incriminer des gens sur des choses comme cela. Mais bon tout le monde n'est pas forcément de cet avis.» Je penche un instant la tête, m’approchant d’elle en souriant « Je te demande ça parce que je suis lesbienne mais, ça… ça se vois à des kilomètre » je mets à rire, me frottant la joue. « Tu es d'accord pour m'héberger alors ?» Je prends la main de la demoiselle dans la mienne, en profitant pour lui rendre son cahier de recette « Bien sûr que oui, je ne change pas d’avis comme ça… et puis… tu m’as donné l’eau à la bouche avec t’es recette, je crois que tu vas nous faire un bon repas » Je tire la demoiselle vers moi, lui faisant un signe de tête, Hogo-sha quittant les genoux de la demoiselle pour venir grimper sur ma jambe pour s’asseoir sur mon épaule « Miaaaanger ! » dit-il en pointant du doigt la direction du Bungalow.





Sakura embrasse en #6F5573
Hogo-sha protège en #6633ff
Parole de la FD en #AD79FF
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/07/2015
Occupation : Tatoueuse/Perceuse
Sexualité : Homosexuelle
Messages : 325

Carte de Jeu
Familiers: Hogo-Sha
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/t1243-roman-seneka-hope-l

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   Mer 22 Mar 2017 - 8:17

Aujourd’hui était sans doute un jour à marquer d’une pierre blanche pour la petite sans-abri, elle allait avoir le droit à un toit, des draps propres et même un repas chaud. Sakura lui enlevait une sacrée épine du pied et peut-être même pourrait-elle se permettre d’envisager son avenir. Serena ne s’était jamais permise de penser à elle, se contentant d’observer sa grande sœur de loin sans jamais l’aborder. Et si elle ne l’abordait jamais ? Que lui resterait-elle ? Un sac à dos abimé, un vieux cahier et des barrettes pour cheveux d’adolescente ? Non elle devait faire mieux et peut-être qu’elle mériterait de rencontrer enfin sa sœur. L’américaine était perdue, divisée sur ce choix. Devait-elle se montrer à Elena ainsi ou devait-elle attendre d’être plus « présentable » ? De ce fait la jeune femme n’avait pas pu s’empêcher de demander une nouvelle fois à Sakura si elle était vraiment certaine de sa proposition. Alors qu’elle lui rendait son précieux cahier qu’elle ne tarda pas à mettre en sureté dans son sac à dos fétiche, elle ne pouvait que sourire devant la réponse de la tatoueuse.


« Oui bien sûr je vais vous préparer de bon petits plats et dès aujourd’hui ! »


Serena était réellement ravie devant l’enthousiasme de la petite fée et du familier. Souriante, elle lâcha la main de Sakura indiquant de son index l’endroit où elle entreposait ses affaires.


« Ma tente et mes quelques affaires sont là-bas derrière ce bosquet, je reviens dans quelques minutes. »


La Tsukuyomi détala rapidement en direction du recoin où elle avait l’habitude de laisser sa tente et ses affaires. Afin de ne pas attirer l’attention vu que le squattage était interdit dans le coin elle prenait soin de replier la tente tous les matins avant de la cacher, avec le reste de ses affaires derrière des buissons. Une fois ses affaires sous le coude, elle ne tarda pas à rejoindre Sakura et Hogo-Sha plus joyeuse que jamais. Après tout rien ne pourrait lui enlever ce sourire avant un bon moment ! En plus vivre avec une fille était tout bénéfique pour Serena qui ne se verrait pas obligée de côtoyer un de ces pervers de garçons et ce même si Sakura était lesbienne.


« Encore merci pour tout… petite fée. »


avatar


Féminin Date d'inscription : 26/01/2017
Occupation : Femme au foyer
Sexualité : Inconnue
Messages : 91


Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Comme dans les films [PV Sakura]   







Contenu sponsorisé


 

Comme dans les films [PV Sakura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Coeur d'Ecureuil - "Je lis en toi comme dans un livre ouvert." ~
» Comme un mauvais rêve
» ℓ'αtεℓιεя ∂'нιtσε [closed, comme les watter]
» [1619] Comme dans un bocal.
» Fidélité des films par rapport aux livres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Le village d'Ikazuchi :: Rues et Ruelles-
TOP