Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]Auteur
MessageSujet: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Mer 25 Jan 2017 - 13:36

Je frottais mes mains tremblantes, dans l'espoir de me réchauffer ne serait-ce qu’un minimum. Le froid à cette époque de l’année était saisissant, et je me maudis à plusieurs reprises d'être sortie de ma petite maison douillette que j’avais pris un véritable plaisir à aménager. Mais il faut dire que quand on sèche les cours à longueur de temps, on finit par s’ennuyer. J’étais ici depuis un bon moment maintenant pourtant, je n’avais jamais vraiment pris le temps de sociabiliser, allant de boutiques en bar sans prêter attention aux personnes qui m’entouraient. Je passais mes journées à dépenser de l’argent envoyé par mes parents a qui j’avais fait croire que j’étais partie pour une grande faculté de droit qui avait accepté de me prendre malgré mon jeune âge en raison de mes résultats brillants au concours. Forcement, ça leur plut et ils décidèrent de rapprovisionner régulièrement mon compte bancaire affin que je vive une vie “aisée”, même si vue la somme qu’ils me déversaient, j’aurais plutôt opté pour le mot “luxueux”.

Mes pas me menèrent dans une impasse étroite que je n’avais encore jamais visitée. Je m’étais bien éloignée de la périphérie, et je commençais sérieusement à me demander comment je retrouverais mon chemin.
*Merde, qu’est-ce que je fait maintenant ?*
Une petite sonnette cristalline attira mon attention et je découvrit entre deux bâtiments de pierre ancienne une petite boutique à la devanture bleu roi. Elle possédait de grandes baies vitrées sur les quelles étaient inscrit en italique un menu gourmand qui me donna l’eau à la bouche.
Chocolat viennois
et
gaufre au sucre :
5,50¤

Je jetais un oeuil à mon portable, hésitant à m’attarder ici. Il était déjà 15h16… Pourtant, la chaleur qui émanait de ce joli café et la prévention météo qui annonçait de la grêle me décidèrent a pousser la porte aux gravures délicates.
La boutique était presque vide, à l’exception d’une grand-mère en gilet rose qui sirotait son infusion avec une petite paille. Je m’installais alors à une petite table ronde en bois foncé, scrutant les lieux en attendant un serveur.
Le parquet était dans le même bois sombre que ma table et toutes les autres, ainsi que le comptoir. Il y avait au mur une tapisserie qui semblait douillette, d’un bleu marine apaisant, elle aussi assortie aux banquettes de café. C’était vraiment un endroit agréable et je notais l’adresse dans mes mémos afin de pouvoir facilement retrouver ce petit coin silencieux.
Doucement, je posais ma tête sur l’arrière de mon siège et fermais les yeux pour profiter de ce calme apaisant. À ce moment-là, la même sonnette se fit entendre près de l’entrée, signe d’un nouvel arrivant.


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Mer 25 Jan 2017 - 17:40


       
Sucre et chocolat


       
       


       
- "Seeeikaku !!"

- "O-oui patron !"

Ma nouvelle vie était pour le moins mouvementé tout en étant d'un ennui profond, chaque jour les même remarques, la même voix criarde bien décidée à me casser les oreilles. Le patron du supermarché était un stéréotype, grand, large, et chauve. Il portait également un uniforme de vendeur, car depuis le départ de l'ancien employé, on manquait de bras. Encore une fois, il haussait la voix avec son air supérieur, me reprochant tout et n'importe quoi. "Il y a de la poussière ici", "les produits sont mal rangés", "tu souris pas assez aux clients". En même temps, lorsqu'on débarque sur une île, qu'on nous bourre la tête avec la magie alors qu'on n'y connait rien nous même ... le pire étant que j'en serais doté également. En attendant, la seule magie que je connaissais vraiment, c'était celle du week-end, où l'on peux DORMIR. Ca c'est une belle magie.

L'aiguille des minutes semblait aussi enjouée que moi aujourd'hui, c'est à dire pas du tout. Elle dessinait le tour du cadran avec deux fois plus de temps qu'elle ne le fait chez moi lorsque je suis en repos, traîtresse.

- "Seikaku ! Tu rêvasse !

- "Désolé patron."

Un court instant s'écoula et il soupira, je le regardais, penchant la tête.

- "Seikaku ... je comprends bien que ta situation te tracasse, tu es bien un nouveau sur l'île et ça se voit, écoute, prends ton après-midi, tu ne seras pas productif avec une tête pareille. Pire, tu ferais fuir les clients. J'ai entendu parler d'un bon café à la capitale, vas y jeter un coup d’œil."

Et il m'offrit une enveloppe marron clair. A en admettre la soupesée furtive, cela devait être ma paye pour le mois, je retint une petite larme, celle de la satisfaction, du bonheur, mais aussi de l'incompréhension. L'horloge sonna les 14h et je le remerciais généreusement de ce don.

N'ayant pas de véhicules, je décidais d'attendre le prochain bus, en l'attendant, je rentrais chez moi, habitant juste devant son arrêt, et me changeais. J'avais vraiment besoin de faire du shopping aussi, car sous la contrainte et la restriction, ne pu m'habiller que d'un pantalon noir, classique, de chaussures de marche discrètes, noires, d'un haut simple, veste décontractée et d'un manteau d'hiver bleu pâle. Écharpe, bonnet, gants, tout était bon pour me mettre en route, portefeuille dans une poche, clé de l'appartement dans l'autre. Le voyage prit un petit moment et j'arrivais finalement en ville, enfin, dans la VRAIE ville, pas Ikazuchi qui était tout petit à coté de ce labyrinthe urbain. Il ne me fallut cependant pas très longtemps pour trouver mon bonheur. Le café face à moi arborait un air de salon de thé luxueux plus qu'autre chose, avec les moyens dont je disposais, en même temps, tout avait l'air d'un hôtel réputé ou d'un restaurant 5 étoiles. J'entrais, après l'effort, le réconfort ! Je fouillais à l'avance dans mon porte-monnaie plus lourd que jamais ce que j'avais prit pour l'occasion, ayant laissé la majeur partie de mon salaire à la maison pour éviter de perdre bêtement le fruit de mon labeur. Un chocolat viennois et une crêpe à la marmelade d'orange ? J'aime bien tout les fruits, allons donc pour ceci ! En avisant les prix d'un coup d’œil (et ayant l'impression de devoir vendre un rein avant la fin du mois prochain pour survivre), je sortit l'appoint. Ma chance en avait décidé autrement, et fit s'échapper un pièce de ma main qui roula jusque sous la table d'une cliente assise, je la suivais du regard, et la voyant s'arrêter à ses pieds, voulu mourir instantanément. Je détournais illico le regard, et si elle me prenait pour un fétichiste qui matait ses jambes ? Hors de question, je cherchais une autre pièce, mais tourné face à elle, elle m'avait probablement déjà remarqué. Je pris mon courage à deux mains et m'avançait vers elle, tentant de prendre un air plein d'assurance et décontracté (en vain).

- "Hm ... excusez-moi, j'ai ... comment dire ..."

Je marquais une halte, et si elle me prenait pour un radin maintenant ? Mais je suis juste pauvre ! Je me torturais l'esprit pour rattraper mon approche et bégaya quelque chose d'incompréhensible. Je déteste ma vie.
       

Crédit: Neko-chan in Never Utopia
avatar


Masculin Date d'inscription : 20/01/2017
Sexualité : Hein ?
Messages : 50

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Mer 25 Jan 2017 - 18:59

Je regardais la pièce rouler jusqu’à mes pieds, lentement, produisant un bruit assourdissant en comparaison avec le silence des lieux. Elle tourna longtemps sur elle-même avant de se laisser tomber juste sous ma table. Je relevais doucement la tête vers son propriétaire qui affichait une mine désemparée. Le pauvre garçon, on aurait dit un moineau qui fait une crise cardiaque. Cependant, je continuais à le fixer longtemps, avec mon regard froid et hautain qu’on m’a souvent reproché. Mais qu'est-ce qu'il attendait pour la ramasser, sa pièce ?
Je haussais un sourcil, ne quittant pas ses yeux.

 -Mec, t’a fait tomber quelque chose-là. Tu comptes rester planté à me mater ou le ramasser ?

Je restais de marbre et ne bougeais pas un poil, attendant toujours que l’inconnu se baisse pour récupérer son bien. Mais par chance pour lui, un serveur d’une trentaine d’années arriva à ce moment-là. Un collier de barbe, grand sourire et petite lunette, il se pointa comme une fleur entre nous, mais sur les hanches.

 - Messieurs dames bonjour ! Vous tombez à pic, nous voulions tester notre future formule spéciale St valentin. Qu’en dite vous ? Rien de plus romantique, et en exclusivité !

Je me tournais vers le serveur guilleret et m’apprêtais a protester, mais il ne m’en laissa pas le temps et fit asseoir mon sois disant “compagnon” sur la banquette d’en face avant de repartir en fredonnant une vieille chanson française. Je soupirais et m’avachis sur mon siège, les yeux au ciel.

 - Vas pour la formule St valentin...


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Mer 25 Jan 2017 - 20:34


       
Sucre et confusion


       
       


       
Apparement, elle n'appréciais pas mon étourderie, elle parla même d'un ton froid à en perdre le sourire, après tout, c'était un grand jour pour moi, celui où j'avais tout pouvoir sur le système économique de l'île (ou pas).

- "Mec, t’a fait tomber quelque chose-là. Tu comptes rester planté à me mater ou le ramasser ?"

Un pic de glace transperça mon petit cœur tout plein d'innocence, je devais tirais une tête de déterré en ce moment même, mais ne me laissa pas abattre. Après tout, qui serait-elle ? Certainement pas ma compagne, alors je n'avais pas à tant me laisser affecté par une si simple remarque. Au moment où je décidais de me baisser après un combat mental acharné contre moi-même, un serveur vint me sortir de ma torpeur ... pour me remettre le nez dedans l'instant d'après.

- "Messieurs dames bonjour ! Vous tombez à pic, nous voulions tester notre future formule spéciale St valentin. Qu’en dite vous ? Rien de plus romantique, et en exclusivité !"

Je marquais une halte, une gueule à en ramasser la poussière sur le sol, on m'aurait dit vidé d'âme. On en aurait presque vu une larme couler sur ma joue. Mais avant que je ne puisse protester (ce qui semblait aussi l'être la volonté de ma nouvelle partenaire), le garçon fit asseoir le mètre 90 squelettique que j'étais sur la banquette en face d'elle. J'étais partagé entre le rouge de la timidité, le bleu de la terreur et le cramoisi de mon écharpe. Si j'aurais pu m'enterrer six pieds sous terres, je cohabiterais déjà avec mes amis les vers de terre. Finalement, cette fille aux cheveux du même bleu que mon manteau soupira, s'affala comme un gros tas, il fallait se l'avouer, et lâcha d'une voix résolue.

- "Vas pour la formule St valentin..."

S'il m'avait été donné d'hurler d'incompréhension et de terreur en même temps, si possible sans passer pour une fillette appeurée, je l'aurais fait, mais une mamie dans le coin de la pièce me regarda comme s'il elle pouvait m'égorger comme toutes les dindes qu'elle cuisinait traditionnellement à Noël. Je ravalais donc mon traumatisme, mes larmes, et déglutit, tentant de me passer le rouge des joues. Je bégayais seulement :

- "Je ... Je désolé ... je ... enfin, ne vas pas croire que je veux profiter de cette occasion mais ... je ..."

Prenant en conscience mes paroles, mes joues devinrent de nouveau aussi rouge que la toile cirée et le couvert qui fut dressé. Par mon tortionnaire, le serveur français. Je décidais de ne rien dire et de toujours tourner ma langue dans ma bouche avant de parler. Après tout, c'était toujours mieux que de directement tourner la mienne dans la sienne au vu des circonstances.
       

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


RPs en cours :
Prise de repères [Shultz] ---Café ou chocolat ? [Capucine] --- Hiver/Again [Lizbeth]
Red is a primary color. (#ff0000)
avatar


Masculin Date d'inscription : 20/01/2017
Sexualité : Hein ?
Messages : 50

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Ven 27 Jan 2017 - 15:48

-Je ... Je désolé ... Je ... Enfin, ne vas pas croire que je veux profiter de cette occasion, mais ... Je ..."

Le jeune homme en face de moi protestait comme un enfant poli, et je lui lançais un regard avec peu d’intérêt, me redressant sur mon siège. Je replaçais quelques mèches fuyardes derrière mes oreilles et me penchais en avant sur la table, touchant presque son visage.

-Tu perds tes sous et tu refuses un menu gratuit ? Tsss… Notre gentil serveur va être très triste. Le pauvre avait l’air si heureux à l’idée de nous présenter sa formule… Ce ne sera pas ma faute s'il pleure seul en cuisine.

Je murmurais ces mots à mon compagnon, qui allait surement faire un malaise si je continuais ainsi, même s'il faut avouer que je prenais un réel plaisir à ce petit jeux mesquin. Après un petit sourire, je me reglissais sur ma banquette bleu nuit scrutais à nouveau les lieux, comme si de rien était.

-Ça manque de musique ici...

Je repérais une vieille enceinte en bois sur le comptoir, qui était sans aucun doute juste là pour décorer. Je la regardais attentivement, allant d’elle à la mamie solitaire. Avec une petite décharge peut être y aurait-il moyen de la faire fonctionner cette vielle bic. Je parle de l’enceinte, pas de la grand-mère bien sûr. Cette dernière n’avait plus aucune chance de fonctionner.


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Mar 31 Jan 2017 - 12:35


Sucre et conversation





Définitivement, ma timidité n'était pas un atout de séduction, autant que séduire était mon but tout du moins. Je m'enfonçais dans mon siège en évitant le contact visuel, du moins tant qu'elle ne disait rien, ce qui ne tardait pas car elle s'étala sur la table pour me forcer à loucher, en tenant son visage à quelques centimètres du mien, elle chuchotta.

- "Tu perds tes sous et tu refuses un menu gratuit ? Tsss… Notre gentil serveur va être très triste. Le pauvre avait l’air si heureux à l’idée de nous présenter sa formule… Ce ne sera pas ma faute s'il pleure seul en cuisine."

Je baissais les yeux. Effectivement, il avait l'air si joyeux que je ne pouvais me résigner à tout simplement partir. Et s'il était réellement vexé ? Étais-je vraiment forcé de rester ? Une petite pointe de douleur se fit sentir dans ma tête, comme si quelque chose essayait d'en sortir, ce un peu à la manière d'une migraine, mais ça ne dura qu'un instant et je n'eut à me ressaisir de grand chose, tant c'était plus une sensation désagréable qu'une réelle douleur. Ma partenaire s'en retournait sur sa banquette et lâcha une plainte concernant l'ambiance de l'endroit avant de scruter chaque recoins de la pièce.

J'étais personnellement bien trop tendu pour avoir quoi que ce soit à redire sur l'ambiance, pesante, à mon goût, tandis que le destin s'acharnait à transformer ma petite vie silencieuse utopique en véritable calvaire social.

J'interrompais ma partenaire dans sa recherche pour lui demander.

- "D'ailleurs, je ne connais même pas ton pr ..."

Le karma frappait et le serveur revint, toujours dans ses chansonnettes à table, apportant une glace immense dans un grand verre, que dis-je, de cette taille là, on aurait plus dit un pot de fleur. Je n'eut le temps de finir ma phrase qu'il nous adressa à nous deux un grand sourire et un "Bon appétit" bien français. Mais ... n'y avait-il sur la table, si ce n'était qu'une glace ? Le dessert en son sein avait planté deux cuillères, c'était donc ça.

- "Oh, ceci est offert, mais afin d'éviter le gaspillage, il vous faudra payer si vous ne la finissez pas entièrement. Bon repas ~"

Comme un criminel se rendait sur le billot pour se faire trancher la tête, j'approchais lentement ma main d'une des deux cuillère, la plus proche tant qu'à faire, et m'en saisit, légèrement appeuré non seulement par la taille de la glace, mais aussi les yeux d'autant plus froid de celle avec qui je devais la partager.

- "B ... Bon appétit ? Je suppose ..."

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


RPs en cours :
Prise de repères [Shultz] ---Café ou chocolat ? [Capucine] --- Hiver/Again [Lizbeth]
Red is a primary color. (#ff0000)
avatar


Masculin Date d'inscription : 20/01/2017
Sexualité : Hein ?
Messages : 50

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Mer 1 Fév 2017 - 14:17

La grosse montagne colorée que nous avait apportée notre gentil serveur détourna mon attention de cette vieille radio décorative. *Je m’occuperais de toi plus tard ma belle*
Je regardais alors la sucrerie appétissante qui trônait sur la table. Il n’y en avait qu’une. Mes yeux firent l’aller-retour de la glace à la cuisine plusieurs fois avant que je finisse par me faire à l’idée que nous devrions partager la formule. Bah oui, manger chacun dans son coin c’est pas drôle, alors pour la St Valentin c’est menu commun ! Bon, c’était comme ça et tant pis si j’avais préféré que ce soit diffèrent, après tout, je n’avais pas à me plaindre puisque c’était moi qui avais passé cette commande.
Le garçon lança un “bon appétit" un peu maladroit et je lui jetais un regard glacial, en profitant pour le dévisager. On m’avait souvent dit que j’avais un comportement “peu aimable” selon certain. Pour d’autre, j’étais juste une salope. Il y avait surement un peu des deux. Mais pourquoi prendre le temps de faire des grands sourires hypocrites à quelqu’un dont on se fout royalement et qu’on ne reveras surement jamais ? Quand j’aime quelqu’un, je le montre. Les autres, c’est comme s'ils n’existaient pas. Ils ne sont que des passages vite oubliés, des détails dont je ne m’encombre pas.
Je cessais de fixer mon compagnon et vint prendre à mon tour une cuillère rose bonbon qui dépassait de la glace recouverte de petit cœur en sucre.

- J’mappelle Capucine. Et toi ?

J’étais occupé à déguster ma friandise quand je répondais à sa question, et je pense qu’il fut surpris étant donné que je n’avais lui pas montré beaucoup d’intérêt jusque-là. Il devait surement penser que je n’avais même pas remarqué qu’il m’avais parlé. Ce n’était pas tout à fait faux. Je ne l’écoutais que d’une oreille, sachant pertinemment que demain, j’aurais déjà oublié cette rencontre. À moins qu’il se démarque et trouve le moyen de réellement attirer mon attention. Dans ce cas, peut-être aurait-il une chance de rester gravé dans un des recoins de ma mémoire...


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Mer 15 Fév 2017 - 18:14

Après lui avoir souhaité un bon appétit, je portais finalement la cuillère à ma bouche, celle-ci fut envahit par l’arome vanille-fraise, et la crème froide se mélangeant à merveille avec la glace. De petits bonbons doux, craquant sous la dent, en forme de petits cœurs. Des confiseries toutes de sucre faites, et quelques fruits confits ci et là. Capucine ne répondait pas, après tout, si on ne parle pas, c’est que c’est bon. Non ? Apparemment pas, car elle prit la parole, et se présenta. N’était-ce pas la base après tout ? Quel impoli je faisais.

- "Enchanté … Je m’appelle Seikaku, Shôgai. Dis-je en levant les yeux vers elle, et en les rebaissant sur le dessert l’instant d’après."

Un silence de mort s’installait dans la pièce, car mis à part les chants du serveur qui semblait bien s’amuser de son coté, le cadavre en arrière plan (censé représenté une grand-mère … à ce qu’il paraît), et une radio grillée … Il n’y avait pas grand-chose pour animer l’endroit, si ce n’était le bruit des couverts en argent, heurtant parfois le verre à glace. Je me perdais dans mes pensées en prenant du dessert à intervalles réguliers. Toutes ces histoires sur la ‘magie’ … En fait, ça me semblait extravagant, comme si tout ceci n’était pas la réalité, et pourtant. Je tentais le tout pour le tout et leva les yeux vers cette Capucine. Si elle était là, face à moi, pourquoi ne pas en profiter ? Peut-être savait-elle quelque chose à propos de toute cette histoire ?

- "Dis moi, Capucine … je … je me posais une question … Concernant tout ça … enfin, j’veux dire … la magie … Tu vas sûrement me trouver stupide mais … tu penses qu’elle existe ?"

Si personne ne lui avait fait le coup, je serais définitivement fiché pour avoir cru des conneries et des supercheries trop bien montées à mon goût. Et si la magie existait vraiment, je me tenais prêt à faire une crise cardiaque, au vu de mon tempérament peu courageux.


RPs en cours :
Prise de repères [Shultz] ---Café ou chocolat ? [Capucine] --- Hiver/Again [Lizbeth]
Red is a primary color. (#ff0000)
avatar


Masculin Date d'inscription : 20/01/2017
Sexualité : Hein ?
Messages : 50

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Dim 19 Fév 2017 - 12:34

Je savourais mon dessert, bouché après bouché, réfléchissant à la recette. Il y avait une touche personnelle dans cette glace qui m’était inconnue, mais qui était excise. Je suis sure qu’Isaac aurait apprécié. Je fronçais légèrement les sourcils, jouant des papilles pour décortiquer chaques saveures et marmonait quelques mots quand je reconnaissais un gout. Il y avait beaucoup à dire sur cette glace : on pourrait parler de la façon dont les textures sont mélangées, des couleurs assorties, de l’amertume de certains fruits avec la douceur de la vanille.
Je n’étais pas une experte en cuisine et en général, mes compétences se limitaient aux pâtes à la carbonara. Mais j’appréciais manger, encore plus quand je me mettais les pieds sous la table.
Mon camarade prénommé Seikaku quelque chose m’adressa la parole, hésitant.

- "Dis-moi, Capucine … Je… Je me posais une question… Concernant tout ça … enfin, j’veux dire … la magie … Tu vas sûrement me trouver stupide mais … tu penses qu’elle existe ?"

J’avalais ma bouchée de travers et manquais de m’étouffer. Celle-là, c’était bien la première fois qu'on me la faisait. C’était vraiment possible d’être emmené sur cette Île fantôme sans même avoir conscience de son pouvoir ?
Je me ressaisissais et toussais un peu pour faire passer le tout, et me rendais alors compte que je riais bêtement. Comment faire autrement quand on est devant un énergumène soufrant de timidité aigue qui vous demande si la magie existe sur une île ou il n’est question QUE de magie.
Je lui répondais alors en pouffant apparemment pas encore remise de l’énormité de la question.

- Sérieusement? Mais d’où tu sort toi…

Il afficha une mine désemparée, mais pourtant presque rassuré. Je le fixais longuement, cherchant à savoir s'il me faisait une plaisanterie et je compris qu’il n’avait vraiment aucune conscience de sa magie. Ou même de la magie en général.
Je soupirais et secouais la tête lentement, un petit sourire au coin des lèvres, et levais ma main à côté de moi faisant apparaitre une petite boule d’électricité qui grésillait entre mes doigts avant d’ajouter sur un ton sarcastique :

- Me dit pas que c’est la première fois que tu vois ça quand même ?


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Mar 21 Fév 2017 - 19:14


       
Sucre et Stupéfaction


       
       


       


A ma question qui devait apparemment lui paraître bête, elle toussa, comme si elle avalait de travers, et étouffa par la même occasion un rire gênant. Dans un sens, j’aurais pu la décrire comme déplacée, mais si la magie existait VRAIMENT ? Alors c’était sûrement justifié, je suppose. Tentant de se reprendre pour me donner une réponse digne de ce nom, elle revint en place sur sa banquette. Au moins, j’aurais eu l’occasion de faire rire une fille.

- "Sérieusement? Mais d’où tu sort toi…"

Avais-je dis une réponse digne de ce nom ? C’était un mensonge. Je soupirais, elle ne m’aidait pas vraiment, je me contentais donc d’hocher les épaules en détournant le regard. Regard qu’elle vint titiller au travers de je ne sais quelle sorcellerie. M’apprêtant à m’excuser pour éviter la situation de crise – il faut dire qu’un blanc après un fou rire a cassé plus d’une ambiance – elle étendit sa main non loin de son visage pour m’y montrer quelque chose. D’abord, de touts petits éclats de lumières, puis sur deux points distincts, une espèce de filet blanc lumineux vint les lier. Et ceci de part et d’autres jusqu’à se réunir en un point de rassemblement. Probablement à un centimètre seulement de sa paume, et dans un bourdonnement presque inaudible, se tenait une sphère blanche aux allures instables. Sa manière de décrire des arcs lumineux rappelait des bobines Tesla, s’offrant un fabuleux spectacle d’échange d’éclairs. Sauf que là, j’avais tout sauf envie de contempler un spectacle qui me semblait plus inquiétant, dangereux, et surtout sortant de la main d’une gamine qui tirait la tronche de celle qui s’est fait piquer son goûter.

- Me dit pas que c’est la première fois que tu vois ça quand même ?

Un gémissement peu viril l’assura du contraire, aussi probablement le fait que je me recule brusquement, manquant de renverser ce qui tenait sur la table au même passage.

- C … Comment c’est possible ?! Tu n’es même pas blessée … q … qu’est-ce que c’est ?!

Une chose était sûr. Si elle insistait, ou faisait autre chose du genre, mon petit cœur ne pourrait le supporter. En attendant, je restais au fond de ma banquette, fixant nerveusement la source de la lumière.
       

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


RPs en cours :
Prise de repères [Shultz] ---Café ou chocolat ? [Capucine] --- Hiver/Again [Lizbeth]
Red is a primary color. (#ff0000)
avatar


Masculin Date d'inscription : 20/01/2017
Sexualité : Hein ?
Messages : 50

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   Sam 1 Avr 2017 - 13:38

Radi Oh

Le garçon afficha une mine décomposée. Littéralement. J’eus peur pendant un instant qu’il ne fasse un malaise, ça m’aurait mis dans de beaux draps tient. J’eus pourtant un petit sourire narquois devant mon camarade si insouciant qui découvrait pour la première fois la magie de l’Île. Il ne devait pas être la depuis longtemps celui-là, parce que pour passer à côté de ça tout de même !
Pourtant, le plaisir de tourmenter un peu son petit cœur me donna une nouvelle idée, histoire d’enfoncer un peu plus le couteau dans la plaie. Juste pour voir sa réaction.
Je fis un petit geste de la main et mon concentré d’électricité partie en direction de l’ancienne radio en un claquement de doigts, réveillant un vieux son des années 70 qui vint casser la tranquillité de la pièce en diffusant un morceau des Pixies. La grand-mère à moitié morte réagit en entendant la musique et s’étouffa avec sa paille en grommelant contre les “inconscients” qui avaient allumé la radio.
Je reportais mon attention sur Seikaku et lui expliquais calmement sur un ton détaché :

- Bon j’suis pas la plus calé niveau magie tout ça tout ca, mais je peux au moins te dire qu’il existe différent types de magie ici, 8 si je ne me trompe pas. D’après ce que j’ai compris, chacun de nous en possède une et c’est d’ailleurs pour ça qu’on est ici. Je sais pas exemple que je suis rajin donc je contrôle l’électricité. T’as jamais remarqué que tu avais une capacité “spéciale” qui se déclenchait à certains moment ? Peut-être sur un coup d’émotion forte, ou près d’un élément naturel...

Je me demandais vraiment comment il avait pu passer à côté de ça. Pour moi ça c’était fait tout seul. Depuis toute petite, j’étais attiré par la foudre et l’électricité et je jouais avec les câbles électriques de la maison en secret. Petit à petit, je m’étais rendue compte que je pouvais moi-même produire ces décharges et depuis, mon pouvoir ne faisait qu’évoluer.


© Capucine Ariette ~ HIMITSU NO KII



Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]   







Contenu sponsorisé


 

Avec deux sucres s'il vous plait [Capu&Seika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MISSION] L'addition s'il vous plait!
» Un moment s'il vous plait
» Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]
» Mugen. Et avec le sourire s'il vous plait !
» Deux bières s'il vous plait [PV Sasha]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Galerie Marchande :: Cafés & restaurants-
TOP