Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent [PV Seikaku ~]Auteur
MessageSujet: Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent [PV Seikaku ~]   Mar 24 Jan 2017 - 19:24

Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent
De la glace dans l'air
  Il faisait terriblement froid... Quel idée de sortir, un beau jour d'hiver, sans nuages dans le ciel, et avec par laps de temps dispersés, des petites bourrasques de vents. Pourquoi diable a-t-elle voulus se promener aujourd'hui !? Mais oui : il fait bon à l'intérieur de sa maison, alors je ne vois pas pourquoi est ce qu'il ne ferait pas non plus bon à l'extérieur ? Regarde... Il y a un grand soleil ! MAIS NON ! Il a fallut qu'elle veuille prendre l'air et le soleil sur sa belle peau blanche. Bah voyons... Ce n'est pas avec ce temps qu'elle allait bronzer ! Emmitouflé dans son énorme manteau en fourrure blanc, il n'y avait que sa petite tête qui dépassait de l'épais tissus. Elle portait des caches oreilles de la même couleur, ce qui faisait ressortir son regard. Ses cheveux étaient attachés en deux couettes un peu en arrière à cause de son accessoire sur la tête. Les mèches blondes partaient en de très belles anglaises sur la fin de ses cheveux. De petits gants en dentelles rose pâles sortaient de peux du manteau pour pouvoir le maintenir contre elle aussi longtemps qu'il faudra pour ne pas que le froid n'entre par une simple ouverture et la fait frissonner. Ce dernier descendais à peux prêt jusqu'à ces hanches et laissait place à une robe qui semblait être accompagné d'un jupon : on pouvait y voir la tulles blanche dépasser de certains endroits. La robe, elle, était rayée à la verticale par des traits rose pâle sur un tissus rose plus foncé. Ce qui faisait un jolie contraste. Elle portait aussi des collant bien épais, qui ne laissait aucune visibilité sur sa véritable peau. En guise de chaussures, elle portait de petites bottines à talons compensés, pour ne pas montrer sa petite taille aux autres. Enfin... Il n'y avait personne contrairement à ce qu'elle aurait pensé. En effet, le parc était désert... A croire que c'était la seule à avoir pensé qu'il faisait bon en cette belle journée. Décidément...

Elle marchait dans ce lieu gigantesque qui était sans fin. Il était vraiment beau et lui rappelait, à quelques endroits, son ancien parc qui entourait le château dans lequel elle habitait avant. Mais... Tout était plus ou moins fade. Pas de couleur. On sentait que la nature aussi avait froid. Quelques branches étaient gelées, d'autres s'emblait vouloir se recroqueviller... Les fleurs n'étaient pas de sortis, du moins sauf celles d'hiver. Et elles permettaient au moins de mettre un peu de gaîté dans cet environnement. Elles n'étaient pas loin d'un lac. Liz' décida alors de s'en rapprocher mais qui disait eau en hiver, disait eau littéralement glacé... Intrigué, elle décida quand même de voir si il y avait des poissons qui survivaient dans ce palais géant et sombre en plus de ces quelques fleurs qui résistaient au froid.

Un coup de vent vint frigorifier la jeune lolita, qui ferma les yeux un instant pour ne pas se prendre l'air dans les yeux. Cela pouvait les irriter. Une fois proche du point d'eau, elle ne vit aucune trace de vie animale. Ils devaient être tous mort... Ou alors cachés dans des recoins sombres de l'eau ou tout simplement proche des bords. Liz' soupira, ce qui laissa échapper de la brume d'entre ses lèvres et qui finit par disparaître dans l'air. Elle observa cette fumée sans trop penser à d'autres choses... A vrai dire, ce qu'elle pensait pour l'instant était semblable à ce qu'elle voyait dans le ciel... C'est à dire rien du tout. Elle entendit au loin des cris d'enfants. Des cris d'amusement, des éclats de rire et des "attraaaapes !!". Cela la dérangea dans ses non pensés et tourna la tête vers les sons. Elle croyait être toute seule... Eh bien finalement non. Quelque part, cela la rassurait un peu aussi. Etre seule n'est jamais vraiment bon signe. Néanmoins, les cris commençaient à l'agacer. Ils ne pouvaient pas jouer ailleurs ?!

Soupirant, elle essaya de ne pas s'attarder sur eux. Ils allaient de toute façon rentrer chez eux au bout d'un moment non ? Oui il le fallait de toute manière. Liz' se re concentra sur l'eau qui se tenait en face d'elle. Au début, elle ne remarqua pas grand chose, mais après quelques minutes d'observations de soi-même dans le reflet des minis-vagues, elle aperçut que l'eau avait glacé à certains endroits.. Juste en face de ses pieds, qui étaient à la limite de l'eau. Ils l'éraflait à peine, et elle aurait pourtant jurée qu'au début, il n'y avait pas de glace sur le bords.

Tiens ? le reflet d'une autre personne venait d'apparaître, se glissant sur l'eau comme si elle flottait... La jeune fille tourna la tête vers cette personne... Pourquoi est ce qu'il la fixait ainsi ? Elle fit alors une moue assez visible, n'aimant pas forcément qu'on la regarde comme ça.


 
avatar


Féminin Date d'inscription : 21/01/2017
Sexualité : Hétéro
Messages : 64

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Control


MessageSujet: Re: Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent [PV Seikaku ~]   Mer 25 Jan 2017 - 18:08


Froide illusion





WEEK-END !! A entendre ces deux mots, mes mains tremblaient d'excitation. Ou pas. Quoique. La neige était de sortie, c'était au moins une bonne nouvelle. Ma paye, arrivée il y a quelques jours à peine, et je n'avais quasiment rien dépassé (ce qui tenait de l'exploit). Je m'étalais sur le fauteuil aménagé et très peu confortable qui me servait de trône, et réfléchit, on était samedi matin, que pouvais-je faire par ce temps .. hm ... et pourquoi ne pas sortir et se les peler comme n'importe quel autre fou aurait fait ? Après tout, sans télé, ni livre, ni rien, à part compter les toiles d'araignées au plafond ... je n'avais pas grand chose à faire. J'enfilais mes habits d'hiver et mon manteau rembourré me faisant prendre dans le miroir une vingtaine de kilos de muscle fictif, quel charmeur fais-je. Des bottes en cuir style militaire pour ne pas me geler les doigts de pieds, des gants, une écharpe, un bonnet et j'étais partit.

La question était maintenant "que faire". Effectivement, si je proposais aux enfants du quartier de jouer à faire un bonhomme de neige, les autorités locales et les parents auraient eu vite fait de me mettre au chaud, dans une cellule six pieds sous terre, j'écartais cette idée. La balade aurait été la meilleur alternative dans ce cas, je me dirigeais là où le vaste horizon blanc me guidait. Finalement, je reconnu des grilles hautes et une végétation de glace, d'arbre blancs et de fleurs pourpre et bleus. C'était le parc d'Ikazuchi, sans chercher plus loin, je passais et entrait dans la forteresse de lierre, cet immense jardin qui aurait pu appartenir à un noble. L'endroit, malgré les centimètres de neige et le bruit que générais mes bottes écrasant la neige légère, était reposant, et le vent n'était pas gênant, portait simplement les flocons dans une direction puis l'autre. En observant ce paradis blanc de froid qui m'entourait, je vis une étendue d'eau, l'étang du parc recouvert d'une protection de glace. Je ne m'approchais pas trop, j'ai toujours eu peur que la glace s'étende sous la neige et se brise sous mes pieds, je conservais donc mes distances. Après une inspection plus proche, je vis quelques chose sur la glace, une image, et en m'approchant, constatait la présence d'une autre personne. Elle était au niveau du sol, les yeux dans la marre gelée. Je m'approchais par curiosité, il y avait-il quelque chose qu'elle cherchait ? Je ne disais rien, essayant juste de me faire ma propre idée de ce qui pouvait tant captiver l'attention de quelqu'un.



Crédit: Neko-chan in Never Utopia


RPs en cours :
Prise de repères [Shultz] ---Café ou chocolat ? [Capucine] --- Hiver/Again [Lizbeth]
Red is a primary color. (#ff0000)
avatar


Masculin Date d'inscription : 20/01/2017
Sexualité : Hein ?
Messages : 50

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent [PV Seikaku ~]   Mer 25 Jan 2017 - 21:41

Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent
De la glace dans l'air
     Lizbeth continuait de fixer l'étranger... Un brun, yeux rouge, des cheveux ondulés... En soit plutôt beau jeune homme. Mais jeune. Enfin il en avait l'air en tout cas. Il l'a regardait tout comme elle l'observait. Elle avait l'impression qu'une mouche pouvait passer entre les deux protagonistes et que rien d'autre ne se passerait outre le bruit dérangeant de l'insecte... Elle fronça soudainement les sourcils, ce qui donnait un air encore plus mauvais à la moue qu'elle faisait. Il allait juste la regarder comme ça où bien ?! Il s'approche mais n'engage strictement rien. Quel toupet ! La déranger en pleine observation ! Non mais franchement... Elle soupira et se relevant pour être à sa hauteur (quoi qu'elle se retrouva tout petite par rapport à lui, même avec ses talons compenses elle ne le dépassait pas DU TOUT), et entama, légèrement irritée :

" Puis-je avoir l'honneur de savoir pourquoi un être comme toi me regarde ainsi de haut ?! Je te signale que tu t'es approchée de moi alors que je ne t'ai strictement rien demandé !  J'observais le lac et je n'attendais personne ! "

Elle avait un ton hautain et le regardait comme elle le pouvait pour avoir l'air un minimum imposante, malgré sa petite taille. Elle aurait aimé le regarder de haut mais elle ne pouvait clairement pas le dépasser d'une quelconque manière, sauf si elle avait des compenses extrêmement haute, mais ça ne servirait à rien, elle ne tiendrais même pas sur ses jambes ! Alors à quoi bon... Elle ne pouvait compter que sur son regard et espérer qu'elle se fasse clairement comprendre.

Elle n'avait pas remarqué, que parallèlement à l'harcèlement qu'elle venait de lui faire verbalement, la glace c'était propagée de plus en plus sur l'eau. Elle faisait une légère couche à peine épaisse. Pas plus épais que 3 cm à peine... Néanmoins, elle commençait à se répandre sur toute la surface du lac.
Elle n'entendait plus les jeunes enfants qui jouaient auparavant non loin de la où les deux personnages se trouvaient. Ils étaient surement partis. Tant mieux, elle n'aurait pas supporté plus longtemps leurs cris. Elle avait en plus un homme devant elle qui était venue la stalker ! Elle resserra un peu plus son manteau en fourrure contre elle, le vent venant lui rappeler qu'il faisait froid en cette saison.



 
avatar


Féminin Date d'inscription : 21/01/2017
Sexualité : Hétéro
Messages : 64

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Control


MessageSujet: Re: Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent [PV Seikaku ~]   Ven 27 Jan 2017 - 14:04


       
Du bleu de glace


       
       


       
La demoiselle encore absorbée et toute de dentelle vêtue finit par me regarder, effectivement, je l'interrogeais du regard, je ne souriais pas, mais ne faisait pas la moue non plus, un regard simple et plein de curiosité. Elle portait un grand manteau blanc de fourrure, une écharpe et une paire de cache-oreille. De petits gants pour d'aussi petites mains, auxquelles s'accrochaient les flocons de neiges rescapés de leurs lente chute jusqu'au sol. Sous son manteau, la tulle d'une robe se fit découvrir lorsqu'elle se leva en me dévisageant, je reculais d'un petit pas, ne voulant paraître envahissant, mais déjà, sa voix tonnait.

- "Puis-je avoir l'honneur de savoir pourquoi un être comme toi me regarde ainsi de haut ?! Je te signale que tu t'es approchée de moi alors que je ne t'ai strictement rien demandé !  J'observais le lac et je n'attendais personne !"

Je plissais légèrement les yeux, qui était-elle ? Un petit pas en plus en arrière n'eut pas loin de me sauver la vie car je vis de la glace du lac ramper jusqu'à mes pieds, ce qui m'interpella plus que l'exclamation de la demoiselle. Après tout, elle était plus petite, et malgré ses chaussures hautes, elle ne pouvait me regarder de haut, on l'aurait dit à la limite de se mettre sur la pointe des pieds dans ce seul but. Cependant, ce n'était pas sur ce sujet que j'allais m'éterniser.

- "Que ... qu'était-ce à l'instant ? Quand tu t'es levée, la glace s'est étendue ..." je jetais un coup d’œil au lac qui avait aussi une irrégularité, la glace chevauchait le niveau de l'eau, et ce uniquement autour de la rive où elle se trouvait, "Et même ici, le niveau de glace est supérieur ... C'est arrivé en un instant ... serait-ce encore 'ça' ..."

Je me perdais dans mes explications et recula d'un pas encore, ayant du mal, mais étant bien forcé de faire un lien entre cette fille et la montée de la glace, j'affichais tout de suite un air moins certain. Et si elle pouvait me geler sur volonté ? Il ne fallait pas que je reste ici, mais déjà, la glace rampante lentement avait rattrapé mon pied droit et me bloquait dans ma course, me givrant jusqu'à l'os lorsqu'elle monta – et s'arrêta – au niveau de ma cheville.

Je cherchais un moyen de me tirer de cette histoire.

- "Je ... je suis désolé, je ne voulais pas t'importuner ... je ... laisse moi partir ... !"

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


RPs en cours :
Prise de repères [Shultz] ---Café ou chocolat ? [Capucine] --- Hiver/Again [Lizbeth]
Red is a primary color. (#ff0000)
avatar


Masculin Date d'inscription : 20/01/2017
Sexualité : Hein ?
Messages : 50

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent [PV Seikaku ~]   Sam 28 Jan 2017 - 13:49

Prisonnière de la neige
De la glace dans l'air
     Le regard de Lizbeth se glaça soudain. Elle ne bougea plus et son visage devint encore plus blanc qu'il ne l'était, faisant ressortir un peu ses tâches de rousseurs :

" "Que... qu'était-ce à l'instant ? Quand tu t'es levée, la glace s'est étendue... Et même ici, le niveau de glace est supérieur... C'est arrivé en un instant... Serait-ce encore "ça"... "

Elle fixa un dernier instant l'homme qui se tenait en face d'elle et descendit lentement son regard vers le lac. En effet, le lac était devenue complètement glacé... En quelques secondes, le temps de détourner son attention, la jeune femme n'avait pas remarqué qu'il faisait aussi froid pour que tout ceci se produise en un instant. De plus, même la glace continuait de se propager vers eux...

"Je... Je suis désolé, je ne voulais pas t'importuner... Je... Laisse moi partir... !"

Cet homme avait l'air littéralement paniqué et pris au piège dans de la glace qui venait d'emprisonner son pied. A cet instant, Lizbeth paniqua : écarquillant les yeux, elle se mit à pousser un cris strident. Les mains au niveau de sa bouche, elle lâcha soudainement son manteau, ce qui montra sa robe rose à corset plus en détails. De la brume sortait davantage d'entre ses lèvres, respirant plus rapidement. Elle ne comprenait absolument pas d'où venait cette force et voulant reculer elle aussi, elle se retrouva prise au piège à son tour, de la glace venant lui prendre la moitié de la jambe en un instant. Elle tomba à la renverse, ne s'attendant pas à une tel chose.

Par terre, elle essaya de se relever, mais en vain. Elle était à moitié allongée/moitié assise, devant laisser une de ses jambes tendue dans la glace. Elle paniqua de plus belle, observa tour à tour l'homme qui était bloqué et sa propre prison de glace.

"Mais... Que... Qu'est ce que tu as fait !? Libère moi ! Tout de suite ! Enlève moi cette chose ignoble de ma jambe !!! Et puis c'est quoi cette histoire de "ça" ?!"

Elle était littéralement hystérique, ne supportant de se retrouver ainsi face à quelqu'un. Son manteau en fourrure avait légèrement glissé en arrière, laissant visible ses épaules qui n'était recouvert que d'un tissus à moitié transparent.
Le garçon qui se trouvait en face ne pouvait pas non plus bouger, mais déjà plus qu'elle... Il pouvait l'aider tout de même !

Quand soudain, le vent doubla de force. Il soufflait beaucoup plus fort et faisait se déplacer la neige qui se trouvait au sol. La jeune lolita posé au sol, se prenait toute la poudre blanche dans la figure. A ce rythme là, elle allait se faire ensevelir par la neige qui devenait de plus en plus épaisse au fur et à mesure de s'entasser sur elle. Les bras s'agitant dans l'air, elle faisait des signes au garçon en face d'elle pour qu'il vienne la secourir.

"Aide moi !! A l'aide !!!"

Elle poussait des cris aigües qui étaient censés faire mal au oreilles,  mais avec la neige qui commençait à atteindre son visage, tout semblait moins fort. Comme si on lui couvrait la bouche lorsqu'elle criait. Et puis avec le bruit du vent, personne d'autres autour d'eux n'auraient pus les entendre ou même les voir. La jeune fille fermait les yeux mais avala un peu de neige mélangée à la terre et la poussière... Il ne restait plus que ses mains qui étaient visibles et qui se débâtait à l'extérieur de la poudre blanche. La glace se mit à disparaître petit à petit. Les mains s'agitaient de moins en moins et on ne voyaient plus le corps de Lizbeth, ensevelis sous la neige. Le pied du garçon se retrouva libre au bout de quelques secondes, la glace partis comme si elle n'était jamais venue. Les mains qui dépassait du sol ne bougeait à présent plus.

avatar


Féminin Date d'inscription : 21/01/2017
Sexualité : Hétéro
Messages : 64

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Control


MessageSujet: Re: Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent [PV Seikaku ~]   Mar 31 Jan 2017 - 13:30


       
Brise givre


       
       


       
Tout se passa relativement vite, que cette fille tomba également, après avoir poussé un cri. Sa jambe était aussi bloquée, et rapidement, elle se mise à hurler.

- "Mais... Que... Qu'est ce que tu as fait !? Libère moi ! Tout de suite ! Enlève moi cette chose ignoble de ma jambe !!! Et puis c'est quoi cette histoire de "ça" ?! "

J'étais tétanisé, et je tentais ce que je pouvais, c'est à dire, retirer ma jambe de la glace. A forcer et me démener, je parvenais finalement à la fissurer puis la briser, non sans me faire mal néanmoins. Pendant ce temps là, l'autre avait eu le temps de m’appeler à l'aide pour finir sous la neige. Je me hâtais de creuser le neige autour de ses bras, tenter de la tirer sans déblayer un minimum aurait été inutile vu la masse froide pesant déjà sur elle, et il ne s'était pourtant passé que quelques instants, quelques secondes. Du moins, suffisamment peu pour que je ne le remarque qu'au stade critique. Finalement j'attrapais sa main et tenta de la tirer de là. Ce qui fut plus simple que pour moi-même par ailleurs.

Une fois qu'elle fut libre de ses mouvements et que l'adrénaline redescendait, mon premier réflexe fut de m'écarter, si ce pouvoir venait d'elle, il valait mieux que je parte dès maintenant, que les choses se calment. Chose que je fis sans demander mon reste, après tout, j'étais loin de vouloir finir dans la même situation ou voir qui que ce soit mourir aujourd'hui, certainement pas.

Je me hâtais, qu'elle m'appelle ou non par ailleurs, la peur était bien plus forte à ce moment. Je me dirigeais donc vers mon appartement au pas de course. Au plus loin j'étais du parc et du froid, et au mieux j'étais. Quelle idée de sortir par un froid pareil ?

       

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


RPs en cours :
Prise de repères [Shultz] ---Café ou chocolat ? [Capucine] --- Hiver/Again [Lizbeth]
Red is a primary color. (#ff0000)
avatar


Masculin Date d'inscription : 20/01/2017
Sexualité : Hein ?
Messages : 50

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent [PV Seikaku ~]   Mar 31 Jan 2017 - 14:12

Ce n'est pas un adieu
De la glace dans l'air
    Tout c'était passé très vite... Lizbeth n'avait pas vraiment compris tout ce qui lui arrivait... Elle était debout puis c'était retrouvé à terre, la neige était passé par dessus et elle n'entendait plus rien. Toutes ses sensations c'étaient mélangés et elle ne savait plus où elle était, et ce qu'il se passait. Le garçon en face d'elle avait l'air d'avoir bougé et d'avoir pus se libérer de sa prison de pied car elle le sentait au niveau de ses bras qu'il était venus l'aider, la tirer et la ramener hors de la pille de neige.

Complètement abasourdis, elle se mit à tousser de nombreuses fois, la neige étant rentrée dans sa gorge ayant fondue mais laissant tout de même une certaine irritation dans la trachée. Les mains en face de ses lèvres et les yeux fermés, elle avait l'impression qu'elle allait cracher ses poumons.
Une fois calmée, elle rouvrit les yeux et vit le jeune homme, qui avait l'air totalement paniquée. La peur pouvait se lire sur son visage. Il avait peur d'elle. Pourquoi ? Qu'avait-elle fait ? Tout cela était passé si vite et si... Tout était venue toute cette glace d'ailleurs ? Il n'avait pas l'air de le savoir non plus quoi que... Il avait parlé juste avant de "ça"... Saurait-il quelque chose à propos de ce qu'il venait de se passer ? A en croire son comportement, Lizbeth pensait que oui.

Paniqué, le garçon se mit à la fuir. La fuir comme la peste. La jeune lolita qui allait pourtant le remercier et le gratifier de son action, se mit à se relever pour pouvoir le suivre, tout en criant pour qu'il l'entende de l'attendre, et de rester pour lui parler. Mais l'homme ne l'écoutait pas, ou faisait comme s'il n'entendait rien. Il courait à vive allure. Lizbeth avait un peu du mal à suivre la vitesse avec ses talons compensés, et décida alors de les enlever pour pouvoir courir plus rapidement. Elle se retrouva alors à une hauteur beaucoup plus petite que prévus. Mais au moins, chaussures à la main, elle pouvait le suivre correctement. Elle ne voulait pas laisser une occasion pareil s'en aller comme ça. Ils ne se connaissaient à peine et pourtant, elle avait l'impression qu'ils ne devaient pas s'arrêter la... Il avait quelque chose qu'il fallait qu'elle sache aussi à son tour.

Essoufflée, Lizbeth vit qu'il entra dans ce qui avait l'air d'être son appartement. Il se rua comme si un monstre se tenait derrière lui prêt de la porte d'entrée, pour faire le code et rentrer le plus rapidement possible. Lizbeth lui supplia une dernière fois de lui laisser une chance de rester avec elle, mais que neni, il rentra sans même l'écouter, et ferma derrière lui. Il n'avait qu'à monter tranquillement ses escaliers pour aller dans son petit chez lui.

La jeune lolita se retrouva seule, dans le froid, devant l'immeuble. Elle soupira... Qu'allait-elle faire... Elle ne voulait pas que tout cela se termine ainsi.. Non elle ne pouvait pas. Elle allait essayer de lui parler sérieusement et comme une vraie lady.

FIN (à suivre...)


avatar


Féminin Date d'inscription : 21/01/2017
Sexualité : Hétéro
Messages : 64

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Control


MessageSujet: Re: Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent [PV Seikaku ~]   







Contenu sponsorisé


 

Les reflets ne sont pas ce qu'ils disent [PV Seikaku ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hors-RPG :: Archives :: RPs archivés-
TOP