Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Seikaku Shôgai Auteur
MessageSujet: Seikaku Shôgai    Ven 20 Jan 2017 - 2:08



SEIKAKU SHÔGAI (♂)
             


DATE & LIEU DE NAISSANCE :
né(e) le 1997 à (Lieu inconnu)

NATIONALITÉ :
Supposément Japonais.

ORIENTATION SEXUELLE :
Non intéressé (ne le sera probablement jamais).

OCCUPATION :
Aucune, aime la musique.

GROUPE :
Saruta-Hiko.

PERSONNAGE SUR L'AVATAR :
Gilbert Nightray de Pandora Hearts

Caractère
Aimable aux premiers abords, Sincère, Digne de confiance • Crédule, parfois impulsif, Fermé sur plusieurs sujets • Le feu, les bruits forts • Enroule instinctivement une mèche autour de son doigt quand nerveux • Ecouter de la musique, s'occuper des fleurs • Attirer l'attention inutilement • Musique • Une nuit sur deux, jamais plus

Seikaku ne sait pas trop comment se comporter envers les autres, ils ne sont pas les gens du quotidien, car ils sont dans la même situation que lui : coincés sur une île. Il est aimable aux premiers abords, effectivement, il n'ira jamais ou très rarement envoyer chier son interlocuteur, le pauvre ne demandait que l'heure, et c'est un bien maigre effort pour celui qui se veut charitable. Sa sincèrité figure aussi dans la liste de ses qualités, au risque de blesser, il préfèrera cependant éviter le sujet, le détourner, ou garder le silence, cependant, face à la détresse de quelqu'un, il pourra encore une fois faire une exception. Il est aussi digne de confiance, il ne révelera jamais un secret, à moins que la vie de plusieurs personne soit en jeu, serait-ce une once de courage que l'on peut apercevoir ? Ou simplement l'a-t'il fait instinctivement ?

Derrière ceci, il n'est pas compliqué de le prendre pour une cruche, Sei. Sous prétexte d'avoir une tâche honorable sous la main, il pourrait même en faire des conneries, cependant, même lui a des limites dans sa naïveté, et saura montrer un autre visage à celui qui abuse de sa charité. Il adoptera un comportement impulsif et s'énervera, "Il est bien mignon l'émo, mais il fait pas très peur". Ce ne sera pas par l'intimidation qu'il surprendra, mais par sa vitesse de réaction et son "imagination débordante" quand il est en colère, et ce, sans forcément avoir recours à la magie.

Une manière de le faire fuir ? Parlez lui de souvenirs, du passé ou de "ce que tu veux faire plus tard", si vous le rattrapez, il sera sûrement en PLS sous un banc à réfléchir au sens de la vie. Une autre ? C'est bien pour vous. Attirez l'attention sur lui, de préférence au sein d'un groupe de personne, il a du mal à tenir plusieurs regards en même temps et se sentira violé visuellement (sensation fort peu agréable il faut le dire).

Dans ses manies, il a par exemple l'habitude d'enrouler une de ses mèche de cheveux autour de son index quand il est anxieux, ou tout simplement plongé dans ses esprits, faites le lui remarquer et il rougira, arrêtera et cherchera où mettre ses mains pour avoir l'air le plus naturel possible : chose ratée.

Une de ses passion est la musique, également son passe-temps, pour trouver l'inspiration, et même s'endormir. Il a une oreille musicale et quelques facilités au piano, sans pour autant reprendre une pièce de Beethoven, rose entre les dents et coupe de vin, yeux dans les yeux, non, c'est définitivement trop dur pour lui (surtout le passage "yeux dans les yeux").

Sinon concernant ses rêves, ça dépend, une nuit sur deux il oublie ou en fait un mauvais, mais ce sont des choses qui arrivent, non ? (Trop occupé à essayer de comprendre "the hell that's going on").

Physique
Cuivre • Noir • 1m89 • 65kg • Fine, svelte • Une cicatrice dans la paume de la main gauche, et d'autres à diverses endroits.

Comment ne pas faire une description physique lambda/chiante tout en restant original ? Très bonne question, parce qu'entre le détail physique trop sérieux, l'analyse du camarade de classe dont on se passerais bien, et la contemplation narcissique derrière le miroir, ça laisse pas des masses de marge pour innover. Mais j'aime les défis, du coup je vais le faire à la sauce "infirmière prenant les mensurations, nul ne se doute de la supercherie (ironie), elle trébuchera forcément sur lui dans le seul but de se faire peloter." Allons y !


Infirmière n°1 - "Seikaku Shôgai, c'est ton tour, entre donc."

Les prochains sujets et autres spectateur – "Ouah, la chance, c'est Mme [Entrer un nom japonais féminin ici] qui s'occupe de lui, je suis trop jaloux !"

Seikaku s'avance, gêné par les commentaires, et ne savant pas à quoi s'attendre – "O-oui, j'arrive madame."

La porte se ferme derrière le garçon et laisse derrière lui les murmures obscènes et les envieux, après tout, c'est toujours au héros de l'histoire qu'arrive ce genre de choses, lucky.

Mme X – "Très bien, nous allons commencer par une analyse rapide, je peux t'appeller Sei-chan ?"

Seikaku, se sentant soudainement très viril (ironie) – "Euh ... oui ?"

Mme X – "Alors sur ton dossier ... les yeux marrons ... c'est marrant, avec cette luminosité ils auraient presque la couleur du cuivre. Ensuite ... cheveux noirs, oui ... 65kg ? Tu n'es pas très sportif ..."

Seikaku, de plus en plus viril – "Hm ... non pas vraiment"

Mme X – "Je vois ... hm, oui ... sexe, masculin ... ça me rappelle l'époque où je remplissais dans les formulaires la case 'sexe' par '2 à 3 fois par semaine' ..."

Seikaku, rougissant – "Je n'avais pas à savoir ça ! C'est bas de profiter d'une telle occasion pour sortir une blague de ce gout là !!"

Mme X, rit de manière sensuelle comme se doit de le faire son personnage pour être aguicheuse – "Je te taquine, Sei-chan ~"

Gros blanc, interrompu par le soupir de notre protagoniste, icone de la gloire masculine, aussi fier qu'un bodybuilder après sa 12ème séance de muscul de la journée (ironie).

Mme X – "Tu es tout de même en bonne santé, ta silhouette fine et svelte me rappelle celle des garçons dans les shojo, avec un demi-kilomètre de moins en ce qui concerne la longueur de tes jambes."

Seikaku ne pu qu'acquiescer, il avait des jambes correctement proportionné et non pas des ECHASSES. Après une brève relecture, l'infirmière stéréotypée blonde au rouge à lèvre flash l'invita à se déshabiller partiellement, afin d'observer ... une quelconque anomalie physique.

Mme X – "Oh mon dieu elle est ENORME !!"

Seikaku, ne comprenant rien comme dans tout bon ecchi se respectant – "Hein ? Mais de quoi parlez-vous ?"

Mme X – "Enfin, je parle de cette grosse, que dis-je, de ce MONSTRE, comment est-ce possible d'en avoir une aussi grosse à cet âge là ?"

Seikaku, comprenant finalement – "Ah ... bah euh ... je suppose que ... je suis né avec ?"

Mme X, secouant négativement la tête – "Non, ce n'est pas une tâche de naissance, c'est une cicatrice, comment un enfant peut-il à ce point abîmer son corps ? Ca m'échappe ..."

Seikaku, regardant sa main gauche, la cicatrice recouvrant sa paume, l'intérieur de ses doigts et légèrement le revers de son pouce – "Je me le demande aussi ..."

Mme X, pensive – "Celle ci et toutes les autres ont probablement un lieu avec ta perte de mémoire, quoique elle a l'air plus vieille que les autres, en tout cas, ton visage n'est pas amoché, c'est déjà une bonne nouvelle."

Seikaku, enjoué – "Oui, je ne sais pas à qui je dois cette chance, mais habillé, j'ai juste à mettre des gants et j'ai l'air parfaitement normal."

Mme X, sourit gentiment – "Tu as l'air de bien le vivre, c'est une bonne chose. Oh, tu es gothique d'ailleurs, non ?"

Seikaku, gêné par cette affirmation – "Et bien, hm .... non, j'aime juste ce genre d'habit, je les trouve élégant, ils sont noirs donc sobre et passe-partout, je n'ai pas l'univers ni la mentalité d'un gothique, disons seulement plus ou moins l'apparence."

Mme X – "Ils allongent ta silhouette, tu semble être un vrai homme quand tu les portes, ta posture droite, mais discrète en même temps, et ses cheveux mi-longs à peine coiffer te donnant un air presque sauvage ... si tu avais  10 ans de plus, je t'aurais sûrement fait un enfant."

Seikaku, long à la détente – "Oui, sûrem .... Hein ?!"




Note de l'auteur : "Désolé, elle a pas trébuché :/"


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Hein ? De la magie ? Sérieux ?
• Affinité : Quoi ? J'en ai aussi ?!

RACONTE NOUS SON HISTOIRE

Il était une fois, un garçon de famille noble qui comme beaucoup ici, connut un désastre qui bouleversa sa vie et lui fit prendre conscience d’un pouvoir enfouit en lui. Il vécut des choses non pas atroces mais singulières, allant même jusqu’à perdre ses repères dans l’espace-temps. Il parcourut Orient et Occident, vivant entre des parents indécis, l’une malade, l’autre ivre de sa fortune éphémère, tentant vainement d’en profiter pendant qu’une succube lui dérobait ses biens.

Mais … tout ceci n’est que sa vie passé, et il vaut mieux se tourner vers le futur, non ?

Il retrouva lors de ses voyages des personnes qu’il serait amené à retrouver ailleurs, cet ailleurs était une île aux airs paradisiaques, où la vie semblait facilitée par des mécaniques que le commun des mortels ne pouvait ne serait-ce qu’imaginer. Ici, les habitants étaient les descendants de divinités, organisés en pseudo-société, et exclu du monde banal qui hante les esprits.

Le jeune garçon, aux alentours de la vingtaine d’année, finit lui aussi par atterrir sur cette île, car effectivement, il possédait également ce genre de pouvoir. Il appartenait aux Saruta-Hiko, les descendant du Dieu du même nom, ses affinités avec la terre et le monde végétal lui permettait de comprendre la vie littéralement pas ses racines, du moins, c’est ce qu’il en est pour la plupart des enfants de ce « clan ». Lui était un peu plus particulier, ses affinités se situaient plus dans la branche parallèle à celle du monde végétal : le monde minéral. Il peinait étrangement plus que les autres à communier avec la flore, mais lorsqu’il s’agissait de métaux, pierres, et autres cristaux en tout genres, il devenait une encyclopédie capable d’imager chaque opération au fil de ses explications.

Néanmoins, le garçon avait une peine sur le cœur, l’écart avec le « monde réel » le rendait peu à peu insensible, un détachement émotionnel qui était la cause de plusieurs de ses souffrances. Il était dépressif, sans le montrer, ni le savoir, ce qui l’intéressait néanmoins, c’était comment devenir une forme de vie au potentiel infini, et ceci le menait à plusieurs expériences.

Il y avait aussi une fille, un rat de bibliothèque aux airs pur et angélique. Elle aussi était une encyclopédie vivante, mais sur d’autres domaines, comme l’occulte et la vie animale. Elle était une descendante de Susano, divinité de la tempête, et elle suivait les émotions de la demoiselle. Bien heureusement, son calme naturel lui permettait de contrôler dans la mesure du possible son pouvoir.

Cette fille suivait beaucoup notre garçon, ils étaient devenus proche, et il lui apprit tout ce qu’il connaissait des sciences physique et chimique, ils étaient bons amis. Mais un jour, ils se perdirent de vue.

Le jeune homme n’était pas très populaire, d’un naturel discret, il conservait manières et distinctions lui ayant été inculqué lors de son enfance. Seulement quelques personnes pourraient encore parler de lui, des voisins, des personnes ayant tendances à fréquenter des pairs distinguées, mais en comparaison de la population de l’île, et en ajoutant les personnes pour qu’il il n’était que de passage, peu pouvaient encore se remémorer qui il était déjà, ce qu’il restait vraiment de lui ? Et bien … un costume, on l’aurait dit tiré d’un anime japonais ou d’un jeu vidéo, malgré quoi et pour des raisons obscures, il refusait bien souvent de porter autre chose.

Sa singularité résidait aussi dans le détachement émotionnel duquel il était sujet. Il parlait doucement, il se confondait dans les explications et malgré sa volonté, paraissait plutôt timide. Une timidité bien loin du type mignon ou « tsundere » si l’on devait se référer à des termes de type « anime », mais plutôt « kuudere ». Il portait peu d’importance à sa propre estime, avait des principes, mais ils ne concernaient pas les choses dites « importante » dans les grandes lignes de la morale humaine.

Il était bel et bien dépressif.


Il était une fois, un garçon vivant dans un appartement, une propriété commune à plusieurs des siens. Il fut tenté par le pouvoir que lui conférait la divinité dont il était la descendance, si bien qu’il en chercha les limites.

‘Tic, tac.

Il découvrait petit à petit de nouvelles possibilités, tout un monde de fantaisie à exploiter.

Tic, tac.

Bientôt il aurait mit la main sur une bien plus grande singularité.

Tic, tac.

Triste ironie de la vie, une fois qu’il était à sa portée …

Tic …

L’endroit où il menait ses expériences finit carbonisé …

‘Boom’



Mais l’auto-proclamé scientifique n’avait pas trépassé.



Il fut brûlé au second degré et dans le coma plongé.



- « Finalement … peut-être ne valait-il pas mieux qu’une expérience ratée ? »

Cependant, ici, il ne pouvait pas s’arrêter.’


Aucune trace de blessure ou brûlure, il n’était plus la même personne, il ne se reconnaissait pas lui même … si donné qu’il se soit connu un jour.

- « Où suis-je … et … je … comment …
Qui suis-je … ? »

DERRIERE L'ECRAN

• On m'appelle : Sei (Oui, 性, le kanji pour "sexe", bah j'y pouvais rien moi u_u)
• J'ai : 18 ans
• J'ai connu le forum grâce à : TopSite
• Je pense que le forum est : Svelte. (Je suis désolé, c'est un adjectif.)
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : il est à trouver dans le règlement du forum et prouve votre lecture de celui-ci


• J'aimerai ajouter que : facultatif ! n'hésitez pas à préciser si vous avez des horaires contraignantes, des problèmes de dyslexie, une connexion pourrie, etc...

© Himitsu no Kii

avatar


Masculin Date d'inscription : 20/01/2017
Sexualité : Hein ?
Messages : 50

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Seikaku Shôgai    Ven 20 Jan 2017 - 19:39

Au nom des petites pilules magiques...

Je te valide ! :D
N'oublie pas, dès à présent, de demander un logement et de recenser ton personnage ! :)

Si tu as des questions, n'hésites pas !
#J.

Et je veux un RP entre ton personnage et Nelly-Pi !


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2132

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Change


 

Seikaku Shôgai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shuisseki bangou no uta ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
TOP