Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]Auteur
MessageSujet: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Sam 7 Jan 2017 - 21:12

Oh, un chat ! Quelle idée avez-vous eu ? Vous aventurer, comme ça, dans une grotte, pour suivre un petit chat ! En plus, vous êtes deux idiots à être tombé dans le piège. Vous avez suivi le chat, et vous avez fini par vous perdre. Vous avez croisé l’autre personne. L’autre idiot, qui a suivi un chat. Vous avez l’impression de poursuivre le même animal, mais vous venez de deux chemins différents. C’est étrange, n’est-ce pas ? Pourtant, vous continuez de cherche, ensemble. Jusqu’à ne plus l’entendre distinctement miauler. Il ne miaule plus, il « miaumure ». Un miaulement lointain, presque chuchoté. Vous l’entendez ? Alors vous êtes prêts.

Le brouillard s’élève autour de vous. Vous avez froid, un frisson vous parcourt le corps et ne vous quitte pas. Vous n’aimez pas ça. Vous décidez de faire demi-tour : ici, ça vous fait peur. Mais vous ne parvenez pas à trouver votre chemin. D’où venez-vous ? La gauche ? La droite ? Dans ce brouillard, difficile de distinguer dans quel sens vous partez. Vous n’aimez pas ça. Maintenant, vous avez les pieds dans l’eau.

Le frisson s’intensifie. Il ne vous quitte décidément plus d’une semelle. Il est collé à vous comme un vieux chewing-gum à vos baskets. Une petite voix commence à s’entendre. Un son. Un murmure. « Le » Murmure. Vous en avez entendu parlé dans les journaux, mais vous ne savez pas tellement à quoi vous attendre. Vous ne savez qu’une chose : le Murmure est là. Et vous êtes dans la merde, maintenant.

Au loin, vous apercevez une silhouette. Vous décidez de la suivre. Elle avance. Elle avance. Arriverez-vous à l’attraper ?
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 36


Voir le profil de l'utilisateur

il/elle/"ça"


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Dim 8 Jan 2017 - 21:00

Me voilà arrivé dans un grotte. Paumé. En même temps à quoi je m’attendais en suivant ce stupide chat ? Sincèrement, je ne sais pas ce qui m’a pris. Il n’était même pas beau, ce chat. Juste gris avec les poils ébouriffés comme les félins de gouttière qui traînaient près de chez-moi en attendant un vieux reste de poulet. Pourtant, j’avais eu comme une “impression”, comme si l'animal m'appelait à le suivre, qu’il voulait me montrer quelque chose.
C’est définitif : je perds la boule.

Enfin bref, ce qui est fait est fait, et mon problème principal est que je ne sais absolument pas où je me trouve et qu’un foutus brouillard avait décidé de s’installer pile à ce moment-là.
Mon téléphone !
Je le sortis en vitesse, une lueur d’espoir dans les yeux.

- Merde!!

“RESEAU NON-DISPONIBLE”
Ben oui, à quoi je m’attendais aussi. Quand on est perdu dans une grotte brumeuse avec un chat, il y a jamais de réseau, sinon les films seraient terminés au bout des 5 premières minutes. Mais le truc, c’est que dans les films le personnage principal a toujours des capacités de surhomme. Mais moi, qu’est-ce que j’ai ? Un pouvoir qui me permet de contrôler les réseaux électriques ? Cool, mais le problème, c’est qu’il ne devait pas avoir de borne à plus d’un kilomètre.

Je m’assis sur la pierre froide et scrutais la pénombre en plissant les yeux. Impossible d’y voir… Vraiment ? Mais alors quelle était cette forme floue qui semblait avancer à tatillons ?
Je me redressais un peu, les sourcils froncés.

- … Il y a quelqu’un ?


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Lun 9 Jan 2017 - 21:04

Il fallait bien que ça arrive, à force de toujours suivre mes idées stupides sans réfléchir. J'étais perdu. Pourquoi avais-je suivi ce chat au juste ? Il était mignon d'accord, mais de là à ce que je le suive jusque dans cette grotte...

Mais ça n'était plus trop la question. Je devais sortir de là, d'une manière ou d'une autre.

J'entendis une alors une voix appeler. Je devais sans doute rêver, il paraissait bizarre que quelqu'un d'autre se trouve dans un endroit aussi perdu, mais je ne perdais rien à m'approcher, perdu pour perdu.

J'aperçus alors une jeune fille, que je devinais aussi perdue que moi...

Hé, ça va ?

Paie ta question stupide. Coincés dans une grotte sombre et lugubre, sans aucune idée de la sortie, ça peut difficilement aller bien. Mais je n'avais pas la tête à réfléchir à une entrée en matière subtile.

Dis moi, tu as une idée d'où se trouve la sortie ? Ou bien tu veux qu'on cherche ensemble ?

Tentative d'humour ratée. Même si j'étais du genre joyeux, cette situation avait de quoi mettre mal à l'aise. Il faisait froid, bien trop froid. On était certes en hiver dans une grotte à l'abri du moindre rayon de soleil mais d'habitude je supportais bien mieux le froid. Là, j'en avais la chair de poule. Et cette humidité dans l'air... Tout sauf rassurant.

...

Pour ajouter à l'ambiance malsaine, je commençai à entendre un petit son. Une espèce de chuchotement inintelligible, semblant provenir de partout à la fois. L'aventure devenait franchement glauque. J'espérais en avoir fini avec les bizarreries, quand je crus soudain voir à la faveur de la lumière une silhouette au loin. Une troisième personne paumée au même endroit ? ... Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien se passer ici ??

Rapidement, je dis à ma compagne d'infortune :

T'as vu ce que j'ai vu bouger ?

Avant de rapidement prendre une décision, pas question de laisser cette personne filer :

Allez viens, il faut l'attraper. Je ne sais pas qui c'est, mais on ne sera pas trop de trois pour sortir de cet endroit !




Jérémy offre des cookies en #0099ff
Aegis se réveille en #ff9900
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 274

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Mar 10 Jan 2017 - 18:54

Le jeune homme se tenait à quelques mètres de moi, tentant des approches quelque peu douteuses.
* Si je savais ou se trouvait la sortie ? Ben oui bien sûr, c’est pour ça que je me les cailles assise là. Logique. *
Je m'apprêtais à répondre à sa question idiote quand quelque chose attira mon attention. Une sorte de forme semble-t-il humaine (?) passât furtivement dans le brouillard pour se diriger vers ce qui devait être le fond de la grotte. Je commençais sérieusement à me poser des questions… Qu’est-ce que deux (ou peut être trois?) inconnus faisaient dans une grotte brumeuse un soir d’hivers avec pour musique d’ambiance une voix presque inaudible et floue ? De quoi vous foutre la trouille.

"T'as vu ce que j'ai vu bouger ?"

Je tournais la tête en vitesse vers mon “camarade” en affichant mon expression alertée que revenait chaque fois que mon ancienne bande se lançaient dans un plan douteux.
Je n’eus pas le temps de réfléchir une minute que le garçon se lança à la poursuite de l’ombre. Aussitôt, je me levais et courus après lui

- Attends-moi du con !

D’habitude, je n’insulte pas les inconnus, mais les circonstances ne me laissaient pas vraiment réfléchir a mon vocabulaire.
Plus nous courions, plus la silhouette semblait s’enfoncer dans l'obscurité.
*Mais c’est qu’elle est profonde cette fichue grotte!!! *
C'était comme courir après l’horizon : plus tu avances, plus il s’éloigne. Je crois d’ailleurs que cette poursuite fut la plus grande frustration de mon enfance…
Mais cette fois si, plus j’avançais, plus une sensation étrange s’emparait de mon corps.


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Sam 21 Jan 2017 - 20:54

Une insulte qui m'était adressée m'appris que la jeune fille ne m'avait pas laissé poursuivre la silhouette seul. Mais je ne m'arrêtai pas pour autant : à peine avais-je démarré ma course que ma cible avait accéléré également, maintenant entre nous une distance respectable.

Raaaah... mais qu'est-ce qu'il lui prend à ce type ? On était aussi paumés que lui, ça n'était pas le moment de nous fuir, on ne serait pas de trop à nous trois pour trouver la sortie !

Arrête-toi !

Ma demande resta sans réponse. Alors que mon souffle commencait à devenir haletant (je n'avais pas l'habitude de piquer des sprints), je commençais (enfin) à comprendre que quelque chose n'allait pas. L'air se chargeait de plus en plus d'humidité, l'atmosphère devenait légèrement oppressante, et cette silhouette qui jouait avec nous... J'avais l'impression d'être un chat en train de se faire manipuler par la souris qu'il tente d'attraper.

Je m'arrêtai un instant pour reprendre mon souffle, et vis l'ombre stopper sa course de même, comme pour me narguer et l'inviter à la suivre plus avant dans les ténèbres de la grotte.

Bon, cette fois c'était sûr, quelque chose n'allait pas. Cette personne, quelle qu'elle soit, cherchait à faire quelque chose de nous. Mais quoi ? Et surtout : est-ce que ça allait arranger nos affaires ?




Jérémy offre des cookies en #0099ff
Aegis se réveille en #ff9900
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 274

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Sam 28 Jan 2017 - 23:16

Appelons-le « ça ». « Ça » est étrange, parce que « ça » ne semble pas réel. Pourtant, « ça » existe bien. Et « ça » va vous le faire savoir.

« Ça » avait créé ce jeune chat de toute pièce. Le chat était… comme une illusion, qui avait attiré en ce lieu sombre et sinistre, deux personnes visiblement assez jeunes. « Ça » voyait que ces jeunes gens n’avaient rien de vieilles personnes et « ça » en était plutôt heureux puisque « ça » détestait ennuyer les personnes âgées. « Ça » avait fait en sorte que les deux personnes se croisent, parce que « ça » voulait les découvrir en même temps. « Ça » voulait s’amuser, et « ça » allait s’amuser.

Alors, « ça » leur parlait, doucement. « Ça » chuchotait. Le garçon fut le premier à l’entendre. Alors, « ça » décida qu’il serait le premier avec qui il allait jouer. Lorsque le jeune homme s’élança à la poursuite de « ça », dans cette grotte humide et brumeuse, le brouillard s’épaissit un peu plus qu’il ne l’était déjà. Pourtant, « ça » était toujours poursuivi par les deux personnes que « ça » avait amenées ici. « Ça » commençait à bien les aimer, tous les deux. Alors, « ça » ralenti un peu, comme pour leur laisser une chance de rattraper « ça ». Alors qu’ils s’approchaient, « ça » sourit soudainement. L’ombre brumeuse de « ça » se transforma alors en une ombre plus nette, jusqu’à prendre une véritable apparence humaine. Ils étaient maintenant assez près pour voir l’apparence de « ça ». Et « ça », reflétait parfaitement l’apparence de l’homme présent dans cette grotte. Oui, « ça » avait pris l’apparence de Jérémy.

Lorsque les deux personnes firent un pas supplémentaire vers « ça », « ça » se remit en marche. « Ça » avançait en profondeur dans la grotte et « ça » les menaient lentement vers un chemin ardu. La pente était rude sous leurs pieds lorsque « ça » disparu. Cependant, « ça » fut déçu de constater que l’homme avait empêcher la demoiselle de tomber. « Ça » réapparu plus bas, et « ça » savait qu’ils allaient le suivre. Parce que « ça » leur murmurait, encore et encore, inlassablement, de les suivre jusqu’au paradis.

HRP a écrit:
Le Murmure interviendra à chaque tour de réponse ! Autrement dit, il interviendra après la réponse de Jérémy à chaque fois, sauf indication contraire. Pour le moment, vous êtes déjà sous l'emprise de "ça", vous ne pouvez pas y échapper. Tenterez-vous d'y résister ?~
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 36


Voir le profil de l'utilisateur

il/elle/"ça"


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Mer 1 Fév 2017 - 14:59

Cette personne, cette chose ou quoi que ça pût être s’était arrêté brièvement devant nous, nous dévoilant son identité. Un, jeune homme, cheveux blonds, pas plus âgé que moi avec un visage aux traits fin et harmonieux. Étrangement, il me disait quelque chose. Je tournais alors la tête vers mon camarade et sursautais en apercevant la ressemblance flagrante entre les deux hommes. Je n’avais pas vraiment eu le temps de faire attention au physique de mon compagnon avant, étant donné qu'à peine nous nous étions rencontrés, nous étions partis à la poursuite de cette “personne”. Cependant maintenant que j’avais compris que ce que nous pourchassions était en fait la copie conforme du jeune homme qui se tenait à ma gauche, je fus prise d’un vertige et tanguais dans l’obscurité. Je posais un pied en avant et le clone disparut soudainement sans que je puisse comprendre pourquoi. Je me rendis alors compte trop tard du vide sous ma chaussure et manquais de tomber sur la pierre glissante qui m’aurait probablement causé de grands dégâts. Par chance, le garçon qui m’accompagnait me rattrapa de justesse.
Je fermais les yeux et posais ma main sur mon front, encore sonné, et le remerciais d’une voie à peine audible.

- … Merci...

Je me redressais doucement et fis apparaître une petite boule d'électricité dans ma main dans l’espoir de nous éclairer un peu. Certes, ça ne valait pas la lumière d’un amaterasu, mais le contact avec mon pouvoir me rassurait et je me savais plus en securité.
Je pris la main de mon partenaire, non pas que ça me plaise, mais de manière à ce que nous ne nous perdions pas (la situation était déjà assez critique comme ça et me préparais à repartir chercher cette chose. La surprise était passée, maintenant il était temps d’en terminer.


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Mer 1 Fév 2017 - 22:49

Enfin, nous l'avions rattrapée, cette ombre mystérieuse. Ralentissant le pas, nous vîmes la silhouette sortir de l'ombre, et au moment où j'allais lui adresser la parole, je m'arrêtai net.

Moi.

C'était complètement dingue, mais je me trouvais en face d'une copie conforme de moi-même. J'eus un sacré choc, et je fus complètement stoppé dans mon élan. Avant que je ne reprenne mes esprits, mon double était déjà reparti. Je voulus redémarrer de suite, mais ma compagne d'infortune fut plus rapide que moi, et j'eus tout juste le temps de la retenir avant qu'elle ne trébuche.

Ce rapide contretemps me permit de réfléchir une demi-seconde à la situation au lieu de foncer bêtement dans le tas. C'était un piège, c'était forcément un piège, on pouvait difficilement faire plus louche qu'un métamorphe imitateur cherchant à attirer les gens au plus profond d'une grotte. D'un autre côté, le suivre était notre seule option. Mais ça n'empêchait de prendre quelques précautions.

Alors que la jeune fille générait un peu de lumière, je lui dis rapidement :

Je pense pas qu'on ait d'autre choix que de suivre cette chose, quelle qu'elle soit, mais ça ne me dit rien qui vaille. Si jamais elle tente de nous embrouiller d'une manière ou d'une autre en se faisant passer pour l'un de nous, on n'aura qu'à dire "Brouette". Ce sera notre signal de reconnaissance.

Un mot au pif, l'essentiel était d'avoir un truc pour pas se faire avoir.

Mon interlocutrice me prit la main, et nous reprîmes notre course vers l'inconnu (un peu moins vite puisque nous nous tenions).

Au fait, moi c'est Jérémy. Ce sera plus pratique pour communiquer qu'un simple "machin" ou "Hé, toi".

Un court instant plus tard, j'aperçus de nouveau l'étrange être.




Jérémy offre des cookies en #0099ff
Aegis se réveille en #ff9900
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 274

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Sam 4 Fév 2017 - 21:04

« Ça » n’avançait pas vite. « Ça » le faisait exprès, car « ça » voulait être suivi encore un petit peu. Son petit jeu ne faisait que commencer, « ça » allait pouvoir jouer comme il aimait tellement le faire. « Ça » laissa les jeunes personnes se promener dans la grotte sans trop rien dire. « Ça » les guidait plus profondément encore. Et puis, « ça » finit pas juger qu’ici, ils n’allaient pas pouvoir s’échapper. Alors, « ça » recommença à murmurer.

Veux-tu… Veux-tu… Veux-tu jou-er avec moiiii~

« Ça » chantait. Un chant doux, mais terriblement malsain et effrayant. Un de ces chants dans les films d’horreur, chantés par des poupées assassins… oui, vous comprenez maintenant. Vous n’êtes pas ici pour jouer, vous. Vous, vous allez seulement lui servir de terrain de jeu. « Ça » vous a capturé. « Ça » murmure, et quand « ça » murmure… Vous ne pouvez pas vous échapper.

Veux-tu… Veux-tu… Veux-tu jou-er avec moiiii~ Hihihi.

« Ça » riait. Un rire enfantin. L’ambiance était lourde. Il faisait sombre, et froid. L’humidité pesait autour de vous. Vous vous regardez, vous décidez de vous tenir par la main. Vous avez froid, vous commencez même à avoir sérieusement peur. Qu’est-ce que qu’est donc cette chose étrange ? Vous approchez. Vous approchez encore. Et vous vous retrouvez enfin en face de « ça ». « Ça » tend la main vers vous. Vous pouvez enfin distinguer sa silhouette. « Ça » a l’apparence d’une jeune fille, d’environs dix-huit ans. « Ça » a les cheveux châtains et de grands yeux marrons, bien que vous ne le distinguiez pas bien dans l’obscurité. « Ça » a l’air d’avoir un corps fin et élancé. Enfin, « ça » tend la main vers le garçon. « Ça » s’approche. « Ça » prend le jeune blond dans ses bras.

Jérémy… Tu m’as tellement manquée !
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 36


Voir le profil de l'utilisateur

il/elle/"ça"


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Dim 5 Fév 2017 - 12:17

Je continuais d’avancer, prête à attaquer à tous moment. La chose était en train de nous guider quelque part, et nous la suivions sans même savoir pourquoi. Peut-être qu’au fond, nous avions conscience que nous ne pourrions pas ressortir avant d’en avoir fini avec elle. Un frisson me parcourut et je fronçais les sourcils. Je n’avais pas l'habitude d’avoir peur, et je n’aimais pas ca. Vraiment pas.

- Je ne pense pas qu'on ait d'autre choix que de suivre cette chose, quelle qu'elle soit, mais ça ne me dit rien qui vaille. Si jamais elle tente de nous embrouiller d'une manière ou d'une autre en se faisant passer pour l'un de nous, on aura qu'à dire "Brouette". Ce sera notre signal de reconnaissance.
Au fait, moi, c'est Jérémy. Ce sera plus pratique pour communiquer qu'un simple "machin" ou "Hé, toi".

Brouette ? Très bien ca pouvais paraitre stupide, mais il avait raison, nous devions pouvoir nous reconnaître en cas de problème.
Le murmure repris et je me crispais en entendant cette voix malsaine qui nous appelait.

-Capucine.

Je prononçais mon nom sans même le regarder, trop concentré à scruter les ténèbres. La chose n’allait pas se cacher éternellement…
Quelques pas de plus et elle apparut. Je me figeais en la voyant, sous l’apparence d’une jeune fille qui semblait si délicate. Je ne comprenais pas pourquoi la chose avait pris cette forme, quel était son but cette fois-ci ?
J’eus un mouvement de recul en la voyant sauter dans les bras du prénommé Jeremy

- Jérémy… Tu m’as tellement manquée !


Je ne bougeais plus, plongé dans l’incompréhension totale de la scène. Qui était-elle ?


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Mar 7 Fév 2017 - 22:06

Ma compagne d'infortune se nommait donc Capucine. Bon, ça permettait au moins d'avoir un nom à mettre sur cette tête, c'était toujours une bonne chose, pensai-je en essayant désespérément de positiver en me concentrant sur les détails les plus futiles possibles. Nous pourchassions toujours la mystérieuse silhouette, quand soudain nous nous arrêtâmes sans nous concerter. Dans la brume et le noir, l'ombre s'était arrêtée, même si nous ne distinguions pas encore ses traits.

Aux aguets, j'attendis avec circonspection le prochain mouvement de l'entité, lorsqu'elle s'avança vers nous... et me tomba dans les bras.

Jérémy… Tu m’as tellement manquée !

...

Que... quoi ? Comment ? Pardon ? En l'espace d'un instant, j'avais déjà épuisé tous mes interrogatifs. Je restai interdit deux bonnes secondes. Ça n'était pas possible. Et pourtant... et pourtant elle était là. Clémence. De très loin ma meilleure amie du "monde normal", la personne que j'avais le plus regrettée une fois arrivé ici, voici qu'elle était là, sur cette île, sur Awshima. Mais c'était... quelles étaient les chances pour qu'une telle chose arrive ? L'étreinte de mon amie me rappela à l'ordre en me tirant de mes interrogations. Waou. Ça faisait vraiment drôle de revoir quelqu'un après tout ce temps..

Une dernière étincelle de lucidité m'arracha de ma torpeur. Les chances étaient réellement trop basses. Bien sûr, je ne connaissais pas la quantité de détenteurs de pouvoir de par le monde, mais tout de même : que j'en sois un, qu'une de mes connaissances en soit également, que parmi mes connaissances il s'agisse de mon amie la plus proche et que par dessus le marché elle se trouve dans cette fichue grotte perdue en même temps que moi ? Je n'allais tout de même pas gober un truc pareil... Il y avait forcément un piège.

Je repensai soudainement à l'entité, qui avait été capable de prendre ma forme. Est-ce que... non. Elle ne pouvait tout de même pas copier une personne qu'elle n'avait jamais observée... Si ? Ou alors cette chose était capable de lire dans mes pensées ? Mais tout de même, tirer de souvenirs flous une image aussi précise... car c'était bien Clémence sous mes yeux, impossible d'en douter, c'était bien son visage, sa voix, son expression... Mais malgré mes yeux, mes oreilles, mes sens qui me criaient en chœur que j'avais bien affaire à mon amie, un doute insidieux s'était glissé en moi. Je voulais y croire. Vraiment. Mais quand même... Quand même...



Je frissonnai. En un instant, mon esprit s'était désagrégé en un immense puzzle. J'étais perdu, désemparé. Assailli par une foule de pensées contradictoires. C'était bien évidemment Clémence que je continuais de serrer dans mes bras, et pourtant ça ne pouvais pas être elle.

Stop.

J'avais parlé trop froidement à mon goût. C'était forcément elle, je me sentis coupable de la repousser de manière aussi raide, de ne pas lui adresser d'autres mots après un an sans se voir. Pourquoi faisais-je cela ?? Malgré ces pensées, je fis un pas en arrière, osant à peine affronter son regard, perdu et déboussolé.




Jérémy offre des cookies en #0099ff
Aegis se réveille en #ff9900
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 274

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Dim 12 Fév 2017 - 0:14

Clémence Jolivet était apparemment une jeune demoiselle pleine de vie. Ses cheveux étaient aussi magnifiques que ses yeux étaient profonds et expressifs. Elle respirait l’adolescence banale et enrichissante que vivaient les jeunes du monde « normal ». Clémence était vraiment heureuse de retrouver son meilleur ami après tant de temps. C’était la meilleure chose qui avait pu lui arriver depuis que celui-ci avait disparu. Elle arborait un sourire tellement joyeux !

« Stop. »

Et Clémence perdit son sourire. Il l’avait rejetée. Il l’avait repoussée. Jérémy avait-il tant changé au cours de leur séparation ? Ses lèvres se mirent à trembler. Bientôt, des larmes amères coulaient le long de ses joues. Elle s’éloigna de son ami d’autrefois de quelques pas. Si Jérémy la détestait, alors elle le détesterait.

« Jérémy… Tu ne m’aimes plus ? Tu m’as oubliée ? »

Clémence était si triste, perdue et en colère qu’elle arrivait à peine à aligner deux mots sans chouiner. Elle pleurait à chaudes larmes. Et puis, elle aperçut le regard déboussolé de son ami. Clémence s’approcha de la personne qui accompagnait Jérémy et passa derrière elle. Elle lui caressa les hanches, à elle, à celle qui avait volé son meilleur ami.

« Alors, c’est elle qui me remplace ? »

C’était intéressant. Clémence sourit. Un sourire niais, presque enfantin ; limite sadique. Elle caressait les hanches, puis le dos de Capucine, avant de ramener ses mains sur l’avant de corps de la jeune fille qui rouspétait déjà. La tête sur l’épaule de la jolie demoiselle aux cheveux bleus, Clémence offrit un sourire où elle montra toutes ses dents à Jérémy.

« Elle est tellement jolie. M’a-t-elle réellement remplacée ? »

Clémence s’approchait de Capucine. Et puis, Clémence sortie une flamme bleue du creux de sa main. Elle l’approcha du visage de Capucine.


« Peut-être que je devrais la tuer, alors. Pour rester auprès de toi. »

Les yeux de Clémence étaient vides. Blancs. Désertés de sentiments. Avait-elle encore ne serait-ce qu’une part d’humanité ?
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 36


Voir le profil de l'utilisateur

il/elle/"ça"


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Dim 19 Fév 2017 - 12:55

La jeune femme me tournait autour et me caressait comme un spectre avide de sang. Je pouvais sentir au fond de moi cette boule d’angoisse qui se formait petit à petit, un sentiment de danger qui vous donne envie de partir en courant. Mais je savais que courir ne servirait à rien, nous étions faits prisonniers, marionnette d’un enfant sadique qui aurait envie de s’amuser.
La demoiselle fit apparaitre une flamme bleu au creux de sa main et l’approchât lentement de mon visage. La vision du feu me fit réagir automatiquement, oubliant la peur qui me figeait l’instant d’avant, et j’envoyais directement mon poing électrifié dans son joli visage. Instinct d’autodéfense.
Je reculais un peu, massant mes phalanges endolories par le coup et réfléchissant au plus vite aux issues possibles. Il y avait de très grandes chances que mon geste ait achevé de la mettre en rogne et qu’elle se décide clairement à passer à l’attaque. Je n’avais jamais utilisé mon pouvoir lors d’un combat et en général, les disputes que j’avais vécues n’allaient pas très loin, au pire un des deux finissait avec une dent en moins. Là, je me doutais que ça ne ce passerais pas comme ça, et il ne me restais plus qu’a esperer que mon compagnon Jeremy ne se laisse pas abatre par l’apparence de la fille, ou j’étais définitivement foutu.
L’électricité qui sortit de mes mains pris une forme plus concrète, comme des shurikens. Peut-être était-ce une nouvelle forme de ma magie, en tous les cas ça risquait d’être bien utile.
Je les saisissais, prête à me défendre à tous moment.


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Dim 19 Fév 2017 - 21:48

Je regrettai aussitôt ce que j'avais fait. À l'évidence, j'avais fait le mauvais choix, et c'était bien Clémence qui était devant moi, Clémence qui pleurait à présent à chaudes larmes par ma faute. Mais que faire maintenant ? M'excuser bêtement ? "Oh, pardon, je n'étais pas sûr que c'était toi !" Quelle belle consolation ce serait là !

Mais il fallait pourtant que je fasse quelque chose, je n'allais pas laisser ma meilleure amie dans un état pareil, surtout sachant que j'en étais la cause. Et il fallait d'ailleurs que je fasse vite, car Clémence commençait à vraiment perdre son calme. Cherchant désespérément quoi faire, je me décidai finalement à agir quand Clémence perdit la tête au point de menacer Capucine d'une boule de feu. Cependant, celle-ci fut plus rapide que moi, et elle décocha un retentissant coup de poing bardé d'arcs électriques à Clémence. Aïe. Je ne pouvais décemment pas lui en vouloir au vu de sa position, mais ça n'allait vraiment pas arranger l'humeur de mon amie.

Je courus aussitôt jusqu'à elle afin de voir si elle allait bien, faisant de mon mieux pour me placer entre elle et Capucine et éviter qu'une bataille rangée ne se lance.

"Clémence ! Tu n'as rien de cassé ?" Ne sachant trop quoi dire, je la serrai dans mes bras comme elle l'avait fait. "Désolé, désolé... je.. je ne voulais pas..."

Mais à ce moment là, la petite voix du doute surgit de nouveau dans ma tête.

- Tu es encore en train de te faire avoir...
- Qu'est-ce que tu en sais ? Elle est juste sous ton nez, et tu n'es pas capable de la reconnaître ? Regarde-la bien, c'est elle !
- Oui, bien sûr, et juste avant, tu avais ton double parfait sous les yeux. Tu n'as pas de frère jumeau pour autant, que je sache ?
- Raaah, lâche moi un peu. Je m'en veux déjà de l'avoir fait pleurer...
- Justement, rien ne t'a choqué dans sa réaction ?
- Même si elle l'évite, ça lui arrive de péter un câble.
- Je ne le nie pas. Mais tu ne crois pas que la
véritable Clémence aurait voulu régler ses comptes avec toi plutôt qu'avec une fille innocente ?

... Voila qui n'était pas faux. Attaquer une inconnue, ça ne ressemblait pas à Clémence. Il fallait que je vérifie. Mais comment ? Si cette chose lisait dans les pensées, il serait difficile de trouver une chose connue de Clémence, mais pas de cette créature. À moins que...

"Clémence, je suis vraiment désolé mais il faut que je te pose une question. Je t'expliquerai tout ensuite. Dis moi juste : quel est mon film favori, hors films d'animation ?"

La réponse était bien évidemment The Truman Show. Plus qu'à attendre la réponse. Coup de poker.




Jérémy offre des cookies en #0099ff
Aegis se réveille en #ff9900
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 274

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Dim 26 Fév 2017 - 12:31

Clémence venait de recevoir un coup de poing au visage et Clémence n’en était pas très contente. Sonnée par le coup de poing, elle avait d’abord fait quelques pas en arrière avant de comprendre ce qui lui était arrivée. Des larmes amères coulaient sur son visage à nouveau. Son sourire sadique, pour autant, ne s’était pas effacé. Jérémy s’était approche de Clémence, et Clémence le regardait avec ces yeux pourtant si humains malgré cet air sadique et ces larmes aussi peu naturelle qu’elles pouvaient en avoir l’air. En réalité, Clémence donnait une impression étrange. Une copie parfaite. Légèrement trop parfaite peut-être même. Et Clémence continuait de murmurer. Des choses qu’on n’arrivait pas réellement à traduire. Des choses étranges. Des choses qui semblaient vous laver le cerveau. Pour autant, vous ne savez pas que c’est Clémence qui vous murmure ces choses étranges.

Clémence s’agrippe rapidement au cou de son ami. Clémence écoute sa question. Son film préféré ? Dans ses souvenirs, Clémence ne se souvenait pas du film préféré de son ami. En avait-il parlé un jour au moins ? La question demeurait intacte. Clémence se contenta de hausser les épaules et de secouer la tête. Clémence savait. Elle savait qu’il la testait. Elle savait qu’il ne la croyait pas réelle. Clémence murmura encore. Sa tristesse se sentait dans ces mots chuchotés avec attention. Clémence était triste et seule. Clémence aurait aimé que Jeremy cesse de la croire irréelle.

Le visage de Clémence s’assombrit alors qu’un sourire apparaissait au coin de ses lèvres. Tandis que les larmes perlaient à ses yeux, elle s’était relevée et avait fait quelques pas loin de Capucine et Jeremy. Elle finit par se tourner vers le duo en essuyant ses larmes.

« Je ne connais pas ton film préféré… Je… Clémence ne mérite pas d’être ton amie ! »

Clémence se laissa tomber en arrière, un peu comme dans les exercices pour apprendre à faire confiance aux autres. Mais Clémence ne trouva personne pour la rattraper, si ce n’était que le vide qui faisait face à la falaise de laquelle elle venait de tomber.

Son rire raisonna. Le froid tombait sur la grotte. L’atmosphère devenait encore plus pesante. Angoissante.
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 36


Voir le profil de l'utilisateur

il/elle/"ça"


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Sam 11 Mar 2017 - 21:14

Immobile, j'attendais la réponse, le cœur battant. Si c'était la mauvaise, j'étais fixé. Si elle me donnait la bonne... est-ce que cela serait réellement suffisant pour me convaincre ? Je ne pouvais pas m'empêcher de douter, la situation était vraiment trop bizarre. Mais alors que faire si cette Clémence avait la réponse ? ... je ne parviendrai probablement qu'à me torturer l'esprit encore plus.

Je n'eus cependant pas à m'inquiéter de cette éventualité très longtemps car la réponse ne vint tout simplement pas. Après un silence pesant, Clémence s'éloigna brusquement de moi, avant de se retourner les yeux embués de larmes. Admettant qu'elle était incapable de répondre à ma question, elle eut cette phrase étrange : "Clémence ne mérite pas d’être ton amie !", avant de se laisser tomber... dans le vide.

Que.. !? Courant jusqu'au précipice, j'arrivai bien trop tard pour la rattraper et ne pus qu'impuissant entendre un rire teinté de folie résonner dans la grotte en s'éloignant dans le gouffre.. Encore choqué d'avoir vu ni plus ni moins ma meilleure amie se jeter dans un gouffre sous mes yeux, je tentai de me calmer de mon mieux. Elle avait parlé de Clémence à la troisième personne, ce n'était donc sans doute pas elle en fin de compte. Mais comment ? Comment cette chose, quelle qu'elle soit, avait-elle pu reproduire aussi précisément chaque facette de ma meilleure amie ? Question sans réponse.

Un frisson me tira de mes pensées. La température avait de nouveau chuté. Malgré la disparition de cette manifestation étrange, la peur qui m'étreignait n'était toujours pas calmée.




Jérémy offre des cookies en #0099ff
Aegis se réveille en #ff9900
avatar


Masculin Date d'inscription : 04/03/2016
Occupation : Dernière année de lycée
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 274

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Partner


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Dim 26 Mar 2017 - 20:29

Capucine Ariette

Un silence s'installa dans les lieux, rajoutant à l’ambiance un peu plus de lourdeur. Jeremy avait l’air bouleversé, cette fille devait être quelqu’un de vraiment important pour lui. Tsss… Ce foutu truc était un grand sadique et visiblement, il savait tout de nous. Mais il voulait jouer au plus malin ? Très bien, il allait bien voir de quoi nous étions capables.
Je soufflais un grand coup et relevais la tête, déterminer à en finir.

- Il doit y avoir un moyen de contourner la crevasse, viens.


J’étais d’une froideur glaciale pour la situation, mais le moment n’était pas aux larmes et il fallait bien avancer. Sans attendre sa réponse, je m’engageais prudemment au bord du trou ou s'était jeté notre ami taquin, suivant un chemin invisible. Il y avait beaucoup de chances que ça ne mène nul part, mais nous n’avions nul part d’autre où aller.
La route pouvait durer quelques secondes ou bien des heures, et je me dis qu’il valait peut-être mieux engager la discussion pour détendre l’atmosphère.

- C’était une amie d’enfance cette Clémentine ?

Bon, le choix de la question n'était peut-être pas idéal, mais je faisais de mon mieux, c’était déjà bien. J’espérais juste que ce ne soit pas un sujet sensible et qu’une dispute explose, nous avions déjà bien trop à faire.


© Capucine Ariette ~ HIMITSU NO KII


Capucine te cause en #6699ff
flood:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 30/04/2016
Occupation : boutiques, cafés et fête à longueur de journée
Sexualité : de preference hétérosexuelle
Messages : 101

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Complex


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   Mar 28 Mar 2017 - 19:10

Le Murmure voyait tout. Le Murmure savait tout.
Mais le Murmure manquait de temps. « Ça » n’avait pas tout le temps dont il désirait et « ça » avait été trop long à choisir ses proies du jour. « Ça » était rappelé. « Ça » devait rentrer. Zut… Quel dommage, alors qu’il commençait tout juste à s’amuser ! Ses proies étaient si appétissantes, si belles, si fraîches… Si jeunes, et déjà si torturés. La petite Capucine, là, « ça » l’aimait bien. « Ça » avait eu envie de la torturer un petit peu. Mais « ça » ne pouvait pas. Alors, « ça » aurait certainement été triste si « ça » avait été capable de ressentir des émotions. Mais si « ça » désobéissait, « ça » allait se faire taper sur les doigts… Si toutefois il en avait, ceci-dit.

« Ça » avait bien réussi sa mission. « Ça » semblait avoir dérangé l’esprit du jeune blond qu’il avait choisi pour victime. Pourtant, « Ça » avait su garder son identité secrète. « Ça » aurait pu se prendre pour un super héros, tellement il était doué à ce jeu de l’anonymat. Mais « Ça » était plutôt du côté des vilains. Du moins, du point de vue d’un humain lambda comme il y en avait dans cette grotte. Oh, en réalité, « Ça » pourrait très bien être un super-vilain. Après tout, qu’était « Ça » ? Qu’était le Murmure ? Qui le savait… ? Car tout ce qu’on sait de « Ça », c’est qu’il est sadique. Personne n’a vu « Ça ». Personne ne sait à quoi il ressemble, ni même s’il a un corps physique. Personne ne sait comment il sait tout ce qu’il sait. Car « Ça », c’est juste « Ça ». « Ça » représente tout ce que tu aimes ; tout ce que tu détestes. Et « Ça » reviendra.



Dans la grotte, la brume disparue aussi rapidement qu’elle était apparue. La température avait mis plusieurs minutes à remonter. Pour Jeremy et Capucine, c’était comme s’ils sortaient un mauvais rêve. Pourtant, ils restaient dans cette grotte comme s’ils y étaient venus de leur plein gré. Plusieurs minutes passèrent avant que le rire de Clémence ne se disperse totalement. Comme si elle était réellement là. Toujours là. Que son esprit hantait la grotte…

Maintenant, ils étaient « libres ». Il ne leur restait qu’à sortir.

HRP a écrit:
Je m'arrête ici pour ce mini-évent. Il aurait du durer plus longtemps, Capucine aurait du avoir son heure de souffrance... Mais le temps à joué contre nous et puisque l'autre évent est déjà bien entamé, je m'arrête ici ♪ Vous pouvez continuer un peu si vous le souhaitez ou le clore en un tour. C'est à vous de voir ~ Mais PNJ n'interviendra plus o/
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 36


Voir le profil de l'utilisateur

il/elle/"ça"


MessageSujet: Re: Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]   







Contenu sponsorisé


 

Horror Night [Murmure&Capucine&Jérémy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Le Murmure des Chimères
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La périphérie :: La Grotte Chitsu-
TOP