Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Horror night [Henka&Lilith&Oliver]Auteur
MessageSujet: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Sam 3 Déc 2016 - 19:54

Quelle nuit sympathique. Une nuit parfaite pour s’en aller manger au restaurant. Par nuit, entendez là qu’il n’était encore que dix-neuf heures. Mais à cette période de l’année, c’est largement justifié de parler de « nuit » à cette heure pas si tardive. La galerie marchande était encore pleine en ce début de soirée, un samedi qui nous rapprochait encore un peu plus de Noël. Ah, Noël. Noël et ses illuminations. Noël et ses décorations. Noël et son hypocrisie. Henka avait Noël en horreur. Henka avait reçu un cadeau de Noël qu’elle aurait préféré ne jamais recevoir. Alors Henka faisait tout pour ne jamais avoir à assister à ces événements qui étaient organisés autour de Noël.

Dans la galerie marchande, Henka affichait un sourire radieux. Radieux, mais sadique. Radieux, mais déterminé. Elle avait une idée dans la tête. Henka aimait faire mal, et Henka savait qu’elle pouvait faire mal. Aujourd’hui, elle était de mauvaise humeur. Alors, elle voulait se défouler. Elle voulait faire mal.

Alors, Henka entra dans un petit restaurant de la galerie marchande. Elle avait fermé la porte derrière elle, et avait déposé un étrange papier dessus. Armée d’un rire sadique et déconcertant, elle était montée sur les tables, avait marché dans les assiettes, et avait été jusqu’à renversé le mobilier. Quand un mouvement de foule dû au mécontentement commença, elle monta sur le comptoir d’accueil et attrapa d’une main la personne qui se trouvait derrière. L’hôte, surprit, se laissa prendre au piège. Désormais, il avait un tournevis sous la gorge. Henka n’était pas satisfaite. Elle voulait provoquer la peur. Elle voulait se battre. Elle voulait qu’on la défie. Une prise d’otage n’était-il pas le meilleur moyen pour provoquer tout ça à la fois ?

Henka lécha ses lèvres en rigolant.
« Le premier qui bouge sera l’assassin de cet homme. »

Son rire sadique s’éleva dans la salle.
N’essayez pas de vous enfuir, vous êtes bloqués. Vous êtes bloqués, et vous allez mourir.
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

modifié(e)


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Dim 4 Déc 2016 - 18:28

C'était censé être LE grand soir, le soir où Oli allait enfin se déclarer. Ce n'était pas du tout son genre de faire le premier pas mais Lilith n'était pas comme les autres filles qu'il avait pu croiser dans sa vie. Bien sûr du point de vue physique il n'y avait rie à redire, l'allemande étant une fille sublime mais c'était bien du point de vue mental que la blonde avait su conquérir le coeur du mélomane. Gentille, marrante, intelligente, la main sur le coeur l'americano-finlandais ne manquait pas d'adjectif pour qualifier la belle tatoueuse. Plus qu'une colocataire et associée la jeune femme était désormais une amie fidèle et l'étudiant aimerait bien qu'elle devienne plus. C'était donc dans cette optique qu'il avait préparé un plan parfait, ficelé de A à Z capable de faire avaler son cigare à Hannibal de l'Agence tous risques !

Pour ce faire Oli n'avait pas lésiné sur les moyens. Tout d'abord il avait adroitement et sous couvert d'anonymat pris des faux rendez-vous sur l'agenda de Lilith ainsi devant le fait accompli elle n'avait pas eu d'autre choix que d'accepter de passer l'après-midi avec son colocataire. Converse, jean Levis, belle chemise noire pour la tenue, parfum Invictus et un peu de gel et voilà le jeune Hiroven dans les meilleures conditions pour conquérir le coeur de sa douce. Mais il n'avait pas oublié pour autant une chose très importante... le cadeau ! Grâce à sa boutique de musique en ligne qui commençait à devenir rentable, Oli avait commandé un carnet de croquis fait sur mesure pour l'élue de son coeur. Le carnet était tout en cuir véritable, marron où il était inscrit sur la couverture les initiales de l'allemande alors qu'Oliver avait écrit sur la première page "Pour la meilleure et la plus belle de artistes" et signé "Ton petit chou."

Concernant l'endroit, l'étudiant avait astucieusement choisi le centre commercial et sa galerie marchande. En cette période de l'année propice à la fête et aux diverses animations de Noel le cadre était idylique. L'après-midi s'était parfaitement déroulé et s'était tout naturellement dirigé vers un repas de fin soirée. Le moment fatidique approchait, d'après son incroyable plan séduction c'était lors de ce repas que le garçon allait se lancer. Quitte ou double !! Mais à peine le duo était installé sur une table individuelle qu'Oliver perdait déjà de son applomb. Aussi pour se donner du courage le natif de Seattle eut une brillante idée ! Enchainer les verres d'alcool ! Fort heureusement et ce malgré l'alcool qui commençait à lui monter à la tête Oli était encore à peu près cohérent dans ses propos.

"Lilith... je..."

Des bruits d'assiettes que l'on casse ainsi que des cris attirèrent l'attention de l'américain. Une folle dingue avait jugé bon de mettre une pagaille monstre dans le restaurant rendant toute tentative de déclaration futile. C'était d'un air blasé que le jeune homme regardait la jeune femme menacer une pauvre personne d'un tournevis. Un tournevis ! Un tournevis ! Si la psychopathe en herbe avait voulu se la jouer sérial killer il y avait mieux comme outil de prédilection.

"Elle est sérieuse en plus ?" Oli baissa alors la tête un maximum, son front heurtant la table dans un bruit sourd. Tournant la tête sur le coté, la tempe toujours sur la table il ajouta à l'attention de la preneuse d'otage : "Hey ! Prends une fourchette façon Hannibal Lecter ce sera toujours mieux qu'un tournevis.... non mais sérieux tu n'as rien d'autre à foutre que de m'emmerder ?"

Et oui pour obtenir un Oliver sarcastique prenez plusieurs verres d'alcool fort, une preneuse d'otage et... un tournevis !
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 344

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Magie Voleuse


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Dim 4 Déc 2016 - 20:50

L'hiver était là, apportant avec lui la joie des fêtes de Noël, période festive que Lilith ne pouvait s'empêcher d'apprécier dans son éternel optimisme. Pourtant, jamais elle n'avait pu partager ces jours avec sa famille ou même une autre. En cette année particulière, loin des terres allemandes, la belle européenne ne pouvait que se réjouir à l'idée de vivre un Noël aux côtés de son ami et colocataire Oliver, une personne à qui elle tenait et qui plus est tenait à elle également. La blonde avait tendance à se creuser la tête depuis quelques semaines pour trouver le cadeau qui pourrait faire plaisir au mélomane, et celle-ci redoublait même d'effort dans son travail pour se faire un maximum d'argent dans ce but.

Plus qu'un ami, l'américano-finlandais était parvenu à faire chavirer le coeur de la douce, peu habituée à ressentir des sentiments si forts pour quelqu'un. Et pourtant, certainement parce qu'il n'était pas un parmi tant d'autres, mais l'élu de son coeur, la belle Engel n'avait pas encore sauté le pas. En effet, jouant quotidiennement et astucieusement de ses charmes, la jeune artiste souhaitait faire les choses biens et attendait que le blond fasse quelques pas vers elle, consciente qu'elle ne le laissait guère indifférent. Attendre était on ne peut plus difficile lorsque l'on connaissait l'habituelle franchise de la berlinoise. Plusieurs mois s'étaient déjà écoulés depuis son emménagement et elle pouvait maintenant se vanter d'en savoir beaucoup sur Oliver, assez pour reconnaitre que ce jeune homme était certainement le premier à avoir gagner à ce point son affection.

Cette journée s'annonçait pour le moins normale, bien qu'un peu plus éprouvante que les autres au vu du planning relativement chargé de la tatoueuse. Pourtant, elle ne se déroula pas vraiment comme prévu. En effet, devant un refus à regrets de la blonde quant à passer l'après-midi avec lui, le mélomane avait avoué son initiative de remplir son carnet de faux rendez-vous. Initiative qui n'avait pu que faire sourire la belle qui trouva cela particulièrement adorable. User de tels subterfuges pour passer du temps avec elle ne cachait-il guère quelque chose ? Elle y croyait, réellement, et elle laisserait donc son bel américain guider ces pas pour ces heures d'hiver.

Devant l'élégance de son ami pour cette sortie imprévue, la sulfureuse blonde n'avait pu que se mettre à la hauteur de celui-ci. Vêtue d'une petite robe blanche à bretelles dont les coutures étaient ornées de dentelle noire, de collants et de bottes noires, Lilith s'emmitouffla d'un long manteau noir pour se tenir chaud en cas de balade à l'extérieur. L'après-midi, ponctuée de rires et de taquineries devenues routinières chez les deux amis, se termina dans un restaurant proposé par l'étudiant. Ce fut une fois installés autour d'une table que Lilith ressentit une certaine nervosité chez son colocataire. Et à sa grande surprise, une petite boule d'angoisse s'était également formée au creux de son estomac. Il n'y avait que lui pour lui donner un peu le tract malgré son assurance certaine.

Le cadre était plutôt romantique, ressemblant plus un rendez-vous galant qu'à une sortie entre amis, mais Oliver n'avait pas réellement précisé la nature de cette invitation. L'européenne décida de laisser les choses se dérouler comme elle le devait, préférant rester naturelle malgré le fait qu'elle mourrait d'envie de le questionner sur ce terrain glissant. Ce qu'elle put remarquer également fut la consommation d'alcool de l'américano-finlandais qu'elle jugeait un peu trop excessive.

Alors qu'Oli semblait prendre la parole sur un sujet important, la douce constata avec un certain agacement qu'un brouhaha attira son attention. Tournant la tête vers le comptoir, son regard d'océan se teintant d'effroi. Plus qu'une simple altercation, une femme menaçait la gorge d'un pauvre homme d'un tournevis, ses mots ne trompant guère sur ses intentions. Analysant la scène, l'allemande était bien loin de se démonter, elle qui avait été habituée aux règlements de comptes durant son lourd passif.

Son ami la détourna de son observation en agissant, on ne pouvait le nier, comme un parfait abruti ... Fermant les yeux et soupirant, elle donna un léger coup de pieds dans la jambe du mélomane dans l'espoir qu'il n'ajoute plus rien du tout. Elle le fixa un moment, le regard sous-entendant bien "C'est ça, donnes encore plus d'idées à cette folle ...", mais resta pourtant silencieuse. Bien qu'agacée par sa réaction, elle ne pouvait que ressentir de l'angoisse. En provocant ainsi la jeune femme au tournevis, il risquait peut être sa propre vie.

Se reportant ainsi sur l'agresseur, son visage se fendit en un faux sourire poli.

"Il semblerait que mon ami ait un peu trop forcé ce soir ..."
Derrière un rire léger, l'européenne ne pouvait que penser à une seule chose, protéger celui que son coeur avait choisi en espérant que son taux d'éthylisme ne le rendrait pas plus imprudent que cela. Observant toujours la dangereuse femme, Lilith ne pouvait rester là à rien faire. Elle se leva lentement, prudemment, sans pourtant s'avancer. Sur un ton posé et sérieux, elle s'adressa à elle, faisant appel à une quelconque raison qui pourrait se cacher derrière ce sourire sadique. "Vous ne voulez pas faire ça n'est-ce pas ? Lâchez donc ce pauvre homme ..."

Malgré le fait que cette psychopathe était tout simplement entrain de gâcher une soirée mémorable pour elle, pour eux, la tatoueuse tenta de la jouer dans la négociation. Mais s'il le fallait, Lilith n'hésiterait guère à user de sa magie, ne serait-ce que pour protéger Oliver et les gens autour, ne craignant guère pour sa propre peau.
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 140

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

6 ★ - Magie Hybride


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mar 6 Déc 2016 - 19:53

Henka n’aimait rien ni personne. Henka était libre, libre de faire ce qui lui plaisait. Et ce n’était pas aujourd’hui qu’Henka allait changer ses habitudes. Visiblement décidée à s’amuser, elle regardait avec un plaisir malsain la scène qui se déroulait devant ses yeux. Ces pauvres personnes étaient paralysées par la peur. Cette vision ne manquait pas de la faire rire à gorge déployée. Ce peuple de mauviette n’était pas intéressant pour Henka. Non, elle avait réellement horreur de ça. Elle les détestait. Elle les haïssait. Certainement qu’elle voulait les tuer. Mais les tuer, c’était trop radicale. Non, elle préférait les faire souffrir.

Son rire sadique fut coupé par un bruit sourd. Une tête venait visiblement de heurter une table. Henka avait-elle donc déjà fait une victime par le simple bruit de son rire ? L’homme, un jeune blondinet dont Henka ne voyait pas le visage, ne semblait pas mort. En plus, il n’avait pas sa langue dans sa poche. L’oreille d’Henka lui prêta de l’attention lorsqu’il évoqua une fourchette. L’idée ne déplaisait pas à Henka. Elle pointa du doigt une jeune femme, sur la droite.

« Toi. File ta fourchette. »

Face à la peur qui se lisait plus que librement sur le visage de la demoiselle, elle passa sa langue doucement sur ses lèvres, comme si elle savourait un goût d’un précieux met.

« Maintenant ! »

Pendant que les larmes perlaient sur le visage de la demoiselle, Henka se régalait du spectacle. Lorsque la fourchette fut tendue vers elle, elle lui offrit un sourire des plus ignobles qu’elle avait en sa possession. Au bout de la fourchette, il y avait encore une petite pomme noisette qu’elle enfourna sans ménagement au fond de sa bouche. Pendant qu’elle dégustait cette petite pomme noisette comme s’il s’agissait de la meilleure chose qu’elle ait pu manger à ce jour, un parasite blond vint déranger la tranquillité d’Henka. La blondasse marmonnait des choses qu’Henka n’avait absolument pas envie d’écouter. Pas une seconde, même. Alors elle n’y prêta pas attention. Une fois sa bouche terminée, elle lécha la fourchette d’un grand coup de langue et, avec un large sourire sadique à nouveau, elle lança la fourchette en direction blond qui lui avait proposé cette arme. Cette même fourchette qui ne planta dans le morceau de mur, entre deux fenêtres, juste au-dessus de la tête de l’homme.

« Le problème avec les fourchettes, c’est que ça ne fait pas assez mal. Tu comprends, gamin ? »

Assise sur la comptoir, Henka balançait ses jambes dans le vide alors que son bras gauche tenait toujours fermement l’hôte en otage. Henka aimait les défis. Henka s’ennuyait. Alors, Henka fixait la blondasse marmoneuse et le blond suicidaire avec un air de défi. Henka se lécha à nouveau les lèvres.

« Viens me chercher si tu peux. »
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

modifié(e)


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mer 7 Déc 2016 - 11:16

« Aiiiiiieeeeeeeeeeeeeee !!!! » Oliver ne s’était pas fait discret sur ce coup, l’attaque fourbe de l’Allemande ayant fait mouche.  Le jeune garçon marmonna quelque chose d’incompréhensible avant de prononcer quelques mots de façon à ce qu’ils soient nettement plus audibles. « Je vais avoir un bleu maintenant. »

Voilà déjà qu’une folle furieuse venait de gâcher toutes ses chances de se mettre en couple un jour avec la jolie européenne il fallait maintenant qu’il se retrouve estropié. Et alors qu’il allait fermer les yeux attendant tout simplement que les choses se tassent Lilith, elle, n’avait rien trouvé de mieux que de se lever et d’avancer. Non mais sérieux ! La journée était en train de partir en sucette mais un truc de malade là ! Machinalement il tenta d’attraper la tatoueuse par le bras mais sans succès, son bras arrivant simplement à attraper de l’air, un tas d’air ! Puis ce fut au tour de la preneuse d’otage d’interagir demandant une fourchette à une pauvre inconnue. Oli marmonna à nouveau quelques mots que seuls les gens les plus proches pourraient entendre. « Merde j’aurai su je lui aurais dit de prendre un canard en plastique vibrant… Quel con ! »

Jamais le mélomane n’aurait pensé qu’elle l’aurait pris aux mots, jamais. Maintenant il n’avait plus à faire avec une preneuse d’otage au tournevis mais à la fourchette ! Quatre fois plus de chance de planter ! Ben oui une fourchette possédant quatre dents…. Puis ce qui devait arriva, la folle au tournevis… euh à la fourchette pardon balança son arme dans la direction d’Oliver, se planta dans le mur juste au-dessus de sa tête. Tout d’abord surpris, la bouche semi-ouverte le blondinet se retourna plusieurs fois sur la fourchette puis sur la preneuse d’otage avant d’afficher un sourire de satisfaction, une idée venant de germer dans sa petite tête blonde.

Oli se releva de sa chaise avec vivacité titubant par la suite légèrement lâchant un « Oh ça tourne… » avant de faire quelques pas, dépassant Lilith qu’il poussa sur le côté. Une manière sans doute de mettre l’élue de son cœur à l’abri.  Il attrapa une pomme noisette dans l’assiette d’à côté avant de la fourrer dans sa bouche. « Ch’est vrai que ché bon ! » Une fois la nourriture avalée, il reprit.

« Avant que vous vous mettiez toute deux à jouer à cache-cache que dis-tu de nous associer ? Imagine ! Un show d’une grande classe avec des paillettes, moi attaché sur une roue grandeur nature et toi qui balance des fourchettes ! On va se faire une sacrée réputation ! A nous la gloire et les jolies nanas ! »

Tout en terminant sa tirade le jeune homme avait tendu la main en direction de la preneuse d’otage. Son taux d’alcoolémie n’était sans doute pas pour rien dans tout cela mais le natif de Seattle affichait un sérieux pour le moins déconcertant.

« Alors qu’en dis-tu… partenaire ? »

Oli souriait, espérant ainsi apaiser la preneuse d’otage et par la même occasion pouvoir se déclarer à la jeune Allemande.
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 344

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Magie Voleuse


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mer 7 Déc 2016 - 15:50

La berlinoise craignait le pire, Oliver n'était clairement pas dans son état normal et les choses finirait par mal tourner s'il ne se faisait pas plus discret. Son léger coup avait eu pour effet de le rendre encore plus bruyant qu'il ne l'était. Pourquoi s'était-il mis dans un tel état d'ivresse simplement pour un dîner avec elle ? Lilith détestait cela. Le jeune homme ne le savait guère, mais ceci ne faisait que lui rappeler des souvenirs douloureux, trop traumatiques pour être occultés. Elle ne pourrait se remettre de perdre une nouvelle fois un ami qui lui était cher, ami qui avait naitre nombreux sentiments encore inconnus pour elle.

Mais les mots du blond étaient loin d'être tombés dans l'oreille d'une sourde, la folle réclamant qu'on lui apporte une fourchette. L'allemande ne put que lancer un regard exaspéré à la nouvelle réflexion de son colocataire. Allait-il donc finir par se taire ? Profondément agacée par les évènements, elle finit par aller contraire aux règles instaurés par la criminelle se levant pour ainsi tenter de la raisonner, même si cela semblait être peine perdue. Son coeur loupa un battement lorsque l'arme improvisée vint se planter non loin de la tête du mélomane. Tout ceci était beaucoup trop pour la mage de feu. Lançant un regard assassin à la jeune femme au tournevis, elle s'avança de quelques pas.

"Ne me tentes pas ..."

Ce n'était pas sans compter une nouvelle intervention d'Oliver qui tenait à peine debout au vu de la quantité d'alcool qu'il avait ingurgité. Bousculant la blonde de manière parfaitement voulue, il la dépassa pour se diriger vers la menace. L'européenne observa la scène, réfléchissant autant qu'elle le pouvait en ces circonstances particulièrement stressantes alors que l'élu de son coeur agissait comme un parfait idiot. Par sa faute. Par sa faute à elle, il se mettait en danger. Alors, rapidement, la belle vint les rejoindre, se postant délibérément devant l'américano-finlandais pour faire face à la preneuse d'otages, tenant fermement le poignet de son ami. Et d'une voix ferme, elle s'adressa à elle, le regard mauvais.

"Tu as fini ton petit numéro ? Bravo ! Tu as terrorisé une bonne partie des clients ! Heureuse d'avoir attiré l'attention ? Que se passe-t-il, tu as eu une enfance malheureuse peut-être ? Mais on s'en contrefiche, on a tous nos problèmes mais ce n'est pas une raison pour menacer le premier venu !" Serrant les poings, elle tenta de se faire la plus menaçante possible. "Maintenant lâches-le et sors d'ici avant que je ne m'énerve ! J'aimerais passer une soirée tranquille sans qu'une folle alliée ne vienne ne la gâcher plus qu'elle ne l'est déjà !"
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 140

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

6 ★ - Magie Hybride


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Dim 11 Déc 2016 - 15:10

La blondasse et le blondinet l’énervaient. Ils la gênaient alors qu’elle voulait s’amuser. Ils n’auraient pas pu simplement aller crever ailleurs ? Et les autres mauviettes qui regardaient la scène comme si c’était un spectacle. Bande de parasites et de moutons ! Elle avait envie de les faire hurler, de les briser jusqu’à ce que leurs voix fassent de même.

Et ils en remettaient une couche, entre le blondinet qui se croyait pour un comique et qui parlait de cirque alors qu’il n’était qu’un vulgaire clown, et l’autre blondasse qui se la jouait moralisatrice, comme si son avis avait une quelconque importance pour Henka. Alors elle descendit du comptoir, portant encore son otage contre elle. Elle le regarda un instant, comme si elle était surprise de le trouver encore là.

« Toi, bouge pas ! »

Elle fit mine de le relâcher, mais se ravisa. Elle avait une meilleure idée. Un sourire sadique s’étendit à nouveau sur ses lèvres.

« Oh, et puis, à la réflexion, j’ai une bien meilleure idée pour m’occuper de toi ! »

Elle leva sa main libre à hauteur de sa poitrine et l’abaissa rapidement, droit sur la jambe de son otage. Et quel magnifique son que ce craquement d’os qui retentissait soudainement dans toute la salle. Et ce hurlement qui le suivait presque immédiatement après. Quelle magnificence ! Quel délice ! Quelle extase ! Elle en frissonnait de plaisir. Et elle se délectait encore plus de la stupeur qui était revenue. Elle voyait la peur dans les yeux des parasites. Et rien que cela lui procurait immensément de plaisir.

Mais voilà que l’otage ne se taisait toujours pas. Qu’il était agaçant ! Elle le jeta au sol avec une grimace de dégoût.

« Oh, c’est bon ! Là, ça va pas te tuer ! Mauviette fragile et inutile ! Tu devrais me remercier de ma générosité, je te laisse la vie sauve ! »

Un petit shoot dans la jambe brisée de l’otage, un dernier hurlement, et le silence était enfin de retour ! Cet idiot s’était évanoui, quel incapable ! Voilà pourquoi elle les détestait. Ils étaient beaucoup trop fragiles pour faire des jouets corrects ! Ils manquaient de caractère.

Puis son sourire sadique réapparut. Elle allait pouvoir tester ses nouveaux jouets. En moins d’une seconde, elle avait poussé une pointe de vitesse et avait comblé la distance qui la séparait de la blondasse. Elle en était désormais si proche que leurs fronts se touchaient presque. Si elle voulait, elle pouvait lui foutre le coup de boule le plus magistrale qu’elle aurait jamais vécu de sa misérable vie. Alors, toujours tout sourire, avec une voix doucereuse, elle demanda :

« Tu veux jouer, Blondie ? Alors on va jouer ! »
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

modifié(e)


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mar 13 Déc 2016 - 12:10

Quelques secondes s’écoulèrent où le blond avait la main tendu espérant que la preneuse d’otage s’en saisisse et par la même occasion mettre fin à cette soirée cauchemardesque. Mais non aucune réponse de la part de la folle dingue, et alors qu’il pensait que Lilith se ferait discrète suite à son intervention s’était tout le contraire. L’allemande n’avait rien trouvé de mieux que de repasser devant lui tout en attrapant son poignet fermement. Et quelle poigne ! Oli le savait, si Lilith agissait de la sorte c’est qu’il y avait vraiment quelque chose qui la dérangeait. Bien sûr une prise d’otage peut être considérée comme dérangeant mais il y avait autre chose, il le ressentait. La suite lui donnait raison puisque Lilith n’hésita pas à provoquer l’inconnue alors qu’elle avait toujours un otage sous la main.

Ce qu’il se passa ensuite eut le mérite de faire décuver l’Américain à une vitesse défiant toute concurrence, bien qu’encore légèrement embrumé par l’alcool Oliver commençait à revenir à la surface comprenant le réel enjeu de tout ceci. La folle n’avait pas hésité à briser la jambe de son otage puis à accentuer sa douleur par coup de pied sur la jambe cassée. Elle ne rigolait et Oliver l’avait bien compris.

Il avait gardé le silence préférant ne pas énerver d’avantage l’inconnue mais lorsqu’elle vint face contre face sur Lilith, provoquant l’Allemande, le blondinet explosa. Pas touche à sa tatoueuse favorite merde ! Sans hésitation son poing paré de sa chevalière à tête de Lion s’enfonça dans la mâchoire de la preneuse d’otage.

« C’est avec moi que tu joues ! » Autrement dit tu ne touches pas à ma femme ! Le natif de Seattle était tout sauf un violent mais là c’était trop. La femme qui arrivait à le transcender, à faire de sa vie monotone une vie pleine de joie et de vie était menacée et ça il ne le permettrait pas !

« Maintenant tu te casses où j’en distribue d’autres ! Tu as le choix ! » Son ton ne souffrait d’aucune contradiction possible et s’il fallait qu’il se fasse planter par un tournevis il le ferait sans hésitation. De plus c’était l’occasion idéale pour agir puisqu’elle n’avait plus d’otage sous la main. Dégageant sa seconde main de l’étreinte de Lilith il se tourna vers elle.

« Recule. » Un seul mot, mais très important. Il allait prendre son courage à deux mains et affronter la folle seul. Là encore son intonation ne laissait pas la place au doute, Lilith n’avait pas son mot à dire.

Alors qu’Oli se retournait pour faire de nouveau face à la preneuse d’otage, son poing frappeur commençait à grésiller. Même s’il avait peur de faire appel à sa magie, il n’hésiterait pas, tant pis pour la casse éventuelle.
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 344

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Magie Voleuse


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mer 14 Déc 2016 - 21:52

L'otage avait subi la folie de la jeune femme, mais avoir une jambe brisée était toujours mieux que de se faire planter par un tournevis ... Lilith ne regrettait guère ses paroles, sorties de sa bouche à cause d'un agacement profond envers la fauteuse de troubles. Les pupilles d'océan de la belle bifurquèrent quelques instants sur la pauvre victime qui semblait s'être évanouie sous la douleur fulgurante. C'était certainement mieux comme ça. La berlinoise devait serrer les poings pour contenir la rage qui s'emparait d'elle, souvenir d'un passé tumultueux, il était maintenant très rare de la voir dans un état de furie. Mais elle n'en était plus loin cette fois. Il en faudrait peu pour que ce feu résidant en elle ne s'échappe pour carboniser la moindre cellule de cette garce qui se présentait à elle.

Aucune joie, aucune bienveillance sur son visage, ses prunelles presque allumées du même feu qui la bouffait de l'intérieur, la pyromane fixait la criminelle, serrant les dents lorsque celle-ci vint la provoquer un peu plus. Si celle-ci semblait éprouver du plaisir à tout cela, c'était bien loin d'être le cas de la jolie blonde qui se trouvait cette fois on ne pouvait plus sérieuse. Ô, l'artiste aurait bien volontiers répondu à cette requête devenue des plus tentantes, mais ce fut sans compter la nouvelle intervention d'Oliver, pour le moins inattendue de sa part. Reculant d'un pas, Lilith cligna quelques instants des paupières comme si l'adrénaline avait pu la faire délirer mais pourtant tout n'était que réalité. Le jeune blondinet, habituellement si doux, si réservé, venait d'envoyer son poing dans la figure de la jeune folle alliée.

La tatoueuse ne put que rester quelques instants interdite face à cette réaction de violence de la part de l'américano-finlandais. Un mot adressé à son attention et les iris bleutées de la belle se plongea dans ceux de l'élu de son coeur, regard signifiant beaucoup, non seulement qu'elle le remerciait de la défendre ainsi mais également qu'elle ne le laisserait pas affronter leur ennemie seul. Le moment était idéal. Oliver avait porté le premier coup, il était temps pour la berlinoise d'abattre à son tour ses cartes. Mais d'abord ...

Scrutant les visages apeurés, Lilith ne pouvait se résoudre à les ignorer. Eux qui étaient pourtant tous des descendants, eux qui possédaient tous un pouvoir en eux, mais pourtant aucun n'osait broncher ... Pourquoi ? Pourquoi se laisser marcher dessus par une seule personne alors qu'en unissant leurs forces, ils auraient pu facilement s'en débarrasser. Mais la blonde ne tergiversa pas longtemps. C'était maintenant son combat.

Alors, desserra son poing, tournant sa main tremblante, paume vers le haut, une boule de feu se matérialisa au creux de sa main et d'un geste précis, celle-ci vint se loger juste devant la preneuse d'otages. Peut-être penserait-elle à un manqué, mais le sourire satisfait et espiègle de la jeune blonde ne trompait pas. Alors d'un fin geste circulatoire de la main, le feu obéit à la belle, formant un cercle autour de son adversaire. Puis sa main s'éleva discrètement de quelques centimètres tandis que les flammes dominaient maintenant la folle de leur hauteur. Prison de feu. Puis une autre boule de feu qu'elle jeta vers la porte d'entrée et de sa voix cristalline, déterminée, elle cria à qui voulait l'entendre.

"Sauvez-vous ! Dépêchez-vous !"

Elle espérait qu'un maximum de personnes puisse profiter de sa diversion provoquée. Ensuite, la belle s'avança vers son colocataire, prenant soin de se placer du côté où des étincelles ne crépitaient pas autour de son poing. Et de sa fine main, elle saisit celle du mélomane, entrelaçant ses doigts aux siens sans pourtant le regarder. Et d'un sourire en coin, elle s'adressa à lui, serrant un peu plus cette main rassurante.

"Tu pensais réellement que j'allais te laisser seul ? Hors de question, nous sommes plus forts ensemble."
Son regard d'océan, maintenant méconnaissable au vu de cette étrange expression de concentration qu'elle affichait, elle fixait les flammes. "Alors tu te rends ou tu veux finir en grillade ? Petite garce ..."
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 140

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

6 ★ - Magie Hybride


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Ven 16 Déc 2016 - 19:34

Henka s’amusait. Elle s’amusait beaucoup. Casser quelques os était une véritable satisfaction. Ah, bon sang, qu’est-ce qu’elle adorait ça ! Désormais debout devant le comptoir, Henka regardait ses otages avec un air satisfait. Elle savait qu’elle allait passer une bonne soirée, mais que cette soirée allait certainement être la pire de leur vie.

Henka aimait quand ça devenait intéressant. Et maintenant, Henka aimait beaucoup parce que ça devenait intéressant. Le petit blondinet juste un peu mignon venait de se lever. Il voulait donc protéger la blondasse qui venait emmerder Henka ? ça devenait gnan-gnan, guimauve, sucré… Ecoeurant. D’autant plus qu’il venait d’asséner un coup de poing dans la mâchoire d’Henka. Même pas amochée, Henka laissa un sourire ravie s’incruster sur son visage.

« Tchée. »

Il venait de découvrir la règle numéro une, mais Henka était presque persuadée que cet idiot, aussi bête qu’il soit, n’avait rien comprit. Et sa copine n’avait pas l’air plus douée. Non seulement elle se mettait en avant alors qu’il essayait de la protéger, mais en plus elle venait de créer une diversion stupide et inutile. Le feu, lancé à vive allure sur la porte d’entrée, s’effaçait déjà à vue d’œil. Henka sourit encore plus, laissant apparaître certaines de ses dents.

Le mouvement de foule qu’avait provoqué la blonde était absolument hilarant à voir. Alors que le feu disparaissait petit à petit, comme absorbé par un trou noir, les gens qui s’étaient précipités se retrouvèrent encore et toujours… bloqués. Henka n’en pouvait plus : elle explosa de rire.

« Règle numéro trois : le seau est inviolable. »

Henka passa la langue sur ses lèvres, avant d’essuyer quelque chose qui trainait au coin de son menton. Elle s’approcha ensuite très rapidement du jeune blond, lui envoyant un méchant coup de pied dans l’estomac.

« Règle numéro un : je suis supérieure. »

Alors qu’il venait de glisser sur le sol, Henka releva un peu la tête et fit face à la blondinette. Henka prit son menton entre ses mains. Henka lui releva la tête. Henka lui sourit de toute ses dents en approchant son visage du sien.

« Règle zéro. Modified. »

Henka pouvait lire la peur sur le visage des personnes de la salle. Elle lâcha le menton de la blondinette pour se tourner vers le reste des gens, visiblement piégés totalement dans cette pièce dont il semblait impossible de sortir. Elle adorait les voir pleurer, trembler. A nouveau, Henka passa la langue sur ses lèvres. Attendez de connaître la règle numéro deux. Vous allez beaucoup apprécier.
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

modifié(e)


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Lun 19 Déc 2016 - 13:53

Oliver était comme transcendé, voir sa colocataire et élue de son cœur potentiellement en danger avait eu l’effet d’un électrochoc. Non mais pour qui se prenait-elle l’autre preneuse d’otage sérieux ? Elle était moche comme un pou, pas marrante et adorait la violence gratuite ! Tout ce qu’Oliver avait en horreur. Bien qu’il ait pris le début comme une vaste blague, il commençait à trouver la situation risquée. Trop de gens paniqués mais un peu égoïstement le natif de Seattle pensait avant tout à Lilith. A l’image de sa magie, la belle et sulfureuse blonde avait un tempérament de feu et il ne fallait pas se trouver sur son chemin lorsqu’elle piquait une grosse colère. Le pire dans tout cela est que c’était uniquement de sa faute, s’il n’avait pas voulu jouer les charmeurs à l’inviter au restaurant pour lui avouer son amour peut-être que la soirée se serait déroulée dans de meilleures conditions. Alors qu’il avait envoyé son poing percuter la mâchoire de la folle dingue, il avait demandé à Lilith de se reculer mais il sut dès que leurs regards se sont croisés que la belle tatoueuse ne lâcherait pas l’affaire.

D’un geste fluide, Lilith encercla la preneuse d’otage à l’aide de sa magie de feu tandis qu’elle invitait les otages à prendre la fuite. Oliver était impressionné par le self contrôle de la belle mais aussi son recul par rapport à la situation, malgré son geste le blondinet tremblait comme une feuille intérieurement. La violence ce n’était pas son truc mais alors pas du tout. Puis quand la main de l’allemande vint toucher la sienne pour finalement s’entrelacer avec, un frisson de bien être parcourut l’échine d’Oliver.

« Oui nous sommes plus fo… » Oli n’eut pas le temps d’achever sa phrase qu’un hoquet de douleur s’échappa de sa bouche. La preneuse d’otage avait déjà trouvé le moyen de sortir de sa cage de feu et de contre-attaquer. Alors qu’il s’effondrait au sol, le blond lâcha à contre cœur la main de sa bien-aimée.

La mocheté énuméra quelques règles absurdes qui n’avaient aucun sens pour l’américain mais ce fut lorsqu’elle toucha à nouveau Lilith qu’Oliver explosa à nouveau malgré la douleur. Se relevant tout en maintenant son ventre encore très douleur, il poussa la folle pour s’interposer de nouveau entre elle et sa belle.

« Vas-y rappelle moi la règle numéro une je n’ai pas bien compris. Tu sais ton visage est tellement déformé que ta prononciation est très limitée. »

Lorsqu’il acheva sa phrase il la ponctua d’un nouveau coup de poing à l’encontre de la preneuse d’otage, espérant définitivement qu’elle reporte son attention sur lui et uniquement lui. Il adressa par la suite un regard vif à Lilith espérant qu’elle comprenne et qu’elle cherche ce fameux sceau.
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 344

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Magie Voleuse


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Lun 19 Déc 2016 - 20:54

Un coup d'oeil vers la porte et Lilith ne put que constater que son attaque n'avait eu aucun effet. Aucun. Rien du tout. Même pas le moindre embrasement. C'était comme si sa boule de feu n'avait jamais existé. Mais la belle ne se laisserait pas abattre, loin d'être du genre à abdiquer sans combattre. Une information. Le sceau est inviolable. C'était donc cela la cause de l'inhibition de sa magie ? Mais inviolable à quel point ? Ce fut en serrant la main de l'élu de son coeur qu'elle provoqua de nouveau la folle qui lui faisait face. Hors de question pour la jeune allemande de laisser Oliver seul contre elle. Entrelacer ses doigts aux siens était certainement très significatif, mais ce geste était un besoin pour elle à cet instant et le mélomane comprendrait certainement à quel point elle pouvait être attaché à lui.

Sa prison de feu n'avait pas plus d'effet que l'attaque vers la porte et la preneuse d'otages s'en prit de nouveau au jeune blond, lui asséna un coup dans l'estomac. Par la force des choses, leurs mains se séparèrent et rapidement l'artiste sentit des mains se refermer sur son menton, ne pouvant que plonger son regard d'océan dans celui de la folle allié. Elle serra les dents, hors d'elle, se retenant de lui cracher au visage.

"Supérieure ? Vraiment ? C'est ce qu'on va voir !"

Mais alors que la berlinoise matérialisait une boule de feu, son colocataire entra de nouveau en scène, poussant la criminelle pour l'éloigner de la tatoueuse. Jamais elle ne l'avait vu ainsi, si imposant, si déterminé. L'était-il ... pour elle ? Si la situation n'était pas aussi grave, certainement Lilith en aurait profité pour commenter la réaction du beau blond, comme mentionner qu'elle le trouvait plutôt sexy en mauvais garçon mais à la place elle comprit où il voulait en venir. Approchant son visage de l'oreille du mélomane, elle chuchota quelques mots, profitant du coup porté à la garce.

"Fais attention à toi s'il te plait ..."

Elle déposa un baiser sur la joue de l'américano-finlandais. Puis elle recula de quelques pas avant de s'immiscer dans la foule apeurée, se dirigeant vers la porte. La blonde joua des coudes sans hésitation, exaspérée qu'aucun d'eux ne bronche. Et elle le vit, le sceau, ce papier particulier accroché à la porte. Rapidement, elle tendit la main vers celui-ci, se demandant si elle pourrait le saisir.

HRP:
 
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 140

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

6 ★ - Magie Hybride


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Sam 24 Déc 2016 - 1:15

Henka n’avait pas tapé fort. Pour l’instant du moins. Elle voulait les faire souffrir. Elle voulait qu’ils sombrent dans les abysses de la douleur et du désespoir. Elle voulait qu’ils constatent que quoi qu’ils fassent, elle restait inatteignable, et qu’elle restait bien plus forte qu’eux. C’était tout ce qu’ils méritaient. C’était tout ce qu’elle méritait. Ce bonheur immense, elle le savourait déjà par anticipation. Parce qu’elle savait qu’ils n’avaient aucune chance.

Et leur souffrance serait à la hauteur de l’espoir qu’ils croyaient avoir. Le blondinet et la blondasse croyaient vraiment avoir une chance, à deux contre elle ? Qu’ils étaient mignons. Et stupides, aussi. Très stupides. Même une armée n’aurait pas pu la vaincre. Elle avait été conçue ainsi. Et elle détestait cela, alors, elle en profitait le plus possible pour tous leur faire payer. Ce n’était que justice, après tout.

Elle avait sa petite idée sur celui qu’elle briserait en premier. Le blondinet. Tellement agaçant à se prendre pour un chevalier protecteur. L’ambiance entre eux était trop rose, trop sucrée. Elle allait la rougir un peu, de ce rouge si délicieux dont elle se délectait à l’avance.

Alors, elle le frappa, à nouveau. Plus fort, cette fois-ci, mais pas de beaucoup, juste ce qu’il fallait. Elle se contrôlait encore suffisamment pour ça. Un joli direct du droit dans la figure. Inévitable. Le coup était trop rapide. Elle entendait le cartilage craquer. Et ce son, et l’odeur du sang qui coulait du nez du blondinet lui arrachèrent un rire. Elle se passa la langue sur ses lèvres, avide de déguster, avant de porter son poing à sa bouche. On pouvait y voir une goutte de sang. Elle la lécha comme si elle léchait la crème glacée la plus onctueuse du monde, ne pouvant réprimer un frisson de joie.

« Puisque tu sembles sourd, je vais te faire la largesse de le répéter. Règle n°1 : vous ne m’arrivez pas à la cheville ! »

Et pendant ce temps-là, la blondasse voulait arracher le sceau. Mais en un seul pas, qui semblait presque un saut tant il était rapide, Henka avait laissé le blondinet à terre et se tenait maintenant derrière la blondie. Elle voulait la voir toucher le sceau, voir sa magie et son énergie se faire absorber par le bout de papier. Alors elle se contenta d’une petite poussée.

« Vas-y, retiens donc la leçon n°3, blondie. »

Une poussée dans le dos, presque amicale. Et la blondasse touchait le sceau. Et elle allait maintenant apprendre ce que signifiait le mot ‘’inviolable’’. Elle allait pouvoir ressentir le monde sans son pouvoir de monstruosité. C’était un juste retour des choses, après tout, non ?
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

modifié(e)


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mar 24 Jan 2017 - 10:09

Prendre des coups à sa place…. Juste pour elle, pour la préserver. Voilà ce qui animait l’américano-finlandais. Même si son corps venait à subir d’avantage de sévices son esprit lui ne perdrait pas le combat. Cette personne, si avide de torturer les pauvres otages, ne gagnerait pas contre lui, non Oliver ne cèderait pas et même si pour cela il devrait se prendre de nouveaux coups. Se sacrifier ? Pas de problème, Lilith était une personne si importante à ses yeux qu’il n’hésiterait pas. Aussi comme il l’avait prévu elle le frappa une nouvelle fois. La douleur était plus forte, plus intense alors que l’odeur du sang commençait à lui titiller les narines. C’était son sang et pas celui de Lilith c’était le principal. Le blondinet recula de quelques pas, désorienté et le temps qu’il ne reprenne ses esprits son agresseur était déjà sur Lilith.

« Vu la taille de tes chevilles ça ne m’étonne pas…. »

Oliver ne savait pas pourquoi il tentait encore plus encore de provoquer cette femme au gout prononcé pour le sang. C’était en quelque sorte plus fort que lui, il devait agir ainsi pour sauver sa colocataire, la préserver un maximum. Dès que ses esprits se remirent en place le mélomane constate avec effroi qu’elle était déjà au contact de Lilith. La scène qui suivait alors était digne des plus grands films dramatiques, tout se déroulait au ralenti et lui, de son coté, faisait tout pour arriver à temps mais rien à faire Henka était la plus rapide, comme toujours depuis le début de la prise d’otage. D’un geste alors que les lèvres d’Oli se mouvaient laissant apparaitre un « NON » elle poussa la tatoueuse sur le sceau.

Le pire dans cette histoire était que défaire le sceau était son idée mais si Henka poussait Lilith dans ce sens ce n’était pas bon signe. Furieux contre lui-même, contre cette folle Oliver se jeta sur elle essayant de toutes ses forces de lui faire toucher le sceau à elle aussi. Peut-être qu’elle était la clef permettant d’ouvrir les portes, ou peut-être qu’elle se prendrait le même effet que Lilith ? Quoi qu’il en soit, le jeune homme ne pouvait plus perdre de temps, il fallait en finir et vite. Plus de temps à perdre et c’était donc ainsi qu’Oli plaque Henka de toutes ses forces contre son propre sceau bousculant Lilith au passage.

« Je vais te le faire bouffer ton sceau ! » Puis il se tourna vers Lilith. « Reprends toi et trouve un moyen de faire sortir les gens, la folle c’est mon problème. »

Alors qu’il appuyait de tout son poids sur Henka, il ajouta : « Je ne te lâcherais pas. Autant t’habituer à moi. »

Quitte à perdre la vie autant se sacrifier pour une personne que l’on aime. Une chose était sure, si Henka voudrait avoir la paix elle devra passer par là !
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 344

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Magie Voleuse


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mar 24 Jan 2017 - 22:24

La berlinoise entendait. Elle entendait l'élu de son coeur souffrir, elle entendait sa souffrance, mais elle savait qu'elle ne devait guère céder. Elle se vengerait, c'était certain, cette folle en paierait les pots cassés. Dire qu'elle la pensait loin d'elle, dire qu'elle se croyait hors d'atteinte ...

Mais une simple petite bousculade et Lilith effleura le sceau de papier, mais pour elle, ce fut bien plus que cela. Car à peine était-elle entrée en contact avec l'objet magique qu'elle ressentit quelque chose d'étrange se produire en elle. Comme si cette fine feuille inoffensive d'apparence lui aspirait toute trace de magie en elle. La belle en eut presque le souffle coupé, choquée, presque paniquée. L'ombre d'un instant, son regard d'océan, perdu, se posa sur la criminelle, mais tout se passa soudainement très vite lorsqu'elle-même fut éloignée de la prédatrice par Oliver lui-même.

Malgré sa douleur, il s'était relevé pour faire face. Mais à cet instant, alors que le jeune blond immobilisait au mieux leur adversaire, la jolie tatoueuse se trouva démunie. Ses pupilles d'azur se posèrent sur l'une de ses propres mains, là où habituellement elle pouvait faire naitre la moindre petite flamme. Elle avait si froid ... Comme si on lui avait ôté une partie d'elle ... Et c'était le cas. Sa magie. Son don. Ce feu brûlant l'animant continuellement. Aux mots de son colocataire et ami, l'allemande releva son regard vers lui. Il semblait si déterminé.

Inspirant, elle finit par acquiescer à ses propos avant de se reculer de quelques pas, cherchant une éventuelle sortie. Mais pourquoi ne faisaient rien, eux, tous autant qu'ils étaient ? Pourquoi ? La colère s'emparait d'elle, et peut-être même la peur, l'angoisse, privée de tout pouvoir, de toute défense. Serrant les yeux, elle secoua la tête. "Lilith reprends-toi ... Mais il n'y a rien à faire ..." Ses prunelles bleutées s'étendirent sur la foule tantôt muette, tantôt ponctuée d'exclamations. Elle en était agacée ... Pourquoi devrait-elle les aider eux pendant que l'homme qui faisait battre son coeur se mettait en danger. "Oh et puis merde ..." Soupirant, elle finit par se détourner de ces inconnus pour se reporter sur la seule et unique personne qui comptait à ses yeux.

Déterminée, son regard sonda l'environnement avant de s'arrêter sur un tabouret haut près du bar. La belle au tempérament de feu n'était guère femme à se laisser faire. D'un pas assuré, elle se dirigea vers le siège de bois pour le saisir et de façon plus qu'inattendue, le fracasser de toutes ses forces sur le bar de chêne. Alors que l'objet explosait en plusieurs morceaux, quelques échardes vinrent se loger dans l'épiderme de ses bras, mais la belle ne s'en formalisa pas, ce n'était rien contrairement à ce que l'américano-finlandais venait de subir. Ainsi, Lilith s'était improvisée une arme, disons qu'elle avait baigné dans un milieu peu fréquentable durant son adolescence. Analysant le morceau de bois, elle le serra fermement entre ses phalanges avant de se diriger vers le duo, lançant un regard entendu à Oliver comme pour lui faire comprendre qu'elle ne l'abandonnerait pas avant de se reporter sur la brune.

"Je n'ai pas besoin de magie pour me défendre tu sais ... Et je ne suis pas du genre à supplier une tarée bonne à enfermer comme toi ... Désolée de te décevoir." Un sourire narquois se dessina sur le visage de la belle. Hors de question qu'elle ne s'écrase devant elle, quitte à finir au sol en sang. Peut-être laisserait-elle Oliver en paix pour s'en prendre à elle cette fois-ci ? "Allez ... Montres-moi donc ta supériorité ... C'est ça que tu veux non ? Prouves que tu es la meilleure ? Alors vas-y je t'attends ... J'ai juste envie de savoir quel bruit va faire son crâne lorsque je fracasserais ce bout de bois dessus ... Tu sembles tant aimer le sang, je vais te faire goûter le tien."

Colère bouillonnante, si peu enflammée pourtant, mais la jeune tatoueuse ferait avec ... ou plutôt sans ...
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 140

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

6 ★ - Magie Hybride


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Sam 28 Jan 2017 - 13:36

HRP a écrit:
Une réponse un peu plus longue où je me suis permise de faire un peu avancer les choses. Lilith & Oliver découvrent ici la règle n°2 et en font les frais. Oliver découvre également une partie de l'étendu des "pouvoirs" de Henka. Une inconnue pop également pour filer un petit coup de main invisible, c'est d'ailleurs ce qui permet de voir que Henka n'est pas vraiment affectée par la magie, et même qu'elle... Enfin, vous verrez :) Gardons à l'esprit qu'Henka est puissante et ne se laissera pas avoir facilement.

Dans tous les cas, chapeau pour vos idées ! Oliver, l'idée du sceau était pas mal ! Lilith, sache que la magie ne disparaît que momentanément ^^ (je le précise au cas où).

A la fin du RP, une fiche descriptive de Henka sera ajoutée à la paperasse puisqu'elle va devenir un personnage récurent. S'il y a des choses incomprises, elles pourront être éclaircies à ce moment-là ! N'hésitez pas à me MP ou à MP Kurai si vous avez des questions surtout :)

Henka riait. Henka aimait rire, Henka aimait jouer et Henka aimait quand les autres jouaient avec elle. Il fallait bien l’avouer : ils ne semblaient pas trop s’amuser. Mais cela n’attristait pas du tout Henka. Aujourd’hui, c’était sa fête. C’était son moment. Henka savait pourtant que toutes les bonnes choses avaient une fin. Alors, Henka jeta un œil à sa montre.

« Tché. Elle va revenir. »

Henka écoutait vaguement ce que lui disaient les deux tarés qui avaient osé s’opposer à elle. Au moins, ça lui faisait un peu d’animation et une raison valable de leur casser quelques os. « On » n’allait pas la gronder ; par ce que « On » n’aurait pas de raison de la gronder. A cette penser, le visage d’Henka s’illumina d’un sourire aussi sombre de sadique. Henka lécha le tour de ses lèvres. Henka allait continuer à s’amuser jusqu’à son retour.

Quelque chose parvint aux oreilles de Henka malgré tout. Son filtre auditif se leva un instant alors que la blondinette assurait ne pas avoir besoin de magie pour se défendre. Henka ne put se retenir d’exploser de rire. Déjà qu’elle avait du mal à se défendre avec sa magie, elle imaginait assez mal une telle personne se battre sans. Henka se tordait de rire sous les yeux incompréhensifs et apeurés des otages. Cet éclat de rire lui permis de sortir un peu de sa bulle et de s’apercevoir que l’étrange garçon s’appuyait sur elle. Henka le regarda, blasée. Qu’essayait-il de faire, au juste ? La pousser ? La faire tomber ? C’était inutile. Alors, en fouillant un peu dans sa mémoire, elle se rappelait des mots qu’elle avait filtré quelques minutes plus tôt : il voulait la pousser sur le sceau. Cette idée la fit d’autant plus rire.

« Ah, mais arrêtez, j’ai mal au ventre à force de rire de vos bêtises ! »

Henka se laissa faire. De toute façon, elle connaissait déjà l’issue de cette nouvelle brillante idée. Le garçon la poussait, tandis que la demoiselle la menaçait d’un morceau de bois aussi grand que son torse. C’était, vraiment, une belle crise de rire. Agacée cependant d’avoir un poids sur le corps, elle entreprit se de détacher de la personne qui l’agaçait tellement. Henka lui envoyé un premier coup qui ne semblait pas l’avoir décidé à bouger. Alors, elle prit la méthode qui lui semblait la meilleure…

Henka soupira. Et Henka joignit ses deux mains et ferma les yeux un bref instant. Lorsqu’elle les rouvrit, elle écarta ses mains : un sceau apparu ; Henka le colla dans le dos de son pot de glue ambulant. Les effets furent assez rapides : il s’écroula, lentement, sur le sol, vidé de ses forces. Lorsqu’il fut à genoux par terre, le sceau disparu. C’est exactement à ce moment que la blondinette s’était jetée sur elle pour l’assommer.

Henka sourit. Elle fit un pas sur le côté. Enfin, Henka essaya de faire un pas sur le côté. Prise au dépourvu, elle constata qu’une personne l’avait encerclée dans sa magie. Henka eu juste le temps de basculer sa tête sur la gauche alors que le morceau de bois venait de heurter le mur, l’effleurant au passage. Henka avait le visage entaillé. Visiblement, le timing avait été parfait. A peine quelques secondes plus tard, la magie qui l’encerclait semblait être absorbée par le corps d’Henka. L’homme à terre reprenait ses esprits ; Henka l’aperçu entre deux coups d’œil jetés à la foule.

Henka poussa la bondinette armée de son bout de bois et releva la tête de l’homme par terre. Elle le regarda avec un large sourire. Henka posa sa main sur le sceau de la porte. Pour autant, cela n’eut aucun effet.

« Raté. »

Pourtant, Henka était furieuse. Elle se releva et s’avança vers la blondinette.

« Joli coup, Blondie. Maintenant, il est temps de dénoncer ton complice. »

Pourtant, Blondie ne semblait pas réellement savoir de quoi Henka parlait. Henka inspecta la foule. Personne, pourtant, ne semblait suspect. Malgré tout, une fille attira le regard de Henka : habillée de rose, les cheveux roses, le visage enfantin : elle avait tout d’une innocente, et pourtant son visage était le seul qui n’était pas paralysé par la peur. Henka replaça son attention sur la blonde, juste à temps pour la voir attaquer de nouveau. Et à nouveau, son pied fut pris dans une corde composée d’ombre. C’était étrange, ces interventions étaient étranges et les choses étranges agaçaient fortement Henka.

Chaque nouvelle attaque ombreuse était absorbée par le corps d’Henka. Henka semblait avoir une capacité étrange à absorber la magie. Henka, pourtant, se débrouillait parfaitement pour éviter les coups qu’on lui portait. Henka semblait invincible et, occupée, elle ne voyait pas les regards que son suspect numéro un lançait à la blondinette. Henka continuait d’absorber toujours plus la magie qu’on lui envoyait. Cela ne la bloquait pas plus de deux secondes. Et cela ne l’avait pas empêcher d’envoyer valser la blonde d’un coup de pied dans l’estomac.

Elle va revenir. Je veux continuer à m’amuser.
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

modifié(e)


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mar 31 Jan 2017 - 20:43

Il y a des jours où vous auriez mieux fait de rester coucher, il y a des jours où vous auriez mieux de la fermer, ne pas intervenir et attendre.... Oliver était en train de vivre ce fameux jour. A la base, tout avait été programmé presque à la minute, tout sauf Henka. A la base l'américain aurait parié qu'elle était folle, qu'elle agissait ainsi seulement par envie mais au fur et à mesure que les minutes passaient son opinion changeait. Si elle était vraiment folle comme il le supposait à la base pourquoi avait-elle pris le temps de poser un sceau pareil sur la porte ? Puis le fait qu'elle avait menacé plusieurs fois les gens du restaurant sans vraiment mettre ses menaces à exécution. Il y avait quelque chose de bizarre mais quoi ? Quoi qu'il en soit le natif de Seattle avait fait tout son possible pour préserver Lilith, sa colocataire et associée qui en plus avait réussi à ravir son coeur. C'était justement pour lui révéler son amour qu'il l'avait emmené dans ce restaurant mais au lieu de ça le rêve s'était transformé en cauchemar.

Cauchemar durant lequel le mélomane avait déjà pris quelques coups bien placés alors que les siens ne semblaient avoir aucun effet sur Henka. Pour preuve alors que son corps commençait à faiblir, conséquence des coups de la preneuse d'otage Oliver n'avait pas hésité à lui sauter dessus une fois de plus pour la faire basculer sur son propre sceau, ayant vu l'effet que cela avait produit sur sa colocataire il avait trouvé ça utile. Mais à peine avait-il entendu le rire presque démoniaque d'Henka qu'il savait que sa tentative sera vouée à l'échec. Il résistait de toutes ses forces, se prenant même quelques coups au passage mais une fois encore Henka trouva la parade. Un nouveau sceau magique mais cette fois il apparut sur Oliver lui même et la milli-seconde d'après il chuta lourdement au sol vidé de ses forces.

La scène qui suivi, Oli y assista de loin, de très loin. Bien qu'il était présent physiquement, le mélomane semblait ailleurs regardant Lilith se battre et une intervention obscure avec détachement, presque sans interet. Mais lorsque qu'un coup d'Henka vint percuter le ventre de sa douce, le jeune Hiroven se leva d'un bloc, une rage folle s'emparant de lui. Malheureusement trop faible pour l'attaquer physiquement une autre idée lui vint à l'esprit.

"Et la folle tu absorbes la magie hein ? Alors ça tombe bien moi qui m'en suis presque jamais servie j'en ai à revendre !"


Alors le jeune homme étendit le bras, faisant craquer ses phalanges touchant par la même occasion sa chevalière à tête de Lion qui était pour lui le déclencheur de sa magie et d'un geste envoya toute sa magie de foudre sur Henka, espérant que cette nouvelle idée fonctionne. La surcharger en magie... en voilà une idée folle idée.
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 344

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Magie Voleuse


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mer 1 Fév 2017 - 15:54

Des menaces. Lilith n'avait peur de rien et n'avait pour le moment rien trouver de mieux. Peut-être ce bout de bois dont les échardes avaient douloureusement pénétré sa peau ne serait pas plus efficace qu'un cure-dent ? Mais elle devait essayer. Pour Oliver. Rien que pour lui. Car il était le seul à se battre à ses côtés, les autres se recroquevillant dans leur terreur. Et la folle riait, aux éclats ... Mais la belle était bien loin d'un état d'hilarité, d'autant plus qu'elle sentait peu à peu sa magie revenir petit à petit. Une bonne chose, mais elle se servirait de sa force brute pour l'instant. La berlinoise hésitait, la peur que son adversaire ne se serve de l'élu de son coeur comme bouclier la paralysait.

Ce fut à l'instant où l'américano-finlandais s'effondra au sol que la mage de feu ne put contenir sa rage. Elle s'approcha d'elle. Et de toutes ses forces, la tatoueuse frappa de son morceau de bois, visant directement le crâne de la preneuse d'otages. Elle se fichait des dégâts, Lilith fit éclater sa rage comme une véritable furie. Quelque chose se passa, une intervention extérieure qui permit à la jeune femme de toucher légèrement sa cible. Le regard noir, elle en profita pour lui adresser quelques mots.

"Ca c'est pour Oliver, petite peste ..." La folle alliée la poussa assez pour l'éloigner alors qu'elle relevait le visage d'Oliver. La belle allemande avait beaucoup de mal à contenir sa colère et son dégoût. "Ne le touches pas !" Elle ne cilla guère lorsqu'elle s'approcha d'elle, écoutant des paroles qui étonnèrent la blonde. "Je n'ai pas de complice ... On est parano peut-être ?" A cette remarque, la douce afficha un sourire narquois, simplement pour mettre le doute dans l'esprit de son interlocutrice.

Son regard se détourna et la jeune femme y vit une ouverture, s'élançant vers elle pour de nouveau l'attaquer à plusieurs reprises avec son arme improvisée. Mais elle était rapide et esquivait chacun de ses assauts jusqu'à ce qu'elle eut le souffle coupé par un coup de pied dans l'estomac. Malgré elle, la blonde valsa à quelques mètres, s'effondrant au sol alors qu'elle tentait de reprendre son souffle. Elle inspira, la douleur était plutôt forte, mais supportable et fut prise d'une légère toux. La voix d'Oliver lui fit relever ses pupilles quelque peu larmoyantes suite au coup et à son grand étonnement, l'américano-finlandais l'attaqua de sa magie de foudre.

Oliver détestait sa magie, le faisait-il pour elle ? Pour la protéger ? Difficilement, la tatoueuse se releva, bien loin de l'optique d'abandonner. Mais quelque chose revint à son souvenir. Une complice. Cette magie qui lui avait permise de la toucher. Un regard vers son ami, que devait-elle faire ? Alors, elle scruta la foule à la recherche de cette aide extérieure. Son regard se posa sur une jeune femme aux allures d'enfance, vêtue de ce même rose qu'arborait sa chevelure. Lilith cligna un instant des yeux, l'observant, cherchant dans ce regard ce qu'elle devait faire. Elles étaient bien trop loin pour discuter alors, en tentative de diversion, la belle envoya quelques boules de feu vers la preneuse d'otages avant de se précipiter sur cette jeune fille, poussant certains clients sans réel ménagement.

"Tu sais qui elle est ? Tu sais ce qu'on peut faire pour la neutraliser ?" Elle l'implora du regard. "S'il te plait ... Aides nous encore ..."


Son regard inquiet se détourna vers Oliver, espérant qu'il parviendrait à faire face seul pour le moment.
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 140

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

6 ★ - Magie Hybride


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Dim 5 Fév 2017 - 23:27

Henka voyait le temps défiler. Henka détestait ne plus avoir le temps. Henka la détestait, aussi. Et elle savait qu’elle allait arriver sous peu. C’était pour cela qu’Henka voulait encore s’amuser le plus possible. Et elle était tombée sur d’excellents jouets. Elle avait pu utiliser une petite partie de sa force, ils se relevaient toujours. Elle aimait ça. Elle avait trouvé des jouets résistants. Henka ne voulait pas s’en séparer. Elle ne voulait pas les laisser maintenant, alors qu’elle commençait à peine à s’amuser. Henka ne voulait pas arrêter, pas maintenant. Mais elle savait que le temps qui lui était encore alloué allait diminuant. Alors elle continuait à jouer avec Blondie et le blondinet.

Le blondinet qui avait eu une drôle d’idée. Il s’était mis à la chatouiller avec sa magie. Peut-être espérait-il la vaincre de cette manière ? Hé bien, il n’était pas loin de réussir. A force, il allait finir par la faire mourir de rire. Hé, remarque, c’était peut-être le seul espoir qu’il avait ! Qu’il était mignon. Mais ses rêves étaient bien futiles.

Henka se retourna violemment et s’autorisa un petit écart. Jusqu’à maintenant, elle tapait avec environ 2% de ses forces. Mais juste pour ce coup, elle s’autorisa les 3%. Son coup de pied fusa, trop rapide pour l’œil humain. A peine le blondinet avait-il l’impression qu’Henka avait entamé sa rotation qu’il pouvait déjà sentir l’impact dans ses côtés. Henka ne put se retenir d’éclater de rire tandis qu’elle ressentait les côtes céder sous la pression. Si elle avait entendu leur craquement, elle s’en serait délectée comme jamais.

Mais soudain, elle se figea. Elle l’avait vue. Là-haut. Elle la regardait, de son air suffisant si énervant. Mais Henka savait ce que ça signifiait. Elle ne pouvait plus jouer…

Enfin, elle pouvait encore s’amuser une dernière fois. Elle s’approcha du blondinet et lui releva la tête en lui tirant les cheveux vers l’arrière. Et elle approcha son visage de l’oreille du blondinet sonné par le coup qu’il venait de recevoir. Et elle lui murmura avec délectation ces mots qui ne reflétaient que la vérité.

-Règle numéro 4 : je ne suis pas la seule, et je suis loin d’être la plus puissante.

Puis elle le lâcha et retira le sceau qui barrait la porte. Et, sans même un au-revoir, elle s’en alla, disparaissant rapidement, laissant les otages médusés et effrayés derrière elle.


A quelques pâtés de maison de là, elle l’attendait. Elle lui adressa un sourire amusé.
-C’est bon. J’ai ce qu’on cherchait. Maintenant, on s’en va, il faut qu'on rentre.

Henka siffla, rageuse qu’elle ait dû s’arrêter de jouer.

-J’espère que ça en valait la peine, Ran

Elle sourit.

-Oh oui, ça en valait la peine...

Et, en effet, elles s’en allèrent…


HRP:
 
avatar


Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

modifié(e)


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Lun 6 Fév 2017 - 14:35

Puiser dans ses derniers retranchements, utiliser toute sa puissance magique pour retenir ce monstre afin que Lilith ait le temps nécessaire de trouver une parade. Sans le vouloir Oliver avait pris une pause assez théâtrale avant d'envoyer toute sa magie de foudre sur Henka. L'américain avait essayé de dialoguer, le compromis puis la violence, la magie était sa dernière chance. Depuis son arrivée sur l'île et même un peu avant le jeune homme avait toujours eu peur de s'en servir mais cette fois c'était une situation exceptionnelle, ce pouvoir destructeur allait servir pour la bonne cause, pour protéger celle qu'il aimait. Alors il déversa tout son pouvoir magique sur la preneuse d'otage espérant malgré ses blessures réussir à la blesser ou tout du moins gagner quelques précieuses secondes. Car oui malgré son état le jeune Hiroven avait vu cette curieuse personne tenté de les aider et Lilith aussi alors peut-être que l'Allemande allait réussir à motiver les autres otages pour qu'ils se soulèvent tous contre Henka.

Seulement son idée de la surcharge magique n'eut nullement l'effet escompté, au contraire Henka semblait prendre un malin plaisir à se tordre de rire démontrant par la même occasion à son adversaire que son initiative était vaine. Alors comme en réponse à son air supérieur, Oli accentua encore plus son attaque magique, ses bras crépitants sous la puissance qu'il déversait. Mais une nouvelle cela ne fonctionnait et il fallut une nouvelle attaque d'Henka réalisée à une vitesse dépassant l'entendement pour faire s'écrouler l'étudiant en histoire. Le bruit, ce craquement d'os... elle avait réussi à lui casser quelque chose, sans doute quelques cotes. Le natif de Seattle tomba alors au sol, à genoux attendant que son adversaire daigne en finir. Il n'avait plus la force de faire quoi que ce soit, espérant simplement que Lilith avait pu fuir ou se cacher. Son regard vide fixait le sol maculé d'une partie de son sang quand Henka revint à la charge l'attrapant par les cheveux pour lui murmurer quelque chose.

"Ce n'est pas possible.... Tu mens !" Ses yeux s'ouvrirent alors en grand comprenant alors toute l'étendue de sa faiblesse. Il n'était qu'un homme faible incapable de faire quoi que ce soit contre un tel monstre. Soudainement elle le relâcha, le garçon tombant lourdement au sol. Ce fut presque un soulagement lorsqu'il vit Henka arracher le sceau et sortir de l'établissement, il avait en quelque sorte réussi. Il avait réussi à monopoliser l'attention afin de protéger un maximum de personne dont Lilith. Difficilement, le jeune homme se traina sur le sol, grimaçant de douleurs jusqu'à s'appuyer contre un mur. Cette fois la preneuse d'otage n'avait pas lésiné sur les moyens, un nez et des cotes en moins rien que ça !

"Lilith..."
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 344

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Magie Voleuse


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mer 8 Fév 2017 - 9:18

Ran. Encore un nom à vous glacer le sang. C’était l’effet souhaité et c’était plus que réussi. Je m’étais comme figée ; cette garce était des leurs. C’était une “modifiée”. Je prenais mon mal en patience, je la laissais partir sans lui sauter dessus pour l’égorger. De toute manière, j’étais consciente de ne pas en avoir la puissance, ça aurait été vain. Alors, je la regardais partir, le coeur lourd et le regard exprimant toute la violence que je te ferais à ce moment-là.

Elles étaient parties. C’était seulement lorsqu’elles avaient totalement disparu de mon champ de vision que je me levais. J’étais étourdie, je n’avais pas cette habitude d'utiliser autant de magie d’un coup. Je frottais mes yeux rapidement avant de m’avancer au petit trot vers le jeune blond et son amie. Je pouvais parfaitement voir la peur, la déception, la haine dans leur regard. Beaucoup de haine. Je sortais mon portable de ma poche et le portais immédiatement à mon oreille.

« Elles sont parties. Envoie-moi des secours. »

Je reposais le cellulaire et me posais par terre, près du jeune blond. Face à l’air méfiant de son amie, je leur offrais un sourire rassurant.

« Ton amie s’en est aperçue. Je suis de votre côté. » Je marquais une pause. « Elle ne t’a pas loupé… »

La jolie personne qui accompagnait l’homme m’envoyait un regard brûlant de haine. Je savais que je n’avais plutôt pas intérêt à faire la maligne avec elle. La colère, ça vous rend plus fort. D’autant plus qu’elle avait dû récupérer toute l’étendue de sa magie. J’essuyais un pan de ma robe qui semblait s’assombrir. Je fermais les yeux, respirant lentement. Mes vêtements avaient retrouvé leur rose. Légèrement calmée, je me décidais à répondre aux questions de la jolie demoiselle, celles qu’elle m’avait posées avant que l’autre garce ne se pointe.

« Je m’appelle Nelly-Pi. Je ne peux pas dire que je la connaissais, pas celle qui vous a attaqué. Mais j’ai déjà rencontré l’autre. »

L’anxiété se lisait sur dans mon regard. J’avais beau avoir rencontré Ran, l’étendu de sa force m’était inconnue.

« Je sais… à peu près la même chose que vous sur eux. Je savais qu’elle absorberait la magie qu’on lui enverrait. Ils sont… Dangereux. Mais je ne sais pas d’où ils viennent, ni pourquoi ils sont ici. »

Je savais que j’allais devoir faire face à leur question, répondre par “je ne sais pas” à plusieurs d’entre elles certainement. C’était peut-être le contre coup, mais ils étaient étrangement peu agités pour le moment. La plupart des otages avaient déjà fuis, ils ne restaient que nous trois, et l'homme du comptoir qui était encore inconscient.

« Les secours ne devraient pas trop tarder. »

Je pouvais encore sentir mes mains trembler. Je n’osais même pas imaginer ce qu’ils pouvaient ressentir, eux. Je ne pouvais m’empêcher de me demander pourquoi je n’avais pas réagi plus tôt. La réponse, pour moi, était évidente. Mais je savais qu’elle ne le serait pas pour eux.



Je suis une tagada #FF456A
avatar


Féminin Date d'inscription : 16/03/2016
Sexualité : Hétéro, tend vers bi
Messages : 128


Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mer 8 Fév 2017 - 14:10

Les interrogations devinrent soudainement futiles pour la tatoueuse. Un bruit sourd et la belle fit volte-face pour voir l’ordure se saisir de la tignasse blonde de son ami. « Oli … » Mais alors qu’elle se précipitait vers elle avec une rage non contenue, celle-ci ôta le sceau pour simplement quitter le restaurant. L’ombre d’un instant, Lilith songea la suivre pour au moins tenter de lui faire regretter ses gestes, mais qu’aurait-elle pu faire. De la bouche de son mélomane sortit son nom, faiblement prononcé. Et ce fut avec douceur qu’elle s’agenouilla à ses côtés, n’osant guère le toucher en sachant les nombreuses douleurs qui devaient parcourir son être. La gorge serrée, la voix brisée, elle lui adressa quelques mots.

« C’est fini Oli, je suis là … » Et tendrement, elle vint déposer un baiser sur son front, caressant doucement la joue du jeune blond, se forçant un léger sourire afin de le rassurer. « Tu as été très courageux tu sais ? »

Elle ne savait réellement que dire de plus, elle qui avait été impuissante, elle qui jugeait ne pas en avoir fait assez pour lui. La preneuse d’otages s’était acharné sur lui, Oliver la provoquant maintes et maintes fois pour protéger la belle allemande. Elle en avait conscience, et ne savait comment l’en remercier. Une soirée de rêve transformée en drame, l’européenne s’en serait bien passé … La haine bouillonnait en elle, mais elle ne pouvait la faire exploser aux côtés de celui qu’elle aimait secrètement. Se voulant présente, l’artiste lui prit délicatement la main avant de s’étonner de l’approche de la rose.

Cette jeune femme dont elle avait déjà oublié la présence tant l’état de son mélomane l’avait perturbée. Malgré elle, Lilith l’observa avec méfiance, même si au fond d’elle, elle savait que cette jeune femme au look des plus voyants leur avait apporté son aide. Celle-ci finit par se présenter, répondant enfin aux questions oubliées de la jeune blonde. Malgré le fait que la dénommée Nelly-Pi ait déjà rencontré la mystérieuse acolyte de la folle, elle n’en savait pas beaucoup plus.

La tatoueuse habituellement pleine de vie restait interdite, serrant la main d’Oliver dans la sienne. Elle ne voulait le lâcher, plus maintenant. Ses pupilles d’océan le scrutèrent l’air inquiet, avant de se reporter vers la jeune femme. Elle inspira et expira profondément, se rendant compte que tous avaient déjà fui.

« Merci pour ce que tu as fait … Pourquoi être intervenue ? Tu aurais pu toi aussi te mettre en danger alors que nous sommes pour toi des inconnus … » Question étrange puisqu’elle-même n’avait pas hésité à tenter de protéger chaque individu dans le restaurant. « Et cette … femme … Où l’as-tu rencontrée ? Et comment savais-tu que ta magie la gênerait avant qu'elle ne l'absorbe ? »

Mille interrogations se bousculaient dans sa tête engageant une migraine qui ne tarderait guère à amplifier en plus des douleurs irradiant son estomac suite au coup porté. Puis Lilith se souvint des paroles de l’autre femme.

« Et que cherchait-elle ici ? … Elle a dit qu’elle avait trouvé ce qu’elle voulait … »

Et de nouveau, elle reporta son attention sur son ami pour s’assurer qu’il soit toujours conscient, caressant doucement sa main de son pouce.
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 140

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

6 ★ - Magie Hybride


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Mer 8 Fév 2017 - 14:25

Faible, Oliver était atrocement faible…. Voilà ce qu’il se tramait dans l’esprit du mélomane. Certains auraient été heureux d’avoir la vie sauve, d’autres d’avoir réussi à préserver un minimum les otages mais pas l’américain. Il revoyait sans cesse la même scène, celle où ce monstre venait frapper sa colocataire en plein dans l’estomac alors qu’il était au sol, impuissant. Le pire dans tout cela et malgré son état plus que précaire il n’aspirait déjà qu’à la retrouver et lui faire payer tout le mal qu’elle avait bien pu faire. Cependant le Rajin n’était pas idiot et il savait parfaitement qu’il n’était pas de taille pour l’affronter. Mais ce n’était plus qu’une question de temps, il allait parfaire sa condition physique, s’exercer à utiliser sa magie si destructrice soit elle et il allait la traquer. Oli venait de se le promettre, il ne s’accorderait plus aucun moment de repos tant que cette folle ne serait pas six pieds sous terre. S’il devrait devenir un malfrat il le deviendrait, s’il devrait tout arrêter il arrêterait tout. Il avait des moyens pour la retrouver et il n’hésiterait pas un seul instant.

Fort de ce nouvel objectif, il n’avait pas pu néanmoins s’inquiéter pour sa belle allemande. Cette journée devait être si particulière à la base… Pourquoi ce restaurant ? Pourquoi eux ? Pourquoi lui ? Instinctivement le jeune Hiroven serra le poing d’une telle force que de petites étincelles apparurent. Il était en colère, contre Henka bien évidemment mais surtout contre lui-même. Si seulement il s’était déclaré avant au lieu de jouer à la provocation avec la belle blonde… Tsss il enrageait alors qu’une multitude d’émotions différentes commençaient à le submerger. Sa respiration devenait de plus en plus difficile sans doute à cause du dernier coup de cette folle, elle ne l’avait pas loupé c’était certain mais il lui revaudrait ça et pas qu’un peu !

« Courageux… » Marmonna-t-il. Oui peut-être mais il avait perdu, il avait été faible et par sa faute Lilith ainsi que tous les autres avaient été en danger. Il avait fermé les yeux profitant de ce baiser qu’il estimait néanmoins immérité, appréciant chaque caresse de la belle sur sa main.

Son regard se posa sur la jeune femme qui les avait aidé, elle s’approchait, sans doute pour se présenter. Peut-être qu’elle détenait des informations… des indices qui lui permettrait de retrouver cette dingue. Si seulement il avait été en état, il n’aurait pas hésité à la poursuivre en dehors du restaurant. Pour le moment, Oliver restait silencieux écoutant les paroles des deux jeunes femmes, se contentant difficilement de respirer.

Une fois les questions de Lilith posées, ce fut au tour d’Oliver de poser les siennes serrant tant bien que mal la main de sa douce. Il avait presque coupé la parole à l’allemande.

« Je m’en moque de ce qu’elle cherchait… L’autre… que sais-tu d’elle ? Dis-moi tout je veux savoir, les endroits qu’elle fréquente, son nom mais surtout ce qu’elles sont… » Malgré la mine affreuse qu’il devait avoir le ton d’Oliver ne laissait la place à aucune forme de contestation. Aussi il ne laissa pas vraiment le temps aux deux jeunes femmes d’en dire d’avantage. « D’où ils viennent et ce qu’ils foutent ici je m’en balance. Dis-moi juste si tu sais où je peux les trouver. » Lilith serait certainement choquée de l’entendre parler ainsi mais il n’avait envie que d’une seule chose les retrouver et élaborer un plan pour faire payer cette folle.

Gémissant alors qu’il tentait de se redresser, Oli ajouta : « Ça ira je j’ai pas besoin des secours, ils n’ont qu’à s’occuper de lui » Il désignait alors la masse évanouie du comptoir. « Nelly c’est ça ? Tu connais « l’autre » d’après ce que tu dis… qu’est-ce qu’elle t’a fait ? »

Si elle n’avait pas agi plus tôt c’était sans doute parce qu’elle connaissait bien ces monstres et c’était tout à fait normal et bien qu’aveuglé par la colère et la haine Oliver n’en tiendrait pas rigueur à la jeune femme. Elle, contrairement aux autres, était intervenue et pour le jeune homme ça faisait une grande différence. Ensuite l’américain tourna la tête en direction de Lilith prenant tout de même le soin d’éviter son regard, en l’état actuel des choses il ne pourrait pas supporter.

« Tu peux m’aider à me relever s’il te plait ? »
avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 344

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Magie Voleuse


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Sam 11 Fév 2017 - 23:21

Comme je l’avais prévu, les questions fusaient. Nos deux sauveurs me bombardaient et j’hésitais à leur répondre. Cependant, tout comme moi j’avais eu besoin de connaître un minimum de vérité, je pensais que je la leur devais également. Du moins, je pouvais leur dire ce que je savais. Je n’allais pas répondre à toutes leurs questions, c’était impossible : je n’avais pas ces réponses, malheureusement.

Mon cerveau faisait une synthèse de tout ce petit joli bazar : pourquoi j’étais intervenue, où je l’avais rencontrée, comment je savais qu’elle allait être gênée par ma magie, que cherchait-elle, que savais-je d’elle, que m’avait fait Ran. Je déglutis à la dernière question. Je m’asseyais en tailleurs face à eux, par terre, soupirante. Je me frottais les yeux avant de me décider à leur répondre.

« Vous savez… Je ne sais presque rien d’eux. J’ai rencontré Ran… A cause d’un abruti. »

Le souvenir de Terrence engageant le combat et de Shawn qui l’accompagnait me revenait clairement, m’obligeait à soupire de plus belle.

« Deux abrutis. J’étais avec deux amis lorsque j’ai croisé son chemin. C’était la première fois que je rencontrais quelqu’un d’une telle puissance ! Elle avait tellement une aura malsaine que mes rubans joliment dressés étaient complètement retombés. Je suis intervenue, parce que ces deux idiots ont réussi à rivaliser avec elle –sans mourir- justement parce qu’ils étaient coordonnés comme jamais. »

C’était vrai, ils avaient beau être deux idiots complètement débiles, à se battre pour du poulet et à s’assommer l’un l’autre, ils avaient une coordination qui m’avait toujours étonnée. Shawn était plus calme et réfléchi, mais Terrence avait l’expérience d’un homme de mille ans (et il ne devait pas en être loin vu son niveau de perversité avancé). Parfois, j’avais l’impression de voir des frères jumeaux.

« J’ai calqué son rythme. »

Je voyais la jolie blonde me regarder avec des yeux gros comme ceux d’une carpe. Je penchais machinalement la tête sur le côté, comme pour dire « bah, quoi ? Je n’ai pas le droit ? ». J’avais développé cette faculté depuis un certain temps. C’était venu assez naturellement, et c’était même perturbant. Mais j’avais cette facilité à prendre le rythme des personnes autour de moi. Bien sûr, quand on observe au point de pouvoir se calquer sur le rythme de la personne observée, s’apercevoir qu’Henka n’absorbait pas la magie réellement immédiatement était légèrement plus simple. J’offrais un sourire colgate aux tourtereaux.

« J’ai aussi dû m’adapter au tient, jolie blondinette. D’ailleurs, quel est ton nom ? »

Etrangement, je n’avais pas réussi à suivre celui de l’homme qui l’accompagnait. Trop impulsif, certainement. A vrai dire, je ne comprenais pas réellement moi-même. Je m’étirais.

« Oliver, si je ne m’abuse. Je serais à ta place, je ne chercherai pas ces personnes. C’est du suicide ! Réellement ! Mais je ne suis pas toi. En plus, je ne sais pas où les trouver. Elles disparaissent comme elles apparaissent. Ces personnes sont encore de véritable mystères ! Je peux seulement te conseiller de récupérer. Récupère, deviens plus fort. Quelque chose me dit que ça n’est ni la première, ni la dernière fois qu’on les verra. »

Dehors, j’entendais les sirènes des secours accourant vers ici. Alors que l’ambulance venait de s’arrêter devant le restaurant, je me levais et m’époussetais.

« Je suis de la section physique de Tetteiteki. Par contre, vous me trouverez le plus souvent dans la salle sans numéro, au bout du couloir de la section Histoire. Récupérez de vos blessures et venez me voir. Oliver, Shawn et Terrence auront certainement des informations pour toi. »

Le ton de ma dernière phrase était bien plus sérieux que pour toutes les autres. Oui, Terrence et Shawn étudiaient ces étranges personnes. Ils avaient rivalisé avec Ran. Ils étaient les mieux placés pour répondre à ses interrogations.

Je les saluais de la main avant de passer la porte du restaurant. J’indiquais rapidement au secours l’emplacement des blessés. En passant devant la vitrine, je fis un clin d’œil à Lilith, lui envoyant un baiser de la main. Ce soir, je savais que je n’allais pas dormir : mes sens étaient trop agités, mes ombres ne parvenaient pas à se calmer.


Je suis une tagada #FF456A
avatar


Féminin Date d'inscription : 16/03/2016
Sexualité : Hétéro, tend vers bi
Messages : 128


Voir le profil de l'utilisateur

4 ★ - Magie Féroce


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   Dim 12 Fév 2017 - 19:05

Lilith fut la première à questionner leur alliée. Bien que la belle faisait tout son possible pour ne pas le montrer, elle était tout de même sous le choc, surtout du fait de l'état de son colocataire et ami. Malgré elle, l'allemande ne pouvait s'empêcher de garder sa main dans la sienne comme si le blondinet disparaitrait si elle le lâchait, s'accrochant à lui comme un noyé à une bouée. Rage et inquiétude, mais pourtant la blonde tentait de garder une voix calme et un ton posé en s'adressant à celle qui les avait aidés, la seule. Mais à peine avait-elle terminé ses interrogations que le mélomane prit à son tour la parole, d'un ton qui était bien loin de lui ressembler. Aussi, les pupilles d'azur de la douce se posèrent sur lui, un peu choquée.

"Oli ..." Le rappela-t-elle une fois à l'ordre, mais le jeune homme n'y prêta aucune attention, poursuivant ses questions. Mais alors qu'elle préparait une réplique plutôt cinglante quant au fait qu'il ne veuille guère recevoir de soin, Oliver lança une nouvelle question à la dénommée Nelly-Pi. Inutile de nier que Lilith en était elle-même curieuse, elle décida donc de remettre sa réponse à plus tard, posant ses prunelles d'océan sur la jeune rose.

"Je te demande de l'excuser, je pense que mon cher colocataire a oublié les bonnes manières ..."

Simple petite pique lancée à celui-ci pour qu'il se rende compte de sa manière de parler. La tatoueuse n'était peut-être pas un modèle de tact, mais à cet instant, l'américano-finlandais battait les records. Tout de même, ma Tsukuyomi prit la parole, répondant du mieux qu'elle le pouvait aux interrogations des deux jeunes gens. Ainsi, deux de ses amis avait rivalisé avec celle que l'on nommait Ran. Deux abrutis ... La berlinoise devait reconnaitre que pour le coup, elle n'avait pas été mieux avec son ami, mais elle ne pouvait deviner la force d'Henka avant de se frotter à elle. Dire qu'elle pensait à une simple folle ...

Nelly-Pi annonça avoir "calqué son rythme", laissant la jeune femme perplexe, ne s'attendant guère à entendre ce type de méthode. Mais elle s'avérait utile apparemment. Pensive, Lilith ne répondit pas au sourire de son interlocutrice, trop occupée à réfléchir, encore et encore, jusqu'à ce qu'elle lui demande son nom. Il est vrai qu'elle ne s'était pas présentée.

"Je suis Lilith. C'est tout de même ... impressionnant ton sens de l'analyse ..."

Puis la rose s'adressa à l'étudiant en histoire et l'européenne se retint d'appuyer ses paroles, espérant qu'Oliver comprendrait l'avertissement qu'elle lui donnait. Alors que les sirènes hurlaient non loin de là, l'étrange jeune fille se leva tout en époussetant sa tenue pour le moins originale. Elle les informa du lieu où ils pourraient la retrouver, mentionnant deux jeunes hommes qui s'avéraient certainement être "les deux abrutis" dont elle avait parlés un peu plus tôt. La jolie tatoueuse resta aux côtés d'Oliver, levant le regard vers celle qui les avaient aidés.

"Je ne sais pas comment te remercier Nelly-Pi. Je ne manquerai pas de venir te voir un de ces jours, dans des circonstances plus paisibles ... Espérons-le ..."

La jeune femme la suivit du regard, quelque peu intriguée, lorsqu'elle sortit du restaurant et cligna plusieurs fois des yeux lorsque celle-ci lui envoya un baiser volé. Réellement étrange cette rencontre ... Oliver la tira de sa rêverie en demandant à sa colocataire de l'aider à se relever. Elle fronça légèrement les sourcils en plongeant son regard dans le sien.

"Hors de question, tu ne bouges pas ! Les secours sont là et je ne voudrais pas que tu aggraves ton cas ... Et s'il te plait, promets-moi de ne pas rechercher ces deux folles, ou je ne sais quoi. S'il te plait ... Et si tu décidais d'aller voir ces deux garçons dont Nelly-pi nous a parlés, je te demande de m'emmener avec toi." Son ton et son regard étaient sans appel. "Tu en as déjà assez subi et je ne te laisserais pas te jeter une nouvelle fois dans la gueule du loup et si tu es bien trop têtu pour renoncer, saches que je ne te lâcherais pas d'une semelle. Et je suis sérieuse Oliver, ce n'est pas notre affaire. En tout cas, plus maintenant."

La belle finit par s'écarter de son ami pour laisser les ambulanciers et médecins s'occuper de lui, leur donnant un maximum d'informations quant à ce qu'il était arrivé à son cher et tendre. Bien entendu, lorsque l'un d'eux se préoccupa de son propre état, elle sourit, lui assurant qu'elle allait très bien de son côté.

Lilith avait hâte de sortir de ce restaurant et n'y remettrait sans doute plus jamais les pieds.
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 140

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

6 ★ - Magie Hybride


MessageSujet: Re: Horror night [Henka&Lilith&Oliver]   







Contenu sponsorisé


 

Horror night [Henka&Lilith&Oliver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» présentation Lilith Chik'ari
» Ensevelissement de Lilith ...
» Galerie de Lilith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: La Ville d'Amishawa :: Galerie Marchande :: Cafés & restaurants-
TOP