Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
♦ Amelia Benaglio ▬Auteur
MessageSujet: ♦ Amelia Benaglio ▬   Sam 21 Déc 2013 - 17:56



Amelia Benaglio




Carte d'identité :

♦ Nom & Prénom(s) : Benaglio Amelia
♦ Sexe :
♦ Lieu & Date de naissance : Florence, le 21 décembre (18 ans)
♦ Nationalité : Italienne
♦ Orientation sexuelle : Bisexuelle
♦ Personnage sur l'avatar : Natsume Koyomi ▬ Karumakura * Circle
♦ Section : Arts Graphiques & Plastiques
♦ Spécialité : Arts plastiques
♦ Division : 1ère année
♦ Groupe : Classe A car elle déplace les objets sans les toucher

A savoir sur moi ;


Quand on me regarde, on voit...

Amelia est une jeune fille ayant fraîchement atteint l’âge de dix-huit ans. Vraiment ? Oui, car malgré son apparence, notre jeune amie a bel et bien atteint sa majorité ! Mais vous ne serez pas les premiers à remettre en cause l’âge de la jeune italienne. En effet, Amelia paraît quelques années plus jeunes qu’elle ne l’est réellement. Et sa petite taille, un mètre cinquante-six exactement, n’arrange rien. Sachez cependant que ce sujet est tabou ! La jeune fille est complexée par son apparence plus jeune et n’apprécie guère qu’on lui fasse remarquer. Prudence donc sur ce terrain miné…

Malheureusement pour elle, la taille de sa poitrine n’aide pas vraiment les gens à deviner son âge réel. En effet, sa poitrine n’est pas particulièrement développée. Ce n’est pas pour autant qu’elle rejoint le rang des planches à pains, car elle arbore tout de même un joli bonnet B. Et puis, comme elle se plaît à le répéter devant son miroir, mieux vaut privilégier la qualité à la quantité !

Car la jeune fille n’est point dépourvue de charme ! Sa peau lisse et douce, notamment, a déjà fait plus d’une jalouse parmi ses camarades d’école. Les plus entreprenantes d’ailleurs se plaisent à frotter leur joue contre la sienne afin de savourer la sensation procurée. Mais là ne s’arrête pas la beauté de la jeune fille. Outre ses belles jambes galbées, ses hanches bien développées portent également de belles fesses aux rondeurs alléchantes. Le tout sublimé par une taille svelte et tentatrice que lui procure son poids idéal de cinquante kilos.

Mais vous serez bien sot de vous arrêter à ces détails seulement ! En effet, Amelia arbore une belle et douce chevelure d’un bleu très pâle lui descendant jusqu’aux hanches. Étrange n’est-ce pas ? Eh oui, tout le monde a le droit à ses petites lubies non ? C’est pourquoi elle a décidé de se teindre les cheveux de cette couleur. Elle coiffe généralement ceux-ci en deux queues de cheval sur les côtés, mais il n’est pas rare qu’elle les laisse détachés ou qu’elle les attache en une longue tresse unique. À cela elle ajoute quelques accessoires coquets tels que rubans, barrettes ou encore jolies fleurs.

Nombreux sont ceux qui se méprenne sur la couleur de la chevelure de la belle, estimant que celle-ci est davantage proche du blanc que du bleu. Cette impression est renforcée par la couleur des yeux de la jeune fille, qui sont d’un rouge vif envoûtant. Vous l’aurez deviné, il s’agit encore là d’un petit caprice de la jeune fille, qui porte donc des lentilles. Pour quelle raison a-t-elle donc fait des choix aussi originaux ? Il s’agit là simplement de son sens esthétique, et avouons-le, cela lui réussit plutôt bien. Cette combinaison laisse parfois à penser qu’Amelia est albinos, mais il n’en est rien. Certes, sa peau pâle malgré la chaleur du soleil italien pourrait vous faire douter, mais celle-ci a juste des difficultés à bronzer. Dès lors, ne rejoignez pas les rangs des étourdis qui ternissent la beauté de notre jeune amie en sautant aux conclusions hâtives.

Enfin, il ne nous reste plus qu’à évoquer le style vestimentaire de la demoiselle. Bien qu’elle ne soit pas limitée sur ce sujet, vous pourrez remarquer une certaine prédominance dans le choix de ses habits. En effet, Amelia favorise les tenues légères et confortables, qui laissent de préférences les jambes et les bras à nus. Ainsi, robe d’été, mini-jupes et petits hauts formeront l’essentiel de sa garde-robe.


Mais à l'intérieur, je suis ainsi...

Amelia est une jeune fille que beaucoup pourraient croire indifférente. En effet, son air impassible en a tromper plus d’un. Mais il n’en est rien ! Son visage inexpressif résulte simplement de son manque d’entrain à accomplir des tâches aussi insignifiantes que d’aller en cours. En effet, Amelia est une vraie paresseuse, qui aime bien avoir son petit confort et être exempt de quelconques obligations. Les seules activités qui valent la peine d’être exécutées sont celles qu’elle a choisies de faire, et encore faut-il qu’elles ne soient pas trop épuisantes…

Eh oui, l’endurance de notre jeune amie n’est pas vraiment son point fort. Sans être pour autant incapable de se mouvoir, les sports extrêmes tels que les cours de gym représente pour elle une vraie torture. Vous l’aurez compris, Amelia est loin d’être une sportive de grand niveau, même si avec un peu d’efforts et de volonté, elle pourrait améliorer tout cela. Mais bon, comme elle ne veut faire ni l’un, et qu’elle n’a pas l’autre, ce n’est pas pour tout de suite que cela va s’arranger.

Heureusement, elle compense son manque d’énergie par de bonnes capacités intellectuelles. Très intelligente, elle comprend rapidement les choses qu’on lui présente et les mémorise tout aussi vite. Ajoutons à cela une capacité d’analyse très développée, et vous aurez presque un petit génie devant vous ! Amelia possède aussi une grande capacité de concentration, indispensable pour l’utilisation de son pouvoir. Seulement, le problème, c’est qu’elle ne fait pas toujours appel à cette capacité, ce qui donne pour résultat qu’il lui arrive d’être passablement distraite. Elle lui arrive donc régulièrement de ne pas faire attention à ce qui l’entoure, ou à ce qu’on lui dit.

Ce qui, ajouté à un autre défaut, lui rend parfois la vie difficile… Car Amelia est aussi maladroite, vous feriez mieux de ne rien lui confier de fragile, au risque de récupérer votre bien en pièces détachées. Les objets lui tombent souvent des mains ou alors elle en renverse d’autre. Mais cela ne se limite pas seulement aux objets… En effet, Amelia trébuche souvent quand l’occasion se présente, et elle n’en serait pas à sa première chute simplement en voulant franchir une porte… Et ce qui n’aide pas, c’est qu’elle a aussi tendance à être malchanceuse. Elle s’est déjà retrouvée dans des situations cocasses à cause de cela, mais heureusement pour elle, jamais rien de bien sérieux. Il n’empêche qu’elle n’en est pas à sa première rencontre avec un poteau en pleine rue…

Cependant, son caractère rêveur et son esprit bohème font d’elle une personne très attachante, dont on apprécie la présence auprès de soi.

Sinon, Amelia est aussi très têtue. Une fois qu’elle est persuadée d’avoir raison, vous aurez bien du mal à lui faire avouer le contraire. Préparez-vous à lui fournir des preuves de ce que vous avancez, car sinon, elle restera convaincue que vous avez tort. Et même ainsi, ne soyez pas assuré de vous en être sortis à bon escient. Car elle pourrait bien revenir à la charge quelques jours plus tard pour tenter de faire valoir sa pensée ! Mieux vaut parfois lui céder si vous voulez préserver votre confort personnel…

Mais rassurez-vous, Amelia n’a pas que des défauts ! Bien qu’à première vue, elle puisse paraître difficile à approcher, il n’en n’est rien. Certes, elle est plutôt du genre introvertie, et fais rarement le premier pas. Mais une fois le premier contact établi, elle se montre toute aussi chaleureuse que n’importe qui. Elle entretient de bonnes relations avec son entourage, et ses amis apprécient sa présence. Elle n’hésite jamais à d’aider ses amis lorsqu’ils en ont besoin, quitte à sacrifier ses précieux moments de détente pour cela.

Enfin, concluons en disant qu’Amelia à deux passions : la littérature et l’art. Elle est une fervente lectrice, et son style est très varié, allant de la simple bande dessinée aux grandes œuvres littéraires. On la voit d’ailleurs rarement sans un livre à porter de main. Elle pratique également la peinture et le dessin aux crayons et au fusain, et montre un certain talent dans ces deux disciplines. Elle prend toujours plaisir à aller observer les œuvres d’art, que ce soit dans un musée ou une exposition. Elle est également une grande amatrice de cafés.




Mon pouvoir ;


♦ Type de clé : Blanche
♦ Description de votre pouvoir : Le pouvoir d’Amelia est la télékinésie. Précisons pour les profanes qu’il s’agit de la capacité à mouvoir des objets par la simple pensée. Ainsi, la jeune fille est capable de déplacer toute masse de taille et de poids différents sans avoir à lever le petit doigt, pour peu que celle-ci ai une forme solide, incluant les êtres vivants, et ce dans n’importe quelle direction. Cependant, il faut pour cela qu’Amelia ait un contact visuel direct avec l’objet, et que celui-ci se trouve dans un rayon de trente mètres pour être en mesure d’exercer son pouvoir dessus.

Amelia peut exercer son pouvoir sur différentes cibles à la fois. Seulement, au plus le nombre d’objet est élevé et que leur poids combiné est grand, au plus il lui faudra se concentrer pour maintenir son influence dessus. La distance n’influe pas sur son pouvoir.

Si la cible est mouvante, il lui sera plus difficile de la déplacer dans la direction opposée, mais plus facile dans la direction déjà induite. Les autres directions n’auront pas de difficultés ou facilités particulières.

En tendant son bras dans une direction, l’effet de son pouvoir dans cette zone se retrouve renforcé. Les déplacements s’en trouveront facilité, et elle pourra considérablement augmenter la vitesse de mouvement des cibles soumises.

Amelia ne peut exercer directement son pouvoir sur elle-même. Si elle veut pouvoir léviter, elle devra appliquer son pouvoir sur des cibles en contact direct avec elle, en général sur ce qu’elle porte.

Et sa particularité ;


Laisse moi te raconter...

C’est dans la belle ville de Florence, en Italie, que la jeune Amelia a vu le jour. Poussant ses premiers cris alors que l’hiver entamait sa première journée, la neige avait exceptionnellement décidée de bénir cette nouvelle naissance. C’est ainsi que la jeune fille commença sa vie sous le ciel italien.

La petite jeunesse d’Amelia se passa de façon relativement normale. Étant une enfant assez calme, ses parents ne rencontrèrent pas de difficultés particulières pour l’élever. Et heureusement pour eux ! Car étant propriétaires d’une petite taverne familiale, le travail ne manquait pas. Mais cela ne les empêchait pas de prendre le temps de s’occuper de leur fille. Elle grandit donc dans une famille où l’amour et la bonne entente étaient au rendez-vous.

Mais les premières inquiétudes des parents n’allaient pas tarder à se manifester. Vers l’âge de six ans, Amelia, qui était une enfant aussi énergique que les autres, commença à passer de longues périodes à ne rien faire. Cela commença doucement, avec des durées de seulement une heure, mais cela se mua rapidement à de plus longues périodes. Dans un premier temps, ses parents ne s’en inquiétèrent pas. Un petit moment de détente de temps à autre, cela ne fait pas de mal ! Mais ils finirent par se demander s’il n’y avait pas un problème plus sérieux là dessous. Ils découvrirent cependant que le problème n’était autre que… une flemmardise aigüe. Amelia était donc tout simplement trop fainéante que pour se motiver à jouer dehors avec ses amis ou pour toutes autres activités demandant de faire un peu d’effort. Rien de bien inquiétant, certes, mais le fait n’en était pas pour autant réjouissant. Heureusement, elle découvrit peu de temps après sa première passion : la lecture. Elle pouvait passer des heures à dévorer des yeux ces ouvrages aux univers tout aussi merveilleux les uns que les autres. Et ses goûts n’étaient pas limités : en grandissant, elle s’essaya à tous les styles, en allant de la simple bande dessinée aux grands ouvrages de la littérature classique. Ses parents en furent ravis : voir leur fille s’investir aussi jeune dans une activité culturelle les réjouissait. Certes, ils auraient préféré qu’elle se montre un peu plus active, mais au moins faisait elle quelque chose de constructif.

Ce n’est que quelques années plus tard, alors que la jeune fille venait à peine de voir éclore sa dixième année, que ses parents eurent une idée : elle n’avait qu’à travailler dans la taverne ! Ils se félicitèrent d’avoir pensé à cela. Non seulement cela lui ferait mériter son argent de poche, mais en plus, cela la forcerait à se bouger et à interagir avec les autres ! La jeune fille, cependant, accueillit la nouvelle avec moins d’enthousiasme que ses parents… Il n’en resta pas moins qu’elle commença à travailler à la taverne familiale. Les débuts furent difficiles, car Amelia faisait preuve d’une grande maladresse. Le montant de la casse que la jeune fille produisait atteignait par moment des niveaux inquiétants. Mais avec le temps, les plateaux se renversèrent moins, et la jeune fille finit même par apprécier sa nouvelle occupation. Elle apprit à effectuer de plus en plus de tâche, si bien qu’une fois adolescente, elle n’avait plus rien à apprendre de ses parents. En effet, la cuisine, les cafés préparés main et le service en salle n’eurent plus aucun secret pour notre jeune amie. Elle devint même la mascotte de la taverne, et certains clients venaient simplement pour avoir le plaisir de se faire apporter leur café par la jeune fille.

C’est durant sa treizième année qu’Amelia découvrit sa seconde passion : l’art. C’est suite à une excursion scolaire dans un musée qu’elle ressentit pour la première fois le désir de créer à son tour une œuvre d’art. Quelques jours après cette petite incursion dans le monde de l’Art, les premières esquisses de la jeune fille voyaient le jour. Le résultat fut plutôt grossier dans un premier temps, mais rapidement, les traits de crayon devinrent plus harmonieux. Il lui fallut quelques mois seulement pour réussir à produire des œuvres très bien réalisées. Quelle ne fut pas la surprise des parents de la jeune fille lorsqu’ils découvrirent le carnet de croquis de leur fille ! Très fiers du talent de leur fille pour cette nouvelle passion, ils lui achetèrent le matériel qu’elle désirait pour réaliser ses œuvres. Bientôt, les nombreux livres qui régnaient en maître dans la chambre de la jeune fille durent cohabiter avec chevalet, peintures, crayons et cahier de croquis. Car Amelia ne se limita pas au dessin, elle s’exerça également à la peinture, et le résultat était plus que satisfaisant. Ses parents accrochèrent même certaines de ses toiles dans la taverne, et tous purent admirer les magnifiques paysages qu’elle reproduisait. Mais la véritable consécration de sa passion fut lorsqu’on lui proposa de participer à un concours régional d’art, dont elle décrocha la deuxième place.

Et la vie de la jeune fille aurait pu continuer de la même façon, si en elle ne sommeillait pas un pouvoir dont elle n’avait pas conscience. En effet, bien qu’elle l’eut ignoré, Amelia était dotée du pouvoir de la télékinésie. D’ailleurs, nombre de maladresses dont on la croyait responsable n’était en fait que la manifestation involontaire de son pouvoir. Parfois, les objets dont elle voulait se saisir glissaient un peu plus loin pour aller se fracasser sur le sol, ou bien encore des objets autour d’elle tombaient d’eux-mêmes sans raison apparente. Mais ces incidents étant mineurs, personne, pas même Amelia ne se formalisa. Cependant, il se passa un jour un évènement dont elle ne put ignorer le caractère inexplicable. Un matin, alors que sa dix-septième année touchait à sa fin, elle se réveilla dans son lit, comme à son habitude. Par contre, le lit lui, contrairement à l’accoutumée, se trouvait en suspension à un mètre de hauteur ! Lorsqu’elle se rendit compte de ce fait, le lit se rappela les lois de la pesanteur et retomba avec grand bruit sur le plancher de la pièce. Le fracas fut largement suffisant pour réveiller les parents de la jeune fille qui découvrir celle-ci médusée, assise sur les décombres de sa couche. Dans un premier temps, ils eurent grand mal à croire à l’histoire abracadabrante de leur progéniture. Les lits, ça ne volent pas tout seul ! Mais ils furent forcés de constater qu’il n’y avait aucune explication logique à ce qui c’était passé. Car le lit de la jeune fille, fabriqué en chêne massif, dépassait largement le poids maximal que celle-ci était capable de soulever. Ne comprenant pas ce qui c’était passé, ils en parlèrent autour d’eux dans l’espoir que parmi leurs proches ou les clients, quelqu’un puisse leur expliquer ce phénomène étrange.

C’est ainsi que quelques jours plus tard, une jeune femme étrangère de passage à Florence eu vent de cette histoire et se rendit dans la taverne de la petite famille. Elle n’eut cependant pas le temps d’investiguer un tant soit peu sur l’identité de la personne de la rumeur, car la réponse lui vint d’elle-même. Littéralement. En effet, à peine fut-elle assise à une table qu’une tasse à café auto-téléguidée poursuivie par notre jeune amie vint se fracasser sur son crâne. Après avoir reçue les excuses de ses parents, l’inconnue leur demande une entrevue en particulier avec leur fille. D’abord réticents, ils acceptèrent étant donné que cette dernière était d’accord. Une fois en tête à tête, elle lui fit part de la raison de sa venue. Ainsi, était-elle une recruteuse d’une école nommée Himitsu no Kii, située sur une île au large du Japon, où d’autre jeunes qui, comme Amelia, possédaient un don unique se réunissaient afin d’apprendre à maîtriser ce don. Elle invita alors Amelia à se joindre à eux. Quelque peu perplexe dans un premier temps, tous ses doutes s’envolèrent une fois qu’elle consulta le programme des cours d’Arts Plastiques. L’affaire était donc close ! Enfin, il restait un tout petit détail… Devant les adultes de la famille, la recruteuse prétendit venir d’une école d’arts située près du Japon. L’arrivée soudaine de cette étrangère et le caractère vague de ses explications, notamment sur la localisation exacte de cette école dont ils n’avaient jamais entendu parler, suscitèrent d’abord lu suspicion du couple. Déjà, comment donc savait-elle donc que leur fille disposait d’un talent pour les Arts ? Elle dit alors en avoir eu connaissance suite au concours auquel Amelia avait participé, information reçue de cette dernière. Malgré tout, la réponse immédiate fut non, car pour les parents de la jeune fille, il était hors de question que leur fille s’éloigne autant d’eux, d’autant plus pour se rendre dans un endroit aussi louche. Mais, après mure réflexion, et avoir été éblouit par les étincelles d’excitation qui brillaient dans les yeux de leur fille, ils finirent par s’avouer vaincu. C’est ainsi qu’Amelia quitta sa terre natale, pour s’envoler vers une île pleine de mystères et d’aventures.



Je te vois ! °w°


    ♦ Surnom : Jaalan♦ Âge : Bande de curieux !♦ Pays : Belgique♦ Comment avez-vous découvert le forum ? : C'est Anya qui m'a réveillé de ma torpeur rp♦ Avez-vous lu le règlement ? : ♦ Un commentaire ? : Non



Dernière édition par Amelia Benaglio le Dim 22 Déc 2013 - 13:41, édité 1 fois






Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ Amelia Benaglio ▬   Dim 22 Déc 2013 - 10:30


    Bonjour et bienvenue !A

    Aors, je vais valider ton code, mais avant de te valider il faudrait que tu modifies quelques petites choses. Premièrement, la couleur de ses yeux et de ses cheveux ne peut pas être naturelle ! Il faut que tu expliques, à un moment où à un autre qu'elle s'est fait une teinture et qu'elle met des lentilles. Ensuite, la recruteuse ne doit pas parler de l'île aux parents d'Amelia, car celle ci est supposée être secrète. À la limite, elle peut leur parler à eux d'une école d'arts, mais pas de l'école de magie, malheureusement. :3

    Ah, et il faudrait aussi que tu remplisses ta carte d'étudiant (au fin fond de ton profil), et les champs les plus importants de la partie "informations" ;) Pense également à mettre ton titre aux normes ~

    Si tu as la moindre question, n'hésite pas !

    Koko ★

    PS: Pense aux top-sites si tu en as l'occasion !






Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ Amelia Benaglio ▬   Dim 22 Déc 2013 - 13:45

Voilà, j'ai édité ma présentation, et remplis les informations manquantes du profil. Désolé pour ces oublis^^"

Sinon merci pour l'idée de l'école d'Arts, je l'ai adoptée :)

Si jamais j'ai encore fait des bêtises, je les rectifierais de suite^^






Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ Amelia Benaglio ▬   Dim 22 Déc 2013 - 13:52

*Se pointe*
Bonjour, bienvenue.
Je laisse plutôt Kohana s'occuper de toi mais je me faisais juste une réflexion, la télékinésie serait pas quand même plutôt un pouvoir de classe B ? ... A mon gout en tout cas, mais je comprend aussi pourquoi on voudrait le placer en A.
Voilà je voulais juste soulever cette question. A plus
*repart*






Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ Amelia Benaglio ▬   Dim 22 Déc 2013 - 17:44

    Effectivement, Kazeru a soulevé un point intéressant. :3
    Je te met en classe B; car il n'a pas tort. Sur ce, pense à aller poster dans les différents listings et à demander un logement ♥

    #K ♫






Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ Amelia Benaglio ▬   







Contenu sponsorisé


 

♦ Amelia Benaglio ▬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (D5) here's some advice. (CASTIEL & AMELIA)
» Amelia Pevensie
» Un DC ou pas??
» Amelia
» Pris sur le fait [Adonis, Amelia & Lilly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Hors-RPG :: Archives :: Dossiers Archivés-
TOP