Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Raven Underwood - De l'art de rêver ~ [Terminé]Auteur
MessageSujet: Raven Underwood - De l'art de rêver ~ [Terminé]   Dim 31 Juil 2016 - 18:14

Raven Underwood (♂)


Né le 18 juillet 1996 à Norwich • Anglais • Indéterminée • Étudiant en art • Susanoo • Satoru Furuya - Diamond no Ace


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
Le cas Underwood, c'est pas très compliqué. Si vous l'avez connu plus de dix secondes, vous saurez que c'est juste un rêveur de l'extrême. Il aura toujours mieux à penser que ce qui se passe sous ses yeux, ce qui explique pourquoi il est constamment à côté de la plaque. Mieux encore, ne vous attendez pas à avoir une conversation construite avec lui, sa capacité à passer d’un sujet à son opposé est légendaire. Incapable de se concentrer plus de trois minutes sur le même sujet, ça devient vite la galère pour les cours; monsieur est du genre à rendre copie blanche tant il est ailleurs.

Raven a une imagination débordante, ajoutez à cela qu'il est un peu extravagant sur les bords, et vous obtenez le combo parfait. Il aura toujours milles idées étranges dans la tête, idées qu'il ne se gênera pas pour réaliser. Resté planté trois heures sur le bord d'un toit pour savoir ce que ressent un suicidaire avant le grand saut ? Déjà fait. Engager la conversation avec un mur parce que lui au moins, il ne vous coupe pas la parole ? C'est fait aussi. Certains le trouvent amusant, d'autres carrément flippant tandis que lui s'en fiche totalement. Habitué à être ignoré, il ne prête pas attention à ce que les autres pensent de ses drôles de lubies.
Pour parfaire le tout, monsieur est timide. Parler devant plus d'une personne sans s'emmêler les pinceaux relève de l'exploit pour lui. Vous voulez lui faire perdre tous ses moyens ? Regardez-le dans les yeux plus de cinq secondes, ça devrait marcher.

Naïf comme un gosse, ou un peu concon c'est selon, il croit à peu près n'importe qui, n'importe où et n'importe quand, ce qui est toujours très utile pour s'attirer des ennuis. En plus d'avoir autant de jugeote qu’une huître, Raven est tête en l'air. Vous voyez ce gars qui rend les devoirs avec trois mois de retard et qui se pointe en cours le dimanche ? Hé bien c'est lui. J'vous jure, le voir dans la bonne salle de cours avec toutes ses affaires tient du miracle. Dur de croire qu'un idiot comme lui soit en études supérieures pas vrai ? Son parcours scolaire n'a pas été des plus brillants, mais depuis qu'il étudie ce qui lui plait, ça passe à peu près. Son domaine d'excellence, c'est le dessin. Griffonner tout ce qui lui passe par la tête est devenu une drogue, car la feuille blanche est le seul endroit où il peut donner libre cours à son imagination. Aussi, sa plus grande occupation consiste à laisser divaguer son esprit en gribouillant le plus possible, ou alors à chercher les feuilles qu'il aura paumées aux quatre coins de l'île.

Ah, et pour finir, monsieur a peur des orages. Une peur qui tient davantage de la phobie, vu à quel point c’est la panique au moindre coup de tonnerre. Du coup, vous vous doutez bien que niveau affinité avec le pouvoir, c’est pas encore ça.


INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Pas besoin de grand chose, s'il le veut vraiment, il y parviendra en un claquement de doigt. Le problème, c'est que cette magie a aussi tendance à s'inviter toute seule sous les coups de l'émotion. Un fou rire, une crise de larme, une vive colère ou n'importe quoi d'autre, et vous pouvez sortir les parapluies.
• Affinité : Sur une échelle de 10, il serait à -54. Manipuler sa plus grande peur, ça l'amuse pas trop. Après, vous pouvez toujours rêver pour qu'il vous montre ce dont il est capable, mais il préfère encore passer pour le sans pouvoir de l'île.


DESCRIPTION PHYSIQUE
Le mot qui le décrit à la perfection, c'est commun. En effet, Raven est tout ce qu'il y a de plus banal. Avec son 1M75, ses cheveux noirs et son regard perdu dans le vide, on peut pas dire qu'il attire beaucoup l'attention sur lui.
Âgé de 20 ans à peine, il possède encore des traits juvéniles.
Monsieur a des cheveux noirs ainsi qu'un teint pâle et des yeux en amande qu'il a hérité de sa mère asiatique. Vous remarquerez qu'il serait grand temps qu'il aille chez le coiffeur, pour virer au moins cette mèche qui lui tombe entre les deux yeux. Mais comme ça ne semble pas être dans ses priorités, il s'arrange les cheveux lui-même à coup de ciseaux quand c'est nécessaire.
Son air candide et ses yeux bleus à rendre jaloux le ciel font son charme, dit-on. Malheureusement, son joli regard azur, vous n'aurez pas le temps de le voir tant il déteste regarder les autres dans les yeux. Sans arrêt hagard, complètement éthéré, il donne l'impression de ne jamais trop savoir ce qu'il fout sur l'île.
Du haut de ses 1M75, il possède une taille dans les normes. Avec une musculature pas très imposante mais bien dessinée, des doigts fins et des jambes élancées, monsieur n'aurait pas de mal à en faire tomber plus d'une (voire plus d'un soyons fou) dans ses filets. Mais il s'intéresse autant à l'amour qu'à la couleur de vos chaussettes alors c'est pas gagné.
Niveau vestimentaire, Raven ne fait toujours pas dans l'originalité. Un sweat de n'importe quelle couleur, ou une chemise pour les cas extrêmes, un pantalon noir et le tour est joué! A la différence que la plupart de ses vêtements sont tâchés, doué comme il est. Encre, peinture, ils y sont tous passés.


RACONTE NOUS SON HISTOIRE
Pour faire vite, un jour maman Underwood, Hae Lee de son vrai nom, tomba enceinte. Elle accoucha le 18 juillet 1996 d’un garçon qu’on appela Raven.
Le temps passa, et le gamin grandit aux côtés de sa mère. Hm ? Son père vous dites ? La seule chose que Raven savait de lui, c’était qu’il existait. Mr Underwood était un homme d’affaire qui passait plus de temps aux quatre coins du monde qu’avec sa famille.

Installée à Norwich, une ville à l’est de l’Angleterre, la jeune mère s’occupa seule du petit. Sa famille vivait à plusieurs milliers de kilomètres de là, en Chine, alors impossible de compter sur eux, d'autant plus que leurs relations étaient plutôt houleuses. Donc le gamin ne connut que sa mère, ce qui ne l’empêcha pas de couler des jours relativement heureux à Norwich.
Très vite, le petit se révéla être aussi timide que sa mère, ce qui ne facilita pas son intégration à l’école. Il était de ses enfants rêveurs, capables de passer des heures à regarder une fourmi. Il était trop différent de ses camarades qui ne pensaient qu’à crier fort et à gesticuler dans tous les sens. Alors bien sûr, il fut très vite exclu des jeux des autres, sous prétexte qu’il était bizarre et qu’il s’appelait Raven. Raven, c’était aussi le nom de ces oiseaux noirs qui portent la poisse, autant ne pas prendre le risque d’être maudits. Mais si vous croyez que l’intéressé en a souffert, vous vous trompez. Trop dans la lune pour en être atteint, il s’en fichait totalement. Et même si les autre gamins se moquaient, il y avait toujours maman qui était là, alors tout allait pour le mieux. Le seul problème venait peut-être de la constitution fragile de Hae, qui tombait malade au moindre coup de vent, mais il était encore trop jeune pour s’en inquiéter.

Les années passèrent sans que Raven ne trouve à se plaindre de quelque chose. Il vivait dans son monde. Niais comme pas possible, il comprenait à peine le sens du mot malheur. Les autres qui se foutaient de sa gueule à longueur de journée ? Tant que ça les rendait heureux où était le problème ? Maman qui tombait très souvent malade ? Pas grave, ça arrivait à tout le monde, et puis elle gardait le sourire alors pourquoi s’en faire ? Bref, vous l’aurez compris, il était sacrément stupide, ce qui ne changea pas avec l’âge.

Artiste dans l’âme, il s’était mis dès ses sept ans au dessin. A l’origine, c’était pour passer les longues après-midi de vacances. Puis avec le temps, ça devint une véritable drogue; il ne se passait pas un jour sans qu’il n’inonde ses carnets de croquis en tout genre. Bien sûr, à force d’entraînement, il s’améliora, ce qui lui valu un niveau plus que correct dès ses douze ans. Pour les cours par contre, ce n’était pas encore ça. Tout le monde avait compris qu’il passait plus de temps dans la lune que sur terre, mais il souffrait d’un déficit d’attention si important qu’on ne savait plus quoi faire de lui. C’était loin d’être un imbécile, mais avoir l’esprit toujours ailleurs n’aidait pas. On comprit très vite que le seul moyen d’en faire quelque chose serait dans le mettre dans une école d’art le plus tôt possible.

Ah, et un jour, Hae tomba malade. C’était pas une nouveauté, mais cette fois, ça empira rapidement ce qui inquiéta tout le monde, sauf Raven. Âgé de treize ans, il était toujours aussi niais; pour lui, maman guérirait toujours. Même lorsqu’elle fut transportée un soir en urgence à l’hôpital, il garda le sourire. Le lendemain, elle ne revint pas à la maison. Le jour d’après non plus, alors le gamin lui rendit visite à l’hôpital, au point d’y passer ses journées.  A partir de ce moment, Hae commença à dire des trucs bizarres. Comme quoi elle l’aimait, mais il le savait déjà, pas besoin de le répéter. Les jours passèrent et ça continua. Elle lui dit qu’il allait devoir être courageux sans ajouter pourquoi, et Raven ne capta toujours pas. Plus tard, dans un élan de courage, elle lui parla de sa maladie qui empirait et des médecins qui n’étaient pas très optimistes, mais il était déjà occupé à rêver à la fenêtre et elle n’eut pas le courage de lui répéter une seconde fois. Il ne remarqua jamais rien et continua sa petite vie. Deux jours passèrent encore, puis trois et quatre. A l’aube du cinquième, on lui apprit que maman ne pourrait plus lui parler pour quelques temps, manière gentille  de dire qu’elle était tombée dans le coma. Et malgré les mots rassurants des infirmières, elle ne revint pas. Pourtant, ça n’affecta toujours pas Raven, persuadé que ça finirait bientôt.
Mais plus on se perd dans les rêveries, plus le retour à la réalité est brutal. Aussi, quand on lui annonça que Hae était décédée dans la nuit, il fut démuni. Passé le déni, il se retrouva face à l’horreur de la situation complètement désarmé. Se plonger dans les rêveries et dans les histoires ne changerait pas la donne; l’imagination ne lui ramènerait pas sa mère. Le problème, c’était qu’il avait toujours vécu ainsi, et c’était pas facile autrement.
Alors il ne fit que broyer du noir, pendant des jours et des jours. Étonnement, plus d’une fois, de gros nuages noirs s’amoncelèrent dans le ciel. C’était étrange comment ces nuages-là semblaient le suivre alors qu’il errait dans les rues de Norwich. Parfois, il y avait même la pluie et le tonnerre qui s’incrustaient, ce qui n’était pas pour lui plaire. Monsieur n’avait jamais été trop à l’aise avec le ciel qui grondait. Ça faisait du bruit, ça ressemblait à la fin du monde; il n’aimait pas l’orage. Dommage pour lui, l’orage l’aimait bien et continua à le suivre longtemps.

Malgré tout, le temps passa et Raven fut bien obligé de faire son deuil. Il quitta Norwich pour Londres où son père le pris en charge. Là-bas, l’ambiance ne fut pas au beau-fixe. Le père et le fils différaient trop pour s’entendre. Papa Underwood était un bosseur de l’extrême, qui mettait un point d’honneur sur les études. Avec le fiston complètement à l’ouest, ce n’était pas facile tous les jours. Celui-ci avait beau vivre au pays de la niaiserie, se faire engueuler à longueur de journée ne lui plu pas énormément. Un beau jour, il s’énerva à son tour, et le tonnerre éclata au-dessus de la maison. Il y avait un grand ciel bleu l’instant d’avant, et personne ne comprit pourquoi l’orage s’était pointé. Sauf Raven, qui commençait à se méfier de ces orages qui s’incrustaient un peu trop souvent en sa présence. Parfois même au point de frapper des arbres, et j’vous raconte pas le traumatisme quand l’un de ces arbres s’écroula sur la face de gamins qui passaient par là. Déjà qu’il n’aimait pas le tonnerre, si ce dernier le suivait pour dézinguer les gens au passage ce n’était plus possible. Il n’avait jamais été trop à l’aise avec les orages, mais peu à peu, il en développa une véritable peur. Ce genre de peur qui vous fait complètement paniquer pour un rien, ce qui ne l’aida pas à accepter l’idée qu’il pouvait influer sur la météo.

Après avoir galéré pendant des années au lycée, il fut mis dans une école d’art. Même son père avait compris que le dessin était à peu près la seule chose qu’il savait faire de ses dix doigts.
Malheureusement, sa nouvelle école, il n’y resta pas bien longtemps.
Un jour, sans trop savoir comment, il atterrit sur une île bizarre ou des gars façon men in black lui filèrent une lettre avant de partir. Déjà complètement à la ramasse en temps normal, il ne pigea absolument rien à la situation, ce qui promettait pour la suite.


DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Miss cacahuète !
• J'ai : 20 ans la vieillesse me guette ~
• J'ai connu le forum grâce à : moi-même, je suis Madison ;)
• Je pense que le forum est : un pokémon
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : il est à trouver dans le règlement du forum et prouve votre lecture de celui-ci
• J'aimerai ajouter que : ce smiley est juste génial  bigEyesO



(c) Himitsu no Kii - Awashima


Dernière édition par Raven Underwood le Ven 5 Aoû 2016 - 15:08, édité 2 fois
avatar


Masculin Date d'inscription : 26/07/2016
Occupation : Étudiant en art
Sexualité : Indéterminée
Messages : 24


Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Raven Underwood - De l'art de rêver ~ [Terminé]   Dim 31 Juil 2016 - 21:08

COUCOU et bienvenue ♥
coeur d'amour pur, je t'aime déjà !
Bon courage pour la suite de ta fiche, et au plaisir de te croiser sur la cb =)
blblblblbl

[edit] je viens de griller que tu étais Madison, mais ça ne change rien, je ne t'ai jamais vu sur la cb èOé




#009900 #cc9933 #660000

Merci de contacter Ingrid Coves pour les questions ♥️





avatar


Féminin Date d'inscription : 20/12/2015
Sexualité : Legophile
Messages : 275

Carte de Jeu
Familiers: Grondecho
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

8 ★ - Magie Voleuse


MessageSujet: Re: Raven Underwood - De l'art de rêver ~ [Terminé]   Lun 1 Aoû 2016 - 17:46

Coucou ♥
Tu connais un peu les règles j'imagine ;) Deux semaines pour finir la fiche, si t'as des questions, on est là \o/

bon courage :D
#Jess


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2074

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Raven Underwood - De l'art de rêver ~ [Terminé]   Lun 1 Aoû 2016 - 21:48

Merchi à vous deux \o/
T'as raison Osnate j'passe pas beaucoup sur la cb ces derniers temps, j'essaierai de taper l'incruste à l'occasion ♥
avatar


Masculin Date d'inscription : 26/07/2016
Occupation : Étudiant en art
Sexualité : Indéterminée
Messages : 24


Voir le profil de l'utilisateur

1 ★ - Magie de Base


MessageSujet: Re: Raven Underwood - De l'art de rêver ~ [Terminé]   Lun 8 Aoû 2016 - 23:11

Je te valide ! :D
N'oublie pas, dès à présent, de demander un logement et de recenser ton personnage ! :)
Si tu as des questions, n'hésites pas !
#J.


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2074

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Raven Underwood - De l'art de rêver ~ [Terminé]   







Contenu sponsorisé


 

Raven Underwood - De l'art de rêver ~ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» Raven : Nevermore
» Raven Sloth
» Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]
» Un RP avec Raven ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
TOP