Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]Auteur
MessageSujet: Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]   Dim 3 Juil 2016 - 20:52

Lilith Rose Engel (♀)

11 novembre 1990 à Berlin • Allemande • Hétérosexuelle • Tatoueuse et chanteuse amatrice • Kagutsuchi • Lily (Vocaloid)


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
Malgré un passé relativement sombre et perturbant, Lilith a appris à profiter de la vie, prendre goût à ce que celle-ci lui réserve dorénavant. En tant qu’adulte, la jeune allemande a bien l’intention de prendre son destin en main et se donner toutes les armes pour réussir dans la vie, car jamais plus, elle ne se laisserait abattre. Elle a bien trop souffert durant son enfance, ses démons l’ayant poursuivie jusqu’au bout de son adolescence. Dorénavant, la belle se veut ambitieuse, parfois même un peu trop si vous voulez mon avis, mais entre nous, elle dispose simplement des clés de la réussite. Talentueuse autant qu’en chant et en dessin, elle voue une réelle passion pour ces deux loisirs, un qu’elle aime pratiquer en amatrice, montant sur scène lorsqu’elle en a l’occasion, l’autre dont elle en a fait son métier par l’intermédiaire de son dermographe. Reproduire son art et l’éterniser dans la peau d’autrui, connaissances ou inconnus, est un réel privilège pour la tatoueuse. Si patiente, si appliquée dans son travail, si maniaque, veillant à ce que chaque trait tracé à l’encre soit parfait, reflétant sa minutie. Comme toute artiste, fière de ses œuvres.

Bien que son look et sa peau imbibée d’encre à certains endroits de son corps amènent à deviner une jeune femme à force de caractère – ce qui est relativement le cas – elle a tout de même un côté doux qu’elle ne montre qu’aux personnes proches d’elle. Oh, elle est franche, peut-être même devrait-elle parfois mettre un peu d’eau dans son vin et éviter de clamer tout ce qu’elle a en tête, le tact n’est pas son point fort, même si elle peut faire des efforts selon son interlocuteur et sa situation. Son côté têtue peut être agaçant parfois, lorsqu’elle a une idée en tête, elle restera sur son point de vue, à moins de ne lui prouver par A+B car elle a tort, et encore, elle serait bien capable de mauvaise foi.

La berlinoise est une amie fidèle et dévouée, toujours à l’écoute de ceux qui ont besoin de se confier, toujours prête à donner des conseils ou à chercher des solutions. Au vu de ce qu’elle a vécu par le passé, elle a un seuil de tolérance relativement élevé niveau compréhension et jamais elle ne juge un livre à sa couverture. C’est aussi une femme généreuse comme on peut rapidement le deviner. Lilith a développé un optimiste de fer, ne voulant se laisser rattraper par les démons du passé et une gentillesse à toute épreuve. On ne s’ennuie pas avec la blondinette, toujours partante pour faire la fête et sortir. Si par hasard, elle a tendance à vous taquiner, cela veut tout simplement dire qu’elle vous apprécie beaucoup, elle aime s’amuser de vos réactions diverses et variées. Son côté extravertie fait d’elle un véritable rayon de soleil au quotidien.

D’ailleurs, en parlant du quotidien, la belle blonde est facile à vivre et surtout très agréable à regarder, coquette, elle cherchera toujours à être au top peu importe la situation et elle sera tout aussi maniaque dans le rangement de ses quartiers d’ailleurs.  Quand bien même, elle est peut être débrouillarde, mais si elle décide de cuisine, tous aux abris, elle n’est pas très douée, pouvant réduire un simple plat de pâtes en véritable catastrophe, mais un joli sourire suffit souvent à dissuader les critiques, même si elle est parfaitement consciente qu’elle est bien loin d’être un cordon bleu. Assurez-vous qu’elle passe une commande chez un traiteur avant d’accepter une invitation à diner de sa part. Par contre, pour ce qui est de manger, elle sera toujours sur le qui-vive, atteinte du péché de gourmandise, elle n’est pas difficile et mange de tout.

C’est à peu près tout et je pense que c’est déjà pas mal, vous connaissez maintenant les qualités et les petits défauts de la belle européenne.



INFORMATIONS MAGIQUES
• Manière d'utiliser la magie : Par la volonté de l'esprit, elle n'a besoin d'aucun catalyseur, mais tentait de la cacher un maximum lorsqu'elle vivait encore en Allemagne.
• Affinité : Elle en avait tout d'abord peur lors de l'incident dans la demeure de sa famille adoptive, mais a pu se rassurer lorsqu'elle a pu parvenir à la contrôler. Elle lui accorde un côté pratique.


DESCRIPTION PHYSIQUE
Jeune et jolie, deux adjectifs parfaits pour qualifier cette chère Lilith. Mais pourtant, il existe tant de mots pour la décrire ! Durant ses vingt-cinq années de vie, la belle avait reçu nombreux compliments sur son physique, du plus soutenu au plus familier : du mot « sublime » au mot « canon ». Oui, elle en a l’habitude et peut parfois se sentir flattée selon l’interlocuteur. Physique typique des femmes des pays du Nord, du haut de son mètre soixante-dix, elle arbore de jolies courbes harmonieuses dont un bonnet C attirant souvent les regards indiscrets pour une silhouette plutôt fine. La jeune allemande est de celles qui peuvent manger tout ce qu’elle veulent sans prendre un gramme, énervant n’est-ce pas ?

Dire qu’elle a tout pour elle n’est pas vraiment une exagération bien au contraire, surtout lorsque l’on regarde ce visage, ces traits divinement fins, son vaste regard azuré et son joli sourire. Malgré sa longue chevelure des blés, descendant en une cascade lisse jusqu’en bas du dos, Lilith n’aime guère être comparée à une poupée barbie, aussi on remarquera qu’elle se maquille très peu, restant très naturelle, mettant bien en valeur ses pupilles d’océan. Elle n’a pas réellement besoin d’artifice, sa beauté naturelle faisant bien l’affaire.

Son look est assez particulier et même parfois provocateur, la belle ne se formalisant pas du regard des autres. Elle assume son statut de rockeuse et porte les vêtements en conséquence. La plupart du temps, elle arbore une jupe courte blanche et jaune, des bottes noires remontant au-dessus de ses genoux et un haut noir et doré très peu couvrant, laissant entrevoir la peau parfaite de son ventre et légèrement sa lingerie. Elle agrémente souvent sa tenue d’un collier de cuir, de bracelets lacés autour de ses bras et d’un CD accroché à sa ceinture.

En bonne tatoueuse, de nombreux dessins d’encre noire parcourent sa peau à divers endroits, souvent de sa propre invention, certains bien cachés, ainsi on peut entrevoir un cœur sur son avant-bras gauche, les autres n’étant réservé qu’aux chanceux ayant pu parcourir son corps de leurs yeux : un phœnix sur sa cuisse droite, un tribal en bas de son dos, une fine plume au niveau des côtes, soulignant la base de sa poitrine ainsi qu’une clé de sol dans la nuque visible lorsqu’elle relève ses cheveux en chignon.



RACONTE NOUS SON HISTOIRE
Tant de personnes avaient tendance à considérer la magie comme un phénomène de fantaisie, s'émerveillant de ces histoires pour enfants, mettant en scène sorcières et magiciens dotés de pouvoirs aussi farfelus les uns que les autres. Lilith était pourtant classée dans cette catégorie dès son plus jeune âge, rêvant comme certainement une grande majorité des petites filles de pouvoir brandir une baguette magique pour faire apparaître toutes sortes d'objets, façonner le monde comme le voudrait une enfant innocente. Non la petite berlinoise ne faisait pas exception à la règle, elle était bien une petite fille comme les autres, enfin jusqu'à preuve du contraire. Ce mythe, cette légende qu'étaient la magie aux yeux de tous devint une réalité pour la jeune blonde, pas un don, mais plutôt une malédiction.

Aussi loin qu'elle ne se souvienne, Lilith avait toujours vécu en orphelinat, tout simplement car elle était bien trop jeune pour se souvenir de ses géniteurs. Elle ne sut jamais la raison pour laquelle elle se trouvait là, au milieu de ces "enfants perdus", parfois plus jeunes, parfois plus âgés, attendant que l'on veuille bien poser les yeux sur eux, dans l'espoir de leur offrir une nouvelle vie, le bonheur d'un foyer aimant. Ce fut donc dans ce contexte que la jeune allemande grandissait, s'épanouissait, autant que pouvait le permettre cette situation précaire. Au fil du temps, la blondinette se faisait des amis et plus le temps passait, plus elle en perdait au profit d'une nouvelle famille. Ce bonheur pour eux n'était autre qu'un malheur pour elle.

Jamais personne ne posait les yeux sur elle. Mais pourquoi ? Elle était pourtant jolie, l'innocence se reflétant dans son regard d'océan, mais peut-être était-ce dû à ce regard de tristesse ? Ce manque de malice, de joie de vivre ... Car Lilith, avait beaucoup trop perdu, beaucoup trop pour une petite fille de son âge, car elle n'avait aucune connaissance du bonheur, de l'amour d'une mère ou d'un père et personne ne semblait vouloir lui offrir. Un sourire naitrait-il un jour sur cette petite bouille d'ange ?

Le temps passaient et la petite fille qu'était Lilith devint une jeune fille particulièrement adorable, mais plutôt renfermée sur elle-même, car elle n'osait se lier de nouveau, elle ne souhaitait plus perdre qui que ce soit. Le bonheur était éphémère tandis que la douleur perdurait. C'était ce qu'elle avait appris de la vie. Elle se réfugia donc dans l'art, le dessin, affublée d'un casque sur les oreilles, écoutant en boucle l'air "Send me an angel" des Scorpions. Clairement, son calepin et son crayon à papier devinrent ses meilleurs amis, la mine de graphite, guidée avec précision par ses petits doigts, parcourant le grain du papier alors qu'elle fredonnait les paroles de cette même chanson. Plutôt triste pour une enfant autrefois pleine de vie et de joie à revendre ... Son art était exceptionnel, sortant de l'ordinaire pour une petite fille de son âge, dessinant créatures mystiques, fleurs diverses ou parfois des scènes bien plus tristes.

La jeune allemande, plongée dans ses passions, en oubliait presque cette vie d'orphelinat qu'on lui imposait. Ce fut lors de son treizième printemps qu'enfin, un couple d'une cinquantaine d'années, ayant toujours rêvé d'avoir une fille, posa son dévolu sur elle, apparemment impressionné par le talent artistique de la petite berlinoise. Si elle en était heureuse ? Honnêtement ... Non ... Elle était plutôt angoissée, à l'idée de ne pas être à la hauteur, à l'idée d'être abandonnée une seconde fois. Lilith n'avait réellement rien à redire de cette nouvelle famille qui l'accueillit en son sein, riche famille d'après ce qu'elle voyait. Les deux inconnus qu'elle était censée appeler "Vater" et "Mutter" l'encourageait à prendre cette voie de l'art, lui promettant même des études dans une brillante école, très réputée d'après ce qu'elle comprenait.

Tout semblait s'arrangeait pour la petite blonde, mais c'était sans compter sur le fils biologique du couple, que l'on pouvait clairement qualifier de "gosse de riche pourri gâté". Celui-ci vit en Lilith une intruse à éliminer de toute urgence, rongé par la jalousie envers elle. Malgré la sagesse et la gentillesse de l'adolescente, il semblait déterminé à la faire retourner d'où elle venait, lui faisant comprendre par des menaces qu'elle masquait par son éternel casque dans les oreilles, préférant la douce mélodie que les paroles agressives de son "frère". La jolie blonde ne se détachait aucunement de ses dessins, suivant en parallèle des cours dans une école privée imposant le chemisier et la jupette pour petite fille sage, et elle obéissait, restant irréprochable pour garder ce confort que ces "gens" lui offraient.

En quelques mois, leur fille adoptive devinrent leur fierté, n'hésitant pas à exposer ses œuvres dans leur propre salon, clamant haut et fort son talent auprès de leurs amis de la haute société, délaissant nettement leur fils "sans talent". Lilith n'était aucunement responsable de tout ça, souriant poliment lorsqu'on la félicitait, n'attendant que d'être dans sa chambre pour continuer à griffonner. Alors qu'elle potassait sa dernière œuvre, représentant un phœnix, cet oiseau fantastique qu'elle admirait bien qu'elle était parfaitement consciente qu'il ne provenait que de l'imagination d'auteur, le "gosse de riche" vint de nouveau la provoquer. Une nouvelle fois, elle l'ignora, se cachant derrière ses mèches des blés, son regard azuré scrutant sa feuille de papier. Fou de rage, son "frère' s'empara de son cher calepin, Lilith tentant de le retenir, mais ne faisant que détacher sa feuille actuelle de la reliure, son beau phœnix. Devant l'air moqueur et triomphant du garçon, pour la première fois depuis son adoption et même de sa vie, la colère s'empara d'elle.

Lui ordonnant presque de lui rendre son précieux carnet, elle serra les poings tout en le regardant déchirer une à une ses esquisses, ces tracés de son imagination qu'elle aimait tant, qu'elle chérissait presque. Ainsi, tremblante de rage, elle vit cette rose noire partir en confettis, suivie ce paysage représentant un parc un jour d'automne. C'était trop, beaucoup trop, elle ne pouvait le laisser détruire son travail, sa passion, et sans réellement se rendre compte de l'incident, une flamme jaillit de nul part, enflammant le sol devant le jeune homme qui poussa un cri d'horreur lorsque celle-ci se jeta littéralement sur lui, enflammant le tissu de son pantalon. Au plus grand damn de la berlinoise, celui-ci eut pour réflexe de se servir de son calepin pour étouffer les flammes, faisant partir en fumée ses précieuses pages maculées de graphite. Tenant encore son phœnix d'une main, elle voulut faire un simple mouvement de main pour lui demander de se stopper, mais une autre flamme jaillit, brûlant gravement le bras du garçon.

Elle en fut tétanisée, choquée ... Ce feu ardent provenait ... d'elle ? De ses propres mains ? Mais que se passait-il donc ? Son regard d'océan s'embuant, s'emplissant de larmes alors qu'elle se rendait compte qu'elle avait blessé un être humain. Elle ne voulait pas ... Loin de là ... Elle voulait simplement récupérer ses croquis ... Les hurlements de douleur ameutèrent ses parents adoptifs, eux-mêmes pris de panique, ne comprenait pas d'où pouvait venir ce feu meurtrier. Haletante, laissant couler ses larmes, la jeune blonde parvint à les anéantir par sa propre volonté. Montrée du doigts, il l'accusa de l'accident entre deux sanglots de souffrance. Malgré sa culpabilité, elle tenta de se défendre, elle ne comprenait pas ... Elle ne comprenait plus ... Les yeux et le nez rougis par les sanglots, elle put voir dans le regard de ces deux personnes habituellement aimant, de la peur, du dégoût, de la colère ...

Ainsi, l'adolescente fut renvoyée à l'orphelinat, une déposition encrée dans son casier judiciaire pour "agression involontaire". Encore mineure, elle fut envoyée dans une maison de correction, douce et frêle jeune fille victime d'un pouvoir dont elle n'avait jusque là pas connaissance. Elle trouvait cela injuste ... Elle ne l'avait pas fait exprès ... Et puis si cet espère d'imbécile arrogant de l'avait pas provoquée, elle serait encore dans cette chambre à imaginer de nouveaux dessins, dans l'espoir qu'elle pourrait un jour les exposer dans une galerie. Quelle folie avait pu s'emparer d'elle lorsqu'elle avait commencé à faire des projets d'une telle ampleur ? Elle n'était qu'une orpheline après tout, rejetée par sa famille de sang et sa famille adoptive. Elle n'était ... rien ... Rien pour personne ...

Il ne fallut rien de plus que la haine et la colère s'emparent de son coeur, de son esprit auparavant serein. Ses dessins devinrent plus sombres, plus durs, parfois morbides, teintés de mort et de flammes. La pureté même entachée de violence, elle n'était plus cet "ange" d'antant. Si elle était considérée comme instable et dangereuse, pourquoi ne pas leur donner raison en se comportant comme tel ? Mais non, ce n'était pas dans sa nature, tout ceci sonnait faux lorsqu'elle s'en prenait à quiconque s'approchait d'elle. Elle en avait elle-même la preuve à travers ces larmes quotidiennes qui s'échappaient de ses pupilles le soir venu, lors de l'extinction des feux, lorsqu'elle entendant la respiration lente et régulière des délinquantes partageant son dortoir. Non elle était ... différente. Différente de par son innocence, de par sa nature, de par son ... pouvoir, un simple claquement de doigts suffisant à faire naitre une flamme de sa peau pâle.

Jouant les dures la journée, se laissant aller à son marasme la nuit, Lilith était bien loin d'être appréciée par ses "petits camarades" et lorsque l'un d'eux eut le malheur de lui mettre la main aux fesses, la considérant comme un simple objet de désir, la demoiselle s'empara de son bras, concentrant son pouvoir qu'elle commençait à contrôler de par sa volonté, lui infligeant une brûlure indélébile, une sorte de prévention au cas où l'envie lui prenait de recommencer. La scène ayant fait l'objet de plusieurs témoignages, Lilith fut "consignée" dans une sorte de cellule.

Qu'était-elle donc devenue ? Où était donc la petite fille qu'elle était ? Généreuse, passionnée ... Innocente ... Elle n'avait plus de papier, plus de crayon, plus de musique ... Simplement cette feuille pliée en quatre dans sa poche représentant son oiseau de feu, dessin dont elle ne se séparait jamais. Elle avait touché le fond, certainement. Pourrait-elle renaitre de ses cendres elle aussi ? Tout ce temps passé enfermée donnait à réfléchir et régulièrement, Lilith se prenait à claironner de sa douce et jolie voix les paroles de sa chanson préférée, bien qu'elle savait parfaitement que les anges n'existaient pas et n'existeraient jamais. La voix d'un ange, c'était certain, son nom de famille lui allait plutôt bien finalement.

Une fois sortie de cet enfer de solitude, elle reprit son "train-train" quotidien pour finalement être de nouveau transférée à l'orphelinat pour bonne conduite à l'âge de 16 ans. Autant dire que l'expérience avait forgé son caractère, même si elle avait décidé de se tenir à carreaux pour gagner son indépendance à sa majorité. Reprenant ses petites habitudes, dessins et musiques, ses fredonnements se faisaient maintenant plus forts, attirant la curiosité des autres orphelins. Si bien qu'un jour, un jeune homme de son âge se permit de l'accoster, garçon de son âge d'une extrême gentillesse comparé aux profiteurs de la maison de redressement.

Emerveillé par la voix de la jeune fille, il n'avait pu s'empêcher de lui proposer d'intégrer son groupe de rock amateur. Y voyant une bonne opportunité, elle accepta. En réalité, le groupe en question n'était qu'un duo, un guitariste et un batteur agrémentée d'une chanteuse de taille d'après les dires des deux musiciens, aussi, ils décidèrent de renommer leur groupe en l'honneur de cette belle apparition blonde "Angel". Peu originale, mais cela suffisait à toucher la belle au plus profond d'elle. Ainsi, ils purent se représenter dans divers endroits, se faisant apprécier du public de par leur jeunesse, leur fraicheur mais surtout grâce à cet ange blond se donnant sur scène.

Le chant était devenue une bouffée d'air pour la jeune femme, lui permettant de s'exprimer autant qu'elle le souhaitait sur le rythme des partitions créées par son ami. Un véritable ami sincère, certainement ce dont elle avait le plus besoin pour la sortir de cette solitude, de cet isolement qu'elle s'était imposée à elle-même durant plusieurs années. Oh, il était certain que le jeune brun avait bien plus que de la sympathie ou de l'amitié pour elle, mais il la respectait tout simplement beaucoup trop pour tenter quoique ce soit avec elle, et puis Lilith n'en émettait guère le souhait. Simplement, elle se demandait parfois si on ne lui avait pas envoyé cet ange qu'elle avait tant réclamé en chanson.

La berlinoise se donnait à coeur joie à cette échappatoire, et c'est lors d'une soirée certainement trop arrosé qu'un nouveau drame arriva, si vite ... Trop vite. Sortant du bar dans lequel ils s'étaient représentés, les deux amis n'y voyaient plus très clairs, riant aux éclats pour tout et n'importe quoi. Lilith était certainement la plus éméchée des deux et sans se formaliser de la circulation, elle s'engagea sur la route. Tout se passa beaucoup trop rapidement, la jeune blonde se retrouvant poussée au sol sans se rendre compte de ce qu'il lui arrivait. Ce fut le coup de klaxon, un bruit sourd, puis un crissement aigu de pneus qui firent relever son regard océan sur cette scène d'effroi. Ses membres se glacèrent, son coeur loupa un battement pour dégringoler de sa poitrine. Choquée, elle mit quelques secondes à analyser la situation. Son ami ... Allongé au sol ... Une mare vermeille s'écoulant autour de son crâne.

Ce fut à cet instant qu'elle s'éveilla, lorsque l'odeur de mercure parvint jusque ses narines. Elle hurla, hurla si fort qu'elle aurait pu s'en abimer une corde vocale. Puis les larmes, les sanglots incontrôlables tandis qu'elle se releva, trébuchant à moitié jusqu'au corps inanimé de cet "ange" qui avait rythmé ces quelques mois de vie. Un homme, certainement aussi choqué s'excusant, sûrement le conducteur du véhicule. Bien sûr qu'il n'y pouvait rien, la scène avait été bien trop vite. Lilith ne fit pas attention à celui-ci, ces yeux larmoyants fixant le visage déjà pâle de son ami, fixant ses pupilles maintenant vides de toute vie. Elle eut un haut le coeur en voyant cette plaie d'où s'échappait tout ce sang, se répandant sur le bitume avec abondance. Elle porta sa main à sa bouche pour tenter d'inhiber ce mal être, avec succès apparemment. Haletante, ses poumons la brûlant, elle réalisa. Il lui avait sauvé la vie, au détriment de la sienne. Son seul ami ... n'était plus.

La suite devint floue, tellement floue qu'elle se souvenait à peine avoir enflammé le véhicule l'ayant percuté, mais l'effroi général lui permit de s'en sortir, personne n'expliquant se phénomène de combustion spontanée de la taule. Alors qu'elle tenait le visage ensanglanté entre ses mains, pleurant à chaudes larmes, proférant des excuses dans le vide, elle fut happer vers l'arrière par deux puissants bras, la sauvant de l'explosion qui l'aurait sans doute pulvérisée. De nouveau, elle se retrouva seule, à croire que la solitude était faite pour elle.

Il lui fallut plusieurs semaines pour se sortir du lit, emportée par le chagrin qu'avait provoqué la perte de son ami. Passant une grande partie de ses journées ses écouteurs dans les oreilles à contempler ce dessin jauni par le temps et l'usure. Lui ne renaitrait pas de ses cendres comme cet animal fantastique mais ... Elle ... Elle le pouvait. Elle pouvait prendre sa vie en main. Mais d'abord, ce dessin, elle voulait l'éterniser, à même la peau. Réunissant l'argent qu'elle avait pu se faire grâce au groupe, elle se rendit dans un salon de tatouage, présentant son œuvre aux détails bluffant. Quelques mots échangés, l'argent suivant ceux-ci et Lilith était allongée sur la table, la cuisse découverte.

La demoiselle percée et tatouée, traçant lentement les traits fins de son dermographe, se permit de la questionner sur l'auteur de ce dessin, ainsi que la signification qu'il avait pour elle. Le coeur serré, tentant d'inhiber cette sensation que nombreuses aiguilles perçaient sa peau, elle se confia, certes à une parfaite inconnue, mais c'était tout simplement la première fois qu'elle osait. Qu'elle osait parler de ses drames de vie, omettant bien sûr le détail de ces pouvoirs. L'artiste fut touchée par son histoire, s'identifiant à elle d'après ses terme et tout simplement, elle lui proposa de travailler avec elle pour tout d'abord dessiner les requêtes de ses clients, puis, la jeune allemande prise d'une extrême passion pour ce métier, de devenir son apprentie.

Un travail, c'était tout ce qu'il lui fallait. Lilith s'avérant relativement douée et patiente, et après une longue et minutieuse formation, elle devint son associée à sa majorité. Cette majorité la rendant indépendante, lui permettant de trouver son propre appartement, lui permettant de marquer de nouveau sa peau par plusieurs symboles, lui permettant une seconde chance. Sa vie devint relativement tranquille jusqu'à ce jour où, inconsciemment, elle fit sa valise, emportant ses effets personnels les plus précieux. Elle eut comme une absence et se retrouva soudainement sur une île inconnue, une carte en sa possession.

Awashima ... Ce fut donc en ce lieu que le destin lui imposait d'y écrire son histoire, au milieu de semblables.






DERRIERE L'ECRAN
• On m'appelle : Milly
• J'ai : 25 ans
• J'ai connu le forum grâce à : Toujours Johan et Kurai ='D
• Je pense que le forum est : Toujours top ♥
• J'ai trouvé le "Passe-Partout" : il est à trouver dans le règlement du forum et prouve votre lecture de celui-ci
• J'aimerai ajouter que : Lilith est le reboot de Ciara =3



(c) Himitsu no Kii - Awashima


Dernière édition par Lilith R. Engel le Dim 10 Juil 2016 - 17:16, édité 18 fois
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 119

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]   Dim 3 Juil 2016 - 21:01

Re-bienvenue ! ^^






Un grand merci à Lyra pour mon tout dernier vava !


Merci beaucoup à toi, très chère Jess ! ^^

     
avatar


Féminin Date d'inscription : 19/04/2016
Occupation : étudiante / assistante bibilothécaire
Sexualité : hétérosexuelle
Messages : 1362

Carte de Jeu
Familiers: Sagamas, étrange loup-oiseau dangereux pour tous les non-suijins
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]   Dim 3 Juil 2016 - 21:47

Re welcome, tu connais les bails, j'vais pas te faire l'affront de te les redire xD

Bon courage pour ta fiche ^^

(et Lily est une de mes voca préférées, donc j'approuve le vava xD)




Kurai's theme :

Kurai's battle theme :


En savoir plus:
 
avatar


Masculin Date d'inscription : 25/08/2014
Occupation : Etudiant en 2e année en informatique. Mi-temps dans une librairie
Sexualité : Hétérosexuel/Jessophile
Messages : 1328

Carte de Jeu
Familiers: Indra
Deuxième magie: Fujin

Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
3 ♚ - Magie Divine Féroce


MessageSujet: Re: Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]   Dim 3 Juil 2016 - 23:26

Wiii Lilith \o/

Re-bienvenue très chère, même si je sais déjà beaucoup sur ton perso, j'ai hate de voir cette fiche se construire ^^

et puis...Vocaloid en force *^*

Bon courage et amuse toi bien =3






Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]   Lun 4 Juil 2016 - 7:39

Re-Welcome mon petit requin ♥

Hâte de lire cette prez et de rp avec toi :P




avatar


Masculin Date d'inscription : 23/06/2016
Occupation : Construit l'étoile noire
Sexualité : Hétérosexuel
Messages : 314

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

7 ★ - Magie Familier


MessageSujet: Re: Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]   Lun 4 Juil 2016 - 8:25

Mici ^_^

Toujours aussi bien accueillie même si la 4ème fois =3

Oliver *Q* (Hum >///>)
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 119

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]   Lun 4 Juil 2016 - 12:52

Encore une Vocaloid! Yeah!
Rebienvenue à toi ~


avatar


Féminin Date d'inscription : 20/05/2016
Occupation : Policière
Sexualité : Bi' ~
Messages : 256

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

3 ★ - Magie Multiple


MessageSujet: Re: Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]   Mer 6 Juil 2016 - 19:43

J'annonce que ma fiche est officiellement terminée =P

Bonne lecture o/
avatar


Féminin Date d'inscription : 03/07/2016
Occupation : Tatoueuse et chanteuse amatrice
Sexualité : Hétérosexuelle
Messages : 119

Carte de Jeu
Familiers: Aucun
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

5 ★ - Magie Esprit


MessageSujet: Re: Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]   Mar 12 Juil 2016 - 15:20

Avec un peu de retard, je te valide ! ♥
Amuse toi bien de nouveau parmi nous :p


Couleur : #F99271 - Modération : #8FCF3C


avatar


Féminin Date d'inscription : 15/08/2014
Occupation : Etudes d'informatique | Barmaid
Sexualité : Kuraisexuelle
Messages : 2029

Carte de Jeu
Familiers: Raitei {chien de foudre}
Deuxième magie: Non débloquée

Voir le profil de l'utilisateur

9 ★ - Magie Fusion


MessageSujet: Re: Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]   







Contenu sponsorisé


 

Lilith Rose Engel - Send me an Angel ♫ [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Avery • Prends garde à toi. (Terminé)
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» présentation Lilith Chik'ari
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himitsu no Kii :: Gestion de personnage :: Bureau des arrivées :: Dossiers validés-
TOP